Modifications physiologiques de la femme enceinte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modifications physiologiques de la femme enceinte"

Transcription

1 Modifications physiologiques de la femme enceinte Dr Benjamin JULLIAC Maternité - Pellegrin

2 Introduction Modifications physiologiques nombreuses: i Hémodynamique i Respiratoire i Coagulation i Pharmacologique i Gastro intestinale i Rénale

3 Modifications hémodynamiques Augmentation du volume sanguin (+1,5 l): i Augmentation du travail cardiaque i Augmentation du VES et du débit cardiaque i Dilution globale (Hg à 11g/dl) Augmentation FC (+15mvt/min) Diminution de la TA (réduction des RVS) Syndrome cave inférieur (compression par l utérus gravide)

4 Modifications respiratoires Œdème muqueux des VAS Baisse des VRE et VR i Réduction de la réserve en O 2, i réduction du temps d apnée Augmentation du VC, VRI inchangé Augmentation de la consommation en O 2 tendance à l alcalose respiratoire

5 Modification de la Coagulation Augmentation de la coagulabilité: i Augmentation de tous les facteurs i Sauf F XI et XIII, F V stable i Retour à la normale en 4 à 6 semaines Diminution de la fibrinolyse i Anti thrombine, Prot C, thrombomoduline stable i Prot S diminuée!

6 Modifications gastro intestinales Réduction de l activité motrice: i Constipation i Gastroparésie (contestée) Réduction du tonus du sphincter inférieur de l œsophage Acidification gastrique, Augmentation volume liquide résiduel

7 Modifications Pharmacologiques Risque tératogène au 1 er trimestre Risque de passage fœtal Modifications chez la mère : i Liées aux modifications des volumes i Liées à la baisse de la protéinémie i Liées aux modifications de métabolisme et excrétion i Liées à l alcalose

8 Anesthésie de la femme enceinte pour chirurgie non obstétrique Dr Benjamin JULLIAC Maternité - Pellegrin

9 Un élément important : Terme 1 er trimestre de grossesse: i Risque de fausse couche i CI médicaments tératogènes (CRAT) 3 ème trimestre de grossesse: i Risque d accouchement prématuré i Complications anesthésiques liées à la masse utérine

10 Indications Toute intervention non urgente doit être reportée après l accouchement Les interventions semi urgentes sont réalisées le plus tard possible L anesthésie locorégionale doit être privilégiée le plus souvent (orthopédie) La chirurgie doit se faire dans un centre disposant d une maternité

11 Indications Les indications principales sont : i L appendicite aigue i La torsion de kyste ovarien i (Le cerclage) i La cholécystite i L occlusion intestinale i La neurochirurgie (tumeur et HSA) i Les traumatismes et les brûlures

12 Principales indications en fonction du terme

13 Indication chirurgicale Dallens, Partie 5, chapitre 9, p:12

14 Premier trimestre : les produits Prémédication : i Atropine et Atarax autorisés i Benzodiazépines contre-indiquées sauf midazolam Hypnotiques: i Thiopenthal recommandé à l induction i Halogénés recommandés pour l entretien i Etomidate, kétamine et propofol à éviter i N 2 O possible

15 Premier trimestre : les produits Morphinique : i Aucune contre-indication (Fentanyl, sufentanil ) Curare : i Aucune contre-indication (la pavulon passe la barrière placentaire) Anesthésiques locaux : i Aucune contre-indication Antalgique : i Paracétamol, morphinique recommandés i Nefopam à éviter (aucune étude ni publication) i Codéine et Tramadol à éviter i AINS et ASPIRINE contre-indiqué

16 Premier trimestre : prévention FCS Progestérone retard : i 500mg IM pendant trois jours Arrêt de travail

17 Après le premier trimestre Estomac plein : i À partir de la 20 SA i Prévention par antih2 effervescent i ISR + intubation : Pentho : 5mg/kg Célocurine : 1mg/kg Difficulté d intubation : i Augmentation du Mallampati (+1) i Œdème muqueux i Fragilité muqueuse, tendance au saignement i Encombrement lié à la poitrine i Nombre d essai limité et utilisation d une lame métal

18 Après le premier trimestre Réserves ventilatoires en oxygène: i Modèle de l obèse Réduction de la CPT au détriment du VR et du VRE Rapidité trompeuse de la dénitrogénation i Réduction de la réserve en O 2 i Augmentation de la consommation en O 2 Augmentation du métabolisme basal (Fœtus) Contraction utérine (en dehors du travail, lié à l infection ) i Temps d apnée extrêmement réduit

19 Après le premier trimestre Prévention des complications fœtales : i Eviter toute désaturation <95% i Éviter une hypotension artérielle : TAS > 100 mmhg PNI toutes les 2 à 3 minutes Usage de l éphédrine jusqu à 60 mg puis phényléphrine jusqu à 300 μg i Éviter l alcalose respiratoire : Crée une vasoconstriction utéroplacentaire Le «petit chien» à été abandonné i Maintenir une Hémoglobinémie > 8,0 g/dl

20 Après le premier trimestre Préventions «Fœtales» : i Progestérone peu efficace i Tocolytiques non démontrés Réduisent le risque de contraction Réduisent aussi la TA Anti calciques, béta2agoniste, nitrés utilisables Atosiban i Surveillance du RCF dès 26 SA, per et post opératoire i Demander un test de Kleihauer si Rhésus 1 négatif, Rhophylac si nécessaire (200μg IV, à adapter au Kl)

21 Technique chirurgicale Périphériques : RAS Abdominale : i Laparotomie le plus souvent i Cœlioscopie discutée: Effet du CO2 sur équilibre acido-basique materno-fœtal utiliser une compression pneumatique intermittente au niveau des membres inférieurs afin d éviter le risque de thrombose ; surveiller l état fœtal et utérin ainsi que le CO2 maternel de fin d expiration et la PaCO2 ; utiliser une technique à ciel ouvert pour pénétrer dans l abdomen prévenir la compression aortocave, DLG 15 maintenir une pression intrapéritonéale basse, sans dépasser 15 mmhg obtenir une consultation préopératoire par un obstétricien.

