Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe"

Transcription

1 L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Présentation de l étude Mai 2O15 1

2 1 Les objectifs de cette étude L objectif du schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits de l assainissement de la Guadeloupe est de définir, à l échelle du département, une stratégie globale cohérente, réaliste et pérenne de gestion et de valorisation de tous les sous- produits d assainissement. Il est établi en lien avec le PPGDND (Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux) qui fixe les orientations pour l ensemble des déchets non-dangereux dont font partie les sousproduits d assainissement. 2

3 2 Les sous-produits d épuration 3

4 2.1 Nature des sous-produits d épuration Les matières de vidange issues des installations d assainissement non collectif Les matières de curage des réseaux de collecte des eaux usées et des eaux pluviales, issues du nettoyage des canalisations par des camions hydrocureurs 4

5 Les refus de dégrillage (passage de l effluent au travers d une grille à l entrée de la station d épuration pour séparer les plus gros déchets) Les sables issus des stations d épuration (séparés de l effluent par décantation) 5

6 Les graisses issues des dégraisseurs et des bacs à graisses (stations, d épuration, restaurants, collectivités, industrie,..) Les boues de potabilisation de l eau (décantation) et les charbons actifs (élimination des goûts, des odeurs et certains polluants résiduels) 6

7 Déshydratées (centrifugeuse) Les boues de station d épuration issues du traitement secondaire des eaux usées Séchées sur lit de séchage 7

8 8

9 Comment estimer les gisements? A partir de ratios adaptés au département en fonction des études et des données disponibles : Matières de vidange : 0,2 m3/habitant/an Matières de curage (eaux usées) : 0,015 m3/habitant/an Matières de curage (eaux pluviales) : 0,006 m3/ml de réseau Refus de dégrillage : 4 kg/habitant/an Sables : 9kg/habitant/an Graisses : 5kg/habitant/an Boues : 50g de MS/habitant/jour 9

10 Sous-produits Estimation du gisement en 2030 Matières de vidange et boues de m3/an petites step Matières de curage des réseaux m3 ( tonnes)/an, dont: m3 (4.000 tonnes)/an des réseaux EU m3 (6.000 tonnes)/an des réseaux EP Refus de dégrillage 775 tonnes/an Sables tonnes/an Graisses (step + collectivités tonnes/an industries) Boues d épuration tonnes de MS/an soit environ tonnes/an de boues à 15% de siccité en moyenne Boues de potabilisation tonnes/an de matières sèches Charbons actifs 120 tonnes/an 10

11 3 Les filières de valorisation des sous-produits d épuration 11

12 AGRONOMIQUE : épandage de compost de boues ENERGETIQUE (Thermique) : utilisation de la chaleur ENERGETIQUE : utilisation de la vapeur (turbine) VALORISATION «MATIERE» : recyclage des matériaux (sable, ) 12

13 4 Les modalités de traitement et d élimination des sous-produits d épuration 13

14 Les matières de vidange Vidange de la fosse, avec éventuellement concentration des matières par centrifugation Dépotage en station d épuration (fosse de dépotage ou bac d hydrolyse) Méthanisation (alternative ou complément possible au dépotage en station pour limiter l impact sur le traitement aérobie) Dépotage dans un ouvrage spécifique (lit planté ou lagune) 14

15 Les matières de curage (EU et EP) et les sables Unité de traitement des produits de curage (associée à une step), avec recyclage du sable en sous-couche routière Egouttage en benne et stockage en ISDND (égouttures traitées par la step) Pour les MC pluviales, un conventionnement strict et un contrôle de la qualité des produits sont à assurer pour éviter d altérer la qualité des boues produites par la station 15

16 Les refus de dégrillage Egouttage, compactage (vis) et ensachage Evacuation dans les circuits des ordures ménagères ou des déchets industriels et stockage en Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) 16

17 Les graisses Origine : stations d épuration, collectivités (cantines, ) et des industries, Les traitements : Hydrolyse (découpe des longues chaines lipidiques pour les rendre assimilables par la flore bactérienne de la station) avant introduction dans le bassin d aération, Méthanisation (gros potentiel de valorisation), Compostage (en petite quantité), Incinération (sous réserve du process du four), Stockage en ISDND (après augmentation de la siccité au-delà de 30%). 17

18 Les boues L élimination des boues Épandage agricole avec valorisation agronomique Avec plan d épandage si boues brutes Sans plan d épandage si compost normalisé NFU44095 Stockage en ISDND des boues non conformes (exemple des métaux lourds) et non valorisables vu les considérations financières ou environnementales Le traitement des boues Compostage avec des déchets verts (compost NFU 44095) Méthanisation(réduction du volume de boues de 30%, plutôt réservée aux boues primaires) avec valorisation énergétique Incinération(siccité > 30%) avec valorisation thermique et/ou énergétique 18

