Journées. Les 23 et 24 mai 2015 SHERATON LAVAL. 2440, Autoroute des Laurentides Laval (Québec) H7T 1X5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journées. www.cpro.ca. Les 23 et 24 mai 2015 SHERATON LAVAL. 2440, Autoroute des Laurentides Laval (Québec) H7T 1X5"

Transcription

1 2015 Journées OPTOMÉTRIQUES Les 23 et 24 mai 2015 SHERATON LAVAL 2440, Autoroute des Laurentides Laval (Québec) H7T 1X5 Centre de perfectionnement et de référence en optométrie

2 BIENVENUE CHANGEMENT DE CONFÉRENCIER LECTEURS OPTIQUES D r Mikel Mikhail présentera la conférence La vitrectomie : comment et pourquoi, en remplacement du D r Kapusta. Des lecteurs optiques sont utilisés pour enregistrer votre présence et ainsi vous attribuer vos UFC. Un code-barres vous est attribué et sera imprimé sur votre porte-nom. Vous devez le présenter à l entrée et à la sortie de chaque conférence pour valider votre présence. Afin d obtenir des données les plus fiables possibles, veuillez accepter de vous faire scanner à chaque fois que vous entrez ou sortez de la salle. Nous vous remercions de votre précieuse collaboration. NOUVEAUTÉ Accès à vos données de présence : vous serez en mesure de vérifier que les conférences auxquelles vous avez assisté ont été enregistrées, dès le 1 er juin Ces données seront transmises à l Ordre des optométristes rapidement avant le 29 mai. ou https://reserve.eventzen.com/ciov2015/credits. FEUILLES D APPRÉCIATION DES CONFÉRENCES Il est important que vous nous fassiez part de vos commentaires. Ils nous aident à améliorer notre offre de service et à répondre à vos besoins en matière de formation continue. Le conseil d administration est à l écoute de tout sujet de conférence que vous souhaiteriez soumettre. NOTES DE COURS Les notes de cours sont disponibles en format pdf sur le site Internet : de cours. Les notes de cours resteront disponibles sur le site Internet jusqu au 24 août 2015 ACCÈS INTERNET et TRADUCTION Une connexion Internet gratuite est disponible dans le foyer, mais aucun service de traduction n est offert. IMPORTANT : Pour des raisons de droit d auteur, il n est pas possible de photographier les présentations projetées. BON CONGRÈS! 1

3 HORAIRE SAMEDI 23 MAI 2015 DIMANCHE 24 MAI h 30 9 h 20 Mon patient ne voit rien et moi non plus Chantal Boisvert, OD, MD 1 UFC santé oculaire 9 h h 15 Second regard sur l ésotropie Chantal Boisvert, OD, MD 1 UFC santé oculaire 10 h h 45 Pause 10 h h 35 Stratégie des médias sociaux et optométrie : Partager votre expertise pour mieux engager vos patients, actuels et potentiels Christian Dussart, Ph.D 1 UFC optométrie générale 11 h h 30 Conduire avec une déficience visuelle : présentation du programme québécois de conduite avec système bioptique. 8 h 30 9 h 20 Tumeur périorbitaire : bénin ou malin? Annie Moreau, MD 1 UFC santé oculaire 9 h h 15 Oncologie & Trauma de l Orbite : Comment cela se présente-t-il? Annie Moreau, MD 1 UFC santé oculaire 10 h h 35 AGA OOQ et Brunch 11 h h 35 Docteur, je suis tellement heureux! Pourquoi êtes-vous le seul à m avoir offert ce traitement? Christian Ferremi, MD FRCSC et Nadia Marie Quesnel, OD, M.Sc, FAAO 1 UFC santé oculaire Vincent Moore, OD François Dutrisac, OD, M.Sc 1 UFC optométrie générale 12 h h 45 Dîner 13 h h 35 Prise en charge de l AVC ischémique : de l urgence à la prévention secondaire Sylvain Lanthier, MD, OD, CSPQ 1 UFC santé oculaire 14 h h 30 La vitrectomie : Comment et Pourquoi? Mikel Mikhail, MD 1 UFC santé oculaire 15 h h 30 AGA AOQ Journées optométriques 2

4 Conférence SAMEDI 23 MAI h 30 9 h 20 Mon patient ne voit rien et moi non plus La névrite optique est une condition qui atteint habituellement les jeunes adultes. Vu l absence d anomalies visibles au fond d œil, le dia gnostic peut parfois être difficile à poser. Comme la sclérose en plaques voit sa prévalence augmenter dans les 10 ans suivant le diagnostic, il est donc primordial de référer ces patients à un spécialiste pour discuter des différentes options thérapeutiques et le pronostic de leur condition médicale. Chantal Boisvert, OD, MD D r Chantal Boisvert est une ophtalmologiste spécialisée en ophtalmologie pédiatrique et neuro-ophtalmologie qui travaille comme professeur adjoint de clinique au Gavin Herbert Eye Institute (University of California Irvine). Elle a obtenu son Doctorat en Optométrie à l Université de Montréal en 1998 et son Doctorat en Médecine à l Université Laval en Elle a par la suite complété une résidence en ophtalmologie à l Université de Montréal, un fellowship en ophtalmologie pédiatrique & strabisme au Shiley Eye Center (University of California San Diego), et un deuxième fellowship en neuro-ophtalmologie au Doheny Eye Institute (University of Southern California). 3

