BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE vue par les Chargés de mission DLA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE vue par les Chargés de mission DLA"

Transcription

1 Synthèse de l étude BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE vue par les Chargés de mission DLA Février 2013 Enquête réalisée en Juin 2012 par Econovia auprès de 104 Chargés de mission DLA* *28 réponses obtenues

2 SYNTHÈSE DE L ENQUÊTE 61 % des chargé(e)s de mission interrogé(e)s jugent que les petites associations sont en général peu satisfaites de leur communication. Pour 1/3 d entre eux, la recherche de financement reste le principal enjeu de la communicationdes associations (38%), devant la recherche de notoriété (15%), le recrutement de bénévoles (15%) ou encore le développement commercial (15%). Pour 38%, le frein principal à la bonne gestion de la communication des petites associations est le MANQUE DE TEMPS. La moitié juge que la STRATÉGIE DE COMMUNICATION constitue le principal besoin d accompagnement des associations en communication. Les thèmes les plus intéressants à traiter selon vous par ordre de priorité : 1. Créer une communication efficace sans dépenser trop, 2. Mobiliser des bénévoles, 3. Établir un rapport d'activité, 4. Le mécénat de compétence, 5. L'identité visuelle. Enfin, 92% sont intéressés par la mise à disposition de fiches conseils gratuitesen communication. Seulement 38% des petites associations sont prêtes à être conseillées par téléphone pour leur communication. En moyenne, les chargés de mission DLA juge qu il faudrait entre 4 à 6 heures par mois (69%) pour bien accompagner une association dans sa communication. En moyenne, les chargés de mission DLA juge que la durée pour l accompagnement d une petite association en matière de communication devrait être d entre 3 à 6 mois (92%).

3 1 - Les petites associations sont-elles en général satisfaites de leur communication? Tout à fait Plutôt Plus ou moins (38%) Plutôt pas (46%) Pas du tout (15%) 61 % des chargé(e)s de mission interrogé(e)s jugent que les petites associations sont en général peu satisfaites de leur communication. 2 - Quel est le principal enjeu de la communication des associations? Autre (8%) Développer leurs services (15%) Recruter des bénévoles (15%) Améliorer leur image (8%) Trouver des financements (38%) Etre connu du grand public (15%) Pour 1/3 d entre eux, la recherche de financement reste le principal enjeu de la communication des associations (38%), devant la recherche de notoriété (15%), le recrutement de bénévoles (15%) ou encore le développement commercial (15%)

4 3 - Quel est le frein principal à la bonne gestion de la communication des petites associations? Autre (8%) Manque d'outils en interne (8%) Manque de connaissance des solutions existantes (23%) Manque de ressources humaines (23%) Manque de temps (38%) Manque de moyens financiers Pour 38%, le frein principal à la bonne gestion de la communication des petites associations est le MANQUE DE TEMPS, devant le manque de ressources humaines (23%) ou le manque de connaissance des solutions existantes (23%). 4- Quels sont les thèmes les plus intéressants pour les petites associations? Les thèmes les plus intéressants pour les petites associations sont (par ordre de préférence) : 1 - Créer une communication efficace sans dépenser trop 2 - Mobiliser des bénévoles 3 - Etablir un rapport d'activité 4 - Le mécénat de compétence 5 - L'identité visuelle 6 - La prise de parole en public 7 -Les réseaux sociaux 8 - La création d'un site internet 9 - Grille de prix des prestations d'agence de communication

5 5 - Seriez-vous intéressé par des fiches conseils gratuites apportant des conseils pratiques en matière de communication sur ces thèmes? Oui (92%) Non (8%) 92% des chargés de mission DLA interrogés sont intéressés par la mise à disposition de fiches conseils gratuites en communication. 6- De manière générale, les petites associations sont-elles prêtes à être conseillées par téléphone pour leur communication? Tout à fait (0%) Plutôt (38%) Plus ou moins (15%) Plutôt pas (31%) Pas du tout (15%) Seulement 38% des petites associations sont prêtes à être conseillées par téléphone pour leur communication.

6 7- En moyenne, quel est le nombre d heures nécessaires dans un mois pour bien accompagner une petite association en matière de communication? Série h/mois (15%) 4h/mois (46%) 6h/mois (23%) 8h/mois (15%) En moyenne, les chargés de mission DLA juge qu il faudrait entre 4 à 6 heures par mois (69%) pour bien accompagner une association dans sa communication. 8 - En moyenne, quelle est la durée nécessaire pour l accompagnement d une petite association en matière de communication? mois (38%) 6 mois (54%) 1 an (8%) En moyenne, les chargés de mission DLA juge que la durée pour l accompagnement d une petite association en matière de communication devrait être d entre 3 à 6 mois (92%).

7 s / CONTACT Julie SCHWARZ Directrice ECONOVIA, agence conseil en communication #ESS #RSE #DD 127, rue Amelot Paris econovia.fr - EURL au capital de RCS Paris SIREN APE 7021Z - TVA Intracom. FR

LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE

LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE Synthèse de l étude LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE Février 2013 Enquête réalisée en Juin 2012 par Econovia auprès des Chargés de mission DLA Avertissement : Questionnaire

Plus en détail

NOTRE EXPERTISE COMMUNICATION AU SERVICE DES DISPOSITIFS LOCAUX D ACCOMPAGNEMENT

NOTRE EXPERTISE COMMUNICATION AU SERVICE DES DISPOSITIFS LOCAUX D ACCOMPAGNEMENT NOTRE EXPERTISE COMMUNICATION AU SERVICE DES DISPOSITIFS LOCAUX D ACCOMPAGNEMENT - Ingénierie individuelle & collective // Depuis 7 ans - ECONOVIA, agence conseil en communication #ESS #RSE #DD ECONOVIA,

Plus en détail

N Janvier 2010

N Janvier 2010 PERCEPTION DES DISCRIMINATIONS AU TRAVAIL : REGARD CROISE SALARIES DU PRIVE ET AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE Baromètre vague 3 N 0901637 Janvier 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél.

Plus en détail

L état d esprit des enseignants du second degré

L état d esprit des enseignants du second degré L état d esprit des enseignants du second degré N 11005436 Mai 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94

Plus en détail

DEVELOPPEMENT COMMERCIAL : FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

DEVELOPPEMENT COMMERCIAL : FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT VfidélisationBOOSTER100517 DEVELOPPEMENT COMMERCIAL : FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT OBJECTIFS PEDAGOGIQUES A l issue de la formation les stagiaires seront capables de : Intégrer le facteur

Plus en détail

ÉTAPE 4 - APPROCHER QUEL INTERLOCUTEUR CIBLER

ÉTAPE 4 - APPROCHER QUEL INTERLOCUTEUR CIBLER Toolkit de la Co Création Approcher ashokacocreation.org 1 FICHE OUTILS ÉTAPE 4 - APPROCHER QUEL INTERLOCUTEUR CIBLER AU SEIN DE L ENTREPRISE? En fonction de la nature de votre projet et de la taille de

Plus en détail

SATISFACTION A L EGARD DES. - Synthèse de l'institut CSA - PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE. N 1100567 Juin 2011

SATISFACTION A L EGARD DES. - Synthèse de l'institut CSA - PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE. N 1100567 Juin 2011 SATISFACTION A L EGARD DES PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE - Synthèse de l'institut CSA - N 1100567 Juin 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

Relevé d heures individuel

Relevé d heures individuel Relevé d heures individuel Exemplaire à retourner uniquement par courriel (bh@groupefed.fr) ou par fax (01 70 64 68 88) Du Au. Adresse Travail effectif en heures Total des heures payées (en lettres) :

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE DIALOGUE SOCIAL

ENQUÊTE SUR LE DIALOGUE SOCIAL ENQUÊTE SUR LE DIALOGUE SOCIAL Relais du dialogue social et de la formation Paris 13 ème 23/11/2017 Intervention Christian PELLET Sextant Expertise 8, rue Bernard Buffet, Immeuble Le Cardinet, 75017 Paris

Plus en détail

Résultats du questionnaire sur la vie associative d Annecy

Résultats du questionnaire sur la vie associative d Annecy Résultats du questionnaire sur la vie associative d Annecy Sommaire 1. Présentation générale 2. Relations associations/ville d Annecy 3. Vie associative et perspectives 4. Les recettes courantes des associations

Plus en détail

RESULTATS D ENQUETE MECENAT SPORTIF : OU EN ETES-VOUS?

RESULTATS D ENQUETE MECENAT SPORTIF : OU EN ETES-VOUS? RESULTATS D ENQUETE MECENAT SPORTIF : OU EN ETES-VOUS? NOVEMBRE 2007 => FEVRIER 2008 Dans le cadre du travail réalisé par le Réseau Olympique et Sportif de Poitou- Charentes sur lé mécénat sportif, il

Plus en détail

Modèle et contenu du rapport annuel 4 ème partie : Projet de service Explications et aide à la rédaction

Modèle et contenu du rapport annuel 4 ème partie : Projet de service Explications et aide à la rédaction Modèle et contenu du rapport annuel 4 ème partie : Projet de service Explications et aide à la rédaction Version du 10 octobre 2013 Pertinent Pérenne Dynamique La construction, la gestion et l évaluation

Plus en détail

RESERVATION FORMATION MA MARQUE PROFESSIONNELLE SUR INTERNET SESSION 2016 DU 02/11 AU 21/12

RESERVATION FORMATION MA MARQUE PROFESSIONNELLE SUR INTERNET SESSION 2016 DU 02/11 AU 21/12 RESERVATION FORMATION MA MARQUE PROFESSIONNELLE SUR INTERNET SESSION 2016 DU 02/11 AU 21/12 Site Web : digitalactive.academy # emails : romain@digitalactive.academy / clement@digitalactive.academy SOMMAIRE

Plus en détail

Les Français et le nouveau paysage territorial. Résultats d études. Septembre Nouveau paysage territorial. TNS Septembre VI21

Les Français et le nouveau paysage territorial. Résultats d études. Septembre Nouveau paysage territorial. TNS Septembre VI21 Les Français et le nouveau paysage territorial Résultats d études Septembre 2015 Sommaire 1 Des Français conscients des changements qui s opèrent au sein des collectivités territoriales 2 Mais majoritairement

Plus en détail

Elaborer une stratégie de communication efficace pour votre ESMS

Elaborer une stratégie de communication efficace pour votre ESMS Elaborer une stratégie de communication efficace pour votre ESMS Faire de la communication un outil au service de votre projet d établissement Formation présentielle Formation Cette formation est disponible

Plus en détail

Bilan de l enquête «L Office de Tourisme à votre écoute» réalisée auprès des partenaires de l Office de Tourisme Vannes Golfe du Morbihan mai 2016

Bilan de l enquête «L Office de Tourisme à votre écoute» réalisée auprès des partenaires de l Office de Tourisme Vannes Golfe du Morbihan mai 2016 Bilan de l enquête «L Office de à votre écoute» réalisée auprès des partenaires de l Office de Vannes Golfe du Morbihan mai 2016 Pauline TECHER Objectifs Mesurer la satisfaction des partenaires vis à vis

Plus en détail

impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens

impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens L impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens Synthèse des résultats de l enquête réalisée en par l institut CREDOC Ce qu il faut retenir... Chiffres et données-clés

Plus en détail

Résultats et analyses

Résultats et analyses Novembre 2010 Résultats et analyses Enquête consommation Comportements et attentes des consommateurs en matière de coiffure Afin d apprécier les habitudes de consommation et les attentes des consommateurs

Plus en détail

Sécurité alimentaire rapporter l information

Sécurité alimentaire rapporter l information Sécurité alimentaire : l information pour l action Sécurité alimentaire rapporter l information Analyse des parties prenantes (Annexe I de la leçon 1 «Comprendre les besoins d'information de l'utilisateur»)

Plus en détail

L UNIVERS DES SANS DOMICILE FIXE

L UNIVERS DES SANS DOMICILE FIXE L UNIVERS DES SANS DOMICILE FIXE LA PERCEPTION POLITIQUE DES PERSONNES EN SITUATION D EXCLUSION - Résultats d ensemble - N 0601199 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate

Plus en détail

Structures culturelles. Associations. Artistes.

Structures culturelles. Associations. Artistes. Structures culturelles Associations Artistes www.proteidae.com Vous souhaitez développer votre potentiel élaborer des projets monter des projets de développement, un projet associatif, passer de l idée

Plus en détail

Synthèse des retours à l emploi sur Grenoble et Lyon

Synthèse des retours à l emploi sur Grenoble et Lyon Synthèse des retours à l emploi sur Grenoble et Lyon L Arche aux innovateurs propose un parcours d innovation pour accompagner des demandeurs d emploi vers l emploi ; ce parcours assure une transition

Plus en détail

Fédération nationale des CREPI. Projet Entreprises et SIAE : Partenaires sur nos territoires!

Fédération nationale des CREPI. Projet Entreprises et SIAE : Partenaires sur nos territoires! Fédération nationale des CREPI Projet Entreprises et SIAE : Partenaires sur nos territoires! Appel d offre 2016 Cahier des charges sur «la sensibilisation des TPE-PME à l IAE par le biais du guide Entrepreneur

Plus en détail

Caravane des partenariats associations / entreprises

Caravane des partenariats associations / entreprises Caravane des partenariats associations / entreprises Bilan et éléments de capitalisation de l action menée en 2012 26 avril 2013 Action menée en partenariat avec le et avec le témoignage de Contexte Dans

Plus en détail

APPRENTISSAGE : TPE-PME Juin 2016 franciliennes

APPRENTISSAGE : TPE-PME Juin 2016 franciliennes APPRENTISSAGE : Enquête APPRENTISSAGE auprès des : TPE-PME Enquête auprès franciliennes des TPE-PME Juin 2016 franciliennes Juin 2016 CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ÉTUDE Dans un contexte où l apprentissage

Plus en détail

Baromètre de perception du tourisme à Bruxelles par les Bruxellois

Baromètre de perception du tourisme à Bruxelles par les Bruxellois Baromètre de perception du tourisme à Bruxelles par les Bruxellois RÉSULTATS VAGUE 2 Commission Communautaire française Direction de l'administration des Affaires culturelles et du Tourisme Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Repérage d expériences / bonnes pratiques transférables. Identification de problématiques clés. Une phase d enquête par questionnaire

Repérage d expériences / bonnes pratiques transférables. Identification de problématiques clés. Une phase d enquête par questionnaire Une phase d enquête par questionnaire Identification de problématiques clés Repérage d expériences / bonnes pratiques transférables Présentation et mise en débat 25% de l effectif salarié des associations

Plus en détail

Parcours VAE. La validation des acquis de l expérience. Synthèse des résultats de l étude réalisée par le Fongecif Île-de-France

Parcours VAE. La validation des acquis de l expérience. Synthèse des résultats de l étude réalisée par le Fongecif Île-de-France Parcours VAE La validation des acquis de l expérience Synthèse des résultats de l étude réalisée par le Fongecif Île-de-France février 2012 Contexte Instaurée par la loi du 17 janvier 2002, la validation

Plus en détail

La grande consultation des entrepreneurs

La grande consultation des entrepreneurs La grande consultation des entrepreneurs - Vague 13 Octobre 2016 Sondage pour La méthodologie et les principaux enseignements page 2 La méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 602 dirigeants

Plus en détail

LA RECHERCHE D EMPLOI À L HEURE DU NUMÉRIQUE

LA RECHERCHE D EMPLOI À L HEURE DU NUMÉRIQUE LA RECHERCHE D EMPLOI À L HEURE DU NUMÉRIQUE PRÉSENTATION 10 OCTOBRE 2016 Vos contacts au Pôle SOCIETY : Julie GAILLOT julie.gaillot@csa.eu Quentin LLEWELLYN quentin.llewellyn@csa.eu Marine BONNEAU marine.bonneau@csa.eu

Plus en détail

- Synthèse du sondage de l'institut CSA -

- Synthèse du sondage de l'institut CSA - IMPACT POTENTIEL DES EOLIENNES SUR LE TOURISME EN LANGUEDOC-ROUSSILLON - Synthèse du sondage de l'institut CSA - Novembre 2003 N 0300939 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 Tél. (33) 01

Plus en détail

19 septembre Montpellier 1 communication Concevoir et mettre en œuvre un plan de

19 septembre Montpellier 1 communication Concevoir et mettre en œuvre un plan de Fiche d inscription Thématique Date Lieux Nbre de Jours Gérer les Ressources Humaines 21 mars Montpellier 1 Piloter un projet de développement 28 mars Montpellier 1 Maîtriser la règlementation sportive

Plus en détail

Baromètre Orange - Terrafemina Vague 5 - La santé à l heure d Internet : demain, l automédication en ligne?

Baromètre Orange - Terrafemina Vague 5 - La santé à l heure d Internet : demain, l automédication en ligne? Baromètre Orange - Terrafemina Vague 5 - La santé à l heure d Internet : demain, l automédication en ligne? n 1100068 Février 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue

Plus en détail

ENJEUX INTERNATIONAUX, ENVIRONNEMENTAUX ET NUMÉRIQUES : PERCEPTIONS, ATTENTES ET SOLUTIONS ENVISAGÉES PAR LES CHEFS D ENTREPRISE.

ENJEUX INTERNATIONAUX, ENVIRONNEMENTAUX ET NUMÉRIQUES : PERCEPTIONS, ATTENTES ET SOLUTIONS ENVISAGÉES PAR LES CHEFS D ENTREPRISE. ENJEUX INTERNATIONAUX, ENVIRONNEMENTAUX ET NUMÉRIQUES : PERCEPTIONS, ATTENTES ET SOLUTIONS ENVISAGÉES PAR LES CHEFS D ENTREPRISE 12 janvier 2017 Fiche technique Interrogation Echantillon de 202 chefs d

Plus en détail

Nouvelles compétences clés en leadership proposées

Nouvelles compétences clés en leadership proposées Nouvelles compétences clés en leadership proposées Octobre 2013 Rapport de consultation de l APEX Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada Nouvelles compétences

Plus en détail

ADHERENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES ENQUETE DE SATISFACTION

ADHERENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES ENQUETE DE SATISFACTION ADHERENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES ENQUETE DE SATISFACTION Synthèse - Février 2014 Nombre de CGA ayant répondu à l'enquête 32 Nombre d'adhérents interrogés 33 943 Nombre d'adhérents ayant répondu

Plus en détail

GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT

GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT Raison sociale Adresse Téléphone Fax Mail Site Internet Identité structure Forme juridique/statuts N SIRET Code NAF Date de création Territoire d'intervention

Plus en détail

Mythes et réalités de la philanthropie d entreprise. 8 avril 2010 ESDES - Université Catholique de Lyon

Mythes et réalités de la philanthropie d entreprise. 8 avril 2010 ESDES - Université Catholique de Lyon Mythes et réalités de la philanthropie d entreprise 8 avril 2010 ESDES - Université 12.04.10 Catholique de Lyon Page 2 Objectif Comprendre le rôle des fondations d entreprises dans les stratégies de responsabilité

Plus en détail

Le projet d autoroute A45 Lyon - Saint-Étienne

Le projet d autoroute A45 Lyon - Saint-Étienne pour Le projet d autoroute A45 Lyon - Saint-Étienne Présentation 2 octobre 2006 Contexte / Objectifs Dans le cadre du projet d autoroute A45 Lyon / Saint-Etienne, les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

«La population des personnes en situation de handicap et l offre touristique française» Eléments clés de l Etude de marché

«La population des personnes en situation de handicap et l offre touristique française» Eléments clés de l Etude de marché «La population des personnes en situation de handicap et l offre touristique française» Eléments clés de l Etude de marché Source : «Adapter l offre touristique aux handicaps». Collection Guide savoir-faire

Plus en détail

PLAN SPORT EMPLOI DDCS du Val d'oise

PLAN SPORT EMPLOI DDCS du Val d'oise PLAN SPORT EMPLOI DDCS du Val d'oise DOSSIER DE CREATION Le président de l'association: Nom: Le / / 20.. Prénom: À Signature: 1. L'association: Nom: Adresse du siège social: Code postal: _ Commune: N SIRET

Plus en détail

Analyse des réponses au questionnaire des «Assises des associations» de la ville de Champigny- sur- Marne

Analyse des réponses au questionnaire des «Assises des associations» de la ville de Champigny- sur- Marne Analyse des réponses au questionnaire des «Assises des associations» de la ville de Champigny- sur- Marne Octobre 2015 1 Rappel relatif à la démarche : Avec plus de 400 associations, Champigny est une

Plus en détail

Programme des accompagnements collectifs 2016

Programme des accompagnements collectifs 2016 Programme des accompagnements collectifs 2016 1 Le Dispositif Local d Accompagnement s adresse aux employeurs associatifs. Les accompagnements collectifs vous permettront de travailler avec d autres des

Plus en détail

Le Mécénat d entreprise en Haute-Garonne

Le Mécénat d entreprise en Haute-Garonne Le Mécénat d entreprise en Haute-Garonne Le Mécénat d entreprise en Haute-Garonne Principales tendances Pratiques et perceptions La loi du 1 er août 2003 relative au mécénat semble avoir eu un effet incontestable

