FICHE ACTION 14 : HOTELLERIE DE PLEIN AIR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE ACTION 14 : HOTELLERIE DE PLEIN AIR"

Transcription

1 FICHE ACTION 14 : HOTELLERIE DE PLEIN AIR L hôtellerie de plein air occupe une place importante dans le poids de l économie touristique régionale. La Région accompagne de façon spécifique et différenciée selon les espaces touristiques, les équipements d hôtellerie de plein air classés tourisme. Objectif ü Favoriser le maintien d une offre de qualité, respectueuse des normes environnementales et veiller à une mixité des clientèles Plan d action Critères généraux Zone littorale et urbaine Zone montagne et rurale 114 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

2 FICHE ACTION 14 : HOTELLERIE DE PLEIN AIR Critères généraux Bénéficiaires Maîtres d ouvrages Publics et Privés (hors SCI), inscris au R.C.S Cibles Campings de tourisme indépendants (hors chaînes intégrées) avec un minimum de 10% d emplacements nus (hors emplacements mobilehome). Critères d éligibilité généraux - Intégrer les principes d éco-conception et d éco-gestion aux opérations d aménagements et de création de campings (hors travaux centrés sur la remise aux normes, les dépenses courantes d entretien) en traitant au moins 4 cibles «en performant» du référentiel HQE: q L intégration du site à son environnement immédiat (1) q La gestion de l énergie (4) q La gestion de l eau (5) q Le tri des déchets, la maintenance (7) - Adhérer à l Office de tourisme local et à l ANCV - Adhérer à un label national et/ou démarche qualité reconnue, adossée à une certification ou contrôle externe (Iso, Ecolabel, Qualité Tourisme, ) - Avoir une durée minimale d exploitation de 5 ans - S engager dans un partenariat «d évaluation de l activité économique» avec la Région, du début du projet à 5 ans d activité et contribuer obligatoirement aux études et enquêtes de fréquentation de l observatoire régional du Tourisme - Etablir, au moment du dépôt du dossier, une note sur l économie du projet concernant : q La stratégie touristique envisagée (positionnement et commercialisation). q L optimisation environnementale du projet, en détaillant le traitement des cibles retenues. q La politique d accueil et d hébergement des saisonniers. q La politique de l entreprise vis-à-vis des démarches volontaires de responsabilité sociétales, de type : politique de formation, d insertion par l emploi des populations locales, la promotion de la parité homme/femme. 115 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

3 FICHE ACTION 14 : HOTELLERIE DE PLEIN AIR Zone littorale et urbaine Objectifs spécifiques ü Maintenir une diversité des modes d hébergements favorisant la mixité des clientèles touristiques ü Conserver la qualité des espaces et préserver l environnement naturel Campings de tourisme avec emplacements nus classés minimum 3* après travaux Cibles spécifiques Situés dans une commune de plus de habitants en communauté d agglomération ou relevant de la Loi Littoral (décret n du 29 mars 2004) - Aménagement paysager du camping en favorisant les essences endémiques et en limitant les risques naturels (incendie, tempête), suite à l élaboration d un plan de gestion paysagé (état des lieux, enjeux de gestion, définition et chiffrage des actions) menée par un spécialiste, en s appuyant sur le rapport diagnostic paysagé conduit à l échelle des Landes et de la Gironde. q Taux proposé : 20% maximum d un coût HT plafonné à de dépenses. Minimum de travaux exigé de Création ou rénovation de bâtiments sanitaires, en traitant au moins 4 cibles en «performant» du référentiel HQE : intégration du site à son environnement immédiat, choix intégré des produits, gestion de l énergie, de l eau et des déchets, maintenance. Une attention sera portée aux actions de sensibilisation de la clientèle à l environnement. Dépenses éligibles et Modalités d intervention q Taux proposé : 20% maximum d un coût HT plafonné à de dépenses. Minimum de travaux exigé de Aménagement d aires d accueil et de service réservées aux camping-cars, implantés sur un terrain paysagé incluant le terrassement et le revêtement ainsi que les services associés (bornes, vidange des eaux grises et noires, ravitaillement en eau, container à déchets, wifi ). q Taux proposé : 20% maximum d un coût HT plafonné à de dépenses. - Une intervention spécifique pourra être proposée pour les campings engagés dans une opération de relocalisation, suite à l approbation de la stratégie locale de gestion de la bande côtière. Une même entreprise pourra bénéficier d une seule subvention sur une période de 3 ans. Evaluation q Impact des travaux sur l évolution du chiffre d affaire, de l emploi, de la fréquentation dans les 5 années 116 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

4 FICHE ACTION 14 : HOTELLERIE DE PLEIN AIR Zone rurale et montagne Objectifs spécifiques ü Accompagner la création ou la modernisation de campings de tourisme dans un souci de mixité des clientèles ü Allonger les ailes de saisons ü Conserver les espaces et préserver l environnement naturel Cibles spécifiques Campings de tourisme avec emplacements nus classés minimum 2* après travaux Situés dans une commune ne relevant pas du Construction ou réaménagement du camping : Dépenses éligibles q Equipements Services (Accueil, restaurant, espace aquatique, espace de loisirs, aménagement des emplacements) q En zone de montagne uniquement : investissements relatifs à l'installation et à l'aménagement d Habitations Légères de Loisirs en bois. L intervention sera limitée à 5 unités HLL par camping et devra être intégrée au projet d aménagement global - Reconfiguration ou création d aires de camping-cars en lien avec une tarification à la nuitée q 20% d un coût plafonné à de dépenses HT sur un projet de création ou de modernisation globale. Modalités d intervention q Si le projet ne concerne que la reconfiguration ou la création d aires de camping-cars, l intervention sera ramenée à 20% d un coût HT, plafonné à HT de dépenses. Une même entreprise pourra bénéficier d une seule subvention sur une période de 3 ans. Evaluation q Impact des travaux sur l évolution du chiffre d affaire, de l emploi, de la fréquentation dans les 5 années 117 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

5 FICHE ACTION 15 : HOTELLERIE INDEPENDANTE Objectif La Région accompagne de manière différenciée dans une logique d espaces touristiques, la filière de l hôtellerie indépendante dans l ensemble de son cycle de vie, de l appui au conseil à la reprise/transmission, en passant par la création et modernisation des établissements. ü Favoriser le maintien ou le développement d une offre en hôtellerie indépendante de qualité (économique, environnementale et sociale) répondant aux attentes de la clientèle sur l ensemble des espaces touristiques aquitains. Plan d action Critères généraux Zone urbaine et urbaine littorale Zone montagne, rurale et littorale 118 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