19 Le conditionnement des boues Table d égouttage (5à 10% de siccité) Filtre à bande (siccité 15 à 20%) Centrifugeuse (siccité 15 à 20%) Filtre presse (siccité 40%) Séchage sur lit (siccité supérieure à 50%) Séchage solaire (siccité 70 à 80%) 19

20 20

21 5 Les orientations retenues pour le schéma départemental 21

22 3 scénarios proposés : Priorité à la valorisation agronomique Priorité à la valorisation énergétique (incinération) Scénario mixte, 60% en valorisation agronomique et 40% en valorisation énergétique Choix du scénario : C est le scénario 3 qui a été retenu, pour des raisons de faisabilité, de souplesse et de fiabilité. Il implique : La création d un incinérateur, La création d une ou deux nouvelles plateformes de co-compostage. 22

23 23

24 5.2 Les autres sous-produits : Matières de vidange 24

25 5.2 Les autres sous-produits : Matières de curage, sables et graisses 25

26 6 Les mesures d accompagnement Action de coordination de la mise en œuvre du schéma par une institution, Actions à destination des acteurs de la filière, pour élaboration d une stratégie d élimination vertueuse des sous-produits d épuration, conciliant intérêts réglementaire, économique et environnemental. Actions à destination des différents collèges professionnels pour la promotion de structuration de la filière, l usage de bonnes pratiques, etc. Actions à destination du monde agricole, pour une valorisation agronomiquepar de la communication, de l expérimentation et de la fiabilisation du produit Actions à destination du législateur (propositions de mesures dérogatoires mineures pour s adapter au contexte Guadeloupéen). 26

27 7 La programmation du schéma départemental A court terme ( ) Boues compostées (Le Moule) Optimisation des capacités d accueil des stations pour les autres sousproduits A moyen terme ( ) Séchage solaire et incinération (four de la Gabarre 2022) + compostage des boues sur une deuxième plateforme Mise en service de nouvelles infrastructures pour les autres sous-produits A long terme ( ) Création d une troisième plateforme de compostage 27

28 8 Le site internet du projet Contact : Le site internet dédié au projet : Office de l Eau de la Guadeloupe, Immeuble Valkabois, Z.A. de Valkanaers, Route de Grande Savane, GOURBEYRE Tel :

Une nouvelle alliance est née, celle du savoir-faire et de l esprit de service.

Une nouvelle alliance est née, celle du savoir-faire et de l esprit de service. Maintenance et exploitation de stations de pompage et de traitement d eau potable, entretien électromécanique, nettoyage et désinfection de réservoirs, recherche de fuites sur réseaux. Inspection vidéo

Plus en détail

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007 1996 2006 Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique vendredi 19 Janvier 2007 Table Ronde n 1 Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique Réalisation : Thierry GRUDA - Atelier ThiGRiS 0596 57

Plus en détail

Qualité des composts Valorisation des biodéchets

Qualité des composts Valorisation des biodéchets Qualité des composts Valorisation des biodéchets - Les règles de retour au sol de la matière organique : normes sur les composts, homologation - Limitation de l épandage des composts de qualité insuffisante

Plus en détail

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire? SYndicat mixte d étude pour le traitement des DÉchets MÉnagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP EFE BSA 2 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SESSION 2016 CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : BIOTECHNOLOGIES Option : SANTÉ ENVIRONNEMENT SECONDE

Plus en détail

Usine de dépollution. Ocybèle - Gaillard

Usine de dépollution. Ocybèle - Gaillard Usine de dépollution Ocybèle - Gaillard Etape 2/3 Filière Boues Etape 1/3 Filière Eau 11. Epaississeurs 12. Flottation 13. Digesteurs 14. Local bennes à boues 15. Bâtiment déhydratation 16. Chaufferie

Plus en détail

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012 Gestion des déchets organiques 26 juin 2012 Le traitement biologique des déchets organiques Deux procédés principaux : -le compostage (aérobie) Procédé rustique, applicable à toutes les échelles, de moins

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

Traitement des effluents graisseux par méthanisation. Présentation du 17/09/2013 à la CCI du Lot 1

Traitement des effluents graisseux par méthanisation. Présentation du 17/09/2013 à la CCI du Lot 1 Traitement des effluents graisseux par méthanisation 1 SOMMAIRE 1. PRESENTATION FONROCHE 2. LA METHANISATION 3. SITUATION ACTUELLE 4. SOLUTION FONROCHE 5. MOYENS MIS EN PLACE 6. INTERETS 2 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER. PRESSEde

Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER. PRESSEde Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER PRESSEde MERCREDI 29 AVRIL 2015 Le Syndicat Mixte facteur de cohérence territoriale et de mutualisation des moyens pour nos déchets

Plus en détail

GRENOBLE RENTABILISE SES EAUX USEES DANS LE BIOGAZ. Carlos RIVIERE Emeric LECLERC Régie de l eau et de l assainissement

GRENOBLE RENTABILISE SES EAUX USEES DANS LE BIOGAZ. Carlos RIVIERE Emeric LECLERC Régie de l eau et de l assainissement GRENOBLE RENTABILISE SES EAUX USEES DANS LE BIOGAZ Carlos RIVIERE Emeric LECLERC Régie de l eau et de l assainissement Le plan de modernisation de l UDEP Aquapole 2010-2015 3 objectifs et 3 opérations

Plus en détail

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR. 23 Juin2014. Royaume du Maroc

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR. 23 Juin2014. Royaume du Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministre de l Energie, des Mines, de l'eau et de l Environnement, chargé de l Environnement Stratégie Nationale de Gestion des Boues des Stations

Plus en détail

Les sous produits de l assainissement

Les sous produits de l assainissement Les sous produits de l assainissement La compétence Assainissement Jusqu en 2012: collecteurs intercommunaux et les systèmes d épuration gérés par la CAV les communes géraient directement la collecte des

Plus en détail

Station d'épuration de Saint-Étienne

Station d'épuration de Saint-Étienne Station d'épuration de Saint-Étienne Elle a été crée en 2001. Cette station a eu de nombreux travaux notamment de 2004 à 2008. Cette station est alimentée par la rivière le Furan ses travaux on permis

Plus en détail

Les bio-déchets des gros producteurs

Les bio-déchets des gros producteurs Les bio-déchets des gros producteurs Réunion du 18 décembre 2012-1- Activités et déchets concernés I.A.A, expéditeurs : rebuts de fabrication, d emballageconditionnement de fruits ou légumes Commerce et

Plus en détail

Valorisation des déchets à «haut PCI»

Valorisation des déchets à «haut PCI» Valorisation des déchets à «haut PCI» 1 Valorisation des déchets à «haut PCI» Feuille de route confiée à Organom par la Commission du Plan : Le scénario élaboré par ORGANOM nous a paru constituer une réponse

Plus en détail

Les étapes du traitement de l eau

Les étapes du traitement de l eau Les étapes du traitement de l eau Voici les 5 étapes du traitement de l eau sous ses différentes formes. Sommaire 1ère étape : le dégrillage 2ème étape : le dessablage et le déshuilage 3ème étape : le

Plus en détail

Salon ENVIPRO 5 juin 2012

Salon ENVIPRO 5 juin 2012 Biogaz, Biométhane Salon ENVIPRO 5 juin 2012 1 Sommaire 1. Pourquoi un projet territorial 2. La méthanisation 3. Les valorisations du biogaz 4. L injection dans les réseaux de gaz naturel 5. Conclusion

Plus en détail

Voyage d étude au Luxembourg

Voyage d étude au Luxembourg Voyage d étude Allemagne/Luxembourg Octobre 2015 Voyage d étude au Luxembourg Qui : 3 élus communautaires, un administratif et deux techniciens de la Chambre d Agriculture. Le voyage d étude a été à l

Plus en détail

Méthanisation des boues de stations d épuration. L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO)

Méthanisation des boues de stations d épuration. L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO) Méthanisation des boues de stations d épuration L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO) Journée Méthanisation-Beaune- 23 Avril 2015 mise en service 1969 15 000 EQH 1 ère

Plus en détail

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie 7 avril 2016 Sommaire du document 1. Présentation de la société Naskeo 2. Qu est ce que la méthanisation 3. La méthanisation agricole Présentation

Plus en détail

Ecoulement du compost

Ecoulement du compost Ecoulement du compost Biomasse Normandie 19 quai de Juillet - 14000 CAEN Tél. : 02 31 34 24 88 - Fax : 02 31 52 24 91 http://www.biomasse-normandie.org Septembre 2006 1 Qualité et débouchés du compost

Plus en détail

Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP)

Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP) Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP) PARIS 1 Présentation de la CDAPP et SMTD CDAPP 14 communes

Plus en détail

Usine de dépollution des eaux usées Ginestous-Garonne à Toulouse RÉGION SUD-OUEST. Quality-Safety-Environment certified

Usine de dépollution des eaux usées Ginestous-Garonne à Toulouse RÉGION SUD-OUEST. Quality-Safety-Environment certified Usine de dépollution des eaux usées Ginestous-Garonne à Toulouse RÉGION SUD-OUEST Quality-Safety-Environment certified Usine de dépollution des eaux usées Ginestous-Garonne Toulouse, 4 ème ville de France,

Plus en détail

Glossaire. Glossaire. de la gestion des déchets

Glossaire. Glossaire. de la gestion des déchets Glossaire Glossaire de la gestion des déchets Aérobie / Anaérobie : A L aérobie est le développement de micro-organismes en présence d air ou d oxygène au contact d une matière organique, alors que l anaérobie

Plus en détail

DOSSIER D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF *

DOSSIER D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF * Dossier d autorisation d installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au S.P.A.N.C Commune Date du premier contrôle / / Date du second contrôle / / ------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Mission d Expertise et de Suivi des Epandages. S unir, Changer, Gagner. 28 juin 2012

Mission d Expertise et de Suivi des Epandages. S unir, Changer, Gagner. 28 juin 2012 Mission d Expertise et de Suivi des Epandages S unir, Changer, Gagner Ordre du jour Rappel du fonctionnement général des lits de séchage plantés de roseaux, Savoir évaluer le niveau des boues stockées

Plus en détail

Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1

Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1 Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1 Principe de la méthanisation Substrats Effluents et résidus urbains Fraction Fermentescible des Ordures Ménagères (ou FFOM) Biodéchets des

Plus en détail

La valorisation des déchets

La valorisation des déchets La valorisation des déchets Au service de l énergie dans le respect de l environnement Incinération et valorisation énergétique (thermique et électrique) 5 unités d incinération de déchets ménagers Traitement

Plus en détail

Syndicat mixte de traitement des déchets ménagers et assimilés

Syndicat mixte de traitement des déchets ménagers et assimilés Syndicat mixte de traitement des déchets ménagers et assimilés La démarche et le programme d Organom Rappel chronologique > ANNÉE 2002 CRÉATION D ORGANOM Etude sur les potentialités des centres de stockage

Plus en détail

L A.N.C. représente tous les systèmes assurant: La collecte, Le prétraitement, L épuration, l infiltration ou le " rejet des eaux usées domestiques

L A.N.C. représente tous les systèmes assurant: La collecte, Le prétraitement, L épuration, l infiltration ou le  rejet des eaux usées domestiques 1 Selon la loi sur l eau du 3 janv. 1992, l Assainissement Collectif n est pas obligatoire si : Pas d intérêt environnemental Coût excessif Le particulier prend à sa charge la réalisation et l entretien

Plus en détail

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE Panorama général des différents types de traitements des déchets par Michel PIERRE 1 OMR 2 Panorama des traitements en Europe + 3 OMR Les traitements en France En décharge Incinérables Recyclables Fermentescibles

Plus en détail

Recyclez! N en faites pas une montagne. Papier Carton PET

Recyclez! N en faites pas une montagne. Papier Carton PET N en faites pas une montagne Recyclez! Papier Carton PET Déchets verts Piles Métaux Fer blanc Aluminium Appareils électriques Appareils électroniques Textiles Gravats Bois Verre... Service de l environnement

Plus en détail

Zones d apport et organisation de l incinération en Suisse

Zones d apport et organisation de l incinération en Suisse Zones d apport et organisation de l incinération en Suisse Séminaire Tripôle, 1 er octobre2015 Direction générale de l'environnement GEODE CH 2015 : 30 UVTD Source : ASED CH 2015 : 30 UVTD Investissement

Plus en détail

Le traitement des boues des stations d épuration

Le traitement des boues des stations d épuration Le traitement des boues des stations d épuration R. Moletta «Moletta Méthanisation» rene.moletta@yahoo.fr (Rédaction 2003) Document d information générale -Diffusion référencée libre Les stations d épuration

Plus en détail

DES STATIONS D EPURATION

DES STATIONS D EPURATION REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Équipement et l Aménagement du territoire et du Développement Durable Office National de l Assainissement (ONAS) LA GESTION DES BOUES DES STATIONS D EPURATION Madame

Plus en détail

Traitement des eaux résiduaires en outre mer

Traitement des eaux résiduaires en outre mer Traitement des eaux résiduaires en outre mer Traitement des eaux en outre mer Etat d avancement Contexte pour les constructeurs Des usines intégrant technologies et développement durable Exemples Focus

Plus en détail

«Hydraulique urbaine et hydraulique rurale»

«Hydraulique urbaine et hydraulique rurale» «Hydraulique urbaine et hydraulique rurale» 3 Principes de l'assainissement Animation : Yan DABROWSKI Djibouti du dimanche 23 au jeudi 27 février 204 Département formation de CDP_3E 302 Principes de l'assainissement

Plus en détail

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX Vendredi 24 mars 2006 Commission du Plan de l Ain France-Noëlle LEFAUCHEUX -1sur 10 - ADEME Rhône-Alpes Plan de l exposé Définitions D

Plus en détail

SECTEUR ÎLE-DE-FRANCE. Assainissement Maintenance immobilière Nettoyage industriel Gestion de déchets

SECTEUR ÎLE-DE-FRANCE. Assainissement Maintenance immobilière Nettoyage industriel Gestion de déchets SECTEUR ÎLE-DE-FRANCE Assainissement Maintenance immobilière Nettoyage industriel Gestion de déchets Des acteurs de proximité, des experts métier au cœur de vos projets. Ortec Industrie ÎLE-DE-FRANCE Spécialiste

Plus en détail

Annie MORGENTHALER, ADEME Alsace

Annie MORGENTHALER, ADEME Alsace Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation XXI Rencontres Professionnelles RITTMO le 09 décembre 2013 à Colmar Annie MORGENTHALER, ADEME

Plus en détail

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an?

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Qu y a-t-il dans ma poubelle? Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Grand public BILAN DE LA CAMPAGNE DE CARACTERISATION 2011 / 2012 DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA MARTINIQUE Sé ki sa? / C est quoi?

Plus en détail

PROCEDE DE STABILISATION DE RESIDUS MINERAUX

PROCEDE DE STABILISATION DE RESIDUS MINERAUX PROCEDE DE STABILISATION DE RESIDUS MINERAUX CONTAMINÉS S PAR DES MÉTAUX M LOURDS ET DES COMPOSÉS S ORGANIQUES G. Depelsenaire SOLVAY INTERSOL 29 mars 2007 0 Plan de l exposl exposé 1. Le procédé NOVOSOL

Plus en détail

Inauguration de l unité multi filière de traitement des déchets de l assainissement TERRES D AQUITAINE- le 19 octobre 2007.

Inauguration de l unité multi filière de traitement des déchets de l assainissement TERRES D AQUITAINE- le 19 octobre 2007. Dossier de presse Inauguration de l unité multi filière de traitement des déchets de l assainissement TERRES D AQUITAINE- le 19 octobre 2007. Contact presse TERRALYS Mylène PERONET + 33 (0) 1 30 9811 36

Plus en détail

LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux

LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux 0159 Sud n surtaxé) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT de l'épuration des eaux usées feder plaquette_adultes.indd 3 28/08/2014 18:46:51 LA STATION D'ÉPURATION

Plus en détail

Répartition de la production de biogaz par secteur (en % de biogaz produit)

Répartition de la production de biogaz par secteur (en % de biogaz produit) Etat des lieux et dynamique du parc d installations biogaz en France. Julien THUAL Service Prévention et Gestion des Déchets Direction Consommation Durable et Déchets ADEME julien.thual@ademe.fr Plusieurs

Plus en détail

Déshydratation mécanique des boues

Déshydratation mécanique des boues Déshydratation mécanique des boues Traitement des boues d assainissement Fiche technique 4 Septembre 2014 1 - Principe de fonctionnement Les boues extraites en sortie du clarificateur se trouvent sous

Plus en détail

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière «Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière PARTIE 1 PARTIE 2 Le nouveau cadre règlementaire des Grenelle 1 et 2 Les déchets des entreprises en France

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ANC

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ANC CARNET DE SANTÉ DE L INSTALLATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ANC Ce document contient - Une fiche d identité de votre installation p. 3 - Une information générale sur l Assainissement Non Collectif p.

Plus en détail

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe 1- Faits marquants 2013 A- Prévention Programme local de prévention 5 ans : année 4 Distribution de 183 composteurs individuels supplémentaires

Plus en détail

Outil pédagogique. en collaboration avec l ARIENA

Outil pédagogique. en collaboration avec l ARIENA Outil pédagogique en collaboration avec l ARIENA 1 Eaux, boues du cycle contexte Outil dispositif pédagogique => à destination des scolaires (cycle 3 primaire et 5 ème collège) => sur les cycles de l eau

Plus en détail

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie «GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : 2012 -LES MARCHES CONCERNES 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie GROS PRODUCTEURS DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES Grenelle II Biodechetsen Janvier 2012 Projet de texte

Plus en détail

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Atelier MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Aide Tom à choisir son goûter mini-déchets! Pour chaque catégorie d aliments ou d objets se rapportant au goûter, coche celui qui produit le moins de déchets (emballages

Plus en détail

LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux

LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux Agence Prologue 02 35 15 09 85 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT de l'épuration des eaux usées feder plaquette_enfant.indd 1 11/08/2014 16:24:53 LES DIFFÉRENTES