Plus en détail

BILAN DES SOLDES D HIVER 2016

BILAN DES SOLDES D HIVER 2016 BILAN DES SOLDES D HIVER 2016 ENQUETE DE SOLDES D HIVER AUPRES DE 303 COMMERCANTS DES ALPES- MARITIMES En comparaison à l année 2015, l année 2016 n est pas non plus un bonne année de soldes d hiver.le

Plus en détail

Les ans jugent le système éducatif Une étude réalisée par

Les ans jugent le système éducatif Une étude réalisée par Les 16 29 ans jugent le système éducatif Une étude réalisée par Note méthodologique Enquête réalisée auprès d un échantillon représentatif de 800 jeunes de 16 à 29 ans (étudiants, jeunes en emploi ou en

Plus en détail

Responsabilité Sociale des Entreprises étude électronique

Responsabilité Sociale des Entreprises étude électronique Responsabilité Sociale des Entreprises étude électronique 14.09.10 Contexte de l étude Sustain s investit depuis quelques années dans l identification, la conception, la mise en œuvre et la promotion des

Plus en détail

Les Français et les difficultés du secteur touristique

Les Français et les difficultés du secteur touristique Une étude pour Les Français et les difficultés du secteur touristique Les Français ont-ils le sentiment que le secteur du tourisme en France rencontre des difficultés? Si oui, à quels facteurs les imputent-ils?

Plus en détail

Eléments. territorial. de diagnostic. Alpes de Hautes Provence. Octobre en Provence-Alpes-Côte d Azur. Alpes de Hautes Provence - 04

Eléments. territorial. de diagnostic. Alpes de Hautes Provence. Octobre en Provence-Alpes-Côte d Azur. Alpes de Hautes Provence - 04 Eléments de diagnostic territorial en Provence-Alpes-Côte d Azur Alpes de Hautes Provence Octobre 2010 1 Objectif et clé de lecture L objectif de ces éléments de diagnostic territorial est d aider à la

Plus en détail

«L enjeu de la transmission d entreprise : l exemple de la collaboration entre le territoire Île de Ré et la CMA 17»

«L enjeu de la transmission d entreprise : l exemple de la collaboration entre le territoire Île de Ré et la CMA 17» «L enjeu de la transmission d entreprise : l exemple de la collaboration entre le territoire Île de Ré et la CMA 17» 08 septembre 2014 1 Contexte La transmission d entreprise : un enjeu identifié sur le

Plus en détail

Les Français et les difficultés du secteur touristique

Les Français et les difficultés du secteur touristique NOTE DETAILLÉE Les Français et les difficultés du secteur touristique Quel regard les Français portent-ils sur le secteur du tourisme en France aujourd hui? Ont-ils le sentiment qu il rencontre des difficultés?

Plus en détail

Entreprendre Pour Apprendre Pays de la Loire

Entreprendre Pour Apprendre Pays de la Loire Développer l esprit d entreprendre chez les jeunes Un enjeu pour les jeunes, l entreprise et le territoire Entreprendre Pour Apprendre Pays de la Loire ROTARY Commission Action Professionnelle Entreprendre

Plus en détail

www.jardinerie-animalerie-fleuriste.fr Veille, Informations et Communauté en ligne Pour les professionnels! Actualités Echanges Opportunités - Emplois KIT MEDIA 2015 EXPERTS Editions MEDIA-TALENTS Nantes

Plus en détail

AIRe Pays de la Loire ANNEXES. Expérimentation d un fonctionnement en dispositif ITEP «Participation des enfants/jeunes et de leurs parents»

AIRe Pays de la Loire ANNEXES. Expérimentation d un fonctionnement en dispositif ITEP «Participation des enfants/jeunes et de leurs parents» L atelier de développement social AIRe Pays de la Loire Expérimentation d un fonctionnement en dispositif ITEP «Participation des enfants/jeunes et de leurs parents» Etat des lieux des pratiques et outils

Plus en détail

Le défi des langues étrangères

Le défi des langues étrangères Le défi des langues étrangères REGARDS CROISES PARENTS-ENSEIGNANTS Octobre 2015 15 place de la République 75003 Paris Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République

Plus en détail

Le Centre National d Appui et de Ressources en Environnement

Le Centre National d Appui et de Ressources en Environnement Le Centre National d Appui et de Ressources en Environnement Une expertise sectorielle nationale en appui au Dispositif Local d Accompagnement www.cnarenvironnement.org ------------------------ Avec le

Plus en détail

Mise en œuvre de la prestation Zoom RH 2016 / 2017

Mise en œuvre de la prestation Zoom RH 2016 / 2017 Mise en œuvre de la prestation Zoom RH 2016 / 2017 1 1 UNIFORMATION : le partenaire formation des entreprises et des salariés de l économie sociale, de l habitat social et de la protection sociale UNIFORMATION

Plus en détail

Titre. Texte > Texte 2 CUSTOM SOLUTIONS SALON DOCUMATION MIS Texte 3

Titre. Texte > Texte 2 CUSTOM SOLUTIONS SALON DOCUMATION MIS Texte 3 Titre CUSTOM SOLUTIONS SALON DOCUMATION MIS 2015 Titre Comment anticiper le succès et le comportement d'une opération promotionnelle grâce à un outil de statistiques prédictives? Sébastien Bruyère, Responsable

Plus en détail

1 er Baromètre du moral des entrepreneurs sociaux

1 er Baromètre du moral des entrepreneurs sociaux 1 er Baromètre du moral des entrepreneurs sociaux Mars 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Thomas Stokic, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn Méthodologie Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Actions. CCI de France. La formation : 2ème formateur de France. Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux

Actions. CCI de France. La formation : 2ème formateur de France. Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux CCI de France Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux Une activité à l'international par 107 Chambres Françaises de Commerce et d'industrie à l étranger (CCIFE) dans 77 pays.

Plus en détail

La mise en place d une démarche de RSE en 7 étapes

La mise en place d une démarche de RSE en 7 étapes La mise en place d une démarche de RSE en 7 étapes Brigitte Thieck, professeure associée au Cnam, Département MIP, Fondatrice et dirigeante de la société EcoEthic Les 7 étapes de la démarche RSE 1. Engagement

Plus en détail

Catalogue de formations CRDLA Financement 1er semestre 2017

Catalogue de formations CRDLA Financement 1er semestre 2017 Catalogue de formations CRDLA Financement 1er semestre 2017 Le Fonds social européen contribue au financement des actions de formation. 2 LE CENTRE DE RESSOURCES DLA FINANCEMENT Ses missions Le Centre

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête de satisfaction sur Bourgogne notre Région

Synthèse des résultats de l enquête de satisfaction sur Bourgogne notre Région Synthèse des résultats de l enquête de satisfaction sur Bourgogne notre Région En juillet dernier, le conseil régional de Bourgogne a demandé aux Bourguignons de se prononcer sur le magazine trimestriel

Plus en détail

Les Français et les élections cantonales

Les Français et les élections cantonales Les Français et les élections cantonales 15 février 2011 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay Fiducial pour Le Figaro /

Plus en détail

Analyse de notre enquête sur la VAE

Analyse de notre enquête sur la VAE Analyse de notre enquête sur la VAE 1. Votre situation actuelle en matière d'emploi. Vous êtes : 2. Connaissez-vous le terme de VAE, Validation des Acquis de l'expérience? 3. Vous connaissez la VAE, elle

Plus en détail

formation 2017 reussir le developpement de son association 1 parcours, 3 modules bénévoles & salariés

formation 2017 reussir le developpement de son association 1 parcours, 3 modules bénévoles & salariés formation 2017 bénévoles & salariés reussir le developpement de son association sportive. 1 parcours, 3 modules Stratégies de financements & modèle économique d une association sportive pilotage d une

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LEUR PERCEPTION DE

LES FRANÇAIS ET LEUR PERCEPTION DE LES FRANÇAIS ET LEUR PERCEPTION DE L ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE AVANT LA RENTREE 2011 - Synthèse du sondage de l'institut CSA - N 1101204 Août 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02

Plus en détail

«la vie de parent au. Etude sur la parentalité dans l Aube

«la vie de parent au. Etude sur la parentalité dans l Aube Octobre 2010 La vie de parent au Etude sur la parentalité dans l Aube Champagne- Ardenne Le sentiment de doute et de manque de repères des parents quant à l éducation de leurs enfants est fréquemment évoqué,

Plus en détail

L ACCUEIL DE LA SEMAINE DU JARDINAGE POUR LES ECOLES 2012 PAR LES ENSEIGNANTS

L ACCUEIL DE LA SEMAINE DU JARDINAGE POUR LES ECOLES 2012 PAR LES ENSEIGNANTS L ACCUEIL DE LA SEMAINE DU JARDINAGE POUR LES ECOLES 2012 PAR LES ENSEIGNANTS Synthèse de l avis de 112 enseignants qui ont répondu au questionnaire inséré dans le kit pédagogique pour donner leur avis

Plus en détail

«SOUTENIR UNE ECONOMIE DE PROXIMITE POUR FAVORISER LA CREATION ET LE MAINTIEN D EMPLOIS NON DELOCALISABLES» FCP Insertion Emplois

«SOUTENIR UNE ECONOMIE DE PROXIMITE POUR FAVORISER LA CREATION ET LE MAINTIEN D EMPLOIS NON DELOCALISABLES» FCP Insertion Emplois «SOUTENIR UNE ECONOMIE DE PROXIMITE POUR FAVORISER LA CREATION ET LE MAINTIEN D EMPLOIS NON DELOCALISABLES» FCP Insertion Emplois INSERTION POITOU-CHARENTES ACTIVE Financeur solidaire pour l emploi, IPCA

Plus en détail

Quels rapport entre le développement durable et le médico-social?

Quels rapport entre le développement durable et le médico-social? Quels rapport entre le développement durable et le médico-social? 2 Développement Durable «Le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNELS ZOOM SUR LES INGÉNIEURS PRÉSENTATION APEC DU 06/12/12 POUR LES ANCIENS DIPLÔMES DE L ECOLE DES MINES

PARCOURS PROFESSIONNELS ZOOM SUR LES INGÉNIEURS PRÉSENTATION APEC DU 06/12/12 POUR LES ANCIENS DIPLÔMES DE L ECOLE DES MINES PARCOURS PROFESSIONNELS ZOOM SUR LES INGÉNIEURS PRÉSENTATION APEC DU 06/12/12 POUR LES ANCIENS DIPLÔMES DE L ECOLE DES MINES 1 ÉTUDES PRÉSENTÉES Parcours professionnels de cadres à mi-carrière (décembre

Plus en détail

Synthèse des évaluations

Synthèse des évaluations Synthèse des évaluations Journée Nationale Conseil Travail Jeudi 1 janvier 1 à l APCA (Paris) La journée nationale a réuni 6 participants dont 16 agriculteurs. L ensemble des analyses ciaprès est basée

Plus en détail

ENQUETE SUR LES CHOIX DE CARRIERES DES JEUNES AFRICAINS DE LA DIASPORA AVRIL 2014

ENQUETE SUR LES CHOIX DE CARRIERES DES JEUNES AFRICAINS DE LA DIASPORA AVRIL 2014 ENQUETE SUR LES CHOIX DE CARRIERES DES JEUNES AFRICAINS DE LA DIASPORA AVRIL 2014 L Afrique a enregistré une croissance économique soutenue au cours des dix dernières années. En 2014, 17 pays africains

Plus en détail

Des magazines en mutation

Des magazines en mutation Etude presse territoriale juin 2017 Etude 2017 Presse territoriale Première synthèse Des magazines en mutation 1 L étude barométrique sur les journaux et magazines édités par les collectivités Une enquête

Plus en détail

SONDAGE : TRAVAILLER DANS LE DOMAINE DE LA POLITIQUE

SONDAGE : TRAVAILLER DANS LE DOMAINE DE LA POLITIQUE SONDAGE : TRAVAILLER DANS LE DOMAINE DE LA POLITIQUE Enquête réalisée par Meteojob.com, en ligne auprès d un échantillon de 1028 personnes représentatives de la population française active. Méthode des

Plus en détail

ENQUÊTES ÉCOUTE HABITANTS ANNÉE 2015 VILLE DE LYON QUARTIER PENTES DE LA CROIX-ROUSSE. Décembre 2015

ENQUÊTES ÉCOUTE HABITANTS ANNÉE 2015 VILLE DE LYON QUARTIER PENTES DE LA CROIX-ROUSSE. Décembre 2015 ENQUÊTES ÉCOUTE HABITANTS ANNÉE VILLE DE LYON QUARTIER PENTES DE LA CROIX-ROUSSE Décembre OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE DE L ENQUÊTE 2 LES OBJECTIFS DE L ENQUÊTE ÉCOUTE HABITANTS 3 LA MÉTHODOLOGIE DE L ENQUÊTE

Plus en détail

Eléments. territorial. Hautes Alpes. de diagnostic. Octobre en Provence-Alpes-Côte d Azur. Hautes Alpes - 05

Eléments. territorial. Hautes Alpes. de diagnostic. Octobre en Provence-Alpes-Côte d Azur. Hautes Alpes - 05 Eléments de diagnostic territorial en Provence-Alpes-Côte d Azur Hautes Alpes Octobre 2010 1 Objectif et clé de lecture L objectif de ces éléments de diagnostic territorial est d aider à la définition

Plus en détail

Consultation des habitants dans le cadre du plan local d'urbanisme d'aix-en-provence SYNTHESE

Consultation des habitants dans le cadre du plan local d'urbanisme d'aix-en-provence SYNTHESE Consultation des habitants dans le cadre du plan local d'urbanisme d'aix-en-provence SYNTHESE Analyse générale La consultation a reçu un bon accueil de la part des habitants d Aix-en- Provence qui se traduit

Plus en détail

Visions sur l activité dans l auto-entrepreneuriat

Visions sur l activité dans l auto-entrepreneuriat Visions sur l activité dans l auto-entrepreneuriat «Observatoire de l Auto-Entrepreneur» - Novembre 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante

Plus en détail

Outil n 5 - Le questionnaire d évaluation du réseau rural

Outil n 5 - Le questionnaire d évaluation du réseau rural Outil n 5 - Le questionnaire d évaluation du réseau rural Ce questionnaire, ciblant les participants aux activités du réseau non directement impliqués dans sa mise en œuvre aborde successivement les différents

Plus en détail

Formation professionnelle : Principes, acteurs, enjeux de l économie sociale et solidaire

Formation professionnelle : Principes, acteurs, enjeux de l économie sociale et solidaire Formation professionnelle : Principes, acteurs, enjeux de l économie sociale et solidaire Coopération Locale et Appui aux Initiatives dans l Economie sociale et solidaire CLAIE - CLAIE, 6 rue Penchienatti,

Plus en détail

Baromètre Energie-Info du médiateur national de l énergie

Baromètre Energie-Info du médiateur national de l énergie Baromètre Energie-Info du médiateur national de l énergie Vague 11 2017 Enquête réalisée par l institut d études Market Audit du 05 au 25 Septembre 2017 auprès d un échantillon représentatif de 1 500 foyers

Plus en détail

Formation observation économique du tourisme

Formation observation économique du tourisme Mission des offices de tourisme et pays touristiques d Aquitaine. Formation observation économique du tourisme Jean Luc Boulin. Bordeaux. 8 octobre 2008. Observation? L observation économique du tourisme

Plus en détail

KPMG S.A. Siège social Tour EQHO 2 Avenue Gambetta CS Paris la Défense Cedex France

KPMG S.A. Siège social Tour EQHO 2 Avenue Gambetta CS Paris la Défense Cedex France KPMG S.A. Siège social Tour EQHO 2 Avenue Gambetta CS 60055 France Téléphone : +33 (0)1 55 68 86 66 Télécopie : +33 (0)1 55 68 86 60 Site internet : www.kpmg.fr Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel

Plus en détail

Les préoccupations et les attentes des. PACA en matière de formation professionnelle. Contacts Thierry DEBAILLE

Les préoccupations et les attentes des. PACA en matière de formation professionnelle. Contacts Thierry DEBAILLE Les préoccupations et les attentes des salariés s en région r PACA en matière de formation professionnelle Contacts Thierry DEBAILLE 04 91 57 71 85 Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d Opinion

Plus en détail

Les Français et le secteur automobile

Les Français et le secteur automobile Les Français et le secteur automobile Image de Citroën Le secteur automobile face à la crise Mars 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : DIMANCHE 8 MARS A 18H Diffusion et levée d embargo Ce

Plus en détail

La rénovation énergétique en copropriétés : freins, leviers et propositions

La rénovation énergétique en copropriétés : freins, leviers et propositions La rénovation énergétique en copropriétés : freins, leviers et propositions Représentants des copropriétaires de Nantes Métropole Date d'envoi 30/03/2017 À QUELLE QUESTION DU GRAND DÉBAT SE RAPPORTE VOTRE

Plus en détail

«Famille et Entreprise» 2016

«Famille et Entreprise» 2016 «Famille et Entreprise» 2016 Étude annuelle pour La Maison Bleue et Le Figaro Étude réalisée par Viavoice auprès des dirigeants d entreprise et des DRH Août 2016 Les crèches nouvelle génération! www.la-maison-bleue.frr

Plus en détail

LES USAGERS SE PRONONCENT SUR AUTOLIB UN AN APRES SA MISE EN SERVICE

LES USAGERS SE PRONONCENT SUR AUTOLIB UN AN APRES SA MISE EN SERVICE Novembre 2012 Enquête CLCV LES USAGERS SE PRONONCENT SUR AUTOLIB UN AN APRES SA MISE EN SERVICE 1 Site : www.clcv.org Alors que le service Autolib va fêter un an de fonctionnement (inauguré le 5 décembre

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction 2015

Résultats de l enquête de satisfaction 2015 Résultats de l enquête de satisfaction 2015 Retour des enquêtes : En 2015, 46% des parents ou représentants légaux (42% en 2012) ont répondu à l enquête de satisfaction. Ce résultat peut interroger : Accueil

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Septembre 2013 N 111599 Contacts : Damien Philippot Esteban Pratviel prenom.nom@ifop.com Observatoire des politiques publiques : Les Français et la protection sociale pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Bilan des soldes d été 2017 dans les Pyrénées-Orientales. Présentation Bureau des élus de la CCI PO mardi 5 septembre 2017

Bilan des soldes d été 2017 dans les Pyrénées-Orientales. Présentation Bureau des élus de la CCI PO mardi 5 septembre 2017 Bilan des soldes d été 2017 dans les Pyrénées-Orientales Présentation Bureau des élus de la CCI PO mardi 5 septembre 2017 Méthodologie Enquête menée par la CCI des Pyrénées-Orientales du 17 au 21 août

Plus en détail

SYNTHESE DU MODULE 3 LE PRO BONO DES ETUDIANTS

SYNTHESE DU MODULE 3 LE PRO BONO DES ETUDIANTS OBJECTIFS Ce module de recherche a pour objectifs de : SYNTHESE DU MODULE 3 LE PRO BONO DES ETUDIANTS Estimer le potentiel d engagement des jeunes de l enseignement supérieur et les leviers de développement

Plus en détail

curistes choisissent les Landes

curistes choisissent les Landes 76 429 curistes choisissent les Landes Avec 76 429 curistes assurés sociaux (1 374 321 journées) le département des Landes représente 14,28% de parts de marché. La répartition du nombre de curistes dans

Plus en détail

I- RENSEIGNEMENTS : 1. Votre âge : * 2. Vous êtes : * 3. Votre origine de recrutement : * 4. Votre situation administrative : *

I- RENSEIGNEMENTS : 1. Votre âge : * 2. Vous êtes : * 3. Votre origine de recrutement : * 4. Votre situation administrative : * Il y a 35 questions dans ce questionnaire I- RENSEIGNEMENTS : 1. Votre âge : * Moins de 30 ans Entre 30 et 34 ans Entre 35 et 39 ans Entre 40 et 44 ans Entre 45 et 49 ans Entre 50 et 54 ans Entre 55 et

Plus en détail

Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale

Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale Les habitants des Landes et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour le Conseil général des Landes Juillet 2014 Contacts Pôle Opinion Corporate Yves-Marie CANN, Directeur en charge

Plus en détail

Les Français et la TVA sociale

Les Français et la TVA sociale Les Français et la TVA sociale Sondage de l Institut CSA Présentation des résultats Février 2012 Contacts institut CSA : Yves-Marie CANN Directeur d études au Département Opinion (yves-marie.cann@csa.eu)

Plus en détail

LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS

LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS 2016 LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS Activité : retour à la croissance Emploi : nouvelle augmentation des effectifs Comme pressenti fin 2015, les chefs d entreprise de la région Auvergne-Rhône- Alpes anticipent

Plus en détail

Enquête Contrat de collaboration libérale Résultats de l échantillon Vétérinaires

Enquête Contrat de collaboration libérale Résultats de l échantillon Vétérinaires Enquête Contrat de collaboration e Résultats de l échantillon Vétérinaires Sircom Service de la Communication Bureau des Etudes et Campagnes Rapport de résultats Contacts : Pauline FOURNET, chef du bureau

Plus en détail