A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques?"

Transcription

1 A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques? Dr Nadia Bouamrane N Médecine Interne-Douleur

2 Généralités «Mi-graine» Hemi- crâne,hemi-graine,migraine Galien ( avant JC ). «Achaqîqa» de «chaqqa» fendre en deux Médecine arabe. «Qui broie la tête, rend fou» Guy de maupassant.

3 Introduction Maladie fréquente invalidante durée intensité signes d accompagnement retentissement, handicap

4 Définition de la migraine(international headache Society 1988) Céphalées ayant les caractères suivants : durée de crises : 4-72 heures unilatérale pulsatile modérée ou sévère aggravée par l effort accompagnée : Nausées / Vomissements Photophobie / Phono phobie Examen clinique : normal entre les crises

5 Matériel et méthode Profil d une série de 19 patients : adressés en consultation de la douleur pour céphalées migraineuses rebelles Sexe : féminin (17 / 19) masculin (2/19) Age : ans moyenne = 56,5 ans Age de début : ans

6 Clinique : antécedants ATCD personnels: Affections neurologiques: AVC :1 Trauma crânien: 0 Epilepsie: 0 Autres : HTA (7 / 19) Diabète (6 / 19) Cervicarthrose (5 /19) ATCD familiaux de migraine : 10 / 19

7 Clinique: Fréquence des crises Durée des crises

8 Clinique : caractères de la crise TYPE SIEGE

9 Clinique:signes d accompagnement

10 Clinique : caractères de la crise Présence d aura : (1/19) signes neurologiques rapportés : scotome visuel parésie troubles du langage

11 Examen clinique Examen somatique : sans particularité Fond d œil : anomalies en rapport avec les pathologies associées

12 Examens complémentaires TDM : pas d anomalie (1/19) Radiographie rachis cervical : arthrose (5/19) Radiographie du sinus : 0 EEG : pas d anomalie (1/19)

13 Attitude thérapeutique traitement de la crise Médicaments non spécifiques prescrits: (18/19) Antalgiques : (10/19 ) paracétamol paracétamol +codeine paracétamol +dextropropoxyphène tramadol --AINS : ( 8/19) Morphinique majeur : ( 1/19) Association au Métoclopramide : (2/19)

14 Attitude thérapeutique traitement de la crise Médicaments spécifiques prescrits : Tartrate d ergotamine ( 1/19 ) Triptans ( 0 )

15 Attitude thérapeutique traitement de la crise Durée du traitement : 48 h : (11/19) 72 h 1 sem : (3/19) Tolérance : médiocre (9/19) Efficacité : pas de soulagement (11/19) (fréquence -intensité durée des crises)

16 - d un fond douloureux : (6/19) Clinique : évolution Persistance malgré le trt: - des crises : 11/19 rythme : 2-3/mois: (3/19) 4-5/mois: (8/19) intensité : forte (9/19) très forte (2/19) durée : 24h-48h (5/19) >72h (6/19)

17 Traitement de fond Médicaments : (9/19) AINS :4 Antidépresseur : 2 Antiépileptique : 1 Dihydroergotamine :2 Durée du traitement 3mois 7/19 Diminution des crises de 25-35%

18 Démarche suivie Consultation douleur: - Dc de migraine - évaluation du retentissement sur la qualité de vie, handicap fonctionnel, familial, social professionnel. - recherche de facteurs de renforcement de la douleur: anxiété,depression... - évaluation du traitement de crise - évaluation traitement de fond - mesures non pharmacologiques

19 Apprécier le retentissement Sur la qualité de vie: troubles de l humeur : 9/19 isolement social : 6/19 baisse des activités quotidiennes : 10/19 alitement : 10 absentéisme récurrent : 5/19 Association à des céphalées de type tensif : 6/19

20 Identifier les Facteurs déclenchants :stress, conflit, contrariété 10/19 menstruation (2/19) changement climatique (1/19 ) autres: fatigue (4/19) Facteurs aggravants : effort (12/19 ) lumière (12/19 ) bruit (8/19 ) Facteurs sédatifs : repos (5/19) médicaments (8/19) autres: isolement, obscurité (1/19) friction à l huile d olive (1/19) bandeau réfrigérant (1/19)

21 Reconsidérer le traitement de la crise

22 Traitement antérieur de la crise Médicaments non spécifiques prescrits(11/19) Antalgiques : (7/19 ) paracétamol paracétamol+codeine paracétamol +dextropropoxyphène AINS : ( 8/19) Morphinique majeur : ( 1/19) Association au métoclopramide : (2/19)