5 SAMEDI 23 MAI h h 15 Second regard sur l ésotropie Les différents types d ésotropie peuvent parfois être difficiles à différencier. Vu que le traitement et le pronostic varient en fonction du type d ésotropie, il est donc important de bien connaître les spécificités propres à chacun. Cette présentation sera un survol rapide de chacun des types d ésotropie, de l examen clinique jusqu au plan thérapeutique. Chantal Boisvert, OD, MD D r Chantal Boisvert est une ophtalmologiste spécialisée en ophtalmologie pédiatrique et neuro-ophtalmologie qui travaille comme professeur adjoint de clinique au Gavin Herbert Eye Institute (University of California Irvine). Elle a obtenu son Doctorat en Optométrie à l Université de Montréal en 1998 et son Doctorat en Médecine à l Université Laval en Elle a par la suite complété une résidence en ophtalmologie à l Université de Montréal, un fellowship en ophtalmologie pédiatrique & strabisme au Shiley Eye Center (University of California San Diego), et un deuxième fellowship en neuro-ophtalmologie au Doheny Eye Institute (University of Southern California). 4

6 SAMEDI 23 MAI h h 35 Stratégie des médias sociaux et optométrie : Partager votre expertise pour mieux engager vos patients, actuels et potentiels Une bonne utilisation des médias sociaux est une affaire de communication, pas de marketing! Dans la médecine professionnelle, cela révolutionne la nature des interactions avec les patients. Cela permet aussi de rejoindre ceux qui devraient l être, notamment les (plus) jeunes. C est très efficace. Mais encore faut-il en comprendre les règles du jeu, y aller avec sérieux, et savoir à quoi vous attendre. Une approche systémique s impose pour y voir clair et mesurer le niveau de votre investissement dans ce domaine. L optométrie s inscrit très bien dans ce cadre réin venté de la transformation numérique et sociale des secteurs professionnels Christian Dussart, Ph.D Christian Dussart est actuellement professeur titulaire à HEC Montréal et professeur invité à HEC Paris depuis plus de 10 ans. C est un expert mondialement reconnu de la stratégie du numérique, des médias sociaux et du mobile. Très orienté vers les entreprises, il a été classé parmi les quatre meilleurs professeurs de marketing au monde, lui donnant droit au titre de professeur «distingué», attribué par la Society of Marketing Advances. Durant sa carrière il a été professeur dans de prestigieuses institutions et notamment l INSEAD, le MIT, la Tuck School of Business et l École Solvay. Il a aussi été très actif dans les entreprises en tant qu exécutif ou consultant. Enfin, il est très présent sur LinkedIn où son réseau compte 14 millions de professionnels. Il a publié plusieurs livres et de très nombreux articles, en français et en anglais 5

7 Conférence SAMEDI 23 MAI h h 30 Conduire avec une déficience visuelle : présentation du programme québécois de conduite avec système bioptique. Le programme québécois d entraînement à la conduite d un véhicule routier avec une lunette télescopique bioptique a été développé par l Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB), l Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) et CAA Québec en Il permet aux Québécois atteints d une déficience visuelle modérée d avoir accès à des services de réadaptation pour développer leurs habiletés compensatoires dans le but d obtenir un permis de conduire. Cette conférence portera sur les critères d admissibilité, la procédure de référence, les étapes du programme, les résultats à ce jour et les défis à venir. Vincent Moore, OD A obtenu un Doctorat en Optométrie à l Université de Montréal en Il pratique l optométrie en clinique depuis Clinicien en réadaptation en déficience visuelle à l institut Nazareth et Louis-Braille depuis 2009 et membre de l équipe de réadaptation pour la conduite automobile avec lunettes télescopiques bioptiques. Administrateur de la région de la Montérégie-Ouest à l Association des optométristes du Québec depuis 2012 et en charge du comité Basse Vision depuis François Dutrisac, OD, M.Sc Obtention d un Doctorat en optométrie en 1983 et d une Maîtrise en Sciences de la vision, volet réadaptation en Pratique l optométrie en réadaptation de la déficience visuelle à l Institut Nazareth & Louis-Braille ainsi que l optométrie en pratique privée de 1984 à ce jour. Récipiendaire du PRO 2012 (Reconnaissance en optométrie) de l A.O.Q. Optométriste représentant de l INLB auprès de la R.A.M.Q. pour la révision du décret sur les aides visuelles. Membre du comité provincial d homologation des télévisionneuses de la R.A.M.Q. Membre chercheur au Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation (C.R.I.R.) Membre de l équipe de réadaptation pour la conduite automobile avec lunettes télescopiques bioptiques. Évaluateur sur le comité de l éclairage en déficience visuelle de l I.N.L.B. Évaluateur sur le comité d évaluation des aides visuelles de l I.N.L.B. 6

8 Conférence SAMEDI 23 MAI h h 35 Prise en charge de l AVC ischémique : de l urgence à la prévention secondaire Un AVC ischémique survient lorsque l occlusion d une artère par un thrombus conduit à un infarctus encéphalique. Le traitement hyperaigu de l AVC vise à recanaliser sans délai l artère occluse afin de limiter le volume de l infarctus. Chaque minute compte et tous les efforts sont déployés pour maximiser la viabilité du territoire ischémique. Le diagnostic étiologique de l AVC ischémique guide la prévention secon daire. Celle-ci repose sur un traitement antithrombotique approprié, le contrôle des facteurs de risque d AVC et parfois certaines interventions ciblant la cause de façon spécifique. Sylvain Lanthier, MD, OD, CSPQ Diplômé en optométrie en 1986, le D r Lanthier a par la suite complété une formation en médecine et une spécialisation en neurologie à l Université de Montréal, fait des études de MSc en épidémiologie clinique et biostatistique à l Université de McMaster et complété un fellowship en neurologie vasculaire à l Université de Toronto. Il est neurologue clinicien dans le Programme de Neurologie Vasculaire du CHUM, neurologue consultant à l Institut de Cardiologie de Montréal, clinicien chercheur au Centre de Recherche du CHUM et professeur agrégé au Département des Sciences Neurologiques de l Université de Montréal. Il contribue au rayonnement du CHUM et de l Université de Montréal par ses présentations scientifiques sur la maladie neurovasculaire, par l organisation de congrès provinciaux, nationaux et internationaux portant sur le sujet, ainsi que par ses publications dans plusieurs revues scientifiques. 7

9 Conférence SAMEDI 23 MAI h h 30 La vitrectomie : Comment et Pourquoi? La vitrectomie est une technique chirurgicale qui consiste à retirer le vitré de l œil. Pratiquée par les rétinologues chirurgicaux pour différentes pathologies de la rétine dans le but de maintenir et parfois améliorer l acuité visuelle du patient, cette conférence expliquera les notions de base de cette chirurgie ainsi que les effets secondaires potentiels. De plus, certaines pathologies rétiniennes seront présentées avec les critères nécessitant une référence à un rétinologue pour une chirurgie. Mikel Mikhail, MD Résident-chirurgien en ophtalmologie à l Université McGill, le docteur Mikhail a complété ses études en médecine à l Université McMaster en Ontario et s est ensuite installé à Montréal pour effectuer sa résidence en ophtalmologie. Récipiendaire du prix DMLA du Réseau Vision Québec en 2014, il est un membre actif de plusieurs projets de recherche sur la rétine, enseignement aux résidents, imagerie télé-ophtalmologie. 8

10 Conférence DIMANCHE 24 MAI h 30 9 h 20 Tumeur périorbitaire : bénin ou malin? Discussion des signes indicateurs et des symptômes de tumeurs ou lésions retrouvées dans la région periorbitaire. Options de diagnostics et traitements appropriés, dont l oculoplastie. Annie Moreau, MD A native of Quebec, Canada, Dr Moreau earned her undergraduate and optometric degrees from College Lafleche and the University of Montreal respectively. After working as an optometrist for eight years (including appointments with Carl Albert Indian Hospital in Ada, Oklahoma and the Veterans Affairs (VA) Medical Center in Oklahoma City), she earned her medical degree from the University of Oklahoma College of Medicine (Alpha Omega Alpha Honor Medical Society). After an internship in general surgery at the University of Oklahoma, she completed a residency in ophthalmology and a fellowship in oculoplastic surgery and neuroophthalmology at the Dean McGee Eye Institute/University of Oklahoma, where she received the Acers Resident Honor Award in 2009 and a special Resident Education Award (now named for her) in 2011 for her devotion to education as a fellow. For the past year, she has been an attending clinical ophthalmologist in the Boston (Massachusetts) VA Health System and an Assistant Professor of Ophthalmology at Boston University. 9

11 Conférence DIMANCHE 24 MAI h h 15 Oncologie & Trauma de l Orbite : Comment cela se présente-t-il? Discussion de cas cliniques de tumeur peri et retroorbitale avec les signes et symptômes associés. Brève revue de trauma orbital, quoi faire en situation d urgence. Annie Moreau, MD A native of Quebec, Canada, Dr Moreau earned her undergraduate and optometric degrees from College Lafleche and the University of Montreal respectively. After working as an optometrist for eight years (including appointments with Carl Albert Indian Hospital in Ada, Oklahoma and the Veterans Affairs (VA) Medical Center in Oklahoma City), she earned her medical degree from the University of Oklahoma College of Medicine (Alpha Omega Alpha Honor Medical Society). After an internship in general surgery at the University of Oklahoma, she completed a residency in ophthalmology and a fellowship in oculoplastic surgery and neuroophthalmology at the Dean McGee Eye Institute/University of Oklahoma, where she received the Acers Resident Honor Award in 2009 and a special Resident Education Award (now named for her) in 2011 for her devotion to education as a fellow. For the past year, she has been an attending clinical ophthalmologist in the Boston (Massachusetts) VA Health System and an Assistant Professor of Ophthalmology at Boston University. 10

