«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION"

Transcription

1 Présentation du kit «Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION

2 SOMMAIRE 1. Préambule 2. Evaluation des pertes alimentaires en cuisine centrale 3. Evaluation des pertes alimentaires sur les restaurants satellites 4. Evaluation des pertes alimentaires sur les établissements d enseignement 5. Le kit «Halte au gaspillage alimentaire!» 2

3 3 Préambule

4 Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? C est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées ou non, qui auraient pu être consommées. Le gaspillage alimentaire est présent tout au long de la chaîne de production, de distribution et de consommation, du «champ à l assiette». À ce titre, il concerne tous les acteurs préparant, proposant, commercialisant ou consommant des denrées alimentaires. 4

5 Le gaspillage alimentaire en quelques chiffres A l échelle de la planète, près de 30% des denrées alimentaires produites sont jetées (Source : Global Food Losses and Food Waste, FAO, 2011). En moyenne, chaque Français jette 20 kg de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés et 13 kg de restes de repas. (Source : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie) La restauration collective scolaire génère un volume de pertes et gaspillages alimentaires moyen de 167 g/pers/repas : Ecoles primaires : 110 à 130 g/pers/repas Collèges et lycées : 179 à 200 g/pers/repas (Source : étude du Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du Territoire, 2011). 5

6 Les enjeux du gaspillage alimentaire Le gaspillage alimentaire représente un enjeu majeur sur le plan environnemental, économique et éthique. En matière réglementaire, depuis le 1 er janvier 2012, les producteurs de déchets organiques doivent en assurer le tri à la source en vue de leur valorisation organique, avec une application progressive jusqu en Ainsi, à partir de 2016, les établissements produisant 10 tonnes de déchets organiques par an (environ 350 à 500 repas par jour) devront valoriser leurs biodéchets. La réduction des déchets alimentaires est un enjeu de taille, à prendre en compte dès à présent! 6

7 Evaluation des pertes alimentaires en cuisine centrale 7

8 Résultats sur la cuisine centrale de Buchelay Les pertes alimentaires en cuisine centrale sont liées principalement au surplus de production (89% des pertes sur la cuisine centrale de Buchelay) ; des erreurs de chargement entraînent également des pertes. L inexactitude et une communication tardive des effectifs sont les principales causes du surplus de production. Sur la cuisine centrale de Buchelay, on constate des pertes alimentaires en production sur les plats protidiques liées aux talons de rôtis lors du tranchage. Le coût moyen des pertes alimentaires sur la cuisine centrale de Buchelay s élève à 0,019 euros par repas. 8

9 Evaluation des pertes alimentaires sur les restaurants satellites 9

10 Résultats sur les restaurants satellites 10

11 Résultats sur les restaurants satellites 11

12 Résultats sur les restaurants satellites 12

13 Evaluation des pertes alimentaires sur les établissements d enseignement 13

14 Résultats sur les établissements d enseignement Pertes alimentaires en retours plateaux Total : 343 kg Total :

15 Résultats sur les établissements d enseignement Pertes alimentaires en fin de service Total : 176 kg Total :

16 Résultats sur les établissements d enseignement Pertes alimentaires globales Total : 519 kg Total : 1415 Quantité moyenne des restes alimentaires par couvert : 117 g Coût moyen du gaspillage alimentaire par couvert : 0,32 16

17 Résultats sur les établissements d enseignement Taux de pertes moyen par catégorie d aliments 17

18 Le kit «Halte au gaspillage alimentaire!» 18

19 Objectif et étapes de mise en place du kit Objectif : Mettre à disposition des sites une méthodologie et des outils pour réduire le gaspillage alimentaire sur les restaurants scolaires Etapes de mises en place du kit : 1. Mobiliser un groupe projet composé de tous les acteurs de la restauration scolaire 2. Réaliser un état des lieux en mesurant les quantités de restes alimentaires en fin de repas 3. Cibler les principales causes du gaspillage alimentaire sur le restaurant 4. Définir un plan d actions pour réduire le gaspillage alimentaire 5. Evaluer l efficacité des actions mises en place en mesurant à nouveau les quantités de restes alimentaires en fin de repas 19

20 Composition du kit «Halte au gaspillage alimentaire!» Un dispositif d évaluation du gaspillage alimentaire sur les établissements comprenant : 1 Mode Opératoire décrivant les modalités à respecter, 6 bacs gradués à commander au magasin Sodexo, Des fiches relatives aux différentes catégories d aliments à imprimer en format A4 et à fixer sur les bacs gradués, 1 fiche de retranscription des données mesurées, 1 fichier Excel permettant de calculer les quantités et le coût du gaspillage alimentaire avant et après la mise en place du plan d actions. Des fiches de diagnostic permettant de cibler les principales causes du gaspillage alimentaire sur chaque site et donnant quelques pistes d actions à mettre en place pour lutter contre ce gaspillage. 20

21 Composition du kit «Halte au gaspillage alimentaire!» 1 guide d actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire comprenant : 9 fiches décrivant des actions à mettre en œuvre pour lutter contre le gaspillage alimentaire, Des supports de communication complémentaires aux fiches actions. 1 tableau Excel pour définir et suivre le plan d actions mis en place 21

Préambule. Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? Sodexo. Halte au gaspillage Mai 2016

Préambule. Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? Sodexo. Halte au gaspillage Mai 2016 1 Sodexo Préambule Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? 2 Halte au gaspillage Mai 2016 Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? C est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE 1 Qu est-ce que c est? «Le gaspillage alimentaire est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées ou non, qui auraient pu être consommées Il est présent

Plus en détail

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 DOSSIER DE PRESSE SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 Du 22 au 30 novembre 2014 Le SIREDOM lance l opération : Tous contre le gaspillage alimentaire! Matinée du vendredi 28 novembre 2014

Plus en détail

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT Protocole d accompagnement En partenariat avec 1 En 2015, le SMICTOM Ille et Rance et le SMICTOM des Forêts ont été lauréats de l appel

Plus en détail

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Quelques notions : gaspillage alimentaire & biodéchet La

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires

Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires Anne-Gaëlle HOCHART Franck NOIRAULT Pôle Restauration Hygiène Diététique Direction Education et Petite Enfance Plan v Définition

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE Yaourts, viande, plats préparés En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés! Autre chiffre

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective

APPEL A CANDIDATURE. Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective APPEL A CANDIDATURE Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective Date limite de dépôt des dossiers : le 18 Mars 2017 I - CONTEXTE REGLEMENTAIRE La FAO 1 (Organisation des Nations unies pour

Plus en détail

21% Les chiffres clés. Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? Réduction du gaspillage alimentaire

21% Les chiffres clés. Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? Réduction du gaspillage alimentaire Réduction du gaspillage alimentaire Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? L organisation des Nations Unies pour l Alimentation et l Agriculture (FAO) définit le gaspillage alimentaire comme étant «toute

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Jessé de Forest 15 avenue du Pont Rouge - BP 215 59440 Avesnes-sur-Helpe 03 27 56 10 30 0 / 7 03 27 56 10 39 : http://lyceeavesnes.etab.ac-lille.fr/projetsite/ Lycée général et technique avec section

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile. Vendredi 7 Novembre 2014

Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile. Vendredi 7 Novembre 2014 Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile Vendredi 7 Novembre 2014 Sommaire Le constat Quels sont les chiffres du gaspillage en RHD Quels types de pertes / Comment les évaluer Comment lutter

Plus en détail

Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges

Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges I. Quelques données sur les collèges dans la Somme : II. Quelques données sur le

Plus en détail

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE SYNTHESE D ETUDE Août 2016 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par et Coordination technique : Elsa THOMASSON

Plus en détail

Une prestation Terre de Lombric Accompagnement sur la lutte contre le Gaspillage Alimentaire

Une prestation Terre de Lombric Accompagnement sur la lutte contre le Gaspillage Alimentaire Une prestation Terre de Lombric Accompagnement sur la lutte contre le Gaspillage Alimentaire Terre de Lombric SARL à capital variable 8750 Siège 8 rue Ernest Renan 95600 EAUBONNE T : 09 50 08 58 55 / F

