Rapport Egalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Egalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne"

Transcription

1 Rapport Egalité Professionnelle / Femmes Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 1 sur 42

2 Page 2 sur 42

3 Sommaire 1 CONDITIONS GENERALES D EMPLOI Effectifs Physique au par sexe Répartition par catégorie professionnelle et par sexe selon les différents contrats de travail Pyramide des âges par catégorie professionnelle et par sexe Age moyen de l effectif total au 31-12, par catégorie professionnelle et par sexe Ancienneté par catégorie professionnelle et par sexe Ancienneté moyenne par catégorie professionnelle et par sexe Durée et organisation du travail par sexe Répartition des effectifs selon la durée du travail par catégorie professionnelle et par sexe Répartition des effectifs par sexe selon l organisation du travail Données sur les congés par sexe Répartition par catégorie professionnelle et par sexe selon : le nombre et le type de congés dont la durée est supérieure à six mois Répartition par catégorie professionnelle, par sexe selon : absentéisme ciblé Données sur les embauches et les départs par sexe Répartition des entrées par catégorie professionnelle et par sexe selon le type de contrat de travail Répartition des départs par catégorie professionnelle et par sexe selon le type de contrat de travail Positionnement dans l entreprise Répartition des effectifs par niveau de classification et par sexe Promotions Répartition des promotions par niveau de classification et par sexe (hors H.E.) Nombre de promotions suite à une formation par catégorie professionnelle et par sexe Ancienneté moyenne entre deux promotions par catégorie professionnelle et par sexe Ancienneté moyenne entre deux promotions par niveau de classification et par sexe Mouvements Nombre de mutations avec changement de lieu de travail H/F REMUNERATION Données sur les rémunérations par sexe Répartition des rémunérations moyennes en (Salaire de base au prime de fin d année + prime d ancienneté) par niveau de classification et par sexe (hors H.E.) Page 3 sur 42

4 2.1.2 Répartition des rémunérations moyennes en (Salaire de base au prime de fin d année + prime d ancienneté) par catégorie professionnelle et par sexe (hors H.E.) Nombre de femmes dans les dix plus hautes rémunérations Nombre de femmes dans les dix plus basses rémunérations FORMATION Données sur la formation par sexe Répartition des stagiaires et des actions de formations par catégorie professionnelle et par sexe Répartition des stagiaires par catégorie professionnelle et par sexe Nombre moyen d heures de formation par action par catégorie professionnelle et par sexe Répartition des stagiaires part type d action de formations et par sexe CONDITIONS DE TRAVAIL Données générales par sexe Exposition à des risques professionnels Pénibilité dont tâches répétitives ARTICULATION ENTRE L ACTIVITE PROFESSIONNELLE ET L EXERCICE DE LA RESPONSABILITE FAMILIALE Congés Complément de salaire Nombre de jours de congés paternité Organisation du temps de travail dans l entreprise Organisation du travail Nombre de salariés ayant accédé au temps partiel choisi au cours de l année Nombre de salariés à temps partiel choisi ayant repris un travail à temps plein au cours de l année Service de proximité Participation de l entreprise et du comité d entreprise aux modes d accueil de la petite enfance ANNEXES Page 4 sur 42

5 1 CONDITIONS GENERALES D EMPLOI 1.1 Effectifs Physique au par sexe Répartition par catégorie professionnelle et par sexe selon les différents contrats de travail Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL H F H F H F H F H F H F Femmes CDI CDD CDI CDD CDI CDD CDI CDD CDI CDD La part des femmes au CNES est de 37% de l effectif, ce taux est stable depuis 2011 : 71% dans les métiers administratifs 99% pour les secrétaires 19,5% dans la filière technique (17% en 2013). Dans les catégories socio-professionnelles ingénieurs et cadres, elles représentent 30,4% contre 69,6% d hommes. 43.8% chez les cadres 26.4% pour les ingénieurs ,6% Répartition hommes/femmes selon les catégories professionnelles ,5% ,2% ,4% ,4% ING ,2% CADRE ,8% 25 19,5% 42 28,8% ,6% 20% 80% 87,5% 12,5% TECH. ADM. SECR. OUV. PROT Femmes Page 5 sur 42

6 Emplois Types Femmes % des femmes par rapport aux hommes 1 Ass. Achats / Recettes Externes / Juridique ,1% 2 Ass. communication, gestion de l'information /documentation ,1% 3 Ass. Logistique et Moyens généraux ,7% 4 Ass. RH et Administration d'entreprise ,4% 5 Ass. Secrétariat ,4% 6 Ass. Techniques de gestion et Comptables ,0% 7 Cadre Achats / Recettes Externes ,4% 8 Cadre Gestion de l'information / Documentation ,7% 9 Cadre Logistique / Moyens Généraux ,0% 10 Cadre RH ,9% 11 Cadre Sûreté-Protection ,0% 12 Cadre Techniques de Communication ,3% 13 Cadre Techniques de Gestion et Comptables ,5% 14 Contrôleur Projet ,2% 15 Ingénieur Architecte / Ingénieur Système ,0% 16 Ingénieur chef de projet ,2% 17 Ingénieur Essais, Intégration, Validation ,4% 18 Ingénieur Etudes et Développement ,0% 19 Ingénieur Exploitation ,9% 20 Ingénieur Opération ,3% 21 Ingénieur programmes ,5% 22 Ingénieur Qualité ,5% 23 Ingénieur Relations internationales ,4% 24 Ingénieur Sauvegarde / environnement / Santé / Sécurité ,7% 25 Ingénieur Stratégie et prospective ,8% 26 Juriste ,0% 27 Manager ,8% 28 Tech. informatique ,4% 29 Tech. Labos / Essais et intégration ,0% 30 Tech. Méthodes, Qualité et Gestion de projet ,0% 31 Tech. Opérations, Missions et Exploitation de données ,8% 32 Tech. santé / sécurité / environnement / sûreté-protection ,7% Total Répartition des emplois types - hommes/femmes Femmes Zéro Page 6 sur 42

7 Filière niveau Femmes Total général Répartition hommes/femmes selon les filière/niveau Chef de Projet 24 26,1% 68 73,9% 92 Chef de Projet Sénior 2 10,0% 18 90,0% 20 Chef de Service 43 25,4% ,6% 169 Chef de Projet Chargé d'affaires 45 37,5% 75 62,5% 120 Tronc Commun 350 Chef de Projet Sénior Collaborateurs ,6% ,4% 473 Spécialiste Tech Chef de Service Directeurs 2 16,7% 10 83,3% 12 Expert Sénior Support/Gestion 12 44,4% 15 55,6% 27 Expert Senior Tech. 7 7,9% 82 92,1% 89 Spécialiste Support/Gestion Sous-Directeur Chargé d'affaires Collaborateurs Expert Support/Gestion 29 34,5% 55 65,5% 84 Expert Tech. Directeurs Expert Tech ,1% ,9% 418 Sous-Directeur 4 14,3% 24 85,7% 28 Expert Support/Gestion Expert Senior Tech. Expert Sénior Support/Gestion Spécialiste Support/Gestion 91 70,0% 39 30,0% 130 Spécialiste Tech ,2% ,8% 571 Tronc Commun 73 31,6% ,4% 231 Femmes Zéro Total général ,7% ,3% 2464 Page 7 sur 42

8 1.1.2 Pyramide des âges par catégorie professionnelle et par sexe TOTAL <25 ans ans ans ans ans ans ans ans ans >65 ans <25 ans ans Part de femmes par tranche d'âge 40,0% 34,8% Pyramide des âges répartition h/f et catégories professionnelles ans 36,7% ans ans ans 38,6% 33,9% 46,3% Femme Coll&tech Homme Coll&tech Homme Ing&Cadres ans 38,1% Femme Ing&Cadres ans 33,3% ans 29,8% >65 ans 0,0% Page 8 sur 42

9 Détails par établissement (1.1.2.) Paris Les Halles <25 ans ans ans ans ans ans ans ans ans >65 ans Paris Daumesnil <25 ans ans ans ans ans ans ans ans ans >65 ans Page 9 sur 42

10 Détails par établissement (1.1.2.) Toulouse & A/A <25 ans ans ans ans ans ans ans ans ans >65 ans Kourou <25 ans ans ans ans ans ans ans ans ans >65 ans Page 10 sur 42

11 1.1.3 Age moyen de l effectif total au 31-12, par catégorie professionnelle et par sexe Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Age moyen de l effectif total au 31-12, par catégorie professionnelle et par sexe Ing. & Cadres 60 ans 50 ans Femmes Protection 40 ans 30 ans 20 ans 10 ans 0 ans Technicien Ouvrier Administratif Secrétaire Page 11 sur 42

12 1.1.4 Ancienneté par catégorie professionnelle et par sexe TOTAL de 0 à 4 ans de 5 à 9 ans de 10 à 14 ans de 15 à 19 ans de 20 à 24 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 ans et Part des femmes par tranche d'ancienneté Répartition hommes/femmes selon l'ancienneté Part des hommes par tranche d'ancienneté de 0 à 4 ans 30,5% ,5% de 5 à 9 ans 40,1% ,9% de 10 à 14 ans 38,7% ,3% de 15 à 19 ans 41,9% ,1% de 20 à 24 ans 39,5% ,5% de 25 à 29 ans 33,5% ,5% de 30 à 34 ans 32,2% ,8% de 35 ans et + 45,7% ,3% Page 12 sur 42

13 1.1.5 Ancienneté moyenne par catégorie professionnelle et par sexe Ing. & Cadres Technicien Administratif Secrétaire Ouvrier Protection TOTAL Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Ancienneté moyenne par catégorie professionnelle et par sexe Protection Femmes Ing. & Cadres 30 ans 25 ans 20 ans 15 ans 10 ans 5 ans 0 ans Technicien Ouvrier Administratif Secrétaire Page 13 sur 42

14 1.2 Durée et organisation du travail par sexe Répartition des effectifs selon la durée du travail par catégorie professionnelle et par sexe TOTAL Plein Temps Temps partiel > à 50% Temps partiel <= à 50% Paris Daumesnil Plein Temps Temps partiel > à 50% Temps partiel <= à 50% 2-2 Paris Les Halles Plein Temps Temps partiel > à 50% Temps partiel <= à 50% Toulouse & A/A Plein Temps Temps partiel > à 50% Temps partiel <= à 50% Kourou Plein Temps Temps partiel > à 50% 1-1 Temps partiel <= à 50% Page 14 sur 42

15 Répartition des effectifs selon la durée du travail par catégorie professionnelle et par sexe Femmes Plein temps 77% Répartition des effectifs H/F selon leur temps de travail Temps partiel 23% Ing. 48% Cadre 21% Tech. 3% Adm. 13% Secr. 14% Ouv. 1% Les femmes sont davantage en temps réduits que les hommes. Les - 40ans représentent : 23% chez les femmes 16% chez les hommes. Homme s Plein temps 98% Temps partiel 2% Entre 40 et 50 ans : 37,9% de femmes 18,5% d hommes - Effectif La part des +50 ans : ans ans ans 14,2% 24 14,8% 25 8,9% ,3% 4 10,5% 5 13,2% Répartition de l'effectif H/F en temps réduit selon leur tranche d'age 39% de femmes 66% d hommes ans 23,1% ,3% ans 17,2% ,4% ans ans 18,9% ,9% 3% ,4% HOMMES FEMMES Page 15 sur 42

16 1.2.2 Répartition des effectifs par sexe selon l organisation du travail Paris Les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Femmes Femmes Femmes Femmes Femmes 2 équipes équipes Décalés 7 7 Page 16 sur 42

17 1.3 Données sur les congés par sexe Répartition par catégorie professionnelle et par sexe selon : le nombre et le type de congés dont la durée est supérieure à six mois TOTAL Congé pour convenance personnel & sabbatique H F H F H F H F H F H F Femmes Congé parental Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou Congé épargne temps Congé pour convenance personnel & sabbatique Congé parental Congé épargne temps Congé pour convenance personnel & sabbatique Congé parental Congé épargne temps Congé pour convenance personnel & sabbatique Congé parental 1 1 Congé épargne temps Congé pour convenance personnel & sabbatique Congé parental Congé épargne temps 1 1 Il n y a pas de demande de congé parental de plus de 6 mois. Le nombre de congés épargne temps, de plus de 6 mois, pour la préparation de fin de carrière représentent 9 salariés pour Page 17 sur 42

18 1.3.2 Répartition par catégorie professionnelle, par sexe selon : absentéisme ciblé Congé enfant malade et congés présence parentale CADRE TECHNICIEN ADMINISTRATIF SECRETAIRE OUVRIER PROTECTION Total général Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Effectif Nombre d absences % de l'effectif total 11,03% 21,64% 5,83% 7,14% 16,35% 15,13% 8,33% 10,46% 19,12% Nombre de jours d absences Répartition H/F des absences "enfant malade" en pourcentage selon l'effectif total Femmes 19,12% Les femmes s absentent proportionnellement plus que les hommes et sur une durée moyenne plus longue (environ 4 jours pour les femmes contre 2,3 jours pour les hommes). Le nombre d absences est réparti de façon homogène dans 10,46% les catégories socio-professionnelles. Page 18 sur 42

19 1.4 Données sur les embauches et les départs par sexe Répartition des entrées par catégorie professionnelle et par sexe selon le type de contrat de travail TOTAL Embauche externe Retours de congé sans salaire et de détachement à l'extérieur CDI CDD CDI CDD Répartition des embauches hommes/femmes Ingénieur 63% 37,97% 30,00% 26,56% 29,41% 37,97% Cadre 6% ENF 17% Technicien 7% Secrétaire 7% 62,03% 70,00% 73,44% 70,59% 62,03% Sur les 93 entrées comptabilisées en 2014, la répartition des embauches Femmes hommes/ femmes reflètent la répartition de l effectif c est-à-dire : 63% d hommes % de femmes Page 19 sur 42

20 Détails par établissement (1.4.1.) Paris Les Halles Embauche externe Retours de congé sans salaire et de détachement à l'extérieur CDI CDD CDI 1-1 CDD Paris Daumesnil Embauche externe Retours de congé sans salaire et de détachement à l'extérieur CDI CDD CDI CDD Toulouse & A/A Embauche externe Retours de congé sans salaire et de détachement à l'extérieur CDI CDD CDI CDD Kourou Embauche externe Retours de congé sans salaire et de détachement à l'extérieur CDI CDD CDI CDD Page 20 sur 42

21 Répartition des entrées par catégorie professionnelle et par sexe Répartition des embauches par filière/niveau Tronc Commun Chef de Projet Chef de Service Femmes Zéro 5 Spécialiste Tech. 0-5 Chargé d'affaires Expert Tech. Collaborateurs Expert Support/Gestion Expert Sénior Support/Gestion Assistant Secrétariat Tech. Santé/ sécurité/ Tech. Opérations, Missions et Tech. Méthodes, Qualité et Gestion de Assistant Tech. de gestion et Comp. Cadre Achats / Recettes Externes Cadre Logistique / Moyens Généraux Répartition des embauches par emploi type Femmes Zéro Manager Ing. Sauvegarde / environnement / Cadre Tech. de Communication Cadre Tech. de Gestion et Comptables Ing. Relations internationales Contrôleur Projet Ing. Qualité Ing. Opération Ing. Exploitation Ing.Architecte/ Ing. Système Ing. Essais, Intégration, Validation Ing. Etudes et Développement Page 21 sur 42

22 1.4.2 Répartition des départs par catégorie professionnelle et par sexe selon le type de contrat de travail TOTAL Départ volontaire Licenciement pour cause économique Licenciements pour d'autres causes & ruptures conventionnelles Fin de contrat à durée déterminée Départ au cours de la période d'essai Mise en congé sans salaire & autres Détachements à l'extérieur Fin de détachement au CNES Retraite Décès TOTAL ,86 % des salariés ont quitté le CNES sur l année Départs selon la catégorie professionnelle et h/f Soit, sur l effectif global : 4,31% de femmes (sur 905 femmes au ) 3,59% d hommes (sur 1559 hommes au ) Femmes I. & C. TECH. ADM. SECR. OUV. PROT. Page 22 sur 42

23 Détails par établissement (1.4.2.) Paris Les Halles Départ volontaire Licenciement pour cause économique Licenciements pour d'autres causes & ruptures conventionnelles 1-1 Fin de contrat à durée déterminée Départ au cours de la période d'essai 1-1 Mise en congé sans salaire & autres 1-1 Détachements à l'extérieur Fin de détachement au CNES Retraite 1-1 Décès Paris Daumesnil Départ volontaire Licenciement pour cause économique Licenciements pour d'autres causes & ruptures conventionnelles 1-1 Fin de contrat à durée déterminée Départ au cours de la période d'essai Mise en congé sans salaire & autres 1-1 Détachements à l'extérieur Fin de détachement au CNES Retraite Décès Page 23 sur 42

24 Détails par établissement (1.4.2.) Toulouse & A/A Départ volontaire Licenciement pour cause économique Licenciements pour d'autres causes & ruptures conventionnelles Fin de contrat à durée déterminée Départ au cours de la période d'essai Mise en congé sans salaire & autres Détachements à l'extérieur Fin de détachement au CNES Retraite Décès Kourou Départ volontaire Licenciement pour cause économique Licenciements pour d'autres causes & ruptures conventionnelles Fin de contrat à durée déterminée Départ au cours de la période d'essai Mise en congé sans salaire & autres Détachements à l'extérieur Fin de détachement au CNES Retraite Décès Page 24 sur 42

25 1.5 Positionnement dans l entreprise Répartition des effectifs par niveau de classification et par sexe H.E. 3C 3B+ 3B 3A+ 3A 2 1 NIVEAU V NIVEAU IV NIVEAU III NIVEAU II NIVEAU I TOTAL Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Femmes Femmes Femmes Femmes Femmes Répartition hommes/femmes selon les classifications Femmes Effectifs: % 24% 32% 35% 35% 34% 50% 66% 56% 68% 100% 100% 85% 76% 68% 65% 65% 66% 50% 34% 44% 32% H.E. 3C 3B+ 3B 3A+ 3A 2 1 V IV III II I Ing&Cadres Collaborateurs I II 3 III 15 7 IV V A A B B C H.E Page 25 sur 42

26 1.6 Promotions Répartition des promotions par niveau de classification et par sexe (hors H.E.) Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL EFFECTIF 3C 3B+ 3B 3A+ 3A 2 PASSAGE CADRE NIVEAU V NIVEAU IV NIVEAU III NIVEAU II NIVEAU I Femmes Femmes Femmes Femmes Femmes TOTAL 1,1% 1,7% 1,9% 2,1% 2,0% 0,3% 0,3% 1,3% 0,2% 0,1% 0,0% 0,0% 10,9% Femmes 0,3% 1,0% 2,1% 2,3% 2,1% 0,4% 0,4% 4,6% 0,9% 0,3% 0,0% 0,0% 14,6% Sur la totalité des promotions de 2014 : 14,59 % concernent des femmes (sur l effectif total : femmes) 10,90 % pour les hommes (sur l effectif total : hommes) Collaborateurs : Ingénieurs & Cadres : 31,2% hommes 64,9% hommes 68,8% femmes 35,1% femmes Passages cadres: 55,6% des hommes 44,4% des femmes La répartition des promotions est la même pour les Ingénieurs et cadres du niveau 2 au niveau 3B. Toutefois, on constate des écarts à partir du 3B+. 19% 18% 17% 16% 15% 14% 13% 12% 11% 10% 9% Proportion d'hommes et de femmes promu par rapport à l'effectif global sur les 5 dernières années Femmes Total Page 26 sur 42

27 1.6.2 Nombre de promotions suite à une formation par catégorie professionnelle et par sexe TECH. ADM. SECR. OUV. PROT. TOTAL Paris les Halles Paris Daumesnil Formation Diplômante externe FCI Formation Diplômante externe FCI Femmes Femmes Femmes Femmes Femmes Femmes Toulouse & A/A Kourou TOTAL Formation Diplômante externe FCI Formation Diplômante externe FCI Formation Diplômante externe FCI Nombre de promotions suite à une formation : 5% des hommes techniciens (sur la totalité de l effectif technicien hommes) 4% des femmes techniciennes (sur la totalité de l effectif technicien femmes) Page 27 sur 42

28 1.6.3 Ancienneté moyenne entre deux promotions par catégorie professionnelle et par sexe I. & C. TECH. ADM. SECR. OUV. PROT. Moyenne Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou Moyenne Ancienneté moyenne entre deux promotions Protections Femmes Ing. & Cadres Techniciens Ouvriers Administratifs Secrétaires Page 28 sur 42

29 1.6.4 Ancienneté moyenne entre deux promotions par niveau de classification et par sexe 3C 3B+ 3B 3A+ 3A 2 NIVEAU V NIVEAU IV NIVEAU III NIVEAU II NIVEAU I Moyenne Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou Moyenne Femmes Femmes Femmes Femmes Femmes Page 29 sur 42

30 1.7 Mouvements Nombre de mutations avec changement de lieu de travail H/F Départs Arrivées Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Sur les 46 mutations avec changement de lieu de travail : 1,98 % hommes 1,66 % femmes Page 30 sur 42

31 2 REMUNERATION 2.1 Données sur les rémunérations par sexe Répartition des rémunérations moyennes en (Salaire de base au prime de fin d année + prime d ancienneté) par niveau de classification et par sexe (hors H.E.) Femmes Effectifs Mini Médiane Moyenne Maxi Effectifs Mini Médiane Moyenne Maxi Écart de rémunération 1 Ing. & Cadres ,0% 3C ,2% 3B ,3% 3B ,2% 3A ,7% 3A ,5% ,5% ,0% Collaborateurs ,8% V ,3% IV ,5% III ,0% II TOTAL ,0% Répartitions des rémunérations moyennes par niveau et par sexe C 3B+ 3B 3A+ 3A 2 1 V IV III II Ing.&Cadres Coll. HOMMES FEMMES Calcul : Rémunération moyenne des femmes de la classification Rémunération moyenne des hommes de la même classification Page 31 sur 42

32 2. Détails par établissement (2.2.1.) Paris les Halles Effectifs Rémunération moyenne en Effectifs Femmes Rémunération moyenne en 3C B B A A V IV III 1 NS II TOTAL Paris Daumesnil Effectifs Rémunération moyenne en Effectifs Femmes Rémunération moyenne en 3C B B A A V IV III II TOTAL Toulouse & A/A Effectifs Rémunération moyenne en Effectifs Femmes Rémunération moyenne en 3C B B A A V IV III II TOTAL Kourou Effectifs Rémunération moyenne en Effectifs Femmes Rémunération moyenne en 3C B B A A V IV III II TOTAL Page 32 sur 42

33 2.1.2 Répartition des rémunérations moyennes en (Salaire de base au prime de fin d année + prime d ancienneté) par catégorie professionnelle et par sexe (hors H.E.) Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Page 33 sur 42

34 2.1.3 Nombre de femmes dans les dix plus hautes rémunérations Néant La première haute rémunération féminine est en 17 ème position Nombre de femmes dans les dix plus basses rémunérations 8 Page 34 sur 42

35 3. FORMATION 3.1 Données sur la formation par sexe Répartition des stagiaires et des actions de formations par catégorie professionnelle et par sexe Répartition des stagiaires par catégorie professionnelle et par sexe Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL ,1% 83,0% Répartition des stagiaires par sexe (% par rapport à l'effectif au 31/12/ ,4% 72,6% 73,6% 73,92% 67,4% 65,4% 65,9% 65,36% Femmes 73,92 % des femmes suivent des sessions de formation, contre 65,36% des hommes. Le tableau ci-après ne prend pas en compte la catégorie socioprofessionnelle secrétaire. En effet, les secrétaires ont bénéficié d un parcours de formation en 2014, cela permet de vérifier la cohérence de la répartition. 61% 69% 67% 65% 66% 65% 62% 61% 61% 62% Hors secrétaires Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Page 35 sur 42

36 Nombre moyen d heures de formation par action par catégorie professionnelle et par sexe Ingénieur Cadre Non Cadre TOTAL Femmes Femmes Femmes Femmes Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou MOYENNE Répartition des stagiaires part type d action de formations et par sexe Femmes Total Action d adaptation au poste de travail ou évolution des emplois ou maintien dans l emploi Actions de développement des compétences TOTAL Page 36 sur 42

37 4 CONDITIONS DE TRAVAIL 4.1 Données générales par sexe Exposition à des risques professionnels Pénibilité dont tâches répétitives Femmes Femmes Paris les Halles Paris les Halles Paris Daumesnil Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou Toulouse & A/A Kourou TOTAL ,35% 6,5% TOTAL ,46% 1,32% Page 37 sur 42

38 5 ARTICULATION ENTRE L ACTIVITE PROFESSIONNELLE ET L EXERCICE DE LA RESPONSABILITE FAMILIALE 5.1 Congés Complément de salaire Dans le cadre d un congé : Maternité Adoption Paternité Les salariés bénéficient de leur salaire net d activité, pour une durée égale aux périodes d indemnisation prévues par le code de la Sécurité Sociale, sous déduction des indemnités journalières versées par la Sécurité Sociale ou au titre du régime de prévoyance. (Aucun délai de carence) Nombre de jours de congés paternité Conformément à l article L du Code du travail, après naissance ou adoption de leurs enfants, les pères salariés du CNES, bénéficie d un congé de paternité et d accueil de l enfant. La durée de ce congé est de 11 jours consécutifs, portés à 18 jours en cas de naissances multiples. Ing. & Cadres Technicien Administratif Secrétaire Ouvrier Protection TOTAL Nombre Durée Nombre Durée Nombre Durée Nombre Durée Nombre Durée Nombre Durée Nombre Durée Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Page 38 sur 42

39 5.2 Organisation du temps de travail dans l entreprise Organisation du travail L accord sur l égalité professionnelle et de la conciliation entre la vie professionnelle et la vie familiale, du 15 février 2013, Amélioration de l articulation vie professionnelle / vie familiale Prévoit différente mesure et champs d action : Temps partiel : au CNES, le temps partiel est un choix effectué par le salarié, sous réserve d être accordé par le manager. L accès au temps partiel peut constituer un risque de ralentissement dans le déroulement de carrière des salarié(e)s. Le choix par les salariée)s d un passage à temps partiel ne saurait être à l origine de discrimination dans l évolution de carrière et de sa rémunération. L impact de la réduction du temps de travail sur la rémunération est proportionnel et ne doit pas avoir pour conséquence une «sous évaluation» des performances des salarié(e)s concerné(e)s. ces retards peuvent également être prévenus par des actions précises : - Comparaison (triennale) des évolutions salariales ou de carrière des salarié(e)s tenant les mêmes postes à temps plein et à temps partiel (filières/niveau). - Sur la base des RCCi, identification des salarié(e)s à temps partiel n ayant pas changé de poste depuis plus de 5 ans afin de proposer à ces personnes un entretien de carrière. Les réunions doivent avoir lieu à l intérieur des horaires collectifs et ne peuvent se prolonger au-delà de 18h00. Dans le cas de réunions occasionnelles dépassant exceptionnellement l horaire normal, les contraintes personnelles des salariés doivent être prises en compte : les réunions sont programmées à l avance pour permettre aux salariés de s organiser. Missions ou déplacements : il est rappelé que les réunions téléphoniques ou la visioconférence doivent être privilégiées aux déplacements ou missions. Le CNES contribuera par l attribution de CESU aux frais supplémentaires de garde engagés par les salarie(e)s en raison d un déplacement ou d une mission à l initiative du CNES qui les amène à être absents de leur domicile pour une ou plusieurs nuits ou à rentrer après 21heures. Cette indemnité concerne : - La garde d enfant âgé de moins de 16 ans, - La garde d enfants sans condition d âge pour un enfant handicapé, - Lagarde d un ascendant dépendant - La garde d un conjoint dépendant. Ces CESU seront attribués aux salarié(e)s répondant aux conditions ci-dessus dans la limite de 210 euros par an. Page 39 sur 42

40 Nombre de salariés ayant accédé au temps partiel choisi au cours de l année 2014 Ing. & Cadres Technicien Administratif Secrétaire Ouvrier Protection TOTAL Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Nombre de salariés à temps partiel choisi ayant repris un travail à temps plein au cours de l année 2014 Ing. & Cadres Technicien Administratif Secrétaire Ouvrier Protection TOTAL Paris les Halles Paris Daumesnil Toulouse & A/A Kourou TOTAL Page 40 sur 42

41 5.2.2 Service de proximité Participation de l entreprise et du comité d entreprise aux modes d accueil de la petite enfance Paris les Halles, Le CE alloue une participation aux frais de garde d enfants tenant compte des différentes modalités de garde : - Crèche - Assistante maternelle 0 à 3 ans - Garde à domicile - Assistante maternelle 3 à 6 ans - Centre de loisirs - Garderie Etude du soir Paris Daumesnil, Le CE décide d allouer une participation financière aux frais occasionnés par la garde d enfants de moins de 6 ans : - Garde par une assistante maternelle, garde au domicile ou crèche (remboursement des frais selon la base du CE) - Garderie des enfants en centres aérés pendant les périodes scolaires et accueils périscolaires du matin et du soir (jusqu à 6 ans) - Garderie des enfants en centres aérés pendant les périodes scolaires de 7 à 13 ans. - Garde d enfants lors de déplacements professionnels. (participation aux frais) - Aide à l enfance handicapée, participation du CE. Toulouse & A/A, Le CE aide les familles : - Crèche (réservation de 40 berceaux) - Assistante maternelle 0 à 3 ans (participation aux frais) Kourou, Le CE attribue une participation aux frais occasionnés par la garde d enfants - Crèche, assistante maternelle et garde d enfants à domicile de 0 à 3 ans (base de remboursement plafonné) - Garderie d enfants scolarisés de 3 à 6 ans (base de remboursement plafonné) Page 41 sur 42

42 ANNEXES Evolution de l écart des rémunérations moyennes entre les femmes et les hommes (Salaire de base au prime de fin d année + prime d ancienneté) par niveau de classification et par sexe (hors H.E.) 2 Écart de rémunération C % 3B % 3B % 3A % 3A % % % V % IV % III II % des écarts entre 2009 et 2014 Depuis plusieurs années les écarts entre les rémunérations des hommes et des femmes se réduisent. Notamment sur les classifications 3B, 3B+ et 3C. Pour illustrer, une femme en 3B+ avait en 2009 un écart de environ 96 inférieur à celui d un homme 2014 cet écart s est réduit à 18 soit une diminution de plus de 80% de l écart entre 2009 et Pour la classification 3A l écart était de 22 en faveur des hommes et en 2014 et de 18 en faveur des femmes. Toutefois, un effet inverse des écarts sur les salaires est constaté, pour les catégories 2, 3A, 3A+ et collaborateurs, avec une augmentation des écarts entre 60% et 65%, en faveur des femmes. 2 Calcul : Rémunération moyenne des femmes de la classification Rémunération moyenne des hommes de la même classification Page 42 sur 42

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE ENQUETE CREATION CRECHE INTERENTREPRISES QUESTIONNAIRE ENTREPRISE 1. Votre entreprise Nom... Commune :... Nom, coordonnées et fonction de la personne répondant au questionnaire : Secteur d activité :...

Plus en détail

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial Dois-je organiser des élections? Quelles entreprises Délégué du personnel - Les employeurs de droit privé Comité d entreprise Délégation unique du personnel - Les établissements publics à caractère industriel

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée 1/13 Dans le cadre des dispositions issues du code du travail, il est établi une synthèse du plan d actions. I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée Salaires annuels moyens de

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie La CFTC s engage aux côtés des salariés de la boulangerie artisanale : chaque année, des accords sont conclus au niveau de la Convention Collective pour

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Article 1 : Il est créé un chapitre 10 dans la convention collective de l animation intitulé compte épargne temps dont les dispositions sont les suivantes : Préambule

Plus en détail

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 Préambule Dans le prolongement de la loi du 9 mai 2001 relative

Plus en détail

CHARTE EGALITE HOMME FEMME

CHARTE EGALITE HOMME FEMME CHARTE EGALITE HOMME FEMME Information : Afin de limiter les effets liés à l éloignement prolongé de la vie de l Entreprise et faciliter le retour dans son activité professionnelle, Whirlpool s engage

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

III. Le temps de travail :

III. Le temps de travail : III. Le temps de travail : III.1. L Organisation, l Aménagement et la Réduction du Temps de Travail (OARTT). Un accord national (l OARTT «national») est négocié entre la Direction Générale et les Organisations

Plus en détail

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter Le travail à temps partiel Les pièges à éviter 1 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. FR-NL Deze brochure is

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vous - Vos Cotisations > Les prestations

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vous - Vos Cotisations > Les prestations Les prestations Aide financière finançant des activités de services à la personne et de garde d enfant Régime social de l aide destinée à financer des activités de services à la personne et de garde d

Plus en détail

Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes

Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes Accord sur l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes PREAMBULE Dans le but de concrétiser les dispositions légales visant à instaurer l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation?

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? LES STAGIAIRES 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? La loi relative à l enseignement supérieur a défini enfin ce qu est un stage en milieu professionnel: il s agit d une «période

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PRO BTP POUR PARAMÉTRER LA DADS-U

RECOMMANDATIONS PRO BTP POUR PARAMÉTRER LA DADS-U RECOMMANDATIONS PRO BTP POUR PARAMÉTRER LA DADS-U Le présent document s'appuie sur le cahier technique de la norme DADS-U version V08R04 du 31 mars 2006. Les valeurs qui sont rappelées et/ou précisées

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012 Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012 Effectif total EFFECTIFS Variation TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 1993 2048 2104 3% TOTAL GROUPE AFD: 1625 1681 1742 4% - GROUPE CADRE GENERAL*: 1103

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 28 FÉVRIER 2014 RELATIF AU TEMPS

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE La Ville de Montréal et le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP) LE 9 FÉVRIER 2011 Dans le cadre du deuxième affichage faisant

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013 BILAN SOCIAL 2013 COLLECTIVITÉS LOCALES DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES Collection "Diagnostics et prospectives RH" N 10 Janvier 2015 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013 COLLECTIVITÉS

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

ATTESTATIONS DE SALAIRE

ATTESTATIONS DE SALAIRE AM@llier Votre lettre d information n 15 Février 2013 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier QUELQUES CONSEILS DE REMPLISSAGE! ATTESTATIONS DE SALAIRE Dossier Pour éviter toute rupture de revenus

Plus en détail

Pour des parents bien dans leur job. Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino

Pour des parents bien dans leur job. Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino Pour des parents bien dans leur job Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino innovation édito Chère collaboratrice, cher collaborateur, Nous avons le plaisir de vous adresser le

Plus en détail

Consignes déclaratives DSN

Consignes déclaratives DSN Consignes déclaratives DSN Pôle emploi 1/8 Contenu PREAMBULE... 3 1. GERER UNE FIN DE CDD / GERER UNE PROLONGATION DE CDD... 4 2. GERER UNE ABSENCE NON REMUNEREE OU PARTIELLEMENT REMUNEREE... 5 3. GERER

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Pré-requis à la mise en place d un tableau de bord des ressources humaines Le recueil de données a été le point de départ du diagnostic quantitatif des

Plus en détail

5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme*

5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme* Communiqué de presse Gennevilliers, le 05 Septembre 2013 5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme* L Absentéisme en France augmente de 18% en 2012, ce qui représente une moyenne de 16,6 jours d absence

Plus en détail

Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010

Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010 Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010 Préambule : La mise en œuvre du compte épargne-temps correspond à l application de l article 1 er du décret 2004-878

Plus en détail

Sylvie FRANCOIS OBJET : 2013 de la. la gestion. Destinataires. Tous services. Contact. Date de validité. Tél : Fax : E-mail : A partir du 1 - AVENANT

Sylvie FRANCOIS OBJET : 2013 de la. la gestion. Destinataires. Tous services. Contact. Date de validité. Tél : Fax : E-mail : A partir du 1 - AVENANT Direction des Ressources Humainess et des Relations Sociales Economie RH et ressources Destinataires Tous services Contact Correspondants RH Métiers Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 1 2 Période de professionnalisation 3 Tutorat 4 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS

Plus en détail

NOUVELLE CONVENTION D ASSURANCE CHÔMAGE

NOUVELLE CONVENTION D ASSURANCE CHÔMAGE IMPACT de la NOUVELLE CONVENTION D ASSURANCE CHÔMAGE MAI 2014 Page 1 sur 26 1. Impact global Issues de l accord signé en mars 2014 et valables pour 2 ans, les nouvelles règles d Assurance chômage ont été

Plus en détail

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée?

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? INFORMATIONS PRATIQUES A DESTINATION DES FAMILLES Ouverture de la campagne de bourse de lycée RENTREE 2015-2016 Pièces à joindre Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? Où peut- on retirer un formulaire

Plus en détail

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf.

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf. Particulier employeur Juin 2012 Tout savoir sur le Cesu [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! Le Chèque emploi service universel (Cesu) L essayer, c est l adopter! Qui n a pas

Plus en détail

AUTOMOBILE ET SPORTIVE D.A.S. COVEA RISKS, COVEA FLEET M.M.A IARD SA, M.M.A. VIE SA

AUTOMOBILE ET SPORTIVE D.A.S. COVEA RISKS, COVEA FLEET M.M.A IARD SA, M.M.A. VIE SA ACCCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE DE L U.E.S. : La MUTUELLE DU MANS ASSURANCES I.A.R.D. M.M.A. I.A.R.D. La MUTUELLE DU MANS ASSURANCES VIE M.M.A. VIE La DEFENSE AUTOMOBILE ET SPORTIVE D.A.S. COVEA

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

DIRECCTE Île-de-France Unité Territoriale 75 5 AVRIL 2011 GUIDE DE L EMPLOYEUR CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) :

DIRECCTE Île-de-France Unité Territoriale 75 5 AVRIL 2011 GUIDE DE L EMPLOYEUR CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : DIRECCTE Île-de-France Unité Territoriale 75 5 AVRIL 2011 GUIDE DE L EMPLOYEUR CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) Les informations

Plus en détail

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération,

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Nous contacter : Documentation disponible au BIJ :

Nous contacter : Documentation disponible au BIJ : UE Q I T A R P E D I U G IER 2013 VERSION JANV Ce document a été réalisé à partir des sources documentaires suivantes : Huet Marion, L abécédaire du baby-sitting, Paris, Mutandis, 2004. Le petit guide

Plus en détail

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014 Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Volet employeurs - Décembre 2014 Sommaire Note technique Synthèse des enseignements Perception Importance accordée à la

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social Le forfait social Textes de référence : Articles L137-15 à L. 137-17 du Code de la Sécurité sociale créés par l article 13 de la loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Le babysitting. pour les familles. www.ville-palaiseau.fr. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. Information. Jeunesse.

Le babysitting. pour les familles. www.ville-palaiseau.fr. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. Information. Jeunesse. Le baby-sitting pour les familles Le babysitting Information Jeunesse Ile-de-France PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70 www.ville-palaiseau.fr Paiement et contrat Le moyen de paiement le plus simple

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 9 000 - SIRET : 505 565 568 00018 RCS Toulouse Siège social : 9 les hauts de Cante 31380 Montastruc la Conseillère code NAF : 741G Tél. : 0971 333 814 Fax : 05 34 26 19 34 Courriel

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS GUIDE DU CET

LE COMPTE EPARGNE TEMPS GUIDE DU CET GUIDE DU CET 1 Un principe - Une condition C est une démarche volontaire du salarié Pour ouvrir son CET, celui-ci doit verser du temps ou de l argent Tous les salariés (CDI, CDD, Apprentis, Contrats de

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) LA CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS NATIONAUX (CSN) LA FÉDÉRATION

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 RELATIF

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Caisse Régionale de CREDIT AGRICOLE MUTUEL de la TOURAINE et du POITOU ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Entre les Soussignés : La CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE

Plus en détail

LIVRE BLANC 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE

LIVRE BLANC 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE LIVRE BLANC LA PART DE REVE - 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE INTRODUCTION «Parce que créer une franchise, au- delà du projet professionnel, c est aussi un

Plus en détail

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés.

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés. ACCORD NATIONAL DU 3 MARS 2006 PORTANT AVENANT A L ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998 MODIFIE SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA METALLURGIE, A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES

Plus en détail

Modules de formation H R S E R V I C E S

Modules de formation H R S E R V I C E S Modules de formation H R S E R V I C E S C est en s inspirant de la collaboration avec ses partenaires professionnels que Securex a conçu ce catalogue de formations dédié aux différents aspects de la gestion

Plus en détail

CONTEXTE... 3 PROFIL DES POSTES DE NOUNOUS... 5 AGE DU PLUS JEUNE ENFANT GARDE... 5 TYPE DE GARDE... 5 HORAIRES... 5

CONTEXTE... 3 PROFIL DES POSTES DE NOUNOUS... 5 AGE DU PLUS JEUNE ENFANT GARDE... 5 TYPE DE GARDE... 5 HORAIRES... 5 Résultats d enquête Nounous à domicile : profils, salaire, horaires 2014 1 TABLE DES MATIERES CONTEXTE... 3 PROFIL DES REPONDANTS... ERREUR! SIGNET NON DEFINI. PROFIL DES NOUNOUS... 4 PROFIL DES POSTES

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

Équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Équilibre entre vie professionnelle et vie privée Équilibre entre vie professionnelle et vie privée L équilibre entre vie professionnelle et vie privée n a pas la même signification d une personne à l autre et son acception varie également au cours des

Plus en détail

C.E.T. Compte. Epargne Temps. Mise à jour avril 2010

C.E.T. Compte. Epargne Temps. Mise à jour avril 2010 1 C.E.T. Compte Epargne Temps Mise à jour avril 2010 2 Le compte épargne temps (CET): Le compte épargne temps est une mesure qui accompagne la mise en œuvre des 35 heures. Il est régi par : Le décret n

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Tout savoir sur le Cesu

Tout savoir sur le Cesu Tout savoir sur le Cesu PARTICULIER EMPLOYEUR 2015 www.cesu.urssaf.fr LE CESU, L ESSAYER C EST L ADOPTER! Qui n a pas eu un jour envie d une aide pour le ménage, les devoirs des enfants, des travaux de

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL UNITE TERRITORIALE 71 DIRECCTE BOURGOGNE Mise à jour le 16/01/2015 LES ASSISTANT(E)S MATERNEL(LE)S Lorsqu ils souhaitent faire garder leur(s) enfant(s), les parents peuvent faire appel à un(e) employé(e)

Plus en détail

Offres d'emploi à pourvoir lors du Forum de l'emploi de Portet-sur-Garonne jeudi 20 octobre 2011

Offres d'emploi à pourvoir lors du Forum de l'emploi de Portet-sur-Garonne jeudi 20 octobre 2011 offres ACTIVITE OFFRE CONTRAT 1 VENDEUR 2 AUTO ENTREPRENEUR DIVERS POSTES - 3 FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT ------ 4 TRANSPORT CONDUCTEUR 5 FONCTION PUBLIQUE PILOTE DE CHASSE 6 FONCTION PUBLIQUE MECANICIEN

Plus en détail

E. Avantages alloués par le comité d entreprise

E. Avantages alloués par le comité d entreprise E. Avantages alloués par le comité d entreprise 1) Bons d achat et cadeaux Les bons d achat et cadeaux alloués par le comité d entreprise doivent en principe être assujettis aux cotisations de Sécurité

Plus en détail

L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE

L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE Instruction n INT/C/02/00190C du 18.10.2002 Arrêté du 9 mars 2009 portant règlement général d emploi de la police nationale La multitude des missions

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre la Direction Générale de la société Herakles, représentée par Philippe BOULAN, en sa qualité de Directeur des Ressources Humaines, D une part, Et les organisations

Plus en détail

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations 11ème Université Interprofessionnelle Mercredi 25 septembre 2013 Espace Tête d Or - Villeurbanne Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations Atelier n 1 Audit social et diagnostic

Plus en détail

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE 1 CHAPITRE I. Le placement RAPPEL DE COURS L activité de placement consiste à fournir à titre habituel des services visant à rapprocher offres et demandes d emploi sans que la personne assurant cette activité

Plus en détail

EPLFS / M-L B. - CM / Mémo CET / 1,v.0 / /15/07/2013/ Eurocopter rights reserved. MEMO : Compte Épargne Temps Individuel

EPLFS / M-L B. - CM / Mémo CET / 1,v.0 / /15/07/2013/ Eurocopter rights reserved. MEMO : Compte Épargne Temps Individuel MEMO : Compte Épargne Temps Individuel Sommaire Principe Propriétés Mobilité Tableau récapitulatif de l Alimentation du CET Tableau récapitulatif de l Utilisation du CET et du Transfert du CET Annexe 1

Plus en détail

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Salarié-es de droit privé CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Complémentaire : frais de santé invalidité/arrêt de travail décès Sommaire Page 2-3 : présentation de l accord Page 4-5 : arrêt maladie/invalidité

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS

PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Le présent protocole d accord crée un Compte Epargne Temps au sein de SGS et en définit les règles de fonctionnement et de gestion. Ce dispositif s

Plus en détail

Projet de décision unilatérale instituant (ou régularisant) un régime collectif complémentaire obligatoire couvrant le risque

Projet de décision unilatérale instituant (ou régularisant) un régime collectif complémentaire obligatoire couvrant le risque Papier Sté Date : Projet de décision unilatérale instituant (ou régularisant) un régime collectif complémentaire obligatoire couvrant le risque La direction de l entreprise : Dont le siège social est situé

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

FICHE OBLIGATIONS LEGALES

FICHE OBLIGATIONS LEGALES FICHE OBLIGATIONS LEGALES L article 99 de la loi n 2010-1330 du 9 novembre 2 010 portant réforme des retraites a instauré, à compter du 1 er janvier 2012, pour les entreprises dont l effectif est au moins

Plus en détail

L étude. SIO/SIP BAIP MESR/ Enquête nationale 2012 sur Diplômés 2010

L étude. SIO/SIP BAIP MESR/ Enquête nationale 2012 sur Diplômés 2010 RÉPERTOIRE DES MÉTIERS OCCUPÉS PAR LES DIPLÔMÉS 2010 SITUATION EN DÉCEMBRE 2012 OFFRE DE FORMATION F.D.E.G MASTERS 2010 1 L étude La Direction Générale pour l Enseignement Supérieur et l Insertion Professionnelle

Plus en détail

DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) >DPC Unique DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) A RETOURNER A L ADRESSE DE VOTRE CENTRE DE

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE

PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE 312-PERFENCORH-v280213 PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE OBJECTIF FINAL Se positionner en tant que partenaire RH auprès de ses clients OBJECTIFS

Plus en détail

L emploi des seniors

L emploi des seniors L emploi des seniors dans la branche des laboratoires de biologie médicale Observatoire des métiers des Professions Libérales 52 56 rue Kléber 92309 LEVALLOIS PERRET Cedex Tél. 01 46 39 38 64 Fax 01 46

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION RELATIVE AU CESU «AIDE A LA PARENTALITE 6-12 ANS»

NOTICE D'INFORMATION RELATIVE AU CESU «AIDE A LA PARENTALITE 6-12 ANS» SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES SOUS DIRECTION DES POLITIQUES SOCIALES ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL NOTICE D'INFORMATION RELATIVE AU CESU «AIDE A LA PARENTALITE 6-12 ANS» Objet :

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Ce modèle a une fonction d information La Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier

Plus en détail