PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION"

Transcription

1 Hôpital général g de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) FAX: (705) T R A D U C T I O N PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION Lundi 12 mai 2014 (18 h 30) Salle du conseil PRÉSENCES Sont présents : Sylvie Bélanger JoAnne Beninger * Dre Klère Bourgault Collin Bourgeois * Cynthia Désormiers Priscille Desjardins Julie Duhaime Charles Goulard Howard Longfellow Léo Malette Janet Parsons Eric Stevens * Jo-Ann Lennon-Murphy Absences prévues : * Dr André Béhamdouni * Dr Richard Katsuno Daniel Richard Participants : Ryan Jeffers, directeur financier Brenda Rochon, secrétaire rédactrice * Membres sans droit de vote 1. OUVERTURE ET BIENVENUE Collin Bourgeois ouvre la séance à 18 h PRÉSENTATION THÉRAPIE RESPIRATOIRE Brenda Lennon, la coordonnatrice en thérapie respiratoire, présente aux membres un aperçu du service de thérapie respiratoire à l HGNO. Elle apporte des précisions sur le personnel de thérapie respiratoire, les services offerts aux patients hospitalisés et externes, l utilisation, le budget de et les besoins du service. 3. ADOPTION DU BLOC DE RÉSOLUTIONS Il est proposé par Eric Stevens et appuyé par Priscille Desjardins «QUE LE BLOC DE RÉSOLUTIONS DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU LUNDI 12 MAI 2014 SOIT ADOPTÉ TEL QUE PRÉSENTÉ.» Adoptée. M ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR HABITUEL ET DÉCLARATION D INTÉRÊT PÉCUNIAIRE Il est proposé par Janet Parsons et appuyé par Priscille Desjardins «QUE L ORDRE DU JOUR HABITUEL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU LUNDI 12 MAI 2014 SOIT ADOPTÉ TEL QUE PRÉSENTÉ.» Adoptée. M Déclaration de conflits d intérêts Aucun conflit n est déclaré. 5. QUESTIONS DÉCOULANT DES AFFAIRES ET DES COMITÉS 1. Rapport du médecin-chef (Dre K. Bourgault) Dre Klère Bourgault, médecin-chef, invite les membres du conseil à assister à la fête qui aura lieu le samedi 21 juin 2014 pour souligner le départ à la retraite du Dr Jean Anawati et du Dr Atma Wadhwa. On peut se procurer des billets auprès de l administration de l hôpital. Page 1 sur 7

2 6. POINTS DU BLOC DE RÉSOLUTIONS.1 Rapport de la directrice générale (C. Désormiers) Le bulletin de la directrice générale pour le mois de mai faisait partie du dossier de documentation remis à tous à titre d information..2 Procès-verbal de la réunion du conseil tenue le 14 avril 2014 Il est proposé par Janet Parsons et appuyé par Priscille Desjardins «QUE LE PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE LUNDI 14 AVRIL 2014 SOIT APPROUVÉ TEL QUE PRÉSENTÉ.» Adoptée. M Comité médical consultatif Procès-verbal de la réunion du 20 mars 2014 Le procès-verbal de la réunion du comité médical consultatif du mois de mars faisait partie du dossier de documentation remis à tous pour consultation. Il est proposé par Léo Malette et appuyé par JoAnne Beninger «QUE LE PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU COMITÉ MÉDICAL CONSULTATIF TENUE LE 20 MARS 2014 SOIT APPROUVÉ TEL QUE PRÉSENTÉ.» Adoptée. M a) Recommandations du comité d examen des titres découlant du procès-verbal Il est proposé par JoAnne Beninger et appuyé par Léo Malette «QUE LES RECOMMANDATIONS SUIVANTES DU COMITÉ MÉDICAL CONSULTATIF DÉCOULANT DE LA RÉUNION DU COMITÉ D EXAMEN DES TITRES TENUE LE 19 DÉCEMBRE 2013 SOIENT APPROUVÉES (EN BLOC) : Adoptée. M Finances Il n y a pas de rapport. Ryan Jeffers mentionne que la prochaine réunion du comité des finances et de la vérification aura lieu le jeudi 29 mai Dean Decaire de BDO présentera le rapport de vérification préliminaire à la suite de la visite d agrément qui aura lieu sur place du 12 au 16 mai Ressources humaines Rapport du premier trimestre de 2014 sur les griefs On présente aux membres le rapport sur les griefs en date du 23 avril Fondation Il n y a pas de rapport..7 Comité d éthique Procès-verbal du mois de mars 2014 Il est proposé par Sylvie Bélanger et appuyé par Howard Longfellow «QUE LE PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU COMITÉ D ÉTHIQUE DE L HÔPITAL GÉNÉRAL DE NIPISSING OUEST TENUE LE 10 MARS 2014 SOIT APPROUVÉ TEL QUE PRÉSENTÉ.» Adoptée. M Correspondance On présente aux membres un rapport sommaire du RLISS ainsi qu une affiche : 1. Un rapport sommaire sur la séance de participation des patients du RLISS; 2. The Five Fundamentals of Civility Raising the Bar (Les cinq principes de base de la civilité Hausser la barre). Page 2 sur 7

