Déroulé exposé. SECURITE SANITAIRE? De quoi parle t-on? Quel cadre réglementaire? Connaissance, analyse et maitrise des risques Cas concret

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déroulé exposé. SECURITE SANITAIRE? De quoi parle t-on? Quel cadre réglementaire? Connaissance, analyse et maitrise des risques Cas concret"

Transcription

1 Sécurité sanitaire Déroulé exposé SECURITE SANITAIRE? De quoi parle t-on? Quel cadre réglementaire? Connaissance, analyse et maitrise des risques Cas concret

2 Sécurité sanitaire : Jeu des post-it 3 mots pour la définir 3 min et tour de table

3 SECURITE SANITAIRE RISQUES : chimique/microbio/physiques CONSEQUENCES : maladie, allergie, symptômes, mort PREVENTION : bonnes pratiques /lavage/marche Avt RESULTATS confiance, qualité, sécurité Diagramme ichikawa «causes - effets» dit des 5M

4 LES RISQUES? Mercredi 18 août 2010 C est arrivé près de chez vous Intoxication dans un centre de loisir Houilles, le 2 Août Intoxication alimentaire : Carrefour rappelle un lot de steaks hachés surgelés Le Parisien

5 Les risques? Lesquels? Risques microbiologiques Risques physiques et chimiques Risques allergiques

6 Cadre réglementaire Codex alimentarius (152 pages) et FAO (6 dossiers) UE : «paquet hygiène» depuis 2006 avec nbses notes de service successives : 3 textes de base pour les professionnels, 2 pour le contrôle Objectif : obligation de RESULTAT Éléments clés : l'obligation de déclarer ses activités et de fournir les mises à jour nécessaires exigence de mise sur le marché de produits sûrs

7

8 PAQUET HYGIENE Obligation de RESULTATS et non plus de moyens Outil : PMS

9 PMS? Plage, Mer, Soleil? PLAN DE MAÎTRISE SANITAIRE

10 Le PMS comprend les Bonnes Pratiques d'hygiène (BPH( BPH) la mise en place d'un système de traçabilité Procédure d'un plan de nettoyage désinfection) la gestion des produits non-conformes (procédure de retrait/rappel) Le plan HACCP : analyse des dangers

11 Prévenir les dangers? Étude des dangers : analyse suivant les 5 M appliqués à l'alimentaire

12 Aspects pratiques matériel Connaître les produits alimentaires : sensibilité Savoir lire une étiquette dont dates, allergies Gérer les stocks Gestion du réfrigérateur dont PLAN DE NETTOYAGE, séparation secteurs Traçabilité MP ==> produit fini ECRITURE (procédure)

13 Les conditions de stockage Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place Premier rentré, premier sorti! Les denrées sont triées et rangées en respectant le mode de conservation La maîtrise de l hygiène

14 La traçabilité du champ à l assiette : C est la capacité de retracer, [ ] de la transformation à la distribution, le cheminement d une denrée alimentaire, [ ]» article 3 point 15 du paquet hygiène Tout produit reconditionné doit être tracé! Le plan de maîtrise sanitaire des aliments

15 CONCEPTION DES INSTALLATIONS Evitons la contamination des produits en respectant ces grands principes : 1er principe : La séparation des secteurs propre / souillé Secteurs souillés : WC et vestiaires Stockage MP Plonge Local déchets Secteurs propres : Fabrications Préparation froides Stockage matériel propre. La maîtrise de l hygiène

16 Aspects pratiques HUMAIN Lire les fiches sanitaires enfants : allergies Fiches médicales du personnel (porteur sain?) Imposer lavage des mains (protocole) Faire respecter la marche en avant Faire respecter SE RAPPELER : nous sommes TOUS contaminants!

17 Quelques chiffres Sécrétions nasales : de bactéries par gramme Front à bactéries par cm2 Cuir chevelu de bactéries par cm2 Salive de bactéries par gramme Aisselles de 1 à de bactéries par cm2 Vêtements souillés de 1 à de bactéries par cm2 Mains de 100 à 1000 bactéries par cm2 Matières fécales de bactéries par gramme (source :

18 Je me lave les mains : - au début de la distribution - avant de manipuler les aliments - après toute opération contaminante (déchets, poubelles..) - après chaque contamination accidentelle (toux, éternuement, mouchage..) - après être allé aux toilettes - après avoir fumé, après avoir serré des mains - après avoir manipulé des produits chimiques

19 Mes interlocuteurs? La déclaration est à effectuer auprès de la Direction Departementale Protection des Populations (DDPP) pour les matières d'origine animale ET végétales. Ensuite * si origine animale : DDPP SV * Si origine végétale : DDPP DGCCRF + DGAL : cadre général

20 En pratique En résumé Voir aussi 5 M exemple Études de cas Création d'un atelier cuisine dans la salle de cours où on est? Création d'un atelier cuisine en pleine nature? Visite d'une ferme avec proposition de dégustations? Utilisation des produits du jardin du centre de loisir ou de la jardinière de l'école? Établir le protocole proposé pour déguster en toute sécurité et réglementairement conforme.

HYGIENE ALIMENTAIRE. Soyons vigilant! CFPBNA

HYGIENE ALIMENTAIRE. Soyons vigilant! CFPBNA HYGIENE ALIMENTAIRE Soyons vigilant! L HYGIENE ALIMENTAIRE TIAC (toxi -infection alimentaire collective) A déclaration obligatoire lorsqu il existe au moins 2 cas groupés avec des manifestations similaires

Plus en détail

La réglementation en restauration collective. Le 16 octobre 2008

La réglementation en restauration collective. Le 16 octobre 2008 La réglementation en restauration collective Le 16 octobre 2008 Plan 1. Le Paquet hygiène A - Objectifs de la réforme B - Textes applicables : - Food Law - Textes applicables aux professionnels - Textes

Plus en détail

Programme de Formation. & Accompagnement

Programme de Formation. & Accompagnement DÉPARTEMENT MERCHANDISING ET DISTRIBUTION Partenaire-conseil de la distribution Conseil - Etudes - Ingénierie - Formation Plan de Maîtrise Sanitaire et Qualité Programme de Formation & Accompagnement PB

Plus en détail

Des modules spécifiques adaptés aux besoins et a l organisation de votre restaurant

Des modules spécifiques adaptés aux besoins et a l organisation de votre restaurant En 2015, votre partenaire Socsa Agroalimentaire est devenu Resagro FORMATION & CONSEIL EN A-A CONSEIL - FORMATION - SUIVI EN HYGIENE AGROALIMENTAIRE FORMATION HYGIÈNE SPÉCIFIQUE À L ACTIVITÉ DE RESTAURATION

Plus en détail

Ce diaporama présente la version "hygiène" de l'outil pédagogique "DÉFI".

Ce diaporama présente la version hygiène de l'outil pédagogique DÉFI. Ce diaporama présente la version "hygiène" de l'outil pédagogique "DÉFI". "DÉFI" peut être personnalisé en intégrant d'autres problématiques : qualité, sécurité, environnement. 1 Public et Durée Public

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS ANNEE : 2016 Date de mise à jour : 01/03/2016 1 LABORATOIRE LABORATOIRE D'AUTOCONTRÔLE - Conseil Accompagnement pour la mise en place d'un laboratoire

Plus en détail

1. DEFINITION 2. METHODOLOGIE

1. DEFINITION 2. METHODOLOGIE 1. DEFINITION L HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point, c est-à-dire analyse de dangers, points de maîtrise essentiels) est l'ensemble des principes et des mesures garantissant que les aliments

Plus en détail

Catalogue de prestations

Catalogue de prestations Catalogue de prestations Laboratoire d Hygiène des Aliments et de l Environnement Institut Pasteur de Madagascar Audit Formation Conseils Les Bonnes Pratiques d Hygiène Le Contrôle des Eaux Le Contrôle

Plus en détail

Textes et rappels réglementaires. Règles générales et spécifiques d hygiène. Interventions des services de contrôle

Textes et rappels réglementaires. Règles générales et spécifiques d hygiène. Interventions des services de contrôle Sécurité Sanitaire des denrées en restauration commerciale Direction départementale des services vétérinaires Textes et rappels réglementaires Règles générales et spécifiques d hygiène Interventions des

Plus en détail

AGREMENT PMS. DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire. PRODUCTION (Cuisine centrale) AUTRES (Restaurant administratif) CENTRES D'HEBERGEMENT

AGREMENT PMS. DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire. PRODUCTION (Cuisine centrale) AUTRES (Restaurant administratif) CENTRES D'HEBERGEMENT AGREMENT (n FR 50-402-209-CE) PMS PRODUCTION (Cuisine centrale) DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire RESTAURANTS SCOLAIRES CRECHES CENTRES D'HEBERGEMENT CLSH AUTRES (Restaurant administratif)

Plus en détail

Rôle de la Direction Départementale (de la Cohésion Sociale) et de la Protection des Populations dans les TIAC

Rôle de la Direction Départementale (de la Cohésion Sociale) et de la Protection des Populations dans les TIAC Rôle de la Direction Départementale (de la Cohésion Sociale) et de la Protection des Populations dans les TIAC Journée d échanges TIACde la région Centre 7 novembre 2013 Johanna Samain, DDCSPP 28 La DDCSPP:

Plus en détail

Sécurité et hygiène alimentaire dans les cantines scolaires.

Sécurité et hygiène alimentaire dans les cantines scolaires. Réglementation et incontournables à respecter en matière d'hygiène dans les cantines Céline GEERAERTS, inspecteur dans le service sécurité sanitaire des Aliments à la DDPP 31. 14/03/16 1 Sommaire 1- Contexte.

Plus en détail

Votre Partenaire Hygiène

Votre Partenaire Hygiène Centre Local d Action Qualité Ile-de-France Votre Partenaire Hygiène Catalogue de Prestations Formations et Conseils Vos interlocuteurs Pour obtenir des renseignements sur la réglementation et l hygiène

Plus en détail

Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures

Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures Quelles sont les responsabilités et devoirs de l'entreprise face à une crise? Comment réagir et communiquer lorsqu une crise survient? Comment

Plus en détail

Session 2 PMS : principes et pratique «Outils et expertise pour la mise en place du PMS»

Session 2 PMS : principes et pratique «Outils et expertise pour la mise en place du PMS» Session 2 PMS : principes et pratique «Outils et expertise pour la mise en place du PMS» Journée «Plan de maîtrise sanitaire» Le 21 novembre 2011 ; ANSES (Maisons-Alfort) Laurent DENEUVE Responsable Technique

Plus en détail

L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE. MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES

L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE. MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES INTERETS THERAPEUTIQUES DE L'ATELIER CUISINE Activités ludiques menées en groupe et praticables à tous

Plus en détail

Eléments clés de la fiabilité des plans de contrôle

Eléments clés de la fiabilité des plans de contrôle Eléments clés de la fiabilité des plans de contrôle Christophe Dufour Steakexpert, le 22 juin 2011 Eléments clés de la fiabilité des plans de contrôle Pourquoi un plan de contrôle? Etapes critiques du

Plus en détail

COLLEGE L OASIS ECHEANCIER DES MESURES CORRECTIVES SUITE A L INSPECTION EN CUISINE DU 07/09/15

COLLEGE L OASIS ECHEANCIER DES MESURES CORRECTIVES SUITE A L INSPECTION EN CUISINE DU 07/09/15 COLLEGE L OASIS ECHEANCIER DES MESURES CORRECTIVES SUITE A L INSPECTION EN CUISINE DU 07/09/15 Points mentionnés dans le rapport Mesures Correctives Point au 01/06/16 AO1 : Absence de fermeture (porte)

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production]

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] DISP LILLE BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] Circuit du personnel AU VESTIAIRE 1. Retirer l ensemble des accessoires sur les mains, les poignets et le visage 2. S habiller en tenue de

Plus en détail

La traçabilité en agroalimentaire

La traçabilité en agroalimentaire La traçabilité en agroalimentaire Matinée d information au CRTA Le 21/11/06 C R Déroulement de l intervention Définition de la traçabilité Point sur la réglementation Méthodologie pour la mise en place

Plus en détail

Les règles d hygiène

Les règles d hygiène Les règles d hygiène En cas de défaillance hygiénique, le client peut être victime d une toxi-infection alimentaire susceptible de se révéler plus ou moins grave. Comment maîtriser l hygiène en cuisine?

Plus en détail

Une norme pour la sécurité des aliments Ce module a été élaboré par Olivier Boutou Ingénieur AFNOR

Une norme pour la sécurité des aliments Ce module a été élaboré par Olivier Boutou Ingénieur AFNOR ISO 22000 Une norme pour la sécurité des aliments Ce module a été élaboré par Olivier Boutou Ingénieur AFNOR C est l histoire d une norme Les dates clés : Mars 2001 : Initiative du Danemark (DS 3027) Rappel

Plus en détail

Sécurité alimentaire. Stage 1 : «Je prépare mes repas» OBJECTIFS PROGRAMME. Le monde microbien. La réglementation et les règles d hygiène

Sécurité alimentaire. Stage 1 : «Je prépare mes repas» OBJECTIFS PROGRAMME. Le monde microbien. La réglementation et les règles d hygiène Sécurité alimentaire Stage 1 : «Je prépare mes repas» Personnel de restauration collective fabriquant les repas 1 journée de 9h00 à 16h00 Sur site reprenant dans l intégralité tous les sujets traités Tout

Plus en détail

Courtepaille AUDIT SUIVI

Courtepaille AUDIT SUIVI Courtepaille AUDIT SUII RESTAURANT: Adresse: Courtepaille MARSEILLE LA ALENTINE Société HOTECO & CIE Quartier des écoles 13011 MARSEILLE Intervenant: FR1L: Raja Lachaal Heure: 09:10 Le : 06/09/2013 Accompagné

Plus en détail

NOTES :

NOTES : Livret HACCP NOTES : 1 HACCP c est une méthode, un outil de travail qui permet d identifier, d évaluer les risques que l on peut rencontrer dans les différentes étapes de transformation d une denrée alimentaire,

Plus en détail

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr alpes.agriculture.gouv.fr Principes de la réglementation r sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d animale Journée technique

Plus en détail

D.U. hygiène hospitalière et prévention des infections associées aux soins. Risque infectieux lié à l alimentation en établissement de santé

D.U. hygiène hospitalière et prévention des infections associées aux soins. Risque infectieux lié à l alimentation en établissement de santé D.U. hygiène hospitalière et prévention des infections associées aux soins Risque infectieux lié à l alimentation en établissement de santé ISPED 9 avril 2013 Présentation service santé environnement Au

Plus en détail

Analyse des risques, enregistrements et GBPH Présentation générale des guides

Analyse des risques, enregistrements et GBPH Présentation générale des guides Analyse des risques, enregistrements et GBPH Présentation générale des guides Appliquer la réglementation dans la filière laitière fermière Présentation générale des GBPH 2 Présentation générale des GBPH

Plus en détail

DIS 2041 Collectivités: Infrastructure, installation et hygiène [2041] v2

DIS 2041 Collectivités: Infrastructure, installation et hygiène [2041] v2 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur :... N unique :... Adresse :...... DIS 2041 Collectivités: Infrastructure, installation et hygiène [2041] v2 C : conforme

Plus en détail

FORMATION A L HYGIENE ALIMENTAIRE HACCP

FORMATION A L HYGIENE ALIMENTAIRE HACCP Service Continue FORMATION A L HYGIENE ALIMENTAIRE HACCP Appréhender l importance de l hygiène et connaître les obligations légales en la matière Savoir utiliser de façon concrète les guides de bonnes

Plus en détail

IV. La traçabilité des produits

IV. La traçabilité des produits IV. La traçabilité des produits de la pêche IV. La réglementation communautaire fixe, en fonction des objectifs propres à différents textes (hygiène, étiquetage et contrôle de la PCP), les éléments de

Plus en détail

SAVOIR ASSOCIÉ 3 : Sciences appliquées

SAVOIR ASSOCIÉ 3 : Sciences appliquées SAVOIR ASSOCIÉ 3 : Sciences appliquées 3.1 NUTRITION 3.1.1 Aliments traditionnels et nouveaux produits LIMITES DES Classification des aliments par groupes en fonction de leurs constituants essentiels.

Plus en détail

Marie Chaussemier Erwan de Gavelle Alix Roy Samar Serhan

Marie Chaussemier Erwan de Gavelle Alix Roy Samar Serhan Marie Chaussemier Erwan de Gavelle Alix Roy Samar Serhan TRAVAUX DE GROUPE ALISéE (TGA) PLANS DE MAÎTRISE SANITAIRE 1 Plan Introduction 1. Risques liés à l agriculture urbaine 2. Plans de maîtrise sanitaire

Plus en détail

Formations Restauration collective

Formations Restauration collective Premier semestre 2014 Formations Restauration collective Getty Images/Wavebreak Media mon Département, Ain LDA_formation_2014.indd 1 18/11/13 08:49 Introduction La réglementation européenne impose à tout

Plus en détail

Hygiène alimentaire, de l atelier culinaire à l office alimentaire.

Hygiène alimentaire, de l atelier culinaire à l office alimentaire. XX ème Journée Inter Professionnelle Drome Ardèche Isère 23 Juin 2016 Hygiène alimentaire, de l atelier culinaire à l office alimentaire. J.Hernandez Gestionnaire Restauration CH Le Valmont 1 Les bonnes

Plus en détail

Les Règles d hygiène au sein de la cuisine

Les Règles d hygiène au sein de la cuisine Page : 1/11 Les Règles d hygiène au sein de la cuisine NOM DE L ETABLISSEMENT LOCALITE LOGO 1 Page : 2/11 Mot d accueil Nous avons le plaisir de vous accueillir au sein de notre établissement. Dans le

Plus en détail

La gestion du risque sanitaire dans les procédés de fabrication fromagère en France

La gestion du risque sanitaire dans les procédés de fabrication fromagère en France La gestion du risque sanitaire dans les procédés de fabrication fromagère en France Dr Valérie MICHEL Responsable Pôle Sanitaire Actilait Institut Technique du Lait et des Produits Laitiers La Roche sur

Plus en détail

Prévention de la malnutrition par la promotion de bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Prévention de la malnutrition par la promotion de bonnes pratiques d hygiène alimentaire Prévention de la malnutrition par la promotion de bonnes pratiques d hygiène alimentaire Securite sanitaire des aliments et nutrition Les maladies d'origine alimentaire constituent un problème majeur de

Plus en détail

Traçabilité et Qualité Dans la restauration. Bizerte 4 Décembre 2014 Nizar BEN SALEM

Traçabilité et Qualité Dans la restauration. Bizerte 4 Décembre 2014 Nizar BEN SALEM Traçabilité et Qualité Dans la restauration Bizerte 4 Décembre 2014 Nizar BEN SALEM Club Bleu artisanal a comme objectif la promotion du développement socio-économique et l intégration régionale des territoires

Plus en détail

Gestion des risques E.coli STEC et salmonelles dans la filière steaks hachés ---

Gestion des risques E.coli STEC et salmonelles dans la filière steaks hachés --- Gestion des risques E.coli STEC et salmonelles dans la filière steaks hachés --- Journées STEAK EXPERT 17 et 18 juin 2014 Direction Générale de l Alimentation PLAN 1. Rappels réglementaires sur la gestion

Plus en détail

Les gestes sanitaires associés à la pratique du compostage en établissement : comment prévenir le risque? Châtellerault 14 décembre 2015

Les gestes sanitaires associés à la pratique du compostage en établissement : comment prévenir le risque? Châtellerault 14 décembre 2015 Les gestes sanitaires associés à la pratique du compostage en établissement : comment prévenir le risque? Châtellerault 14 décembre 2015 Cuisine VS. Compost Transformer et distribuer des denrées alimentaires

Plus en détail

Les bonnes pratiques d hygiène en restauration collective

Les bonnes pratiques d hygiène en restauration collective Les bonnes pratiques d hygiène en restauration collective --------- Hygiène: ensemble des principes et pratiques qui visent à préserver ou à favoriser la santé En restauration collective les règles d hygiène

Plus en détail

Analyses microbiologiques Quels plans d éd. échantillonnage? Pour quels objectifs? Laurence GIULIANI DGAL

Analyses microbiologiques Quels plans d éd. échantillonnage? Pour quels objectifs? Laurence GIULIANI DGAL Analyses microbiologiques Quels plans d éd échantillonnage? Pour quels objectifs? Laurence GIULIANI DGAL Obligations pour les professionnels Les exploitants du secteur alimentaire doivent respecter les

Plus en détail

FORMATIONS. Laboratoire Départemental d Analyses et de Conseil de la Nièvre HYDROLOGIE HYGIÈNE ALIMENTAIRE

FORMATIONS. Laboratoire Départemental d Analyses et de Conseil de la Nièvre HYDROLOGIE HYGIÈNE ALIMENTAIRE Laboratoire Départemental d Analyses et de Conseil de la Nièvre FORMATIONS HYDROLOGIE HYGIÈNE ALIMENTAIRE Organisme public de formation agréé 26-58 P 0003-58 FORMATIONS HYDROLOGIE Le risque légionelle

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1.1 DÉFINITION Le titulaire du CAP GLACIER FABRICANT élabore et commercialise une gamme très diversifiée de produits : glaces, crèmes glacées, sorbets, spécialités

Plus en détail

Organisation de la sécurité sanitaire des aliments dans l'union Européenne et en France Frédéric BERTASSI

Organisation de la sécurité sanitaire des aliments dans l'union Européenne et en France Frédéric BERTASSI Organisation de la sécurité sanitaire des aliments dans l'union Européenne et en France Frédéric BERTASSI Direction Générale de l'alimentation Service de l'alimentation Sous Direction de la Sécurité Sanitaire

Plus en détail

Annexe. Glossaire et liste des abréviations

Annexe. Glossaire et liste des abréviations Annexe Glossaire et liste des abréviations 1 Action corrective AFSCA AM Allergène Analyse des dangers AR B2B / B to B B2C / B to C CCP Certification Code d activité Contamination Contamination croisée

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AGENT POLYVALENT EN RESTAURATION SCOLAIRE

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AGENT POLYVALENT EN RESTAURATION SCOLAIRE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AGENT POLYVALENT EN RESTAURATION SCOLAIRE ITINÉRAIRES AGENT POLYVALENT EN RESTAURATION COLLECTIVE CODE ITINÉRAIRE 12M01 CONSEILLER FORMATION : ANGIE

Plus en détail

A la question «Combien d analyses doit-on réaliser»? La réponse est : «Quels sont vos objectifs»?

A la question «Combien d analyses doit-on réaliser»? La réponse est : «Quels sont vos objectifs»? Echantillonnage A la question «Combien d analyses doit-on réaliser»? La réponse est : «Quels sont vos objectifs»? Rappel des éléments théoriquement fixés par le cadre règlementaire 1. Aucune denrée alimentaire

Plus en détail

Les principes du plan de maîtrise sanitaire

Les principes du plan de maîtrise sanitaire 2011-nov-21 ANSES Plan de maîtrise sanitaire 1 Les principes du plan de maîtrise sanitaire O. Cerf 2011-nov-21 ANSES Plan de maîtrise sanitaire 2 Documents internationaux Commission du Codex alimentarius

Plus en détail

A-1 2 : Transport des denrées périssables

A-1 2 : Transport des denrées périssables A-1 2 : Transport des denrées périssables Mise à jour : Septembre 201 2 Références réglementaires et infra réglementaires : Règlement CE 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Règlement

Plus en détail

Conditions sanitaires de commercialisation des viandes de gibier sauvage. SDSSA BUREAU BMP / Séminaire Paquet Hygiène - 22 et

Conditions sanitaires de commercialisation des viandes de gibier sauvage. SDSSA BUREAU BMP / Séminaire Paquet Hygiène - 22 et Conditions sanitaires de commercialisation des viandes de gibier sauvage Plan Nouvelle réglementation : le «paquet hygiène» Quelques chiffres clés sur le gibier sauvage Modalités de commercialisation du

Plus en détail

Vente directe. L'autocontrôle dans le domaine de la vente directe implique les tâches suivantes

Vente directe. L'autocontrôle dans le domaine de la vente directe implique les tâches suivantes Qu'est-ce que l'autocontrôle? Toute personne en contact avec des denrées alimentaires doit veiller à plusieurs éléments importants quant à l'hygiène personnelle et à l'hygiène des denrées alimentaires

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Restaurants et commerces alimentaires

Hygiène alimentaire. Restaurants et commerces alimentaires Hygiène alimentaire Restaurants et commerces alimentaires Mairie de Charenton-le-Pont Service Hygiène et Santé de l Environnement Urbain 48, rue de Paris 94225 CHARENTON-LE-PONT cedex Tél : 01 46 76 46

Plus en détail

REGLES D HYGIENE ET DEMARCHE HACCP DANS LE CADRE DE L AGRICULTURE RAISONNEE

REGLES D HYGIENE ET DEMARCHE HACCP DANS LE CADRE DE L AGRICULTURE RAISONNEE APCA- SDPAR REGLES D HYGIENE ET DEMARCHE HACCP DANS LE CADRE DE L AGRICULTURE RAISONNEE La directive 93/43/CEE relative à l hygiène des aliments à instauré une harmonisation des règles d hygiènes pour

Plus en détail

AVIS 1 / 5. Afssa Saisine n 2009-SA Maisons-Alfort, le 27 octobre 2009

AVIS 1 / 5. Afssa Saisine n 2009-SA Maisons-Alfort, le 27 octobre 2009 Maisons-Alfort, le 27 octobre 2009 AVIS LA DIRECTRICE GÉNÉRALE ADJOINTE de l Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à un projet de guide de bonnes pratiques d'hygiène et d'application

Plus en détail

Comment GARANTIR la sécurité alimentaire?

Comment GARANTIR la sécurité alimentaire? Comment GARANTIR la sécurité alimentaire? Avant propos Il est tout d abord important de comprendre que les moyens mis en œuvre aujourd hui par les professionnels de l alimentation sont colossaux. Depuis

Plus en détail

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Hygiène alimentaire QUELLE REGLEMENTATION?

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Hygiène alimentaire QUELLE REGLEMENTATION? QUELLE REGLEMENTATION? 1. LE PAQUET HYGIENE : REGLEMENTATION EUROPEENNE Le "paquet hygiène" est un ensemble de règlements européens. Le règlement 178/ 2002 en constitue la base. Les textes directement

Plus en détail

Hygiène et Equilibre Alimentaires. Formations 2017

Hygiène et Equilibre Alimentaires. Formations 2017 Hygiène et Equilibre Alimentaires Formations 2017 Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Le Département au service de la Santé et de la Sécurité Publique Sommaire 1A 1B 23 4 5 6 7A 7B 7C Sensibilisation

Plus en détail

Les critères microbiologiques

Les critères microbiologiques Les critères microbiologiques Olivier Pierre DGCCRF bureau de la sécurité 31 mars 2005 36ème colloque AgriMMédia "Traçabilité et Hygiène Alimentaire" ACTA Informatique - ACTIA crit. microbio. 1 Le contexte

Plus en détail

Fromage et produits laitiers

Fromage et produits laitiers CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE Conseil DÉPARTEMENTAL de la Haute-Garonne Introduction de produits locaux de qualité dans les services de restauration des collèges Quelles démarches effectuer

Plus en détail

Flexibilité dans la filière Lait et produits laitiers

Flexibilité dans la filière Lait et produits laitiers Flexibilité dans la filière Lait et produits laitiers Frédéric BERTASSI Direction Générale de l'alimentation Service de l'alimentation Sous-Direction de la Sécurité Sanitaire des Aliments mars 2015 Plan

Plus en détail

BREVET D 'ETUDES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE

BREVET D 'ETUDES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE 4.1. CONSTITUANTS BIOCHIMIQUES DES ALIMENTS 4.1.1. NATURE DES CONSTITUANTS Protides, Glucides, Lipides, Eléments minéraux, Vitamines, Eau. 4.1.2. PRINCIPALES PROPRIETES PHYSICO-CHIMIQUES DES CONSTITUANTS

Plus en détail

TRANCHAGE, MIXAGE ET MOULINAGE DES PREPARATIONS CHAUDES

TRANCHAGE, MIXAGE ET MOULINAGE DES PREPARATIONS CHAUDES Référence : PT/RES/016-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors des opérations très délicates de tranchage, mixage et moulinage des préparations. Mots clés : Cuisson / HACCP

Plus en détail

Canevas pour l établissement d un guide des bonnes pratiques au sens de l'art. 52 de l ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels

Canevas pour l établissement d un guide des bonnes pratiques au sens de l'art. 52 de l ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels Guide Berne, le 3 octobre 2006 Canevas pour l établissement d un guide des bonnes pratiques au sens de l'art. 52 de l ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels Version 1, octobre 2006

Plus en détail

Maisons-Alfort, le 23 avril 2010

Maisons-Alfort, le 23 avril 2010 Maisons-Alfort, le 23 avril 2010 LE DIRECTEUR GÉNÉRAL de l Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif au guide de bonnes pratiques d'hygiène et d'application des principes HACCP 'Industrie

Plus en détail

22 laboratoires regroupés pour créer un véritable maillage national

22 laboratoires regroupés pour créer un véritable maillage national 22 laboratoires regroupés pour créer un véritable maillage national A V I M A R 46 boulevard Clémenceau 85300 CHALLANS 02 51 93 42 20 02 51 49 41 05 @ avimar@avimar.net R E S A L A B B Z H ZI du Douarin

Plus en détail

VILLE D ANOULD CHARTE DES ATELIERS D ANIMATION CUISINE DANS LE CADRE DES NOUVELLES ACTIVITÉS PERISCOLAIRES (NAP)

VILLE D ANOULD CHARTE DES ATELIERS D ANIMATION CUISINE DANS LE CADRE DES NOUVELLES ACTIVITÉS PERISCOLAIRES (NAP) VILLE D ANOULD 2014 CHARTE DES ATELIERS D ANIMATION CUISINE DANS LE CADRE DES NOUVELLES ACTIVITÉS PERISCOLAIRES (NAP) SOMMAIRE I. Objectifs des ateliers de transformation alimentaire et de dégustation...

Plus en détail

Formateur OPC: M CAMIER. E. Août Objectifs: Connaître et expliquer les abréviations

Formateur OPC: M CAMIER. E. Août Objectifs: Connaître et expliquer les abréviations Formateur OPC: M CAMIER. E. Août 2014 Objectifs: Connaître et expliquer les abréviations 1 P.A.I. P.C.E.A. D.D.M. I.N.O.Q. D.D.C.S.P.P. P.N.N.S. P.M.S. A.N.S.E.S. 2 P.A.I.: Produit Alimentaire Intermédiaire

Plus en détail

Bactéries, virus, champignons. Comment protéger mon bébé des infections? Le guide de la désinfection pour les mamans

Bactéries, virus, champignons. Comment protéger mon bébé des infections? Le guide de la désinfection pour les mamans Bactéries, virus, champignons Comment protéger mon bébé des infections? Le guide de la désinfection pour les mamans L importance d un environnement sain pour bébé Pendant les premières années de la vie

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE SAINT-LYE

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE SAINT-LYE Document à conserver par la famille REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE SAINT-LYE (validé par le conseil municipal du 22 mai 2017) Objet Le restaurant scolaire est un service géré par la commune.

Plus en détail

31/01/2017. Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS. 1.Législation: 2.Étude de cas: Sommaire:

31/01/2017. Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS. 1.Législation: 2.Étude de cas: Sommaire: Sommaire: Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS IFAS 2017. Module 6 CIDC Cadre formateur 1.Législation 2.Étude de cas Circuit du linge propre et 3.Le linge propre a. Stockage b. Du bon usage

Plus en détail

HYGIÈNE EXIGENCES LÉGALES. Denis Torralba Grenoble

HYGIÈNE EXIGENCES LÉGALES. Denis Torralba Grenoble HYGIÈNE EXIGENCES LÉGALES Sommaire 1. Évolution des marchés 2. Les exigences du consommateur 3. Evolution du contexte réglementaire européen 4. Sécurité alimentaire 5. Nature des dangers dans la filière

Plus en détail

Métiers de l'alimentation

Métiers de l'alimentation Hygiène des locaux et des équipements Formation : Classe BP Boulanger Bac Pro boulanger pâtissier Seconde Bac pro CAP Pâtissier CAP Boulanger Bac Pro Boucher charcutier traiteur BEP Boucher charcutier

Plus en détail

Votre traçabilité pour 1 par jour

Votre traçabilité pour 1 par jour www.tracabilite-alimentaire.com Votre traçabilité pour 1 par jour La nécessité d'une traçabilité rigoureuse... Le règlement CE n 852/2004 du «Paquet Hygiène» définit, pour tous les exploitants du secteur

Plus en détail

FORMATION DES ÉQUIPES DE TERRAIN ET DE L ENCADREMENT

FORMATION DES ÉQUIPES DE TERRAIN ET DE L ENCADREMENT 1 Dans les crèches collectives municipales parisiennes La cuisine est faite sur place par un personnel formé et dans des locaux strictement contrôlées ce qui constitue un gage de qualité et de sécurité

Plus en détail

Préambule. Ces fiches rendent accessibles les informations de base facilitant ainsi l introduction de produits fermiers dans vos menus et gammes.

Préambule. Ces fiches rendent accessibles les informations de base facilitant ainsi l introduction de produits fermiers dans vos menus et gammes. Préambule Ce document est mis à votre disposition par la Chambre d Agriculture des Hautes-Alpes, en partenariat avec la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations).

Plus en détail

Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande

Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande DG Contrôle Secteur DIS Introduction La bactérie E. coli entérohémorragique

Plus en détail

Législation de l'hygiène, Union Européenne Mise à jour sept Tous les cours de Denis Corpet sont en ligne

Législation de l'hygiène, Union Européenne Mise à jour sept Tous les cours de Denis Corpet sont en ligne "Paquet Hygiène" Législation de l'hygiène, Union Européenne Mise à jour sept. 2014 Tous les cours de Denis Corpet sont en ligne http://corpet.net/denis Cette présentation PowerPoint n a guère d intérêt,

Plus en détail

Entreprise XXX E n t r AUTOCONTROLE. Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée

Entreprise XXX E n t r AUTOCONTROLE. Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée Entreprise XXX E n t r Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée Nom et adresse de l'établissement......... Nom du responsable légal... (détenteur du certificat

Plus en détail

Vikan améliore le niveau d hygiène et de sécurité alimentaire dans votre cuisine

Vikan améliore le niveau d hygiène et de sécurité alimentaire dans votre cuisine Vikan améliore le niveau d hygiène et de sécurité alimentaire dans votre cuisine Tous les produits sont disponibles en 6 couleurs ajoutez simplement le code couleur à la référence de l article. +2 +3 +4

Plus en détail

FROMAGES AU LAIT CRU

FROMAGES AU LAIT CRU FROMAGES AU LAIT CRU Trame ACTALIA Produits laitiers L alliance subtile du patrimoine, de la microbiologie et de la santé publique Académie Agriculture de France 5 mars 2014 Une maîtrise de la matière

Plus en détail

Guide d aide à la gestion des alertes d origine alimentaire (version révisée du 2 juillet 2009) Focus sur modalités pratiques

Guide d aide à la gestion des alertes d origine alimentaire (version révisée du 2 juillet 2009) Focus sur modalités pratiques Accompagner les producteurs laitiers fermiers sur la réglementation et la qualité sanitaire JEUDI 26 JANVIER 2012 À PARIS Guide d aide à la gestion des alertes d origine alimentaire (version révisée du

Plus en détail

VADEMECUM SECTORIEL AIDE À L INSPECTION EN

VADEMECUM SECTORIEL AIDE À L INSPECTION EN Version 2.0 Février 2017 Domaine de la Sécurité Sanitaire des Aliments VADEMECUM SECTORIEL AIDE À L INSPECTION EN ATELIER DE DÉCOUPE DE VIANDES DE BOUCHERIE ET DE VOLAILLES - LAGOMORPHES 1 / 9 Table des

Plus en détail

HYGIÈNe HoSPItaLIÈre bactéries multirésistantes (bmr)

HYGIÈNe HoSPItaLIÈre bactéries multirésistantes (bmr) HYGIÈNe HoSPItaLIÈre bactéries multirésistantes (bmr) établissement certifié par la Haute autorité de Santé en 2007 CoLLeCtIoN LIVRETS D INFORMATION POUR LES PERSONNES MALADES & LEURS PROCHES Le Centre

Plus en détail

PARTIE II SYSTEME DE GESTION POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE

PARTIE II SYSTEME DE GESTION POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE PARTIE I - INTRODUCTION 1. LEGISLATION DE BASE 2 2. DOMAINES D APPLICATION 3 3. PRESENTATION DU 6 SECTEUR/ASSOCIATIONS 4. UTILISATION DU GUIDE 10 4.1. OBJECTIFS 10 4.2. CONTENU ET STRUCTURE 11 4.3. MESURES

Plus en détail

Comment se protéger du risque?

Comment se protéger du risque? Comment se protéger du risque? Éviter les risques. Principes généraux de prévention Évaluer les risques qui ne peuvent être évités. Combattre les risques à la source. Adapter le travail à l homme. Prendre

Plus en détail

TEXTES REGLEMENTAIRES

TEXTES REGLEMENTAIRES I - LEGISLATION GENERALE et HYGIENE 1) Règlement CE n 178/2002 du 28 janvier 2002 JOCE L31 Texte de référence essentiel dont découlent toutes les prescriptions de la législation alimentaire de l alimentation

Plus en détail

Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments

Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments La Direction Départementale des Services Vétérinaires : DDSV Ministère de l Agriculture et de la Pêche Direction Générale de l Alimentation

Plus en détail

Organisation de la gestion des alertes alimentaires en France

Organisation de la gestion des alertes alimentaires en France Organisation de la gestion des alertes alimentaires en France --- Séminaire Anses "Surveillance de la qualité sanitaire des aliments» du 22 novembre 2012 1 PLAN 1. Les objectifs 2. Les chiffres 3. Les

Plus en détail

Où se procurer les aliments?

Où se procurer les aliments? Où se procurer les aliments? Dans tous les magasins d alimentation Ou en direct chez les producteurs sous certaines conditions. Pour les productions primaires : Miel, fruits et légumes Leur achat en direct

Plus en détail

Présentation HPP-Ecobion

Présentation HPP-Ecobion Présentation HPP-Ecobion HPP-Ecobion SA : - 33 ans d expérience - Analyses (microbio, chimie, physique) -Audits - Comptage particulaire - Accompagnement (Iso 9001) - Formations - Validation de plan d aménagement

Plus en détail

European Scientific Journal January 2017 edition vol.13, No.2 ISSN: (Print) e - ISSN

European Scientific Journal January 2017 edition vol.13, No.2 ISSN: (Print) e - ISSN Evaluation Du Système D hygiène Dans Les Locaux Des Restaurationsscolaires, À La Région d El Gharb Cherardabnihssen, Par Rapport Auxexigences Normatives Internationales S. El Ghaza Y. Chbab E. Bakrim B.

Plus en détail

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS Service Santé Environnement Alain BETHEMBOS ingénieur d études Patrick MAGNEZ technicien sanitaire 1 PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Le PMS (Plan de Maîtrise Sanitaire)

Plus en détail

GLOSSAIRE DES FICHES OUTILS

GLOSSAIRE DES FICHES OUTILS GLOSSAIRE DES FICHES OUTILS Introduction Le groupe de travail GBPH a réalisé plusieurs fiches outils dans lesquelles des termes devraient être définis pour faciliter la compréhension des lecteurs. Les

Plus en détail

Hygiène Stérilisation

Hygiène Stérilisation Formation des correspondants en hygiène hospitalière Répondre aux exigences de la circulaire DGS/DH n 6454 du 29 décembre 2000 relative à la prévention des infections nosocomiales dans les établissements

Plus en détail

Camp accueillant des mineurs

Camp accueillant des mineurs FORMATION HYGIENE 2007 Camp accueillant des mineurs 1 Les référentiels Arrêté interministériel du 29 septembre 1997 fixant les conditions d'hygiène applicables dans les établissement de restauration collective

Plus en détail

VADE-MECUM SECTORIEL Entreposage

VADE-MECUM SECTORIEL Entreposage Version 1.0 mai 2016 Domaine de la Sécurité Sanitaire des Aliments VADE-MECUM SECTORIEL Entreposage 1/15 REFERENCES REGLEMENTAIRES ENTREPOSAGE - Règlement n 37/2005 du 12 janvier 2005 relatif au contrôle

Plus en détail

Appliquer la réglementation dans la filière

Appliquer la réglementation dans la filière Appliquer la réglementation dans la filière laitière fermière re Appliquer la réglementation dans la filière laitière fermière Traçabilit abilité Principes réglementaires r et exemple 2 Traçabilité : principes

Plus en détail

Introduction. Quel matériel? Instrumentation chirurgicale, Garrot, haricot, plateau

Introduction. Quel matériel? Instrumentation chirurgicale, Garrot, haricot, plateau Traitement du matériel réutilisable Correspondants en Hygiène Septembre 2014 Anne-Céline BALLET 1 Introduction La sécurité des patients et du personnel vis à vis du risque infectieux est une exigence essentielle

Plus en détail