12 Conférence DIMANCHE 24 MAI h h 35 Docteur, je suis tellement heureux! Pourquoi êtes-vous le seul à m avoir offert ce traitement? Cette présentation passera en revue différentes pathologies du segment antérieur qui peuvent être guéries ou améliorées par des traitements conventionnels ou moins habituels mais qui sont très rarement offerts aux patients malgré leur efficacité. À l aide de cas cliniques, les conférenciers illustreront ces options thérapeutiques. Christian Ferremi, MD FRCSC Christian Ferremi est diplômé en médecine de l Université Laval et en ophtalmologie de l Université de Montréal en Il travaille à l hôpital Anna Laberge de Châteauguay et à la Clinique d ophtalmologie Iris depuis Très actif au sein de sa communauté et en recherche, il est très impliqué dans la formation continue des médecins et des optométristes depuis plusieurs années. Possédant une excellente expérience clinique et académique, il compte à son actif une multitude de conférences couvrant plusieurs aspects de la santé oculaire. Il est détenteur de plusieurs mentions spéciales, dont le prix «Autre Regard» qui lui a été remis en 2009 par l Association des optométristes pour reconnaître sa contribution à la formation continue des optométristes du Québec. Nadia Marie Quesnel, OD, M.Sc, FAAO Nadia Marie Quesnel est diplômée de l École d optométrie de l Université de Montréal (1978 et MSc 1995) et Fellow de l American Academy of Optometry (2001). Après avoir été chargée de cours et de clinique pendant plusieurs années elle a été nommée professeure agrégée en En 2007 elle a été nommée responsable scientifique du secteur formation continue de l École d optométrie et elle représente l École d optométrie au CPRO où elle assume maintenant le rôle de secrétaire. Depuis 2004 elle travaille à temps partiel à la clinique d ophtalmologie IRIS dont elle est la directrice scientifique. Cette pratique lui a permis d acquérir des connaissances et une expertise particulière dans la gestion des patients avant et après une chirurgie réfractive intraoculaires et au laser. Elle a effectué plusieurs travaux de recherche dans ce domaine et présenté ses résultats au Canada, aux États-Unis et en Europe en plus de les publier dans différentes revues scientifiques. 11

13 12 NOTES

14 NOTES 13

15 14 NOTES

16 NOTES 15

17 16 NOTES

18 NOTES 17

19 18 NOTES

20 NOTES 19

21 20 NOTES

22 NOTES 21

23 22 NOTES

24 NOTES 23

25 24 NOTES

26 HORAIRE Samedi 23 mai 2015 Dimanche 24 mai 2015 (TOTAL : 6 UFC A) 7 h 00 8 h 00 Conférence présentée par Johnson et Johnson 8 h 30 9 h 20 Conférence 9 h h 15 Conférence 10 h h 45 Pause 10 h h 35 Conférence 11 h h 30 Conférence 12 h h 45 Dîner 13 h h 35 Conférence 14 h h 30 Conférence 15 h h 30 AGA AOQ 17 h h 00 Conférence présentée par Allergan (TOTAL : 3 UFC A) 7 h 00 8 h 00 Conférence présentée par Alcon 8 h 30 9 h 20 Conférence 9 h h 15 Conférence 10 h h 35 AGA OOQ et Brunch 11 h h 30 Conférence Les membres associés du CPRO 1255, boul. Robert-Bourassa, bureau 1412 Montréal, Québec H3B 3X1 Téléphone : Télécopieur :

www.cpro.ca Les 27, 28 et 29 novembre 2015 PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL 201, avenue Viger Ouest Montréal (Québec)

www.cpro.ca Les 27, 28 et 29 novembre 2015 PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL 201, avenue Viger Ouest Montréal (Québec) 2015 Colloque INTERNATIONAL sur l œil et la vision Les 27, 28 et 29 novembre 2015 PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL 201, avenue Viger Ouest Montréal (Québec) Centre de perfectionnement et de référence en

Plus en détail

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB)

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Louise Grégoire C., Institut Nazareth et Louis-Braille Annie Paquet, Institut

Plus en détail

La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires

La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires 8 mai 2014 Présentation Partenariats Historique Objectifs du programme

Plus en détail

CURRICULUM VITAE SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC

CURRICULUM VITAE SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC CURRICULUM VITAE Nom: SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC Langues: Anglais, écrit et parlé Français, écrit et parlé Espagnol, limité ÉDUCATION Pré-Universitaires 1982 DEC en Sciences de la Santé Collège Marguerite

Plus en détail

formulaire d inscription

formulaire d inscription formulaire d inscription Tous les forfaits incluent les dîners, le cocktail du vendredi et le souper spectacle du samedi g Vendredi et samedi 21 et 22 mai 2010 TPS TVQ TOTAL g Je serai au cocktail g Je

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Centre Iéna Vision Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Les technologies les plus récentes, Les spécialistes hautement qualifiés au service de vos yeux 37, rue Galilée 75116

Plus en détail

Le procédé en cause, le LASIK ou la KPR, est ci-après appelé l intervention :

Le procédé en cause, le LASIK ou la KPR, est ci-après appelé l intervention : Chez LASIK MD, nous croyons qu il est primordial que chaque patient détienne l information nécessaire à portée de la main afin de prendre une décision réfléchie et informée concernant une chirurgie. Le

Plus en détail

un Service très en vue

un Service très en vue Ophtalmologie: un Service Avec près de 30.000 consultations par an, l Ophtalmologie est l un des plus gros services des Cliniques Saint-Luc. Raison de plus pour aller y jeter un œil très en vue L ophtalmologue,

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

Programme annuel de prévention et détection précoce du cancer du sein

Programme annuel de prévention et détection précoce du cancer du sein Programme annuel de prévention et détection précoce du cancer du sein En quoi consiste le Programme de prévention et détection précoce du cancer du sein? Le Programme annuel de prévention et détection

Plus en détail

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE ordre des optométristes du québec LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE VOIR QUI AU

Plus en détail

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Implication financière Actionnaire de la Clinique d ophtalmologie

Plus en détail

Le vendredi 16 octobre 2015, à Montréal Conférence sur l'asymétrie faciale et hyperplasie condylienne

Le vendredi 16 octobre 2015, à Montréal Conférence sur l'asymétrie faciale et hyperplasie condylienne Le vendredi 16 octobre 2015, à Montréal Conférence sur l'asymétrie faciale et hyperplasie condylienne Pour différencier la pathologie non syndromique qui cause l asymétrie faciale, Dr Mercuri nous aidera

Plus en détail

Trousse média 2015. Soyez vu... nous sommes lus! La revue

Trousse média 2015. Soyez vu... nous sommes lus! La revue Trousse média 2015 Soyez vu... nous sommes lus! La revue Imprimé 10 raisons profitables d investir dans la revue l Optométriste 1. Bénéficiez d une excellente visibilité auprès de l ensemble des optométristes

Plus en détail

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Octobre 2002 André Lavoie, Ph.D. Natalie LeSage, M.D., M.Sc. John S. Sampalis, Ph.D. Partenaire décideur : Dr. Pierre

Plus en détail

FORMULAIRE D APPLICATION POUR LE DIPLÔME DE MEDICINE DU SPORT ET DE L EXERCICE 2015

FORMULAIRE D APPLICATION POUR LE DIPLÔME DE MEDICINE DU SPORT ET DE L EXERCICE 2015 FORMULAIRE D APPLICATION POUR LE DIPLÔME DE MEDICINE DU SPORT ET DE L EXERCICE 2015 DATE: 18 octobre, 2015 Annexer une photographie et signer dans la boîte ci-dessous LIEU: Ottawa ON Montfort Hospital

Plus en détail

La conduite automobile et le vieillissement

La conduite automobile et le vieillissement La conduite automobile et le vieillissement Présenté par Martin Lavallière, M.Sc. Étudiant au doctorat, Faculté de Médecine Document préparé par Martin Lavallière, Marie Eve Roussel et Philippe Voyer Bonjour,

Plus en détail

Vers de nouveaux sommets, ensemble

Vers de nouveaux sommets, ensemble Vers de nouveaux sommets, ensemble 1904 Le Département de médecine dentaire de McGill ouvre ses portes, d abord sous l égide de la Faculté de médecine. 1908 La formation clinique déménage à l Hôpital général

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES GUIDE RELATIF AU PROGRAMME. DE BOURSES DE PERSONNEL stopsp

SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES GUIDE RELATIF AU PROGRAMME. DE BOURSES DE PERSONNEL stopsp SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES GUIDE RELATIF AU PROGRAMME DE BOURSES DE PERSONNEL stopsp RÉVISION : JUIN 2015 Société canadienne de la sclérose en plaques Service de la recherche 250, rue

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

Demande de règlement Maladies graves

Demande de règlement Maladies graves Demande de règlement Maladies graves Déclaration de l assuré La demande doit être soumise à l assureur dans les 90 jours suivant le diagnostic. Nom de l assuré : No de police : de naissance : No d assurance

Plus en détail

LA GESTION DE L ACCÈS AUX

LA GESTION DE L ACCÈS AUX Énoncé de position LA GESTION DE L ACCÈS AUX SERVICES EN RADIO-ONCOLOGIE: pour une approche systématique du Collège des médecins du Québec NOVEMBRE 2004 Table des matières Introduction 4 Grille de classification

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX ANNEXE 9 Objectifs spécifiques du stage en Clinique spécialisée : Sclérose en plaques Programme de neurologie Université de Montréal Au terme de

Plus en détail

PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL

PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL 30386_Colloque_2013_V3 13-08-22 5:07 PM Page 1 2013 Colloque international sur l œil et la vision Les 1, 2 et 3 novembre 2013 PALAIS DES CONGRÈS DE MONTRÉAL 201, avenue Viger Ouest Montréal (Québec) Centre

Plus en détail

La recherche universitaire en sécurité routière

La recherche universitaire en sécurité routière La recherche universitaire en sécurité routière François Bellavance, PhD Professeur, HEC Montréal Directeur Laboratoire sur la sécurité des transports Centre de recherche sur les transports (CRT) Centre

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

Regards sur la réadaptation en déficience visuelle

Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Introduction : Nous sommes ici pour vous présenter «une vue d ensemble» du programme en déficience visuelle. Avant de commencer, avez-vous remarqué les

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie

8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie 8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie Association de rétine méditerranéenne www.armd-france.org L ARMD

Plus en détail

27 e. Journée annuelle de la recherche en ophtalmologie 2011. Programme

27 e. Journée annuelle de la recherche en ophtalmologie 2011. Programme 27 e Journée annuelle de la recherche en ophtalmologie 2011 Nouveautés en glaucome à Québec. Où sommes-nous? Trabectome, SLT, suture transconjonctivale. Où pourrions-nous aller? D re Béatrice Des Marchais

Plus en détail

ANCIENS COMBATTANTS CANADA (ACC) PROGRAMME DE CHOIX (PDC) 14 - SOINS DE LA VUE (YEUX) *** AVIS DE CORRECTION ***

ANCIENS COMBATTANTS CANADA (ACC) PROGRAMME DE CHOIX (PDC) 14 - SOINS DE LA VUE (YEUX) *** AVIS DE CORRECTION *** ANCIENS COMBATTANTS CANADA (ACC) PROGRAMME DE CHOIX (PDC) 14 - SOINS DE LA VUE (YEUX) *** AVIS DE CORRECTION *** Février 2012 Anciens Combattants Canada (ACC) a récemment apporté des changements au tableau

Plus en détail

Le développement et l intégration d une base de données cliniques post-avc

Le développement et l intégration d une base de données cliniques post-avc Le développement et l intégration d une base de données cliniques post-avc Claire Perez, Pht, MSc Clinicienne en pratique avancée Présenté par et Autres auteurs Gevorg Chilingaryan, MPH Biostaticien, Étudiant

Plus en détail

INFIRMIÈRE ASSOCIÉE : Catégorie réservée aux infirmières certifiées. Vous devez fournir une copie de votre permis d exercer en soins infirmiers.

INFIRMIÈRE ASSOCIÉE : Catégorie réservée aux infirmières certifiées. Vous devez fournir une copie de votre permis d exercer en soins infirmiers. Demande d adhésion CATÉGORIES DE MEMBRES Cochez une seule catégorie : FELLOW : Pédiatre ou pédiatre avec surspécialité ayant obtenu son certificat en pédiatrie d un organisme de certification canadien

Plus en détail

Conditions administratives pour la reconnaissance d une équivalence de formation en médecine intensive aquise à l etranger

Conditions administratives pour la reconnaissance d une équivalence de formation en médecine intensive aquise à l etranger Vorstand Directives de la Société Suisse de Médecine Intensive (SSMI) pour la reconnaissance d'une équivalence de formation en médecine intensive acquise à l étranger Bases légales Loi fédérale du 23 juin

Plus en détail

myopie! Libérez-vous enfin de votre Votre vision et l implant AcrySof Cachet

myopie! Libérez-vous enfin de votre Votre vision et l implant AcrySof Cachet Libérez-vous enfin de votre myopie! Votre vision et l implant AcrySof Cachet Informations sur l implant AcrySof Cachet et ses effets bénéfiques sur votre vue Faites le point sur votre vue Si vous cherchez

Plus en détail

Formation continue Hiver Printemps 2016

Formation continue Hiver Printemps 2016 centre de perfectionnement Formation continue Hiver Printemps 2016 C : 21 M : 17 Y : 76 K : 48 Clinique universitaire de la vision 1916 2016 a b Cours préenregistrés Ateliers et stages Conférences Séminaires

Plus en détail

XN Global MD Soins préférentiels Programme axé sur la guérison des maladies graves. Optimisé par:

XN Global MD Soins préférentiels Programme axé sur la guérison des maladies graves. Optimisé par: XN Global MD Soins préférentiels Programme axé sur la guérison des maladies graves Qu est-ce que Preferred Global Health? Pouvez-vous vraiment vous permettre de reporter une décision aussi importante?

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology

PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology PROGRAMME DE BOURSES DE INTERNATIONAL COUNCIL OF OPHTHALMOLOGY 1. Les Bourses de trois mois de International Council of Ophthalmology Dans le cadre de la promotion et du renforcement des capacités en ophtalmologie,

Plus en détail

The Boston Group; http://www.rockefellerfoundation.org/uploads/files/82732a0f-c797-4729-a42d-8be9dc265f0a-silos-to.pdf; janvier 2010.

The Boston Group; http://www.rockefellerfoundation.org/uploads/files/82732a0f-c797-4729-a42d-8be9dc265f0a-silos-to.pdf; janvier 2010. Prompt et ses partenaires développent un projet de R-D Québec-Chine qui promet d accélérer le développement et l application des technologies de cybersanté Ce partenariat international de R-D s appuie

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle

Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle 1 Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle En collaboration avec Les Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe Le programme de bourses INLB

Plus en détail

Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman

Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman Le vendredi 30 avril 2010 De 8h00 à 16h00 Amphithéâtre Jeanne Timmins

Plus en détail

Traitements du glaucome par laser

Traitements du glaucome par laser Traitements du glaucome par laser Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez

Plus en détail

Aides visuelles à la mobilité des personnes atteintes de cécité nocturne

Aides visuelles à la mobilité des personnes atteintes de cécité nocturne Aides visuelles à la mobilité des personnes atteintes de cécité nocturne RÉSUMÉ AGENCE D ÉVALUATION DES TECHNOLOGIES ET DES MODES D INTERVENTION EN SANTÉ 41 Aides visuelles à la mobilité des personnes

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients

CHAPITRE 4. Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients CHAPITRE 4 Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients Au Canada, ce sont des professionnels œuvrant essentiellement au sein de cabinets privés qui s occupent de fournir

Plus en détail

MON carnet accès santé

MON carnet accès santé MON carnet accès santé Direction + Diane Milliard Rédaction + Sylvie Dubois Supervision + Suzanne Pinard Révision linguistique + Chantal Gosselin Conception graphique + Agence Médiapresse inc. Ce projet

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

Date du lancement : le 1 er décembre 2014

Date du lancement : le 1 er décembre 2014 Date du lancement : le 1 er décembre 2014 Le Programme de BOURSES DE RECHERCHE CANOC Le Centre de recherche en collaboration CANOC (Canadian Observational Cohort Collaboration) est heureux d annoncer la

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique,

Plus en détail

Faculté de médecine dentaire

Faculté de médecine dentaire Faculté de médecine dentaire Sommaire Répertoire des programmes 3 Explication de la description d un programme 4 Chirurgie buccale et maxillo-faciale Programme de formation dentaire spécialisée 16 8.403.01

Plus en détail

Sondage 2015 sur la rémunération et les avantages sociaux des architectes paysagistes

Sondage 2015 sur la rémunération et les avantages sociaux des architectes paysagistes Sondage 2015 sur la rémunération et les avantages sociaux des architectes paysagistes Introduction Bienvenue à la première édition du Sondage sur la rémunération et les avantages sociaux des architectes

Plus en détail

LA NEUROLOGIE 8 ET 9 OCTOBRE 2015 HÔTEL DELTA QUÉBEC, QUÉBEC. FORMATION CONTINUE 2015-2016 fmoq.org

LA NEUROLOGIE 8 ET 9 OCTOBRE 2015 HÔTEL DELTA QUÉBEC, QUÉBEC. FORMATION CONTINUE 2015-2016 fmoq.org FORMATION CONTINUE 2015-2016 fmoq.org LA NEUROLOGIE 8 ET 9 OCTOBRE 2015 HÔTEL DELTA QUÉBEC, QUÉBEC INSCRIPTION OBLIGATOIRE AVANT LE 25 SEPTEMBRE 2015 NOMBRE DE PARTICIPANTS LIMITÉ RÉALISATION FÉDÉRATION

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Embargo : Lundi, 30 juillet 2007, 6 h 45

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Embargo : Lundi, 30 juillet 2007, 6 h 45 Contact information: Johanne Carrier Consultante en communication Institut de cardiologie de Montréal (514) 751-9983 (téléav.) (514) 591-0502 (cell.) jccom@videotron.net COMMUNIQUÉ DE PRESSE Embargo :

Plus en détail

Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible!

Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible! Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible! 8 octobre 2015 CANADA 1 ère destination pour une mobilité hors Europe 2 ème toutes mobilités confondues Plus de 100 places disponibles 72 étudiants de

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

À quoi ressemble le glaucome? La fin du tunnel

À quoi ressemble le glaucome? La fin du tunnel À quoi ressemble le glaucome? La fin du tunnel David Crabb duction 2014 10e Journée dogie Intéractive, Tous duction même partielle est in Optometry and Visual Science School of Health Sciences JOI Toulouse

Plus en détail

Mieux communiquer : Notre objectif pour 2011. p. 2. Modernisation des champs d exercice dans le secteur oculo-visuel Début imminent des travaux. p.

Mieux communiquer : Notre objectif pour 2011. p. 2. Modernisation des champs d exercice dans le secteur oculo-visuel Début imminent des travaux. p. Bulletin officiel de l Ordre des optométristes du Québec Printemps 2011 Mieux communiquer : Notre objectif pour 2011 p. 2 Modernisation des champs d exercice dans le secteur oculo-visuel Début imminent

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

SERVICES SOCIAUX. Programme d attribution de chaussures orthétiques et d appareillage de chaussures : Guide de gestion (Révisé en juin 2011)

SERVICES SOCIAUX. Programme d attribution de chaussures orthétiques et d appareillage de chaussures : Guide de gestion (Révisé en juin 2011) SERVICES SOCIAUX Programme d attribution de chaussures orthétiques et d appareillage de chaussures : Guide de gestion (Révisé en juin 2011) Édition : La Direction des communications du ministère de la

Plus en détail

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science -Vertex engage actuellement 150 personnes afin d appuyer sa croissance mondiale; l entreprise prévoit créer

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

Ce sommaire résume les recommandations et suggestions formulées par le Comité au terme de ses quatorze rencontres.

Ce sommaire résume les recommandations et suggestions formulées par le Comité au terme de ses quatorze rencontres. Rapport Comité d experts sur la modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine de l oculo-visuel Novembre 2012 Sommaire En juin 2011, l Office des professions du Québec confie au Comité d

Plus en détail

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs Le jeudi 5 décembre 2013 Hôtel Chéribourg, Magog-Orford (Sortie 118 de l Autoroute 10 Direction Orford) 2603, chemin du Parc Orford

Plus en détail

DIRECTIVES PARTICULIÈRES CONCERNANT L'ADMISSION À LA SÉLECTION POUR LE PROGRAMME 280.A0 (TECHNIQUES DE PILOTAGE D'AÉRONEFS)

DIRECTIVES PARTICULIÈRES CONCERNANT L'ADMISSION À LA SÉLECTION POUR LE PROGRAMME 280.A0 (TECHNIQUES DE PILOTAGE D'AÉRONEFS) N/Réf.: X1 113 001 DIRECTIVES PARTICULIÈRES CONCERNANT L'ADMISSION À LA SÉLECTION POUR LE PROGRAMME 280.A0 (TECHNIQUES DE PILOTAGE D'AÉRONEFS) AVANT DE REMPLIR LES DOCUMENTS QUI SUIVENT, LE(LA) CANDIDAT(E)

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards

Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Historique 1993 à 2005 Point de service Labadie Trois-Rivières

Plus en détail

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM)

Plus en détail

Programme de formation en santé respiratoire du Québec des IRSC

Programme de formation en santé respiratoire du Québec des IRSC Programme de formation en santé respiratoire du Québec des IRSC UN PARTENARIAT ENTRE LES INSTITUTS DE RECHERCHE EN SANTÉ DU CANADA ET LE RÉSEAU EN SANTÉ RESPIRATOIRE DU FRQS. I. INFORMATIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

Poursuivre l excellence en gériatrie 2013

Poursuivre l excellence en gériatrie 2013 Mercredi 18 septembre 2013 (en soirée) Programme du congrès 17 h Souper pour médecins et personnel infirmier praticien commandité par le Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement (POSTC/BSO)

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

OPHTALMOLOGIE ET SPORT M. MAILLE

OPHTALMOLOGIE ET SPORT M. MAILLE OPHTALMOLOGIE ET SPORT. M. MAILLE R A P P E L A N A T O M IQ U E S E G M E N T P O S T E R IE U R c o r p s v itr Ž uvž e r Ž tin e m a c u la p a p ille o p tiq u e S E G M E N T A N T E R IE U R cornž

Plus en détail

Denis Chauret, MD Spécialiste en médecine interne Professeur agrégé, Faculté de médecine, Université d'ottawa

Denis Chauret, MD Spécialiste en médecine interne Professeur agrégé, Faculté de médecine, Université d'ottawa Denis Chauret, MD Spécialiste en médecine interne Professeur agrégé, Faculté de médecine, Université d'ottawa CURRICULUM VITAE 2014 Nom : Adresse : DENIS CHAURET MD FRCPC FACP Hôpital Montfort 713 Chemin

Plus en détail

Vision Solidarité Développement. Acteur de la lutte contre la cécité évitable

Vision Solidarité Développement. Acteur de la lutte contre la cécité évitable Vision Solidarité Développement Acteur de la lutte contre la cécité évitable Nos Missions: en France et à l'international: Prévenir, détecter et traiter les cécités évitables, Développer des structures

Plus en détail

Évènement spécial Recherche en ligne et médias sociaux

Évènement spécial Recherche en ligne et médias sociaux Évènement spécial Recherche en ligne et médias sociaux L Association de la Recherche et de l'intelligence Marketing vous convie à un évènement spécial recherche en ligne et médias sociaux le 23 novembre

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL)

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) Sophie Tremblay-Paquet, MD Résidente en Radiologie Diagnostique,

Plus en détail

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012 Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 608 du 1/0/01 Décret n -1-95 modifiant le décret n -99-69 du 6 octobre 1999 relatif à la protection et à l'indemnisation de certaines catégories

Plus en détail

Membres du Groupe consultatif sur les options de ressourcement pour des soins de santé viables au Canada

Membres du Groupe consultatif sur les options de ressourcement pour des soins de santé viables au Canada Membres du Groupe consultatif sur les options de ressourcement pour des soins de santé viables au Canada D r Philippe Couillard, CP, MD, conseiller stratégique, Groupe SECOR Le D r Philippe Couillard est

Plus en détail

TDAH : Menu découverte

TDAH : Menu découverte Château Bonne Entente, Québec, 4 décembre 2009 TDAH : Menu découverte Une extraordinaire dégustation d un menu TDAH tel que assaisonné et cuisiné dans différents pays. Pour nous joindre professionnel continu,

Plus en détail

Défis d implantation des technologies en santé au Canada

Défis d implantation des technologies en santé au Canada Défis d implantation des technologies en santé au Canada 14 juin 2012 Luc Valiquette, MD, FRCSC, chirurgien urologue Professeur titulaire et Directeur, département de chirurgie de l'université de Montréal

Plus en détail

Les Comités de Thérapie du Cancer

Les Comités de Thérapie du Cancer Les Comités de Thérapie du Cancer L expérience des sarcomes au CUSM Robert E. Turcotte MD FRCSC Chaire Maurice E. & Marthe Muller Université McGill Professeur titulaire et Directeur, Division de chirurgie

Plus en détail

Symposium 2013 SID. Votre Succès dépend de votre Implication et de votre Détermination La SID: une longueur d avance. samedi le 9 février

Symposium 2013 SID. Votre Succès dépend de votre Implication et de votre Détermination La SID: une longueur d avance. samedi le 9 février société d implantologie dentaire automne 2012 b u l l e t i n SID samedi le 9 février Symposium 2013 Votre Succès dépend de votre Implication et de votre Détermination La SID: une longueur d avance sommaire

Plus en détail

AVIS AU MINISTRE L INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX POUR LA MISE À JOUR DES LISTES DE MÉDICAMENTS

AVIS AU MINISTRE L INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX POUR LA MISE À JOUR DES LISTES DE MÉDICAMENTS AVIS AU MINISTRE DE L INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX POUR LA MISE À JOUR DES LISTES DE MÉDICAMENTS du 16 novembre 2015 Date de transmission au ministre de la Santé et des

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

Bourses d excellence FRQNT CRSNG VANIER. Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 29 août 2013

Bourses d excellence FRQNT CRSNG VANIER. Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 29 août 2013 Bourses d excellence FRQNT VANIER CRSNG Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 29 août 2013 Déroulement de la rencontre Présentation générale des programmes de bourses Chantal Madame Noël Chantal

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4 Programmation Mieux comprendre pour mieux intervenir C est avec un grand plaisir que le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau vous convie à la 17e saison des Rendez-vous de la réadaptation. En vous présentant

Plus en détail

NPS 2014 Questionnaire (Version 11) Êtes-vous :

NPS 2014 Questionnaire (Version 11) Êtes-vous : NPS 2014 Questionnaire (Version 11) Êtes-vous : un médecin détenant un certificat, et vous exercez à temps plein, à temps partiel, en suppléance ou dans un domaine relié à la médecine, ou vous êtes en

Plus en détail

N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 8 juillet 2009. PROPOSITION DE LOI visant à reconnaître la profession

Plus en détail