Bâtiment Hébergement. Etat des lieux. Facade est

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bâtiment Hébergement. Etat des lieux. Facade est"

Transcription

1 Bâtiment Hébergement Etat des lieux Facade est Etienne Cendron 15/10/2014

2 Facade nord Facade ouest Facade sud 2

3 Il s agit d un bâtiment d un seul niveau en murs maçonnés, à charpente métallique et couverture en tôles zinguées avec isolation en laine de roche. C est un ERP de 5ème catégorie de type R à usage sanitaire et locaux réservés au sommeil, accueillant moins de trente personnes. Les extincteurs sont le seul moyen de protection et le bâtiment est isolé sans communication avec d autre constructions. 3

4 INVENTAIRE DES LOCAUX DORTOIR Il fait 28m² et peut accueillir 6 lits, avec matelas et linge de nuit. Quelques armoires et une table complètent l ensemble. Le sol est recouvert de linoléum. L éclairage est assuré par une réglette fluorescente au plafond, et 6 appliques au dessus des chevets. 1 prise de courant murale se trouve en bas entre les fenêtres. 4

5 CHAMBRES 6 chambres de 14m² pouvant accueillir 3 lits, avec matelas et linge de nuit. Une armoire penderie et une table complètent l ensemble. Elles sont équipées d un lavabo avec eau chaude. Le sol est recouvert de linoléum. L éclairage est assuré par une réglette fluorescente au plafond, une réglette incandescente au dessus du lavabo avec prise rasoir et 3 appliques au dessus des chevets. 2 prises de courant murales se trouvent en bas de la fenêtre. COULOIR Situé au centre du bâtiment en forme de «L» reliant les locaux sanitaires à la porte est (voir plan), il est revêtu de carrelage. Toutes les portes des chambres et du dortoir donnent dans ce couloir, ainsi qu un local technique. On y trouve une trappe d accès au vide sanitaire (coté nord des ballons ECS) près des douches. L éclairage par 4 réglettes fluorescentes est commandé par des poussoirs et controlé par une minuterie. La porte d accès coté est est équipée d une barre anti panique et est généralement fermée pour limiter l accès extérieur. L autre accès, par les sanitaires au nord, également équipé d une barre anti panique est équipé d une serrure à code pour éviter les vols. 5

6 SANITAIRES HOMMES et FEMMES Deux locaux distincts situés au bout du couloir, à l extrémité nord du bâtiment. Sanitaires hommes vue coté fenêtre Sanitaires hommes vue du couloir 6

7 Pour chaque local, on trouve : 4 douches, Douche coté hommes Douche coté femmes 3 water closets WC coté hommes 4 lavabos et 2 éviers pour la vaisselle des utilisateurs du camping. WC coté femmes Lavabos Evier 7

8 Il est envisagé de transformer une des douches du coté femmes en mini buanderie pour y loger une machine à laver destinée aux utilisateurs du camping. L éclairage par réglette fluorescente est controlé par des poussoirs et un télérupteur, avec également un éclairage individuel par ampoule au dessus de chaque douche et WC, commandé par un interrupteur et une réglette incandescente au dessus de chaque lavabo, commandé par un interrupteur intégré. Le sol est revêtu d un carrelage identique à celui du couloir. L accès extérieur se fait à travers un sas équipé d une serrure à code pour éviter les vols. LOCAL TECHNIQUE Situé coté sud ouest du couloir, il contient l armoire électrique générale du bâtiment, ainsi qu un emplacement destiné autrefois à un chauffe eau électrique d appoint, démonté depuis. Il sert de rangement au nécessaire de nettoyage. Il s y trouve également une autre trappe d accès au vide sanitaire (coté sud des ballons ECS) CHAUFFERIE Accessible uniquement par l extérieur du bâtiment coté sud ouest, ce local contient la chaudière et l armoire électrique dédiée. Une cheminée verticale récupère les gaz brulés et les envoie sur le toit du bâtiment. 8