Anesthésie de la femme enceinte. Annick LALLIA

Anesthésie de la femme enceinte. Annick LALLIA Anesthésie de la femme enceinte Annick LALLIA Introduction 1 à 2% de femmes enceintes subissent une anesthésie pour chirurgie non obstétricale Possible grossesse méconnue: Date des dernières règles +/-

Plus en détail

Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte. Alexis Soulard 14 fevrier 2013

Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte. Alexis Soulard 14 fevrier 2013 Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte Alexis Soulard 14 fevrier 2013 Etat des lieux Fréquence: 0,3 à 2% des grossesses Indications: Urgences abdominales (app, cholecystectomie, occlusions)

Plus en détail

Dr Olivier Loutrel CHU Nantes

Dr Olivier Loutrel CHU Nantes Dr Olivier Loutrel CHU Nantes 0.1 à 2% de femmes enceintes subissent une anesthésie pour chirurgie non obstétricale Possible grossesse méconnue: date des dernières règles +/- HCG Prise en charge double

Plus en détail

Modifications physiologiques chez la femme enceinte

Modifications physiologiques chez la femme enceinte Modifications physiologiques chez la femme enceinte Dr Christophe FROT Service d Anesthésie-Réanimation Hôpital Avicenne, Bobigny christophe.frot@avc.aphp.fr Modifications: Cardio-circulatoires Ventilatoires

Plus en détail

Paule de viguier Maternité unité d'obstétrique qui assure l accouchement et les soins de la mère et du nouveau-né Niveau 3 Concerne les moyens dhospit

Paule de viguier Maternité unité d'obstétrique qui assure l accouchement et les soins de la mère et du nouveau-né Niveau 3 Concerne les moyens dhospit IADE & CESARIENNE EN URGENCE F. Minosa IADE CHU Toulouse Paule de viguier Maternité unité d'obstétrique qui assure l accouchement et les soins de la mère et du nouveau-né Niveau 3 Concerne les moyens dhospitalisationpédiatrique

Plus en détail

Modifications physiologiques chez la femme enceinte

Modifications physiologiques chez la femme enceinte Modifications physiologiques chez la femme enceinte J.F. Brichant Département d'anesthésie-réanimation CHU de Liège Grossesse Modifications Hormonales Métaboliques Mécaniques Femmes enceintes = 3 sexe

Plus en détail

Particularités physiologiques de la grossesse. Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie

Particularités physiologiques de la grossesse. Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie Particularités physiologiques de la grossesse Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie INTRODUCTION Les modifications physiologiques de la grossesse permettent : le développement et la croissance

Plus en détail

Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien

Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien Lyon, le 11 Octobre 2007 SAMU 69 Journée de Traumatologie Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien O Dupuis MD, PhD Gynécologue Obstétricien Directeur Cellule Régionale des Transferts

Plus en détail

Dr Frank Van Trimpont

Dr Frank Van Trimpont Dr Frank Van Trimpont Analgésie-sédation-anesthésie en pré-hospitalier Introduction Pourquoi analgésier? Pourquoi sédater? Pourquoi anesthésier? Quand? Comment? Introduction Indications Contrindications

Plus en détail

Modifications physiologiques induites par la grossesse. Implications anesthésiques. D. Ortéga 2005 DAR Nord Marseille

Modifications physiologiques induites par la grossesse. Implications anesthésiques. D. Ortéga 2005 DAR Nord Marseille Modifications physiologiques induites par la grossesse. Implications anesthésiques. D. Ortéga 2005 DAR Nord Marseille Modifications Respiratoires (1) Modifications anatomiques: Infiltration œdémato-adipeuse

Plus en détail

MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES DE LA GROSSESSE. Dr E. Millas PH AR SAR 1 service maternité Janvier 2013

MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES DE LA GROSSESSE. Dr E. Millas PH AR SAR 1 service maternité Janvier 2013 MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES DE LA GROSSESSE Dr E. Millas PH AR SAR 1 service maternité Janvier 2013 REFERENCES PRINCIPALES PHYSIOLOGIE HUMAINE APPLIQUEE Direction C. Martin, B. Riou et B. Vallet Edition

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE. Dr Wojciech Trzepizur

PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE. Dr Wojciech Trzepizur PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE Dr Wojciech Trzepizur 4 étapes Ventilation : mécanismes permettant le renouvellement de l air dans les alvéoles pulmonaires Etape alvéolaire : diffusion des gaz au travers de

Plus en détail

GROSSESSE ET CHIRURGIE DIGESTIVE O.BEN HADID,A.DEHBI,D.DJELLIL A.HAMMAD

GROSSESSE ET CHIRURGIE DIGESTIVE O.BEN HADID,A.DEHBI,D.DJELLIL A.HAMMAD GROSSESSE ET CHIRURGIE DIGESTIVE O.BEN HADID,A.DEHBI,D.DJELLIL A.HAMMAD Il s agit toujours d interventions chirurgicales indispensables du fait d un risque fœtal ou fonctionnel grave NOTRE EXPERIENCE DE

