8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie"

Transcription

1 8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie Association de rétine méditerranéenne

2 L ARMD a pour ambition de développer et de faciliter le partage d informations et l échange de bonnes pratiques entre rétinologues, ophtalmologistes, médecins et, plus généralement, l ensemble des professionnels de santé. ARMD - L Estivalière, 5 avenue de la Poste Golfe-Juan

3 Édito «Lorsqu une chose évolue, tout ce qui est autour évolue de même» Paulo Coelho, l Alchimiste Depuis plusieurs années, les pratiques et techniques mises à disposition de tous les spécialistes de la rétine ne cessent d évoluer pour mener à un degré de précision encore inégalé n a pas dérogé à la règle et a offert son lot de nouveautés. D un point de vue technique, l arrivée de nouveaux équipements d imagerie comme les évolutions des OCT en face, avec les angio-oct va profondément modifier l analyse des pathologies rétiniennes. L optique adaptative, encore en phase de recherche, devrait par ailleurs marquer une nouvelle étape dans le diagnostic et le suivi de ces pathologies. L apparition de nouveaux lasers est également annoncée comme une révolution ; toutefois, l efficacité réelle de ces nouveaux outils pose question. Si les techniques chirurgicales n ont pas fondamentalement évolué cette année, le travail entrepris autour de la rétine artificielle et des cellules souches pourrait permettre de franchir un nouveau cap dans la prise en charge des maladies rétiniennes. Le confort des patients reste bien évidemment au cœur de nos préoccupations et force est de constater que les améliorations récentes des traitements ont principalement visé la diminution du nombre d injections intra-vitréennes. Enfin, tandis que des traitements déjà connus ont évolué vers de nouvelles utilisations, de nouveaux produits prometteurs (et d ailleurs en cours d AMM comme le Fovista) ont vu le jour et les travaux des chercheurs autour de futurs traitements ont retenu toute notre attention. Les avancées techniques et technologiques sont cependant rattrapées par la réalité : les règles de remboursements de la sécurité sociale changent régulièrement et les rétinologues doivent constamment s adapter. Ce point, comme les autres, fera l objet d échanges et de débats lors du 8è congrès de l ARMD qui se tient cette année dans un nouvel écrin. Dans l attente de vous retrouver les 3 et 4 octobre Dr Isabelle Aknin et Dr Laurent Melki Fondateurs de l ARMD

4 Programme Thèmes principaux Le tour de la rétine en 365 jours Enfin du choix dans le traitement de l œdème maculaire diabétique Mieux comprendre les causes de l œdème maculaire Quels corticoïdes? Quel anti-vegf? Quel schéma d administration? Quel laser? À quel moment? Premières études comparatives anti-vegf versus corticoïde. Gestion de l OMD dans la vraie vie Une meilleure prise en charge de la DMLA Gestion des facteurs de risque de la DMLA Facteurs prédictifs de l acuité visuelle finale des DMLA exsudatives. Atrophie et anti-vegf? Les anti-vegf à long terme Fovista : le traitement de demain? et les autres molécules à venir DMLA et vraie vie Du nouveau dans les maculopathies exsudatives hors DMLA Imagerie des CRSC (OCT en face) Quel anti-vegf pour les vasculopathies polypoïdales? Ateliers Orthoptistes / rétinographie des diabétiques : conseils techniques ; les clés de l interprétation Techniques chirurgicales : atelier vitréolyse

5 Rétine, vers de nouveaux horizons Maitriser les avancées thérapeutiques Traitement de 1ère intention des occlusions veineuses en 2015 Traitement de l Irvine Gass : apport de l Ozurdex La vitrectomie transconjonctivale en 10 questions Schisis du myope fort Nouveautés en chirurgie vitréo-rétinienne Les lasers en rétine :Argon, Multispots, Micropulse, l embarras du choix? Traiter les drusen au laser! La vitréolyse au laser Nouvelles imageries : le fin du fin Complexe cellules ganglionnaires et RNFL dans différents stades de DMLA Évolution des épaisseurs maculaires et des cellules ganglionnaires après chirurgie maculaire Angio OCT : application aux occlusions veineuses Optique adaptative Enfin, pour élargir nos horizons Uvéites non infectieuses Tuberculose Neuropathies optiques non glaucomateuses Actualité médico-légale Actualité sur les rapports avec les caisses Formation DPC

6 Orateurs Dr Isabelle Aknin Golfe Juan Dr Stéphanie Baillif Nice Dr Flore De Bats Lyon Pr Bahram Bodaghi Pr John Conrath Marseille Pr Gabriel Coscas Dr Florence Coscas Dr François Devin Marseille Dr Stéphane Dumas Lille Dr Vincent Gualino Montauban Dr Catherine Français Pr Laurent Kodjikian Lyon Pr Phuc Le Hoang Pr Pascale Massin Dr Laurent Melki Cannes Pr Michel Pâques Pr Gisèle Soubrane Pr Francesco Bandello Milan Dr Jacques Chofflet Antibes Dr Hassiba Oubraham Montargis Dr Valérie Touitou

7 Un DPC ophtalmo validant et indéminisé L ARMD, en partenariat avec l AMIFORM, est heureuse de vous proposer, à l occasion de son Congrès annuel 2015, un plan de DPC ophtalmo validant et indemnisé jusqu à par l OGDPC sur le thème général : «prise en charge des œdèmes maculaires». Les actions cognitives des 3 programmes ( œdème maculaire du diabétique, œdème maculaire post opératoire, œdème maculaire des occlusions veineuses ) interviendront à l occasion du Congrès. L enregistrement des participants sera individualisé avec émargement. Attention: il faut s inscrire en avance, car la validation du DPC impose une évaluation préalable de votre pratique (échanges par à L AMIFORM est une association de formation médicale reconnue depuis plus de 20 ans. L association AMIFORM, partenaire privilégié de l événement, peut se charger pour vous de toute la partie administrative Informations pratiques Information et inscription Caroline Giboin Tél. : Mail : Théâtre Croisette, Palais Stéphanie 50 boulevard de la Croisette, Cannes Plan et accès En voiture Autoroute A8, sortie N 42:Cannes,Le Canet,Mougins,Grasse Frais pédagogiques Médecin libéral (possibilité de remboursement des frais pédagogique par le FAF-PM) (420 de frais pédagogiques + 30 de participation aux frais de restauration) Chef de clinique et praticien hospitalier (420 de frais pédagogiques + 30 de participation aux frais de restauration) Interne - 80 Orthoptiste (accompagnant son ophtalmologiste) - 80 Orthoptiste s inscrivant seul - 100

8 8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie Association de rétine méditerranéenne

LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE CONGRÈS ARMD 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU

LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE CONGRÈS ARMD 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE CONGRÈS ARMD 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU ÉDITO «Science sans conscience n est que ruine de l âme», Rabelais www.armd-france.org L ARMD a pour

Plus en détail

LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE CONGRÈS ARMD 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU

LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE CONGRÈS ARMD 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE CONGRÈS ARMD 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU ÉDITO «Science sans conscience n est que ruine de l âme», Rabelais www.armd-france.org L ARMD a pour

Plus en détail

LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU

LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU LA RÉTINE UN ÉQUILIBRE FRAGILE 7 ÈME CONGRÈS ARMD 20 & 21 SEPTEMBRE 2014 HÔTEL PULLMAN - CANNES MANDELIEU ORGANISATEURS : DOCTEUR ISABELLE AKNIN - GOLFE JUAN ET DOCTEUR LAURENT MELKI - CANNES ÉDITO L ARMD

Plus en détail

Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie»

Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie» Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie» Sylvia NGHIEM-BUFFET Centre d Imagerie et de Laser, Paris Hôpital Avicenne, Bobigny Sud Rétine, Monaco,14 juin 2013 INTRODUCTION

Plus en détail

Aux professionnels de santé!

Aux professionnels de santé! Aux professionnels de santé Le 21 juillet 2014, Dans le cadre du DPC obligatoire, l'organisme de formation "Centre de l'oeil" a le plaisir de vous proposer ses formations pour le second semestre 2014 :

Plus en détail

SUD RÉTINE. Sea Club. 14 et 15 juin. Monaco. Hôtel Méridien Beach Plaza. 2 ème édition. www.sudretine.org

SUD RÉTINE. Sea Club. 14 et 15 juin. Monaco. Hôtel Méridien Beach Plaza. 2 ème édition. www.sudretine.org SUD RÉTINE Organisé par la Fédération de Rétine du Sud avec le parrainage du Centre Hospitalier Princesse Grace sous l égide du CFSR 2 ème édition 14 et 15 juin 2013 Sea Club Hôtel Méridien Beach Plaza

Plus en détail

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients 2 Un réseau social pour améliorer la prise en charge des patients. MeltingDoc valorise les compétences des médecins et

Plus en détail

sous la Présidence du Pr Laurent Kodjikian décembre 2013 Cité Internationale - Centre des Congrès 50 Quai Charles de Gaulle - 69006 Lyon

sous la Présidence du Pr Laurent Kodjikian décembre 2013 Cité Internationale - Centre des Congrès 50 Quai Charles de Gaulle - 69006 Lyon RAPPEL URGENT 3 ème Congrès R.O.I. Lyon RÉTINE OPHTALMOLOGIE ET INFLAMMATION sous la Présidence du Pr Laurent Kodjikian Vendredi 6 (après-midi) et Samedi 7 (matin) décembre 2013 Cité Internationale - Centre

Plus en détail

Rétine et pathologies générales : un travail d équipe. Congrès ARMD

Rétine et pathologies générales : un travail d équipe. Congrès ARMD Rétine et pathologies générales : un travail d équipe Congrès ARMD Samedi 24 Septembre 2011 Mandelieu La Napoule, Alpes Maritimes Rapporteurs de cette journée : Vincent FORTOUL et Anne-Sophie MARTY CHU

Plus en détail

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, le 26 juin 2014 GENERALE

Plus en détail

Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab)

Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab) Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab) Les injections intravitréennes de médicaments sont devenues une pratique courante pour traiter certaines affections de la rétine. C'est ainsi que l'on

Plus en détail

La DMLA. Dégénérescence maculaire liée à l âge

La DMLA. Dégénérescence maculaire liée à l âge La DMLA Dégénérescence maculaire liée à l âge Définition Maladie dégénérative de la rétine, qui débute après 55 ans. Elle est due à l accumulation de déchets au niveau de la rétine qui ne sont plus évacués.

Plus en détail

> Nouveaux services en ligne > avril 4 > Page #

> Nouveaux services en ligne > avril 4 > Page # > Nouveaux services en ligne > avril 4 > Page # Deux nouveaux services en ligne Principes (1/2) Engagé dans le déploiement de la stratégie pour faire entrer l école dans l ère du numérique, votre établissement

Plus en détail

Revue de la littérature du 29/10/14

Revue de la littérature du 29/10/14 Revue de la littérature du 29/10/14 AJO / BJO septembre 2014 Par Service du Professeur E. Souied Ophtalmologie Centre Hospitalier Intercommunal de Creteil Méthodes Objectif : Etude multimodale de la choroïde

Plus en détail

J ournées. A lsaciennes d O phtalmologie. 5 ème édition. Programme / 2 è m e appel. Palais des Congrès Strasbourg

J ournées. A lsaciennes d O phtalmologie. 5 ème édition. Programme / 2 è m e appel. Palais des Congrès Strasbourg vous invitent les Vendredi 23 et Samedi 24 Novembre 2012 Palais des Congrès Strasbourg JA Coordinateurs scientifiques : ARPRO : CALMAR : Dr F. Ferrari Pr C. Speeg-Schatz Dr V. Klinger Dr G. Michel J ournées

Plus en détail

INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE

INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE POSE DE LA PREMIERE PIERRE 9 SEPTEMBRE 2011 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr COMMUNIQUE DE SYNTHESE

Plus en détail

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous?

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous? Dossier 1 Monsieur P, 40 ans, consulte pour une baisse d acuité visuelle bilatérale, prédominant à gauche. Dans les antécédents médicochirurgicaux du patient, on note une greffe bipulmonaire il y a 2 ans,

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge thérapeutique par l ophtalmologiste

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge thérapeutique par l ophtalmologiste SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge thérapeutique par l ophtalmologiste Juin 2012 PRISE EN CHARGE THÉRAPEUTIQUE DE LA DMLA EXSUDATIVE

Plus en détail

OBJET. La réforme de l assurance maladie au 1 er janvier 2005 : la participation forfaitaire d un euro, le médecin traitant.

OBJET. La réforme de l assurance maladie au 1 er janvier 2005 : la participation forfaitaire d un euro, le médecin traitant. DATE : Levallois, le 7 février 2005 REFERENCES : Circulaire n 7/2005 2 CL/2005 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin

Plus en détail

Le tour de la rétine en 365 jours. I Aknin, Golfe Juan

Le tour de la rétine en 365 jours. I Aknin, Golfe Juan Le tour de la rétine en 365 jours I Aknin, Golfe Juan Le tour de la rétine en 365 jours I Aknin, Golfe Juan La DMLA DMLA Les études Étude CATT L acuité visuelle à 3 mois est prédictive de l AV à 2 ans

Plus en détail

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 %

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 % Actuellement, vous êtes près de 6,5 millions dans le monde et 150 000 en France à être atteints par la maladie de Parkinson. Vous pourrez avoir besoin d informations administratives, pratiques... ou tout

Plus en détail

Dr Sylvain CAZALBOU. implanto-logique. Soyons Implanto...logiques. Formation. Autant de pratique que de théorie

Dr Sylvain CAZALBOU. implanto-logique. Soyons Implanto...logiques. Formation. Autant de pratique que de théorie implanto-logique Institut de formation professionnelle en implantologie dentaire Soyons Implanto...logiques Formation Dr Sylvain CAZALBOU Autant de pratique que de théorie Un petit mot... La problématique

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action»

Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action» Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action» 9 septembre 2010, Bienne Exposé initial: Positionnement de l aide et des soins à domicile du point de vue des cantons. Pierre-Yves

Plus en détail

Vers un futur. en lingual. avec le Système d attaches Linguales Incognito TM. www.incognito.net

Vers un futur. en lingual. avec le Système d attaches Linguales Incognito TM. www.incognito.net Vers un futur en lingual avec le Système d attaches Linguales Incognito TM www.incognito.net Le traitement lingual redéfini Le Système Lingual Incognito est bien plus qu une simple amélioration de ce qui

Plus en détail

Le Mans, le 22/01/2014

Le Mans, le 22/01/2014 Le Mans, le 22/01/2014 Chers confrères, Notre environnement évolue constamment: des patients de plus en plus exigeants, une réglementation qui se complexifie, une charge de travail en augmentation. Devant

Plus en détail

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG?

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Dès le 1 er juin 2014, la législation française modifie les conditions d accès aux soins en Suisse L assurance maladie du frontalier Les Hôpitaux universitaires

Plus en détail

CHAPITRE XVI : DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE (DMLA)

CHAPITRE XVI : DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE (DMLA) CHAPITRE XVI : DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L AGE (DMLA) I. INTRODUCTION II. PRÉVALENCE III. FACTEURS DE RISQUE IV. DIAGNOSTIC A. Circonstances de découverte B. Examen clinique 1. mesure de l acuité

Plus en détail

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Définition «Le DPC comporte l analyse par tous les professionnels de santé (PS) de leurs pratiques

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

LASER, SOURCE DE VUE. par Jean-Claude LEPORI

LASER, SOURCE DE VUE. par Jean-Claude LEPORI ALS Lumière, source de vie Séance exceptionnelle du 10 avril 2005 à l Hôtel de Ville de Nancy Laser, source de vue par Jean-Claude LEPORI LASER, SOURCE DE VUE par Jean-Claude LEPORI ALS (Nancy, 10 avril

Plus en détail

Les guides pratiques du DPC. Guide DPC. se former en 2014. Evolutis DPC vous accompagne. www.evolutisdpc.fr

Les guides pratiques du DPC. Guide DPC. se former en 2014. Evolutis DPC vous accompagne. www.evolutisdpc.fr Guide DPC se former en 2014 Evolutis DPC vous accompagne www.evolutisdpc.fr Intro «Bienvenue dans l ère du DPC!» Les modalités de formation professionnelle continue des médecins libéraux ont changé depuis

Plus en détail

«Dites docteur, on m a dit que j avais la DMLA»

«Dites docteur, on m a dit que j avais la DMLA» «Dites docteur, on m a dit que j avais la DMLA» Place du médecin traitant dans la prise en charge de la Dégénérescence Maculaire liée à l Âge (DMLA). Dr Sarah PERIGNON Toutes formes confondues, la DMLA

Plus en détail

PROGRAMME DIPLÔME UNIVERSITAIRE IMAGERIE RÉTINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES

PROGRAMME DIPLÔME UNIVERSITAIRE IMAGERIE RÉTINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES PROGRAMME DIPLÔME UNIVERSITAIRE IMAGERIE RÉTINIENNE ET TRAITEMENTS MACULAIRES Université PARIS-EST CRETEIL Faculté de Médecine de Créteil Responsables de l enseignement : Professeur E. SOUIED Professeur

Plus en détail

Tout savoir sur le médicament générique. Par le laboratoire Zydus France avec la participation de votre pharmacien.

Tout savoir sur le médicament générique. Par le laboratoire Zydus France avec la participation de votre pharmacien. Tout savoir sur le médicament générique Par le laboratoire Zydus France avec la participation de votre pharmacien. * P le m thé, votre partenaire générique Laboratoire de médicaments génériques, Zydus

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Organisé par C. L. E. F. Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Jeudi 27 et vendredi 28 novembre 2014 Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Programme DPC Conçue et animée par : Docteur Marie Pierre

Plus en détail

AVRIL 2014 N 1 LE MOT DU DIRECTEUR BULLETIN D INFORMATION 2014

AVRIL 2014 N 1 LE MOT DU DIRECTEUR BULLETIN D INFORMATION 2014 AVRIL 2014 N 1 LE MOT DU DIRECTEUR Nous avons le plaisir de vous adresser notre bulletin, il comprend un ensemble d informations essentielles en phase avec l actualité du CFA et de l apprentissage. Conformément

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales»

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Franck MOREL Chargé d affaires

Plus en détail

SUP-VETO 18 place St Marc - 76 000 Rouen 02 35 70 02 02

SUP-VETO 18 place St Marc - 76 000 Rouen 02 35 70 02 02 SUP-VETO 18 place St Marc - 76 000 Rouen 02 35 70 02 02 vous forme opératoire vétérinaire et de «secrétaire médical(e) vétérinaire. à votre futur métier à l issue de vos études. EDITO «L assistant(e) vétérinaire

Plus en détail

DEVENIR MAITRE DE STAGE

DEVENIR MAITRE DE STAGE Maîtres de stages en région Rhône-Alpes Dans la région Rhône-Alpes, en 2014, 719 sur les 5.921 omnipraticiens participent à la formation des étudiants soit dans le cadre du stage chez le praticien, soit

Plus en détail

Ecole des Métiers de la Santé et du Social

Ecole des Métiers de la Santé et du Social Ecole des Métiers de la Santé et du Social Permettre à chacun E t a b l i s s e m e n t P r i v é d E n s e i g n e m e n t e n r e g i s t r é a u r é p e r t o i r e n a t i o n a l d e s é t a b l i

Plus en détail

L ASSOCIATION DES INSPECTEURS EN BÂTIMENTS DU QUÉBEC L AIBQ. Septembre 2010

L ASSOCIATION DES INSPECTEURS EN BÂTIMENTS DU QUÉBEC L AIBQ. Septembre 2010 L ASSOCIATION DES INSPECTEURS EN BÂTIMENTS DU QUÉBEC L AIBQ Septembre 2010 Présentation de l organisme Fondée en 1990, l Association des inspecteurs en bâtiments du Québec, est un organisme sans but lucratif,

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up»

Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up» Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Catherine MERLET Responsable Incubateur Catherine.merlet@carinna.fr

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC CRÉER ET EVALUER SON CONTRAT TYPE DE SYNDIC

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC CRÉER ET EVALUER SON CONTRAT TYPE DE SYNDIC «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC CRÉER ET EVALUER SON CONTRAT TYPE DE SYNDIC La nouvelle obligation de mise en concurrence du contrat de syndic La loi MACRON, adoptée

Plus en détail

TOMOGRAPHIE DU SEGMENT POSTERIEUR DE

TOMOGRAPHIE DU SEGMENT POSTERIEUR DE TOMOGRAPHIE DU SEGMENT POSTERIEUR DE L ŒIL PAR SCANOGRAPHIE A COHERENCE OPTIQUE Classement CCAM : 02.01.03 code : BZQK001 JUIN 2007 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France

Plus en détail

Les Conférences de la Sécurité à Genève Mardi 9 juin 2015

Les Conférences de la Sécurité à Genève Mardi 9 juin 2015 Auditorium de la FER, 98, rue Saint Jean, Genève Les Conférences de la Sécurité à Genève Mardi 9 juin 2015 Vos interlocuteurs : Dominique LEGRAND Tél. +33 607 860 768 Mail : DL@an2v.org Arnaud DUCROT Tél.

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

tem 127 (iitem 60) : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

tem 127 (iitem 60) : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) tem 127 (iitem 60) : Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Prévalence... 3 2. Facteurs

Plus en détail

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Collège Jean-de-Brébeuf Niveau collégial Règlements et politiques Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Dans la présente politique, l utilisation du masculin est épicène. Table

Plus en détail

WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE!

WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE! Communiqué de Presse WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE! Découvrez une application gagnante! Bien plus qu une simple application mobile,

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI Introduction L Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) s associe

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG?

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Dès le 1 er juin 2014, la législation française modifie les conditions d accès aux soins en Suisse L assurance maladie du frontalier Les Hôpitaux universitaires

Plus en détail

INFORM CONSEILLE, ACCOMPAGNE. Le Fongecif Franche-Comté. Un 1 er accueil de proximité. Une information générale et individualisée

INFORM CONSEILLE, ACCOMPAGNE. Le Fongecif Franche-Comté. Un 1 er accueil de proximité. Une information générale et individualisée VOUS SOUHAITEZ ETRE ACCUEILLI, INFORM NFORME, ORIENTE, CONSEILLE, ACCOMPAGNE POUR EVOLUER PROFESSIONNELLEMENT LEMENT? Le Fongecif Franche-Comté Organisme accompagnateur de parcours professionnel Financeur

Plus en détail

Plan de développement des compétences. Personnel de soutien. Art. 8-4.00

Plan de développement des compétences. Personnel de soutien. Art. 8-4.00 Plan de développement des compétences Personnel de soutien Art. 8-4.00 Direction du service des ressources humaines 1 Table des matières 1. Contexte... 3 2. Objectifs... 3 3. Mécanisme prévu à la convention

Plus en détail

Espace de Travail Numérique Académique

Espace de Travail Numérique Académique Espace de Travail Numérique Académique Le projet ETNA a pour ambition d offrir progressivement, à chaque personnel de l Académie de Nantes, un espace métier personnalisé. C est effectif depuis mai 2007

Plus en détail

Offre Carrière/ Mobilité

Offre Carrière/ Mobilité Offre Carrière/ Mobilité Des offres d emploi insérées quotidiennement et accessibles à tous les adhérents. Entretien individuel sur Rendez-Vous: 1 heure offerte lundi matin : Coach en transition professionnelle

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique Programme Scientifique L AFTAD est un organisme de FMC Agrément n 100381 Le Congrès Les Journées de l AFTAD donne droit à 12 crédits de FMC au titre de la Formation Présentielle, pour les médecins libéraux

Plus en détail

Management des pôles en milieu hospitalier

Management des pôles en milieu hospitalier DPC - DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU Diplôme universitaire Management des pôles en milieu hospitalier A qui s adresse la formation? Chefs de pôle, l obligation de formation Depuis le décret n 201-656

Plus en détail

DECOLLEMENT DE RETINE DU MYOPE FORT PARTICULARITES CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES L. CHACHOUA

DECOLLEMENT DE RETINE DU MYOPE FORT PARTICULARITES CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES L. CHACHOUA DECOLLEMENT DE RETINE DU MYOPE FORT PARTICULARITES CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES L. CHACHOUA INTRODUCTION: MF : modifications anat et physiol profondes du GO à l origine de DR rhegmatogènes caractérisés

Plus en détail

Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents.

Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents. Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents. Désormais, tout devient plus simple. Avec Sympany. Sympany. L assurance qui fait la différence. Sympany est la première assurance de Suisse à ne

Plus en détail

Ce document a pour but de baliser le terrain le long de votre stage.

Ce document a pour but de baliser le terrain le long de votre stage. Ecole Fondamentale Spécialisée Les Chardons Rue des Acacias, 4-1450 Chastre Tél. fax : 010.65.69.47 E-mail : leschardonsbb@gmail.com Site : www.leschardons.be Bonjour, Bientôt vous vous présenterez dans

Plus en détail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail PROJET RÉGIONAL 2015-2017 Prévention des risques professionnels et santé au travail RESTITUTION DE L ETUDE DE BESOIN CONTEXTE ET OBJECTIFS Mise en place d une étude de besoin composée d un questionnaire,

Plus en détail

Appel à Projets Prévention Jeunes 2015

Appel à Projets Prévention Jeunes 2015 Appel à Projets Prévention Jeunes 2015 Email : international@solidarite-sida.org Solidarité Sida Service Programmes Santé & Solidarité 16 bis, avenue Parmentier 75011 Paris FRANCE Tél : 00 33 1 53 10 22

Plus en détail

NUTRITIONNISTES, DIÉTÉTICIENS : QUEL AVENIR? LE POINT DE VUE DU NUTRITIONNISTE

NUTRITIONNISTES, DIÉTÉTICIENS : QUEL AVENIR? LE POINT DE VUE DU NUTRITIONNISTE 45 ème J.A.N.D. 28 janvier 2005 NUTRITIONNISTES, DIÉTÉTICIENS : QUEL AVENIR? LE POINT DE VUE DU NUTRITIONNISTE M. Krempf Clinique d Endocrinologie, Maladies Métaboliques et Nutrition - Hôtel Dieu, Nantes.

Plus en détail

Prenons 2 minutes pour en parler!

Prenons 2 minutes pour en parler! TSO-BPCO-ASTHME Parce que vos questions ne doivent pas rester sans réponses > 3 options : Votre délégué arrow génériques répondra à vos questions. Vous pouvez nous contacter sur formation@arrow-generiques.com

Plus en détail

Résolutions du conseil d administration de la FPJQ proposées à l assemblée générale du 22 novembre 2015

Résolutions du conseil d administration de la FPJQ proposées à l assemblée générale du 22 novembre 2015 Résolutions du conseil d administration de la FPJQ proposées à l assemblée générale du 22 novembre 2015 Résolution 1 Modification aux Règlements : Mode de scrutin Attendu la volonté de la FPJQ de permettre

Plus en détail

Siemens Medical Solutions Annexe M07 Formation utilisateurs pour IRM

Siemens Medical Solutions Annexe M07 Formation utilisateurs pour IRM Siemens Medical Solutions Annexe M07 Formation utilisateurs pour IRM www.siemens.fr/medical Formation utilisateurs Cette formation doit permettre aux utilisateurs d utiliser le matériel conformément aux

Plus en détail

rétinopathie diabétique (RD) rétinopathie diabétique proliférante (RDP) un œdème maculaire (OM)

rétinopathie diabétique (RD) rétinopathie diabétique proliférante (RDP) un œdème maculaire (OM) Rétinopathie diabétique : nouveautés Drs Pagot-Mathis Véronique, Mahieu Laurence, Auriol Sylvain Centre de la rétine, Hôpital Paule de Viguier CHU Toulouse INTRODUCTION La rétinopathie diabétique (RD)

Plus en détail

IDS Journée Gratuite de l Innovation 2012. le 26 juin à Paris

IDS Journée Gratuite de l Innovation 2012. le 26 juin à Paris IDS Journée Gratuite de l Innovation 2012 le 26 juin à Paris Dernières avancées de la technologie des caméras numériques Les nouvelles technologies et les tendances actuelles Elles englobent des interfaces

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

Clinique Pasteur 45, Avenue de Lombez B.P. 27617 31076 TOULOUSE Cedex 03 - Organisme déclaré sous le N 73 31 00113 31 Tél : 05 62 21 36 95 Fax : 05

Clinique Pasteur 45, Avenue de Lombez B.P. 27617 31076 TOULOUSE Cedex 03 - Organisme déclaré sous le N 73 31 00113 31 Tél : 05 62 21 36 95 Fax : 05 Clinique Pasteur 45, Avenue de Lombez B.P. 27617 31076 TOULOUSE Cedex 03 - Organisme déclaré sous le N 73 31 00113 31 Tél : 05 62 21 36 95 Fax : 05 62 21 31 71 Email : am.pronost@clinique-pasteur.com Le

Plus en détail

L Entretien Professionnel. Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27

L Entretien Professionnel. Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27 L Entretien Professionnel Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27 Contexte de la demande L ATELIER pour L Entreprise du Groupe SIADEP Formation est bien au fait de ce sujet d importance pour les entreprises. Notre

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

Valenciennes Tourisme et Congrès 2

Valenciennes Tourisme et Congrès 2 15/05/15 Introduction... 3 L application Valenciennes Tour... 4 Pourquoi une application?... 4 Son fonctionnement... 4 Ses avantages... 5 Visuels... 6 Partenaires... 8 Contacts... 9 Valenciennes Tourisme

Plus en détail

www.mutuelle-et-assurance.net Le Conseil Mutuelle-et-Assurance

www.mutuelle-et-assurance.net Le Conseil Mutuelle-et-Assurance Le Conseil Mutuelle-et-Assurance Des Conseillers Indépendants au Service de votre Protection Sociale => Dans un contexte où les législations sociales sont régulièrement modifiées Notre rôle consiste par

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objectifs de l enquête. Méthodologie Profil des répondants Résultats Mobilité professionnelle..

Plus en détail

N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 8 juillet 2009. PROPOSITION DE LOI visant à reconnaître la profession

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Site Internet Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Inscriptions en ligne Vous voici maintenant sur le site d inscriptions. C est ici que vous pouvez voir toutes

Plus en détail

Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec. Monsieur Jacques Cotton

Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec. Monsieur Jacques Cotton CSSS - 002M C.P. P.L. 92 Accroître les pouvoirs de la RAMQ VERSION RÉVISÉE Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec Monsieur Jacques Cotton Commission de

Plus en détail

Certification V2014. Un dispositif au service de la démarche qualité et gestion des risques des établissements de santé. Juillet 2013 ACC01-F203-A

Certification V2014. Un dispositif au service de la démarche qualité et gestion des risques des établissements de santé. Juillet 2013 ACC01-F203-A Certification V2014 Un dispositif au service de la démarche qualité et gestion des risques des établissements de santé Juillet 2013 ACC01-F203-A Sommaire 1. Les enjeux et les ambitions : une démarche plus

Plus en détail

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage Manuel d utilisation Introduction Ce logiciel, à télécharger sur le site www.photosphere.fr, a été réalisé

Plus en détail

LA DMLA Mise au point sur les traitements actuels de la Dégénérescence Maculaire Liée à l Age

LA DMLA Mise au point sur les traitements actuels de la Dégénérescence Maculaire Liée à l Age Association Regards et Contrastes Conférence du 15 décembre 2006 à l Athénée Municipale de Bordeaux Présentation proposée par le Docteur Arnaud Bernard Ophtalmologue Rétinologue LA DMLA Mise au point sur

Plus en détail

Conseil canadien d orthoptique

Conseil canadien d orthoptique Conseil canadien d orthoptique Environnements de travail des orthoptistes canadiens L orthoptiste est un professionnel des soins des yeux et de la santé spécialisé dans les sciences de la vision, particulièrement

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015 Rapport au ministre chargé de la sécurité sociale et au Parlement sur l'évolution des

Plus en détail

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org AVRIL 2015 MJPM La santé Soucieux d accompagner au mieux les différentes évolutions de l aide aux majeurs protégés, les CEMÉA Nord - Pas de Calais rééditent un Rendez-vous Juridiques sur la thématique

Plus en détail

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES : 1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION

MODE D EMPLOI. Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION MODE D EMPLOI Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION 1 PRÉSENTATION Il est désormais impossible d'ignorer l'importance des réseaux de diplômés

Plus en détail

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires vous guider De meilleures garanties pour les pensions alimentaires n Familles monoparentales www.msa.fr Qu est-ce que l ASF? Tout comprendre sur l Allocation de soutien familial (ASF) et les Garanties

Plus en détail

Code de conduite Zoomit

Code de conduite Zoomit Code de conduite Zoomit Dans ce document : 1. Objectif 2. Champ d application 3. Qu est-ce que Zoomit et quelles parties sont concernées? 4. Organisation, contrôle et informations complémentaires 5. Sécurité

Plus en détail

Qui est la CASDEN? Plus d un million de Sociétaires. Un programme original : le Programme 1,2,3 CASDEN. Un partenariat avec les Banques Populaires

Qui est la CASDEN? Plus d un million de Sociétaires. Un programme original : le Programme 1,2,3 CASDEN. Un partenariat avec les Banques Populaires La CASDEN Qui est la CASDEN? Banque coopérative, la CASDEN présente une alternative au modèle bancaire classique en proposant aux personnels de l Education Nationale, de l Enseignement Supérieur, de la

Plus en détail

@-SOF. La newsletter des Orthoptistes. Le Syndicat des Orthoptistes de France vous informe Février 2014. La présidente. Le nouveau site du SOF 2

@-SOF. La newsletter des Orthoptistes. Le Syndicat des Orthoptistes de France vous informe Février 2014. La présidente. Le nouveau site du SOF 2 @-SOF La newsletter des Orthoptistes Le Syndicat des Orthoptistes de France vous informe Février 2014 La présidente Dans ce numéro : Le nouveau site du SOF 2 La formation continue 3 Thèmes de Formations

Plus en détail

A.A.M.T.I. 84, avenue de Villiers 75017 Paris Tél. : 01.46.22.52.20 Courriel : aamti@orange.fr Site Internet : www.avocat-immo.fr

A.A.M.T.I. 84, avenue de Villiers 75017 Paris Tél. : 01.46.22.52.20 Courriel : aamti@orange.fr Site Internet : www.avocat-immo.fr Association des Avocats Mandataires en Transactions Immobilières A.A.M.T.I. 84, avenue de Villiers 75017 Paris Tél. : 01.46.22.52.20 Courriel : aamti@orange.fr Site Internet : www.avocat-immo.fr L AAMTI

Plus en détail

Pensez à la solution internet www.fabregueduoweb.fr Le site des imprimés et fournitures de bureau pour les professionnels et les particuliers

Pensez à la solution internet www.fabregueduoweb.fr Le site des imprimés et fournitures de bureau pour les professionnels et les particuliers Pensez à la solution internet www.fabregueduoweb.fr Le site des imprimés et fournitures de bureau pour les professionnels et les particuliers Crédit photo :MTCMedia Fotolia Découvrez la solution internet

Plus en détail

à la rencontre des lorrains

à la rencontre des lorrains à la rencontre des lorrains le mot du Président La Région Lorraine a décidé de prendre la route et de partir «à la rencontre des Lorrains» grâce à son espace mobile, un semi-remorque entièrement équipé,

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail