Guide de l entreprise à domicile à Ottawa

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de l entreprise à domicile à Ottawa"

Transcription

1 Guide de l entreprise à domicile à Ottawa À propos du présent guide Le Guide de l entreprise à domicile à Ottawa comporte trois volets : la conception, le lancement et la croissance de votre entreprise. Le volet portant sur la conception de l entreprise vous aidera à évaluer si l entreprise à domicile est une formule qui vous convient. Le volet sur le lancement de l entreprise fournit des renseignements sur l élaboration d un plan d affaires, l inscription de l entreprise et les permis requis, ainsi que sur les préparatifs nécessaires. Enfin, le volet sur la croissance de l entreprise traite d éléments dont vous devrez tenir compte à mesure que votre entreprise prendra de l expansion et deviendra plus complexe. Dans mon domaine, le travail à la maison est très courant : en fait, il représente presque la norme. Auparavant, si vous exploitiez une entreprise à domicile, les gens estimaient que vous ne preniez pas votre travail très au sérieux. De nos jours, ils vous envient en quelque sorte de pouvoir travailler à la maison. Mais que vous travailliez depuis votre lieu de résidence ou un bureau loué au centre-ville, vous devez être productif pour survivre en affaires. Exploiter une entreprise à domicile n assure en rien la liberté financière, mais peut s avérer une excellente façon de gagner sa vie. Les règlements de la Ville d Ottawa qui régissent précisément les entreprises à domicile ont été insérés à la fin du présent livret. En outre, certaines exigences du gouvernement fédéral et de la Province s appliquent à toutes les entreprises, telles que l inscription et l imposition. Bien que ces exigences soient énoncées dans le présent guide, il vous est fortement recommandé de consulter les ressources indiquées afin d obtenir les renseignements détaillés les plus récents qui soient en la matière. Le présent document ne constitue pas un outil complet de planification d entreprise : il sert plutôt à souligner certaines considérations et possibilités propres aux ED. Vous y trouverez également des témoignages de propriétaires d ED d Ottawa qui font part de leur expérience. Qu est-ce qu une entreprise à domicile? L expression «entreprise à domicile» (ED) désigne toute entreprise dont le bureau principal est situé dans la résidence du propriétaire. Ce dernier peut travailler à la maison la plupart du temps (dans le cas des fournisseurs de services de garde d enfants, par exemple) ou se déplacer chez ses clients (s il offre des services de plomberie, par exemple). Pour certains, fonder une entreprise à la maison représente un moyen d éviter de payer le loyer d un local tant que l entreprise est petite et que ses revenus sont imprévisibles. Pour d autres, la possibilité de travailler à la maison justifie à elle seule toute la démarche. Peu importe la raison qui vous motive à créer une ED, le Guide de l entreprise à domicile à Ottawa vous aidera dans votre planification et vous éclairera sur tout ce que vous devez savoir. À propos du présent guide Le Guide de l entreprise à domicile à Ottawa comporte trois volets : la conception, le lancement et la croissance de votre entreprise. Le volet portant sur la conception de l entreprise vous aidera à évaluer si l entreprise à domicile est une formule qui vous convient. Le volet sur le lancement de l entreprise fournit des renseignements sur l élaboration d un plan d affaires, l inscription de l entreprise et les permis requis, ainsi que sur les préparatifs nécessaires. Enfin, le volet sur la croissance de l entreprise traite d éléments dont vous devrez tenir compte à mesure que votre entreprise prendra de l expansion et deviendra plus complexe.

2 Dans mon domaine, le travail à la maison est très courant : en fait, il représente presque la norme. Auparavant, si vous exploitiez une entreprise à domicile, les gens estimaient que vous ne preniez pas votre travail très au sérieux. De nos jours, ils vous envient en quelque sorte de pouvoir travailler à la maison. Mais que vous travailliez depuis votre lieu de résidence ou un bureau loué au centre-ville, vous devez être productif pour survivre en affaires. Exploiter une entreprise à domicile n assure en rien la liberté financière, mais peut s avérer une excellente façon de gagner sa vie. Les règlements de la Ville d Ottawa qui régissent précisément les entreprises à domicile ont été insérés à la fin du présent livret. En outre, certaines exigences du gouvernement fédéral et de la Province s appliquent à toutes les entreprises, telles que l inscription et l imposition. Bien que ces exigences soient énoncées dans le présent guide, il vous est fortement recommandé de consulter les ressources indiquées afin d obtenir les renseignements détaillés les plus récents qui soient en la matière. Le présent document ne constitue pas un outil complet de planification d entreprise : il sert plutôt à souligner certaines considérations et possibilités propres aux ED. Vous y trouverez également des témoignages de propriétaires d ED d Ottawa qui font part de leur expérience. Huit questions pour tester vos connaissances sur l exploitation d une ED à Ottawa Répondez au quiz suivant pour vérifier votre niveau de connaissances sur l exploitation d une entreprise à domicile à Ottawa. Vrai ou faux? 1. L obtention d un permis est obligatoire pour toute entreprise à domicile fondée sur le territoire de la ville d Ottawa. V / F 2. En tout temps, une seule entreprise peut être exploitée à partir d une résidence donnée. V / F 3. Les règles applicables aux entreprises à domicile varient en fonction de la zone (rurale, agricole, résidentielle, etc.) où est située la résidence. V / F 4. Seule une portion limitée de l espace d une résidence peut être occupée par une entreprise à domicile. V / F 5. Une entreprise à domicile peut compter jusqu à cinq employés non résidents travaillant sur place. V / F 6. Le Règlement sur les enseignes de la Ville d Ottawa autorise les entreprises à domicile à faire installer une enseigne. V / F 7. Une entreprise à domicile n est autorisée à vendre sur les lieux que les articles fabriqués sur place V / F 8. Il est interdit d exploiter certaines entreprises à partir d une résidence. V / F La conception de l entreprise Qu il s agisse de votre première expérience ou non, fonder une entreprise peut s avérer fort excitant, mais il est parfois difficile de savoir par où commencer. Réfléchir à tous les aspects de votre concept d entreprise vous aidera à partir du bon pied. Une entreprise à domicile, cela me convient-il? La réponse à cette question dépend à la fois de la nature de l entreprise et de la personne en cause. Voici quelques avantages et inconvénients dont vous devez tenir compte :

3 Avantages Pas de déplacements requis (économie de temps et d argent et respect de l environnement) Horaire et méthode de travail flexibles Pas de loyer à payer Quelques avantages fiscaux Tout l avantage d être son propre patron Inconvénients Impossibilité de «s éloigner» du travail Nécessité de définir un espace de travail dans sa maison Restrictions législatives quant à la nature et à l ampleur des activités de l entreprise Lieu possiblement moins accessible pour la clientèle Isolement D autres avantages et inconvénients peuvent s appliquer à votre situation personnelle. Dans quelle mesure êtes-vous d accord avec les énoncés suivants? Si tous correspondent à votre situation, vous avez bon nombre des qualités requises pour gérer une ED avec succès : J aime faire les choses de ma propre initiative, j ai le sens de l organisation et je préfère prendre moimême les décisions. Ma maison offre suffisamment d espace pour que j y travaille et que j y entrepose les articles nécessaires à mon entreprise. Je peux faire abstraction de distractions telles que la télévision et les tâches ménagères lorsque j ai du travail. J ai la certitude de pouvoir bien servir mes clients. Ma famille appuie mon idée d entreprise et comprend que j aurai besoin de périodes de travail ininterrompues à la maison. J ai accès à un réseau de soutien. J aime travailler de façon autonome, mais je sais où obtenir de l aide au besoin. J adore les défis et je n ai pas peur de travailler dur. J apprends et je m adapte facilement. Définir les objectifs et les attentes Déterminez clairement ce que vous espérez réaliser au moyen de votre ED. Cherchez-vous une façon de couvrir les coûts d un de vos passe-temps favoris? Un revenu suffisant pour subvenir aux besoins de votre famille? Entrevoyez-vous cette entreprise comme une solution temporaire ou à long terme? La planification de votre entreprise dépendra de vos objectifs. Il est utile d établir des objectifs à court, à moyen et à long terme. Vos objectifs professionnels peuvent être axés sur le revenu ou les profits, mais comme une ED constitue également un choix de style de vie, vous devriez aussi tenir compte de vos objectifs personnels et familiaux. Posez-vous les questions suivantes :

4 Combien de temps est-ce que je m attends à travailler par jour? Par semaine? Ce nombre d heures sera-t-il appelé à changer? Quel niveau de revenu cette entreprise doit-elle me fournir? Comment vais-je gérer les vacances, le temps de formation et les absences imputables à la maladie? D autres membres de la famille participeront-ils à l entreprise? Mon entreprise aura-t-elle une incidence sur mes besoins de services de garde d enfants ou d autres services à domicile? Est-ce que je souhaite que mon entreprise prenne suffisamment d expansion pour justifier un déménagement hors de ma maison? Concepts d entreprise Vous savez peut-être déjà quel produit ou service vous souhaitez vendre. Mais si vous cherchez des idées, sachez que de nombreuses ressources pourraient vous être utiles. Avant de faire le grand saut, assurez-vous que la vente de ce produit ou la prestation de ce service correspond à une activité qui vous plaira, car vous y consacrerez une bonne partie de votre temps. Appuyez-vous sur les compétences et les réseaux que vous avez déjà, mais reconnaissez que vous pourriez avoir besoin d une formation supplémentaire pour atteindre votre but. Voici quelques exemples d entreprises qui fonctionnent habituellement bien en milieu résidentiel : Métiers (rénovations domiciliaires, menuiserie, plomberie, etc.) Services professionnels (services juridiques, services comptables, services d expert-conseil, etc.) Garderie en milieu familial Services personnels (soins esthétiques, services de nettoyage, cours de musique, tutorat, etc.) Installation de tourisme ou d agritourisme Atelier d art ou d artisanat Composition littéraire et édition Commerce électronique, services Internet et informatiques, y compris conception et entretien de sites Web Pour trouver d autres concepts d affaires, consultez les ressources du Centre d entrepreneuriat à /. Dans votre recherche de concept d entreprise, méfiez-vous des escroqueries et des stratagèmes frauduleux de commercialisation à paliers multiples suggérant une idée «facile» d entreprise à domicile générant des profits énormes ou rapides totalement irréalistes. N achetez pas de trousse de départ ou de répertoire sur Internet. Il est toujours préférable de consulter un avocat ou un comptable avant de faire l acquisition d une franchise, d une licence ou d une entreprise existante. Vérifier la faisabilité Analysez bien votre idée pour déterminer si vous pourrez la transformer en une entreprise viable. Vous devriez pouvoir répondre avec satisfaction aux questions suivantes : Le produit ou le service que je propose répondra-t-il à un besoin? Les gens seront-ils prêts à payer pour se le procurer? Comment vais-je joindre ma clientèle? À quel genre de concurrence devrai-je me mesurer? Quel niveau d investissement initial sera nécessaire, et comment obtiendrai-je les fonds requis? Comment risque d évoluer la demande pour mon produit ou mon service au fil du temps? Vais-je réaliser des ventes suffisantes pour couvrir les coûts et me verser un salaire? Si votre idée semble prometteuse, vous répondrez à ces questions plus en détail dans votre plan d affaires (décrit dans le prochain volet).

5 Est-il légal d exploiter une telle entreprise à la maison? Une fois que vous tenez votre concept d entreprise, consultez les règlements municipaux pertinents pour vous assurer que ce type d exploitation est autorisé sous forme d entreprise à domicile là où vous habitez. D abord, vous devez connaître le zonage qui s applique à votre résidence, certains types d entreprises n étant permis que dans certaines zones. En cas de doute, vous pouvez consulter le ottawa.ca ou communiquer avec votre Centre du service à la clientèle. Les règlements de la Ville d Ottawa qui s appliquent précisément aux entreprises à domicile sont reproduits à la fin du présent document. Si vous avez des questions ou que vous souhaitiez obtenir de l aide pour interpréter les règlements, adressez-vous, en personne ou par téléphone, au Centre du service à la clientèle le plus près. Et le télétravail? Vous pouvez travailler à la maison à titre de propriétaire d ED ou comme «télétravailleur», la principale différence étant que dans le second cas, l entreprise ne vous appartient pas. Le télétravail ou «travail à distance» permet aux employés de s acquitter de leurs tâches professionnelles ailleurs qu au lieu de travail normal de l entreprise, par téléphone et par Internet. Si vous faites du télétravail, votre employeur peut néanmoins contrôler ce que vous faites, la façon dont vous le faites et le moment auquel vous le faites, et ce, même si vous êtes chez vous, à l autre bout de la ville ou dans un autre pays. C est lui qui vous rémunère. Par contre, dans le cas d une entreprise à domicile, vous êtes le propriétaire et avez la pleine responsabilité de tous les aspects du fonctionnement de votre entreprise, y compris votre salaire. Les lignes directrices et les règlements décrits dans le présent guide s appliquent à la fois aux ED et aux télétravailleurs. Le lancement de l entreprise Une fois que vous avez décidé de fonder une entreprise à domicile, vous pouvez passer aux prochaines étapes de l entrepreneuriat. Les soins que vous consacrez à la planification de votre projet vous aideront à prendre des décisions éclairées et à asseoir votre entreprise sur des bases solides. Préparer un plan d affaires. Un plan d affaires sert d étude de faisabilité détaillée et ensuite de guide pour votre entreprise. Vous devrez soumettre un tel plan avec votre demande de financement (le cas échéant), mais il vous est fortement recommandé d en préparer un même si ce n est qu à vos fins personnelles. En rédigeant votre plan d affaires, vous décrirez exactement les étapes que vous allez suivre pour fonder et exploiter votre entreprise. Ce processus vous aidera à cerner les points pour lesquels vous aurez peut-être besoin d information ou d assistance complémentaire. Vous repérerez également les risques et les possibilités, de sorte que vous saurez à quoi vous en tenir advenant le scénario de la meilleure ou de la pire éventualité. Si votre ED est relativement petite et nécessite un faible investissement initial, votre plan d affaires peut tenir sur quelques pages. Plus votre entreprise est complexe, plus le plan d affaires devra être détaillé. Des ressources sont disponibles au Centre d entrepreneuriat pour vous aider à élaborer votre plan d affaires.