Plus en détail

OCCLUSIONS. Dominique Concina Juin 2006

OCCLUSIONS. Dominique Concina Juin 2006 OCCLUSIONS Dominique Concina Juin 2006 OCCLUSIONS Choix du moment de l intervention Induction à séquence rapide CHOIX DU MOMENT DE LA CHIRURGIE Mécanismes de l occlusion Par strangulation souffrance du

Plus en détail

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques Dr Benjamin JULLIAC Urgences gynéco - obstétriques Urgences Possibles gynécologique Torsion d annexe Salpingite Kyste hémorragique Grossesse extra utérine Fausse couche spontanée obstétrique : Accouchement

Plus en détail

LE PARCOURS RAPIDE EN CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE ORL-CMF. A propos d un étude rétrospective sur 25 observations.

LE PARCOURS RAPIDE EN CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE ORL-CMF. A propos d un étude rétrospective sur 25 observations. LE PARCOURS RAPIDE EN CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE ORL-CMF A propos d un étude rétrospective sur 25 observations. L anesthésie de longue durée. - Pas définition consensuelle. - Définition proposée par Stoppa

Plus en détail

L INDUCTION A SEQUENCE RAPIDE

L INDUCTION A SEQUENCE RAPIDE L INDUCTION A SEQUENCE RAPIDE IFSI - le 17 février 2006 Photographies de Laurent Roch (reproduction interdite) PLAN 1. Définitions 2. Pourquoi intube-t-on? 3. Avantages-inconvénients de l ISR 4. Déroulement

Plus en détail

Dr AF DALMAS-LAURENT Dr D CLASSEAU. Hôpital Jeanne de FLANDRE CHRU LILLE. CARO Clermont Ferrand J DE JONCKEERE Pr V DEBARGE Pr D SUBTIL

Dr AF DALMAS-LAURENT Dr D CLASSEAU. Hôpital Jeanne de FLANDRE CHRU LILLE. CARO Clermont Ferrand J DE JONCKEERE Pr V DEBARGE Pr D SUBTIL Dr AF DALMAS-LAURENT Dr D CLASSEAU J DE JONCKEERE Pr V DEBARGE Pr D SUBTIL Hôpital Jeanne de FLANDRE CHRU LILLE CARO Clermont Ferrand 2012 Anesthésie générale chez la femme enceinte Plusieurs situations

Plus en détail

Adaptation de l organisme à la grossesse

Adaptation de l organisme à la grossesse DES de Gynécologie Médicale Module Obstétrique Adaptation de l organisme à la grossesse Marie-Pierre Bonnet Service d Anesthésie-Réanimation, Maternité Port Royal, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris Epidémiologie

Plus en détail

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux URGENCES OBSTETRICALES Dr CASTEL Adeline CHU TOULOUSE Paule de Viguier INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

Plus en détail

SEDATION ANALGESIE en SITUATION EXTRAHOSPITALIERE : Dr FILLET Yann Médecin Urgentiste. URGENCES SMUR SECOURS en MONTAGNE. CH BRIANCON.

SEDATION ANALGESIE en SITUATION EXTRAHOSPITALIERE : Dr FILLET Yann Médecin Urgentiste. URGENCES SMUR SECOURS en MONTAGNE. CH BRIANCON. SEDATION ANALGESIE en SITUATION EXTRAHOSPITALIERE : Dr FILLET Yann Médecin Urgentiste. URGENCES SMUR SECOURS en MONTAGNE. CH BRIANCON. DEFINITION : Symptôme utile permettant la sauvegarde de l organisme,

Plus en détail

Sédation et Analgésie

Sédation et Analgésie Collège de Médecine d Urgence de Bourgogne, 7 Octobre 2010 Recommandations Formalisées d experts 2010 : Sédation et Analgésie en Structure d Urgence Adultes Marc FREYSZ, Benoit VIVIEN Méthodologie Actualisation

Plus en détail

ANESTHESIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE

ANESTHESIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ANESTHESIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE SEIN Terrain : pas de spécificité Installation : perfusion du côté opposé brassard sur le bras opposé ou sur la jambe. Anesthésie générale avec IOT ou ML car peu d

Plus en détail

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 :

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 : CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie Dossier n 1 : 1. Rappels Métrorragie = Saignement en dehors des règles, d origine endo-utérine Microval = Micro-progestatif Pas d oestrogene dedans 2. Quelles

Plus en détail

Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat

Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat Spécificités de l'hémostase en péri-partum immédiat Caractéristiques de l'hémorragie du

Plus en détail

G 8. Vitre. 24 avril 2012 I COUDERT

G 8. Vitre. 24 avril 2012 I COUDERT G 8 Vitre 24 avril 2012 I COUDERT Problème de santé publique Graves par le risque vital à court terme et par le handicap à long terme En plus des lésions primaires engendrées par l impact peuvent se surajouter

Plus en détail

La souffrance fœtale chronique. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010

La souffrance fœtale chronique. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 La souffrance fœtale chronique Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 La souffrance fœtale chronique (S.F.C) de caractère progressif, survient au cours des deux derniers trimestres de

