I-L INFLUENCE DE LA TEMPÉRATURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I-L INFLUENCE DE LA TEMPÉRATURE"

Transcription

1 PARTIE I : Respiration Chapitre 2 : Physiologie de l appareil respiratoire DM : LES FACTEURS MODULANT L AFFINITE DE L HEMOGLOBINE Objectif : Étudier l influence de certains facteurs du milieu intérieur sur l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène I-L INFLUENCE DE LA TEMPÉRATURE

2 PO 2 tissulaire = 4 kpa 1. Définissez, puis comparez une hyperthermie et une hypothermie. Hypothermie : Baisse de la T corporelle en dessous de la normale Hyperthermie : Hausse de la T corporelle au-dessus de la normale Ces 2 termes désignent donc une anomalie de la T corporelle mais il s agit d une T est au-dessus de 37 C (état fiévreux par exemple) pour l hyperthermie et d une T est en dessous de 37 C (après une exposition prolongée au froid par exemple) pour l hypothermie. 2. Analysez le document 1. Reportez sur le graphique la pression partielle en O 2 tissulaire. (Utilisez les données de l exercice «les échanges gazeux»). Relevez pour chaque courbe la valeur correspondante du pourcentage de saturation, indiquez vos résultats dans le tableau. Température (en C) Pourcentage de saturation de l hémoglobine 20 Environ 88 % 37 Environ 60 % 43 Environ 38 % Décrivez l évolution des courbes de saturation en fonction de la température. Dans les conditions physiologiques (T = 37 C), le % de saturation de l Hb au niveau tissulaire est d environ 60% : c est-à-dire que 40% de l O 2 transporté depuis les poumons est libéré dans les tissus. En hypothermie, la saturation étant plus élevée (= affinité Hb pour O 2 augmente), les tissus consomment moins d O 2 (métabolisme ralenti). En revanche, en hyperthermie, la saturation est plus faible (= affinité Hb pour O 2 diminue), signe d une augmentation du métabolisme.

3 3. Interprétez l influence de la température sur l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène. Pour cela, cochez les réponses correctes. Quand la température augmente, l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène diminue. Quand la température augmente, l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène augmente. Quand la température diminue, l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène augmente. Quand la température diminue, l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène diminue. La diminution de la température facilite la dissociation du dioxygène. L augmentation de la température facilite la dissociation du dioxygène de l hémoglobine.

4 PARTIE I : Respiration Chapitre 2 : Physiologie de l appareil respiratoire DM : LES FACTEURS MODULANT L AFFINITE DE L HEMOGLOBINE Objectif : Étudier l influence de certains facteurs du milieu intérieur sur l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène I-L INFLUENCE DE LA TEMPÉRATURE II-L INFLUENCE DU ph ET DE LA PRESSION PARTIELLE EN DIOXYDE DE CARBONE

5 1. Rappelez la valeur du ph sanguin chez une personne en bonne santé. 2. Définissez, puis comparez une alcalose et une acidose. La valeur du ph sanguin se situe entre 7,35 et 7,45, c est-à-dire à 7,4 en moyenne. Alcalose : Hausse du ph sanguin au-dessus de la normale Acidose : Baisse du ph sanguin en dessous de la normale Ces 2 termes désignent donc une anomalie de l équilibre acido-basique du sang mais il s agit d un ph est au-dessus de 7,4 (vomissements par exemple) chez un individu en alcalose alors que le ph est en dessous de 7,4 (hyperventilation par exemple) chez un individu en acidose métabolique. 3. Rappelez la valeur de la pression partielle en dioxyde de carbone au niveau alvéolaire. 4. Définissez, puis comparez une hypocapnie et une hypercapnie. La PCO 2 alvéolaire est de 5,3 kpa. Hypercapnie : Hausse de la PCO 2 du sang hématosé au-dessus de la normale Hypocapnie : Baisse de la PCO 2 du sang hématosé en dessous de la normale Ces 2 termes désignent donc une anomalie de la concentration plasmatique en CO 2 mais il s agit d une PCO 2 est au-dessus de 5,3 kpa (dyspnée par exemple) en hypercapnie alors que la PCO 2 est en dessous de 5,3 kpa (AVC par exemple) en hypocapnie

6 PO 2 tissulaire = 4 kpa PO 2 tissulaire = 4 kpa 5. Analysez les graphiques du document 2 : Interprétez l influence des 2 paramètres étudiés sur l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène. Si l on se place au niveau tissulaire, là où l Hb relâche l O 2 du sang vers les cellules, plus le ph est élevé (de acidose vers alcalose), plus le % de saturation de l Hb augmente, ce qui traduit une augmentation de l affinité pour l O 2 : l O 2 est donc de moins en moins disponible pour les tissus quand le ph augmente. De la même manière, plus la PCO 2 est faible (de hypercapnie vers hypocapnie), plus le % de saturation de l Hb augmente, ce qui traduit une augmentation de l affinité pour l O 2 : l O 2 est donc de moins en moins disponible pour les tissus quand la PCO 2 alvéolaire, donc du sang hématosé, diminue.

