mon job! EN 2014 JE CRÉE POSTES À POURVOIR RENDEZ-VOUS PAGE 53 le paramédical formez-vous! recherchent des passionnés : DOSSIER Interview

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "mon job! EN 2014 JE CRÉE POSTES À POURVOIR RENDEZ-VOUS PAGE 53 le paramédical formez-vous! recherchent des passionnés : DOSSIER Interview"

Transcription

1 SUPPLÉMENT REPRISE D ENTREPRISE Les clés d un nouveau départ EN PARTENARIAT AVEC DES MILLIERS D OFFRES D EMPLOI 21 e ANNÉE - N Février Métiers porteurs La santé et le paramédical recherchent des passionnés : formez-vous! Interview DANS CE NUMÉRO, PLUS DE 500 POSTES À POURVOIR RENDEZ-VOUS PAGE SUPPLÉMENT GRATUIT REPRISE D ENTREPRISE Le magazine des décideurs Enquête Ces adultes qui font le pari de reprendre leurs études Question d actu Automobile : la reconversion vers l aéronautique est-elle possible? M F: 4,50 E - RD 3 GROUPE DOSSIER EN 2014 JE CRÉE Réussir sa Reprise d entreprise Donner un autre souffle à sa carrière La recherche de l entreprise à reprendre Gare aux illusions Les réseaux d aide Bien négocier mon job!

2 Ce que nos clients remarquent chez vous, c est votre goût du service Adjoints de magasin h/f Paris Bourg-la-Reine Le Plessis-Robinson Avec 900 magasins en France et 20 ouvertures prévues cette année, Picard connaît une croissance constante et affirme chaque jour sa différence. Une différence qui tient à la qualité et l originalité de ses produits, bien sûr. Nous recherchons avant tout votre sourire, votre convivialité, votre sens de l accueil et du service Être collaborateur Picard, c est affirmer sa personnalité de commerçant et bénéficier chaque jour d un réel contact client. Vous avez une expérience de 6 mois minimum dans le commerce, la restauration ou les services : votre candidature nous intéresse! Une première pratique de la gestion des stocks est un plus. > Postes en CDI 35h > Rémunération sur 13 mois > Participation + intéressement > Politique de formation et de promotion interne Postulez sur : rubrique rejoignez-nous Retrouvez toutes nos offres sur Facebook : Ou flashez le QR Code ci-contre pour connaître immédiatement nos opportunités

3 FÉVRIER 2014N 210 ÉDITO Mathieu CÉCÉ, directeur des rédactions : des raisons d espérer? 2013, comme bon nombre d années qui l ont précédée, a été particulièrement compliquée sur le front de l emploi. Entre espoirs et désillusions, augmentation et baisse du nombre de chômeurs en France, beaucoup de personnes à la recherche d un emploi n y croient plus. Si vous nous lisez régulièrement, vous devez savoir que notre philosophie est de rester positif tout en ne reniant pas la réalité. En ce qui concerne l univers du travail, il faut le demeurer, et cela pour deux raisons majeures. Tout d abord, si nous avons changé d année, les objectifs du gouvernement restent les mêmes. Combattre et gagner la lutte contre le chômage est toujours pour lui une priorité absolue. Et, sur ce point, il n est pas prêt de baisser les bras sous peine de manquer de crédibilité, notamment par rapport aux prochaines échéances électorales qui arrivent maintenant à grands pas. Combattre et gagner la lutte contre le chômage est toujours une priorité absolue. Ensuite, il y a quelque chose qui n a pas été assez dit en ce début d année 2014 : elle a débuté avec de très bonnes nouvelles. En effet, le 14 janvier dernier, le président de la République a présenté le pacte de responsabilité. S il est vrai que celui-ci concerne directement les entrepreneurs et chefs d entreprises français, il devrait avoir, à terme, un impact significatif sur le monde du travail puisqu il prévoit une réduction des contraintes et des charges pour les sociétés tout en leur demandant un effort sur le plan de l emploi et de l investissement. Les plus sceptiques diront qu il vaut mieux attendre pour constater le fruit de ces changements. Mais il ne faut pas oublier que qui ne tente rien n a rien. Nul doute que d autres mesures viendront d ailleurs compléter les dispositifs existants pour gagner la lutte contre le chômage. En attendant de remporter cette victoire, Rebondir continuera de vous accompagner tout au long de l année. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, nous souhaitions vous annoncer l arrivée d un partenaire, spécialiste de l emploi, Stepstone. Chaque mois, vous retrouverez ainsi à la fin du magazine des centaines de petites annonces emploi, qui, nous l espérons, vous permettront de retrouver un travail. Bonne lecture! REBONDIR N 210 FÉVRIER

4 PUBLI REPORTAGE Les compétences n ont pas de handicap MetaPole: Le site d'airbus Defence and Space à Elancourt (Yvelines). Cassidian SAS, Airbus Defence and Space depuis le 01 janvier 2014 est une division du groupe Airbus. Née du regroupement des activités de Cassidian, Astrium et Airbus Military, cette nouvelle division est le numéro un européen de l industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d affaires annuel d environ 14 milliards d euros avec un effectif de quelque employés. Convaincue que la diversité est un vecteur de performance, elle met en œuvre de nombreuses initiatives en faveur de l insertion des personnes en situation de handicap. Depuis 2009, notre entreprise est signataire d un accord qui s articule autour de 3 axes majeurs : recrutement et accompagnement professionnel, information et communication et adaptation. Airbus Defence and Space, une entreprise «handi-accueillante»? Oui, tout d abord en terme d'accessibilité, nous avons notamment installé des rampes d accès, des portes élargies et des dispositifs d ouverture automatique, mis en place des procédures d'évacuation spécifiques et nous faisons régu lièrement appel à un ergonome pour adapter les postes de travail. Nous avons, par exemple, récemment ajusté les conditions de travail d un ingénieur malentendant en CDD ; c est un engagement fort sur lequel s appuieront nos actions futures. Nous communiquons auprès de l ensemble des salariés sur les apports de la diversité et sur l acceptation du handicap visible et invisible. En effet, 90% de nos collaborateurs sont des cadres et/ou ingénieurs et beau coup pensent que se déclarer en situation de handicap risque de mettre un frein à leur carrière. Pourtant, chez Airbus Defence & Space, le handicap ne fait pas de différence. Comment un manager œuvret-il en faveur du handicap? Le manager est un catalyseur d intégration pour ses équipes. S il doit être attentif à ce que le salarié en situation de handicap évolue dans un contexte porteur de réussite, il ne doit pas pour autant le surprotéger, bien au contraire : il a le profil requis, c est donc un collaborateur comme un autre. Et réciproquement, le salarié ne doit pas «jouer» de sa différence. L entreprise fait en sorte qu il réussisse mais ne transige jamais sur les compétences. Elle s efforce Chez Airbus Defence and Space, le handicap ne fait pas de différence. également de faire tomber certains tabous. Il faut sans cesse en parler pour que cette idée d enrichissement par la diversité fasse son chemin. «C'est la raison pour laquelle nous lançons régulièrement des campagnes de sensibilisation auprès de nos salariés. L'occasion de leur rappeler que le han dicap ne se remar - que pas nécessairement. Rappelons que le handicap est visible dans 10% des cas seulement» souligne Didier Lepitre, (Directeur du site d'elancourt et responsable du fonctionnement des sites Européens). Comment concilier efficacement recrutement et handicap? «Lorsque je rencontre des jeunes handicapés sur les forums emploi je suis toujours bluffé par leur énergie et leur ténacité. Ils sont malheureusement peu nombreux à poursuivre de longues études post-bac, ce qui constitue un frein à l embauche dans notre entreprise qui recrute principalement des Bac+5 expérimentés en situation de handicap. Il faut savoir lire entre les lignes du CV et, outre les compétences, nous devons surtout y déceler des potentialités» déclare Pascal Baudin (Responsable d'une direction d'ingénierie sur le site d'elancourt). Dans cette optique, le service de recrutement du groupe a créé une cellule Diversité spécialisée dans le recrutement des personnes en situation de handicap.

5 SOMMAIRE N FÉVRIER 2014 Par Laurent Duverger, manager du centre expert aéronautique de Randstad. u ACTUALITÉS 6 Zapping 8 Question d Actu Automobile : la reconversion vers l aéronautique est-elle possible? 10 L Interview du mois Jean-François Auclair, DRH du groupe O 2 DÉCOUVRIR 30 Enquête Reprendre ses études Il était important que je me prouve que j en étais capable 32 Travailler en Rhône-Alpes voit l amorce d une reprise 36 Un pays, des emplois L Irlande, le pays des call centers 39 Lignes de vies Carine Roehry, en quête de rapports humains Pages 53 à 75 OFFRES D EMPLOI Consultez nos annonces et postulez en ligne sur EN PARTENARIAT AVEC 40 SECTEURS PORTEURS LA SANTÉ ET LE PARAMÉDICAL Nous serons à recrutements en Rendez-vous 16 LE GRAND DOSSIER EN 2014, JE CRÉE MON JOB! EN PRATIQUE 46 5 étapes pour Passer un entretien par Skype 47 Diversité Travail et handicap : l Adapt continue d agir 48 Retrouver un emploi Réagir face aux différentes discriminations 49 À vos côtés Force Femmes Plus de femmes accompagnées 50 Vos droits L énergie à prix réduits 51 Créez Concours : quel impact pour votre structure? 52 À lire 81 Courrier 82 Bons plans 80 Offre promotionnelle d abonnement REBONDIR N 210 FÉVRIER

6 ACTUALITÉS ZAPPING LES FRANÇAIS PARMI LES MOINS HEUREUX AU TRAVAIL AVEC LES ALLEMANDS Une étude Monster conduite par l institut GfK montre qu un peu moins de la moitié des employés en France (48 %) considèrent que leur travail leur convient suffisamment pour le moment. Ainsi, au niveau international, les Français font partie des moins satisfaits. Seuls les Allemands enregistrent une moins bonne performance. 9 % des employés n aiment pas, voire détestent leurs postes actuels. Ce sont les jeunes professionnels qui sont les plus insatisfaits. 1 jeune sur 10 de moins de 25 ans déclare ne pas aimer, voire détester son travail. Si l argent ne fait pas le bonheur, il semble y contribuer. Les salariés les mieux payés sont ceux qui sont les plus heureux au travail. Ainsi 45 % de ceux situés dans la tranche de revenus la plus élevée affirment qu ils adorent ou apprécient énormément leur travail. Cette proportion est de 42 % dans la tranche intermédiaire et 22 % parmi ceux qui gagnent le moins. Enfin, l enquête révèle que les Français sont avant-derniers au classement des nations qui affirment adorer ou apprécier énormément leur travail. D après le sondage, ce sont les Canadiens qui sont les plus heureux (64 %), suivis des Néerlandais (58 %) et des Indiens (55 %). Les Français (43 %) et les Allemands (34 %) ferment la marche. ARCE : UNE SOLUTION DURABLE DE RETOUR À L EMPLOI POUR 86 % DES BÉNÉFICIAIRES Au mois d avril 2013, l Unédic a mené une enquête auprès d allocataires ayant bénéficié de l ARCE (Aide à la reprise ou à la création d entreprise) au 1 er trimestre Les résultats révèlent que 86 % des répondants sont en emploi deux ans après le premier versement de l aide, dont 72 % encore à la tête de leur entreprise. 96 % des entrepreneurs ont reçu les deux versements d un montant moyen de euros chacun. Près de la moitié des bénéficiaires ont perçu entre et euros d ARCE. Les versements supérieurs à euros concernent 22 % des bénéficiaires. Une minorité (5,5 %) n a eu aucune dépense d investissement à la création de l entreprise. L analyse des montants investis au regard des montants versés révèle que pour 63 % des bénéficiaires, le montant des deux versements de l ARCE était suffisant pour couvrir le besoin de financement du projet. Sans l apport financier de l ARCE, 21 % des créateurs déclarent qu ils n auraient pas envisagé la création ou la reprise d une entreprise, 15 % n auraient pas pu se lancer dans ce projet et 42 % des bénéficiaires affirment qu ils auraient créé leur entreprise avec plus de difficultés. Enfin sans cette aide, 22 % auraient de toute façon créé ou repris leur entreprise. RETROUVEZ TOUTE L ACTUALITÉ EMPLOI ET FORMATION SUR rebondir.fr L ENTREPRISE IDÉALE? UNE PME OÙ L ON GAGNE EUROS BRUTS PAR MOIS RegionsJob s est demandé à quoi ressemblait l entreprise idéale en 2013 pour les Français. Il en ressort que 37 % d entre eux privilégient les PME. Seuls 12 % sont attirés par le secteur public et 4 % voudraient être à leur compte. S ils préfèrent travailler en CDI (91 %), les Français sont 66 % à considérer que euros bruts par mois, au moins, constituent un bon salaire. Le treizième mois et la participation décrochent le titre d avantage social préféré des répondants (75 %), devant les valeurs affichées (54 %). Une fois en poste, les salariés sont sensibles à la variété et l intérêt des missions (30 %), au salaire (23 %) et à l ambiance de travail (21 %). Ils sont enfin près de 6 sur 10 à être tentés par le télétravail. 6 - REBONDIR N 210 FÉVRIER 2014

7 francebleu.fr la famille France Bleu s agrandit Découvrez France Bleu Saint-Etienne Loire, dernière née du réseau France Bleu Avec près de 4 millions d auditeurs quotidiens*, France Bleu est le seul réseau national de 44 radios locales. Sur France Bleu, on partage les plaisirs de la vie quotidienne : musique, cuisine, jeux, sport sans oublier les événements des régions qui font l actualité et mettent en lumière les identités locales. De vraies radios de proximité, géographique autant qu affective, qui partagent et font vivre le quotidien de leurs auditeurs. France Bleu, 44 radios locales dont la vôtre * Source Médiamétrie enquête , avril-juin 2013, ensemble des 13 ans et plus, lundi/vendredi, 5 h-24 h.

8 ACTUALITÉS QUESTION D ACTU Automobile : la reconversion vers l aéronautique est-elle possible? Laurent Duverger, manager du centre expert aéronautique de Randstad. Il y a quelques mois, Randstad mettait en place des passerelles afin de permettre aux demandeurs d emploi du secteur automobile de s orienter vers l aéronautique afin de trouver plus facilement un travail. Le point avec Laurent Duverger, manager du centre expert aéronautique de Randstad. Propos recueillis par Julie TADDUNI En quoi les passerelles entre l automobile et l aéronautique mises en place par Randstad consistent-elles? Elles ont été créées à partir d un double constat. Nous intervenons en effet dans les deux secteurs. Nous avons constaté une baisse des effectifs dans l automobile. Beaucoup de candidats étaient sur le marché. En parallèle, le marché de l aéronautique nous sollicitait et nous étions confrontés à une pénurie de compétences. Nous avons partagé ce constat et construit une échelle de valeur afin d évaluer les compétences existantes d un côté et qui s avéraient utiles de l autre. Une fois ce travail effectué, nous avons mis au point un process en termes de communication, pour expliquer ce vers quoi les personnes intéressées allaient en termes de métier et de bassin d emploi. L opération est-elle un succès et a-t-elle été bien accueillie? Nous avons contacté tous les gens de notre fichier sans emploi afin de leur expliquer le principe de cette passerelle. Nous avons d emblée perdu 70 % des candidats sur la question de la mobilité. Nous nous sommes heurtés à de gros problèmes liés à l immobilier. Le delta de salaire n est que de 5 % à 10 %, quand parfois, l écart de prix entre une ville comme Maubeuge et Nantes est plus conséquent. Par la même occasion, nous avons également constaté qu il y avait un travail de deuil à faire et que les gens peinaient à se projeter dans Nous avons d emblée perdu 70 % des candidats sur la question de la mobilité. un secteur différent. Mais il y a aussi eu des personnes qui ont été emballées. Il s agit d une population âgée de 25 à 30 ans. C est pourquoi nous les avons fait entrer dans une phase de tests pour connaître leurs compétences techniques mais aussi comportementales à travers des entretiens. Nous avions besoin de savoir que ces personnes allaient pouvoir s adapter. À cette étape, nous avons encore perdu 20 % des candidats. Ensuite, nous avons présenté les CV des 10 % retenus à des entreprises, qui les ont recrutés avec ou sans formation. Ainsi, l entonnoir est très étroit à la sortie puisque sur 500 personnes contactées, seules 30 sont en poste. L action se poursuivra-t-elle malgré ces chiffres? Elle se poursuit! On peut d ailleurs même postuler en ligne. À travers ce projet, nous sommes sortis d une logique économique. Nous souhaitons poursuivre car ça vaut le coup de donner un travail à ces personnes. Ce sont de belles réussites à la sortie. Pensez-vous néanmoins y apporter quelques modifications? Nous avons d ores et déjà étendu le process hors automobile, car nous avons pu constater que des personnes étaient intéressées dans d autres secteurs, comme les machines agricoles. Après, il faut bien se dire que nous avons des facteurs limitants en termes de budget, et nous n avons pas pu industrialiser notre concept car c est vraiment du cas par cas. Nous investissons en moyenne euros par candidat à chaque fois, d où des critères de sélection un peu élevés. Nous avons sollicité les pouvoirs publics, mais nous avons plus eu une déclaration de bonne intention qu une réalité opérationnelle rapide et efficace de la part d Arnaud Montebourg (ministre du Redressement Productif, ndlr). 8 - REBONDIR N 210 FÉVRIER 2014

9 Sofrapart a choisi Digiposte la boîte aux lettres intelligente de la poste pour l envoi de factures dématérialisées à ses clients. «La dématérialisation des documents est dans l air du temps» : Digiposte est une solution gagnant/gagnant pour le Groupe et ses clients. C est un facteur d économies dans un cadre sécurisé. Les factures sont en effet soumises au Code Général des impôts. Avec Digiposte, c est la garantie que le document numérisé a la même valeur que le document papier. Pour les clients c est un service à forte valeur ajoutée proposé gratuitement. Les bénéficiaires ont de nombreux avantages associés au coffre-fort Digiposte : conservation, archivage, accès aux documents depuis tout type de support (ordinateur, tablette ) partage aussi des documents avec leurs experts comptable par exemple. (Service proposé aux clients Sofradom et ABC+). La domiciliation d Entreprise permet d immatriculer le siège social de sa société dans des locaux occupés en commun avec d autres entreprise à une adresse reconnue par les pouvoirs publics. Avec SOFRADOM, SDM et ABC+ (adhérents du syndicat SYNAPHE), c est un choix de 64 adresses à travers une présence dans chaque arrondissement de PARIS et sur les départements 78, 92, 93, 94. Les trois structures comptent clients. PUBLI-REPORTAGE Sofrapart Sofrapart 30 ans Au service du créateur d entreprise et de l entrepreneur Le groupe réunit de sociétés de prestations de services B to B spécialisées et implantées en Ile de France dans les domaines de la domiciliation d entreprise, la permanence téléphonique et la location de bureaux équipés. La Permanence Téléphonique ARATEL propose depuis sa plate-forme, un centre de réception d appels qui s adapte à tous les besoins de l entrepreneur. ARATEL répond présent à tous les correspondants grâce à une réponse personnalisée, une prise de rendez-vous et une relève de standard. La location de Bureaux Equipés offre un réseau de 200 bureaux et salles de réunion à la location mensuelle ou ponctuelle pour implanter ou organiser au mieux le développement des entreprises. C est un choix gagnant en souplesse et flexibilité pour les budgets. «Notre objectif : offrir toujours plus de services de qualité à nos clients» Pierre Parizia, PDG du groupe SOFRAPART Accompagner le client dans son développement De nos jours, une société de domiciliation se doit d offrir toujours plus de services de qualité à ses clients. C est dans cette optique que nous proposons à nos clients un éventail de services de qualités, connexe à leur métier, comme la mise à disposition ou la réexpédition du courrier, un service de création de site internet, un annuaire «portail web», une solution aux déplacements professionnels avec une formule de location bureau/appartement» et plus récemment, en partenariat avec la Poste, un coffre-fort numérique sécurisé «Digiposte» permettant de recevoir et d archiver toutes les factures et documents importants et ce, certifiés conformes numériquement : : Pour donner aux entrepreneurs encore plus de chances de réussir, il est proposé un service de création de site Internet «clé en main» et à moindre coût. En moins de 3 jours, un entrepreneur peut disposer de son site Internet aux couleurs de son entreprise. Un atout considérable pour tous ceux qui n ont pas les clés pour avancer dans la jungle du web. : Une présence est offerte sur un portail web répertoriant et présentant tous les sites des clients : c est une visibilité supplémentaire pour augmenter leur développement commercial. De plus, cet annuaire permet aux visiteurs de solliciter plusieurs prestataires pour une «demande de devis» en ligne, en fonction du secteur d activité et du type de prestation désirée. : Grâce à notre pack bureau/appartement en partenariat avec Paris flat corner, nous simplifions les déplacements professionnels sur Paris avec des espaces spacieux, chaleureux et personnalisés, des équipement complets et adaptés aux besoin de l entreprise, un accès illimité à Internet, une situation géographique privilégiée et facile d accès dans Paris intra-muros, des tarifs et simples et tout compris, sans surprise. Vous permet d accéder aux sites des différentes structures et activités du Groupe

10 ACTUALITÉS L INTERVIEW DU MOIS Groupe O 2 Nous serons à recrutements en 2014 C est bien connu, les services à la personne recrutent. Et O 2 ne déroge pas à la règle. Jean-François Auclair, DRH du groupe, fait le point sur les métiers et les contrats que l entreprise propose, mais aussi sur la réalité quotidienne de ces professions. Propos recueillis par Aline GÉRARD Vous avez été classé 8 e recruteur de France par le magazine Challenges et premier en termes de créations nettes d emplois par Les Échos. Pouvez-vous nous confirmer le chiffre de recrutements en 2014? Nous serons même à Nous avons des ambitions de croissance importantes et nous prévoyons aussi d ouvrir une dizaine d agences. Nous en avons aujourd hui 150. Combien y a-t-il de postes liés au turnover? Combien sont des créations nettes d emplois? Nous avons un turnover chez O 2 qui est bien en dessous de la profession, mais qui est quand même encore de 40 % (40 % de ces 5 500). Cela participe donc à nos importants volumes de recrutements. Néanmoins, en termes de créations nettes d emplois, cela reste assez convaincant et exceptionnel. Sur quels types de postes recrutezvous? Ils concernent essentiellement ceux des intervenants à domicile, puisqu ils représentent 90 % de nos effectifs. On retrouve donc les métiers de l entretien de la maison, ce que l on appelle chez nous des assistantes ou assistants ménagers. Il s agit classiquement du ménage, du repassage. Les profils sont divers mais les personnes qui nous rejoignent ont souvent une première expérience dans ce domaine, car on ne fait pas le ménage chez nos clients comme chez soi. Le deuxième grand métier est la garde d enfant. Cette fois, il y a deux profils de candidats. Il faut savoir que nous sommes soumis à des agréments. Pour les enfants de moins de 3 ans, nous devons recruter des personnes qui sont diplômées dans la petite enfance. Si ce n est pas le cas, elles doivent avoir au moins de l expérience dans le secteur. Il peut s agir d assistantes maternelles, de candidats qui ont travaillé en crèche sans être diplômés. Dans la garde d enfants de plus de 3 ans, il n y a pas de nécessité de diplôme. Néanmoins, nous cherchons des gens qui aiment s occuper des enfants. Nous avons des étudiants qui ont un Bafa par exemple, qui sont animateurs dans les centres de loisirs l été et qui cherchent à financer leurs études pendant l année scolaire. Nous avons aussi des personnes qui ont déjà un temps partiel (chez nous ou ailleurs) et qui cherchent à compléter leur temps de travail, mais aussi ce que nous appelons les mamiesnounous. Il peut s agir de personnes en fin de carrière cherchant un complément de revenus à celui de leur conjoint ou de jeunes 10 - REBONDIR N 210 FÉVRIER 2014

11 Jean-François Auclair, DRH du groupe O 2. Que mettez-vous en œuvre face à la pénibilité des métiers? Nous nous sommes dotés d une psychologue du travail qui peut être sollicitée dans le cas de situations difficiles. Cela existe très peu dans les services à la personne mais cela nous a semblé important d être à l écoute. Car être confronté à la mort par exemple, en particulier dans le cadre de la dépendance, c est quelque chose que chacun gère différemment. retraités qui veulent un complément à leur retraite. C est d ailleurs une tendance qui émerge, du fait de retraites qui sont parfois un peu justes. Le troisième métier, ce sont les assistants de vie. Ces collaborateurs travaillent chez nous sur l activité dépendance, soit auprès de personnes âgées dépendantes, soit auprès de personnes handicapées. Pour cela, il est nécessaire d avoir un diplôme (diplôme d État d auxiliaire de vie sociale, titre assistant de vie aux familles carrières sanitaires et sociales) ou trois ans d expérience (en maison de retraite ou clinique), mais ces derniers profils sont rares. S agit-il de CDD ou de CDI? Nous ne proposons que du CDI. Le CDD existe très peu dans les services à la personne. Nous avons besoin de fidéliser les clients et nous ne pouvons pas nous permettre de changer trop souvent les salariés. Sur salariés, si j ai 2 CDD cela doit être le bout du monde! Nous avons la chance chez O 2 d avoir une croissance assez forte, nous allons faire environ 15 % de croissance en 2013 par rapport à Cela signifie que nous avons de nouveaux clients qui arrivent. Embaucher en CDI ne nous fait finalement pas prendre tant de risques que cela. En revanche, s agit-il de temps pleins ou de temps partiels? De temps partiels à 90 %. À quelle hauteur? C est variable selon nos métiers. En garde d enfant, la moyenne est d environ 9 heures par semaine, sur le ménage, nous sommes plutôt à 22 heures, tout comme sur u Et sur l aspect physique, notamment sur les troubles musculo-squelettiques, qu en est-il? Nous avons quelques formations gestes et postures, notamment dans le métier d assistant de vie. Ils sont formés à cela dans leur cursus scolaire. Dans le CAP petite enfance, cela existe aussi. Néanmoins, nous remettons une petite couche sur le sujet et nous avons développé aussi plusieurs modules en e-learning autour des thématiques de la sécurité. Nous essayons également de développer une prestation de ménage écologique. Nous n utilisons pratiquement que de l eau grâce à des chiffonnettes. Nous avons aussi tout un accompagnement matériel avec un balai ultraléger et ergonomique, qui ne nécessite pas de se baisser. L une des problématiques à laquelle nous sommes confrontés, c est la taille de nos effectifs au regard de la formation. Quand vous avez salariés, dire que vous formez 100 % des salariés compte tenu du turnover qu il existe dans ces métiers, c est très difficile. Donc nous avons plutôt travaillé sur l environnement, sur la qualité du matériel et sur des formations en e-learning, plutôt que sur le présentiel. REBONDIR N 210 FÉVRIER

12 ACTUALITÉS L INTERVIEW DU MOIS u l assistance de vie (22-23 heures). Dans la garde d enfant, cette durée est quand même beaucoup liée au fait que l enfant (s il est scolarisé) n est pas là une bonne partie de la journée. Sur les métiers de l entretien de la maison et de la personne dépendante, nous sommes sur des professions où peu de gens veulent un temps plein. Soit parce qu ils ont déjà un temps plein avec plusieurs employeurs, soit parce qu ils ne veulent pas travailler le mercredi, veulent emmener leurs enfants le matin à l école et aller les chercher ce qui limite la journée de travail, sachant qu il y a quand même une pause déjeuner Environ 20 % des encadrants d agence sont issus du métier d intervenant. obligatoire. Ce sont aussi des éléments qui contribuent très fortement aux temps partiels. Je vais vous donner un exemple : pendant six mois, nous avons essayé de recruter en France, 100 salariés sur le métier du ménage en CDI temps plein, en fournissant un véhicule de société. L objectif étant que ces salariés puissent faire les remplacements des absents. Nous n avons jamais réussi à atteindre les 100 et les 2/3 des personnes qui ont accepté étaient finalement des gens de l interne qui ont demandé à passer à temps plein. Il y a comme je l expliquais des situations avec de multiples employeurs, des raisons familiales, mais il y a aussi une part de pénibilité sur le travail (35 heures de ménage par semaine, c est quand même assez physique). Les temps partiels dans les services à la personne, contrairement à ce que différents reportages ont pu montrer, ne sont donc, pour vous, pas subis? Il faut savoir que chez O 2, nous leur demandons à l embauche combien d heures ils souhaitent travailler. Ils remplissent un planning de leurs disponibilités, et à chaque fois c est nous qui leur proposons des heures : Voulezvous faire plus d heures? Nous avons une nouvelle prestation, la voulez-vous ou non? Nous sommes vraiment dans ce que l on appelle un temps choisi. J entends bien évidemment la remarque, car j ai vu ces mêmes reportages dont vous parlez mais il y a un autre élément qu il faut prendre en compte, c est le travail au noir. Sur l entretien de la maison, cela représente plus de la moitié des prestations. Ce que l on observe aussi, c est que certains salariés déclarent le travail qu ils font pour nous, tout en travaillant parallèlement au noir. C est malheureusement le fléau de notre secteur. Nous avons d ailleurs fait une action relativement forte lors du Salon des services à la personne, avec un site Internet qui s appelle Ce n est pas notre intérêt d avoir des gens à temps partiels. Toutes les sociétés ne le font pas, mais nous fournissons une tenue de travail, un portable professionnel à chaque salarié, la visite médicale d embauche coûte 85 euros par personne tous ces frais nous reviennent entre 700 et 800 euros par an. Notre intérêt d un point de vue stricto sensu économique est d avoir des salariés faisant plus d heures. À tel point que j ai même mis en place une autorisation d embauche pour les agences afin qu elles donnent d abord les nouvelles heures qui arrivent aux collaborateurs en place, plutôt que de recruter de nouveaux salariés. Cet été, la cour d appel d Angers (confirmant une décision du tribunal de police du Mans) a pourtant condamné vos contrats en matière de temps partiel. Depuis, ont-ils été revus? Non, car nous ne sommes pas du tout d accord avec cette position. Le litige provient d une Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi), mais d autres nous ont écrit pour nous dire qu elles n avaient pas de problème avec notre contrat de travail. Toutefois, dans ce contexte, une nouvelle convention collective arrive à la dernière étape de l extension et celle-ci va permettre d annualiser le temps de travail. Je suis donc déjà en négociation avec nos organisations syndicales. Notre contrat de travail à temps choisi n existera plus dans quelques mois et nous serons sur un contrat de travail à temps partiel annualisé, traditionnel, qui est adapté à ce secteur. Car la difficulté que l on a ce sont toutes les fluctuations d activités liées aux vacances scolaires. Si c est finalisé, cela devrait se faire au premier semestre REBONDIR N 210 FÉVRIER 2014

13 Quelles qualités faut-il avoir? Dans l entretien de la maison, nous voulons des gens qui ont envie de faire ce métier, et qui ne le font pas simplement parce qu il n y a rien d autre. La notion de savoir-être, de confidentialité est importante car on touche à l intimité des clients. Dans 4 prestations sur 5, nous avons les clés du domicile et nous intervenons alors que les personnes ne sont pas là. Mais il faut que le client voit que l on est passé. Il faut donc prendre conscience que c est un vrai métier. On ne vient pas simplement balayer le sol et passer la serpillière! En revanche, lorsque le client est présent (ce qui arrive de plus en plus souvent avec le télétravail), il faut savoir se faire discret et respecter la personne, tout en faisant sa prestation. En ce qui concerne la dépendance, c est vraiment une profession, quelque part, de croyance. Dans les services à la personne, les salaires ne sont pas très élevés et vouloir s occuper de personnes dépendantes, de personnes handicapées, c est complètement lié à la motivation, à l envie. Nous som - mes en contact avec le client au quotidien, avec des personnes qui sont souvent diminuées physiquement, psychologiquement la capa cité à prendre sur soi est donc également essentielle. Mais il faut aussi être suffisamment ferme pour dire les choses. On ne peut pas être à la merci de tous les desi - deratas de la personne dépendante. L idée est que nous venons faire une prestation professionnelle, déterminée en amont, et nous devons respecter le cadre de cette prestation, tout en aidant la personne à mieux vivre au quotidien à son domicile. Il faut avoir de l assurance et c est là que parfois, les personnes qui ont fait les formations initiales vers la dépendance se rendent compte qu elles ne sont pas faites pour ça et préfèrent aller vers la partie entretien du domicile. Sur la garde d enfant, il y a une dimension un peu éducative, puisque chez O 2, nous avons une méthode qui s appuie sur un certain nombre d outils, de cahiers et d activités à faire avec les enfants. Dans nos prestations, nous ne venons pas juste pour aller chercher l enfant à l école, lui donner le goûter et attendre que les parents rentrent. La prise de recul, le savoir-être, et la volonté d apprendre des choses aux enfants sont donc une nécessité dans ce job. Nous avons également une option aide aux devoirs. Ce n est pas du soutien scolaire mais nous pouvons les faire réciter leur leçon, leur poésie Il faut des gens qui ont un niveau éducatif minimum. Une personne qui démarre par exemple sur des prestations de ménage peut-elle progresser et évoluer au sein de l entreprise? Y a-t-il des formations proposées? Nous avons plusieurs types de formations et plusieurs types d évolutions. Nous avons des formations sur chaque métier, un cycle sur le ménage, un cycle sur la garde d enfants, un autre sur l assistance de vie. Nous avons aussi des parcours pour tout ce qui est encadrement. Aujourd hui, environ % des encadrants d agence sont issus du métier d intervenant. Aujour - d hui, 6 chefs d agence sont d anciens intervenants. Sur les chargés de clientèle, il y en a beaucoup plus. Et c est quelque chose que nous favorisons. Le premier À quoi peut-on prétendre en termes de salaires quand on démarre dans l entreprise? Le premier niveau, c est le Smic. Ensuite, 40 centimes s ajoutent à chaque niveau. Sur le métier d intervenant à domicile, par exemple, nous démarrons à 9,53 euros de l heure et nous arrivons quasiment à 11 euros. Quand on bascule dans la filière encadrement d agence, les salaires sont encore différents. réflexe de mon service recrutement au siège lorsqu un poste se libère (le recrutement des intervenants est géré sur place et celui des encadrants au siège social) est d appeler le responsable d agence pour savoir s il n a pas quelqu un qui peut évoluer. La personne peut le faire dans son métier, car nous avons plusieurs niveaux, ou bien aller vers le personnel administratif ou commercial. Au-delà de faire évoluer les gens en interne, ce qui est une satisfaction, il est démontré que les personnes qui ont été intervenants à domicile et qui intègrent l encadrement d une agence ont des atouts supplémentaires. C est un vrai plus. REBONDIR N 210 FÉVRIER

14 ACTUALITÉS RENDEZ-VOUS Aline GÉRARD À SUIVRE CE MOIS-CI Tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 10h10, Katia Schmitt présente Lʼédition de lʼemploi sur France 3 Lorraine. Le magazine souhaite favoriser la recherche dʼemploi, la formation ou les nouvelles orientations professionnelles. PARIS, MÉTROPOLE POUR L EMPLOI DES JEUNES Paris, métropole pour l emploi des jeunes donne la priorité aux jeunes, de tous niveaux de qualification et d expérience. Près de 200 employeurs sont mobilisés afin de permettre à chacun de proposer ses compétences pour un CDI, CDD, contrat en alternance ou emploi d avenir. 4 février, de 10h à 18h Accès libre, gratuit et sans pré-inscription Paris, Grande Halle de la Villette SALON DES ENTREPRENEURS DE PARIS Tout comme créateurs et dirigeants d entreprises, participez au 21 e Salon des Entrepreneurs les 5 et 6 février 2014 au Palais des Congrès de Paris! Avec 400 partenaires et exposants, 200 conférences et ateliers, 100 personnalités économiques et entrepreneurs emblématiques, 800 experts et conseils en consultations individuelles gratuites, l événement met à votre disposition un concentré d informations, de solutions et d expertises pour assurer la réussite de votre projet. 5 et 6 février, 9h à 19h (18h30 le jeudi) Inscription gratuite sur le site Internet (sur place 50 euros) Paris, Palais des Congrès-Porte Maillot SALON DES FORMATIONS ET MÉTIERS AÉRONAUTIQUES Du 7 au 9 février 2014, le magazine Aviation et Pilote, en partenariat avec le musée de l Air et de l Espace, organise le 22 e Salon des Formations et Métiers Aéronautiques. Plus d une cinquantaine d exposants, français et étrangers, seront rassemblés sur l aéroport de Paris-Le Bourget. Ces écoles et organismes de formation présenteront tous les métiers du secteur aérien, même les plus méconnus et les formations ad hoc. Il vous offrira ainsi un large panel de débouchés professionnels. Les formations proposées pour y accéder s adressent à tous les niveaux : du CAP aux masters spécialisés. Du 7 au 9 février, de 10 h à 17 h L entrée au salon, couplée aux expositions permanentes du musée, est libre. Paris-Le Bourget, Musée de l Air et de l Espace SALON PARAMÉDICAL L augmentation du taux de natalité et l allongement de la durée de vie sont des facteurs qui favorisent l emploi dans le secteur paramédical. Crèches, centres hospitaliers et cliniques, maisons de retraite et collectivités recherchent des hommes et des femmes aux profils variés. Vous êtes jeune diplômé d un IFSI, Infirmier DE, IADE, IBODE, puéricultrice, auxiliaire de puériculture, cadre de santé, EJE, aide-soignant, manipulateur en radiologie, kinésithérapeute... Ce salon constitue une réelle opportunité pour trouver son premier emploi ou changer d établissement. Le 5 mars, de 10h à 18h Espace Champerret à Paris Entrée gratuite, pré-inscription sur CARREFOUR DES CARRIÈRES COMMERCIALES Pour faire face aux difficultés du marché, les entreprises doivent renforcer leur force de vente et les commerciaux sont toujours très recherchés. C est ce que vous pourrez constater lors de la 71 e édition du salon Carrefour des Carrières commerciales. Elle réunira une quarantaine d entreprises, tous secteurs d activité confondus, qui vous proposeront de très nombreux postes à Paris, en région parisienne et en province. Parmi les postes proposés : commercial et ingénieur commercial, chargé d affaires, de clientèle, chef de ventes, chef de produit, chef de secteur, conseiller et consultant (finance, assurance, gestion de patrimoine), directeur d agence, chargé d affaires (particuliers et professionnels), animateur de réseaux, manager de rayon, adjoint et directeur de magasin, chef de département, contrôleur de gestion... Un espace coaching, animé par des professionnels du recrutement, est à la disposition des candidats pour des conseils sur la gestion de leur carrière, la rédaction des CV et lettres de motivation. Le 6 mars, de 10h à 18h Porte de Champerret à Paris REBONDIR N 210 FÉVRIER 2014

15

16 En 2014, 16 - REBONDIR N 210 FÉVRIER 2014

17 LE GRAND DOSSIER En 2014, je crée mon job! je crée mon job! Créer son entreprise est potentiellement à la portée de tous. Mais que cela soit pour vivre d une passion ou par nécessité d être à nouveau actif, cette envie doit être chevillée au corps. Vous devez trouver une niche, un marché qui vous permettra de créer de la valeur. Ensuite, sachez profiter des aides et organismes qui vous permettront de concrétiser votre projet. Dossier réalisé par Innocentia AGBE SOMMAIRE P.20 LE CHÔMAGE, UNE OPPORTUNITÉ POUR ENTREPRENDRE! P.22 LE RÉGIME D AUTO-ENTREPRENEUR : SIMPLE MAIS LIMITÉ P.24 MICROCRÉDIT : LE FINANCEMENT ACCESSIBLE À TOUS P.26 ON PEUT OUVRIR UNE FRANCHISE AVEC PEU D APPORT P.28 LA VENTE À DOMICILE COMME SOLUTION POUR SE CRÉER UN EMPLOI Les acteurs du monde de l entrepreneuriat en sont convaincus : la création d entreprise s adresse à tout le monde. Que vous soyez au chômage ou en activité, que vous possédiez une expérience dans le domaine ou non et quel que soit votre niveau d études. Il n y a pas de parcours tout tracé pour devenir entrepreneur. Je crois sincèrement que c est possible. En premier lieu parce que certaines activités ne nécessitent pas d investissement très lourd. Ensuite parce que l intelligence, le pragmatisme et l opportunisme peuvent remplacer le niveau d études. Ce qui n empêche pas, une fois qu on a décidé de se lancer, de se former, témoigne Yves Fouchet, président de la CCI Entreprendre en France. De plus, si vous êtes au chômage vous pouvez bénéficier de différentes aides pour la création d entreprise en passant par Pôle emploi (voir encadré page 19 ). Sans oublier certains régimes qui permettent de créer simplement en limitant les risques comme celui d auto-entrepreneur (voir page 22) ou encore les prêts bancaires adaptés aux petites bourses comme le microcrédit (voir page 24). Cela ne veut pas dire que la création d une entreprise est facile ou plus aisée pour une personne au chômage, mais que cette possibilité lui est réellement ouverte. Réussir à gagner de l argent par ce moyen nécessite de bien réfléchir à son projet. Il faut faire attention. On peut avoir tendance à se lancer trop vite et se mettre dans une situation précaire. C est quand même un processus auquel il faut bien réfléchir, vérifier qu il existe u REBONDIR N 210 FÉVRIER

18 LE GRAND DOSSIER En 2014, je crée mon job! Magali Lannoy a créé son entreprise, La P tite menuiserie, un atelier ouvert de menuiserie, après 6 années sans emploi. Je me suis rendu compte qu il y avait un potentiel, un marché. u un marché, etc. Il faut commencer quand on est sûr de pouvoir vraiment exercer l activité en question. Car encore trop de personnes, notamment des autoentrepreneurs, ne dégagent aucun chiffre d affaires, alors qu ils pensaient se sortir de la précarité, explique Laure Thiebault, juriste à l APCE (Agence pour la création d entreprises). Et, comme tout entrepreneur, vous devrez avant tout trouver une idée. PARTIR D UNE IDÉE OU D UN SAVOIR-FAIRE La seule chose qui ne change pas est qu il faut avoir une idée, que l on soit au chômage ou pas, rappelle La seule chose qui ne change pas est qu il faut avoir une idée, que l on soit au chômage ou pas. Yves Fouchet. Si vous en avez déjà une en tête, peutêtre qu il ne vous manque qu un accompagnement pour la concrétiser. Pour les autres, vous pouvez vous mettre en condition pour en trouver une. Voir les choses sous un autre angle, en vous demandant ce que vous pouvez apporter. Il va falloir être réceptif à son environnement. Regarder ce qui se passe autour de soi : les demandes non satisfaites, les failles dans un service, lire les blogs de consommateurs, illustre Anne Niau, chargée de mission entrepreneuriat, Région Île-de-France. Ou, vous pouvez créer en partant d un savoir-faire. Les idées vont aussi dépendre des compétences individuelles. Certains sont faits pour le commerce, d autres ont un savoir-faire en mécanique, etc., explique Yves Fouchet. Un point de vue que semble partager Anne Niau, même si elle émet quelques réserves : Vous pouvez aussi partir d une passion. Par contre, il faut bien faire la différence entre le professionnel et la sphère privée. Ce n est pas parce que vous avez une passion pour la cuisine que vous serez un bon restaurateur. Il faut faire attention à l emplacement, savoir s entourer, trouver un concept intéressant. En tout cas, c est en partant d une passion, la menuiserie, que Magali Lannoy a créé son entreprise, La P tite menuiserie, au Havre (Haute- Normandie). Après 6 années sans emploi, cette maman de trois enfants dont un en situation de handicap a décidé de se lancer dans l entrepreneuriat quand ce dernier a été scolarisé. Cette idée a mûri dans sa tête un long moment. Je me suis d abord tournée vers un centre de formation pour adultes en menuiserie, explique-t-elle. Avant cela elle était dans l esthétique. Je faisais de la réfection de meubles de façon autodidacte. Du coup, l idée m est venue de travailler pour moi, poursuit-elle. Elle commence à en parler autour d elle et propose des ateliers de menuiserie pour enfants. Je me suis rendu compte qu il y avait un potentiel, un marché. Cela a été un très gros succès, j avais beaucoup de demandes, notamment de maîtresses. Sans cela, je serais peut-être 18 - REBONDIR N 210 FÉVRIER 2014

19 encore en train de rêver de le faire. C est à partir de là qu elle s est vraiment lancée avec notamment l aide de l Adie (Association pour le droit à l initiative économique) qui lui a octroyé un microcrédit de euros. CRÉER LES CONDITIONS DU SUCCÈS Après une situation familiale difficile, Mickael Guldemann a perdu son emploi et a notamment dû retourner vivre chez ses parents. J ai tout repris à 39 ans, se souvient-il. Il a de l expérience dans le bâtiment, mais suite à un abandon de poste, il pense qu il aura encore plus de mal à trouver du travail. Attiré par le monde de la restauration, il a envie de se lancer dans cet univers. Il veut entreprendre. C était pour moi la meilleure solution pour rebondir. C est un peu par hasard qu il va trouver son idée. Au bout de 6 mois de chômage, c est en allant manger dans un restaurant à Brognard (Franche-Comté) qu il croit déceler la bonne affaire. Le patron voulait s en séparer. Avant de montrer le moindre intérêt, je me suis renseigné. J ai appris que l établissement avait juste un problème de gestion, explique Michael Guldemann. Il rencontre le propriétaire des murs qui décide de lui faire confiance : Il m a dit que je n étais peut-être pas cuisinier mais qu au moins je savais compter. Surtout, il a bien pris le temps d étudier le projet et de voir comment il allait se démarquer des autres restaurants : Je me suis aperçu qu il n existe pas beaucoup d établissements où l on peut bien manger pour un prix attractif. Je me suis dit que j allais proposer de la cuisine avec le minimum de produits surgelés. Et l établissement était bien positionné, en sortie d autoroute. Il est lui aussi passé par l Adie qui lui a octroyé un prêt de euros. Après six mois d activité, le bilan est positif. Il a quatre L intelligence, le pragmatisme et l opportunisme peuvent remplacer le niveau d études. DU CÔTÉ DE PÔLE EMPLOI : En phase de finalisation de votre projet, Pôle emploi peut vous orienter vers le Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d entreprise). Cela inclut le conseil d experts, un appui financier (prêt à taux zéro) et un suivi du développement jusqu à trois ans après le lancement du projet. Vos allocations de retour à l emploi (ARE) peuvent être maintenues pendant la phase de démarrage de la reprise ou de la création (pendant la durée du droit aux allocations dans la limite de 15 mois, excepté pour les plus de 50 ans). Elles peuvent également être versées sous forme d un apport de capital avec une aide correspondant à 45 % des allocations restantes à la date de lancement de l activité. Elles sont alors versées en deux fois : au début et 6 mois plus tard. Pour en bénéficier, il faut obtenir l Accre (Aide au chômeur créateur ou repreneur d entreprise) auprès de l Urssaf. salariés et envisage d ouvrir un autre établissement. Il se dégage même un salaire depuis deux mois. Se faire accompagner est aussi une condition du succès. Des organismes comme les CCI (Chambres de commerce et d industrie), les BGE ou Pôle emploi peuvent vous aider à formaliser votre projet ou vous diriger vers les personnes adéquates. Comme le rappelle Anne Niau : Ils sont au fait de ce qui existe en termes d aides régionales, départementales voire communales. Mickael Guldemann a ouvert un restaurant, Le Relais de la promenade, après 6 mois de chômage. C était pour moi la meilleure solution pour rebondir. REBONDIR N 210 FÉVRIER

20 LE GRAND DOSSIER En 2014, je crée mon job! Le chômage, une opportunité pour entreprendre! Comme près de 4 millions de personnes en France, vous êtes au chômage. Redoutée et pointée du doigt, cette situation n est vraiment pas facile à vivre Et si vous profitiez de cette période pour créer votre propre job? Une aventure passionnante à envisager sérieusement lorsqu on est au chômage, période propice à la création. Démonstration! METTEZ VOTRE TEMPS À PROFIT Tout d abord, entreprendre demande du temps. Le temps, une richesse exceptionnelle que possède tout chômeur et qui demande simplement à être bien investie. Prenez conscience de la valeur de votre temps et mettez-la à profit! Au-delà du temps à consacrer directement à l élaboration de votre projet, profitez-en pour miser sur votre bien-être : reposezvous, faites du sport, prenez soin de vous. Vous n en serez que plus productif, plus confiant et plus créatif. Efficacité, confiance en soi et créativité. Parfait, ce sont les qualités phares de tout bon entrepreneur! Ce sont des qualités que vous avez en vous et qui ne demandent qu à s exprimer à travers un projet cohérent et motivant. Par Charly Jucquin, entrepreneur et formateur. Fondateur de Cap Cohérence (cabinet spécialisé dans la reconversion professionnelle). Il existe un moyen d utiliser le chômage pour reprendre le contrôle de sa vie, s affranchir des recruteurs et même participer à la reprise économique et à la création d emploi. Plus qu un moyen, c est une voie aujourd hui accessible à tous. Quel que soit son capital, ses diplômes, son expérience, son réseau. Une voie où la réussite dépend surtout de sa détermination, de son astuce et de son enthousiasme. Cette voie, c est l entrepreneuriat! L ARGENT, LA PLUS GRANDE PEUR DES ASPIRANTS ENTREPRENEURS En entrepreneuriat comme dans la vie, l argent est le nerf de la guerre et bien souvent la plus grande peur des aspirants entrepreneurs. Là aussi, vos droits au chômage sont une opportunité de plus pour vous lancer en minimisant les risques. Selon votre projet et votre personnalité, vous pouvez opter pour deux options. Si vous n avez pas besoin de capital pour monter votre activité, Pôle emploi se propose de compléter le revenu issu de celle-ci pendant 15 mois et dans la limite de vos droits. Tant que vos revenus d entrepreneur ne dépassent pas 70 % de votre salaire de référence. Si vous avez besoin d un capital pour vous lancer, vous pouvez bénéficier de l ARCE (Aide à la reprise ou à la création d entreprise). Dans ce cas, Pôle emploi vous verse 45 % de vos droits restants sous forme de capital, en deux fois. Un sacré coup de pouce non? 20 - REBONDIR N 210 FÉVRIER 2014

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE UNE FORMATION, UN MÉTIER SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER www.ecolems.com Apprenez un métier et boostez votre carrière! ECOLEMS,

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans - 1 - Les statistiques en bref La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans Données de cadrage socio-démographique sur les jeunes en France 24 % des Français de 18 ans et plus sont âgés de

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

créer mon entreprise Comment dans les Alpes de Haute-Provence? Ensemble pour vous accompagner!

créer mon entreprise Comment dans les Alpes de Haute-Provence? Ensemble pour vous accompagner! créer mon entreprise Comment dans les Alpes de Haute-Provence? Ensemble pour vous accompagner! Ce guide a été conçu par le réseau CréActeurs 04 avec le soutien du Conseil général des Alpes de Haute-Provence,

Plus en détail

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite.

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite. 1 Recherche d emploi ou d informations sur un métier Renseignements sur une formation interrogations sur son avenir professionnel Cette journée permet de : > Rencontrer des entreprises qui recrutent, >

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

L auto-entrepreneur : trois ans déjà!

L auto-entrepreneur : trois ans déjà! PROFIL DE L'AUTO-ENTREPRENEUR N 108 août 2012 L auto-entrepreneur : trois ans déjà! L introduction du régime de l auto-entrepreneur au 1 er janvier 2009 a bouleversé le rythme des créations en France comme

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Recruter et intégrer des seniors Recruter des seniors, c est d

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi LES services été 2012 Votre MdEE vous appuie dans vos démarches Vous avez besoin d un appui pour votre recherche d emploi? Des professionnels vous accompagnent et vous proposent des conseils personnalisés

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

les raisons du succès

les raisons du succès Cuisines Raison : les raisons du succès Il avait donc raison d y croire! Quand Claude Raison a lancé l idée de fédérer, autour d une franchise, des dizaines de cuisinistes sans magasin dans toute la France,

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Etude de Rémunérations

Etude de Rémunérations 2014 Finance & Comptabilité Etude de Rémunérations Sommaire La tendance du marché de l emploi en Finance & Comptabilité...3 A propos de notre étude de rémunérations...5 La fidélisation et le recrutement

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Dossier de presse. 3 ème édition du Club Handicap & Innovation. 18 juin 2013. «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» à Toulouse

Dossier de presse. 3 ème édition du Club Handicap & Innovation. 18 juin 2013. «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» à Toulouse à Toulouse 3 ème édition du Club Handicap & Innovation «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» Dossier de presse 18 juin 2013 Une initiative de : Sommaire Club Handicap & Innovation

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans. F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.fr/ et ne peuvent en aucun cas suffire. Ce sont uniquement des compléments

Plus en détail

Une exposition : «Les services à la personne»

Une exposition : «Les services à la personne» Une exposition : «Les services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 4 panneaux (100 x 40 cm) disponible gratuitement. Un aperçu des activités,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes Date limite de renvoi des dossiers complétés : 6 novembre 2013, par mail à l adresse contact@grandprix-distributionresponsable.com Nom de l initiative:

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

LE REVOLUTIONNAIRE DU RECRUTEMENT

LE REVOLUTIONNAIRE DU RECRUTEMENT DOSSIER DE PRESSE LE REVOLUTIONNAIRE DU RECRUTEMENT présente un site «prêt à l embauche». Contact RP : Agence MELODIK Mme Elodie Laloum Mob : 06 61 41 13 05 Email : elodie.laloum@melodik.fr 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci!

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! Sommaire Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! P 3 P 4 P 5 P 6 P 7 P 8 P 9 P 10 P 11 P 12 Pitch Mariage Serein est une jeune Start-Up parisienne

Plus en détail

SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL

SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL 1/7 SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL Dans le cadre du projet européen Comenius du lycée Monteil sur les compétences informatiques, une enquête qualitative sur

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

A propos de RegionsJob. A propos de Fed Finance

A propos de RegionsJob. A propos de Fed Finance A propos de RegionsJob RegionsJob est un réseau de 8 sites emploi couvrant la totalité du territoire français. Aujourd hui plus de 30 000 offres d emploi et de stage sont proposées en ligne. Avec 3,3 millions

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Outplacement Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets L outplacement Nous abordons la transition de carrière comme une

Plus en détail

Caf. Accessibilité. Internet, application mobile, Facebook, Cafpro... la Caf simplifie la relation à l usager. Le saviez-vous?

Caf. Accessibilité. Internet, application mobile, Facebook, Cafpro... la Caf simplifie la relation à l usager. Le saviez-vous? écho La lettre aux partenaires de la Caf des PO Caf n 42 4 ème trimestre 2014 Dossier Accessibilité Internet, application mobile, Facebook, Cafpro... la Caf simplifie la relation à l usager www.caf.fr

Plus en détail

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 2 édition ème par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 SOMMAIRE Méthodologie et profil des répondants 3 Les moyens pour recruter et trouver un emploi 5 Les profils recherchés sur

Plus en détail

Pour accompagner votre parrainage!

Pour accompagner votre parrainage! Pour accompagner votre parrainage! Chères Marraines, Chers Parrains, Ce livret a pour objectif de répondre à la demande de certains d entre vous et de vous transmettre les retours d expérience d autres

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Le programme de prêts pour les études à temps partiel Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Décembre 2001 1 Introduction Une revendication vieille de plus de dix ans

Plus en détail

7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents

7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents 7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents Sommaire Conseil n 1 : Soyez créatif dans la description du poste, PAS dans son

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité?

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? ATELIER DE LA PROFESSION Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

Créer votre propre emploi? Relevez le défi!

Créer votre propre emploi? Relevez le défi! Créer votre propre emploi? Relevez le défi! chapitre 5 Créer son propre emploi. Beaucoup en rêvent mais peu en font une réalité. Pourtant, devenir indépendant peut être un moyen de créer son emploi. Les

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi»

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi» Sommaire 2 p.3 p.4 p.5 p.6-7 p.8 - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi» - Le site dédié à l événement - Le témoignage de deux exposants Marion

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

E D I T O L A L E T T R E N 3 0. De l intérêt d un syndicat employeur

E D I T O L A L E T T R E N 3 0. De l intérêt d un syndicat employeur E D I T O Sommaire P1 L édito P2 Révision des classifications et rémunérations minimales : Accord à l unanimité P3 Suite révision des classifications P4 Accord sur la sécurisation de l emploi et le temps

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

ADhÉRer au RÉseaU AdomiS... le choix de la performance sociale comme moteur de la performance économique

ADhÉRer au RÉseaU AdomiS... le choix de la performance sociale comme moteur de la performance économique ADhÉRer au RÉseaU AdomiS... le choix de la performance sociale comme moteur de la performance économique ADOMIS ET LE SERVICE À LA PERSONNE À l origine, un engagement humain fort...3 Un concept éprouvé

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-68 septembre 2015 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

Un tiers des créateurs d entreprise seniors était au chômage

Un tiers des créateurs d entreprise seniors était au chômage Un tiers des créateurs d entreprise seniors était au chômage Quand on est senior et qu on perd son emploi, on sait que le parcours pour regagner le monde du travail en tant que salarié, sera un parcours

Plus en détail

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE Bureaux 11-13 avenue de la Division Leclerc 94234 Cachan Cedex 01 49 84 85 85 contact@lafabrique-valdebievre.fr www.lafabrique-valdebievre.fr

Plus en détail

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228*

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228* RAPPORT D ACTIVITE Année 2014 Le réseau national Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France Initiative Vendée Bocage est l une des 228* plateformes qui constituent Initiative France,

Plus en détail

LE BLOG DE MANAGER GO!

LE BLOG DE MANAGER GO! LE BLOG DE MANAGER GO! Se rendre sur Manager GO! Actualité et savoir-faire sur l'entrepreneuriat et le management Accueil» Création d'entreprise» Entreprendre dans un monde en mutation ENTREPRENDRE DANS

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Septembre 2008 1 Direction Générale Adjointe Solidarités Formations tout au long de la vie Direction des Solidarités

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE 1 GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE édito La petite enfance est l une des priorités du Conseil général, et en particulier les modes d accueil. L accueil au domicile d une assistante

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

L ENTRETIEN D EMBAUCHE

L ENTRETIEN D EMBAUCHE L ENTRETIEN D EMBAUCHE La préparation physique : LA REUSSITE DE VOTRE ENTRETIEN NECESSITE UNE PRESENTATION SOIGNEE Avant l entretien, il vous faut préparer une tenue : CORRECTE CONFORTABLE ADAPTEE AU POSTE

Plus en détail

Réunica vous accompagne

Réunica vous accompagne GUIDE DES SERVICES Réunica vous accompagne REUNICA.COM Nos services CLIENTS SANTÉ Particuliers et affiliés à un contrat collectif Professionnels (auto-entrepreneurs, TNS) Assistance Réunica Assistance

Plus en détail

CRÉER PRÊT À VOTRE ENTREPRISE? Le vademecum du créateur d entreprise

CRÉER PRÊT À VOTRE ENTREPRISE? Le vademecum du créateur d entreprise PRÊT À CRÉER VOTRE ENTREPRISE? Le vademecum du créateur d entreprise 1 Français sur 5 rêve de créer son entreprise Vous aussi? Que vous ayez envie de créer une entreprise qui se développera sur son territoire

Plus en détail

L HUMAIN, UNE RESSOURCE RARE

L HUMAIN, UNE RESSOURCE RARE L HUMAIN, UNE RESSOURCE RARE A y regarder de plus près, qu est-ce qui préside à la réussite et à la pérennité d une entreprise? C est l humain! Que ce soit dans le secteur des services qui draine près

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant

Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant Ce document a comme objectif de présenter le contenu d'un cycle d ateliers de formations à la création d entreprise, spécifique

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi».

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi». Sommaire 2 p.3 p.4 p.5 p.6-7-8 - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi». - Le site dédié à l événement. - Le témoignage de trois exposants.

Plus en détail