6 FICHE ACTION 15 : HOTELLERIE INDEPENDANTE Critères généraux Bénéficiaires Maîtres d ouvrages Publics et Privés (hors SCI), inscrits au R.C.S. Cibles Etablissements hôteliers indépendants (hôtels et hôtels-restaurants) éligibles aux champs spécifiques des différents espaces, à l exception des hôtels engagés dans des contrats de franchises et des chaînes intégrées. Critères d éligibilité : - Capacité d accueil de 6chambres minimum après travaux q Minimum de euros de travaux HT q La majorité des travaux seront à destination de la valorisation de l hébergement hors travaux centrés sur la remise aux normes, les dépenses d entretien courantes, et l acquisition de biens immobiliers. - Intégration obligatoirement de critères environnementaux et sociaux (RSE : Responsabilité Sociétale), en lien avec la stratégie de développement de l entreprise, incluant notamment : q Le recours, le plus souvent possible, à des fournisseurs locaux pour réduire l impact sur l environnement et dynamiser l emploi local. q L intégration des préconisations de «bonnes pratiques» de la CARSAT en matière de bien-être au travail et de diminution des risques professionnels, dans un souci d efficacité (ergonomie des postes de travail, utilisation de produits adaptés ). Voir Guide «Management de la santé et de la sécurité au travail». q La politique de l entreprise vis-à-vis des démarches volontaires de responsabilité sociétales, de type : politique de formation, d insertion par l emploi des populations locales, la promotion de la parité homme/femme. - Adhérer à l Office de tourisme local et à l ANCV - Adhérer à un label national et/ou démarche qualité reconnue, adossée à une certification ou contrôle externe (Iso, Ecolabel, Qualité Tourisme, ) - Avoir une durée minimale d exploitation de 5 ans. - S engager dans un partenariat «d évaluation de l activité économique» avec la Région, du début du projet à 5 ans d activité et contribuer obligatoirement aux études / enquêtes de fréquentation de l observatoire régional du Tourisme - Etablir, au moment du dépôt du dossier, une note sur l économie du projet concernant : q La stratégie touristique envisagée (positionnement et commercialisation). q L optimisation environnementale du projet : Pour une création : indiquer au moins 4 cibles du référentiel HQE traitées en «performant», dans la liste suivante : intégration du site à son environnement immédiat (1), choix intégré des produits (2), gestion de l énergie (4), de l eau (5), des déchets (6), maintenance (7). Ainsi que la politique de sensibilisation de la clientèle à l environnement. Pour une modernisation : indiquer au moins 2 cibles du référentiel HQE traitées en «performant» ou «optimisé», dans la liste suivante : intégration du site à son environnement immédiat (1), choix intégré des produits (2), gestion de l énergie (4), de l eau (5), des déchets (6), maintenance (7). Ainsi que la politique de sensibilisation de la clientèle à l environnement. q La politique d accueil et d hébergement des saisonniers, le cas échéant. 119 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

7 FICHE ACTION 15 : HOTELLERIE INDEPENDANTE Zone urbaine et urbaine littorale Objectif spécifique Favoriser la modernisation des établissements hôteliers implantés dans les agglomérations Hôtels classés 2 à 3* après travaux Cibles spécifiques Situés dans les communes de plus de habitants dans une communauté d agglomération*. Pour les Communautés Urbaines, seuls les hôtels situés dans la ville centre seront éligibles. Critères d éligibilité - Projets de rénovation-modernisation des chambres (décoration, requalification des chambres) pouvant inclure des travaux sur l accueil, la réception et les communs (ces travaux ne devront pas dépasser néanmoins plus de 50% du coût global éligible du projet) - Maintien du classement pendant au moins 5 ans Dépenses éligibles - Gros œuvre intérieur - Confort (Chauffage, isolation, sanitaires, décoration, mobiliers) - Travaux d économie d énergie. - Honoraires architectes - Pas d intervention sur la création d hôtel (excepté sur les opérations issues de la stratégie locale de relocalisation) et sur la restauration, les équipements annexes (sauna, piscine, salle séminaire, aménagement extérieur ). Modalités d intervention q 20% maximum d un coût HT plafonné à de dépenses. Une même Etablissement pourra bénéficier d une seule subvention sur une période de 5 ans. Evaluation q Impact des travaux sur l évolution du chiffre d affaire, de l emploi, de la fréquentation dans les 5 années *Selon le recensement INSEE REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

8 FICHE ACTION 15 : HOTELLERIE INDEPENDANTE Zone rurale, montagne et littorale Objectif spécifique Favoriser la création et la modernisation d établissements hôteliers de qualité, dans les zones rurales, de montagne, et sur le littoral (non urbain) Cibles spécifiques Hôtels classés 2 à 4* après travaux Critères d éligibilité - L intervention régionale s effectue sur un projet global intégrant obligatoirement des investissements de rénovation-modernisation des chambres (décoration, requalification des chambres). Les travaux relatifs à la restauration (cuisine) ne devront pas excéder 50% des dépenses globales du projet. - Maintien du classement pendant au moins 5 ans - Pour les projets de créations, il est sollicité la réalisation d une étude préalable de faisabilité et/ou de positionnement, permettant de vérifier l opportunité du projet de création. Dépenses éligibles - Gros œuvre et second œuvre - Confort (Chauffage, isolation, sanitaires, décoration, mobiliers) - Travaux d économie d énergie - Restauration - Aménagement extérieurs (accueil, loisirs, paysagement) - Honoraires architectes Modalités d intervention q 20% maximum d un coût HT plafonné à HTde dépenses. Un même établissement pourra bénéficier d une seule subvention sur une période de 5 ans. Evaluation q Impact des travaux sur l évolution du chiffre d affaire, de l emploi, de la fréquentation dans les 5 années 121 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

9 Axe 3: Conforter la solidarité et l emploi FICHE ACTION 16 : HEBERGEMENTS DE TOURISME SOCIAL La Région renforce sa politique sociale du tourisme sur le volet d aide à la pierre en accompagnant la modernisation et la qualification des offres d hébergement en villages de vacances, auberges de jeunesse, et en centres internationaux de séjours de jeunes. Une expérimentation est proposée sur un dispositif d aide en faveur des centres de vacances. Objectifs ü Maintenir un parc qualifié et accessible au plus grand nombre d aquitains (les familles, jeunes et les enfants) dans une logique de mixité sociale Maîtres d ouvrage publics ou privés (Associations du Tourisme social et associatif, SCI constituée pour solliciter des aides financières de l ANCV) Bénéficiaires q Villages de vacances (bénéficiant d un agrément Tourisme social si gérés par une association du tourisme social et associatif) q Auberges de Jeunesse affiliées FUAJ q Centres Internationaux de séjours de jeunes affiliés Ethic Etapes q Centres de Vacances bénéficiant d un agrément «jeunesse et sport» et/ou «jeunesse et éducation populaire» et/ou «éducation nationale» - Equipements situés en Aquitaine. - Pour les colonies de vacances, équipements dont le siège social est implanté en Aquitaine. - Durée d ouverture minimale : 16 semaines par an. - Classement minimum une étoile pour les villages de vacances après travaux et /ou démarches Qualité adossées à une certification externe à l organisme gestionnaire (ISO, Ecolabel européen, Qualité tourisme) Critères d éligibilité - Durée minimale d exploitation 5 ans - Accessibilité : adhésion obligatoire au label national Tourisme et Handicap - Accompagnement méthodologique aux démarches de Développement Durable à solliciter auprès de l Unat Aquitaine (pour les associations membres) - Contribution obligatoire aux études / enquêtes de fréquentation de l observatoire régional du Tourisme - Un programme de rénovation par site tous les 3 ans. 122 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

