FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE!"

Transcription

1 FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE!

2 OBSERVATIONS NOTÉES CHEZ LES UTILISATEURS DE TOTAL REBOOT BASÉES SUR DES TESTS PHYSIQUES ET BIOCHIMIQUES RÉCUPÉRATION PHYSIQUE ACCÉLÉRÉE DOULEURS MUSCULAIRES ATTÉNUÉES ENDURANCE AUGMENTÉE AUGMENTATION DE LA MASSE MUSCULAIRE DIMINUTION DE LA MASSE GRAISSEUSE AMÉLIORATION DE L HUMEUR ET DU SOMMEIL FAVORISE LA PRODUCTION DES HORMONES DE CROISSANCE AUGMENTE L ACUITÉ INTELLECTUELLE ET LA CONCENTRATION NORMALISATION DU PH DE L ORGANISME DIMINUE LA SENSATION DE STRESS ET D ANXIÉTÉ CONTRIBUE À AMÉLIORER LES FONCTIONS CARDIAQUES ÉLIMINATION ACCÉLÉRÉE DES DÉCHETS MÉTABOLIQUES SYSTÈME IMMUNITAIRE ÉQUILIBRÉ AIDE À LA DÉSINTOXICATION DU FOIE

3 Pourquoi avoir développé TOTAL REBOOT? Il n existe aucun produit de récupération physique et mentale sur le marché pouvant subvenir de façon efficace aux besoins des sportifs de tous niveaux et de tous âges. Le projet REBOOT a nécessité 2 ans de recherche et développement avec comme seul objectif de créer le meilleur produit pour sportifs. La sélection des matières premières entrant dans la composition de TOTAL REBOOT s est fait sans compromis. Les ingrédients utilisés, bien que naturels, sont de qualité pharmaceutique (USP) et font même appel à la technologie Ajinomoto reconnue mondialement pour la qualité et la pureté de ses acides aminés pures de 99% à 100%. Relations entre Entrainement, Récupération, Soins, Nutrition et Performance. La performance physique est au centre d un système formé par l entraînement, la récupération, la nutrition et les soins. La nature et la quantité d entrainement, la durée et la qualité de récupération ainsi que l adéquation de la nutrition et des soins, conditionnent la performance physique. L entraînement aérobie, en augmentant le potentiel d oxydation musculaire et l aptitude aérobie (VO2max), favorise la récupération en accélérant la resynthèse des réserves énergétiques et la métabolisation de l acide lactique. D un autre côté, un apport nutritif adéquat en aliments et en boissons, avant, pendant et après l exercice, est déterminant pour la récupération après effort. Les soins (hygiéniques et médicaux) participent également à la restauration des troubles de l homéostasie induits par l effort.

4 Le Phénomène de surcompensation. C est notamment à la suite d un entrainement intense et prolongé bien mené, rythmé par des phases de récupération et de nutrition adéquates, que se développe le fameux phénomène de surcompensation qui témoigne d une régénération accrue, source de progrès impliqué dans le dépassement du niveau initial de performance lié à l entraînement. Quand on pratique une activité physique intense, les protéines (acides aminés) seules issues de notre alimentation peuvent s'avérer insuffisantes. En effet, l'effort physique demande une énergie supplémentaire. Par conséquent, la reconstruction des protéines organiques est plus intense et nécessite donc une quantité d'acides aminés plus importante que la normale. Lors d efforts musculaires, les fibres musculaires se contractent et subissent des dommages. Plus la tension est importante et l entraînement intense, plus les muscles se fragilisent et risquent d être endommagés. L apparition de courbatures avec l acide lactique augmente ces traumatismes. TOTAL REBOOT ACTION Nous avons formulé un produit en tenant compte de deux éléments importants : dégradation oxydative de substrats à valeur énergétique. accumulation de déchets métaboliques qui produisent une fatigue physique (musculaire) et mentale (système nerveux central). Il est important de souligner que bien que chaque ingrédient possède ses propres fonctions et bienfaits sur l organisme, c est l ensemble de la formulation qui en fait sa grande force et qui en assure son efficacité. L interaction moléculaire des diverses composantes sur le contrôle de l acidité totale, de l activation des unités motrices, de la régulation métabolique cérébrale, de la vasodilatation corticale et surtout de la qualité des ingrédients utilisés sans aucun agent de conservation.

5 FORMULATION L- Glutamine, un acide aminé qui est un neurotransmetteur excitatif de premier ordre et est également important dans le métabolisme des sucres et des graisses. Aide au maintien de la santé des systèmes immunitaires et digestifs suite à un stress physique. Contribue à la réparation des cellules musculaires suite à l exercice physique. L-Arginine peut augmenter la sécrétion de l'insuline et des hormones de croissance. Elle facilite la formation du collagène et stimule la synthèse des protéines. Elle agit indirectement sur le taux de masse musculaire et donc la force. L-Sérine est une protéine nécessaire au métabolisme des graisses et acides gras, elle favorise la croissance musculaire et le maintien d un système immunitaire sain. Elle contribue à l augmentation de la masse musculaire tout en améliorant les performances physiques chez les personnes suivant un programme d entrainement. Béta-alanine participe au fonctionnement du système nerveux en tant que neurotransmetteur. Il participe également à la formation d énergie (dans le foie) et à l augmentation de la glycémie. Il contribue au bon fonctionnement du système immunitaire en favorisant la synthèse des globules blancs (lymphocytes). L alanine favorise l endurance, aide à retarder la fatigue musculaire et à améliorer la performance physique. L-Tyrosine, un acide aminé essentiel à la fonction mentale est employé pour produire la thyroxine qui influe sur la croissance, le métabolisme, la peau et la santé mentale. Une étude sur des cyclistes démontre un réel bénéfice de la tyrosine pour influencer la capacité à supporter un effort important dans des conditions extrêmes. La caféine, favorise temporairement l endurance, l état d éveil, la performance mentale et physique. Aide aussi à atténuer temporairement la fatigue. Le citrate de potassium, est vital pour la contraction musculaire et particulièrement celui du cœur. Il entre dans l'activité rénale et surrénale et participe activement à la synthèse des protéines et au métabolisme des glucides. Permet de réduire les crampes musculaires.

6 Vitamine B1, est nécessaire à la production de l énergie et participe à la transmission de l influx nerveux ainsi qu à la croissance. Vitamine B2, joue un rôle dans la production de l énergie. Elle sert aussi à la fabrication des globules rouges et des hormones, ainsi qu à la croissance et à la réparation des tissus. Vitamine B3, contribue à la production d énergie. Elle collabore également au processus de formation de l ADN (matériel génétique), permettant ainsi une croissance et un développement normaux. Vitamine B6, joue un rôle important dans l équilibre psychique en agissant, notamment, sur les neurotransmetteurs (sérotonine, mélatonine, dopamine). La pyridoxine contribue à de nombreuses autres fonctions de l organisme, dont la formation des globules rouges, la régulation du taux de sucre dans le sang et le maintien d un bon système immunitaire. Inositol, il intervient dans le métabolisme des graisses, en association avec choline et biotine Choline, un constituant indispensable des membranes cellulaires et un composant de la bile qui favorise la digestion des lipides. Vitamine B9, joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN) et des acides aminés nécessaires à la croissance cellulaire. Elle joue notamment un rôle important dans la formation des globules rouges, le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Elle est nécessaire à la production de nouvelles cellules. Biotine, aide à convertir le gras en énergie. Elle favorise la croissance cellulaire, la production d acides gras et le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. Elle contribue à une peau saine, au développement de cheveux et de muscles en santé. Il s agit d une vitamine hydrosoluble qui est absorbée immédiatement par le corps et éliminée rapidement.

Des aliments pour un cerveau sain

Des aliments pour un cerveau sain Des aliments pour un cerveau sain 13 aliments bénéfiques pour votre cerveau Le Gingseng Le Gingseng est connu comme un adaptogène, ce qui signifie qu il renforce les fonctions de l organisme pour aider

Plus en détail

2.6 Structuration de la charge d entraînement

2.6 Structuration de la charge d entraînement 2.6 Structuration de la charge d entraînement Principe de la croissance: Augmentation progressive du volume et de l intensité. Le non respect de ce principe amène à la stagnation. (Maintien du niveau,

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Récupération surcompensation et surentrainement

Récupération surcompensation et surentrainement Récupération surcompensation et surentrainement La récupération: c'est l'ensemble des processus permettant au sportif de retrouver ses moyens physique. Facteurs influençant la durée de la récupération

Plus en détail

Leçon 7 Introduction à l activité physique

Leçon 7 Introduction à l activité physique Leçon 7 Introduction à l activité physique La definition de l activité physique Elle simple et se différencie de celle du sport : c est la réalisation de mouvements du corps et de ses membres à l aide

Plus en détail

Leçon 5: Vitamines et minéraux

Leçon 5: Vitamines et minéraux Leçon 5: Vitamines et minéraux 1. Généralités sur les micronutriments 2. Les vitamines 3. Les minéreaux Généralités sur les micronutriments Les vitamines et les minéraux sont essentiels pour de nombreuses

Plus en détail

Les systèmes de récupération. Jessie Muzic Master 2 Entraînement, Management et Ingénierie du Sport Stagiaire Compressport

Les systèmes de récupération. Jessie Muzic Master 2 Entraînement, Management et Ingénierie du Sport Stagiaire Compressport Les systèmes de récupération Jessie Muzic Master 2 Entraînement, Management et Ingénierie du Sport Stagiaire Compressport Introduction Principe de l entraînement physique Effets d un exercice physique

Plus en détail

Pigeon Health & Performance Produits. Descriptions de produits Mode d emploi Dosage Composition.

Pigeon Health & Performance Produits. Descriptions de produits Mode d emploi Dosage Composition. Pigeon Health & Performance Produits Descriptions de produits Mode d emploi Dosage Composition www.pigeonhp.com FINAL SPRINT Stimulant pour une PERFORMANCE DE POINTE! Stimulant final pour les courses de

Plus en détail

Proteochoc micronutrition capsules Pileje - boite de 12 capsules

Proteochoc micronutrition capsules Pileje - boite de 12 capsules Proteochoc micronutrition capsules Pileje - boite de 12 capsules Protéochoc est un complément alimentaire produit par les laboratoires Pileje. Il contribue à la récupération optimale de l organisme suite

Plus en détail

VERGNE Morgan. Filières énergétiques

VERGNE Morgan. Filières énergétiques Filières énergétiques Présentation des filières énergétiques Dépendant du type d effort Intensité de l effort substrats énergétiques utilisé différent Production d ATP différente ATP : principale source

Plus en détail

PRATIQUE DU CYCLOTOURISME et SANTÉ

PRATIQUE DU CYCLOTOURISME et SANTÉ PRATIQUE DU CYCLOTOURISME et SANTÉ Notions de physiologie La filière anaérobie anacide. (c est l énergie utilisée par les sprinters vélo ou sur 100m) La filière aérobie. La filière anaérobie acide (lactique).

Plus en détail

Le taux d acidité de notre organisme humain se mesure en «ph».

Le taux d acidité de notre organisme humain se mesure en «ph». ProBalance L importance de l équilibre acido-basique Le taux d acidité de notre organisme humain se mesure en «ph». L équilibre des acides et des bases se mesure sur une échelle allant de 1 à 14. De 1

Plus en détail

Fatigue Neuromusculaire

Fatigue Neuromusculaire Neuromusculaire Définition Physiologie Mise en évidence Les altérations de la fonction neuromusculaire sont associées au concept de fatigueneuromusculaire ou plus simplement de fatigue musculaire. Parmi

Plus en détail

FORMATION PRODUITS JEUNESSE GLOBAL.

FORMATION PRODUITS JEUNESSE GLOBAL. FORMATION PRODUITS JEUNESSE GLOBAL http://www.teamdufutur.com RESERVE Jus de raisin Jus de cerises noires Jus de Myrtilles Jus de Grenade Aloé Vera Resveratrol Extrait de pépins de raisins Arôme naturel

Plus en détail

Capacité de performance

Capacité de performance CAUSES ET CONSEQUENCES DU SURENTRAINEMENT CHEZ LE COUREUR CYCLISTE (Stéphane PALAZZETTI, Docteur en Sciences du Mouvement Humain) Un peu de théorie La performance sportive, quelque soit le niveau de pratique

Plus en détail

Alimentation et performance

Alimentation et performance Rôle des vitamines 1 L ensemble des études montrent que les personnes physiquement activent ou à la recherche de la performance n ont pas besoin de recourir aux suppléments nutritifs si leur alimentations

Plus en détail

Alimentation du sportif: apports glucidiques

Alimentation du sportif: apports glucidiques Alimentation du sportif: apports glucidiques 1 Seuls les glucides sont en capacité de libérer l énergie sans O2. 1 gramme de glucides fournit 4 KCal. Le rôle essentiel: reconstituer les stocks de glycogène

Plus en détail

Séquence 1. Les besoins alimentaires de l organisme

Séquence 1. Les besoins alimentaires de l organisme Séquence 1 Les besoins alimentaires de l organisme Compétences Compétences u Identifier les besoins de la personne. Indicateurs d évaluation Indicateurs d évaluation u Vous devez être capable : - d indiquer

Plus en détail

Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress.

Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress. Présentation Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress. Eu stress (stress physiologique) Dy stress

Plus en détail

ADV ANCED NUTRITION FOR OPTIMAL HEALTH LA HAUTE NUTRITION AU JUSTE PRIX

ADV ANCED NUTRITION FOR OPTIMAL HEALTH LA HAUTE NUTRITION AU JUSTE PRIX ADV ANCED NUTRITION FOR OPTIMAL HEALTH LA HAUTE NUTRITION AU JUSTE PRIX RENFORCE LE SYSTEME IMMUNITAIRE ANTIOXYDANTS ANTIAGING OPTIDIGEST NUCLEOTIDES Advance renforce le système immunitaire grâce à sa

Plus en détail

Voici de la lecture pour ceux et celles que cela pourrait intéresser pour info, ce n est pas pour le

Voici de la lecture pour ceux et celles que cela pourrait intéresser pour info, ce n est pas pour le Muscle Voici de la lecture pour ceux et celles que cela pourrait intéresser pour info, ce n est pas pour le BTS. Merci à ceux d entre vous (je tais les noms) qui m ont donc forcée à travailler hier soir

Plus en détail

Les étirements. Rendre le muscle plus puissant

Les étirements. Rendre le muscle plus puissant Les étirements Pour de nombreux sportifs, les étirements (ou stretching) sont considérés comme inutiles et sont dans le meilleur des cas rapidement réalisés. Nous allons cependant voir que les étirements

Plus en détail

Les bases de la nutrition dans le sport / hockey

Les bases de la nutrition dans le sport / hockey Les bases de la nutrition dans le sport / hockey 16.8.11 19.00, Poya Kaserne Alain Blanc Who am I Alain Blanc Master en sciences du Sport Travail de master: Performances de coordination visuomotrice chez

Plus en détail

Les vitamines et sels minéraux

Les vitamines et sels minéraux Les vitamines et sels minéraux Indispensables à la bonne santé de votre animal, les vitamines, sels minéraux et oligos-éléments ont chacun leurs fonctions au sein du métabolisme de votre chien. Pour faire

Plus en détail

Bases énergétiques de l activité physique

Bases énergétiques de l activité physique Bases énergétiques de l activité physique A- Les sources énergétiques - Bioénergétique : les filières ε et leurs caractéristiques - Déterminants de la performance en endurance - Causes de la fatigue [B-

Plus en détail

Nutrition du Sportif et utilisation des Produits. Réservé aux distributeurs indépendant PM France

Nutrition du Sportif et utilisation des Produits. Réservé aux distributeurs indépendant PM France Nutrition du Sportif et utilisation des Produits Objectifs du Sportif (Amateur ou Pro) Que son match ou sa séance se déroule dans les meilleures conditions Pas de fatigue anormale Pas de «coup de pompe»

Plus en détail

BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX

BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX ABSORPTION DES MINÉRAUX Les sels de minéraux doivent être ionisés dans l intestin Absorbés principalement dans le duodénum, environnement à ph dépendant Participent aux réactions

Plus en détail

Alimentation du sportif: apports glucidiques

Alimentation du sportif: apports glucidiques Alimentation du sportif: apports glucidiques 1 Les apports glucidiques : généralement 55 à 60 % de la ration dont 10% de sucres simples. Cependant, il est plus adapté d exprimer les besoins de glucide

Plus en détail

Physiologie des glandes surrénales

Physiologie des glandes surrénales Faculté de Médecine Université Constantine 3 Service de physiologie clinique et des explorations fonctionnelles CHU Constantine Physiologie des glandes surrénales Présenté par Dr.F.ABDELOUAHAB / Dr.H.BOUCHIHA

Plus en détail

LE SURENTRAINEMENT OU FATIGUE CHRONIQUE. {LICENCE (C2C-M2). Cours de Hugues PORTIER} INTRODUCTION RAPPEL DU ROLE DE L'ENTRAINEMENT...

LE SURENTRAINEMENT OU FATIGUE CHRONIQUE. {LICENCE (C2C-M2). Cours de Hugues PORTIER} INTRODUCTION RAPPEL DU ROLE DE L'ENTRAINEMENT... LE SURENTRAINEMENT OU FATIGUE CHRONIQUE Le 19 Janvier 1999 {LICENCE 98-99. (C2C-M2). Cours de Hugues PORTIER} INTRODUCTION...2 1. RAPPEL DU ROLE DE L'ENTRAINEMENT...2 1.1. L'effet de l'entraînement sur

Plus en détail

Les Bienfaits du RIRE

Les Bienfaits du RIRE Les Bienfaits du RIRE Le Rire oxygène davantage l organisme L expiration est nettement augmentée : l air résiduel stagnant dans les poumons est bien mieux vidé, Les bronches s ouvrent par relâchement de

Plus en détail

QUELQUES NOTIONS DE PHYSIOLOGIE

QUELQUES NOTIONS DE PHYSIOLOGIE QUELQUES NOTIONS DE PHYSIOLOGIE 1/ L HOMME COMME UNE MACHINE. L homme peut être caricaturalement considéré comme une machine à transformer de l énergie. Cette transformation lui donne une capacité physique.

Plus en détail

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP?

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP? 188 P a r t i e 2 1 2 3 4 5 Si une situation d urgence vous oblige à quitter les lieux à toute vitesse, quelle source d énergie immédiatement disponible vous permettra de le faire? a) Les granules de glycogène

Plus en détail

FORMULA1 SPORT remplace idéalement un repas ou un encas à toute heure de la journée.

FORMULA1 SPORT remplace idéalement un repas ou un encas à toute heure de la journée. LE REPAS DES ATHLETES Gagnez en confiance. Optimisez votre alimentation pré-entrainement., équilibrée en glucides, protéines, vitamines et minéraux, vous apporte une base solide de nutriments essentiels

Plus en détail

A3 Tu prends soin de ton corps

A3 Tu prends soin de ton corps A3 Tu prends soin de ton corps Tu trouves dans cette partie des informations sur l alimentation et sur les étirements. A3.1 L équilibre nutritionnel On parle de ce que l on mange de deux manières différentes

Plus en détail

RECORDS. Les Bienfaits. % de la dose journalière recommand

RECORDS. Les Bienfaits. % de la dose journalière recommand Voici une analyse moyenne pour 10g de spiruline soit environ 3 cuillères à café de brindilles Eléments nutritifs 10g de spiruline % de la dose journalière recommand Les Bienfaits RECORDS (N 1 de tous les

Plus en détail

La physiologie du sportif

La physiologie du sportif La physiologie du sportif De 2 sportifs d égale valeur, celui qui a les meilleurs résultats est celui dont l alimentation est la plus équilibrée! Si tant est que celle-ci soit permanente! Suivant le type

Plus en détail

Chapitre 4 La fonction de nutrition

Chapitre 4 La fonction de nutrition Chapitre 4 La fonction de nutrition DÉFINITIONS: Un aliment est : Une substance (liquide ou solide) ingérée par un individu. Il contribue : à sa croissance À son fonctionnement À la réparation des tissus

Plus en détail

CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME Niveaux d organisation Atome Molécule (ou composée)

CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME Niveaux d organisation Atome Molécule (ou composée) TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME 15 1 Niveaux d organisation 17 1.1. Atome 17 1.2. Molécule (ou composée) 18 1.3. Cellule 19 1.3.1. Différents types de cellules

Plus en détail

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Introduction L existence de la cellule est définie par sa capacité à maintenir à l intérieur de sa membrane un milieu différent de ce qui se

Plus en détail

Biologie Humaine RE Esteban Gonzalez

Biologie Humaine RE Esteban Gonzalez Biologie Humaine. 101-901-RE Esteban Gonzalez Mécanismes de rétro-inhibition Mécanismes de rétro-inhibition Caractéristiques ristiques du corps humain Grande longévité Capable de se réparer de lui-même

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 Alimentation Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 I) Nutrition et aliments A) Nutrition absorption de la nourriture transformation des aliments ingérés (digestion) assimilation des nutriments utilisation

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire Introduction Analogie machine et corps humain Combustible = contient E Energie = ATP 75% E therm = chaleur Energie = charbon 75% chaleur 25% mouvement train 25%

Plus en détail

Les cas où la consommation de fer est souhaitable

Les cas où la consommation de fer est souhaitable Le fer Le rôle du fer dans le corps humain Le fer est un minéral important pour notre organisme. Il joue un rôle clé dans le transport de l oxygène vers les organes et les tissus. De plus, il intervient

Plus en détail

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé.

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. ! Les nombreux bienfaits de l activité physique sur la santé! ne sont plus à démontrer:

Plus en détail

GENERALITES SUR LE CORPS HUMAIN

GENERALITES SUR LE CORPS HUMAIN GENERALITES SUR LE CORPS HUMAIN UE 2.2.S1: CYCLES DE LA VIE ET GRANDES FONCTIONS RAUMEL R DEFINITIONS Anatomie : Porte sur l étude des structures et des rapports qui existent entre les structures. Elle

Plus en détail

Surmenage Sportif et Burn Out : AMDTS. Intérêt de la surveillance de la fréquence cardiaque AMDTS. Dr. Richard AMORETTI CHU PITIE SALPETRIERE PARIS

Surmenage Sportif et Burn Out : AMDTS. Intérêt de la surveillance de la fréquence cardiaque AMDTS. Dr. Richard AMORETTI CHU PITIE SALPETRIERE PARIS Surmenage Sportif et Burn Out : Intérêt de la surveillance de la fréquence cardiaque Dr. Richard AMORETTI CHU PITIE SALPETRIERE PARIS Surmenage Sportif Le «dépassement» est une diminution de la capacité

Plus en détail

TD 3 Métabolisme et équilibre énergétique

TD 3 Métabolisme et équilibre énergétique TD 3 Métabolisme et équilibre énergétique Jérôme Gay-Quéheillard 1. Métabolisme et équilibre énergétique : rôle du foie 1.1. Anatomie du foie Document 1 : Vues antérieure et postérieure du foie -1- Document

Plus en détail

Hydratation. L alliée indispensable du sportif : L EAU. Au quotidien : 1,5 litre pour les femmes 2,5 litres pour les hommes

Hydratation. L alliée indispensable du sportif : L EAU. Au quotidien : 1,5 litre pour les femmes 2,5 litres pour les hommes Hydratation L alliée indispensable du sportif : L EAU Au quotidien : 1,5 litre pour les femmes 2,5 litres pour les hommes Composant majoritaire de notre organisme... 1 Qu est ce que je risque si je ne

Plus en détail

Maryse Gouhier ANNALES BTS Diététique

Maryse Gouhier ANNALES BTS Diététique Appareil digestif 2006- E 3 1. PHYSIOLOGIE DE L'INTESTIN 1.1. La paroi intestinale Le document 1 schématise les observations microscopiques réalisées de coupes longitudinales de paroi intestinale (duodénum

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE

LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE L ACTIVITE PHYSIQUE : 1. La respiration: La respiration a pour fonction de maintenir constante les concentrations d O2, CO2 et

Plus en détail

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales Lycée Militaire d Aix en Provence 2013-2014 EPS course en durée Terminales Infos physiologiques CARBURANT (NUTRIMENTS) G.P.L O2 O2 O2 Mise en route des 3 filières en fonction de la vitesse de course COMBURANT

Plus en détail

VOTRE PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT DÉBUTANT MUSCLE SEC

VOTRE PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT DÉBUTANT MUSCLE SEC PRENDRE DU MUSCLE SEC, QU EST-CE QUE C EST? C est prendre un peu de volume et de densité sans prendre de gras, c est donc très différent de la prise de masse, surtout au niveau alimentaire. Côté entraînement,

Plus en détail

Le Jade Greenzyme. Ou la révolution verte. L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge

Le Jade Greenzyme. Ou la révolution verte. L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge Le Jade Greenzyme Ou la révolution verte L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge «Que votre nourriture soit votre médecine» Hippocrate 2 La découverte du Dr Hagiwara : Avant

Plus en détail

Alimentation du sportif: les protéines

Alimentation du sportif: les protéines : les protéines 1 : les protéines Pour une activité physique de loisir: besoin 0.8 à 1.1 g/kg/j soit 8 à 12% de l AEQ Pour une activité physique d'endurance " de base" 1 à 1.2 g/kg/j pouvant aller jusque

Plus en détail

S Lemoine-Morel. Ouvrages : Costill et Wilmore Marieb

S Lemoine-Morel. Ouvrages : Costill et Wilmore Marieb S Lemoine-Morel Ouvrages : Costill et Wilmore Marieb Bioénergétique de l exercice musculaire Introduction Analogie machine et corps humain Combustible = contient E Energie = ATP 75% E therm = chaleur Energie

Plus en détail

Corrigé formatif : Système endocrinien

Corrigé formatif : Système endocrinien Corrigé formatif : Système endocrinien 1- Comparer le système nerveux au système endocrinien. Caractéristiques Système nerveux Système endocrinien Rôles Régulation de l organisme Régulation de l organisme

Plus en détail

Activité physique. un INVESTISSEMENT

Activité physique. un INVESTISSEMENT Activité physique un INVESTISSEMENT pour la SANTÉ Gérer les équilibres Forme, bien-être, vitalité, maîtrise du poids... Si l'activité physique nous aide à préserver notre capital santé c'est avant tout

Plus en détail

nement anaérobie lactique Par Loïc Arbez

nement anaérobie lactique Par Loïc Arbez L entraînement nement anaérobie lactique Par Loïc Arbez PLAN Les facteurs limitants de l anaérobie lactique Les séancess ances-types d amd amélioration du métabolisme m anaérobie lactique Les facteurs

Plus en détail

Poids de forme et «affûtage» du marathonien. Fanny Gelli Colloque Marathon du Médoc 11 septembre 2015

Poids de forme et «affûtage» du marathonien. Fanny Gelli Colloque Marathon du Médoc 11 septembre 2015 Poids de forme et «affûtage» du marathonien Fanny Gelli Colloque Marathon du Médoc 11 septembre 2015 Introduction Le Poids Optimal ou Idéal fait référence à un objectif de santé (formules) Masse maigre

Plus en détail

Les appareils Physio TT

Les appareils Physio TT Les appareils Physio TT Physio TT de Human Tecar est un stimulateur électromagnétique de la microcirculation ESTMC utilisant une technologie introduite dans des bandes thermiques spéciales en matériau

Plus en détail

L ARGI+ Bouger avec Forever

L ARGI+ Bouger avec Forever L ARGI+ Bouger avec Forever Bouger avec le stimulant naturel ARGI+ L ARGI+ est un complément alimentaire unique pour les sportifs souhaitant donner un coup de pouce à leur corps pour atteindre des résultats

Plus en détail

REPÈRES MÉDICAUX. Annexe n 1 Le mot de la Diet

REPÈRES MÉDICAUX. Annexe n 1 Le mot de la Diet REPÈRES MÉDICAUX Activités Physiques et Sportives et Alimentation Annexe n 1 Le mot de la Diet 1. Et si on goûtait! Après un séjour dans le liquide amniotique, l allaitement constitue pour le bébé une

Plus en détail

L ENDURANCE : ASPECTS METABOLIQUE ET EVALUATION

L ENDURANCE : ASPECTS METABOLIQUE ET EVALUATION L ENDURANCE : ASPECTS METABOLIQUE ET EVALUATION I- METABOLISME AEROBIE A L EXERCICE Si on consomme 100 ATP, 20/25 sont réellement transformés en énergie mécanique. C est la dégradation de l ATP qui permet

Plus en détail

PAUSE. Retour Exposé sur les suppléments préventifs. Activité en équipe. Explication du travail de fin de session.

PAUSE. Retour Exposé sur les suppléments préventifs. Activité en équipe. Explication du travail de fin de session. Discussion sur les lectures Exposé sur les suppléments améliorant l endurance, la force et la masse musculaire. Activité en équipe. Exposé sur les suppléments favorisant une perte de poids. PAUSE Retour

Plus en détail

Récupération neuromusculaire : marqueurs biologiques, contrôle, modalités de finalisation

Récupération neuromusculaire : marqueurs biologiques, contrôle, modalités de finalisation Récupération neuromusculaire : marqueurs biologiques, contrôle, modalités de finalisation André Xavier BIGARD Institut de Recherche Biomédicale des Armées, Grenoble En préambule, rappelons que l'exercice

Plus en détail

HYPERTRPOPHIE MUSCULAIRE

HYPERTRPOPHIE MUSCULAIRE HYPERTRPOPHIE MUSCULAIRE 1) Définition Augmentation anormale du volume d un muscle, due à sa dilatation, à l augmentation du volume des cellules qui le composent. (Augmentation du volume des fibres musculaires

Plus en détail

MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique. Le neurone : L unité de base

MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique. Le neurone : L unité de base MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique Le neurone : L unité de base Le neurone est une cellule spécialisée dans la production et le transport d un influx nerveux (signal ou message) Cette

Plus en détail

Le tube digestif et les glandes digestives

Le tube digestif et les glandes digestives NOM : GROUPE : DATE : SAVOIRS S 13 1/2 Chapitre 2 L univers vivant Section 2 La fonction de nutrition, p. 75 à 80 Le tube digestif et les glandes digestives 1. Complétez le schéma suivant en y inscrivant

Plus en détail

Cette double action améliore le rendement sur le déstockage des graisses.

Cette double action améliore le rendement sur le déstockage des graisses. PERDRE DU POIDS, QU EST-CE QUE C EST? Ce n est pas autre chose que sécher, voire perdre du gras. Quand on se déleste de quelques kilos, en général, on perd du muscle, de l eau et de la graisse. Sécher

Plus en détail

5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA

5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA 5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA MATIÈRE Toutes les substances chimiques qui se trouvent dans l organisme entrent dans deux grandes classes de molécules : - les composés inorganiques - les

Plus en détail

Séance 1 : Fonctionnement des muscles

Séance 1 : Fonctionnement des muscles Séance 1 : Fonctionnement des muscles Partie A : Structure du muscle et mécanisme de contraction Pour réaliser leurs mouvements (volontaire ou non), les animaux possèdent divers types de tissus musculaires

Plus en détail

Bioénergétique II. Rations alimentaires. Introduction. Lebilan énergétique. Perte de poids

Bioénergétique II. Rations alimentaires. Introduction. Lebilan énergétique. Perte de poids Bioénergétique II Rations alimentaires Introduction Lebilan énergétique protides Prise de poids Perte de poids ADS 10% Lipides Glucides Activité physique Métabolisme de base 15-20% 70-75% Apports Dépenses

Plus en détail

Glycémie et diabète. aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes

Glycémie et diabète. aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes Glycémie et diabète! PLAN 1 La digestion et les enzymes A) Le rôle de la digestion aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes digestion : permet la transformation de glucides

Plus en détail

L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique

L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique La glycolyse est dite anaérobie si le pyruvate ne peut pas «aller plus

Plus en détail

Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE

Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE Déroulement d'un échauffement type Effets provoqués par l'échauffement Autres formes d'échauffement DEROULEMENT D'UN ECHAUFFEMENT TYPE Un bon échauffement

Plus en détail

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose*

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose* Régulation de la glycémie introduction injection de glucose* cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé cerveau très sensible à une diminution de la glycémie Régulation

Plus en détail

Médecine. Nutrithérapie. NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» Formation. Objectifs. Moyens et outils pédagogiques

Médecine. Nutrithérapie. NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» Formation. Objectifs. Moyens et outils pédagogiques Formation NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» La nutrithérapie est la discipline médicale utilisant des techniques de correction, d adaptation du comportement alimentaire et l administration

Plus en détail

FredericGrappe.com PORT PERFORMANCE. Bases techniques de l Interval Training

FredericGrappe.com PORT PERFORMANCE. Bases techniques de l Interval Training Bases techniques de l Interval Training Bienfaits de l'it 1) il demande moins de temps que les autres séances d entraînement, 2) il permet une gestion optimale des ressources énergétiques de l athlète,

Plus en détail

INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN. I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain. Niveaux d organisation structurale du corps humain

INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN. I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain. Niveaux d organisation structurale du corps humain UE 2.1-Biologie Fondamentale INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain 1) L'atome Niveaux d organisation structurale du corps humain C'est le plus petit composant

Plus en détail

PANCREAS. (Support de cours)

PANCREAS. (Support de cours) PANCREAS (Support de cours) 1- RAPPEL ANATOMO-HISTOLOGIQUE: Glande mixte: ENDOCRINE 1 à 2 % - EXOCRINE 80% 4 types de cellules: 70 % de cellules B ou β à insuline 20 % de cellules A ou α à glucagon 5 à

Plus en détail

VERGNE Morgan. Muscle et fatigue

VERGNE Morgan. Muscle et fatigue Muscle et fatigue Définition de la fatigue musculaire Définition fatigue musculaire : Incapacité à maintenir un niveau de force ou la puissance prédéterminé durant des contractions soutenues ou répétées

Plus en détail

TD. Régulation de la glycémie

TD. Régulation de la glycémie TD. Régulation de la glycémie 1. Mise en évidence de la régulation de la glycémie A - Evolution de la glycémie A.1 A jeune, quelle est la valeur de la glycémie? Qu observe-t-on lors de l ingestion de glucose

Plus en détail

TP 20 Préparation d une boisson isotonique pour le sport Chimie

TP 20 Préparation d une boisson isotonique pour le sport Chimie TP 20 Préparation d une boisson isotonique pour le sport Chimie Pfff... J ai plus de jus! Moi, grâce à ma potion isotonique je suis toujours en forme! Mission : Écrire 2 recettes, permettant de préparer

Plus en détail

Les lésions musculaires

Les lésions musculaires Les lésions musculaires Courbature Définition Se traduit par une douleur musculaire qui apparaît après l exercice Peut durer de 24 à 48h Cause Petits épanchements de sang provoqués par rupture des capillaires

Plus en détail

Introduction I. La communication par contact II. La communication nerveuse III. La communication hormonale 1. Généralités 2. Les hormones circulantes

Introduction I. La communication par contact II. La communication nerveuse III. La communication hormonale 1. Généralités 2. Les hormones circulantes Introduction I. La communication par contact II. La communication nerveuse III. La communication hormonale 1. Généralités 2. Les hormones circulantes et locales 3. La composition chimique des hormones

Plus en détail

Le côlon. Côlon descendant. Caecum Appendice Sigmoïde. Figure 1. Représentation schématique du colon et de ses différentes parties.

Le côlon. Côlon descendant. Caecum Appendice Sigmoïde. Figure 1. Représentation schématique du colon et de ses différentes parties. Le côlon Côlon transverse Côlon ascendant Côlon descendant Caecum Appendice Sigmoïde Rectum Figure 1. Représentation schématique du colon et de ses différentes parties. Le côlon est la partie terminale

Plus en détail

Partie 5 : Les aliments source d énergie pour réaliser des mouvements Chapitre 1 : Fonctionnement de l organisme lors d un effort musculaire

Partie 5 : Les aliments source d énergie pour réaliser des mouvements Chapitre 1 : Fonctionnement de l organisme lors d un effort musculaire Partie 5 : Les aliments source d énergie pour réaliser des mouvements Chapitre 1 : Fonctionnement de l organisme lors d un effort musculaire II ) Capacités et limites de l organisme lors d un effort physique

Plus en détail

année académique 2012/2013

année académique 2012/2013 Université Saint-Esprit de kaslik Faculté de Médecine et des Sciences Médicales Concours d entrée en 1 ère année de médecine année académique 2012/2013 Biologie A titre indicatif : les références des 1

Plus en détail

Top 10 erreurs sur la prise de masse (partie 2)

Top 10 erreurs sur la prise de masse (partie 2) Top 10 erreurs sur la prise de masse (partie 2) Volet habitudes de vie 1. Ne pas manger suffisamment Quand vient le temps de bâtir sa musculature, l alimentation est de première importance. Durant les

Plus en détail

Situations de challenge métabolique

Situations de challenge métabolique Situations de challenge métabolique - Le jeûne - La naissance - L exercice musculaire Substrats énergétiques Utilisable par tous les tissus Certains tissus n utilisent que le glucose (cerveau) : 120 g/jour

Plus en détail

Unité de Formation Commune aux Activités. Nutrition

Unité de Formation Commune aux Activités. Nutrition Unité de Formation Commune aux Activités Nutrition Pourquoi dépense-t-on de l eau? 1. De base 2. Liée à l effort - Travail musculaire - Refroidir le corps au cours de l effort Nous sommes constitués à

Plus en détail

Physiologie du sport et alimentation en course à pied

Physiologie du sport et alimentation en course à pied Physiologie du sport et alimentation en course à pied Préface L un des moyens les plus essentiels pour améliorer des performances physiques ou sportives est incontestablement la science nutritionnelle.

Plus en détail

Corrigé du bac 2015 : SVT spécialité Série S Polynésie

Corrigé du bac 2015 : SVT spécialité Série S Polynésie Corrigé du bac 2015 : SVT spécialité Série S Polynésie BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L

Plus en détail

Métabolisme et exercice. Roue de l ATP (Billat 1998)

Métabolisme et exercice. Roue de l ATP (Billat 1998) Métabolisme et exercice Roue de l AT (Billat 1998) Figure 2. Système d énergie AT-C AT-C+Glycolyse anaérobie Glycolyse anaérobie Glycolyse anaérobie + système oxydatif Système oxydatif Durée de l activité

Plus en détail

Gérald Juhel. La nature au cœur de votre silhouette

Gérald Juhel. La nature au cœur de votre silhouette Gérald Juhel La nature au cœur de votre silhouette 2 Du même auteur : La forme avec les légumes de tous les jours La terre a mis à notre disposition des légumes que nous employons pour faire la cuisine.

Plus en détail

LE JEUNE AURELIEN CESA 2012

LE JEUNE AURELIEN CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN 1 Filière principale dispensatrice d énergie. Appelé aussi glycolyse aérobie ou système oxydatif. LE JEUNE AURELIEN 2 Interactions entre les filières énergétiques

Plus en détail

Vieillissement : définitions

Vieillissement : définitions Vieillissement Vieillissement : définitions Le vieillissement : -l ensemble des processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctions de l organisme à partir de l âge mûr.

Plus en détail

Aptitude aérobie - Concepts - Composantes

Aptitude aérobie - Concepts - Composantes Aptitude aérobie - Concepts - Composantes CESA AGFF - 2017 VO 2 max (ml.min -1.kg -1 ) Coût Énergétique (ml.kg -1.m -1 ) Endurance aérobie (%VO 2 max) VAM (km/h) Composantes de l aptitude aérobie VO 2

Plus en détail