REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TOURISME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TOURISME"

Transcription

1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TOURISME

2 INTRODUCTION: La mer couvre 70 % de notre globe et constitue un secteur essentiel de l économie mondiale. La mer peut nous apporter des solutions durable pour l avenir qui permettent de: - répondre aux défis alimentaires et énergétiques - aux besoins du transport et du commerce - aux équilibres climatiques et géopolitiques

3 culture Loisirs Rêves Mais: Source de conflit.

4 En 2010: La capacité d acceuil est de: lits. 755 agences de voyages. 6.9 million de touristes avec 35.6 million de nuitées millions de dinars entrés en devise.

5 La navigation de plaisance apparaît souvent aux yeux du public comme une activité sportive et saisonnière. La plaisance est un métier à part entière qui exige, comme au commerce et à la pêche, une grande expérience de la mer et de la navigation, ainsi que le sens du service.

6 Le nautisme regroupe 275 millions de touriste et produit 253 milliards de dollars de recettes annuelles. L'offre de plaisance en méditerrané: plus de 1500 ports, Km de côte et amarrages avec une flotte de bateaux dont dépasse les 6 mètres de long. En effet 80% du nautisme en méditerrané est partagé entre la France, l'italie et l'espagne. Alors quelapartdelatunisieetlemarocnedépasse pas les 2%.

7 La Tunisie possède 6 ports de plaisance en activité avec une capacité d'amarrage de Un programme de mise en place de nouveau port est en cour pour atteindre une capacité totale de 8000 amarrages à l'horizon Tout au long des côtes s'installe prés de 160 bases nautiques et 20 centres de plongées outre les plages aménagés et le flux en croissance des croisières. Les études ont démontrés que le développement de ces activités permettra la création de emplois directs et indirects à l'horizon 2016.

8 Nombre de passagers Taux d augmentation % % % % % %

9 Deux remarques s imposent: Absence d un organisme ou institution qui offre une formation pour les métiers de plaisance nautique. Les modalités de gestion actuelle des ports de plaisance et les activités exercés ne permettent pas le développement des métiers de plaisance

10 La diversification des produits portuaire de plaisance. Le charter: des métiers à bord et d autres à terre L hébergement portuaire L escale L événementiel etc La touristification des ports de plaisance. Donner une qualification touristiques aux ports de plaisance Passer de la gestion de place vers l offre de service Déterminer les attentes en termes de nouveaux services

11 Du port point d attraction au port émetteur de flux. La plaisance nautique: industrie nautique.

12 97% des échanges extérieurs tunisiens sont assurés par voie maritime. un changement qualitatif grâce aux réformes apportées et qui porte sur: La libéralisation des services l'incitation de l'initiative privée le renforcement de l'infrastructure et la révision des modalités de gestion dans les ports.

13 La flotte de commerce internationale tunisienne compte quatre armements qui gèrent: 12 navires en propriété ou affrètement. La CTN La CTN réalise environ 90% de l activité tunisienne du transport maritime international.

14 Les emplois dans le transport maritime sont à analyser en deux catégories : Les emplois sédentaires: Ce sont toutes les fonctions terrestres des armements ( gestion des navigants, administratifs, commercial.) Les emplois de navigants: Ce sont toutes les fonctions occupées par les marins: Officiers et membres d équipage Les agents du service général

15 Les besoins en personnels navigants qualifiés seront inévitablement en augmentation au cours des prochaines années pour les raisons suivantes : L augmentation du nombre d unités navigantes évoquées ci avant, Les départs en retraite importants à venir, La concurrence internationale pour cette main d oeuvre tant recherchée, notamment pour les officiers, voire pour les agents du service général s'ils sont qualifiés (hôtellerie et navigation).

16

17 La pêche en tunisie revet une dimension sociale et économique: 8% à la valeur de la production agricole 17% à la valeur des exportations agroalimentaires. 41 ports bateaux de pêche emplois directs Production moy/ an :( T) Exportation moy/ an en valeur : (218 M DT) Consommation moy/an/h: 9,5 kg / hab /an

18 Ports hauturiers : 10 pour les chalutiers, les thoniers, les sardiniers et les unités de pêche côtière motorisées Ports côtiers : 31, pour les unités de pêche côtière (artisanale) Sites abris : 60 pour les unités de pêche côtière (artisanale)

19 La Formation Professionnelle dans le secteur de la pêche a fait partie intégrante du système éducatif de la Tunisie. La Formation Professionnelle dans le secteur de la pêche a constitué le pilier du développement du secteur et a permis d évoluer la production et d acquérir les méthodes et les techniques d exploitation des ressources marines du pay.

20 8 établissements de Formation à la Pêche: Centre de Formation Professionnelle de Tabarka Centre Sectoriel de Mécanique Navale de Kélibia Centre de Formation Professionnelle de Ghar El Melh Centre de Formation Professionnelle de Téboulba Centre de Formation Professionnelle de Mahdia Centre de Formation Professionnelle de Sfax Centre de Formation Professionnelle de Gabes Centre de Formation Professionnelle de Zarzis

21 EVOLUTION DU NOMBRE DE DIPLÔMÉS ( ) Année Niveau Total CAP BTP Total

La politique maritime intégrée en Tunisie

La politique maritime intégrée en Tunisie La politique maritime intégrée en Tunisie Ministère du Transport Direction générale de la marine marchande Youssef BEN ROMDHANE 16 avril 2013 1 Fondements d une politique maritime intégrée (PMI) en Tunisie

Plus en détail

les risques d investissements touristiques

les risques d investissements touristiques les risques d investissements touristiques Introduction Plan Première partie: Définitions d investissement Les intervenants au niveau des investissements touristiques au Maroc. La charte d investissement.

Plus en détail

L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données

L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données Document de synthèse L Observatoire national du tourisme fluvial a pour objectifs de fournir des données quantitatives et plus

Plus en détail

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde L Administration de l aéroport international d Ottawa Établir des liens avec le monde Novembre 2008 Y YOW L aéroport de la capitale du Canada L Aéroport international (Macdonald-Cartier) d Ottawa (AIO),

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 Une ambition à 10 ans Le décolletage est l industrie d usinage de pièces de haute précision. Celles-ci sont des

Plus en détail

www.sgbv.dz SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA BOURSE DES VALEURS

www.sgbv.dz SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA BOURSE DES VALEURS SOCIÉTÉ DE GESTION DE LA BOURSE DES VALEURS www.sgbv.dz 3 Introduction 5 Définition de la PME / PMI 5 Avantages d un marché boursier dédié aux PME 7 Organisation de la cote officielle 9 Conditions d admission

Plus en détail

SAINT-NAZAIRE. Pôle urbain et économique du littoral métropolitain. Contact : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48

SAINT-NAZAIRE. Pôle urbain et économique du littoral métropolitain. Contact : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48 SAINT-NAZAIRE Pôle urbain et économique du littoral métropolitain : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48 LE RUBAN BLEU Un complexe commercial d un nouveau type pour le centre

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE 2011 Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie BILAN D ACTIVITE 2011 CCI de la Haute-Savoie CHIFFRES CLES

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

Le Développement portuaire en Tunisie

Le Développement portuaire en Tunisie République Tunisienne Ministère du Transport Office de la Marine Marchande et des Ports Le Développement portuaire en Tunisie Mr SAMIR HAKIMI : Président Directeur Général G de l Office de la Marine marchande

Plus en détail

LES METIERS DE LA PECHE

LES METIERS DE LA PECHE LES METIERS DE LA PECHE Organisation actuelle de la Formation Professionnelle à la pêche Ministère de l Agriculture Agence de la Vulgarisation et de la Formation Agricoles(AVFA) Direction de la vulgarisation

Plus en détail

Cent quarantième session. Rome, 10-14 octobre 2011. Dotation en effectifs des services de trésorerie

Cent quarantième session. Rome, 10-14 octobre 2011. Dotation en effectifs des services de trésorerie Août 2011 FC 140/10 F COMITÉ FINANCIER Cent quarantième session Rome, 10-14 octobre 2011 Dotation en effectifs des services de trésorerie Pour toute question concernant le contenu de ce document, veuillez

Plus en détail

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rapport de mission Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rwanda du 26 août au 02 septembre 2012 ROPPA avec l appui technique

Plus en détail

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE Objectif général L objectif général de ce programme de développement est d atteindre une production de qualité, de 1000 tonnes de café marchand,

Plus en détail

FINANCEMENT DES PME : PROBLEMATIQUE & SOLUTIONS

FINANCEMENT DES PME : PROBLEMATIQUE & SOLUTIONS FINANCEMENT DES PME : PROBLEMATIQUE & SOLUTIONS Slim SIALA BFPME Unité Assistance, Identification & DéD veloppement BAD 11-14 14 décembre d 2006 Sommaire PROBLEMATIQUE EMPLOIS PROBLEMATIQUE FINANCEMENT

Plus en détail

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec À propos du Plan Nord Le Plan Nord va se déployer sur 25 ans. Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec Territoire concerné: 1,2 millions de km 2 soit 72% du Québec. Le territoire visé se situe au

Plus en détail

ORIENTATION ENJEU ACTIVITÉS

ORIENTATION ENJEU ACTIVITÉS MISSION Par la concertation et la mobilisation des acteurs du secteur, le Comité sectoriel de main-d œuvre des pêches maritimes (CSMOPM) a pour mission d analyser, développer et diffuser un ensemble d

Plus en détail

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE AVOIR LA TÊTE À L EMPLOI 32 E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE RÉSOLUTIONS - THÉMATIQUE NATIONALE 2014 La tête à l emploi pour un système d éducation plus performant Gouvernement du Québec s emploie

Plus en détail

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président PARTENARIAT EUROMED DOC. DE SÉANCE N : 203/08 [FR] EN DATE DU : 03.07.2008 ORIGINE : GSC 7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008 Conclusions du Président La 7ème

Plus en détail

Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin

Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin Atelier n 5: «Le financement des technopoles et des pôles de compétitivité» Intervention de Madame GONGI Neila

Plus en détail

Cogestion de la peche crevettiere et protection de la biodiversite a madagascar

Cogestion de la peche crevettiere et protection de la biodiversite a madagascar Cogestion de la peche crevettiere et protection de la biodiversite a madagascar Dominique ROJAT Agence Française de Développement 5, rue Roland Barthes - 75598 PARIS Cedex 12 - France Tél ~ 33 1 53 44

Plus en détail

Le NORD-EST. Les Ressources de la Région

Le NORD-EST. Les Ressources de la Région Le NORD-EST 1-présentation de la région du Nord-Est Les Ressources de la Région La région du Nord -Est est l une des cinq régions économiques issues du découpage régional en vigueur du territoire national.

Plus en détail

Master MIAGE M2 SIIN

Master MIAGE M2 SIIN Master MIAGE M2 SIIN D313 E-commerce Intitulé : Activité 1 - juin 2012 Réalisé par : BOUCHBAAT Noura Année universitaire : 2011/2012 Partie I : 1) Décrivez la nature de ces risques et donnez des solutions

Plus en détail

BACHELOR EUROPéEN. La validation des deux premières années de ce Bachelor aboutit à la délivrance d un DECP (Diplôme Européen

BACHELOR EUROPéEN. La validation des deux premières années de ce Bachelor aboutit à la délivrance d un DECP (Diplôme Européen Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année BACHELOR EUROPéEN La 1ère année de Bachelor Européen en Ressources Humaines et Relations Sociales s organise autour de 4

Plus en détail

LE PORT LES GRANDS TRAVAUX. P6 / Bulletin municipal

LE PORT LES GRANDS TRAVAUX. P6 / Bulletin municipal Le square Mérindot vu de la mer LE PORT LES GRANDS TRAVAUX Dans le précédent Bulletin Municipal, ont été présentés les travaux de protection contre la submersion marine de notre bourg. Ceux-ci s inscrivent

Plus en détail

Communication on progress

Communication on progress Communication on progress Rapport annuel 2015/2016 INTERPACK SAS La Bruyères aux Assemblées 518 route de Blangy 14130 Le Torquesne France Mai 2016 Au Torquesne Le 03 Mai 2016 À l attention du Global

Plus en détail

Projet des Autoroutes de la Mer en Méditerranée (MEDA-MOS) Projets Pilotes Tunisiens et Programme d Appui

Projet des Autoroutes de la Mer en Méditerranée (MEDA-MOS) Projets Pilotes Tunisiens et Programme d Appui Projet des Autoroutes de la Mer en Méditerranée (MEDA-MOS) Projets Pilotes Tunisiens et Programme d Appui le 2 juin 2010 1. Objectifs des Autoroutes de la Mer 2. Projets présentés par la Tunisie 3. Programme

Plus en détail

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX PRÉSENTATION AU COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DES FORÊTS M. Yves Leduc M. Bruno

Plus en détail

Diagnostic territorial

Diagnostic territorial Diagnostic territorial Quelles évolutions en Petite Camargue Héraultaise? Synthèse du tableau de bord Décembre 2008 Quelle méthodologie m pour l analyse l du territoire? Une grille pour l analyse des territoires

Plus en détail

AD printemps 2015. 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait

AD printemps 2015. 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait AD printemps 2015 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait Conditions cadres du marché du lait Thèmes 1. FROMARTE en chiffres 2. Situation du marché / bilan du libre-échange du fromage 2007-2014

Plus en détail

(communication du Departement de la Statistique, Le Caire, RAU)

(communication du Departement de la Statistique, Le Caire, RAU) mmmmmmmmmmmmmm / i CAS/2. WP/3 CCMMISSION ECONOMISE POUR L'AFRIQUE CONFERENCE DES STATISTICIENS AFRICAINS DEUXIEME CONFERENCE JUIN TUNIS, TUNISIE Point 5 a) de lfordre du jour provisoire REPUBLIQUE ARABE

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020)

PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020) 1 EDBI 2016 Nairobi PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020) 2 3 CONTEXTE Superficie : 322.462 km², avec un littoral de 520 km Population : 22.4

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

L agriculture familiale :

L agriculture familiale : MADAGASCAR Année Internationale de l Agriculture Familiale (AIAF) 2014 et Journée Mondiale de l Alimentation (JMA) 2014 L agriculture familiale : une chance pour la planète et pour Madagascar Sécurité

Plus en détail

N 702. Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059

N 702. Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 N 702 By Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016 CONECT 2016 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 1 2 3 4 La CONECT va apporter son assistance technique à l'initiative économique

Plus en détail

LES ETATS UNIS UNE PUISSANCE AU CŒUR DE LA

LES ETATS UNIS UNE PUISSANCE AU CŒUR DE LA LES ETATS UNIS UNE PUISSANCE AU CŒUR DE LA MONDIALISATION Définition mondialisation phénomènes de développement du commerce mondial de marchandises et de services, d augmentation des flux de capitaux internationaux,

Plus en détail

FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS

FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS... 5 L'ACTIVITÉ DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS...

Plus en détail

Béziers. Zone d emploi de Béziers. Synthèse territoriale Emploi Formation. Une zone à vocation agricole, résidentielle et d échange

Béziers. Zone d emploi de Béziers. Synthèse territoriale Emploi Formation. Une zone à vocation agricole, résidentielle et d échange Synthèse territoriale Emploi Formation Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les unes par rapport aux autres.

Plus en détail

Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales

Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales Souhir TAKTAK, Présidente - Directrice Générale de la Banque de Financement des Petites et Moyennes Entreprises (BFPME)

Plus en détail

La Présidence De la Polynésie française

La Présidence De la Polynésie française La Présidence De la Polynésie française BUREAU DE LA COMMUNICATION Mercredi 10 février 2016 Compte rendu du Conseil des Ministres Conférence ministérielle annuelle de l association des PTOM et 14ème Forum

Plus en détail

Financement de l Efficacitl En Tunisie

Financement de l Efficacitl En Tunisie Ministère de l Industrie, l de l Energie l et des Petites et Moyennes Entreprises Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energiel Financement de l Efficacitl Efficacité Energétique En Tunisie 1 I- Le programme

Plus en détail

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître?

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître? ENSIIE Logistique DM Cas Viviana Wilson JOUËT 3ème année Option NTOE Ce devoir a pour sujet la modernisation de certains composants du système d informations de l entreprise de cosmétiques Viviana, notamment

Plus en détail

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Normes RSE dans l espace francophone Marrakech 13-14-15/12/05 1 Les normes marocaines Sommaire Bases de la norme Marocaine

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA THÈSE DE DOCTORAT

RÉSUMÉ DE LA THÈSE DE DOCTORAT UNIVERSITÉ DE SCIENCES AGRICOLES ET DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE,,ION IONESCU DE LA BRAD DE IAŞI FACULTÉ D AGRICULTURE DOMAINE DE DOCTORAT: AGRONOMIE SPÉCIALISATION: MANAGEMENT ET MERCATIQUE EN AGRICULTURE

Plus en détail

GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS

GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS Comment sélectionner les candidatures à un appel d offre intégrant une exigence de gestion durable des forêts? Seule une entreprise certifiée selon un système international

Plus en détail

CLUSTER MARITIME DE POLYNÉSIE FRANÇAISE

CLUSTER MARITIME DE POLYNÉSIE FRANÇAISE Présentation CLUSTER MARITIME DE POLYNÉSIE FRANÇAISE Création et valeurs du Cluster Maritime de Polynésie française L association loi 1901 «Cluster Maritime de Polynésie française» [CMPF] a été créée le

Plus en détail

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Premières estimations : 16 janvier 2013 Les chaînes de valeur mondiales (CVM) jouent aujourd hui un rôle de premier plan dans l économie de l

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR DIRECCTE PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR POLE ENTREPRISES, EMPLOI ET ECONOMIE SERVICE DES ENTREPRISES DEPARTEMENT REDRESSEMENT ECONOMIQUE Marseille, le 19 avril

Plus en détail

Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène

Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la

Plus en détail

La Rencontre des Superviseurs d Assurance, des Assureurs et des Intermédiaires

La Rencontre des Superviseurs d Assurance, des Assureurs et des Intermédiaires TROUSSES DE COMMANDITE La Rencontre des Superviseurs d Assurance, des Assureurs et des Intermédiaires La Conférence du Forum Arabe des Superviseurs D Assurance 4-5 Novembre 2013 Palmeraie Golf Palace-Marrakech-Maroc

Plus en détail

1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels

1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels 1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels LA VIE CLAIRE appuie son activité sur un marché en pleine expansion. LA VIE CLAIRE : 60 ans d expérience

Plus en détail

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES Depuis plusieurs années, les Professions Juridiques connaissent de profondes mutations. Stratégie, marketing et management font désormais

Plus en détail

Ancrage définitif du taux spécial pour les prestations d hébergement dans la loi sur la TVA

Ancrage définitif du taux spécial pour les prestations d hébergement dans la loi sur la TVA Ancrage définitif du taux spécial pour les prestations d hébergement dans la loi sur la TVA Résumé de la position d hotelleriesuisse hotelleriesuisse demande d ancrer définitivement dans la loi le taux

Plus en détail

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES Convention de partenariat entre L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France et L ACADEMIE DE VERSAILLES entre les soussignés : ACADEMIE DE VERSAILLES Rectorat Boulevard de Lesseps 78017

Plus en détail

Désignation d organisations non gouvernementales aux fins de l article 77 du Règlement intérieur du Conseil

Désignation d organisations non gouvernementales aux fins de l article 77 du Règlement intérieur du Conseil Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. restreinte 16 avril 2013 Français Original: anglais TD/B/EX(57)/R.1 Conseil du commerce et du développement Cinquante-septième

Plus en détail

30/10/2012 L'ASSURANCE AGRICOLE 1

30/10/2012 L'ASSURANCE AGRICOLE 1 30/10/2012 L'ASSURANCE AGRICOLE 1 Vu la fertilité des terres agricoles en Tunisie et la qualité de ses produits et vu l importance de son rôle dans le développement économique et la sécurité alimentaire,

Plus en détail

Les marchés émergents et le secteur minier

Les marchés émergents et le secteur minier Les marchés émergents et le secteur minier Principales tendances pour l avenir Nochane Rousseau Leader, secteur minier, Québec Affaires sans frontières Le 15 novembre 2012 Ville de Québec De nombreux

Plus en détail

Résultats 2015 - Perspectives 2016

Résultats 2015 - Perspectives 2016 Résultats 2015 - Perspectives 2016 1. 2015 : année de la reprise 2015 est l année de la reprise pour le marché du meuble après trois exercices de recul consécutifs (-3,0% en 2012, -2,9% en 2013 et -1,5%

Plus en détail

SEMINAIRE INTERNATIONAL

SEMINAIRE INTERNATIONAL SOUS LE HAUT PATRONAGE DU MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE LA PROTECTION DE LA NATURE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DU CAMEROUN (MINEPDED) SEMINAIRE INTERNATIONAL THEME «Évolution des systèmes d évaluation

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie Université Sétif 1 Faculté des Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Le Premier Colloque sur 7 8 avril 2015 Les enjeux de la transition énergétique en Algérie SENOUCI Benabbou

Plus en détail

Programme services-conseils (PSC)

Programme services-conseils (PSC) Programme services-conseils (PSC) Dans le présent document, l emploi du masculin pour désigner des personnes n a d autres fins que celle d alléger le texte. Des mesures d aide décrites dans ce programme

Plus en détail

République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Charte de la Plateforme collaborative «Tunisie Apprentissage»

République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Charte de la Plateforme collaborative «Tunisie Apprentissage» République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Charte de la Plateforme collaborative «Tunisie Apprentissage» Plateforme pour fonder une solution de partage pour l apprentissage

Plus en détail

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine Mondial Distribution limitée 25 COM WHC-01/CONF.208/14 Paris, le 31 octobre 2001 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

Solution bancaire urbanisée

Solution bancaire urbanisée BFI est spécialisée depuis 1994 dans l édition et l intégration de solutions destinées aux banques et institutions financières. Bien implantée sur le marché africain, BFI a réussi à se forger une réputation

Plus en détail

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement Gouvernements organisateurs (1) Ministere de l'energie et de l'eau, Mali (2) Gouvernement de la Tunisie 1. Introduction

Plus en détail

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés Charte RSE Axys Consultants Axys consultants a pris des engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Le respect de ces engagements s inscrit dans une démarche, basée sur le volontariat,

Plus en détail

Sénégal. Code des investissements

Sénégal. Code des investissements Code des investissements Loi n 2004-06 du 6 février 2004 [NB - Loi n 2004-06 du 6 février 2004 portant Code des investissements Modifiée par la loi n 2012-32 du 31 décembre 2012] Titre 1 - Définitions

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ Ronan Talec, Directeur des services économiques, logistiques et techniques, CH St Lô et Coutances Quelques chiffres-clés - CH Mémorial de Saint-Lô 527 lits

Plus en détail

Processus de paie Rapport d audit final Rapport n o 13/12 Le 30 août 2012

Processus de paie Rapport d audit final Rapport n o 13/12 Le 30 août 2012 Processus de paie Rapport d audit final Rapport n o 13/12 Le 30 août 2012 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière Premier vice-président,

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juillet 2013 898 SYNTHESE En 2012, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca est resté quasi-stable, passant de

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015 3 avril 2015 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE. 2ème Bac Sciences Economiques

ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE. 2ème Bac Sciences Economiques ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE 2ème Bac Sciences Economiques Première partie: Les concepts économiques de base 1- Le Marché 27/09/2014 Année scolaire 2014-2015 Mr Larbi TAMNINE Important: Pour les remarques

Plus en détail

CADRE LOGIQUE DU FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES DU MOUVEMENT SPORTIF SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE NATIONAL

CADRE LOGIQUE DU FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES DU MOUVEMENT SPORTIF SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE NATIONAL MINISTERE DE LA PROMOTION DE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DES LOISIRS Union-Discipline-Travail --------------------- ------------- OFFICE IVOIRIEN DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES

Plus en détail

Marque déposée de Visa International Service Association, Visa Canada est un usager licencié. Marque déposée de Visa Canada.

Marque déposée de Visa International Service Association, Visa Canada est un usager licencié. Marque déposée de Visa Canada. Pour obtenir plus de renseignements sur les pratiques exemplaires Visa en matière de processus de l acquisition au paiement ou un exemplaire de l étude intégrale sur les pratiques exemplaires, y compris

Plus en détail

Agribusiness. La BERD et l appui à la chaîne de valeur dans l'industrie agro-alimentaire. Juin 2015

Agribusiness. La BERD et l appui à la chaîne de valeur dans l'industrie agro-alimentaire. Juin 2015 Agribusiness La BERD et l appui à la chaîne de valeur dans l'industrie agro-alimentaire Juin 2015 Sommaire 1. L Agribusiness au sein de la BERD 2. Agribusiness: Études de cas 3. Notre valeur ajoutée 2

Plus en détail

L énergie dans l avenir

L énergie dans l avenir L1 : UE Sciences, techniques et société (STS) L énergie dans l avenir Pascale Chelin, Wilfrid da Silva 2015-2016 L énergie dans l avenir Sources: Cours "énergies renouvelables" de A. Jolly (UPEC) World

Plus en détail

Groupe ISPA Formations Recherche et développement Prestations de service

Groupe ISPA Formations Recherche et développement Prestations de service Groupe ISPA Formations Recherche et développement Prestations de service Plasturgie ISPA GROUPE La plasturgie, une industrie en pleine évolution La plasturgie française occupe aujourd hui le 4 ème rang

Plus en détail

Vous avez un projet pour améliorer l accueil, la vie sociale ou l autonomie des personnes en situation de handicap?

Vous avez un projet pour améliorer l accueil, la vie sociale ou l autonomie des personnes en situation de handicap? 2009 Accueil, vie sociale et autonomie des personnes handicapées Services / établissements d accueil Vous avez un projet pour améliorer l accueil, la vie sociale ou l autonomie des personnes en situation

Plus en détail

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE Accompagner l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC 1 LES CHIFFRES REPERES FONDERIE CHIFFRE D AFFAIRES 5,6 milliards d euros

Plus en détail

Le territoire des îles Wallis et Futuna

Le territoire des îles Wallis et Futuna Le territoire des îles Wallis et Futuna présente le Colloque UNE AGRICULTURE DURABLE AU SERVICE DE LA POPULATION À Wallis et Futuna Le colloque Une agriculture durable au service de la population (ADSP)

Plus en détail

DECLARATION CONSTITUTIVE DU CNAJEP

DECLARATION CONSTITUTIVE DU CNAJEP DECLARATION CONSTITUTIVE DU CNAJEP FIAP, le 27 mai 1968 Au moment où notre pays connaît un profond bouleversement social, les associations d éducation populaire, de développement culturel et de jeunesse

Plus en détail

FEDRE Forum européen

FEDRE Forum européen FEDRE Forum européen Changements climatiques: Energie et Mobilité Genève, 23-27 janvier 2006 1. Introduction Développement des biocarburants en Europe: situation actuelle et perspectives Dr E. Gnansounou

Plus en détail

PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE

PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE Description Au Canada, l industrie pharmaceutique et médicale se compose : Bibliothèque du Parlement de l industrie de la fabrication : les fabricants

Plus en détail

Partenaires dans l encouragement de la recherche

Partenaires dans l encouragement de la recherche Partenaires dans l encouragement de la recherche Coopération entre le FNS et la CTI Coopération entre le FNS et la CTI En Suisse, l encouragement public de la recherche est essentiellement assuré par deux

Plus en détail

Addenda du plan d affaires 2013-2014 de Mitacs Globalink Document présenté à Industrie Canada Février 2014. 1. Introduction. 2.

Addenda du plan d affaires 2013-2014 de Mitacs Globalink Document présenté à Industrie Canada Février 2014. 1. Introduction. 2. 1. Introduction En 2009, Mitacs a ajouté Globalink à sa gamme croissante de programmes. Dans le cadre de Globalink, Mitacs invite de brillants étudiants originaires de pays désignés à venir au Canada,

Plus en détail

UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02

UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02 UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02 La région de Québec possède historiquement des liens très étroits avec les activités portuaires et maritimes. Le port de Québec a toujours constitué un centre d activités

Plus en détail

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes:

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes: Mai 2008 Bulletin N o 7 Fonds de prévoyance de l association vaudoise des organismes privés pour enfants, adolescents et adultes en difficulté et de l association vaudoise des travailleurs de l éducation

Plus en détail

HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage

HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage 2012 HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage Chantal Landry Conseillère en promotion touristique CLD du Kamouraska Le CLD du Kamouraska est heureux de vous offrir ce Guide de démarrage d un hébergement

Plus en détail

Stratégie économique pour la Francophonie

Stratégie économique pour la Francophonie XV e Conférence des chefs d État et de gouvernement des pays ayant le français en partage Dakar (Sénégal), les 29 et 30 novembre 2014 Stratégie économique pour la Francophonie Préambule : La Francophonie

Plus en détail

AUTORITE DE CONTRÔLE DES ASSURANCES ET DES MUTUELLES

AUTORITE DE CONTRÔLE DES ASSURANCES ET DES MUTUELLES Cnis - Formation MONNAIE, FINANCE, BALANCE DES PAIEMENTS du 18 mai 2006 Extrait de l Avant-projet de programmes statistiques 2007 AUTORITE DE CONTRÔLE DES ASSURANCES ET DES MUTUELLES Née de la fusion de

Plus en détail

L EMPLOI. Le système d emploi traditionnel. Surmonter les obstacles de l avenir

L EMPLOI. Le système d emploi traditionnel. Surmonter les obstacles de l avenir Web Japan http://web-japan.org/ L EMPLOI Surmonter les obstacles de l avenir Quartier des affaires du centre ville (Crédit photo : AFLO) Le système d emploi japonais a joué un rôle essentiel dans la forte

Plus en détail