Définir l observa0onl

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définir l observa0onl"

Transcription

1

2 Définir l observa0onl Observer est une démarche active. C est l action de voir, de considérer avec attention, de noter des comportements afin de mieux connaître et comprendre. C est un ensemble de techniques pour recueillir et noter des données qui sont significatives. L observation est la base de toute action éducative.

3 Observa0on et Évalua0on... Même chose? Observation : Recueillir des données Deux concepts différents Évaluation : Interpréter des données (donner un sens)

4 Observa0on et Évalua0on... Même chose? Observation : Deux concepts différents (suite ) Recueillir des données Utilisation d outils de compilation (p. ex., grille de développement)

5 Observa0on et Évalua0on... Même chose? Évaluation : Deux concepts différents (suite ) Interpréter des données (donner un sens) Variété de stratégies Analyse critique Auto- évaluation Jeux de rôle Journal de bord Outils visuels Source: Ministère de l Éducation Document d appui en évaluation, Cycle Préparatoire, 2007.

6 Buts de l observa0on But général Mieux comprendre l enfant, le programme et soi- même.

7 Buts de l observa0on Buts spécifiques pour l enfant Respect et compréhension tout au long de son développement. Réponse à ses besoins. Partenariat et communication entre maison et école.

8 U0lisa0on des données recueillies lors de l observa0on Pour l équipe pédagogique Déterminer où l enfant se situe dans son développement Déceler ses forces et ses difficultés. Comprendre et voir l enfant dans toutes les situations. Permettre de mieux répondre aux besoins des enfants. Prendre conscience de leur rôle auprès de l enfant. Ajuster les interventions pédagogiques. Favoriser le partenariat école- maison. Répartir les tâches de façon équilibrée. Trouver des réponses à ses questions.

9 U0lisa0on des données recueillies lors de l observa0on Pour l équipe pédagogique (suite ) Faire preuve d objectivité. Avoir une image dépouillée de jugements, de préjugés ou d idées préconçues Prendre conscience de ses propres valeurs et ses préjugés. Comprendre la fonction d un comportement. Identifier le style d apprentissage des enfants. Identifier les moments d apprentissage.

10 U0lisa0on des données recueillies lors de l observa0on Pour le programme Ajuster le programme éducatif en fonction des besoins des enfants. Améliorer l aménagement du lieu physique. Trouver des solutions aux problèmes quotidiens. Miser sur les forces de chaque personne de l équipe pédagogique. Contribuer à l évaluation des apprentissages des enfants.

11 Lien entre l observa0on et le programme d appren0ssage... Attente Utiliser les notions de base du système de numération et démontrer sa compréhension du sens du nombre Contenu Réciter les nombres jusqu à 30 Manifestation d apprentissage «J ai compté cinq tranches de pommes, une pour chaque enfant». Interaction L équipe pédagogique travaille avec un petit groupe d enfants pour compter des autos miniatures.

12 Connaître les objec0fs de ses observa0ons Pourquoi j observe? L observation ciblée Moment ou comportement spécifique L hypothèse Valider une hypothèse formulée La problématique Régler un problème

13 Méthodes d observa0on L observation libre Observation générale non planifiée Ne nécessite aucune préparation. Utilisée pour donner des pistes d éléments à investiguer. Utilisée pour noter des données dans le carnet de notes ou le portfolio.

14 Méthodes d observa0on L observation participante S intégrer au groupe afin de recueillir des données. S impliquer dans le jeu. L observation non participante Prendre du recul et observer sans s impliquer.

15 Méthodes d observa0on L observation continue Déterminer une période d observation. Permet de dresser un portrait global et de dresser des fréquences.

16 Méthodes d observa0on L observation par échantillonnage Cibler un comportement à observer à des moments précis.

17 Méthodes d observa0on L observation assistée Utilisation d un outil pour recueillir des données.

18 Méthodes d observa0on L observation provoquée Placer le sujet devant une épreuve afin de recueillir des données.

19 Méthodes d observa0on Observation indirecte Recueillir de l information d une tierce personne. Le parent est un partenaire clé dans la cueillette de données. Favoriser l implication du parent. Amener le parent à accompagner l enfant dans son apprentissage.

