Comment initier ou développer une démarche responsable par temps de crise? COMPRENDRE LE MONDE, PENSER L ENTREPRISE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment initier ou développer une démarche responsable par temps de crise? COMPRENDRE LE MONDE, PENSER L ENTREPRISE"

Transcription

1 Comment initier ou développer une démarche responsable par temps de crise? COMPRENDRE LE MONDE, PENSER L ENTREPRISE

2

3 KUMIUT KUMIUT accompagne les entreprises dans la définition, la mise en valeur et l expression de leur identité : Identité de marque, à travers le conseil en communication stratégique et prospective Identité sociale, à travers le conseil en communication sociale, managériale, de crise Identité durable, à travers le conseil en responsabilité sociétale des entreprises 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 3

4 KUMIUT KUMIUT conduit une réflexion sur l entreprise durable et responsable, à travers : Son Blog «Contribution Libre» : Sa Web TV CL TV et son émission : «Des Entreprises et Des Hommes» : Ses contributions et billets d humeur à retrouver sur son site Internet : J A N V I E R L A R S E - A N D R H 4

5

6 LA RSE : CONTEXTE ET CADRE RÈGLEMENTAIRE Définition de la RSE de la Commission Européenne, 2001 «Etre socialement responsable signifie non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables, mais aller au-delà et investir davantage dans le capital humain, l environnement et les relations avec les parties prenantes». La RSE, notion universelle (source : Vigeo) «Les Institutions Internationales émettent à l'attention des Etats et/ou des entreprises des principes (ou recommandations, conventions) dont le respect et la promotion matérialisent la Responsabilité Sociale de l'entreprise. Ces principes ont donc une portée universelle. Leur prise en compte et leur promotion sont non seulement souhaitables, mais nécessaires car ils sont évocables par les parties prenantes partout dans le monde et donc opposables à toute entreprise» 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 6

7 LA RSE : CONTEXTE ET CADRE RÈGLEMENTAIRE Ces principes ou règlementations qui encadrent directement ou indirectement la RSE (=soft law) : Programme National des Nations Unies pour l Environnement (PNUE) : Pacte Mondial (code de conduite, 2000) et Global Reporting Initiative (référentiel international,1997) Banque Mondiale (recommandations) OCDE (principes directeurs, 1976) Union Européenne (CSR, différents programmes) Certifications, normes, labels (ISO (lignes directrices, 2010) - SA EMAS - ISO 14001,2000 SD 21000, 2003 (Afnor)) Grenelle I et II (France, 2009 et 2010), Loi NRE (2001) 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 7

8 LA RSE : LES MOTIVATIONS D UNE DÉMARCHE Les principales motivations dépendent beaucoup du contexte de l entreprise (taille, activité, impact ) ainsi que de sa motivation : Pérenniser la création de valeur (avantage concurrentiel ) Anticiper les risques (sanctions financières, boycott, ) Renforcer l image externe (réputation, crédibilité, confiance, marque employeur ) Améliorer les pratiques internes Appréhender les conséquences managériales et organisationnelles Faire évoluer la gouvernance 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 8

9

10 LA RSE : MÉTHODOLOGIE D UNE DÉMARCHE Nous avons développé une méthodologie simple et pragmatique en vue de mettre en place une démarche responsable. Elle comprend 5 étapes : 1. Etat des lieux de l existant : Où en est mon entreprise sur le sujet? 2. Analyse de l écosystème d affaires : Qui sont mes parties prenantes? Quelles sont leurs attentes? Les contraintes réglementaires associées à mon activité? Quels sont mes axes prioritaires? Mes responsabilités? 3. Détermination des axes d engagement et du niveau d ambition associé : Quels sont les défis de ma démarche responsable et quelle est l ambition associée à court, moyen et long terme? 4. Définition du MOST : Mission/Objectifs/Stratégies/Tactiques de ma démarche RSE alignée sur la stratégie de mon entreprise. 5. Suivi annuel du MOST : évaluation, détermination des axes de progrès 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 10

11 ETAPE 1 : L ÉTAT DES LIEUX DE L EXISTANT Cette première étape est un préalable essentiel à toute démarche responsable et conduit le plus souvent au constat qu il existe déjà beaucoup d initiatives et d actions concrètes au sein de l entreprise (entités, filiales), même si elles sont peu ou pas coordonnées. 1. Réaliser le recueil de l ensemble des initiatives ou actions concrètes déployées au sein de l entreprise : programmes ou plans d action tous domaines confondus du Développement Durable (environnement, social, économique), en tous lieux de l entreprise. 2. Identifier les acteurs clés/ leaders d opinion sur le sujet :un service, un groupe d individus, un pays ou une filiale, 3. Réaliser un diagnostic flash de maturité : une bonne base de réflexion peut être l ISO Ce diagnostic marquera le point de départ de la réflexion. 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 11

12 ETAPE 2 : ANALYSE DE L ÉCOSYSTEME D AFFAIRES Cette seconde étape doit permettre à l entreprise d établir sa matrice des exigences et de préciser les contours de son écosystème d affaires : Parties Prenantes Règlementation associée Exigences minimales Priorité des cibles Clients 2 Attentes relevées Collaborateurs 1 Environnement 3 Actionnaires n.c Cette seconde étape interroge l entreprise sur son empreinte sociétale, son niveau de responsabilité, l impact de son objet social et de ses activités. 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 12

13 ETAPE 3 : DÉTERMINATION DE L AMBITION Cette troisième étape appelle un choix de l entreprise plus ou moins contraint selon le niveau de dépendance de l activité de l entreprise (société cotée, activité polluante, exposition à des risques, etc.). Ce choix est double : 1. Déterminer les axes d engagement et les formuler sous la forme de défis (exemple : Cas d Altran, conseil en innovation et hautes technologies) L innovation et la technologie au service du progrès collectif ; cible : clients et société L entreprise à vivre et à grandir; cible : les collaborateurs L entreprise écologiquement neutre; cible : l environnement 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 13

14 ETAPE 3 : DÉTERMINATION DE L AMBITION Pour aller plus loin : Schéma illustrant à la fois le niveau de dépendance et le niveau d engagement : Pression extérieure forte Cibles idéales Concernés Stratèges RSE perçue comme une contrainte RSE perçue comme une opportunité Entrants Proactifs Engagés Pression extérieure faible 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 14

15 ETAPE 3 : DÉTERMINATION DE L AMBITION Une fois les axes d engagement déterminés, il ne reste plus qu à : 2. Déterminer le niveau d ambition associé : Niveau élevé : l entreprise ambitionne de porte un message fort et discriminant à travers sa démarche. Niveau intermédiaire : l entreprise s autorise une ambition un peu supérieure au minimum attendu. Niveau minimum : l entreprise a pour seule ambition de répondre au socle minimal (= socle de sécurisation) 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 15

16 ETAPE 3 : DÉTERMINATION DE L AMBITION Pour aller plus loin : La pyramide des responsabilité selon Carroll (1979) : Niveau 4 : Responsabilité philanthropique : être bon Niveau 3 : Responsabilité éthique : être juste Niveau 2 : Responsabilité juridique : être légal Niveau 1 : La base est la responsabilité économique : être profitable 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 16

17 ETAPE 4 : DÉFINITION DU M.O.S.T Cette étape va matérialiser l ambition et les engagements définis par l entreprise en un plan d actions inscrit dans une démarche d amélioration continue (= évaluation annuelle et mesure ) 1. Mission : Il s agit de l ambition de l entreprise 2. Objectifs : Il s agit des axes d engagements définis 3. Stratégies : Il s agit des stratégies définies pour répondre aux objectifs/axes d engagement. Exemple : quelle politique RH pour devenir une entreprise solidaire? (RTT solidaires?) 4. Tactiques : Il s agit des tactiques définies pour répondre aux stratégies déterminées (ex : réalisation d une étude sur les RTT solidaires et/ou développement partenariat avec association spécialisée dans mise en relations entreprises/associations solidaires, ) 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 17

18 ETAPE 5 : SUIVI DU M.O.S.T Cette dernière étape ressemble fort à un suivi de plan d actions, toutefois l idée est d en faire une démarche d amélioration continue : 1. Evaluer : Je dis ce que je fais / Je fais ce que je dis / Je mesure. Chaque année j évalue et mesure les résultats de mon plan d actions/de ma démarche RSE 2. Faire évoluer : Je modifie, je réoriente, je cherche les axes de progrès 3. Communiquer : Je communique ma démarche, ses résultats, à la fois en interne et en externe (exemple : rapport RSE) 4. (Optionnel) Se faire évaluer : je présente ma démarche aux certifications en vigueur (obligatoires ou non) 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 18

19

20 QUELQUES FONDAMENTAUX 1. La RSE est avant tout la démarche d une entreprise; elle implique une volonté, un engagement, des choix 2. La RSE est une réflexion sur la responsabilité d une organisation, partie prenante d un écosystème 3. La RSE est une démarche qui doit être alignée et corrélée à la stratégie de l entreprise, au même titre que les politiques RH, plans marketing ou communication sont alignés sur la stratégie générale 4. La RSE est un formidable moyen de consolider l entreprise, de renforcer ses fondamentaux, de recréer du lien là où les années ont créé des cloisons (entre les services, entre les métiers) La RSE est le dénominateur commun de l entreprise et l expression de son ADN c est ce qui reste quand on a tout oublié 2 2 J A N V I E R L A R S E - A N D R H 20

21

Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000

Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000 Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000 Zineb BELYMAM - Copyright Bureau Veritas Tous droits réservés Introduction Qu est ce que la responsabilité sociétale

Plus en détail

ISO Nouvelle norme pour la responsabilité sociétale Martine Otter et Thomas Morisse

ISO Nouvelle norme pour la responsabilité sociétale Martine Otter et Thomas Morisse ISO 26000 Nouvelle norme pour la responsabilité sociétale Martine Otter et Thomas Morisse Le 1 er avril dernier, à Paris, l AFNOR a démarré son Tour de France pour présenter la norme internationale IS0

Plus en détail

Devenir un modèle de la chimie durable

Devenir un modèle de la chimie durable Devenir un modèle de la chimie durable Jacques Kheliff Group General Manager Sustainable Development Notre réponse aux enjeux globaux : le Des enjeux globaux Changement climatique, croissance de la population

Plus en détail

Un management. avec une vision sphérique

Un management. avec une vision sphérique Responsabilité sociétale d entreprise (RSE) et ISO 26000 Clients Voisins Distributeurs Experts Collaborateurs Un management Autorités Fournisseurs Medias Actionnaires Demandeurs d emploi avec une vision

Plus en détail

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) ALTERACTIVE Sébastien COQUARD Tél : 06 42 63 71 21 sebastien.coquard@alteractive.org SARL SCOP à capital variable www.alteractive.org Faisons connaissance!

Plus en détail

Document : Externe. Webinaire RSE & PED. Vendredi 24 juin Direction Communication et Développement Durable

Document : Externe. Webinaire RSE & PED. Vendredi 24 juin Direction Communication et Développement Durable Document : Externe Webinaire RSE & PED Vendredi 24 juin 2016 Direction Communication et Développement Durable 23/06/2016 2 Introduction : La démarche RSE de Lydec La RSE, socle du projet d entreprise de

Plus en détail

Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre

Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre L ISO 26000 mise en action: la méthode FAR RS * * Formule d Accès Rapide à la Responsabilité Sociétale Les auteurs de FAR RS version 4 La Méthode

Plus en détail

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012 La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO 26000 Analyse comparée Mai 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Presentation de la plateforme RSE ALGERIE

Presentation de la plateforme RSE ALGERIE Presentation de la plateforme RSE ALGERIE www.rse-algerie.org A. QU EST-CE QUE LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES (RSE)? Pour la Commission européenne (2011), il s agit de «la responsabilité des

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 NOS ENGAGEMENTS #2 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE Le Groupe Crédit Agricole exprime au travers de cette nouvelle Charte Ethique ses engagements pour un comportement

Plus en détail

«Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre

«Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre POUR UNE UTILISATION DURABLE DE L ÉLECTRICITÉ DANS LE BÂTIMENT «Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre responsabilité est de permettre

Plus en détail

Le contexte du Kit RSE

Le contexte du Kit RSE MARS 2015 Le contexte du Kit RSE Un constat La norme ISO 26 000, référence en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), est complexe à mettre en œuvre Les entreprises agro-alimentaires

Plus en détail

La responsabilité sociale des entreprises (RSE)

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) Menu Menu complémentaire 1. Interactions, le Magazine des Technologies Emergentes 2. Thématiques 3. Regards sur le monde 4. La responsabilité sociale des entreprises (RSE) La responsabilité sociale des

Plus en détail

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal FORUM international de DAKAR sur la RSE 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE 2012 Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal 1 Sommaire Présentation de l Institut Sénégalais des Administrateurs

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

Parcours Dirigeant. Promotion

Parcours Dirigeant. Promotion Parcours Dirigeant Promotion 2016 2017 Pour plus de renseignements, contactez Nathalie HAIRON, Conseiller Formation Tél. 02 99 05 45 38 nathalie.hairon@fac-metiers.fr Coralie HOGREL, Assistante commerciale

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL «LORRAINE TOUCH»

RÉFÉRENTIEL «LORRAINE TOUCH» RÉFÉRENTIEL Page 1 sur 6 RÉFÉRENTIEL «LORRAINE TOUCH» Cahier des charges Version 1 Rédaction Mise à jour Relecture Validation Chargé de projet Chargé de projet Directrice AIAL Comité de pilotage Raymond

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Patrick d Humières Coordination de Sarah Vignoles Le développement durable Le management de l entreprise responsable, 2005 ISBN : 2-7081-3290-3 REMERCIEMENTS... VII UN MANUEL À DISPOSITION DE TOUS LES

Plus en détail

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité Bernadette Jouguet Institut de Recherches sur la Catalyse et l Environnement de Lyon Plan Introduction Eléments essentiels au succès d une démarche

Plus en détail

Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI

Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI Journée mondiale de la qualité Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI Tunis, 13 Novembre 2014 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE TUNISIEN

Plus en détail

RESPONSABLES. Chez Entremont, fromage rime aujourd hui plus que jamais avec développement durable.

RESPONSABLES. Chez Entremont, fromage rime aujourd hui plus que jamais avec développement durable. pour des fromages RESPONSABLES Chez Entremont, fromage rime aujourd hui plus que jamais avec développement durable. Imprégnés par notre démarche RSE «pour des fromages responsables», nos produits, nos

Plus en détail

RESPONSABILITE SOCIETALE : PUBLICATION D UNE NORME ISO

RESPONSABILITE SOCIETALE : PUBLICATION D UNE NORME ISO N 147 DEVELOPPEMENT DURABLE n 6 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 17 décembre 2010 ISSN 1769-4000 RESPONSABILITE SOCIETALE : PUBLICATION D UNE NORME ISO L essentiel La norme ISO 26000 a été

Plus en détail

Charte RSE Croissance et innovation responsables

Charte RSE Croissance et innovation responsables Charte RSE Croissance et innovation responsables * *Responsabilité Sociale et Environnementale SOMMAIRE Présentation du groupe TEXA et de son organisation RSE Engagements RSE Éthique et déontologie au

Plus en détail

COMPRENDRE LA RSE 22 pages pour s initier

COMPRENDRE LA RSE 22 pages pour s initier RSE etped Ressources et communauté sur la RSE dans les Pays En Développement RSE et Développement Mai 2013 COMPRENDRE LA RSE 22 pages pour s initier 1 La RSE (Responsabilité sociétale des entreprises)

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC *

CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC * Septembre 2009 CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC * * Le terme «Vallourec» utilisé dans le présent document comprend Vallourec SA et l ensemble des sociétés dont le capital et/ou les droits de vote sont détenus

Plus en détail

IMMERSION DANS LA NORME ISO 26000

IMMERSION DANS LA NORME ISO 26000 RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE ET DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE IMMERSION DANS LA NORME ISO 26000 SEYDOU KEITA, ING. GEOLOGUE, DIRECTEUR NATIONAL ADJOINT D.N.G.M TEL: + (223) 74 60 24 03 keitasey37@yahoo.fr

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION Niveau M : 180 heures 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

ISO Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale

ISO Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale ISO 26000 Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale Janvier 2011 Didier GAUTHIER, Président de Commission AFNOR DD/RS, Chef de la délégation Française à l'iso 26000, Directeur Général

Plus en détail

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur L effectif salarié total du secteur (NAF 6920Z) a augmenté de +23% en 15 ans, passant de 105 708 à 129 904 salariés La majorité des effectifs se

Plus en détail

Commission Achats. Agir en faveur de la RSE!

Commission Achats. Agir en faveur de la RSE! Commission Achats Agir en faveur de la RSE! PROBLÉMATIQUES Responsabilité Sociétale des Entreprises Corporate Social Responsibility Quésaco Les petits aéroports peuvent-ils intégrer la RSE dans leurs pratiques?

Plus en détail

Thème: l apport de la RSE dans la gouvernance minière

Thème: l apport de la RSE dans la gouvernance minière JOURNEES MINIERES ET PETROLIERES DU MALI Thème: l apport de la RSE dans la gouvernance minière Conférencier: Moussa Ben Deka DIABATE Directeur: Institut RSE Mali Institut Responsabilité Sociétale des Entreprises

Plus en détail

Éthique et Gestion des Ressources Humaines

Éthique et Gestion des Ressources Humaines Éthique et Gestion des Ressources Humaines Éthique et morale Éthique Ensemble de règles régissant les comportements et les choix pratiques ; ces règles partagées sont fondées sur la distinction entre le

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent

Charte Développement Durable. Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent Charte Développement Durable Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent Sommaire Une démarche engagée depuis plusieurs années 3 LES ENGAGEMENTS DES PROFESSIONNELS Servir les clients autrement

Plus en détail

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ ÉDITO La prise en charge d unités autonomes (business units) constitue l un des principaux enjeux actuels des entreprises qui recherchent des managers aptes

Plus en détail

Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion

Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou

Plus en détail

Repères managériaux et premières orientations de l université du management

Repères managériaux et premières orientations de l université du management PROJET Pôle emploi Alsace CE 28 mars 2013 Repères managériaux et premières orientations de l université du management CONTENU 1 Préambule 2 3 Finalités et déclinaison de la politique managériale Les repères

Plus en détail

LES PRINCIPES ET LES VALEURS DE SIKA

LES PRINCIPES ET LES VALEURS DE SIKA LES PRINCIPES ET LES VALEURS DE SIKA SIKA UN LEADER MONDIAL AVEC DES PRINCIPES ET UNE TRADITION Fondé en Suisse il y a plus de 100 ans par Kaspar Winkler, inventeur visionnaire, Sika est aujourd hui un

Plus en détail

ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris

ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris *** Dans le cadre du Lima Paris Action Agenda, Nous, représentants

Plus en détail

IDENTITÉ VALEURS VISION MISSION PILIERS ORGANISATION CHALLENGES ORIENTATIONS STRATEGIQUES AMBITIONS

IDENTITÉ VALEURS VISION MISSION PILIERS ORGANISATION CHALLENGES ORIENTATIONS STRATEGIQUES AMBITIONS IDENTITÉ VALEURS VISION MISSION PILIERS ORGANISATION CHALLENGES ORIENTATIONS STRATEGIQUES AMBITIONS IDENTITÉ Le CJP (Centre des Jeunes Patrons) devenu CJD (Centre des Jeunes Dirigeants d entreprise) en

Plus en détail

COFIDIS France. Responsable Domaine Qualité. Chargée e de la Responsabilité Sociale d Entreprised

COFIDIS France. Responsable Domaine Qualité. Chargée e de la Responsabilité Sociale d Entreprised Responsabilité Sociale d Entreprised COFIDIS France Marie-Cécile Brun Responsable Domaine Qualité Chargée e de la Responsabilité Sociale d Entreprised La genèse de COFIDIS et son nouvel actionnariat Un

Plus en détail

Améliorer la performance de votre entreprise

Améliorer la performance de votre entreprise Sous la direction de Daniel Bacqueroët et Thierry Luthi Améliorer la performance de votre entreprise 70 recommandations concrètes, 2011 ISBN : 978-2-212-55200-3 SOMMAIRE Avant-propos Le financier d entreprise,

Plus en détail

Annexe au rapport d activité et de développement durable Responsabilité sociale et environnementale

Annexe au rapport d activité et de développement durable Responsabilité sociale et environnementale Annexe au rapport d activité et de développement durable 2011 Responsabilité sociale et environnementale RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Les processus de gouvernance et les pratiques de reporting

Plus en détail

Gouvernance et développement durable : mode d emploi

Gouvernance et développement durable : mode d emploi Les guides gouvernance du Club DDEP Gouvernance et développement durable : mode d emploi Gouvernance et indicateurs GOUVERNANCE ET Dialogue Gouvernance et valeurs développement durable des établissements

Plus en détail

Total - Direction Développement durable et Environnement Social Business & Sociétal

Total - Direction Développement durable et Environnement Social Business & Sociétal Groupe DIRECTIVE DIR-GR-SSI-00n Directive Harmonisation sociétale des documents Groupe (modèle 3) Total - Direction Social Business & Sociétal TOTAL DF/DSIT Sécurité SI [13] N page 1. Objet La présente

Plus en détail

Qu est ce que la RSE? Présentation du 8 juillet CRCI CCI 54 - REEL. Philippe Lerouvillois

Qu est ce que la RSE? Présentation du 8 juillet CRCI CCI 54 - REEL. Philippe Lerouvillois Qu est ce que la RSE? Présentation du 8 juillet CRCI CCI 54 - REEL Philippe Lerouvillois ECOTA Conseil SCOP? - Évalue les impacts économiques, sociaux et environnementaux, d organisations, d activités

Plus en détail

Les concepts de Responsabilité Sociétale des Entreprises / RSE et de Performance Sociale L origine du concept et les fondements de la RSE

Les concepts de Responsabilité Sociétale des Entreprises / RSE et de Performance Sociale L origine du concept et les fondements de la RSE 1 L origine du concept et les fondements de la RSE L origine du concept de la RSE 2 Le concept de RSE est né au début des années 1990 en Europe sur le fondement du développement durable lié à des préoccupations

Plus en détail

L ETHIQUE DANS LE GROUPE GDF SUEZ

L ETHIQUE DANS LE GROUPE GDF SUEZ L ETHIQUE DANS LE GROUPE GDF SUEZ Françoise GUICHARD, Directrice Ethique & Compliance, Groupe GDF SUEZ Plateforme RSE - 3 mars 2014 L ÉTHIQUE DANS LE GROUPE GDF SUEZ 1. La démarche du Groupe 2. Evaluer

Plus en détail

dossier de presse Novembre 2013 Responsabilité sociétale : la Ville de Rezé évaluée par l AFNOR

dossier de presse Novembre 2013 Responsabilité sociétale : la Ville de Rezé évaluée par l AFNOR dossier de presse Novembre 2013 Responsabilité sociétale : la Ville de Rezé évaluée par l AFNOR Contact presse Maxime Malette 02 40 84 42 59 communication@mairie-reze.fr www.reze.fr/espace-presse Les personnes

Plus en détail

CABINET CERTIFIE ISO 9001 MEMBRE DE GENEVA GROUP INTERNATIONAL AUDIT.TAX.CONSULTING

CABINET CERTIFIE ISO 9001 MEMBRE DE GENEVA GROUP INTERNATIONAL AUDIT.TAX.CONSULTING FIREC & ASSOCIES CABINET CERTIFIE ISO 9001 MEMBRE DE GENEVA GROUP INTERNATIONAL AUDIT.TAX.CONSULTING Qui Sommes Nous? FIREC & ASSOCIES intervient en tant que conseiller, auditeur et commissaire aux comptes

Plus en détail

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE 4 eme journée d étude régionale La Qualité de Vie au Travail, une dynamique au service de la performance sociale et Institutionnelle LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE EN ŒUVRE AU SERVICE D UNE FINALITÉ ORGANISATIONNELLE

Plus en détail

Comment communiquer sur sa démarche RSE? Déjeuner atelier du 17 novembre 2015

Comment communiquer sur sa démarche RSE? Déjeuner atelier du 17 novembre 2015 Comment communiquer sur sa démarche RSE? Déjeuner atelier du 17 novembre 2015 Co-animé par : - Agence de communication globale créée en 2010 - Spécialisation en communication institutionnelle et RSE -

Plus en détail

Ateliers thématiques Développement durable : Projet «Etablissements de soins responsable»

Ateliers thématiques Développement durable : Projet «Etablissements de soins responsable» Ateliers thématiques Développement durable : Projet «Etablissements de soins responsable» Page 1 Pour vous, qu est ce que le développement durable? Exercice : Travail en groupe Ecrivez sur les post-it

Plus en détail

EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES COMMENT DÉMONTRER VOTRE ENGAGEMENT?

EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES COMMENT DÉMONTRER VOTRE ENGAGEMENT? EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES COMMENT DÉMONTRER VOTRE ENGAGEMENT? Exemple de l'entreprise VINOTIS* *VINOTIS est une entreprise factice UNE DÉMARCHE DE PROGRÈS POUR RÈGLE 1 / LA

Plus en détail

CCE du 21 janvier Démarche d accompagnement des agences

CCE du 21 janvier Démarche d accompagnement des agences CCE du 21 janvier 2014 Démarche d accompagnement des agences Nous devons pérenniser en 2014 les évolutions enclenchées en 2012 et 2013 Des avancées importantes ont été réalisées en 2012 et 2013, dans un

Plus en détail

La Responsabilité sociale des entreprises peut elle contribuer à l amélioration des conditions de travail?

La Responsabilité sociale des entreprises peut elle contribuer à l amélioration des conditions de travail? La Responsabilité sociale des entreprises peut elle contribuer à l amélioration des conditions de travail? Master 2 ERGOMOT 1 1 Remi.Bazillier@univ-orleans.fr http://remi.bazillier.free.fr Université d

Plus en détail

Du management DU talent au management DES talents

Du management DU talent au management DES talents Du management DU talent au management DES talents Michel FOURMY, Expert en management du capital humain François GUILLAUME, Chef de marché SIRH TALENTIA SOFTWARE Le Talent c est quoi? Talent de quoi parle

Plus en détail

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? en 10 questions

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? en 10 questions ? Hablas ISO 26000 Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das?? ISO 26 000? Do you speak ISO 26000?? 26000 L ISO en 10 questions ? Environnement Loyautés des pratiques Communautés et développement

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales

BTS Management des Unités Commerciales Présentation générale BTS Management des Unités Commerciales Contenu de la formation Résultats BTS 2016 : 83% de réussite Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Fund for gender equality in Europe. Présentation du Fonds de dotation Arborus Lisbonne le 19 décembre 2011

Fund for gender equality in Europe. Présentation du Fonds de dotation Arborus Lisbonne le 19 décembre 2011 Fund for gender equality in Europe Présentation du Fonds de dotation Arborus Lisbonne le 19 décembre 2011 L égalité professionnelle est un facteur de croissance L égalité professionnelle est considérée

Plus en détail

Avis de recrutement. Assurer le suivi et la maintenance des installations de froid ;

Avis de recrutement. Assurer le suivi et la maintenance des installations de froid ; mis en place, l Office National des Pêches recrute un Chef de Service Froid. Relevant de la Direction Maintenance, il a pour mission de : Assurer le suivi et la maintenance des installations de froid ;

Plus en détail

CHAPITRE 4 DEFINITION DE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE (RSE) Daniel Schürer 4. DEFINITION DE LA RSE

CHAPITRE 4 DEFINITION DE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE (RSE) Daniel Schürer 4. DEFINITION DE LA RSE CHAPITRE 4 DEFINITION DE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE (RSE) Daniel Schürer IHEID IMAS 2010-11 Module Entreprises et responsabilité 1 La relation entre les entreprises et les organisations de

Plus en détail

Master Contrôle de gestion et Audit organisationnel. UE 7 : Pilotage de la performance. Pilotage de la performance RSE. Elisabeth Albertini

Master Contrôle de gestion et Audit organisationnel. UE 7 : Pilotage de la performance. Pilotage de la performance RSE. Elisabeth Albertini Master Contrôle de gestion et Audit organisationnel UE 7 : Pilotage de la performance Pilotage de la performance RSE Elisabeth Albertini Plan de la séance La RSE : définitions, fondements théoriques Les

Plus en détail

INTRO. «Il est clé pour le futur de Sequana d avoir une politique RSE transparente, ambitieuse et pleinement intégrée au modèle économique du groupe.

INTRO. «Il est clé pour le futur de Sequana d avoir une politique RSE transparente, ambitieuse et pleinement intégrée au modèle économique du groupe. OADMAP RSE INTRO Depuis 2012, le groupe Sequana a mis en place une politique de Responsabilité Sociale et Environnementale commune à toutes ses activités de production (Arjowiggins) et de distribution

Plus en détail

Journée IARD Accélération des clôtures comptables dans le cadre de solvabilité II. 23 mars 2015

Journée IARD Accélération des clôtures comptables dans le cadre de solvabilité II. 23 mars 2015 Journée IARD 2015 Accélération des clôtures comptables dans le cadre de solvabilité II 23 mars 2015 Contexte 2 Introduction Contexte et objectifs Contexte Evolution de la réglementation en lien avec le

Plus en détail

Mythes et réalités de la philanthropie d entreprise. 8 avril 2010 ESDES - Université Catholique de Lyon

Mythes et réalités de la philanthropie d entreprise. 8 avril 2010 ESDES - Université Catholique de Lyon Mythes et réalités de la philanthropie d entreprise 8 avril 2010 ESDES - Université 12.04.10 Catholique de Lyon Page 2 Objectif Comprendre le rôle des fondations d entreprises dans les stratégies de responsabilité

Plus en détail

Attractivité et Marketing RH. Marque Employeur, un outil au service d une organisation

Attractivité et Marketing RH. Marque Employeur, un outil au service d une organisation Attractivité et Marketing RH Marque Employeur, un outil au service d une organisation DÉFINITION ET HISTORIQUE DÉFINITION DE LA MARQUE EMPLOYEUR Patrick Plein, Président de l OGT et Directeur de Vinci

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Commercial Référentiel Métiers de la branche

Plus en détail

La stratégie achat comme enjeu économique, social et partenarial. Panorama des achats responsables dans le secteur Hlm

La stratégie achat comme enjeu économique, social et partenarial. Panorama des achats responsables dans le secteur Hlm La stratégie achat comme enjeu économique, social et partenarial Panorama des achats responsables dans le secteur Hlm 19 novembre 2014 Hlm et achats responsables : les grandes lignes 2 L ancrage territorial

Plus en détail

Etude comparative. Responsabilité sociétale et Reporting

Etude comparative. Responsabilité sociétale et Reporting Responsabilité sociétale et Reporting Etude comparative Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86 20 19 74 Février 2014 1 En route vers plus de transparence Pour en savoir

Plus en détail

Concevoir avec l environnement

Concevoir avec l environnement Pré-diagnostic Concevoir avec l environnement Réduire les coûts liés aux matières, la logistique, l énergie, l eau, les déchets... Innover et créer un avantage concurrentiel en concevant de nouveaux produits

Plus en détail

Parler normes couramment. L essentiel

Parler normes couramment. L essentiel Parler normes couramment. L essentiel 1 - Qu est-ce qu une norme? 2 - A quoi sert une norme? 3 - Que peut-on normaliser? 4 - Quelle est la différence entre normes et réglementation? 5 - Pourquoi intégrer

Plus en détail

aise en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises Présentation de la politique Française

aise en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises Présentation de la politique Française Présentation de la politique Française aise en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises Michel Doucin Ambassadeur chargé de la bioéthique et de la responsabilité sociale des entreprises (RSE)

Plus en détail

Congrès RH «Le DRH, acteur de la transformation» KEOLIS Projet

Congrès RH «Le DRH, acteur de la transformation» KEOLIS Projet Congrès RH «Le DRH, acteur de la transformation» KEOLIS Projet t@lent 6 avril 2016 Bertrand COUPIN Directeur Performance des processus RH et SIRH 1 Keolis l un des leader international du transport public

Plus en détail

Cycle Maîtrise. Niveau 1 2 3

Cycle Maîtrise. Niveau 1 2 3 Personnel d encadrement ayant déjà une première expérience du management d équipe ou jeune technicien choisi par l entreprise sur son potentiel de futur agent de maîtrise. Correspond à l encadrement de

Plus en détail

La RSE M2 AEI «RSNM» en appren3ssage D. Glaymann

La RSE M2 AEI «RSNM» en appren3ssage D. Glaymann R S E : de quoi parle-t-on?! La responsabilité! Répondre de, être garant Qui est responsable? Vis-à-vis de qui? Selon quelles normes? La responsabilité! sociale! Relations avec les et/ou! salariés. Et

Plus en détail

Stratégie de communication

Stratégie de communication Stratégie de communication Stratégie de communication Auditer, définir la stratégie et organiser votre service br> 2 jours (14 heures) Journée complémentaire : 900 euros 2 Jours + Journée complémentaire

Plus en détail

Ils ont ainsi consolidé des branches professionnelles identifiées et structurées par des règles conventionnelles propres.

Ils ont ainsi consolidé des branches professionnelles identifiées et structurées par des règles conventionnelles propres. ACCORD NATIONAL INTERBRANCHES PORTANT CREATION DU CONSEIL NATIONAL PARITAIRE DU DIALOGUE SOCIAL DES BRANCHES DES SALARIES DU PARTICULIER EMPLOYEUR ET DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR Exposé

Plus en détail

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 1 Performance sociale Concepts et enjeux Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 La RSE à la Sécurité sociale 2 La RSE est un instrument au service du Développement Durable. Plan cadre développement durable

Plus en détail

Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia

Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia Charte Principes d investissement pour Artes & Comoedia Le Conseil de Fondation partage unanimement la vision d un développement durable

Plus en détail

Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES

Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES Annexe 1 de l arrêté du 5 juin 2007, Journal Officiel n 142 du 21 juin 2007. Contexte de l intervention

Plus en détail

QU EST CE QUE LE LABEL NATIONAL DE L ARTISANAT DU MAROC?

QU EST CE QUE LE LABEL NATIONAL DE L ARTISANAT DU MAROC? QU EST CE QUE LE LABEL NATIONAL DE L ARTISANAT DU MAROC? OBJECTIFS DE CE DOCUMENT 02 Présenter Le Label de l Artisanat du Maroc et ses principales caractéristiques. Comprendre Les avantages et les apports

Plus en détail

Référentiel IAS:2006 de l audit social

Référentiel IAS:2006 de l audit social Institut International de l'audit social INSTITUT INTERNATIONAL DE L'AUDIT SOCIAL DES RESSOURCES HUMAINES ET DES ORGANISATIONS Référentiel IAS:2006 de l audit social Référentiel IAS v 2006 Page 1 sur 12

Plus en détail

Formacode v Dépôt Fidéalis n FR METTRE EN PLACE ET REUSSIR SES ENTRETIENS PROFESSIONNELS

Formacode v Dépôt Fidéalis n FR METTRE EN PLACE ET REUSSIR SES ENTRETIENS PROFESSIONNELS Formacode 315 - v171116 Dépôt Fidéalis n FR792092 METTRE EN PLACE ET REUSSIR SES ENTRETIENS PROFESSIONNELS PREALABLE : Le contenu sera adapté selon que les participants ont à réaliser ou non des entretiens

Plus en détail

LABEL. Gouvernance et gestion responsable des associations et fondations

LABEL. Gouvernance et gestion responsable des associations et fondations LABEL Gouvernance et gestion responsable des associations et fondations PREFACE Depuis de nombreuses années la France connaît une dynamique associative remarquable qui se traduit chaque année par la création

Plus en détail

Développement Durable et RSE

Développement Durable et RSE BELGIQUE Développement Durable et RSE C. Chaduteau / A. Marques 3/04/2014 Développement Durable et RSE/RSO: qu est-ce? Les enjeux du Développement Durable et de la RSE Régulations et position des pouvoirs

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ;

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ; COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/06/2010 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur du développement durable

Plus en détail

Normes sociales, droit du travail et Mondialisation Confrontations et mutations

Normes sociales, droit du travail et Mondialisation Confrontations et mutations Normes sociales, droit du travail et Mondialisation Confrontations et mutations Dalloz, collection A droit ouvert, Paris, septembre 2006 Marie-Ange Moreau Introduction Chapitre préliminaire : Les caractéristiques

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux.

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux. Bordeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Emploi repère CCN : Responsable de secteur Cotation 15 Intitulé de poste : Responsable de secteur Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est

Plus en détail

Une Norme pour la Sécurité de l Information

Une Norme pour la Sécurité de l Information Une Norme pour la Sécurité de l Information Comment la norme ISO/IEC 27001 et la certification contribuent à améliorer la sécurité dans les entreprises? Qu est-ce que l ISO/IEC 27001? C est une norme de

Plus en détail

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD.

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD. Communication du DNP L objectif de cette journée de restitution est de partager avec tous les acteurs du marché financier les résultats finaux des travaux réalisés par les experts internationaux dans le

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE. Cabinet Youssef ABOUDA

CHARTE D ÉTHIQUE. Cabinet Youssef ABOUDA CHARTE D ÉTHIQUE Cabinet Youssef ABOUDA Janvier 2011 EDITORIAL Cabinet Youssef ABOUDA est un acteur majeur dans son métier de consulting et l audit dans tous les secteurs financiers, industriel et de service.

Plus en détail

Qu est ce qu un «bon» rapport RSE? [La RSE dans le rapport de gestion et les «autres» rapports RSE]

Qu est ce qu un «bon» rapport RSE? [La RSE dans le rapport de gestion et les «autres» rapports RSE] Qu est ce qu un «bon» rapport RSE? [La RSE dans le rapport de gestion et les «autres» rapports RSE] Philippe CORNET Consultant Formateur Conférencier Février 2015 Reporting extrafinancier : qu'est-ce qu

Plus en détail

4 checklists incontournables pour définir vos processus de reporting pour l'art. 225

4 checklists incontournables pour définir vos processus de reporting pour l'art. 225 4 checklists incontournables pour définir vos processus de reporting pour l'art. 225 Type : Document de méthode Titre : 4 check-lists incontournables pour définir (ou questionner) votre reporting et ses

Plus en détail

CODE DE CONDUITE FISCALE DU GROUPE

CODE DE CONDUITE FISCALE DU GROUPE MARS 2017 CODE DE CONDUITE FISCALE DU GROUPE CULTURE & CONDUITE ESPRIT D ÉQUIPE INNOVATION RESPONSABILITÉ ENGAGEMENT 3 Depuis novembre 2010, Société Générale s est dotée d un Code de Conduite fiscale.

Plus en détail

L ACTION PUBLIQUE DE DEMAIN

L ACTION PUBLIQUE DE DEMAIN Octobre 2014 Février 2015 L ACTION PUBLIQUE DE DEMAIN SIX ATELIERS POUR DÉBATTRE UNE CONCERTATION EN TROIS VOLETS Afin d exercer son rôle pour la cohésion républicaine et de retrouver sa force d impulsion

Plus en détail

Master Contrôle de gestion et Audit organisationnel. UE 7 : Pilotage de la performance. Contrôle de gestion «vert» Elisabeth Albertini

Master Contrôle de gestion et Audit organisationnel. UE 7 : Pilotage de la performance. Contrôle de gestion «vert» Elisabeth Albertini Master Contrôle de gestion et Audit organisationnel UE 7 : Pilotage de la performance Contrôle de gestion «vert» Elisabeth Albertini Plan de la séance Reporting de la performance RSE : contexte national,

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.1. Principes cer9fica9ons

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.1. Principes cer9fica9ons Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

PROJET DE RECOMMANDATION SUR LA PROTECTION DES LANCEURS D ALERTE

PROJET DE RECOMMANDATION SUR LA PROTECTION DES LANCEURS D ALERTE PROJET DE RECOMMANDATION SUR LA PROTECTION DES LANCEURS D ALERTE Le texte reproduit ci-après est la version du projet de recommandation tel qu approuvé par le Comité européen de coopération juridique (CDCJ)

Plus en détail

Faire un état des lieux et établir un diagnostic

Faire un état des lieux et établir un diagnostic Faire un état des lieux et établir un diagnostic Première phase Étape 1 Chef de projet ; Responsable formation. 1. Prendre en compte le contexte de l étude : Carte d identité de l entreprise : forme juridique

Plus en détail

Journées Qualité 9 et 10 novembre Monique Cavalier Directrice Générale Adjointe CHU de Toulouse

Journées Qualité 9 et 10 novembre Monique Cavalier Directrice Générale Adjointe CHU de Toulouse Journées Qualité 9 et 10 novembre 2009 Monique Cavalier Directrice Générale Adjointe CHU de Toulouse La sécurité des soins vue par les usagers : Mieux comprendre pour évoluer Sécurité des soins : de quoi

Plus en détail