10 Axe 3: Conforter la solidarité et l emploi FICHE ACTION 16 : HEBERGEMENTS DE TOURISME SOCIAL Le dossier comprendra notamment : - Présentation du projet économique et social (précisant notamment l ancrage territorial, la diversification d activités et d accueil des publics cibles, ) et sa faisabilité financière. Critères d éligibilité (suite) - Présentation des éléments d éco-conditionnalité environnementale du projet d investissement - Présentation des éléments de socio-conditionnalité du projet : q Actions en faveur du personnel permanent et saisonnier q Actions en faveur de la population locale q Actions solidaires en faveur du départ en vacances du plus grand nombre (adhésion ANCV, BSV, conventions de partenariats avec des CE et/ou associations caritatives, VACAF, programme Séniors, ) - Soutien à l économie sociale et solidaire d Aquitaine Dépenses éligibles - Gros œuvre intérieur et extérieur, équipements d accueil, de restauration, de loisirs et de services, travaux de confort (chauffage, sanitaire, décoration et mobilier), traitement paysager et d économie d énergie, travaux d accessibilité. - Les travaux de modernisation ou de création d équipements collectifs récréatifs et de loisirs ainsi que le mobilier ne seront pris en compte que dans le cadre d un programme global de modernisation de l équipement Modalités d intervention q Villages de vacances, Centres internationaux de séjours de jeunes et Auberges de jeunesse : 15% maximum d un coût HT plafonné à de dépenses. q Centres de vacances : 20% maximum d un coût HT plafonné à de dépenses. Montant minimum travaux : HT q Nombre d équipements modernisés par typologie d équipements (villages, centres et équipements pour les jeunes) Evaluation q Localisation géographique (littoral rural montagne urbain) des équipements aidés q Impact des travaux sur l évolution du chiffre d affaire, de l emploi, de la fréquentation dans les 5 années 123 REGLEMENT D INTERVENTION TOURISME

Rapport du Président à l'assemblée Départementale N AD/260109/B/5

Rapport du Président à l'assemblée Départementale N AD/260109/B/5 Département de l'hérault Montpellier, le 13/01/2009 Direction générale des services Pôle d'animation jeunesse Sport Culture Archives Loisirs et tourisme Mission départementale tourisme Rapport du Président

Plus en détail

DISPOSITIFS TRANSITOIRES D ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

DISPOSITIFS TRANSITOIRES D ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DISPOSITIFS TRANSITOIRES D ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE Professionnels et territoires nouvelle-aquitaine.fr Rappel des principaux temps de la politique touristique régionale

Plus en détail

Accompagner les activités économiques de proximité

Accompagner les activités économiques de proximité PROGRAMME LEADER DU PAYS DE L'ALBIGEOIS ET DES BASTIDES 1 Accompagner les activités économiques de proximité Diversification vers des activités non agricoles : aménagement et équipement des points de vente

Plus en détail

Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes Centre Ardèche

Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes Centre Ardèche Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes Centre Ardèche 2014-2019 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION FA A1 DÉVELOPPER L ITINÉRANCE TOURISTIQUE Renforcer le développement du tourisme autour des potentialités et

Plus en détail

AIDE A L HOTELLERIE DE PLEIN AIR (Définie par les dispositions législatives et réglementaires en vigueur)

AIDE A L HOTELLERIE DE PLEIN AIR (Définie par les dispositions législatives et réglementaires en vigueur) AIDE A L HOTELLERIE DE PLEIN AIR (Définie par les dispositions législatives et réglementaires en vigueur) *** Bases juridiques de l Union Européenne applicables : Règlement d exemption N 1998/2006 du 15

Plus en détail

APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES

APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets : Le Schéma Régional de l Economie et de l Emploi durable (SREED),

Plus en détail

Intitulé du projet : Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes)

Intitulé du projet : Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A L HOTELLERIE DE PLEIN AIR Intitulé du projet :.. Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) Montant de la subvention sollicitée :.. (cf tableau

Plus en détail

DISPOSITIF D AIDE AUX REFUGES DE MONTAGNE MODALITES D INTERVENTION REGIONALES

DISPOSITIF D AIDE AUX REFUGES DE MONTAGNE MODALITES D INTERVENTION REGIONALES DISPOSITIF D AIDE AUX REFUGES DE MONTAGNE MODALITES D INTERVENTION REGIONALES Le Conseil régional soutient les projets de rénovation / réhabilitation et de mise en réseau des refuges de montagne selon

Plus en détail

RÈGLEMENT APPEL À PROJET AIDE À LA MODERNISATION DE L HÔTELLERIE INDÉPENDANTE

RÈGLEMENT APPEL À PROJET AIDE À LA MODERNISATION DE L HÔTELLERIE INDÉPENDANTE ANNÉE 20 17 RÈGLEMENT APPEL À PROJET AIDE À LA MODERNISATION DE L HÔTELLERIE INDÉPENDANTE ANNÉE 2017 Appel à projet Aide à la modernisation de l hôtellerie indépendante 2017 Grand Lyon La Métropole 1 Article

Plus en détail

Intitulé du projet :. ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes)

Intitulé du projet :. ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A L HOTELLERIE Intitulé du projet :. Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) Montant de la subvention sollicitée :.. (cf tableau des dépenses/recettes)

Plus en détail

2.4 - Développement de structures et d hébergements touristiques

2.4 - Développement de structures et d hébergements touristiques 2.4 - Développement de structures et d hébergements touristiques 2.4.1 -Hôtellerie indépendante BASES REGLEMENTAIRES - Code Général des Collectivités Territoriales - Schéma Départemental de Développement

Plus en détail

Appel à projets. «Innovation et modernisation des centres nautiques» Tourisme - Loisirs

Appel à projets. «Innovation et modernisation des centres nautiques» Tourisme - Loisirs Appel à projets «Innovation et modernisation des centres nautiques» Tourisme - Loisirs Appel à projets Centres nautiques Le Schéma Régional de l Economie et de l Emploi Durable (SREED), dans son chapitre

Plus en détail

l adaptation de l offre à la demande et sa réponse aux obligations réglementaires en matière de sécurité et d accessibilité,

l adaptation de l offre à la demande et sa réponse aux obligations réglementaires en matière de sécurité et d accessibilité, SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2016 FICHE 3 Intitulé de la mesure : AIDE AUX INVESTISSEMENTS DES HEBERGEMENTS DU TOURISME A VOCATION SOCIALE Axe stratégique de rattachement : COMPETITIVITE

Plus en détail

AIDE DU PAYS DE BIEVRE VALLOIRE POUR LA CREATION D EQUIPEMENTS COMPLEMENTAIRES A L HEBERGEMENT TOURISTIQUE

AIDE DU PAYS DE BIEVRE VALLOIRE POUR LA CREATION D EQUIPEMENTS COMPLEMENTAIRES A L HEBERGEMENT TOURISTIQUE AIDE DU PAYS DE BIEVRE VALLOIRE POUR LA CREATION D EQUIPEMENTS COMPLEMENTAIRES A L HEBERGEMENT TOURISTIQUE 1. Modalités et montant des subventions : Dans le cadre du Contrat de Développement du Pays de

Plus en détail

Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale

Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale SOMMAIRE Rappel des objectifs du programme 1- Pour quels Equipements? 2- Focus sur l implication sociale 3- Pour quels projets? 3- Pour quel montant?

Plus en détail

AIDE DEPARTEMENTALE A L HOTELLERIE DURABLE

AIDE DEPARTEMENTALE A L HOTELLERIE DURABLE AIDE DEPARTEMENTALE - Finalité de l aide et modalités de financement - Contacts - Contenu d une demande subvention 1/8 QUELLE EST LA FINALITE DE L AIDE? Lors de sa réunion des 25 et 26 février 2008, le

Plus en détail

PROGRAMMES PYRENEES CONVENTION INTERREGIONALE DE MASSIF PROGRAMME OPERATIONNEL INTERREGIONAL FEDER

PROGRAMMES PYRENEES CONVENTION INTERREGIONALE DE MASSIF PROGRAMME OPERATIONNEL INTERREGIONAL FEDER PROGRAMMES PYRENEES CONVENTION INTERREGIONALE DE MASSIF 2015-2020 PROGRAMME OPERATIONNEL INTERREGIONAL FEDER 2014-2020 APPEL A MANIFESTATION D INTERET «AMELIORER, DIVERSIFIER ET QUALIFIER L OFFRE TOURISTIQUE

Plus en détail

un programme d action sociale de l ancv

un programme d action sociale de l ancv les aides aux équipements touristiques à vocation sociale un programme d action sociale de l ancv Parce que les vacances, c est essentiel. L ANCV, un acteur engagé dans le soutien au patrimoine du tourisme

Plus en détail

Schéma de développement du tourisme et des loisirs Stations de pleine nature

Schéma de développement du tourisme et des loisirs Stations de pleine nature Schéma de développement du tourisme et des loisirs 2011-2015 Stations de pleine nature Les objectifs du schéma de développement du tourisme et des loisirs 2011-2015 Une logique de destination Mettre les

Plus en détail

IMPULSION DEVELOPPEMENT REGLEMENT D ATTRIBUTION

IMPULSION DEVELOPPEMENT REGLEMENT D ATTRIBUTION IMPULSION DEVELOPPEMENT REGLEMENT D ATTRIBUTION Le présent règlement abroge et remplace le règlement Impulsion Développement adopté le 23 juin 2016 et les règlements «Avance régionale à l entreprise Tourisme»

Plus en détail

engagé dans une démarche RSE

engagé dans une démarche RSE de l EconomieEST Sociale & Solidaire LA VIE Acteur DE VILLAGE DE RETOUR engagé dans une démarche RSE Carte d identité VVF villages Association loi 1901, basée à Clermont-Ferrand, issue de la fusion en

Plus en détail

5 Soutenir le maintien et le développement d équipements

5 Soutenir le maintien et le développement d équipements LEADER 2014-2020 GAL Causses Cévennes ACTION 5 Soutenir le maintien et le développement d équipements pour un maillage territorial solidaire SOUS-MESURE DATE D EFFET 19.2 Aide à la mise en œuvre d opérations

Plus en détail

L OFFRE D HÉBERGEMENT

L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 41 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française

Plus en détail

Les agriculteurs en activité installés à titre principal ou à titre secondaire

Les agriculteurs en activité installés à titre principal ou à titre secondaire Objectifs de l aide Soutenir les projets de diversification touristique au sein d une exploitation agricole. Créer ou agrandir : - une offre de restauration, - une offre d hébergement, - une animation

Plus en détail

Région Occitanie. PASS Tourisme

Région Occitanie. PASS Tourisme Région Occitanie PASS Tourisme Le «PASS Tourisme» est non cumulable avec le «Contrat de Développement et d Innovation Touristiques» sur une même période. a. Objectifs Création d un «PASS Tourisme» d une

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION

REGLEMENT D INTERVENTION Contrat d appui à la performance TOURISME Hôtellerie - Hôtellerie de plein air - Gastronomie régionale d excellence Sites de visite et de loisirs - Tourisme fluvial REGLEMENT D INTERVENTION le règlement

Plus en détail

Fiche-action 3 : Promotion des savoir-faire et des produits culturels

Fiche-action 3 : Promotion des savoir-faire et des produits culturels Fiche-action 3 : Promotion des savoir-faire et des produits culturels LEADER 2014-2020 GAL Moselle Sud ACTION N 3 Promotion des savoir-faire et des produits cult urels SOUS-MESURE DATE D EFFET 19.2 - Mise

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME HOTELS RESIDENCES HOTELIERES ET RESIDENCES DE TOURISME REGLEMENT D INTERVENTION

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME HOTELS RESIDENCES HOTELIERES ET RESIDENCES DE TOURISME REGLEMENT D INTERVENTION CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME HOTELS RESIDENCES HOTELIERES ET RESIDENCES DE TOURISME REGLEMENT D INTERVENTION le règlement n 1998/2006 de la Commission européenne du 15 décembre 2006 concernant

Plus en détail

Aide à l hôtellerie de plein air

Aide à l hôtellerie de plein air Aide à l hôtellerie de plein air . SERVICE INSTRUCTEUR A CONTACTER Conseil départemental de la Haute-Savoie Direction Sports, Tourisme, Montagne CS 32444-74041 ANNECY CEDEX Fanny DEPERRAZ Chargée de développement

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens CADRE D INTERVENTION (FEADER) Dispositif Soutien à l opération Village Créoles Mesure

Programmes Opérationnels Européens CADRE D INTERVENTION (FEADER) Dispositif Soutien à l opération Village Créoles Mesure Axe 3 : Qualité de la vie en milieu rural et diversification des activités Service instructeur Région Direction des Affaires Economiques Date agrément CLS 2 juillet 2009 16 décembre 2010-15 décembre 2011

Plus en détail

DISPOSITIF D AIDE A LA CREATION D HEBERGEMENTS TOURISTIQUES

DISPOSITIF D AIDE A LA CREATION D HEBERGEMENTS TOURISTIQUES DISPOSITIF D AIDE A LA CREATION D HEBERGEMENTS TOURISTIQUES COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU BASSIN DE POMPEY Préambule Dans le cadre de sa nouvelle stratégie de développement touristique, la Communauté de Communes

Plus en détail

FONDS RÉGIONAL D AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE UN OUTIL AU SERVICE DES COMMUNES. Wallis

FONDS RÉGIONAL D AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE UN OUTIL AU SERVICE DES COMMUNES. Wallis FONDS RÉGIONAL D AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE UN OUTIL AU SERVICE DES COMMUNES Wallis LE PRÉSIDENT DE LA RÉGION CHRISTIAN ESTROSI Il était nécessaire de remettre de l équité dans les politiques d aménagement

Plus en détail

APPEL À PROJETS «ACCUEIL VELO» CAHIER DES CHARGES

APPEL À PROJETS «ACCUEIL VELO» CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «ACCUEIL VELO» CAHIER DES CHARGES Fondement juridique de l aide : Code général des Collectivités Territoriales, - le règlement n 1407/2013 de la Commission européenne du 18 décembre 2013

Plus en détail

N SIRET: / / / / / / / / / / / / / / / (fourni par l INSEE) Activité exercée :.. Code postal / / / / / / Commune :. Courriel

N SIRET: / / / / / / / / / / / / / / / (fourni par l INSEE) Activité exercée :.. Code postal / / / / / / Commune :. Courriel DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE AU CONSEIL I - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE PORTEUR DE PROJET Raison sociale de l entreprise ou nom de la personne ou de la collectivité..... Forme juridique Société

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME GASTRONOMIE REGIONALE D EXCELLENCE REGLEMENT D INTERVENTION

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME GASTRONOMIE REGIONALE D EXCELLENCE REGLEMENT D INTERVENTION CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME GASTRONOMIE REGIONALE D EXCELLENCE REGLEMENT D INTERVENTION le règlement n 1998/2006 de la Commission européenne du 15 décembre 2006 concernant l application des

Plus en détail

L OFFRE D HÉBERGEMENT

L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 41 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française.

Plus en détail

Orientation 4 : Instaurer une démarche qualité pour garantir une offre de qualité. Axe 4.1. : Soutenir les démarches qualité

Orientation 4 : Instaurer une démarche qualité pour garantir une offre de qualité. Axe 4.1. : Soutenir les démarches qualité Axe 4.1. : Soutenir les démarches qualité Action 4.1.1. : Soutien des démarches collectives de qualification, de professionnalisation et de labellisation notamment dans le cadre du Plan Qualité Tourisme

Plus en détail

APPEL À PROJETS «Pays de la Loire Tourisme nautique 2020» CAHIER DES CHARGES

APPEL À PROJETS «Pays de la Loire Tourisme nautique 2020» CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «Pays de la Loire Tourisme nautique 2020» CAHIER DES CHARGES 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets : Le Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs (SRDTL)

Plus en détail

Retombées. économiques, sociales et fiscales du Tourisme Social et Solidaire en Midi-Pyrénées. Chiffres clés

Retombées. économiques, sociales et fiscales du Tourisme Social et Solidaire en Midi-Pyrénées. Chiffres clés Retombées économiques, sociales et fiscales du Social et Solidaire en Midi-Pyrénées Chiffres clés Edition 2014 Actes réalisés par l Union Nationale des Associations de et de plein air Cathédrale Sainte-Cécile

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTION AUX ASSOCIATIONS POUR LA CDC AUNIS ATLANTIQUE

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTION AUX ASSOCIATIONS POUR LA CDC AUNIS ATLANTIQUE REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTION AUX ASSOCIATIONS POUR LA CDC AUNIS ATLANTIQUE ARTICLE 1 : Objet du présent règlement Ce règlement s applique à l ensemble des subventions versées aux associations

Plus en détail

Considérant que la politique régionale doit permettre aux personnes handicapées de pouvoir accéder aux équipements et à la pratique,

Considérant que la politique régionale doit permettre aux personnes handicapées de pouvoir accéder aux équipements et à la pratique, CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 RAPPORT N CR 69-07 Considérant que la politique régionale doit permettre aux personnes handicapées de pouvoir accéder aux équipements et à la pratique, Considérant que

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D AIDES REGIONALES et DEPARTEMENTALES LES DISPOSITIFS D APPUI A L HOTELLERIE INDEPENDANTE

LES DISPOSITIFS D AIDES REGIONALES et DEPARTEMENTALES LES DISPOSITIFS D APPUI A L HOTELLERIE INDEPENDANTE LES DISPOSITIFS D AIDES REGIONALES et DEPARTEMENTALES LES DISPOSITIFS D APPUI A L HOTELLERIE INDEPENDANTE BILAN 2014 34 Bénéficiaires : 1 126 045,95 de subventions régionales 5 hôtels aidés par le Département

Plus en détail

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous ADAPTER L OFFRE TOURISTIQUE AUX HANDICAPS Objectif de l étude Fournir aux acteurs touristiques

Plus en détail

AIDE AUX GÎTES DE GROUPES LABELLISÉS

AIDE AUX GÎTES DE GROUPES LABELLISÉS AIDE AUX GÎTES DE GROUPES LABELLISÉS En vue de développer la capacité et la qualité de l'hébergement touristique sur le territoire hautmarnais, le conseil général apporte son soutien financier aux maîtres

Plus en détail

Camping le COL VERT. Exemple concret de démarches environnementales dans un camping. retour d expérience

Camping le COL VERT. Exemple concret de démarches environnementales dans un camping. retour d expérience Camping le COL VERT Forum écolabels et démarches environnementales CRDTA mars 2012 Exemple concret de démarches environnementales dans un retour d expérience Camping Le COL VERT mars 2012 - M. VILAIN Vincent

Plus en détail

Intitulé du projet :. ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes)

Intitulé du projet :. ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE AUX MEUBLES DE TOURISME CHAMBRE D HOTES ET PROJETS D HEBERGEMENTS INNOVANTS OU ASSIMILES Intitulé du projet :. Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes)

Plus en détail

Les aides publiques au tourisme Panorama général et typologie des dispositifs

Les aides publiques au tourisme Panorama général et typologie des dispositifs Les aides publiques au tourisme Panorama général et typologie des dispositifs Jonathan Grandin, Institut Supérieur des Métiers Chef du projet «Observatoire des aides aux entreprises et du développement

Plus en détail

Service Tourisme. GÎTES D ETAPES et de SEJOURS. Création Rénovation / modernisation / extension de Gîtes d'étape, de séjour et équestre

Service Tourisme. GÎTES D ETAPES et de SEJOURS. Création Rénovation / modernisation / extension de Gîtes d'étape, de séjour et équestre DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Service Tourisme GÎTES D ETAPES et de SEJOURS AIDE AUX HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES Création Rénovation / modernisation / extension de Gîtes d'étape, de séjour et équestre

Plus en détail

Programme Pour un hébergement durable à Paris. Réunion de lancement 3 juillet 2012

Programme Pour un hébergement durable à Paris. Réunion de lancement 3 juillet 2012 Programme Pour un hébergement durable à Paris Réunion de lancement 3 juillet 2012 Ordre du jour Paris, destination durable Présentation du programme Les grandes étapes pour l hôtelier Témoignages Questions

Plus en détail

L'HÔTELLERIE DE PLEIN AIR

L'HÔTELLERIE DE PLEIN AIR L'HÔTELLERIE DE PLEIN AIR L hôtellerie DE PLEIN AIR dans les Landes Chiffres clés SOMMAIRE Chiffres clés L offre p 2-3 La nature des emplacements p 4 La qualité du parc p 5 Poids économique l emploi p

Plus en détail

Mesure 311 bis Diversification vers des activités non agricoles point de vente directe de produits des exploitations agricoles

Mesure 311 bis Diversification vers des activités non agricoles point de vente directe de produits des exploitations agricoles Mesure 311 bis Diversification vers des activités non agricoles point de vente directe de produits des exploitations agricoles Bases réglementaires communautaires Articles 52.a.i et 53 du Règlement CE

Plus en détail

localité, d un département ou de la région (hors offices de tourismes et syndicats d initiatives).

localité, d un département ou de la région (hors offices de tourismes et syndicats d initiatives). DIAGNOSTIC SECTORIEL : Les associations employeuses bas-normandes développant des activités dans le domaine du tourisme. L analyse détaillée des associations employeuses développant des activités dans

Plus en détail

Ecolabel européen Service d hébergement touristique. Journée Technique du Tourisme durable En Midi-Pyrénées 23 juin 2014

Ecolabel européen Service d hébergement touristique. Journée Technique du Tourisme durable En Midi-Pyrénées 23 juin 2014 Ecolabel européen Service d hébergement touristique Journée Technique du Tourisme durable En Midi-Pyrénées 23 juin 2014 LE GROUPE AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines

Plus en détail

Programmes de massifs et tourisme 22 mars 2016

Programmes de massifs et tourisme 22 mars 2016 Programmes de massifs et tourisme 22 mars 2016 * Signature provisoire : le nom de la Région sera fixé par décret en Conseil d État avant le 1er octobre 2016 après avis du Conseil régional. 1.Place du tourisme

Plus en détail

Le jeudi 18 février 2016 à 20 h

Le jeudi 18 février 2016 à 20 h VILLE DE FOUGERES CONVOCATION DU CONSEIL MUNICIPAL Conformément à l'article L 2121.10 du Code Général des Collectivités Territoriales, Le Conseil Municipal de la Ville de FOUGERES a été convoqué ce jour

Plus en détail

Les résidences de tourisme

Les résidences de tourisme Les résidences de tourisme Qu est-ce qu une résidence de tourisme?. C est un établissement commercial d hébergement classé. Exploitation permanente ou saisonnière. Constituée d un ensemble homogène de

Plus en détail

PROJET DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LA SEINE-MARITIME

PROJET DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LA SEINE-MARITIME Appel à projets 2016 «Aires de camping-cars / Hôtellerie de plein air» Dossier de Candidature Aires de camping-cars Hôtellerie de plein air Date limite de dépôt : 30 septembre 2016 Ce dossier complet est

Plus en détail

Renforcer l'offre de logements adaptés aux besoins et au confort de vie actuelle et peu consommateurs d'énergie

Renforcer l'offre de logements adaptés aux besoins et au confort de vie actuelle et peu consommateurs d'énergie 8.2.5.3.3. 7.4.1. Renforcer l'offre de logements adaptés aux besoins et au confort de vie actuelle et peu consommateurs d'énergie Sous-mesure: 7.1 Aide à l'établissement et à la mise à jour des plans de

Plus en détail

GRAND EST - VALORISATION TOURISTIQUE DU PATRIMOINE BATI

GRAND EST - VALORISATION TOURISTIQUE DU PATRIMOINE BATI Délibération N 16SP-2926 du15/12/2016 Direction : Sports et Tourisme OBJECTIFS Par ce dispositif, la Région Grand Est décide de développer le tourisme de séjour grâce au renforcement de l offre de produits

Plus en détail

L ancv : UN acteur MaJEUR DU TOURISME SOCIaL

L ancv : UN acteur MaJEUR DU TOURISME SOCIaL partie 5 TOURISME L ancv : UN acteur MaJEUR DU TOURISME SOCIaL Rompre l isolement des personnes âgées ou à faibles revenus, favoriser le lien social, les rencontres, le partage voire, pour certains, l

Plus en détail

Dossier de demande d aide CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME 2008 GASTRONOMIE REGIONALE D EXCELLENCE

Dossier de demande d aide CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME 2008 GASTRONOMIE REGIONALE D EXCELLENCE Dossier de demande d aide CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME 2008 GASTRONOMIE REGIONALE D EXCELLENCE N de dossier : Ce numéro doit impérativement être renseigné pour que votre demande puisse être

Plus en détail

Atelier régional sur la Gestion intégrée des zones côtières en Méditerranée

Atelier régional sur la Gestion intégrée des zones côtières en Méditerranée Atelier régional sur la Gestion intégrée des zones côtières en Méditerranée Housna MEDAGHRI ALAOUI 24 Septembre 2015 Sommaire Présentation SAPST Taghazout bay Cohérence du projet Taghazout bay avec l approche

Plus en détail

Dossier de demande d aide CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME 2008 HOTELS RESIDENCES HOTELIERES ET RESIDENCES DE TOURISME

Dossier de demande d aide CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME 2008 HOTELS RESIDENCES HOTELIERES ET RESIDENCES DE TOURISME Dossier de demande d aide CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME 2008 HOTELS RESIDENCES HOTELIERES ET RESIDENCES DE TOURISME N de dossier : Ce numéro doit impérativement être renseigné pour que votre

Plus en détail

AIDE À L HÔTELLERIE DE PLEIN AIR, AUX VILLAGES DE VACANCES, AUX RÉSIDENCES DE TOURISME ET AUX HÉBERGEMENTS INSOLITES

AIDE À L HÔTELLERIE DE PLEIN AIR, AUX VILLAGES DE VACANCES, AUX RÉSIDENCES DE TOURISME ET AUX HÉBERGEMENTS INSOLITES AIDE À L HÔTELLERIE DE PLEIN AIR, AUX VILLAGES DE VACANCES, AUX RÉSIDENCES DE TOURISME ET AUX HÉBERGEMENTS INSOLITES En vue de développer la capacité et la qualité de l'hébergement tristique sur le territoire

Plus en détail

Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales actuelles entre les différentes régions européennes.

Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales actuelles entre les différentes régions européennes. Introduction Introduction Coopération transfrontalière France Manche Angleterre Nouveautés Règles de participation Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales

Plus en détail

LEADER DOCUMENT DE PRESENTATION

LEADER DOCUMENT DE PRESENTATION LEADER 2014-2020 DOCUMENT DE PRESENTATION 1 La stratégie LEADER Priorité ciblée : Coopération et anticipation pour un territoire entreprenant et durable 2 La stratégie LEADER LES «PIVOTS» DU MODELE La

Plus en détail

Axe 3. Soutenir le développement d un cadre de vie de qualité au sein des établissements d hébergement pour personnes âgées (EHPA)

Axe 3. Soutenir le développement d un cadre de vie de qualité au sein des établissements d hébergement pour personnes âgées (EHPA) Soutenir le développement d un cadre de vie de qualité au sein des établissements d hébergement pour personnes âgées (EHPA) Objet Financement de dépenses d investissement pour la construction, la modernisation

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 48 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

Programme européen LEADER en Bourgogne Nivernaise. Fiches-action simplifiées

Programme européen LEADER en Bourgogne Nivernaise. Fiches-action simplifiées Programme européen LEADER 2014-2020 en Bourgogne Nivernaise Fiches-action simplifiées Fiche n 1 : Développer la diversification et la transformation locale des produits agricoles Opérations de des acteurs

Plus en détail

Depuis 2011, Nîmes Métropole lance annuellement un appel à projet visant à soutenir les projets de développement durable les plus remarquables.

Depuis 2011, Nîmes Métropole lance annuellement un appel à projet visant à soutenir les projets de développement durable les plus remarquables. APPEL A PROJET AGENDA 21 ANNEE 2014 REGLEMENT Soutien aux projets de développement durable sur l agglomération de Nîmes Métropole Thématique annuelle : circuits courts de proximité En évolution permanente,

Plus en détail

AXE 1 : Pour un développement économique innovant et respectueux de l environnement

AXE 1 : Pour un développement économique innovant et respectueux de l environnement LEADER 2014-2020 Groupe d Action Local SUD TOULOUSAIN AXE 1 : Pour un développement économique innovant et respectueux de l environnement ACTION N 1 Valoriser les ressources locales pour la croissance

Plus en détail

NF Bâtiments Tertiaires Démarche HQE Hôtellerie

NF Bâtiments Tertiaires Démarche HQE Hôtellerie Point presse CertiVéA 29 octobre 2010 NF Bâtiments Tertiaires Démarche HQE Hôtellerie Contact Presse : Le Bonheur est dans la Com Ingrid Launay Tél. / Fax : 01 43 83 53 32 Email : launay@bcomrp.com La

Plus en détail

«SOUTIEN AUX JARDINS ET AUX VERGERS

«SOUTIEN AUX JARDINS ET AUX VERGERS CONTRAT DE PAYS SUD BOURGOGNE APPEL A PROJETS «SOUTIEN AUX JARDINS ET AUX VERGERS COLLECTIFS» 2011 Contact : Pays Sud Bourgogne Marie-Laure FABBRO 5, place du marché - 71250 CLUNY Tél. : 03.85.20.91.10

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU NORD BASSE-TERRE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU NORD BASSE-TERRE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU NORD BASSE-TERRE TERRITOIRE DU NORD BASSE-TERRE LES DATES CLES Décembre 2000: Création de la communauté de Communes du Nord Basse-Terre composée des villes de Deshaies, Lamentin

Plus en détail

Inauguration du CHAI. Centre d Hébergement et d Accueil à l International. Samedi 1 er juillet à 18h Avenue André-Breton, Cahors

Inauguration du CHAI. Centre d Hébergement et d Accueil à l International. Samedi 1 er juillet à 18h Avenue André-Breton, Cahors Inauguration du CHAI Centre d Hébergement et d Accueil à l International Samedi 1 er juillet à 18h Avenue André-Breton, Cahors Grand Cahors - 72, rue Wilson 46000 Cahors - www.grandcahors.fr Service Communication

Plus en détail

Pays Sud Bourgogne Appel à projets «Activités innovantes liées à l Economie Sociale et solidaire»

Pays Sud Bourgogne Appel à projets «Activités innovantes liées à l Economie Sociale et solidaire» Pays Sud Bourgogne Appel à projets «Activités innovantes liées à l Economie Sociale et solidaire» - 2012 1 Pays Sud Bourgogne - Appel à projets Soutien aux activités innovantes liées à l Economie Sociale

Plus en détail

Dispositif de Revitalisation Economique :Centres Villes et Centres-Bourgs

Dispositif de Revitalisation Economique :Centres Villes et Centres-Bourgs Dispositif de Revitalisation Economique :Centres Villes et Centres-Bourgs Deux dispositifs de soutien : Soutien aux actions de dynamique économique destinées à la revitalisation des centres villes et des

Plus en détail

Action N 6 Planifier et mettre en œuvre des projets de coopération interterritoriale et transnationale

Action N 6 Planifier et mettre en œuvre des projets de coopération interterritoriale et transnationale Action N 6 Planifier et mettre en œuvre des projets de coopération interterritoriale et transnationale Sous mesure n 19.2 Aide à la mise en œuvre d opérations dans le cadre de la stratégie de développement

Plus en détail

RURBACTIVITES. Projet du territoire centre de la Martinique. LEADER Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale

RURBACTIVITES. Projet du territoire centre de la Martinique. LEADER Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale RURBACTIVITES Projet du territoire centre de la Martinique LEADER 2007-2013 Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale QU EST-CE QUE LEADER? LEADER 2007-2013 fait suite à trois Programmes

Plus en détail

Fiche-action 3 : Soutien aux porteurs de projets économiques pour renforcer la création/reprise d activités

Fiche-action 3 : Soutien aux porteurs de projets économiques pour renforcer la création/reprise d activités Fiche-action 3 : Soutien aux porteurs de projets économiques pour renforcer la création/reprise d activités LEADER 2014-2020 GAL Pays du Calaisis ACTION N 3 Soutien aux porteurs de projets économiques

Plus en détail

RÈGLES GÉNÉRALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION CAMPINGS ÉTABLISSEMENTS CONCERNÉS

RÈGLES GÉNÉRALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION CAMPINGS ÉTABLISSEMENTS CONCERNÉS RÈGLES GÉNÉRALES D AUTORISATION ET DE ICATION CAMPINGS ÉTABLISSEMENTS CONCERNÉS Les présentes Règles générales d autorisation et de tarification s appliquent aux diffusions musicales et audiovisuelles

Plus en détail

Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale

Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale 1 Cahier des charges techniques 1. Objet de l appel d offre Accompagner

Plus en détail

Inventons le tourisme durable

Inventons le tourisme durable Appel à projets 2017 Inventons le tourisme durable Cahier des charges CONTEXTE DE L APPEL À PROJETS Le tourisme est un atout majeur pour le développement de la Loire-Atlantique, riche de territoires attractifs

Plus en détail

LES INVESTISSEMENTS DE LA COLLECTIVITE COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE : ZOOM SUR LE TERRITOIRE DE BRIOUDE

LES INVESTISSEMENTS DE LA COLLECTIVITE COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE : ZOOM SUR LE TERRITOIRE DE BRIOUDE LES INVESTISSEMENTS DE LA COLLECTIVITE COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE : ZOOM SUR LE TERRITOIRE DE BRIOUDE I- UN INVESTISSEMENT DIRECT DANS LE TOURISME : LA RENOVATION DU CAMPING DE LA BAGEASSE

Plus en détail

Wauthier-Braine : Aménagement d une maison multiservices dans le bâtiment de la police

Wauthier-Braine : Aménagement d une maison multiservices dans le bâtiment de la police Wauthier-Braine : Aménagement d une maison multiservices dans le bâtiment de la police DESCRIPTION DU PROJET Le projet consiste en l aménagement du bâtiment de la police en maison multiservices. Ce réaménagement

Plus en détail

Stratégie touristique Massif central (Proposition)

Stratégie touristique Massif central (Proposition) 5 axes d intervention : Stratégie touristique Massif central 2011 2013 (Proposition) 1- Contribuer à la construction d une offre emblématique «Massif central», organisée autour de 3 axes d intervention

Plus en détail

Plan d actions UNAT Rhône-Alpes

Plan d actions UNAT Rhône-Alpes Sommaire 1 Identifier et connaître les établissements du TAVS 3 2 Participer à la connaissance des clientèles du TAVS 3 3 Préparer et accompagner un plan compétence 4 4 Assurer l information des acteurs

Plus en détail

Règlement d'intervention de la Région. Fonction n 3 : Culture, sports et loisirs. Sous-fonction n 31 : Culture

Règlement d'intervention de la Région. Fonction n 3 : Culture, sports et loisirs. Sous-fonction n 31 : Culture Règlement d'intervention de la Région Fonction n 3 : Culture, sports et loisirs Sous-fonction n 31 : Culture Programme n 21 : Livre et lecture publique ACTIONS ANNUELLES Objectifs généraux Dans le cadre

Plus en détail

Note de présentation du centre d hébergement dit «de la Fontaine Lupin» situé à St Nazaire sur Charente en Charente-Maritime

Note de présentation du centre d hébergement dit «de la Fontaine Lupin» situé à St Nazaire sur Charente en Charente-Maritime Note de présentation du centre d hébergement dit «de la Fontaine Lupin» situé à St Nazaire sur Charente en Charente-Maritime Origine de l équipement : Le centre d hébergement de la Fontaine Lupin a été

Plus en détail

Dossier de presse. L Ecolabel Européen Le point sur les hébergements certifiés dans le département des Pyrénées Atlantiques

Dossier de presse. L Ecolabel Européen Le point sur les hébergements certifiés dans le département des Pyrénées Atlantiques L Ecolabel Européen Le point sur les hébergements certifiés dans le département des Pyrénées Atlantiques Aujourd hui dans le département des Pyrénées-Atlantiques, on compte 9 hôtels certifiés Ecolabel

Plus en détail

Quelle place occupe le tourisme dans l économie du territoire? Bretagne Plein Sud, La Baule - Presqu île de Guérande

Quelle place occupe le tourisme dans l économie du territoire? Bretagne Plein Sud, La Baule - Presqu île de Guérande Quelle place occupe le tourisme dans l économie du territoire? Bretagne Plein Sud, La Baule - Presqu île de Guérande Étude «Poids économique du Tourisme» Cabinet Protourisme - 2013 Définitions Visiteurs

Plus en détail

Politique régionale de moyenne montagne Conventions Montagne 2040 : «Stations vallées» et «pôles de nature»

Politique régionale de moyenne montagne Conventions Montagne 2040 : «Stations vallées» et «pôles de nature» Politique régionale de moyenne montagne Conventions Montagne 2040 : «Stations vallées» et «pôles de nature» Le contexte La moyenne montagne rhônalpine UNE DÉFINITION EUROPÉENNE : Une altitude supérieure

Plus en détail

Dispositif : Développement économique et touristique du Massif

Dispositif : Développement économique et touristique du Massif Dispositif : Développement économique et touristique du Massif Axe 9 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION

REGLEMENT D INTERVENTION REGLEMENT D INTERVENTION Fonds de Solidarité Territorial (FST) Soutien de l Agglomération d Agen au financement des projets communaux structurants et intéressant le développement de son territoire SOMMAIRE

Plus en détail

Hébergements Insolites

Hébergements Insolites Hébergements Insolites Un peu à part des traditionnels meublés de tourisme, chambre d hôtes, chambres d hôtels ou tout autre hébergement classique, s est développée une offre insolite. Que mettons-nous

Plus en détail

Création d hébergements légers pour cyclistes itinérants en région Centre

Création d hébergements légers pour cyclistes itinérants en région Centre CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS Création d hébergements légers pour cyclistes itinérants en région Centre «ABRICYCLO» 1 Le contexte La région Centre-Val de Loire est la première région de tourisme à

Plus en détail

Enquête sur l action économique des intercommunalités : priorités, moyens d action et bonnes pratiques

Enquête sur l action économique des intercommunalités : priorités, moyens d action et bonnes pratiques Enquête sur l action économique des intercommunalités : priorités, moyens d action et bonnes pratiques Ce questionnaire d enquête adressé à l ensemble des communautés vise 4 objectifs principaux : - évaluer

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MEUBLES DE TOURISME CHAMBRES D HÔTES

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MEUBLES DE TOURISME CHAMBRES D HÔTES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MEUBLES DE TOURISME CHAMBRES D HÔTES Intitulé du projet :. Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) Montant de la subvention sollicitée :.. (cf tableau

Plus en détail

Capacité des hébergements touristiques

Capacité des hébergements touristiques Capacité des hébergements touristiques La loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet 2009 a créé de nouvelles normes de classement pour les hébergements touristiques.

Plus en détail

SERVICES ENVIRONNEMENTAUX

SERVICES ENVIRONNEMENTAUX GUIDE DU PORTEUR FEDER Massif central 2014-2020 SERVICES ENVIRONNEMENTAUX dans le Massif Central SOMMAIRE Sommaire Qu est-ce que le FEDER? 2 3 Services environnementaux 5 Sommaire - Guide du Porteur 2

Plus en détail