LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE"

Transcription

1 LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE 1. Et si on goûtait! L apprentissage du goût passe par la découverte des aliments. Il est important de prendre le temps de faire découvrir à votre enfant les aliments entiers car l enfant est très sensible aux formes et aux couleurs. Les différentes saveurs sont le sucré, le salé, l acide et l amer. Le nourrisson acquiert les saveurs par l apprentissage sauf pour la saveur sucrée qui est innée. D où l importance de faire découvrir dès que possible à votre enfant toutes les saveurs présentes dans les préparations culinaires. D ailleurs, les bourgeons gustatifs sont plus nombreux dans la bouche de l enfant (intérieur des joues et partie inférieure de la langue) que dans celle des parents, ce qui le rend hypersensible à l égard de la perception sensorielle. La régression des papilles et la modification de leurs localisations s achèvent vers 6 ans. C est alors que progressivement votre enfant se fera sa propre opinion sur les aliments. 1 À partir de 2-3 ans et jusqu à 8-10 ans, l enfant peut refuser les nouveaux aliments. C est ce que l on appelle la néophobie alimentaire. Il est important de lui présenter les aliments sous différentes préparations car il se familiarise avec les plats régulièrement présentés sur la table. Il est important aussi d éviter de remplacer ces aliments, refusés dans un premier temps, par ceux qu il aime, souvent riches en sucre. Six-sept ans est l âge idéal pour apprendre à déguster les aliments, prendre le temps de regarder, sentir, toucher, goûter, écouter et partager ces ressentis avec les autres en y associant un vocabulaire de plus en plus approprié. C est aussi la période idéale pour transmettre à votre enfant le talent de vos recettes familiales. Nous naissons avec le potentiel parole mais nous ne saurons jamais parler sans apprentissage. Goût et odorat demandent le même effort : si vous n apprenez pas à votre enfant à manger et sentir, il ne le saura pas. A partir de 7ans, il est intéressant de sensibiliser les enfants à la notion de «portion» permettant d affiner la compréhension des messages ciblant le grand public comme par exemple «Manger 5 fruits et légumes par jour». Il s agit en réalité de 5 portions de fruits et légumes par jour sachant qu une portion correspond à 80/100g (taille d un point ou de deux cuillères à soupe pleine : une tomate de taille moyenne, une grosse carotte, une poignée de haricots verts, un bol de soupe, une petite pomme, deux abricots, 4-5 fraises, une banane...).

2 2. Un équilibre alimentaire indispensable pour tout enfant À partir de deux ans, les enfants peuvent consommer tous les aliments et sous toutes les textures (mixés, en purée, en morceaux). Il est indispensable que leur alimentation soit la plus variée et régulière possible lors des trois repas de la journée et le goûter (petit déjeuner, déjeuner, goûter, dîner). Chaque groupe d aliments apporte en quantité hétérogène, des nutriments, des minéraux et vitamines qui se complètent. Les enfants ont besoin des 7 groupes d aliments en quantités adaptées à la croissance et répartis sur trois repas plus un goûter. La boisson : l'eau à volonté Les céréales et le pain Les fruits et légumes La viande, le poisson et les oeufs Les produits laitiers Les matières grasses Les produits sucrés Petit déjeuner Déjeuner Goûter Dîner 2 La répartition des aliments sur les 3 repas de la journée plus le goûter, en quantité et en qualité, évitera aux enfants de grignoter et de consommer des aliments transformés trop souvent riches en sucre et en graisses cachés. Il est préférable de privilégier des aliments bruts afin de mieux doser les quantités de matières grasses, de sucre et de sel ajoutés. De plus, le goût des aliments est plus distinct ce qui facilite l apprentissage au goût. Delphine GEORGELET Diététicienne Mission Nutrition de Poitou-Charentes

3 3. Les 9 repères du PNNS pour vous aider A trouver avec votre enfant (Relier les aliments à la bulle correspondante : quantité d huile et sucre apportée)* Les aliments présentés ci-dessus apportent des sucres et graisses cachés. * Valeurs nutritionnelles moyennes par type de produits extraites du Guide des aliments , Savoir manger écrit par le Dr Jean-Michel COHEN et le Dr Patrick SEROG. 3 Leur consommation doit donc être limitée (pas tous les jours). Ils font partie «des aliments PLAISIR» (NB : Les cuillères représentées correspondent à des cuillères à café et un morceau de sucre à 5g de sucre) Réponses : La cannette = 7 morceaux de sucre, Ces 9 repères vous aideront à trouver un bon équilibre alimentaire. Pour mettre en pratique ces repères au quotidien, composer des repas variés et adaptés à vos besoins, consulter le site : reperes/

4 4. À trouver avec votre enfant Les aliments présentés ci-dessous apportent des sucres et graisses cachés. Relier les aliments à la bulle correspondante ou dessiner de nouvelles bulles : quantité d huile et de sucre apportée 1. 4 Réponses : 2 La consommation des sucres et des graisses doit donc être limitée (pas tous les jours). Ils font partie des aliments PLAISIR. 1. Valeurs nutritionnelles moyennes par type de produits extraites du Guide des aliments , Savoir manger écrit par le Dr Jean-Michel COHEN et le Dr Patrick SEROG. 2. Réponses : Note : Les cuillères représentées correspondent à des cuillères à café (c à c) et un morceau de sucre à 5g de sucre. La cannette = 7 morceaux de sucre, 3 c à c de pâte à tartiner = 3 morceaux de sucre + 1 c à c d huile, 1 paquet individuel de chips (30g) = 1 c à c d huile, 1 barre chocolatée = 5 morceaux de sucre + 1 c à c d huile, 1 paquet de biscuits secs fourrés au chocolat (300g) = 15 morceaux de sucre = 3 à 4 c à c d huile

5 5. La période de consommation des fruits et légumes Les Fruits et Légumes seront meilleurs si tu les consommes pendant leur véritable saison. À toi de retrouver la bonne saison de consommation des fruits et légumes qui sont à la maison. 5

REPÈRES MÉDICAUX. Annexe n 1 Le mot de la Diet

REPÈRES MÉDICAUX. Annexe n 1 Le mot de la Diet REPÈRES MÉDICAUX Activités Physiques et Sportives et Alimentation Annexe n 1 Le mot de la Diet 1. Et si on goûtait! Après un séjour dans le liquide amniotique, l allaitement constitue pour le bébé une

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées par Emmanuelle Houssais. Le choix du lait maternel ou

Plus en détail

Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité

Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité Diaporama d information à l adresse des parents d élèves en écoles maternelles et des partenaires Quelques données: L'Alsace est la 2ème

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants PETITE ENFANCE Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants Une politique nutritionnelle volontariste pour la santé de vos

Plus en détail

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman L alimentation, l alliée du jeune rugbyman Sommaire Quelques conseils pour bien t alimenter avant et pendant la compétition La semaine qui précède la compétition Le repas de la veille de la compétition

Plus en détail

Jeunes sportifs : les repas malins au ski

Jeunes sportifs : les repas malins au ski Jeunes sportifs : les repas malins au ski Fiche enseignant alimentation CPC Grenoble - 38 1 2009 Le repas de la veille au soir Ce repas permet de stocker de l'énergie pour l'activité physique du lendemain.

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

La composition du pique-nique

La composition du pique-nique Les repas La composition du pique-nique Salle avec tableau extérieur Objectifs de l atelier : Déterminer l origine et classer les aliments. Connaître les aliments préconisés pour un pique-nique. Équilibrer

Plus en détail

Les grandes règles de l alimentation chez le sportif

Les grandes règles de l alimentation chez le sportif Les grandes règles de l alimentation chez le sportif Pourquoi un équilibre alimentaire? Pour apporter tous les nutriments, les vitamines et les minéraux à l organisme Pour être en bonne santé Pour une

Plus en détail

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline Alimentation 2 4 Ans Dr Decline 14/12/2016 Répartition des repas chez l'enfant de 1 à 3 ans Répartition de la Valeur Energétique 30% 15% 408 Kcal 204 Kcal 340 Kcal 408 Kcal 25% 30% Petit Déjeuner Déjeuner

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS :

L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS : L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS : 4 OU 5 REPAS ; PERIODE DE TRANSITION Composition d un biberon : Soit : 180 ml d eau + 6 mesurettes de poudre de lait pour nourrisson (ou lait de suite) Soit : 210

Plus en détail

Le Pique-nique et le développement durable

Le Pique-nique et le développement durable Les repas Salle avec tableau 45 à 55 min. Le Pique-nique et le développement durable En amont de cet atelier réaliser la fiche pédagogique : Composition du pique-nique Objectifs de l atelier : Sensibiliser

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

Qu est-ce que l équilibre alimentaire?

Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Je m'informe sur l'équilibre alimentaire Notre bonne santé est en grande partie liée à notre alimentation. Il est donc essentiel d avoir une alimentation équilibrée, même lorsqu on ne souffre d aucune

Plus en détail

Le goûter et le développement durable

Le goûter et le développement durable Salle, extérieur Les repas 40 à 50 min. Le goûter et le développement durable Objectifs de l atelier : Découvrir l empreinte écologique des produits consommés dans leur quotidien. Comprendre l équilibre

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 28 SOMMAIRE Les collations Evolution du comportement alimentaire Définitions Intérêts d une collation Comment lutter contre le grignotage? Cas pratiques A

Plus en détail

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016 Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais du dimanche 25 septembre 2016 Fiche conseils n 4 juin 2016 Pour le mois de mai je vous avais proposé l objectif suivant : «prendre conscience des

Plus en détail

Je veille sur l'alimentation de mon bébé, mois après mois

Je veille sur l'alimentation de mon bébé, mois après mois Je veille sur l'alimentation de mon bébé, mois après mois Cabinet medical : 84 rue docteur albert barraud Adresse du site : www.docvadis.fr/docteurcarrera Validé par le Comité Scientifique Médecine générale

Plus en détail

Fiche technique. Cuisine

Fiche technique. Cuisine Fiche technique Cuisine Fiche technique Cuisine Tranches d'âges concernées : 8-10 et 11-13 ans Objectif général : Initier un public à la cuisine Objectifs opérationnels : Pédagogiques : - Développer les

Plus en détail

CARNET ALIMENTAIRE. A tenir pendant au moins 3 jours de semaine consécutifs et 1 jour de week-end.

CARNET ALIMENTAIRE. A tenir pendant au moins 3 jours de semaine consécutifs et 1 jour de week-end. CARNET ALIMENTAIRE Ce carnet alimentaire permet à votre diététicienne de cerner vos habitudes alimentaires afin de repérer les points positifs et les erreurs à corriger. C est le point de départ de votre

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 50 SOMMAIRE Les produits sucrés Quelques chiffres La famille des produits sucrés Focus sur les glucides Les recommandations La place des produits sucrés dans

Plus en détail

La composition du goûter

La composition du goûter Les repas Salle avec tableau extérieur Durée : 30 à 40 minutes La composition du goûter Objectifs de l atelier : Déterminer l origine des aliments et en établir une classification. Identifier et reconnaître

Plus en détail

2 nde CGEA LEGTA La Vinadie - Figeac. De la fourche à la fourchette - Céline RAVELLO Legta La Vinadie

2 nde CGEA LEGTA La Vinadie - Figeac. De la fourche à la fourchette - Céline RAVELLO Legta La Vinadie 2 nde CGEA LEGTA La Vinadie - Figeac De la fourche à la fourchette - Céline RAVELLO - 2017-03-07 - Legta La Vinadie 1 Sommaire Pourquoi je mange? Qu est-ce que je mange? Qu est-ce que l équilibre alimentaire?

Plus en détail

L EQUILIBRE ALIMENTAIRE. Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne

L EQUILIBRE ALIMENTAIRE. Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne L EQUILIBRE ALIMENTAIRE Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne DÉFINITION DE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Une règle de base de toute alimentation saine. Une

Plus en détail

L ALIMENTATION EXERCICE

L ALIMENTATION EXERCICE L ALIMENTATION EXERCICE 1 Lis les mots à voix haute. Valeur nutritive Alimentation saine Aliment Consommation Groupes alimentaires Guide alimentaire Protéines Vitamines Poissons Minéraux Lait Produits

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers

ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers Objectifs pour les personnes en situation de handicap Apporter des informations adaptées sur la prévention des cancers par l alimentation. Susciter

Plus en détail

Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS. Les clés d une bonne alimentation

Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS. Les clés d une bonne alimentation Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS Les clés d une bonne alimentation Pour mieux choisir son alimentation, il est rassurant de savoir qu aucun aliment, ni aucune famille d'aliments, ne réalise à

Plus en détail

SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS NEUVIÈME SÉANCE RÉGIMES DIÉTÉTIQUES DIVERSIFIÉS

SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS NEUVIÈME SÉANCE RÉGIMES DIÉTÉTIQUES DIVERSIFIÉS SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS NEUVIÈME SÉANCE RÉGIMES DIÉTÉTIQUES DIVERSIFIÉS Alimentation de l enfant de 6 mois à 3 ans Le début de la diversification A PARTIR

Plus en détail

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février 2016 Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Aliments essentiels PROTEINES MUSCLE (récupération) -Viande -Poisson -Œuf -Laitages -Légumes secs OS, CONTRACTION

Plus en détail

LE NOUVEAU PLAN ALIMENTAIRE

LE NOUVEAU PLAN ALIMENTAIRE LE NOUVEAU PLAN ALIMENTAIRE Dans un souci d améliorer notre prestation, Sarcel a engagé un processus de réflexion sur la qualité nutritionnelle des repas servis aux restaurants scolaires et aux centres

Plus en détail

SCIENCES. L équilibre alimentaire I) QUE MANGEONS-NOUS?

SCIENCES. L équilibre alimentaire I) QUE MANGEONS-NOUS? I) QUE MANGEONS-NOUS? 1. Citez des exemples d aliments que vous avez l habitude de manger. 2. Peut-on trouver des points communs entre ces aliments? Peut-on regrouper ces aliments par famille? Pyramide

Plus en détail

Nutrition : L équilibre alimentaire

Nutrition : L équilibre alimentaire Nutrition : L équilibre alimentaire Module 1 Sources : dossier «Cap sciences 2004» http : //www.nutrition-sante.com http : //www.inpes.santé.fr http : //www.mangerbouger.fr/pnns 1 Nutrition et équilibre

Plus en détail

2-Vrai ou faux? 9. Il faut boire de l eau réparti pendant toute la journée. 10. C est bien de manger du fromage tous les jours.

2-Vrai ou faux? 9. Il faut boire de l eau réparti pendant toute la journée. 10. C est bien de manger du fromage tous les jours. 1-Écoutez cette émission télé qui vous propose dix conseils de bien-être, puis répondez aux questions cidessous. 2-Vrai ou faux? VRAI FAUX 1. Il ne faut pas varier les fruits. 2. Il faut manger des produits

Plus en détail

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise?

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Heureusement non Apprenons à connaître les produits sucrés pour mieux

Plus en détail

Messages nutrition santé

Messages nutrition santé Fiche A1 Des éléments de connaissance Les avancées de la recherche précisent le rôle que joue tant l inadéquation des apports alimentaires que l insuffisance d activité physique et la sédentarité dans

Plus en détail

Fin de vie et alimentation. Diététique

Fin de vie et alimentation. Diététique Fin de vie et alimentation Diététique Ne plus parler de régimes : Pour les personnes en fin de vie, il n y a aucune raison de prendre en compte les régimes hypolipémiants, hyposodés, hypocaloriques, Pour

Plus en détail

Numéro Le supplément de

Numéro Le supplément de Numéro 1-2008 L'obésité L'obésité Le supplément de SOCHAUX Plus Les 10 conseils du Docteur Mali'Boo Mange à des heures régulières Mange au moins 5 fruits ou légumes par jour Bois de l'eau à volonté Marche

Plus en détail

Menu type du sportif

Menu type du sportif Menu type du sportif On ne mange pas de la même façon en période d entraînement, avant l effort, pendant l effort, ou même après. tous les jours et lors de l entraînement Petit déjeuner Un produit laitier

Plus en détail

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION La compétition pour un sportif est l aboutissement de nombreux efforts. C est pourquoi il est important d avoir une alimentation appropriée afin de mette toutes

Plus en détail

1 re étape : Les activités physiques d Arthur Sur l illustration, repère et entoure les activités physiques d Arthur. À TABLE AVEC ARTHUR

1 re étape : Les activités physiques d Arthur Sur l illustration, repère et entoure les activités physiques d Arthur. À TABLE AVEC ARTHUR Fiche activité 1 : Manger, pour quoi? 1 re étape : Les activités physiques d Arthur Sur l illustration, repère et entoure les activités physiques d Arthur. À TABLE AVEC ARTHUR www.passioncereales.fr Passion

Plus en détail

Alimentation du jeune enfant

Alimentation du jeune enfant Alimentation du jeune enfant I. Alimentation des nourrissons 1. Les besoins alimentaires Besoins nutritionnels moyens : Nouveau-né : 80 cal / Kg 1 er : 120 cal / Kg 3 ème mois : 120 cal / Kg 6 ième : 100

Plus en détail

L ALIMENTATION 1. 1, D où viennent nos aliments?

L ALIMENTATION 1. 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 2 1, D où viennent nos aliments? Les aliments que nous mangeons sont soit d origine: -. : la viande, le poisson, les œufs, le lait. - :

Plus en détail

JE CONNAIS MA LEçON SI :

JE CONNAIS MA LEçON SI : Prénom : Date : Evaluation - Les aliments Connaissances et capacités évaluées A AR ECA Connaître les 7 groupes alimentaires. Connaître le rôle de chaque groupe dans l organisme. Savoir ce que signifie

Plus en détail

L ALIMENTATION 1, D où viennent nos aliments?

L ALIMENTATION 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1, D où viennent nos aliments? 2 Les aliments que nous mangeons sont soit d origine: -. : la viande, le poisson, les œufs, le lait. - :

Plus en détail

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport LA PYRAMIDE ALIMENTAIRE LES FECULENTS Pour courir plus vite, mangez des «vrais sucres lents» Pourquoi «lents»? Pourquoi

Plus en détail

Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise

Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise nutrijeu Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise Selon le temps dont vous disposez et des consignes qui vous seront proposées,

Plus en détail

Quelle collation choisir pour votre enfant?

Quelle collation choisir pour votre enfant? Quelle collation choisir pour votre enfant? QUELLE PLACE SUR LES REPAS DE LA JOURNEE? Une journée alimentaire idéale = 4 repas (dont le goûter) + 1 collation. La collation ne doit représenter que 5% des

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation EXIGENCES REGLEMENTAIRES EN RESTAURATION SCOLAIRE Décret n 2011-1227

Plus en détail

Moi Ce carnet appartient à :

Moi Ce carnet appartient à : Moi Ce carnet appartient à : Pourquoi je mange A moi de jouer! Atelier 1 LS GOÛTS T LS SAVURS NOS 5 SNS SONT UTILS AU MOMNT DU RPAS : La vue : avec les yeux, on voit le plat que l on va manger Le toucher

Plus en détail

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda JUS D ORANGE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda CAFE Boissons vin - thé

Plus en détail

Des repères pour croquer la vie

Des repères pour croquer la vie Des repères pour croquer la vie Objectifs pédagogiques - Associer à la notion de variété alimentaire, celle de portion - Prendre conscience de l influence du contexte dans la détermination d une portion

Plus en détail

Mémo pratique pour estimer les quantités consommées

Mémo pratique pour estimer les quantités consommées Mémo pratique pour estimer les quantités consommées Les repères de consommation Pain, biscottes, céréales Les céréales : un bol plein au 2/3 c est 60g (sauf le muesli qui est beaucoup plus lourd). On estime

Plus en détail

Si l effort sportif dure plus d une heure, il faut prendre une collation légère après la séance (un yaourt, une compote, 1 à 2 biscuits).

Si l effort sportif dure plus d une heure, il faut prendre une collation légère après la séance (un yaourt, une compote, 1 à 2 biscuits). L ACTIVITÉ PHYSIQUE o Points de repère Les modes de vie ont évolué. Les enfants sont plus sédentaires : voiture, jeux vidéos, télévisions font économiser 200 à 300 kcal par jour. Cela entraîne une prise

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

Les Glucides. Session 4

Les Glucides. Session 4 Les Glucides Session 4 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter la proportion

Plus en détail

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS 1 FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS Energétique alimentaire : Le corps humain a besoin d énergie pour accomplir toutes ses fonctions physiologiques, y compris le travail et autres activités, le maintien de

Plus en détail

Le rôle du diététicien. Conseils et suivi pour une alimentation «aidante»

Le rôle du diététicien. Conseils et suivi pour une alimentation «aidante» Le rôle du diététicien Conseils et suivi pour une alimentation «aidante» Virginie DUBOIS Diététicienne-nutritionniste (Paris) Observations et Rôles du diététicien Interrogations et remarques de patients

Plus en détail

Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015

Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015 Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015 Diététicienne (49) AVOIR une alimentation équilibrée et variée C est-à-dire: celle recommandée pour tous. Consommez 3 produits laitiers par jour, en privilégiant

Plus en détail

Les Repères de consommation

Les Repères de consommation GEMRCN et NUTRITION Les Repères de consommation Lait et produits laitiers (fromages, yaourts) A chaque repas 3 à 4 fois par jour Les Produits sucrés Limiter la consommation Les Matières grasses Limiter

Plus en détail

Lifestyle Balanced Solutions

Lifestyle Balanced Solutions Lifestyle Balanced Solutions Un programme proposé par Amway Connaissances générales et informations détaillées Dr. Claudia Osterkamp Parcours professionnel : Diplômée de l Université de Munich en Nutrition

Plus en détail

Lifestyle Balanced Solutions

Lifestyle Balanced Solutions Programme Amway Lifestyle Balanced Solutions Informations de fond Dr. Claudia Osterkamp Parcours professionnel : Diplômée de l Université de Munich en Nutrition et Science de l Alimentation. Nutritionniste

Plus en détail

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour UNE ALIMENTATION EQUILIBREE ET DIVERSIFIEE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Une alimentation équilibrée consiste à privilégier les aliments permettant de couvrir les besoins nutritionnels

Plus en détail

Fourchette verte. Affiliation. senior Partie spécifique

Fourchette verte. Affiliation. senior Partie spécifique Das Label der ausgewogenen Ernährung Le label de l alimentation équilibrée Il marchio dell alimentazione equilibrata Affiliation Fourchette verte senior Partie spécifique Table des matières 1 Qu est-ce

Plus en détail

A3 Tu prends soin de ton corps

A3 Tu prends soin de ton corps A3 Tu prends soin de ton corps Tu trouves dans cette partie des informations sur l alimentation et sur les étirements. A3.1 L équilibre nutritionnel On parle de ce que l on mange de deux manières différentes

Plus en détail

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE 2014 - LES HALLES SOLANID - LODÈVE LA CHARTE DES HALLES SOLANID Une origine des produits : frais, de saison, à maturité, prioritairement locaux, de bonnes filières

Plus en détail

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants.

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants. Éducation à la santé Pique nique et goûter équilibré. Voir livret manger bouger pour la santé C2 (p10) et C3 (p17) et fiches en complément du livret sur le site USEP. Vous trouverez en annexe : Une fiche

Plus en détail

Le matin, on fait le "plein"

Le matin, on fait le plein Pour le "PETIT" déjeuner voyez "GRAND" www.cramif.fr Le matin, on fait le "plein" Ce n est pas parce que l on dort que la vie s arrête : notre corps respire, digère, rêve... et consomme de l énergie. Un

Plus en détail

Potpotam, le créateur de goût pour les bouts d choux

Potpotam, le créateur de goût pour les bouts d choux Potpotam, le créateur de goût pour les bouts d choux L histoire de la marque Potpotam, c est l histoire de Maxime et Sébastien, deux amis qui se sont rencontrés en 2001 dans un Lycée Hôtelier. Diplômes

Plus en détail

La saine alimentation

La saine alimentation Capsule du prof Jeunes Cœur atout MC La saine alimentation De la maternelle à la 1 re année Jeunes Cœur atout MC 2015 Fondation des maladies du cœur et de l AVC De la maternelle à la 1 re année La saine

Plus en détail

Fourchette verte. Affiliation. adulte Partie spécifique

Fourchette verte. Affiliation. adulte Partie spécifique Das Label der ausgewogenen Ernährung Le label de l alimentation équilibrée Il marchio dell alimentazione equilibrata Affiliation Fourchette verte adulte Partie spécifique Table des matières 1 Qu est-ce

Plus en détail

PETI DÉJEUNER & GOÛTER

PETI DÉJEUNER & GOÛTER PETI DÉJEUNER & GOÛTER 3 Sommaire INTRODUCTION LA PYRAMIDE LE PETIT DÉJEUNER -LE TRADITIONNEL -LE LÉGER -LE CAMPAGNARD -LE RAPIDE MON ENFANT NE VEUT PAS PRENDRE DE PETIT DÉJEUNER LE GOÛTER DE L APRÈS -

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 PLAN LES NUTRIMENTS MACRONUTRIMENTS MICRONUTRIMENTS HYDRATATION LA JOURNEE ALIMENTAIRE DU JEUNE SPORTIF DEPISTAGE DES TCA

Plus en détail

DOSSIER CUISINE. Quelques équivalences culinaires

DOSSIER CUISINE. Quelques équivalences culinaires DOSSIER CUISINE > Quelques équivalences culinaires > Les quantités par personne > La ration journalière et les groupes alimentaires > Les temps de cuisson Quelques équivalences culinaires Pour calculer

Plus en détail

Importance du petit déjeuner. Pourquoi Et Quoi?

Importance du petit déjeuner. Pourquoi Et Quoi? Importance du petit déjeuner Pourquoi Et Quoi? RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR LE PETIT DÉJEUNER NULS GARÇONS FILLES 0 20 40 60 80 100 120 Question 2 : avant de partir à l école, prends-tu un petit déjeuner?

Plus en détail

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline Notions De Base En Nutrition Dr Decline 14/12/2016 Composition Du Repas Répartitions Lipides : 25 à 30 % Glucides : 50 à 55 % Protides : 25 a 30 % Répartition des principaux Nutriments Lipides Glucides

Plus en détail

Gratin de blettes au comté

Gratin de blettes au comté Gratin de blettes au comté Ingrédients : Quelques feuilles de blettes (l équivalent de 220g ici) 30g de comté ou autre fromage (proportion à adapter suivant l âge de bébé) Préparation : Lavez les blettes

Plus en détail

n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans

n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans Informer pour mieux se nourrir Bien des idées circulent sur la façon de se nourrir aujourd hui. Elles sont souvent contradictoires et

Plus en détail

L ALIMENTATION ENRICHIE ET LES MIXES EN INSTITUTION : COMMENT COMBINER SAVEURS ET QUALITE NUTRITIONNELLE?

L ALIMENTATION ENRICHIE ET LES MIXES EN INSTITUTION : COMMENT COMBINER SAVEURS ET QUALITE NUTRITIONNELLE? L ALIMENTATION ENRICHIE ET LES MIXES EN INSTITUTION : COMMENT COMBINER SAVEURS ET QUALITE NUTRITIONNELLE? Jeudi 16 octobre 2008 PLOUFRAGAN Frédéric ric DUSART : Professeur certifié en production culinaire

Plus en détail

L alimentation des enfants de 0 à 3 ans

L alimentation des enfants de 0 à 3 ans L alimentation des enfants de 0 à 3 ans Repères du P.N.N.S. Le P.N.N.S. : Programme National Nutrition Santé existe depuis 2011, il a pour but d améliorer la santé de la population. Il s articule autour

Plus en détail

Avis plat lyophilisé : Summit to eat Ragoût de Boeuf et Pommes de terre

Avis plat lyophilisé : Summit to eat Ragoût de Boeuf et Pommes de terre Summit to eat est une marque récente dans le milieu de la bouffe outdoor / plat lyophilisé. Par contre ce n est pas si nouveau que ça car c est ni plus ni moins la relève de la célèbre marque Mountain

Plus en détail

Les dix-heures et les quatre-heures. Trois ou cinq repas? Importants pour l enfant: les coupe-faim Bien équipés Goûter sain avec des produits laitiers

Les dix-heures et les quatre-heures. Trois ou cinq repas? Importants pour l enfant: les coupe-faim Bien équipés Goûter sain avec des produits laitiers www.swissmilk.ch NEWS ER Actualités de la recherche nutritionnelle et diététique Décembre 2009 Les dix-heures et les quatre-heures Trois ou cinq repas? Importants pour l enfant: les coupe-faim Bien équipés

Plus en détail

Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2

Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2 Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2 Ariane Dufour - Laure Du Chaffaut AFSSA/DERNS/PASER Présentation au GT DGAL Lipides,

Plus en détail

Livret 4. Évaluation de 2 e primaire Juin Les tâches de mise en lien. Le traitement de données. Écouter. Initiation scientifique. Nom :.

Livret 4. Évaluation de 2 e primaire Juin Les tâches de mise en lien. Le traitement de données. Écouter. Initiation scientifique. Nom :. Évaluation de 2 e primaire Juin 2015 Livret 4 Les tâches de mise en lien Le traitement de données Écouter Initiation scientifique Nom :. Prénom :. Classe :. FÉDÉRATION DE L ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL CATHOLIQUE

Plus en détail

Traitement des obésites en pratique

Traitement des obésites en pratique Traitement des obésites en pratique Dr A.H. Brahimi Médecin acupuncteur nutritionniste @: brahimihamid@yahoo.fr ASA TCM-Kongress. Solothurn 1-3 Dec 2016 Acupuncture Protocole de points standard: VE 20

Plus en détail

Express. Mai

Express. Mai www.lecoeuralire.com Mai 2017 Express Comme le dit le dicton : «En mai, fais ce qu il te plait!» La neige a fondu On peut enfin aller se promener dans les parcs sans nos grosses botttes de neige C est

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

LA DENSITE CALORIQUE. Damien GALTIER, diététicien

LA DENSITE CALORIQUE. Damien GALTIER, diététicien LA DENSITE CALORIQUE LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire

Plus en détail

Le sel : il en faut un peu... Mais pas trop!

Le sel : il en faut un peu... Mais pas trop! Le sel : il en faut un peu... Mais pas trop! Nous en consommons trop! En moyenne, nous en consommons environ 8 à 9 g par jour alors que 5 à 6 g sont suffisants. Où trouve-t-on du sel?. On distingue deux

Plus en détail

Leader Price Bébé Bio, une nouvelle gamme pour les petits gourmands

Leader Price Bébé Bio, une nouvelle gamme pour les petits gourmands D O S S I E R D E P R E S S E Octobre 2016 Leader Price Bébé Bio, une nouvelle gamme pour les petits gourmands Contact Media Leader Price Communication Presse et Relations Publiques Rémi Ta ngoc : +33

Plus en détail

Crèches municipales sept 2017

Crèches municipales sept 2017 Crèches municipales sept 2017 LUNDI 2 oct MARDI 3 oct MERCREDI 4 oct JEUDI 5 oct VENDREDI 6 oct 18 à 36 Duo de céleri et carottes Asperges Tomates vinaigrette Lentilles vinaigrette Potage de betteraves

Plus en détail

Édition spéciale BIEN MANGER. Dès 6 ans. 10 infographies. des conseils pour bien se nourrir. Magazine «Bien mang réalisé avec

Édition spéciale BIEN MANGER. Dès 6 ans. 10 infographies. des conseils pour bien se nourrir. Magazine «Bien mang réalisé avec Édition spéciale BIEN MANGER Dès 6 ans 10 infographies des conseils pour bien se nourrir Magazine er» «Bien mang réalisé avec LPQ_bienmanger_couv_OK.indd 1 24/09/09 15:54:23 Ce qui façonne notre alimentation

Plus en détail

Mon diabète et moi. Diabète : Pas de régime mais du plaisir!

Mon diabète et moi. Diabète : Pas de régime mais du plaisir! Mon diabète et moi Diabète : Pas de régime mais du plaisir! Durée : 2h00 de 9h30 à 11h30. Le matériel sera à prendre au cabinet de la COSSE à Médi-Cité le samedi matin. Animateur 1 : faire circuler la

Plus en détail

La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2

La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2 La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2 Peu importe votre âge, il est important d adopter une alimentation saine. Le fait de bien manger vous aidera à vous sentir bien tous

Plus en détail