7 6. Au cours d un effort physique, la température, le ph et la PCO 2 évoluent. Complétez le tableau. Paramètre Situation en cas d effort physique Explication physiologique à chaque évolution La température Une hypothermie 37 C Une hyperthermie A l effort, il y a plus d O 2 consommé, donc plus de respiration cellulaire, donc plus de déperdition d énergie sous forme de chaleur Le ph Une alcalose Un ph sanguin physiologique Une acidose L augmentation de l activité cellulaire, notamment des cellules musculaires, implique une augmentation de la production de déchets métaboliques tels que l acide lactique La PCO 2 Une hypocapnie La PCO 2 alvéolaire Une hypercapnie Puisqu il y a plus d O 2 consommé, il y a donc plus de CO 2 rejeté Concluez quant à l influence de l effort musculaire sur l affinité de l hémoglobine pour le dioxygène. Un effort musculaire implique une augmentation de la T de l organisme, une augmentation de la production de CO 2 et autres déchets, donc une baisse du ph. D après les informations précédentes, ces 3 modifications physiologiques entraînent toutes une diminution de l affinité de l Hb pour l O 2, donc une augmentation de l O 2 disponible pour les tissus. Les modifications observées au cours d un effort physique contribuent donc toutes à favoriser la respiration cellulaire des cellules, musculaires notamment.

8 Remarque : PO 2 alvéolaire = 13,2 kpa Le % de saturation de l Hb, donc l affinité de l Hb pour l O 2, ne varie pas au niveau alvéolaire : Quelle que soit la T Quel que soit le ph Quelle que soit la PCO 2 Les modifications physiologiques observées à l effort n ont donc d influence sur l affinité de l Hb pour l O 2 qu au niveau des tissus PO 2 alvéolaire = 13,2 kpa PO 2 alvéolaire = 13,2 kpa

ECHANGES GAZEUX ET TRANSPORT DES GAZ. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY

ECHANGES GAZEUX ET TRANSPORT DES GAZ. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY ECHANGES GAZEUX ET TRANSPORT DES GAZ Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY 1 DEFINITIONS 4 étapes : Ventilation pulmonaire : mouvements d air entre l atmosphère et l alvéole (Convection)

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE. Dr Wojciech Trzepizur

PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE. Dr Wojciech Trzepizur PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE Dr Wojciech Trzepizur 4 étapes Ventilation : mécanismes permettant le renouvellement de l air dans les alvéoles pulmonaires Etape alvéolaire : diffusion des gaz au travers de

Plus en détail

Equilibre Acido-Basique du sang artériel - Davenport

Equilibre Acido-Basique du sang artériel - Davenport Equilibre Acido-Basique du sang artériel - Davenport Pr Bruno CHENUEL UE3 PACES - 2011-2012 L équilibre acide-base du sang artériel Diagramme de Davenport 1) La respiration échanges gazeux pulmonaires

Plus en détail

Analyse des GDS. Pr. Vincent Castelain. Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg

Analyse des GDS. Pr. Vincent Castelain. Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg Analyse des GDS Pr. Vincent Castelain Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg Plan o Equilibre acido-basique o Oxygénation Qu est-ce qu un acide? A Acide H + Système tampon

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Influence du milieu de vie

Influence du milieu de vie Influence du milieu de vie Nécessité des échanges gazeux respiratoires Vue d ensemble La diffusion et la première loi de Fick loi de Fick Autre forme de la loi de Fick = on utilise pas le coefficient de

Plus en détail

IFSI - Unité d'enseignement 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions

IFSI - Unité d'enseignement 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI - Unité d'enseignement 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions 2011-2012 Cours de Mr Rémi CADET Maître de Conférences 04 73 40 74 11 remi.cadet@univ-bpclermont.fr DEUXIEME PARTIE : LES FONCTIONS

Plus en détail

Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Chapitre I : Activité musculaire et besoin en énergie (p 49)

Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Chapitre I : Activité musculaire et besoin en énergie (p 49) Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Chapitre I : Activité musculaire et besoin en énergie (p 49) I Les modifications de l organisme lors d un effort physique Quels sont les modifications

Plus en détail

PARTIE I : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

PARTIE I : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE PARTIE I : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Chapitre I : Les besoins de l organisme en fonction de l activité physique Problème: Comment l organisme réagit-il lors d un effort physique?

Plus en détail

TUTORAT UE 3B Biophysique CORRECTION Séance n 2 Semaine du 25/01/2016

TUTORAT UE 3B Biophysique CORRECTION Séance n 2 Semaine du 25/01/2016 TUTORAT UE 3B 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 2 Semaine du 25/01/2016 Régulation de l équilibre acido-basique / Mécanique des fluides (1) Pr. Boudousq / Pr. Kotzki QCM n 1 : B A. Faux. Le CO2

Plus en détail

Cours de Physiologie rénale

Cours de Physiologie rénale Cours de Physiologie rénale Chapitre 2 Compartiments liquidiens Équilibre acide base Le rein Équilibre acide base Rappel ph = log [H + ] ph = pk + log [sel]/[acide] Deux formes d ions H + : libre : acidité

