Guide Questionnaire d analyse. Préparé par : Jean-Pierre Brisebois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide Questionnaire d analyse. Préparé par : Jean-Pierre Brisebois"

Transcription

1 Guide Questionnaire d analyse Préparé par : Jean-Pierre Brisebois Le 19 février

2 Contenu I) Introduction. p.3 II) Conseils pratiques p.4 III) Lexique. p.12 IV) Diagramme.. p.15 Annexe - 1 : Tableau d équivalence p.16 Note : La terminologie utilisée dans ce document désigne tant le masculin que le féminin. 2

3 Guide Questionnaire d analyse Voici quelques conseils pratiques se rapportant à la préparation de votre questionnaire d analyse I) Introduction Ce guide intitulé Guide Questionnaire d analyse a pour but de vous assister dans la préparation de votre questionnaire d analyse de votre poste. Il contient un lexique (exemples de verbes d action) favorisant le choix de verbes précis et significatifs qui permettront d étaler plus fidèlement la portée et les responsabilités propres à votre poste. Le questionnaire d analyse permettra de recueillir le maximum de données pertinentes qui serviront éventuellement à la rédaction de votre description de poste. Dans le cadre de cet exercice de mise à jour des descriptions de poste, l École a retenu les services de ressources expérimentées qui effectueront la rédaction des descriptions de postes, et ce, à partir des questionnaires d analyse préparés conjointement par les titulaires de poste et par leur supérieur immédiat. Cette approche structurée devrait permettre un traitement systématique et objectif des données recueillies ainsi qu une approche et un style uniforme dans la rédaction des descriptions de postes. Lorsque complétée, votre description de poste sera utilisée par le service des ressources humaines et par les gestionnaires pour des fins d organisation du travail, d encadrement, de dotation (affichages de postes), d évaluation des emplois et de rémunération (en fonction d une juste valeur du poste établie selon une méthode d évaluation fiable et rigoureuse) et de comparaisons internes et externes. 3

4 II) Conseils pratiques Vous constaterez que le questionnaire d analyse que nous proposons diffère, dans sa structure et son format, des descriptions de tâches traditionnelles. En effet, il importe de faire ressortir les responsabilités principales et les moyens essentiels utilisés par le titulaire pour fournir les résultats attendus. Aussi, en complétant votre questionnaire d analyse, ne vous inquiétez pas de ne pas y trouver toutes les tâches ou activités à accomplir, cherchez plutôt les éléments de votre poste qui font appel à vos compétences et à votre expérience acquise. Voici donc quelques conseils pratiques se rapportant aux sections correspondantes de votre questionnaire d analyse (Partie I à VI) Au sujet du questionnaire d analyse ( p.1 ) Le présent questionnaire a été conçu pour recueillir de l'information sur les emplois occupés par les gestionnaires et les professionnels de l'école Polytechnique de Montréal. Ce questionnaire d analyse servira à produire une description de poste concise et représentative, et celle-ci permettra de mesurer la juste valeur du votre poste à partir d une méthode d évaluation fiable et rigoureuse. La méthode d évaluation Hay a été retenue par l École Polytechnique. Cette méthode est une forme de comparaison de facteurs dont se servent des centaines d entreprises pour évaluer leurs postes, qu il s agisse de postes de soutien technique ou de bureau, de métiers, de postes spécialisés, de professionnels, de cadres et d exécutifs. Plusieurs universités canadiennes et québécoises utilisent la méthode Hay depuis plusieurs années. Les quatre facteurs principaux utilisés par la méthode Hay sont : La compétence : Ce facteur mesure l ensemble des aptitudes et connaissances qui, indépendamment de leur mode d acquisition, permettent au titulaire de donner un rendement satisfaisant. L initiatrice créatrice : Ce facteur mesure la réflexion nécessaire pour traiter les problèmes inhérents à un poste La finalité : Ce facteur mesure le degré relatif d influence du poste sur les résultats finals de l entreprise ou d une unité au sein de l entreprise. Les conditions de travail : Ce facteur reconnaît et mesure le niveau d inconvénients significatifs que l on retrouve dans certains postes. Ces quatre facteurs principaux sont respectivement accompagnés de douze (12) dimensions connexes qui furent intégrées à votre Questionnaire d analyse. 4

