Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2012"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE DECEMBRE 2012 Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2012 Contact presse : Colette Genin Tél. : EDF SA au capital euros R.C.S. Paris Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez l'utilité.

2 SOMMAIRE 1. Editorial 3 2. Concours d Architecture Bas Carbone 2012 : l'habitant au cœur du projet urbain 4 3. EDF et les architectes, partenaires pour construire la "ville de demain" 8 4. Le projet lauréat et les deux autres projets distingués par une mention 9 5. Les quatre autres projets sélectionnés

3 1. Editorial Depuis maintenant cinq ans, le Concours d Architecture Bas Carbone, organisé par EDF, constitue un laboratoire d idées qui met en lumière des projets novateurs et exemplaires en matière d économie d énergie et de qualité architecturale. Il a permis d ouvrir des champs d innovation sur les systèmes constructifs, les modes de chauffage, la récupération d énergie et la gestion des installations. Le concours a été le moteur de l innovation portée par le Grenelle Environnement qui a mis le développement durable au cœur de la conception et de la réalisation des projets d architecture, étroitement liés aux politiques urbaines des villes. L année 2012 marque un pallier significatif par la présentation d une opération à énergie positive. Pour cette cinquième édition du Concours d Architecture Bas Carbone, EDF a choisi de placer l habitant au cœur des projets des architectes, afin qu ils construisent, ensemble et avec les élus, les professionnels de l aménagement et les énergéticiens, la ville durable de demain. La performance d un logement, qu il soit social ou privé, doit être intégrée à sa qualité d usage. Les projets présentés nous montrent que les concepteurs portent toute leur attention au confort des logements, à leur organisation et à leur performance thermique, à leur caractère évolutif, à la qualité de vie des futurs habitants, allant même pour certains à imaginer une évolution à l horizon 2050 Le logement est une composante de la réussite de la construction du territoire, l important c est d intégrer les logements dans leur quartier, en portant une attention particulière à la diversité des programmes, à la qualité des espaces publics, à la mobilité, à l éclairage et à la qualité environnementale. L énergie n est plus considérée comme un complément du bâtiment, elle est prise en compte en amont des projets d aménagement et d architecture et valorise les ressources du territoire. Ensemble, aménageurs, urbanistes et architectes ont intégré cette évolution et relevé ce défi. Dominique Desmoulins Directeur d EDF Collectivités

4 Le Concours d Architecture Bas Carbone 2012 : l habitant au cœur du projet urbain Promouvoir la construction et la rénovation Bas Carbone pour lutter contre le réchauffement climatique Le secteur du bâtiment représente aujourd hui près du quart des émissions françaises de CO 2 (123 millions de tonnes de CO 2 par an). La réduction des émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique, est un enjeu environnemental majeur fortement encouragé par les pouvoirs publics. Ceux-ci ont fixé l objectif de diviser par quatre les émissions françaises de carbone d ici à 2050, par rapport au niveau de 1990, et de réduire de 38 % la consommation d énergie dans le parc existant d ici à Le contexte énergétique et l urgence climatique modifient la donne de manière irréversible, invitant à repenser les techniques, les usages et les formes d architecture dans une démarche globale. Une mobilisation de tous les acteurs pour un habitat faiblement émetteur de CO 2 s impose alors. Plus qu un fournisseur d énergie engagé, EDF a pour ambition d être un acteur de la ville à part entière. Le Groupe a créé, voici cinq ans, le Concours d Architecture Bas Carbone, à destination des concepteurs du cadre bâti. EDF réunit ainsi depuis 2008 architectes et bureaux d études pour faire émerger des projets de construction ou de rénovation permettant de réduire efficacement l empreinte carbone. Suite au succès et à l enthousiasme suscité par les quatre premières éditions, EDF a lancé un nouveau concours pour 2012, cette fois-ci consacré à la thématique «habiter la ville durable». Les éditions précédentes du Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2008 : la conception de logements neufs conjuguant efficacité énergétique et utilisation des énergies renouvelables Lauréat «Maisons individuelles bas carbone-enr catégorie maison entrée de gamme» : projet Casacarbone, AAVP architecture (architecte), Altia, F. Bougon, Espace Temps, EVP Ingénierie, Albert et Cie (bureau d'étude) Lauréat «Maisons individuelles bas carbone-enr catégorie maison milieu de gamme» : projet Light House, Bruther (architecte), Barbanel, CEE (bureau d étude) Lauréat «Bâtiment collectif bas carbone-enr» : projet Basic Carbon, Anne Demians (architecte), Alto Ingéniérie (bureau d'étude), Bouwfonds Marignan (promoteur) 2009 : la rénovation de bâtiments publics ou privés (maisons individuelles, bâtiments tertiaires : enseignement et bureaux) Lauréat «Maison individuelle» : La maison de Vincennes, Atelier Zündel & Cristea (architectes) Lauréat «Bâtiment tertiaire enseignement» : L internat du Lycée Albert Camus de Firminy, B_Cube et ARCH, SA d architecture (architectes) et VTB & Associés (bureau d études) Lauréat «Bâtiment tertiaire privé bureaux» : La Tour Zehrfuss à Saint-Denis, Loci Anima (architecte), Elithis (bureau d études fluides), Van Santen & Associés (bureau d études façades) - 4 -

5 2010 : le logement social Lauréat «Habitat neuf» : Le Candide, 29 logements en collectif pour l Office public de l habitat de Vitry-sur-Seine, Cité Balzac - Bruno Rollet architecte, avec EDPC / MEBI Lauréat «Rénovation» : La Rabaterie, réhabilitation d une tour de 87 logements pour Val Touraine Habitat, à Saint- Pierre-des-Corps - Ingrid Taillandier (ITAR architectures), avec Franck Boutté consultants 2011 : l habitat dans son environnement Lauréat : Projet d aménagement des docks de Saint-Ouen Sequano (aménageur), le cabinet d architectes X-TU et les bureaux d études Le Sommer et Berim Deux mentions spéciales : - Aménagement de la ZAC Monges-Croix du Sud, projet de construction de 68 logements collectifs et individuels Oppidea (aménageur), le cabinet d architectes Gouwy Grima Rames et le bureau d études SATEC - Projet du Banc Vert à Dunkerque, construction de 20 logements collectifs et individuels - ville de Dunkerque en régie pour l aménagement, le cabinet d architectes Remington Style et les bureaux d études Delta Fluides, EVP et RFR Eléments Placer l habitant au cœur de la réflexion sur la ville et l architecture durable En 2050, les villes dans le monde accueilleront 2 milliards d habitants supplémentaires, ce qui augmentera leur consommation énergétique. Alors que la ville se densifie, l espace public doit désormais se transformer en complément naturel de l espace privé et devenir un lieu de convivialité et de services. Cette nouvelle conception de la ville ne peut se faire qu en association avec les habitants. Acteurs directs de leur consommation par leur comportement, ils doivent être associés à la conception et à la gestion de leur logement (afin de se familiariser, par exemple, aux nouveaux systèmes de pilotage ou encore aux particularités des bâtiments basse consommation). Le logement doit être intégré dans son quartier et contribuer à la diversité des programmes et à la qualité environnementale. En raison de toutes ces évolutions, EDF a souhaité, pour cette édition 2012 du Concours d Architecture Bas Carbone, placer l habitant au cœur des projets des architectes, afin qu ils construisent, ensemble et avec les élus, les professionnels de l aménagement et les énergéticiens, la ville durable de demain. Un rendez-vous incontournable Pour sa cinquième édition, le Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2012 a recueilli une centaine de candidatures. Le concours est ouvert à des équipes composées d architectes, de bureaux d étude, de maître d ouvrage, d aménageurs ou d urbanistes de la zone concernée, ainsi que d un représentant de la collectivité locale. Ils répondent à des critères relevant à la fois des domaines de l architecture et de l urbanisme (qualité du projet de quartier, articulation entre projet urbain et projet architectural, caractère bioclimatique de la conception architecturale) et de l énergie (stratégie énergétique du quartier, degré de consommations énergétiques et émissions de CO 2 associées, conformité aux exigences du label Bâtiment Basse Consommation [BBC])

6 Des objectifs ambitieux Au cœur du propos, la réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre (GES) recoupe le standard du Bâtiment Basse Consommation en vigueur depuis 2012 et s inscrit dans la perspective du bâtiment à énergie positive (BEPOS) à l horizon De fait, performances environnementales et énergétiques sont étroitement liées. En tout état de cause, le concours impose aux projets de relever de la classe A du diagnostic de performance énergétique (DPE), tant pour les émissions de CO 2 (qui doivent être inférieures à 5 kg/m 2 SHON) que pour la consommation d énergie. En outre, EDF souhaite que ces projets soient reproductibles sur le marché et accessibles au plus grand nombre (coût de construction inférieur à HT/m2 SHON). Les projets présentés peuvent être des projets d habitation en ville, neufs ou de réhabilitation, et s inscrire aussi bien dans le cadre de l habitat privé ou social, que dans celui d une maison de retraite ou d une résidence étudiante. Les sept projets sélectionnés composent un panel diversifié représentatif à la fois du dynamisme des architectes quand il s agit de logements durables, mais également de l engagement du groupe EDF pour l efficacité énergétique et le soutien à l innovation. Un jury engagé Le jury du Concours d Architecture Bas Carbone 2012, composé de personnalités reconnues dans les domaines de l architecture, de l urbanisme, du développement durable et des institutions publiques nationales, est représentatif de l engagement d EDF pour le développement de l habitat durable. Cette année, il est composé de : - Président du jury : Patrick BRAOUEZEC - Président de la Communauté d agglomération de Plaine Commune Architectes - Françoise Hélène JOURDA - Architecte - Jourda Architectes - Bruno ROLLET Architecte Architecture Bruno Rollet - Anouk LEGENDRE Architecte X-TU architectes - Cyril TRETOUT Architecte AMNA Institutionnels - Dominique ALBA - Directrice de l Atelier Parisien d Urbanisme (APUR) - Ariella MASBOUNGI - Architecte Urbanisme en Chef - CGEDD - MEDDE - Alain GARES - Directeur général Europolia, SPLA Toulouse Métropole - Philippe PRADIER Directeur adjoint du Département politique de la ville et développement urbain, Caisse des dépôts EDF - Nathalie CHARLES - Directeur - Direction Immobilière EDF - Philippe MONLOUBOU - Directeur - EDF Commerce - Dominique DESMOULINS - Directeur - EDF Collectivités - 6 -

7 Une partie du jury devant la maquette de l un des projets. EDF soutient les projets des architectes candidats EDF contribue à développer la notoriété des projets présentés au Concours d'architecture Bas Carbone d'edf. En outre, les équipes sélectionnées dans la phase restreinte du Concours, soit sept équipes au total, bénéficient du soutien financier d'edf pour développer leur projet, à hauteur de EDF finance également la réalisation des maquettes des équipes à hauteur de par maquette. Enfin, en plus de son prix officiel, le «Trophée du bâtiment à usage de logement neuf ou rénové Bas Carbone», l'équipe lauréate reçoit une rémunération d un montant de Les temps forts du Concours Février 2012 : appel à candidatures - 13 avril 2012 : réception des dossiers de candidature avril 2012 : réunions du comité de sélection - 31 juillet 2012 : remise des prestations - 28 septembre 2012 : présentation des équipes devant le jury et sélection du lauréat - 18 décembre 2012 : remise des prix - 7 -

8 3. EDF et les architectes, partenaires pour construire la «ville de demain» L architecte, un acteur de premier rang pour l amélioration de l efficacité énergétique L énergie est un enjeu central de la construction et de la réhabilitation des logements. Cette dimension est désormais intégrée par les collectivités locales dans tous leurs choix d aménagement. Concepteurs de la ville de demain, les architectes et les urbanistes en sont des acteurs de premier plan. Les contraintes environnementales en font des personnages clés de l évolution du cadre de vie. Prescripteurs de solutions à l échelle des bâtiments, de l aménagement et des territoires (bâtiments HQE, éco-quartiers, éco-cités,...), les architectes doivent ainsi intégrer la performance énergétique dans leur réflexion. C est pour répondre à cet enjeu qu EDF s implique auprès des architectes pour faire progresser la performance énergétique et améliorer le cadre bâti. EDF s engage aux côtés des architectes Ce soutien envers la profession se manifeste par différentes initiatives et actions remarquables, confirmant l attachement d EDF à travailler main dans la main avec les architectes, pour mieux prendre en compte l énergie dans les politiques urbaines et développer ainsi des solutions innovantes : - La Fondation EDF Diversiterre, dans le prolongement de son partenariat avec l'institut français d'architecture, a créé les Bourses pour les jeunes architectes, remises tous les deux ans sur un projet d'étude. - La direction immobilier du Groupe EDF a pour ambition de construire des bâtiments exemplaires et innovants avec des architectes de talent et développe cette politique sur l ensemble du patrimoine du Groupe, par exemple à l occasion du nouveau centre de la Recherche et Développement d EDF qui sera construit sur le plateau de Saclay. - Par ailleurs, la Recherche et Développement d EDF participe au quotidien à des programmes de recherche sur le bâtiment du futur en relation avec des équipes d architectes. Ses ingénieurs interviennent également comme formateurs afin de présenter les solutions performantes aux jeunes architectes. - EDF Collectivités travaille avec les urbanistes et les collectivités locales à la définition des politiques énergétiques territoriales. - EDF, en étant membre fondateur de la Cité de l Architecture et du Patrimoine, soutient les rencontres entre élus, architectes, urbanistes, acteurs de villes et les interlocuteurs EDF concernés, à travers des thèmes mobilisateurs que sont la ville, le développement durable et l aménagement du territoire. - EDF Bleu Ciel, en relation avec les architectes, constructeurs de maisons individuelles et promoteurs immobiliers, s engage dans une évolution permanente de la performance des logements. Le Concours d Architecture Bas Carbone 2012 s inscrit dans la politique globale d EDF mettant au cœur de sa stratégie la collaboration étroite avec les architectes, indispensable à la bonne conduite du progrès de l efficacité énergétique

9 4. Le projet lauréat et les deux autres projets distingués par une mention Lauréat Le Grand Carcouët à Nantes (44 - Loire Atlantique) par IN SITU Architecture et Environnement : construction de 30 logements locatifs sociaux à énergie positive Mention «prospective urbaine» 134 boulevard Davout à Paris (75 - Paris) par enlpaa / Elizabeth Naud et Luc Poux architectes : construction d'un ensemble de 68 logements, d une crèche et de locaux associatifs dans un quartier réaménagé Mention «mutation urbaine» La manufacture d allumettes à Trélazé (49 Maine et Loire) par Atelier Architecture Lalo : requalification d une ancienne manufacture d allumettes en un quartier de ville de 470 logements - 9 -

10 Lauréat du Concours Le Grand Carcouët à Nantes (44) par IN SITU Architecture et Environnement Présentation du projet Lieu : Nantes (Loire Atlantique) Programme : construction de 30 logements locatifs sociaux à énergie positive Equipe PROJET URBAIN Lieu : Nantes Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : mise en place de liens transversaux entre deux zones ANRU OPERATION Maîtrise d ouvrage : Nantes Habitat, bailleur social Équipe de conception / construction : In Situ AE (architecte), Quille construction et CMB ossature bois (entreprises), Pouget Consultants (Bet fluides) Programme : 30 logements collectifs neufs BEPOS Surface : m2 État d avancement : chantier Livraison : 2013 Nature du projet Lancée pour le centenaire du bailleur social Nantes Habitat, l opération du Grand Carcouët a valeur de vitrine et revêt une dimension démonstrative que l on souhaite communicative. Le projet du Grand Carcouët ouvre les quartiers de deux zones ANRU voisines sur leur environnement, le val de Chézine, en mettant en place des liens transversaux entre ces deux zones et en réaménageant le parc paysager. Le respect du caractère paysager du site se traduit par une écriture architecturale sobre, faite de volumes simples et de lames de bois épousant les plis des bâtiments. La conception passive du bâtiment recoupe une réflexion sur l usage, visant à réduire les besoins énergétiques au

11 maximum. Tous les logements sont traversants. La plupart sont des duplex organisés autour d une loggia en double hauteur, à la fois sas d entrée et extension du logement. Sans statut thermique, cette pièce complémentaire non chauffée, mais enclose, garantissant une température entre 17 et 27 C, se prête à de multiples usages en offrant les services attendus d une maison individuelle : rangement, atelier, buanderie, jardin d hiver ou espace de télétravail. Le projet insiste sur les vertus pédagogiques des pratiques collectives résidentielles, des jardins familiaux à l atelier de brico-recyclage en passant par la laverie collective et un tableau d affichage des consommations, avec un équipement photovoltaïque en toiture pour recharger des vélos électriques. Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Un bâtiment à énergie positive (c est-à-dire qui produit plus d énergie qu il n en consomme), ce qui est peu courant pour un immeuble de logements sociaux en France. - La réflexion sur les usages vise à réduire au maximum les besoins énergétiques et à proposer des modes de vie plus écologiques. Le projet insiste ainsi sur les vertus pédagogiques des pratiques collectives résidentielles. - La production d eau chaude sanitaire est assurée par un système Heliopac (moquette solaire) couplé à une pompe à chaleur, et bénéficie d une récupération de chaleur sur les eaux grises par un système Powerpipe. Niveau de performance : BEPOS Emissions de gaz à effet de serre : 1,26 kg eqco2 /m 2.an Consommation énergétique :-3,55 kwhep/m 2.an Performance du bâti : entre 28 % et 30 % selon les bâtiments (gain Ubât 1 ) Prix de revient : /m 2 SHON Où en est le projet aujourd hui? Le chantier est en cours, le projet sera livré en Ubât est un coefficient moyen de déperditions énergétiques par les parois et les baies du bâtiment

12 Mention spéciale «prospective urbaine» 134 boulevard Davout à Paris (75) par enlpaa / Elizabeth Naud et Luc Poux architectes Présentation du projet Lieu : Paris (75) Programme : construction d'un ensemble de 68 logements sociaux, d'une crèche et de locaux associatifs dans un quartier réaménagé Équipe PROJET URBAIN Lieu : Paris Aménageur : RIVP Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : projet de requalification territoriale liée à l arrivée du tramway État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Maîtrise d ouvrage : RIVP, bailleur social Architecte : enlpaa Elizabeth Naud Luc Poux architectes Bureaux d études : Mizrahi sas (Bet TCE), Franck Boutte consultants (ingénierie environnement) Programme : 68 logements sociaux neufs, locaux associatifs, crèche Surface : 6370 m 2 SHON Etat d avancement : projet Livraison :

13 Nature du projet Situé à proximité de la porte de Bagnolet et du périphérique, le boulevard Davout fait partie d une opération de renouvellement urbain liée à l arrivée d une nouvelle ligne de tramway et à la réhabilitation des espaces afférents. Visant à établir de nouvelles continuités publiques et à diversifier les fonctions urbaines, la première phase de travaux consiste en la construction de nouveaux logements en remplacement d anciennes barres énergivores. Le bâtiment construit se veut évolutif et transformable, anticipant les possibles évolutions du bâtiment dans 60 ans. La structure du bâtiment a été revue (poteaux poutre, surcharge d exploitation des planchers ) et la hauteur de sous-sol du parking augmentée pour permettre plus tard de considérer de nouveaux usages du bâtiment comme l installation d une supérette en sous-sol. Dans le programme actuel, une crèche et des locaux d activité viendront s implanter. Les balcons sont couverts, permettant ainsi un gain de température de 4 à 7 C, comme si le bâtiment se trouvait à Montpellier. Des jardins et des bandes plantées sont prévus pour l infiltration des eaux de pluie ; une serre de culture avec jardin partagé est prévue au dernier étage. D un point de vue énergétique, la récupération de chaleur sur les eaux grises, couplée à l utilisation de panneaux solaires et au raccordement au chauffage urbain assure les besoins énergétiques du bâtiment. Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Approche bioclimatique et prospective à partir du cycle de vie du bâtiment. Le projet place l habitant au coeur de la conception et propose des scénarios d évolution : mutabilité des espaces en fonction des changements sociaux des habitants, capacité de densification, reconversion des parkings, volonté de rendre acteur les habitants dans la diminution des consommations d énergie Un immeuble parisien conçu comme un organisme vivant susceptible de muter pour durer. - Le chauffage collectif est assuré par le raccordement au chauffage urbain. L eau chaude sanitaire est produite par l association du préchauffage par récupération sur les eaux grises (système Power-pipe et panneaux solaires thermiques en toiture), et par la récupération de chaleur sur les condensats du réseau de la Compagnie parisienne de chauffage urbain. - Une isolation renforcée. - Un travail sur les usages spécifiques de l électricité : coupe veille, branchement des machines sur l eau chaude. Niveau de performance : BBC neuf Emissions de gaz à effet de serre : 44,9 kg eqco2 /m 2.an Consommation énergétique : 6,97 kwhep/m 2.an Performance du bâti : 19,7 % (gain Ubât) Prix de revient : /m 2 SHON Où en est le projet aujourd hui? En étude, livraison prévue en

14 Mention spéciale «mutation urbaine» La manufacture des allumettes à Trélazé (49) par Atelier Architecture Lalo Présentation du projet Lieu : Trélazé (Maine-et-Loire) Programme : requalification d une ancienne manufacture d allumettes en un quartier de ville de 470 logements Équipe PROJET URBAIN Lieu : Trélazé Aménageur : le Toit Angevin Urbaniste : La Fabrique urbaine Paysagiste : Sativa Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : programme de reconversion et transformation d un patrimoine industriel État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Maîtrise d ouvrage : Le Toit Angevin, bailleur social Architecte : Atelier Architecture Lalo Bureaux d études : Betom (BET TCE) et Cap Terre(BET environnement) Artistes associés : Studio Ad Hoc Programme : 470 logements, équipements collectifs, ateliers d artistes, activités collectifs Surface : m 2 SHON État d avancement : avant-projet détaillé Livraison :

15 Nature du projet Située au cœur de la ville, la manufacture des allumettes constitue un patrimoine et un potentiel à redévelopper pour l agglomération angevine. Jouissant d une situation urbaine bien desservie (transports publics, axes routiers, circuit de promenade) et d espaces libres et bâtis, le site se prête à une reconversion urbaine attentive à la mixité des usages et au respect de son histoire. Les halles encore en état sont réhabilitées pour abriter des logements et bureaux tandis que les plus abîmées sont remplacées par des constructions neuves. Le premier ilot opérationnel (92 logements) porte sur les deux premières lignes d atelier au nord du site. La nef centrale est vidée, les deux nefs latérales reconverties en maison de ville. En proposant une pièce supplémentaire pouvant être rendue indépendante, le projet décline différentes façons d habiter, rendant possible le travail à domicile. Une galerie souterraine traversant toutes les halles du nord au sud est utilisée comme puits canadien et capte aussi les eaux grises dont les calories sont ensuite récupérées pour produire l eau chaude sanitaire. L eau d un ancien château d eau, pompée pendant la journée grâce à l énergie produite par des panneaux photovoltaïques, active en soirée une turbine permettant d alimenter l éclairage urbain pendant 2h ou recharger des véhicules électriques. Un réseau de chaleur mixte bois et gaz fournit les besoins de chauffage. Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - L ampleur du site se prêtant à l installation d un réseau de chaleur, une chaufferie à bois et gaz en appoint a été mise en place. Un système général de récupération de chaleur sur les eaux grises participe à la production de l eau chaude sanitaire à hauteur de 15 kwh ep/ m 2 /an. - Réutilisation de l ancien château d eau pour installer une centrale photovoltaïque. - Une turbine hydraulique fournit le courant pour l éclairage public la nuit (300 m2 et 13 mètres de chute). - Ventilation hybride mettant en valeur la ventilation naturelle qui permet des économies d énergies. Niveau de performance : BBC - Emissions de gaz à effet de serre : 3,94 kg eqco2 /m 2.an - Consommation énergétique : 92,1 kwhep/m 2.an - Performance du bâti : 0 % (gain Ubât) - Prix de revient : /m 2 SHON Où en est le projet aujourd hui? Le chantier est en phase d étude et le projet doit être livré en

16 5. Les autres projets sélectionnés ZAC Seguin, Boulogne Billancourt (92 Hauts-de-Seine), par Marciano Architecture : construction d un immeuble de 52 logements et de commerces ZAC du Pré Gauchet, Nantes (44 Loire Atlantique), par a/lta architectes urbanistes : construction de 142 logements Résidence Santillane, Talence (33 - Gironde), par FLINT : reconstruction de 132 logements CANOPEA Nanotowers, Grenoble (38 - Isère), par Team Rhône-Alpes : projet de 23 logements, bureaux, commerces

17 ZAC Seguin, Boulogne-Billancourt (92), par Marciano Architecture Présentation du projet Lieu : Boulogne Billancourt (Hauts-de-Seine) Programme : construction d un immeuble de 52 logements et de commerces Équipe PROJET URBAIN Lieu : Boulogne-Billancourt Aménageur : Saem Val de Seine Aménagement Architecte coordonnateur : Loci Anima Paysagiste : Exit paysagistes Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : ZAC Seguin Rives de Seine État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours de réalisation OPERATION Maîtrise d ouvrage : Vinci Immobilier résidentiel / Nexity Foncière Colysée, promoteurs privés Architecte : Marciano Architecture Bureaux d études : Alto ingénierie (fluides et environnement), DVVD (structure et économie), AVLS (acoustique), Programme : 52 logements neufs et 3 commerces Surface : m 2 SHON État d avancement : avant-projet détaillé Livraison :

18 Nature du projet Les terrains de Renault sur la rive droite de la Seine (44 hectares) donnent naissance à un quartier neuf organisé autour d un parc central parallèle à la Seine. La plupart des logements offrent deux orientations sur les angles, avec des loggias taillées en creux dans les volumes et quelques balcons ponctuels pour l animation, tous désolidarisés du gros oeuvre par des consoles. Certains d entre eux sont équipés de système de fermeture (ventelles verre) pour faire jardin d hiver, protection solaire et tampon thermique. Ces extensions sont équipées de jardinières «baignoires» pour accueillir une végétation envahissante, notamment sur l espace vert intérieur selon le concept du jardin vertical ou suspendu. L épannelage dégressif permet également de dégager de belles terrasses au sommet. La construction traditionnelle en voiles de béton reçoit une isolation par l extérieur renforcée et dissémine en façade des percements mesurés, souvent verticaux et toujours occultables. Composé à parité de logements et de bureaux, ce nouveau quartier fait l objet d une réflexion globale sur la mutualisation des flux énergétiques entre bâtiments tertiaires et résidentiels aux fonctionnements alternés et complémentaires. Un monotoring individuel des consommations d énergie est présent dans les logements, et conjugué à l affichage interactif dans le hall d entrée au design avant-gardiste : échanger pour mieux contrôler. Niveau de performance : BBC Emissions de gaz à effet de serre : 3,83 kg eqco2 /m 2.an Consommation énergétique : 53,6 kwhep/m 2.an Performance du bâti : entre 2,3 % et 4 % selon les bâtiments (gain Ubât) Prix de revient : /m2 SHON Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Les toitures terrasses végétalisées sont supports d équipements solaires et même d éoliennes. Captation d énergie et récupération des eaux de pluie pour les sanitaires et l arrosage (hydro économie). - Les besoins sont pour l essentiel couverts par un puisage géothermique en cours d installation alimentant un double réseau de chaleur et de froid, avec stockage de glace pour effacer les pointes estivales. - Outre le réseau de chaleur préexistant et perfectible, un système Power-pipe de récupération de chaleur sur les eaux grises et des panneaux solaires thermiques contribuent à la production de l eau chaude sanitaire. Le chauffage s opère de manière classique par des radiateurs basse température depuis une sous-station dans l immeuble et la ventilation procède d un système hygroréglable B simple flux. Où en est le projet aujourd hui? En cours de réalisation, livraison en

19 ZAC du Pré Gauchet, Nantes (44) par a/lta architectes urbanistes Présentation du projet Lieu : Nantes (Loire Atlantique) Programme : construction de 142 logements Équipe PROJET URBAIN Lieu : Nantes Aménageur : Nantes Métropole Aménagement Urbaniste / paysagiste : Atelier Ruelle Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : Zac du Pré Gauchet Euronantes État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Maîtrise d ouvrage : LNH, SAMO et Bâti Nantes, bailleur social Architecte : A/LTA architectes Bureaux d études : Cetrac Programme : 73 logements en accession + 69 logements locatifs sociaux Surface : m 2 SHON État d avancement : projet Livraison : 2012 Nature du projet Lieu d'échange entre le centre-ville de Nantes et le quartier défavorisé de Malakoff, le projet sera comme un trait d'union entre les deux zones. La rénovation du Pré Gauchet vise à redonner un sens urbain à ce no man s land urbain parsemé de hangars, faisant partie du grand projet urbain Malakoff à Nantes. L'opération est composée de trois bâtiments résidentiels, dont une tour, posés sur des socles d activités et de parking, et articulés autour d un jardin ouvert sur la rue. L'orientation majoritaire des logements est Sud-Est ou Sud-Ouest,

20 donnant ainsi une luminosité importante, en complément des larges vues proposées. La mise en scène des logements au travers de leur prolongement extérieur (loggias, terrasses), scénarise les bâtiments dans l'espace public. Visant le niveau de performance énergétique de la réglementation thermique 2012, les bâtiments cultivent d abord les qualités passives que procurent l architecture (bioclimatique) et l enveloppe bâtie : orientation, compacité, ouvertures dimensionnées en rapport, disposition et organisation des logements Viennent ensuite la protection solaire passive et active et l isolation extérieure. Le projet est desservi par un réseau de chaleur en provenance de l usine d incinération des ordures ménagères de l agglomération, installation la plus vertueuse de France. Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Le chauffage est assuré par un réseau de chaleur alimenté par une centrale d incinération, réseau faiblement carboné : 0,024 kg/kwh soit dix fois moins qu une production énergétique à base d énergies fossiles. - Surisolation des toitures (mousse polyuréthane), des façades (laine minérale 14 cm), de l intérieur des volumes et des menuiseries aluminium double vitrage (grandes baies vitrées sur la tour). - Les balcons et loggias créent des tampons thermiques en toute saison. Niveau de performance : BBC - Emissions de gaz à effet de serre : 1,63 kg eqco2 /m 2.an - Consommation énergétique : 40,9 kwhep/m 2.an - Performance du bâti : entre 34 % et 54,7 % selon les bâtiments (gain Ubât) - Prix de revient : /m 2 SHON Où en est le projet aujourd hui? Le projet a été livré en

21 Résidence Santillane, Talence (33) par FLINT Présentation du projet Lieu : Talence (Gironde) Programme : reconstruction de 132 logements Équipe PROJET URBAIN Lieu : Talence Aménageur : SNI Sud Ouest Paysagiste : Haristoy Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : programme de rénovation d un quartier des années 60 État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Maîtrise d ouvrage : SNI sud-ouest, bailleur social Architecte : Flint Bureau d études : Alto (fluides), Khephren (structure), VPEAS (économiste), Haristoy (paysagiste) Programme : 132 logements neufs Surface : m 2 SHON État d avancement : projet Livraison : 2015 Nature du projet En bordure du cours de la Libération, voie principale qui relie Talence à Bordeaux, la résidence Santillane est caractéristique de l urbanisme des années 60 avec ses longues barres de 3 et 4 niveaux, formant un mur entre la ville et le cœur d ilot. Dans le cadre d une opération ANRU, la barre principale est détruite et remplacée par 6 logementsmaisons posées sur un talus végétal. Cette opération ouvre la résidence à la ville, en créant des couloirs transversaux et une continuité de la lanière végétale. Régulièrement espacées, l enveloppe de chaque maison est différente de sa voisine, lui conférant son identité propre et créant une silhouette urbaine plus complexe. Les anciens occupants sont

22 relogés dans la nouvelle opération et ont participé à l élaboration des besoins. Les logements à double orientation proposent tous des loggias extérieures. En supplément, les appartements donnant sur la butte disposent de jardins privatifs. Les eaux pluviales sont réutilisées sur le site (arrosage des espaces verts). Une pompe à chaleur air/eau sur l air extérieur couvre les trois quarts de la production d eau chaude requise par le chauffage. Une autre pompe à chaleur intégrée à un ballon thermodynamique exploite l énergie contenue dans l air extrait afin d assurer la production de l eau chaude sanitaire. Niveau de performance : BBC Neuf - Emissions de gaz à effet de serre : 1,47 kg eqco2/m 2.an - Consommation énergétique : 42,37 kwhep/m 2.an - Performance du bâti : 20 % (gain Ubât) - Prix de revient : /m 2 SHON Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - La bonne isolation thermique, associée à de faibles surfaces vitrées, permet d obtenir un bâti performant. - Une pompe à chaleur air/eau sur l air extérieur couvre les trois quarts de la production d eau chaude requise par le chauffage via des radiateurs. Une autre pompe à chaleur intégrée à un ballon thermodynamique exploite l énergie contenue dans l air intérieur extrait, via une ventilation hygrothermique, afin d assurer la production de l eau chaude sanitaire. - Récupération des eaux pluviales pour l alimentation des sanitaires et l arrosage des espaces verts Où en est le projet aujourd hui? Livraison en

23 CANOPEA Nanotowers, Grenoble (38) par Team Rhône-Alpes Présentation du projet Lieu : Grenoble (Isère) Programme : projet de 23 logements, bureaux, commerces Équipe PROJET URBAIN Lieu : Grenoble Aménageur : Sem Innovia Urbaniste : Christian de Portzamaprc Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : projet utopique pour le concours Solar Decathlon Europe 2012 programme GIANT (Grenoble Innovation for Advanced New Technologies) sur l éco quartier de la Presqu île État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Équipe : Team Rhône Alpes (École nationale supérieure d architecture de Grenoble) Programme : 23 logements, bureaux, commerces Surface : m 2 SHON État d avancement : concours Solar Decathlon Europe

24 Nature du projet Ce projet, qui a remporté la compétition universitaire internationale Solar Décathlon de Madrid en septembre 2012, est un prototype qui tente de répondre à la problématique du confort en densification urbaine, en concentrant les dispositifs et les équipements les plus performants d un habitat économe et autonome. Il développe un concept architectural basé sur la notion d'intégration d'habitats individuels regroupés verticalement dans un système urbain: services mutualisés, espaces extérieurs spacieux, espaces de culture et de jardinage. Posées sur un socle commercial, les Nanotours s articulent autour d un noyau ouvert de circulations verticales dont les structures esquissent une quatrième tour en creux. Les Nanotours sont constituées de neuf étages de plateaux libres, offrant sur neuf étages des plateaux libres susceptibles d être occupés par un seul logement familial ou de plus petits jumelés. Ils permettent un partage des espaces communs à chaque étage, mutualisant des services et équipements. Une ferme urbaine vient compléter ce dispositif très innovant. CANOPEA s'appuie sur un système de gestion de l'énergie novateur développé dans le projet de la presqu'île de Grenoble : raccordement à un réseau électrique intelligent (SmartGrid) et à un double réseau de chaleur urbaine, et possibilité d'une mobilité électrique partagée. Projet prototype, Canopea est une Formule 1 par sa conception et son matériel de pointe. Niveau de performance : BBC Neuf Emissions de gaz à effet de serre : 3,44 kg eqco2/m 2.an Consommation énergétique : 55,6 kwhep/m 2.an Performance du bâti : 59 % (gain Ubât) Prix de revient : /m 2 SHON Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Volonté de traiter la question énergétique dans une démarche plus large d écosystème urbain (pour passer du concept de bâtiment à énergie positive, BEPOS, au territoire à énergie positive, TEPOS). - Intégration des smartgrids pour les échanges thermiques et pour les consommations électriques avec une connexion pour chaque habitant via une tablette numérique.). - Toiture en photovoltaïque. - Jardin d hiver en prolongement du salon, jouant un rôle de tampon modulable selon les saisons. Où en est le projet aujourd hui? Le projet est un prototype et a remporté le Concours Solar Décathlon

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt

Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt Bâtiments Matériaux Opérations Installations Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt X B ÂTIMENTS Situé sur la ZAC Ile Seguin - Rives de Seine à Boulogne, le bâtiment «ETIK»

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE Dossier de presse / Février 2014 ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE IsoVER organise depuis 2007 un concours dans toute l Europe, qui récompense les projets de construction

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

CONTACT Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr

CONTACT Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr 30 logement BBC Joué les Tours Val Touraine Habitat (37), Public Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr BET fluides avec EXE Lots Chauffage-Ventilation-Climatisation,

Plus en détail

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020)

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) Document issu de données transmises par ICADEI Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) UNE NOUVELLE IMPLANTATION POUR LES SERVICES DE L ADMINISTRATION CENTRALE DU MINISTERE

Plus en détail

ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE

ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE 1 PLAN DU PROJET Concession d aménagement confiée à la SEM 92 en 1991 par le Syndicat Mixte Issy-Berges-de-Seine, constitué de la Ville d Issy-les- Moulineaux et

Plus en détail

Amplia, immeuble de logements à énergie positive

Amplia, immeuble de logements à énergie positive 18.03.2013 Amplia, immeuble de logements à énergie positive Lyon Confluence, Lot E3 Dossier de Présentation 21 RUE DU TUNNEL 75019 PARIS FRANCE T. 33 (0)1 48 87 16 33 F. 33 (0)1 48 87 42 77 AGENCE@LIPSKY-ROLLET.COM

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail

CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE...

CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE... VOYAGE D ÉTUDE - visites de projets architecturaux mercredi 24 juin 2009 organisé par la Communauté de Communes de Mens et le Conseil d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement

Plus en détail

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public Maitrise d œuvre logement P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... P.12... P.13... P.14... P.15... 13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois 30 logements

Plus en détail

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Maisons Individuelles (CMI), logement social, Bâtiments Tertiaires Publics et Privés. Ossature bois, charpente, Isolation,

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

Groupe des Chalets COGEDIM

Groupe des Chalets COGEDIM Groupe des Chalets COGEDIM Dossier de presse Pose de la 1 ère pierre des résidences «À l ombre des jasmins» et «Les terrasses de jasmin» Cours Dillon à Toulouse Lundi 10 septembre 2012 Un partenariat exemplaire

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre de l «éco-prêt logement social» pour l amélioration de la performance énergétique des logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis

Plus en détail

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 Les enjeux de la COP21 Pour les entreprises, la COP21 est un enjeu considérable tant en termes de citoyenneté que de pérennité économique Face aux graves enjeux

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

Inauguration de la première opération de logements locatifs à loyers maîtrisés à Paris

Inauguration de la première opération de logements locatifs à loyers maîtrisés à Paris Inauguration de la première opération de logements locatifs à loyers maîtrisés à Paris Livraison de 107 logements locatifs à loyers maîtrisés et de commerces sur la ZAC Clichy Batignolles (avenue de Clichy)

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

Certifiée passive & BEPOS

Certifiée passive & BEPOS Texte et photos : Gwenola Doaré Maison individuelle en Alsace Certifiée passive & BEPOS expérimentale par son procédé constructif innovant, cette maison passive construite en Alsace à Dettwiller surprend

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement L opération ile seguin-rives de seine présentée au mipim 2009 Pour la troisième année consécutive, la Ville de Boulogne-Billancourt et la SAEM Val de Seine Aménagement participeront au MIPIM, Marché international

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC - Mions Entre ville et campagne * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aux portes de Lyon, Mions est connectée

Plus en détail

Sommaire. P.3 : La différence MCA Résumée par Serge Melchiorre, Président fondateur du groupe MCA

Sommaire. P.3 : La différence MCA Résumée par Serge Melchiorre, Président fondateur du groupe MCA Dossier de Presse 1 Sommaire P.3 : La différence MCA Résumée par Serge Melchiorre, Président fondateur du groupe MCA P.4 : 27 ans d expérience dans le secteur de la construction de maisons individuelles

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation INGENIERIE Bureau d Etudes Thermiques Dossier de présentation Mise à jour mai 2012 Kalisaya Ingenierie, 20 montée de Beauregard 07200 AUBENAS. Tél. : 06 86 41 11 47 Site internet : www.kalisaya-ingenierie.fr

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 19 Septembre 2012 14h-16h. Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe

DOSSIER DE PRESSE. 19 Septembre 2012 14h-16h. Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe 19 Septembre 2012 14h-16h Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe Cet événement s inscrit dans le cadre de la World Green Building Week 2012

Plus en détail

Maisons 2020. les cinq projets

Maisons 2020. les cinq projets D O S S I E R d e p r e s s e Maisons 2020 les cinq projets P L U R I A L L E F F O R T R É M O I S S E P R O J E T T E E N 2 0 2 0 Toujours soucieux d anticiper les évolutions à venir, Plurial L Effort

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

Les Docks de saint-ouen

Les Docks de saint-ouen Les Docks de saint-ouen pour vivre fort les Docks de Saint-Ouen Illustration non contractuelle à caractère d ambiance. La représentation des prestations extérieures est indicative. Vue indicative. Avec,

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE RENOUVELLEMENT URBAIN ECO-QUARTIER - MIXITE SOCIALE CONSTRUCTION - DOSSIER DE PRESSE Paris, le 4 septembre 2013 L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2013

Plus en détail

bioclimatique? Comment concevoir sa maison

bioclimatique? Comment concevoir sa maison Petites Machines à Habiter Projet Radiaterre de Arnaud S Comment concevoir sa maison bioclimatique? Région Ouest, climat océanique Climat venteux sans excès thermique, avec des hivers doux, des étés relativement

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Maîtriser la consommation d énergie des bâtiments ILLUSTRATIONS DE PRINCIPES GENERAUX DE CONCEPTION ARCHITECTURALE

Maîtriser la consommation d énergie des bâtiments ILLUSTRATIONS DE PRINCIPES GENERAUX DE CONCEPTION ARCHITECTURALE Maîtriser la consommation d énergie des bâtiments ILLUSTRATIONS DE PRINCIPES GENERAUX DE CONCEPTION ARCHITECTURALE Une philosophie : des solutions simples et du bon sens + Cibler les choix L approche Architecturale

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Avril 2015 Direction de la communication Dossier de Presse Vilogia 3 e ESH de France VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Aurélien MAHOT Nos 3 métiers Constructeur Aménageur Bailleur social

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique Rénovation énergétique Vers des feuilles de route pragmatiques pour les logements équipés de chauffage collectif Une étude confiée par Fedene à Cardonnel Ingénierie Conférence de presse 2 avril 2014 Flora

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

Synthèse. Visite du Club Bureaux à Lyon 23 octobre 2012

Synthèse. Visite du Club Bureaux à Lyon 23 octobre 2012 Synthèse Visite du Club Bureaux à Lyon 23 octobre 2012 Une trentaine de membres du Club Bureaux s'est déplacée en région Rhône Alpes pour étudier le renouveau urbain de l'agglomération lyonnaise, à travers

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL en 8 points La réglementation thermique RT 2005 s inscrit dans la continuité de la RT 2000 avec des performances requises en termes de consommation

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

L autopromotion à Strasbourg. La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables»

L autopromotion à Strasbourg. La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables» L autopromotion à Strasbourg La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables» Ville et Communauté urbaine 1 parc de l Étoile 67076 Strasbourg Cedex - France Contact : forum-ecoquartiers@strasbourg.eu

Plus en détail

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD)

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) n 29 Novembre 2013 BTP Ille-et-Vilaine ::: CRÉDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) ET ECO-PTZ : les changements attendus pour ::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) Le projet de loi de

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

uaps Anne Mie Depuydt & Erik Van Daele

uaps Anne Mie Depuydt & Erik Van Daele uaps Anne Mie Depuydt & Erik Van Daele urbanisme architecture proje(c)t S 4 rue des Filles du Calvaire 75003 Paris tél. 01 40 27 90 78 fax 01 40 27 90 79 www.uaps.net E.contact@uaps.net uaps, urbanisme

Plus en détail

Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2010

Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2010 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2010 Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2010 Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez l'utilité. Contact presse : Valentine Palomba

Plus en détail

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.039RR

Plus en détail

Lyon Part-Dieu. Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER

Lyon Part-Dieu. Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER Lyon Part-Dieu Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER Le mot de l architecte * Worldview Model by Ottmar Hörl EQUINOX offre t-il une autre vision du monde*? Nous le souhaitons! Les valeurs

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rappel du contenu de l appel l à projets BFM, 3 octobre 2012 Carine LASBRUGNAS, Chargée de mission Conseil Régional du Limousin Contexte du bâtiment

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

Présentation du projet architectural de l Ilôt H

Présentation du projet architectural de l Ilôt H Dossier de presse Quartier Port Marianne Présentation du projet architectural de l Ilôt H «Construire le Montpellier de demain dans la perspective d une ville de l après-pétrole et de la fin des réserves

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Témoignage REHABILITATION en bureaux

Témoignage REHABILITATION en bureaux Témoignage REHABILITATION en bureaux Image projet Communauté de communes Cœur du Var Novembre 2009 P r é s e n t a tio n : C h a n ta l LAR R O U TU RE Contexte Communauté de communes Cœur du Var Bureaux

Plus en détail

Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée

Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée Côté Saône : Le quartier Denuzière, un nouvel essor pour La Confluence Trois nouveaux programmes

Plus en détail

Illustrations : Asylum - Illustrations à caractère d ambiance. 01/2015.

Illustrations : Asylum - Illustrations à caractère d ambiance. 01/2015. ESPACE DE VENTE Pont Václav Havel Zac Baud Chardonnet 35000 Rennes Ouvert de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h (sauf dimanche et lundi) LE PANORAMIK Rue Georges Charpak Zac Baud Chardonnet 35000 Rennes KetB.com

Plus en détail

Réglementation thermique 2012 :

Réglementation thermique 2012 : Réglementation thermique 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neufs Bernard Suard-MEDDTL Avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de

Plus en détail

Le Douglas AUX LILAS

Le Douglas AUX LILAS Le Douglas AUX LILAS REI 02 LE DOUGLAS AUX LILAS Aux Lilas une ambiance village aux portes de Paris La ville et ses atouts Architecte Dans la continuation du quartier historique et populaire de Belleville,

Plus en détail

Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Au service des territoires et de leurs habitants

Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Au service des territoires et de leurs habitants Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m²

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² BATIMENT A OSSATURE BOIS: 1300 m3 de bois UN JARDIN D HIVER DE 700 M² OUVERT SUR LE

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

12/03/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

12/03/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 1 Bien construire le bâtiment : Des solutions innovantes Immeuble BOIS/PAILLE 8 niveaux Passiv Haus ECO-CONSTRUCTION ET ULTRA BASSE CONSOMMATION Antoine PAGNOUX, architecte ASP ARCHITECTURE 12/03/2014

Plus en détail