PELOUSES, LISIÈRES ET FORÊTS CALCICOLES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PELOUSES, LISIÈRES ET FORÊTS CALCICOLES"

Transcription

1 Photo : B. Destiné 7 PELOUSES, LISIÈRES ET FORÊTS CALCICOLES PRÉSENTATION GÉNÉRALE Des collines d Artois au Cambrésis, la craie constitue un socle rocheux étendu. Au-delà, à l extrême est du département du Nord, des calcaires durs affleurent, en partie similaires à ceux du bassin de Marquise dans le Boulonnais. Dans cette même région, des marnes riches en bases (calcium, magnésium...) apparaissent. Ces formations géologiques, souvent recouvertes de limons sur les plateaux, affleurent à la faveur d accidents topographiques. Ces coteaux aux fortes pentes, appelés aussi rietz ou larris en Picardie, donnent naissance à des sols squelettiques, peu profonds, sujets à la sécheresse une grande partie de l année, surtout s ils sont exposés au sud. Toutefois, le climat océanique de l ouest de la région, associé à une pluviosité importante au niveau de certains secteurs plus élevés, permet aussi le développement d espèces réputées hygrophiles sur les coteaux de craie marneuse. Malgré cette originalité, ces versants souvent abrupts sont le terrain d élection de végétations calcicoles qui rappellent par certains côtés les garrigues méditerranéennes et les steppes continentales, avec lesquelles elles ont quelques plantes en commun. Parmi les plus beaux coteaux crayeux ou calcaires de la région, il faut citer celui d Elnes-Wavrans près de Saint-Omer, celui des monts de Boffles à Noeux-lès-Auxi, le promontoire du Blanc-Nez ou encore les monts de Baives et de Bailièvre, au niveau de la Calestienne, vaste bande de calcaires s étendant surtout en Belgique. PELOUSES, LISIÈRES ET FORÊTS CALCICOLES Le paysage caractéristique des coteaux est typiquement constitué par une végétation d herbes rases, la pelouse, entretenue par le pâturage extensif séculaire des moutons ou des bovins. En mosaïque avec cette végétation d origine pastorale, des herbes hautes colonisent les secteurs non broutés tandis que les fourrés de Genévrier commun (Juniperus communis), dont le développement est contemporain de ce pâturage à l origine itinérant, donnent une physionomie particulière à ce paysage. PLANTES PROTÉGÉES ET MENACÉES DU NORD/PAS-DE-CALAIS - 261

2 Le long de ces escarpements crayeux, les bois montueux et les versants forestiers pentus de plus vastes massifs s étendant sur les plateaux alternent souvent avec les pelouses et praires calcicoles. À cet égard, les cuestas du Boulonnais et du pays de Licques sont particulièrement caractéristiques des paysages des collines crayeuses de l Artois. Le Hêtre (Fagus sylvatica), le Frêne commun (Fraxinus excelsior) et l Érable champêtre (Acer campestre) constituent les principales essences forestières des boisements de pente qui jalonnent ces cuestas et les versants des nombreuses vallées qui entaillent ces collines ou, vers le sud-est, occupent les reliefs tabulaires de la Calestienne. Genêt des teinturiers (Genista tinctoria) Photo : B. Destiné PATRIMOINE FLORISTIQUE Les coteaux crayeux ou calcaires, du fait de la particularité de leur sol et des conditions climatiques, constituent l habitat spécifique de nombreuses espèces rares. Près d une centaine de plantes menacées ou protégées peuvent s observer parmi différents types d habitats calcicoles. Les pelouses rases, en particulier lorsque le tapis végétal présente des plages de sol dénudées, sont souvent les plus riches. Les orchidées y tiennent une place privilégiée grâce à la présence de nombreux genres : Aceras, Orchis, Ophrys, Gymnadenia... Mais leurs fleurs spectaculaires ne doivent pas masquer l existence de graminées ou de laîches spécifiques à ces milieux, comme l Avénule des prés (Avenula pratensis), la très rare Fétuque hérissée (Festuca ovina subsp. hirtula) ou la Laîche tomenteuse (Carex tomentosa). Les Fabacées (Papilionacées) sont également nombreuses dans ces milieux telles l Astragale à feuilles de réglisse (Astragalus glycyphyllos) ou le Genêt des teinturiers (Genista tinctoria), ce dernier se rencontrant aux deux extrêmes de la région Nord/Pas-de- Calais (Boulonnais et Avesnois). Les forêts et leurs lisières abritent elles aussi quelques orchidées précieuses et une espèce bulbeuse rare : l Ornithogale des Pyrénées (Ornithogalum pyrenaicum). Dans quelques rares bois, on découvrira aussi le Bois joli (Daphne mezereum) et la Laîche digitée (Carex digitata). En dehors de ces espèces plutôt forestières, on peut aussi signaler divers arbustes de lisière en limite nord de leur aire de répartition comme le Cornouiller mâle (Cornus mas) et le Prunier de Sainte-Lucie (Prunus mahaleb). De même, les lisières herbacées ensoleillées préservées de l eutrophisation peuvent héberger quelques plantes remarquables comme l Ancolie commune (Aquilegia vulgaris) et le Trèfle intermédiaire (Trifolium medium), le Buplèvre en faux (Bupleurum falcatum) étant quant à lui au bord de l extinction. MENACES, PROTECTION, CONSERVATION Traditionnellement et anciennement parcourus par des troupeaux itinérants, ces coteaux sont souvent victimes de l abandon lorsqu ils sont difficiles d accès ou trop pentus. L embroussaillement représente ainsi 42 % des types de menace pour les sites où est présente la Parnassie des marais (Parnassia palustris), une plante typique des pelouses rases sur craies marneuses. L exploitation de la craie est aussi une cause de disparition des coteaux. Ailleurs, la topographie plus douce a entraîné leur intensification, leur mise en culture ou leur plantation. Les coteaux crayeux ont ainsi été écartelés entre abandon et intensification, paradoxe de la rentabilité et de l évolution de l agriculture actuelle! Par contre, les forêts calcicoles de pente ont beaucoup moins souffert de l évolution de certaines pratiques sylvicoles que les forêts des plateaux, même si localement on a pu constater parfois quelques enrésinements. Ceci est probablement dû aux difficultés d accès et d exploitation mais aussi à la multiplicité des propriétaires, donc à la diversité des modes de gestion. Par ailleurs, ces habitats forestiers sont souvent plus utilisés à des fins cynégétiques que de production de bois. Cependant, la diversité floristique des végétations préforestières des lisières externes et des clairières intraforestières a subi directement ou indirectement les effets de la mécanisation (gestion par Pâturage ovin extensif sur les coteaux calcicoles de Wavrans-sur-l Aa (62) Photo : C. Blondel PLANTES PROTÉGÉES ET MENACÉES DU NORD/PAS-DE-CALAIS

3 gyrobroyage...) et de l eutrophisation des espaces cultivés situés en amont, sur les plateaux, ou au pied des coteaux. Espaces peu étendus mais imposants dans les paysages plats du nord de la France, les coteaux ont heureusement bénéficié assez tôt d une prise de conscience des atteintes portées au patrimoine naturel et culturel qu ils constituent. Aujourd hui, la plupart des grands coteaux crayeux de l ouest de la région font l objet d une gestion attentive à la préservation de leur flore et de leur faune. Ceux du Cambrésis n auront pas eu cette chance : l Anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris) n y fleurira probablement plus. De même, de nombreux coteaux sont en voie de boisement et nécessitent une gestion pastorale extensive à court terme. La gestion d habitats naturels diversifiés sur les coteaux demande en général la reprise des activités pastorales disparues : fauche et pâturage extensif ou itinérant principalement. Les lapins, malheureusement décimés par la myxomatose, sont aussi d une importance capitale dans le cycle évolutif des pelouses calcicoles, notamment par leur gratis et le maintien de zones broutées, très rases, favorables aux espèces pionnières. En forêt, l entretien des lisières par la fauche exportatrice tardive et la mise en œuvre de techniques d exploitation particulières, notamment au moment des coupes, permet de préserver des stations d espèces menacées. PELOUSES, LISIÈRES ET FORÊTS CALCICOLES PLANTES PROTÉGÉES ET MENACÉES DU NORD/PAS-DE-CALAIS - 263

4 TRANSECT 8 Dessin : F. Hendoux PELOUSES CALCICOLES Installées sur des affleurements crayeux, marneux ou calcaires, les pelouses calcicoles sont caractérisées par des sols à fort déficit hydrique durant l été et pourvus d une intense activité biologique. L exposition au sud de plusieurs coteaux ainsi que les sols drainants qu ils offrent permettent à plusieurs espèces thermophiles d y atteindre la limite nord de leur aire de répartition. Les milieux pionniers sur roches affleurantes sont riches en espèces annuelles ou bisannuelles comme la Chlore perfoliée (Blackstonia perfoliata) et la Gentianelle d Allemagne (Gentianella germanica). Le Thym couché (Thymus praecox) et l Hélianthème nummulaire (Helianthemum nummularium) sont fréquents aux alentours des fourmilières. L Ophrys araignée (Ophrys sphegodes subsp. sphegodes) et l Ophrys abeille (Ophrys apifera) sont deux orchidées plus ou moins rares qui témoignent d un bon état de conservation de la pelouse. Les terrains les plus marneux voient apparaître la Parnassie des marais (Parnassia palustris) et la Succise des prés (Succisa pratensis) tandis que la Laîche glauque (Carex flacca) devient plus abondante. Mais les espèces que l on remarque en premier lieu par leur recouvrement dans la végétation des pelouses sont des herbes moins colorées : la Fétuque de Léman (Festuca lemanii) et le Brome dressé (Bromus erectus) sont ainsi deux des graminées les plus fréquentes et caractéristiques des pelouses calcicoles. En revanche, le Brachypode penné (Brachypodium pinnatum), s il est dominant, témoigne d un Pelouse calcicole en voie d ourlification sur le cap Blanc-Nez (62) Photo : B. Destiné PLANTES PROTÉGÉES ET MENACÉES DU NORD/PAS-DE-CALAIS

5 Buissons de genévriers piquetant la pelouse calcicole Photo : C. Blondel sous-pâturage et annonce la disparition de la pelouse. Il est accompagné, dans les ourlets, par un cortège d espèces de plus haute taille telles que la Centaurée scabieuse (Centaurea scabiosa), l Origan (Origanum vulgare) et l Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria). De même, les orchidées deviennent plus imposantes que les frêles Ophrys, à l image de l Orchis bouc (Himantoglossum hircinum) ou de l Orchis pourpre (Orchis purpurea) : la concurrence pour la lumière et l espace se fait plus rude! FOURRÉS ET PRÉ-BOIS CALCICOLES Un des arbustes les plus typiques des coteaux est sans conteste le Genévrier commun (Juniperus communis). Seul conifère indigène dans le Nord/Pas-de Calais, le Genévrier donne toujours une touche insolite aux paysages qu il caractérise, qu il s étale en des formes prostrées et ramassées pour résister aux vents du large comme au cap Blanc-Nez, qu il s élance en chandelier ou s évase en une large coupe, comme sur les coteaux d Artois et du Boulonnais ou le mont de Baives. Ce curieux arbuste profite de périodes de sous-pâturage pour s installer dans la pelouse. Mais à l inverse des autres ligneux, le Genévrier ne supporte pas l ombrage. Lorsque l Aubépine à un style (Crataegus monogyna), le Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), la Viorne lantane (Viburnum lantana) et le Prunellier (Prunus spinosa) commencent à coloniser le coteau, le Genévrier n en a plus pour très longtemps et s efface peu à peu du paysage. La fermeture complète du milieu et son évolution lente vers la forêt peuvent s accomplir en 30 ou 40 ans. FORÊTS DES VERSANTS CRAYEUX OU CALCAIRES Les forêts calcicoles sont marquées par un cortège floristique diversifié et une strate herbacée souvent très développée. La Mercuriale vivace (Mercurialis perennis) est assez constante dans les sous-bois sur sols crayeux où l on peut aussi observer d autres espèces typiques comme l Orchis pourpre (Orchis purpurea), la Dactylorhize de Fuchs (Dactylorhiza fuchsii), la Platanthère des montagnes (Platanthera chlorantha) ou plus rarement le Laurier des bois (Daphne laureola) et la Laîche glauque (Carex flacca). L Érable champêtre (Acer campestre), le Troène commun (Ligustrum vulgare), le Fusain d Europe (Euonymus europaeus), la Viorne lantane (Viburnum lantana), le Nerprun purgatif (Rhamnus cathartica), la Viorne obier (Viburnum opulus), cette dernière souvent présente du fait de la présence de craies marneuses, abondent dans la strate arbustive souvent très frèquente dans les stades forestiers jeunes ou dans les forêts claires. Mais suivant les caractéristiques du sol et le climat local, plusieurs types forestiers peuvent se différencier, chacun ayant sa propre flore. Dans les hêtraies les plus sèches, on pourra rencontrer la Céphalanthère à grandes fleurs (Cephalanthera damasonium) ou l Épipactis brun rouge (Epipactis atrorubens), tandis que dans les hêtraies-frênaies-érablières sur craies marneuses apparaissent des espèces de sols plus frais comme la Sanicle d Europe (Sanicula europaea) ou l Euphorbe pourprée (Euphorbia dulcis subsp. PELOUSES, LISIÈRES ET FORÊTS CALCICOLES PLANTES PROTÉGÉES ET MENACÉES DU NORD/PAS-DE-CALAIS - 265

6 purpurata). Vers la Calestienne, la Scille à deux feuilles (Scilla bifolia) et le Dompte-venin officinal (Vincetoxicum hirundinaria) marquent quant à eux le caractère plus continental des boisements calcicoles du secteur de Baives. Dans le Boulonnais, les sols marneux, plus lourds, sont couverts par le Frêne commun (Fraxinus excelsior) qui profite largement des coupes à blanc répétées. L Adoxe moscatelline (Adoxa moschatellina) l accompagne dans le sous-bois de même que dans les frênaies des fonds de vallons humides, où peut souvent s observer un ourlet de hautes herbes hygrophiles caractérisé par le Cirse maraîcher (Cirsium oleraceum), le Brome rude (Bromus ramosus) et la Laîche pendante (Carex pendula). Sur les plateaux recouverts de limons, le lessivage du sol peut conduire à une acidification légère. Dans ce cas, l Oxalide oseille (Oxalis acetosella) apparaît fréquemment. C est maintenant le domaine des forêts de plateau qui seront présentées avec les zones bocagères et les milieux associés. Enfin, localement, certains coteaux abrupts exposés au nord et les vallons ombragés que forment les creuses, les ravins et les chemins en cavée de l Artois présentent des caractéristiques climatiques de fraîcheur et d humidité si particulières qu elles permettent l installation d espèces plutôt montagnardes comme l Érable plane (Acer platanoides), le Tilleul à grandes feuilles (Tilia platyphyllos) et l Orme des montagnes (Ulmus glabra). On y observera de nombreuses fougères, dont la Scolopendre (Asplenium scolopendrium) et le Polystic à soies (Polystichum setiferum). C est aussi l habitat de l Actée en épi (Actaea spicata). Sous-bois à Mercuriale vivace (Mercurialis perennis) sur sols crayeux Photo : B. Destiné PLANTES PROTÉGÉES ET MENACÉES DU NORD/PAS-DE-CALAIS

SOMMAIRE. 1- Introduction P. 2. 2- Les objectifs du suivi scientifique... P. 5. 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P.

SOMMAIRE. 1- Introduction P. 2. 2- Les objectifs du suivi scientifique... P. 5. 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P. - 1 - SOMMAIRE 1- Introduction P. 2 2- Les objectifs du suivi scientifique.... P. 5 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P. 5 4- Les résultats de l année 2005 P. 6 5- Conclusion. P. 11 -

Plus en détail

Annexes : végétaux recommandés

Annexes : végétaux recommandés Annexes : végétaux recommandés VU POUR ÊTRE ANNEÉ À LA DÉLIBÉRATION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUILLET 2015 2 Présentation Les végétaux recommandés L objet de cette liste est d encourager les maîtres d

Plus en détail

Guide de description de l habitat Habitat principale ou habitat secondaire. Description :

Guide de description de l habitat Habitat principale ou habitat secondaire. Description : Guide de description de l habitat Habitat principale ou habitat secondaire L habitat principal est l habitat qui est en surface le plus représenté dans la zone décrite. L habitat secondaire est décrit

Plus en détail

les fiches plantations Quels végétaux choisir?

les fiches plantations Quels végétaux choisir? les fiches plantations végétaux Quels choisir? Vous souhaitez planter des arbres et arbustes sur votre parcelle ou dans votre jardin et vous vous interrogez sur le choix des végétaux à sélectionner? Vous

Plus en détail

Agriculture & biodiversité

Agriculture & biodiversité Agriculture & biodiversité L agriculture au secours des pelouses sèches Grenelle de l Environnement, Natura 2000, réglementations environnementales la question de la biodiversité est de plus en plus abordée

Plus en détail

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

Cahier des prescriptions particulières de l Ecoport des 2 rives. Thèmes concertation du 25 03 13

Cahier des prescriptions particulières de l Ecoport des 2 rives. Thèmes concertation du 25 03 13 Cahier des prescriptions particulières de l Ecoport des 2 rives Thèmes concertation du 25 03 13 ARCHITECTURE Limiter l impact visuel et améliorer la qualité architecturale Hauteur des constructions - Quelle

Plus en détail

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres ACTION 2 : Plantations d arbres bocagers LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres A vous de jouer! 1. Espèces et types de plantations Fiche technique Simulation de coût Cas spécifique des s associées

Plus en détail

Le Règlement de Construction et d Urbanisme applicable au lotissement est complété comme suit :

Le Règlement de Construction et d Urbanisme applicable au lotissement est complété comme suit : Les règles d Urbanisme et de Construction applicables pour l opération sont celles en vigueur sur le territoire de Muttersholtz : Règlement National d Urbanisme Règlement du Plan d Occupation des Sols

Plus en détail

entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère

entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère ' entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère Gentiana Societe botanique dauphinoise D. Villars ' Depuis décembre 2006, en s appuyant sur son agenda 21 et sa stratégie

Plus en détail

CARDUUS CRISPUS 2 - M O L E N E THAPSUS VERBASCUM THAPSUS

CARDUUS CRISPUS 2 - M O L E N E THAPSUS VERBASCUM THAPSUS C H A R D O N C R E P U CARDUUS CRISPUS Plante bisannuelle à racine développée de 20 cm à 1,20 m de hauteur, à feuilles divisées et raides, à tiges floriflères dressées, avec capitules de fleurs purpurines

Plus en détail

Livret de reconnaissance des espèces. Papillons de jour des coteaux du territoire de la Métropole Rouen Normandie

Livret de reconnaissance des espèces. Papillons de jour des coteaux du territoire de la Métropole Rouen Normandie Livret de reconnaissance des espèces Papillons de jour des coteaux du territoire de la Métropole Rouen Normandie Septembre 2014 Le damier de la succise (Euphydryas aurinia) Cette espèce est protégée au

Plus en détail

SITES DEPARTEMENTAUX DES COTEAUX DU MOULIN ET DE LARGOUNES PLAN DE GESTION 2007-2011. Résumé. Novembre 2006

SITES DEPARTEMENTAUX DES COTEAUX DU MOULIN ET DE LARGOUNES PLAN DE GESTION 2007-2011. Résumé. Novembre 2006 SITES DEPARTEMENTAUX DES COTEAUX DU MOULIN ET DE LARGOUNES PLAN DE GESTION 2007-2011 Résumé Novembre 2006 PREAMBULE Un plan de gestion est un document d analyse et de planification qui précise la nature

Plus en détail

années. Synthèse de la convention Fabrice Perriat Décembre 2009 CBNBP

années. Synthèse de la convention Fabrice Perriat Décembre 2009 CBNBP Bilan de l apport des gazoducs au réseau des continuités écologiques La réflexion sur les continuités écologiques a prouvé que les bandes de servitude des gazoducs peuvent contribuer à la sauvegarde et

Plus en détail

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve»

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Gorges de la Loire Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Yv es T hon néri eux : asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic ka ël

Plus en détail

ARBRES ET HAIES CHAMPÊTRES AU SERVICE DE L AGRICULTURE

ARBRES ET HAIES CHAMPÊTRES AU SERVICE DE L AGRICULTURE ARBRES ET HAIES CHAMPÊTRES AU SERVICE DE L AGRICULTURE à La Ferme En Coton bilan de 7 saisons de plantations Arbre & Paysage 32 La Ferme En Coton Arbres et haies champêtres à La Ferme En Coton, bilan de

Plus en détail

Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy

Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy Association des Villes Fortifiées - 17 décembre 2010 Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy par François FREYTET, Yohan

Plus en détail

Mieux connaître la renouée du Japon

Mieux connaître la renouée du Japon Mieux connaître la renouée du Japon Sous le terme «renouée du Japon» se cache en fait deux espèces à l aspect et aux caractéristiques écologiques très similaires : la Renouée du Japon (Fallopia japonica)

Plus en détail

Comment choisir sa haie de clôture?

Comment choisir sa haie de clôture? VILLE DE VISE Comment choisir sa haie de clôture? 0. Introduction.. 2 I. Les avantages de la haie indigène.... 3 A. Les cinq principes B. Les apports supplémentaires de la haie indigène II. Comment planter

Plus en détail

Communauté de Communes de Surgères Cahier des Prescriptions Architecturales et Paysagères

Communauté de Communes de Surgères Cahier des Prescriptions Architecturales et Paysagères Les zones de stockage ou de traitement des déchets : Le règlement stipule que les aires de dépôts devront être entourées d un mur d une hauteur de 2 mètres ou d une haie. D autre part, il est recommandé

Plus en détail

PLANTATIONS d'arbres et de haies

PLANTATIONS d'arbres et de haies PLANTATIONS d'arbres et de haies CHAMPÊTRES conseil et appui techniques - saison 2015-2016 un service pour tous particuliers, agriculteurs, collectivités... DAns toutes les situations autour de la maison,

Plus en détail

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan L ensemble de ces orientations s applique sur le périmètre repris ci-dessous, défini selon une distance de 100 mètres de part et d autre de la voie ferrée (servitude

Plus en détail

Centre de Ressources du Patrimoine Naturel et des zones humides du bassin de la Loire

Centre de Ressources du Patrimoine Naturel et des zones humides du bassin de la Loire la Fédération, Centre de Ressources du Patrimoine Naturel et des zones humides du bassin de la Loire Synthèse portant sur les habitats d intérêt communautaire des sites Natura 2000 "vallées alluviales"

Plus en détail

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe MAEC Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe Conditions générales Pas de condition d âge, mais obligation de poursuivre le contrat sur 5 ans Mesures «Biodiversité» attention

Plus en détail

Bocage. & paysages. dossier de candidature 2015. Le conseil régional soutient la replantation du bocage en Bourgogne. - ww.region-bourgogne.

Bocage. & paysages. dossier de candidature 2015. Le conseil régional soutient la replantation du bocage en Bourgogne. - ww.region-bourgogne. Bocage & paysages dossier de candidature 2015 Le conseil régional soutient la replantation du bocage en Bourgogne - ww.region-bourgogne.fr - Montage du dossier Construisons votre dossier «pas à pas» Pièces

Plus en détail

L Armoise champêtre (Artemisia campestris) est très abondante à la Falize, tant sur les rochers naturels que sur les replats d exploitation.

L Armoise champêtre (Artemisia campestris) est très abondante à la Falize, tant sur les rochers naturels que sur les replats d exploitation. La plupart des plantes rares, voire exceptionnelles, protégées et menacées de la réserve naturelle poussent dans les carrières voisines. L Armoise champêtre (Artemisia campestris) est très abondante à

Plus en détail

Intégration d un lotissement récent,

Intégration d un lotissement récent, Intégration d un lotissement récent, commune de Bassac INTEGRATION D UN LOTISSEMENT RECENT, BASSAC A-1 - LOCALISATION : Bassac est une commune située ente deux entités paysagères: un paysage du vignoble

Plus en détail

Bulletin d informations des actions du Conservatoire des sites naturels de Picardie dans le Valois et en Basse-Automne. Edito.

Bulletin d informations des actions du Conservatoire des sites naturels de Picardie dans le Valois et en Basse-Automne. Edito. La Lettre d infos en Valois Bulletin d informations des actions du Conservatoire des sites naturels de Picardie dans le Valois et en Basse-Automne photo : P.Trongneux / CSNP Mars 2010 Directeur de la publication

Plus en détail

La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables

La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables Claude LE DOUSSAL Vice-président du CDPNE de Loir-et-Cher 1979-2009, trente ans, déjà!.

Plus en détail

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB + 1,5 t MS/ha sur 3 essais Y compris sur sols profonds Rendement annuel (T MS/ha) 11 9 8 7 6 5 4 3 4,2 5,7 8,4,1 3,8 5,2 Essai 1 Essai 2 Essai

Plus en détail

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement i N N La gestion différenciée, une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Votre commune s est engagée dans une démarche

Plus en détail

Formation FORÊT Les massifs

Formation FORÊT Les massifs Formation FORÊT Les massifs Ateliers du patrimoine naturel de Picardie Rémi François Paul Janin 20/04/2014 Tour d horizon des principaux massifs picards Retz : l héritage de la futaie cathédrale Dominance

Plus en détail

Plan d action Gentianella germanica (Willd.) Börner

Plan d action Gentianella germanica (Willd.) Börner Plan d action Gentianella germanica (Willd.) Börner par Corinne Steinbach ERSA s. à r. l. Distribution géographique: Les populations de Gentianella germanica se limitent aux pelouses calcaires du centre-est

Plus en détail

BOIS DE LA VALLÉE DE LA DEÛLE ET LEURS LISIÈRES AU LIEU-DIT "LE MARAIS" Site n 266-02

BOIS DE LA VALLÉE DE LA DEÛLE ET LEURS LISIÈRES AU LIEU-DIT LE MARAIS Site n 266-02 SITES D INTERET ECOLOGIQUE DE L'ARRONDISSEMENT DE LILLE ETAT DES LIEUX 2006 BOIS DE LA VALLÉE DE LA DEÛLE ET LEURS LISIÈRES AU LIEU-DIT "LE MARAIS" Site n 266-02 LOCALISATION COMMUNE(S) LIEU(X)-DIT(S)

Plus en détail

Fiche d'identité. La Rivière Saint-Gervais - Rencurel

Fiche d'identité. La Rivière Saint-Gervais - Rencurel Site départemental "Domaine des Ecouges" Identifiant site : Commune(s) : Milieux : Propriétaire : Gestionnaire : Fiche d'identité SD28 La Rivière Saint-Gervais - Rencurel Hêtraie-sapinière, prairies, pâturages,

Plus en détail

Les landes du plateau de Montselgues

Les landes du plateau de Montselgues Septembre 2007 Les landes du plateau de Montselgues Suivi de végétation 2007 Communes de Malarce-sur-la-Thines et Montselgues département de l Ardèche LIFE05NAT/F/000135 LIFE Nature «Préservation des landes,

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

Pièce E : Etude d impact

Pièce E : Etude d impact Pièce E : Etude d impact 130/357 E4.3. Environnement naturel E4.3.1. Grands ensembles naturels Dans l aire d étude, la matrice de cultures industrielles (céréales) ou spécialisées (tabac, houblon) domine

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

La gestion différenciée des bords de routes et des chemins

La gestion différenciée des bords de routes et des chemins différenciée s et des chemins Les communes engagées en 2009 et 2010 Les étapes du projet Rencontre des élus et agent technique Inventaire des routes et chemins Mai-juillet Inventaire de la flore et des

Plus en détail

La gestion des herbus de la baie du Mont Saint- Michel

La gestion des herbus de la baie du Mont Saint- Michel La gestion des herbus de la baie du Mont Saint- Michel Vincent Schricke ONCFS DER CNERA Avifaune Migratrice Colloque Zones humides, chasse et conservation de la nature Maison de la baie de Somme et de

Plus en détail

Inventaire et suivi des reptiles

Inventaire et suivi des reptiles Inventaire et suivi des reptiles Ils sont réalisés par Simon Birckel de l Office national des forêts. Point bibliographique Documents de référence Les documents de référence sont : le dossier d enquête

Plus en détail

Deuxième sortie botanique de MTL

Deuxième sortie botanique de MTL Préambule Une fois par mois, en dehors des activités habituelles de MTL, une sortie à thème d'une durée de 2 heures environ vous est proposée (la marche n'est pas l'objet de cette activité), le thème de

Plus en détail

Les pelouses calcicoles

Les pelouses calcicoles Les pelouses calcicoles Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois Direction de la Nature, de la Chasse et de la Pêche Conservation de la Nature Avenue Maréchal Juin, 23 à B-5030 GEMBLOUX

Plus en détail

Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées. Causse de Caucalières et Labruguière

Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées. Causse de Caucalières et Labruguière Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées Résultats des inventaires botaniques et de la cartographie des habitats naturels du site Natura 2000 du Causse de Caucalières et Labruguière

Plus en détail

Quel est l intérêt des pelouses sèches?

Quel est l intérêt des pelouses sèches? Une pelouse sèche calcicole est une pelouse qui se développe sur des sols calcaires secs. Sous ce terme se cache en réalité une multitude de milieux dont la gestion doit être adaptée en fonction de la

Plus en détail

Commune de Alix. Révision du PLU. Réunion Publique du 22 Septembre 2011. Diagnostic et PADD

Commune de Alix. Révision du PLU. Réunion Publique du 22 Septembre 2011. Diagnostic et PADD Commune de Alix Révision du PLU Réunion Publique du 22 Septembre 2011 Diagnostic et PADD Le cadre juridique pour élaborer un PLU - La loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) du 13 décembre 2000 -

Plus en détail

III ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT : ETAT INITIAL DU SITE APPROCHE PAYSAGERE

III ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT : ETAT INITIAL DU SITE APPROCHE PAYSAGERE III ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT : ETAT INITIAL DU SITE APPROCHE PAYSAGERE Situation - Relief - Hydrographie Située en périphérie Nord-Ouest de l agglomération de Limoges, cette commune s incline globalement

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010

TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010 Direction départementale des territoires de l Eure MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010 1.

Plus en détail

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RANDONNEE ET DE LA VALORISATION DES ESPACES NATURELS

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RANDONNEE ET DE LA VALORISATION DES ESPACES NATURELS L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RANDONNEE ET DE LA VALORISATION DES ESPACES NATURELS Chemin bocager. Crédit S. BARRAULT CDT 50 FICHE ECO-CONDITIONNALITE POUR LA RANDONNEE

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

Objectifs du programme MOH

Objectifs du programme MOH Projet «Maintien de la biodiversité des territoires ruraux du Massif central à travers la préservation de la qualité et la fonctionnalité des milieux ouverts herbacés» Restauration de landes et parcours

Plus en détail

Commune de Bernin. Ala. Avril 2013

Commune de Bernin. Ala. Avril 2013 Ala EXPERTISE ZONES HUMIDES ET MILIEUX NATURELS Commune de Bernin Avril 2013 SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud.fr

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY»

RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY» RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY» Le site Natura 2000 «Domaine de Verdilly» s étend sur 595 ha et est constitué d un complexe de milieux forestiers reposant sur des formations limoneuses

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047)

RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047) VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047) Vu les articles 109 à 109.5 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A- 19.1); Vu l article

Plus en détail

Quel est l intérêt des prairies naturelles par rapport aux autres?

Quel est l intérêt des prairies naturelles par rapport aux autres? L activité d élevage contribue fortement à la préservation de la biodiversité par le maintien des prairies. Les surfaces en herbe (en particulier les prairies naturelles) sont en effet les plus favorables

Plus en détail

Gestion patrimoniale des massifs forestiers

Gestion patrimoniale des massifs forestiers MF 1 Objectif(s) concerné(s) III.2.3 Milieux forestiers Gestion patrimoniale des massifs forestiers Favoriser une gestion sylvicole intégrant les enjeux de biodiversité et assurant la pérennité des habitats

Plus en détail

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde.

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde. Les concepts généraux et les caractéristiques de la situation actuelle des forêts au monde Résumé introductoire préparé par Luisa Elena Molina, PhD. Universidad de Los Andes; Mérida Venezuela. Professeur

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Les enjeux des domaines skiables européens Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Par Laurent Reynaud Délégué Général de Domaines Skiables de France Représentant de la FIANET Fédération Internationale des

Plus en détail

DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G.

DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G. DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G. ENTITE_PAYSAGERE SOUS_ENTITE LIMITE STRUCTURE PAYSAGERE LIEUX PARTICULIERS LIGNE_DE_FORCE_DU_PAYSAGE ENJEUX ROUTES_D_INTERET POINT_DE_VUE_REMARQUABLE

Plus en détail

LOTISSEMENT ARTISANAL. «FIEF DE BAUSSAIS» 2 è tranche COMMUNE DE FRANCOIS REGLEMENT DU LOTISSEMENT

LOTISSEMENT ARTISANAL. «FIEF DE BAUSSAIS» 2 è tranche COMMUNE DE FRANCOIS REGLEMENT DU LOTISSEMENT LOTISSEMENT ARTISANAL «FIEF DE BAUSSAIS» 2 è tranche COMMUNE DE FRANCOIS REGLEMENT DU LOTISSEMENT PREAMBULE Le présent règlement est établi sur les bases du règlement du Plan d'occupation des Sols actuellement

Plus en détail

Présentation du littoral Calanquais : Intérêt écologique et Menaces

Présentation du littoral Calanquais : Intérêt écologique et Menaces Présentation du littoral Calanquais : Intérêt écologique et Menaces Dégradation des zones littorales Les problèmes écologiques les plus importants dans les Calanques se trouvent concentrées sur l étroite

Plus en détail

Création de haie vive

Création de haie vive Milieux naturels Création de haie vive ELEMENTS GENERAUX i La haie vive est un élément structurant le paysage remplissant de nombreuses fonctions. Elle a un effet positif en diminuant les risques d érosion

Plus en détail

Contexte et historique de l'action

Contexte et historique de l'action boisé le long de la Lawe Identité du territoire Structure porteuse de l'action : Association Lestrem Nature Entrée Thématique x Espèces et habitats naturels x Milieux aquatiques et humides Type d action

Plus en détail

Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) :

Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE DIRECTIVE : Habitats N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Cantal COMMUNE(S) CONCERNÉE(S) : Saint-Mary-le-Plain, Ferrières-Saint-Mary,

Plus en détail

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel Pratiques agricoles et propriétés agro-écologiques des prairies dans un processus d intensification écologique : le cas de l élevage bovin dans le Vercors Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez,

Plus en détail

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

HAIES PRÊTES-À-PLANTER QUICK HEDGE

HAIES PRÊTES-À-PLANTER QUICK HEDGE COMMENT CHOISIR LA VARIÉTÉ D UNE HAIE PRÊTE-À-PLANTER? Les variétés caduques perdent leurs feuilles en hiver (exemple: le charme, l'érable) ; Plus d infos ci-dessous. Les variétés marcescentes gardent

Plus en détail

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Reméandration 2.3 Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : Mariembourg (commune

Plus en détail

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Bois de La Prairie (La Commune) No du plan RCI : CS-05 Municipalité :

Plus en détail

Protocole d observation

Protocole d observation Observatoire des Saisons ODS Protocole d observation Introduction Les plantes comme les animaux sont sensibles aux variations de température et à la durée du jour (photopériode). Leur cycle biologique

Plus en détail

106 Atlas des Paysages de Wallonie

106 Atlas des Paysages de Wallonie 106 Atlas des Paysages de Wallonie Terrasses mosanes Superficie totale de l aire (ha) 1 2090 Superficie agricole (ha) 1746 Terres arables (%) 52 Prairies (%) 36 Vergers productifs (%) 12 Superficie boisée

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 Gestion du patrimoine arboré de la vallée de l Orge aval Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 170 ha de boisements Athis Aval : Collège Mozart : Coteau des Vignes : Prés Saint Martin : Parc Duparchy

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr DOSSIER de PRESSE cultiver UN CARRE pour la BIODIVERSITE.fr édito La biodiversité ce n est pas seulement l ours blanc, la baleine bleue et le rhinocéros. Un grand nombre d espèces végétales et animales

Plus en détail

PNRLF07. Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau

PNRLF07. Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau Zone humide déterminée d'après la végétation PNRLF07 Présence de plan d'eau :oui/1 Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau Renseignements généraux

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

Réserve naturelle nationale des coteaux de la Seine Pâturage ovins

Réserve naturelle nationale des coteaux de la Seine Pâturage ovins Réserve naturelle nationale des coteaux de la Seine Pâturage ovins Réserve naturelle nationale des coteaux de la Seine 1 - Présentation de la réserve 2 - Statuts de protection 3 - Milieux présents sur

Plus en détail

Prairies fleuries ENTRETIEN

Prairies fleuries ENTRETIEN T1 Prairies fleuries La prairie fleurie se compose de graminées et de plantes à fleurs de 1 à 1,5 m de haut. Outre son intérêt esthétique lors de la floraison elle apporte le gîte et le couvert à d innombrables

Plus en détail

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Le réseau Araignées de Picardie Nature et de l'adep (Association Des Entomologistes Picards) se lance en 2014 dans la recherche de 4 espèces d'araignées

Plus en détail

Milieux ouverts non cul vés

Milieux ouverts non cul vés Milieux ouverts non cultivés Milieux ouverts non cul vés Source photos : C. RENAUD ONCFS Préambule Les «milieux ouverts non cul vés» de plaine comprennent l ensemble des habitats à végéta on spontanée

Plus en détail

Dunes de La Ville Berneuf. Côtes d Armor, un nouveau regard sur l environnement. Commune de Pleneuf Val-André

Dunes de La Ville Berneuf. Côtes d Armor, un nouveau regard sur l environnement. Commune de Pleneuf Val-André AIMER ET PROTÉGER SITES NATURELS EN CÔTES D ARMOR Dunes de La Ville Berneuf Commune de Pleneuf Val-André Côtes d Armor, un nouveau regard sur l environnement 1 Ce lieu, un des derniers espaces dunaires

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION Direction Régionale de l Alimentation de l Agriculture et de la Forêt de Picardie NOTICE D INFORMATION TERRITOIRE «PELOUSES REGIONALES» OPERATEUR «Conservatoire d'espaces naturels de Picardie» Mesures

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02»

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02» Direction départementale des territoires de l Isère Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats

Plus en détail

Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix

Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix Ce projet a reçu le label régional Naturenville 1 Nos premiers arguments : pourquoi s intéresser à la nature en ville? Parce que la vie

Plus en détail

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Les crêtes gréseuses, couronnées de forêt, constituent l ossature du territoire des monts de Normandie et du Maine.

Plus en détail

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0 Respecter les valeurs de la nature on nem tion envir a c fi ti r e C 1 ISO 140 0 entale L entreprise Klasmann-Deilmann est la plus performante des entreprises du domaine des supports de culture. Associant

Plus en détail

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Projet AGORA Atelier de concertation avec les parties prenantes Rabat-ENFI le 1 er et 2 juin 2010 LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Présenté par : MOKHTAR Ameur Sous Directeur des Aménagements

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE34021 - La Calestienne à Marche en Famenne

Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE34021 - La Calestienne à Marche en Famenne Le Gouvernement wallon, Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE34021 - La Calestienne à Marche en Famenne Vu la loi du 12 juillet 1973 sur la conservation de la nature, telle que modifiée

Plus en détail

Reconnaître. quelques plantes. de zones humides. sans les fleurs. Dour ha Stêroù Breizh

Reconnaître. quelques plantes. de zones humides. sans les fleurs. Dour ha Stêroù Breizh Reconnaître quelques plantes de zones humides sans les fleurs Dour ha Stêroù Breizh Pouvoir affirmer qu un terrain est humide grâce à la flore qui s y développe, est utile dans au moins deux cas : - Depuis

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones

Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones Pour l économie forestière suisse, la culture d essences allochtones est pratiquement insignifiante. La part de forêt dominée par des essences

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Description du modèle de potentiel archéologique. 14A.1 Vue d ensemble

Description du modèle de potentiel archéologique. 14A.1 Vue d ensemble 14A Description du modèle de potentiel archéologique 14A.1 Vue d ensemble Les méthodes classiques de reconnaissance pédestre associées aux sondages souterrains représentent la manière la plus précise et

Plus en détail