5 L ensemble de ces facteurs et dimensions connexes seront évalués, comparés et validés à partir d approches et de techniques éprouvées, par un comité d évaluation dûment formé à la méthode Hay. Finalement, la méthode retenue satisfait pleinement aux exigences imposées par la Loi sur l équité salariale du Québec. Il est important de comprendre que le questionnaire porte sur les exigences de votre poste et non sur vous personnellement. À cet égard, on doit souligner qu il faut s en tenir aux exigences du poste, par opposition à la performance et au profil professionnel du titulaire actuel, lesquels pourraient déroger des attentes fondamentales reliées à ce poste. Note : Pour les employés qui occupent un poste pour lequel une description de poste a déjà été rédigée (selon le format standard de l École), un tableau d équivalence a été préparé afin de permettre un appariement des éléments contenus dans les descriptions de poste (existantes) à la nouvelle structure du Questionnaire d analyse proposé. Ce tableau se retrouve à l annexe - 1 du présent document. Veuillez communiquer avec le Service des ressources humaines pour obtenir une copie de votre description de poste, si existante. 5

6 Partie I - Nature du travail ( p.2 ) A. Dans la case intitulée Raison d'être principale du poste, veuillez décrire la raison d'être principale de votre poste et comment il contribue à la mission de votre service. B. Veuillez décrire les cinq responsabilités les plus importantes et les résultats attendus. Veuillez estimer le pourcentage de temps consacré à chacune des responsabilités. La somme de vos estimés devrait généralement se situer au delà de 75%. Les énoncés devraient répondre à deux questions : Que doit réaliser ce poste, et Pourquoi? Ainsi, vous devriez être en mesure de comprendre, à la lecture de cette partie seulement, la raison fondamentale de l existence du poste dans votre organisation. Il faut aussi porter une attention particulière au choix des verbes utilisés. A cet effet, la section III) du présent document contient un lexique comprenant une série d exemples de verbes d action qui vous permettra de sélectionner des termes appropriés et significatifs. Important : Toujours inscrire de brefs énoncés, tout en respectant (le plus possible) les espaces prévus au formulaire. Partie II - Compétence ( p.3 ) La compétence est l'ensemble des aptitudes et connaissances qui, indépendamment de leur mode d'acquisition, permettent au titulaire de donner un rendement pleinement satisfaisant et de répondre aux besoins pratiques, techniques ou scientifiques du poste. Inscrire le niveau de scolarité (ou expérience équivalente) requis et y ajouter toutes exigences essentielles (reconnues) du poste : Attestations, certifications, membres d associations professionnelles, expériences de gestion (nombre d années) ou toutes connaissances particulières ( Ex : planification stratégique, connaissances avancées en bureautique, utilisation de langues étrangères etc) A la section Organisation du travail, il s agit de décrire votre rôle dans l organisation. Décrire le rôle selon que le titulaire exécute, coordonne, contrôle, planifie, supervise ou dirige une ou plusieurs activités/mandats définis, moyennement définis ou peu définis, à titre de contributeur, coordonnateur, conseiller, spécialiste ou expert reconnu, et ce, pour une sous-fonction ou fonction dans un secteur d activités (Finance, Immeubles, Ressources humaines, Régistrariat, Services informatiques etc) ou pour un groupe formé de plusieurs secteurs. La compétence portant sur la communication vise à préciser et à reconnaître qu il s agit d un poste dans lequel le titulaire est soit responsable de motiver et de superviser du personnel, soit de négocier des ententes, soit de conseiller les autres, soit de communiquer et de présenter des sujets complexes à des auditoires de tailles variées, ou soit de transmettre à d autre personnes des renseignements bien définis, avec courtoisie. Inscrire les exigences particulières se rapportant aux habiletés de rédaction, si applicable. Indiquer la fréquence des communications (occasionnelles ou fréquentes). 6

7 Partie III - Initiative créatrice - défis et problèmes ( p.4 ) L'initiative créatrice correspond au degré et à la nature de la réflexion nécessaire pour analyser, raisonner, évaluer, innover, créer, etc. Dans cette section du questionnaire, il s agit de mettre en évidence que le travail est encadré par des pratiques et des méthodes existantes ou bien que le mandat nécessite la recherche de nouvelles façons de faire faisant appel à la créativité ou encore qu il nécessite des analyses approfondies servant à identifier la nature et les causes de problèmes à résoudre. En plus du descriptif apparaissant dans le questionnaire, voici quelques questions qui pourraient guider votre réflexion lorsque vous aborderez les rubriques suivantes : Amélioration des processus de travail et résolution de problèmes : Q : Est-ce que vous recevez des directives générales sur la façon de résoudre des problèmes? Q : Avez-vous à faire face à des situations ou problèmes récurrents et semblables dont la solution requiert de faire des choix judicieux à l intérieur de faits connus ou des précédents? Recherche, analyse et innovation : Q : Est-ce que votre poste requiert un niveau moyen ou élevé de recherche, d analyse et d interprétation dans des faits connus ou dans des secteurs inexplorés? Assistance et encadrement : Q : Est-ce que votre travail est régit par des normes, des procédures, des politiques ou des règlements auxquels vous devez vous conformer? Q : Avez-vous accès à des ressources susceptibles de vous assister dans la recherche de solutions se rapportant à des problèmes devant être réglés par votre poste? 7

8 Partie IV - Finalité ( p.5 ) La finalité est reliée à la possibilité dans un poste donné, de réaliser certains résultats, ainsi qu'à l'importance et l impact de ceux-ci au succès global de l'école. Le degré de liberté d action du titulaire sera généralement lié à la mesure à laquelle le titulaire doit rendre compte (est imputable) de ses résultats. À ce chapitre, il sera important de préciser la nature des mandats et le type de contribution attendu. S agit-il de mandats de type opérationnel (axés sur l exécution) ou de mandats de type fonctionnel (axés sur le soutien direct ou indirect à d autres postes)? Pour qualifier la liberté d action d un titulaire, il s agit de mesurer le degré de contrôle exercé sur les activités et les ressources qui produisent les résultats. Voici quelques exemples établis en fonction d une structure hiérarchique normale, qui pourraient vous aider à situer votre niveau de liberté d action : 1- Votre poste est encadré par des pratiques et méthodes normalisées et par une supervision de la progression du travail et des résultats. 2- Votre poste est encadré par des précédents et des politiques bien définies et par une supervision d ensemble qui s effectue une fois le travail terminé. Le titulaire possède une certaine marge de liberté pour modifier les approches, les plans et les lignes de conduite entourant son mandat. 3- Votre poste est encadré par des pratiques et des orientations globales. Les fonctions du titulaire sont déterminées, mais la façon de les effectuer est laissée à la discrétion du titulaire. L impact du poste sur les résultats peut être qualifié à partir du type de contribution attendue par le titulaire. Voici quelques exemples établis en fonction d une structure hiérarchique normale, qui pourraient vous aider à qualifier l impact de votre poste sur les résultats de votre organisation. 1- Votre poste contribue et influence la prestation de service pour l unité ou la section que vous représentez 2- Votre poste doit maintenir ou améliorer le rendement de votre unité ou votre section, par l analyse et l amélioration des processus de travail 3- Votre poste contrôle les ressources et les activités de plusieurs sections ou des unités administratives que vous soutenez 4- Votre poste gère des ressources importantes et offre des recommandations qui touchent une grande partie de l entreprise 5- Votre poste dirige des ressources d envergure, offre des orientations stratégiques et participe à l élaboration de politiques d entreprise. La combinaison de votre degré de liberté d action et d impact sur les résultas finals servira à établir un niveau d imputabilité de votre poste envers l organisation. 8

9 Données administratives connexes: Les données se rapportant au nombre d employés et au budget devraient servir à mieux cerner l impact ou l imputabilité du poste pour une période prolongée. Par exemple, vous pourriez utiliser les notions d employés moyens (moyenne annuelle) et équivalents (conversion d employés occasionnels, à temps partiel ou contractuels, sur une base équivalente à des Employés à Temps Complet (ETC). De plus, les données budgétaires devraient être présentées de façon à exclure toutes situations ou événements exceptionnels ou non-récurrents. Indiquer le nombre réel d employés dans les cases appropriés et inscrire entre parenthèses, le nombre converti d Employés à Temps Complet (ETC), si applicable. NOTES: Le budget de fonctionnement représente l ensemble des dépenses de salaires (incluant les avantages sociaux) et toutes les autre dépenses Inscrire le budget de salaires seulement (excluant les avantages sociaux) Les données se rapportant au budget de recherche se retrouvent dans le rapport SIRU

10 Partie V - Conditions de travail ( p.6 et 7 ) Les conditions de travail mesurent l'intensité, la fréquence et la durée des exigences physiques, environnementales, sensorielles ou psychologiques imposées au titulaire dans l exercice de ses fonctions. Cette section du questionnaire qui traite des conditions de travail, permet d assurer la conformité de notre système d évaluation des emplois aux exigences de la Loi sur l équité salariale du Québec. Les conditions de travail couvrent quatre (4) éléments principaux dont le but est d identifier et de reconnaître les différents niveaux de difficultés et d inconvénients noncontrôlables, imposés à ce poste. Il s agit donc d identifier des inconvénients significatifs qui seront justifiés par des exemples pertinents, en fonction de leur degré d intensité, de leur durée et de leur fréquence durant une période prolongée (ex : au cours d une année complète de travail.) Important : Des justifications devront être fournies seulement si vous cochez les niveaux 2, 3 et 4 du questionnaire. A titre indicatif, voici quelques exemples de niveaux couramment utilisés dans d autres milieux / entreprises : A) Effort physique : Niveau -1 : Travailleur de bureau -2 : Préposé au comptoir - constamment debout, mais en contrôle de ses mouvements, serveur, opérateur de machine à coudre -3 : Pompier, employé de construction ou déménageur -4 : Émondeur, aide-maçon B) Environnement : Niveau -1 : Standardiste, opérateur de machine fixe, caissier ayant à subir un risque léger d accident et de blessures -2 : Voyageur de commerce (déplacements ), technicien en laboratoire, peintre ou charpentier -3 : Blanchisseur, aide-maçon -4 : Agent de police ou pompier C) Attention sensorielle : Niveau -1 : Secrétariat, ouvrier sur chaîne de production -2 : Enseignant, vérificateur au contrôle de qualité, correcteur d épreuves -3 : Infirmier, contrôleur aérien, dégustateurs d aliments -4 : Chef d orchestre, chirurgien 10

11 D) Stress psychologique : Niveau -1 : Travailleur de bureau ayant à subir des pressions et délais occasionnels -2 : Bon nombre de postes qui exigent d être en contact avec des clients internes ou externes (incl. contacts sociaux déplaisants, plaintes ou contestations. Situations où le titulaire a très peu de contrôle sur le débit du travail ou les retards de production (Ex : Responsable de la paie, des états financiers etc) -3 : Perturbations régulières de la vie familiale / sociale, négociateur de conventions collectives, employé en milieu psychiatrique -4 : Contrôleur aérien, infirmier auprès de patients en phase terminale, gardien de prison Partie VI - Signatures ( p.7 ) Les signatures du/des titulaires ainsi que celle du supérieur immédiat, signifient qu ils ont dûment remplis le questionnaire d analyse et que celui-ci représente fidèlement les principales responsabilités et exigences du poste. 11

12 III) Lexique Voici une série de verbes d action que vous pourriez utiliser ACQUÉRIR Entrer en possession de. ACTIVER ADAPTER ADMINISTRER AIDER AJUSTER ANALYSER APPROUVER ASSEMBLER ASSURER CALCULER COMPILER CONSEILLER CONCEVOIR CONSULTER CONTRIBUER COORDONNER Accélérer le processus ou le progrès de. Ajuster ou faire correspondre en modifiant. Gérer ou diriger l exécution des affaires. Offrir son aide ou son appui. Mettre dans un état satisfaisant; rendre conforme; mettre dans une position plus efficace. Étudier les aspects d un problème en vue de trouver une solution appropriée. Juger satisfaisant, autoriser d une manière définitive l engagement de ressources. Réunir dans un ordre prédéterminé à partir de diverses sources. Devenir certain de, garantir. Déterminer mathématiquement. Réunir de l information, recueillir à partir de divers documents. Prodiguer des conseils, recommander une ligne de conduite, donner une opinion informée fondée sur des connaissances spécialisées. Imaginer, créer et exécuter suivant un plan. Demander conseil aux autres, donner des consultations. Donner son appui à un but/objectif commun. Combiner (par répartition, synchronisation, intégration) les efforts des autres en vue de réaliser un objectif précis. La coordination peut s effectuer sans pouvoir hiérarchique. 12

13 CRÉER DÉLÉGUER DÉTERMINER Donner l existence à produire en faisant appel à son imagination. Charger quelqu un d accomplir des tâches ou fonctions pouvant comporter des degrés précis de responsabilité ou d autorité. Résoudre, obtenir des connaissances précises et de première main. DÉVELOPPER Faire croître, donner de l ampleur à. DIRIGER Guider le déroulement des activités en établissant des objectifs, des politiques, des règlements, des pratiques et des normes. ENTREPRENDRE Commencer, introduire, être à l origine de. ESTIMER Mesurer approximativement la valeur et le temps. EXÉCUTER Mettre à effet en vue de réaliser. FOURNIR IMAGINER Procurer le nécessaire. Se représenter dans l esprit de nouvelles combinaisons ou applications d idées ou de principes. INFORMER Faire savoir. INSPECTER INTERPRÉTER MAINTENIR MENER METTRE EN OEUVRE ORGANISER PLANIFIER PRÉPARER PRÉSENTER Examiner ou déterminer, analyser d une façon critique en fonction des besoins. Expliquer ou clarifier. Garder dans un état d efficacité ou de validité. Guider ou diriger dans une direction, diriger une activité. Réaliser, mettre en application. Élaborer des plans et des procédures pour atteindre des objectifs. Imaginer et déterminer une ligne de conduite en vue d atteindre un résultat visé. Faire tout ce qu il faut en vue d atteindre un but précis. Offrir aux fins de réflexion. 13

14 PROPOSER Offrir aux fins d acceptation ou d adoption. RECOMMANDER Conseiller une ligne de conduite, offrir ou formuler des suggestions aux fins d adoption. RÉVISER Retravailler en vue de corriger ou d améliorer, faire une version nouvelle, améliorée ou mise à jour. SUIVRE Surveiller de près afin de vérifier le progrès. SUPERVISER VÉRIFIER Donner des instructions détaillées à des subordonnés sur le travail qu ils doivent accomplir (soit directement, soit par la mise en application de règlements bien établis), répartir le travail, observer le rendement et travailler avec les subordonnés pour améliorer le rendement. Examiner en vue de constater l exactitude des résultats ou la conformité. 14

15 IV) Diagramme Voici le processus proposé pour la mise à jour des descriptions de postes : 1- Questionnaire d analyse de poste À cette étape, le questionnaire est préparé par le(s) titulaire(s) et endossé par le supérieur 2- Vérification Une vérification du questionnaire sera effectué. Dans le cas où les informations seraient incomplètes, le questionnaire sera retourné, au besoin. 3- Rédaction des descriptions de postes La rédaction de la description de poste (version préliminaire) sera effectuée par une ressource désignée et sera soumise au(x) titulaire(s) et au supérieur pour commentaires et ratification. 4- Soumission et approbation par le supérieur La description de poste (version finale) sera alors soumise au supérieur pour approbation et contiendra les initiales du ou des titulaire(s) visés. Toute contestation ou demande de révisions subséquentes seront soumises au SRH. 5- Consignation par le Service des ressources humaines Les descriptions approuvées seront conservées par le Service des ressources humaines et serviront à alimenter différents processus internes, tels que l équité salariale, les affichages de postes (dotation), développement de carrière, etc. 15

16 Annexe 1 TABLEAU D ÉQUIVALENCE Voici donc les principales sections du nouveau questionnaire d analyse ainsi qu une référence à des informations équivalentes qui peuvent être retrouvées dans les descriptions de postes (existantes) conservées par le Service des ressources humaines : Questionnaire d analyse Identification I- Nature du travail Raison d être du poste Responsabilités principales Résultats attendus II- Compétence Connaissances Aptitudes Expériences III- Initiative créatrice défis et problèmes Résolution de problèmes Recherche, analyse et innovation Assistance et encadrement IV- Finalité et contribution à d autres postes Liberté d action Imputabilité Impact et type de contribution Données administratives Organigramme Descriptions de postes (existantes) 1- Identification 2- Raison d être de l unité 4- Raison d être du poste 6- Finalités principales ( incl. responsabilités et résultats finals) 7- Défis et problèmes ( incl. connaissances requises) 7- Défis et problèmes ( incl. types de problèmes à résoudre) 6- Finalités principales ( incl. moyens pour y parvenir) 3- Organisation et organigramme 5- Données administratives 6- Finalités principales ( incl. résultats finals) V- Conditions de travail Non- existant Note : L ensemble des éléments contenus dans les descriptions de postes (existantes) se retrouvent dans le nouveau questionnaire d analyse. 16

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Janvier 2015

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Janvier 2015 PASSEPORT Guide de présentation des demandes Janvier 2015 Le présent document a été produit par le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations Coordination et rédaction Direction du soutien

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement GUIDE ADMINISTRATIF Classification et rémunération du personnel d encadrement En vigueur du 1 er avril 2007 au 31 mars 2010 Contenu et rédaction Association québécoise des centres de la petite enfance

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015 PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015 Le présent document a été produit par le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations Coordination et rédaction Direction

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est Section locale 2000 Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est actuellement en vigueur... 3 1997...3

Plus en détail

Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA, CGA

Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA, CGA 5, Place Ville Marie, bureau 800 Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA,

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3240 Convention collective nationale IDCC : 1487. HORLOGERIE-BIJOUTERIE (Commerce

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

GUIDE DU CAHIER DES CHARGES

GUIDE DU CAHIER DES CHARGES GUIDE DU CAHIER DES CHARGES - EDITION 2010 - Guide du cahier des charges / Etat de Vaud TABE DES MATIERES Introduction... 2 I. Définitions... 3 1. Cahier des charges et organisation... 2. Cahier des charges

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX DE RECHERCHE IMPLIQUANT DES ANIMAUX ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 20 DÉCEMBRE 2005 MODIFIÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 3 JUIN 2008 ET

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE

GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE DIRECTION DES AFFAIRES ACADÉMIQUES ET INTERNATIONALES GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE Document

Plus en détail

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE La Ville de Montréal et le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP) LE 9 FÉVRIER 2011 Dans le cadre du deuxième affichage faisant

Plus en détail

POLITIQUE. 2013-12-05 (Rés. : CA-20131205-5) AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

POLITIQUE. 2013-12-05 (Rés. : CA-20131205-5) AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE POLITIQUE NUMÉRO DE LA RÉSOLUTION : APPROUVÉ PAR : CA-20130912-8 CONSEIL D ADMINISTRATION DATE DE LA RÉSOLUTION/APPROBATION : 13 septembre 2013 ENTRÉE EN VIGUEUR : DERNIÈRE MISE À JOUR : DATE D ABROGATION

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL LA CONCEPTION DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS

GUIDE ORGANISATIONNEL LA CONCEPTION DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS LA CONCEPTION DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS 24 L adhésion à la formule d alternance travail-études peut donner lieu à des situations non prévues aux procédés habituellement en application dans les établissements

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI

L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI D I G N I T É L I B E R T É S D R O I T S É G A L I T É P R O T E C T I O N L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI Analyse des effectifs Guide pour la préparation du rapport Octobre 2011 Dans le cadre de la Loi

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014 Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance Adoptées le 11 décembre 2014 Le conseil d administration (le «conseil») de Restaurant Brands International

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

DEMANDE D EXONÉRATION DES PRIMES D ASSURANCE-VIE

DEMANDE D EXONÉRATION DES PRIMES D ASSURANCE-VIE DEMANDE D EXONÉRATION DES PRIMES LA DEMANDE D EXONÉRATION DES PRIMES La présentation de formulaires dûment remplis constitue la première et peut-être la plus importante démarche à entreprendre en vue de

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre 2008

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mai 2013 PRÉAMBULE... 3 1. DISTRIBUER LA BONIFICATION DE 25M$... 4 2. OPTIMISER L AFE... 5 3. AMÉLIORER LA SENSIBILISATION DES

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES Direction du développement des entreprises Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications : janvier 1995 Réédité

Plus en détail

Politique de rémunération des cadres

Politique de rémunération des cadres Politique de rémunération des cadres Adoptée par le comité exécutif le 29 septembre 2010 Résolution CE10 1546 Amendée par le directeur général le 15 novembre 2011 Décision DG110395004 Amendée par le directeur

Plus en détail

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité.

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité. Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax Voie Réservée MC Le défi de la gestion de l invalidité Guide du preneur Table des matières INTRODUCTION L absentéisme au 21 e siècle...

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013

Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013 PROJET Encadrement du système de caméras de sécurité et Foire aux questions Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013 2 3 Table des matières 1. CADRE JURIDIQUE...4

Plus en détail

BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA Vérification de la disponibilité d outils de travail bilingues Le 25 avril 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. RÉSUMÉ... 2 2. CONTEXTE... 3 3. OBJECTIF ET CRITÈRES...

Plus en détail

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA Octobre 2009 La présente norme est assujettie aux demandes

Plus en détail

règlement invalidité Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq.

règlement invalidité Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq. Demande de règlement invalidité Demande initiale Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq.ca Police N o 14A00 ASSURANCE COLLECTIVE

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE FRVI Mars 2009 Guide sur les indicateurs de performance dans les unités de vérification interne 2 Table des matières Introduction..04

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/grantees/grantees_r7.html

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification de la délégation des pouvoirs, de la conception organisationnelle et de la classification Préparé par la

Plus en détail

Équipe de la vérification et de l évaluation. Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée

Équipe de la vérification et de l évaluation. Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée Équipe de la vérification et de l évaluation Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée Septembre 2003 Table des matières 1. Conclusions...1 2. Résumé des observations...1

Plus en détail

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Janvier 2010 Présentés au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) Par François Bellavance

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Introduction Ce guide vous aidera à élaborer et à rédiger des objectifs d apprentissage «SMART». Un objectif d apprentissage énonce ce que vous souhaitez apprendre

Plus en détail

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées.

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées. Avis Afin de vous assurer que nous puissions traiter dans les délais votre demande de permis d alcool pour une réunion, veuillez prendre note que celle-ci doit être reçue à la Régie au moins 15 jours avant

Plus en détail

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22 SOMMAIRE Restructuration obligatoire pour tous les régimes Processus de restructuration Autres dispositions Tableau des principaux amendements depuis le 12 juin 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ

2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ 2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ NOVEMBRE 2014 Table des matières RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ 2013-2014 Introduction du président et chef de la direction...ii Buts en matière de sécurité

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage

Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage Références à rappeler N d affiliation : N Siret : 1 - Renseignements relatifs à l entreprise Forme juridique de l entreprise : Nom ou raison

Plus en détail

Opérations entre apparentés

Opérations entre apparentés exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Opérations entre apparentés Septembre 2012 DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES COMMENTAIRES : LE 21 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes Table des matières 1. Objet de la politique... 4 2. Cadre légal et règlementaire...

Plus en détail

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE Direction générale adjointe Planification, qualité et mission universitaire Coordination de l enseignement et de la recherche 1250, rue Sanguinet, Montréal, QC H2X 3E7 Tél. : (514) 527-9565 / Téléc. :

Plus en détail

POLITIQUE DE TÉLÉTRAVAIL RÉGIE INTERMUNICIPALE DE TRANSPORT GASPÉSIE ÎLES DE LA MADELEINE

POLITIQUE DE TÉLÉTRAVAIL RÉGIE INTERMUNICIPALE DE TRANSPORT GASPÉSIE ÎLES DE LA MADELEINE POLITIQUE DE TÉLÉTRAVAIL RÉGIE INTERMUNICIPALE DE TRANSPORT GASPÉSIE ÎLES DE LA MADELEINE POLITIQUE DE TÉLÉTRAVAIL RÉGIE INTERMUNICIPALE DE TRANSPORT GASPÉSIE ÎLES DE LA MADELEINE PROVINCE DE QUÉBEC POLITIQUE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. Définition des termes Dans la présente charte, les termes suivants ont le sens que voici : «Charte» s entend de la charte du Comité, tel

Plus en détail

Inutilisable. transaction. Spécimen

Inutilisable. transaction. Spécimen Inutilisable FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 Table des matières Politique d approvisionnement... 5 Politique de gestion contractuelle... 6 Des biens et des services... 7 Fichier

Plus en détail

Administration de l établissement. (Ressources humaines)

Administration de l établissement. (Ressources humaines) Administration de l établissement (Ressources humaines) Chapitre 3 Administration de l établissement (Ressources humaines) Section Sujet traité Page 3000 Résumé... 3-2 3100 Qualité de la gestion. 3-3 3101

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Déclaration du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Déclaration du salarié Assurance invalidité de courte durée Déclaration du salarié Déclaration du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Poste : AGENT AUX ACHATS. Conditions d accès à la profession : Tâches : ACHATS

Poste : AGENT AUX ACHATS. Conditions d accès à la profession : Tâches : ACHATS Norme professionnelle (Pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la définition

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ Le formulaire de demande d indemnité ci-joint doit être rempli entièrement, signé et retourné à notre bureau aussitôt que possible.

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS»)

CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS») CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS») CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS CANADIENS ET EST RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. COMMENT PARTICIPER Aucun achat ni paiement

Plus en détail

AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE

AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE Le 31 janvier 2013, le conseil d administration de l Ordre a adopté la norme 20.1 afin de refléter les travaux du ministère des Affaires

Plus en détail

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes :

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Foire aux questions Mise à jour le 5 janvier 2011 Liste des questions 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Technicien / Technicienne en coordination du travail

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES VIA CAPITALE DU MONT-ROYAL NOM DE L AGENCE DU CRTIER FORMULAIRE

Plus en détail

6.1 L UNIVERSITÉ RECHERCHE... 5... 6

6.1 L UNIVERSITÉ RECHERCHE... 5... 6 DIRECTIVE 2600-035 TITRE : ADOPTION : Comité de direction de l Université Résolution : CD-2008-07-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 8 juillet 2008 MODIFICATION : Comité de direction de l Université Résolution : CD-2014-04-08-05

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non vérifiée) Exercice 2011-2012

Plus en détail

Commis-comptable. (ouvert aux prestataires d'aide sociale seulement)

Commis-comptable. (ouvert aux prestataires d'aide sociale seulement) Commis-comptable (ouvert aux prestataires d'aide sociale seulement) Le Grain d Sel, situé à Beloeil, est un centre d entraide qui lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale en soutenant le développement

Plus en détail

Vous aider à rendre votre milieu de travail sécuritaire. Vous aider à éviter les lésions professionnelles et sauver des vies

Vous aider à rendre votre milieu de travail sécuritaire. Vous aider à éviter les lésions professionnelles et sauver des vies Conférencier : Luc Constant Conseiller en relation avec les employeurs CSST Investir en gestion de la santé et la sécurité au travail, est-ce rentable? Val-d Or, le 29 octobre Forum 2014 sur la santé et

Plus en détail

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Attestation d études collégiales Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Le programme d attestation d études collégiales (AEC) Courtage immobilier résidentiel est d une durée de 570 heures L'objectif

Plus en détail

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS TEST D APTITUDE EN JAPONAIS LE 07 DÉCEMBRE 2014 VERSION FRANÇAISE DU TEST GUIDE IL N EST PAS NECESSAIRE D IMPRIMER CE DOCUMENT. Les candidats déposant sa candidature d inscription doivent accepter l intégralité

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave Avant de soumettre votre demande Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave Veuillez prendre connaissance des termes de votre contrat d assurance afin de vous

Plus en détail

PROFIL DE L EMPLOI. (gestion financière et paie) Titre du supérieur immédiat: Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s):

PROFIL DE L EMPLOI. (gestion financière et paie) Titre du supérieur immédiat: Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s): PROFIL DE L EMPLOI Titre de l emploi : Catégorie de l'emploi : Numéro du plan d'effectif : Technicien en administration (gestion financière et paie) Soutien technique 314-TECADM005 Titre de la direction

Plus en détail

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher PROPOSITION D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES CABINETS, LES REPRÉSENTANTS AUTONOMES, LES REPRÉSENTANTS AGISSANT POUR LE COMPTE D UN CABINET SANS Y ÊTRE EMPLOYÉS ET LES SOCIÉTÉS AUTONOMES

Plus en détail

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap)

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Qu est ce que le Programme Santé Cap? Le Programme interuniversitaire de formation en recherche

Plus en détail

Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1B Dépenses de fonctionnement

Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1B Dépenses de fonctionnement Direction générale des services de vérification interne Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1B Dépenses de fonctionnement Février 2014 Non Classifié SP-609-03-14F

Plus en détail

VÉRIFICATION DU PROCESSUS DE PRÉPARATION DES ÉTATS FINANCIERS ANNUELS ET DES RAPPORT DE VÉRIFICATION NO DE PROJET 12/13 01-03

VÉRIFICATION DU PROCESSUS DE PRÉPARATION DES ÉTATS FINANCIERS ANNUELS ET DES RAPPORT DE VÉRIFICATION NO DE PROJET 12/13 01-03 ET DES RAPPORTS FINANCIERS TRIMESTRIELS DE L AGENCE SPATIALE CANADIENNE RAPPORT DE VÉRIFICATION NO DE PROJET 12/13 01-03 MARS 2013 Table des matières 1.0 SOMMAIRE... 5 1.1 OBJECTIF DE LA VÉRIFICATION...

Plus en détail

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Les cours de la série «Connaissances et employabilité» du secondaire premier cycle sont axés sur l exploration.

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

APERÇU DES OBLIGATIONS

APERÇU DES OBLIGATIONS Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Destinataires à l'interne : Affaires juridiques et conformité Détail Formation Haute direction Institutions Vérification interne Personne-ressource

Plus en détail