20 Obstacles à l observa0onl Trois types d obstacles : Obstacles reliés à l observateurl Obstacles reliés à l enfantl Obstacles reliés à l environnement ou au programme

21 Obstacles à l observa0onl Les obstacles reliés à l observateur Personnalité Croyances et préjugés Temps écoulé entre observation et rédaction Planification inefficace Incompréhension partielle du développement de l enfant Répartition inéquitable des tâches ou manque de communication au sein l équipe pédagogique

22 Obstacles à l observa0onl Les obstacles reliés à l enfant Absences fréquentes Troubles de santé Intérêt de l enfant Comportement de l enfant Personnalité de l enfant L enfant se sent observé

23 Obstacles à l observa0onl Les obstacles reliés au programme Durée et forme de l activité Objectifs non réalistes Manque de temps

24 Une bonne observa0on dépend de La connaissance du développement de l enfant. Une bonne répartition des tâches (travail d équipe) et une bonne planification. Le choix d endroits stratégiques et de moments propices.

25 La planifica0on de l observa0on Outil indispensable Meilleure gestion du temps Minimise les impacts des obstacles anticipés Permet la préparation d alternatives Favorise le travail d équipe

26 La planifica0on de l observa0on Quatre questions centrales Qui? Quel enfant, quels enfants Quand? Moments propices Quoi? Aspects de développement ou éléments à observer Comment? Quel outil sera utilisé, quels outils seront utilisés?

27 La prise de notes La prise de notes est essentielle afin de conserver toute information importante.

28 La prise de notes Méthodes de prise de notes Compilatoire p. ex. : Compte jusqu à 20 Dévie de 5 cm lors du découpage de lignes courbes Fonctionnelle p. ex. : Éducation physique Tient sur un un pied 10 secondes Français Identifie mots qui riment Développement personnel et social Attend son tour avec un rappel

29 La prise de notes Méthodes de prise de notes Phrases- Formules Jérémie dit : donne- moi crayon svp Arborescente Demande à Émile un tour Développement personnel et social Demande un c âlin à l éduc atrice ou à l enseignante Attend son tour pendant le jeu coopératif

30 La prise de notes Stratégies pour une prise de notes efficace Avoir un carnet et un crayon à proximité en tout temps Note en début de journée les détails techniques Utiliser des pictogrammes et des dessins Mettre un X à côté d une compétence qui se manifeste régulièrement Écrire des phrases courtes ou des mots clés Préparer les outils à l avance Répartir les tâches clairement en équipe

31 La mémoire et l observa0on La mémoire, c est

32 La mémoire et l observa0on Importance de la mémoire Description et rédaction de faits réels Permet un ajustement Mise en pratique des concepts Permet de faire des liens

33 Le carnet de notes (journal de bord) Outil utilisé afin de noter de l information pertinente sur le groupe d enfants Dynamique Contexte Présences Incidents Information à partager aux parents Outil de communication pour l équipe pédagogique

34 L agenda Outil de communication entre l école et la maison. Outil important Attention à l information que l on écrit! Formuler des propos de manière positive et proactive!

35 La descrip0on à thème Outil utilisé afin de noter de l information sur un thème précis Doit comprendre les détails techniques. Peut être rédigé en style télégraphique. Contenu doit correspondre au thème choisi.

36 La grille d éd échan0llonnage Outil utilisé par l équipe pédagogique afin de noter des observations à des moments précis, des fréquences ou des intervalles. Doit comprendre des détails techniques. Souvent utile pour noter des comportements spécifiques ou des intérêts marqués pour un type d activités.

37 La grille de développement Outil utilisé afin de situer l enfant dans toutes ses sphères de développement. Doit comprendre toutes les habiletés d âge en âge. Doit vérifier les compétences, 6 mois avant et 6 mois après l âge chronologique de l enfant. Utilisé pour rédiger le rapport d observation et définir des objectifs. Se complète à l aide de d autres outils, entre autres la liste à cocher.

38 La liste à cocher Outil utilisé pour observer l enfant lors d une routine précise et de le situer dans toutes les sphères de son développement Version plus courte de la grille de développement (et utilisée pour compléter celle- ci).

39 Le porkolio Outil utilisé afin de suivre les progrès de l enfant et de compiler ses réalisations au cours de l année. Comprend des photos; Comprend des productions de l enfant; Comprend des anecdotes de situations particulières (positives!!!); L équipe pédagogique détermine le contenu; Le portfolio est remis au parent une fois complété.