Plus en détail

Anesthésie en urgence et estomac plein

Anesthésie en urgence et estomac plein Anesthésie en urgence et estomac plein Benoît Plaud Université Paris-Diderot Assistance Publique Hôpitaux de Paris Anesthésie, réanimation chirurgicale GHU Saint-Louis, Lariboisière, Fernand Widal, Paris,

Plus en détail

2. Accouchement inopiné hors maternité. 3. Hémorragie des 2ième et 3ième trimestres. 4. Hémorragie post-partum. 5. Traumatisme chez la femmee enceinte

2. Accouchement inopiné hors maternité. 3. Hémorragie des 2ième et 3ième trimestres. 4. Hémorragie post-partum. 5. Traumatisme chez la femmee enceinte Urgences obstétricales extra-hos spitalière Recommandations Formalisée d Experts SFAR-SF FMU 2010 Dr B. CABRIT TA, SAMU 21 Neuf thèm mes traités 1. Recours au centre 15 pour motif obstétrical 2. Accouchement

Plus en détail

Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation

Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation Bases d hémodynamique Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation Mdurand@chu-grenoble.fr 1 Introduction Hémodynamique «dynamique du sang» But : Apports en oxygène

Plus en détail

Pathologie respiratoire pendant la grossesse: Existe t il des critères d extraction fœtale? Le point de vue de l anesthésiste

Pathologie respiratoire pendant la grossesse: Existe t il des critères d extraction fœtale? Le point de vue de l anesthésiste Pathologie respiratoire pendant la grossesse: Existe t il des critères d extraction fœtale? Le point de vue de l anesthésiste Marie Pierre Bonnet Service d Anesthésie Réanimation, Hôpital Cochin, Maternité

Plus en détail

UE La grossesse 15/11/2010. UE 2.2 : Cycle de la vie et grandes fonctions.

UE La grossesse 15/11/2010. UE 2.2 : Cycle de la vie et grandes fonctions. Mme Patricia GHILARDI Sage-femme cadre supérieur enseignant Directrice par intérim de l école de sages-femmes de Bordeaux 15/11/2010 Diapo 1 UE 2.2 : Cycle de la vie et grandes fonctions. Développement

Plus en détail

Modifications physiologiques de la grossesse (Evaluations)

Modifications physiologiques de la grossesse (Evaluations) Modifications physiologiques de la grossesse (Evaluations) Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 QCM QUESTION 1/10 : Au niveau des glandes endocrines : A - Le taux

Plus en détail

Médicaments, grossesse et allaitement. Pharmacologie clinique S. LIABEUF

Médicaments, grossesse et allaitement. Pharmacologie clinique S. LIABEUF Médicaments, grossesse et allaitement Pharmacologie clinique S. LIABEUF Sommaire Introduction Particularité pharmacocinétique au cours de la grossesse Médicaments tératogènes Médicaments à risque tératogène

Plus en détail

Dr Cogan Alexandra St Pierre Juin seminaires iris

Dr Cogan Alexandra St Pierre Juin seminaires iris Dr Cogan Alexandra St Pierre Juin 2014 Plan Introduction Modifications physiologiques Etiologies Conséquences obstétricales Evaluation et prise en charge Conclusions Introduction Trauma = principale cause

Plus en détail

URGENCES ABDOMINALES ET GROSSESSE. Capucine Coulon Maternité Jeanne de Flandre CHRU de Lille

URGENCES ABDOMINALES ET GROSSESSE. Capucine Coulon Maternité Jeanne de Flandre CHRU de Lille URGENCES ABDOMINALES ET GROSSESSE Capucine Coulon Maternité Jeanne de Flandre CHRU de Lille Généralités Intervention pendant la grossesse: 0.5% Particularités anatomiques Modifications physiologiques (gêne

Plus en détail

Médicaments de la psychiatrie et grossesse : que faut-il savoir?

Médicaments de la psychiatrie et grossesse : que faut-il savoir? Médicaments de la psychiatrie et grossesse : que faut-il savoir? Dr B.Guyard-Boileau Dr L.Connan-Barrier Octobre 2008 Que faut-il savoir pour accompagner au mieux la grossesse? Participer aux choix dans

Plus en détail

INDUCTION EN URGENCE EN NEURO-CHIRURGIE

INDUCTION EN URGENCE EN NEURO-CHIRURGIE SESSION IADE Isabelle Danjou Pôle d anesthésie Secteur de neurochirurgie Chru de Lille Induction en urgence en neuro-chirurgie Diapositive 1 INDUCTION EN URGENCE EN NEURO-CHIRURGIE I.DANJOU I.A.D.E Bloc

Plus en détail

Anesthésie pour estomac plein. Ilham Aglime Département Anesthésie Réanimation CHU tours 13 décembre 2012.

Anesthésie pour estomac plein. Ilham Aglime Département Anesthésie Réanimation CHU tours 13 décembre 2012. Anesthésie pour estomac plein Ilham Aglime Département Anesthésie Réanimation CHU tours 13 décembre 2012. Introduction Situation à risque ( régurgitation et inhalation); Contexte difficile(svt, mais pas

Plus en détail

OBJECTIFS DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR POST OPERATOIRE CHEZ LE SUJET AGE EN 10 QUESTIONS-REPONSES

OBJECTIFS DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR POST OPERATOIRE CHEZ LE SUJET AGE EN 10 QUESTIONS-REPONSES 11ème Congrès national de lutte contre la douleur 21 & 22 Octobre 2016 Hôtel El Aurassi, Alger OBJECTIFS DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR POST OPERATOIRE CHEZ LE SUJET AGE EN 10 QUESTIONS-REPONSES R. Aouameur;

Plus en détail

Cliquez sur l'icône pour ajouter une image LA PCA. CLUD Draguignan. Didier MARCHAND IADE. Delphine CASALINI IDE

Cliquez sur l'icône pour ajouter une image LA PCA. CLUD Draguignan. Didier MARCHAND IADE. Delphine CASALINI IDE Cliquez sur l'icône pour ajouter une image LA PCA CLUD Draguignan Didier MARCHAND IADE Delphine CASALINI IDE Cliquez sur l'icône pour ajouter une image définition L analgésie contrôlée par le patient est

Plus en détail

NOTICE Fentadon 50 µg/ml, solution injectable pour chiens

NOTICE Fentadon 50 µg/ml, solution injectable pour chiens NOTICE Fentadon 50 µg/ml, solution injectable pour chiens 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ ET DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE FABRICATION RESPONSABLE DE LA LIBÉRATION

Plus en détail

La cœlioscopie pendant la grossesse: A propos de seize cas et revue de la littérature

La cœlioscopie pendant la grossesse: A propos de seize cas et revue de la littérature UNIVERSITÉ DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGE-FEMMES Diplôme d état de sage-femmes La cœlioscopie pendant la grossesse: A propos de seize cas et revue de la littérature Claire BLANCHARD Née le 4 avril

Plus en détail

Avis 11 juin SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable Boîte de 6 ampoules de 1 ml (CIP : ) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Avis 11 juin SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable Boîte de 6 ampoules de 1 ml (CIP : ) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 11 juin 2014 SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable Boîte de 6 ampoules de 1 ml (CIP : 34009 329 932 4) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE DCI Code ATC (2014) Motif de l

Plus en détail

ANESTHESIE POUR AMYGDALECTOMIE ET CHIRURGIE ORL CHEZ L ENFANT. Docteur LOPEZ Carlos Centre François-Xavier Michelet (SAR III)

ANESTHESIE POUR AMYGDALECTOMIE ET CHIRURGIE ORL CHEZ L ENFANT. Docteur LOPEZ Carlos Centre François-Xavier Michelet (SAR III) ANESTHESIE POUR AMYGDALECTOMIE ET CHIRURGIE ORL CHEZ L ENFANT Docteur LOPEZ Carlos Centre François-Xavier Michelet (SAR III) GENERALITES Chirurgie concernant tous les âges. Fréquentes (17% amygdalectomie).

Plus en détail

ANESTHESIE POUR CESARIENNE A.S.DUCLOY-BOUTHORS MATERNITE JEANNE DE FLANDRE

ANESTHESIE POUR CESARIENNE A.S.DUCLOY-BOUTHORS MATERNITE JEANNE DE FLANDRE ANESTHESIE POUR CESARIENNE A.S.DUCLOY-BOUTHORS MATERNITE JEANNE DE FLANDRE CESARIENNE? QUALITE DE L ANESTHESIE INDICATIONS CONTRE INDICATIONS EFFETS SECONDAIRES COMPLICATIONS QUALITE DE L ANALGESIE POST-OPERATOIRE

Plus en détail

Prise en charge de la diminution des mouvements actifs fœtaux (MAF)

Prise en charge de la diminution des mouvements actifs fœtaux (MAF) Responsable : Dr RAYNAL Fonction : Praticien Hospitalier Approbateur : Dr P. PANEL Fonction : Chef de Service Mise à jour : 26/4/2013 Date de création : 12/9/2011 signature signature Liste de diffusion

Plus en détail

Effets de l anesthésie sur le système respiratoire

Effets de l anesthésie sur le système respiratoire Effets de l anesthésie sur le système respiratoire Dr Alain Gauthier Hôpital Notre-Dame 5 octobre 2005 Plan de la présentation 1. Pharmacologie 2. Contrôle de la respiration 3. Muscles de la respiration

Plus en détail

Chirurgie e t et a nesthésie anesthésie chez chez le sujet â E. Lepresle P H

Chirurgie e t et a nesthésie anesthésie chez chez le sujet â E. Lepresle P H Chirurgie et anesthésie chez le sujet âgé E. Lepresle P.H.A.R PHAR Définir le sujet âgé 1- âge civil 2- fonctionnalité organique Au total : anesthésie et âge physiologique Modification du système nerveux

Plus en détail

Antalgiques. Evaluation de la douleur. Classification

Antalgiques. Evaluation de la douleur. Classification Réflexes Jamais 2 antalgiques du même palier OMS Jamais d association de 2 morphiniques Il est fréquent d associer un antalgique d action centrale à un antalgique d action périphérique Réévaluation régulière

Plus en détail

Sage-femme cadre supérieur enseignant. Directrice par intérim

Sage-femme cadre supérieur enseignant. Directrice par intérim Mme Patricia GHILARDI Sage-femme cadre supérieur enseignant Directrice par intérim de l école de sages-femmes de Bordeaux Patricia GHILARDI Sage femme cadre supérieur Ecole de sages femmes de Bordeaux

Plus en détail

Signes et stades de l anesthésie

Signes et stades de l anesthésie Signes et stades de l anesthésie Marie Roche-Barreau Jean-Christophe Ha 12 Octobre 2012 L objet de ce cours est de vous décrire les phénomènes présentés par tout patient lors de l installation d un anesthésie

Plus en détail

Répercussions hémodynamiques de l anesthésie. Nadia Smail

Répercussions hémodynamiques de l anesthésie. Nadia Smail Répercussions hémodynamiques de l anesthésie Nadia Smail Complications de l anesthésie Com plications Com a Décès Respiratoires Équipement Intu bation In ha lat ion Bronchosp asme Pneu mothorax Hypo xi

Plus en détail

PREMEDICATION. Dr Sabine Roche DAR Pitié-Salpêtrière

PREMEDICATION. Dr Sabine Roche DAR Pitié-Salpêtrière PREMEDICATION Dr Sabine Roche DAR Pitié-Salpêtrière Définition Administration de produits avant une anesthésie, dans le but de diminuer l anxiété du patient, de le sédater, ou de minimiser les effets indésirables

Plus en détail

Menace d accouchement prématuré

Menace d accouchement prématuré Commission obstétricale Menace d accouchement prématuré Révision des recommandations de 2007. Validation en commission le 13 avril 2011 Rédaction : Anne PAUMIER, responsable de la commission obstétricale

Plus en détail

Procédure Réhabilitation Rapide pour Chirurgie digestive. Côlon, rectum, foie, éventrations Version 2015

Procédure Réhabilitation Rapide pour Chirurgie digestive. Côlon, rectum, foie, éventrations Version 2015 Procédure Réhabilitation Rapide pour Chirurgie digestive. Côlon, rectum, foie, éventrations Version 2015 A. Domaine d application Chirurgie digestive élective B. Responsabilités Chirurgiens, médecins anesthésistes,

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse Menace d'accouchement Prématuré (MAP) et prématurité (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse Menace d'accouchement Prématuré (MAP) et prématurité (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse Menace d'accouchement Prématuré (MAP) et prématurité (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création

Plus en détail

CHRONIQUES PHARMACOLOGIQUES

CHRONIQUES PHARMACOLOGIQUES CHRONIQUES PHARMACOLOGIQUES Midazolam «Versed» Claude Gauthier, M.D. Service d urgence Février 1998 CHRONIQUE PHARMACOLOGIQUE SERVICE D URGENCE DU C.H.R.R. Nom du médicament : générique et commercial :

Plus en détail

Généralités sur l anesthésie et la prise en charge périopératoire. Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre

Généralités sur l anesthésie et la prise en charge périopératoire. Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre Généralités sur l anesthésie et la prise en charge périopératoire en SSPI Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre Consultation d anesthésie A distance de la chirurgie (chir programmée): au moins 48 h avant (pb médical

Plus en détail

Modifications physiologiques et anatomiques de la grossesse Ont un impact sur la conduite à tenir

Modifications physiologiques et anatomiques de la grossesse Ont un impact sur la conduite à tenir ARRET CARDIAQUE CHEZ LA FEMME ENCEINTE EN SALLE DE NAISSANCE Dr Aimé décembre 2015 Epidémiologie Cardiac Arrest in Special situations: 2010 American Heart Association Circulation. 2010; 122:S829-S861 L

Plus en détail

2/ Les complications post-anesthésiques

2/ Les complications post-anesthésiques STAGES Anesthésiologie 2/ Les complications post-anesthésiques I. Les complications respiratoires Les facteurs de risque La plupart des complications respiratoires sont liées à des surdosages Les facteurs

Plus en détail

NAUSEES ET VOMISSEMENTS POSTOPERATOIRES

NAUSEES ET VOMISSEMENTS POSTOPERATOIRES NAUSEES ET VOMISSEMENTS NAUSEES ET VOMISSEMENTS Pr Dan BENHAMOU, Dominique RIBEYROLLES C.H.U. Bicêtre, 78 rue du général Leclerc 94275 le Kremlin Bicêtre Cedex Un des effets indésirable les plus fréquents

Plus en détail

Anesthésie générale pour césarienne

Anesthésie générale pour césarienne Anesthésie générale pour césarienne Dominique CHASSARD LYON dominique.chassard@chu-lyon.fr En France, taux césarienne AG < 5% Quelles indications en 2011? Troubles hémorragiques/anticoagulants/aaph Plaquettes

Plus en détail

COLLAPSUS DE REVENTILATION

COLLAPSUS DE REVENTILATION COLLAPSUS DE REVENTILATION Entre mes poumons, mon coeur balance! Y.Yordanov @YordaYou COLLAPSUS DE REVENTILATION Chute de la pression artérielle dans les suites immédiates de la mise en route d une ventilation

Plus en détail

REHABILITATION PRECOCE APRES CESARIENNE

REHABILITATION PRECOCE APRES CESARIENNE REHABILITATION PRECOCE APRES CESARIENNE Congrès JLAR 2015 Dr Julien Corouge Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille REHABILITATION ET CESARIENNE Césarienne : 20% des naissances 160 000 césariennes / an Multiplié

Plus en détail

Recommandations pour l anesthésie et l analgésie en obstétrique

Recommandations pour l anesthésie et l analgésie en obstétrique Recommandations pour l anesthésie et l analgésie en obstétrique Recommandations disponibles en lecture libre : Practice Guidelines for Obstetric Anesthesia: An Updated Report by the American Society of

Plus en détail

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Conduite à tenir en cas d avortements spontanés Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Avortement spontané O Synonymes : O fausse couche spontanée = FCS O Définition

Plus en détail

Traitement de la FCS hémorragique ou hyperalgique

Traitement de la FCS hémorragique ou hyperalgique MATERNITE Procédure n : GYN P 0005 Responsable : Dr A.NAVEAU Approbateur : Dr P.PANEL Fonction : Assistant Hospitalier Fonction : Chef de Service Mise à jour : Date de création : 13/6/2102 signature signature

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

REANIMATION OBSTETRICALE : LES CAUSES DE MORTALITE MATERNELLE. AS DUCLOY-BOUTHORS Mai 2002

REANIMATION OBSTETRICALE : LES CAUSES DE MORTALITE MATERNELLE. AS DUCLOY-BOUTHORS Mai 2002 REANIMATION OBSTETRICALE : LES CAUSES DE MORTALITE MATERNELLE AS DUCLOY-BOUTHORS Mai 2002 DEFINITION OMS DES CAUSES DE MORTS MATERNELLES «C est le décès d une femme survenu au cours de la grossesse ou

Plus en détail

Pharmacologie des benzodiazépines utilisées en anesthésie-réanimation. 1. Propriétés physico-chimiques

Pharmacologie des benzodiazépines utilisées en anesthésie-réanimation. 1. Propriétés physico-chimiques Pharmacologie des benzodiazépines utilisées en anesthésie-réanimation 1. Propriétés physico-chimiques Karine Nouette-Gaulain SAR 3 Les BZD de l anesthésie-réanimation Les BZD de l anesthésie-réanimation

Plus en détail

Colloque Médical du Jeudi 18/12/2014

Colloque Médical du Jeudi 18/12/2014 Camille Dunand-Faure, Gynéco-Obstétricien, Hôpital Couple-Enfant Johanna Lepeule, Chercheur Equipe 12 (épidémiologie environnementale appliquée à la reproduction et la santé respiratoire), Institut Albert

Plus en détail

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB-003 Pagination : 1 de 6 pages. Dr T. RAPENNE, Consultant Douleur CHU Dijon

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB-003 Pagination : 1 de 6 pages. Dr T. RAPENNE, Consultant Douleur CHU Dijon N de version: 01 Date d'application:26052000 Réf.: CMUB-003 Pagination : 1 de 6 pages Procédure N 003 Rédacteurs Dr D. HONNART (Dijon) Date 26/05/00 Validation Dr T. RAPENNE, Consultant Douleur CHU Dijon

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

Sédation et analgésie chez l enfant

Sédation et analgésie chez l enfant Sédation et analgésie chez l enfant Dr Eric VANTALON Département d Anesthésie Réanimation Chirurgicale SAMU de Paris Hôpital Necker - Enfants Malades INTRODUCTION Prise de conscience générale de la douleur

Plus en détail

PROTOCOLE CESARIENNE (intra- et post- opératoire)

PROTOCOLE CESARIENNE (intra- et post- opératoire) PROTOCOLE CESARIENNE (intra- et post- opératoire) 1 La ne représente qu un des actes des soins obstétricaux et doit s intégrer dans des soins obstétricaux essentiels complets. En dehors des indications

Plus en détail

car la balance bénéfice/risque est jugée négative Physiopathologie et classification

car la balance bénéfice/risque est jugée négative Physiopathologie et classification car la balance bénéfice/risque est jugée négative Réflexes On n associe pas 2 antalgiques du même palier OMS On n associe pas 2 morphiniques Toujours prendre en charge la douleur +++ Depuis juin 2009,

Plus en détail

Item 20 : Prévention des risques fœtaux Iso-immunisation Sanguine Fœto-Maternelle (ISFM) (Évaluations)

Item 20 : Prévention des risques fœtaux Iso-immunisation Sanguine Fœto-Maternelle (ISFM) (Évaluations) Item 20 : Prévention des risques fœtaux Iso-immunisation Sanguine Fœto-Maternelle (ISFM) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie de la délivrance (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie de la délivrance (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie de la délivrance (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

QUE CHOISIR POUR TRAITER LA DOULEUR POST- OPERATOIRE? Dr. M. RADJI Département d anesthésie-réanimationd CHU AMIENS

QUE CHOISIR POUR TRAITER LA DOULEUR POST- OPERATOIRE? Dr. M. RADJI Département d anesthésie-réanimationd CHU AMIENS QUE CHOISIR POUR TRAITER LA DOULEUR POST- OPERATOIRE? Dr. M. RADJI Département d anesthésie-réanimationd CHU AMIENS La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle, désagréable, liée à une lésion

Plus en détail

L'obésité en médecine aiguë

L'obésité en médecine aiguë L'obésité en médecine aiguë Les mêmes drogues et les mêmes posologies? Dr Cédric Renard L'obésité un problème de plus en plus fréquent BMI (Body Mass Index) BMI = poids (kg)/taille 2 (m) Obésité si BMI

Plus en détail

Cécile Poullelaouen/ Sandrine Franck- Magueur / Viridiana Jouffroy Département d anesthésie CHU Antoine Béclère. Clamart

Cécile Poullelaouen/ Sandrine Franck- Magueur / Viridiana Jouffroy Département d anesthésie CHU Antoine Béclère. Clamart Cécile Poullelaouen/ Sandrine Franck- Magueur / Viridiana Jouffroy Département d anesthésie CHU Antoine Béclère. Clamart INTRODUCTION En 2012:! 32.3% des français adultes de 18 ans et plus sont en surpoids.!

Plus en détail

Item 21. Examen prénuptial

Item 21. Examen prénuptial Item 21. Examen prénuptial 8 ITEM 21 1. Concernant le certificat prénuptial A. Il n est plus obligatoire depuis 2008 B. Il concerne uniquement les mariages civils C. Il doit stipuler par écrit la sérologie

Plus en détail

Anesthésie pour chirurgie ORL pédiatrique. Valérie Milot-Roy CHUQ-CHUL-CME

Anesthésie pour chirurgie ORL pédiatrique. Valérie Milot-Roy CHUQ-CHUL-CME Anesthésie pour chirurgie ORL pédiatrique Valérie Milot-Roy CHUQ-CHUL-CME La chirurgie ORL pédiatrique Courtes procédures Indications Très électives Espérance de vie immense Très faible tolérance pour

Plus en détail

Relais de la sédations l antalgie

Relais de la sédations l antalgie Session ide Douleur Anesthésie loco-régionale en post opératoire Hélène ANDERSON Patrick LOEB Polyclinique de La Louvière, Lille Diapositive 1 Relais de la sédations dation à l antalgie Arnaud Chiche et

Plus en détail

Utilisation des vasopresseurs au bloc opératoire

Utilisation des vasopresseurs au bloc opératoire Utilisation des vasopresseurs au bloc opératoire O. REBET Pôle Anesthésie-Réanimation-SAMU, CHU de Caen UFR de Médecine, Université de Caen Basse-Normandie 19 octobre 2013 Conflits d intérêt = non Conflits

Plus en détail

Commission obstétricale

Commission obstétricale Commission obstétricale Version du 10 janvier 2007 Rédaction : Dr L. DOGNON - Service de Gynécologie Obstétrique CH Le Mans ; Dr Fl. BIQUARD Service de Gynécologie Obstétrique CHU Angers ; Dr LYS Service

Plus en détail

C Schwartz, R Bordei, P Olivieri, H Becker et tous les soignants GCS Clinique des Trois Frontières Saint-Louis

C Schwartz, R Bordei, P Olivieri, H Becker et tous les soignants GCS Clinique des Trois Frontières Saint-Louis C Schwartz, R Bordei, P Olivieri, H Becker et tous les soignants GCS Clinique des Trois Frontières 68300 Saint-Louis PARTICULARITÉS DE L ORTHOPÉDIE Il s agit d une chirurgie fonctionnelle et non vitale

Plus en détail

Anesthésie et système respiratoire. Anesthésie et système respiratoire. Buts de la respiration. Métabolisme et oxygénation. Quotient respiratoire

Anesthésie et système respiratoire. Anesthésie et système respiratoire. Buts de la respiration. Métabolisme et oxygénation. Quotient respiratoire système respiratoire Au cours d'une anesthésie au chloroforme, la respiration est parfois due au seul diaphragme tandis que les JF. BRICHANT CHU de Liège muscles intercostaux sont paralysés John Snow,

Plus en détail

ANALGESIE POST-OPERATOIRE EN AMBULATOIRE

ANALGESIE POST-OPERATOIRE EN AMBULATOIRE ANALGESIE POST-OPERATOIRE EN AMBULATOIRE Centre Henri Becquerel octobre 2016 Dr Gouerant Pathologies prises en charge En Ambulatoire Chirurgie sénologique: - tumorectomie, ganglion sentinelle axillaire,

Plus en détail

Ventilation en urgence

Ventilation en urgence [ L e s r e n d e z - v o u s m e n s u e l s d u S S S M 6 8 ] Ventilation en urgence Mulhouse le 23/10/12 PICHAULT Valérie Pédiatre Note de la rédac.web de www.pompiers68.fr ATTENTION : ce document a

Plus en détail

Cas clinique N 1. Un patient de 35 ans aux antécédents d ulcère gastrique est admis dans le service de chirurgie pour hématémèse.

Cas clinique N 1. Un patient de 35 ans aux antécédents d ulcère gastrique est admis dans le service de chirurgie pour hématémèse. Cas clinique N 1 Questions de 1 à 5 Un patient de 35 ans aux antécédents d ulcère gastrique est admis dans le service de chirurgie pour hématémèse. Question N 1 L examen clinique relève les signes de gravité

Plus en détail

Evaluation du bien être fœtal pendant le travail

Evaluation du bien être fœtal pendant le travail Evaluation du bien être fœtal pendant le travail Dr Véronique Equy Gynécologue-Obstétricienne Clinique de gynécologie-obstétrique Hôpital Couple Enfant CHU de Grenoble Mécanismes de défense du fœtus Le

Plus en détail

Anesthésie en Chirurgie Cardiaque. 16/01/2007 Cours DESAR janvier

Anesthésie en Chirurgie Cardiaque. 16/01/2007 Cours DESAR janvier 16/01/2007 Cours DESAR janvier 2007 1 La grande majorité des interventions Cardiopathies valvulaires Cardiopathies ischémiques Interventions en urgence Dissection aortique Anévrysme Ruptures aortiques

Plus en détail

PRISE EN CHARGE NEONATALE DE L ENFANT EXPOSE IN UTERO AU TABAC

PRISE EN CHARGE NEONATALE DE L ENFANT EXPOSE IN UTERO AU TABAC PRISE EN CHARGE NEONATALE DE L ENFANT EXPOSE IN UTERO AU TABAC B. THERET, C. VAILLANT, S. COOPMAN Service de Médecine Néonatale - Centre Hospitalier d ARRAS CONSEQUENCES NEONATALES DU TABAGISME MATERNEL

Plus en détail