6 Les quatre composantes clés d un plan d affaires : 1. Présentation de votre entreprise Brève description de l entreprise et grandes lignes de la création et de la commercialisation du (des) produit(s) ou service(s) Profil de l entreprise, date de sa création (exacte ou prévue), nom du propriétaire et coordonnées complètes de la personne-ressource 2. Plan d exploitation Détails sur la façon dont vous entendez fabriquer les produits ou assurer la prestation du service que vous avez l intention de vendre. Donnez des renseignements sur les employés et les fournisseurs (le cas échéant), les installations et tout équipement nécessaire. Y a-t-il des risques à considérer? Quelles compétences ou quelle expérience vous permettent de croire en votre aptitude à bien gérer cette entreprise? Précisez tout règlement et impôt applicable et la façon dont vous satisferez aux exigences imposées. Aurez-vous besoin de protéger votre propriété intellectuelle au moyen d un droit d auteur, d un brevet ou d une marque de commerce? Y a-t-il d autres éléments juridiques dont vous devez tenir compte? 3. Plan de marketing Décrivez en détail votre produit ou service et précisez en quoi il se distingue de la concurrence. Décrivez votre marché cible et expliquez pourquoi, à votre avis, votre produit ou service intéressera la clientèle visée. Quelles recherches avez-vous effectuées pour confirmer votre point de vue? Décrivez la façon dont vous avez déterminé le prix ou le tarif que vous demanderez. Comment comptez-vous faire connaître et distribuer votre produit ou promouvoir et assurer la prestation de votre service? 4. Plan financier Dressez la liste de vos coûts initiaux et des coûts d exploitation mensuels prévus. Combien de temps après l établissement de votre entreprise pourrez-vous commencer à générer des ventes, et comment assumerez-vous vos dépenses entre-temps? Estimez les recettes mensuelles que générera votre entreprise. Cernez le meilleur et le pire des scénarios financiers qui pourraient devoir être envisagés. Choisir la structure de son entreprise La structure d une entreprise définit le régime de propriété et le mode de gestion de celle ci. Différentes structures entraînent différentes répercussions juridiques et fiscales. Au Canada, quatre options s offrent aux ED, chacune portant son lot d avantages et d éléments à considérer : Entreprise individuelle Forme d entreprise la plus simple et la plus courante chez les travailleurs autonomes, l entreprise individuelle a pour propriétaire-exploitant une seule et même personne, et peut porter le nom de son propriétaire, quoique ce dernier puisse choisir de l inscrire sous un autre nom. Le propriétaire unique assume toutes les responsabilités financières et administratives de l entreprise, et déclare le revenu de l entreprise dans son formulaire aux fins de l impôt sur le revenu des particuliers. Il est possible de lancer une entreprise individuelle, puis de changer de structure plus tard, quand l entreprise croît ou que les besoins changent. Société de personnes Dans une société, deux personnes ou plus se partagent l investissement, les risques, les profits et les responsabilités de l entreprise. La société doit inscrire son nom et fournir des renseignements sur chacun des associés. Elle établit une relation d affaires liant les parties devant la loi et en vertu de laquelle chaque associé est responsable des actions des autres associés. Bien qu il ne s agisse pas là d une exigence législative, il est fortement recommandé de rédiger une entente officielle énonçant les modalités et les conditions de la société, y compris le protocole de prise de décisions. Comme dans le cas d une entreprise individuelle, le revenu d une société doit être déclaré par les associés dans leur formulaire individuel aux fins de l impôt sur le revenu des particuliers.

7 Société par actions («société à responsabilité limitée») Une entreprise constituée en société est une personne morale à part entière, distincte de son propriétaire ou de ses actionnaires. Bien qu elle soit plus complexe, cette structure procure une flexibilité accrue en ce qui a trait à l investissement et à la distribution des profits sous forme de dividendes aux actionnaires (qui peuvent être des membres de la famille). Les actifs appartiennent à la société, et non à une personne. Une entreprise peut être constituée en personne morale en vertu d une loi provinciale ou fédérale. La démarche nécessite le versement d un droit et, le plus souvent, l assistance d un avocat. Les sociétés par actions doivent remplir leur propre déclaration annuelle de revenus. Coopérative Forme particulière de société où chaque membre (actionnaire) travaille au sein de l entreprise et a droit à un vote dans la prise de décisions. Les membres peuvent fabriquer des produits différents, qui sont ensuite commercialisés collectivement, ou peuvent tous contribuer à l offre d un même produit ou service. Lorsqu une ED prend la forme d une coopérative, les membres travaillent dans leur maison respective, mais peuvent utiliser une maison ou un local loué comme siège principal de l entreprise. Consultez la Loi canadienne sur les coopératives pour connaître les conditions précises devant être réunies pour qu une entreprise puisse être constituée en coopérative. Pour obtenir de l aide afin de déterminer la structure d entreprise qui répondra le mieux à vos besoins, consultez un avocat ou un comptable offrant des services adaptés aux travailleurs autonomes et aux petites entreprises. Le Centre d entrepreneuriat offre, moyennant un tarif modeste, des consultations de 30 minutes dans les domaines juridique et comptable. Inscription, licences et permis Selon la structure d entreprise que vous choisirez, vous pourriez devoir ou souhaiter inscrire le nom de votre entreprise au registre provincial ou national. La plupart des entreprises d Ottawa ne sont pas tenues de détenir un permis municipal d entreprise. Toutefois, certains types d entreprises en ont l obligation, notamment : les encanteurs, les écoles de conduite automobile, les entrepreneurs en déneigement, les services d alimentation, les commerces et salons de divertissement pour adultes, les services de limousine, les commerces de vente de produits usagés, les cours de récupération et les commerces d animaux exotiques. Il convient toutefois de souligner qu à quelques exceptions près, il est interdit d exploiter la plupart de ces types d entreprises dans une résidence. Pour vérifier quelles sont les licences et les permis requis pour votre entreprise, utilisez PerLE (permis et licences d entreprises), un outil en ligne où les entreprises peuvent trouver, réunis en un seul endroit, des renseignements sur les permis et licences exigés par les divers paliers de gouvernement. PerLE est accessible à ottawa.ca/perle. Devrai-je imposer des taxes? Tout dépend de la nature de l entreprise. En Ontario, la taxe de vente au détail (TVP) doit être imposée sur la plupart des biens et sur certains services. Quelques articles en sont exemptés, comme les aliments et les vêtements pour enfants. Consultez pour obtenir de plus amples renseignements. Si votre entreprise enregistre un chiffre d affaires brut supérieur à $, vous devez percevoir la TPS au nom du gouvernement fédéral. Si vos ventes totalisent moins de $, la perception de la TPS est facultative, mais une fois que vous serez inscrit aux fins de la TPS, vous devrez continuer de percevoir cette taxe année après année, peu importe votre chiffre d affaires. Bien que la collecte et le versement de la TPS nécessitent l administration de documents, ils vous permettent de réclamer une partie ou la totalité de la TPS que l entreprise paie sur ses achats. En outre, l imposition de la TPS peut donner de la crédibilité à votre entreprise, les clients ne pouvant ainsi savoir que votre entreprise présente un chiffre

8 d affaires inférieur au seuil de $. Consultez Revenu Canada pour obtenir des renseignements à jour sur la TPS et toute autre question liée aux taxes. Organiser son espace de travail L espace et l équipement nécessaires à votre entreprise doivent également être planifiés à l avance. Que vous consacriez une pièce complète de la maison à vos activités professionnelles ou non, vous devrez cerner un endroit approprié où travailler et entreposer vos dossiers d entreprise, vos fournitures, etc. Essayez de garder tout ce qui sert à l entreprise à l écart de vos effets personnels et familiaux. Si vous cohabitez avec d autres personnes, il serait opportun de songer à établir des «règles» qui contribueront au maintien de l harmonie dans la maison et l entreprise. Voici quelques éléments à considérer : L entreprise aura-t-elle des heures d ouverture fixes? Si vous choisissez un horaire flexible, comment les autres sauront-ils à quel moment vous avez besoin de concentration pour le travail? Votre entreprise disposera-t-elle de sa propre ligne de téléphone ou de télécopieur? Dans la négative, devrez-vous établir des protocoles définissant la façon de répondre au téléphone et de prendre les messages? Aurez-vous besoin d un meilleur service Internet, d un nouvel ordinateur ou de matériel de bureau? Utiliserez-vous des outils ou des fournitures susceptibles de présenter un risque pour la sécurité des enfants ou des animaux de compagnie? Consultez votre courtier d assurance pour vérifier si vous avez besoin d une couverture supplémentaire d assurance habitation, de biens ou responsabilité civile pour protéger vos activités professionnelles. Si vous avez des employés, vous pourriez aussi devoir souscrire une police d assurance contre les accidents du travail (consultez le En tant que propriétaire d entreprise, vous pouvez par ailleurs demander pour vous-même une couverture accrue contre les accidents du travail. Enfin, pensez à la façon dont vous voulez que votre entreprise soit perçue par vos clients potentiels. Des cartes d affaires et du papier à en-tête d allure professionnelle constituent un petit investissement qui confère instantanément une certaine crédibilité. Si vous comptez recevoir des clients chez vous, il serait peut-être bon d avoir une enseigne. Les ED sont autorisées à installer une enseigne sur leur terrain. Des renseignements sur les permis d'enseigne sont disponibles sur le site Web de la Ville d Ottawa, ottawa.ca, dans la section traitant du Code du bâtiment. Le Règlement sur les enseignes est également accessible directement à partir de la liste alphabétique des règlements m unicipaux publiés sur le site Web. La croissance de l entreprise La gestion d une entreprise en croissance demande tout autant d attention que le lancement d une entreprise, même si les écueils auxquels vous vous heurterez peuvent différer. Les compétences requises pour diriger une entreprise ayant atteint la maturité ou continuant de prendre de l expansion diffèrent aussi de celles qu il faut réunir pour lancer une entreprise. Est-ce toujours idéal de viser l expansion? Une fois que votre entreprise est établie, vous voudrez surveiller vos progrès par rapport aux objectifs que vous vous étiez fixés initialement. Évaluez le rendement financier et les ventes de l entreprise ainsi que d autres critères, tels que votre charge de travail. Définissez des objectifs de croissance réalistes et examinez les répercussions possibles d une éventuelle croissance sur votre situation en tant que propriétaire d entreprise à domicile. Un volume de travail accru vous contraindra-t-il à recruter des employés ou à installer votre entreprise à l extérieur de votre domicile? Accepterez-vous de consacrer plus de temps à «gérer» et moins de temps à diriger la création de votre produit ou la prestation de votre service?

9 Planifier la croissance Il est pertinent de réexaminer votre plan d affaires initial et de le mettre à jour de manière à ce qu il tienne compte de votre stratégie de croissance. Serez-vous en mesure de soutenir une telle croissance au moyen des profits que vous réalisez déjà ou aurez-vous besoin de financement externe? Devrez-vous adopter une nouvelle stratégie de vente ou de marketing pour élargir votre clientèle? Vous faudra-t-il accroître vos effectifs, agrandir vos locaux ou améliorer votre équipement? Créer des gabarits ou investir dans un logiciel pour effectuer les tâches répétitives facilitera le traitement d un volume de transactions accru. Si vous songez à recruter un associé ou du personnel, la documentation des processus et des procédures favorisera une transition harmonieuse. Vous trouverez sur le site Web du Centre d entrepreneuriat une liste descriptive de renseignements utiles pour le cas où vous envisageriez d embaucher du personnel. Bien que le Règlement de zonage général de la Ville d Ottawa permette l exploitation d une ED dans tout type de logement, le nombre d employés autorisé, lui, varie. Un seul employé non résident est autorisé dans un logement principal (ce nombre passe à trois si le logement est situé en zone agricole ou rurale), alors qu aucun n est autorisé dans les autres types d habitation. Quand la maison ne suffit plus Si les placards débordent et que les fournitures et les dossiers de votre entreprise commencent à gruger l espace du reste de votre maison, il est fort probable que votre entreprise soit devenue trop grosse pour l espace dont vous disposez. Hormis les entreprises exploitées dans une chambre ou un garage, la surface de plancher occupée par l ED ne doit pas excéder 28 m2 ou 25 p. 100 de la superficie totale de la maison, la plus importante des deux mesures l emportant. Parfois, un nouveau classeur ou une reconfiguration de votre bureau peut libérer de l espace, mais il se peut que vous atteigniez un jour la capacité limite de votre maison ou de votre appartement. Si vous êtes simplement un peu trop à l étroit, vous pourriez envisager d agrandir votre maison ou de louer une aire d entreposage. (L entreposage extérieur n est autorisé que pour les entreprises à domicile situées dans une zone rurale ou agricole.) Parfois, l espace à proprement parler ne constitue pas le seul problème. Si la circulation, le nombre de véhicules stationnés ou le bruit générés par votre entreprise deviennent une nuisance dans votre voisinage, vous devrez peut-être déménager votre exploitation ou une partie de ses activités dans un secteur commercial. Le cas échéant, évaluez d abord vos besoins en quantifiant la surface nécessaire à chaque aspect de vos activités (bureaux, salles de réunion, aires d assemblage, de rangement et d entreposage). Avez-vous besoin d un point de vente facilement accessible à vos clients? Vous rendrezvous chaque jour dans ces nouveaux locaux ou en ferez-vous principalement un lieu de travail pour vos employés? Peut-être n est-ce pas votre entreprise qui s agrandit, mais plutôt votre famille. Ou peut-être cherchezvous à passer plus temps à l extérieur de la maison. Certains propriétaires d ED considèrent que leur entreprise fait tellement partie intégrante de leur vie qu ils préfèrent changer de maison plutôt que d en séparer l entreprise, alors que d autres ont toujours perçu le travail à domicile comme une solution temporaire. Quelles que soient les circonstances, il est bon de réévaluer votre situation de temps à autre, d établir de nouveaux objectifs et de déterminer si la formule de l ED convient toujours.

10 Réponses du quiz 1. Faux. La Ville d Ottawa n exige un permis municipal d entreprise que pour certaines entreprises afin de protéger la santé et la sécurité du public. À quelques exceptions près, il est interdit d exploiter ces entreprises sous forme d entreprise à domicile. 2. Faux. Le nombre d entreprises pouvant être exploitées depuis un même logement est illimité, pourvu que l espace maximal soit respecté et que toutes les autres dispositions réglementaires soient observées. 3. Vrai. Certains types d entreprises (p. ex., entreposage de véhicules) peuvent être autorisés dans une zone, mais interdits dans une autre. D autres dispositions varient également, notamment celles qui régissent l entreposage extérieur et le nombre maximal d employés. Il importe de vérifier le zonage du secteur où se trouve la maison dans laquelle vous souhaitez établir votre ED. 4. Vrai. Les entreprises établies à l intérieur d une même habitation peuvent occuper collectivement jusqu à 25 p. 100 de la surface de plancher totale du logement ou 28 m2, la plus importante des deux superficies l emportant. Les entreprises exploitées dans une chambre ou un garage annexé sont assujetties à des limites distinctes, tout comme les ED situées dans les zones agricoles ou rurales. 5. Faux. Les ED situées dans une zone agricole ou rurale peuvent avoir jusqu à trois employés non résidents travaillant sur place pour chaque logement principal, alors que les ED situées dans les autres zones n ont droit qu à un tel employé. Aucun employé non résident travaillant sur place n est autorisé pour les ED situées dans un logement secondaire, une chambre ou un immeuble d appartement. 6. Vrai. Toutes les entreprises à domicile situées sur un même terrain ont droit à leur enseigne respective. Aucune autre indication de la présence d une entreprise à domicile visible de la rue n est autorisée. Pour obtenir des renseignements sur les enseignes et les permis d enseigne, consultez le Règlement sur les enseignes (Règlement no ). 7. Vrai. Une exception est toutefois accordée pour le télémarketing et la vente par correspondance, qui sont autorisés dans la mesure où toute marchandise achetée est livrée ou postée directement au client. 8. Vrai. Les entreprises pour lesquelles la Ville d Ottawa exige un permis d exploitation (à ne pas confondre avec le permis d exercer une profession) ne sont généralement pas autorisées comme entreprises à domicile, sous réserve de quelques exceptions associées au zonage. En outre, ne sera tolérée aucune ED qui devient une nuisance en raison du bruit, des odeurs, du volume de circulation qu elle génère, etc. Règlements régissant les entreprises à domicile Les dispositions de zonage reproduites ci-dessous ont été approuvées par le Conseil municipal de la Ville d Ottawa et s insèrent dans le Règlement de zonage général, entré en vigueur le 25 juin Définitions : entreprise à domicile Une ou plusieurs entreprises exploitées par le résident à titre d utilisation secondaire et subordonnée à sa résidence ou à sa ferme, y compris une garderie à domicile. (homebased business) immeuble d appartements de faible hauteur Bâtiment à utilisation résidentielle d au maximum quatre étages comprenant au moins quatre logements principaux, autres que des habitations multifamiliales contiguës. (apartment dwelling, low rise) immeuble d appartements de moyenne à grande hauteur Bâtiment à utilisation résidentielle de plus de quatre étages comprenant au moins quatre logements principaux, autres que des habitations multifamiliales contiguës. (apartment dwelling, mid-high rise)

11 habitation/maison convertie Bâtiment à utilisation résidentielle modifié dans le but d y aménager au moins trois logements principaux. (converted dwelling) habitation isolée Bâtiment à utilisation résidentielle comprenant un seul logement principal (detached dwelling) duplex Bâtiment à utilisation résidentielle comprenant deux logements principaux superposés (duplex dwelling). habitation multifamiliale contiguë Bâtiment à utilisation résidentielle comprenant au moins trois logements principaux contigus et juxtaposés (multiple attached dwelling). habitation jumelée Bâtiment à utilisation résidentielle comprenant deux logements principaux contigus et juxtaposés; chaque habitation dispose d une façade de terrain, sauf si elle est située dans un complexe immobilier. (semi-detached dwelling) logement Unité résidentielle : i. contenant un ensemble autonome de pièces situées dans un bâtiment ou une construction, ii. utilisée ou conçue pour servir de résidence, iii. contenant une cuisine et un équipement sanitaire à l intention de ses occupants, iv. sans toutefois être abritée dans une maison mobile ni aucun type de véhicule. (dwelling unit) logement secondaire Unité d hébergement distincte, subordonnée et située dans le même bâtiment que le logement principal connexe, dont l aménagement n a pas pour effet de créer une habitation jumelée, un duplex, un triplex ou une maison convertie. (secondary dwelling unit) triplex Bâtiment à utilisation résidentielle originalement conçu et construit pour comprendre trois logements principaux superposés. (three-unit dwelling) chambre Une ou plusieurs pièces reliées servant d occupation résidentielle distincte et indépendante, mais non autonome, dont les occupants ont besoin d avoir accès à d autres parties du logement ou du bâtiment principal où sont mis à leur disposition des installations de cuisine ou de salle de bains ou un endroit où manger. (rooming unit) D autres définitions sont fournies dans le Règlem ent de zonage. Dispositions en matière d entreprises à domicile (article 127) Une entreprise à domicile est permise dans un logement, un logement secondaire ou une chambre dans une zone dans laquelle les utilisations résidentielles sont permises pourvu que l entreprise à domicile : a. ne soit pas une nuisance à cause du bruit, des odeurs, de la poussière, de la fumée, des vibrations, de la radiation, de l éblouissement, de la circulation ou du stationnement qu elle crée; b. ne soit pas un risque d incendie ou un danger pour le bâtiment ou pour la santé; c. n interfère pas avec les transmissions radiophoniques, télévisuelles ou de télécommunications; d. puisse être exploitée par un ou plusieurs résidents et e. que ses exploitants soient des résidents du logement, de la chambre ou du logement secondaire dans lequel l entreprise est dirigée, y compris durant les heures d activité de l entreprise. 2. Le nombre d entreprises n est pas limité, pourvu que la surface de plancher hors œuvre brute cumulative totale maximale précisée aux paragraphes 127(10) ou 128(3), suivant le cas, ne soit pas dépassée. 3. Nonobstant le nombre illimité d entreprises permises, au maximum un seul employé non résident est permis sur les lieux par logement principal.

12 4. Il est interdit d employer un membre du personnel qui ne réside pas sur les lieux d une entreprise à domicile située dans un logement secondaire, une chambre ou un logement dans un immeuble d appartements de faible hauteur ou un immeuble d appartements de moyenne à grande hauteur. 5. Au maximum un client peut être accueilli ou servi sur les lieux d une entreprise à domicile dans un logement principal en tout temps. 6. Aucun client ne peut être accueilli ou servi sur les lieux d une entreprise à domicile située dans un logement secondaire, une chambre, ou un logement dans un immeuble d appartements de faible hauteur ou un immeuble d appartements de moyenne à grande hauteur. 7. Lorsqu un stationnement est requis pour une entreprise à domicile, la place de stationnement peut être située dans l entrée de cour. 8. Tel que prévu dans le Règlement sur les enseignes permanentes sur les propriétés privées de la Ville d Ottawa, il ne peut y avoir une enseigne ou une indication de la présence d une entreprise à domicile visible de la rue autre qu une unique enseigne pour toutes les entreprises à domicile situées sur le lot. 9. Une entreprise à domicile ne peut comprendre un centre de distribution ou d approvisionnement dans ses locaux. 10. N importe quel nombre d entreprises à domicile est permis sur un lot sur lequel les utilisations résidentielles sont permises, que ce soit dans un logement, une chambre, un logement secondaire ou un garage attenant sur le lot, pourvu que : a. l s agit d un logement ou d un logement secondaire, la surface de plancher hors œuvre brute cumulative totale occupée par toutes les entreprises à domicile ne dépasse pas 25 % de celle du logement ou 28 m2, la plus importante des deux l emportant b. s il s agit d un garage attenant, la surface de plancher hors œuvre brute cumulative totale occupée par toutes les entreprises à domicile ne dépasse pas 54 m2, et que le stationnement requis pour le logement soit toujours légalement fourni sur le lot; c. s il s agit d une chambre, aucune limite dimensionnelle ne s applique, mais que l entreprise à domicile soit confinée entièrement dans la chambre et qu elle n empiète pas sur les aires communes dans le bâtiment et d. aux fins de l application des alinéas 127(10)a) et b), par surface cumulative totale on entend les surfaces combinées de toutes les entreprises à domicile dans le logement principal et le garage attenant, tandis que dans le cas d entreprises à domicile dans un logement secondaire, une surface cumulative totale maximale distincte s applique et non les surfaces combinées de toutes les entreprises à domicile dans le logement principal, le garage attenant et le logement secondaire. 11. Une entreprise d entreposage d automobiles, d autobus, de bateaux, de véhicules de plaisance ou de véhicules de tout autre type est expressément interdite. 12. L entreposage à l extérieur est interdit. 13. Lorsque l entreprise à domicile comprend la vente sur les lieux, il ne peut s y vendre que des articles fabriqués sur les lieux. Nonobstant ce qui précède, le télémarketing et la vente par correspondance sont permis pourvu que la marchandise soit livrée ou expédiée directement au client. 14. Les entreprises pour lesquelles il faut obtenir un permis d entreprise non professionnelle conformément aux Règlements sur les permis d entreprise de la Ville d Ottawa ne sont pas permises, à l exception des entreprises autorisées qui suivent : a. lectricien et d entrepreneur-électricien, b. d entrepreneur en plomberie, c. de chauffeurs de taxi et de limousine, mais non d intermédiaires, jusqu à un maximum de deux taxis ou limousines et d. de salon de coiffure, limité à deux fauteuils de coiffeur. 15. Rien dans le paragraphe 127(14) n empêche que les fonctions administratives et d entreposage à l intérieur pour les entreprises autorisées précitées soient effectuées dans une entreprise à domicile pourvu que ces fonctions soient conformes aux dispositions des paragraphes 127(1) à (13) inclusivement.

13 Entreprises à domicile dans les zones RU et AG (article 128) 128. Sur les lots zonés RU zone d espace rural ou AG zone agricole, d une superficie minimale de 0,8 ha, les dispositions suivantes additionnelles s appliquent à une entreprise à domicile : 1. Les dispositions des paragraphes 127(1), 127(2), 127(4) à (10) inclusivement et 127(13) à (15) inclusivement s appliquent. 2. Nonobstant le nombre illimité d entreprises permises, au maximum trois (3) employés non résidents sont permis sur les lieux par logement principal. 3. Les entreprises à domicile sont permises dans un logement, un logement secondaire, une chambre, un garage et un bâtiment accessoire jusqu à une surface de plancher cumulative totale maximale de 150 m2, excluant l entreposage à l extérieur connexe à l entreprise à domicile. 4. Le paragraphe 127(7) s applique avec toutes les modifications nécessaires. 5. Aux fins de l application du paragraphe 128(3), par surface de plancher cumulative totale maximale on entend les surfaces de plancher combinées de toutes les entreprises à domicile dans le logement principal, le garage et les bâtiments accessoires, tandis que dans le cas d entreprises à domicile dans un logement secondaire, une surface cumulative totale maximale distincte s applique et non les surfaces combinées de toutes les entreprises à domicile dans le logement principal, le garage, les bâtiments accessoires et le logement secondaire. Si elles sont situées dans un logement ou un logement secondaire, la surface de plancher cumulative totale maximale occupée par toutes les entreprises à domicile ne doit pas dépasser 25 % de la surface de plancher hors œuvre brute du logement. Si l entreprise à domicile est située dans une chambre, aucune limite de surface ne s applique, mais l entreprise doit être entièrement exploitée dans la chambre et non dans une aire commune du bâtiment. 6. Le paragraphe 127(2) s applique avec toutes les modifications nécessaires. 7. Outre les types d entreprises autorisées permises en vertu du paragraphe 127(14), les entreprises de déneigement, de pose de drains, de vente d antiquités et d entreposage d automobiles, d autobus, de bateaux et de véhicules de plaisance sont aussi permises, sous réserve des dispositions de l alinéa 127(1)f). 8. Les points de vente sont limités aux locaux à l intérieur de logements principaux et de bâtiments accessoires. 9. Aucune partie d un garage ou d un bâtiment accessoire utilisée pour une entreprise à domicile ne peut être située à moins de 10 m d une utilisation résidentielle sur un autre lot, ou de la ligne de lot latérale si le lot voisin n est pas occupé par une utilisation résidentielle. 10. L entreposage connexe à toutes les entreprises à domicile combinées peut occuper au maximum une surface de plancher cumulative totale équivalent à 5 % de la superficie du lot ou 100 m2, la moindre des deux l emportant. 11. L entreposage à l extérieur est permis seulement dans la cour arrière ou dans une cour latérale intérieure contiguë à la cour arrière. 12. L entreposage à l extérieur ne peut pas être situé à moins de 10 m d une ligne de lot latérale. 13. L entreposage à l extérieur doit être caché de la vue d une rue ou d une propriété contiguës par une cloison ou une clôture opaque d une hauteur minimale de 1,4 m. 14. L entreposage sur les lieux de produits chimiques dangereux ou d explosifs est interdit. 15. L entreposage à ciel ouvert ne peut donner lieu à la création d une cour de récupération. 16. Les dispositions de l article 126 s appliquent au stationnement de poids lourds. 17. Les dispositions de l article 127 s appliquent aux entreprises à domicile situées sur des lots dans une sous-zone EP dans laquelle une habitation est permise et non les dispositions de l article 128.

14 Dispositions en matière de garderies à domicile (article 129) 129. a. Une garderie à domicile pouvant accueillir jusqu à 5 personnes est permise à titre d entreprise à domicile dans un logement principal qui est une utilisation permise dans la zone dans laquelle il est situé. b. Une garderie à domicile permise en vertu des dispositions du paragraphe 129a) est assujettie aux dispositions de l article 127. c. Nonobstant les paragraphes 129b) et 127(2), une seule garderie à domicile est permise dans un logement principal. d. Nonobstant les paragraphes 127(1), 127(2) et 127(10), une garderie à domicile doit être située dans un logement principal. e. Une garderie de jour pouvant accueillir plus de 5 personnes n est pas permise à titre d entreprise à domicile.

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

Un chez nous entre nous

Un chez nous entre nous Un chez nous entre nous Les propriétaires récents et anciens sont aujourd hui confrontés à des défis similaires. Pour certains, le défi consiste à trouver un espace séparé pour des membres de leur famille

Plus en détail

Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme

Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme Grille d auto-évaluation Cette grille d auto-évaluation a pour objectifs : d améliorer la prestation touristique des entreprises agrotouristiques;

Plus en détail

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD Façon d utiliser le présent document Cet outil est fourni pour aider les candidats aspirant au titre de (CIM MD ) à évaluer la pertinence de leurs activités de formation continue en ce qui a trait aux

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

Northern Trust Company, Canada

Northern Trust Company, Canada Northern Trust Company, Canada Foire aux questions : Adresse : Question : Comment dois-je procéder pour effectuer un changement d adresse? Réponse : Veuillez compléter et signer notre formulaire de changement

Plus en détail

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections Garanties facultatives d assurance vie et DMA Bien connaître vos protections Protégez-vous et vos proches grâce aux garanties facultatives d assurance vie et de décès et mutilation accidentels. Voyez comment

Plus en détail

LES CRÉDITS D IMPÔT PROVINCIAL ET FÉDÉRAL POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS

LES CRÉDITS D IMPÔT PROVINCIAL ET FÉDÉRAL POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS LES CRÉDITS D IMPÔT POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS PROVINCIAL ET FÉDÉRAL QUE SONT CES CRÉDITS D IMPÔT? Les tableaux comparatifs qui suivent ont été préparés à partir des

Plus en détail

CORPORATIONS ASSOCIÉES

CORPORATIONS ASSOCIÉES BULLETIN N o HE 003 Publié en avril 2001 Révisé en janvier 2008 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE CORPORATIONS ASSOCIÉES Le but de ce bulletin est d aider

Plus en détail

Info TPS/TVH. Taxe de vente harmonisée Reventes d habitations neuves en Ontario et en Colombie-Britannique

Info TPS/TVH. Taxe de vente harmonisée Reventes d habitations neuves en Ontario et en Colombie-Britannique Info TPS/TVH GI-098 Mai 2011 Taxe de vente harmonisée Reventes d habitations neuves en Ontario et en Colombie-Britannique NOTE : Cette version remplace celle datée du mois d août 2010. Les gouvernements

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la planification financière 1 planification financière ISSD-043(1)-05-10 Préparer un plan financier est une façon de prendre en main votre avenir

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire sur le profil d investisseur Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire 1. Quand aurez-vous besoin de toucher à ce portefeuille de placement,

Plus en détail

Demande d inscription

Demande d inscription Demande d inscription Le guide fournit les explications et la marche à suivre ligne par ligne. Toute demande d inscription incomplète (par exemple une demande non signée, une demande sans procuration)

Plus en détail

Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée

Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée Aperçu Le présent guide décrit comment utiliser Mon profil RH, un outil qui vous permet de consulter vos renseignements personnels et l information relative

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

PROGRAMME AGRI-MARKETING. Formulaire de demande 2009-2010

PROGRAMME AGRI-MARKETING. Formulaire de demande 2009-2010 PROGRAMME AGRI-MARKETING Formulaire de demande 2009-2010 6 avril 2009 1 Demande de financement pour 2009-2010 TABLE DES MATIÈRES A Coordonnées du demandeur et du représentant autorisé.. B Organisations

Plus en détail

MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 37 et 38)

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels Stéphane a 40 ans et il touche une rémunération nette de 125 000 $ par année. Il est sur le point de devenir allergique au latex......ce qui lui coûtera plus de 4,5 millions de dollars. Police Protection

Plus en détail

Règlement des quotas et du contingentement (RQC)

Règlement des quotas et du contingentement (RQC) Règlement des quotas et du contingentement (RQC) VADEMECUM Août 2009 Table des matières 1. Introduction Page 4 2. Périmètre Page 5 3. Définitions: Résidences principales (RP) Résidences secondaires (RS)

Plus en détail

Guide de déclaration

Guide de déclaration Enquête sur les loyers commerciaux Division des prix à la production Guide de déclaration Le présent guide a été conçu pour vous aider à participer à l Enquête sur les loyers commerciaux. Si vous avez

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE Mise en garde À jour au 21 janvier 2013, cette foire aux questions a été préparée uniquement à des fins d information. Son contenu est toutefois sujet à modification d ici l implantation du régime le 1

Plus en détail

Guide d adhésion. Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective

Guide d adhésion. Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective Guide d adhésion Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective 2 sommaire Vue d ensemble du régime 3 Les 5 décisions importantes 3 Modifier ses choix 4 Choix de protection

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH)

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Volet Soutien de l emploi du POSPH : Comment se préparer à travailler, trouver un emploi et Le volet Soutien de l emploi du POSPH peut vous

Plus en détail

Demande d inscription

Demande d inscription Demande d inscription Le guide fournit les explications et la marche à suivre ligne par ligne. Toute demande d inscription incomplète (par exemple une demande non signée) perd sa priorité de traitement.

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014 CMC MARKETS UK PLC et CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation Decembre 2014 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société autorisée et réglementée par la Financial

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés L identification de votre système En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. Interprétation «administrateur indépendant» désigne un administrateur qui n entretient pas avec la Compagnie ou avec une entité reliée,

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les propriétaires d entreprise

Police Protection Niveau de vie pour les propriétaires d entreprise Paul a 38 ans et il touche une rémunération nette de 60 000 $ par année. Il est sur le point de tomber et de subir une blessure grave au cou ainsi que de devoir se retirer des affaires cette blessure lui

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS Les prêts de l IAF à l intention des immigrants aident à défrayer le coût des cours et des examens pour qu ils puissent faire au Canada le travail qu ils faisaient

Plus en détail

Comment s y prendre? Questions fréquemment posées

Comment s y prendre? Questions fréquemment posées Comment s y prendre? Questions fréquemment posées 80 Aberdeen Street, Suite 100 Ottawa, Ontario K1S 5R5 613-828-6274 ext. 253 www.entrepreneurship.ocri.ca 1. Dois-je «enregistrer» mon entreprise? Réponse

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Groupe Industrielle Alliance www.inalco.com Table des matières Page 2 Introduction 1 Page 3 Avantages du régime 2 Page

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Programme canadien d options pour les familles agricoles (Options) ÉQUIVALENTS. Évaluation de l exploitation agricole

Programme canadien d options pour les familles agricoles (Options) ÉQUIVALENTS. Évaluation de l exploitation agricole Programme canadien d options pour les familles agricoles (Options) ÉQUIVALENTS Évaluation de l exploitation agricole Dernière mise à jour : le 3 novembre, 2006 Le Programme canadien d options pour les

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie

Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie Un produit simple et commode, qui réunit protection d assurance vie et placements fiscalement avantageux Assurance vie universelle

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR ENREGISTRER UN NOM COMMERCIAL

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR ENREGISTRER UN NOM COMMERCIAL Tout ce qu'il faut savoir pour enregistrer un nom commercial Dois-je enregistrer le nom de mon entreprise? Dois-je enregistrer un nom commercial ou constituer mon entreprise en société? Comment puis-je

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

Répertoire des banques de renseignements personnels

Répertoire des banques de renseignements personnels Répertoire des banques de renseignements personnels L inclusion d un dossier dans le Répertoire des banques de renseignements personnels du Centre régional de santé de North Bay ne signifie pas pour autant

Plus en détail

Le petit guide à l intention des usagers

Le petit guide à l intention des usagers Le petit guide à l intention des usagers Clés en main 251-2 rue Pointe-Gatineau Gatineau, Québec J8T 2C8 Tél : 819 568-2442 Page 10 Page 3 L OFFICE MUNICIPAL D HABITATION (819) 568-0033 Changement de coordonnées

Plus en détail

Valorisation du capital humain, Une façon d accroître son revenu

Valorisation du capital humain, Une façon d accroître son revenu Fiche technique 1.1 Étude de faisabilité page 1 Nous savons qu il y a une abondance de connaissances et de savoir-faire à la portée de chaque communauté agricole, agroalimentaire et rurale franco-ontarienne.

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Lignes directrices 2014

Lignes directrices 2014 Lignes directrices 2014 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise. www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS

LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS Nota : En tant que demandeur pour un projet d immobilisations, vous devez remplir

Plus en détail

MODULE 4 - Exploitation

MODULE 4 - Exploitation - Introduction 54 Résultats visés... 54 Compétences en recherche 55 Notes à l intention du formateur 56 Production 57 Stocks... 57 Planification 59 Frais d administration. 59 Ressources humaines.. 60 Distribution

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers GUIDE DE PRÉSENTATION PORTANT SUR LA CONFORMITÉ D UNE CESSION D ENTREPRISE PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC Mars 2008 Autorité des marchés financiers Ce document a été produit par la Surintendance

Plus en détail

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion ~ ~ Superviser la gestion de l entreprise et des affaires de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Nous assurons la surveillance nécessaire

Plus en détail

Personnalisez votre. régime d assurance collective. avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière

Personnalisez votre. régime d assurance collective. avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière Personnalisez votre régime d assurance collective avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière Quels sont les frais admissibles? Les CDFS comportent une foule de frais

Plus en détail

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC Termes et conditions et formulaires d inscription 1. APERÇU Le programme incitatif pour les firmes de négociation pour compte

Plus en détail

La déclaration des parents»

La déclaration des parents» La déclaration des parents» Vous pouvez remplir votre déclaration dans Internet! Rendez-vous sur notre site (www.afe.gouv.qc.ca) et cliquez sur Votre dossier en direct! Ce que vous devez savoir avant de

Plus en détail

Dossier de candidature du partenaire de formation

Dossier de candidature du partenaire de formation Dossier de candidature du partenaire de formation INTERNE Mars 2010 1.877.356.3226 www.croixrouge.ca DOSSIER DE CANDIDATURE DU PARTENAIRE DE FORMATION INTERNE Qu est-ce qu un partenaire de formation de

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

SERVICES DE COMPTABILITÉ

SERVICES DE COMPTABILITÉ BULLETIN N O 057 Publié en avril 2004 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL SERVICES DE COMPTABILITÉ Ce bulletin et les questions et réponses annexées explique l application de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Guide de l employeur sur les prestations d invalidité

Guide de l employeur sur les prestations d invalidité Assurance invalidité Guide de l employeur sur les prestations d invalidité À propos de Co -operators En 1945, des cultivateurs de blé de la Saskatchewan mettaient sur pied une coopérative d assurance,

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Passif à court terme : Tout compte, dette ou taxe payable dans l année.

Passif à court terme : Tout compte, dette ou taxe payable dans l année. Bilan Voici quelques points à retenir lorsque vous établissez votre bilan : Actifs à court terme : Les liquidités et les instruments qui seront convertis en espèces durant l année, dont les fonds en caisse,

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY Avant toute autre démarche, il faut avoir un «business plan» (projet professionnel) solide et bien conçu. Pour cela, il vous suffit de suivre les instructions ci-dessous :

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

Sommaire. Partie 1. Devenir photographe indépendant : les démarches administratives... 19

Sommaire. Partie 1. Devenir photographe indépendant : les démarches administratives... 19 Sommaire Introduction.............................................. 11 Les revenus de l activité professionnelle..................... 12 Quel statut pour quels revenus?........................... 12 Comment

Plus en détail

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Exercice de la profession d ergothérapeute Q. Qu est-ce que l exercice de la profession pour l Ordre? R. L Ordre définit

Plus en détail

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

Changements touchant le Régime de pensions du Canada

Changements touchant le Régime de pensions du Canada RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Changements touchant le Régime de pensions du Canada Le gouvernement du Canada apporte des changements au Régime de pensions du Canada (RPC) pour mieux tenir compte des choix

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

Valider son idée d affaires

Valider son idée d affaires Valider son idée d affaires Avez-vous ce qu il faut pour être entrepreneur? Votre projet tient-il la route? Atelier de réflexion pour le démarrage d une entreprise offert par: Information CLD de Lotbinière

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Ressources humaines Epreuves

Ressources humaines Epreuves Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Ressources humaines Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

1. La présente demande ne vise que les résidants de la Colombie-Britannique, de l Ontario et du Québec.

1. La présente demande ne vise que les résidants de la Colombie-Britannique, de l Ontario et du Québec. 1 AVANT DE COMMENCER Information et conseils importants à propos de la présente demande : 1. La présente demande ne vise que les résidants de la Colombie-Britannique, de l Ontario et du Québec. 2. La réglementation

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - J ai travaillé

Plus en détail

Services de liquidateur. Alléger le fardeau

Services de liquidateur. Alléger le fardeau Services de liquidateur Alléger le fardeau C est un honneur d être désigné liquidateur*. Mais c est également une lourde responsabilité. Les questions juridiques, fiscales et administratives peuvent rendre

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail