Travaux dirigés 3. Optimisation. Tâches Durées Contraintes a 6 b 3 c 6 d 2 b achevé e 4 b achevé f 3 d et a achevées g 1 f, e et c achevées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travaux dirigés 3. Optimisation. Tâches Durées Contraintes a 6 b 3 c 6 d 2 b achevé e 4 b achevé f 3 d et a achevées g 1 f, e et c achevées"

Transcription

1 Mathématiques DUT 2 M. Samy Modeliar Travaux dirigés 3 Optimisation Exercice 1 On doit exécuter sept tâches a, b, c, d, e, f et g soumises aux contraintes de succession rapportées dans le tableau ci-dessous : 1. Dessiner le graphe potentiel tâches associé. Tâches Durées Contraintes a 6 b 3 c 6 d 2 b achevé e 4 b achevé f 3 d et a achevées g 1 f, e et c achevées 2. Après avoir remarqué que ce graphe ne comporte pas de circuit, former le tableau des prédécesseurs et calculer, à l aide de ce tableau, les dates au plus tôt et au plus tard de début des tâches. 3. Déterminer un chemin critique. Est-il unique? 4. Dessiner un diagramme de GANTT de l ordonnancement "au plus tôt" (on dit aussi décalé à gauche). 5. Dessiner un graphe PERT en associant à chaque tâche i des événements début et fin de l ordonnancement. 6. Dessiner un graphe PERT sans arc fictif. 7. Calculer les dates au plus tôt des événements du graphe de la question 6. Quel est le chemin critique? Quelles sont les dates au plus tard? Calculer les marges. Exercice 2 Dans la construction d une maison, il faut commander et livrer le matériel électrique (3 semaines) avant de poser (4 semaines) puis d inspecter (1 semaines) les câblages. De même, dès. 1

2 que le matériel nécessaire aux travaux de plomberie a été livré (après avoir été commandé, au total 4 semaines), on peut effectuer les travaux de plomberie, qui se font en deux étapes "à l extéreur" (2 semaines) puis "à l intérieur" (5 semaines), car nous n avons qu un seul plombier. Il faut commander spécialement les parements extérieurs sablés (6 semaines), servant au briquetage extérieur (3 semaines) et de toute façon, on ne peut poser ces briques tant que l ossature de la maison n a pas été édifiée. La première étape dans la construction de la maison est constituée par les travaux de terrassement (1 semaine), après quoi, on peut poser les fondations (3 semaines) et commencer à construire l ossature (5 semaines). Les travaux de plomberie extérieure peuvent être commencés quand les fonctations sont terminées et ceux de plomberie intérieure une fois que l ossature est terminée. Quand l ossature est terminée, on peut construire la charpente du toit (2 semaines) et commencer à poser les câblages. Les revêtements intérieurs (3 semaines) doivent attendre que la charpente soit terminée, les câblages inspectés et les travaux de plomberie intérieure achevés. Après les revêtements intérieurs, on effectue les aménagements intérieurs (3 semaines), c est-à-dire poser les planchers, faire la décoration, mais cela, bien sûr, après que la couverture (2 semaines) ait été posée. Ces tuiles doivent être commandées spécialement.(14 semaines). Une fois que la couverture et les revêtements intérieurs et le briquetage sont terminés, on nettoie l extérieur (1 semaines), puis on passe aux aménagements extérieurs (3 semaines). Et une fois que les aménagements intérieurs sont terminés, on effectue une inspection générale. La maison est achevée lorsque l inspection générale (2 semaines) et les extérieurs sont terminés. 1. Énumérer les différentes tâches, puis tracer le tableau des tâches préalables. 2. Calculer l ordonnancement au plus tôt en dressant le tableau des prédécesseurs. Quels sont les chemins critiques? 3. Dessiner le graphe potentiel-tâches. Est-ce utile pour la résolution? 4. Tracer un graphe PERT aussi simple que possible. 5. Calculer les dates au plus tôt et au plus tard des événements introduits dans ce graphs PERT. En déduire les marges. Exercice 3 Une entreprise s intéresse à un procédé de construction d un nouveau produit. Ce procédé fait intervenir un certain nombre d opérations. Leur durée et leurs contraintes sont indiquées dans la tableau ci-dessous : Opérations durées précédent A 30 - B 5 A C 12 A D 17 A E 4 B, C F 3 C G 14 E, F H 8 D 1. Construire un graphe potentiel tâche représentant ce procédé. 2. Calculer les dates au plus tôt de chaque tâche. 3. Calculer les dates au plus tard de chaque tâche. 4. Donner les marges de chaque tâche. En déduire un chemin critique. 2

3 Exercice 4 Un producteur de cinéma est confronté au problème du planning de son prochain film : «Heroin for a hero" et vous soumet les tâches qui doivent être effectuées : Code de la tâche Définition Durée ( en jours ) Antériorité A Écriture du sénario 30 - B Choix et recrutement des comédiens jours après le début de A. C Choix du lieu du tournage 8 20 jours après le début de A. D Découpage technique 4 A et C doivent être terminées. E Préparation des décors 7 D doit être terminée F Tournage des extérieurs 10 B et D doivent être terminées G Tournage des intérieurs 12 E et F doivent être terminées H Synchronisation 3 G doit être terminé I Montage 14 H doit être terminé J Accompagnement sonore 7 3 jours après le début de I et après la fin de H. K Mixage 6 I et J doivent être terminées. L Tirage de la copie zéro 1 2 après la fin de K. 1. Peut-on dessiner le graphe potentiel tâche associé à ce problème? Pourquoi? Pour résoudre ce problème, on découpe les tâches A et I en sous tâches et on ajoute une tâche fictive K de durée 2 ( par exemple, A donne A 1 de durée 15; A 2 de durée 5 précédée par A 1 ; A 3 de durée 10 précédée par A 2 ). Dessiner alors le graphe potentiel tâche obtenu. 2. Déterminer les dates au plus tôt, les dates au plus tard, les marges de chacune des tâches de ce graphe. Quelle est la durée minimale nécessaire pour terminer ce film? Donner un chemin critique. 3. Tracer un graphe PERT. Quel inconvénient a cette méthode par rapport à la méthode potentielstâches? 4. Les arcs fictifs introduits dans le graphe PERT sont-ils indispensables? Justifier votre réponse. Exercice 5 Pour fabriquer de la potion magique, il faut : un chaudron, une serpe d or, de l eau de source 2 améthystes (a), 6 betteraves (b), 4 cœurs d abeilles ouvrières (c), 7 dattes d Egypte (d), 9 épines d acacia (e), 15 fraises des bois (f), 3 gueules de vipères (g), 1 branche de houx coupée par la serpe d or (h) Remplir le chaudron d eau, puis faire macérer les ingrédients en respectant les règles qui suivent Il faut que a ait macéré au moins trois jours avant de mettre à macérer d, f et e. (g) doit macérer au moins quatre jours, (f) doit macérer au moins sept jours, (h) doit macérer au moins trois jours. Avant de mettre à macérer (g), il faut que (b) ait macéré au moins six jours et que (d) ait macéré au moins quatre jours. 3

4 Avant de mettre à macérer (h), il faut que (c) et (e) aient macéré au moins deux jours. On peut se poser les problèmes suivants : 1. Dans quel ordre et à quels jours peut-on introduire les différents ingrédients? 2. Quelle est la durée minimum de macération de la potion? Exercice 6 Le tableau ci-dessous décrit les différentes étapes d une étude préparatoire à la construction d un batiment public ainsi que les contraintes d antériorité qui les liens. Tâche Description Durée Tâches en mois antérieures a Recherche de site 2 b Recherche du financement 2 a, c c Autorisations 4 d Coucours d architectes 2 b, e à 75% e Publicité, sondages d opinion 4 c f Recherche d entreprises 1 d g Réalisation d une maquette 3 d, e Pour la bonne conduite de ce projet, on souhaite déterminer, à partir de cette connaissance, divers indicateurs comme la durée minimale de l etude, les tâches critiques pour lesquelles un retard entraîne une augmentation de la durée du projet, etc. Exercice 7 Dans une station service bien équipée, où plusieurs employés peuvent agir simultanément pour servir le même client, les opérations se déroulent ainsi : Opération préalable Durée (en seconde) (a) Arrivée du client 30 (b) Choix de la catégorie des produits a 10 (c) Remplissage du réservoir d essence b 120 (d) Ouverture du capot a 15 (e) Contrôle de la pression des pneus a 80 (f) Nettoyage du pare-brise a 20 1 (g) Préparation de la note c, i 45 3 (h) Paiement de la note g 25 (i) Contrôle du niveau d huile d 60 (j) Addition d huile b, i 25 (k) Remplissage du radiateur d 50 (l) Addition d eau distillée dans les batteries d 30 (m) Fermeture du capot j, k, l 5 (n) Gonflage des pneus e 100 (o) Essuyage du pare-brise f 15 (p) Départ du conducteur c, h, m, n, o Résoudre le problème par la méthode des potentiels. Trouver le chemin critique. 2. Se servir des résultats précédents pour établir le graphe PERT correspondant. 3. Calculer les marges libres et totales. Exercice 8 Il s agit de construire sur un terrain en pente irrégulière un bâtiment industriel comprenant 5 travées, d ossature métallique. Nous supposons le marché passé à un entrepreneur général exécutant lui-même les terrassements, le béton armé, la maçonerie, les canalisations, et sous-traitant le reste des 4

5 travaux. L avant-projet lui a été remis par le bureau d études du client ou par l architecte. Désirant coordonner les travaux des différentes entreprises afin que le chantier se termine au plus tôt, l entrepreneur général a établi une liste des différentes tâches à effectuer, a défini leur durée et les contraintes d antéririté. 1. Á l aide de la méthode des potentiels, établir un ordonnancement optimal et déterminer le chemin critique. 2. Á l aide de la méthode PERT, établir un ordonnancement optimal, le chemin critique et les marges. Tâches Durées (en jours) Tâches antérieures (a) étude du chauffage 10 (b) étude couverture 3 (c) étude charpente 15 a, b (d) étude béton 10 c (e) décapage 15 (f) installationde chantiers implantation 5 d, e (g) terrassement "puits" 30 f (h) béton "puits" 20 g (i) terrassement longrines 4 f (j) béton longrine 18 i (k) construction charpente 60 c (l) couche primaire 20 k (m) transport charpente 5 l (n) montage 25 h, j, m (o) terrassement canallisations 5 f (p) pose canalisations 20 o, h (q) approvisionnement chauffage 45 a, b (r) montage chauffage 35 n, p, q (s) peinture 40 r (t) étude électricité 2 a, b (u) pose isolation couverture 20 s (v) installation électrique 20 t, u (w) dallage 35 n, p, q (x) remplissage 55 n, p, q 5

GESTION DE LA PRODUCTION RECUEIL D EXERCICES. Gestion de projets

GESTION DE LA PRODUCTION RECUEIL D EXERCICES. Gestion de projets 1 GESTION DE LA PRODUCTION RECUEIL D EXERCICES Gestion de projets Année académique 2002-2003 Yves CRAMA 2 Ordonnancement de projet O1) Pour la construction d une voiture, on doit exécuter les tâches A,

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 Objectif : découverte du logiciel Microsoft Project 2003 Un compte-rendu est à rendre en fin de séance (avec évidemment une introduction et une conclusion).

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

tâches nature durée en jours prédécesseurs C commande des matériaux 1 A D creusage des fondations 4 B E commande des portes et fenêtres 2 A

tâches nature durée en jours prédécesseurs C commande des matériaux 1 A D creusage des fondations 4 B E commande des portes et fenêtres 2 A Exercice 1 La construction d'un entrepôt est découpée en dix tâches dont les caractéristiques sont données dans le tableau suivant : tâches nature durée en jours prédécesseurs A acceptation des plans par

Plus en détail

Planification TCE. Les méthodes de planification de travaux

Planification TCE. Les méthodes de planification de travaux Les méthodes de planification de travaux Diverses techniques peuvent être envisagées pour l élaboration du planning. De la qualité de l établissement de planning et surtout du choix réaliste de sa représentation

Plus en détail

S541 S851 LA GESTION DE PROJET

S541 S851 LA GESTION DE PROJET S541 S851 LA GESTION DE PROJET On appelle projet l'ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés. Ainsi un projet étant une action temporaire avec un début

Plus en détail

PERT GANTT L ordonnancement du travail

PERT GANTT L ordonnancement du travail GDP-MEP1 PERT GNTT TYPE RESSOURCE COURS N VERSION 1 01 PERT GNTT L ordonnancement du travail Pour faciliter le suivi des opérations à entreprendre, éviter les oublis et les malentendus, l information doit

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE 1. MAITRE DE L OUVRAGE (proposant et futur souscripteur du contrat) 1.1. Nom ou raison sociale : 1.2. Adresse précise : 1.3.

Plus en détail

Gestion de projet. Jean-Charles Régin. Licence Informatique 3 ème année - MIAGE

Gestion de projet. Jean-Charles Régin. Licence Informatique 3 ème année - MIAGE Gestion de projet Jean-Charles Régin Licence Informatique 3 ème année - MIAGE Gestion de projet : Ordonnancement Jean-Charles Régin Licence Informatique 3 ème année - MIAGE Remerciements Michel Minoux

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

TITRE Ier : STRUCTURES DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

TITRE Ier : STRUCTURES DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE Convention collective nationale des ouvriers employés par les entreprises du bâtiment non visées par le décret du 1er mars 1962 (c'est-à-dire occupant plus de dix salariés) du 8 octobre 1990. Etendue par

Plus en détail

Méthodes d Optimisation

Méthodes d Optimisation Méthodes d Optimisation Licence Professionnelle Logistique Université du Littoral - Côte d Opale, Pôle Lamartine Laurent SMOCH (smoch@lmpa.univ-littoral.fr) Septembre 2011 Laboratoire de Mathématiques

Plus en détail

COURS 1 325011 COURS 2 325262

COURS 1 325011 COURS 2 325262 COURS 1 325011 MÉTIER ET FORMATION Objectif de situation Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier; comprendre le projet de formation; confirmer son orientation

Plus en détail

DESSINS D ARCHITECTURE

DESSINS D ARCHITECTURE Les dessins d architecture Page 1 DESSINS D ARCHITECTURE Objectifs : - Connaitre à partir d une application les différents plans réalisés dans le domaine de la construction, et plus particulièrement les

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK

Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK Gestion de projets La gestion de projets est le processus qui consiste à planifier, organiser et gérer les tâches et les

Plus en détail

Exploiter le clip métier : chef de chantier

Exploiter le clip métier : chef de chantier Exploiter le clip métier : chef de chantier ICHE D ANIMATION Principaux thèmes abordés - L'activité d'un chef de chantier - Les partenaires de travail - Les qualités requises - Les raisons du choix du

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES GESTION PROJETS. Licence de Mécanique et Technologies Module LA312. 1 Prise en main du logiciel PSN 7... 2

TRAVAUX PRATIQUES GESTION PROJETS. Licence de Mécanique et Technologies Module LA312. 1 Prise en main du logiciel PSN 7... 2 Licence de Mécanique et Technologies Module LA312 TRAVAUX PRATIQUES DE GESTION DE PROJETS 1 Prise en main du logiciel PSN 7... 2 2 Planification de la construction d un pont... 3 A. BOULKERTOUS E. LEFUR

Plus en détail

TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION

TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION DATE DE REMISE PAR COURRIEL EN FORMAT WORD Au plus tard le 1 er JUIN 2015 en

Plus en détail

Nombre de crédits ECTS : construction et connaissance des matériaux Nombre de périodes : 80 Code : N UF 115 DESCRIPTION

Nombre de crédits ECTS : construction et connaissance des matériaux Nombre de périodes : 80 Code : N UF 115 DESCRIPTION IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de formation : TECHNOLOGIE, MÉTRÉS ET Niveau d études : A B C - D SCIENCES DE LA TERRE Intitulé du cours : Notions de technologie de la Nombre de crédits ECTS : construction

Plus en détail

ÉTAPE 1 DÉCIDER À QUELLE UTILISATION LE SOUS-SOL SERA DESTINÉ GUIDE DE PROJET COMMENT PLANIFIER LA RÉNOVATION DU SOUS-SOL

ÉTAPE 1 DÉCIDER À QUELLE UTILISATION LE SOUS-SOL SERA DESTINÉ GUIDE DE PROJET COMMENT PLANIFIER LA RÉNOVATION DU SOUS-SOL GUIDE DE PROJET La rénovation de votre sous-sol est un projet de rénovation résidentielle intéressant car non seulement vous pouvez augmenter ainsi la valeur de votre maison, mais également profiter de

Plus en détail

Notre objectif : vous aider à developper votre entreprise.

Notre objectif : vous aider à developper votre entreprise. P A C I M M O E N T R E P R I S E Notre objectif : vous aider à developper votre entreprise. D ailleurs, nous avons déjà votre permis de construire en partenariat avec L atelier Bâtiment de 300 m 2 dont

Plus en détail

Méthodes d Optimisation

Méthodes d Optimisation Méthodes d Optimisation Licence Professionnelle Logistique Université du Littoral - Côte d Opale, Pôle Lamartine Laurent SMOCH (smoch@lmpa.univ-littoral.fr) Septembre 2011 Laboratoire de Mathématiques

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Avis relatif à divers indices et index : frais divers, transport routier, végétaux et

Plus en détail

ATTESTATION NORMALE 1

ATTESTATION NORMALE 1 ATTESTATION NORMALE 1 IDENTITE DU CLIENT OU DE SON REPRESENTANT Je soussigné(e) : Nom :...Prénom :..... Adresse : Commune Code postal : NATURE DES LOCAUX J atteste que les travaux à réaliser portent sur

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Construire le réseau de PERT. Déterminer les dates au plus tôt et au plus tard ainsi que les marges totales. Déterminer le chemin critique.

Construire le réseau de PERT. Déterminer les dates au plus tôt et au plus tard ainsi que les marges totales. Déterminer le chemin critique. Exercice 1 : On considère un projet composé d un certain nombre de tâches, pour lesquelles un ordonnancement a été établi et une durée estimée. Ces valeurs vous sont présentées dans le tableau d ordonnancement

Plus en détail

PAC IMMO ENTREPRISE. Notre objectif : vous aider à developper votre entreprise.

PAC IMMO ENTREPRISE. Notre objectif : vous aider à developper votre entreprise. PAC IMMO ENTREPRISE Notre objectif : vous aider à developper votre entreprise. D ailleurs, nous avons déjà votre permis de construire en partenariat avec L atelier Bâtiment de 500 m 2 dont 50 m 2 de bureaux

Plus en détail

Planification et gestion financière de travaux. Chapitre 2 METHODE «POTENTIEL TACHES»

Planification et gestion financière de travaux. Chapitre 2 METHODE «POTENTIEL TACHES» B.T.S.1 Cours d études et économie de la construction Planification et gestion financière de travaux Chapitre 2 METHODE «POTENTIEL TACHES» Sommaire 1 Objectifs de la méthode 2 Visualisation du déroulement

Plus en détail

Planification et gestion financière de travaux. Chapitre 1. Ordonnancement des travaux

Planification et gestion financière de travaux. Chapitre 1. Ordonnancement des travaux B.T.S.1 Cours d études et économie de la construction Planification et gestion financière de travaux Chapitre 1 Ordonnancement des travaux Sommaire 1 Respect des délais 2 Planning prévisionnel 3 Différents

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN Jean-Pierre GOUSSET Série Technique des dessins du bâtiment DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN 2e édition enrichie ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL FORMATION CONTINUE Principes Exercices Groupe Eyrolles, 2011,

Plus en détail

RC Décennale. Renseignements généraux

RC Décennale. Renseignements généraux RC Décennale Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Date d effet souhaitée Date d échéance Nom de l entreprise à assurer Nom et prénom du gérant Adresse entreprise Renseignements

Plus en détail

Les différentes étapes de la construction d une maison

Les différentes étapes de la construction d une maison HABITAT & OUVRAGES Cliquer pour faire défiler Collège de la Saussaye Les différentes étapes de la construction d une maison Présentation en 19 diapositives et 38 étapes C est le travail du géométre Le

Plus en détail

L Ordonnancement du travail PERT-GANTT

L Ordonnancement du travail PERT-GANTT L Ordonnancement du travail PERT-GANTT Fiche «connaissances» Fiche méthodologique Démarche guidée Acquisition d une imprimante L ORDONNANCEMENT DU TRAVAIL : PERT-GANTT FICHE «CONNAISSANCES» Pour faciliter

Plus en détail

Plus courts et plus longs chemins

Plus courts et plus longs chemins Plus courts et plus longs chemins Complément au chapitre 8 «Une voiture nous attend» Soit I={1,2,,n} un ensemble de tâches à ordonnancer. La durée d exécution de chaque tâche i est connue et égale à p

Plus en détail

PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011

PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011 PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011 Présents : B.CURIS / Th. KAEPPELIN/D.BERGMANN/ Ch.VALLEYRE /A.PERRICHON E.PIERRON Excusés : M.GORJUX / JC.BONI DEBRIEFING REUNION DU 17 FEVRIER SUR LE THEME 1 : Dans le

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables

Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables Pour des conseils pratiques et gratuits sur la maîtrise de l énergie et les, un énergies renouvelables, contactez

Plus en détail

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS CHEF DE CHANTIER Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

COMMUNE DE COUPVRAY Place de la Mairie 77700 COUPVRAY AMENAGEMENT D UNE SALLE D EXPRESSION ARTISTIQUE ET D UN FOYER ASSOCIATIF A LA FERME DE COUPVRAY

COMMUNE DE COUPVRAY Place de la Mairie 77700 COUPVRAY AMENAGEMENT D UNE SALLE D EXPRESSION ARTISTIQUE ET D UN FOYER ASSOCIATIF A LA FERME DE COUPVRAY MAITRISE D OUVRAGE : COMMUNE DE COUPVRAY Place de la Mairie 77700 COUPVRAY OPÉRATION : AMENAGEMENT D UNE SALLE D EXPRESSION ARTISTIQUE ET D UN FOYER ASSOCIATIF A LA FERME DE COUPVRAY DATE : Septembre 2015

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes Juin 2014 Projet de Fin d Etudes Résumé Déménagement industriel de la production dans ses nouveaux locaux ALSACE TOLERIE 13 Rue du MITTLERWEG 68000 COLMAR CEDOLIN Jeremy GM5 ISP Ce Projet de Fin d Etudes,

Plus en détail

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées EXAMEN PROFESSIONNEL EN DESIGN D INTÉRIEUR (IDPX) PAGE 1 1. Connaissances et compétence en analyse et en synthèse des éléments

Plus en détail

>I Introduction I. Quelques chiffres. La maison individuelle en France. 55 % de maisons individuelles. Individuel isolé 181 500

>I Introduction I. Quelques chiffres. La maison individuelle en France. 55 % de maisons individuelles. Individuel isolé 181 500 La maison individuelle en France g En 2006, sur 421 000 logements construits 55 % de maisons individuelles g Le parc actuel 17,2 millions de maisons individuelles, dont 14,1 de résidences principales Individuel

Plus en détail

Êtes-vous prêt à construire la maison de vos rêves?

Êtes-vous prêt à construire la maison de vos rêves? Êtes-vous prêt à construire la maison de vos rêves? Prêt de construction Manuvie Un 1 À quoi ressemble la maison de vos rêves? Est-elle de style classique ou moderne? Sera-t-elle située dans un vieux quartier

Plus en détail

C M A. MS Project. Utilisation de MS Project 2007 COURS N 4 2011-2012 D. VALLETON - CMA - 04 2

C M A. MS Project. Utilisation de MS Project 2007 COURS N 4 2011-2012 D. VALLETON - CMA - 04 2 C M A Utilisation de MS Project 2007 MS Project COURS N 4 20-202 D. VALLETON - CMA - 04 2 MS Project Rappel cours N 3 Les calendriers 2 La planification des tâches 20-202 D. VALLETON - CMA - 04 3 MS Project

Plus en détail

À la découverte d un métier

À la découverte d un métier THIERRY LE NOUVEL & PASCALE-JOANNE RABAUD À la découverte d un métier Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 2-212-12688-4 Sommaire Chapitre 1 Le décor dans l histoire du cinéma.....................................7

Plus en détail

Gestion de projet - contraintes, chevauchement, attente entre 2 tâches, jalons

Gestion de projet - contraintes, chevauchement, attente entre 2 tâches, jalons Gestion de projet - contraintes, chevauchement, attente entre 2 tâches, jalons GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Plus en détail

Questionnaire. Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. : Fax : E- mail : N SIRET : Code NAF :

Questionnaire. Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. : Fax : E- mail : N SIRET : Code NAF : Questionnaire RC & DECENNALE RC & Questionnaire DECENNALE de construction Entreprise de construction Entreprise de construction Questionnaire Entreprise RC & DECENNALE Questionnaire Date d effet souhaitée

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN.

PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN. PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN. GESTIONNAIRE AVISÉ, NOUS NOUS ENGAGEONS SUR DES GARANTIES. Nécessaire à l enrichissement

Plus en détail

Présentation du projet Façade de salle de bain

Présentation du projet Façade de salle de bain Présentation du projet Façade de salle de bain 1. Mise en situation Du 9 septembre 2010 au 22 Octobre 2010, Vous allez fabriquer une façade de salle de bain. Ce travail se fera par groupe de deux. Au cours

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques indice des prix DE la construction n 62 décembre 213 INDICE GENEVOIS DES PRIX DE LA CONSTRUCTION, EN octobre 213 Dans le canton de Genève, les prix de la construction (TVA non comprise) progressent de

Plus en détail

Pakego Des bâtiments autoconstruits

Pakego Des bâtiments autoconstruits Pakego Des bâtiments autoconstruits en paille, terre et bois Conception ELIOSYSTEM : Stéphane Labarrière Sommaire I. Qui sommes nous? II. Principes constructifs : PAKEGO III. Le chantier «pilote» d ARRENS

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

Questionnaire d étude pour l assurance d un chantier

Questionnaire d étude pour l assurance d un chantier Questionnaire d étude pour l assurance d un chantier Ce formulaire de déclaration de risque concerne l assurance d un chantier avec ou non intervention sur existant L attention du demandeur est attirée

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation TBW56001 ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation Contrat ASSURANCE CONSTRUCTION des professionnels du bâtiment CUILLERON RENOV 18 RUE DU GENERAL

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE (1 )

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE (1 ) 0BASSURANCE DE LA RESPONSABILITE DECENNALE DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION EN APPLICATION DES LOIS N 9 ET 10 DU 31 JANVIER 1994 FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE (1 ) 1- Maître d ouvrage : (proposant

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, article 120 et article 237] 4.1 Nécessité du permis de construction Tout projet de construction, de transformation,

Plus en détail

PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv

PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv Postes de Distribution HTA/ BT PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv PRESENTATION Les Postes de transformation PREFORMA-PF comportent une enveloppe

Plus en détail

Entrepreneur de construction

Entrepreneur de construction Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique, lieux d organisation

Plus en détail

Bien construire sa maison

Bien construire sa maison Bien construire sa maison Henri RENAUD Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-13229-8 Sommaire Chapitre 1 Terrain et avant-projet de construction 1. Choix du terrain pour bâtir... 2 2. Critères de choix

Plus en détail

Diplôme. Technicien en génie civil

Diplôme. Technicien en génie civil Profil professionnel du Diplôme Technicien en génie civil Finalisé et publié 2006 Validé le DT-GC-PP090210-01 PROFIL PROFESSIONNEL DU TECHNICIEN EN GÉNIE CIVIL Définition d un profil professionnel «Le

Plus en détail

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation Le présent guide fournit aux propriétaires la liste des exigences requises pour présenter une demande de permis

Plus en détail

TD FONCTION ORDONNANCEMENT

TD FONCTION ORDONNANCEMENT I RESEAUX PERT et DIAGRAMMES DE GANTT : 11 Exercice 1 : Une entreprise a reçu commande d une nouvelle machine-outil. Le délai de livraison est absolument impératif. Il faut donc établir les prévisions

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

LOT N 01 TERRASSEMENTS VRD PRESCRIPTION GENERALES. Coordination avec les autres corps d état. Reconnaissance des lieux

LOT N 01 TERRASSEMENTS VRD PRESCRIPTION GENERALES. Coordination avec les autres corps d état. Reconnaissance des lieux PRESCRIPTION GENERALES Prestations et obligations de l entreprise Le présent document a pour objet de décrire les prestations de travaux relatives au lot n 01 TERRASSEMENTS VRD prévu dans le cadre de l

Plus en détail

LES OUTILS DE GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE GESTION DE PROJET LES OUTILS DE GESTION DE PROJET 1 Qu est-ce qu un projet? Quelle est la définition? En quoi diffère-t-il de l activité d une entreprise, d un ensemble de personnes? Listez tous les ingrédients, aspects,

Plus en détail

L IMPRIMERIE TOURCOING 1/7 Descriptif sommaire au 27-09-2013

L IMPRIMERIE TOURCOING 1/7 Descriptif sommaire au 27-09-2013 L OFFSET - Rue de Dunkerque Tourcoing (59) DESCRIPTIF SOMMAIRE L IMPRIMERIE TOURCOING 1/7 NOTE GENERALE Le présent devis descriptif définit les travaux qui seront exécutés dans l immeuble. Il est précisé

Plus en détail

L assurance décennale pour les artisans

L assurance décennale pour les artisans L assurance décennale pour les artisans La garantie décennale (ou assurance décennale) est obligatoire pour les artisans dès lors que leurs travaux affectent le sol, le bâtiment et la conformité à certaines

Plus en détail

d un 1. Listez les types de handicaps que vous connaissez et classez-les par catégories.

d un 1. Listez les types de handicaps que vous connaissez et classez-les par catégories. d un 1. Généralités 1. Listez les types de handicaps que vous connaissez et classez-les par catégories. 2. En fonction du nombre de personnes atteintes de déficience en France, calculer la répartition

Plus en détail

TVA AUTOLIQUIDATION POUR LES PRESTATIONS DE CONSTRUCTION RÉALISÉES EN SOUS- TRAITANCE. Tiphaine FRITZ 01 44 13 32 40

TVA AUTOLIQUIDATION POUR LES PRESTATIONS DE CONSTRUCTION RÉALISÉES EN SOUS- TRAITANCE. Tiphaine FRITZ 01 44 13 32 40 TVA AUTOLIQUIDATION POUR LES PRESTATIONS DE CONSTRUCTION RÉALISÉES EN SOUS- TRAITANCE Tiphaine FRITZ 01 44 13 32 40 1 LE TEXTE Article 283, 2 nonies du Code général des impôts «Pour les travaux de construction,

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE LOUIS PERGAUD (EXTENSION)

ECOLE MATERNELLE LOUIS PERGAUD (EXTENSION) ECOLE MATERNELLE LOUIS (EXTENSION) JUILLET 2009 NOTICE DESCRIPTIVE 1 PROGRAMME DE L'OPERATION Création d une salle de repos Création de rangements Modification du bureau ZEP Surface totale : 59.12 m2 REGLEMENTS

Plus en détail

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons

Plus en détail

Construire une maison Ossature Bois

Construire une maison Ossature Bois Construire une maison Ossature Bois Pour nos maisons Ossature Bois, nous utilisons de l épicéa du Nord, dont les formats standards sont de 45 par 145 mm et 45 par 220 mm. L atout principal de la maison

Plus en détail

Ordonnancement et planification des tâches

Ordonnancement et planification des tâches Ordonnancement et planification des tâches Sommaire 1. Introduction 2. L ordonnancement et la planification 2.1.L ordonnancement 2.1.1. Le principe d antériorité 2.1.2. Localisation dans le temps 2.2.La

Plus en détail

OFFRE DE VENTE. situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN

OFFRE DE VENTE. situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN OFFRE DE VENTE d un bien immobilier, propriété de la Métropole Rouen Normandie situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN PREAMBULE Afin de rationaliser la gestion de son actif immobilier, la Métropole Rouen

Plus en détail

CAHIER CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CAHIER CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES AMENAGEMENT DE BUREAUX Immeuble «Les Cascades» 26400 Blacons COMMUNE DE MIRABEL ET BLACONS (26400) Département de la Drôme MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE Raison sociale : Représentant légal : Adresse : Code postal : Commune : Téléphone : Fax : Email : @ Site Web : www. Code NAF : N Siret : Date de

Plus en détail

C.C.A.P. Cahier des Clauses Administratives Particulières

C.C.A.P. Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Cahier des Clauses Administratives Particulières Maître d ouvrage : Mairie de l Isle d Espagnac Services Techniques 16 340 L Isle D Espagnac Tel : 05 45 69 04 79 Objet du marché : Extension du

Plus en détail

RAPPORT DE SUIVI ET CONTROLE DE LA REHABILITATION DU CSCOM DE AWOINY, COMMUNE URBAINE DE NIORO DU SAHEL

RAPPORT DE SUIVI ET CONTROLE DE LA REHABILITATION DU CSCOM DE AWOINY, COMMUNE URBAINE DE NIORO DU SAHEL BUREAU D INGENIERIE CONSEIL ET D EXPERTISES POUR LE DEVELOPPEMENT BP : 47 Koulouba Nioro du Sahel, Tel : 21 54 02 33, e-mail : bicedmali@yahoo.fr RAPPORT DE SUIVI ET CONTROLE DE LA REHABILITATION DU CSCOM

Plus en détail

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive Les étapes de l archéologie préventive LE DIAGNOSTIC Lorsque l on aménage un terrain à des fins publiques ou privées (pour construire une route ou un immeuble par exemple), le sol est remanié. Bien avant

Plus en détail

NOUVEAU PROJET DE CONSTRUCTION

NOUVEAU PROJET DE CONSTRUCTION Orientation Nord-Est basse-consommation 3 façades Votre contact : Noël Doyen doyennoel@gmail.com 0477 67 75 10 NOUVEAU PROJET DE CONSTRUCTION Nous vous proposons un nouveau projet de construction 3 façades

Plus en détail

BBC RT2012 Passive. Tenir compte de matériaux et procédés innovants. Recherche de performance à anticiper en amont

BBC RT2012 Passive. Tenir compte de matériaux et procédés innovants. Recherche de performance à anticiper en amont BBC RT2012 Passive Tenir compte de matériaux et procédés innovants Recherche de performance à anticiper en amont Obligations de résultats Eviter l apparition de nouveaux désordres Constat : aggravation

Plus en détail

Institut des Sciences Appliquées et Économiques ISAE Cnam Liban Centre du Liban Associé au CNAM de Paris

Institut des Sciences Appliquées et Économiques ISAE Cnam Liban Centre du Liban Associé au CNAM de Paris Institut des Sciences Appliquées et Économiques ISAE Cnam Liban Centre du Liban Associé au CNAM de Paris Date: 22 /12/ 2012 Durée : 2h Examen Partiel 2012-2013 Sujet coordonné par: Abdallah ELAsmar Proposé

Plus en détail

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré 1. Nom de à assurer : Questionnaire auto-entrepreneur Assuré Nom, prénom du gérant : 2. Adresse de : Voie : Code Postal : Commune : Tél. : Fax : E-mail : 3. Date de création : 4. Numéro de SIREN : ou création

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION D'UN CENTRE D'ACCUEIL ET DE FORMATION DES ENFANTS DE LA RUE

PROJET DE CONSTRUCTION D'UN CENTRE D'ACCUEIL ET DE FORMATION DES ENFANTS DE LA RUE PROJET DE CONSTRUCTION D'UN CENTRE D'ACCUEIL ET DE FORMATION DES ENFANTS DE LA RUE DEVIS ESTIMATIF A- BATIMENT PRINCIPAL (Administration, dortoir et réfectoire) N Désignation des ouvrages Unt Qté P. Unit

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1) Chap. 5 0 CLAUSES COMMUNES 1) Chap. 1 Clauses générales pour opérations tous corps d état 1/1 Spécifications et prescriptions particulières

Plus en détail

Prise en charge par le conseil général (devis : Electricité)

Prise en charge par le conseil général (devis : Electricité) Charpente Panneau bois couverture quartz zinc - Isolants : Ouate de cellulose (extérieur) Laine variées (intérieur) Prévoir visuel Prise en charge : étude, fabrication et main d œuvre par l entreprise

Plus en détail

Les outils de gestion

Les outils de gestion Beida Mohammed Ferhat Taleb mar Ingénieurs d état en informatique Option : Systèmes d Information (SI) Tel: +1 () 76 17 6 6 Fax: +1 () 1 58 Email: mohamed@mtoolkit.com bilal_ini@yahoo.fr Site Web: http://www.mtoolkit.com

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES VILLE DE BERCK SUR MER CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CONSTRUCTION D UNE SALLE D HALTEROPHILIE Lot n 1 : Gros œuvre ; Lot n 2 : Charpente métallique / Couverture / Bard age ; Lot n 3

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR

RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR COMMUNE DE SPA RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR situé rue Docteur Pierre Gaspar n 19 4900 SPA cad. Section E n 412y2, 412m2 412x2, 412i3, 412k3 pour compte de l ASBL

Plus en détail

Bordereau des prix-détail estimatif

Bordereau des prix-détail estimatif 1- GROS-ŒUVRE 1.01 Fouilles en puits, en tranchées et en rigoles y compris rocher Ouvrage payé au mètre cube M3 40,00 1.02 Mise en remblais en terre sélectionnée ou évacuation à la décharge publique Ouvrage

Plus en détail