23 Notre attitude thérapeutique traitement de la crise Durée des crises : 4 h-6h : (4/19) 12h-24h : (7/19) Tolérance : bonne ( 10/19) Efficacité : bonne (10/19) (intensité, fréquence, durée des crises)

24 Notre attitude thérapeutique traitement de fond justifié si les crises sont: - fréquentes: (3 à 4/mois) et/ou - intenses et/ou - longues et/ou - répondant mal au trt de la crise. = générant un handicap fonctionnel

25 Notre attitude thérapeutique traitement de fond

26 Notre attitude thérapeutique traitement de fond: résultats Durée : 3 mois (1/19) 6 mois (8/19) 12 mois (2/19 ) Tolérance : bonne (9 /19) Efficacité : bonne ( 10/19 ) (fréquence-intensité-durée des crises) Prise en charge des facteurs amplificateurs: familiaux, socio-professionnels

27 Commentaires Affection féminine : 17 / 19 Age de début : moyenne = ans Clinique :. antécédents familiaux de migraine +++. profil psychologique +++. céphalée = hémicrânie, pulsatile ou en étau.. aura rare. examen somatique : pas d anomalie. Explorations? Le DIAGNOSTIC est CLINIQUE Trt : consommation d antalgiques inadéquats Insuffisance du TRT de fond CARNET crise migraine ++

28 Conclusions Maladie chronique bénigne mais handicapante nécessitant : suivi régulier coordination avec médecin généraliste consultation spécialisée? rechercher des facteurs de renforcement lutte contre l automédication écoute-information+++ traitement de fond +++

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS Céphalées 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée EPU DENAIN -14 novembre 2006 Dr Kubat-Majid14 novembre 2006 Dr KUBAT-MAJID Céphalées 1 Mise au point sur la migraine

Plus en détail

Recommandation Pour La Pratique Clinique

Recommandation Pour La Pratique Clinique Recommandation Pour La Pratique Clinique Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l adulte ( et chez l enfant) : aspects cliniques (et économiques) Octobre 2002 1 La migraine de

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE

DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE SEPTEMBRE 2009 A. AUTRET, TOURS au moins 5 crises : de MIGRAINE SANS AURA 4 72 heures, 2 des caractères : 1 signe d accompagnement : modérée ou sévère, pulsatile,

Plus en détail

une maladie handicapante

une maladie handicapante Qualité de vie une maladie handicapante Altération de la qualité de vie Pendant la crise et en inter-crise+++ A prendre en compte pour l instauration du traitement de fond Evaluer le handicap du migraineux

Plus en détail

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES LA MIGRAINE SANS AURA ou MIGRAINE COMMUNE Il est recommandé d utiliser les critères diagnostiques établis en 1988 par l International

Plus en détail

Prévalence des céphalées à travers l enquête décennale Santé 2002-2003

Prévalence des céphalées à travers l enquête décennale Santé 2002-2003 Ministère de l Emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la Santé et des Solidarités Près d une personne sur deux âgée de 15 ans et plus déclare être sujette à des maux de tête. Ceux-ci

Plus en détail

(Etude prospective àpropos de 240 cas)

(Etude prospective àpropos de 240 cas) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2011 Thèse N 092/ 11 LESALGIES CRANIO-FACIALES (Etude prospective àpropos de

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 108 Version n 1 Crée le 01-02-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJET ET DEFINITIONS Organiser et protocoliser

Plus en détail

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalées de tension Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalée de tension : une maladie hétérogène La plus fréquente des céphalées primaires Diagnostic basé sur l interrogatoire Manque de spécificité

Plus en détail

La migraine : une maladie qui se traite

La migraine : une maladie qui se traite La migraine : une maladie qui se traite L évolution natuelle de la migraine Maladie fluctuante+++ Modification des symptômes avec l âge ++ : Moins de crises sévères Caractère pulsatile moins fréquent Plus

Plus en détail

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Céphalées vues aux Urgences Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Deux Objectifs aux Urgences Identifier les céphalées à risque vital Optimiser le traitement des céphalées

Plus en détail

Migraine et mal de tête : des "casse-tête"

Migraine et mal de tête : des casse-tête Migraine et mal de tête : des "casse-tête" Tous concernés! De quoi s agit-il? Les migraines ne doivent pas être confondues avec les céphalées de tension, communément appelées les "maux de tête". En effet,

Plus en détail

Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG. JNMG 2011 - AC Benoteau

Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG. JNMG 2011 - AC Benoteau Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG JNMG 2011 - AC Benoteau 1 Conflits d intérêts Anne-Claire Benoteau Membre du CA de la SFDRMG Cédric Bonifacj Néant JNMG 2011 - AC Benoteau 2 Les

Plus en détail

CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX

CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX Groupe de travail du RRDBN Y.Perier, A.S.Sergent, E.Touchard, V.Lepelletier, S.Sladek FMC 2009 1 PLAN Migraine sans aura Epidémiologie Critères

Plus en détail

Migraines, céphalées de tension, céphalées chroniques : comment s y retrouver? quels traitements proposer?

Migraines, céphalées de tension, céphalées chroniques : comment s y retrouver? quels traitements proposer? Migraines, céphalées de tension, céphalées chroniques : comment s y retrouver? quels traitements proposer? DR B.TOURNIAIRE CENTRE DE LA DOULEUR ET DE LA MIGRAINE DE L ENFANT HÔPITAL TROUSSEAU - PARIS SAETD

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans)

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Recommandations pour la pratique clinique Septembre 2004 (ANAES) CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Définition

Plus en détail

MIGRAINE - TRAITEMENT

MIGRAINE - TRAITEMENT MIGRAINE - TRAITEMENT Restauration d une bonne qualité de vie Adapté à chaque patient Reposant sur trois axes : éviction des facteurs déclenchants traitement de crise traitement prophylactique ANAES 2002

Plus en détail

Migraines de l'adulte : reconnaître, traiter, accompagner

Migraines de l'adulte : reconnaître, traiter, accompagner DOI : 10.1684/med.2007.0175 STRATÉGIES Pierre Gallois, Jean-Pierre Vallée, Yves Le Noc Société Française de Documentation et de Recherche en Médecine Générale Mots clés : migraine, diagnostic, médicament,

Plus en détail

Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur

Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? TEMPS Douleur paroxystique? INTENSITE LOCALISATION TYPE Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur Topographie de la ou des

Plus en détail

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant?

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fiche de consultation Migraine de l enfant 1 1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fratrie : Niveau scolaire (classe) : Situation vis-à-vis du travail scolaire : Bon Moyen En difficulté

Plus en détail

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique.

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique. MIGRAINES Diagnostic Critères IHS de la migraine SANS AURA : 5 crises 4-72 heures sans traitement 2 caractéristiques suivantes : Unilatérales Pulsatiles Modérées ou sévères Aggravation par activités physiques

Plus en détail

MIGRAINES. par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009

MIGRAINES. par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009 MIGRAINES par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009 1 Epidémiologie (I) Prévalence : 12,4% 16,5 % de femmes 8,3 % d hommes Age : 86 % entre 20 et 50 ans 75 % se savent migraineux, 25 % l ignorent Nombre

Plus en détail

mal de tête d installation subite 12/10 Éliminer une céphalée secondaire

mal de tête d installation subite 12/10 Éliminer une céphalée secondaire LES CÉPHALÉES 4 e Forum Département de médecine familiale et de médecine d urgence St-Georges de Beauce le 29 mai 2009 Les céphalées: objectifs Appliquer un algorithme diagnostique des céphalées Reconnaître

Plus en détail

Diagnostiquer et traiter une céphalée récurrente de l'enfant

Diagnostiquer et traiter une céphalée récurrente de l'enfant Diagnostiquer et traiter une céphalée récurrente de l'enfant Elisabeth Fournier-Charrière CETD, CHU Bicêtre avec la participation de l'équipe du centre de la migraine de l enfant de Trousseau 2015 Tom,

Plus en détail

La migraine de l enfant

La migraine de l enfant Paris, le 4 mars 2004 DOSSIER DE PRESSE La migraine de l enfant Le livret J ai mal à la tête et le site internet www.migraine-enfant.org Comment comprendre et traiter la migraine de l enfant Visuel du

Plus en détail

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans?

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans? Migraine : traitement de la crise Comment utiliser les triptans? 6 ème congrès national de lutte contre la douleur 19-20 Mars Alger Alain Serrie Service de Médecine de la douleur, médecine palliative et

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Qu'est-ce-que la douleur? La douleur est une sensation désagréable et complexe (sensorielle et émotionnelle). Cette sensation provient de l'excitation

Plus en détail

LES CEPHALEES I- INTRODUCTION

LES CEPHALEES I- INTRODUCTION Cours Magistraux Pr. S. AIDI LES CEPHALEES I- INTRODUCTION La céphalée désigne classiquement une douleur ressentie au niveau du crâne. Les céphalées sont extrêmement fréquentes et relèvent de causes multiples.

Plus en détail

A NE PAS RATER CAR TYPIQUE!!!

A NE PAS RATER CAR TYPIQUE!!! A NE PAS RATER!!!! CEPHALEE aigue CHEZ UN NON CEPHALALGIQUE les alarmes.(confusion,effort,fièvre,nuque raide.). hémorragie méningée,méningite,phlébite.. poussée HTA bof. CEPHALEE persistante CHEZ NON CEPHALALGIQUE

Plus en détail

Prise en charge de la migraine

Prise en charge de la migraine 18 HENRY Page 107 Mardi, 13. mai 2008 3:14 15 Ensemble face à la douleur : prévention, traitement et prise en charge United against pain: prevention, treatment and management of pain 2005 Elsevier SAS.

Plus en détail

Traitement actuel de la migraine

Traitement actuel de la migraine Traitement actuel de la migraine Pr M. AIT- KACI - AHMED Chef du Service de Neurologie E.H.S Ali Aït Idir (Alger) Alger, 04 Juin 2009 Importance du sujet 1. Sur le plan médical - 12 à 15 % de la population

Plus en détail

Les migraines de l enfant et de l adolescent : particularités cliniques et thérapeutiques

Les migraines de l enfant et de l adolescent : particularités cliniques et thérapeutiques 1 sur 8 27/08/2009 09:23 MISES AU POINT Les migraines de l enfant et de l adolescent : particularités cliniques et thérapeutiques Publié le 17/08/2009 J.-M. RETBI, Hôpital Delafontaine, Saint-Denis Malgré

Plus en détail

APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE

APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE Céline Poncin-Mattioda Président: Pr GEORGE Bernard Directeur: Pr HUAS Dominique INTRODUCTION La douleur est le motif de

Plus en détail

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004 11/02/10 Structures sensibles du crâne neurogénétique Cheveux Cuir chevelu Tissu sous cutané Périoste Os Dure mère Méninges molles Cerveau vaisseaux MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Journal de la migraine

Journal de la migraine Sandoz Pharmaceuticals SA Hinterbergstrasse 24 6330 Cham 2 Tél. 041 748 85 85 Fax 041 748 85 86 www.generiques.ch a Novartis company 50001252/mars 2008 Journal de la migraine avec le questionnaire sur

Plus en détail

Les céphalées J.Sommer N.Vokatch

Les céphalées J.Sommer N.Vokatch Les céphalc phalées J.Sommer N.Vokatch Objectifs: Connaître les critères res diagnostiques des céphalées primaires Connaître les critères res de gravité Savoir évaluer l impact l socio-professionnel et

Plus en détail

Prescription de morphiniques chez le sujet âgé. Cas clinique

Prescription de morphiniques chez le sujet âgé. Cas clinique Prescription de morphiniques chez le sujet âgé Cas clinique Clinique 1 Me G. 71 ans. Mariée, 2 enfants Algies diffuses depuis l âge l de 14 ans. Début des douleurs par des cervicalgies et scapulalgies

Plus en détail

A healthy decision LA DOULEUR

A healthy decision LA DOULEUR A healthy decision Mieux vivre avec LA DOULEUR Tout à propos de la douleur, de ses causes et de ses possibilités de traitement. Parlez-en avec votre médecin ou pharmacien. Contenu Qu est-ce que la douleur

Plus en détail

La rotation des opioïdes

La rotation des opioïdes La rotation des opioïdes Prof. Omar BOUDEHANE - UNITE D EVALUATION ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR - Faculté de médecine & CHU Constantine Université «3» de Constantine 9 ème Congrés de la SAETD Université

Plus en détail

Malnutrition ou dénutrition de la personne âgée en médecine de ville

Malnutrition ou dénutrition de la personne âgée en médecine de ville Malnutrition ou dénutrition de la personne âgée en médecine de ville Dr C GIRES CHRU LILLE DU gérontologie CAS CLINIQUE N 1 Madame P 79 ans Antecédents: néoplasme sein droit opéré Arthrose invalidante

Plus en détail

SOCIETE TUNISIENNE DE MEDECINE DE FAMILLE

SOCIETE TUNISIENNE DE MEDECINE DE FAMILLE SOCIETE TUNISIENNE DE MEDECINE DE FAMILLE Cas clinique N 1 Mme Besma, 31 ans, mariée, 3 enfants consulte pour céphalées. Antécédents familiaux de migraines, pas d antécédents personnels. 1 ère crise vers

Plus en détail

LES ANTIMIGRAINEUX. Médicaments de la crise et médicaments de fond

LES ANTIMIGRAINEUX. Médicaments de la crise et médicaments de fond LES ANTIMIGRAINEUX Migraine : maladie qui peut être handicapante selon fréquence, durée, intensité des crises, signes d accompagnement (digestifs), retentissement sur la vie quotidienne, professionnelle,

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

La migraine de l enfant. Anne Donnet Consultation céphalée -migraine

La migraine de l enfant. Anne Donnet Consultation céphalée -migraine La migraine de l enfant Anne Donnet Consultation céphalée -migraine La migraine de l enfant Prévalence: 5 à 10% répartition égale F=G avant la puberté méconnaissance: pas d enseignement médical Prévalence:

Plus en détail

CHAPITRE 8 LES CEPHALEES SEMIOLOGIE ET STRATEGIE D EVALUATION. Gilles Géraud et Nelly Fabre

CHAPITRE 8 LES CEPHALEES SEMIOLOGIE ET STRATEGIE D EVALUATION. Gilles Géraud et Nelly Fabre CHAPITRE 8 LES CEPHALEES SEMIOLOGIE ET STRATEGIE D EVALUATION Gilles Géraud et Nelly Fabre Plan du Chapitre 1. Conduite du diagnostic clinique devant une céphalée 1.1. L interrogatoire 1.2. L examen clinique

Plus en détail

Placebo Effet Placebo. Pr Claire Le Jeunne Hôtel Dieu- Médecine Interne et Thérapeutique Faculté de Médecine Paris Descartes

Placebo Effet Placebo. Pr Claire Le Jeunne Hôtel Dieu- Médecine Interne et Thérapeutique Faculté de Médecine Paris Descartes Placebo Effet Placebo Pr Claire Le Jeunne Hôtel Dieu- Médecine Interne et Thérapeutique Faculté de Médecine Paris Descartes Plan Définitions Placebo dans les essais thérapeutiques Effet placebo Médicaments

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 30 juin 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 30 juin 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 30 juin 2004 OXYGENE MEDICAL - AIR LIQUIDE Santé FRANCE Gaz pour inhalation, en Gaz pour inhalation, en évaporateur mobile Gaz pour

Plus en détail

Céphalées en soins primaires Docteur, j ai mal à la tête. Dr Donald Rivest Neurologue MD FRCPC

Céphalées en soins primaires Docteur, j ai mal à la tête. Dr Donald Rivest Neurologue MD FRCPC Céphalées en soins primaires Docteur, j ai mal à la tête Dr Donald Rivest Neurologue MD FRCPC Après cette présentation, les participants seront en mesure de: 1- Réviser la physiopathologie de la migraine

Plus en détail

Céphalée aiguë et chronique

Céphalée aiguë et chronique Item 188 Céphalée aiguë et chronique I. PRINCIPALES CAUSES DE CÉPHALÉES II. CARACTÉRISTIQUES PROPRES DES CÉPHALÉES ORIENTANT LE DIAGNOSTIC III. INTERROGATOIRE IV. EXAMEN CLINIQUE V. HOSPITALISATION ET

Plus en détail

SOMMAIRE Avant-propos 5 Ce qu'est la migraine. La migraine : qui elle touche, comment elle évolue. - La migraine est une vraie maladie 7

SOMMAIRE Avant-propos 5 Ce qu'est la migraine. La migraine : qui elle touche, comment elle évolue. - La migraine est une vraie maladie 7 SOMMAIRE Avant-propos 5 Ce qu'est la migraine - La migraine est une vraie maladie 7 - Un mal de tête et une crise de migraine, c'est la même chose 7 - Les crises de migraine se manifestent toujours de

Plus en détail

LA MIGRAINE PRESENTATION. Qu est-ce que c est? Différents types : La migraine se rencontre avec ou sans aura : Fiche 13

LA MIGRAINE PRESENTATION. Qu est-ce que c est? Différents types : La migraine se rencontre avec ou sans aura : Fiche 13 Fiche 13 LA MIGRAINE PRESENTATION Qu est-ce que c est? La migraine est une maladie caractérisée par de fréquents accès de maux de tête, souvent violents et parfois accompagnés d'autres symptômes : nausées,

Plus en détail

la FMC Céphalées chroniques, identifier la migraine objectifs

la FMC Céphalées chroniques, identifier la migraine objectifs 2281-037-043-fmcB 9/03/04 18:51 Page 37 la du généraliste vendredi 12 mars 2004 dossier n 2281 Céphalées chroniques, cahier détachable La consultation d un patient céphalalgique demande du temps. Sous

Plus en détail

Céphalée aiguë et chronique (188) Jean Pelletier Mai 2005 (mise à jour 2009-2010)

Céphalée aiguë et chronique (188) Jean Pelletier Mai 2005 (mise à jour 2009-2010) Céphalée aiguë et chronique (188) Jean Pelletier Mai 2005 (mise à jour 2009-2010) Connaissances requises Enoncer les principales causes de céphalée aiguë et les caractéristiques cliniques propres à chacune

Plus en détail

Expert : Docteur BARBIEUX Animateur : Docteur TSIN

Expert : Docteur BARBIEUX Animateur : Docteur TSIN PEGASE, JANVIER 2001 LA MIGRAINE Expert : Docteur BARBIEUX Mardi 9 janvier 2001 PRE-TEST Chez un patient migraineux, l examen clinique est normal entre les crises Un individu peut souffrir de plusieurs

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE RECOMMANDATIONS DE LA MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT : ASPECTS CLINIQUES ET ECONOMIQUES

PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE RECOMMANDATIONS DE LA MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT : ASPECTS CLINIQUES ET ECONOMIQUES PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DE LA MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT : ASPECTS CLINIQUES ET ECONOMIQUES RECOMMANDATIONS Octobre 2002 Service des recommandations et références professionnelles

Plus en détail

Fiche de transparence

Fiche de transparence Supplément aux Folia Pharmacotherapeutica Centre Belge d Information Pharmacothérapeutique Fiche de transparence Antimigraineux Mai 2012 LES FICHES DE TRANSPARENCE But Les Fiches de transparence ont pour

Plus en détail

EXEMPLE DE METHODOLOGIE POUR L ELABORATION D UN PROTOCOLE DOULEUR Marie AUBRY Infirmière référente douleur Hôpital TENON AP-HP Paris XX e SOMMAIRE

EXEMPLE DE METHODOLOGIE POUR L ELABORATION D UN PROTOCOLE DOULEUR Marie AUBRY Infirmière référente douleur Hôpital TENON AP-HP Paris XX e SOMMAIRE EXEMPLE DE METHODOLOGIE POUR L ELABORATION D UN PROTOCOLE DOULEUR Marie AUBRY Infirmière référente douleur Hôpital TENON AP-HP Paris XX e SOMMAIRE Etape n 1 : Faire l état des lieux Identifier la situation

Plus en détail

L abus médicamenteux Critères IHS : 1. La prise médicamenteuse est régulière et dure depuis plus de 3 mois

L abus médicamenteux Critères IHS : 1. La prise médicamenteuse est régulière et dure depuis plus de 3 mois L abus médicamenteux Critères IHS : 1. La prise médicamenteuse est régulière et dure depuis plus de 3 mois 2. Elle est présente : 15 jours/mois pour les antalgiques non opioïdes (paracétamol, aspirine,

Plus en détail

I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES -ANTINFLAMMATOIRES BIPROFENID -TRIPTANS

I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES -ANTINFLAMMATOIRES BIPROFENID -TRIPTANS TRAITEMENT DE LA MIGRAINE I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES PARACETAMOL PEU OU PAS EFFICACE ASSOCIATIONS ASPIRINE-METOCLOPRAMIDE (CEPHALGAN MIGPRIV ) -ANTINFLAMMATOIRES -TRIPTANS BIPROFENID 1

Plus en détail

Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés?

Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés? Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés? Rôle du médecin traitant Rôle de coordinateur autour de l enfant en difficultés scolaires Ecouter la plainte Eliminer une cause

Plus en détail

II. Céphalées chroniques quotidiennes... 5. III. Céphalée par abus médicamenteux.. 18

II. Céphalées chroniques quotidiennes... 5. III. Céphalée par abus médicamenteux.. 18 Référentiel Démarche diagnostique générale devant une céphalée chronique quotidienne (CCQ) Prise en charge d une CCQ chez le migraineux : céphalée par abus médicamenteux et migraine chronique Recommandations

Plus en détail

Migraine: Quoi de Neuf? Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi

Migraine: Quoi de Neuf? Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi Migraine: Quoi de Neuf? 2014 Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi Migraine Prevalence (%) Prévalence 10 à 15% de la population mondiale USA 26 million adultes migraineux Pic

Plus en détail

Douleur & Addiction. Dr Nicolas AUTHIER. Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012. nauthier@chu-clermontferrand.fr

Douleur & Addiction. Dr Nicolas AUTHIER. Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012. nauthier@chu-clermontferrand.fr Douleur & Addiction Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012 Dr Nicolas AUTHIER nauthier@chu-clermontferrand.fr LIENS D INTERETS Financiers : AUCUN Amicaux : AUCUN Familiaux : AUCUN en rapport avec les médicaments

Plus en détail

MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT*

MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT* !287!_MG899_DOS_lanteri-minet 4/04/13 11:14 Page 287 DOSSIER 287 SOMMAIRE 287 Migraine de l adulte 288 Place des examens complémentaires 289 Comment évaluer le handicap du migraineux? Traitements médicamenteux

Plus en détail

16/ STATISTIQUES PERSONNELLES ET DE LA S.I.M.

16/ STATISTIQUES PERSONNELLES ET DE LA S.I.M. 16/ STATISTIQUES PERSONNELLES ET DE LA S.I.M. On fait dire aux statistiques ce que l on veut, disent les uns, le recueil des données est délicate diront d autres! Certes, je lis les statistiques avec méfiance,

Plus en détail

Contraception. Les recommandations HAS

Contraception. Les recommandations HAS Contraception Les recommandations HAS Recommandations HAS Recommandations pour la pratique clinique : stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES, 7 décembre 2004 Laisser les personnes

Plus en détail

Migraine : une maladie qui se soigne

Migraine : une maladie qui se soigne Migraine : une maladie qui se soigne SOMMAIRE La prise en charge de la migraine : manque d information ou de formation?. p. 2 À chaque migraineux son traitement. p. 3 Vivre avec la migraine.. p. 5 À propos

Plus en détail

Céphalées et migraine Headaches and migraine

Céphalées et migraine Headaches and migraine ANNALES D' OTOLARYNGOLOGIE ET DE CHIRURGIE CERVICO- FACIALE 124 (2007) S45 S49 Céphalées et migraine Headaches and migraine C. Le Jeunne Service de médecine interne, département de thérapeutique, faculté

Plus en détail

SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775

SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775 SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775 Hôpital Cochin - Service Médecine Interne du Pr Le Jeunne 27, rue du Faubourg Saint Jacques - 75014 PARIS

Plus en détail

Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1

Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1 Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1 Qu est ce que la compliance? Une maladie a été diagnostiquée Le diagnostic est correct Le traitement a été bien indiqué, bien choisi,

Plus en détail

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT - PARIS 7 FACULTE DE MEDECINE Année 2013 n THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE PAR GAUTIER MAXIME Né le 31 Octobre 1984 à Enghien Les Bains Présentée et soutenue

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA MIGRAINE. programme aux résidents de neurologie

TRAITEMENT DE LA MIGRAINE. programme aux résidents de neurologie TRAITEMENT DE LA MIGRAINE programme aux résidents de neurologie LA MIGRAINE Classification I.H.S. 1.1 Migraine sans aura 1.2 Migraine avec aura 1.2.1 Migraine avec aura typique 1.2.2 Migraine avec aura

Plus en détail

Orientation et prise en charge d une céphalée. Dr Valérie Domigo Service de Neurologie Unité Neuro-vasculaire Hôpital Sainte Anne

Orientation et prise en charge d une céphalée. Dr Valérie Domigo Service de Neurologie Unité Neuro-vasculaire Hôpital Sainte Anne Orientation et prise en charge d une céphalée Dr Valérie Domigo Service de Neurologie Unité Neuro-vasculaire Hôpital Sainte Anne Interroger Examiner Soulager orienter INTERROGER: 1. PROFIL EVOLUTIF de

Plus en détail

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE INAUGURATION DE L'HÔPITAL DE JOUR EN NEURO-ONCOLOGIE, SCLÉROSE EN PLAQUES ET DOULEUR CHRONIQUE ET DU CENTRE D ÉVALUATION ET DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

CCQ (Céphalées chroniques quotidiennes) : Diagnostic, Rôle de l abus médicamenteux, Prise en charge

CCQ (Céphalées chroniques quotidiennes) : Diagnostic, Rôle de l abus médicamenteux, Prise en charge Recommandations pour la pratique clinique CCQ (Céphalées chroniques quotidiennes) : Diagnostic, Rôle de l abus médicamenteux, Prise en charge Recommandations Septembre 2004 Service des recommandations

Plus en détail

Actualités thérapeutiques

Actualités thérapeutiques Actualités thérapeutiques dans la migraine A. Fu m a l (1), P.Y. Gé r a r d y (2), J. Sc h o e n e n (3) RÉSUMÉ : En dépit de sa haute prévalence et de ses répercussions tant individuelles que sur la société,

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique Caroline Karras-Guillibert Rhumatologue, Hôpital Saint Joseph, Marseille La lombalgie chronique : le «mal du siècle»?

Plus en détail

la MIGRAINE MIEUX VIVRE avec une DOULEUR Dr Anne Sabrine KOSKAS SERGENT Dr François BOUREAU Migraine2 (1-64) 2/02/07 17:25 Page A

la MIGRAINE MIEUX VIVRE avec une DOULEUR Dr Anne Sabrine KOSKAS SERGENT Dr François BOUREAU Migraine2 (1-64) 2/02/07 17:25 Page A Migraine2 (1-64) 2/02/07 17:25 Page A MIEUX VIVRE avec une DOULEUR la MIGRAINE la MIGRAINE Dr Anne Sabrine KOSKAS SERGENT Dr François BOUREAU Centre d Évaluation et de Traitement de la Douleur Hôpital

Plus en détail

La prise en charge de votre épilepsie

La prise en charge de votre épilepsie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre épilepsie Vivre avec une épilepsie sévère Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

La MIGRAINE FMC Le patient douloureux

La MIGRAINE FMC Le patient douloureux La MIGRAINE FMC Le patient douloureux Dr Christophe DANHIEZ Enseignant DIU Mésothérapie - Pitié Salpêtrière Définition Céphalée : symptôme fréquent. Rechercher systématiquement certains cadres sémiologiques

Plus en détail

L HYPNOSE et l Analgésie

L HYPNOSE et l Analgésie L HYPNOSE et l Analgésie IFSI- 2013 Dr Jean-Marc BENHAIEM Responsable D. U. d Hypnose Médicale - Paris VI, Pitié-Salpêtrière Centres d'evaluation et de Traitement de la Douleur Hôpital Ambroise Paré (92

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

De l intérêt de la structuration et de la codification des données médicales en soins de santé primaire.

De l intérêt de la structuration et de la codification des données médicales en soins de santé primaire. Intérêt pour l Assurance de la qualité des soins, de la structuration et de la codification des données médicales Assemblée Générale du CeNIM le 9 mars 2002 De l intérêt de la structuration et de la codification

Plus en détail

LA DOULEUR DENTAIRE de L ENFANT AU CABINET DENTAIRE comment l aborder et la maîtriser!

LA DOULEUR DENTAIRE de L ENFANT AU CABINET DENTAIRE comment l aborder et la maîtriser! LA DOULEUR DENTAIRE de L ENFANT AU CABINET DENTAIRE comment l aborder et la maîtriser! Dr S.KESSACI/BENNACER CHIRURGIEN DENTISTE SPECIALISTE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE 5éme CONGRES NATIONAL DE LUTTE CONTRE

Plus en détail

Carte de soins et d urgence

Carte de soins et d urgence Direction Générale de la Santé Carte de soins et d urgence Emergency and Healthcare Card Porphyries Aiguës Hépatiques Acute Hepatic Porphyrias Type de Porphyrie* Déficit en Ala déhydrase Ala Dehydrase

Plus en détail

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION INTRODUCTION Une extension d indication a été octroyée au laboratoire PFIZER le 02 février 2007 pour sa spécialité Celebrex 100 mg et 200

Plus en détail

«Docteur,j ai mal à la tête»

«Docteur,j ai mal à la tête» EPU PEGASE «Docteur,j ai mal à la tête» MARCELCAVE le 09/09/2008 Expert : Dr Kamel MASMOUDI Formateur : Dr Marc ALBERGE 1 SOMMAIRE Pour le lecteur pressé A. Approche diagnostique d une céphalée B. La migraine

Plus en détail

HOMÉOPATHİE en milieu hospitalier

HOMÉOPATHİE en milieu hospitalier HOMÉOPATHİE en milieu hospitalier Consultation pour patients VIH + Juin 2007 LYON 1 La consultation Service du Pr Trepo Hôtel-Dieu Lyon Vacation hebdomadaire Ouverture en 1994 2 médecins (JL. Masson &MF.Bordet&

Plus en détail

Programme d enseignement Service de neurologie Hôtel-Dieu de Lévis

Programme d enseignement Service de neurologie Hôtel-Dieu de Lévis Programme d enseignement Service de neurologie Hôtel-Dieu de Lévis Service de neurologie Le service de neurologie de l Hôtel-Dieu de Lévis opère dans un Centre Hospitalier Affilié à l Université Laval,

Plus en détail

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS Dr Mourot cardiologue Hôpital d Auxerre le 31 mars 2012 PLAN DE LA PRESENTATION ASSOCIATION

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

Dr Christophe Pasche Médecin agréé PMU Médecin du trafic SSML Président du CREACA

Dr Christophe Pasche Médecin agréé PMU Médecin du trafic SSML Président du CREACA Dr Christophe Pasche Médecin agréé PMU Médecin du trafic SSML Président du CREACA Drapeaux rouges Troubles visuels Troubles cognitifs Épilepsie Diabète Médicaments Troubles moteurs/sensitifs Dépendances

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail