Journées. Les 23 et 24 mai 2015 SHERATON LAVAL. 2440, Autoroute des Laurentides Laval (Québec) H7T 1X5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journées. www.cpro.ca. Les 23 et 24 mai 2015 SHERATON LAVAL. 2440, Autoroute des Laurentides Laval (Québec) H7T 1X5"

Transcription

1 2015 Journées OPTOMÉTRIQUES Les 23 et 24 mai 2015 SHERATON LAVAL 2440, Autoroute des Laurentides Laval (Québec) H7T 1X5 Centre de perfectionnement et de référence en optométrie

2 BIENVENUE CHANGEMENT DE CONFÉRENCIER LECTEURS OPTIQUES D r Mikel Mikhail présentera la conférence La vitrectomie : comment et pourquoi, en remplacement du D r Kapusta. Des lecteurs optiques sont utilisés pour enregistrer votre présence et ainsi vous attribuer vos UFC. Un code-barres vous est attribué et sera imprimé sur votre porte-nom. Vous devez le présenter à l entrée et à la sortie de chaque conférence pour valider votre présence. Afin d obtenir des données les plus fiables possibles, veuillez accepter de vous faire scanner à chaque fois que vous entrez ou sortez de la salle. Nous vous remercions de votre précieuse collaboration. NOUVEAUTÉ Accès à vos données de présence : vous serez en mesure de vérifier que les conférences auxquelles vous avez assisté ont été enregistrées, dès le 1 er juin Ces données seront transmises à l Ordre des optométristes rapidement avant le 29 mai. ou https://reserve.eventzen.com/ciov2015/credits. FEUILLES D APPRÉCIATION DES CONFÉRENCES Il est important que vous nous fassiez part de vos commentaires. Ils nous aident à améliorer notre offre de service et à répondre à vos besoins en matière de formation continue. Le conseil d administration est à l écoute de tout sujet de conférence que vous souhaiteriez soumettre. NOTES DE COURS Les notes de cours sont disponibles en format pdf sur le site Internet : de cours. Les notes de cours resteront disponibles sur le site Internet jusqu au 24 août 2015 ACCÈS INTERNET et TRADUCTION Une connexion Internet gratuite est disponible dans le foyer, mais aucun service de traduction n est offert. IMPORTANT : Pour des raisons de droit d auteur, il n est pas possible de photographier les présentations projetées. BON CONGRÈS! 1

3 HORAIRE SAMEDI 23 MAI 2015 DIMANCHE 24 MAI h 30 9 h 20 Mon patient ne voit rien et moi non plus Chantal Boisvert, OD, MD 1 UFC santé oculaire 9 h h 15 Second regard sur l ésotropie Chantal Boisvert, OD, MD 1 UFC santé oculaire 10 h h 45 Pause 10 h h 35 Stratégie des médias sociaux et optométrie : Partager votre expertise pour mieux engager vos patients, actuels et potentiels Christian Dussart, Ph.D 1 UFC optométrie générale 11 h h 30 Conduire avec une déficience visuelle : présentation du programme québécois de conduite avec système bioptique. 8 h 30 9 h 20 Tumeur périorbitaire : bénin ou malin? Annie Moreau, MD 1 UFC santé oculaire 9 h h 15 Oncologie & Trauma de l Orbite : Comment cela se présente-t-il? Annie Moreau, MD 1 UFC santé oculaire 10 h h 35 AGA OOQ et Brunch 11 h h 35 Docteur, je suis tellement heureux! Pourquoi êtes-vous le seul à m avoir offert ce traitement? Christian Ferremi, MD FRCSC et Nadia Marie Quesnel, OD, M.Sc, FAAO 1 UFC santé oculaire Vincent Moore, OD François Dutrisac, OD, M.Sc 1 UFC optométrie générale 12 h h 45 Dîner 13 h h 35 Prise en charge de l AVC ischémique : de l urgence à la prévention secondaire Sylvain Lanthier, MD, OD, CSPQ 1 UFC santé oculaire 14 h h 30 La vitrectomie : Comment et Pourquoi? Mikel Mikhail, MD 1 UFC santé oculaire 15 h h 30 AGA AOQ Journées optométriques 2

4 Conférence SAMEDI 23 MAI h 30 9 h 20 Mon patient ne voit rien et moi non plus La névrite optique est une condition qui atteint habituellement les jeunes adultes. Vu l absence d anomalies visibles au fond d œil, le dia gnostic peut parfois être difficile à poser. Comme la sclérose en plaques voit sa prévalence augmenter dans les 10 ans suivant le diagnostic, il est donc primordial de référer ces patients à un spécialiste pour discuter des différentes options thérapeutiques et le pronostic de leur condition médicale. Chantal Boisvert, OD, MD D r Chantal Boisvert est une ophtalmologiste spécialisée en ophtalmologie pédiatrique et neuro-ophtalmologie qui travaille comme professeur adjoint de clinique au Gavin Herbert Eye Institute (University of California Irvine). Elle a obtenu son Doctorat en Optométrie à l Université de Montréal en 1998 et son Doctorat en Médecine à l Université Laval en Elle a par la suite complété une résidence en ophtalmologie à l Université de Montréal, un fellowship en ophtalmologie pédiatrique & strabisme au Shiley Eye Center (University of California San Diego), et un deuxième fellowship en neuro-ophtalmologie au Doheny Eye Institute (University of Southern California). 3

5 SAMEDI 23 MAI h h 15 Second regard sur l ésotropie Les différents types d ésotropie peuvent parfois être difficiles à différencier. Vu que le traitement et le pronostic varient en fonction du type d ésotropie, il est donc important de bien connaître les spécificités propres à chacun. Cette présentation sera un survol rapide de chacun des types d ésotropie, de l examen clinique jusqu au plan thérapeutique. Chantal Boisvert, OD, MD D r Chantal Boisvert est une ophtalmologiste spécialisée en ophtalmologie pédiatrique et neuro-ophtalmologie qui travaille comme professeur adjoint de clinique au Gavin Herbert Eye Institute (University of California Irvine). Elle a obtenu son Doctorat en Optométrie à l Université de Montréal en 1998 et son Doctorat en Médecine à l Université Laval en Elle a par la suite complété une résidence en ophtalmologie à l Université de Montréal, un fellowship en ophtalmologie pédiatrique & strabisme au Shiley Eye Center (University of California San Diego), et un deuxième fellowship en neuro-ophtalmologie au Doheny Eye Institute (University of Southern California). 4

6 SAMEDI 23 MAI h h 35 Stratégie des médias sociaux et optométrie : Partager votre expertise pour mieux engager vos patients, actuels et potentiels Une bonne utilisation des médias sociaux est une affaire de communication, pas de marketing! Dans la médecine professionnelle, cela révolutionne la nature des interactions avec les patients. Cela permet aussi de rejoindre ceux qui devraient l être, notamment les (plus) jeunes. C est très efficace. Mais encore faut-il en comprendre les règles du jeu, y aller avec sérieux, et savoir à quoi vous attendre. Une approche systémique s impose pour y voir clair et mesurer le niveau de votre investissement dans ce domaine. L optométrie s inscrit très bien dans ce cadre réin venté de la transformation numérique et sociale des secteurs professionnels Christian Dussart, Ph.D Christian Dussart est actuellement professeur titulaire à HEC Montréal et professeur invité à HEC Paris depuis plus de 10 ans. C est un expert mondialement reconnu de la stratégie du numérique, des médias sociaux et du mobile. Très orienté vers les entreprises, il a été classé parmi les quatre meilleurs professeurs de marketing au monde, lui donnant droit au titre de professeur «distingué», attribué par la Society of Marketing Advances. Durant sa carrière il a été professeur dans de prestigieuses institutions et notamment l INSEAD, le MIT, la Tuck School of Business et l École Solvay. Il a aussi été très actif dans les entreprises en tant qu exécutif ou consultant. Enfin, il est très présent sur LinkedIn où son réseau compte 14 millions de professionnels. Il a publié plusieurs livres et de très nombreux articles, en français et en anglais 5

7 Conférence SAMEDI 23 MAI h h 30 Conduire avec une déficience visuelle : présentation du programme québécois de conduite avec système bioptique. Le programme québécois d entraînement à la conduite d un véhicule routier avec une lunette télescopique bioptique a été développé par l Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB), l Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) et CAA Québec en Il permet aux Québécois atteints d une déficience visuelle modérée d avoir accès à des services de réadaptation pour développer leurs habiletés compensatoires dans le but d obtenir un permis de conduire. Cette conférence portera sur les critères d admissibilité, la procédure de référence, les étapes du programme, les résultats à ce jour et les défis à venir. Vincent Moore, OD A obtenu un Doctorat en Optométrie à l Université de Montréal en Il pratique l optométrie en clinique depuis Clinicien en réadaptation en déficience visuelle à l institut Nazareth et Louis-Braille depuis 2009 et membre de l équipe de réadaptation pour la conduite automobile avec lunettes télescopiques bioptiques. Administrateur de la région de la Montérégie-Ouest à l Association des optométristes du Québec depuis 2012 et en charge du comité Basse Vision depuis François Dutrisac, OD, M.Sc Obtention d un Doctorat en optométrie en 1983 et d une Maîtrise en Sciences de la vision, volet réadaptation en Pratique l optométrie en réadaptation de la déficience visuelle à l Institut Nazareth & Louis-Braille ainsi que l optométrie en pratique privée de 1984 à ce jour. Récipiendaire du PRO 2012 (Reconnaissance en optométrie) de l A.O.Q. Optométriste représentant de l INLB auprès de la R.A.M.Q. pour la révision du décret sur les aides visuelles. Membre du comité provincial d homologation des télévisionneuses de la R.A.M.Q. Membre chercheur au Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation (C.R.I.R.) Membre de l équipe de réadaptation pour la conduite automobile avec lunettes télescopiques bioptiques. Évaluateur sur le comité de l éclairage en déficience visuelle de l I.N.L.B. Évaluateur sur le comité d évaluation des aides visuelles de l I.N.L.B. 6

8 Conférence SAMEDI 23 MAI h h 35 Prise en charge de l AVC ischémique : de l urgence à la prévention secondaire Un AVC ischémique survient lorsque l occlusion d une artère par un thrombus conduit à un infarctus encéphalique. Le traitement hyperaigu de l AVC vise à recanaliser sans délai l artère occluse afin de limiter le volume de l infarctus. Chaque minute compte et tous les efforts sont déployés pour maximiser la viabilité du territoire ischémique. Le diagnostic étiologique de l AVC ischémique guide la prévention secon daire. Celle-ci repose sur un traitement antithrombotique approprié, le contrôle des facteurs de risque d AVC et parfois certaines interventions ciblant la cause de façon spécifique. Sylvain Lanthier, MD, OD, CSPQ Diplômé en optométrie en 1986, le D r Lanthier a par la suite complété une formation en médecine et une spécialisation en neurologie à l Université de Montréal, fait des études de MSc en épidémiologie clinique et biostatistique à l Université de McMaster et complété un fellowship en neurologie vasculaire à l Université de Toronto. Il est neurologue clinicien dans le Programme de Neurologie Vasculaire du CHUM, neurologue consultant à l Institut de Cardiologie de Montréal, clinicien chercheur au Centre de Recherche du CHUM et professeur agrégé au Département des Sciences Neurologiques de l Université de Montréal. Il contribue au rayonnement du CHUM et de l Université de Montréal par ses présentations scientifiques sur la maladie neurovasculaire, par l organisation de congrès provinciaux, nationaux et internationaux portant sur le sujet, ainsi que par ses publications dans plusieurs revues scientifiques. 7

9 Conférence SAMEDI 23 MAI h h 30 La vitrectomie : Comment et Pourquoi? La vitrectomie est une technique chirurgicale qui consiste à retirer le vitré de l œil. Pratiquée par les rétinologues chirurgicaux pour différentes pathologies de la rétine dans le but de maintenir et parfois améliorer l acuité visuelle du patient, cette conférence expliquera les notions de base de cette chirurgie ainsi que les effets secondaires potentiels. De plus, certaines pathologies rétiniennes seront présentées avec les critères nécessitant une référence à un rétinologue pour une chirurgie. Mikel Mikhail, MD Résident-chirurgien en ophtalmologie à l Université McGill, le docteur Mikhail a complété ses études en médecine à l Université McMaster en Ontario et s est ensuite installé à Montréal pour effectuer sa résidence en ophtalmologie. Récipiendaire du prix DMLA du Réseau Vision Québec en 2014, il est un membre actif de plusieurs projets de recherche sur la rétine, enseignement aux résidents, imagerie télé-ophtalmologie. 8

10 Conférence DIMANCHE 24 MAI h 30 9 h 20 Tumeur périorbitaire : bénin ou malin? Discussion des signes indicateurs et des symptômes de tumeurs ou lésions retrouvées dans la région periorbitaire. Options de diagnostics et traitements appropriés, dont l oculoplastie. Annie Moreau, MD A native of Quebec, Canada, Dr Moreau earned her undergraduate and optometric degrees from College Lafleche and the University of Montreal respectively. After working as an optometrist for eight years (including appointments with Carl Albert Indian Hospital in Ada, Oklahoma and the Veterans Affairs (VA) Medical Center in Oklahoma City), she earned her medical degree from the University of Oklahoma College of Medicine (Alpha Omega Alpha Honor Medical Society). After an internship in general surgery at the University of Oklahoma, she completed a residency in ophthalmology and a fellowship in oculoplastic surgery and neuroophthalmology at the Dean McGee Eye Institute/University of Oklahoma, where she received the Acers Resident Honor Award in 2009 and a special Resident Education Award (now named for her) in 2011 for her devotion to education as a fellow. For the past year, she has been an attending clinical ophthalmologist in the Boston (Massachusetts) VA Health System and an Assistant Professor of Ophthalmology at Boston University. 9

11 Conférence DIMANCHE 24 MAI h h 15 Oncologie & Trauma de l Orbite : Comment cela se présente-t-il? Discussion de cas cliniques de tumeur peri et retroorbitale avec les signes et symptômes associés. Brève revue de trauma orbital, quoi faire en situation d urgence. Annie Moreau, MD A native of Quebec, Canada, Dr Moreau earned her undergraduate and optometric degrees from College Lafleche and the University of Montreal respectively. After working as an optometrist for eight years (including appointments with Carl Albert Indian Hospital in Ada, Oklahoma and the Veterans Affairs (VA) Medical Center in Oklahoma City), she earned her medical degree from the University of Oklahoma College of Medicine (Alpha Omega Alpha Honor Medical Society). After an internship in general surgery at the University of Oklahoma, she completed a residency in ophthalmology and a fellowship in oculoplastic surgery and neuroophthalmology at the Dean McGee Eye Institute/University of Oklahoma, where she received the Acers Resident Honor Award in 2009 and a special Resident Education Award (now named for her) in 2011 for her devotion to education as a fellow. For the past year, she has been an attending clinical ophthalmologist in the Boston (Massachusetts) VA Health System and an Assistant Professor of Ophthalmology at Boston University. 10

12 Conférence DIMANCHE 24 MAI h h 35 Docteur, je suis tellement heureux! Pourquoi êtes-vous le seul à m avoir offert ce traitement? Cette présentation passera en revue différentes pathologies du segment antérieur qui peuvent être guéries ou améliorées par des traitements conventionnels ou moins habituels mais qui sont très rarement offerts aux patients malgré leur efficacité. À l aide de cas cliniques, les conférenciers illustreront ces options thérapeutiques. Christian Ferremi, MD FRCSC Christian Ferremi est diplômé en médecine de l Université Laval et en ophtalmologie de l Université de Montréal en Il travaille à l hôpital Anna Laberge de Châteauguay et à la Clinique d ophtalmologie Iris depuis Très actif au sein de sa communauté et en recherche, il est très impliqué dans la formation continue des médecins et des optométristes depuis plusieurs années. Possédant une excellente expérience clinique et académique, il compte à son actif une multitude de conférences couvrant plusieurs aspects de la santé oculaire. Il est détenteur de plusieurs mentions spéciales, dont le prix «Autre Regard» qui lui a été remis en 2009 par l Association des optométristes pour reconnaître sa contribution à la formation continue des optométristes du Québec. Nadia Marie Quesnel, OD, M.Sc, FAAO Nadia Marie Quesnel est diplômée de l École d optométrie de l Université de Montréal (1978 et MSc 1995) et Fellow de l American Academy of Optometry (2001). Après avoir été chargée de cours et de clinique pendant plusieurs années elle a été nommée professeure agrégée en En 2007 elle a été nommée responsable scientifique du secteur formation continue de l École d optométrie et elle représente l École d optométrie au CPRO où elle assume maintenant le rôle de secrétaire. Depuis 2004 elle travaille à temps partiel à la clinique d ophtalmologie IRIS dont elle est la directrice scientifique. Cette pratique lui a permis d acquérir des connaissances et une expertise particulière dans la gestion des patients avant et après une chirurgie réfractive intraoculaires et au laser. Elle a effectué plusieurs travaux de recherche dans ce domaine et présenté ses résultats au Canada, aux États-Unis et en Europe en plus de les publier dans différentes revues scientifiques. 11

13 12 NOTES

14 NOTES 13

15 14 NOTES

16 NOTES 15

17 16 NOTES

18 NOTES 17

19 18 NOTES

20 NOTES 19

21 20 NOTES

22 NOTES 21

23 22 NOTES

24 NOTES 23

25 24 NOTES

26 HORAIRE Samedi 23 mai 2015 Dimanche 24 mai 2015 (TOTAL : 6 UFC A) 7 h 00 8 h 00 Conférence présentée par Johnson et Johnson 8 h 30 9 h 20 Conférence 9 h h 15 Conférence 10 h h 45 Pause 10 h h 35 Conférence 11 h h 30 Conférence 12 h h 45 Dîner 13 h h 35 Conférence 14 h h 30 Conférence 15 h h 30 AGA AOQ 17 h h 00 Conférence présentée par Allergan (TOTAL : 3 UFC A) 7 h 00 8 h 00 Conférence présentée par Alcon 8 h 30 9 h 20 Conférence 9 h h 15 Conférence 10 h h 35 AGA OOQ et Brunch 11 h h 30 Conférence Les membres associés du CPRO 1255, boul. Robert-Bourassa, bureau 1412 Montréal, Québec H3B 3X1 Téléphone : Télécopieur :

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB)

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Louise Grégoire C., Institut Nazareth et Louis-Braille Annie Paquet, Institut

Plus en détail

CURRICULUM VITAE SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC

CURRICULUM VITAE SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC CURRICULUM VITAE Nom: SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC Langues: Anglais, écrit et parlé Français, écrit et parlé Espagnol, limité ÉDUCATION Pré-Universitaires 1982 DEC en Sciences de la Santé Collège Marguerite

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

Trousse média 2015. Soyez vu... nous sommes lus! La revue

Trousse média 2015. Soyez vu... nous sommes lus! La revue Trousse média 2015 Soyez vu... nous sommes lus! La revue Imprimé 10 raisons profitables d investir dans la revue l Optométriste 1. Bénéficiez d une excellente visibilité auprès de l ensemble des optométristes

Plus en détail

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE ordre des optométristes du québec LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE VOIR QUI AU

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

La conduite automobile et le vieillissement

La conduite automobile et le vieillissement La conduite automobile et le vieillissement Présenté par Martin Lavallière, M.Sc. Étudiant au doctorat, Faculté de Médecine Document préparé par Martin Lavallière, Marie Eve Roussel et Philippe Voyer Bonjour,

Plus en détail

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Octobre 2002 André Lavoie, Ph.D. Natalie LeSage, M.D., M.Sc. John S. Sampalis, Ph.D. Partenaire décideur : Dr. Pierre

Plus en détail

La recherche universitaire en sécurité routière

La recherche universitaire en sécurité routière La recherche universitaire en sécurité routière François Bellavance, PhD Professeur, HEC Montréal Directeur Laboratoire sur la sécurité des transports Centre de recherche sur les transports (CRT) Centre

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology

PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology Dans le cadre de la promotion et du renforcement des capacités en ophtalmologie,

Plus en détail

8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie

8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie 8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie Association de rétine méditerranéenne www.armd-france.org L ARMD

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM)

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients

CHAPITRE 4. Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients CHAPITRE 4 Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients Au Canada, ce sont des professionnels œuvrant essentiellement au sein de cabinets privés qui s occupent de fournir

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

Évènement spécial Recherche en ligne et médias sociaux

Évènement spécial Recherche en ligne et médias sociaux Évènement spécial Recherche en ligne et médias sociaux L Association de la Recherche et de l'intelligence Marketing vous convie à un évènement spécial recherche en ligne et médias sociaux le 23 novembre

Plus en détail

Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle

Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle 1 Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle En collaboration avec Les Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe Le programme de bourses INLB

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs Le jeudi 5 décembre 2013 Hôtel Chéribourg, Magog-Orford (Sortie 118 de l Autoroute 10 Direction Orford) 2603, chemin du Parc Orford

Plus en détail

Traitements du glaucome par laser

Traitements du glaucome par laser Traitements du glaucome par laser Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout!

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! Grâce à nos techniques avant-gardistes, des milliers de gens sont en mesure d oublier, à jamais, qu ils ont déjà eu

Plus en détail

Denis Chauret, MD Spécialiste en médecine interne Professeur agrégé, Faculté de médecine, Université d'ottawa

Denis Chauret, MD Spécialiste en médecine interne Professeur agrégé, Faculté de médecine, Université d'ottawa Denis Chauret, MD Spécialiste en médecine interne Professeur agrégé, Faculté de médecine, Université d'ottawa CURRICULUM VITAE 2014 Nom : Adresse : DENIS CHAURET MD FRCPC FACP Hôpital Montfort 713 Chemin

Plus en détail

2013-2014 Dr. Prosper Bernard Tel: 514-987-4250 // portable 514-910-2085 Bernard.prosper@uqam.ca prosper@universityconsortium.com

2013-2014 Dr. Prosper Bernard Tel: 514-987-4250 // portable 514-910-2085 Bernard.prosper@uqam.ca prosper@universityconsortium.com Département de management et technologie École de Sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Dr Prosper M Bernard 514-987-4250 MBA 8400 + MBA 8401 STATISTIQUES et THÉORIE DE LA DÉCISION 2013-2014

Plus en détail

Poursuivre l excellence en gériatrie 2013

Poursuivre l excellence en gériatrie 2013 Mercredi 18 septembre 2013 (en soirée) Programme du congrès 17 h Souper pour médecins et personnel infirmier praticien commandité par le Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement (POSTC/BSO)

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

XN Global MD Soins préférentiels Programme axé sur la guérison des maladies graves. Optimisé par:

XN Global MD Soins préférentiels Programme axé sur la guérison des maladies graves. Optimisé par: XN Global MD Soins préférentiels Programme axé sur la guérison des maladies graves Qu est-ce que Preferred Global Health? Pouvez-vous vraiment vous permettre de reporter une décision aussi importante?

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Prénom Nom de famille Timbre de

Plus en détail

FRA 4061-3 COMPRÉHENSION EN LECTURE. La chirurgie au laser. Octobre 2008 Stéphane Rose, centre LeMoyne-D Iberville

FRA 4061-3 COMPRÉHENSION EN LECTURE. La chirurgie au laser. Octobre 2008 Stéphane Rose, centre LeMoyne-D Iberville FRA 4061-3 COMPRÉHENSION EN LECTURE La chirurgie au laser Octobre 2008 Stéphane Rose, centre LeMoyne-D Iberville Français 4061 - Compréhension en lecture La chirurgie au laser 2 Consignes Il est fortement

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle.

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Qu est-ce que le glaucome? Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Le glaucome est attribuable à un mauvais écoulement du liquide intraoculaire (liquide

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Demande de règlement invalidité Demande initiale

Demande de règlement invalidité Demande initiale www.inalco.com Demande de règlement invalidité À L INDUSTRIELLE ALLIANCE, CE QUI COMPTE C EST VOUS! Veuillez transmettre le formulaire dûment rempli au bureau de votre région : Québec C. P. 800, succursale

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

SERVICES SOCIAUX. Programme d attribution de chaussures orthétiques et d appareillage de chaussures : Guide de gestion (Révisé en juin 2011)

SERVICES SOCIAUX. Programme d attribution de chaussures orthétiques et d appareillage de chaussures : Guide de gestion (Révisé en juin 2011) SERVICES SOCIAUX Programme d attribution de chaussures orthétiques et d appareillage de chaussures : Guide de gestion (Révisé en juin 2011) Édition : La Direction des communications du ministère de la

Plus en détail

admission directe du patient en UNV ou en USINV

admission directe du patient en UNV ou en USINV Société française de neurologie RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NEUROLOGIE Prise en charge hospitalière initiale des personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC) : admission

Plus en détail

admission aux urgences

admission aux urgences Société française de neurologie RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NEUROLOGIE Prise en charge hospitalière initiale des personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC) : admission

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Marie-Ève Poitras, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne UMF Chicoutimi Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne,

Plus en détail

Chirurgie oculaire au laser Excimer

Chirurgie oculaire au laser Excimer Chirurgie oculaire au laser Excimer Ce document préparé par L'Hôpital d'ottawa présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d'un professionnel de la santé qualifié. Consultez

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

La prestation des soins oculaires commence par l examen

La prestation des soins oculaires commence par l examen Guide de pratique clinique factuelle de la Société canadienne d ophtalmologie pour l examen oculaire périodique chez les adultes au Canada Comité d experts du Guide de pratique clinique* La prestation

Plus en détail

10. TARIF D'HONORAIRES

10. TARIF D'HONORAIRES # 10.1 DISPOSITIONS TARIFAIRES (Annexe II de l entente) 1. Ce cahier est un document administratif pour fins de facturation des services optométriques. Il contient, outre la nomenclature et les définitions

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 Objectif Le but du programme des infrastructures communes est d offrir

Plus en détail

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 Genève, le 26 septembre 2007 Communiqué de presse La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 La Clinique Générale-Beaulieu (CGB)

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation»

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» «Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» 26 et 27 avril 2007 Best Western Hôtel Universel Drummondville. Ce colloque est organisé avec l appui financier

Plus en détail

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science -Vertex engage actuellement 150 personnes afin d appuyer sa croissance mondiale; l entreprise prévoit créer

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

Faites l expérience d une meilleure vision

Faites l expérience d une meilleure vision Faites l expérience d une meilleure vision IRIS est le plus grand réseau d optométristes, d opticiens et d ophtalmologistes au Canada répartis dans 160 boutiques et cliniques. Chaque professionnel IRIS

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

Voici le Navigateur Santé MD

Voici le Navigateur Santé MD Voici le Navigateur Santé MD ASSURANCE MALADIES GRAVES Parce que votre rétablissement sera votre priorité. Votre assurance maladies graves de Manuvie vise à vous procurer une stabilité financière si vous

Plus en détail

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires SIWF ISFM Annexe 2 1. Généralités La formation approfondie selon le présent programme doit permettre au spécialiste en radiologie d approfondir ses connaissances en radiologie diagnostique du système nerveux

Plus en détail

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale.

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale. DEFINITION DES PATHOLOGIES ET DES INTERVENTIONS [OPHTALMOLOGIE]. Présentation de l'ophtalmologie : L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes.

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique Programme Scientifique L AFTAD est un organisme de FMC Agrément n 100381 Le Congrès Les Journées de l AFTAD donne droit à 12 crédits de FMC au titre de la Formation Présentielle, pour les médecins libéraux

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

L ASSOCIATION CANADIENNE D ALARME INCENDIE

L ASSOCIATION CANADIENNE D ALARME INCENDIE SÉMINAIRE ACAI 2012, SECTION QUÉBEC L ASSOCIATION CANADIENNE D ALARME INCENDIE Plusieurs nouveautés dans le domaine de l alarme d incendie cette année! Venez assister à nos conférences pour connaître l

Plus en détail

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 Ordre du jour Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption du procès-verbal

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SEPTEMBRE 2002 DE LA CHAMBRE DES COMMUNES

MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SEPTEMBRE 2002 DE LA CHAMBRE DES COMMUNES MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SEPTEMBRE 2002 Société canadienne de la sclérose en plaques 250, rue Bloor Est, bureau 1000 Toronto (Ontario) M4W 3P9 Tél. :

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4 Programmation Mieux comprendre pour mieux intervenir C est avec un grand plaisir que le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau vous convie à la 17e saison des Rendez-vous de la réadaptation. En vous présentant

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014 COMMUNIQUÉ L OOAQ décerne près de 45 000 $ en prix et subventions de recherche en soutien aux orthophonistes et aux audiologistes pour des soins de qualité à la population. MONTRÉAL, le 16 juin 2015 Dans

Plus en détail

conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL

conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL au 31 mars 2015 Hélène F. Fortin FCPA auditrice, FCA, IAS.A. Saint-Lambert Présidente du conseil d administration Associée Gallant & Associés S.E.N.C.R.L.

Plus en détail

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL)

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) Sophie Tremblay-Paquet, MD Résidente en Radiologie Diagnostique,

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave Avant de soumettre votre demande Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave Veuillez prendre connaissance des termes de votre contrat d assurance afin de vous

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

Scolarité UQAM/UQAR MBA, 2002. Université Laval Administration des affaires, 1992. HEC Montréal Marketing, 1986 (formation AAPQ) Profil

Scolarité UQAM/UQAR MBA, 2002. Université Laval Administration des affaires, 1992. HEC Montréal Marketing, 1986 (formation AAPQ) Profil NOËLLA LAVOIE, MBA, ASC 2051 Bourbonnière Sillery (Québec) G1T 1A9 Téléphone et télécopieur : (418) 688-7305 Cellulaire : (418) 575-0216 Courriel : nlavoie@synergieconseils.com Site Internet : www.synergieconseils.com

Plus en détail

L évaluation médicale de l aptitude à conduire un véhicule automobile. Collège des médecins du Québec Société de l assurance automobile du Québec

L évaluation médicale de l aptitude à conduire un véhicule automobile. Collège des médecins du Québec Société de l assurance automobile du Québec L évaluation médicale de l aptitude à conduire un véhicule automobile Collège des médecins du Québec Société de l assurance automobile du Québec OBJECTIFS Au moyen de cette formation, le participant aura

Plus en détail

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée L Assureur paie le pourcentage indiqué ci-après du montant d assurance et selon les conditions

Plus en détail

Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ

Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ Mathieu Hotton, M.O.A. Audiologiste Colloque 2.0 RéadaptATion - Aides techniques AERDPQ, mai 2011 Auteurs du projet

Plus en détail

Full Professor or Associate Professor of Ophthalmology, Head Physician Head of the Anterior Segment Service for the Jules Gonin Eye Hospital

Full Professor or Associate Professor of Ophthalmology, Head Physician Head of the Anterior Segment Service for the Jules Gonin Eye Hospital The Faculty of Biology and Medicine of the University of Lausanne, Switzerland, the Lausanne University Hospital (CHUV) and the Jules-Gonin Eye Hospital invite applications for a position of: Full Professor

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence Nathalie Bourdages, inf., B. Sc., conseillère en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers et des regroupement clientèles, Centre hospitalier de

Plus en détail

Diabète sucré. Document de travail à l intention du. Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail

Diabète sucré. Document de travail à l intention du. Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Document de travail à l intention du Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Mars 2003 préparé par : le D r Nicholas Forbath Médecine interne Addenda

Plus en détail

"Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse"

Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse "Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse" Journées Franco-Suisses de Pharmacie Hospitalière 23 avril 2015, Mâcon Dr Vera Jordan-von Gunten Pharmacien d hôpital,

Plus en détail

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS OEIL ET DIABÈTE S POMMIER Sve Pr RIDINGS Ref: Pr Philippe Gain, Dr Gilles Thuret RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1- Généralités dans les pays à haut niveau de vie, d une des principales causes de cécité légale

Plus en détail

OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013

OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013 SUD RÉTINE MONACO 14 et 15 juin 2013 OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013 Agnès Glacet-Bernard - Les options thérapeutiques Sylvia Nghiem-Buffet - Lucentis dans la vraie vie Hervé Rouhette

Plus en détail

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné Régime Premier Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations Détails du régime Zone de couverture États-Unis États-Unis Montant annuel maximal des garanties Illimité Illimité Franchises annuelles

Plus en détail

Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Généralités... 3 2. Signes oculaires... 3 2

Plus en détail

Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE. Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie

Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE. Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie 1. Le Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie

Plus en détail

prise en charge paramédicale dans une unité de soins

prise en charge paramédicale dans une unité de soins Société française de neurologie RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NEUROLOGIE Prise en charge hospitalière initiale des personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC) : prise en

Plus en détail

10/12/2009 DIABETE. Dr LEVEZIEL CHU HENRI MONDOR SERVICE DU PR SOUIED FRANCE

10/12/2009 DIABETE. Dr LEVEZIEL CHU HENRI MONDOR SERVICE DU PR SOUIED FRANCE DIABETE Dr LEVEZIEL CHU HENRI MONDOR SERVICE DU PR SOUIED FRANCE 1 Diabète Définition: Augmentation du taux de glucose dans le sang Dépistage: 1,20 g/l (6,7 mmol/l) si prélèvement plus de 2 heures après

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE Université McGill et hôpitaux affiliés Hôpital Royal Victoria Hospital Hôpital général de Montreal General Hospital Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis The Sir Mortimer B. Davis - Jewish General

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2009-2010 (REPAR)

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2009-2010 (REPAR) PROGRAMME D ACTIVITÉS 2009-2010 Réseau provincial de recherche en adaptation-réadaptation (REPAR) Fonds de la recherche en Santé du Québec (FRSQ) Les demandes doivent être reçues sur le site Web du REPAR

Plus en détail

BOURSE POSTDOCTORALE EN NEUROSCIENCES BOURSE HERBERT H. JASPER Date limite: 29 janvier 2015

BOURSE POSTDOCTORALE EN NEUROSCIENCES BOURSE HERBERT H. JASPER Date limite: 29 janvier 2015 BOURSE POSTDOCTORALE EN NEUROSCIENCES BOURSE HERBERT H. JASPER Date limite: 29 janvier 2015 La prestigieuse bourse postdoctorale Herbert H. Jasper permet d'entreprendre un stage postdoctoral avec l un

Plus en détail

Relève entrepreneuriale

Relève entrepreneuriale 9 e édition Juin 2015 MISE EN CANDIDATURE Relève entrepreneuriale Sous la présidence d honneur de Louis Vachon, président et chef de la direction, Banque Nationale lesmedaillesdelareleve.com En collaboration

Plus en détail