La bataille de la Marne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La bataille de la Marne"

Transcription

1 La bataille de la Marne Du 5 au 10 septembre 1914 a lieu la première grande bataille de la Première Guerre Mondiale, la bataille de la Marne. Cette bataille est souvent surnommée «le miracle de la Marne» car de prime abord, la victoire française semblait impossible. La guerre qui a débuté en août 1914 mobilise des armées d une taille encore jamais vue. Les différents étatsmajors misent sur une guerre rapide, facilitée par les chemins de fer, l automobile, les armes nouvelles comme la mitrailleuse. Chacun sait que l adversaire est bien équipé, mais les états-majors allemand, russe, français et britannique préparent la possibilité d une guerre depuis si longtemps qu ils pensent avoir trouvé la parade à toutes les situations stratégiques et tactiques. Leurs plans sont minutieux et intellectuellement construits à tel point qu ils se sentent invincibles. Les Allemands pensent l emporter grâce à leur rapidité de mouvement à travers la Belgique alors que les Français sont certains que les offensives répétées des Allemands seront la source de leur affaiblissement. Mais ces stratégies ont leurs limites : en France, l offensive de Joffre se heurte à des corps de réserve allemands qui n auraient pas dû se trouver face à des soldats français. La route de Paris semble ouverte aux Allemands. Mais dans leur précipitation, la bataille de la Marne sera un douloureux réveil. Le projet allemand : le plan Schlieffen Fin août - début septembre 1914, l offensive allemande se passe comme prévu selon le plan Schlieffen. L objectif pour Schlieffen est d anéantir les Français sur le front Ouest pour ensuite mobiliser l armée allemande sur le front Est, face aux Russes. Schlieffen se refuse à proposer un plan offensif pour l Allemagne passant par la frontière commune entre la France et l Allemagne. En effet, depuis 1871 et le passage de l Alsace à l Allemagne, la France a construit une série de forteresses dans lesquelles sont un bon nombre de soldats à l été De plus, des combats sur ce front menaceraient directement les régions industrielles et minières de l Ouest de l Allemagne. Enfin, c est une région escarpée et rurale, donc peu propice à des ravitaillements pour l armée. Le projet est de violer la neutralité de la Belgique et de rejoindre la France par le Nord et les Ardennes. Une fois la Belgique passée, les Allemands traverseraient les plaines de Picardie et profiteraient de l industrialisation massive dans le Nord de la France pour utiliser les industries et les réseaux ferroviaires. La route vers Paris étant dégagée, la capitale française serait vite prise et l armée française étant à l Est, prise à revers. Carte extraite de l Atlas de la Première Guerre Mondiale d Yves Buffetaut

2 Rappel : forces et faiblesses de l armée française La France aligne dans son armée hommes soldats de métiers, entraînés, et les réservistes et les territoriaux davantage destinés à des opérations secondaires. Le moral des troupes est excellent, le canon de 75 est un canon performant et le fusil Lebel, malgré ses défauts, a une cadence de tir de 12 coups à la minute. Cependant, l équipement des soldats français est obsolète. Le sac est trop lourd et le pantalon rouge garance est une cible parfaite dans les champs. L infériorité dans l armement est aussi frappante : l armée française ne dispose que de 6 mitrailleuses par régiment contre 12 chez les Allemands. Les munitions d artillerie manquent au Français et leur aviation est en-deçà de l aviation allemande, en nombre et en qualité (136 appareils français contre 250 allemands). Les Belges puis les Français perdent rapidement du terrain. Rien que le 22 août, l armée française compte morts. Les Allemands pensent avoir le champ libre pour exécuter la manœuvre Schlieffen. Les Français, derrière Joffre, tente de ralentir la progression de l ennemi, comme à la place forte de Maubeuge. Les Alliés se replient progressivement et Joffre leur ordonne de se rétablir au sud de la Marne pour y affronter l ennemi dans une bataille qui sera décisive. Les armées allemandes s approchent rapidement de Paris. Le gouvernement par pour Bordeaux. Le 3 septembre, des aviateurs français voient la 1 ère armée allemande délaisser Paris pour marcher vers le Sud-Est. Gallieni, chargé de la défense de la ville, ordonne de frapper le flanc de la 1 ère armée allemande, ce qui a pour effet immédiat de la stopper dans son avancée. Du coup, Joffre ordonne la fin de la retraite et de contre-attaquer immédiatement. C est le début de la bataille de la Marne. Général Von Kluck, à propos du soldat français de la Marne. «Que des hommes ayant reculé pendant dix jours [ ] puissent reprendre le fusil et attaquer au son du clairon, il n en a jamais été question dans nos écoles de guerre.» «On se fera tuer plutôt que reculer.» Général Joffre, à propos de la contreoffensive française. Cette contre-offensive française a lieu le 6 septembre Elle est audacieuse et difficile à mettre en place. Il n est pas aisé pour une armée en retraite (1 million d hommes partis se battre sur les frontières franco-belges et francoallemandes se replient) de faire volte-face. Toutes les armées alliées jouent un rôle : les différentes divisions de l armée française et le corps expéditionnaire britannique. Désormais, sur un front de 250 km, 2 millions d hommes se font face.

