Module III. Procédures de collecte de données. Karine Lapierre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module III. Procédures de collecte de données. Karine Lapierre"

Transcription

1 Module III Procédures de collecte de données Karine Lapierre

2 Une étude peut être de nature qualitative ou quantitative. Le choix entre l une ou l autre est fortement lié à la problématique et à la spécificité du sujet. Les deux approches peuvent aussi se combiner. Parfois, des études qualitatives sont menées avant les études quantitatives, ce qui permet d affiner les questions et les outils de recueil d information. Il ne s agit pas ici de donner «la bonne méthode» car aucune n est irréprochable et, par ailleurs, la méthode à employer varie en fonction du sujet de l étude, de sa problématique, du temps et du budget dont on dispose pour sa réalisation. 1 Types d étude : quantitatives ou qualitatives Études quantitatives Les études quantitatives consistent à évaluer un phénomène en le mesurant ou le quantifiant. Elles permettent de recueillir, sur un ensemble d éléments, des informations comparables d un individu à l autre. C est cette comparabilité des informations qui permet ensuite les dénombrements et, plus généralement, l analyse quantitative des données. L enquête consiste alors à interroger, par l intermédiaire d outils standardisés de recueil d informations, un échantillon d individus représentatif de l ensemble de la population. Etudes qualitatives Contrairement aux études quantitatives, l objectif des études qualitatives n est pas de mesurer mais de comprendre les enchaînements, les processus, l expérience des individus et leurs propres interprétations. Cette méthode convient à l étude de groupes d individus restreints mais est peu adaptée et trop coûteuse lorsqu il est nécessaire d interroger un grand nombre de personnes. Elles peuvent poser des problèmes de représentativité. Les méthodes de collecte de type qualitatif se distinguent selon le type d entretien : - L entretien non directif est utilisé pour approfondir les connaissances d une situation complexe d un point de vue psychologique et sociologique. La seule contrainte est la consigne thématique de départ. Ensuite, l interviewer laisse parler la personne enquêtée en posant un minimum de questions. - L entretien directif se rapproche de l interview par questionnaire (à questions ouvertes) mais la transmission est verbale et non écrite. 2

3 - L entretien semi-directif est structuré autour d un certain nombre de thèmes qui sont identifiés dans une grille d entretien préparé par l enquêteur. Des entretiens complémentaires peuvent également être réalisés après le traitement des questionnaires afin d approfondir certains points de l étude. Dans les situations de postcatastrophe, les études qualitatives peuvent constituer une approche préalable à une étude quantitative dans la réalisation de questionnaire notamment (construction des questions et modalités de réponse à proposer). 2 Méthodes de recueil Recueil par enquêteur Plusieurs méthodes sont possibles : - l enquêteur peut remplir instantanément le questionnaire via un ordinateur tout en étant face à l enquêté : méthode CAPI (Computer Assisted Personal Interview) ; - l enquêteur remplit un questionnaire papier avec l enquêté ; - l enquêteur saisit le questionnaire toujours par ordinateur mais l interview se déroule par téléphone, c est la méthode CATI (Computer Assisted Telephone Interview). Recueil en face-à-face Le recueil en face-à-face permet d obtenir une qualité de remplissage des questionnaires meilleure par rapport aux auto-questionnaires. Dans la littérature, plusieurs études placent le recueil en face-à-face au 1 er rang en terme de qualité des données (Collins 1987) mais certains résultats contredisent ce jugement. Dans le cadre d un face-à-face, l enquêteur peut aider à la compréhension de certaines questions mais ceci peut constituer un biais lié à l enquêteur (ex. : manière de poser les questions, rapport entre l'interviewer et l'interviewé, opinion personnelle de l enquêteur par rapport aux questions posées...) (Hagenaars 1982; Mangione 1992; Deville 1998). Le degré d'influence de l'enquêteur sur les interviewés est aussi fonction du sujet et du type de questions posées : le biais lié à l enquêteur diminue pour les questions factuelles. Il est nécessaire, lorsque l on utilise cette méthode, de pouvoir compter sur un réseau d enquêteurs rigoureux, ayant un bon contact avec les gens, sachant s adapter aux situations, tout en restant neutres. Chacun doit être capable de transmettre correctement son message et être à l écoute de l enquêté et de la réponse qu il lui fournit. Enfin, cette méthode 3

4 à un coût qui n est pas négligeable car elle nécessite le recrutement, la formation et la prise en charge des enquêteurs. Recueil par téléphone Les enquêtes par téléphone sont fréquemment réalisées dans le cadre d enquêtes en population générale, mais pas exclusivement (enquêtes auprès de médecins généralistes libéraux, par exemple). Il est possible de disposer par l intermédiaire de France Telecom d un fichier des foyers d abonnés (cf. module II). Le coût de ces enquêtes est bien souvent moins important que les enquêtes en face-à-face (aucun déplacement d enquêteurs, gestion des rendez-vous facilitée ) mais plus élevé que les enquêtes par voie postale (Hitlin 1987). Enfin, dans la mesure où les personnes ne sont pas face à leur enquêteur, certaines questions peuvent être abordées plus facilement et les taux de réponse meilleurs. Dans l enquête INED- INSERM sur l analyse des comportements sexuels en France, les modes de recueil par téléphone et en face-à-face ont été comparés afin de déterminer le plus approprié à ce sujet sensible (Vaillant 1992). Les taux de refus étaient équivalents dans les 2 cas. Il ressortait une plus grande facilité à répondre de façon cohérente par téléphone mais une tendance à donner des réponses plus proches de la norme qu en face-à-face. De plus, le terrain d enquête était plus efficace pour le téléphone. Cet exemple montre combien il est important de choisir son mode de collecte en fonction du type d étude et notamment de son sujet. La méthode CATI permet d allier souplesse, rapidité d exécution, coût et qualité des données. Elle donne la possibilité de rappeler automatiquement les individus à des moments différents de la journée selon un protocole précis. L utilisation de top horaire permet de mesurer de façon précise la durée de passation du questionnaire ou de certaines parties du questionnaire. Un contrôle du travail des enquêteurs et du bon déroulement de l enquête est aussi possible (Dussaix 2002). Cependant, du fait de la multiplication de l utilisation de cette technique par un certain nombre d institutions, il existe un risque de voir diminuer la qualité des données et la participation à ce type d enquête. Les enquêtes par voie postale Cette méthode de recueil de données ne nécessite pas l intervention d un tiers, le questionnaire étant auto-administré. Le questionnaire peut être envoyé à l enquêté accompagné d une enveloppe timbrée ou d un enveloppe T pour le retour. L'avantage de ce mode de collecte est un coût moindre, tout en permettant une large dispersion géographique des enquêtés. 4

5 Les enquêtes par voie postale sont moins fréquemment utilisées car le taux de réponse est souvent inférieur à celui des enquêtes téléphoniques ou en face-à-face. Certaines études ont constaté jusqu à 5 fois plus de non-réponse (O'Toole 1986 ; Smeeth 2001; Brogger 2002 ). Des relances téléphoniques ou par courriers sont souvent nécessaires pour obtenir un taux de réponse satisfaisant. Enfin, le questionnaire étant auto-administré cela implique qu'il doit être particulièrement clair et cohérent car l enquêté est en principe seul pour y répondre. Dans une enquête auprès de personnes âgées, 21 % des personnes ayant répondu au questionnaire par voie postale ont déclaré avoir été aidées par une tierce personne pour le remplissage. Ceci n est pas contrôlable et peut biaiser les réponses (Smeeth 2001). Enfin, dans le cas de questionnaires par voie postale, le risque de données manquantes et d incohérences des réponses est plus élevé que dans le cas d une interview en face-à-face ou par téléphone lors de laquelle l enquêteur peut demander des précisions, insister ou «reformuler» en cas d incompréhension. Toutefois, les taux de réponses à certaines questions sensibles peuvent être meilleurs par cette méthode (Siemiatycki 1979), mais cela ne présage pas de leur fiabilité. Le recueil de données par questionnaires postaux implique que l on dispose des coordonnées exactes des personnes, ce qui n est pas toujours le cas. 5

FG N Contacts IFOP : Fabienne Gomant Tél : pour

FG N Contacts IFOP : Fabienne Gomant Tél : pour FG N 111044 Contacts IFOP : Fabienne Gomant Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour L image des présentateurs du journal télévisé de 20h Résultats détaillés Janvier 2013 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique

La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique IFSI Carcassonne, Septembre 2015 Elodie Lagneaux, directrice CODES11 Protocole d enquête Définition Document

Plus en détail

L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN

L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN INITIATION A LA DEMARCHE DE RECHERCHE UE3.4 semestre 4 LE CHAMP DE LA PSYCHOLOGIE L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN Carine Segrestan-Crouzet Psychologue, PhD PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la

Plus en détail

Recherche Qualitative

Recherche Qualitative Recherche Qualitative Définition: recherche utilisant des méthodes qualitatives pour le recueil de données et pour l analyse (vécu, expériences, représentations, attitudes, comportement, opinions, réactions,

Plus en détail

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél :

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : JF N 111915 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la politique familiale du gouvernement Résultats

Plus en détail

INTRODUCTION CONCLUSION. I. Définition d une étude de marché Les étapes d une étude de marché II.

INTRODUCTION CONCLUSION. I. Définition d une étude de marché Les étapes d une étude de marché II. INTRODUCTION I. Définition d une étude de marché Les étapes d une étude de marché 1. Définition du problème 2. Plan d étude 3. Recueil des informations 4. Analyse des données 5. Présentation des résultats

Plus en détail

JF/LB N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : Pour

JF/LB N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : Pour JF/LB N 1-8172 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com Pour La perception et l intérêt pour le projet Autolib Résultats détaillés Le 1 er Décembre

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 4

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 4 FD/EP N 111418 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et la réforme du baccalauréat

Plus en détail

Contact Presse : Nathalie Leclerc CASSIOPEE Tél : Mob : pour

Contact Presse : Nathalie Leclerc CASSIOPEE Tél : Mob : pour Contact Presse : Nathalie Leclerc CASSIOPEE Tél : 01 42 66 21 27 Mob : 06 72 96 54 45 Email : nleclerc@cassiopee-rp.com pour L information des Français vis-à-vis du nucléaire Résultats détaillés Mai 2014

Plus en détail

l exemple des éducation pour la santé collecte de données >> cadre Guide pratique de référence de santé >> Méthodes quantitatives

l exemple des éducation pour la santé collecte de données >> cadre Guide pratique de référence de santé >> Méthodes quantitatives FR collecte de données >> Méthodes quantitatives éducation pour la santé l exemple des enquêtes CAP >> cadre Guide pratique de référence (connaissances, attitudes pour & pratiques) les projets de santé

Plus en détail

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél :

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : JF N 111379 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la théorie du genre Résultats détaillés Juin

Plus en détail

JF/YMC N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet /Yves-Marie Cann Tél : pour

JF/YMC N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet /Yves-Marie Cann Tél : pour JF/YMC N 1-7305 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet /Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français, la religion et la laïcité après la visite du Pape Benoît XVI Résultats

Plus en détail

La méthode des quotas

La méthode des quotas La méthode des quotas Oliviero Marchese, janvier 2005 1 La méthode des quotas Principe de la méthode Point de départ et but recherché Caractère «intuitif» de la méthode A quoi ressemble une feuille de

Plus en détail

- : coûts très élevé ; nécessité de disposer d enquêteurs. - : questionnaires courts, questions fermées, difficulté à

- : coûts très élevé ; nécessité de disposer d enquêteurs. - : questionnaires courts, questions fermées, difficulté à I) Définition Sondage : ce sont des enquêtes par questionnaires administrés à un échantillon représentatif de la population. Ils ont pour but de décrire et d étudier des comportements d achat. Les résultats,

Plus en détail

JF N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : pour

JF N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : pour JF N 19499 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 prénom.nom@ifop.com pour Les Français et l alimentation bio Résultats détaillés Juin 2011 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les

Plus en détail

Méthodologie générale - Statistiques L1 de Sciences de l éducation

Méthodologie générale - Statistiques L1 de Sciences de l éducation Méthodologie générale - Statistiques L1 de Sciences de l éducation Maîtresse de conférences en sciences de l éducation Sophie.richardot@u-picardie.fr 1 Plan général du cours 1. La recherche en sciences

Plus en détail

JF N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : pour

JF N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : pour JF N 1-18994 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les sympathisants UMP et FN et le rapprochement des deux partis lors des élections locales Résultats détaillés

Plus en détail

JF N Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : pour

JF N Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : pour JF N 111202 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour La préférence entre le droit au mariage et le droit à une union civile pour les couples homosexuels Résultats

Plus en détail

Les seniors et les services à la personne liés à une perte d autonomie. IFOP pour Fédération du service aux particuliers

Les seniors et les services à la personne liés à une perte d autonomie. IFOP pour Fédération du service aux particuliers Les seniors et les services à la personne liés à une perte d autonomie FD/AB N 113385 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14

Plus en détail

FD/DP N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Damien Philippot Tél : pour

FD/DP N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Damien Philippot Tél : pour FD/DP N 18499 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Damien Philippot Tél : 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com pour Les Français, Israël et la Palestine Résultats détaillés Le 2 avril 2010 Sommaire - 1

Plus en détail

JF/CLL N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : pour

JF/CLL N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : pour JF/CLL N 18155 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 cecile.lacroix-lanoe@ifop.com pour Les Françaises et la chirurgie esthétique Résultats détaillés Le 16 novembre

Plus en détail

Séance 2 à 4 (doc. 3) L observation qualitative

Séance 2 à 4 (doc. 3) L observation qualitative Séance 2 à 4 (doc. 3) L observation qualitative 1 Plan de la séance 1. L observation qualitative Pourquoi observer? Que peut-on observer? Principes généraux L observation verbalisée L observation directe

Plus en détail

Les Français et les OGM

Les Français et les OGM Les Français et les OGM Résultats détaillés Le 19 mai 2008 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l étude... 3 Le niveau d inquiétude concernant la présence d OGM dans les produits alimentaires...

Plus en détail

Déficiences et handicaps Médecine du travail. Oui. Projet Européen piloté par Eurostats. Insee

Déficiences et handicaps Médecine du travail. Oui. Projet Européen piloté par Eurostats. Insee - Étude transversale accidents du travail, maladies professionnelles et handicap - 2007 Responsable(s) : Guggemos Fabien, Division Emploi Date de modification : 04/06/2015 Version : 1 ID : 73105 Général

Plus en détail

JF/EP N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour

JF/EP N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour JF/EP N 110881 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour La propension à faire des efforts pour redresser les comptes du pays Résultats détaillés

Plus en détail

Les Français et l étourdissement des animaux avant leur abattage Résultats détaillés Le 10 décembre pour

Les Français et l étourdissement des animaux avant leur abattage Résultats détaillés Le 10 décembre pour Les Français et l étourdissement des animaux avant leur abattage Résultats détaillés Le 10 décembre 2009 pour Sommaire - 1 - La méthodologie... 3-2 - Les résultats de l étude... 5 Le jugement des Français

Plus en détail

FD/FG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Fabienne Gomant Tél : pour

FD/FG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Fabienne Gomant Tél : pour FD/FG N 1-7633 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Fabienne Gomant Tél : 01 45 84 14 44 fabienne.gomant@ifop.com pour Les Français et les Césars Résultats détaillés Le 26 février 2009 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Ref N Contact IFOP : Adeline Merceron Tél : pour

Ref N Contact IFOP : Adeline Merceron Tél : pour Ref N 111976 Contact IFOP : Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 pour Questions d actualité Résultats détaillés Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...2-2 - Les résultats de l'étude...5 L'adhésion au

Plus en détail

BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET SANTE

BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET SANTE BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET SANTE VAGUE 6 Janvier 2017 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 81 81 83

Plus en détail

Les statistiques. Nom de l élève : Groupe : Enseignant : gfaubert juin2008 1

Les statistiques. Nom de l élève : Groupe : Enseignant : gfaubert juin2008 1 Les statistiques Nom de l élève : Groupe : Enseignant : gfaubert juin2008 1 http://www.cdip.com/geneatique/statistiques.htm Objectif: Connaître les notions statistiques de base. Comme tu as sans doute

Plus en détail

Les Français et l interdiction de la corrida. Ifop pour Alliance Anti-corrida

Les Français et l interdiction de la corrida. Ifop pour Alliance Anti-corrida Les Français et l interdiction de la corrida JF/MCP N 112779 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Marion Chasles-Parot Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél :

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : JF N 111306 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour La préférence entre le droit au mariage avec droit d adoption

Plus en détail

POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP

POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP Déchets : outils et exemples pour agir Fiche outil n 1 www.optigede.ademe.fr POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP Origine et objectif de la fiche : Cette fiche aborde les points clefs à détailler dans un

Plus en détail

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél :

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : JF N 111288 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la loi sur le mariage et d adoption pour les

Plus en détail

JF/GC N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : pour

JF/GC N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : pour JF/GC N 19682 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour L aménagement des rythmes scolaires Résultats détaillés Le 7 juillet 2011 Sommaire

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 3

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 3 FM/ALM N 111597 Contact Ifop : Frédéric Micheau, Directeur adjoint Anne-Laure Marchal, Chef de Groupe Département Opinion et Stratégies d'entreprise prénom.nom@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél

Plus en détail

Baromètre santé Inpes : des données complémentaires à celles des couvertures vaccinales

Baromètre santé Inpes : des données complémentaires à celles des couvertures vaccinales Vaccination : état des lieux et initiatives locales Baromètre santé Inpes : des données complémentaires à celles des couvertures vaccinales Arnaud Gautier Chargé d études et de recherche, Inpes Sommaire

Plus en détail

Enquête sur les usages sexuels des nouveaux moyens de communication en Europe et aux États-Unis

Enquête sur les usages sexuels des nouveaux moyens de communication en Europe et aux États-Unis 28 avril 2014 N 111 555 Enquête en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux États-Unis Contacts : 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 François Kraus / Pierre-Hadrien Bartholi francois.kraus@ifop.com

Plus en détail

JF N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : pour

JF N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : pour JF N 111702 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour La personnalité préférée pour le poste de Premier ministre Résultats détaillés Octobre 2013 Sommaire - 1 -

Plus en détail

pour Les perceptions des Français sur les déficits publics et les prélèvements obligatoires Résultats détaillés Le 5 octobre 2009

pour  Les perceptions des Français sur les déficits publics et les prélèvements obligatoires Résultats détaillés Le 5 octobre 2009 pour Les perceptions des Français sur les déficits publics et les prélèvements obligatoires Résultats détaillés Le 5 octobre 2009 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l étude... 3 Le

Plus en détail

Méthodologie et traitement d'une enquête

Méthodologie et traitement d'une enquête Méthodologie et traitement d'une enquête L3 Econométrie M. Fournier Ch 2 L'échantillonnage * A. Définition de l'échantillon B. L'échantillonnage aléatoire C. L'échantillonnage non aléatoire * Remerciements

Plus en détail

Etudes de marché. Sébastien Mayé.

Etudes de marché. Sébastien Mayé. Etudes de marché Sébastien Mayé sebastienmaye@free.fr 1 Organisation des séances de cours du semestre Cours Présentation toutes les semaines par un groupe de 4 étudiants (je crée moi-même les groupes au

Plus en détail

Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé?

Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé? Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé? Projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Comité de présentation des résultats 09 juin 2006 L. Sifer-Rivière,

Plus en détail

JF/JPD N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Tél : pour

JF/JPD N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Tél : pour JF/JPD N 110 565 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les lieux de vacances des Français Résultats détaillés Le 29 juin 2012 Sommaire

Plus en détail

FD/CLL N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : pour

FD/CLL N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : pour FD/CLL N 1-7343 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la suppression des départements Résultats détaillés Le 3 octobre

Plus en détail

JF/EP N Contact IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour

JF/EP N Contact IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour JF/EP N 111109 Contact IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour La préférence entre le droit au mariage et le droit à une union civile pour les couples

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE. Cours Vers une communication citoyenne FRA

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE. Cours Vers une communication citoyenne FRA DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE Cours Vers une communication citoyenne FRA-2101-4 Programme d études de la formation de base commune Français, langue d enseignement

Plus en détail

JF N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : pour

JF N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : pour JF N 110953 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et le projet de loi sur le mariage et l'adoption pour tous Résultats détaillés Décembre 2012

Plus en détail

FD/LB N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Laure Bonneval Tél : pour

FD/LB N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Laure Bonneval Tél : pour FD/LB N 111081 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le regard des actifs sur leur temps de trajet domicile/travail Résultats détaillés Février 2013

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 4

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 4 FD/EP N 111316 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et les manifestations sur le

Plus en détail

Mesure de la satisfaction au travail des professionnels de santé et médico-sociaux

Mesure de la satisfaction au travail des professionnels de santé et médico-sociaux Mesure de la satisfaction au travail des professionnels de santé et médico-sociaux SAPHORA - JOB Guide d utilisation version janvier 2015 Document élaboré par A. Djihoud et M. Kret avec l aide de l'équipe

Plus en détail

Les Français et la semaine de 4,5 jours. Ifop pour Midi Libre

Les Français et la semaine de 4,5 jours. Ifop pour Midi Libre Les Français et la semaine de 4,5 jours JF/JPD N 113839 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

JF N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : jerome.fourquetifop.com. pour

JF N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : jerome.fourquetifop.com. pour JF N 110780 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquetifop.com pour L image de l Islam en France Résultats détaillés Octobre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats

Plus en détail

Les Français et la fête des mères. Ifop pour Pèlerin

Les Français et la fête des mères. Ifop pour Pèlerin Les Français et la fête des mères JF/JPD N 113876 Contact Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com MAI 2016

Plus en détail

JF/EP N Contact Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour

JF/EP N Contact Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour JF/EP N 111163 Contact Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et l intervention militaire au Mali Résultats détaillés Février 2013 Sommaire

Plus en détail

Méthodologie et traitement d'une enquête

Méthodologie et traitement d'une enquête Méthodologie et traitement d'une enquête L3 Econométrie M. Fournier fournier@gate.cnrs.fr Ch 2 L'échantillonnage * A. Définition de l'échantillon B. L'échantillonnage aléatoire C. L'échantillonnage non

Plus en détail

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél :

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : JF N 111206 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et le port du voile ou du foulard islamique par

Plus en détail

JF/EP N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour

JF/EP N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour JF/EP N 19913 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour La crédibilité comparée de François Hollande et de Nicolas Sarkozy sur la dette Résultats

Plus en détail

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE LE BUSINESS PLAN = 2 AXES «Rassurez-moi!» Connaître son marché, maîtriser les risques possibles, trouver des alternatives pour y faire face, connaître son environnement

Plus en détail

Cnil n (03/04/2007) Surpoids, obésité, sédentarité, enfants. Oui

Cnil n (03/04/2007) Surpoids, obésité, sédentarité, enfants. Oui - Corpulence des enfants de 7-9 ans scolarisés en CE1 et CE2 Responsable(s) : Salanave Benoît, Unité de surveillance et d'épidémiologie nutritionnelle Date de modification : 22/07/2014 Version : 1 ID :

Plus en détail

JF/MCP N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Marion Chasles-Parot Tél : pour

JF/MCP N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Marion Chasles-Parot Tél : pour JF/MCP N 113381 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et la solidarité au sein de la famille Résultats détaillés Octobre 2015

Plus en détail

Les Français et la mémoire collective. Ifop pour Observatoire B2V des mémoires

Les Français et la mémoire collective. Ifop pour Observatoire B2V des mémoires Les Français et la mémoire collective FD/MCP N 113066 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion Chasles-Parot Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com FEVRIER

Plus en détail

Les Français et leur perception de l islam. Ifop pour Atlantico.fr

Les Français et leur perception de l islam. Ifop pour Atlantico.fr Les et leur perception de l islam JF N 113240 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUILLET 2015 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les Françaises et la masturbation dans le couple : la fin d un tabou?

Les Françaises et la masturbation dans le couple : la fin d un tabou? Les Françaises et la masturbation dans le couple : la fin d un tabou? Contact Ifop : François KRAUS Tel. : 1 7 34 94 64 Ifop - Département Opinion francois.kraus@ifop.com 8 juin Contact Plaisir Féminin

Plus en détail

Guide d élaboration et de renseignement des indicateurs pauvreté environnement

Guide d élaboration et de renseignement des indicateurs pauvreté environnement EVALUATION ENVIRONNEMENTALE STRATÉGIQUE Guide d élaboration et de renseignement des indicateurs pauvreté environnement Les indicateurs de l environnement sont des outils essentiels pour suivre les progrès

Plus en détail

FD/AB N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : pour

FD/AB N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : pour FD/AB N 111062 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le regard des Français sur la Saint-Valentin Résultats détaillés Février 2013 Sommaire -

Plus en détail

Une enquête postale efficace? Les défis de l ISSP en France

Une enquête postale efficace? Les défis de l ISSP en France Une enquête postale efficace? Les défis de l ISSP en France Annie-Claude Salomon, Cnrs Pierre Bréchon, Iep Grenoble PACTE UMR 5194 (CNRS, IEPG, UJF, UPMF) www.issp-france.fr 8 ème colloque de la SFdS Dijon

Plus en détail

pour Les Français et les réformes Résultats détaillés Novembre 2013

pour   Les Français et les réformes Résultats détaillés Novembre 2013 pour Les Français et les réformes Résultats détaillés Novembre 2013 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 Le jugement à l égard des efforts fournis par la France pour rester

Plus en détail

APPRENTISSAGES CLINIQUES

APPRENTISSAGES CLINIQUES APPRENTISSAGES CLINIQUES Soins infirmiers 2 e année Natalité-Pédiatrie 180-06F-ST Médecine-Chirurgie 180-07F-ST Nom de l élève : Session : Bloc : Milieu clinique : Module formatif : Module sommatif : Enseignant

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DES TUILES ET BRIQUES

FEDERATION FRANCAISE DES TUILES ET BRIQUES FG N 1-17094 Contacts IFOP : Fabienne Gomant Tél : 01 45 84 14 44 fabienne.gomant@ifop.com pour FEDERATION FRANCAISE DES TUILES ET BRIQUES Les Français et la qualité de l air intérieur Résultats détaillés

Plus en détail

pour Les Français et le conflit en Syrie Résultats détaillés Août 2013

pour  Les Français et le conflit en Syrie Résultats détaillés Août 2013 pour Les Français et le conflit en Syrie Résultats détaillés Août 2013 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 L adhésion à une intervention militaire des Nations-Unies en

Plus en détail

ETUDE Cumul de janvier à décembre 2007

ETUDE Cumul de janvier à décembre 2007 Le 11 mars 2008 ETUDE Cumul de janvier à décembre 2007 La méthodologie de l'enquête d'audience de la Presse Magazine AVERTISSEMENT Le cumul 2007 est le troisième publié avec la nouvelle méthodologie PSL

Plus en détail

FD/JPD N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jean-Philippe Dubrulle Tél : pour

FD/JPD N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jean-Philippe Dubrulle Tél : pour FD/JPD N 111740 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jean-Philippe Dubrulle Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et l'euthanasie Résultats détaillés Octobre 2013 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

L exposition au risque de développer un diabète

L exposition au risque de développer un diabète pour L exposition au risque de développer un diabète N 18673 Contacts : Yves-Marie Cann yves-marie.cann@ifop.com Cécile Lacroix-Lanoë cecile.lacroix-lanoe@ifop.com Septembre 2010 1 La méthodologie 2 2

Plus en détail

FD/YMC N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : pour

FD/YMC N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : pour FD/YMC N 1-7728 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 yves-marie.cann@ifop.com pour Les internautes Français et le dispositif de la «riposte graduée» Résultats Le 8 avril

Plus en détail

LES APTITUDES SPÉCIFIQUES DES DIPLÔMÉS DE PARIS-SORBONNE DIPLÔMÉS EN MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 1

LES APTITUDES SPÉCIFIQUES DES DIPLÔMÉS DE PARIS-SORBONNE DIPLÔMÉS EN MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 1 LES APTITUDES SPÉCIFIQUES DES DIPLÔMÉS DE PARIS-SORBONNE DIPLÔMÉS EN MUSIQUE ET MUSICOLOGIE 1 SAVOIRS Dès la licence : - Culture artistique et scientifique : musicale et musicologique o Connaissances critiques

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 3

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 3 FM N 111069 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude A - Le jugement sur l éclairage des villes... 5

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude A - Le jugement sur l éclairage des villes... 5 JF N 112148 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise jerome.fourquet@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59

Plus en détail

LE QUESTIONNAIRE I. LES INDICATEURS

LE QUESTIONNAIRE I. LES INDICATEURS I. LES INDICATEURS LE QUESTIONNAIRE I.1. Les types d indicateurs I.1.A. Les indicateurs factuels et les indicateurs formels I.1.B. Les indicateurs d ordre subjectif I.2. Détermination des indicateurs I.3.

Plus en détail

pour medias sociaux : vendre, communiquer et fédérer

pour medias sociaux : vendre, communiquer et fédérer pour medias sociaux : vendre, communiquer et fédérer Janvier 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les jugements B Les pratiques 1 Note méthodologique Étude réalisée pour : L

Plus en détail

Etudes et Recherche Commerciale

Etudes et Recherche Commerciale tudes et Recherche ommerciale echniques de ommercialisation et (1 ère partie) es études qualitatives 1/ es caractéristiques Petit nombre d individus Pas de souci de représentativité Utilité: Formulation

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les principaux enseignements Les résultats de l'étude... 6

Sommaire La méthodologie Les principaux enseignements Les résultats de l'étude... 6 JF/JPD N 111731 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la des impôts

Plus en détail

Les Français et l accident vasculaire cérébral. Ifop pour Bayer

Les Français et l accident vasculaire cérébral. Ifop pour Bayer Les Français et l accident vasculaire cérébral DP/EP N 112443 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Présentation des différentes étapes d un exercice de profilage

Présentation des différentes étapes d un exercice de profilage Présentation des différentes étapes d un exercice de profilage 1. En QUOI consiste le profilage des déplacés? Le profilage des personnes déplacées est un processus concerté d'identification de groupes

Plus en détail

L adhésion à l interdiction des insecticides de type néonicotinoïdes

L adhésion à l interdiction des insecticides de type néonicotinoïdes L adhésion à l interdiction des insecticides de type néonicotinoïdes N 113715 Contact : Fabienne GOMANT Directrice de clientèle senior Marion CHASLES-PAROT Chargée d études senior Département Opinion et

Plus en détail

JF/EP N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour

JF/EP N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour JF/EP N 19834 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les élections sénatoriales de 2011 Résultats détaillés Septembre 2011

Plus en détail

FD/YMC N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann

FD/YMC N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann FD/YMC N 1-6123 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Le couple présidentiel préféré des Français Résultats détaillés Le 19 février 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les principaux

Plus en détail

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél :

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : JF N 111586 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour L'opportunité d'un rapprochement entre l'ump et le Front National

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 4

Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude... 4 FD/EP N 111832 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et la Coupe du Monde de football

Plus en détail

Les Français et les médecins pathologistes. IFOP pour le Syndicat des médecins pathologistes français

Les Français et les médecins pathologistes. IFOP pour le Syndicat des médecins pathologistes français Les Français et les médecins pathologistes IFOP pour le Syndicat des médecins pathologistes français FD/MCP N 658 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion ChaslesParot Département Opinion et Stratégies d'entreprise

Plus en détail

L entretien individualisé

L entretien individualisé Mercredi 10 Novembre 2010 L entretien individualisé Sylvie Hurel ex Directrice de CIO, adjointe au CSAIO du Rectorat de Rouen Jean Philippe Chatelain Directeur du Service Territorial Education en Milieu

Plus en détail

La nomination de Zinédine Zidane à la tête du Real Madrid. Ifop pour Sud Radio

La nomination de Zinédine Zidane à la tête du Real Madrid. Ifop pour Sud Radio La nomination de Zinédine Zidane à la tête du Real Madrid JF/RB N 113617 Contact Ifop : Jérôme Fourquet / Romain Bendavid Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Observer l histoire professionnelle de mères du point de vue des enfants : apports et limites de l enquête EFE

Observer l histoire professionnelle de mères du point de vue des enfants : apports et limites de l enquête EFE Observer l histoire professionnelle de mères du point de vue des enfants : apports et limites de l enquête EFE Didier Breton * France Prioux** roupe d exploitation de l enquête EFE octobre 2006 * Université

Plus en détail

Les Français et le Tour de France de cyclisme. Ifop pour Atlantico.fr

Les Français et le Tour de France de cyclisme. Ifop pour Atlantico.fr Les Français et le Tour de France de cyclisme JF/EP N 112360 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUILLET

Plus en détail

JF/FACD N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Flore-Aline Colmet Daâge POUR

JF/FACD N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Flore-Aline Colmet Daâge POUR JF/FACD N 1-6408 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Flore-Aline Colmet Daâge POUR Les coulisses de la vie du célibataire français Résultats détaillés Septembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2

Plus en détail

Jeudi 4 avril. Ejaculation précoce. il est temps d en

Jeudi 4 avril. Ejaculation précoce. il est temps d en Jeudi 4 avril Ejaculation précoce il est temps d en parler Objectifs du sondage Auprès du grand public Auprès des médecins généralistes Mieux connaître la perception des troubles sexuels par les hommes

Plus en détail

L Enquête Déplacements Régionale en Rhône-Alpes

L Enquête Déplacements Régionale en Rhône-Alpes L Enquête Déplacements Régionale en Rhône-Alpes Journées Mobilité du CERTU 03 juin 2013 1 Sommaire 1. Le programme de connaissance des déplacements tous modes en Rhône-Alpes 2. L Enquête Déplacements Régionale

Plus en détail

Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion

Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion 2012-2015 Différentes interventions en santé publique: Politique de santé publique Programme de santé publique Actions de

Plus en détail

JF/EP N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour

JF/EP N Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : pour JF/EP N 110897 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour L image de l UMP Résultats détaillés Novembre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél :

JF N Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : JF N 111203 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la livraison d'armes aux rebelles syriens Résultats

Plus en détail