Plus en détail

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées Verdicité France Nature Environnement Décembre 2011 Table des matières Table des matières... 1 Des opérations

Plus en détail

Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire

Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire Dossier de presse 17 octobre 2014 Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire Collège Maupassant à Limoges www.agglo-limoges.fr Contact presse - Hélène VALLEIX Service de presse - Limoges Métropole

Plus en détail

L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières. France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire

L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières. France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire ½ journée technique «Lutter contre le gaspillage alimentaire dans les établissements scolaires»

Plus en détail

Sylvain ZERCHER Président de l UDIHR Ingénieur Restauration - Groupe Hospitalier La Rochelle Ré Aunis LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Sylvain ZERCHER Président de l UDIHR Ingénieur Restauration - Groupe Hospitalier La Rochelle Ré Aunis LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE Sylvain ZERCHER Président de l UDIHR Ingénieur Restauration - Groupe Hospitalier La Rochelle Ré Aunis LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE Le gaspillage alimentaire Définition : Quantité de nourriture

Plus en détail

GASPILLAGE alimentaire

GASPILLAGE alimentaire GASPILLAGE alimentaire COMMENT RÉDUIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE? GUIDE PRATIQUE au collège Pôle attractivité environnement SOMMAIRE Réduire le gaspillage alimentaire au collège,

Plus en détail

RESEAU LOCAL VENDEE Rencontre du Réseau LOCAL Vendée 15 juin 2016

RESEAU LOCAL VENDEE Rencontre du Réseau LOCAL Vendée 15 juin 2016 RESEAU LOCAL VENDEE M. Yves AUVINET Président du Conseil Départemental M. Luc GUYAU Vice Président de TRIVALIS RESEAU LOCAL VENDEE Le gaspillage alimentaire Enjeux et actions en restauration collective

Plus en détail

Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires

Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires 2011 SOURCES D INFORMATIONS Décret n 2011-828 du 11 juillet 2011 portant diverses dispositions relatives à la prévention et à la

Plus en détail

Forfait projection débat : droits de diffusion + animation de débat euros

Forfait projection débat : droits de diffusion + animation de débat euros Contenus : présentation des enjeux environnementaux et économiques liés aux déchets, présentation de la démarche «zéro déchet, zéro gaspillage», retours d expérience concrets français et européens, exemples

Plus en détail

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE!

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE! Plusieurs trucs et astuces existent pour lutter contre le fléau qu est le gaspillage alimentaire. Cela vous semble trop d un coup? Pas de panique. Le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT POUR LA GESTION DU TRI SELECTIF ET LA MISE EN PLACE DE GOBELETS CONSIGNES

ACCOMPAGNEMENT POUR LA GESTION DU TRI SELECTIF ET LA MISE EN PLACE DE GOBELETS CONSIGNES 2013 ACCOMPAGNEMENT POUR LA GESTION DU TRI SELECTIF ET LA MISE EN PLACE DE GOBELETS CONSIGNES 15/10/2013 SOMMAIRE Contexte Fonctionnement du tri Bilan Fiche technique déchets Fiche technique gobelets P3

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Louis Pasteur 151 boulevard Louise Michel - BP 9 59490 Somain 03 27 86 09 30 / 7 03 27 86 47 51 : http://lycee-somain.etab.ac-lille.fr/ Lycée général et technique 1 500 élèves (sans internat) ÉQUIPE

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% / Constats

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

RESTAURATION COLLECTIVE

RESTAURATION COLLECTIVE Le cahier des charges RESTAURATION COLLECTIVE ECOCERT FRANCE juil.-13 Le cahier des charges ECOCERT s engage aux côtés des professionnels qui œuvrent à l introduction des produits biologiques et locaux

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA SOMME CP:Association De la Graine à l'assiette CP:Association De la Graine à l'assiette Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme RET ADEME du 22

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE, C EST NOS OIGNONS

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE, C EST NOS OIGNONS LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE, C EST NOS OIGNONS Fiche thématique n 5 : La sensibilisation et la communication Durée recommandée : le temps d une action ou sur le long terme Difficulté : Matériel : -1 volonté

Plus en détail

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012 Gestion des déchets organiques 26 juin 2012 Le traitement biologique des déchets organiques Deux procédés principaux : -le compostage (aérobie) Procédé rustique, applicable à toutes les échelles, de moins

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de l expérimentation de compostage dans les restaurants scolaires de Besançon. Contacts VILLE DE BESANÇON

Dossier de presse. Lancement de l expérimentation de compostage dans les restaurants scolaires de Besançon. Contacts VILLE DE BESANÇON Dossier de presse Lancement de l expérimentation de compostage dans les restaurants scolaires de Besançon Contacts VILLE DE BESANÇON Mission Développement Durable Eric Durand : 03 81 41 56 88 Direction

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION / Constats : APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION La loi dite «Grenelle 2» impose depuis 2012 aux détenteurs de quantités importantes de biodéchets (déchets

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

De l achat à l assiette, tous contre le gaspillage alimentaire

De l achat à l assiette, tous contre le gaspillage alimentaire De l achat à l assiette, tous contre le gaspillage alimentaire L Agence Sud-Francilienne de Valorisation des Déchets SIREDOM_GaspiAlimentaireA5-8.indd 1 29/09/2015 16:47 20 kg/hab./an : Soit 7 kg d aliments

Plus en détail

Des solutions pour le commerce. Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector.

Des solutions pour le commerce. Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector. Des solutions pour le commerce Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector. Des solutions pour le commerce Depuis 1980, une association loi 1901 pour Représenter/ Connecter/ Contribuer

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : LEGTA du Pas-de-Calais Route de Cambrai 62217 Tilloy-lès-Mofflaines 03 21 60 73 00 / 7 03 21 60 73 13 : www.formationsnatures.fr Lycée d Enseignement Général et Technologique Agricole 900 élèves avec internat

Plus en détail

fiche pratique gestion des déchets

fiche pratique gestion des déchets & RSE: L engage ment durable! fiche pratique gestion des déchets les biodéchets enjeux Les établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux sont de grands producteurs de bio-déchets. En

Plus en détail

Réduction des déchets & compostage des biodéchets

Réduction des déchets & compostage des biodéchets Réduction des déchets & compostage des biodéchets C est simple si tout le monde joue le jeu! Diminuez votre impact environnemental Améliorez votre image auprès de vos publics et vos partenaires Une démarche

Plus en détail

/ Classification action : / Constats :

/ Classification action : / Constats : / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : Prendre en compte les comportements et habitudes alimentaires

Plus en détail

C EST JETER MOINS. NOS ACTIONS AntiGaspi

C EST JETER MOINS. NOS ACTIONS AntiGaspi C EST JETER MOINS NOS ACTIONS AntiGaspi 1.300.000.000 - UN CHIFFRE QUI PARLE! La lutte contre le gaspillage alimentaire et la réduction des déchets sont deux grands enjeux du 21 e siècle qui nous concernent

Plus en détail

Vers la réduction des déchets

Vers la réduction des déchets ADEME Vers la réduction des déchets Le compostage > Pourquoi composter dans les collèges? La mise en place du compostage dans les collèges est une expérience très intéressante du point de vue pédagogique.

Plus en détail

Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités

Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités DRAAF Caroline Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Quinio - mars 2016 Le Programme régional de l alimentation mars 2016 Thématiques

Plus en détail

Projet de lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective 2016/2017

Projet de lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective 2016/2017 Projet de lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective 2016/2017 OBJECTIFS de ce 2 ème COPIL Exposer le fonctionnement des cuisines Dresser le bilan de la première pesée Restituer

Plus en détail

Vers la sobriété alimentaire. 19 octobre 2012 Université NegaWatt

Vers la sobriété alimentaire. 19 octobre 2012 Université NegaWatt Vers la sobriété alimentaire 19 octobre 2012 Université NegaWatt Plan Définition Quelques chiffres Le gaspillage du champs à l assiette Les liens entre gaspillage et énergie Directs : la consommation énergétique

Plus en détail

Restauration collective durable. Sonia Curto

Restauration collective durable. Sonia Curto Restauration collective durable Sonia Curto Sommaire INTRO Qu est-ce que l alimentation et la restauration collective durable? Principes et enjeux de l alimentation durable Alimentation écologique Pilier

Plus en détail

Fiche structure n 1 : Mille et un repas

Fiche structure n 1 : Mille et un repas L établissement : La société de restauration Mille et un repas propose ses services au sein des établissements scolaires, médico-sociaux, des collectivités et des entreprises. C est la 9 ème entreprise

Plus en détail

Rencontres de la restauration collective bio en Limousin. Retour d'expérience du Conseil général de la Corrèze

Rencontres de la restauration collective bio en Limousin. Retour d'expérience du Conseil général de la Corrèze Rencontres de la restauration collective bio en Limousin Retour d'expérience du Conseil général de la Corrèze Contexte réglementaire Loi de décentralisation août 2004 : les conseils généraux sont en charge

Plus en détail

Gaspillage alimentaire : Le consommateur, en foyer et hors foyer

Gaspillage alimentaire : Le consommateur, en foyer et hors foyer Gaspillage alimentaire : Le consommateur, en foyer et hors foyer Sandrine Costa, Aprifel, 25 novembre 2013 Plan de l exposé 1. Un consommateur de bonne volonté mais Aversion au gaspillage mais gaspillage

Plus en détail

Qualité des composts Valorisation des biodéchets

Qualité des composts Valorisation des biodéchets Qualité des composts Valorisation des biodéchets - Les règles de retour au sol de la matière organique : normes sur les composts, homologation - Limitation de l épandage des composts de qualité insuffisante

Plus en détail

France Nature Environnement. Opérations pilotes pour mieux connaitre et réduire le gaspillage alimentaire

France Nature Environnement. Opérations pilotes pour mieux connaitre et réduire le gaspillage alimentaire France Nature Environnement Opérations pilotes pour mieux connaitre et réduire le gaspillage alimentaire 1 Sommaire Contexte... 3 Le gaspillage alimentaire en France : un scandale social, économique et

Plus en détail

Compte rendu de l atelier «Lutter contre le gaspillage alimentaire: quelles opportunités?»

Compte rendu de l atelier «Lutter contre le gaspillage alimentaire: quelles opportunités?» Séminaire des Lycées et CFA ecoresponsables du 6 novembre 2014 Compte rendu de l atelier «Lutter contre le gaspillage alimentaire: quelles opportunités?» Animateurs: o Elsa Thomasson (Agence de l Environnement

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective

Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective Cadre de restitution de l'action : Programme Local de Prévention Communaute d'agglomeration des Lacs de l'essonne 52

Plus en détail

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE LE PROGRAMME DE LA JOURNEE 09H00 Accueil 09H30 Lancement des 5 èmes Rencontres du Réseau LOCAL Anjou 09H45 ENCORE moins de gaspillage pour plus de local Table ronde avec apports et 2 témoignages Animée

Plus en détail

Fiche technique Gestion des déchets

Fiche technique Gestion des déchets Fiche technique Gestion des déchets Au cœur du Grand Roissy, EuropaCity est un nouveau quartier dédié aux loisirs, inscrit dans l opération publique d aménagement du Triangle de Gonesse. EuropaCity est

Plus en détail

Le don des invendus alimentaires des grandes surfaces aux associations caritatives

Le don des invendus alimentaires des grandes surfaces aux associations caritatives Le don des invendus alimentaires des grandes surfaces aux associations caritatives 1 Quelques chiffres En France: gaspillage alimentaire = 7 millions de tonnes par an, dont 750.000 tonnes dans les commerces

Plus en détail

Mille et Un Repas. Acteur exemplaire et pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Mille et Un Repas. Acteur exemplaire et pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire 1 Mille et Un Repas Acteur exemplaire et pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Mille et Un Repas assure au quotidien le bien-être de ses convives Chez Mille et Un Repas, nous aimons cultiver

Plus en détail

Jetons moins, vivons mieux!

Jetons moins, vivons mieux! Plan départemental de réduction des déchets Jetons moins, vivons mieux! www.eureenligne.fr édito La diminution de la production de déchets est devenue un enjeu environnemental essentiel dans notre société.

Plus en détail

Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :... Prénom :...

Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :... Prénom :... Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :. Prénom : Définition Le gaspillage alimentaire, de quoi s agit-il? Ensemble, nous avons construit cette définition : Où gaspille-t-on les aliments? - Chez

Plus en détail

Restauration scolaire Bio, circuits courts, lutte contre le gaspillage : où en êtes vous?

Restauration scolaire Bio, circuits courts, lutte contre le gaspillage : où en êtes vous? Restauration scolaire Bio, circuits courts, lutte contre le gaspillage : où en êtes vous? Circuits courts, produits bio, lutte contre le gaspillage alimentaire : les enjeux d une restauration collective

Plus en détail

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets RENNES METROPOLE 14 mars 2012 Colloque de l organique 14-15 mars 2012 1 Présentation du contexte : le territoire NOM Nombre d habitants

Plus en détail

Geofarming. Circuits courts

Geofarming. Circuits courts Geofarming Circuits courts Assiette Verte «Un projet d accompagnement de la restauration collective» Objectifs de la campagne Assiette Verte 1) Proposer une alimentation plus durable dans les restaurants

Plus en détail

ALIMENTATION DURABLE. et la lutte contre le changement climatique

ALIMENTATION DURABLE. et la lutte contre le changement climatique ALIMENTATION DURABLE Étude sur l alimentation, l les circuits courts de proximité et la lutte contre le changement climatique Pourquoi l ADEME s intéresse-t-elle à l alimentation durable? L alimentation,

Plus en détail

L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets

L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets Introduction Loi Grenelle 2 (2010) : «A compter du 1 er janvier 2012, les personnes qui produisent ou

Plus en détail

1. CHIFFRER LES GASPILLAGES

1. CHIFFRER LES GASPILLAGES Gaspillage alimentaire et insécurité alimentaire; Pistes de solutions pour lutter contre deux problèmes majeurs par Éric Ménard, M. Env. Conseiller en gestion des matières résiduelles 1. CHIFFRER LES GASPILLAGES

Plus en détail

Enquête sur la gestion des déchets en établissements hospitaliers

Enquête sur la gestion des déchets en établissements hospitaliers Biomasse Normandie Enquête sur la gestion des déchets en établissements hospitaliers 1 er aperçu des résultats Sandrine Banville Directrice Biomasse Normandie 1 ER APERÇU DES RÉSULTATS DE L ENQUETE Biomasse

Plus en détail

Table ronde Restauration hors domicile

Table ronde Restauration hors domicile Table ronde Restauration hors domicile Préfecture DOSSIER DE PRESSE 19 février 2015 Contact presse Service départemental de veille et de communication interministérielle Christèle TILY: 02 43 01 50 70

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES. Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets

PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES. Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets 1 PREAMBULE Le gaspillage important dont le pain fait l objet, peut

Plus en détail

Le programme national pour l'alimentation (PNA)

Le programme national pour l'alimentation (PNA) Le programme national pour l'alimentation (PNA) Margaux DENIS Direction générale de l alimentation 17 février 2016 Contexte et enjeux Durabilité des systèmes ; environnement Plus de 3 millions de personnes

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE. Mise en œuvre d une restauration collective durable & en circuits courts de proximité RÈGLEMENT

APPEL À CANDIDATURE. Mise en œuvre d une restauration collective durable & en circuits courts de proximité RÈGLEMENT Mise en œuvre d une restauration collective durable & en circuits courts de proximité RÈGLEMENT Date de lancement 1 er avril 2016 Date limite de réponse 31 mai 2016 Coordonnateur Partenaires financiers

Plus en détail

Catalogue formations. Alimentation bio et durable

Catalogue formations. Alimentation bio et durable Catalogue formations Alimentation bio et durable 1 Contact Noémie Dekoninck noemie.dekoninck@biowallonie.be +32(0) 479 937 034 Stéphanie Goffin stephanie.goffin@biowallonie.be +32 (0) 474 38 11 24 2 Introduction

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LES PRATIQUES EN CUISINE PACKAGE : II EFFICIENCE : 22%

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LES PRATIQUES EN CUISINE PACKAGE : II EFFICIENCE : 22% / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LES PRATIQUES EN CUISINE PACKAGE : II EFFICIENCE

Plus en détail

Séminaire Clusters - Euro-Institut. Réalités de clusters en France et en Allemagne

Séminaire Clusters - Euro-Institut. Réalités de clusters en France et en Allemagne Séminaire Clusters - Euro-Institut Réalités de clusters en France et en Allemagne Kehl le 3 mai 2012 Intervention de Marie-Claude Stoffel Directrice ARIA INDUSTRIES DE L ALIMENTAIRE CONTEXTE REGIONAL l

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations SIREDOM Catalogue des formations collectivités exemplaires 2014 Préambule Face à l augmentation des déchets, la prévention est une priorité affichée au niveau national et un axe incontournable dans toute

Plus en détail

Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur

Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur Mars 2016 Eco-Emballages: pilote d un dispositif multi-acteurs 1 L éco-conception : un levier de réduction de coûts

Plus en détail

DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT

DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT Le métier de commerçant et le modèle économique de Carrefour sont étroitement liés à la disponibilité et à la capacité de renouvellement des ressources naturelles, ainsi qu

Plus en détail

Etudes ADEME 2016 sur le gaspillage alimentaire. Sylvain PERRIOLLAT ADEME Normandie Plénière REGAL - 29 novembre 2016

Etudes ADEME 2016 sur le gaspillage alimentaire. Sylvain PERRIOLLAT ADEME Normandie Plénière REGAL - 29 novembre 2016 Etudes ADEME 2016 sur le gaspillage alimentaire Sylvain PERRIOLLAT ADEME Normandie sylvain.perriollat@ademe.fr Plénière REGAL - 29 novembre 2016 Connaissance ETAT DES MASSES, juin 2016 Estimation potentiel

Plus en détail

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an?

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Qu y a-t-il dans ma poubelle? Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Grand public BILAN DE LA CAMPAGNE DE CARACTERISATION 2011 / 2012 DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA MARTINIQUE Sé ki sa? / C est quoi?

Plus en détail

Favoriser une restauration collective de qualité et de proximité

Favoriser une restauration collective de qualité et de proximité Favoriser une restauration collective de qualité et de proximité Ordre du jour La production en région Paca Les besoins et attentes des producteurs Témoignages État des lieux de la restauration collective

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

DELIBERATION DU 14 FEVRIER 2014

DELIBERATION DU 14 FEVRIER 2014 1 CR 23-14 DELIBERATION DU 14 FEVRIER 2014 RENFORCER LE SERVICE PUBLIC DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DANS LES EPLE D ILE DE FRANCE : VERS UNE TARIFICATION PLUS JUSTE, UNE QUALITE NUTRITIONNELLE ET GUSTATIVE

Plus en détail

ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES

ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES COMPRENDRE DECOUVRIR APPRENDRE ECHANGER IMAGINER SE FORMER ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES A PRO BIO POLE DE RESSOURCES, DE PROMOTION ET DE

Plus en détail

Les différents niveaux de la stratégie de

Les différents niveaux de la stratégie de Les différents niveaux de la stratégie de Paris 3D 5 Niveaux Général Environnemental Économique Social Gouvernance 10 LA STRATEGIE DE NIVEAU GENERAL de l établissement Qu est ce qu une ECO UNIVERSITE?

Plus en détail

Journée Alimentation et activité physique : Pour des politiques territorialisées. Déclinaison du Programme National pour l Alimentation en Rhône-Alpes

Journée Alimentation et activité physique : Pour des politiques territorialisées. Déclinaison du Programme National pour l Alimentation en Rhône-Alpes RÉFET Journée limentation et activité physique : our des politiques territorialisées Déclinaison du rogramme ational pour l limentation en Rhône-lpes F Direction Régionale de l limentation, de l griculture

Plus en détail

Les enjeux de la gouvernance alimentaire pour les territoires

Les enjeux de la gouvernance alimentaire pour les territoires Les enjeux de la gouvernance alimentaire pour les territoires Marijke Pols, responsable du pôle économique de l ADAYG et co-pilote du chantier circuits de proximité de Terres en Villes Atelier de travail,

Plus en détail

Guide d intervention technique des agents des collèges

Guide d intervention technique des agents des collèges > AGIR AU CŒUR DE VOS VIES LE RESPECT AU SENS PROPRE dans mon collège Guide d intervention technique des agents des collèges 1 SOMMAIRE LE MOT DU PRÉSIDENT 4 OBJECTIFS DU GUIDE 5 1. PRINCIPES ET ENGAGEMENTS

Plus en détail

Etape 0 - Lancement de la démarche et identification de l'origine principale de gaspillage alimentaire dans le RU

Etape 0 - Lancement de la démarche et identification de l'origine principale de gaspillage alimentaire dans le RU Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Mobiliser les étudiants dans un projet de réduction du gaspillage alimentaire d un restaurant universitaire Organisme rédacteur de la fiche intervention

Plus en détail

SOMMAIRE RESUME : INTRODUCTION DE 50 % BIO DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE 3

SOMMAIRE RESUME : INTRODUCTION DE 50 % BIO DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE 3 1 SOMMAIRE RESUME : INTRODUCTION DE 50 % BIO DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE 3 UNE VILLE ENGAGÉE DANS L INTRODUCTION DE PRODUITS BIO AUTOUR DE PLUSIEURS OBJECTIFS 4 EN IMPLIQUANT L ENSEMBLE DES ACTEURS

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Edition 2012 Préambule «Action intégrée à notre démarche Développement Durable, le Bilan Carbone que nous avons effectué a pour ambition d identifier et d analyser

Plus en détail

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus RAPPORTAL I ME NT A TI ON Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus Le 9 juillet 2015, A la suite de la Consultation nationale étudiante 2014 et après la publication du rapport

Plus en détail

LES CHIFFRES DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE

LES CHIFFRES DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES CHIFFRES DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE On parle de «gaspillage alimentaire» lorsque des denrées alimentaires sont définitivement perdues pour la chaîne d approvisionnement alimentaire, à l exception de

Plus en détail

Pièce jointe n 3 ENTRE. D une part,

Pièce jointe n 3 ENTRE. D une part, Pièce jointe n 3 Convention de partenariat entre le groupement de collectivités «Prévention des biodéchets et des déchets végétaux» et Trivalis pour la coordination d actions locales conduites par un animateur

Plus en détail

Approvisionnement de proximité dans la restauration collective: quels enjeux pour l école?

Approvisionnement de proximité dans la restauration collective: quels enjeux pour l école? Approvisionnement de proximité dans la restauration collective: quels enjeux pour l école? Christine Lauer IA-IPR d Histoire Géographie Coordonnatrice académique EDD Académie de Lyon L approvisionnement

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014

SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014 SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014 Ce guide à pour but de présenter les ateliers proposés au cours de l année 2014-2015 aux établissements scolaires

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE 08.12.11 TRAVAUX DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE BATIMENT : 42% DE PLUS DE PROFESSIONNELS SERONT NECESSAIRES D ICI 2014 A l occasion des Journées Nationales

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse. 1 er décembre 2016

Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse. 1 er décembre 2016 Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse 1 er décembre 2016 SOMMAIRE 1. Conseillers déchets: nos actions 2. Le tri à Chamrousse: Quoi? Où? Comment? 3. Où vont vos déchets? 4.

Plus en détail

Guide des «exposants» Cop21 Contact :

Guide des «exposants» Cop21 Contact : Guide des «exposants» Cop21 Contact : Céline Braillet Responsable du secteur Climat et Territoires Durables Direction du développement durable Conseil départemental du Val de Marne 01 56 72 87 03 celine.braillet@valdemarne.fr

Plus en détail