Bulletin municipal d information - Numéro 60 - Décembre Petits lutins sur patins. Belles fêtes de fin d année à Tulle!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bulletin municipal d information - Numéro 60 - Décembre 2009. Petits lutins sur patins. Belles fêtes de fin d année à Tulle!"

Transcription

1 Bulletin municipal d information - Numéro 60 - Décembre 2009 Petits lutins sur patins Belles fêtes de fin d année à Tulle!

2 Tulle en images O les chœurs le festival qui monte Et le constat de l élue à la jeunesse, Magali Lachassagne Un cru excellent, de belles découvertes, une musique, des musiques pour tous, des artistes qui ont enthousiasmé les 30, les 40, les 50, les 20, les 15 ans. C est rare, non? Un mélange extraordinaire entre tous les lieux culturels de la ville : théâtre, bars et salles des Lendemains qui chantent. Un monde fou, Une pluie qui n a arrêté personne. Un fabuleux concert de Dominique A. Une expo extrêmement sympathique proposée par les troisièmes de Clémenceau et du collège d Objat au 25 quai Gabriel Péri. Merci à eux et à Sylvain leur professeur Et enfin, le souhait que les responsables d Elisabeth my Dear nous proposent des groupes aussi talentueux l année prochaine. 2

3 Editorial h t t p : / / w w w. v i l l e - t u l l e. f r Sommaire 2 Tulle en images 3 Editorial 4 Actualités municipales Pole intermodal : se déplacer autrement 6 Logement Création de logements : malgré tout, une embellie... 8 Petite enfance 9 Noël La crèche familiale de la Maison des enfants Petit Lutin sur patins à Tulle 12 Economie 14 Social Economie sociale et solidaire... Pixelles, chantier d insertion... La résidence de Nacre expérimente la domotique La ville à votre service Service du Domaine Public : S.D.P. à votre service 16 Développement durable Tri sélectif et environnement Ressourcerie-recyclerie : une association est en route Associations 18 En ville 19 Culture Les Tables rondes de la vie culturelle 20 Expression libre 21 Portrait Tulliste Ritratto tulliste 22 Culture 23 7 Collines Préparer l avenir, toujours Nous venons de boucler le financement de la rénovation du quartier de la gare. La somme que l Etat s était engagé à verser à la Ville pour cette grande opération d urbanisme vient de nous être confirmée. Merci à toutes celles et ceux qui ont agi de concert pour y parvenir. Il faut souhaiter que les dotations nous soient également apportées l an prochain pour réaliser la salle Espace-Congrès de l Auzelou, car c est un engagement pris par l Etat dans le cadre d un contrat dit de «pôle structurant», c est-à-dire de ville centre. Le Département et la Région, eux, ont d ores et déjà confirmé leurs engagements financiers. Les travaux ont donc démarré. Ils vont durer 16 mois et causer d inévitables perturbations, pour la circulation comme pour les riverains. Mais au printemps 2011, tout le quartier sera plus accueillant, plus agréable à vivre et à fréquenter, tant pour les commerçants que pour les habitants. Cette renaissance s amorcera dès mars 2010 avec l ouverture de la médiathèque intercommunale. Au début de l an prochain aussi sera lancé un vaste programme de rénovation du cloître. Il s étalera sur plusieurs années et pourrait nous contraindre à fermer le musée pendant une longue durée, hormis de brèves périodes d ouverture pour constater l avancée des travaux. Afin de favoriser l activité également dans le centre ancien, la municipalité étudie dans le même temps la possibilité d y construire un nouveau parking aérien, qui cette fois serait nécessairement payant comme dans toutes les autres villes. Les équipements ne seraient rien sans les services aux habitants : installés depuis peu à la Maison de la Solidarité (ex Centre 19000) à côté du CCAS, les services municipaux de l urbanisme, de l environnement et de la communication sont désormais plus accessibles. Enfin, le GODP, rebaptisé Service du Domaine Public, a été réorganisé pour être encore plus proche des besoins et de la sécurité des citoyens tullistes. Mieux vivre ensemble, c est aussi à cette fin qu un nouveau médiateur urbain a été nommé. Toutes ces missions de service public municipal nous tiennent plus à cœur que jamais, au moment où la crise accentue les disparités, les inégalités, la souffrance. Mais la fin de l année approche Les élus de la Ville, avec l appui de nombreux agents du Centre Technique Municipal, vous ont préparé de belles illuminations, avec encore des nouveautés, et tout un programme d animations. Avec en vedette, sur la place de la Cathédrale, la patinoire tant attendue. Bonnes fêtes de fin d année à chacune et à chacun de vous! Bernard Combes Maire de Tulle 3

4 Pôle intermodal Démarrage de la première tranche de travaux lundi 16 novembre 2009 Le quartier gare est en pleine restructuration. Il est une priorité de ce mandat municipal actée dans le projet de ville pour Tulle. En lien avec l ouverture de la médiathèque intercommunale en mars prochain, la ville met en œuvre un projet très ambitieux dont les enjeux sont multiples : - redonner une nouvelle dynamique et embellir visiblement les quartiers Gare et Souilhac qui ont la particularité d être également des entrées de ville, - faciliter sur ces quartiers les accès piétons et vélo, - regrouper, rationnaliser et faciliter le lien entre plusieurs moyens de transports: train, taxis, bus, vélos,, - redonner de l air, de l espace et des couleurs à un quartier qui avait été petit à petit «grignoté» par l automobile et la grisaille - favoriser l épanouissement et le bon exercice du commerce local Le résultat sera une plus-value réelle sur ces deux quartiers, à laquelle participe également la politique de rénovation des façades. Rappelons que les aides faites aux propriétaires sur ce secteur peuvent aller jusqu à 50% de la dépense engagée (pour en savoir plus ). - Création d un réseau d assainissement collectif, d un réseau d adduction d eau potable rue Lucien Sampeix, - Aménagement d une voie d accès et d une gare routière à l arrière de la médiathèque - Réalisation d un parking d entrée de ville de 90 places - Création d un tourne à gauche au carrefour de la rue Lucien Sampeix et du Boulevard Foch avec la mise en place d un mur de soutènement - Réalisation d un cheminement piéton au pied du mur de soutènement du boulevard Foch, réhabilitation et sécurisation des continuités piétonnes existantes tes avec notamment la plantation d une bande végétalisée entre la chaussée et le trottoir - Aménagement d une piste cyclable depuis le parking d entrée de ville en direction de la gare - Remplacement de l éclairage public dont une partie sera équipée en basse consommation, - Aménagement paysager. 4