Plus en détail

EQUILIBRE ACIDE- BASE. V.Moulaire Juin 2007

EQUILIBRE ACIDE- BASE. V.Moulaire Juin 2007 EQUILIBRE ACIDE- BASE V.Moulaire Juin 2007 Objectif Maintien de la concentration en ions H+ dans les secteurs extra et intra cellulaires Gazométrie artérielle Valeurs normales: ph = 7,38-7,42 PCO2 = 38

Plus en détail

Anatomo m physio s logie r s e p s ira ir toire Dominiq ue DE L L P A L NQUE

Anatomo m physio s logie r s e p s ira ir toire Dominiq ue DE L L P A L NQUE Anatomophysiologie respiratoire Physio respi MK1 002 Dominique DELPLANQUE Spirométrie La ventilation L augmentation de volume de la cage thoracique crée ainsi une dépression qui aspire l air dans les

Plus en détail

Biologie appliquée PARTIE 1

Biologie appliquée PARTIE 1 1 Biologie appliquée 1 Anatomie de l appareil respiratoire TD 1 OBJECTIFS Repérer sur un schéma les éléments anatomiques de l appareil respiratoire. Énumérer les caractéristiques de l appareil respiratoire.

Plus en détail

LA CAPNOGRAPHIE. promotion /Ecole IADE Hopital Salpétrière

LA CAPNOGRAPHIE. promotion /Ecole IADE Hopital Salpétrière LA CAPNOGRAPHIE 1 Définition La capnographie permet de mesurer le contenu en CO 2 du mélange gazeux pendant tout le cycle respiratoire. La concentration de CO 2 dans les gaz inspirés et expirés est représentée

Plus en détail

Partie 3 : L'organisme en fonctionnement. Chapitre 1 : Adaptation de l organisme à l effort physique

Partie 3 : L'organisme en fonctionnement. Chapitre 1 : Adaptation de l organisme à l effort physique Partie 3 : L'organisme en fonctionnement Chapitre 1 : Adaptation de l organisme à l effort physique Introduction : Acquis du collège : Les efforts physiques sont réalisés grâce à la contraction des muscles.

Plus en détail

Physiologie rénale Marianne Zeller

Physiologie rénale Marianne Zeller UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Physiologie rénale Marianne Zeller Physiologie rénale 1. Anatomie fonctionnelle 2. Physiologie rénale Filtration glomérulaire Processus tubulaires Urine et

Plus en détail

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Les organes réalisent avec le sang des échanges répondant à leur activité Fonctionnement de l organisme

Plus en détail

CONTRÔLE DU PH DU SANG

CONTRÔLE DU PH DU SANG C2 : Réaction acidobasique, ph et équilibre chimique CONTRÔLE DU PH DU SANG Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Extraire et exploiter des informations pour montrer l'importance

Plus en détail

DES ÉQUILIBRES ACIDO-BASIQUES EN MILIEU BIOLOGIQUE (1h45) La calculatrice N EST PAS autorisée

DES ÉQUILIBRES ACIDO-BASIQUES EN MILIEU BIOLOGIQUE (1h45) La calculatrice N EST PAS autorisée DES ÉQUILIBRES ACIDO-BASIQUES EN MILIEU BIOLOGIQUE (1h45) La calculatrice N EST PAS autorisée Document n 1 : Système tampon phosphate Dans les milieux biologiques, les systèmes tampons amortissent les

Plus en détail

L appareil respiratoire. Stéphane Vinit

L appareil respiratoire. Stéphane Vinit L appareil respiratoire Stéphane Vinit stephanevinit@uvsq.fr Introduction 1 Organisation de l appareil respiratoire 2 Mécanismes ventilatoires 3 Les échanges et transports gazeux 4 Le contrôle de la respiration

Plus en détail

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME PARTIE I : Respiration Chapitre 3 : Pathologies respiratoires EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME Objectifs : Identifier les principaux constituants de la fumée de tabac Expliquer les conséquences de

Plus en détail

Compléments de physiopathologie cardiorespiratoire

Compléments de physiopathologie cardiorespiratoire Compléments de physiopathologie cardiorespiratoire Pr Franck Verschuren Service des Urgences Cliniques Saint-Luc 02/ 764 1636 ou 1613 Cours Kiné 1035 Franck.verschuren@clin.ucl.ac.be Gaz du sang Saturomètre

Plus en détail

Le système respiratoire et la respiration

Le système respiratoire et la respiration Le système respiratoire et la respiration Les mouvements respiratoires Activité 1 1. La vie dans l espace et sous l eau Document 1 A : La vie sous l eau Document 1 B : La vie dans l espace 1. Expliquez

Plus en détail

Chapitre II : Méthodes d exploration et pathologies de l appareil respiratoire

Chapitre II : Méthodes d exploration et pathologies de l appareil respiratoire Chapitre II : Méthodes d exploration et pathologies de l appareil respiratoire II 1 Méthodes d exploration II 1.1 Imagerie médicale II 1.2 Mesure des volumes et des débits respiratoires : la spirométrie.

Plus en détail

PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT

PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT Introduction : L organisme face à l effort physique Lorsqu on passe d un état de repos relatif ( dépense énergétique faible ) à un état d exercice plus intense ( dépense

Plus en détail

Docteur Bernard WUYAM

Docteur Bernard WUYAM Physiologie Chapitre 2 : Captation, transport & utilisation de l oxygène au cours de l exercice Docteur Bernard WUYAM PCEM1 - Année universitaire 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Insuffisance Respiratoire Aigue: IRA

Insuffisance Respiratoire Aigue: IRA Insuffisance Respiratoire Aigue: IRA L IRA est un syndrome lié à l impossibilité pour le système ventilatoire de maintenir des échanges gazeux à un niveau compatible avec la survie autonome de l organisme,

Plus en détail

Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT

Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Physiologie du Système Respiratoire Chapitre 6 Echanges gazeux alvéolo-capillaires Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT PCEM1 - Année universitaire 2007/2008 Faculté de Médecine de Grenoble (UJF) - Tous droits

Plus en détail

Débit sanguin cérébral et seuil ischémique. Introduction

Débit sanguin cérébral et seuil ischémique. Introduction Débit sanguin cérébral et seuil ischémique. Le seuil ischémique est atteint lorsque les apports en oxygène ne couvrent plus les besoins du tissu cérébral. Le déterminant essentiel de cet équilibre chez

Plus en détail

Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie. Chap. 1 : Des échanges entre le sang et les organes

Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie. Chap. 1 : Des échanges entre le sang et les organes Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Chap. 1 : Des échanges entre le sang et les organes Activité 1 : mesures FC et FR et effort. I / Ra /Re Fréquence cardiaque : nombre de battements

Plus en détail

VERGNE Morgan. Filières énergétiques

VERGNE Morgan. Filières énergétiques Filières énergétiques Présentation des filières énergétiques Dépendant du type d effort Intensité de l effort substrats énergétiques utilisé différent Production d ATP différente ATP : principale source

Plus en détail

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique Consommation en O 2 (en L) Thème 1 : Corps humain et santé, l exercice physique Chapitre 1 : L effort physique et le fonctionnement de l organisme Introduction : Le corps de l énergie tout au long de la

Plus en détail

Systèmes tampons Diagramme de Davenport. I. Dupin

Systèmes tampons Diagramme de Davenport. I. Dupin Systèmes tampons Diagramme de Davenport I. Dupin 2014-2015 Introduction Le fonctionnement normal des cellules requiert un environnement stable et constant. Le ph doit être optimal afin de maintenir l activité

Plus en détail

Les accidents toxiques ou biochimiques

Les accidents toxiques ou biochimiques Les accidents toxiques ou biochimiques N4 La toxicité des gaz Rappels. Composition de l air: O 2 = 20 % ; N 2 = 79 %; CO 2 = 0,03 % ; Gaz rares = traces Toxicité des gaz = liée à la variation de la PP

Plus en détail

PROPRIETES ACIDO-BASIQUES DES COMPARTIMENTS LIQUIDIENS

PROPRIETES ACIDO-BASIQUES DES COMPARTIMENTS LIQUIDIENS Pr. GUIGNARD Fiche n 4 Tutorat 20122013 PROPRIETES ACIDOBASIQUES DES COMPARTIMENTS LIQUIDIENS L ion H + est le principal ion du corps humain Potentiel hydrogène = concentration en H + dans une solution

Plus en détail

Chap.1 : Où l'organisme trouve-t-il l'énergie nécessaire à son fonctionnement?

Chap.1 : Où l'organisme trouve-t-il l'énergie nécessaire à son fonctionnement? Chap.1 : Où l'organisme trouve-t-il l'énergie nécessaire à son fonctionnement? I. Les modifications observables lors d'une activité physique. A. Comment l'organisme réagit-il à un effort physique? OC :

Plus en détail

Cours de TAP Secrétaire Médicale Année

Cours de TAP Secrétaire Médicale Année Cours de TAP Secrétaire Médicale Année 2016 2017 avlis-j.huin@orange.fr FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE www.marques-nf.com Le Système Respiratoire I. Anatomie du système respiratoire 1) Les voies respiratoires

Plus en détail

Entrainement sportif Le système cardiovasculaire

Entrainement sportif Le système cardiovasculaire Entrainement sportif Le système cardiovasculaire Pour que le corps assure ses différentes fonctions, chacune de ses cellules doit être approvisionnée de manière continue en oxygène. Cet apport est assuré

Plus en détail

Diagnostic d un déséquilibre acide base aux Urgences

Diagnostic d un déséquilibre acide base aux Urgences Diagnostic d un déséquilibre acide base aux Urgences Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice Cas clinique Patiente âgée de 74 ans. DNID (Diamicron, Glucophage). Douleurs abdominales,

Plus en détail

Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie. Chap. 2 : Des échanges respiratoires

Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie. Chap. 2 : Des échanges respiratoires Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Chap. 2 : Des échanges respiratoires Constat : Les organes prélèvent en permanence du dioxygène (O 2 ) dans le sang et y rejettent du dioxyde

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Physiologie I»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Physiologie I» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Physiologie I» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Physiologie 1 - Public cible : Etudiants 2 ème année médecine - Nombre

Plus en détail

Les accidents. Niveau 2

Les accidents. Niveau 2 Les accidents Niveau 2 Acquis Pré-requis Variation de la pression avec la profondeur Loi de Boyle-Mariotte Composition de l air Conséquences de la compression de l air Pression hydrostatique m 10000 5000

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME Les acquis du collège : les organes effectuent en permanence des échanges avec le sang ; ils y prélèvent des nutriments et du dioxygène

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE. Corps humain. organes

FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE. Corps humain. organes FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Schéma simpliste du fonctionnement du corps humain Corps humain respiration organes oxygène déchets aliments digestion fonctionner FONCTIONNEMENT DE L

Plus en détail

Partie 2 : Respiration et occupation des milieux

Partie 2 : Respiration et occupation des milieux Partie 2 : Respiration et occupation des milieux Leçon 3 : Respirer dans différents milieux de vie Ce que je dois savoir et savoir-faire pour réussir l évaluation : Je sais définir : Maîtriser et mobiliser

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

CONSOMMATION MAXIMALE D OXYGENE & SEUIL ANAEROBIE. B.OTHMAN hassen Professeur de physiologie

CONSOMMATION MAXIMALE D OXYGENE & SEUIL ANAEROBIE. B.OTHMAN hassen Professeur de physiologie CONSOMMATION MAXIMALE D OXYGENE & SEUIL ANAEROBIE B.OTHMAN hassen Professeur de physiologie La consommation maximale d oxygène (VO 2 max) Au cours d un exercice d intensité croissante réalisé en laboratoire

Plus en détail

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L EQUILIBRE ACIDE-BASE Question 1 :l état acido-basique A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L C) La

Plus en détail

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Exercice évalué - type BAC

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Exercice évalué - type BAC Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Exercice évalué - type BAC Classe : Terminale Enseignement : CBSV partie «chimie-biochimie» Résumé du contenu de la ressource. Cette ressource

Plus en détail

-----------------------------------Plan-------------------------------- --------------------------------Objectifs------------------------------

-----------------------------------Plan-------------------------------- --------------------------------Objectifs------------------------------ Transport des gaz dans le sang -----------------------------------Plan-------------------------------- A Introduction B Gaz dissout et pression partielle C Transport des gaz dans le sang 1 Transport de

Plus en détail

Équilibre acido-basique du sang U.E.2.7 S4 Défaillance organique et processus dégénératifs. Patrick Kimberg Cadre formateur IFSI Dijon Janvier 2016

Équilibre acido-basique du sang U.E.2.7 S4 Défaillance organique et processus dégénératifs. Patrick Kimberg Cadre formateur IFSI Dijon Janvier 2016 Équilibre acido-basique du sang U.E.2.7 S4 Défaillance organique et processus dégénératifs Patrick Kimberg Cadre formateur IFSI Dijon Janvier 2016 Connaître L état acido basique plasmatique Régulation

Plus en détail

Réalisation de travaux pratiques en ateliers tournants, en classe de cinquième, incluant un dispositif EXAO

Réalisation de travaux pratiques en ateliers tournants, en classe de cinquième, incluant un dispositif EXAO Réalisation de travaux pratiques en ateliers tournants, en classe de cinquième, incluant un dispositif EXAO Objectifs cognitifs : Comme l être humain, tous les êtres vivants respirent. Chez tous les êtres

Plus en détail

DES BESOINS EN DIOXYGÈNE :

DES BESOINS EN DIOXYGÈNE : DES BESOINS EN DIOXYGÈNE : Observation : Tous les êtres vivants respirent. A. Problème : Comment font-ils pour combler les besoins de leurs s en dioxygène? Pour étudier en quoi consiste la respiration

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE

LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE L ACTIVITE PHYSIQUE : 1. La respiration: La respiration a pour fonction de maintenir constante les concentrations d O2, CO2 et

Plus en détail

Physiologie ventilatoire et respiratoire

Physiologie ventilatoire et respiratoire Physiologie ventilatoire et respiratoire Cours n 2 Olivier HENNEBERT Ensemble des phénomènes qui concourent à assurer les échanges gazeux Entre le milieu ambiant (air) et la cellule Rôle de l appareil

Plus en détail

LA RESPIRATION CHEZ LES ANIMAUX. Partie 2

LA RESPIRATION CHEZ LES ANIMAUX. Partie 2 LA RESPIRATION CHEZ LES ANIMAUX Partie 2 TRANSPORT DES GAZ RESPIRATOIRES Rappel : loi de Henry Solubilité des gaz dépend de la loi de Henry Cx = ax x Px coefficient de solubilité ax = f(gaz, T C, S%, milieu)

Plus en détail

1. Consommation de glycogène et effort

1. Consommation de glycogène et effort TD2 S2 L1 Exos 1. Consommation de glycogène et effort Chez des sportifs entraînés et chez des personnes sédentaires, des fragments d un muscle du membre inférieur (le quadriceps) ont été prélevés par biopsie

Plus en détail

Physiologie respiratoire

Physiologie respiratoire Physiologie respiratoire (4) BUI HN Réanimation Médicale Équilibre acido-basique Équilibre acido-basique (rappel?) Dans une solution ne contenant que des ions H+, le ph de ce liquide est égal à l inverse

Plus en détail

LE SYSTÈME RESPIRATOIRE: Les échanges et le transport des gaz

LE SYSTÈME RESPIRATOIRE: Les échanges et le transport des gaz LE SYSTÈME RESPIRATOIRE: Les échanges et le transport des gaz 101-009-MA Automne 2010 Collège de Maisonneuve Caroline Leduc Respiration externe 2 Échanges gazeux entre les poumons et le sang Trois facteurs

Plus en détail

Physiologie respiratoire

Physiologie respiratoire Physiologie respiratoire Structure et fonctions de l appareil respiratoire Mécanique ventilatoire Équilibre et mouvement du système thoraco-pulmonaire Propriétés statiques Propriétés dynamiques Travail

Plus en détail

La respiration et sa régulation r

La respiration et sa régulation r Master Biologie cellulaire, physiologie et et pathologie UE physiologie, pharmacologie, pathologie La respiration et sa régulation r réponses physiologiques et physiopathologiques à l'altitude Etienne

Plus en détail

Régulation du ph sanguin Perturbations de l'équilibre A-B

Régulation du ph sanguin Perturbations de l'équilibre A-B Plan I. Structure du système respiratoire Système aérien et respiratoire Mécanisme de la ventilation Vascularisation pulmonaire Physiologie de la respiration II. Echanges gazeux Hématose - Rapport V/Q

Plus en détail

Le PH La GAZOmétrie artérielle

Le PH La GAZOmétrie artérielle Le PH La GAZOmétrie artérielle PaO 2 (SaO 2 ) PH PaCO 2 HCO 3 Dr. Jean-Luc Canivet Service de Soins Intensifs Généraux CHU de Liège Le PH La GAZOmétrie artérielle PaO 2 PaO 2 PH PH Surveillance de l oxygénation

Plus en détail

Biophysique. L équilibre Acide / Base. Rappels : H + est un ion super important dans le corps. H 2 O H + + OH -

Biophysique. L équilibre Acide / Base. Rappels : H + est un ion super important dans le corps. H 2 O H + + OH - Biophysique Biophy.cours 1/5 L équilibre Acide / Base Rappels : H + est un ion super important dans le corps. H 2 O H + + OH - Produit ionique : [H + ][OH - ] = 10-14 à 25 C. [H + ] = [OH - ] = 10-7 mol.l

Plus en détail

THÈME 1 : RESPIRATION ET OCCUPATION DES MILIEUX DE VIE

THÈME 1 : RESPIRATION ET OCCUPATION DES MILIEUX DE VIE THÈME 1 : RESPIRATION ET OCCUPATION DES MILIEUX DE VIE Chapitre 1 : La respiration dans les différents milieux de vie Un organisme vivant est constitué d une ou plusieurs cellules Ex : animaux (Homme),

Plus en détail

Les conditions environnementales. M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci)

Les conditions environnementales. M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci) Les conditions environnementales La thermorégulation et ses limites à l exercice physique M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci) I Les mécanismes Facteurs de l équilibre

Plus en détail

Les flux de gaz respiratoires dans l organisme humain. M1 phytem ENS Cachan

Les flux de gaz respiratoires dans l organisme humain. M1 phytem ENS Cachan Les de gaz respiratoires dans l organisme humain M1 phytem ENS Cachan 2013-2014 Plan Les de gaz respiratoires dans l organisme humain I-Nature des 1.1 Utilisation et production de gaz respiratoires 1.2

Plus en détail

Physiologie respiratoire

Physiologie respiratoire Physiologie respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 Introduction La vie de la cellule nécessite de l énergie L

Plus en détail

Equilibre acidobasique. Principes

Equilibre acidobasique. Principes Equilibre acidobasique Principes Objectif : maintenir le ph du milieu extracellulaire à 7,40 valeurs physiologiques : 7,36 à 7,42 variations maximales compatibles avec la vie : 6,90 à 7,70 Or : afflux

Plus en détail

Acidoses métaboliques. Item 217 (Troubles hydro-électrolytiques et acido-basiques)

Acidoses métaboliques. Item 217 (Troubles hydro-électrolytiques et acido-basiques) Acidoses métaboliques Item 217 (Troubles hydro-électrolytiques et acido-basiques) Equilibre acido-basique ph = 7,4 ± 0,02 Acidémie (acidose décompensée) : ph < 7,38 Alcalémie (alcalose décompensée) : ph

Plus en détail

respiration L activité cellulaire nécessite un apport continuel de dioxygène = O₂ et entraîne une production de dioxyde de carbone = CO₂

respiration L activité cellulaire nécessite un apport continuel de dioxygène = O₂ et entraîne une production de dioxyde de carbone = CO₂ L activité cellulaire respiration nécessite un apport continuel de dioxygène = O₂ et entraîne une production de dioxyde de carbone = CO₂ L appareil respiratoire permet les échanges gazeux entre le sang

Plus en détail

Fixation des médicaments sur les constituants du sang

Fixation des médicaments sur les constituants du sang Introduction La distribution correspond au processus de répartition du médicament dans l ensemble des tissus et organes. dans le plasma, le médicament se trouve sous deux formes : - Forme liée aux protéines

Plus en détail

Comment fonctionne notre appareil respiratoire pour approvisionner en dioxygène nos organes?

Comment fonctionne notre appareil respiratoire pour approvisionner en dioxygène nos organes? Séquence 4 LE FONCTIONNEMENT DE NOTRE APPAREIL RESPIRATOIRE Comment fonctionne notre appareil respiratoire pour approvisionner en dioxygène nos organes? Hypothèses : - Paul suppose que le sang aide les

Plus en détail

Systèmes tampons Diagramme de Davenport. I. Dupin

Systèmes tampons Diagramme de Davenport. I. Dupin Systèmes tampons Diagramme de Davenport I. Dupin 20162017 Introduction Le fonctionnement normal des cellules requiert un environnement stable et constant. Le ph doit être optimal afin de maintenir l activité

Plus en détail

La gazométrie. Vincent Bourquin. Cours pour les étudiants...

La gazométrie. Vincent Bourquin. Cours pour les étudiants... La gazométrie Vincent Bourquin Cours pour les étudiants... Comment on fait... Arterial line placement New England Journal of Medicine A quoi cela sert? 1. Comment se déroulent les échanges gazeux? 2. Comment

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang Transport des gaz dans le sang A Introduction : La fonction respiratoire du sang représente le transport des gaz respiratoires: du poumon aux tissus pour l oxygène, en sens inverse pour le dioxyde de carbone.

Plus en détail

LES RISQUES DE LA PLONGEE LIBRE

LES RISQUES DE LA PLONGEE LIBRE LES RISQUES DE LA PLONGEE LIBRE LES RISQUES DE L'APNEE : La physiologie de la plongée en apnée est différente de celle de la plongée en bouteille; l'apnée est responsable d'accidents mortels. On peut facilement

Plus en détail

Passerelle de la maturité professionnelle à l université / Session d hiver Candidat : Nom :.. Prénom :. Numéro :...

Passerelle de la maturité professionnelle à l université / Session d hiver Candidat : Nom :.. Prénom :. Numéro :... Département fédéral de l'intérieur DFI Commission suisse de maturité CSM Passerelle de la maturité professionnelle à l université / Session d hiver 2011 Biologie Durée : 80 minutes Candidat : Nom :.. Prénom

Plus en détail

Toxicocinétique. Sommaire

Toxicocinétique. Sommaire La toxicocinétique est une étude descriptive chargée d enregistrer de manière quantitative le sort d un toxique dans l organisme c est-à-dire son absorption distribution métabolisme et élimination. Sommaire

Plus en détail

Les fonctions de nutrition

Les fonctions de nutrition Les fonctions de nutrition Auteur : Yves Kuster Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant les fonctions de nutrition.

Plus en détail

Examen de Synthèse N 1. ** Première partie ** (8points)

Examen de Synthèse N 1. ** Première partie ** (8points) Ministère de L Education Commissariat Régional de l Education de Gabès Lycée Cité El Amal Gabès *** 2011-2012 *** Examen de Synthèse N 1 (Durée : 2 Heures) Date : 06-12-2011 de 10h à 12h Filière : Sciences

Plus en détail

3) Quels sont les effets de l adaptation cardiovasculaire en plongée sportive à l air (bloddshift)? Représenter un schéma avec légende du cœur

3) Quels sont les effets de l adaptation cardiovasculaire en plongée sportive à l air (bloddshift)? Représenter un schéma avec légende du cœur SUJETS PHYSIOLOGIE ET ANATOMIE AU BEES1 Question du 14 JUIN 1999 3) Quels sont les effets de l adaptation cardiovasculaire en plongée sportive à l air (bloddshift)? Représenter un schéma avec légende du

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2011

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2011 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2011 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Description et fonctionnement de l'appareil circulatoire.

Préparation au Niveau 4. Description et fonctionnement de l'appareil circulatoire. Page 1 sur 5 Plan du cours. 1. Pourquoi ce cours? 2. Composant central : le coeur. 3. Les vaisseaux sanguins. 4. Le sang. 5. Mode de transport des gaz dans le sang. 6. Les 2 circulations du sang! 7. Le

Plus en détail

Interprétation d une gazométrie. Présenté par P. Chapusette Infirmier U1020

Interprétation d une gazométrie. Présenté par P. Chapusette Infirmier U1020 Interprétation d une gazométrie Présenté par P. Chapusette Infirmier U1020 2 Plan Introduction Conséquences d une acidose Conséquences d une alcalose Approche conventionnelle Approche de Stewart Cas concret

Plus en détail

GUIDE DE PALANQUEE NIVEAU 4 Session de mai 2015 à Niolon PHYSIOLOGIE APPLIQUÉE À LA PLONGÉE Durée 60 mn

GUIDE DE PALANQUEE NIVEAU 4 Session de mai 2015 à Niolon PHYSIOLOGIE APPLIQUÉE À LA PLONGÉE Durée 60 mn Notation sur 40 points ramenés à une note sur 20 Les QCM peuvent contenir plusieurs bonnes réponses. Barème pour les QCM : bonne réponse : 1 point pas de réponse : 0 point mauvaise réponse : -1 point QUESTION

Plus en détail

Chapitre 1 : le fonctionnement de nos organes

Chapitre 1 : le fonctionnement de nos organes Chapitre 1 : le fonctionnement de nos organes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Troubles acido-basiques

Troubles acido-basiques Troubles acido-basiques C. TRIBOULET-BEAU SARII Hôpital St André CHU Bordeaux DECEMBRE 2012 Introduction Concentration en ions H+ Plasma : 40.10-9 mol/l Liquide intracellulaire : 100.10-9 mol/l ph=-log(h+)=-log(40.10-9)=7,40

Plus en détail

Chapitre 1 : Des fonctions de l'organisme au service de l'effort physique

Chapitre 1 : Des fonctions de l'organisme au service de l'effort physique Chapitre 1 : Des fonctions de l'organisme au service de l'effort physique Lors d un effort physique intense, certains comportements (bonne respiration, hydratation, ravitaillement en glucose ) sont indispensables

Plus en détail

Equilibre acido-basique

Equilibre acido-basique KSenembarek Définitions: L'équilibre acido-basique de l'organisme est maintenu constant grâce au rein et au poumon. Le rein maintient en permanence un bilan nul entre la formation de protons issus du métabolisme

Plus en détail

Troubles de l EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE. Dr GHOMARI-DJEBBARI W. Faculté de Médecine- Taleb Mourad- Université Djillali Liabès Sidi Bel Abbès

Troubles de l EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE. Dr GHOMARI-DJEBBARI W. Faculté de Médecine- Taleb Mourad- Université Djillali Liabès Sidi Bel Abbès Troubles de l EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE Dr GHOMARI-DJEBBARI W. Faculté de Médecine- Taleb Mourad- Université Djillali Liabès Sidi Bel Abbès PHYSIOLOGIE ph =Concentration sanguine en ion hydrogène H+ Ph =

Plus en détail

Milieu hyperbare : Plongée

Milieu hyperbare : Plongée Milieu hyperbare : Plongée Milieu aquatique Effet de l immersion : Augmentation de la pression 1 atm = 760 mmhg augmentation de 1 atm tous les 10 m A 10 m sous l eau, la pression est équivalente à celle

Plus en détail

34eme Journee du College Lorrain de Medecine d Urgence Abbaye des Premontres PAM Mardi 12 juin 2012

34eme Journee du College Lorrain de Medecine d Urgence Abbaye des Premontres PAM Mardi 12 juin 2012 34eme Journee du College Lorrain de Medecine d Urgence Abbaye des Premontres PAM Mardi 12 juin 2012 Dr Marie CONRAD PH Réanimation médicale CHU NANCY Hôpital central Femme 74 ans DNID (diamicron, glucophage)

Plus en détail

Le système nerveux et la régulation

Le système nerveux et la régulation Le système nerveux et la régulation Quels arguments donner pour susciter l intérêt de vos élèves pour ce sujet? Quelles sont les principales difficultés de l enseignement du système nerveux? Comment expliquer

Plus en détail

Les gaz du sang. Janvier seminaires iris

Les gaz du sang. Janvier seminaires iris Les gaz du sang Janvier 2014 ph PO2 Les gaz du sang - mesures Électrode SEVERINGHAUS + 0.001 Réaction oxydo réduction > courant électrique PCO2 Electrode ph tampon bicar conu et membrane peméable CO2

Plus en détail

PHYSIOLOGIE ET PLONGEE Système cardiovasculaire. Béatrice GEOFFROY Janvier 2015

PHYSIOLOGIE ET PLONGEE Système cardiovasculaire. Béatrice GEOFFROY Janvier 2015 PHYSIOLOGIE ET PLONGEE Béatrice GEOFFROY Janvier 2015 Pourquoi ce cours? Nécessaire pour aborder les échanges gazeux Comprendre le mécanisme circulatoire et quels sont les effets de l immersion Prévenir

Plus en détail

Le système Respiratoire

Le système Respiratoire Le système Respiratoire Introduction Comme nous l avons vu au cours précédent, l oxygène est un élément essentiel à la vie. Il est indispensable pour produire de l énergie nécessaire à toute activité sportive.

Plus en détail

PROJET INTERDISCIPLINAIRE SVT/ RUGBY

PROJET INTERDISCIPLINAIRE SVT/ RUGBY PROJET INTERDISCIPLINAIRE SVT/ RUGBY Initiative : E Bidault / collaboration : A Bohuon I- PERFORMANCES SPORTIVES ET RESPIRATION MESURE DE LA FREQUENCE RESPIRATOIRE Un mouvement respiratoire est constitué

Plus en détail