Plus en détail

Le cycle de traitement des eaux usées. Pôle épuratoire de Sainte-Soulle

Le cycle de traitement des eaux usées. Pôle épuratoire de Sainte-Soulle Le cycle de traitement des eaux usées L agglomération de La Rochelle fut l un des premiers territoires, il y a plus de 40 ans, à se regrouper en intercommunalité. Elle n a cessé de croître depuis, fédérant

Plus en détail

Optimisation énergétique et traitement des boues. Caroline BOUCHET

Optimisation énergétique et traitement des boues. Caroline BOUCHET Optimisation énergétique et traitement des boues Caroline BOUCHET Généralités sur le traitement des boues FILIERE EAU BOUE LIQUIDE DILUEE EPAISSISSEMENT STABILISATION BIOLOGIQUE digestion anaérobie CONDITIONNEMENT

Plus en détail

Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux des Deux-Sèvres

Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux des Deux-Sèvres Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux des Deux-Sèvres Synthèse Septembre 2012 Plan de prévention et de gestion2012.indd 3 02/10/12 15:56 Plan de Prévention et de Gestion des Déchets

Plus en détail

Stratégie AFD pour la gestion des déchets solides municipaux

Stratégie AFD pour la gestion des déchets solides municipaux Fabien MAINGUY Chef de Projets collectivités locales et développement urbain mainguyf@afd.fr Stratégie AFD pour la gestion des déchets solides municipaux Atelier régional africain sur les déchets solides

Plus en détail

Partie IV : Traitement

Partie IV : Traitement Partie IV : Traitement IV.1- Le traitement des déchets ménagers et assimilés (G) () IV.1-1 Bilan global Détail des quantités à traiter à traiter Evolution par rapport aux années antérieures (1) Objectifs

Plus en détail

Atelier 4 METHANISATION Etat des lieux de la méthanisation des déchets en France

Atelier 4 METHANISATION Etat des lieux de la méthanisation des déchets en France Atelier 4 METHANISATION Etat des lieux de la méthanisation des déchets en France Le biogaz en France Part en % de chaque filière dans la production primaire d énergie renouvelable en 2010 (production globale

Plus en détail

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr alpes.agriculture.gouv.fr Principes de la réglementation r sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d animale Journée technique

Plus en détail

POUR UNE BONNE GESTION DES EAUX DE PLUIE ORGANES DE RÉGULATION / OUVRAGES DE PRÉTRAITEMENT

POUR UNE BONNE GESTION DES EAUX DE PLUIE ORGANES DE RÉGULATION / OUVRAGES DE PRÉTRAITEMENT POUR UNE BONNE GESTION DES EAUX DE PLUIE ORGANES DE RÉGULATION / OUVRAGES DE PRÉTRAITEMENT Organes de régulation Les organes de régulation ont pour fonction de limiter/réguler les débits de sortie des

Plus en détail

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Les grandes orientations départementales en matière de gestion des déchets sont données par le Plan Départemental

Plus en détail

2. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D ASSAINISSEMENT

2. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D ASSAINISSEMENT 1. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D EAU POTABLE Le réseau d eau potable est géré par le Syndicat Intercommunal de la Basse-Vallée de l Adour (SIBVA). La commune ne possède pas de ressources propres, l eau

Plus en détail

Vos projets servent la nature, notre expertise sert vos projets. Valorisation énergétique de déchets

Vos projets servent la nature, notre expertise sert vos projets. Valorisation énergétique de déchets Vos projets servent la nature, notre expertise sert vos projets Valorisation énergétique de déchets Groupe VINCI N 1 mondial de la construction concession 164 000 collaborateurs 33,5 Milliards d de chiffre

Plus en détail

Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013

Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013 Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013 MULLER Jonathan, ADEME Alsace jonathan.muller@ademe.fr

Plus en détail

METHANISATION A LA FERME ET CENTRALISEE Annexe 2 : CDC Etude de faisabilité

METHANISATION A LA FERME ET CENTRALISEE Annexe 2 : CDC Etude de faisabilité METHANISATION A LA FERME ET CENTRALISEE Annexe 2 : CDC Etude de faisabilité DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Correspondant ADEME : Personne

Plus en détail

Réalisation d une étude d opportunité sur le développement de la filière de méthanisation sur le territoire Flandre Lys

Réalisation d une étude d opportunité sur le développement de la filière de méthanisation sur le territoire Flandre Lys Réalisation d une étude d opportunité sur le développement de la filière de méthanisation sur le territoire Flandre Lys Le contexte de l étude Deux documents régionaux précisent les orientations et les

Plus en détail

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Révision générale du Plan Local d Urbanisme Le Perray-en-Yvelines 2013 Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Traitement des déchets Page 2 La gestion des déchets La compétence de gestion

Plus en détail

COMMUNE DE QUIMPERLE PLAN LOCAL D URBANISME. 6.2.a. NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU FINISTERE (29) JUIN 2013 version arrêt ARRET

COMMUNE DE QUIMPERLE PLAN LOCAL D URBANISME. 6.2.a. NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU FINISTERE (29) JUIN 2013 version arrêt ARRET COMMUNE DE QUIMPERLE DEPARTEMENT DU FINISTERE (29) 6.2.a. NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES ARRET JUIN 2013 version arrêt COMMUNE DE QUIMPERLE 1. Assainissement 1.1. Les eaux pluviales La commune de Quimperlé

Plus en détail

A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution

A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution Dossier de presse A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution Ille et Vilaine Contacts presse : GrDF : Eric FEUILLET 02 99 03 55 12 ADEME : Sébastien

Plus en détail

La station d épuration des 3 rivières

La station d épuration des 3 rivières La station d épuration des 3 rivières Clarificateur Clarificateur Clarificateur Clarificateur Le plan 1 2 3 5 6 7 Eaux usées Eau épurée Boues Évacuation Centrifugeuses 6 7 Flottateurs Bassin 3 biologique

Plus en détail

VALORISATION DES DECHETS ORGANIQUES ET DES COMPOSTS URBAINS AU SENEGAL

VALORISATION DES DECHETS ORGANIQUES ET DES COMPOSTS URBAINS AU SENEGAL VALORISATION DES DECHETS ORGANIQUES ET DES COMPOSTS URBAINS AU SENEGAL PLAN I INTRODUCTION : PROBLEMATIQUES GENERALES DE LA GESTION DES MO II PRESENTATION DES ZONES D ETUDE III - LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES

Plus en détail

Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu

Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu Réunion d information du 28 Juillet 2015 1 SOMMAIRE 1 - Organisation de la gestion des

Plus en détail

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales En Région Bretagne Principaux modes d obtention / caractéristiques produits Présentation d Association IF2O créée en 2004. fédère les entreprises

Plus en détail

Les lits à macrophytes: le procédé Rhizophyte et l exemple de Villiers en Bière

Les lits à macrophytes: le procédé Rhizophyte et l exemple de Villiers en Bière Les lits à macrophytes: le procédé Rhizophyte et l exemple de Villiers en Bière Le procédé Rhizophyte : l exemple de Villiers en Bière Gilles Gatteau Alain Truchon Amandine Robin Sophie Potin Maire de

Plus en détail

ENTRETIEN DES TUNNELS ET DES DÉPOTOIRS DE SACS DE ROUTES

ENTRETIEN DES TUNNELS ET DES DÉPOTOIRS DE SACS DE ROUTES DIRECTIVE CANTONALE AVRIL 2003 ENTRETIEN DES TUNNELS ET DES DÉPOTOIRS DE SACS DE ROUTES ÉLIMINATION DES BALAYURES DE ROUTES ET DES BOUES DE CURAGE CODE ODS 90/9100 Etat de Genève Département de l intérieur,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Commune de VERS - PONT DU GARD 5, rue Grand du Bourg 30210 VERS - PONT DU GARD Tel : 04 66 22 80 55 / Fax : 04 66 22 82 23 Procédure de passation : Procédure

Plus en détail

Compte-rendu N 25 Réunion du 11 septembre 2007 MEGEVE (74)

Compte-rendu N 25 Réunion du 11 septembre 2007 MEGEVE (74) LA GESTION PRATIQUE DES SITES DE DEPOTAGE : Réunion d'echange Compte-rendu N 25 Réunion du 11 septembre 2007 MEGEVE (74) Présents :Laëtitia BACOT, GRAIE - Elodie BRELOT, GRAIE- Manuel DAHINDEN, Chambéry

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE Les enjeux Depuis Kyoto, la lutte contre le changement climatique passe par l augmentation progressive de la part des énergies renouvelables dans la production

Plus en détail

17/08/2011. Contexte : caractéristiques des voies navigables. Nord/Pas-de-Calais: 680 km. Wallonie : 460 km

17/08/2011. Contexte : caractéristiques des voies navigables. Nord/Pas-de-Calais: 680 km. Wallonie : 460 km Points sur les méthodes de traitement des sédiments: A. Les traitements existants et émergents Hervé BREQUEL (Centre Terre et Pierre, Tournai, Belgique) Contexte : caractéristiques des voies navigables

Plus en détail

La valorisation énergétique des ordures ménagères

La valorisation énergétique des ordures ménagères La valorisation énergétique des ordures ménagères La collecte et le traitement des déchets ménagers Le Grand Lyon assure le service public d élimination des déchets ménagers et assimilés (collecte, traitement

Plus en détail

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le Propositions de la commission Déchets Conseil communautaire du 14 mai 2009 Rappels de l état des lieux : quelques données de cadrage Tonnes OMR

Plus en détail

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Caroline MARC - DREAL Normandie Service Energie Climat Logement Aménagement Durable 3 mars 2016 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DE L ENVIRONNEMENT Office National de l Assainissement TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE Soufia Nasr Abroug Chef de Département

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND TOULOUSE. Domaine Assainissement 1, Place de la Légion d Honneur Quartier Marengo TOULOUSE CEDEX 5

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND TOULOUSE. Domaine Assainissement 1, Place de la Légion d Honneur Quartier Marengo TOULOUSE CEDEX 5 COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND TOULOUSE 1, Place de la Légion d Honneur Quartier Marengo 31 505 TOULOUSE CEDEX 5 IMAGE = GRAND TOULOUSE Crédit photo : RANDONAUTES COMMUNE DE SAINT-ALBAN ANNEXES SANITAIRES

Plus en détail

Plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux

Plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux Plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux Approuvé par l Assemblée départementale le 16 décembre 2014 SOMMAIRE PREAMBULE... 14 1. Contexte réglementaire... 14 2. Historique de l élaboration

Plus en détail

Compte rendu : Visite de la station d épuration «Grand Prado» de Sainte-Marie

Compte rendu : Visite de la station d épuration «Grand Prado» de Sainte-Marie Compte rendu : Visite de la station d épuration «Grand Prado» de Sainte-Marie Introduction Le vendredi 21 mars de 8h30 à 11h30, nous nous sommes rendus en bus avec la classe de CM2 c de Mr GRENOUILLER,

Plus en détail

Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS. 26 avril 2016

Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS. 26 avril 2016 Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS 26 avril 2016 Généralités Conséquences de la pollution Généralités Conséquences de la pollution Généralités L origine des eaux usées Généralités

Plus en détail

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne Sofia yctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers - 84 communes - 5,5 millions d habitants - Un service public écologie urbaine

Plus en détail

Du déchet à l énergie,

Du déchet à l énergie, Du déchet à l énergie, le cercle vertueux du biogaz Le biogaz est une énergie renouvelable issue de la dégradation de matières organiques. Il est obtenu soit par captage dans les Installations de Stockage

Plus en détail

Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives

Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives Stage de Dorine Vial de 4 mois au sein du Cen Centre, encadré par l animatrice du groupe de travail plantes

Plus en détail

3 Evènements (conférences, salons, ateliers )

3 Evènements (conférences, salons, ateliers ) NEWSLETTER Août 00 L Agence de l eau Seine Normandie 3 Evènements (conférences, salons, ateliers ) Les principaux types de traitement des boues d épuration en Seine-Normandie Publications sur le traitement

Plus en détail

EXPOSE REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE. Présenté par : Maxime Thierry DONGBADA-TAMBANO Point Focal National CCAC

EXPOSE REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE. Présenté par : Maxime Thierry DONGBADA-TAMBANO Point Focal National CCAC ATELIER REGIONAL AFRICAIN SUR «LA REDUCTION DES POLLUANTS CLIMATIQUES DE COURTE DUREE DES DECHETS SOLIDES MUNICIPAUX» 5 AU 7 NOVEMBRE 2014, NICE, FRANCE EXPOSE REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Présenté par :

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION ET DE GESTION DES DECHETS NON DANGEREUX DE L AVEYRON

PLAN DE PREVENTION ET DE GESTION DES DECHETS NON DANGEREUX DE L AVEYRON PLAN DE PREVENTION ET DE GESTION DES DECHETS NON DANGEREUX DE L AVEYRON Groupe de travail «valoriser les déchets issus de la matière organique» Réunion du 25 juin 2014 SOMMAIRE : 1 er PARTIE 1- Le PPGDND

Plus en détail

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Qu est ce qu un déchet? Tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit que son détenteur

Plus en détail

LA COLLECTE étape. Le biométhane, énergie renouvelable

LA COLLECTE étape. Le biométhane, énergie renouvelable LA COLLECTE Effluents d élevage, résidus de cultures traditionnelles et de CIVE, déchets végétaux et résidus de l industrie agroalimentaire locale constituent les 000 tonnes de déchets qui alimentent le

Plus en détail

Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité

Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs Une filière de valorisation de proximité 1 Le SMETOM - Créé en 1985-12 collectivités adhérentes - 206 communes - 121 000 habitants

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif Les Nouvelles obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 RAPPEL C est un document fondamental et obligatoire

Plus en détail