5 Pendant les travaux Circulation et itinéraires conseillés Pôle Intermodal ques a quo? Dernière rencontre technique et point presse avant le démarrage des travaux du Pôle intermodal de Tulle. Un pôle intermodal regroupe en un même lieu différents modes de transports : train, bus, taxi et facilite le lien entre ces différents modes de transports. A Tulle, entre centre ville et médiathèque intercommunale, il s agit également de favoriser les déplacements piétons et vélos. Un autre quartier, une autre ville se dessinent avec vous! A partir de mi-décembre, un nouveau cadencement de train entre Brive et Tulle va démarrer. 5 liaisons quotidiennes aller-retour supplémentaires du lundi au vendredi, 2 allers-retour supplémentaires le samedi, 3 liaisons Tulle-Brive et une liaison Brive- Tulle en plus le dimanche, vont permettre de relier la Préfecture à la Sous-Préfecture, et inversement. Le futur Pôle intermodal veut, entre autres, faciliter le lien entre ces nouvelles liaisons train et bus. Une amélioration très sensible des dessertes bus sera au cœur du prochain contrat de prestations approuvé par la ville de Tulle. A noter que chaque jour, 1000 personnes empruntent la route entre les deux villes, essentiellement pour raison de travail. La Région Limousin a investi 24 millions d euros pour améliorer le réseau de voies ferrées entre les deux villes. 5

6 Logement Création de logements 80 nouvelles opérations en cours La Loi Malraux veut favoriser la restauration d un patrimoine immobilier de grande valeur architecturale. Tulle classée en zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager est au cœur du dispositif. En moins de 8 années, près de soixante logements ont ainsi été restaurés et remis sur le marché locatif. Aujourd hui, dans un contexte général qui reste difficile, Tulle reste terre d accueil pour les investisseurs, puisque plus de 80 nouvelles opérations sont en cours de réalisation ou de commercialisation. Changeante rue de la Barrière Sur l ilôt de la Barrière, 18 logements sont en cours de réalisation. La rue de la Barrière est emblématique des c h a n g e m e n t s qui s opèrent à Tulle depuis plusieurs années. De nombreuses façades remarquables ont été restaurées par leurs p r o p r i é t a i r e s avec le soutien de la ville, mettant en valeur des boutiques à cintres dont certaines datent du Moyen-Age. Sur ce seul linéaire de la ville, de nombreux bâtiments ont été restaurés. Parmi ceux-ci, une réalisation exceptionnelle est en cours : l Ilot de la Barrière qui va permettre la réalisation de 18 logements à loyer conventionné. Le développement durable est au cœur de cette réalisation avec notamment la mise en place de panneaux solaires et d un système de récupération des eaux pluviales. A surveiller également, le démarrage prochain d un nouveau chantier au 73 et 75 de la rue. Juste à côté, au 2 rue Sainte Claire Nous restons dans le centre ancien de la ville mais cette fois-ci du côté du 2 rue Sainte Claire. Dans un immeuble qui a appartenu à monsieur et madame Brachet six logements vont être créés. Quatre seront proposés à la location en loyer conventionné et deux en loyer libre. Les nouveaux propriétaires des logements ont pu bénéficier, outre de la défiscalisation induite par la Loi Malraux, de subventions de l Agence Nationale de l Amélioration de l Habitat, de la Région et de la ville. Cet immeuble antérieur au XVII e siècle est exceptionnel à plus d un titre : bâti de pierres, colombages, encadrements de fenêtres en granit taillé, plusieurs cheminées majestueuses ainsi qu un magnifique escalier à vis euros TTC vont être investis pour la réalisation de ces travaux. Livraison en début d été En rez-de-chaussée, après le départ en retraite des boulangers Brachet, la SEMABL a acquis l arrière de la partie boutique afin d aménager 6 places de stationnement (quatre places aériennes sécurisées dont trois avec caves et deux garages avec portail électriques). L ancienne boutique peut également, c est le souhait de la municipalité, être reprise en espace multi-commerces (contact Céline Fernandez : ). 6

7 Rue Roc la Pierre Visite de Chantier avec Karine Colle-Madiès, responsable de la Semabl à Tulle Nous voici sur une autre partie du centre ancien de Tulle, à deux pas de la place Gambetta. Ici également il s agit de restaurer un immeuble du début du 17 e siècle. D abord propriété de l Evêché, puis Maison de passe jusqu à des temps pas si anciens, le bâtiment est aujourd hui pris en compte et restauré dans les règles de l Art. 2 T2 et 3 T3 vont y être aménagés. Cet immeuble comporte également des pièces exceptionnelles : une cheminée d époque, ainsi qu un escalier qui va faire l objet de toutes les attentions pour sa restauration (voir ci-contre). Sous la conduite de l architecte Valadas, les travaux sont en bonne voie et devraient être terminés en fin d année euros ont été investis sur ce chantier. La partie façade est également reprise avec des couleurs validées par l Architecte des Bâtiments de France. A escalier exceptionnel, talent exceptionnel La société Uzerchoise IMMOREV a en charge la restauration de l immeuble du 2 Roc la Pierre. Parmi les opérations de restauration qu elle doit réaliser, il y a la reprise de l escalier monumental daté de 1605 qui est Inscrit aux Bâtiments de France. Cette pièce exceptionnelle est l objet de toutes les attentions. C est Sylvain Maurie, jeune menuisier ébéniste qui a la délicate tâche de s atteler à sa restauration. «Un cahier des charges très précis a été élaboré avec l Architecte des Bâtiments de France. Si l escalier est par endroit en très mauvais état et a sûrement été sinistré par un feu (il a été restauré au moins par deux fois), il reste exceptionnel. Les techniques ont évolué avec Jeune menuisier de l entreprise IMMOREV, Sylvain Maurie a entrepris la restauration de cet escalier exceptionnel de l immeuble de la rue Roc la Pierre. le temps. Au 17 e siècle, chaque marche d un escalier est une pièce de bois massif, ici du chêne, que l ouvrier venait poser sur le feuillure. Pour notre restauration, nous allons vers des techniques plus contemporaines et venir habiller un limon en crémaillère et recréer les marches de l escalier. Un gabarit en carton est fait dans un premier temps, la crémaillère est ensuite réalisée en atelier. Il nous faudra reprendre également certains des balustres sculptés. Nous nous attachons à rester au plus près de ce qu il a été, ainsi qu à respecter son histoire. Mais il faut aussi que cet escalier réponde aux normes de sécurité d aujourd hui. Il y a également deux paliers à refaire complètement. Pour moi qui ai appris mon métier auprès de menuisiers et de Compagnons, quand je regarde cet escalier que je vais devoir restaurer, je ne peux m empêcher de penser à ceux qui m ont précédé, aux techniques qu ils ont utilisées et au travail de titan qui était le leur. Mais pour nous aujourd hui, sur cet édifice Tulliste, vu sa configuration, peu de choses ont changé comme au 17 e siècle, nous devons monter les seaux de ciment et les pièces de bois sur l épaule et à pieds.» Nouvelle convention d aménagement avec la SEMABL La ville vient de signer la nouvelle convention d aménagement avec la SEMABL. Du pain sur la planche pour la Société d Economie Mixte du Bas Limousin. Jusqu en 2017, il s agira d accompagner la ville dans son projet de rénovation urbaine : habitat, aménagement d un belvédère sur la Corrèze (quai Aristide Briand), résorption de l habitat insalubre (avenue Ventadour, Enclos...), réalisation d un éco-lotissement (quartier Croix de Bar), extension de la zone économique (Tulle est) etc. Pas moins de 19 millions d euros vont être investis dans le cadre de cette nouvelle convention. La ville participera à hauteur de euros. Jean-Jacques Thomas, président de la SEMABL, Bernard Combes, maire, lors de la signature de la nouvelle convention qui lie la Société d Economie Mixte du Bas Limousin à la Ville. 7

8 Petite enfance La crèche familiale de la Maison des enfants Un choix pour les parents Bien sûr, vous connaissez la Maison des Enfants. Cette très belle infrastructure communale qui accueille les enfants de Tulle et du Pays de Tulle entre 0 et 6 ans, qui propose un guichet unique pour informer et orienter les familles vers le mode d accueil le plus adapté à leurs besoins, un multi-accueil collectif régulier et occasionnel, un Relais Accueil Petite Enfance, 12 places à la crèche collective hospitalière, une consultation PMI les mercredis après-midi et... une crèche familiale. Tulle mag s attarde dans cette édition sur cette dernière et pose la question : que peut être une crèche familiale dans une infrastructure municipale plutôt à vocation collective? Réponse La Maison des enfants de Tulle veut permettre aux parents de pouvoir choisir entre différents modes de gardes et parmi ceux là, la possibilité de confier leur enfant à une assistante maternelle domiciliée en ville. Elles sont 22 assistantes maternelles agrées réparties sur tous les secteurs géographiques. Trois enfants sont accueillis par foyer, 60 places sont ainsi proposées. Ces nounous qualifiées sont salariées de la ville de Tulle. Elles proposent un accueil familial, personnalisé qui respecte le rythme de l enfant. Elles ont été choisies pour leurs compétences et leur savoir-faire. Les assistantes maternelles sont associées de très près au projet global de la crèche familiale, elles ont accès à des temps collectifs à la maison des enfants : les ateliers des mercredis et vendredis matins Elles sont 22 «nounous» à domicile salariées par la ville de Tulle réparties sur tous les secteurs géographiques de la ville et sous la responsabilité de la Maison des enfants. ainsi qu au nouvel espace jeux/ateliers. Elles sont suivies, épaulées et conseillées par Michelle Aubrun, directrice et Marijo Billot, éducatrice de jeunes enfants. Marijo est «l incontournable» des ateliers. Elle est là pour guider, accompagner. Son credo, le relationnel avec les enfants et la place de l enfant dans le groupe. La directrice et l éducatrice se rendent régulièrement au domicile des assistantes pour faire le point, pour parler des difficultés éventuelles, pour répondre aux questions qui peuvent se poser dans l exercice quotidien du métier. Les plus de la crèche familiale Pour l enfant et les familles - Un accueil personnalisé de l enfant - Une ambiance familiale - L accès aux espaces collectifs de la Maison des enfants - L accès aux sorties régulières organisées par la maison des enfants (théâtre, sorties à la ferme ) - Le parent n est pas l employeur de l assistante maternelle (pas de fiche de paie...) Pour les assistantes maternelles agréées - Un soutien des professionnelles de la maison des enfants, - des temps de formation, - des rencontres régulières entre professionnelles, - une participation active au projet de la crèche, - un prêt de jeux et de tout le matériel de puériculture Les plus de l atelier jeux L a t e l i e r jeux de la crèche familiale est une véritable petite perle à la destination des enfants. Il a été conçu de façon à favoriser l a c q u i - sition de l autonomie de l enfant, son évolution dans le groupe et lui propose également des espaces où il peut être plus au calme. Marijo Billot qui est pour beaucoup dans la conception de l espace jeux a souhaité qu il soit partagé en différents espaces. L enfant y évolue à sa guise : espace «patouille» ou l eau et la peinture sont les reines Attention petit tablier protecteur exigé. Espace jeux symboliques : les poupées, les dînettes, le bricolage espaces lecture, marionnettes, petit coin miroir où l on prend conscience de son image 8

9 Noël Petits lutins adeptes de la glisse Maman de petits lutins adeptes de la glisse Papas de ces mêmes petits lutins Grands frères, grandes sœurs Le père Noël est à Tulle à partir du 18 décembre Avec des cadeaux pour tout le monde : une patinoire sur la place Berteaud Des spectacles de rue, Des poneys sur sabots, Des ateliers créatifs, de belles lumières partout sur la ville et une arrivée tout feu tout flamme du vieil homme à barbe Passez de belles fêtes de fin d année! 9

10 Noël Petit Lutin sur patins Inauguration des animations Vendredi 18 décembre Spectacle du Club de patinage briviste, sur la patinoire Horaires accès public : 10h-12h et 14h-19h (sauf les vendredis 25 décembre et 1 er janvier, après midi uniquement). Nocturnes 20h-22h, les samedis 19 décembre, 26 décembre et 03 janvier et le mercredi 23 décembre, soir du grand spectacle de l arrivée du Père Noël (prévu à 18h30). Tarifs d accès à la patinoire (la paire de patins est fournie) : - 2 euros pour les habitants du territoire communautaire - 3 euros pour les non résidents. Durée de patinage limitée à 30 minutes. Jeu proposé par notre partenaire Crédit agricole Centre France, au chalet accueil de la patinoire, jeu gratuit sans obligation d achat. Présence du Père Noël sur le site tous les après-midi du samedi 19 au jeudi 24 décembre Samedi 19 décembre 11h Samedi 19 décembre 15h Dimanche 20 décembre 15h Lundi 21 décembre 15h Mardi 22 décembre 15h Mercredi 23 décembre 14h Jeudi 24 décembre 14h Le local servira aussi de local expo-vente de produits artistiques du Burkina Faso. *Portrait de Boly Rasmata dite «Sumaï» Patinoire du 18 décembre au 3 janvier 2010 Ateliers : - Atelier photos avec le Père Noël. photos vendues au profit de l association ACEDC. - Atelier maquillage : maquillage gratuit des enfants qui le souhaitent par les bénévoles de l association ACEDC. Et aussi vente de marrons chauds par l association - Atelier création de bijoux avec Sumai*, artiste du Burkina Faso La P tite Ourse, avec l association FRAG- MENT et l AIMAD, Durée 1h, tous publics 7 ateliers - 10 enfants par atelier Payant, 4 euros par personne, enfants et adultes, On repart avec son bijou Sur réservation : AIMAD ou mail : Dates proposées : Sumaï est artiste bijoutière depuis Elle crée parures et bijoux à base d objets et matériaux naturels (graines, bois, os ou terre cuite). En 2003, elle s initie au bogolan, à la peinture et à la sculpture. Sumaï traduit, par son art, un langage relatif aux mythes et légendes du passé, du présent et du futur d une Afrique moderne. Son talent a été confirmé dans le milieu de l art burkinabé suite à sa participation à différentes manifestations culturelles nationales et internationales. Elle expose au Centre national d artisanat d art de Ouagadougou et propose des formations dans différents domaines artistiques. - Atelier sérigraphie avec L AIMAD Pour apprendre à créer ses propres cartes de vœux Durée 1h30-2h00, à partir de 5 ans Mardi 22 décembre 14h-18h Mercredi 23 décembre 10h-12h Mercredi 23 décembre 14h-18h Avec l artiste Julie Caty Gratuit pour le public, sur inscription Réservation : AIMAD ou mail : Balade à dos de poneys du 19 au 24 décembre, à partir de 15h, départ place Berteaud et place Gambetta, avec le Centre équestre de Naves. 10

11 Grand concours de la plus belle lettre au Père Noël Pour les enfants de moins de 7 ans Ecris ta plus belle lettre au Père Noël et glisse la vite dans la boîte aux lettres installée pour l occasion place de la cathédrale, à côté de la patinoire. La plus belle lettre sera publiée dans le prochain Tulle Mag Des cadeaux à gagner Présence du facteur du Père Noël mercredi 23 décembre de 14h à 18h Mr François conteur loquace et affable, à califourchon sur son triporteur sillonne les rues de Tulle, pour accueillir les enfants et les aider à adresser leurs souhaits au Père Noël. Mr François mettra à la disposition des enfants encre, papiers et enveloppes et en profitera pour leurs confier des anecdotes ludiques, farfelues et dramatiques des faits et gestes du Père Noël et de ses lutins. Autres... Dimanche 20 décembre 2009 à 17h : BOTTOM théâtre, «Le Pays de là», spectacle conté et chanté Salle de réception du CCS Gratuit, public familial Lundi 21 décembre à 19h30 Apéro-concert avec David de Vivien 20h30 : Samuel Gallet et le BOTTOM théâtre, poème Rock Oswald de nuit A partir de 15 ans Salle Latreille Mercredi 23 décembre et Jeudi 24 décembre à 15h : Spectacle Conte sonore, par Noé pour les tout petits à La P tite Ourse, Suivi d un goûter offert par Margaux. Gratuit, sur réservation La P tite Ourse, place Schorndorf, ou par mail : «Lorsque tu as la chance de rencontrer un oiseau comme celui-ci, réjouit toi. Mais ne t attache pas à lui, car il sera toujours libre et il n appartiendra jamais à personne. Voudrais-tu enfermer le plus beau des paysages? Noé joue avec les mots, la musique, le chant, les sons, les instruments bizarres Il aime à écrire et raconter des histoires triste-drôles. Pour la période de Noël, les histoires sonores sont teintées de grelots de sapin qui pousse tout seul et enveloppées par une couverture bien chaude. Mercredi 23 décembre 2009 à 18h00 Déambulation BATUCADA Mercredi 23 décembre 2009 à 18h30 Place Gambetta, grand spectacle de l arrivée du Père Noël et distribution de petits cadeaux aux enfants. En coproduction avec l Association CRIS- TI URBAKA, spectacle Neige de feu par la Cie Entre Ciel et Terre Un jour, je venais de présenter une improvisation de feu, une femme : Bisla... une vieille âme s est approchée de moi et m a dit : «tu le sais toi, tu le sais, que la terre est vivante». Nourri d influences diverses, un spectacle de feu et de danse. Arrivée féérique du Père Noël avec la participation exceptionnelle du Centre équestre du Pays Tullois, Gilles Bordes et Rémy Jenty. Avec la CFTA, profitez pour faire vos achats du «PASS NOEL» à 1 euro, valable sur les lignes A et B du réseau Tul bus, à partir du lundi 21 décembre 2009 jusqu au samedi 2 janvier

12 Economie TM : Le poids de l économie sociale et solidaire progresse très sensiblement en Limousin. Quels sont les facteurs de cette progression? On constate que l économie sociale et solidaire progresse globalement sur le territoire national, plus 5% chaque année et ce, depuis plusieurs années. Cette progression est plus nette sur les secteurs géographiques sinistrés économiquement et sur les zones rurales. En fait, l Economie Sociale et Solidaire a horreur du vide et progresse là où d autres ont déserté, les zones où la RGPP (Révision Economie sociale et solidaire C est mieux pour l humain et franchement pas plus mal «Emploi? L Economie Sociale et Solidaire au service de notre territoire» telle était la thématique proposée par la Ville, la Communauté de communes et le Conseil Général, dans le cadre du Mois de l économie solidaire le 19 novembre dernier. En Limousin, le poids de l Economie Sociale et Solidaire représente plus d un emploi sur 10. Ce chiffre continue de progresser. Il convient donc d admettre que ce point d interrogation positionné derrière le mot «emploi» devait être destiné à ceux qui n auraient ni la volonté politique, ni la connaissance de cette réalité économique. En 1982, Jacques Delors et Michel Rocard travaillant sur le thème se questionnaient parallèlement sur la sémantique : «troisième secteur» ou «économie sociale et solidaire» Rencontre avec Denis Malabou, Président de la CRES (Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire), professeur d économie à l université de Limoges pour l économie Céline Fernandez, animatrice économique de la ville de Tulle, Denis Malabou, Président de la CRES, Pauline Goalabre, chargée de mission à la CRES. Globale de Politiques Publiques) a été instaurée par exemple. Et cela ne va pas aller en s arrangeant quand on sait que la volonté d Etat est, de regrouper toujours plus à des fins libérales, les Chambres consulaires par exemple : plus qu une par département, puis demain une par région et pourquoi pas, après-demain, une par groupement de régions C est évidemment une hérésie en terme d aménagement du territoire. L économie sociale et solidaire serait donc une économie de «colmatage»? Qu en dites-vous? Je dis que c est faux. L économie sociale et solidaire intervient sur des secteurs différents et complémentaires de l économie de marché ou de l intervention publique. Des secteurs où les collectivités territoriales comptent sur elle : le social, les services à la personne, mais aussi l école, la mutuelle, les banques, l agriculture... L économie sociale solidaire c est aussi une économie verte. Et là également, vous en conviendrez, il ne s agit pas de colmatage mais d une nécessité. L économie sociale et solidaire est productive également ; est-ce que quelqu un a déjà évalué le coût des RMI qu elle évite pour la société? Mais sa plus grande richesse reste ce qu elle apporte au territoire en terme de vitalité et aux personnes de ce territoire en terme de lien social. Elle pallie le manque de solidarité et favorise l initiative locale. Pouvez-vous nous préciser les rôles de la Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire? Nous avons pour rôle de promouvoir les différentes structures qui participent à l économie sociale et solidaire et ce n est pas forcément simple. Elles sont très différentes et de dimensions diverses. Cela peut aller de la mutuelle, à des fondations, des coopératives, des banques mutualistes jusqu à la petite association de quartier ou la grosse association qui emploie 500 à 600 salariés. Nous avons un rôle d animation sur le territoire et de mise en réseau des différents acteurs, nous les aidons à se professionnaliser, à embaucher. Nous intervenons auprès des élus également. Nous venons de signer une convention avec le conseil général de la Creuse et nous espérons signer prochainement la même avec le Conseil Général de la Corrèze. 12

13 Pixelles est un chantier d insertion atypique pour deux raisons : il concerne le tertiaire d une part, il concerne les femmes d autres part. A Pixelles, Véronique, Muriel, Stéphanie et Valérie parlent essentiellement communication. Depuis qu elles ont démarré leur contrat avec la Mission Locale en décembre 2008, les jeunes femmes ont été aguerries à toutes les techniques de PAO (Publication Assistée par Ordinateur). Elles peuvent créer un dépliant, des plaquettes, assurer vos relations presse, maquetter un journal, créer un visuel, un logotype, établir un plan de communication Le principe des chantiers d insertion est de proposer des contrats aidés d un an. Ces contrats peuvent être renouvelés. Ce sera le cas pour Valérie et Muriel qui ont trouvé leur voie dans la communication. Véronique, quant à elle, a choisi, en plein accord avec Lysiane Bonnet, responsable de PIxelles, de quitter le chantier et de L Economie sociale et solidaire Les principes et les chiffres L économie sociale et solidaire s articule autour de trois axes : la production de services, la volonté collective d insérer professionnellement et socialement les populations exclues du marché du travail, la création d activités et le développement local des territoires. L économie sociale et solidaire replace l homme au cœur de l économie. Cette économie se base sur la participation citoyenne, sur un système démocratique de fonctionnement : une personne, une voix. Les dirigeants sont élus et les instances de décisions collectives. L objectif premier n est pas le profit mais la construction d un projet avec la participation de tous. Associations, fondations, mutuelles et coopératives, souvent très différentes, participent à cette économie. A l échelle nationale, ce sont établissements, salariés, des emplois durables et non délocalisables. Pixelles Chantier d insertion et atelier de création graphique De gauche à droite : Véronique, Lysiane, responsable du chantier, Muriel et Stéphanie sous contrat avec Pixelles. Manque sur la photo Valérie. travailler sur la présentation d un dossier de Validation des Acquis par l Expérience. «Mon passage ici à Pixelles m a renforcée, m a redonné confiance en moi, je n aurais jamais osé partir sur cette nouvelle étape avant. Mon but, avec cette VAE, est d obtenir le bac et peut être même une équivalence BTS. J ai un cursus très polyvalent en secrétariat, accueil et je souhaite maintenant accéder à un poste à responsabilité». Pour Stéphanie, qui quitte également PIxelles, il s agit d aller vers une formation diplômante dont elle aura besoin dans la recherche d un travail. Pour Muriel, qui reste, il s agit de continuer sur cette voie et c est avec beaucoup d enthousiasme que la jeune femme voit arriver une deuxième phase de formation de PIxelles qui concernera l aspect commercial et la création de sites internet. Lysiane Bonnet le précise : «un chantier d insertion est un tremplin, un pied à l étrier et sa finalité reste que les personnes qui bénéficient de ces contrats aidés puissent être autonomes et trouver rapidement du travail avec leurs nouvelles compétences. Et si, pour certaines, le contrat s arrêtera le 31 décembre prochain, les relations entre nous continueront, c est évident. Je continuerai à les suivre. Je vais bientôt procéder à deux nouveaux recrutements via Pôle Emploi. Il s agira avant tout de trouver des personnes motivées, diplômées ou non, sans distinction d âge, qui ont des attirances vers les métiers de la communication et qui ont surtout l envie d apprendre. A terme, Pixelles peut devenir une structure autonome sous forme d association, restée chantier d insertion ou devenir entreprise d insertion. Nous travaillons déjà pour des collectivités locales comme le Conseil Général, la Communauté de Communes, ou la mairie de Sainte Fortunade». Pixelles Atelier de création graphique Chantier d insertion 25, quai Gabriel Péri BP Tulle Cedex Le chantier a démarré en décembre Quatre jeunes femmes parce son champs d action est le tertiaire 13

14 Social La Résidence de nacre expérimente la Domotique avec le Conseil Général La domotique pour l assistance des personnes âgées est un des chantiers de société démarré par le Conseil Général de la Corrèze. Le département est aujourd hui au cœur d une expérience sans précédent, unique tant au niveau national qu au-delà, à l échelle de l Europe. Tous les yeux sont donc braqués aujourd hui sur un département qui place la personne au centre de tous les progrès. La Résidence de Nacre de Tulle est devenue «terre d accueil» de cette nouvelle expérience domotique. Sur la base du volontariat, plusieurs personnes âgées ont vu leur logement équipé. La domotique au service des personnes âgées, c est avant tout favoriser une politique de maintien à domicile, en améliorant la sécurité des personnes. Bracelet, tirette de douche, poire d appel, système de détection de gaz, de fumée, chemin lumineux, signalétique sur les téléphones Le 9 octobre dernier, François Hollande, Président du Conseil Général, invité par Bernard Combes, procédait, à la Résidence de Nacre de Tulle, à un premier point d étape de la domotique en Corrèze. Les interventions des politiques ont été ponctuées par des interventions techniques, de Limousin Expansion, par des interventions médicales et sociétales du professeur Antoine du Centre Hospitalier de Limoges et de Madame le docteur Nauche, médecin gériatre à Brive. 108 personnes âgées participantes sont aujourd hui équipées. La moyenne d âge est de 84 ans. 282 périphériques ont été installés dont les détecteurs de fumée, des tirettes de douche, des interphonies déportées, des chemin lumineux. 197 Avec la signalétique visuelle sur le téléphone, appeler en urgence le médecin, ses enfants ou les responsables de la Résidence de Nacre est devenu plus simple. alarmes se sont déclenchées à partir de ces installations dont 93 par le détecteur de fumée. L évaluation de cette expérimentation de 18 mois se fera sur trois points : une évaluation technique, médicale et sociologique, mais également en terme de service rendu et de santé publique. Le traditionnel repas de fin d année offert par la municipalité aux personnes âgées de la ville aura lieu le samedi 9 janvier 2010, à 12 h, salle de l Auzelou. Un service de car sera mis à disposition, dont le trajet sera communiqué ultérieurement. L Association familiale du Pays de Tulle organise sa bourse aux jouets du 27 novembre au 2 décembre Salle des fêtes impasse Latreille - Dépôt des articles le vendredi de 9h30 à 19h - Vente le samedi de 14 à 18 heures, le dimanche de 10h à 17h - Reprise des invendus : le mardi de 10h à 18h Renseignements :

15 La ville à votre service Service du Domaine Public S.D.P. à votre service Commençons, si vous le voulez bien, le sujet par une petite lecture d acronyme. Exit le GODP : Gestion et Occupation du Domaine Public et bienvenue au tout nouveau SDP : Service du Domaine Public. Avec ce changement d appellation, la volonté municipale est de faire plus simple, plus efficace et plus lisible. Le «plus» de proximité est à également à l ordre du Didier Talon, est le nouveau directeur du service. Il a été recruté le premier octobre dernier et a immédiatement mis son empreinte sur le service. «La volonté des élus est que ce service municipal soit au cœur de la cité et au plus proche des citoyens tullistes. Dans un premier temps, j ai voulu rendre plus lisible et surtout changer notre image perçue de l extérieur. Nous sommes trop souvent identifiés comme un service «répressif» alors que le cœur de nos missions est ailleurs. J ai souhaité changer nos tenues vestimentaires. J ai voulu qu elles soient moins institutionnelles et moins classiques que les précédentes qui commençaient à dater. Les petits polos remplacent désormais les gros pulls. Les casquettes légères, les anciens képis un peu guindés. C est d une part plus agréable à porter et d autre part, cela donne un aspect moins austère à la fonction. Le résultat doit être plutôt satisfaisant puisque de nombreux Tullistes l ont remarqué et nous ont félicités. Pour les cérémonies officielles également, j ai modifié légèrement le protocole avec un habillage de casquette spécifique. De même, nous avons commandé des VTT pour nos déplacements avec le but d aller vers plus de réactivité, mais aussi plus de convivialité. Une partie de nos missions est de garantir la sécurité des personnes : un embouteillage à gérer par exemple, des travaux qui empiètent sur la voie publique, un déménagement de particulier à baliser Nous devons couvrir toute la ville et le VTT est un outil très Relookage complet du service SDP avec des nouvelles tenues, de VTT flambants neufs et un nouveau pied-à-terre, en cœur de ville. utile. Là également, le retour des Tullistes est très positif. Nos missions sont extrêmement variées. Est-ce que tout le monde sait que c est nous qui gérons l ensemble des foires et marchés, l organisation sur le domaine public des animations de la ville, la sécurité du cross du collège Victor Hugo, entre autres, la gestion des conflits de voisinage, celle des incivilités sur la voie publique, les commémorations, etc. Nous avons un agent qui s occupe régulièrement de sécurité routière auprès des enfants des écoles et nous avons évidemment la gestion du stationnement et du parc payant de la ville. Sur ce sujet, il ne s agit pas pour nous de «faire du chiffre» mais plutôt, là aussi, d aller vers plus de citoyenneté. Ce n est jour puisque le SDP devrait déménager vers le centre ville A suivre... pas en verbalisant que cela avancera mais en parlant. Par contre, nous serons intransigeants pour les personnes qui sont garées abusivement sur les places réservées aux personnes handicapées, sur les places livraisons ou pour tout stationnement qui peut être gênant ou dangereux. Le dialogue avec les jeunes me tient à cœur et je souhaite également que chacun des agents du service puisse bénéficier d une nouvelle formation sur les premiers gestes de secours. Là aussi, nous pouvons être très utiles. Nous avons égalelment le projet de déménager de la rue Vidalin pour aller au plus près de la population. Nous recherchons des locaux adaptés et qui aient pignon sur rue». Le service des archives de la ville rencontre le Chambon Le service des Archives de la ville a pour vocation l archivage des documents municipaux, les recherches généalogiques du début du 19 e au début du 20 e siècle, l aide à la recherche de documents pour le grand public Partant du principe que petit archiviste ou petit généalogiste peut devenir grand, le service municipal a monté un projet pour initier les enfants du centre de loisirs du Chambon à la recherche généalogique. Il va s agir, pour eux et le service des Archives départementales de travailler sur l histoire du bâtiment imposant du Chambon, son histoire, ses étapes de construction, ses différents propriétaires, entre autres Le démarrage du projet éducatif se fera début Pour en savoir plus 15

16 Développement durable Tri sélectif et environnement Le tri des emballages au cœur du recyclage est aujourd hui une réalité. 21 points propres sont installés sur tous les secteurs de la ville. De janvier à octobre, ce sont près de 40 tonnes d emballages qui ont été récoltés par les services de la Communauté de Communes. Ressourcerie-recyclerie Une association est en route en Pays de Tulle, suivez la Qu est-ce qu une ressourcerie-recyclerie? Une ressourcerie-recyclerie est un outil de sensibilisation et de réduction des déchets. Une ressourcerie-recyclerie veut inciter les citoyens à se poser d emblée la question de l utilité ou du devenir d un objet quand il a perdu sa première fonction. C est, lorsque l on fait l acquisition de cet objet, penser aux matériaux qui le composent et à leur recyclage et de le choisir en tout connaissance de cause. C est participer au recyclage et à la réutilisation de près de 1500 tonnes de déchets dits «encombrants» qui partent inutilement et à un coût prohibitif vers le centre d enfouissement de Perbousie ; de plus, cette démarche peut, accessoirement créer des emplois. Une ressourcerie part d objets abandonnés qui seront réparés ou réinventés en atelier. L équipe constitutive de la future association du Pays de Tulle a plusieurs idées en tête dont l ouverture d un local magasin en ville ou la création d un atelier de meubles durables en carton. Tout reste imaginable avec plusieurs volets d entrée : le volet environnemental, le volet culturel, le volet économie sociale et solidaire : permettre l acquisition d objets recyclés à petits prix, la création d emplois. A Eymoutiers la Ressourcerie-recyclerie a démarré en 2003 avec 3 emplois et en compte aujourd hui 6 autofinancés à 50% par la vente des produits. Les points propres verre, papier et emballages sur Tulle Il y a 21 points propres installés sur Tulle, dotés de colonnes à verre, de colonnes à papier et de colonnes à emballages. Place Brigouleix, CITEA, déchetterie, école de la Croix de Bar, hameau de Virevialle, HLM Cueille, les Fauvettes, les Fontaines, place Albert Faucher, place Foirail Leclerc, place Maschat, place Louis Pimont, place Jean Tavé, place Smolensk-gare, quai Continsouza, rue de la Châtaigneraie, rue Robert Chivallier, rue Léger Rabès, rue des Peupliers, salle des Fêtes Marcel Paul. Certains de ces emplacements sont dotés de conteneurs pour les cartons. Place Brigouleix, déchetterie, école de la Croix de Bar, les Fages (9 dans le quartier), les Fauvettes, les Fontaines, place Faucher, place Maschat, place Louis Pimont, rue de la Châtaigneraie, rue Léger Rabès. Le quartier de Bellevue-Baticoop est doté aussi de colonnes à verre et à papier isolées. Ces points propres sont progressivement équipés de protections en bois et d un totem d information (Place Maschat, rue de la Châtaigneraie, rue Léger Rabès, place Louis Pimont, Les Fontaines...). Une première équipe constitutive de la future ressourcerie-recyclerie du Pays de Tulle que vous pouvez rejoindre. Vous souhaitez participer au projet de ressourcerie-recyclerie. Vous avez des idées. Vous êtes créatif, bricoleur L assemblée générale constitutive de l association se tiendra le vendredi 11 décembre 2009, à 18H00, salle Amérique du Centre Culturel et Sportif à Tulle. Pour tout renseignement complémentaire : ou

17 Alliance Française Un demi siècle de conférences culturelles Associations L Alliance Française sous la Présidence de Germinal Chacon continue ses mutations et se dirige vers plus de partenariats avec France Proche Orient, Amitiés Drougba, la Mission Locale des Jeunes ou le Lycée Cassin, entre autres. Il s agit non seulement de proposer une programmation plus éclectique qui attire un nouveau public mais aussi de centraliser et rationnaliser les moyens. Deux gros projets sont en cours de montage dont un projet de création d une structure d initiation au français pour les travailleurs étrangers en collaboration avec la Mission Locale, le Foyer du Jeune Travailleur et l Institut Universitaire de Formation des Maîtres. Cette formation pourrait voir le jour à la rentrée Deuxième projet dans les cartons : la création d un festival de courts métrages du film étranger qui concernerait les 40 Pays ou l Alliance Française est présente. En attendant, à ne pas manquer : Jeudi 10 décembre - Conseil Général 20h : «La littérature Russe du XXI e siècle par Janine Neboit-Mombet Jeudi 20 janvier Conseil Général 20h30 : «l esclavage en Terre d Islam» par George A. Bertrand Tulle Accueil vous informe De nombreuses activités et événements sont prévus en décembre : repas paëlla, atelier peinture sur porcelaine, sortie au marché de Clergoux, promenade à Chameyrat, visite de l imprimerie du Corrèzien, marches, atelier art floral, sans compter toutes les activités régulières qui continuent Tulle Accueil - 99 rue de la Barrière Logiciels libres L association PULLCO vient d organiser au CCS une journée conférences, ateliers conseils et installation autour des Logiciels libres. L idée est de proposer de venir découvrir et installer gratuitement des distributions GNU/Linux ou des logiciels libres pour d autres systèmes d exploitation (Windows, Mac), d assister à des conférences qui permettront d apporter un éclairage sur le monde du logiciel libre : ses valeurs et ses modes de fonctionnement. Si vous avez raté cette journée de rencontres et d information : Association pour la Promotion de l Utilisation des Logiciels Libres en Corrèze Réseau d échanges de savoir Au cœur du quartier du Trech 9 rue des Portes Chanac Le Réseau d échanges est ouvert à tous pour acquérir et transmettre des savoirs. Les échanges sont libres et gratuits. Les savoirs sont tous égaux et conviviaux. Pour en savoir plus ou pour échanger, appelez le mail : Ou venez directement : Les lundi, mercredi et vendredi de 13h30 à 18h, le jeudi de 17h à 20h 17

18 En ville Les 20 ans d ADIACOR Association de l Hôpital de Tulle Sous l égide du docteur Haulot président, l association ADIACOR du service de diabétologie de l hôpital de Tulle a fêté récemment ses 20 ans d existence en présence d associations de patients diabétiques, de médecins et des infirmières. Lors d une journée portes ouvertes, il s agissait d informer de l évolution du traitement du diabète, de l existence et de l activité des nombreuses associations qui travaillent auprès des malades. La matinée était réservée aux professionnels de santé accueillis par les docteurs Haulot et Kharitonnoff. L après-midi étant réservé aux personnes diabétiques et à leur famille. La journée devait se conclure en présence du Maire de Tulle, président du Conseil d Administration de l hôpital. Dans le cadre de la promotion de la Convention Internationale des Droits de l Enfant, les enfants de Tulle avec les Francas participent pour la deuxième année au concours national de création d affiches, une fois encore, dans les travaux présentés au gymnase Lovy en novembre dernier. Il est noté à la fois beaucoup de sensibilité et d intérêt pour ce sujet de grande importance et qui concerne tous les pays de la planète. Les enfants de Tulle avec les Francas travaillent autour des Droits de l Enfant ECHO Echange, Coopération Hospitalière Internationale ECHO, association du Centre Hospitalier de Tulle est très présente sur l Afrique et notamment sur le département de Koungheul au Sénégal. En collaboration avec le personnel de santé qui travaille sur place, des bénévoles Tullistes vont effectuer un nouveau voyage afin d organiser des journées de prévention et de dépistage dans les villages les plus éloignés du poste de santé : dépistage de l hyper tension, du diabète, consultations des enfants et des femmes et soins dentaires. Dans ce pays, en l absence de protection sociale, le coût de la santé est cher, en particulier les médicaments (une ordonnance peut atteindre 10% du revenu mensuel). C est la raison laquelle Echo a décidé de prolonger son action sur le terrain par un soutien à la création d une mutuelle de santé. L association partira très prochainement pour une nouvelle mission et fait aujourd hui appel à votre générosité. Pour en savoir plus ou Le Chœur de Chambre de l association Pupitre vient de réaliser un nouveau CD Vous pouvez vous le procurer auprès de l Office de Tourime, au Centre Culturel Leclerc et au Tabac / presse, Cruz-Laforêt, 30 avenue Victor Hugo au prix de 12 euros. 18

19 Culture Les Tables rondes de la vie culturelle Rencontre avec Alain Lagarde, maire-adjoint à la culture Des Tables rondes de la Culture à Tulle, pourquoi? Un état des lieux de la culture a été établi en début de mandat et il nous faut aujourd hui poser les grands axes d un nouveau projet culturel pour la ville. Ces tables rondes nous permettent à partir du diagnostic qui concerne les associations (conventionnées ou non) de travailler avec tous les partenaires à l élaboration du projet. Nous allons en débattre et enrichir ses axes majeurs notamment dans le cadre Le projet culturel pour Tulle s articule autour de 4 axes Susciter les transversalités et harmoniser les partenariats Il s agira de développer des actions interdisciplinaires, d encourager le décloisonnement des projets et de valoriser des coopérations entre acteurs. Une journée événementielle pourrait marquer le lancement de la saison culturelle... Il conviendra ensuite de rechercher des cohérences territoriales en valorisant les propositions artistiques au-delà de notre ville. Optimiser les contributions matérielles et humaines des différents acteurs Ainsi, nous encouragerons le mécénat, les financements croisés, la mutualisation des moyens, ainsi que toutes les actions qui s inscriront dans une démarche écocitoyenne. Développer l offre culturelle sur le territoire et en direction des villes jumelles En valorisant les potentiels culturels du territoire, en facilitant l accès du plus grand nombre à la culture. Il conviendra également d affirmer et de favoriser l ancrage des arts vivants : théâtre, musique et danse, et de développer les arts visuels, els métiers d art et les nouvelles formes d expression numérique Encourager les pratiques culturelles, tant amateurs que professionnelles, et la création artistique Il conviendra de soutenir les projets mettant en lien amateur et artiste d inscrivant dans une démarche professionnelle, d accompagner les artistes locaux, de développer la diversité culturelle en soutenant des projets culturels nouveaux à Tulle. 19 de deux ateliers que nous proposons : «création et diffusion dans la ville» et «accessibilité de l offre culturelle». Quel est le but du futur projet culturel pour Tulle? Valoriser la vie culturelle Tulliste et l inscrire dans une démarche économique, sociale et environnementale. C est d ailleurs l essence même de l ensemble du projet de ville pour Tulle. Est-ce que l on peut déterminer une certaine spécificité Tulliste? Evidemment! Ce qui se vit ici à Tulle est exceptionnel. La culture ne peut être dissociée du poids de l histoire de la ville. Elle est ancrée dans la vie Tulliste. Une histoire ouvrière : la Manu, l usine de La Marque et l Histoire terrible due à la folie des hommes. Et je pense que c est de là qu ont émergé cette synergie et ce dynamisme des associations que l on constate toujours aujourd hui. Nous devons valoriser ce lien social qui s est créé et, au delà, accompagner cette flamme qui est si particulière à notre ville. Plus concrètement, il s agit de susciter toutes les transversalités, d harmoniser les partenariats et valoriser les coopérations entre les acteurs. Nous devons agir aussi en cohérence territoriale, optimiser les contributions, encourager les mécénats. Nous proposons également de développer l offre culturelle en direction de nos villes jumelles. Je voudrais rappeler ici certains éléments. La culture à Tulle ce sont près de soixante associations avec 70% d adhérents Tullistes qui participent à la vie culturelle, et 13,4 % de la masse salariale de la ville (Conservatoire, médiathèque ).

20 Tulle s associe au Téléthon 2009 Vendredi 4 décembre et Samedi 5 décembre Place Jean Tavé, marché couvert de la Gare et place de la cathédrale. Rejoignez les nombreuses associations Tullistes et du Pays de Tulle et composez le Expression libre Aucune antinomie dans l économie sociale et solidaire! Majorité municipale Le calcul du profit immédiat, l individualisme montrent non seulement toute leur ineptie mais également leurs limites. La crise actuelle en est certainement la preuve la plus désespérante. Alors quelle place donner à l économie sociale et solidaire sur notre territoire? Certainement la meilleure des places! Et une ville comme la nôtre dans un département comme le nôtre, dans une région comme la nôtre ne peuvent que s inscrire dans cette logique qui place l humain au centre de tout. A l économie sociale et solidaire, il faut donc dire «oui» non seulement pour la portée humaniste, mais aussi pour le levier économique qu elle représente. A Tulle de nombreuses associations sont indissociables de cet élan solidaire, participent à créer des emplois et à la concrétisation de services essentiels pour la population dans des domaines aussi variés que le social, l éducation, la culture, le service à la personne. Nous les soutenons. C est avec cette volonté politique que la ville, en partenariat avec le Conseil Général et la Communauté de Communes, a souhaité organisé le 19 novembre dernier, dans le cadre du mois de l Economie Sociale, une rencontre autour de l emploi et de l économie sociale et solidaire au service du territoire pour affirmer qu une autre voie est possible. Opposition municipale Texte non fourni 20

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo?

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? des idées communes 1 édito Une politique solidaire Depuis le 1 er janvier 2012, Tulle agglo prend soin de vos enfants. Auparavant à la charge des communes,

Plus en détail

LE PETIT POLEYMORIOT

LE PETIT POLEYMORIOT LE PETIT POLEYMORIOT N 42 Janvier 2015 Cérémonie des vœux OUVERTURE de la MAIRIE Horaires Lundi 14h30-17h30 Mardi 14h30-17h30 Mercredi Fermé Jeudi 8h30-10h30 14h30-16h30 Vendredi 14h30-17h30 Samedi 9h00-12h00

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans

à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans L accueil à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans Les familles souhaitant des informations sur les modes d accueil

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION mise en service des ascenseurs d accès aux quais et VISITE DE L AVANCÉE DES TRAVAUX Jeudi 14 novembre 2013 MathieuVivez AREP/N.Donnot dossier de presse P.3 COMMUNIQUÉ P.4 réseau

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Foire attractive de Nancy

Foire attractive de Nancy DOSSIER DE PRESSE Foire attractive de Nancy 672 ème édition Du 1 er avril au 1 er mai 2011 Conférence de presse Jeudi 24 mars 2011 à 11h Page 1 sur 6 SOMMAIRE 1. Attractions inédites pour l édition 2011

Plus en détail

Dossier de presse décembre 2013. www.dax.fr

Dossier de presse décembre 2013. www.dax.fr Dossier de presse décembre 2013 www.dax.fr SOMMAIRE 1 2 3 - La modernisation des structures de la petite enfance - Une Rehabilitation élégante et fonctionnelle - 6 services réunis en un seul pôle 2 crèches

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs

Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs Date : 09-03- 2015 Lieu : Maison des Sports d Aquitaine Ouverture Jean- Claude Labadie, Marc Le Mercier Jean- Claude Labadie tient

Plus en détail

Le guide «Génération Voisins»

Le guide «Génération Voisins» ET SI ON S AIDAIT ENTRE GÉNÉRATIONS? Le guide «Génération Voisins» Édito Pourquoi agir? Vieillissement, perte d autonomie, isolement et rupture du lien social. Ces mots ne laissent personne indifférent.

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

La professionnalisation du musicien

La professionnalisation du musicien La professionnalisation du musicien Formation Orientation Accompagnement Cité de la musique Métiers de la musique 2013 2014 formation orientation accompagnement S engager dans une activité de musicien,

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Clamart au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Châlons-en-Champagne

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

Jeudi 5 juillet 2007 à L Orgerie (Le Pin) Signature du Contrat Régional de Développement Durable Région Pays du Bocage Bressuirais 2007 2013

Jeudi 5 juillet 2007 à L Orgerie (Le Pin) Signature du Contrat Régional de Développement Durable Région Pays du Bocage Bressuirais 2007 2013 Jeudi 5 juillet 2007 à L Orgerie (Le Pin) Signature du Contrat Régional de Développement Durable Région Pays du Bocage Bressuirais 2007 2013 La Région proche de vous La politique territoriale de la Région

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet DOSSIER DE PRESSE Pose de 1 ère pierre Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet Lundi 2 novembre 2015 à 15h00 Rue des Allées, Bazet Office Public de l Habitat des Hautes-Pyrénées 28, rue des Haras BP70816-65008

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant»

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Programme VAE 2014 Objectifs généraux : «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Sensibiliser petits et grands à la convention internationale des droits des enfants autour de la thématique «Jouer

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 9 février 2012 DOSSIER DE PRESSE BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Pose de la première pierre La Ville de Bayonne pose le

Plus en détail

N 1. MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014

N 1. MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014 MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014 N 1 Maison Pour Tous Chadrac 10, Cours de la Liberté 43 770 Chadrac tél : 04 71 05 40 99 secretariat@mptchadrac.fr www.mptchadrac.fr EDITO Merci de

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 DOSSIER DE PRESSE A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 Les haltes garderies à Nancy La halte garderie est un accueil souple sur un temps limité

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Ce soir, nous inaugurons un nouveau lieu pour un nouveau service mis à la disposition

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés Centre Départemental de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Corse Pôle santé et sécurité au travail Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)...

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... 2012 2013 Être apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... RÉGION NORD-PAS DE CALAIS www.apprentissage.nordpasdecalais.fr L apprentissage ne concerne

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail