Unbesoincontinu d innovations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Unbesoincontinu d innovations"

Transcription

1 ENQUÊTE EXCIPIENTS Unbesoincontinu d innovations Entre la perte de brevet de nombreux blockbusters et le développement de matières actives de plus en plus complexes et difficiles à solubiliser, les excipients pharmaceutiques ont d importants challenges à relever en matière de formulation. 30IndustriePharma N 59 Novembre 2011 Le marché mondial des excipients pharmaceutiques se porte plutôt bien. Évalué à 4,9 milliards de dollars en 2011 par le cabinet BCC Research, il devrait enregistrer une croissance moyenne de 6,5 % par an sur les cinq prochaines années pour atteindre 6,7 Mrds $ à l horizon À ce niveau mondial, la croissance des excipients est tirée par un marché pharmaceutique global qui progresse entre 4 et 6%. «L industrie des médicaments et l industrie des excipients entretiennent une relation symbiotique», explique le cabinet dans un tout récent rapport. «Tous les deux sont DR sujets aux mêmes fluctuations apportées par les changements d usage des médicaments». Si le marché mondial se porte si bien, c est encore une fois grâce aux Brics qui constituent des zones de croissance. En France, comme en Europe, les marchés sont plus matures et la croissance tourne au ralenti. Mais elle reste toutefois régulière, selon Olivier Midler, directeur général délégué de Gattefossé, spécialiste des excipients lipidiques. «Les cycles de développement et de ventes sont très longs», justifie le directeur marketing. Le marché des excipients a aussi la particularité de se complexifier avec l avènement de nouvelles matières actives biotechnologiques, souvent proposées en administration parentérale. Mais dans le même temps, la montée en puissance des génériques redonne du souffle aux formulations (et excipients) plus classiques. Dans un médicament, l excipient regroupe tout ce qui n est pas de la matière active. Charge, diluant, désintégrant, lubrifiant, plastifiant il peut remplir toutes sortes de fonctions. Ainsi, il y aurait près de types d excipients sur le marché, mais seulement 300 seraient couramment utilisés. Ces excipients sont à plus de 90 % des molécules organiques comme des sucres, des dérivés de l amidon, de cellulose, oléochimiques ou des dérivés pétroliers. Le reste du marché est occupé par des produits inorganiques (par exemple des carbonates, des sulfates de calcium) et l eau qualité USP pour les produits injectables. Conséquence de cette grande diversité, l offre est fragmentée. Derrière ces fournisseurs d excipients se cachent souvent des chimistes ou des agroindustriels internationaux, ou locaux, qui ne consacrent

2 Excipients Un besoin continu d innovations ENQUÊTE qu une partie infime de leur production à cette catégorie de produits qui a pourtant la vertu de générer des marges plus confortables. Parmi ces producteurs, il y a encore peu d acteurs asiatiques, même s ils commencent à prendre de l essor. Ce point constitue une différence majeure avec le marché des matières actives, dominé à plus de 80% par des acteurs asiatiques. Une autre différence se joue sur les volumes dans la mesure où le rapport entre Excipient et API dans une formulation est de l ordre de 75/25, avec des formulations possibles dans un ratio 99/1. Par contre en termes de valeur, l excipient n excède guère les 5%. Dans ce jeu mondial des producteurs d excipients, la France occupe une place non négligeable avec des acteurs qui investissent dans de nouvelles capacités ou de l innovation. Quatrième sucrier mondial, le groupe français Tereos est avant tout un acteur de l agroalimentaire. Pour autant, il occupe une place clé sur le marché français des excipients avec toute une gamme de sucres, principalement du saccharose, utilisés comme charges et comme agents masquants. La totalité de sa production d excipients est réalisée sur le sol français dans quatre sites en conformité avec la nouvelle réglementation sur les matières premières à usage pharmaceutique. En conséquence, la France reste un marché local de référence pour le groupe, même s il est largement présent en Europe ainsi qu à l international. En dépit de l avènement des édulcorants dans certaines formulations, Jérôme Cournil, responsable des ventes sur le marché pharmaceutique, estime que le sucre a encore de beaux jours devant lui en raison d un atout de poids : sa pureté. Le sucre est en effet obtenu par cristallisation et peut ensuite subir toutes sortes d opérations de broyage, d agglomération et de tamisage pour obtenir différentes granulométries et morphologies. Autre atout mis en avant par Tereos : l innovation. La mise au point de sucres atomisés permet ainsi d utiliser le saccharose en compression directe, ou encore dans des mélanges délicats de poudres hétérogènes. Jérôme Cournil ajoute par ailleurs que, dans un contexte de fortes tensions sur les marchés de matières premières, le saccharose, obtenu à partir de betteraves plantées par les agriculteurs français associés-coopérateurs de Tereos, est une valeur sûre en termes de disponibilité pour l industrie. Un autre acteur de référence en France est l amidonnier Roquette qui se partage entre les domaines de la nutrition humaine, la cosmétologie, le papier, la nutrition animale, la chimie agrosourcée et la pharmacie. Dans ce dernier domaine, qui ne représente qu une infime partie de ses productions, il propose des dérivés de l amidon, plus ou moins hydrolysés tels que le dextose, la maltodextrine, ainsi que des polyols de type mannitol, xylitol, maltitol ou sorbitol. Ces dérivés sont notamment produits dans les quatre sites industriels français du groupe. Si Roquette adresse en premier lieu le marché des formes sèches, certains de ses produits peuvent aussi entrer dans des formulations liquides et injectables. La production d excipients, c est aussi l un des métiers du Français Novacarb. Sur une production totale de t/an de bicarbonate de sodium dans ses installations de Laneuville-devant-Nancy, il consacre aujourd hui 10% de ses tonnages à la production d excipients pharmaceutiques. «Notre objectif est d arriver à 20%», confie Charles-Elie Lefaucheur, en charge du développement. En effet, si le marché de l effervescence a une croissance régulière mais modérée, le bicarbonate de Novacarb est en train de trouver de nouveaux débouchés dans le domaine de l hémodialyse. Un marché qui progresse de 5 à 10% par an, en lien avec le vieillissement de la population, observe M. Lefaucheur. Pour ce faire, Novacarb a développé un grade de bicarbonate avec une granulométrie plus élevée. Les fractions basses recueillies par tamisage partent sur le marché du food ou de l environnement, la fraction haute est réservée à la pharmacie, en particulier au marché de l hémodialyse qui affiche des taux de croissance de 10 %. Lorsque l on est à la fois chimiste multi applications et fournisseurs d excipients pharmaceutiques, on ne sort qu un seul produit de ses lignes. En revanche, il doit d emblée répondre aux exigences des pharmacopées européennes et américaines. Producteur à 100% d excipients pour les cosmétiques et la pharmacie, le groupe français Gattefossé fait finalement figure d exception au milieu d acteurs plus diversifiés. Opérant sur un marché en croissance régulière, «nous avons récemment dégoulotté notre outil de production et à la mi-octobre, nous inaugurons un nouveau bâtiment dédié à la R&D et au développement d applications», explique Olivier Midler. D un montant de 6 M, ce bâtiment aura pour vocation de démontrer les performances d excipients de Gattefossé. Il est implanté sur l unique site de production de Gattefossé basé à Saint- Priest en Rhône-Alpes. «Nous avions des projets d extension, surtout en cosmétique avec l installation de salles blanches et l introduction de nouvelles technologies de culture cel > LES EXCIPIENTS DE ROQUETTE SONT DES DÉRIVÉS DE L AMIDON. Lesacteursfrançais investissentdans denouvellescapacités etdansl innovation. Roquette IndustriePharma N 59 Novembre

3 ENQUÊTE Excipients Un besoin continu d innovations Novacarb LE PORTEFEUILLE D EXCIPIENTS DE NOVACARB SE COMPOSE DE BICARBONATE ET DE CARBONATE DE SODIUM. > lulaire. Mais ces installations nous serviront également pour mimer le comportement de nos excipients au niveau de cellules intestinales», commente Olivier Midler. Cette bonne santé des excipients oléochimiques est corroborée par le rapport du cabinet BBC Research. «Sur les 5 prochaines années, l utilisation d excipients oléochimiques devrait croître de plus de 10% par an. La première raison de cette croissance est que les médicaments faiblement solubles sont mieux délivrés avec ce type d excipients et un très grand nombres de molécules actuellement en développement sont dans ce cas». Cognis, Croda, Evonik, Gattefossé et Sasol ont de solides lignes d excipients oléochimiques et ont tout à gagner de développer leur intérêt dans ce type de produits. L innovation toujours en marche En dépit de la très grande diversité d excipients, les besoins de l industrie pharmaceutique restent immenses. «Il se peut que le besoin d innovation double dans les cinq années à venir», évalue le rapport qui cite comme illustration le cas des superdésintégrants. Dans ce domaine, trois molécules se partagent l essentiel du marché : glycolate d amidon sodique, croscarmellose sodium et la crospovidone. «Ce nombre peut sembler suffisant. Cependant, tous ces produits posent des problèmes et ne sont pas toujours utilisables dans toutes les formulations. Si, par exemple, un médicament est incompatible avec un sel de sodium - et un certain nombre sont - alors il sera incompatible avec le glycolate d amidon sodique et le croscarmellose. De nouveaux superdésintégrants seraient les bienvenus», souligne le rapport. Les industriels de la pharmacie ne plébiscitent cependant pas les nouvelles molécules qui nécessiteraient de coûteuses études toxicologiques et pourraient retarder l enregistrement des médicaments au niveau des agences. Pourtant, en cas d avancée majeure, «les industriels de la pharmacie ne sont pas totalement fermés à l utilisation de nouvelles molécules.», estime Sophie Chesnoy, responsable Marketing et Développement chez Roquette. L un des derniers cas connus d introduction d un nouvel excipient remonte aux années 90, selon les consultants de BBC research. Il s agit du Captisol, une cyclodextrine de la société Cydex qui a été développée pour une nouvelle matière active de Pfizer, particulièrement instable et insoluble. Depuis, Pfizer a gagné des AMM pour Vfend I.V. et Zeldox/Geodon et Cydex a pu se constituer un nouveau portefeuille. Le cas le plus courant reste l adaptation de produits existants. La question de la solubilité est en effet l un des grands défis à relever pour les années à > 3 questions à Aude Plantefève API & Excipients Product manager chez Safic-Alcan Life Sciences Il y a trois ans, la filiale française de Safic-Alcan, qui est une spécialiste de la distribution chimique, a décidé de compléter son portefeuille d API avec des excipients de spécialités. Quels excipients avez-vous retenu pour bâtir un portefeuille? Safic-Alcan France a commencé à commercialiser des excipients avec le soutien de la filiale espagnole du groupe, présente dans ce domaine depuis plus de 15 ans. Nous avons voulu nous orienter vers des produits plus techniques qui nécessitent d entrer en contact avec les services de R&D de nos clients. Nous avons opté pour une gamme d excipients multifonctionnels et avec des fonctionnalités recherchées et innovantes comme les orodispersibles de SPI Pharma ou la libération prolongée avec Asahi Kasei. Les produits de SPI Pharma sont essentiellement des polyols de type mannitol, fructose, maltose Nous avons été tout particulièrement intéressés par leur gamme de combinaisons d excipients prêts à l emploi pour les comprimés et poudres orodispersibles. Dans la gamme d Asahi Kasei, le Swelstar est un amidon prégélatinisé traité thermiquement. Il est utilisé comme liant de granulation, désintégrant et agent matriciel pour la libération contrôlée. C est un vieil excipient qui répond à la monographie de l amidon mais auquel on a appliqué un nouveau process de fabrication qui lui confère des propriétés améliorées. Avez-vous l ambition de trouver de nouveaux commettants pour étoffer votre gamme? Entrer sur le marché des excipients n est pas un travail facile. Nous avons passé trois ans à bâtir une gamme et convaincre nos interlocuteurs de l intérêt de nos produits. Aujourd hui, nous commençons à récolter les fruits de notre travail. Nous avons des projets et nous espérons rentrer une nouvelle gamme d excipients au début de l année prochaine. Quelle est votre vision du marché français de l excipient? Pour ce qui est du marché pharmaceutique, il se caractérise par un grand nombre de façonniers qui sont surtout préoccupés par des transferts de production. Heureusement, certains d entre eux essaient d innover en proposant de nouvelles formules. À l échéance , un très grand nombre d actifs seront tombés dans le domaine public. Le challenge sera d apporter un plus aux médicaments au niveau de la formule. L innovation passera alors par l excipient. Je dirai donc que le marché de l excipient est un marché calme, mais avec un dynamisme sous-jacent qui ne demande qu à s exprimer. 32IndustriePharma N 59 Novembre 2011

4

5 > Excipients Un besoin continu d innovations venir. Beaucoup de médicaments du passé étaient relativement solubles ; aujourd hui, jusqu à 60 à 70% des nouvelles entités chi miques découvertes par l industrie pharma ceutique sont peu solubles, ce qui conduit à une faible biodisponibilité et d autres pro blèmes à résoudre. Et c est justement le défi que Gattefossé entend relever. En effet, les lipides se révèlent particulièrement perfor mants pour la dissolution de nouvelles molé cules chimiques peu solubles. Et ce, dans le but d améliorer leur biodisponibilité. En parallèle, Olivier Midler explique que son groupe travaille sur le développement de nouveaux excipients pour les molécules bio technologiques (protéines thérapeutiques, anticorps monoclonaux ), à la fois dans des formes orales et parentérales. «La galénique est très différente de celle des petites molé cules, mais c est un challenge intéressant», ajoute-t-il. Et puis, il y a tous ces blocksbus ters qui vont tomber dans le domaine public d ici à Pour Aude Plantefève, API & Excipients Product manager chez Safic-Alcan Life Sciences, un défi à relever sera aussi celui de la reformulation, notamment avec des excipients qui permettront d améliorer encore la solubilité, et donc de réduire la quantité d actifs et leurs effets secondaires. Sa société a ainsi entamé un partenariat avec une start-up française pour le dévelop pement de nouveaux polymères qui amé lioreraient très sensiblement la solubilisation de très nombreux actifs. Outre les problèmes de solubilité, il faudra gérer la prolifération de matières actives com plexes, instables, et très actives (high potent). «Environ 20% des médicaments dans le pipe line de développement sont aujourd hui hau tement actifs, contre 5 % dans les années 1990», selon BBC Research. Avec certains de ces API très puissants, les industriels de la pharmacie ont la difficile tâche de disperser Novacarb ENQUÊTE LE SITE DE NOVACARB À LANEUVILLE-DEVANT-NANCY CONSACRE 10% DE SA PRODUCTION DE BICARBONATE AUX EXCIPIENTS. des quantités très petites de matière active dans un très grand volume d excipients. Parallèlement, les fabricants de médicaments réclament des excipients aux fonctionnalités multiples (par exemple, des excipients qui peuvent agir simultanément comme diluant, liant et désintégrant). Ceci se traduit par le développement de compounds contenant deux molécules, voire davantage, constate Sophie Chesnoy. Son groupe, Roquette, a d ailleurs développé récemment le pearlitol Flash qui associe mannitol et amidon pour obtenir un excipient à désintégration rapide pour la formulation de comprimés orodispersibles. Face aux autorités réglementaires, ce type d excipient a l avantage de ne pas apparaître comme une nouvelle entité chimique. Et pour le formulateur, un mélange d exci- pients revient à n avoir à gérer qu un seul produit. «Un autre créneau qui commence à apparaître est celui de formes galéniques plus adaptées pour la pédiatrie et la géria trie», observe Sophie Chesnoy. Elle cite éga lement le développement du marché sénior avec une prise de comprimés journalière au travers de médicaments de confort ou de compléments alimentaires. Ces nouveaux marchés requièrent des textures plus variées et plus agréables pour améliorer l observance au long cours de ce type de médicament. Néanmoinssuruneéchellede1à10,10repré sentant le niveau maximum d innovation, le cabinet BBC Research estime que le niveau de créativité des excipients se situe entre 2 et 3. Les fournisseurs d excipients innovants ont encore de beaux jours devant eux. SYLVIE LATIEULE Les données sur le marché des excipients sont extraites du rapport BCC Research report Excipients in Pharmaceuticals Edition. in-pharmaceuticals.html

Portrait du Groupe Roquette

Portrait du Groupe Roquette Portrait du Groupe Roquette «Servir les femmes et les hommes en offrant le meilleur de la nature» Vision Devenir, sur des marchés identifiés, un acteur leader à l échelle mondiale en solutions et produits

Plus en détail

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions Préparations pharmaceutique Cours de en 2ème petites Année quantités de Master en Pharmacie Liquides oraux : solutions, Préparation sirops pharmaceutique et suspensions en petites quantités Section des

Plus en détail

> SOMMAIRE. Avant-propos...

> SOMMAIRE. Avant-propos... > SOMMAIRE Avant-propos... XV CHAPITRE 1 : ASSURANCE QUALITÉ ET BONNES PRATIQUES DE FABRICATION... 1 1. BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ... 4 Définitions et domaines d application... 4 Bonnes pratiques...

Plus en détail

Produits galéniques et méthodes de contrôle.

Produits galéniques et méthodes de contrôle. Pour toutes questions: Jb Taouk jeanbernardtaouk@orange.fr 06.74.20.99.54 Produits galéniques et méthodes de contrôle. Pour les 20 QCM: 20 QCM Parmi les propositions suivantes, choisissez les réponses

Plus en détail

L ES E S GLUCIDES. a) Oses Les oses sont de petites molécules de glucides comprenant entre 12 et 24 atomes. Ce sont des molécules non hydrolysables.

L ES E S GLUCIDES. a) Oses Les oses sont de petites molécules de glucides comprenant entre 12 et 24 atomes. Ce sont des molécules non hydrolysables. L ES E S GLUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

QUALITE DES MEDICAMENTS GENERIQUES

QUALITE DES MEDICAMENTS GENERIQUES QUALITE DES MEDICAMENTS GENERIQUES Aspects réglementaires et pharmaceutiques DEMEB DQPh Unité génériques Anne DUNAND MEDEC 11 mars 2009 QUALITE - définition GARANTIR QUALITE EFFICACITE SECURITE 2 MISSIONS

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES.

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES. LES G LUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter de

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

Aurélie GUYOUX. Directrice scientifique Scientific Business Manager

Aurélie GUYOUX. Directrice scientifique Scientific Business Manager Aurélie GUYOUX Directrice scientifique Scientific Business Manager Interface R&D et marketing + Communication scientifique Industries pharmaceutique & cosmétique Mon parcours Fac d Orsay BIOCHIMIE Institut

Plus en détail

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE. J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE. J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP L industrie pharmaceutique constitue un moteur majeur de l économie, et possède une forte

Plus en détail

Chamtor. La gamme CHAMTOR

Chamtor. La gamme CHAMTOR Chamtor La gamme CHAMTOR GLUCOR, H-MALTOR et FRUCTOR Les sirops de glucose sont obtenus par hydrolyse de l'amidon, polymère de D-glucose (ou dextrose) qui constitue la molécule de réserve des végétaux

Plus en détail

Le tréhalose. Le nouvel ingrédient alimentaire multi-fonctionnel

Le tréhalose. Le nouvel ingrédient alimentaire multi-fonctionnel Le tréhalose Le nouvel ingrédient alimentaire multi-fonctionnel introduction Le est un nouvel ingrédient multi-fonctionnel ayant un potentiel de développement considérable auprès des industries alimentaires.

Plus en détail

Création de Tereos Internacional : un leader mondial de l industrie agroalimentaire et des bioénergies

Création de Tereos Internacional : un leader mondial de l industrie agroalimentaire et des bioénergies COMMUNIQUÉ DE PRESSE Lille - Sao Paulo, 29 mars 2010 Création de Tereos Internacional : un leader mondial de l industrie agroalimentaire et des bioénergies Tereos regroupe dans Tereos Internacional sa

Plus en détail

Tout savoir sur le médicament générique. Par le laboratoire Zydus France avec la participation de votre pharmacien.

Tout savoir sur le médicament générique. Par le laboratoire Zydus France avec la participation de votre pharmacien. Tout savoir sur le médicament générique Par le laboratoire Zydus France avec la participation de votre pharmacien. * P le m thé, votre partenaire générique Laboratoire de médicaments génériques, Zydus

Plus en détail

BREVETS, Stratégies de Protection d un produit pharmaceutique

BREVETS, Stratégies de Protection d un produit pharmaceutique BREVETS, Stratégies de Protection d un produit pharmaceutique 1. Qu est-ce qu un brevet de produit? Un brevet de produit est un brevet qui donne une protection à un produit en tant que tel, comme par exemple

Plus en détail

Les Additifs Alimentaires

Les Additifs Alimentaires Effets sur la santé Les additifs alimentaires ne sont généralement pas nocifs pour la santé dans les conditions d'utilisation spécifiques autorisées. Cependant, un certain nombre de colorants et de conservateurs

Plus en détail

POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France

POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France LES POLES DE COMPÉTITIVITÉ Le Pôle IAR Territoires: Situé dans le Nord Est de la France,

Plus en détail

De la goutte au poudre de la suspension aux granules. Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé

De la goutte au poudre de la suspension aux granules. Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé De la goutte au poudre de la suspension aux granules Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé Transformez vos suspensions et pâtes sortie d air Ce sont les techniques de séchage

Plus en détail

Témoignage client SAP Chimie Cosucra. Tous les ingrédients du succès et de la croissance

Témoignage client SAP Chimie Cosucra. Tous les ingrédients du succès et de la croissance Témoignage client SAP Chimie Cosucra Tous les ingrédients du succès et de la croissance Cosucra Secteur Chimie Produits et services Ingrédients alimentaires naturels Site web www.cosucra.com SAP s FAST-Food

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

TSC II. Analyse par Courants Thermostimulés. L excellence en analyse thermique et en calorimétrie

TSC II. Analyse par Courants Thermostimulés. L excellence en analyse thermique et en calorimétrie TSC II Analyse par Courants Thermostimulés L excellence en analyse thermique et en calorimétrie 2 TSC1I applications... Introduction Cette méthode particulière d Analyse Thermique utilise la MOBILITE MOLECULAIRE

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

@ Demandeur: Roquette Frères F-62136 Lestrem (FR) @ Inventeur: Huchette, Michel 63, rue du Maréchal Joffre F-59660 Merville (FR)

@ Demandeur: Roquette Frères F-62136 Lestrem (FR) @ Inventeur: Huchette, Michel 63, rue du Maréchal Joffre F-59660 Merville (FR) Patentamt JEuropaisches European Patent Office Numéro de publication: 0 237 442 Office européen des brevets A2 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 87400568.9 Int. CI.4: C 13 K 1/00 C 12 P 19/24

Plus en détail

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Masters Oniris Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes-Atlantique Nantes Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Science and Engineering Secteur «Recherche»

Plus en détail

Sommaire. 1- Domaine d expertise de l aromaticien et problématiques rencontrées. 2- Apport des technologies d encapsulation

Sommaire. 1- Domaine d expertise de l aromaticien et problématiques rencontrées. 2- Apport des technologies d encapsulation Jean MANE, Syndicat national des industries aromatiques alimentaires Bonjour à toutes et à tous. Je vais concentrer mon propos sur les présentations d arômes et plus spécifiquement sur la présentation

Plus en détail

STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE.

STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE. STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE. I) Définition du médicament. «On entend par médicament toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou

Plus en détail

TUTORAT UE 6 2014-2015 Initiation à la connaissance du médicament CORRECTION Séance n 3 Semaine du 23/02/2015

TUTORAT UE 6 2014-2015 Initiation à la connaissance du médicament CORRECTION Séance n 3 Semaine du 23/02/2015 TUTORAT UE 6 2014-2015 Initiation à la connaissance du médicament CORRECTION Séance n 3 Semaine du 23/02/2015 Droit Le Gal-Fontès QCM n 1 : A B. Faux. Elles regardent toutes les étapes du processus : de

Plus en détail

Effectif salarié moyen

Effectif salarié moyen Panorama des entreprises agroalimentaires - Région Nord Pas de Calais PREFET DE LA REGION NORD PAS DE CALAIS http://panorama-iaa.alimentation.gouv.fr/index.php3 TABLEAU I CHIFFRES CLES EAE 2007 Les données

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

Gels. Gels Crèmes Pommades. Gels. Crèmes, pommades Préparation et gels des médicaments en petites quantités. Gels

Gels. Gels Crèmes Pommades. Gels. Crèmes, pommades Préparation et gels des médicaments en petites quantités. Gels Préparations des médicaments Cours de 2ème en petites Année quantités de Master en Pharmacie, pommades Préparation et gels des médicaments en petites quantités Section des Sciences pharmaceutiques 1 Dr.

Plus en détail

Fiche n 8 : le médicament

Fiche n 8 : le médicament mars 2004 Fiche n 8 : le médicament La France est le pays européen qui consomme le plus de médicaments; la dépense moyenne par habitant est égale à près de 1,5 fois celle de l Allemagne ou de l Espagne.

Plus en détail

CHAPITRE 17 SUCRES ET SUCRERIES

CHAPITRE 17 SUCRES ET SUCRERIES C17/1 CHAPITRE 17 SUCRES ET SUCRERIES Note : 1. Le présent chapitre ne comprend pas : a) les sucreries contenant du cacao (n 18.06) ; b) les sucres chimiquement purs [autres que le saccharose, le lactose,

Plus en détail

La prime protéique. Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille

La prime protéique. Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille La prime protéique Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille Les produits à base de protéines alimentaires possèdent une valeur

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DU MEDICAMENT ET DE LA PHARMACIE. Pr A. AGOUMI avril 2009 1

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DU MEDICAMENT ET DE LA PHARMACIE. Pr A. AGOUMI avril 2009 1 ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DU MEDICAMENT ET DE LA PHARMACIE المملكة المغربية وزارة الصحة Pr A. AGOUMI avril 2009 1 Définition du générique C est une spécialité qui a la même composition

Plus en détail

Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification

Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification Introduction Pour soigner la fièvre et les douleurs, de nombreux médicaments sont vendus en pharmacie. Comment choisir un médicament à l aide de

Plus en détail

Communiqué de presse Sanofi aventis

Communiqué de presse Sanofi aventis Communiqué de presse Sanofi aventis Sanofi-aventis poursuit son programme d investissement dans ses usines françaises. Inauguration de nouveaux ateliers de fabrication à Lisieux. Lisieux, Calvados, France

Plus en détail

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse Groupe ROQUETTE Usine de BEINHEIM Chaufferie Biomasse Congrès «Eco-technologies pour le futur» - Lille - 14 juin 2012 Plan de la présentation Le groupe ROQUETTE Notre site de BEINHEIM Nos motivations environnementales

Plus en détail

L INDUSTRIE DU MÉDICAMENT : DES MÉTIERS D AVENIR POUR FAIRE PROGRESSER LA VIE. Forum Faculté de Pharmacie 2015

L INDUSTRIE DU MÉDICAMENT : DES MÉTIERS D AVENIR POUR FAIRE PROGRESSER LA VIE. Forum Faculté de Pharmacie 2015 L INDUSTRIE DU MÉDICAMENT : DES MÉTIERS D AVENIR POUR FAIRE PROGRESSER LA VIE Forum Faculté de Pharmacie 2015 LE LEEM 2 LE LEEM : ORGANISATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT MISSIONS DU

Plus en détail

Pharmacie galénique. 4 ème année pharmacie. Chapitre 4 : Les médicaments homéopathiques. Page 1 sur 11

Pharmacie galénique. 4 ème année pharmacie. Chapitre 4 : Les médicaments homéopathiques. Page 1 sur 11 Pharmacie galénique 4 ème année pharmacie Chapitre 4 : Les médicaments homéopathiques Page 1 sur 11 Sommaire 1. Qu est ce que l homéopathie?... 3 2. Les médicaments homéopathiques... 4 3. Fabrication des

Plus en détail

Sommaire. Qui sommes nous? Pourquoi les protéines végétales? Quelle expertise apportons nous? Quelle offre proposons nous? Où en sommes nous?

Sommaire. Qui sommes nous? Pourquoi les protéines végétales? Quelle expertise apportons nous? Quelle offre proposons nous? Où en sommes nous? IMPROVE Sommaire Qui sommes nous? Pourquoi les protéines végétales? Quelle expertise apportons nous? Quelle offre proposons nous? Où en sommes nous? Notre réseau 2 Qui sommes nous? IMPROVE SAS est la premièreplateforme

Plus en détail

CAC/RCP 64-2008 INTRODUCTION

CAC/RCP 64-2008 INTRODUCTION CODE D USAGES POUR LA RÉDUCTION DES TENEURS EN 3-MONOCHLOROPROPANE-1,2DIOL (3-MCPD) LORS DE LA PRODUCTION DE PROTÉINES VÉGÉTALES HYDROLYSÉES OBTENUES PAR VOIE ACIDE (PVHA) ET DE PRODUITS CONTENANT CE TYPE

Plus en détail

CONTROLE ET SECURITE DES MEDICAMENTS DE MICRO-IMMUNOTHERAPIE LABO LIFE

CONTROLE ET SECURITE DES MEDICAMENTS DE MICRO-IMMUNOTHERAPIE LABO LIFE CONTROLE ET SECURITE DES MEDICAMENTS DE MICRO-IMMUNOTHERAPIE LABO LIFE Les médicaments de Micro-Immunothérapie Labo Life sont notifiés en tant que médicaments homéopathiques auprès de différentes instances

Plus en détail

Tout sur le sucre Octobre 2012

Tout sur le sucre Octobre 2012 1 2 Tout sur le sucre Par Jérémy Anso Extrait 3 Disclaimer A lire 4 Vous êtes en train de lire un extrait du futur guide «Tout sur le sucre» qui sera disponible sur le site à partir du 31 octobre. Ce petit

Plus en détail

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie Master UP 6 Mention Santé Publique et Management de la Santé Spécialité Pharmacologie Clinique Construire une carrière dans l industrie pharmaceutique Alain Leclerc, CTPartners 3 mars 2009 Your Executive

Plus en détail

UE6 cours 6 Production du médicament

UE6 cours 6 Production du médicament UE6 cours 6 Production du médicament 6.4 Production du MédicamentM Production industrielle et changement d éd échelle Assurance qualité Bonnes Pratiques Etude de procédés s et matériels adaptés à la production

Plus en détail

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver.

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Syndicat des apiculteurs de Thann et environs Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Auteurs : R.Hummel & M.Feltin Octobre 2014 Les sirops de nourrissement : La qualité des sirops utilisés pour

Plus en détail

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015 Présentation Institutionnelle Janvier 2015 ARD est un centre de R&D ouvert Qui sommes-nous? ARD est un centre de R&D ouvert dans le domaine du fractionnement du végétal, des biotechnologies blanches, et

Plus en détail

glossaire Appellation commerciale Voir nom de marque.

glossaire Appellation commerciale Voir nom de marque. glossaire Accessibilité financière Le coût d un traitement par rapport au revenu de la population. dans cette enquête, le salaire journalier minimum d un employé non-qualifié du secteur public est comparé

Plus en détail

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013 La Plateforme GALA Un projet régional structurant CPER 2007-2013 avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique Labellisé en avril 2009 Plateforme GALA : quel rôle? Principe

Plus en détail

PASSION, MAITRISE, INNOVATION

PASSION, MAITRISE, INNOVATION PASSION, MAITRISE, INNOVATION Le team GPI, la solution qui donne un sens à vos projets A propos de GPI Global Process Industry est une entreprise d ingénierie qui propose des solutions ciblées à votre

Plus en détail

CLASSEMENT DES MEDICAMENTS

CLASSEMENT DES MEDICAMENTS CLASSEMENT DES MEDICAMENTS Médicaments = P.A. + excipient Classement en fonction : de leur P.A. Le P.A. est-il d origine naturelle ou scientifique? Il existe des P.A. qui peuvent induire des réactions.

Plus en détail

Ingrédients contenant du gluten

Ingrédients contenant du gluten Ingrédients contenant du gluten A B Ale Agents anti agglomérant Acides aminés végétaux All bran Amidon Amidon modifié ou transformé si source inconnue Amidon de blé Anchois Amarante (contamination possible)

Plus en détail

Valorisation des dattes non comestibles en Algérie

Valorisation des dattes non comestibles en Algérie Valorisation des dattes non comestibles en Algérie La technologie et l économie d extraction du sucre liquide Dr. Ulrich März GIZ/AFC Symposium «Valorisation des fruits dans les boissons» Alger, le 27

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Étude de la relation entre les métiers de la recherche et du développement, les métiers du laboratoire d analyse de contrôle qualité en production,

Étude de la relation entre les métiers de la recherche et du développement, les métiers du laboratoire d analyse de contrôle qualité en production, Étude de la relation entre les métiers de la recherche et du développement, les métiers du laboratoire d analyse de contrôle qualité en production, et les certifications associées Sommaire 1 Les métiers

Plus en détail

LES FORMES PHARMACEUTIQUES

LES FORMES PHARMACEUTIQUES LES FORMES PHARMACEUTIQUES I ) Formes pharmaceutiques destinées à la voie orale A ) Les formes solides 1 ) Poudres orales 2 ) Formes obtenues par répartition des poudres dans des enveloppes a ) Les sachets

Plus en détail

MENTIONS LEGALES COMMUNES COMPLETES. LACTEOL 340 mg, gélule LACTEOL 340 mg, poudre pour suspension buvable en sachet-dose

MENTIONS LEGALES COMMUNES COMPLETES. LACTEOL 340 mg, gélule LACTEOL 340 mg, poudre pour suspension buvable en sachet-dose LACTEOL 340 mg, gélule LACTEOL 340 mg, poudre pour suspension buvable en sachet-dose DENOMINATION LACTEOL 340 mg, gélule LACTEOL 340 mg, poudre pour suspension buvable en sachet-dose FORME PHARMACEUTIQUE

Plus en détail

NOTICE. SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine

NOTICE. SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine NOTICE ANSM - Mis à jour le : 19/05/2014 Dénomination du médicament SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine Encadré Veuillez

Plus en détail

Jean- P i e r r e F o r t é

Jean- P i e r r e F o r t é Jean- P i e r r e F o r t é tel (450) 674-1695 - fax (450) 474-3136 Cel: 514 602 43 57 gestionsympalys@bellnet.ca Profil de carrière Expertise en propriété industrielle au niveau canadien et international.

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES?

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES? Dossier spécial Après une reprise observée en 2012 et 2013 (de l ordre de 2 et 2,5 %), l Organisation Mondiale du Commerce prévoit une croissance du commerce international de l ordre de 4 à 4,5 % en 2014.

Plus en détail

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Bureau 4A : Nutrition & Information sur les denrées alimentaires Novel Food, Adjonction V&M, SBNP Compléments

Plus en détail

IAR. Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles.

IAR. Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles. IAR Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles. Agromatériaux, Biocarburants Avancés, Biomolécules, Ingrédients La ressource végétale au cœur des innovations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 Le Groupe RLD et SCALDIS donnent naissance à une nouvelle prestation : Pour répondre aux exigences des opérateurs de salle blanche en France Contacts Presse Flavien DUMONT

Plus en détail

AFSSI et Plan JUNCKER. Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015

AFSSI et Plan JUNCKER. Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015 AFSSI et Plan JUNCKER Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015 Les biotech : un leader de la croissance économique (aux US?) Etats-Unis Europe

Plus en détail

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort BEFORE bio dej Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort Texture crémeuse, très digeste Ingrédients (arôme müesli-pomme) : Maltodextrine*, dextrose*, poudre de lait*,

Plus en détail

Fabricant de cosmétiques naturels à votre marque, 100% Made in France

Fabricant de cosmétiques naturels à votre marque, 100% Made in France Cert.N : 08/FR/1608 ISO 13485 (2003) IS O9001 FRANCE Cert.N : 08/FR/1608 ISO 13485 (2003) Fabricant de cosmétiques naturels à votre marque, 100% Made in France Un produit cosmétique à votre marque, POURQUOI?

Plus en détail

Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important

Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important Fractionnement du lait C est ce qui est à l intérieur qui est important Vitalus Nutrition Inc. est un fournisseur important d ingrédients laitiers affinés et personnalisés qui approvisionne des industries

Plus en détail

LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE

LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé PRÉSENTATION Champ d'enseignement

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail

Charte pour la communication sur internet des entreprises pharmaceutiques

Charte pour la communication sur internet des entreprises pharmaceutiques DIRECTION DE L EVALUATION DE LA PUBLICITE, DES PRODUITS COSMETIQUES ET DES BIOCIDES Charte pour la communication sur internet des entreprises pharmaceutiques Préambule Mise à jour 2010 Au plan mondial,

Plus en détail

L industrie du médicament m une mission de santé,

L industrie du médicament m une mission de santé, L industrie du médicament m : une mission de santé, des métiers m passionnants Dr Sophie Ravoire SR Consulting Présidente de la Commission Formation de l Alliance pour la Recherche et l Innovation des

Plus en détail

COMMENTAIRE ARGUMENTE : Du café sans caféine!

COMMENTAIRE ARGUMENTE : Du café sans caféine! Seconde Thème : La santé MENTAIRE ARGUMENTE : Du café sans caféine! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Initier les élèves de seconde à l argumentation scientifique telle qu elle peut être

Plus en détail

L accès au marché d un médicament :

L accès au marché d un médicament : L accès au marché d un médicament : Avant de se retrouver derrière le comptoir d une pharmacie, un médicament passe par différentes phases, de la découverte de la molécule à la fixation de son prix par

Plus en détail

Sciences et Technologies Bioindustrielles. Module 1 Qualité

Sciences et Technologies Bioindustrielles. Module 1 Qualité Sciences et Technologies Bioindustrielles L enseignement de Sciences et technologies bioindustrielles sera assuré par un professeur de Biochimie- Génie Biologique. Il est recommandé que ce professeur intervienne

Plus en détail

LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE

LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Champ d'enseignement

Plus en détail

Chaque élément compte

Chaque élément compte Le Sulfate de Potassium de Tessenderlo Group Chaque élément compte Tessenderlo Group Fertilizers giving nature a helping hand www.sopib.com Tessenderlo Group: qualité et expérience Tessenderlo Group est

Plus en détail

Préparer Médecine et Pharma à Angers. Rentrée 2009

Préparer Médecine et Pharma à Angers. Rentrée 2009 Préparer Médecine et Pharma à Angers Rentrée 2009 Prépa Médecine Pharma Angers vous accompagne vers la réalisation de votre rêve, devenir.. Devenir Pharmacien Prépa Médecine Pharma Angers Ecole d enseignement

Plus en détail

ANNÉE SCOLAIRE 2014 / 2015. Programmes des études. Formation sous statut étudiant

ANNÉE SCOLAIRE 2014 / 2015. Programmes des études. Formation sous statut étudiant ANNÉE SCOLAIRE 2014 / 201 Programmes des études Formation sous statut étudiant PROGRAMME DE 1 ÈRE ANNÉE (L) 1 er semestre 7 unités d enseignement 0 crédits Programmes Sciences de l énergie et des transferts

Plus en détail

tank and vessel technologies

tank and vessel technologies tank and vessel technologies 02/03 Notre expertise : les technologies de cuves et d agitateurs CSC, le spécialiste de la fabrication de cuves de stockage et de cuves process simples ou avec agitateurs

Plus en détail

BIO. " Plaisir et Santé au Naturel " Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans %

BIO.  Plaisir et Santé au Naturel  Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans % INSTANTAÉÉ - LIQUIDE INSTANTANÉ - LIQUIDE PROCÉDÉ BREVETÉ Naturellement Sans 0 % LACTOSE GLUTEN SOJA Fabricant Français Spécialiste du lait d'amande Depuis 1989 BIO 100% Végétal Boisson P tit Dej Dessert

Plus en détail

un autre skin care est possible

un autre skin care est possible un autre skin care est possible Un autre skin care est possible Capsum renverse l ordre établi de la cosmétique. RevOlution, la première gamme de soin entièrement conçue à partir de perles, renouvelle

Plus en détail

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL Ces dispositions s appliquent spécifiquement aux établissements fabriquant ou distribuant des

Plus en détail

L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS

L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS Sommaire Introduction 1 Chaîne d innovation 2 Innovation ouverte 5 Marketing 5 Types d innovation 5 Conditions d innovation 7 Bibliographie 8 Direction de l appui à

Plus en détail

Regional Seminar for Certain African Countries on the Implementation and Use of Several Patent-Related Flexibilities

Regional Seminar for Certain African Countries on the Implementation and Use of Several Patent-Related Flexibilities REPUBLIC OF SOUTH AFRICA Regional Seminar for Certain African Countries on the Implementation and Use of Several Patent-Related Flexibilities Topic 9: The Use of Compulsory Licenses Durban, South Africa

Plus en détail

La Compression. I Définition. II Critères de comprimabilité. Comprimabilité =aptitude d une substance à donner un comprimé qd on exerce une P

La Compression. I Définition. II Critères de comprimabilité. Comprimabilité =aptitude d une substance à donner un comprimé qd on exerce une P Comprimeuse presse à comprimés Force mesurée F= 10 à 20 KN (newton) 1 à 2 T/cm² 100 à 200 MPa La Compression I Définition II Critères de comprimabilité Comprimabilité =aptitude d une substance à donner

Plus en détail

CHAPITRE 6 LES COMPRIMÉS PHARMACIE GALÉNIQUE

CHAPITRE 6 LES COMPRIMÉS PHARMACIE GALÉNIQUE CHAPITRE 6 LES COMPRIMÉS PHARMACIE GALÉNIQUE FACULTÉ DE PHARMACIE DE MONASTIR - DCEP 1 2013-2014 I. Définition LES COMPRIMÉS Ce sont des préparations solides contenant une unité de prise d une ou de plusieurs

Plus en détail

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Irish Farmers Association catherinelascurettes@ifa ifa.ieie

Plus en détail

ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE

ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE Fondée le 3 août 1803 sous le nom de Société de Pharmacie de Paris Reconnue d utilité publique le 5 octobre 1877 «Matières premières pharmaceutiques, Mondialisation et Santé

Plus en détail

Une longueur d avance en matière de nutrition. Mini Medium Maxi

Une longueur d avance en matière de nutrition. Mini Medium Maxi Une longueur d avance en matière de nutrition Fitmin, le programme de nutrition complexe, respecte les différences physiologiques des chiens et il satisfait toutes les exigences quant à la nutrition par

Plus en détail

www.afd.asso.fr Diabète et sucres halte aux idées reçues!

www.afd.asso.fr Diabète et sucres halte aux idées reçues! www.afd.asso.fr Diabète et sucres halte aux idées reçues! Introduction 1 Sucres et diabètes Le sucre est au cœur de l actualité : accusé de beaucoup de maux, comparé à une drogue, diabolisé par certains

Plus en détail

L AUTORISATION EUROPEENNE ENFIN!!!

L AUTORISATION EUROPEENNE ENFIN!!! APEF NEWSLETTER N 1 18-12-2009 Association pour la Promotion des Extraits Foliaires en nutrition UNE NEWSLETTER APEF ENFIN!!! L APEF peut être légitimement satisfaite de l ouvrage accompli au cours de

Plus en détail

Technologie du Lit Fluidisé pour le Finissage de Produits. Séchage, Agglomération, Granulation, Refroidissement

Technologie du Lit Fluidisé pour le Finissage de Produits. Séchage, Agglomération, Granulation, Refroidissement Technologie du Lit Fluidisé pour le Finissage de Produits Séchage, Agglomération, Granulation, Refroidissement Faites le mieux de votre produit Séchage Traitement effectif et sensible de biens humides

Plus en détail

MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE

MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE SANTE Spécialité : METIERS DE LA SANTE ASSOCIES

Plus en détail

GT20 Médicaments génériques et sur la qualité pharmaceutique des médicaments chimiques N 2014-06

GT20 Médicaments génériques et sur la qualité pharmaceutique des médicaments chimiques N 2014-06 Ordre du jour Numéro unique de document : GT202014061 Date document : 04/12/2014 Direction : Direction de l Evaluation Pôle : Qualité Pharmaceutique, Sécurité Virale et Non Clinique Personne en charge

Plus en détail

PharmEthyl Partenaire durable de vos solutions d alcools pharmaceutiques NUTRITION & PHARMA

PharmEthyl Partenaire durable de vos solutions d alcools pharmaceutiques NUTRITION & PHARMA PharmEthyl Partenaire durable de vos solutions d alcools pharmaceutiques NUTRITION & PHARMA L offre PharmEthyl DEUX GAMMES DE PRODUITS PharmEthyl EP European Pharmacopoeia PharmEthyl GMP Good Manufacturing

Plus en détail

LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN

LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN Chaîne de production, exigences réglementaires et accès aux vaccins International Federation of Pharmaceutical Manufacturers & Associations LE CHEMINEMENT COMPLEXE D

Plus en détail