9 INSTALLATION D EAU CHAUDE SANITAIRE & CHAUFFAGE La production de chaleur est assurée par une chaudière au fuel de 75 KW située dans un local dédié (voir supra). La cuve est enterrée à l extérieur. La chaudière alimente deux circuits en paralllèle dont la circulation est assurée par une pompe dédiée : Une destinée à la circulation d eau chaude dans les radiateurs du bâtiment, avec son vase d expansion, Une destinée à alimenter les échangeurs des ballons d eau chaude sanitaire (circuit primaire ECS). L eau froide du raccordement communal alimente un circuit secondaire ECS qui traverse les ballons d eau chaude et aboutit aux douches et robinets du bâtiment. Un troisième circulateur assure la reprise en bout de circuit pour ramener l eau tiède excédentaire vers les ballons. Ballons ECS vus coté nord Ballons ECS vus coté sud avec réglages 9

10 ETAT DU BATIMENT TOITURE La toiture a dépassé le stade de la fin de vie : les tôles sont piquées, déformées et les fixations de celles ci sont mangées à 75%. Il s ensuit des fuites, certes encore limitées, qui provoquent une humidification de la laine minérale d isolation, ce qui entraîne : Une réduction de l efficacité de l isolation, Le pourrissement du faux plafond, Un surpoids considérable de l isolant pouvant entraîner l effondrement du faux plafond, La corrosion de la charpente en acier du comble. Les tôles et pièces de finition sont à remplacer en totalité. L absence de ventilation est à corriger. CHARPENTE DE TOITURE Un examen par la trappe de faux plafond permet de dire que l état général est bon. Un décapage, une reprise de peinture antirouille complète devra être effectuée sur les poutres. 10

11 DEBORDS DE TOITURE A défaut de les remplacer une révision est à prévoir. GOUTTIERES ET DESCENTES EAUX PLUVIALES. Ces éléments sont très dégradés (percements, soudures claquées etc.) et doivent être remplacés en totalité. Pour être complet, il sera nécessaire de procéder à un examen du réseau de reprise des eaux en provenance des descentes d eaux pluviales. FAUX PLAFOND SANITAIRES Le manque d une ventilation correcte de ces locaux et les fuites en toiture ont conduit à une humidification du matériau à base de bois. Il doit entièrement être remplacé dans cette zone. CHAMBRES L état semble correct, un examen par le comble est à faire après dépose des tôles de toiture. 11

12 COULOIR Une zone est humidifiée avec décollement de la peinture, à proximité de la porte d entrée est. MENUISERIES EXTERIEURES PORTES D ACCES AU BATIMENT Les deux portes sont déformées et à remplacer par des modèles plus résistants aux instrusions. FENETRES DES CHAMBRES Elles sont susceptibles de durer encore quelques années moyennant un décapage et une imprégnation de lasure. Les appuis de ces fenêtres ont étés équipés d une tôle de finition mal montée qui de ce fait occasionne plus de dégâts que de protection en sous face. 12

13 FENETRES SANITAIRES Les baies identiques à celles des chambres sont sensiblement dans le même état et susceptible du même traitement. Par contre, tous les châssis situés dans les douches et les WC doivent être remplacés. MENUISERIES INTERIEURES PORTE DES CHAMBRES Elles sont en bon état et susceptibles de durer encore quelques années moyennant une couche de peinture. PORTES D ACCES INTERIEURES SANITAIRES. L accès aux sanitaires depuis le couloir n est pas conforme du fait du débattement des portes qui n est que de 50. PORTES DOUCHES ET WC SANITAIRES Tous les encadrement des douches et WC sont très dégradés par l humidité et à remplacer. Certains présentent des déformations importantes rendant parfois difficile la fermeture. Les portes ont été traitées il y a quelques années (pose de toile et mise en peinture), pour limiter les dégradations, mais il n est plus possible de les conserver en l état. Tout l ensemble de ces huisseries est à remplacer. 13

14 ESCALIERS EXTERIEURS Ils sont très dégradés et posent un problème vis à vis de l accès handicapé. Il sont à reprendre avec une intégration aux rampes d accès qui doivent êtres créées. PORTE PARE FLAMME DE LA CHAUFFERIE Elle est montée à l envers et rend l accès à la chaufferie difficile. Elle présente également d importantes marques de corrosion. Il faudra en outre vérifier si elle est toujours conforme aux règles et normes en vigueur. 14

15 VENTILATION DU VIDE SANITAIRE Les bouches sont très dégradées et ont étés partiellement obstruées lors du doublage de la façade. Certaines, dont le treillis est absent, contribuent ainsi à l humidification du faux plafond dans le couloir en laissant rentrer les eaux pluviales coté facade sud. Les sections sont à vérifier en fonction du compartimentage du vide et à rétablir si nécessaire. REGLEMENTATION RELATIVE A L ACCES AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE L accès au bâtiment est impossible sans aide extérieure à cause des escaliers. L accès aux chambres et au dortoir est donc limité. Le couloir de circulation principale est conforme, le léger rétrécissement au niveau des entrées sanitaires ne pose pas de réel problème. Mais l ouverture des portes des sanitaires réduite (50 ) rend l accès de ceux ci impossible à une personne en fauteuil, ainsi que l accès aux douches à cause des marches de 15 et 25 cm. 15

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE INFRASTRUCTURE ET FONDATIONS - Les fondations seront renforcées si nécessaire suivant l étude de l ingénieur structure

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON 1 PREMIÈRE PRISE DE CONNAISSANCE DE LA MAISON La maison est-elle bien raccordée au réseau d assainissement? Si

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN DESCRIPTIF TECHNIQUE HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN 1/5 La construction sera conforme à toutes les réglementations liées aux bâtiments

Plus en détail

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements Attention: les informations relatives au Code du logement seront mises à jour très prochainement;

Plus en détail

LA ZAC DUGUESCLIN-BEAUMANOIR UN SITE A DECOUVRIR AU CŒUR DE DINAN DES BATIMENTS A INVESTIR DES PARCELLES A AMENAGER

LA ZAC DUGUESCLIN-BEAUMANOIR UN SITE A DECOUVRIR AU CŒUR DE DINAN DES BATIMENTS A INVESTIR DES PARCELLES A AMENAGER LA ZAC DUGUESCLIN-BEAUMANOIR UN SITE A DECOUVRIR AU CŒUR DE DINAN DES BATIMENTS A INVESTIR DES PARCELLES A AMENAGER DINAN EXPANSION - 2, rue Théodore Botrel 22100 Dinan : 02.96.85.47.41 (dimensions et

Plus en détail

AL 4218 - Fronville - Maison de l'instituteur METRE RECAPITULATIF

AL 4218 - Fronville - Maison de l'instituteur METRE RECAPITULATIF FONDS DU LOGEMENT des Familles Nombreuses de Wallonie SCRL Septembre 2009 Aide Locative de Namur Rue Saint-Nicolas, 67 5000 Namur téléphone: 081 420 360 télécopie : 081 420 359 AL 4218 - Fronville - Maison

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

Travaux et entretien du logement

Travaux et entretien du logement Travaux et entretien du logement p. p. En un clin d œil Ce document est là pour vous aider, faites-en bon usage! La réglementation en vigueur, décret d application n 8- du août 98, détermine les interventions

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B Voies Navigables de France - Maison éclusière de Bernès N 46 (8072.M.0029) Equipements communs au site Gestion des Eaux Usées / Eaux de vannes Traitement des eaux usées ancien

Plus en détail

TRIPLEX - 10, rue de la Servie 30000 NÎMES 22/11/12 DESCRIPTIF SIMPLIFIÉ - QUANTITATIF

TRIPLEX - 10, rue de la Servie 30000 NÎMES 22/11/12 DESCRIPTIF SIMPLIFIÉ - QUANTITATIF LOT 01 Désignation des ouvrages U Qté PU HT PT HT TX TVA TVA DEMOLITION - GROS ŒUVRE - COUVERTURE Plans d'étude structure (BETM) 1 Installation de chantier forfait 1,0 0,0 19,60 % 0,0 2 Emport en décharge

Plus en détail

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE 1- GROS ŒUVRE Etanchéité Isolation: Terrassements généraux. Fondations béton

Plus en détail

PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE. Rénovation de 11 logements et parties communes.

PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE. Rénovation de 11 logements et parties communes. PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE Rénovation de 11 logements et parties communes. 313 rue Duguesclin à Lyon. Table des matières 1. Préambule. 2. Caractéristiques

Plus en détail

«Check-list» visite. Par Empruntis

«Check-list» visite. Par Empruntis «Check-list» visite Par Empruntis 1 A l arrivée INTITULE Observation de la rue (bruyant, calme, résidentiel, ) Stationnement facile dans la rue Présence d une place de parking (couvert ou non) Proximité

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE Résidence Seniors AQUARELIA SAINT ETIENNE DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE DE LA RESIDENCE SENIORS NIVEAUX 1 à 8 1- CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1.- Infrastructure 1.1.1-Fondations

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN DESCRIPTIF DE VENTE Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN GROS ŒUVRE Terrassements généraux. Fondations par pieux selon l étude de sol et le calcul du Bureau d Etude Technique (BET). Ossature générale

Plus en détail

nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht

nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht Bâtiment Exemplaire Energie & Eco-construction 2009, Min d Environnement Bxl RE - USE - Revitalisation tissus

Plus en détail

Côté 7ème. Côté 7ème

Côté 7ème. Côté 7ème Côté 7ème Marseille 7ème - 9/11/13 rue Joël Recher Notice descriptive - Bureaux 1 / 5 28/08/2013 Sommaire : 1. Le Bâtiment 1.1. Gros œuvre 1.2. Façades 1.3. Couverture 2. Les aménagements extérieurs 2.1.

Plus en détail

Bordereau de prix pour les travaux par typologie de logements

Bordereau de prix pour les travaux par typologie de logements Borreau prix pour les travaux par typologie logements Fonction Nomenclature Unité Description s ouvrages Lot 1 Plomberie Sanitaires Rue la Bouvino - Bld la gare 1.01 T2 - T3 - T4 - T5 Prix global 1.02

Plus en détail

ENQUÊTE PLANNING - OPC

ENQUÊTE PLANNING - OPC LOT N : 01 VRD ESPACES VERTS GROS ŒUVRE TRAITEMENTS DES FACADES EN JOURS QUELLE TÂCHE Installation de chantier Décapage, Acces provisoire, Plateforme Voiries et Réseaux Divers Terrassements Réseau EP Réseaux

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX GROS OEUVRE FONDATIONS Conformes aux études faites par le bureau d études en stabilité en fonction des moyens d exécution envisagés et de la nature du sol. STRUCTURE Structure

Plus en détail

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Maître d ouvrage SCI Résidence Sévigné 2 rues Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 07 juin

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC GIPSIL-AMEET (Aide au Maintien des Energies de l Eau et du Téléphone) Service Maîtrise de l Energie COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC A la demande : Motif de la demande : Date de la visite : Diagnostic réalisé

Plus en détail

RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY FR. 2 100'000.00

RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY FR. 2 100'000.00 RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY SURFACE HABITABLE M2 275.00 / CUBE SIA M3 1730.00 TERRASSE EN DALLE M2 205.00 COUVERT 1 VOITURE + GARAGE 1 VOITURE TERRAIN PRIVATIF M2 1928.00 FR. 2 100'000.00 PRIX DE

Plus en détail

LOT 1. AMENAGEMENT D'UN POLE ENFANCE/PETITE ENFANCE Bordereau de Prix Unitaire ( BPU ) LOT 1 : GROS OEUVRE. Prix Unitaire (HT)

LOT 1. AMENAGEMENT D'UN POLE ENFANCE/PETITE ENFANCE Bordereau de Prix Unitaire ( BPU ) LOT 1 : GROS OEUVRE. Prix Unitaire (HT) LOT 1 LOT 1 : GROS OEUVRE Fouille Démolition de béton Fourniture et pose d'armature béton Fourniture et pose de treillis soudé Coulage béton (dalle) Élévation en maçonnerie (BBM 20*20*50) et finition d'enduit

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE «Les Jardins de Kerancalvez» à CONCARNEAU CONSTRUCTION DE 13 MAISONS INDIVIDUELLES NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Opération labélisée «BBC Effinergie» Document provisoire La notice descriptive contractuelle

Plus en détail

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Menuiserie : Double vitrage bois 4/12/4 + 2 Velux 4/8/4 + 2 "lucarnes" de toiture. Murs Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Brique rouge alvéolaire 25cm + 7,5cm laine de verre + 7cm brique

Plus en détail

Notice descriptive. CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO TEL : +352 621 510 609 EMAIL : contact@etik-immo.com WEB : www.etik-immo.

Notice descriptive. CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO TEL : +352 621 510 609 EMAIL : contact@etik-immo.com WEB : www.etik-immo. Notice descriptive CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO 1 Généralités: L objet, situé au 5, rue d Arlon à Ecoparc Windhof, est composé de quatre lots commerciaux nommés A,B,C et D d environ 600 m² chacun.

Plus en détail

JAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE. La résidence Le CLOS SAINT PIERRE répond aux exigences du label de performance BBC Effinergie (Bâtiment Basse Consommation)

JAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE. La résidence Le CLOS SAINT PIERRE répond aux exigences du label de performance BBC Effinergie (Bâtiment Basse Consommation) JAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE Le Clos Saint Pierre est une résidence de standing située à Jaux (60880) dans le cadre d une ancienne ferme. Elle comportera 3 bâtiments avec jardins, balcons ou terrasses et emplacements

Plus en détail

«Promotion Grimisuat» document non-contractuel A

«Promotion Grimisuat» document non-contractuel A A Façade sud Façade ouest Façade est Façade nord Rez-de-chaussée Etage Descriptif de construction: bâtiment et garage «Promotion Grimisuat» 1. GROS-ŒUVRE Rez inférieur (chambres) - fondation par radier

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

MAISON dite LE RELAIS ENTREE

MAISON dite LE RELAIS ENTREE MAISON dite LE RELAIS Maison à usage d habitation actuellement vide. On y accède par une porte bois avec une boite aux lettres intégrée avec un marteau sur la porte. Sol : tomettes octogonales pour la

Plus en détail

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE 3 MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE 3 MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES WOLWELANGE RUE DE L EGLISE 3 MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES Maison Bi-familiale Wolwelange est un village luxembourgeois de l'ancienne commune de Perlé, situé dans la commune de Rambrouch. Administration

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

Recherche Famille partenaire pour Projet Bousquet

Recherche Famille partenaire pour Projet Bousquet Recherche Famille partenaire pour Projet Bousquet Environs : à 1.5 km du Fousseret, 6 km de Cazeres et gare SNCF, 2 km de l A 64, prairies, 3 voisins L objet : Bâtiment d habitation sur une parcelle de

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE LOUIS PERGAUD (EXTENSION)

ECOLE MATERNELLE LOUIS PERGAUD (EXTENSION) ECOLE MATERNELLE LOUIS (EXTENSION) JUILLET 2009 NOTICE DESCRIPTIVE 1 PROGRAMME DE L'OPERATION Création d une salle de repos Création de rangements Modification du bureau ZEP Surface totale : 59.12 m2 REGLEMENTS

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE www.arpe-mip.com BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE NIVEAU POUR UN ÉQUIVALENT T EMEN D ÉCLAIR 4 ampoules classiques de 100 W = 560 * 1 lampe halogène de 300 W = 400 * 4 lampes basse consommation de 20 W = 128

Plus en détail

Résidence «Le Clos Blanc» Descriptif de construction. Données fournies sans garantie / Document sans valeur contractuelle

Résidence «Le Clos Blanc» Descriptif de construction. Données fournies sans garantie / Document sans valeur contractuelle Résidence «Le Clos Blanc» Descriptif de construction www.valimmobilier.ch 027 323 22 22 www.valimmobilier.ch 027 323 22 22 DESCRIPTIF DE CONSTRUCTION 1 ENVELOPPE/SOUBASSEMENT 1.1 BETON ET BETON ARME, MACONNERIE

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS Concerne les bâtiments terminés Après le 01/01/1948 Vendredi 24 avril 2009 ASTI 38950 St Martin le Vinoux a.s.t.i@orange.fr Gérard Maubleu le 20/04/2009

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

Résidences Soldanella à Ovronnaz

Résidences Soldanella à Ovronnaz Résidences Soldanella à Ovronnaz D ossier de vente Constructeur : H+H Sion SA - Chemin St-Hubert 5 1950 Sion 027/327.43.20 hhsion@netplus.ch Renseignements : Amandine Verschaeve Pont de Pierre 1610 1911

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Maître d Ouvrage SCCV LES VILLAS DU LAC. une société de. SEIXO PROMOTION BORDEAUX 260 Cours Gambetta 33400 TALENCE LES VILLAS DU LAC

Maître d Ouvrage SCCV LES VILLAS DU LAC. une société de. SEIXO PROMOTION BORDEAUX 260 Cours Gambetta 33400 TALENCE LES VILLAS DU LAC Maître d Ouvrage SCCV LES VILLAS DU LAC une société de SEIXO PROMOTION BORDEAUX 260 Cours Gambetta 33400 TALENCE LES VILLAS DU LAC Avenue des Grands Lacs 40460 SANGUINET Programme immobilier en RT2012

Plus en détail

«VILLA COSY» REALISATION DE 28 LOGEMENTS COLLECTIFS. 4, rocade de la croix St Georges, 77600 Bussy saint Georges

«VILLA COSY» REALISATION DE 28 LOGEMENTS COLLECTIFS. 4, rocade de la croix St Georges, 77600 Bussy saint Georges «VILLA COSY» REALISATION DE 28 LOGEMENTS COLLECTIFS. 4, rocade de la croix St Georges, 77600 Bussy saint Georges NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES EQUIPEMENTS ET PRESTATIONS INTERIEURS MAITRE D OUVRAGE SCCV

Plus en détail

«La Résidence Roland Garros» DINARD

«La Résidence Roland Garros» DINARD «La Résidence Roland Garros» DINARD Construction de 25 logements NOTICE SOMMAIRE DES TRAVAUX Maître d'ouvrage : SCCV RESIDENCE ROLAND GARROS 10, rue de la Rigourdière 35510 CESSON SEVIGNE 2 1.1. Infrastructure

Plus en détail

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

Château de Bussy NOTICE DESCRIPTIVE. St.Julien-en-Beaujolais

Château de Bussy NOTICE DESCRIPTIVE. St.Julien-en-Beaujolais Château de Bussy NOTICE DESCRIPTIVE St.Julien-en-Beaujolais L entreprise BULTEAU CONSTRUCTION, spécialisée dans la restauration de demeures de caractère, vous offre l opportunité de concilier le prestige,

Plus en détail

MAISON ECLUSIERE 8 bis Verlhaguet 82290 LACOURT SAINT PIERRE

MAISON ECLUSIERE 8 bis Verlhaguet 82290 LACOURT SAINT PIERRE MAISON ECLUSIERE 8 bis Verlhaguet 82290 LACOURT SAINT PIERRE PRESENTATION GENERALE Le bâtiment de 10 mètres sur 6 mètres se compose : - au niveau du sous sol : cave et local technique - au niveau de l'écluse

Plus en détail

OBJET : RESIDENCE DE CHENEVIERE SA

OBJET : RESIDENCE DE CHENEVIERE SA DESCRIPTIF OBJET : RESIDENCE DE CHENEVIERE SA Collombey, le 02 octobre 2014 GROS OEUVRE Travaux de maçonnerie Radier et dalles, murs extérieurs s/sol Béton armé. Maçonnerie Murs de façade en briques de

Plus en détail

Contexte et méthodologie de l étude

Contexte et méthodologie de l étude Contexte et méthodologie de l étude Bâtiments étudiés : Pavillon propriété Martin et Varin Aléas toxique (Fai) et thermique (M+) Etablissement Intermarché aléa Toxique (Fai) PHASE 1 Synthèse des phénomènes

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT A LOGEMENTS T2 et T4 1 CHAUDIERES Chaudière u 14 Ventouse verticales T2 avec accessoires u 4 Ventouse verticales T4 avec accessoires et devoiement u 10 Raccordement EF - EC depuis attente u 14 Raccordement

Plus en détail

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER 1/6 LE NEST PARTIES COMMUNES CLOS COUVERT GROS OEUVRE : Fondations suivant étude géotechnique, Dallage béton armé, Réalisation

Plus en détail

Descriptif Technique Sommaire

Descriptif Technique Sommaire Descriptif Technique Sommaire Résidence Le Pavillon Richelieu Toulouse/Borderouge DESCRIPTION DES PARTIES PRIVATIVES GROS ŒUVRE - Installation de chantier avec grue, bureaux et installations sanitaires

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables

Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables Pour des conseils pratiques et gratuits sur la maîtrise de l énergie et les, un énergies renouvelables, contactez

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Espace Info Energie de la CoVe eie.carpentras@aere-asso.com 0490362509 Avec le soutien de : Isolation par l'intérieur des murs extérieurs Isolation

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT Vous avez rendez-vous avec une agence ou avec le propriétaire pour une visite d appartement à vendre

Plus en détail

Patrimoine OPH Réhabilitation énergétique BBC REHAB. Les Oléandres. Bâtiments 11 et 13. PRÉSENTATION DES TRAVAUX Mardi 18 février 2014

Patrimoine OPH Réhabilitation énergétique BBC REHAB. Les Oléandres. Bâtiments 11 et 13. PRÉSENTATION DES TRAVAUX Mardi 18 février 2014 Patrimoine OPH Réhabilitation énergétique BBC REHAB Les Oléandres Bâtiments 11 et 13 PRÉSENTATION DES TRAVAUX Mardi 18 février 2014 Réhabilitation thermique : Le site (60 logements) 2 Réhabilitation thermique

Plus en détail

Maître d'ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D'AMBERT 63600 AMBERT RESTRUCTURATION DE LA SALLE D'ACTIVITES A CHAMPETIERES. Maîtrise d'oeuvre.

Maître d'ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D'AMBERT 63600 AMBERT RESTRUCTURATION DE LA SALLE D'ACTIVITES A CHAMPETIERES. Maîtrise d'oeuvre. Maître d'ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D'AMBERT 63600 AMBERT RESTRUCTURATION DE LA SALLE D'ACTIVITES A CHAMPETIERES D.P.G.F. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire DATE : Novembre 2010 LOT

Plus en détail

LE GOUVERNEMENT DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE ;

LE GOUVERNEMENT DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE ; Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale déterminant les exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d équipement des logements. LE GOUVERNEMENT DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

DG RENOVATION. 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension. VAULX EN VELIN, le 12/03/13

DG RENOVATION. 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension. VAULX EN VELIN, le 12/03/13 DG RENOVATION 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension DEVIS n 100617 VAULX EN VELIN, le 12/03/13 MAITRE D'OUVRAGE M & Mme LEHON 55 CHEMIN DU GRAND VAL 69980 CIVRIEUX D'AZERGUES MAITRE D'OEUVRE DG RENOVATION

Plus en détail

Chalet de Laffrey 20/12/2013

Chalet de Laffrey 20/12/2013 Chalet de Laffrey 20/12/2013 Mise en eau 1) Dans le vestiaire (là où il y a le chauffe eau) Sur le groupe sécurité, fermer la vidange (robinet rouge) du chauffe eau 1/16 de tour à gauche Ouvrir l'eau (robinet

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

Saint Amand. Résidence Barbusse 190 Logements Collectifs Présentation du 11 octobre aux résidents -----

Saint Amand. Résidence Barbusse 190 Logements Collectifs Présentation du 11 octobre aux résidents ----- Saint Amand Résidence Barbusse 190 Logements Collectifs Présentation du 11 octobre aux résidents ----- 1 SA 05 SA 07 2 3 4 5 Nb: Une sous station permettrait de pouvoir mieux réguler le bâtiment B. La

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2009

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2009 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2009 L ordre du jour de la séance du Conseil Municipal du 14 AVRIL 2009 a été transmis aux conseillers municipaux le 25 mai 2009, publié et affiché

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS

Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS IMMEUBLE DE 20 LOGEMENTS Résidence sociale de 14 places, 6 logements familiaux et local

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CHALET

FICHE TECHNIQUE CHALET Chalet FICHE TECHNIQUE CHALET I- DESCRIPTION ET UTILITE DU PRODUIT : C est une construction préfabriquée modulaire, à multiple usages (Habitation, Bureau, Réfectoire, Sanitaire, ), Cette diversité de modules

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DES PRIX

CADRE DE DECOMPOSITION DES PRIX CADRE DE DECOMPOSITION DES CLIMTHERM - Bureau d'études Fluides - M. MISIURNY TOTAL CHAUFFAGE Chaudière gaz à condensation, puissance 700 kw avec brûleur modulant de 15 à 100 % avec rendement 110 % U 1

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

ECO PRET A TAUX ZERO DOM

ECO PRET A TAUX ZERO DOM 0% p TITRE I DE L ARRETE DU 25 MAI 2011 y Dans le cadre de la mise en application de l ECO PTZ DOM tel que définit dans l arrêté du 25 mai 2011, le groupe de travail de la commission technique de la CERBTP

Plus en détail

Le Domaine de Barbateguy

Le Domaine de Barbateguy Le Domaine de Barbateguy Chemin de Linague 64 990 URCUIT DESCRIPTIF SOMMAIRE VILLAS M1, M2, M3, M5, M6, M8 Edition du 30/04/2014 1 A)VILLAS Gros oeuvre 1) Nettoyage du terrain. 2) Fondations des bâtiments

Plus en détail

Devis. Renovation chambre, travaux de peinture(suite a degat d'eau) 1 1.1

Devis. Renovation chambre, travaux de peinture(suite a degat d'eau) 1 1.1 Devis Devis Date Code Client ERL BRAGARENCO 90 RE DE LA DIVISION LECLERC 91160 SALX LES CARTREX Tél.: Mail : 06 79 58 20 18 bragarenco@hotmail.fr Référence : Renovation chambre, travaux de peinture(suite

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

DESIGNATION D UN CONTRACTANT GENERAL POUR LA RENOVATION DE L ECOLE PRIMAIRE JOLIOT CURIE DE FAMARS

DESIGNATION D UN CONTRACTANT GENERAL POUR LA RENOVATION DE L ECOLE PRIMAIRE JOLIOT CURIE DE FAMARS DESIGNATION D N CONTRACTANT GENERAL POR LA RENOVATION DE L ECOLE PRIMAIRE JOLIOT CRIE DE FAMARS Décomposition du prix global et forfaitaire Désignation Quantité Travaux de rénovation Prix nitaire Montants

Plus en détail

Le Village, une réalisation SATIM Notice prestations page 1/6

Le Village, une réalisation SATIM Notice prestations page 1/6 6 maisons de ville 177,avenue de la Division LECLERC à SARCELLES (95) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES PRESTATIONS Une réalisation SATIM 27, allée GAMBETTA 1 er juin 2008 93340 LE RAINCY Le Village, une

Plus en détail

Vue en plan du Sous-sol

Vue en plan du Sous-sol pente 17 % Bâtiment 2 Vue en plan du Sous-sol 01 02 03 04 05 13 14 pente 5 % 15 16 Local technique 06 07 08 09 10 11 12 17 18 54 55 56 19 20 53 37 38 29 30 21 22 52 39 40 31 32 23 24 51 50 49 48 47 46

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail