Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2012"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE DECEMBRE 2012 Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2012 Contact presse : Colette Genin Tél. : EDF SA au capital euros R.C.S. Paris Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez l'utilité.

2 SOMMAIRE 1. Editorial 3 2. Concours d Architecture Bas Carbone 2012 : l'habitant au cœur du projet urbain 4 3. EDF et les architectes, partenaires pour construire la "ville de demain" 8 4. Le projet lauréat et les deux autres projets distingués par une mention 9 5. Les quatre autres projets sélectionnés

3 1. Editorial Depuis maintenant cinq ans, le Concours d Architecture Bas Carbone, organisé par EDF, constitue un laboratoire d idées qui met en lumière des projets novateurs et exemplaires en matière d économie d énergie et de qualité architecturale. Il a permis d ouvrir des champs d innovation sur les systèmes constructifs, les modes de chauffage, la récupération d énergie et la gestion des installations. Le concours a été le moteur de l innovation portée par le Grenelle Environnement qui a mis le développement durable au cœur de la conception et de la réalisation des projets d architecture, étroitement liés aux politiques urbaines des villes. L année 2012 marque un pallier significatif par la présentation d une opération à énergie positive. Pour cette cinquième édition du Concours d Architecture Bas Carbone, EDF a choisi de placer l habitant au cœur des projets des architectes, afin qu ils construisent, ensemble et avec les élus, les professionnels de l aménagement et les énergéticiens, la ville durable de demain. La performance d un logement, qu il soit social ou privé, doit être intégrée à sa qualité d usage. Les projets présentés nous montrent que les concepteurs portent toute leur attention au confort des logements, à leur organisation et à leur performance thermique, à leur caractère évolutif, à la qualité de vie des futurs habitants, allant même pour certains à imaginer une évolution à l horizon 2050 Le logement est une composante de la réussite de la construction du territoire, l important c est d intégrer les logements dans leur quartier, en portant une attention particulière à la diversité des programmes, à la qualité des espaces publics, à la mobilité, à l éclairage et à la qualité environnementale. L énergie n est plus considérée comme un complément du bâtiment, elle est prise en compte en amont des projets d aménagement et d architecture et valorise les ressources du territoire. Ensemble, aménageurs, urbanistes et architectes ont intégré cette évolution et relevé ce défi. Dominique Desmoulins Directeur d EDF Collectivités

4 Le Concours d Architecture Bas Carbone 2012 : l habitant au cœur du projet urbain Promouvoir la construction et la rénovation Bas Carbone pour lutter contre le réchauffement climatique Le secteur du bâtiment représente aujourd hui près du quart des émissions françaises de CO 2 (123 millions de tonnes de CO 2 par an). La réduction des émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique, est un enjeu environnemental majeur fortement encouragé par les pouvoirs publics. Ceux-ci ont fixé l objectif de diviser par quatre les émissions françaises de carbone d ici à 2050, par rapport au niveau de 1990, et de réduire de 38 % la consommation d énergie dans le parc existant d ici à Le contexte énergétique et l urgence climatique modifient la donne de manière irréversible, invitant à repenser les techniques, les usages et les formes d architecture dans une démarche globale. Une mobilisation de tous les acteurs pour un habitat faiblement émetteur de CO 2 s impose alors. Plus qu un fournisseur d énergie engagé, EDF a pour ambition d être un acteur de la ville à part entière. Le Groupe a créé, voici cinq ans, le Concours d Architecture Bas Carbone, à destination des concepteurs du cadre bâti. EDF réunit ainsi depuis 2008 architectes et bureaux d études pour faire émerger des projets de construction ou de rénovation permettant de réduire efficacement l empreinte carbone. Suite au succès et à l enthousiasme suscité par les quatre premières éditions, EDF a lancé un nouveau concours pour 2012, cette fois-ci consacré à la thématique «habiter la ville durable». Les éditions précédentes du Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2008 : la conception de logements neufs conjuguant efficacité énergétique et utilisation des énergies renouvelables Lauréat «Maisons individuelles bas carbone-enr catégorie maison entrée de gamme» : projet Casacarbone, AAVP architecture (architecte), Altia, F. Bougon, Espace Temps, EVP Ingénierie, Albert et Cie (bureau d'étude) Lauréat «Maisons individuelles bas carbone-enr catégorie maison milieu de gamme» : projet Light House, Bruther (architecte), Barbanel, CEE (bureau d étude) Lauréat «Bâtiment collectif bas carbone-enr» : projet Basic Carbon, Anne Demians (architecte), Alto Ingéniérie (bureau d'étude), Bouwfonds Marignan (promoteur) 2009 : la rénovation de bâtiments publics ou privés (maisons individuelles, bâtiments tertiaires : enseignement et bureaux) Lauréat «Maison individuelle» : La maison de Vincennes, Atelier Zündel & Cristea (architectes) Lauréat «Bâtiment tertiaire enseignement» : L internat du Lycée Albert Camus de Firminy, B_Cube et ARCH, SA d architecture (architectes) et VTB & Associés (bureau d études) Lauréat «Bâtiment tertiaire privé bureaux» : La Tour Zehrfuss à Saint-Denis, Loci Anima (architecte), Elithis (bureau d études fluides), Van Santen & Associés (bureau d études façades) - 4 -