3 7. ASSURANCE DE LA QUALITÉ ET GESTION DES RISQUES.1 Révision et modifications du règlement administratif Un guide est présenté énonçant les changements courants et proposés au règlement administratif de l HGNO à l attention des membres. Cynthia Désormiers souligne les modifications proposées à certains articles du règlement administratif actuel de l hôpital, tels qu ils seront rédigés si les modifications sont adoptées. Elle mentionne l impact qu auront ces modifications lorsque ces dernières auront été adoptées lors de l assemblée annuelle de l HGNO qui aura lieu le 16 juin «QUE LE RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N O 1 ACTUEL DE L HÔPITAL GÉNÉRAL DE NIPISSING OUEST INTITULÉ PRÉAMBULE SOIT MODIFIÉ COMME SUIT : PRÉAMBULE ATTENDU : QUE l Hôpital général de Nipissing Ouest a pour but de servir la communauté; QUE, de par sa mission, l Hôpital général de Nipissing Ouest s est engagé à améliorer la santé et le bien-être de notre collectivité multiculturelle; QUE, de par sa vision, l Hôpital général de Nipissing Ouest ne ménagera aucun effort pour améliorer la prestation de soins de santé primaires de qualité à la population de Nipissing Ouest et des environs; QUE l Hôpital général de Nipissing Ouest accorde de l importance aux éléments suivants : le respect et la dignité, les patients d abord, la communication, la compassion, le travail d équipe, la sécurité du milieu, la responsabilisation; QUE l organe directeur de l Hôpital général de Nipissing Ouest juge qu il est opportun que le règlement administratif n o 1 ayant trait aux activités et aux affaires de la Corporation de l Hôpital général de Nipissing Ouest précédemment adopté soit modifié dans le but de gérer les affaires de l hôpital, PAR CONSÉQUENT, il est par la présente adopté que le règlement administratif de la Corporation soit remplacé par le règlement ci-après : Il est proposé par Sylvie Bélanger et appuyé par Howard Longfellow «Que l article 2.3 du règlement administratif actuel régissant les corporations hospitalières de l Hôpital général de Nipissing Ouest intitulé Catégories d adhésion soit modifié comme suit : 2.3 CATÉGORIES D ADHÉSION La Corporation a adopté les catégories d adhésion suivantes : a) adhésion annuelle (sociétés); b) adhésion annuelle (particuliers); c) adhésion à titre honoraire. Page 3 sur 7

4 2.3.1 Adhésion annuelle Sociétés a) Une association ou une société est admissible à une adhésion annuelle si elle verse à la Corporation la cotisation annuelle visant les sociétés, dont le montant est fixé de temps à autre par une résolution du conseil et qui a été établi dans la municipalité de Nipissing Ouest pour une période continue d'au moins trois (3) mois immédiatement avant. b) Toute adhésion annuelle à la Corporation sera en vigueur à compter du 1 er avril d une année donnée jusqu au 31 mars de l année suivante. c) Quand l association ou la société est acceptée en tant que membre annuel, le président du conseil ou le président-directeur général de l association ou de la société aura le droit de voter au nom de la société sous réserve du paragraphe 2.3.1(d). d) Le président du conseil ou le président-directeur général de l association ou de la société n aura pas le droit de voter aux réunions de la Corporation à moins que l association ou la société ait versé la cotisation intégrale au moins trente (30) jours avant la date de la réunion Adhésion annuelle Particuliers a) Sous réserve du paragraphe 2.3.2(b), un particulier est admissible à une adhésion annuelle s il verse à la Corporation la cotisation annuelle visant les particuliers, dont le montant est fixé de temps à autre par une résolution du conseil. b) Au moment de verser la cotisation dont il est question au paragraphe 2.3.2(a), le particulier doit (i) avoir été résident de la municipalité de Nipissing Ouest de façon continue depuis une période d au moins trois (3) mois; ou (ii) être employé ou faire des affaires dans ladite municipalité. c) Toute adhésion annuelle à la Corporation sera en vigueur à compter du 1 er avril d une année donnée jusqu au 31 mars de l année suivante. d) L adhésion annuelle d un particulier à la Corporation sera systématiquement annulée si le particulier cesse d être résident de la municipalité de Nipissing Ouest ou s il cesse d y être employé ou d y faire des affaires. e) Un membre annuel aura droit de vote sous réserve du paragraphe 2.3.2(a). f) Un membre annuel n aura pas le droit de voter aux réunions de la Corporation à moins qu il ait versé la cotisation intégrale au moins trente (30) jours avant la date de la réunion.» Adoptée. M «Que l article du règlement administratif régissant le personnel professionnel nommé par le conseil de l Hôpital général de Nipissing Ouest intitulé Médecins suppléants soit modifié comme suit : Médecins suppléants.1 À la demande d un membre du personnel professionnel, le comité médical consultatif peut recommander la nomination d un médecin suppléant : i) à titre de remplacement prévu pour le médecin pour un délai imparti; ou ii) pour fournir des services de chirurgie ou de consultation occasionnels ou limités..2 La nomination d un médecin suppléant pourra rester en vigueur pendant jusqu à un (1) an et pourra être renouvelée pour une période additionnelle de un (1) an. Après avoir pris en considération la recommandation du comité médical consultatif, le conseil pourra permettre le renouvellement de la nomination au-delà de deux (2) ans dans les cas exceptionnels..3 Un médecin suppléant : (a) détient des droits d admission, à moins d indications contraires; Page 4 sur 7

5 (b) travaille en consultation avec et sous la surveillance d un membre actif du personnel professionnel qui s est vu assigner cette responsabilité par le médecin-chef ou son délégué; (c) soigne les malades qui lui sont confiés par le membre actif du personnel professionnel chargé de le surveiller, et leur prodigue des soins dans les limites des droits professionnels qui lui ont été accordés par le conseil d administration sur la recommandation du comité médical consultatif; (d) assume les responsabilités à l égard des patients désignés comme cas urgents, tel que prescrit par le médecin-chef; (e) est prêt à travailler au service des urgences comme prévu à l horaire..4 Sous réserve du consentement accordé par le conseil pour chaque cas particulier, les médecins suppléants n auront pas le droit d assister ou de voter aux réunions du personnel professionnel ni d être élus ou nommés à un poste du personnel professionnel.» Adoptée. M «Que l article 16 du règlement administratif de l Hôpital général de Nipissing Ouest intitulé Dossiers soit modifié comme suit : ARTICLE 16 DOSSIERS 16.1 Conservation des déclarations écrites Le président-directeur général devra s assurer que l on conserve toutes les déclarations écrites, tous les dossiers médicaux, toutes les notes, tous les dossiers de patients et tout autre matériel liés aux soins des patients ainsi que les photographies inhérentes, conformément aux lois en vigueur et à la Loi sur les hôpitaux publics.» Adoptée. M Conflit d intérêts Révision de la politique du conseil n o 730,26 Le conseil a examiné la politique révisée du conseil n o 730,26 et accepté de la modifier pour inclure ce qui suit : Tout membre du conseil qui a un conflit d intérêts doit quitter la salle où a lieu la réunion pendant la discussion de la question qui constitue un conflit d intérêts pour lui. «QUE LA POLITIQUE MODIFIÉE DU CONSEIL N O 730,26 INTITULÉE CONFLIT D INTÉRÊTS SOIT ACCEPTÉE TELLE QUE MODIFIÉE.» Adoptée. M Cycle de planification annuelle du conseil Révision de la politique du conseil n o 730,23 Cynthia Désormiers souligne certains changements : Suppression : Le directeur général ou la directrice générale établira la rémunération de l infirmière ou de l infirmier en chef et de la directrice financière ou du directeur financier selon les règlements établis; Proposition : Que les vérificateurs présentent un rapport financier au mois de juin. Il est proposé par JoAnne Beninger et appuyé par Howard Longfellow «QUE LA POLITIQUE MODIFIÉE DU CONSEIL N O 730,23 INTITULÉE CYCLE DE PLANIFICATION ANNUELLE DU CONSEIL SOIT ACCEPTÉE TELLE QUE PRÉSENTÉE.» Adoptée. M Page 5 sur 7

6 .4 Séances à huis clos du conseil d administration Révision de la politique du conseil n o 730,11 Il est proposé par JoAnne Beninger et appuyé par Howard Longfellow «QUE LA POLITIQUE MODIFIÉE DU CONSEIL N O 730,11 INTITULÉE SÉANCES À HUIS CLOS DU CONSEIL D ADMINISTRATION SOIT REPORTÉE À LA PROCHAINE RÉUNION DANS L ATTENTE QUE SOIT EFFECTUÉE UNE RECHERCHE PLUS APPROFONDIE.» Adoptée. M Centre de gouvernance d excellence de l Association des hôpitaux de l Ontario Résultats de l autoévaluation du conseil et plan d action Cynthia Désormiers informe les membres que l HGNO a obtenu d excellents résultats sur le sondage d autoévaluation du conseil du Centre de gouvernance d excellence de l Association des hôpitaux de l Ontario (OHA). Elle mentionne les points suivants dont les résultats étaient légèrement inférieurs : Le conseil surveille et évalue régulièrement les progrès réalisés à l égard des buts stratégiques et de l orientation. Le conseil propose une orientation significative à l égard de la qualité des programmes et des services dans son plan stratégique et ses buts et priorités annuels. Les mesures de rendement et autres renseignements que le conseil reçoit permettent aux membres du conseil de surveiller les résultats et de déceler les domaines préoccupants. Le conseil reconnaît et exerce son rôle de gouvernance et ne s engage pas démesurément dans les questions opérationnelles. Le conseil utilise un bloc de résolutions, ce qui lui épargne du temps sans compromettre sa responsabilité de surveillance..6 Évaluation annuelle du conseil et autoévaluation du rendement des membres du conseil d administration On demande aux membres du conseil de remplir le sondage annuel en vue d évaluer le rendement du conseil en fonction des critères établis dans les buts et les objectifs du conseil qui ont été fixés pour le cycle d évaluation de et en fonction des rôles et responsabilités de chaque membre du conseil tels que définis dans le règlement administratif régissant les corporations hospitalières..7 Évaluation du rendement du président du conseil d administration On demande aux membres de remplir le sondage confidentiel d évaluation par les pairs en vue d évaluer le rendement du président en fonction de son rôle et de ses responsabilités tels que définis dans le règlement administratif régissant les corporations hospitalières..8 Évaluation du rendement du médecin-chef On demande aux membres du conseil d effectuer l évaluation annuelle du rendement du médecin-chef par l entremise d un sondage confidentiel d évaluation par les pairs et de remettre le sondage au président du conseil. On distribue aux membres les buts, les objectifs et les cibles de rendement du médecin-chef tels qu énoncés dans le cycle d évaluation de Demande de nomination à titre de dirigeant ou dirigeante de la Corporation On rappelle aux membres que chaque année, le conseil d administration se réunit à la suite de l assemblée générale annuelle pour nommer les dirigeants (président ou présidente, viceprésident ou vice-présidente et trésorier ou trésorière) de la Corporation pour l année suivante. Le conseil doit aussi nommer un membre hors cadre pour siéger au comité de direction et de gouvernance. On demande aux membres de choisir un poste de direction et d en informer la directrice générale et secrétaire du conseil. Page 6 sur 7

7 .10 Témoignage d un patient Le poème intitulé A Tribute to All Nurses écrit par un patient est présenté aux membres du conseil. Le poème sera affiché à l unité des soins infirmiers..11 Agrément Sondage sur la gouvernance Jo-Ann Lennon-Murphy mentionne que le conseil d administration de l HGNO a obtenu de très bons résultats sur le sondage préliminaire d agrément en matière de gouvernance..12 Résultats des sondages sur l efficacité de la réunion (avril 2014) Le président, Collin Bourgeois, fait le point sur les résultats des évaluations de l efficacité de la réunion du conseil tenue le mois dernier et mentionne le commentaire qui a été fait en vue d améliorer le bloc de résolutions. Il demande aux membres de remplir le sondage sur l efficacité de la réunion du conseil. 8. LEVÉE ET SONDAGE SUR L EFFICACITÉ DE LA RÉUNION Il est proposé par JoAnne Beninger et appuyé par Howard Longfellow «QUE LA RÉUNION ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU LUNDI 12 MAI 2014 SOIT LEVÉE À 20 H 20.» Adoptée. M Le président du conseil d administration, La présidente-directrice générale, «Signé par» Collin Bourgeois «Signé par» Cynthia Désormiers Page 7 sur 7

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Hôpital général g de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) 753-3110 FAX: (705) 753-0210 TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DE

Plus en détail

de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) 753-3110 FAX: (705) 753-0210

de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) 753-3110 FAX: (705) 753-0210 Hôpital général g de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) 753-3110 FAX: (705) 753-0210 TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU

Plus en détail

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION Hôpital général g de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) 753-3110 FAX: (705) 753-0210 TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU

Plus en détail

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSENCES Sont présents : TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION Sylvie Bélanger JoAnne Beninger Collin Bourgeois *Cynthia Désormiers Priscille Desjardins Howard Longfellow Léo Malette

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Objet Le comité de vérification de la Société d évaluation foncière des municipalités (SÉFM) est établi par le conseil d administration afin de permettre au conseil de

Plus en détail

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante;

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante; RÈGLEMENT SUR LES EFFECTIFS, LES NORMES ET BARÈMES DE RÉMUNÉRATION, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution

Plus en détail

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA PELUCHE 10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856 Règlements Généraux Adoptés par le conseil d administration du 17 janvier 2013

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

T R A D U C T I O N PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Lundi 14 décembre 2015, 18 h 30 (Salle du conseil)

T R A D U C T I O N PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Lundi 14 décembre 2015, 18 h 30 (Salle du conseil) Hôpital général g de Nipissing Ouest The West Nipissing General Hospital 725 ch. Coursol Rd., Sturgeon Falls, ONTARIO P2B 2Y6 TEL: (705) 753-3110 FAX: (705) 753-0210 T R A D U C T I O N PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION (la «Bourse») A. Objet Le conseil d administration de la Bourse (le «conseil») a établi un comité de surveillance de la réglementation (le «comité») afin d aider le conseil à superviser les responsabilités

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE PRINCIPE L audit interne

Plus en détail

CHAPITRE 7 Réunions du conseil et de ses comités

CHAPITRE 7 Réunions du conseil et de ses comités Une gouvernance efficace : guide à l intention des conseils scolaires, de leurs membres, des directions de l éducation et des communautés CHAPITRE 7 Réunions du conseil et de ses comités 70 (Sauf indication

Plus en détail

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE Le conseil d administration a constitué le Comité de gouvernance d entreprise (le «comité») pour le seconder dans son devoir de supervision de l efficacité du système de gouvernance d entreprise de la

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit (le «Comité») est responsable auprès du conseil d administration (le «Conseil») des politiques et pratiques relatives à l intégrité des déclarations financières

Plus en détail

Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse

Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse Octobre 2011 Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse Droit

Plus en détail

Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick (SGPNB) Mandat du comité des ressources humaines et de la rémunération

Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick (SGPNB) Mandat du comité des ressources humaines et de la rémunération Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick (SGPNB) Mandat du comité des ressources humaines et de la rémunération 1. Introduction et raison d être Selon Loi sur la Société de gestion des placements

Plus en détail

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION I. RAISON D ÊTRE ET OBJECTIFS GLOBAUX Le Comité de vérification (le «Comité») aide le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 16/21 Réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l homme

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 16/21 Réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l homme Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 12 avril 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/16/21 Conseil des droits de l homme Seizième session Point 1 de l ordre du jour Questions d organisation

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration de Cogeco inc. (la «Société») est élu par les actionnaires de la Société afin de surveiller la gestion de l ensemble

Plus en détail

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 BUT La principale fonction du Comité de vérification (le «comité») de TransForce Inc. (la «Société») consiste à aider le conseil d administration

Plus en détail

Contexte. Table des matières. Tenue des réunions

Contexte. Table des matières. Tenue des réunions Contexte La communication ouverte et la diffusion d information sont essentielles à une saine gouvernance. Dans le cadre de l engagement de MEC envers une saine gouvernance, son conseil d administration

Plus en détail

Services de télétriage

Services de télétriage Chapitre 4 Section 4.13 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services de télétriage Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.13 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF)

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Statuts juridiques adoptés lors de l Assemblée générale constitutive et spéciale du Regroupement des écoles de pêche francophones», tenue à l Institut

Plus en détail

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le Conseil d Administration du 29 juillet 2014 TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le Conseil d administration de TOTAL S.A. 1, a arrêté le présent Règlement intérieur.

Plus en détail

IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS

IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS ARRÊTÉ #1 ARTICLE I - BUT ET OBJETS Les objectifs du Club des Voitures Européennes d Autrefois

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE-02 CONSEIL D ADMINISTRATION. Rôles, responsabilités et procédures

LIGNE DIRECTRICE-02 CONSEIL D ADMINISTRATION. Rôles, responsabilités et procédures LIGNE DIRECTRICE-02 CONSEIL D ADMINISTRATION Rôles, responsabilités et procédures PRÉAMBULE 1 : Les membres de conseil d administration sont élus par les membres de l AEPC pour surveiller l orientation

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE

SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE TEL QUE DÛMENT ADOPTÉ LE 25 MARS 2015 PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION Page 1 sur 17 S.D.C. DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/27 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 27 de l'ordre du jour provisoire SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO Résumé Conformément

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME Adopté par le Conseil lors de sa 2 e session en mai 1976 Modifié par le Conseil lors de sa 66 e session

Plus en détail

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité de gouvernance du conseil d administration («le comité») a les obligations et responsabilités décrites

Plus en détail

COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE. Règlements administratifs

COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE. Règlements administratifs COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE Approuvés par le conseil d administration le 8 septembre 2015 1. Interprétation... 3 2. Sceau... 3 3. Pouvoirs... 4 4. Réunions du conseil d administration... 6 5. Mode

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 5 novembre 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 5 novembre 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES Le comité des ressources humaines («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil à s acquitter

Plus en détail

CHICA - CANADA Community and Hospital Infection Control Association - Canada POLICY & PROCEDURE MANUAL

CHICA - CANADA Community and Hospital Infection Control Association - Canada POLICY & PROCEDURE MANUAL SUBJECT: CHAPTER TERMS OF REFERENCE TEMPLATE - FRENCH PAGE: 1 of 5 MODÈLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU CADRE DE RÉFÉRENCE D UNE SECTION LE CADRE DE RÉFÉRENCE D UNE SECTION de l organisme devrait refléter et

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Collège universitaire dominicain/ Dominican University College

Collège universitaire dominicain/ Dominican University College Collège universitaire dominicain/ Dominican University College Politique sur la soutenance des thèses Table des matières Préambule Partie 1 Thèse de maîtrise Partie 2 Thèse de doctorat Documents supplémentaires

Plus en détail

Règlements généraux du Club Aquatique de Sainte-Agathe

Règlements généraux du Club Aquatique de Sainte-Agathe Règlements généraux du Club Aquatique de Sainte-Agathe SECTION 1: DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1-1 : NOM OFFICIEL DE LA CORPORATION Club Aquatique Sainte-Agathe (ci-après CASA). Article 1-2 : SIÈGE SOCIAL

Plus en détail

STATUTS ET RÈGLEMENTS

STATUTS ET RÈGLEMENTS STATUTS ET RÈGLEMENTS Adoptés le 30 mai 1997 Révisés le 31 mars 2008 Dernière révision le 18 mai 2013 Table des matières Article 1 : Nom 3 Article 2 : Siège social. 3 Article 3 : Année financière 3 Article

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA BANQUE NATIONALE DU CANADA CONSEIL D ADMINISTRATION Les administrateurs sont élus annuellement par les actionnaires pour superviser la gestion, en vertu de la loi, des activités commerciales et des affaires

Plus en détail

AMERICAN CONCRETE INSTITUTE

AMERICAN CONCRETE INSTITUTE AMERICAN CONCRETE INSTITUTE Les dispositions qui suivent constituent les règlements généraux (contrat d association) de l association non personnifiée «American Concrete Institute (ACI) Section du Québec

Plus en détail

Code d éthique et de déontologie du CRES, de son personnel et des membres de ses instances dirigeantes

Code d éthique et de déontologie du CRES, de son personnel et des membres de ses instances dirigeantes Rue 10 prolongée, Cité Iba Ndiaye Diadji, n 1 & 2, Pyrotechnie Dakar- Sénégal Bur:(221) 33 864 77 57 Fax::(221) 33 864 77 58 C.P: 12023 - BP 7988 Dakar - Médina cres@cres-sn.org / contact@cres-sn.org Site

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011 RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011 Art.1 : Présentation Le Comité Français d Hydrogéologie (C.F.H.), est une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE

CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE Extrait du manuel de gouvernance http://www.publishwhatyoupay.org/wpcontent/uploads/2015/06/manuel_de_gouvernance_20151.pdf Objectif CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE Le Conseil mondial conseille le

Plus en détail

Statuts et règlements. Centre d expérience préscolaire et parascolaire

Statuts et règlements. Centre d expérience préscolaire et parascolaire Statuts et règlements Centre d expérience préscolaire et parascolaire 1 Préambule : Définitions : Le «Centre» désigne le Centre d expérience préscolaire et parascolaire. Un «Parent» désigne tout père,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5. QUORUM, DESTITUTION ET POSTES

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE ET DE GOUVERNANCE D'ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE ET DE GOUVERNANCE D'ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE ET DE GOUVERNANCE D'ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente

Plus en détail

FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux

FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux FACULTÉ D ADMINISTRATION FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux Version 1 Adoptés par le conseil d administration : 2000-06-13 Ratifiés

Plus en détail

Lignes directrices pour le personnel soignant concerné par les infections transmissibles par le sang dans les établissements

Lignes directrices pour le personnel soignant concerné par les infections transmissibles par le sang dans les établissements Lignes directrices pour le personnel soignant concerné par les infections transmissibles par le sang dans les établissements JUIN 2005 1. Objectif Ce document propose des lignes directrices à mettre en

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF

RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF Code : Politique 1.1 Date d entrée en vigueur : Le 25 novembre

Plus en détail

S T A T U T S ( TITRE I CONSTITUTION OBJET SIÈGE SOCIAL DURÉE

S T A T U T S ( TITRE I CONSTITUTION OBJET SIÈGE SOCIAL DURÉE S T A T U T S Le président de l association La Quincéenne, Vu l article 19 des statuts modifiés rédigés en date du 24 janvier 2014, Vu les délibérations de l Assemblée générale extraordinaire en date du

Plus en détail

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE CENTRALE, DE PROXIMITE ET SPECIAUX DES MINISTERES ECONOMIQUE ET FINANCIER Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Version 1.00, 2015 CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 8 DÉCEMBRE 2015 Préface 1. La présente charte a été adoptée par le conseil d administration (le «Conseil

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Article 1 er Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre

Plus en détail

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS Réseau pour Personnes Agées du Pays Lunévillois Statuts Page 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE SÉLECTION DES CADRES

UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE SÉLECTION DES CADRES UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE SÉLECTION DES CADRES Adoptée le 18 mars 2013 par le Conseil des gouverneurs Diffusée par le Secrétariat général Edmundston Moncton Shippagan Page 2 Politique de sélection

Plus en détail

CONSEIL MONDIAL DES ASSOCIATIONS D ÉDUCATION COMPARÉE RÈGLEMENT DU STATUTS ET RÈGLES DES PROCÉDURES. Révisé en 2005

CONSEIL MONDIAL DES ASSOCIATIONS D ÉDUCATION COMPARÉE RÈGLEMENT DU STATUTS ET RÈGLES DES PROCÉDURES. Révisé en 2005 CONSEIL MONDIAL DES ASSOCIATIONS D ÉDUCATION COMPARÉE RÈGLEMENT DU STATUTS ET RÈGLES DES PROCÉDURES Révisé en 2005 1. Etat juridique (article 1 du Statuts) 1.1 On applique les arrêtés suivants: 1.1.1 La

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM Représenté par le Délégué général à l Outre-mer en exercice CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM Assistance technique et administrative auprès du secrétariat de l initiative

Plus en détail

CAMPING CLUB GNC - TCS

CAMPING CLUB GNC - TCS Statuts du CAMPING CLUB GNC - TCS adoptés à : l Assemblée Générale du 8 mars 2014 à Vaumarcus Statuts du CAMPING CLUB GNC - TCS Table des matières I CONSTITUTION BUT - SIEGE... 3 Art. 1 Constitution...

Plus en détail

CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL

CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL Section 1 Service de garde 1. Définition : Les services de garde en milieu scolaire

Plus en détail

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47 47. Nous sommes conscients de l importance de la communication, par les entreprises, d informations sur l impact environnemental de leurs activités et les encourageons, en particulier s agissant des entreprises

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2010

COMPTE RENDU DE L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2010 1. Simultanément avec le sous-ministre adjoint (SMA) des Opérations régionales et celui de l Organisation des affaires du Nord, analyser les rapports hiérarchiques et les niveaux de ressources disponibles

Plus en détail

MANDAT ET CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. Mandat du comité d audit établi par le conseil d administration

MANDAT ET CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. Mandat du comité d audit établi par le conseil d administration MANDAT ET CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I Mandat du comité d audit établi par le conseil d administration 1. Le conseil d administration (le conseil) est responsable de la gérance de La Société Canadian Tire

Plus en détail

SUBVENTIONS DE DISTRICT BOURSES D ÉTUDES : MEILLEURES PRATIQUES

SUBVENTIONS DE DISTRICT BOURSES D ÉTUDES : MEILLEURES PRATIQUES FRENCH (FR) SUBVENTIONS DE DISTRICT BOURSES D ÉTUDES : MEILLEURES PRATIQUES GÉNÉRALITÉS Ce guide a pour but d aider les districts à concevoir et gérer un programme de bourses financé par une subvention

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS ARTICLE 1 OBJETS ET BUTS Il est créé, entre les membres qui adhèrent aux présents statuts, une association dénommée : «Réseau des Cités des Métiers», en référence

Plus en détail

RÈGLE 1 : CONSEIL DE L ÉCOLE

RÈGLE 1 : CONSEIL DE L ÉCOLE Règle 1 : Conseil de l École Conformément à l'article 157 du Gouvernement universitaire, le Conseil de la Faculté établit les règlements afin d'assurer la bonne administration des affaires de la Faculté.

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS pour le développement professionnel des enseignantes et des enseignants Direction des études et Direction des services aux ressources humaines ADOPTÉE

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

NOR: SASR0915104A. Version consolidée au 16 février 2012

NOR: SASR0915104A. Version consolidée au 16 février 2012 Le 16 février 2012 ARRETE Arrêté du 30 juin 2009 organisant l ouverture d une classe préparatoire intégrée aux concours externes de recrutement des personnels de direction des établissements mentionnés

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction 1 1. Objectif (1) La principale fonction du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction est d aider le conseil d administration à s acquitter de ses responsabilités en matière

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice STATUTS Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice Article 1 Dénomination, adhésions Il est constitué entre les soussignés et tous ceux qui deviendront membres par la suite une association

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

TRADUCTION. 1. Nomination au poste de principale avec possibilité de reconduction

TRADUCTION. 1. Nomination au poste de principale avec possibilité de reconduction TRADUCTION Le 25 septembre 2013 Mme Suzanne Fortier Madame, Le Conseil des gouverneurs de l Université McGill a approuvé votre nomination comme dix-septième principale et vice-chancelière de l Université

Plus en détail

souri SEL Système d échange local

souri SEL Système d échange local souri SEL Système d échange local Statuts de l association ARTICLE 1 : Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhèrent aux présents statuts, il est formé une association dénommée souri SEL Cette association

Plus en détail

GROUPE D ENTRAIDE MATERNELLE DE LA PETITE PATRIE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES

GROUPE D ENTRAIDE MATERNELLE DE LA PETITE PATRIE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX CHAPITRE 1 DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES Article 1 NOM DE LA CORPORATION Le Groupe d entraide maternelle de La Petite Patrie, ci-après nommé le GEM. Article 2 SIÈGE SOCIAL Situé sur le

Plus en détail

- 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES

- 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES - 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES Le formulaire de demande d assistance internationale est disponible à l adresse Internet suivante : http://whc.unesco.org/fr/assistanceint et

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Adoption : Amendement : C.C.-086-030127 \\cssamares.qc.ca\administration\savl001\lorraine\politique - Loi - Règlement\Politiques\Politique

Plus en détail

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C ARIMC CENTRE DE MEYZIEU 112 rue de la République 69330 MEYZIEU Foyer d accueil médicalisé CONTRAT DE SEJOUR Dispositions législatives : loi 2002-2 rénovant l action sociale et médico-sociale et les décrets

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATIVES

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATIVES MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATIVES Titre : Politique de visite aux patients hospitalisés Codification : 0 2 4 5 0 0-0 0 0 Niveau d application : Général Responsable : Direction des opérations

Plus en détail

Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts

Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts 1. Nom a. Fonds Désigne le Fonds de développement durable de l AÉÉTS. b. Comité Désigne le comité de gestion composé des personnes

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

ARKOON NETWORK SECURITY. Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance. au capital de 4.714.110 euros

ARKOON NETWORK SECURITY. Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance. au capital de 4.714.110 euros ARKOON NETWORK SECURITY Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 4.714.110 euros Siège Social : 1 Place Verrazzano (69009) LYON 428 173 975 RCS LYON Numéro INSEE : 428 173

Plus en détail

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Procédure administrative : Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Numéro : PA 6.020 Catégorie : Ressources humaines Pages : 10 Approuvée : le 18 octobre 2010 Modifiée :

Plus en détail

CENTRE D'APPRENTISSAGE PARALLÈLE DE MONTRÉAL INC. RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX

CENTRE D'APPRENTISSAGE PARALLÈLE DE MONTRÉAL INC. RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX «Ici, ma fragilité rime avec possibilité» CENTRE D'APPRENTISSAGE PARALLÈLE DE MONTRÉAL INC. RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Révision juin 2015 1 ARTICLE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1.1 SIÈGE SOCIAL Le siège social du

Plus en détail

Règles et procédures

Règles et procédures CONFERENCE INTERNATIONALE DES COMMISSAIRES A LA PROTECTION DES DONNEES ET DE LA VIE PRIVEE Item d agenda II: (b) Règles et procédures Comité exécutif 33éme Conférence Internationale des Commissaires à

Plus en détail

RÈGLEMENT 2575-011. Conseil d administration Résolution : CA-2012-09-24-16. Conseil d administration Résolution : CA-2015-03-23-22 TABLE DES MATIÈRES

RÈGLEMENT 2575-011. Conseil d administration Résolution : CA-2012-09-24-16. Conseil d administration Résolution : CA-2015-03-23-22 TABLE DES MATIÈRES RÈGLEMENT 2575-011 TITRE : Règlement régissant les conditions de travail des membres du personnel non couverts par une convention collective, un protocole d entente, un autre règlement ou une directive

Plus en détail

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER.

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. NOUVEAUX STATUTS Dénomination et siège Article 1 Il est constitué une association professionnelle régie par la loi du

Plus en détail

Statuts de l Association

Statuts de l Association ASSOCIATION DECLAREE SOUS LA LOI DE 1901 Siège social : Chez le Docteur Isabelle Tostivint 13 rue Froissart 75003 PARIS Club des Jeunes Néphrologues Association loi 1901 Statuts de l Association Article

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITÉ DES TRAVAILLEURS DU QUÉBEC (F.T.Q.)

FONDS DE SOLIDARITÉ DES TRAVAILLEURS DU QUÉBEC (F.T.Q.) Page 1 FONDS DE SOLIDARITÉ DES TRAVAILLEURS DU QUÉBEC (F.T.Q.) POLITIQUE RELATIVE À L INDÉPENDANCE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DE DIFFÉRENTS COMITÉS CONSTITUÉS PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU PERSONNEL ENSEIGNANT

ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU PERSONNEL ENSEIGNANT DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PERSONNEL Politique : Évaluation du nouveau personnel enseignant PER.12.2 En vigueur le : 22 janvier 2007 Révisée le : 25 janvier 2010 ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec et modifiant d autres dispositions législatives

Loi modifiant la Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec et modifiant d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 26 Loi modifiant la Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec et modifiant d autres dispositions législatives Présentation Présenté

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Le collège de la Haute Autorité de Santé, ayant valablement délibéré en sa séance du 4 mars 2015,

REPUBLIQUE FRANCAISE. Le collège de la Haute Autorité de Santé, ayant valablement délibéré en sa séance du 4 mars 2015, REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2015.0056/DC/SJ du 4 mars 2015 du collège de la Haute Autorité de santé portant adoption du règlement intérieur de la commission des pratiques et des parcours Le collège

Plus en détail

Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs. nomme un représentant en charge:

Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs. nomme un représentant en charge: Union International de Biophysique Pure et Appliquée Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs Chaque membre adhérent et chaque membre observateur de l Union nomme

Plus en détail

NOTE DE SERVICE RELATIVE AUX CONGES ET AUX AUTORISATIONS D ABSENCES

NOTE DE SERVICE RELATIVE AUX CONGES ET AUX AUTORISATIONS D ABSENCES ASNIÈRES-SUR-SEINE, LE 19 FEVRIER 2010 NOTE DE SERVICE RELATIVE AUX CONGES ET AUX AUTORISATIONS D ABSENCES Cette note a pour objet de rappeler les règles applicables en matière de congés annuels et d autorisations

Plus en détail