Un projet pluridisciplinaire autour de la danse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un projet pluridisciplinaire autour de la danse"

Transcription

1 Un projet pluridisciplinaire autour de la danse

2 Entrer en danse en s appuyant sur des liens interdisciplinaires: C est à la fois s appuyer sur: un prétexte initial Un support ou une trame pour oinduire des gestes moteurs; des types de déplacements; des états; oexprimer des émotions, des sentiments; oconstruire et mémoriser une phrase chorégraphique plus ou moins stabilisée

3 Projet interdisciplinaire qui permet de développer des compétences spécifiques à l EPS: Cycle 1 Utiliser un répertoire aussi large que possible d actions élémentaires pour Cycle 2 Réaliser des enchaînements simples d actions élémentaires pour Cycle 3 Réaliser et en chaîner des actions de plus en plus complexes et variées pour Danser Exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états Exprimer corporellement seul ou en groupe, des images, des personnages, des sentiments, des états Exprimer corporellement seul ou en groupe, à partir de musiques, peintures, textes, des images, des personnages, des sentiments, des états Composer Construire une courte séquence dansée associant 2 ou 3 mouvements simples, phrase répétée et apprise par mémorisation corporelle des élans, vitesses, directions Composer une phrase dansée à partir de trois mouvements liés, inscrits dans une direction, une durée, un rythme précis, choisis parce qu ils expriment des univers personnels ou collectifs. Construire dans une phrase dansée jusqu à cinq mouvements combinés et liés, pour donner une intention et susciter du sens, personnels ou collectifs, choisis ou imposés. Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions Entrer en relation «instantanée» avec un ou plusieurs enfants, par imitation, par la proximité dans l espace, par le rythme Construire des relations avec les autres enfants dans une «écoute» corporelle née d élans, de dynamismes, de gestes et de trajets communs Entrer en relation dynamique instantané avec d autres enfants, par les élans, les rythmes ; les directions pour développer le mouvement

4 mais aussi des compétences plus transversales:

5 Ce que disent les programmes: Au cycle 1 Les attendus de fin de cycle 1

6 Aux cycles 2 & 3: Concevoir et réaliser des actions à visées expressive, artistique, esthétique Exprimer corporellement, seul ou en groupe, des personnages, des images, des sentiments, des états Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. S exprimer de façon libre ou en suivant différents types de rythmes, sur des supports variés (musicaux ou non), avec ou sans engins. Réaliser des actions «acrobatiques» mettant en jeu l équilibre (recherche d exploits) et pouvant revêtir un caractère esthétique. Être danseur : - improviser des réponses corporelles en lien avec une consigne précise en mobilisant chaque partie du corps ; - réaliser des enchaînements incluant des locomotions, des équilibres, des manipulations ; - connaître les composantes de l espace (espace corporel proche, espace de déplacement, espace scénique) et répondre corporellement à des consignes sur les directions, les niveaux, les tracés et les dimensions ; - entrer en relation avec les structures rythmiques et la mélodie de la musique ; - intégrer son mouvement dans une durée ; - accepter de danser à deux, à plusieurs ; - varier les modes de communication (rôles meneur/mené, imitation, danse en miroir ) - accepter le regard des autres. Être chorégraphe en composant une phrase dansée : - assembler 3 à 4 mouvements inventés ou proposés pour constituer une courte chorégraphie ; - écouter les propositions des autres - aider un camarade à compléter sa chorégraphie en lui proposant d autres idées. Être spectateur : - regarder, écouter l autre ; - communiquer son ressenti au danseur. Être danseur : - faire évoluer ses réponses corporelles en jouant sur les déséquilibres, les rotations, les passages au sol ; - jouer sur l amplitude du mouvement, l exagération du geste en fonction de l intention ; - utiliser les composantes de l espace, jouer corporellement avec les directions, les niveaux, les tracés et les dimensions ; - ajuster son mouvement à une durée donnée ; - mémoriser un enchaînement et le reproduire. Être chorégraphe en composant une phrase dansée : - choisir 3 à 5 mouvements et les assembler pour créer une courte chorégraphie ; - formuler un point de vue sur la danse des autres. Être spectateur : - accepter des messages différents. Exprimer corporellement des personnages, des images, des sentiments pour communiquer des émotions en réalisant une petite chorégraphie (3 à 5 éléments), sur des supports sonores divers.

7 3 dimensions dans la danse: Rôle de danseur ( C1) Rôle de spectateur (C1-C2-C3) Rôle de chorégraphe (C1-C2-C3) Pour autant, ces rôles peuvent déjà commencer à être initiés au Cycle1, notamment celui de spectateur.

8 PS MS GS DANSEUR SPECTATEUR Chorégraphe DANSEUR SPECTATEUR CHOREGRAPHE DANSEUR SPECTATEUR CHOREGRAPHE

9 Développer la dimension de danseur: il exprime corporellement des personnages, des images, des sentiments, des émotions, des états. il compose en construisant une courte séquence dansée en associant 2 ou 3 mouvements simples il utilise un répertoire d actions motrices variées il se repère dans l espace scénique il identifie les éléments incontournables de la danse (début/fin) il ose s engager dans l action il nomme des actions

10 Développer la dimension de spectateur: Le spectateur est actif il nomme des actions il exprime des émotions il identifie l espace de la scène il utilise le vocabulaire spécifique il identifie les éléments incontournables de la danse (début/fin)

11 Développer la dimension de chorégraphe: il repère et nomme des actions il assemble 2 ou 3 mouvements inventés il s exprime, fait des choix et les argumente il écoute les propositions des autres

12 Projet interdisciplinaire: les entrées Entrée littérature: Albums de jeunesse: Ex: «Le nuage bleu»: Ex: Ponti

13 Entrée arts visuels: :Dubuffet Léger

14 Entrée arts visuels: :Pollock Keith Haring

15 Entrée arts visuels: :Le Gwen Matisse

16 Entrée arts visuels: :Miro

17 Entrée Education Musicale: Ecoute d œuvres: Musiques qui évoquent des sentiments,des ambiances Musiques qui permettent un travail autour du ryhme Musiques qui donnent «envie de.» tourner, sauter, rouler (verbes d actions)

18 Projet interdisciplinaire: la démarche Des aller-retours entre le support déclencheur et la danse; Le rôle de l enseignant/ les rôles des élèves Place du langage (lien entre agir et dire) Place de la trace (carnet de bord) Les différents temps (recherche,répertoire d actions, choix, assemblage des éléments, présentation)

19 Finaliser le projet Donner à voir..ou non Ce n est pas le produit fini qui importe c est le chemin pour y parvenir et les apprentissages qui se sont construits au travers du projet Ce que l on donne à voir Place et rôle de la musique

20 Des outils, des références Des rituels d entrée en danse pour le début de chaque séance D autres situations :Site USEP 42 Un logiciel gratuit pour mixer des musiques: AUDACITY à télécharger sur le net

21 Des éléments pour se constituer une discographie Le site «DEEZER» offre la possibilité d écouter des morceaux gratuitement (5h par mois)..bien pratique pour faire son choix. Il est possible de les télécharger ensuite à moindre coût. A titre indicatif, quelques noms d auteurs dont les morceaux se prêtent plutôt bien à la danse contemporaine avec des élèves (nombreux repères possibles dans la musique): René AUBRY Pascal COMELADE Hugues LE BARS Christophe ROCHE Yann TIERSEN Camille TORGUE & HOUPPIN

22 Pour aller plus loin.. Projet rencontres DANSE à l ECOLE sur le secteur d Andrézieux Travail avec une chorégraphe Rencontres des classes le 23/05 Aide /accompagnement possible CPC

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle Carnet de suivi des apprentissages d Enzo à l école maternelle 2014-2015 École maternelle : section TPS 2015-2016 École maternelle : section PS 2016-2017 École maternelle : 2017-2018 École maternelle :

Plus en détail

Adapter ses déplacements environnements ou des contraintes variés

Adapter ses déplacements environnements ou des contraintes variés dapter ses déplacements environnements ou des contraintes variés Compétence Essayer divers types de déplacements : 4 pattes, divers types de marches Se déplacer dans Vers les activités gymniques : sauter,

Plus en détail

Balade géométrique Rond, carré, triangle. et puis quoi encore???

Balade géométrique Rond, carré, triangle. et puis quoi encore??? Problématiques du congrès : 4. Traces et expérience du monde 4.4 Traces et sciences de l observation Balade géométrique Rond, carré, triangle. et puis quoi encore??? Réalisé par Lisbeth Ney et Evelyne

Plus en détail

FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée

FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée Jean-Charles Bousquet, académie de Toulouse Niveau et thème du programme Seconde, Première. Autres niveaux et thèmes de programme possibles Quatrième,

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Jeux de balles au cycle 1

Jeux de balles au cycle 1 Jeux de balles au cycle 1 Construire et développer des gestes différents Pour réaliser une performance LA REFERENCE AUX PROGRAMMES 2008 : L activité physique et les expériences corporelles contribuent

Plus en détail

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LES PROGRAMMES L' objectif essentiel de l' école maternelle est l' acquisition d' un langage riche, organisé et compréhensible par l' autre. IO p 12 TRAVAILLER LE LANGAGE

Plus en détail

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Comprendre et s exprimer à l oral Domaines du socle : 1, 2, 3 Lire Domaines du socle : 1, 5

Plus en détail

UN ABÉCÉDAIRE MULTIMEDIA Steve BLAZEK PRNE 68

UN ABÉCÉDAIRE MULTIMEDIA Steve BLAZEK PRNE 68 UN ABÉCÉDAIRE MULTIMEDIA Steve BLAZEK PRNE 68 IMAGIERS ET ABÉCÉDAIRES Définition Un imagier est un regroupement de photographies ou dessins présentant des objets, animaux, personnages isolés ainsi que

Plus en détail

Titre du projet : Ecole(s) concernée(s) :.. Circonscription(s) :..

Titre du projet : Ecole(s) concernée(s) :.. Circonscription(s) :.. Projet pédagogique EPS détaillé impliquant des intervenants extérieurs Document de référence à joindre à la fiche projet de toute demande d agrément (formulaires 2 et 3) Nom de la structure CENTRE EQUESTRE

Plus en détail

LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE. Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud

LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE. Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud 1 LES COMPTETENCES A DEVELOPPER, EN RELATION AVEC LE BO 2002-2ans : verbaliser - 3

Plus en détail

La bataille la réussite. Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage

La bataille la réussite. Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage La bataille la réussite Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage Analyse de : La bataille / La réussite Connaissances et compétences visées Obstacles potentiels (du point de vue

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

ANDRE Delvine SPORT ET ART

ANDRE Delvine SPORT ET ART ANDRE Delvine SP01 TC02 P10 SPORT ET ART Au premier coup d œil, pratique sportive et expression artistique sont deux choses, qui à priori n ont pas de points communs, ni de lien particulier. En effet,

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE II

LIVRET D EVALUATION CYCLE II LIVRET D EVALUATION CYCLE II NOM : Photo de l élève Prénom : Né(e) le :. Langue(s) parlée(s) avec la mère :. Langue(s) parlée(s) avec le père :.. Autre langue parlée à la maison : SCOLARITE ANNEES ECOLES

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4. Sciences, technologie et société. Physique-Chimie / Éducation Musicale

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4. Sciences, technologie et société. Physique-Chimie / Éducation Musicale Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 EPI 3 e Sciences, technologie et société Physique-Chimie / Éducation Musicale À propos des sons Présentation de l EPI DESCRIPTION SYNTHÉTIQUE

Plus en détail

Initions-nous à la programmation

Initions-nous à la programmation Retour sur l initiation à la robotique : Nous avons appris : 12 Initions-nous à la programmation Noms des participants : Décrivez votre travail d équipe : Port PC (pour lancer le programme) Nous voulons

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux.

La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux. Liaison GS/CP La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux. Ses objectifs constituent l aboutissement de ceux de l école

Plus en détail

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté.

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté. TOUR DE L ILE. Niveau et objectifs pédagogiques : classe de 5 ème (possible dès la 6 ème ) L élève extrait des informations de plusieurs documents, engage une démarche en plusieurs étapes, effectue des

Plus en détail

GYMNASTIQUE RYTHMIQUE ET ACTIVITES GRAPHIQUES EN MATERNELLE

GYMNASTIQUE RYTHMIQUE ET ACTIVITES GRAPHIQUES EN MATERNELLE GYMNASTIQUE RYTHMIQUE ET ACTIVITES GRAPHIQUES EN MATERNELLE Dossier réalisé par les conseillers pédagogiques en EPS du Pas-de-Calais (2009-2011). I - QUELQUES PRINCIPES REGISSANT LES ACTIVITES GRAPHIQUES

Plus en détail

Activités d expression orale. Les jeux de rôles

Activités d expression orale. Les jeux de rôles Activités d expression orale Les jeux de rôles Description Les jeux de rôles sont de courtes mises en scène où l élève se met dans la peau d un personnage. Ces activités d expression axées sur l interprétation

Plus en détail

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Cours Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Situation du cours Outils de recherche d emploi Programme d études Intégration socioprofessionnelle Dimension Choix professionnel

Plus en détail

Adapter ses déplacements à différents types d environnements

Adapter ses déplacements à différents types d environnements Un exemple d unité d apprentissage : ORIENTATION CP-CE1 Adapter ses déplacements à différents types d environnements activités d'orientation : retrouver quelques balises dans un milieu connu.bo juin 2008

Plus en détail

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Cycle 3 Niveau : CM Champ disciplinaire : EPS Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Compétences disciplinaires pour la séquence : Concevoir et réaliser des actions

Plus en détail

PROJET D'EVEIL SONORE

PROJET D'EVEIL SONORE PROJET D'EVEIL SONORE et MUSICAL PETITE ENFANCE Parce que la ville de Metz considère que l'accès aux loisirs, aux arts et à la culture représente un fondement du développement et du bien-être de l'enfant,

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Levrioù e brezhoneg, mar plij!

Levrioù e brezhoneg, mar plij! Galv da raktresoù Appel à projets Levrioù e brezhoneg, mar plij! Levrioù nevez e brezhoneg evit ar vugale Nouveaux livres en breton pour les enfants Cahier des charges de l appel à projets - «Levrioù e

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

programme d'eps ACTIVITES Temps Espace Vocabulaire Catégorisation

programme d'eps ACTIVITES Temps Espace Vocabulaire Catégorisation programme d'eps ACTIVITES Temps Espace Vocabulaire Catégorisation Course d orientationniveau 1 Course d orientation Choisir et conduire un déplacement pour trouver des balises, à l aide d une carte, en

Plus en détail

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons www.festivalshakespeare.fr Du 23 au 31 Juillet 2016 (Dates à confirmer) Tournon sur Rhône Tain l Hermitage Le Festival

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL Fiche n 4 LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL La réforme du lycée est entrée en vigueur à la rentrée 2010 avec la nouvelle classe de Seconde. Des ressources pour faire la

Plus en détail

Sommaire. Une littérature de jeunesse à partager avec les très jeunes enfants (0/3 ans)

Sommaire. Une littérature de jeunesse à partager avec les très jeunes enfants (0/3 ans) FORMATIONS Dans une optique d ouverture culturelle et de plaisir, L.I.R.E. à Paris propose aux tout-petits accompagnés de leurs parents ou de professionnels référents, un éveil aux livres. L association

Plus en détail

Le vélo. Les conditions réglementaires ORGANISATION DE L ACTIVITE

Le vélo. Les conditions réglementaires ORGANISATION DE L ACTIVITE Le vélo Les conditions réglementaires ORGANISATION DE L ACTIVITE Préalables à l activité Pour mettre en œuvre cette activité, la demande d'autorisation de sortie (annexe 1 ou 1 bis) signée par le Directeur

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

Document d application

Document d application École maternelle Agir et s exprimer avec son corps Document d application Projet proposé par le groupe d experts Les objectifs poursuivis - Favoriser la construction des actions motrices fondamentales

Plus en détail

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel. La classe de 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Document d accompagnement pédagogique I- Le cadre réglementaire Il est défini par la circulaire n 2011-128 du 26 aout 2011, publiée au BO

Plus en détail

Accueil des classes à la Médiathèque Stéphane-Hessel Mode d emploi

Accueil des classes à la Médiathèque Stéphane-Hessel Mode d emploi Accueil des classes à la Médiathèque Stéphane-Hessel Mode d emploi www.mediatheque.ville-montlouis-loire.fr Infos pratiques Pourquoi accueillir les classes à la médiathèque? Faire découvrir le lieu, son

Plus en détail

LES AVENTURES DE PENSATOU ET TÊTANLERE

LES AVENTURES DE PENSATOU ET TÊTANLERE LES AVENTURES DE PENSATOU ET TÊTANLERE APPRENDRE LA DANSE MODERNE AUX ENFANTS. En principe, si l on donne une consigne du type «danser sur une musique», on constate les effets suivants : - Les enfants

Plus en détail

CONCOURS EPITA GUIDE 2011 Ouvert aux élèves des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles CPGE

CONCOURS EPITA GUIDE 2011 Ouvert aux élèves des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles CPGE CONCOURS EPITA GUIDE 2011 Ouvert aux élèves des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles CPGE Devenir Ingénieur Diplômé de l EPITA : c est décider de faire partie de celles et ceux qui feront le monde

Plus en détail

L ÉVALUATION EN QUESTION

L ÉVALUATION EN QUESTION L ÉVALUATION EN QUESTION Maître de conférences, HDR, en sciences de l éducation Directrice du service de formation à distance, Faculté des Arts, Lettres, Langues et Sciences humaines Aix-Marseille Université

Plus en détail

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles Références : - Référentiel des compétences professionnelles des métiers du

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE

LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE Outils et contenus pour construire une unité d apprentissage cohérente 1. Définition LES PARCOURS DE MOTRICITE EN MATERNELLE - Un parcours est un ensemble structuré

Plus en détail

M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF

M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER Les dispositifs d'accompagnement ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF Édito L accompagnement des pratiques Musiques Actuelles

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION

COURSE D ORIENTATION FICHE CYCLE 2 COURSE D ORIENTATION Compétence propre à l EPS Adapter ses déplacements à différents types d environnements Définition : La course d orientation est une course contre la montre qui se déroule

Plus en détail

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISAGES CONSIGNES :

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISAGES CONSIGNES : LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISAGES Langage en situation Période n 5 MS CONSIGNES : COLLER, COLORIER, ETENDRE Comprendre le sens des consignes : coller, colorier, étendre. Pouvoir reconnaître le symbole

Plus en détail

LES APPROCHES QUALITATIVES

LES APPROCHES QUALITATIVES LES APPROCHES QUALITATIVES L objectif est d interviewer et d analyser les personnes prises séparément ou en groupe afin de dégager des hypothèses explicatives. Ces dernières seront ensuite vérifiées a

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C2 ) ( chaque fois que cela sera possible on expérimentera des lancers lourds )

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C2 ) ( chaque fois que cela sera possible on expérimentera des lancers lourds ) SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C2 ) ( chaque fois que cela sera possible on expérimentera des lancers lourds ) I. LANCER LOIN DES OBJETS DIFFERENTS 1. Lancer les objets le plus loin

Plus en détail

Carnet de Suivi des Apprentissages

Carnet de Suivi des Apprentissages Ecole de Adresse Téléphone Carnet de Suivi des Apprentissages NOM ELEVE PRENOM ELEVE Date de naissance CARNET SUIVI DES APPRENTISSAGES - Circonscription d YVETOT 1 Parcours scolaire Année PS : 20.. / 20..

Plus en détail

Mise en place du réseau 12 novembre 2009.

Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Rappel du contexte. La période actuelle est marquée par un certain nombre d interrogations, voire d inquiétudes, sur la mise en place des politiques enfance/jeunesse

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections INSPECTION ACADÉMIQUE Année scolaire 2015-2016 DES PYRÉNÉES ATLANTIQUES Circonscription ANGLET Ecole des Arènes 64100 Bayonne ce.ienanglet@ac-bordeaux.fr tel : 05 59 59 37 37 L Inspectrice de l Education

Plus en détail

Arts plastiques. Tableaux des compétences travaillées en arts plastiques aux cycles 2, 3 et 4

Arts plastiques. Tableaux des compétences travaillées en arts plastiques aux cycles 2, 3 et 4 Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 Arts plastiques Articulations entre référentiel de compétences en arts plastiques, domaines du socle commun de connaissances, de compétences

Plus en détail

Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010

Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010 Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010 1 Sommaire Une réforme pour qui? Une réforme pour quoi? Objectifs et bénéfices attendus - Répondre plus rapidement

Plus en détail

L importance du jeu dans le processus d apprentissage. 2 - Maternelle. Présentiel. Circonscription de La Tour du Pin Janvier 2014

L importance du jeu dans le processus d apprentissage. 2 - Maternelle. Présentiel. Circonscription de La Tour du Pin Janvier 2014 L importance du jeu dans le processus d apprentissage Présentiel 2 - Maternelle Circonscription de La Tour du Pin Janvier 2014 Objectifs : Compléter, actualiser ses connaissances Réfléchir sur sa pratique

Plus en détail

Groupe «Math, TICE et surdité»

Groupe «Math, TICE et surdité» Sommaire Groupe «Math, TICE et surdité» Compte-rendu d activités Deux années de 2008 à 2010 - Présentation de travaux du groupe - Adresse des sites pour l accès aux travaux du groupe - Points essentiels

Plus en détail

LE CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES DE SAMI EXEMPLE 1

LE CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES DE SAMI EXEMPLE 1 LE CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES DE SAMI EXEMPLE 1 e Le carnet de suivi des apprentissages présenté est celui d un enfant de moins de trois ans. Il couvre la période de septembre à février. Il sera

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion (DEG) Mention «Marketing» Spécialité «Marketing stratégique et opérationnel» à finalité recherche

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOLAIRE ITALIEN

LE SYSTÈME SCOLAIRE ITALIEN Istituto Comprensivo G. Civinini, Albinia Projet Comenius 2012-2014 Les adolescents européens et l évolution du monde du travail LE SYSTÈME SCOLAIRE ITALIEN L'école publique en Italie est obligatoire de

Plus en détail

LE TRAIN, UN «OBJET TECHNIQUE»

LE TRAIN, UN «OBJET TECHNIQUE» SÉCURITÉ FERROVIAIRE LE TRAIN, UN «OBJET TECHNIQUE» Pistes d animation pour l enseignant Niveaux : École élémentaire / cycle 3 Durée : 2 à 3 séances Domaines transversaux : Maîtrise de la langue, sciences

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE»

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» Guide d élaboration du plan de formation incluant les PFMP Document d aide à destination des équipes d établissement

Plus en détail

RÉCRÉ A SPORTS. Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com

RÉCRÉ A SPORTS. Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com RÉCRÉ A SPORTS Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com RECREASPORTS : Siret n 522 341 544 00016 - RC Pro : Allianz Actif Pro n 45648037 LA GYMNASTIQUE

Plus en détail

LE JEU A L ECOLE MATERNELLE. Introduction

LE JEU A L ECOLE MATERNELLE. Introduction LE JEU A L ECOLE MATERNELLE Introduction L enfant passe six heures par jour de trois à six ans à l école maternelle. On doit donc de lui proposer des activités qui, au fur et à mesure de l évolution de

Plus en détail

TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS

TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS TRAVAIL D OBSTACLES CHEZ LES JEUNES DEMI FONDEURS Le jeune demi-fondeur reste avant tout un athlète complet et doit être formé en ce sens. Il doit pouvoir exprimer pleinement son potentiel en développant

Plus en détail

Tu as un choix à faire. Depuis septembre 2010, des choix sont possibles. Document d information 1 re, 2 e et 3 e secondaire

Tu as un choix à faire. Depuis septembre 2010, des choix sont possibles. Document d information 1 re, 2 e et 3 e secondaire Tu as un choix à faire. Depuis septembre 2010, des choix sont possibles Dans la foulée des projets entrepris pour la rentrée 2010, deux projets touchent particulièrement le cursus scolaire des élèves du

Plus en détail

PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE. 3Heures

PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE. 3Heures Collège Les Ormeaux BP 60818 35008 RENNES cedex PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE 3Heures Mars 2005 OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE Ce qui existe en 2004/2005! Projet découverte de l entreprise

Plus en détail

VISAGES Faites passer l émotion à 360

VISAGES Faites passer l émotion à 360 VISAGES Faites passer l émotion à 360 24 rue Pasteur 92800 Puteaux Tel +33 (0)8 74 55 86 17 Fax +33 (0)1 46 69 03 16 www.visages.biz info@visages.biz Sommaire Notre société... page 3 Nos Produits Photo

Plus en détail

«Réalisation d un gyrophare»

«Réalisation d un gyrophare» Collège Jean ROSTAND (Lamotte Beuvron) Jean-Luc AUPET (Sciences Physiques) et Matthieu PASDELOUP (Technologie) «Réalisation d un gyrophare» I. Caractéristiques du projet Disciplines impliquées : Sciences

Plus en détail

Date : Résultats d apprentissage : L élève sera capable de Mathématiques

Date : Résultats d apprentissage : L élève sera capable de Mathématiques Leçon : Composer de nouvelles formes géométriques par impression Durée : 60 minutes Matériel nécessaire : Chanson éducative Rond triangle Carré disponible sur le site Internet suivant : http://www.youtube.com/watch?v=qmohewh

Plus en détail

Situations. le temps du sablier. Activité : Course longue Niveau : Cycle 1. Compétence spécifique. Compétence en fin de cycle

Situations. le temps du sablier. Activité : Course longue Niveau : Cycle 1. Compétence spécifique. Compétence en fin de cycle le temps du sablier Activité : Course longue Niveau : Cycle 1 Compétence spécifique adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés Compétence en fin de cycle Par la pratique d'activités

Plus en détail

Activité support : Se cacher

Activité support : Se cacher AIDE A LA CONSTRUCTION D UN MODULE D APPRENTISSAGE EN EDUCATION PHYSIQUE visée : S exprimer sur un rythme musical ou non, avec engin ou non ; exprimer des sentiments et des émotions par le geste et le

Plus en détail

Catalogue d ateliers artistiques

Catalogue d ateliers artistiques Catalogue d ateliers artistiques Contact : Hanh Claire LAM hanhclaire@momartre.com 06 24 51 89 52 DISCIPLINE 1/ ARTS PLASTIQUES A la découverte d un artiste SOMMAIRE 1. A la découverte de Keith Haring

Plus en détail

Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques. les activités. scolaires. périscolaires. extrascolaires

Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques. les activités. scolaires. périscolaires. extrascolaires Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques les activités scolaires. périscolaires. extrascolaires Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques 20 rue Saint-Sauveur loco Le Service Education, Périscolaire et Cultes

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

«Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie»

«Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie» «Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie» L objectif de la formation : > Une formation pour apprendre à vous ressourcer, devenir vous mêmes, ou encore apprendre à aller au bout de vos rêves. «Mieux

Plus en détail

Aménagements pédagogiques pour les élèves avec troubles envahissants du développement. Catherine Chermain enseignante spécialisée I.M.

Aménagements pédagogiques pour les élèves avec troubles envahissants du développement. Catherine Chermain enseignante spécialisée I.M. Aménagements pédagogiques pour les élèves avec troubles envahissants du développement Catherine Chermain enseignante spécialisée I.M.E Henri Lafay Les enfants souffrant d autisme se caractérisent par des

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles Des fausses élections dans ton école : L avenir nous appartient! 1 Table des matières 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? a. Si tu ne t'occupes pas de la politique, la politique

Plus en détail

PSYCHO EDUCATIONAL PROFILE 3ème VERSION (PEP- 3) Profil Psycho Educatif

PSYCHO EDUCATIONAL PROFILE 3ème VERSION (PEP- 3) Profil Psycho Educatif PSYCHO EDUCATIONAL PROFILE 3ème VERSION (PEP- 3) Profil Psycho Educatif Cet outil a été créé par l équipe américaine de Caroline du Nord d Eric Schopler 1. La troisième version a été commercialisée en

Plus en détail

Document CIO Saint Germain en Laye - M.A. Hutin - Après la Seconde - Avril 2015 (V2) - Page 1

Document CIO Saint Germain en Laye - M.A. Hutin - Après la Seconde - Avril 2015 (V2) - Page 1 Document CIO Saint Germain en Laye - M.A. Hutin - Après la Seconde - Avril 2015 (V2) - Page 1 Le bac STMG : Sciences et technologies du management et de la gestion Affectation par procédure AFFELNET (voir

Plus en détail

DEMARCHE D APPRENTISSAGE

DEMARCHE D APPRENTISSAGE Ces quelques propositions d exercices couvrent une grande partie de l activité gymnastique telle qu elle peut être présentée aux cycles 2 et3. Cet inventaire n est bien entendu pas exhaustif. Les situations

Plus en détail

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours Le cours Techniques et dynamique de la fonction «conseil» s adresse à tous les étudiants et étudiantes intéressés par la

Plus en détail

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 ANNEXE II c : DÉFINITION DES ÉPREUVES ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 À partir du dossier de définition d une installation de production d énergie utilisant une énergie renouvelable,

Plus en détail

GRF ENTEA 2008-2010. La différenciation pédagogique se justifie par l hétérogénéité des apprenants (motivation, culture, modes de travail, modes

GRF ENTEA 2008-2010. La différenciation pédagogique se justifie par l hétérogénéité des apprenants (motivation, culture, modes de travail, modes Rapport Final Années : 2008-2010 Titre du GRF : Année de lancement du GRF : 2008 Animateurs du groupe : Philippe Bader, PLP lycée Joseph Storck Guebwiller, et Miloud Benayed, Maître de conférences, Université

Plus en détail

DOCUMENTS et OUTILS PPRE

DOCUMENTS et OUTILS PPRE Académie de Besançon Commission académique PPRE Octobre 2008 DOCUMENTS et OUTILS PPRE TITRE : EXEMPLES DE PPRE PROPOSES EN COLLEGE OBJET- DESTINATION : EQUIPE PEDAGOGIQUE - ENSEIGNANTS GUIDE D UTILISATION:

Plus en détail

Fiche de méthode pour l épreuve HISTOIRE DES ARTS. Diplôme National du Brevet des Collèges Session juin 2016 épreuve coefficient 2

Fiche de méthode pour l épreuve HISTOIRE DES ARTS. Diplôme National du Brevet des Collèges Session juin 2016 épreuve coefficient 2 Fiche de méthode pour l épreuve HISTOIRE DES ARTS Diplôme National du Brevet des Collèges Session juin 2016 épreuve coefficient 2 L ÉPREUVE HDA Elle est constituée d une épreuve orale, présentée devant

Plus en détail

Comment construire le projet de service? Quelques éléments de référence

Comment construire le projet de service? Quelques éléments de référence Comment construire le projet de service? Quelques éléments de référence C. Vandoorne, G. Absil, SCPS APES-ULg Demi-journée à destination des professionnels de PSE Bruxelles 15 mai 2013 Plan de l exposé

Plus en détail

AU TRAVERS DU DESIGN GRAPHIQUE. Champ du programme : appréhender son espace de vie. Compétences évaluées dans l investigation :

AU TRAVERS DU DESIGN GRAPHIQUE. Champ du programme : appréhender son espace de vie. Compétences évaluées dans l investigation : L ECOLOGIE AU TRAVERS DU DESIGN GRAPHIQUE Champ du programme : appréhender son espace de vie Domaine : design graphique Axe d étude : L écologie Classe : 2nde bac pro Compétences évaluées dans l investigation

Plus en détail

Utilisation du numérique en EPS

Utilisation du numérique en EPS Utilisation du numérique en EPS Un exemple en badminton (N3) 1 Maud-Eva COPY Carole LEBOEUF 2 Présentation générale Compétence attendue N3: S investir et produire volontairement des trajectoires variées

Plus en détail

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir.

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir. LA PROBLEMATIQUE En ce qui concerne le rôle du leader d une équipe et leurs rapports de travail qui se déroulent dans une entreprise, on peut envisager s ils pouvaient apparaître des différents problèmes

Plus en détail

La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France,

La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France, La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France, Dans le cadre du programme de résidences-mission d'artistes à des fins d'action culturelle

Plus en détail

FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS. Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016. Des formations faites pour vous sur votre territoire

FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS. Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016. Des formations faites pour vous sur votre territoire FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS Des formations faites pour vous sur votre territoire De la théorie à la pratique, un programme complet et adapté Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016 F O R M A T

Plus en détail

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Dossier de presse Contact presse Rectorat : Laurence Veteau - Tél. : 02 40 37 33 13 -

Plus en détail

Centre d art La Malmaison

Centre d art La Malmaison Centre d art La Malmaison à destination des classes des écoles élémentaires (cycles 2 et 3) Projet proposé par le Centre d art La Malmaison Document réalisé par la Direction des Affaires Culturelles de

Plus en détail

STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion

STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Tout savoir sur la série STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ESSENTIEL SUR LA SÉRIE STMG La série Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) est centrée sur

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Favoriser la professionnalisation des intervenants à domicile auprès de personnes en HANDEO 38 EN QUELQUES MOTS Les missions principales du Pôle Ressources Local : o Centre

Plus en détail

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES DES OUTILS AU SERVICE DE LA FORMATION DE LA PERSONNE & DU Depuis plus de 70 ans, La Jeunesse au Plein Air milite pour le départ de tous les enfants en vacances. Elle soutient ainsi financièrement le départ

Plus en détail

Projet Pédagogique Classe préparatoire 2015/2016

Projet Pédagogique Classe préparatoire 2015/2016 Projet Pédagogique Classe préparatoire 2015/2016 La classe préparatoire La classe préparatoire est liée à la CinéFabrique dans sa pédagogie. Elle est accessible par un concours distinct. Elle dure 10 mois,

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) LICENCE Arts, Lettres, Langues mention Langues Littératures et Civilisations Etrangères spécialité ANGLAIS Autorité responsable

Plus en détail