40 L observa0on de groupe Différences entre observation de groupe et observation d un individu?

41 L observa0on de groupe Permet de : Saisir la dynamique du groupe Observer les interactions- socialisation Situer le groupe au niveau du développement Identifier les forces, intérêts et limites du groupe (profil de classe) Recueillir plus d information en moins de temps

42 Analyse et interpréta0on des données Analyse Traitement des données afin de pouvoir les interpréter 1) Regrouper les données 2) Choisir un moyen d analyse sphères de développement ou constantes et contrastes ou ressemblances et différences

43 Analyse et interpréta0on des données Interprétation Donner un sens aux données recueillies.

44 Formuler des objec0fs Utiliser des verbes d action qui décrivent ce que l enfant sera capable d accomplir Objectif doit être rédigé en termes MESURABLES ET OBSERVABLES

45 Formuler des objec0fs Un bon objectif est Spécifique Mesurable Atteignable Réaliste Temporel Simple

46 Exercice Trouvez les erreurs! Développer la motricité fine Favoriser la créativité Reconnaître les lettres Encourager l autonomie

47 Formuler des objec0fs Permet d élaborer une programmation qui répond aux intérêts et aux besoins des enfants. Permet de choisir et de pratiquer des interventions appropriées. Permet de guider l action de l équipe pédagogique

48 Conclusion Période de questions

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014

Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014 Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014 Hélène Buisson Attachée de coopération pour le français Institut français de Russie 22 ème séminaire

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION 2014-2015

CYCLE DE FORMATION 2014-2015 Intitulé de la formation Intervenir au quotidien auprès de personnes avec autisme Public Parents d enfants présentant un trouble du spectre autistique ; professionnels intervenant auprès de personnes présentant

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ En tenant compte des préférences de

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

BIM-FGA : des outils appropriés pour l'évaluation en formation de base commune (FBC)

BIM-FGA : des outils appropriés pour l'évaluation en formation de base commune (FBC) BIM-FGA : des outils appropriés pour l'évaluation en formation de base commune (FBC) Par : Joanne Dumont Commission scolaire de Laval Jacinthe Parent et Claire Soucy Direction des Services pédagogiques

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

LPC Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome

LPC Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome P Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome Vous trouverez un exemple de progressivité des contenus d enseignement à investir pour permettre de maîtriser cette compétences. a

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Démarche de planification École Joseph-Charbonneau

Démarche de planification École Joseph-Charbonneau Démarche de planification École Joseph-Charbonneau Directrice Louise Paquette Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement en vigueur

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Technologie du dessin industriel

Technologie du dessin industriel Technologie du dessin industriel Compétences fondamentales RAG F1 Communication technique : Communiquer les idées et dessins techniques de façon efficace et appropriée. Résultat(s) d apprentissage spécifique(s)

Plus en détail

La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation

La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation + La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation Jean-Michel DUCROT http://insuf-fle.hautetfort.com/ + Le CECRL et la pédagogie de projet n Le CECRL met en avant l approche actionnelle où la

Plus en détail

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE Outil de planification du soutien pédagogique Nom de l élève : Année d études : École : Date de naissance : Date : DOMAINE FORCES BESOINS A B C Cocher une catégorie* FONCTIONNEMENT

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

La gestion de projet

La gestion de projet K E K σ C D C C O N S U L T A N T S rue Hugi 3 CH 2502 Biel Bienne Tél: +41 32 325 19 25 Fax: +41 32 325 19 29 e-mail: kessler@kek.ch www.kek.ch La gestion de projet Sommaire 1 Le concept de «projet» 1

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

(document de soutien)

(document de soutien) Considérations pour établir les mesures d adaptation à mettre en place en situation d évaluation (document de soutien) Mai 2011 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Direction de l adaptation

Plus en détail

PROJET DE STAGE I et II

PROJET DE STAGE I et II PROJET DE STAGE I et II Le projet de stage demandé dans le cadre du stage de formation pratique I comprend 10 pages et celui du stage de formation pratique II comprend 12 pages. Ce nombre de page inclut

Plus en détail

Le projet Un bon départ

Le projet Un bon départ Le projet Un bon départ Une expérience pratique de dépistage dans les milieux préscolaires Caroline Girard, intervenante responsable du projet Communication présentée dans le cadre du 36e congrès annuel

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

ARTS ET STYLES 2 : DE L ANTIQUITÉ À LA RENAISSANCE ARTS ET STYLES 3 : DE LOUIS XIII AU DÉBUT DU XX E SIÈCLE

ARTS ET STYLES 2 : DE L ANTIQUITÉ À LA RENAISSANCE ARTS ET STYLES 3 : DE LOUIS XIII AU DÉBUT DU XX E SIÈCLE DESCRIPTION DES COURS FORMATION SPÉCIFIQUE DESIGN D INTÉRIEUR Pour une description du programme d études (objectifs, conditions d admission, préalables des différents cours, etc.), consultez l annuaire,

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Grille d évaluation des comportements en stage

Grille d évaluation des comportements en stage Programme : Session : Nom du stagiaire : Grille d évaluation des comportements en stage Entreprise / Organisation : Nom du superviseur de stage : Fonction / Titre : Évaluation du stagiaire (cochez) : Préliminaire

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

Lot 5 - Anglais de la relation Client Blended (présentiel/classe virtuelle)

Lot 5 - Anglais de la relation Client Blended (présentiel/classe virtuelle) ORGANISME FORMMAN FRANCE 11, rue de Malte 75011 PARIS Tél. : 01 47 39 02 02 Contact : Manouchka SEBASTIEN m.sebastien@formmanfrance.com PUBLICS CONCERNÉS Tout salarié de la Branche PRÉ-REQUIS Niveau intermédiaire

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Introduction Ce guide vous aidera à élaborer et à rédiger des objectifs d apprentissage «SMART». Un objectif d apprentissage énonce ce que vous souhaitez apprendre

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 Ce qui a changé... 1- Dans les démarches et les modes de travail...

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

Pyramid Educational Consultant PECS France

Pyramid Educational Consultant PECS France Formations à la méthode PECS (Système de communication par échange d images) Et ABA Fonctionnel (L Approche Pyramidale de l Education) Pyramid Educational Consultant PECS France Du lundi 3 au vendredi

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Catalogue de prestations 2013

Catalogue de prestations 2013 Catalogue de prestations 2013 Synthèse de l offre du catalogue de l Association MetaFor pour l année 2013. Sommaire Affirmation de soi Bilan & orientation Coaching Comment rebondir en situation de crise

Plus en détail

L accompagnement des enseignants en formation professionnelle. Objectifs. enseignants. ! Présentation de résultats de la rechercheaction

L accompagnement des enseignants en formation professionnelle. Objectifs. enseignants. ! Présentation de résultats de la rechercheaction L accompagnement des enseignants en formation professionnelle 5 e congrès biennal du CQJDC 24 avril 2014 Nancy Gaudreau, Ph. D. Geneviève Carrier, B. Ed. Kathleen C. Durand, B. Erg. Objectifs! Présentation

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE Construire une formation pédagogique c est : Considérer L origine. Le public ciblé La forme Les objectifs Le rôle du formateur L andragogie Choisir

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

Plan de réussite 2009-2010

Plan de réussite 2009-2010 Plan de réussite 2009-2010 Orientation 1 : Respecter davantage les rythmes d apprentissage des élèves pour réaliser la mission d Instruire les élèves. Objectif 1 : Réduire de 10% le nombre d élèves de

Plus en détail

Collecte de données d enquête pour l évaluation d impactd

Collecte de données d enquête pour l évaluation d impactd Collecte de données d enquête pour l évaluation d impactd Sarah Hughes Directeur de sondages sr. Projets internationaux NORC Université de Chicago 15 janvier 2008 Hypothèses de la présentation Nous envisageons

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet Projet : La découverte du ver à soie Résumé du projet Exploration des différentes étapes de la vie du ver à soie, de la chenille au papillon, en finissant avec la ponte des oeufs (cycle de vie complet).

Plus en détail

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Durée : 11 jours (soit 77h00) FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Le public : Nouveau manager d unité technique, commerciale, ou administrative ou manager d

Plus en détail

LA DEMARCHE PLAN D ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISE EN RESEAU (PARI)

LA DEMARCHE PLAN D ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISE EN RESEAU (PARI) LA DEMARCHE PLAN D ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISE EN RESEAU (PARI) Blanco Pilar Ferraro Marcellina L Historique Mandats du Conseil de Direction 2002-2003 Objectif opérationnel: «Mettre M en place une démarche

Plus en détail

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant.

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant. Éléments d écriture Idée Les idées servent de point de départ à l écriture et elles comportent à la fois le sujet choisi et l intention de l auteur. Elles doivent : être exprimées clairement; être précises;

Plus en détail

HABILETÉS SOCIALES à l école. Emmanuelle CHAMBRES COLLOQUE NATIONAL AUTISME- PLURADYS Dijon 3 Avril 2015

HABILETÉS SOCIALES à l école. Emmanuelle CHAMBRES COLLOQUE NATIONAL AUTISME- PLURADYS Dijon 3 Avril 2015 HABILETÉS SOCIALES à l école Emmanuelle CHAMBRES COLLOQUE NATIONAL AUTISME- PLURADYS Dijon 3 Avril 2015 PRÉSENTATIONS Cabinet de Psychologie- Riom 63 LES HABILETÉS SOCIALES: DÉFINITION «Il s agit d un

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

PROGRAMME LE BILAN DE COMPETENCES

PROGRAMME LE BILAN DE COMPETENCES PROGRAMME LE BILAN DE COMPETENCES 1 SOMMAIRE 1. Notre Posture 2. Les Phases du Bilan - Phase Préliminaire - Phase d Investigation - Phase de Conclusion 3. Tests, Outils d Investigation de la Personnalité,

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

En lien avec les outils de référence du développement des enfants «À Tout Petits Pas» (0-18 mois) et «À Petits Pas» (18-48 mois) de CASIOPE

En lien avec les outils de référence du développement des enfants «À Tout Petits Pas» (0-18 mois) et «À Petits Pas» (18-48 mois) de CASIOPE Journal de bord «À Petits Pas» Outil de communication quotidienne entre parents et éducatrices Nom de l enfant : Milieu : En lien avec les outils de référence du développement des enfants «À Tout Petits

Plus en détail

Planification d'un scénario pédagogique Présentation générale

Planification d'un scénario pédagogique Présentation générale Planification d'un scénario pédagogique Présentation générale Titre: Mon album de classe But et description générale: Dans le but de conserver un souvenir de leur classe de 1 re année, les élèves réaliseront

Plus en détail

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET CONSIGNES Lisez la liste des éléments dans le tableau ci-dessous. Examinez le cadre de planification de votre projet. Indiquez quels éléments de

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Accompagner un changement orienté

Accompagner un changement orienté Accompagner un changement orienté Quelles compétences développer? Mai 2011 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 Louise.lafortune@uqtr.ca Contenu Introduction

Plus en détail

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire Rapport d évaluation du stage probatoire RART D ÉVALUATIN Grilles d évaluation des compétences et fiche d observations Bilan des compétences Règle de décision nseignante ou enseignant : École ou centre

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320) REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320) CHEF(FE) DE PROJETS EN COMMUNICATION TITRE CERTIFIE AU RNCP - CODE NSF : 320 REFERENTIEL D ACTIVITES

Plus en détail

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation A- Raison d être Connaître et préparer une relève adéquate ; Mesurer la contribution de chaque employé à l organisation Pouvoir

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 10 Le projet de formation en alternance travail-études constitue l outil qui concrétise le partenariat éducatif entre l établissement scolaire

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

UNITÉ D ENSEIGNEMENT

UNITÉ D ENSEIGNEMENT UNITÉ D ENSEIGNEMENT Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Investir de l argent Les principes de base de l investissement Français Mathématiques Le projet

Plus en détail

Note de cours de Méthodes Quantitatives 360-300-RE. Éric Brunelle et Josée Riverin

Note de cours de Méthodes Quantitatives 360-300-RE. Éric Brunelle et Josée Riverin Note de cours de Méthodes Quantitatives 360-300-RE Éric Brunelle et Josée Riverin Table des matières Chapitre 1. Méthodes scientifiques en sciences humaines 1 1. Introduction 1 2. La méthode scientifique

Plus en détail

Description des cours TBU

Description des cours TBU des cours TBU 201-213-RO - Mathématiques appliquées au travail de bureau Le cours Mathématiques appliquées au travail de bureau (201-213-RO) permet de développer les habiletés requises pour résoudre des

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

LES DORIDES 1 rue Eugène VARLIN 44000 Nantes arrêt GARE MARITIME

LES DORIDES 1 rue Eugène VARLIN 44000 Nantes arrêt GARE MARITIME Apprendre à mieux travailler avec la diversité des personnalités pour de meilleures compétences dans les relations professionnelles, plus efficaces et collaboratives. Contexte : D un côté, nous sommes

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail