RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais"

Transcription

1 RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert La collecte des biodéchets au Pays Voironnais

2 Présentation du territoire Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Auvergne Rhône-Alpes Isère Nombre d habitants hab. Type de territoire Semi rural - mixte urbain 34 communes Programme Local de prévention Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage

3 Prévention et collecte : complémentarité? OBLIGATION RÉGLEMENTAIRE : Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte du 17/08/2015 dite Loi TECV : Généralisation du tri à la source des déchets organiques par les collectivités pour que, d ici 2025, chaque citoyen dispose d une solution lui permettant de ne plus jeter ses déchets organiques avec les ordures ménagères résiduelles Respect de la HIÉRARCHIE des modes de traitement : > Prévention > Valorisation matière > Valorisation énergétique > Enfouissement Enjeux : Quelles modalités de gestion des biodéchets pour notre territoire?

4 Biodéchets des ménages et des professionnels t Prévention : non production (gaspillage alimentaire) ou valorisation sur place (lombri/compostage, broyage / paillage, poules ) Déchets alimentaires t Déchets verts t Déchèteries t Collecte Sélective Co-compostage Site écologique de La Buisse 583,81 HT /t Collecte sélective 37,75 HT /t (2/3 pop desservie) Compostage Ordures ménagères résiduelles = t (14%) avec effluents agricoles t Déchèteries du nord du territoire Env 30 HT /t Compostage t Site écologique de La Buisse 46,66 HT /t Valorisation énergétique UVE Athanor La Tronche 230,56 HT /t

5 COLLECTE DES DÉCHETS ALIMENTAIRES EN PORTE A PORTE ET COMPOSTAGE INDUSTRIEL

6 Collecte des déchets alimentaires Flux : tous les déchets alimentaires solides non conditionnés ou déconditionnés (sans emballages) pas de déchets verts (hormis fleurs et plantes fanées) restes de préparation de repas, résidus de repas, produits alimentaires bruts périmés... dont SPAN Collecte sélective depuis 1999 : porte-à-porte, fréquence hebdomadaire (bi-hebdomadaire dans les centre-villes de 5 communes), benne bi-compartimentée (avec Omr) Population desservie : hors grands habitats collectifs estimatif 2015 : 66% ratio > 30 kg /hab Matériel : bioseau 10 L + sacs plastiques (cuisine) / bac roulant 240 L Déchets alimentaires Déchets alimentaires (tonnes) Ratio (kg par habitant) ,36 33, ,81 33, ,68 33, ,42 30, ,29 31, ,96 31,9

7 Compostage des déchets alimentaires Plate-forme de compostage depuis 2002 : marque THÖNI, capacité nominale de t /an (+20 à 30% de structurants), investissement 1,9 M (éligible à subventions à l époque) Minimum 5 mois Bonne qualité

8 Compost Aliment-Terre Production : 200 à 300 t /an Vente exclusivement aux particuliers (tarif 2016 : 15 TTC les 500 L) Amendement organique avec un apport élevé en matière organiques et éléments fertilisants : qualité proche des engrais organiques Conforme à la norme NFU et au label européen «amendement pour sol» Ecolabel 4 analyses par an par laboratoire agréé COFRAC

9 Agrément sanitaire Réception, manipulation et traitement de sous-produits animaux et produits dérivés (SPAN, catégorie C3) Nécessité d un agrément sanitaire selon règlement CE 1069/2009 du 21/10/2009 SPAN non destinés à la consommation humaine : élimination ou valorisation dans des conditions empêchant l apparition de risques susceptibles de compromettre la santé publique, animale ou environnementale Compostage : activité concernée via le règlement UE 142/2011 du 25/02/2011 (modifié par le règlement UE 294/2013 du 14/03/2013) Agrément sanitaire FR du 17/02/2012

10 Synergie avec les gros producteurs Apports via Redevance Spéciale (RS) Nombre d établissements concernés en 2015 : 246 (55% secteur public, 45% secteur privé) Nombre de points de collecte en 2015 : 459 Service de collecte identique aux particuliers : pas de collecte spécifique Tarif 2015 (par semaine) : incitation au tri des déchets alimentaires Tarifs non soumis à TVA

11 Synergie avec les gros producteurs Bilan RS 2015 : 50% des établissements font le tri des déchets alimentaires (25% des points de collecte) litres de dotation (pas de pesée spécifique) 85% secteur public ( litres, soit 80% de la dotation globale) et 15% secteur privé (9 000 litres, 20%) 3% 3% 5% 7% 8% Secteur d'activité des établissements sous RS qui trient les DA 7% 4% 4% 1% 3% 54% centre aéré centre d aide par le travail commerce de bouche Commune / Intercommunalité crèche entreprise IAA établissement de santé établissement scolaire magasin alimentaire / supermarché maison de retraite restaurant

12 Synergie avec les gros producteurs Apports directs, hors Redevance Spéciale (RS) Sur territoire : 1 structure (légumerie) mais arrêt Tarif 2015 : 93 HT /t (TVA 10%) Hors territoire : 2 structures (restaurants d entreprise) 114 t en 2015 Nombreuses demandes Tarif 2015 : 133,72 HT /t (TVA 10%)

13 Coût global DÉCHETS ALIMENTAIRES (prévention, pré-collecte, collecte et traitement) Coût à l habitant : DECHETS ALIMENTAIRES 2014 Coût complet en HT Coût aidé en HT Besoin en fiscalité en TTC Evolution Moy. nat 2014/ ,22 20,31 20,58 19,61 18,65 18,88 Coût à la tonne : DECHETS ALIMENTAIRES Coût complet en HT Coût aidé en HT Besoin en fiscalité en TTC ,35 646,45 20,58 2/3 des charges par la collecte Traitement : 99,15 HT /t DÉCHETS VERTS Traitement : 46,66 HT /t ,75 583,81 18,88-7,6% -8,2% -8,3% 20 Evolution 2014 / ,1% -9,7% -8,3% 344

14 Enjeux pour les collectivités Collecte des biodéchets : Quel périmètre? Ensemble des usagers ou gros producteurs, à géométrie variable dans le temps, redevance spéciale... Quelle production? Ratio soustrait aux OMr Quelles modalités? PAP, PAV.. Quel niveau de service? Fréquence... Quelle qualité d apports? Cas des produits alimentaires conditionnés... Quels coûts? Quelle prise en compte des contraintes d'hygiène? Agrément sanitaire Traitement des biodéchets : Compostage / lombricompostage individuel / compostage partagé Plate forme de compostage : quels coûts? quelles filières de vente du compost produit? qualité / traçabilité?... Méthanisation : montage de projets? valorisation énergétique (électricité ou chaleur)? valorisation agronomique via plan d épandage (digestat)?...

15 Merci pour votre attention Valentin Guerraiche Technicien Prévention Tri Compostage Communauté d agglomération du Pays Voironnais.

BIODECHETS ET REGLEMENTATION

BIODECHETS ET REGLEMENTATION BIODECHETS ET REGLEMENTATION ADEME Lorraine Laurent POULAIN Déchets des Entreprises / Eco-conception / Ecologie Industrielle et Territoriale 1 Réglementation Directive cadre sur les déchets du 19/11/2008

Plus en détail

Les bio-déchets des gros producteurs

Les bio-déchets des gros producteurs Les bio-déchets des gros producteurs Réunion du 18 décembre 2012-1- Activités et déchets concernés I.A.A, expéditeurs : rebuts de fabrication, d emballageconditionnement de fruits ou légumes Commerce et

Plus en détail

SYTEVOM Un territoire en actions!

SYTEVOM Un territoire en actions! SYTEVOM Un territoire en actions! L engagement d un territoire français vers la réduction des déchets résiduels et la valorisation matière par Franck Tisserand, Président du SYTEVOM Sherbrooke, le 27 Octobre

Plus en détail

Gestion séparée des biodéchets : la réglementation

Gestion séparée des biodéchets : la réglementation La réglementation environnementale priorise la valorisation Directive-cadre 2008/98/CE du 19/11/2008 = Directive «déchets» Définit les biodéchets : Déchets alimentaires = IAA, déchets de cuisine et de

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

fiche pratique gestion des déchets

fiche pratique gestion des déchets & RSE: L engage ment durable! fiche pratique gestion des déchets les biodéchets enjeux Les établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux sont de grands producteurs de bio-déchets. En

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

Les déchets organiques et fermentescibles. 16 mars

Les déchets organiques et fermentescibles. 16 mars 1 Les déchets organiques et fermentescibles 16 mars 2012 elodie.lanta@cler-verts.fr 05.61.81.68.22 06.69.49.87.87 Sommaire I- Circulaire du 10 janvier 2012 1. Objectifs du Grenelle 2. Principe 3. Définitions

Plus en détail

PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS

PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS Institut Français de Bulgarie SOFIA 19 avril 2016 Olivier CATALOGNE Directeur général adjoint Pôle Ingénierie et Gestion Techniques

Plus en détail

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets RENNES METROPOLE 14 mars 2012 Colloque de l organique 14-15 mars 2012 1 Présentation du contexte : le territoire NOM Nombre d habitants

Plus en détail

Qualité des composts Valorisation des biodéchets

Qualité des composts Valorisation des biodéchets Qualité des composts Valorisation des biodéchets - Les règles de retour au sol de la matière organique : normes sur les composts, homologation - Limitation de l épandage des composts de qualité insuffisante

Plus en détail

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques Journée régionale ADEME Améliorer la valorisation des déchets organiques Châteauneuf sur Loire le 5 mai 2011 ORDRE DU JOUR CONTEXTE 1 PROPOSITIONS DE L ETUDE REALISATIONS BILAN 2 3 4 CONTEXTE Dreux agglomération

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP)

Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP) Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP) PARIS 1 Présentation de la CDAPP et SMTD CDAPP 14 communes

Plus en détail

Des solutions pour le commerce. Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector.

Des solutions pour le commerce. Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector. Des solutions pour le commerce Seeking ways for food waste valorisation in the French retail sector. Des solutions pour le commerce Depuis 1980, une association loi 1901 pour Représenter/ Connecter/ Contribuer

Plus en détail

ADE ME & Bio-Déchets. Toulouse le jeudi 15 octobre

ADE ME & Bio-Déchets. Toulouse le jeudi 15 octobre ADE ME & Bio-Déchets Christophe Hévin ADEME Direction Régionale MPLR (Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon) christophe.hevin@ademe.fr www.ademe.fr Toulouse le jeudi 15 octobre 2015 1 Les modes d action de

Plus en détail

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie «GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : 2012 -LES MARCHES CONCERNES 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie GROS PRODUCTEURS DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES Grenelle II Biodechetsen Janvier 2012 Projet de texte

Plus en détail

Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires

Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires 2011 SOURCES D INFORMATIONS Décret n 2011-828 du 11 juillet 2011 portant diverses dispositions relatives à la prévention et à la

Plus en détail

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012 Gestion des déchets organiques 26 juin 2012 Le traitement biologique des déchets organiques Deux procédés principaux : -le compostage (aérobie) Procédé rustique, applicable à toutes les échelles, de moins

Plus en détail

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le Propositions de la commission Déchets Conseil communautaire du 14 mai 2009 Rappels de l état des lieux : quelques données de cadrage Tonnes OMR

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne Sofia yctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers - 84 communes - 5,5 millions d habitants - Un service public écologie urbaine

Plus en détail

Référentiel Rhône-Alpes des coûts de la gestion des déchets 2014

Référentiel Rhône-Alpes des coûts de la gestion des déchets 2014 Référentiel Rhône-Alpes des coûts de la gestion des déchets 2014 1 Table des matières 1. La méthode... 4 2. Collectivités concernées... 6 2.1. Nombre de collectivités... 6 2.2. Répartition des collectivités

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2015 DONNÉES 2014 Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes Toutes les données ci-dessous concernent l'ensemble des déchets pris en charge par les collectivités ; il s'agit donc des déchets

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an?

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Qu y a-t-il dans ma poubelle? Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Grand public BILAN DE LA CAMPAGNE DE CARACTERISATION 2011 / 2012 DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA MARTINIQUE Sé ki sa? / C est quoi?

Plus en détail

Ecoulement du compost

Ecoulement du compost Ecoulement du compost Biomasse Normandie 19 quai de Juillet - 14000 CAEN Tél. : 02 31 34 24 88 - Fax : 02 31 52 24 91 http://www.biomasse-normandie.org Septembre 2006 1 Qualité et débouchés du compost

Plus en détail

Annexes sanitaires. Plan Local d Urbanisme de Sarreguemines. Date de référence : 25 juin DOCUMENT POUR ARRET DU P.L.U. -

Annexes sanitaires. Plan Local d Urbanisme de Sarreguemines. Date de référence : 25 juin DOCUMENT POUR ARRET DU P.L.U. - Plan Local d Urbanisme de Sarreguemines - DOCUMENT POUR ARRET DU P.L.U. - Annexes sanitaires 11 Date de référence : 25 juin 2012 Atelier A4 architecture et urbanisme durables Noëlle VIX-CHARPENTIER architecte

Plus en détail

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel UN PROJET DE COMETHANISATION DE BOUES DE STEP AVEC DES DECHETS VERTS Usine de méthanisation d Amiens St ation d épuration d Ambonne Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL

Plus en détail

Collecte des biodéchets en bennes bi-flux et bioseaux de pré-collecte ventilés

Collecte des biodéchets en bennes bi-flux et bioseaux de pré-collecte ventilés Collecte des biodéchets en bennes bi-flux et bioseaux de pré-collecte ventilés Cadre de restitution de l'action : Étude de l'ademe Fiche exemplaire Smicval du Libournais Haute Gironde 8, Route de la Pinière

Plus en détail

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire? SYndicat mixte d étude pour le traitement des DÉchets MÉnagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Plus en détail

Comment réussir la collecte séparée des biodéchets?

Comment réussir la collecte séparée des biodéchets? Comment réussir la collecte séparée des biodéchets? Colin Thomas Animateur Réseau Compostplus Séminaire Syvadec 15-10-15 à Corte QUI SOMMES-NOUS? Les membres du réseau Compostplus 18 collectivités adhérentes!

Plus en détail

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS Dossier de Presse CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS DU 1 er AU 7 AVRIL 2008 LE SMICTOM DES CHATELETS Localisation : zone centrale des Côtes d Armor Population : 136 000 habitants, 4 intercommunalités,

Plus en détail

Annie MORGENTHALER, ADEME Alsace

Annie MORGENTHALER, ADEME Alsace Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation XXI Rencontres Professionnelles RITTMO le 09 décembre 2013 à Colmar Annie MORGENTHALER, ADEME

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mai 2012 SYDEMER.

DOSSIER DE PRESSE. Mai 2012 SYDEMER. DOSSIER DE PRESSE Mai 2012 SYDEMER contact@sydemer.fr www.sydemer.fr Adresse courrier : Sydemer - Dans les locaux de Saint Etienne Métropole 2 avenue Grüner - CS 80257-42006 Saint Etienne Cedex 01 Tel

Plus en détail

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Contexte réglementaire : Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte Titre IV Lutter contre les gaspillages et promouvoir

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Présentation de l étude Mai 2O15 1 1 Les objectifs de cette étude L objectif

Plus en détail

La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012

La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012 La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012 Depuis 2005, l ADEME conduit au niveau national une démarche pour donner aux collectivités des outils et des méthodes visant à améliorer la connaissance

Plus en détail

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE ANNÉE 1 2015 BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE -4 KG D ORDURES MÉNAGÈRES PAR HABITANT de 194 à 190 kg/hab/an LA MISE EN ŒUVRE DE LA COLLECTE INCITATIVE (2015-2016) Changement fondamental dans

Plus en détail

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI 7/22/14 1 REOM Incitative Collectif Déchets Girondin Redevance incitative : RI Le Collectif déchets Girondin, présentation Rappel : état des lieux Le grenelle

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

guide du tri des déchets alimentaires

guide du tri des déchets alimentaires guide du tri des déchets alimentaires secteur de la restauration PRIMEURS RESTAURANT 1 2 moulinot : qui sommes-nous? Moulinot Compost & Biogaz est une entreprise sociale et solidaire créée par Stephan

Plus en détail

Introduction. 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux

Introduction. 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux Introduction 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux La loi de transition énergétique pour la croissance verte «LTECV» publiée le 17 août 2015 A quelques mois de la COP21 Enjeux environnementaux

Plus en détail

La gestion des déchets organiques en Province de Namur

La gestion des déchets organiques en Province de Namur La gestion des déchets organiques en Province de Namur BEP Environnement Gestion intégrée des déchets ménagers du territoire namurois Respect de la hiérarchie européenne: Prévention/sensibilisation à la

Plus en détail

Valorisation Matière des Déchets Organiques

Valorisation Matière des Déchets Organiques Valorisation Matière des Déchets Organiques Journée technique ORDIMIP / 15.10.2015 RECYCLAGE & VALORISATION DES DÉCHETS La collecte de demain 2025 et l obligation de tri à la source de tous les biodéchets

Plus en détail

du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri

du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri Labellisation du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri QualiTri Roland RAIBAUDI Conseiller Communautaire Elodie POTHERAT Responsable Service Collecte et Traitement de Déchets Labellisation

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

Guide pratique. du tri multiflux. des déchets ménagers. Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est

Guide pratique. du tri multiflux. des déchets ménagers. Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr De la collecte au traitement

Plus en détail

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX Vendredi 24 mars 2006 Commission du Plan de l Ain France-Noëlle LEFAUCHEUX -1sur 10 - ADEME Rhône-Alpes Plan de l exposé Définitions D

Plus en détail

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume)

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume) 1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets et dans la facturation (redevance au volume) Problématique nationale Evolution de nos modes de vie et des comportements En France, un habitant

Plus en détail

«Gros Producteurs» : trier les biodéchets

«Gros Producteurs» : trier les biodéchets Définition des biodéchets et Obligation de tri Définition des biodéchets (Directive-cadre 2008/98/CE du 19/11/2008) «Déchets biodégradables de jardin ou de parc, déchets alimentaires ou de cuisine issus

Plus en détail

Schéma Directeur Déchets (SDD)

Schéma Directeur Déchets (SDD) 23/09/2016 Schéma Directeur Déchets (SDD) (GAM) Groupe de travail prévention des déchets 21 septembre 2016 SOCODIT ICOM AVRIL 2014 1 Georges OUDJAOUDI Vice Président en charge de la prévention, de la collecte

Plus en détail

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Lionel POITEVIN Directeur régional adjoint ADEME Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources, Energie, Matières : les Territoires au cœur

Plus en détail

Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1

Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1 Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1 Principe de la méthanisation Substrats Effluents et résidus urbains Fraction Fermentescible des Ordures Ménagères (ou FFOM) Biodéchets des

Plus en détail

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 APRES LE GRENELLE : UNE CHAINE DE RESPONSABILITE Producteurs de biens de consommations Distributeurs

Plus en détail

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE Panorama général des différents types de traitements des déchets par Michel PIERRE 1 OMR 2 Panorama des traitements en Europe + 3 OMR Les traitements en France En décharge Incinérables Recyclables Fermentescibles

Plus en détail

Réunion des acteurs locaux Le 15 avril Tarification incitative

Réunion des acteurs locaux Le 15 avril Tarification incitative Réunion des acteurs locaux Le 15 avril 2016 Tarification incitative 1 Sommaire 1. Les mode de financement du service public de gestion des déchets 2. La tarification incitative : principes et modalités

Plus en détail

La biométhanisation, une valorisation énergisante des M.O. Jacques Poulin Ville de Rivière-du-Loup

La biométhanisation, une valorisation énergisante des M.O. Jacques Poulin Ville de Rivière-du-Loup La biométhanisation, une valorisation énergisante des M.O. Jacques Poulin Ville de Rivière-du-Loup Obligation : réduire l enfouissement Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Objectif

Plus en détail

Directive cadre déchets Loi de transition énergétique pour la croissance verte

Directive cadre déchets Loi de transition énergétique pour la croissance verte Directive cadre déchets Loi de transition énergétique pour la croissance verte Véronique LAMBERT DREAL PACA Service Prévention Risques / Unité Risques Chroniques et Sanitaires 17 novembre 2015 Direction

Plus en détail

Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles

Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles Panel sur les usages du biométhane et du digestat issu de la biométhanisation dans

Plus en détail

Salon ENVIPRO 5 juin 2012

Salon ENVIPRO 5 juin 2012 Biogaz, Biométhane Salon ENVIPRO 5 juin 2012 1 Sommaire 1. Pourquoi un projet territorial 2. La méthanisation 3. Les valorisations du biogaz 4. L injection dans les réseaux de gaz naturel 5. Conclusion

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2015 Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot 89140 Pont-sur-yonne Téléphone 03 86

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

Année 2016 GESTION DES DECHETS

Année 2016 GESTION DES DECHETS Année 2016 GESTION DES DECHETS Contexte et périmètre d action UN TERRITOIRE COHERENT ET INNOVANT CC Pays de Thann RI : 2010 CC Cernay et Environs RI : 2007 18 communes, 42 015 habitants typologie mixte

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PROJET DE PLU arrêté le 21/01/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. :

Plus en détail

Vers la réduction des déchets

Vers la réduction des déchets ADEME Vers la réduction des déchets Le compostage > Pourquoi composter dans les collèges? La mise en place du compostage dans les collèges est une expérience très intéressante du point de vue pédagogique.

Plus en détail

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar :

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar : REUNION DU CLUB «DEVELOPPEMENT DURABLE» LA COLLECTE SELECTIVE Mardi 15 avril 2014 1 Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar La Communauté d Agglomération de Colmar : Population 101 884

Plus en détail

Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013

Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013 Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013 MULLER Jonathan, ADEME Alsace jonathan.muller@ademe.fr

Plus en détail

Axe 3 : Préserver les ressources naturelles

Axe 3 : Préserver les ressources naturelles N de la mesure : 3.3.2 Axe 3 : Préserver les ressources naturelles Action 3.3 : Limiter et valoriser les déchets Pilote : Finalité 1 Réduire à la source la quantité de déchets et améliorer la valorisation

Plus en détail

NOUVELLE ORGANISATION DE LA COLLECTE DES ORDURES MENAGERES

NOUVELLE ORGANISATION DE LA COLLECTE DES ORDURES MENAGERES NOUVELLE ORGANISATION DE LA COLLECTE DES ORDURES MENAGERES Test sur les communes de Saint-Divy et Loperhet à partir de juin 2011 Mise en place de la nouvelle organisation à partir de janvier 2012 sur l

Plus en détail

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr alpes.agriculture.gouv.fr Principes de la réglementation r sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d animale Journée technique

Plus en détail

L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets

L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets Introduction Loi Grenelle 2 (2010) : «A compter du 1 er janvier 2012, les personnes qui produisent ou

Plus en détail

Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu

Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu Réunion d information du 28 Juillet 2015 1 SOMMAIRE 1 - Organisation de la gestion des

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets Isabelle PASKIEWICZ Animatrice du Programme Carte du Territoire 5 CC = 87 communes 27 395 habitants Qu est-ce que la Prévention des Déchets? article 541-1 du Code

Plus en détail

Le compostage en pied d immeuble. mode d emploi

Le compostage en pied d immeuble. mode d emploi Le compostage en pied d immeuble mode d emploi Le compostage collectif Faites passer l info à vos voisins! Une aventure entre voisins Des composteurs viennent d être installés au pied de votre immeuble

Plus en détail

Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans. Programme Local de Prévention des Déchets BILAN

Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans. Programme Local de Prévention des Déchets BILAN Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans Programme Local de Prévention des Déchets BILAN Le Programme Local de Prévention des Déchets est un contrat d objectif avec

Plus en détail

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets «Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets A découvrir dans ce guide Le système de collecte des ordures ménagères Le tri des déchets La déchetterie intercommunale Le compostage

Plus en détail

"Un nouveau service pour valoriser les biodéchets".

Un nouveau service pour valoriser les biodéchets. "Un nouveau service pour valoriser les biodéchets". www.schroll.fr La collecte sélective des biodéchets ménagers au service de la population Plus de 30% des ordures ménagères résiduelles sont composés

Plus en détail

Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité

Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs Une filière de valorisation de proximité 1 Le SMETOM - Créé en 1985-12 collectivités adhérentes - 206 communes - 121 000 habitants

Plus en détail

Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique

Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique CONTENU DE LA SESSION Présentation 16 mn Les matières organiques utilisables en bio en PACA, Gérard GAZEAU, CA84 Présentation 16 mn Intérêt des

Plus en détail

Dossier de presse. Le tri avance, la collecte s adapte. 14 septembre Contact presse : Alexa BADIN

Dossier de presse. Le tri avance, la collecte s adapte. 14 septembre Contact presse : Alexa BADIN Dossier de presse Le tri avance, la collecte s adapte 14 septembre 2016 Contact presse : Alexa BADIN 05 45 65 22 52 abadin@calitom.com 1 Sommaire Moins d ordures ménagères... p 3 Une évolution autorisée

Plus en détail

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie 7 avril 2016 Sommaire du document 1. Présentation de la société Naskeo 2. Qu est ce que la méthanisation 3. La méthanisation agricole Présentation

Plus en détail

Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation

Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation MULLER Jonathan, ADEME Alsace jonathan.muller@ademe.fr 03 88 15 46 43 WOLFF Virginie, Région

Plus en détail

14 e forum du Cercle National du Recyclage - Epinal. Proposition de Barème F

14 e forum du Cercle National du Recyclage - Epinal. Proposition de Barème F Proposition de Barème F Proposition de barème F 1) La prospective des tonnages de DEM recyclés en 2020 2) Le coût complet de référence de la gestion des DEM 3) La construction du Barème F 1) LA PROSPECTIVE

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L'ILE D'OLERON PRESENTATION DE L OPERATION ROULE MA POULE! DES DECHETS POUR DES ŒUFS FRAIS!

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L'ILE D'OLERON PRESENTATION DE L OPERATION ROULE MA POULE! DES DECHETS POUR DES ŒUFS FRAIS! COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L'ILE D'OLERON PRESENTATION DE L OPERATION ROULE MA POULE! DES DECHETS POUR DES ŒUFS FRAIS! SOMMAIRE 2 Dans le cadre de son programme «Oléron Zéro Déchet» mené en partenariat

Plus en détail

La tarification incitative «Un outil pour la réduction des déchets»

La tarification incitative «Un outil pour la réduction des déchets» La tarification incitative «Un outil pour la réduction des déchets» Rencontre régionale "Prévention et gestion des déchets" Poitiers - Jeudi 1er décembre 2011 Qu est-ce que la tarification incitative Un

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Lutte contre le gaspillage alimentaire Lutte contre le gaspillage alimentaire Nouvelles dispositions législatives Loi n 2016-138 du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire Au titre IV du livre V du code de l environnement,

Plus en détail

Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER. PRESSEde

Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER. PRESSEde Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER PRESSEde MERCREDI 29 AVRIL 2015 Le Syndicat Mixte facteur de cohérence territoriale et de mutualisation des moyens pour nos déchets

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés.

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Année 2014 Rapport à la disposition du public à la Mairie de Neuilly-Plaisance. Rapport établi

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés.

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Année 2015 Rapport à la disposition du public à la Mairie de Neuilly-Plaisance Rapport établi

Plus en détail

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Atelier MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Aide Tom à choisir son goûter mini-déchets! Pour chaque catégorie d aliments ou d objets se rapportant au goûter, coche celui qui produit le moins de déchets (emballages

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective

APPEL A CANDIDATURE. Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective APPEL A CANDIDATURE Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective Date limite de dépôt des dossiers : le 18 Mars 2017 I - CONTEXTE REGLEMENTAIRE La FAO 1 (Organisation des Nations unies pour

Plus en détail

La pesée e embarquée et La redevance incitative

La pesée e embarquée et La redevance incitative La pesée e embarquée et La redevance incitative Introduction : Présentation de la Communauté de Communes du Pays de Bâgé et de son système de traitement des ordures ménagères Présentation de la collectivité

Plus en détail

Programme d actions du Plan Climat-Energie Territorial du Pays de la Déodatie ( )

Programme d actions du Plan Climat-Energie Territorial du Pays de la Déodatie ( ) Programme d actions du Plan Climat-Energie Territorial du Pays de la Déodatie (2013-2014-2015) Actions Thématique Porteur Etat d avancement 1. Mise en place d un site internet commun à toutes les AOT Région

Plus en détail

La tarification incitative doit aussi permettre la réduction des déchets produits par tous et un meilleur tri des déchets.

La tarification incitative doit aussi permettre la réduction des déchets produits par tous et un meilleur tri des déchets. DOSSIER DE PRESSE Une tarification Incitative pour réduire les déchets Le Syndicat du Bois de l Aumône assure la collecte des déchets ménagers des 131 communes qui composent son territoire. Il encourage

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES DÉCHETS NON DANGEREUX DE HAUTE-SAVOIE SYNTHESE Version définitive

PLAN DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES DÉCHETS NON DANGEREUX DE HAUTE-SAVOIE SYNTHESE Version définitive Un plan, pour qui, pour quoi? Le plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux est un outil de planification : Il propose un état des lieux de la gestion des déchets non dangereux,

Plus en détail

3 Juillet 2014 ENSEMBLE, ENTRONS DANS L ERE DE L ECONOMIE CIRCULAIRE PAR LA VALORISATION ENERGETIQUE DES DECHETS

3 Juillet 2014 ENSEMBLE, ENTRONS DANS L ERE DE L ECONOMIE CIRCULAIRE PAR LA VALORISATION ENERGETIQUE DES DECHETS 3 Juillet 2014 ENSEMBLE, ENTRONS DANS L ERE DE L ECONOMIE CIRCULAIRE PAR LA VALORISATION ENERGETIQUE DES DECHETS SUEZ ENVIRONNEMENT - CHIFFRES CLÉS (2012) SUEZ ENVIRONNEMENT, LEADER MONDIAL DÉDIÉ AUX MÉTIERS

Plus en détail