3 L épisode des taxis de la Marne En faisant volte-face et en lançant la contre-attaque de l armée française, Joffre a besoin de toujours plus d hommes sur le front de la Marne. C est alors que le général Gallieni, en charge de la protection de Paris, décide de réquisitionner 630 véhicules pour acheminer les soldats au front. Ce sont «les taxis de la Marne». En effet, les trains ne peuvent suffire pour transporter armes et hommes. Partis de l esplanade des Invalides, ces taxis acheminent à une vitesse moyenne de 25 km/h entre 3 à soldats, ainsi emmenés en renfort sur le front de l Ourcq. Cet épisode a fortement marqué la mémoire nationale. Même si l essentiel des renforts a été acheminé par le train et que l envoi de ces taxis n était pas gratuit (l armée a payé francs de course), la presse relaye largement cet évènement qui participe au sursaut national : on met largement en avant la détermination, l énergie, le «génie français» de l improvisation, l unité nationale. Ces taxis sont associés au courage des soldats et à la mobilisation de l arrière, qui se tient prêt et sait se mobiliser. La légende de ces taxis est ainsi entretenue pendant tout le conflit et même après! L envoi des troupes Les armées allemandes exercent toujours une forte pression mais leur poids n est plus le même qu au début du mois, car elles se trouvent à présent loin de leur ligne de départ. Le commandement allemand perd progressivement pied. La parfaite mécanique du plan Schlieffen, pensé une petite dizaine d années auparavant et reprise par le général Von Moltke, s enraye. Il n y a pas de solution de rechange. La 2 e armée allemande craint d être prise en étau par les armées françaises et britanniques : le général Von Bülow ordonne alors le retrait de ses troupes vers le Nord-Est. C est la fin de la progression allemande et le début d un recul progressif allemand. Le front allemand se disloque petit à petit, ne formant plus un front uni. Les Français et les Britanniques s engouffrent dans cette brèche, mettant à mal les tactiques de l état-major allemand. Dès lors, la défaite allemande est consommée. Dès le 10 septembre, l armée allemande entame une retraite générale et se replie sur la rive droite de l Aisne. La bataille de la Marne a brisé l élan de l armée allemande et a sauvé la France du désastre. Pour qu elle se transforme en déroute, il faudrait que la poursuite de la contre-attaque des Alliés soit menée avec vigueur et rapidité. Mais les troupes ont souffert et cette victoire de la Marne a été très couteuse en hommes. Le repli allemand s effectue donc en ordre. Ainsi, dès le 12 septembre, commence la bataille de l Aisne et rapidement, la guerre des tranchées, qui sera la caractéristique du front occidental pendant les quatre années de la guerre. Une guerre de tranchées qu aucun état-major, malgré toutes les tactiques envisagées, n avait prévue.

4 La bataille de la Marne en cartes (extraites de l Atlas de la Première Guerre Mondiale d Yves Buffetaut)

5

La Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale La Première Guerre mondiale 1 Vous voici dans la pièce numéro 1. Vous devrez franchir trois niveaux de difficultés et résoudre l énigme finale vous permettant de passer dans la pièce suivante. Nous verrons

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale Arnaud Manbour La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale s est principalement déroulée en Europe de 1914 à 1918. Cette guerre a été particulièrement meurtrière : elle a provoqué plus de morts

Plus en détail

Sur les champs de bataille

Sur les champs de bataille Introduction Sur les champs de bataille Les Canadiens ont largement contribué à la Première Guerre mondiale. Le rôle du Canada faisait une grande par

Plus en détail

L ATTENTAT DE SARAJEVO

L ATTENTAT DE SARAJEVO L ATTENTAT DE SARAJEVO En visite à Sarajevo pour la fête nationale serbe, ville principale de la Bosnie, l'héritier du trône d'autriche- Hongrie, François-Ferdinand et son épouse morganatique Sophie Chotek,

Plus en détail

LES BATAILLES DE LA PGM

LES BATAILLES DE LA PGM LES BATAILLES DE LA PGM LES NOUVELLES TECHNOLOGIES POURQUOI EST-CE QU IL Y EN AVAIT AUTANT PENDANT LA PGM? RÔLE MILITAIRE DU CANADA DURANT LA PGM Première division du CEC (Corps Expéditionnaire Canadien)

Plus en détail

Tannenberg. La France appelle les russes à son secours. Les russes attaquent mais sont battus par les allemands.

Tannenberg. La France appelle les russes à son secours. Les russes attaquent mais sont battus par les allemands. Tannenberg. Aout 14, nous sommes dans les premiers jours de la Guerre. Les Français sont enfoncés, c est la «Course à la Mer». Il faut absolument que les allemands réduisent la pression sinon c est la

Plus en détail

La première guerre mondiale

La première guerre mondiale La première guerre mondiale Objectifs: Connaître et retenir les évènements marquants de la première guerre mondiale Avoir compris et retenu le vocabulaire spécifiques à la première guerre mondiale Utiliser

Plus en détail

La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming

La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming La bataille de Sarrebourg regroupe plusieurs combats qui se déroulent du 18 au 21 août 1914. Le 8 ème Corps d Armée est

Plus en détail

MOOC Verdun. Semaine 1 chapitre 3 La place de Verdun dans la bataille de la Marne

MOOC Verdun. Semaine 1 chapitre 3 La place de Verdun dans la bataille de la Marne MOOC Verdun Semaine 1 chapitre 3 La place de Verdun dans la bataille de la Marne Les opérations militaires commencent sérieusement dans le nord lorrain le 22 août 1914. En effet ce jour-là, la 3ème armée

Plus en détail

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( )

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( ) https://college.clionautes.org/spip.php?article3273 Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918) par Gabrielle Morgane Mise en ligne : mardi 5 mai 2015 i Troisième - i 3ème

Plus en détail

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats Des armements : - De plus en plus puissants et diversifiés - Aux effets de plus en plus meurtriers - Qui rendent possible 2 types de guerres : de position ou de mouvement - Qui permettent de menacer de

Plus en détail

La mobilisation britannique

La mobilisation britannique La mobilisation britannique Les accords avec la France Dès la conclusion de l entente cordiale en 1904, l Angleterre et la France entament des conversations en vue d une coopération militaire en cas de

Plus en détail

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) 1. Situer Stalingrad. Stalingrad se trouve en Russie sur les bords de la Volga. 2. Quelles sont les armées en présence? La bataille de Stalingrad oppose l Armée allemande à l Armée russe. 3. Comment sont

Plus en détail

RAS 1.2. Les grands évènements de la Première Guerre mondiale

RAS 1.2. Les grands évènements de la Première Guerre mondiale RAS 1.2 Les grands évènements de la Première Guerre mondiale 1.2.1 Le plan Schlieffen Plan allemand pour attaquer la France Nommé pour le général Alfred von Schlieffen concentration de la totalité de la

Plus en détail

Clarat Odessa. Denis Lydie 6.A. Histoire. Les grands évènements de 14-18

Clarat Odessa. Denis Lydie 6.A. Histoire. Les grands évènements de 14-18 Clarat Odessa Denis Lydie 6.A. Histoire Les grands évènements de 14-18 28 juin 1914 Assassinat de l'archiduc François- Ferdinand de Habsbourg et de son épouse à Sarajevo en Bosnie. Il était l'héritier

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale 1914 1918 1: Les causes de la guerre (avec Mobiclic n 87) a) Qui? b) Les ententes Triple Entente Pays France Royaume- Uni Triple Alliance Russie Allemagne Italie Autriche- Hongrie

Plus en détail

Avril 2014 _ Centenaire 1 ère Guerre Mondiale / Salon-de-Provence Il était une fois la Grande Guerre _ Uniformes et batailles MUSEE DE L EMPERI

Avril 2014 _ Centenaire 1 ère Guerre Mondiale / Salon-de-Provence Il était une fois la Grande Guerre _ Uniformes et batailles MUSEE DE L EMPERI Avril 2014 _ Centenaire 1 ère Guerre Mondiale / Salon-de-Provence Il était une fois la Grande Guerre _ Uniformes et batailles MUSEE DE L EMPERI Les troupes coloniales ont été engagées sur le sol français.

Plus en détail

Chapitre 6 La Première Guerre mondiale

Chapitre 6 La Première Guerre mondiale Chapitre 6 La Première Guerre mondiale Un tournant dans l histoire européenne et belge Ses causes o Affrontement entre deux blocs : Triplice : Allemagne industrielle, Autriche-Hongrie agricole et une Italie

Plus en détail

Histoire SECRÈTE DE LA GRANDE GUERRE PAR BERNARD CROCHET R E N N E S EDITIONS OUEST-FRANCE RUE DU BREIL, 13

Histoire SECRÈTE DE LA GRANDE GUERRE PAR BERNARD CROCHET R E N N E S EDITIONS OUEST-FRANCE RUE DU BREIL, 13 Histoire SECRÈTE DE LA GRANDE GUERRE PAR BERNARD CROCHET PREMIÈRE ÉDITION R E N N E S EDITIONS OUEST-FRANCE RUE DU BREIL, 13 2 0 1 6 H I S T O I R E S E C R È T E D E L A G R A N D E G U E R R E Les secrets

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés :

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 22-23 Août 1914 Lieu : Gomery (Belgique) Belligérants : Allemands Français. Latitude : 49.563333 Longitude : 5.593333 Titre : la bataille des frontières en Belgique

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : septembre1914 Lieu: Cormeilles-en-Parisis (95240) Belligérants: Français Allemands

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : septembre1914 Lieu: Cormeilles-en-Parisis (95240) Belligérants: Français Allemands DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : septembre1914 Lieu: Cormeilles-en-Parisis (95240) Belligérants: Français Allemands Latitude : 48.984385 Longitude : 2.195034 Titre : Fort de Cormeilles-en-Parisis un

Plus en détail

La Grande guerre

La Grande guerre La Grande guerre 1914-1918 La guerre de 1870 et la défaite de Sedan Guillaume Ier Le roi de Prusse devient Empereur d Allemagne L Alsace-Moselle est annexée au Reich L annexion et ses conséquences L Europe

Plus en détail

Sommaire. La SUISSE. LA SUISSE : Ses frontières. TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou. La SUISSE : Quelques chiffres

Sommaire. La SUISSE. LA SUISSE : Ses frontières. TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou. La SUISSE : Quelques chiffres TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou Les TIMBRES SOLDAT «SOLDATENMARKEN» Sommaire La SUISSE : Quelques chiffres : Un peu d histoire (939 945) Les TIMBRES SOLDAT «SOLDATENMARKEN» 2 LA SUISSE : Ses frontières

Plus en détail

Cérémonie commémorative du 8 mai 1945 Le 8 mai 2016

Cérémonie commémorative du 8 mai 1945 Le 8 mai 2016 Cérémonie commémorative du 8 mai 1945 Le 8 mai 2016 Mesdames et Messieurs les Elus, Mesdames et Messieurs les anciens combattants et résistants, Mesdames et Messieurs, Mes Chers enfants, Il y a 71 ans,

Plus en détail

* De la triple Alliance : * De la triple Entente : 3) Ecris ce qui se passe : * en Août 1914 : * fin 1914 :

* De la triple Alliance : * De la triple Entente : 3) Ecris ce qui se passe : * en Août 1914 : * fin 1914 : Au début du XX ème siècle, des rivalités politiques et coloniales opposent en Europe les pays de l Alliance, regroupés autour de l Allemagne, de l Italie et de l Autriche-Hongrie, et les pays de l Entente

Plus en détail

La Bataille des Frontières.

La Bataille des Frontières. La Bataille des Frontières. Ouais!!! C est parti comme en «70». Mais ça va très mal finir Pour tout le monde. Jusque là Ca va Là. Ca va plus. Faudra «La Marne» pour que ça redevienne présentable Résumé.

Plus en détail

L aviation dans la Grande Guerre. La guerre de mouvement : août à décembre 1914

L aviation dans la Grande Guerre. La guerre de mouvement : août à décembre 1914 L aviation dans la Grande Guerre. La guerre de mouvement : août à décembre 1914 Christian BRUN Enseignant-chercheur, Centre de Recherche de l Armée de l Air (CReA), Ecole de l Air, 13 661, Salon Air Mardi

Plus en détail

Présentation de l exposition «La guerre des cartes postales»

Présentation de l exposition «La guerre des cartes postales» Présentation de l exposition «La guerre des cartes postales» On me demande souvent les raisons de vouer une passion à des cartes postales sur la première Guerre Mondiale. Ma première réponse est que contrairement

Plus en détail

H2 La première guerre mondiale

H2 La première guerre mondiale H2 La première guerre mondiale Le Monde en 1914 Les Américains Politique isolationniste des Etats-Unis contre l influence des puissances européennes. L Entente Coalition des empires coloniaux : France

Plus en détail

Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy..

Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy.. Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy.. La bataille de la crête de Vimy se déroule entre le 9 et le 14 avril 1917 sur le territoire de Vimy, près de Lens dans le Pas-de-Calais. Le site, dominant la

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Localistaion : Chemin de la citadelle, Dinant

DOSSIER DE MONUMENT. Localistaion : Chemin de la citadelle, Dinant DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Août 1914 Lieu : Namur (Belgique) Belligérants : Allemands, Belges et Français Latitude : 50.261597 Longitude : 4.915732 Titre Le Cimetière militaire français de Dinant

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale ( ) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement?

La Seconde Guerre mondiale ( ) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? La Seconde Guerre mondiale (1939-45) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Le monde en guerre A. Les victoires de l Axe : 1939-1942 2) avril 1940 : invasion du Danemark

Plus en détail

Traverser la Belgique? De l Indépendance au Plan Schlieffen ( )

Traverser la Belgique? De l Indépendance au Plan Schlieffen ( ) Académie universitaire Wallonie-Europe Université de Liège Faculté de Philosophie et Lettres Département des Sciences historiques Traverser la Belgique? De l Indépendance au Plan Schlieffen (1839-1905)

Plus en détail

LE DÉCLENCHEMENT DE LA GUERRE

LE DÉCLENCHEMENT DE LA GUERRE LE DÉCLENCHEMENT DE LA GUERRE Le déclenchement de la guerre était-il inévitable? Le processus de déclenchement du conflit entre le 28 juin 1914, date de l'assassinat de François-Ferdinand et la déclaration

Plus en détail

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos La crête de Vimy du haut des airs Cette photo aérienne montre les principales lignes de tranchées dans un secteur inconnu de la crête de Vimy. Les grands cratères, dont certains ont de 10 à 15 mètres de

Plus en détail

Frise chronologique. Abri mémoire Uffholtz. Imprimer

Frise chronologique. Abri mémoire Uffholtz. Imprimer Imprimer Hartmannswillerkopf : champs de bataille et lieu de mémoire à Uffholtz (dépt 68) en Alsace > Frise chronologique - Abri mémoire d'uffholtz en Alsace Frise chronologique 7 janvier 1914 Ouverture

Plus en détail

1915 : l année terrible en Alsace

1915 : l année terrible en Alsace 1915 : l année terrible en Alsace Vieil Armand = Hartmannswillerkopf Linge N 15 km Frontière franco - allemande 1871-1918 Hartmannswillerkopf Reichsland Elsass- Lothringen 1915 : l année terrible en Alsace

Plus en détail

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) Thème 1 cours 3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT (1939-1945) Introduction : les débuts du conflit - vidéo n 1 «les débuts de la guerre» Le 1 er septembre 1939, l Allemagne nazie

Plus en détail

Napoléon à Austerlitz, le 2 décembre 1805 (par Job).

Napoléon à Austerlitz, le 2 décembre 1805 (par Job). Napoléon à Austerlitz, le 2 décembre 1805 (par Job). 1 La campagne d'austerlitz, 1805 (par Diégo Mané 1987 et 2005) Texte de présentation sommaire de la campagne, à l'intention du public d'un "diorama

Plus en détail

IL S'APPELAIT JACQUES FAURE. Ecole de St Maurice-en-Gourgois - Classe de CM1-CM2 de Mmes Chambert et Chatron - 1

IL S'APPELAIT JACQUES FAURE. Ecole de St Maurice-en-Gourgois - Classe de CM1-CM2 de Mmes Chambert et Chatron - 1 IL S'APPELAIT JACQUES FAURE Ecole de St Maurice-en-Gourgois - Classe de CM1-CM2 de Mmes Chambert et Chatron - 1 Notre soldat Jacques Faure 1. La vie de Jacques Faure Notre soldat s appelle Jacques Faure

Plus en détail

Je révise / Histoire 1

Je révise / Histoire 1 Je révise / Histoire 1 Un siècle de transformations scientifiques et technologiques L essentiel à connaître De nombreuses innovations scientifiques et technologiques depuis le début du XX e siècle Les

Plus en détail

LA PREMERE GUERRE MONDIALE

LA PREMERE GUERRE MONDIALE LA PREMERE GUERRE MONDIALE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE QCM 1. Qui est assassiné à Sarajevo par un nationaliste serbe? a. François Joseph b. François Ferdinand c. François Alexandre 2. A quelle date a lieu

Plus en détail

HISTOIRE. Chap.1. Civils et militaires dans la 1ère Guerre mondiale ( )

HISTOIRE. Chap.1. Civils et militaires dans la 1ère Guerre mondiale ( ) 1 HISTOIRE Chap.1 Civils et militaires dans la 1ère Guerre mondiale (1914 1918) 2 3 Vocabulaire à maîtriser Arrière : Camps de concentration : Diaspora : Déportation : Génocide : Guerre des tranchées:

Plus en détail

Leçon d histoire 1. La première guerre mondiale La première guerre mondiale

Leçon d histoire 1. La première guerre mondiale La première guerre mondiale Leçon d histoire 1 La première guerre mondiale 1914-1918 La première guerre mondiale 1914-1918 Introduction: Nature du document: triptyque, peinture. Auteur: Otto Dix (nationalité allemande). Date de création:

Plus en détail

LA SECONDE GUERRE MONDIALE UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT ( )

LA SECONDE GUERRE MONDIALE UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT ( ) LA SECONDE GUERRE MONDIALE UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT (1939-1945) Chapitre 3 1/ En quoi la Seconde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? 2/ Quelles sont les différentes formes du génocide

Plus en détail

Élie Lencou. Naissance

Élie Lencou. Naissance Élie Lencou Naissance Élie Marius Lencou voit le jour le jeudi 12 octobre 1882 à Aigues-Vives. Il est le fils d Étienne Pierre Lencou, cantonnier, âgé de 38 ans et de Julie Bonnet, âgée de 42 ans. À sa

Plus en détail

HISTOIRE. Chap.1. Civils et militaires dans la 1ère Guerre mondiale ( )

HISTOIRE. Chap.1. Civils et militaires dans la 1ère Guerre mondiale ( ) 1 HISTOIRE Chap.1 Civils et militaires dans la 1ère Guerre mondiale (1914 1918) 2 3 Vocabulaire à maîtriser Arrière : Camps de concentration : lieu fermé de grande taille créé pour regrouper et détenir,

Plus en détail

DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE

DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE Clés : Période : Impliquée pendant tout le conflit; Lieux : Fère-en-Tardenois (02130) Belligérants : Allemands, Américains, Britanniques et Français Latitude : 49.198868

Plus en détail

Alexandre Ronza. Naissance

Alexandre Ronza. Naissance Alexandre Ronza Naissance François Alexandre Ronza voit le jour le dimanche 25 février 1877 à San Germano Vercellese, en Italie, à mi-chemin entre Turin et Milan. Il est le fils de Jean Charles Antoine

Plus en détail

Annexe : La Bataille du Matz qui coûta la vue à Pierre ABRAHAM

Annexe : La Bataille du Matz qui coûta la vue à Pierre ABRAHAM Annexe : La Bataille du Matz qui coûta la vue à Pierre ABRAHAM Pour passer le rempart naturel, dit Massif de Thiescourt, le Général Von Hutier employa les grands moyens, en préparant une nouvelle offensive

Plus en détail

La deuxième Guerre mondiale. Histoire

La deuxième Guerre mondiale. Histoire La deuxième Guerre mondiale Histoire Dès l arrivée d Hitler au pouvoir en 1933, l Allemagne se prépare à la guerre en développant l industrie d armement, en remilitarisant la Rhénanie en 1936. Puis Hitler

Plus en détail

allemandes qui profitant de la confusion sur les chemins s infiltrent dans la position défensive et franchissent même le chemin de fer au pont de la

allemandes qui profitant de la confusion sur les chemins s infiltrent dans la position défensive et franchissent même le chemin de fer au pont de la Le 10 mai 1940, suite à la violation de la frontière belge par les Allemands, l alerte est donnée au 7 e Régiment de Tirailleurs Marocains (7 ième RTM) qui entre en Belgique à 22 heures. Après une marche

Plus en détail

La lettre de la section de Saint Sulpice la Forêt

La lettre de la section de Saint Sulpice la Forêt Union Nationale des Combattants La lettre de la section de Saint Sulpice la Forêt N SPÉCIAL - Septembre 2014 Michel Descormiers avait 10 ans en 1944, au moment du débarquement des troupes alliées. Réfugié

Plus en détail

Les combats dans l Argonne

Les combats dans l Argonne Les combats dans l Argonne 1914-1918 Marche frontière entre la Champagne et la Lorraine, couverte d épaisses futées de hêtres, de bouleaux, de charmes et de chênes sous lesquelles se cachent d impénétrables

Plus en détail

Cartes de la bataille

Cartes de la bataille I. Vue générale du site de verdun 1/5 I. L attaque sur la rive droite Le 21 février, à 7h15, le Trommelfeuer de l artillerie allemande s abat sur les positions françaises, au nord-est de Verdun. Le pilonnage

Plus en détail

Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales ( ) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale

Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales ( ) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale Chapitre 2 : Démocraties fragilisées et expériences totalitaires

Plus en détail

histoire LA PREMIERE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE TOTALE,

histoire LA PREMIERE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE TOTALE, histoire LA PREMIERE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE TOTALE, 1914-1918 Comment la Première Guerre Mondiale bouleverse-t-elle les sociétés et les Etats? I) Les grandes phases de la guerre Quelles sont les principales

Plus en détail

La Ligne Hindenburg.

La Ligne Hindenburg. La Ligne Hindenburg. La ligne Hindenburg n est pas une ligne de replis pour retarder l ennemi, C est une ligne de repris pour refaire ses forces et retourner frapper l ennemi! C est la main qui se ferme

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Titre : Le cimetière militaire de la Belle Motte

DOSSIER DE MONUMENT. Titre : Le cimetière militaire de la Belle Motte DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Août 1914 Lieu : Namur (Belgique) Alliés : Allemands, Belges et Français Latitude : 50.403389 Longitude : 4.603182 Titre : Le cimetière militaire de la Belle Motte

Plus en détail

II. Les civils touchés par la guerre Pourquoi les civils ont un rôle de plus en. plus important dans la guerre? A.

II. Les civils touchés par la guerre Pourquoi les civils ont un rôle de plus en. plus important dans la guerre? A. II. Les civils touchés par la guerre Pourquoi les civils ont un rôle de plus en plus important dans la guerre? A. Une guerre totale Vers le 8 ou le 9 août, Renault a été appelé chez le ministre de la Guerre

Plus en détail

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Si le capitaine Rogier avait survécu à la bataille du 18 juin 1940 à Xertigny, il aurait peut-être pu nous raconter cette terrible journée comme ceci : «Je suis

Plus en détail

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ET SES CONSEQUENCES

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ET SES CONSEQUENCES LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ET SES CONSEQUENCES Introduction :le monde en 1914 L Europe règne sur le monde ( colonies en Afrique et en Asie). Le Royaume Uni et la France sont les deux plus grandes puissances

Plus en détail

Situation : Le plan Marshall et le début de la guerre froide.

Situation : Le plan Marshall et le début de la guerre froide. Situation : Le plan Marshall et le début de la guerre froide. En 1947, les Etats Unis décident d accorder une aide économique massive aux pays européens détruits par la guerre et dont la relance économique

Plus en détail

Projet 1914 : 100 ans après

Projet 1914 : 100 ans après Projet 1914 : 100 ans après 1) Sa Vie et son Etat Civil : Classe de CM1-CM2 de St Maurice en Gourgois Enseignants : Evelyne LAURENSON / Emmanuel DUCHAMP REYMONDON JACQUES source :un dessin de la maison

Plus en détail

Débat 1 : «Une île nommée Sicile»

Débat 1 : «Une île nommée Sicile» Mise en situation Nous sommes en 264 avant Jésus-Christ. Alors que les relations entre Rome et Carthage étaient jusque là cordiales, leur ennemi commun, les Grecs, lâche son emprise sur la méditerranée

Plus en détail

Marius Revel. Naissance

Marius Revel. Naissance Marius Revel Naissance Marius François Revel est né le samedi 15 août 1885 à Villalier. Il est le fils de Jules Bernard Revel, ramonet 1, âgé de 34 ans et d Agathe Escande, âgée de 27 ans. Acte de naissance

Plus en détail

Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée ( )

Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée ( ) Revue historique des armées 246 2007 France-États-Unis Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée (1917-1919) Michel

Plus en détail

LA FLEUR AU FUSIL...

LA FLEUR AU FUSIL... LA FLEUR AU FUSIL... SCENARIOS 1914 POUR MARMITAGES «Les casques d argent», Haelen, 12 aout 1914 Joueur Allemand (attaquant) : 8 unités de cavalerie, 4 unités d infanterie (Jägers), 1 unité de mitrailleuses,

Plus en détail

GRAND QUARTIER GÉNÉRAL

GRAND QUARTIER GÉNÉRAL ARCHIVES DE LA DÉFENSE GRAND QUARTIER GÉNÉRAL 1914-1918 SOUS-SÉRIE GR 16 NN RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DETAILLÉ lieutenant Benoît LAGARDE SERVICE HISTORIQUE DE LA DÉFENSE SOMMAIRE Introduction... p. 1 Sources

Plus en détail

CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. p14 à 35. Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les

CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. p14 à 35. Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE p14 à 35 Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les Etats et les sociétés en Europe? I- UNE GUERRE INDUSTRIELLE D UNE AMPLEUR ET

Plus en détail

La bataille de Stalingrad Tâche complexe

La bataille de Stalingrad Tâche complexe La bataille de Stalingrad Tâche complexe Consigne générale : Votre nom est Vassilli Grossman. Vous êtes correspondant spécial à Stalingrad pour le journal de l'armée rouge, Krasnaïa Zvezda. Nous sommes

Plus en détail

La dialectique attaque défense 0-6 / 1-5 / 2-4. Formation joueurs pros Saint Marcel Vernon Mardi 21 Mars 2017

La dialectique attaque défense 0-6 / 1-5 / 2-4. Formation joueurs pros Saint Marcel Vernon Mardi 21 Mars 2017 La dialectique attaque défense 0-6 / 1-5 / 2-4 Formation joueurs pros Saint Marcel Vernon Mardi 21 Mars 2017 Méthode de raisonnement qui consiste à analyser la réalité en mettant en évidence les contradictions

Plus en détail

II) La mobilisation des peuples en guerre. Fiche : Exemple de la bataille de Stalingrad

II) La mobilisation des peuples en guerre. Fiche : Exemple de la bataille de Stalingrad cours II) La mobilisation des peuples en guerre Fiche : Exemple de la bataille de Stalingrad URSS Où? Qui? Quand? Quel résultat? Situation géographique de Stalingrad : que cherchent les Allemands? Situation

Plus en détail

LA BATAILLE DE NARVA 11 mars 1944

LA BATAILLE DE NARVA 11 mars 1944 LA BATAILLE DE NARVA 11 mars 1944 La bataille de Narva a pour enjeu la conquête des pays baltes. La ville de Narva est un carrefour stratégique pour quiconque souhaite parvenir aux pays baltes. Suite à

Plus en détail

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE 4 AOUT NOVEMBRE 1918

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE 4 AOUT NOVEMBRE 1918 LA PREMIERE GUERRE MONDIALE 4 AOUT 1914 11 NOVEMBRE 1918 Une guerre «totale» à intensité inconnue dans l histoire 60 millions de soldats et marins y ont pris part 9 millions sont morts ou disparus 20 millions

Plus en détail

LA SECONDE GUERRE MONDIALE

LA SECONDE GUERRE MONDIALE I/ LE DÉBUT DU CONFLIT (1939-1942) LA SECONDE GUERRE MONDIALE Décidé à faire de l'allemagne une grande puissance, Hitler, soutenu par l'italie et le Japon, fit envahir l'autriche, une partie de la Tchécoslovaquie

Plus en détail

La 1 ère guerre mondiale vue par Tardi

La 1 ère guerre mondiale vue par Tardi Histoire La 1 ère guerre mondiale vue par Tardi 3 ème Classe entière Objectifs Socle Commun Palier 2 C1 Effectuer, seul, des recherches dans des ouvrages documentaires (livres, produits multimédia) C4

Plus en détail

La bataille de la Somme Ressources: Photos

La bataille de la Somme Ressources: Photos Attaque au gaz sur la Somme Photo aérienne d une attaque au gaz sur le champ de bataille de la Somme au moyen de boîtes en métal remplies de gaz liquide. Quand on ouvrait les boîtes sous un fort vent favorable,

Plus en détail

Les Chars Anglais «Mark».

Les Chars Anglais «Mark». Les Chars Anglais «Mark». Image caractéristique du char anglais de la 1 guerre. Il s agit d un Mark IV de type «hermaphrodite». Toute la série des «Mark» se ressemble, et pour distinguer les différents

Plus en détail

LA BATAILLE DE LA MARNE

LA BATAILLE DE LA MARNE LA BATAILLE DE LA MARNE La bataille de la Marne oppose l armée allemande aux armées française et britannique. Elle se déroule du 6 au 12 septembre 1914 sur un front d environ 300 km qui court du nord de

Plus en détail

Guerres mondiales et régimes totalitaires /

Guerres mondiales et régimes totalitaires / Guerres mondiales et régimes totalitaires / 1914 1945 Les questions qui suivent ont été réalisée par les élèves de 3 e A et de 3 e B afin d aider chacun à réviser et/ou à vérifier les connaissances acquises.

Plus en détail

Document d accompagnement Vers la Victoire : La France au combat de 1942 à 1945.

Document d accompagnement Vers la Victoire : La France au combat de 1942 à 1945. Service éducatif museeresistance_educatif@ville-limoges.fr 05 55 45 84 43 Document d accompagnement Vers la Victoire : La France au combat de 1942 à 1945. Glossaire : Quelques éléments d information qui

Plus en détail

SEQUENCE PÉDAGOGIQUE. HISTOIRE 3 e -1 ère TITRE : BATAILLE DE MORHANGE (1914), UNE DÉFAITE TRAVESTIE EN VICTOIRE

SEQUENCE PÉDAGOGIQUE. HISTOIRE 3 e -1 ère TITRE : BATAILLE DE MORHANGE (1914), UNE DÉFAITE TRAVESTIE EN VICTOIRE SEQUENCE PÉDAGOGIQUE HISTOIRE 3 e -1 ère TITRE : BATAILLE DE MORHANGE (1914), UNE DÉFAITE TRAVESTIE EN VICTOIRE DOCUMENT : 1983. 502 (1). «Le Panorama de la guerre de 1914 A Morhange près de Nancy (tableau

Plus en détail

La deuxième guerre mondiale : séance 5 - Le début de la fin.

La deuxième guerre mondiale : séance 5 - Le début de la fin. 1 - Introduction La deuxième guerre mondiale : séance 5 - Le début de la fin. Rallye web pour les élèves fin de cycle III et plus... En 1942, l'expension de l'allemagne nazie est à son maximum. Presque

Plus en détail

1917 Année cruelle, année charnière

1917 Année cruelle, année charnière 1917 Année cruelle, année charnière Par Pascal Charrier, le 14/4/2017 à 11h21 Le centenaire de la bataille du Chemin des Dames est célébré ce dimanche dans l Aisne. Le travail de mémoire autour de cette

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION ACADEMIE DE NANTES SESSION 2010 SUJET DE PREMIERE CATEGORIE : Classes de Lycée professionnel. Réalisation d un devoir individuel en classe, portant

Plus en détail

La bataille de Verdun (1916)

La bataille de Verdun (1916) La bataille de Verdun (1916) Entre 1879 et 1912, les Etats européens contractent des alliances qui divisent l Europe en deux blocs : d un côté la Triple-Alliance (ou Triplice) qui regroupe l Empire allemand,

Plus en détail

AUTOUR DU 11 NOVEMBRE

AUTOUR DU 11 NOVEMBRE AUTOUR DU 11 NOVEMBRE La première guerre mondiale Connaissances Objectifs - Pouvoir expliquer pourquoi le premier conflit mondial a été appelé «la Grande Guerre». - Connaître Clemenceau. - À partir de

Plus en détail

Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914

Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914 Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914 31 juillet 1914 - À 19 heures arrive l ordre du Ministre «Faire partir les troupes de couverture. Le 1 er échelon du 60 ème est transporté

Plus en détail

CEUX DE ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE»

CEUX DE ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE» CEUX DE 1914-1918 ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE» «MORTS POUR LA FRANCE» Dossier constitué par l Association Historique du Pays de Grasse (ceuxde14-18@grasse-historique.fr)

Plus en détail

Un mois après la déclaration de la guerre, 70,000 Canadiens et Canadiennes s étaient engagés dans l armée.

Un mois après la déclaration de la guerre, 70,000 Canadiens et Canadiennes s étaient engagés dans l armée. Un mois après la déclaration de la guerre, 70,000 Canadiens et Canadiennes s étaient engagés dans l armée. N.B. que plus de un million ont servi dans les forces et 42,042 sont mort. 1939-1941 avril 1940

Plus en détail

1914, cent ans après. Carnet du jeune historien. Ecole Saint Joseph 5rue de Verdun L ETRAT

1914, cent ans après. Carnet du jeune historien. Ecole Saint Joseph 5rue de Verdun L ETRAT 1914, cent ans après Carnet du jeune historien Ecole Saint Joseph 5rue de Verdun 42580 L ETRAT 2013-2014 SOMMAIRE La Grande Guerre La bataille de Verdun Etude d un livret militaire Nos photos Source images

Plus en détail

HANOTAUX, Gabriel ; Histoire illustrée de la guerre de 1914 ; Gounouilhou, 1915-1924. (17 tomes) http://digicoll.library.wisc.edu/cgi-bin/history/historyidx?type=browse&scope=history.hanotaux Tome 1 :

Plus en détail

Chapitre 2 La Première Guerre mondiale

Chapitre 2 La Première Guerre mondiale Chapitre 2 La Première Guerre mondiale Introduction: Durant la Première Guerre mondiale, deux alliances s'opposent: la Triple Entente et la Triple Alliance. Cette guerre dure 52 mois. Comment a-t-elle

Plus en détail

Photo de Karl OETJEN sur son Wehrpass en 1936 (collection Christophe GREGOIRE)

Photo de Karl OETJEN sur son Wehrpass en 1936 (collection Christophe GREGOIRE) Un témoin allemand de l invasion de 1940 ici! Document de Jean-Michel Adenot Les photos appartiennent à Christophe Grégoire, alias Judex, qui nous autorise très gentiment à les publier sur le site www.resistance-deportation.org

Plus en détail

La Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale EXERCICES 1914-1918 La Première Guerre mondiale Exercice 1 En vous appuyant sur les résumés et documents de votre manuel, répondez aux questions suivantes : En résumé A. Quel mauvais souvenir hantait la

Plus en détail

Le gagnant est celui qui remporte le nombre de médailles requis selon le scénario. PLACEMENT DES UNITES SELON LE SCENARIO :

Le gagnant est celui qui remporte le nombre de médailles requis selon le scénario. PLACEMENT DES UNITES SELON LE SCENARIO : 1 / Sélectionner votre scénario sur le livret, choisir son camp allemand ou allié. Le gagnant est celui qui remporte le nombre de médailles requis selon le scénario. - Disposer les pièces et unités et

Plus en détail

THEME I L EUROPE, UN THEATRE MAJEUR DES GUERRES TOTALES ( )

THEME I L EUROPE, UN THEATRE MAJEUR DES GUERRES TOTALES ( ) THEME I L EUROPE, UN THEATRE MAJEUR DES GUERRES TOTALES (1914-1945) PARTIE 1 CIVILS ET MILITAIRES DANS LA 1 ère GUERRE MONDIALE Problématiques : - Pourquoi la 1 ère Guerre mondiale bouleverse-t-elle les

Plus en détail

Année de LATTRE. Année des Victoires

Année de LATTRE. Année des Victoires Année de LATTRE Année des Victoires Vous vous souviendrez qu il fut grand parce qu il savait servir, qu il sut commander parce qu il savait aimer, qu il sut vaincre parce qu il savait oser Georges Bidault

Plus en détail