5 2010 : le logement social Lauréat «Habitat neuf» : Le Candide, 29 logements en collectif pour l Office public de l habitat de Vitry-sur-Seine, Cité Balzac - Bruno Rollet architecte, avec EDPC / MEBI Lauréat «Rénovation» : La Rabaterie, réhabilitation d une tour de 87 logements pour Val Touraine Habitat, à Saint- Pierre-des-Corps - Ingrid Taillandier (ITAR architectures), avec Franck Boutté consultants 2011 : l habitat dans son environnement Lauréat : Projet d aménagement des docks de Saint-Ouen Sequano (aménageur), le cabinet d architectes X-TU et les bureaux d études Le Sommer et Berim Deux mentions spéciales : - Aménagement de la ZAC Monges-Croix du Sud, projet de construction de 68 logements collectifs et individuels Oppidea (aménageur), le cabinet d architectes Gouwy Grima Rames et le bureau d études SATEC - Projet du Banc Vert à Dunkerque, construction de 20 logements collectifs et individuels - ville de Dunkerque en régie pour l aménagement, le cabinet d architectes Remington Style et les bureaux d études Delta Fluides, EVP et RFR Eléments Placer l habitant au cœur de la réflexion sur la ville et l architecture durable En 2050, les villes dans le monde accueilleront 2 milliards d habitants supplémentaires, ce qui augmentera leur consommation énergétique. Alors que la ville se densifie, l espace public doit désormais se transformer en complément naturel de l espace privé et devenir un lieu de convivialité et de services. Cette nouvelle conception de la ville ne peut se faire qu en association avec les habitants. Acteurs directs de leur consommation par leur comportement, ils doivent être associés à la conception et à la gestion de leur logement (afin de se familiariser, par exemple, aux nouveaux systèmes de pilotage ou encore aux particularités des bâtiments basse consommation). Le logement doit être intégré dans son quartier et contribuer à la diversité des programmes et à la qualité environnementale. En raison de toutes ces évolutions, EDF a souhaité, pour cette édition 2012 du Concours d Architecture Bas Carbone, placer l habitant au cœur des projets des architectes, afin qu ils construisent, ensemble et avec les élus, les professionnels de l aménagement et les énergéticiens, la ville durable de demain. Un rendez-vous incontournable Pour sa cinquième édition, le Concours d Architecture Bas Carbone d EDF 2012 a recueilli une centaine de candidatures. Le concours est ouvert à des équipes composées d architectes, de bureaux d étude, de maître d ouvrage, d aménageurs ou d urbanistes de la zone concernée, ainsi que d un représentant de la collectivité locale. Ils répondent à des critères relevant à la fois des domaines de l architecture et de l urbanisme (qualité du projet de quartier, articulation entre projet urbain et projet architectural, caractère bioclimatique de la conception architecturale) et de l énergie (stratégie énergétique du quartier, degré de consommations énergétiques et émissions de CO 2 associées, conformité aux exigences du label Bâtiment Basse Consommation [BBC])

6 Des objectifs ambitieux Au cœur du propos, la réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre (GES) recoupe le standard du Bâtiment Basse Consommation en vigueur depuis 2012 et s inscrit dans la perspective du bâtiment à énergie positive (BEPOS) à l horizon De fait, performances environnementales et énergétiques sont étroitement liées. En tout état de cause, le concours impose aux projets de relever de la classe A du diagnostic de performance énergétique (DPE), tant pour les émissions de CO 2 (qui doivent être inférieures à 5 kg/m 2 SHON) que pour la consommation d énergie. En outre, EDF souhaite que ces projets soient reproductibles sur le marché et accessibles au plus grand nombre (coût de construction inférieur à HT/m2 SHON). Les projets présentés peuvent être des projets d habitation en ville, neufs ou de réhabilitation, et s inscrire aussi bien dans le cadre de l habitat privé ou social, que dans celui d une maison de retraite ou d une résidence étudiante. Les sept projets sélectionnés composent un panel diversifié représentatif à la fois du dynamisme des architectes quand il s agit de logements durables, mais également de l engagement du groupe EDF pour l efficacité énergétique et le soutien à l innovation. Un jury engagé Le jury du Concours d Architecture Bas Carbone 2012, composé de personnalités reconnues dans les domaines de l architecture, de l urbanisme, du développement durable et des institutions publiques nationales, est représentatif de l engagement d EDF pour le développement de l habitat durable. Cette année, il est composé de : - Président du jury : Patrick BRAOUEZEC - Président de la Communauté d agglomération de Plaine Commune Architectes - Françoise Hélène JOURDA - Architecte - Jourda Architectes - Bruno ROLLET Architecte Architecture Bruno Rollet - Anouk LEGENDRE Architecte X-TU architectes - Cyril TRETOUT Architecte AMNA Institutionnels - Dominique ALBA - Directrice de l Atelier Parisien d Urbanisme (APUR) - Ariella MASBOUNGI - Architecte Urbanisme en Chef - CGEDD - MEDDE - Alain GARES - Directeur général Europolia, SPLA Toulouse Métropole - Philippe PRADIER Directeur adjoint du Département politique de la ville et développement urbain, Caisse des dépôts EDF - Nathalie CHARLES - Directeur - Direction Immobilière EDF - Philippe MONLOUBOU - Directeur - EDF Commerce - Dominique DESMOULINS - Directeur - EDF Collectivités - 6 -

7 Une partie du jury devant la maquette de l un des projets. EDF soutient les projets des architectes candidats EDF contribue à développer la notoriété des projets présentés au Concours d'architecture Bas Carbone d'edf. En outre, les équipes sélectionnées dans la phase restreinte du Concours, soit sept équipes au total, bénéficient du soutien financier d'edf pour développer leur projet, à hauteur de EDF finance également la réalisation des maquettes des équipes à hauteur de par maquette. Enfin, en plus de son prix officiel, le «Trophée du bâtiment à usage de logement neuf ou rénové Bas Carbone», l'équipe lauréate reçoit une rémunération d un montant de Les temps forts du Concours Février 2012 : appel à candidatures - 13 avril 2012 : réception des dossiers de candidature avril 2012 : réunions du comité de sélection - 31 juillet 2012 : remise des prestations - 28 septembre 2012 : présentation des équipes devant le jury et sélection du lauréat - 18 décembre 2012 : remise des prix - 7 -

8 3. EDF et les architectes, partenaires pour construire la «ville de demain» L architecte, un acteur de premier rang pour l amélioration de l efficacité énergétique L énergie est un enjeu central de la construction et de la réhabilitation des logements. Cette dimension est désormais intégrée par les collectivités locales dans tous leurs choix d aménagement. Concepteurs de la ville de demain, les architectes et les urbanistes en sont des acteurs de premier plan. Les contraintes environnementales en font des personnages clés de l évolution du cadre de vie. Prescripteurs de solutions à l échelle des bâtiments, de l aménagement et des territoires (bâtiments HQE, éco-quartiers, éco-cités,...), les architectes doivent ainsi intégrer la performance énergétique dans leur réflexion. C est pour répondre à cet enjeu qu EDF s implique auprès des architectes pour faire progresser la performance énergétique et améliorer le cadre bâti. EDF s engage aux côtés des architectes Ce soutien envers la profession se manifeste par différentes initiatives et actions remarquables, confirmant l attachement d EDF à travailler main dans la main avec les architectes, pour mieux prendre en compte l énergie dans les politiques urbaines et développer ainsi des solutions innovantes : - La Fondation EDF Diversiterre, dans le prolongement de son partenariat avec l'institut français d'architecture, a créé les Bourses pour les jeunes architectes, remises tous les deux ans sur un projet d'étude. - La direction immobilier du Groupe EDF a pour ambition de construire des bâtiments exemplaires et innovants avec des architectes de talent et développe cette politique sur l ensemble du patrimoine du Groupe, par exemple à l occasion du nouveau centre de la Recherche et Développement d EDF qui sera construit sur le plateau de Saclay. - Par ailleurs, la Recherche et Développement d EDF participe au quotidien à des programmes de recherche sur le bâtiment du futur en relation avec des équipes d architectes. Ses ingénieurs interviennent également comme formateurs afin de présenter les solutions performantes aux jeunes architectes. - EDF Collectivités travaille avec les urbanistes et les collectivités locales à la définition des politiques énergétiques territoriales. - EDF, en étant membre fondateur de la Cité de l Architecture et du Patrimoine, soutient les rencontres entre élus, architectes, urbanistes, acteurs de villes et les interlocuteurs EDF concernés, à travers des thèmes mobilisateurs que sont la ville, le développement durable et l aménagement du territoire. - EDF Bleu Ciel, en relation avec les architectes, constructeurs de maisons individuelles et promoteurs immobiliers, s engage dans une évolution permanente de la performance des logements. Le Concours d Architecture Bas Carbone 2012 s inscrit dans la politique globale d EDF mettant au cœur de sa stratégie la collaboration étroite avec les architectes, indispensable à la bonne conduite du progrès de l efficacité énergétique

9 4. Le projet lauréat et les deux autres projets distingués par une mention Lauréat Le Grand Carcouët à Nantes (44 - Loire Atlantique) par IN SITU Architecture et Environnement : construction de 30 logements locatifs sociaux à énergie positive Mention «prospective urbaine» 134 boulevard Davout à Paris (75 - Paris) par enlpaa / Elizabeth Naud et Luc Poux architectes : construction d'un ensemble de 68 logements, d une crèche et de locaux associatifs dans un quartier réaménagé Mention «mutation urbaine» La manufacture d allumettes à Trélazé (49 Maine et Loire) par Atelier Architecture Lalo : requalification d une ancienne manufacture d allumettes en un quartier de ville de 470 logements - 9 -

10 Lauréat du Concours Le Grand Carcouët à Nantes (44) par IN SITU Architecture et Environnement Présentation du projet Lieu : Nantes (Loire Atlantique) Programme : construction de 30 logements locatifs sociaux à énergie positive Equipe PROJET URBAIN Lieu : Nantes Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : mise en place de liens transversaux entre deux zones ANRU OPERATION Maîtrise d ouvrage : Nantes Habitat, bailleur social Équipe de conception / construction : In Situ AE (architecte), Quille construction et CMB ossature bois (entreprises), Pouget Consultants (Bet fluides) Programme : 30 logements collectifs neufs BEPOS Surface : m2 État d avancement : chantier Livraison : 2013 Nature du projet Lancée pour le centenaire du bailleur social Nantes Habitat, l opération du Grand Carcouët a valeur de vitrine et revêt une dimension démonstrative que l on souhaite communicative. Le projet du Grand Carcouët ouvre les quartiers de deux zones ANRU voisines sur leur environnement, le val de Chézine, en mettant en place des liens transversaux entre ces deux zones et en réaménageant le parc paysager. Le respect du caractère paysager du site se traduit par une écriture architecturale sobre, faite de volumes simples et de lames de bois épousant les plis des bâtiments. La conception passive du bâtiment recoupe une réflexion sur l usage, visant à réduire les besoins énergétiques au

11 maximum. Tous les logements sont traversants. La plupart sont des duplex organisés autour d une loggia en double hauteur, à la fois sas d entrée et extension du logement. Sans statut thermique, cette pièce complémentaire non chauffée, mais enclose, garantissant une température entre 17 et 27 C, se prête à de multiples usages en offrant les services attendus d une maison individuelle : rangement, atelier, buanderie, jardin d hiver ou espace de télétravail. Le projet insiste sur les vertus pédagogiques des pratiques collectives résidentielles, des jardins familiaux à l atelier de brico-recyclage en passant par la laverie collective et un tableau d affichage des consommations, avec un équipement photovoltaïque en toiture pour recharger des vélos électriques. Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Un bâtiment à énergie positive (c est-à-dire qui produit plus d énergie qu il n en consomme), ce qui est peu courant pour un immeuble de logements sociaux en France. - La réflexion sur les usages vise à réduire au maximum les besoins énergétiques et à proposer des modes de vie plus écologiques. Le projet insiste ainsi sur les vertus pédagogiques des pratiques collectives résidentielles. - La production d eau chaude sanitaire est assurée par un système Heliopac (moquette solaire) couplé à une pompe à chaleur, et bénéficie d une récupération de chaleur sur les eaux grises par un système Powerpipe. Niveau de performance : BEPOS Emissions de gaz à effet de serre : 1,26 kg eqco2 /m 2.an Consommation énergétique :-3,55 kwhep/m 2.an Performance du bâti : entre 28 % et 30 % selon les bâtiments (gain Ubât 1 ) Prix de revient : /m 2 SHON Où en est le projet aujourd hui? Le chantier est en cours, le projet sera livré en Ubât est un coefficient moyen de déperditions énergétiques par les parois et les baies du bâtiment

12 Mention spéciale «prospective urbaine» 134 boulevard Davout à Paris (75) par enlpaa / Elizabeth Naud et Luc Poux architectes Présentation du projet Lieu : Paris (75) Programme : construction d'un ensemble de 68 logements sociaux, d'une crèche et de locaux associatifs dans un quartier réaménagé Équipe PROJET URBAIN Lieu : Paris Aménageur : RIVP Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : projet de requalification territoriale liée à l arrivée du tramway État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Maîtrise d ouvrage : RIVP, bailleur social Architecte : enlpaa Elizabeth Naud Luc Poux architectes Bureaux d études : Mizrahi sas (Bet TCE), Franck Boutte consultants (ingénierie environnement) Programme : 68 logements sociaux neufs, locaux associatifs, crèche Surface : 6370 m 2 SHON Etat d avancement : projet Livraison :

13 Nature du projet Situé à proximité de la porte de Bagnolet et du périphérique, le boulevard Davout fait partie d une opération de renouvellement urbain liée à l arrivée d une nouvelle ligne de tramway et à la réhabilitation des espaces afférents. Visant à établir de nouvelles continuités publiques et à diversifier les fonctions urbaines, la première phase de travaux consiste en la construction de nouveaux logements en remplacement d anciennes barres énergivores. Le bâtiment construit se veut évolutif et transformable, anticipant les possibles évolutions du bâtiment dans 60 ans. La structure du bâtiment a été revue (poteaux poutre, surcharge d exploitation des planchers ) et la hauteur de sous-sol du parking augmentée pour permettre plus tard de considérer de nouveaux usages du bâtiment comme l installation d une supérette en sous-sol. Dans le programme actuel, une crèche et des locaux d activité viendront s implanter. Les balcons sont couverts, permettant ainsi un gain de température de 4 à 7 C, comme si le bâtiment se trouvait à Montpellier. Des jardins et des bandes plantées sont prévus pour l infiltration des eaux de pluie ; une serre de culture avec jardin partagé est prévue au dernier étage. D un point de vue énergétique, la récupération de chaleur sur les eaux grises, couplée à l utilisation de panneaux solaires et au raccordement au chauffage urbain assure les besoins énergétiques du bâtiment. Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Approche bioclimatique et prospective à partir du cycle de vie du bâtiment. Le projet place l habitant au coeur de la conception et propose des scénarios d évolution : mutabilité des espaces en fonction des changements sociaux des habitants, capacité de densification, reconversion des parkings, volonté de rendre acteur les habitants dans la diminution des consommations d énergie Un immeuble parisien conçu comme un organisme vivant susceptible de muter pour durer. - Le chauffage collectif est assuré par le raccordement au chauffage urbain. L eau chaude sanitaire est produite par l association du préchauffage par récupération sur les eaux grises (système Power-pipe et panneaux solaires thermiques en toiture), et par la récupération de chaleur sur les condensats du réseau de la Compagnie parisienne de chauffage urbain. - Une isolation renforcée. - Un travail sur les usages spécifiques de l électricité : coupe veille, branchement des machines sur l eau chaude. Niveau de performance : BBC neuf Emissions de gaz à effet de serre : 44,9 kg eqco2 /m 2.an Consommation énergétique : 6,97 kwhep/m 2.an Performance du bâti : 19,7 % (gain Ubât) Prix de revient : /m 2 SHON Où en est le projet aujourd hui? En étude, livraison prévue en

14 Mention spéciale «mutation urbaine» La manufacture des allumettes à Trélazé (49) par Atelier Architecture Lalo Présentation du projet Lieu : Trélazé (Maine-et-Loire) Programme : requalification d une ancienne manufacture d allumettes en un quartier de ville de 470 logements Équipe PROJET URBAIN Lieu : Trélazé Aménageur : le Toit Angevin Urbaniste : La Fabrique urbaine Paysagiste : Sativa Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : programme de reconversion et transformation d un patrimoine industriel État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Maîtrise d ouvrage : Le Toit Angevin, bailleur social Architecte : Atelier Architecture Lalo Bureaux d études : Betom (BET TCE) et Cap Terre(BET environnement) Artistes associés : Studio Ad Hoc Programme : 470 logements, équipements collectifs, ateliers d artistes, activités collectifs Surface : m 2 SHON État d avancement : avant-projet détaillé Livraison :

15 Nature du projet Située au cœur de la ville, la manufacture des allumettes constitue un patrimoine et un potentiel à redévelopper pour l agglomération angevine. Jouissant d une situation urbaine bien desservie (transports publics, axes routiers, circuit de promenade) et d espaces libres et bâtis, le site se prête à une reconversion urbaine attentive à la mixité des usages et au respect de son histoire. Les halles encore en état sont réhabilitées pour abriter des logements et bureaux tandis que les plus abîmées sont remplacées par des constructions neuves. Le premier ilot opérationnel (92 logements) porte sur les deux premières lignes d atelier au nord du site. La nef centrale est vidée, les deux nefs latérales reconverties en maison de ville. En proposant une pièce supplémentaire pouvant être rendue indépendante, le projet décline différentes façons d habiter, rendant possible le travail à domicile. Une galerie souterraine traversant toutes les halles du nord au sud est utilisée comme puits canadien et capte aussi les eaux grises dont les calories sont ensuite récupérées pour produire l eau chaude sanitaire. L eau d un ancien château d eau, pompée pendant la journée grâce à l énergie produite par des panneaux photovoltaïques, active en soirée une turbine permettant d alimenter l éclairage urbain pendant 2h ou recharger des véhicules électriques. Un réseau de chaleur mixte bois et gaz fournit les besoins de chauffage. Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - L ampleur du site se prêtant à l installation d un réseau de chaleur, une chaufferie à bois et gaz en appoint a été mise en place. Un système général de récupération de chaleur sur les eaux grises participe à la production de l eau chaude sanitaire à hauteur de 15 kwh ep/ m 2 /an. - Réutilisation de l ancien château d eau pour installer une centrale photovoltaïque. - Une turbine hydraulique fournit le courant pour l éclairage public la nuit (300 m2 et 13 mètres de chute). - Ventilation hybride mettant en valeur la ventilation naturelle qui permet des économies d énergies. Niveau de performance : BBC - Emissions de gaz à effet de serre : 3,94 kg eqco2 /m 2.an - Consommation énergétique : 92,1 kwhep/m 2.an - Performance du bâti : 0 % (gain Ubât) - Prix de revient : /m 2 SHON Où en est le projet aujourd hui? Le chantier est en phase d étude et le projet doit être livré en

16 5. Les autres projets sélectionnés ZAC Seguin, Boulogne Billancourt (92 Hauts-de-Seine), par Marciano Architecture : construction d un immeuble de 52 logements et de commerces ZAC du Pré Gauchet, Nantes (44 Loire Atlantique), par a/lta architectes urbanistes : construction de 142 logements Résidence Santillane, Talence (33 - Gironde), par FLINT : reconstruction de 132 logements CANOPEA Nanotowers, Grenoble (38 - Isère), par Team Rhône-Alpes : projet de 23 logements, bureaux, commerces

17 ZAC Seguin, Boulogne-Billancourt (92), par Marciano Architecture Présentation du projet Lieu : Boulogne Billancourt (Hauts-de-Seine) Programme : construction d un immeuble de 52 logements et de commerces Équipe PROJET URBAIN Lieu : Boulogne-Billancourt Aménageur : Saem Val de Seine Aménagement Architecte coordonnateur : Loci Anima Paysagiste : Exit paysagistes Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : ZAC Seguin Rives de Seine État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours de réalisation OPERATION Maîtrise d ouvrage : Vinci Immobilier résidentiel / Nexity Foncière Colysée, promoteurs privés Architecte : Marciano Architecture Bureaux d études : Alto ingénierie (fluides et environnement), DVVD (structure et économie), AVLS (acoustique), Programme : 52 logements neufs et 3 commerces Surface : m 2 SHON État d avancement : avant-projet détaillé Livraison :

18 Nature du projet Les terrains de Renault sur la rive droite de la Seine (44 hectares) donnent naissance à un quartier neuf organisé autour d un parc central parallèle à la Seine. La plupart des logements offrent deux orientations sur les angles, avec des loggias taillées en creux dans les volumes et quelques balcons ponctuels pour l animation, tous désolidarisés du gros oeuvre par des consoles. Certains d entre eux sont équipés de système de fermeture (ventelles verre) pour faire jardin d hiver, protection solaire et tampon thermique. Ces extensions sont équipées de jardinières «baignoires» pour accueillir une végétation envahissante, notamment sur l espace vert intérieur selon le concept du jardin vertical ou suspendu. L épannelage dégressif permet également de dégager de belles terrasses au sommet. La construction traditionnelle en voiles de béton reçoit une isolation par l extérieur renforcée et dissémine en façade des percements mesurés, souvent verticaux et toujours occultables. Composé à parité de logements et de bureaux, ce nouveau quartier fait l objet d une réflexion globale sur la mutualisation des flux énergétiques entre bâtiments tertiaires et résidentiels aux fonctionnements alternés et complémentaires. Un monotoring individuel des consommations d énergie est présent dans les logements, et conjugué à l affichage interactif dans le hall d entrée au design avant-gardiste : échanger pour mieux contrôler. Niveau de performance : BBC Emissions de gaz à effet de serre : 3,83 kg eqco2 /m 2.an Consommation énergétique : 53,6 kwhep/m 2.an Performance du bâti : entre 2,3 % et 4 % selon les bâtiments (gain Ubât) Prix de revient : /m2 SHON Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Les toitures terrasses végétalisées sont supports d équipements solaires et même d éoliennes. Captation d énergie et récupération des eaux de pluie pour les sanitaires et l arrosage (hydro économie). - Les besoins sont pour l essentiel couverts par un puisage géothermique en cours d installation alimentant un double réseau de chaleur et de froid, avec stockage de glace pour effacer les pointes estivales. - Outre le réseau de chaleur préexistant et perfectible, un système Power-pipe de récupération de chaleur sur les eaux grises et des panneaux solaires thermiques contribuent à la production de l eau chaude sanitaire. Le chauffage s opère de manière classique par des radiateurs basse température depuis une sous-station dans l immeuble et la ventilation procède d un système hygroréglable B simple flux. Où en est le projet aujourd hui? En cours de réalisation, livraison en

19 ZAC du Pré Gauchet, Nantes (44) par a/lta architectes urbanistes Présentation du projet Lieu : Nantes (Loire Atlantique) Programme : construction de 142 logements Équipe PROJET URBAIN Lieu : Nantes Aménageur : Nantes Métropole Aménagement Urbaniste / paysagiste : Atelier Ruelle Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : Zac du Pré Gauchet Euronantes État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Maîtrise d ouvrage : LNH, SAMO et Bâti Nantes, bailleur social Architecte : A/LTA architectes Bureaux d études : Cetrac Programme : 73 logements en accession + 69 logements locatifs sociaux Surface : m 2 SHON État d avancement : projet Livraison : 2012 Nature du projet Lieu d'échange entre le centre-ville de Nantes et le quartier défavorisé de Malakoff, le projet sera comme un trait d'union entre les deux zones. La rénovation du Pré Gauchet vise à redonner un sens urbain à ce no man s land urbain parsemé de hangars, faisant partie du grand projet urbain Malakoff à Nantes. L'opération est composée de trois bâtiments résidentiels, dont une tour, posés sur des socles d activités et de parking, et articulés autour d un jardin ouvert sur la rue. L'orientation majoritaire des logements est Sud-Est ou Sud-Ouest,

20 donnant ainsi une luminosité importante, en complément des larges vues proposées. La mise en scène des logements au travers de leur prolongement extérieur (loggias, terrasses), scénarise les bâtiments dans l'espace public. Visant le niveau de performance énergétique de la réglementation thermique 2012, les bâtiments cultivent d abord les qualités passives que procurent l architecture (bioclimatique) et l enveloppe bâtie : orientation, compacité, ouvertures dimensionnées en rapport, disposition et organisation des logements Viennent ensuite la protection solaire passive et active et l isolation extérieure. Le projet est desservi par un réseau de chaleur en provenance de l usine d incinération des ordures ménagères de l agglomération, installation la plus vertueuse de France. Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Le chauffage est assuré par un réseau de chaleur alimenté par une centrale d incinération, réseau faiblement carboné : 0,024 kg/kwh soit dix fois moins qu une production énergétique à base d énergies fossiles. - Surisolation des toitures (mousse polyuréthane), des façades (laine minérale 14 cm), de l intérieur des volumes et des menuiseries aluminium double vitrage (grandes baies vitrées sur la tour). - Les balcons et loggias créent des tampons thermiques en toute saison. Niveau de performance : BBC - Emissions de gaz à effet de serre : 1,63 kg eqco2 /m 2.an - Consommation énergétique : 40,9 kwhep/m 2.an - Performance du bâti : entre 34 % et 54,7 % selon les bâtiments (gain Ubât) - Prix de revient : /m 2 SHON Où en est le projet aujourd hui? Le projet a été livré en

21 Résidence Santillane, Talence (33) par FLINT Présentation du projet Lieu : Talence (Gironde) Programme : reconstruction de 132 logements Équipe PROJET URBAIN Lieu : Talence Aménageur : SNI Sud Ouest Paysagiste : Haristoy Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : programme de rénovation d un quartier des années 60 État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Maîtrise d ouvrage : SNI sud-ouest, bailleur social Architecte : Flint Bureau d études : Alto (fluides), Khephren (structure), VPEAS (économiste), Haristoy (paysagiste) Programme : 132 logements neufs Surface : m 2 SHON État d avancement : projet Livraison : 2015 Nature du projet En bordure du cours de la Libération, voie principale qui relie Talence à Bordeaux, la résidence Santillane est caractéristique de l urbanisme des années 60 avec ses longues barres de 3 et 4 niveaux, formant un mur entre la ville et le cœur d ilot. Dans le cadre d une opération ANRU, la barre principale est détruite et remplacée par 6 logementsmaisons posées sur un talus végétal. Cette opération ouvre la résidence à la ville, en créant des couloirs transversaux et une continuité de la lanière végétale. Régulièrement espacées, l enveloppe de chaque maison est différente de sa voisine, lui conférant son identité propre et créant une silhouette urbaine plus complexe. Les anciens occupants sont

22 relogés dans la nouvelle opération et ont participé à l élaboration des besoins. Les logements à double orientation proposent tous des loggias extérieures. En supplément, les appartements donnant sur la butte disposent de jardins privatifs. Les eaux pluviales sont réutilisées sur le site (arrosage des espaces verts). Une pompe à chaleur air/eau sur l air extérieur couvre les trois quarts de la production d eau chaude requise par le chauffage. Une autre pompe à chaleur intégrée à un ballon thermodynamique exploite l énergie contenue dans l air extrait afin d assurer la production de l eau chaude sanitaire. Niveau de performance : BBC Neuf - Emissions de gaz à effet de serre : 1,47 kg eqco2/m 2.an - Consommation énergétique : 42,37 kwhep/m 2.an - Performance du bâti : 20 % (gain Ubât) - Prix de revient : /m 2 SHON Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - La bonne isolation thermique, associée à de faibles surfaces vitrées, permet d obtenir un bâti performant. - Une pompe à chaleur air/eau sur l air extérieur couvre les trois quarts de la production d eau chaude requise par le chauffage via des radiateurs. Une autre pompe à chaleur intégrée à un ballon thermodynamique exploite l énergie contenue dans l air intérieur extrait, via une ventilation hygrothermique, afin d assurer la production de l eau chaude sanitaire. - Récupération des eaux pluviales pour l alimentation des sanitaires et l arrosage des espaces verts Où en est le projet aujourd hui? Livraison en

23 CANOPEA Nanotowers, Grenoble (38) par Team Rhône-Alpes Présentation du projet Lieu : Grenoble (Isère) Programme : projet de 23 logements, bureaux, commerces Équipe PROJET URBAIN Lieu : Grenoble Aménageur : Sem Innovia Urbaniste : Christian de Portzamaprc Intégration dans un projet urbain/stratégie d ensemble : projet utopique pour le concours Solar Decathlon Europe 2012 programme GIANT (Grenoble Innovation for Advanced New Technologies) sur l éco quartier de la Presqu île État d avancement du projet urbain / projet d ensemble : en cours d études OPERATION Équipe : Team Rhône Alpes (École nationale supérieure d architecture de Grenoble) Programme : 23 logements, bureaux, commerces Surface : m 2 SHON État d avancement : concours Solar Decathlon Europe

24 Nature du projet Ce projet, qui a remporté la compétition universitaire internationale Solar Décathlon de Madrid en septembre 2012, est un prototype qui tente de répondre à la problématique du confort en densification urbaine, en concentrant les dispositifs et les équipements les plus performants d un habitat économe et autonome. Il développe un concept architectural basé sur la notion d'intégration d'habitats individuels regroupés verticalement dans un système urbain: services mutualisés, espaces extérieurs spacieux, espaces de culture et de jardinage. Posées sur un socle commercial, les Nanotours s articulent autour d un noyau ouvert de circulations verticales dont les structures esquissent une quatrième tour en creux. Les Nanotours sont constituées de neuf étages de plateaux libres, offrant sur neuf étages des plateaux libres susceptibles d être occupés par un seul logement familial ou de plus petits jumelés. Ils permettent un partage des espaces communs à chaque étage, mutualisant des services et équipements. Une ferme urbaine vient compléter ce dispositif très innovant. CANOPEA s'appuie sur un système de gestion de l'énergie novateur développé dans le projet de la presqu'île de Grenoble : raccordement à un réseau électrique intelligent (SmartGrid) et à un double réseau de chaleur urbaine, et possibilité d'une mobilité électrique partagée. Projet prototype, Canopea est une Formule 1 par sa conception et son matériel de pointe. Niveau de performance : BBC Neuf Emissions de gaz à effet de serre : 3,44 kg eqco2/m 2.an Consommation énergétique : 55,6 kwhep/m 2.an Performance du bâti : 59 % (gain Ubât) Prix de revient : /m 2 SHON Principales solutions proposées pour un projet bas carbone - Volonté de traiter la question énergétique dans une démarche plus large d écosystème urbain (pour passer du concept de bâtiment à énergie positive, BEPOS, au territoire à énergie positive, TEPOS). - Intégration des smartgrids pour les échanges thermiques et pour les consommations électriques avec une connexion pour chaque habitant via une tablette numérique.). - Toiture en photovoltaïque. - Jardin d hiver en prolongement du salon, jouant un rôle de tampon modulable selon les saisons. Où en est le projet aujourd hui? Le projet est un prototype et a remporté le Concours Solar Décathlon

LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône)

LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône) LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône) Innovation environnementale 1 Le Jardin de Jules : plan de situation 2 Le contexte : Le Jardin de Jules : le contexte Au sein de la ZAC des

Plus en détail

Dossier de presse. Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes

Dossier de presse. Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes Dossier de presse Pose de la Première pierre des programmes et Le 7 février 2014 à 11 h Quartier Euronantes Gare Mail Picasso à Nantes Contacts presse SAMO : Alexia Souza - 02 51 89 86 75 - alexia.souza@samo.sni.fr

Plus en détail

BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé

BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé Équipe: N. CHAUVINEAU (Ingénieur), L. COURTOIS (Architecte DPLG), C. RIBEIRO (Architecte DPLG), P. RIDGWAY (Architecte BA dip Arch.), E. WOZNY

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3

Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3 integral Lipsky+Rollet architectes-2007 - perspective : Walter Simone-PREVIEW Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3 fiche technique Programme 66 logements (53 logements en

Plus en détail

Eco-technologies pour le futur Lille Mardi 10 juin 2008

Eco-technologies pour le futur Lille Mardi 10 juin 2008 Eco-technologies pour le futur Lille Mardi 10 juin 2008 EDF: un engagement à l amont et à l aval pour réduire les émissions de CO2 AMONT Aujourd hui 95 % de la production d électricité d EDF est CO2 free

Plus en détail

L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France

L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France L Héméra, 1 ère Résidence privée à énergie passive livrée en France Prix GrDF au concours national des Pyramides de vermeil en 2012. Prix de l innovation au service de l environnement au concours des Pyramides

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Le Clos de Baccharis 43

Le Clos de Baccharis 43 Le Clos de Baccharis 43 Le TOIT GIRONDIN Présentation du Toit Girondin Société anonyme coopérative de production d habitations à loyer modéré Société à capital variable (150 000 euros) 44 Le TOIT GIRONDIN

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

VILLE ET ENERGIE : DU LOCAL AU GLOBAL, L EFFET DE LEVIER AU SERVICE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES

VILLE ET ENERGIE : DU LOCAL AU GLOBAL, L EFFET DE LEVIER AU SERVICE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES VILLE ET ENERGIE : DU LOCAL AU GLOBAL, L EFFET DE LEVIER AU SERVICE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES Franck Boutté www.franck-boutte.com / fboutte@franck-boutte.com 43 bis rue d Hautpoul 75019 Paris T 01 42

Plus en détail

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté Quartier Beau Soleil Zone d Amd Aménagement Concerté Présentation générale du cahier des charges et de la démarche d accompagnement auprès des acquéreurs Cabinet D.LENOIR ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS INDIVIDUELS

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 Communiqué de presse - septembre 2012 En ligne sur CMB lutte contre les passoires thermiques! Dossier de presse CMB, depuis près de 30 ans, travaille à

Plus en détail

Ecocité«Strasbourg métropole des deux rives»

Ecocité«Strasbourg métropole des deux rives» Ecocité«Strasbourg métropole des deux rives» Programme d Investissement d Avenir Fond Ville de Demain Philippe JACGLIN Responsable des projets démonstrateurs Projet Ecocité, Strasbourg Métropole des Deux

Plus en détail

171 LOGEMENTS HPE RENNES (35) 3 ha - 8500 m² SHON Requalification espaces publics, 90 studios étudiants, 55 logements collectifs P.L.U.S., 18 villas urbaines, 3 maisons PLAI, 5 maisons en accession Mission

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015

DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 Contact : Agence LAIR et ROYNETTE 01 43 70 24 64 LR@lair-roynette.fr Philippe LAIR 06 09 84 85 34 ph.lair@lair-roynette.fr L agence LAIR et ROYNETTE Créée en 1988, l

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

Les Villas Pélissier à Rouen. Photographies : Eric Bernath

Les Villas Pélissier à Rouen. Photographies : Eric Bernath Les Villas Pélissier à Rouen Collection images 4 Photographies : Eric Bernath Collection images Les Villas Pélissier à Rouen Eric Bernath Septembre 2012 Ministère de l'ecologie, du Développement durable

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Une Ecole zéro carbone à Nanterre N. Favet, S. Rochet 1 Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Nicolas Favet Nicolas Favet Architectes FR-Montreuil Sylvain Rochet Teckicea

Plus en détail

Aquitaine et Charente. Au service des territoires et de leurs habitants

Aquitaine et Charente. Au service des territoires et de leurs habitants Aquitaine et Charente Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté sur l ensemble

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Dijon, jeudi 13 septembre 2012. Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent

Dijon, jeudi 13 septembre 2012. Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent Dijon, jeudi 13 septembre 2012 Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent Le 13 septembre 2012, François Rebsamen, Sénateur-Maire de Dijon, président du Grand Dijon

Plus en détail

Trophées qualité gaz naturel en logement social

Trophées qualité gaz naturel en logement social Trophées qualité gaz naturel en logement social PREAMBULE : Un concours «les Trophées Qualité gaz naturel en logement social» est organisé conjointement par l USH et GrDF. S appuyant sur les atouts du

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

Etude relative aux conséquences de l application de la RT2012 sur 2 opérations certifiées BBC Effinergie

Etude relative aux conséquences de l application de la RT2012 sur 2 opérations certifiées BBC Effinergie Etude relative aux conséquences de l application de la RT2012 sur 2 opérations certifiées BBC Effinergie CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 OBJECTIF Evaluation des adaptions

Plus en détail

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités?

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? E dans l AU 21 janvier 2013 Le poids de l énergie Que se passe t il quand l énergie n est pas produite localement?

Plus en détail

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Objectifs Bâtiments 2012-2020 Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Sommaire Rappel des parcs et consommations Performance énergétique des bâtiments dans le Grenelle Solutions bâtiments neufs et bâtiments

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Franck ROTURIER Directeur de l Environnement, du Développement Durable et des Risques Majeurs de la Ville de Narbonne à Narbonne, vers

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

La NEF Logements & bureaux

La NEF Logements & bureaux 4 ème Forum International Bois Construction 2014 La NEF Logements & bureaux l J. P. Desgeorges 1 La NEF Logements & bureaux Jean Philippe Desgeorges BOILLE & Associés FR-Tours 2 La NEF Logements & bureaux

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS)

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Les économies d énergie dans le bâtiment sont aujourd hui une priorité : comme nous l avons vu, les secteurs résidentiel et tertiaire représentent 44% de la consommation

Plus en détail

La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques

La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques Nantes Habitat diversifie ses ressources énergétiques. En complément des réseaux de chaleur, des panneaux photovoltaïques,

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 Les enjeux de la COP21 Pour les entreprises, la COP21 est un enjeu considérable tant en termes de citoyenneté que de pérennité économique Face aux graves enjeux

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Première pierre du programme Le Castellane au cœur de la ZAC Castellane à Sathonay-Camp

DOSSIER DE PRESSE. Première pierre du programme Le Castellane au cœur de la ZAC Castellane à Sathonay-Camp DOSSIER DE PRESSE Première pierre du programme Le Castellane au cœur de la ZAC Castellane à Sathonay-Camp 13 mai 2016 1 BPD Marignan pose la première pierre du programme Le Castellane à Sathonay-Camp Le

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

Groupe des Chalets. Les Bois du Lauragais à Toulouse. Un an après le lancement du chantier, les premiers modules sont en place

Groupe des Chalets. Les Bois du Lauragais à Toulouse. Un an après le lancement du chantier, les premiers modules sont en place Groupe des Chalets Les Bois du Lauragais à Toulouse Un an après le lancement du chantier, les premiers modules sont en place Dossier de presse Toulouse, le 12 juin 2013 Contact presse : agence mc3 - T.

Plus en détail

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS Maître d ouvrage : Vilogia - Assistance à maîtrise d ouvrage : Itaq Equipe de conception-réalisation - Architecte : Atelier Charles Renard

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général

SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général octobre 2014 Talence (33) - Santillane Toulouse (31) Les Platanes Talence (33) - Santillane Toulouse (31) Clos St Cyprien L Etablissement

Plus en détail

Ateliers Ecoquartier EOLES Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre

Ateliers Ecoquartier EOLES Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre Ateliers Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre Introduction 2 La démarche de concertation engagée 1 er semestre 2010 : 1 er cycle de concertation Près

Plus en détail

LIGNE INDIGO à Perpignan

LIGNE INDIGO à Perpignan LIGNE INDIGO à Perpignan Le bien-être en cœur de ville *Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès de l organisme certifi

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail

Marie-Christine ROGER

Marie-Christine ROGER Réglementation thermique des bâtiments anciens : État actuel et perspectives Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation technique de la Construction Direction

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

lagord Les Jardins du Moulin

lagord Les Jardins du Moulin (*) lagord Les Jardins du Moulin Un nouvel horizon aux portes de La Rochelle * BBC : Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC - effinergie, Bâtiment Basse Consommation auprès de l organisme

Plus en détail

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville semaine de l architecture contemporaine Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville Adresse : Boulevard Saint Michel, Le Mans Surface : Hors oeuvre nette : 2 229 m2 Habitable : 1 820 m2 Parti architectural

Plus en détail

Réhabiliter, démolir, construire

Réhabiliter, démolir, construire Réhabiliter, démolir, construire Envirodébat Aix en Provence / Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers le 10 décembre 2010 Pascal Gontier Architecte DPLG MAS EPFL Logements sociaux, 7 rue Desargues

Plus en détail

vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES

vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES Pascal VALLADONT Directeur d HDL Rénovation basse consommation d un bâtiment existant : Espace Jean Jaurès à Besançon La basse énergie appliquée à la réhabilitation

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

CONTACT Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr

CONTACT Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr 30 logement BBC Joué les Tours Val Touraine Habitat (37), Public Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr BET fluides avec EXE Lots Chauffage-Ventilation-Climatisation,

Plus en détail

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements Intégration Chantier Confort et santé Entretien et gestion Consommation Analyse du cycle de vie

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

VILLEURBANNE Mélodia. En parfaite harmonie

VILLEURBANNE Mélodia. En parfaite harmonie VILLEURBANNE Mélodia En parfaite harmonie * Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). Parc Bazin Villeurbanne

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze al 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale La Courrouze, vivre en ville, habiter dans un parc, une résidence bien dans la ville

Plus en détail

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 Projets et réalisations BEPOS Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 PRÉSENTATION DE 3 OPÉRATIONS NEUF NEUF RENO - Maisons individuelles VILLAVENIR (6 maisons) - Immeuble collectif LE GRAND CARCOUET ( 30

Plus en détail

Central Parc VILLEURBANNE

Central Parc VILLEURBANNE Central Parc VILLEURBANNE Adoptez le dynamisme d une ville en mouvement et vivez face à un parc! Au cœur du Grand Lyon, Villeurbanne offre le visage aux multiples facettes d une ville bien de son temps.

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE 5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE Ecriture architecturale composition et volumes contemporains Pour l ensemble des bâtiments, nous avons puisé notre vocabulaire architectural dans un registre contemporain

Plus en détail

Inauguration d INOXIA 70 logements sociaux Jeudi 17 mars 2016 14 boulevard de Berlin - Nantes

Inauguration d INOXIA 70 logements sociaux Jeudi 17 mars 2016 14 boulevard de Berlin - Nantes Inauguration d INOXIA 70 logements sociaux Jeudi 17 mars 2016 14 boulevard de Berlin - Nantes Une architecture audacieuse Une offre importante de logements sociaux Aujourd hui, Nantes Métropole Habitat

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

VILOGIA L énergie du développement

VILOGIA L énergie du développement VILOGIA L énergie du développement LES ENJEUX DE DEMAIN CONFORT ET ENERGIE Notre ambition: agir concrètement sur les charges des ménages à revenus modestes, pour lutter contre la réduction de leur pouvoir

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

Bellegarde-sur-Valserine

Bellegarde-sur-Valserine Vert Horizon Quartier Bellevue Bellegarde sur Valserine Bellegarde-sur-Valserine Les projets immobiliers de Dynacité à Beauséjour 1 er février 2016 - Dossier de presse Contacts Agence de Bellegarde-sur-Valserine

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

City Zed : vivre aujourd'hui dans la maison de demain. Photovoltaïque : le moratoire rabaissé à 3 mois Construire

City Zed : vivre aujourd'hui dans la maison de demain. Photovoltaïque : le moratoire rabaissé à 3 mois Construire Page 1/6 Des constructions neuves exemplaires Le palmarès des trophées Habitat Bleu Ciel d'edf vient d'être dévoilé. Pour la deuxième année consécutive, une quinzaine de constructeurs de maisons EDF Bleu

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive PAGE 1 Vers des bâtiment à énergie positive Un objectif clair et mobilisateur: Des bâtiments qui ne consomment pas plus qu ils ne produisent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13e Mardi 21 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13e Mardi 21 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13 e Mardi 21 avril 2015 SOMMAIRE Chiffres clés Présentation de l opération - Principales caractéristiques - Le projet architectural - Les phases

Plus en détail

STRASBOURG. Une résidence remarquée et remarquable

STRASBOURG. Une résidence remarquée et remarquable STRASBOURG Une résidence remarquée et remarquable * Programme réalisé en conformité avec les niveaux Une résidence remarquée et remarquable Devenez propriétaire de votre résidence principale en bénéficiant

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail