Réingénierie et dématérialisation des processus PI Les principes d un arrêté de restructuration et d un plan d accompagnement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réingénierie et dématérialisation des processus PI Les principes d un arrêté de restructuration et d un plan d accompagnement"

Transcription

1 Réingénierie et dématérialisation des processus PI Les principes d un arrêté de restructuration et d un plan d accompagnement 08/02/2016 Heure mensuelle d information

2 SOMMAIRE 1. Définition d un arrêté de restructuration 2. Contenu de l arrêté de restructuration INPI 3. Notre position sur l arrêté de restructuration 4. Qu est-ce qu un plan d accompagnement? 5. Comité de suivi 6. Notre position sur le plan d accompagnement 7. Le protocole d application de l arrêté 8. 3 cas possibles de collaborateurs 9. Les mesures indemnitaires 2 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

3 Définition d un arrêté de restructuration Un document ministériel qui précise le périmètre couvert par la restructuration de service et sa durée. Permet de mettre en place les dispositifs indemnitaires d accompagnement prévus (dans notre cas) dans les décrets suivants : - Décret n relatif à la prime de restructuration de service et à l allocation d aide à la mobilité du conjoint - avec l arrêté du 17/04/08 relatif à la fixation des montants de ces primes - avec l arrêté du 04/02/09 sur les conditions de modulation de la prime de restructuration - Décret n relatif à l indemnité de départ volontaire (IDV) - avec l arrêté du 04/02/09 sur les modalités de calcul du montant de l IDV - Décret n relatif à l indemnité temporaire de mobilité 3 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

4 Contenu de l arrêté de restructuration INPI Périmètre : 153 collaborateurs 1. Le service administratif du département juridique et administratif de la direction de la propriété industrielle à Courbevoie (7 cat A, 29 cat B, 19 cat C)* 2. Le département des données de la direction de la propriété industrielle à Lille (5 cat A, 39 cat B, 14 cat C) 3. Le service numérisation et archivage de la direction de la performance et du développement durable à Compiègne et Courbevoie (6 cat A, 8 cat B, 14 cat C)* 4. L agence comptable de l INPI à Courbevoie (1 cat A, 2 cat B, 2 cat C)* 5. La délégation régionale d Ile de France de la direction de l action économique à Courbevoie (7 cat B)* Durée : jusqu au 31 décembre 2018 * Estimation de la population concernée issue de l étude d impact fournie 4 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

5 Notre position sur l arrêté de restructuration Points bloquants conduisant à notre avis défavorable : 1. Insuffisance des éléments d information nécessaires pour identifier et valider le périmètre impacté : la GPMC aurait dû permettre d avoir les premiers éléments d analyse! pas de visibilité sur la stratégie RH sur le sujet le nombre de personnes (153) a seulement été transmis pour ce CTEP, sans identifier la part d activité impactée pour chacun 2. Périmètre très large et pas assez détaillé : impression d extension du périmètre au-delà de la RPPI et dématérialisation (vision floue) 3. Durée longue (quasiment 3 ans) 153 personnes soumises à un outil qui pourrait être utilisé en dehors de la RPPI et de la dématérialisation 5 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

6 Qu est-ce qu un plan d accompagnement? Dispositif composé de mesures d accompagnement selon les cas : Plan de formation individualisé Validation des acquis de l expérience (VAE) Télétravail de manière dérogatoire (accès prioritaire) Bilan de carrière et de compétences Proposition de poste en cas de reclassement avec reconversion professionnelle (au moins 1 proposition) Garantie du maintien des conditions de rémunération Accompagnement à la mobilité géographique Accompagnement à la création d entreprise ou à la réalisation d un projet personnel Accompagnement au reclassement en dehors de l INPI Accompagnement au départ volontaire Bénéficier de la retraite progressive En rouge : les mesures impliquant une indemnité sous réserve de remplir les conditions 6 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

7 Comité de suivi Missions 1. suivre la réalisation du plan d accompagnement 2. lieu de concertation pour toutes les questions relatives à l accompagnement des collaborateurs Composition Membres des organisations syndicales deux représentants par organisation syndicale Membres de l administration le directeur des ressources humaines ou son représentant le chef de projet RH le responsable du dialogue social 7 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

8 Notre position sur le plan d accompagnement Points bloquants 1. Engagement de l administration que sur 1 SEULE proposition de reclassement en interne dans la fonction publique : MINIMUM 3 PROPOSITIONS 1. Garantie du maintien des conditions de rémunération pendant uniquement un an à compter de leur nouveau positionnement 3. Comité de suivi ne traitera pas les cas individuels Recommandation à toute personne impactée par une de ces mesures Faites-vous accompagner par des représentants du personnel! 8 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

9 Le protocole d application de l arrêté Complète le plan d accompagnement N a aucune valeur juridique Définit les conditions d application des mesures d indemnisation ouvertes par l arrêté, et des modalités de licenciement pour suppression de poste 1. Indemnités de formation 2. Indemnité de départ volontaire et de licenciement pour suppression de poste 3. Si mobilité géographique : prime de restructuration de service et allocation d aide à la mobilité du conjoint L administration : ne prévoit pas de mobilité géographique obligatoire dans le cadre de la restructuration, mais cela peut être demandé par le collaborateur accepte au besoin les sureffectifs sur les fonctions d exécution! ne prévoit pas de recruter sur les postes de la délégation régionale IdF et de l agence comptable, et se réserve donc le droit de procéder à une réorganisation de ces deux services lors de la durée de l arrêté si leurs seuils de bon fonctionnement s en trouvaient affectés. 9 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

10 3 cas possibles de collaborateurs 1. Adaptation au poste de travail (adaptation légère ou moyenne) 2. Adaptation forte, reclassement interne et reconversion 3. Départ volontaire du collaborateur 10 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

11 Adaptation légère ou moyenne Adaptation au poste de travail LÉGÈRE MOYENNE Plan de formation individualisé aux nouveaux outils Plan de formation aux nouveaux outils et à l acquisition de nouvelles compétences + selon les cas : - VAE - Télétravail de manière dérogatoire (accès prioritaire) Adaptation légère : peu d activités nouvelles et/ou de compétences modifiées. Principalement, adapter à un changement de système d information Adaptation moyenne : plus de 50% d activités nouvelles et/ou de compétences modifiées. L adaptation au changement de système d information se double d une évolution notable du périmètre du poste et de son positionnement fonctionnel dans les processus mis en œuvre 11 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

12 Adaptation forte, reclassement interne et reconversion Adaptation forte suite à suppression des activités (sur l ancien poste de travail) Proposition de poste et élaboration d un plan de formation individualisé SANS mobilité géographique AVEC mobilité géographique Bénéfice du dispositif indemnitaire lié à l effort de formation Bénéfice, le cas échéant, du dispositif indemnitaire lié à l effort de formation + selon les cas : - Bilan de carrière et de compétences - Garantie du maintien de rémunération (1 an) - Télétravail de manière dérogatoire Bénéfice du dispositif indemnitaire lié à la mobilité géographique et du dispositif d accompagnement à la mobilité (aide à la recherche d un logement, aide à la recherche d emploi pour le conjoint ) 12 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

13 Départ volontaire du collaborateur Départ en dehors de l INPI (suite à suppression de poste) Indemnité de départ volontaire (création d entreprise ou restructuration de service) Bénéfice du dispositif indemnitaire de l IDV (création d entreprise ou restructuration de service) Licenciement Versement de l indemnité légale de licenciement Le cas échéant, bénéfice du dispositif d aide au projet personnel ou à la création ou reprise d une entreprise Bénéfice, le cas échéant, du dispositif d accompagnement à la recherche d emploi + selon le cas : - Bénéfice de la retraite progressive 13 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

14 Les mesures indemnitaires 1. Effort de formation Durée de la formation Montant Minimum 10 jours 500 Supérieure à 10 et jusqu à 23 jours Indemnité mobilité (reclassement) Avec changement de résidence familiale : sans enfant à charge ( ) avec enfant à charge ( ) Sans changement de résidence familiale : >40km : sans enfant à charge (8 570 ) avec enfant à charge ( ) Indemnités de formation et mobilité cumulables dans la limite de Départ volontaire (=IDV) : Supérieure à 23 jours Calcul : 1/12 ème de la rémunération brute annuelle x nb années ancienneté Limite de 24 mois (donc pas de prise en compte si ancienneté au delà de 24 ans) Création d entreprise = en 2 versements à la fourniture du Kbis dans les 6 mois et à l issue du 1 er exercie avec preuves d activité Si dans les 5 ans, le collaborateur est employé dans la fonction publique ou un établissement public = il doit rembourser l IDV 14 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

15 Conclusion SOYONS VIGILANTS DANS LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCOMPAGNEMENT DES COLLABORATEURS! 15 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

16 Questions et commentaires 16 / 08/02/2016 / heure mensuelle d'information

Ressources humaines. Point d étape au 7 septembre 2015

Ressources humaines. Point d étape au 7 septembre 2015 Ressources humaines Point d étape au 7 septembre 2015 Feuille de route de l accompagnement RH de la réforme Dialogue social : CT et CHSCT Etude d impact et plan d accompagnement ministériel Accompagnement

Plus en détail

LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES FIXES

LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES FIXES LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES FIXES Salaire de base COMPOSANTES VARIABLES Liées à la durée du travail Liées aux résultats individuels Liées aux résultats collectifs LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES

Plus en détail

POSTFACE. Postface. Personnel de la Défense. Mouvements de personnel. Dépenses liées. au personnel. Formation. Reconversion. Conditions.

POSTFACE. Postface. Personnel de la Défense. Mouvements de personnel. Dépenses liées. au personnel. Formation. Reconversion. Conditions. POSTFACE au Le Bilan social 2011 présente les principales orientations et actions conduites par le ministère de la défense et des anciens combattants (MINDAC) en matière de politique de ressources humaines

Plus en détail

La loi sur la mobilité des fonctionnaires

La loi sur la mobilité des fonctionnaires MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ÉTAT La loi sur la mobilité des fonctionnaires De nouveaux outils au service d une vraie carrière collection Ressources

Plus en détail

Direction des ressources humaines

Direction des ressources humaines Direction des ressources humaines Directrice : Stéphanie LONGUEVILLE Adresse : 15 rue de Sévigné, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 77 86 Courriel : stephanie.longueville@rhone.fr Nombre d'agents dans le

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS STATUT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Références : Décret 2004-878 du 26 août 2004, modifié par le décret 2010-531 du 20 mai 2010 ; Circulaire ministérielle N10-007135-D du 31 mai 2010 (annexe 1). Les règles

Plus en détail

TPAS 2016 pour les personnels n'exerçant pas des fonctions comportant des facteurs de pénibilité

TPAS 2016 pour les personnels n'exerçant pas des fonctions comportant des facteurs de pénibilité DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES GROUPE Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Diffusion nationale Tous services Contact Correspondants Rh Branches Tél : Fax : E_mail: Date de validité

Plus en détail

Gabon. Loi de finances pour 2010

Gabon. Loi de finances pour 2010 Loi de finances pour 2010 Loi n 001/2010 du 15 février 2010 [NB - Loi n 001/2010 du 15 février 2010 déterminant les ressources et les charges de l État pour l année 2010 Promulguée par le décret n 24/PR

Plus en détail

Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC

Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC Articulation avec d autres accords et maintien des avantages acquis 1 - Introduction d une clause dite de fermeture. La

Plus en détail

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ 1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ Règles communes Art 11 Règles complémentaires à l étranger Art 12 ACOSS Circ. DSS/SDFSS/5B n o 2005/389 19 août 2005 Accords nationaux Mode de transport (art

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.)

LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.) CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA LOIRE LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.) Références - Décret n 2004-878 du 26 août 2004 modifié relatif au compte épargne temps dans la fonction

Plus en détail

PROJET POUR L EMPLOIL

PROJET POUR L EMPLOIL PROJET POUR L EMPLOIL Mesures d accompagnement des salariés 2012 / 2014 p. 1 Editorial Dans la continuité de sa démarche de gestion prévisionnelle des emplois initiée depuis 2002, l entreprise a actualisé

Plus en détail

Réponses sur la Fonction Publique Territoriale Document élaboré par SUD Education 92. L agent est titulaire de son grade pas de son poste.

Réponses sur la Fonction Publique Territoriale Document élaboré par SUD Education 92. L agent est titulaire de son grade pas de son poste. 1 Réponses aux agents SUD EDUCATION Réponses sur la Fonction Publique Territoriale Document élaboré par SUD Education 92 Chapitre 1 : Règles générales Les collectivités locales sont maîtresses de leur

Plus en détail

ACCORD INTERBRANCHE RELATIF AUX MODALITES D ACCES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE POUR LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE

ACCORD INTERBRANCHE RELATIF AUX MODALITES D ACCES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE POUR LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE ACCORD INTERBRANCHE RELATIF AUX MODALITES D ACCES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE POUR LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE Les organisations syndicales de salariés et d employeurs représentatives

Plus en détail

Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants

Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants 1/12 Préambule Le document de la Direction de l'afpa "Dialogue social et modernisation de la gestion

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. NT/SB Réf. : 8.7 Service carrière Mars 2012 grh@cdg81.fr INT:/BASE DOC//IND ET PRIMES///7-Primes diverses////iss et PSR Mars 2012

NOTE D INFORMATION. NT/SB Réf. : 8.7 Service carrière Mars 2012 grh@cdg81.fr INT:/BASE DOC//IND ET PRIMES///7-Primes diverses////iss et PSR Mars 2012 Annule et remplace la note du er décembre 2005 du même objet Modifie la note de janvier 200 du même objet Modifie la note de septembre 200 du même objet NOTE D INFORMATION NT/SB Réf. : 8.7 Service carrière

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957)

Plus en détail

Partie 3 : Evolution de la réglementation et Annexes

Partie 3 : Evolution de la réglementation et Annexes 3.1. Évolution de la réglementation Partie 3 : Evolution de la réglementation et Annexes 3.1. Evolution de la réglementation Sommaire A. LA REMUNERATION... 96 Institut de Recherche pour le Développement

Plus en détail

La société : Crédit Lyonnais SA, représentée par Renaud Chaumier, agissant en qualité de Directeur des Ressources Humaines

La société : Crédit Lyonnais SA, représentée par Renaud Chaumier, agissant en qualité de Directeur des Ressources Humaines PARTIE 4 DU LIVRE I REUNI : ACCORD COLLECTIF MAJORITAIRE SUR LE PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI MESURES SOCIALES D ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS D EVOLUTION DANS LE CADRE DU PLAN CENTRICITE CLIENTS 2018 DONNANT

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 ter Paris, le 29 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012

Plus en détail

CHARTE DE GESTION DES PERSONNELS BIATSS CONTRACTUELS DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE

CHARTE DE GESTION DES PERSONNELS BIATSS CONTRACTUELS DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE 1 CHARTE DE GESTION DES PERSONNELS BIATSS CONTRACTUELS DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE Avis favorable du comité technique du 17 juillet 2012 Approuvée par le conseil d administration du 17 juillet 2012

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES PROTECTION SOCIALE MUTUELLES FICHE TECHNIQUE Références Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

PROGRAMME GESTION PRATIQUE DE LA PAIE «ASPECTS JURIDIQUES, SOCIAUX, FISCAUX ET COMPTABLES» I- ASPECTS JURIDIQUES

PROGRAMME GESTION PRATIQUE DE LA PAIE «ASPECTS JURIDIQUES, SOCIAUX, FISCAUX ET COMPTABLES» I- ASPECTS JURIDIQUES PROGRAMME GESTION PRATIQUE DE LA PAIE «ASPECTS JURIDIQUES, SOCIAUX, FISCAUX ET COMPTABLES» PROGRAMME INDICATIF I- ASPECTS JURIDIQUES ETUDE DES PRINCIPALES DISPOSITIONS DU CODE DE TRAVAIL TYPES DE CONTRAT

Plus en détail

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX PRINCIPES GENERAUX La rémunération des fonctionnaires est définie par l article 20 de la loi du 13 juillet 1983 auquel se réfère l article 87 de la loi du

Plus en détail

Montants maximaux bruts mensuels des indemnités de fonction des titulaires de mandats locaux applicables à partir du 1 er octobre 2008.

Montants maximaux bruts mensuels des indemnités de fonction des titulaires de mandats locaux applicables à partir du 1 er octobre 2008. DIRECTION GENERALE DES COLLECTIVITES LOCALES SOUS-DIRECTION DES ELUS LOCAUX ET DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE BUREAU DES ELUS LOCAUX, DU RECRUTEMENT ET DE LA FORMATION DES PERSONNELS TERRITORIAUX

Plus en détail

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Article 1 : Il est créé un chapitre 10 dans la convention collective de l animation intitulé compte épargne temps dont les dispositions sont les suivantes : Préambule

Plus en détail

SOMMAIRE. Les dispositions relatives au dialogue social... page 7

SOMMAIRE. Les dispositions relatives au dialogue social... page 7 Réf. : CDG-INFO2012-9/CDE Personnes à contacter : Christine DEUDON et Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 Date : le 21 mai 2012 MISE A JOUR DU 24 MARS 2015 Suite à la parution du n 2015-323 du 20/03/2015

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN A L ASSOCIATION REGIONALE POUR L AMELIORATION

Plus en détail

SESSION 2009 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES

SESSION 2009 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SESSION 29 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES Corrigé établi lors de la commission nationale de barème du 19 mai

Plus en détail

Responsable Ressources Humaines, Finances et Logistique

Responsable Ressources Humaines, Finances et Logistique Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

ACCORD RELATIF AUX MODALITES D ACCOMPAGNEMENT DE MOBILITE GEOGRAPHIQUE LIEES A LA CREATION DE LA CAISSE D EPARGNE DE LORRAINE CHAMPAGNE-ARDENNE

ACCORD RELATIF AUX MODALITES D ACCOMPAGNEMENT DE MOBILITE GEOGRAPHIQUE LIEES A LA CREATION DE LA CAISSE D EPARGNE DE LORRAINE CHAMPAGNE-ARDENNE ACCORD RELATIF AUX MODALITES D ACCOMPAGNEMENT DE MOBILITE GEOGRAPHIQUE LIEES A LA CREATION DE LA CAISSE D EPARGNE DE LORRAINE CHAMPAGNE-ARDENNE Entre : La Caisse d Épargne de Champagne-Ardenne, représentée

Plus en détail

Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010)

Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010) Le 16 octobre 2013 Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010) Référence :. Décret n 2004-878 du 26 août 2004 relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique territoriale modifié par le décret

Plus en détail

Accords sur les indemnités kilométriques et les frais de repas de la CRCAM Brie Picardie

Accords sur les indemnités kilométriques et les frais de repas de la CRCAM Brie Picardie Accords sur les indemnités kilométriques et les frais de repas de la CRCAM Brie Picardie signé le 23/03/07 par la CFDT, FO Oise, le SNECA et SUD Oise ACCORD N 4 ACCORD RELATIF A L INDEMNISATION DES FRAIS

Plus en détail

Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm

Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm 28 novembre 2014 V2 Page 1 PREAMBULE La mobilité professionnelle constitue un objectif stratégique pour le développement et la croissance

Plus en détail

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE»

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE» LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE» INTRODUCTION A.N.I. DU 20 SEPTEMBRE 2003 + LOI DU 7 AVRIL 2004 RELATIFS A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT

Plus en détail

Pouvoir d achat Indemnité de garantie individuelle (G.I.P.A.)

Pouvoir d achat Indemnité de garantie individuelle (G.I.P.A.) REMUNERATION Note d information n 10-09 du 29 juin 2010 Pouvoir d achat Indemnité de garantie individuelle (G.I.P.A.) 2010 Références - Décret n 2008-539 du 6 juin 2008 modifié relatif à l'instauration

Plus en détail

LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF

LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF A partir de quel âge peut-on recruter un volontaire chez les EEDF? Un volontaire peut être recruté de 18 à 26 ans moins un jour. La loi autorise l engagement d un volontaire

Plus en détail

BAREME DE REMUNERATION DU PERSONNEL TERRITORIAL Au 1 ER JANVIER 2013

BAREME DE REMUNERATION DU PERSONNEL TERRITORIAL Au 1 ER JANVIER 2013 SG/SB Réf. : 8.1 Pôle CARRIERE RETRAITE Date : 1 er janvier 2013 05.63.60.16.50 INT/Rémunération//Barème//Documentation//Janvier 2013 BAREME DE REMUNERATION DU PERSONNEL TERRITORIAL Au 1 ER JANVIER 2013

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES BILAN SOCIAL EXERCICE 22 Place de l O.I.T. Colobane BP. 102 Dakar Sénégal Tél. (221) 889 19 89 Ninéa 20219210C0 1 AVANT PROPOS Outil de gestion prévisionnelle

Plus en détail

REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT BAUZELY SEANCE DU JEUDI 14 MARS

REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT BAUZELY SEANCE DU JEUDI 14 MARS REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT BAUZELY SEANCE DU JEUDI 14 MARS 2013 Date convocation : 01/03/13 L an deux mille treize et le jeudi quatorze mars à vingt heures trente

Plus en détail

Protection sociale complémentaire

Protection sociale complémentaire Protection sociale complémentaire Convention de participation «Prévoyance» Mise à jour au 24/09/2013 La problématique étant complexe et les élus souhaitant que l accès à une garantie «prévoyance» soit

Plus en détail

ACCORD SUR LA MOBILITE AU SEIN DE LA CAISSE AQUITAINE POITOU-CHARENTES

ACCORD SUR LA MOBILITE AU SEIN DE LA CAISSE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ACCORD SUR LA MOBILITE AU SEIN DE LA CAISSE AQUITAINE POITOU-CHARENTES Entre les soussignés : La Caisse d Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, dont le siège social est situé à Bordeaux Cedex (33076), 61,

Plus en détail

INDEMNITE SPECIFIQUE DE SERVICE

INDEMNITE SPECIFIQUE DE SERVICE FILIERE TECHNIQUE REGIME INDEMNITAIRE Note d information N 2009- du er janvier 2009 INDEMNITE SPECIFIQUE DE SERVICE REFERENCES Décret n 9-875 du 6 septembre 99 modifié pris pour l'application du premier

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 35 du 6 août 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 2

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 35 du 6 août 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 2 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 35 du 6 août 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 2 INSTRUCTION N 351673/DEF/SGA/DRH-MD relative à la comptabilisation de la provision

Plus en détail

LES EMPLOIS ADMINISTRATIFS ET TECHNIQUES DE DIRECTION

LES EMPLOIS ADMINISTRATIFS ET TECHNIQUES DE DIRECTION Circulaire d'informations n 2008/05 du 18 février 2008 LES EMPLOIS ADMINISTRATIFS ET TECHNIQUES DE DIRECTION Références : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Mieux connaître vos prestations

Banque européenne d investissement. Mieux connaître vos prestations Juin 2012 La présente brochure est un simple document d'information. Elle doit être lue en conjonction avec les documents réglementaires applicables et n'est donc pas susceptible, en tant que telle, de

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 Paris, le 3 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012 de financement

Plus en détail

GUIDE DU TELETRAVAIL POUR LES SALARIES DU COMMERCIAL FRANCE

GUIDE DU TELETRAVAIL POUR LES SALARIES DU COMMERCIAL FRANCE Air France Direction Générale Commercial France JH.JW GUIDE DU TELETRAVAIL POUR LES SALARIES DU COMMERCIAL FRANCE JH.JW MAJ Janvier 2013-MA 1 Mise en place du télétravail au Commercial France Le télétravail

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

Projet d Accord de mobilité (Mobilité en France métropolitaine)

Projet d Accord de mobilité (Mobilité en France métropolitaine) AREVA NP SAS Projet d Accord de mobilité (Mobilité en France métropolitaine) Entre La société AREVA NP SAS, ayant son siège social à la Tour AREVA - 92084 Paris-la Défense Cedex, SIREN 428764500 RCS Nanterre,

Plus en détail

CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS

CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS INDEMNITES DE FONCTION DES MAIRES (Article L.2123-23 du Code général des collectivités territoriales) Les indemnités maximales votées par les conseils municipaux pour l exercice

Plus en détail

PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE

PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE Ce projet d accord vous concerne? Alors votre avis est primordial! PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE COMPTE FO a réalisé un tableau récapitulatif et comparatif de

Plus en détail

CONVENTION D ENTREPRISE CSF

CONVENTION D ENTREPRISE CSF CONVENTION D ENTREPRISE CSF Mise à jour au 1er Juillet 2014 - 1er Juillet 2014 - PREAMBULE Suite à la fusion intervenue au cours du mois d août 1999 entre le Groupe PROMODES et le Groupe CARREFOUR, une

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957)

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2013 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

Politique de rémunération

Politique de rémunération Observatoires Inter régionaux Campagne 2010 Politique de rémunération 19/11/2010 1 La Politique de rémunération Les résultats 2009 19/11/2010 2 Points de compétence Pourcentage de salariés ayant bénéficié

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI ACECA INTERNATIONAL SARL SOCIETE D EXPERTISE COMPTABLE 1310 Avenue du Dr. KWAME N KRUMAH Sis Immeuble MABUCIG 01 BP 4318 Ouagadougou 01 Tél. : (226) 50-31-37-44 Fax : (226) 50-31-25-98 E-mail : aceca@fasonet.bf

Plus en détail

INDEMNITES POUR ELECTIONS

INDEMNITES POUR ELECTIONS NOTE D INFORMATION INDEMNITES POUR ELECTIONS Pôle : CARRIERE RETRAITE Auteur(s) : SG / SB Réf : INT/Base doc/indemnités et Primes/Travaux supplémentaires MAJ : Mars 2014 REGIME INDEMNITAIRE Principales

Plus en détail

compléments de rémunération des agents des catégories C et B

compléments de rémunération des agents des catégories C et B Délibération n 9 Conseil d'administration du 26 juin 2013 Séance présidée par : Madame Chantal CUSIN-BERCHE, Présidente de l ESBANM Sont présents : M. AFFILÉ, représentant Nantes-métropole ; M. BUQUEN,

Plus en détail

Actualités s fonction publique

Actualités s fonction publique 10èmes rencontres professionnelles de l Ecole l de la GRH Actualités s fonction publique 1 Sommaire Loi relative à l accès à l emploi titulaire Egalité professionnelle hommes-femmes Formation initiale

Plus en détail

Associations de moins de 50 salariés

Associations de moins de 50 salariés 1 Associations de moins de 50 salariés Cas N 1 RECRUTEMENT en CDI D UN JEUNE De moins de 26 ans (- 30 ans si TH) + MAINTIEN DANS L EMPLOI D UN SENIOR de 57 ans et plus (N.B. le jeune et le senior ne sont

Plus en détail

LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION

LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION Dr. Paulin EDOU EDOU Directeur général Organisation africaine de la propriété intellectuelle B.P. 887 Yaoundé, Cameroun

Plus en détail

N 24 2013 3 DECEMBRE CONSEIL PROVINCIAL DU HAINAUT

N 24 2013 3 DECEMBRE CONSEIL PROVINCIAL DU HAINAUT N 24 2013 3 DECEMBRE Institution : Greffe Service du Conseil provincial et du Collège provincial CONSEIL PROVINCIAL DU HAINAUT Objet : Secrétariat des Députés provinciaux. Règlement. MONS, le 28 février

Plus en détail

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS DOC. N 2 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS En vertu de la délibération n 11 du conseil municipal du 6 février 2014 1 SOMMAIRE Article 1 : objet 3_ Article 2 : bénéficiaires

Plus en détail

L ANI. Prenez une longueur d avance!

L ANI. Prenez une longueur d avance! L ANI Prenez une longueur d avance! Les rendez-vous Generali : L ANI 2 Sommaire 1. Contexte Répartition des grandes masses de la couverture santé en France L accord national interprofessionnel «L ANI»

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la fonction publique SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la Fonction publique 1 L agenda social de la fonction publique : 1.1 De nouvelles orientations, de nouvelles

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F)

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CENTRE DE RECHERCHE LILLE NORD EUROPE PHASE D ADMISSION : EPREUVE ECRITE DUREE : 2 HEURES

Plus en détail

PRIORITES ANNUELLES ET MODALITES DE PRISE EN CHARGE

PRIORITES ANNUELLES ET MODALITES DE PRISE EN CHARGE PRIORITES ANNUELLES ET MODALITES DE PRISE EN CHARGE ANNEE 2016 Adoptées par les Conseils de la Formation Languedoc-Roussillon et Midi Pyrénées réunis le 16 novembre 2015 LES BENEFICIAIRES DU CONSEIL DE

Plus en détail

LA GESTION DES HUMAINES

LA GESTION DES HUMAINES ESZGDM'S CHLOE GUILLOT-SOULEZ LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 6 e EDITION 2013-2014 ualino lextenso BBSeditiönsl Jommaire Presentation 5 Liste des abreviations utilisees 16 Chapitre 1 Qu'est-ce que

Plus en détail

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 Régime de prévoyance CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Quelques rappels sur le contrat prévoyance 3. Mise en place du régime 4. Gestion du contrat par la

Plus en détail

Indemnité spécifique de service

Indemnité spécifique de service Indemnité spécifique de service 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 6 avril 2010 Mise à jour le 27 novembre

Plus en détail

Outil R4 - Les différents contrats de travail

Outil R4 - Les différents contrats de travail Outil R4 - Les différents contrats de travail Janvier 2015 Le CDI, Contrat de travail à Durée Indéterminée... 2 1. Dans quels cas un CDI doit il être conclu?... 2 2. Quelle forme doit revêtir le CDI?...

Plus en détail

Tarifs 2015 Prestations

Tarifs 2015 Prestations Tarifs 2015 Prestations Tarifs horaires* Forfait déplacement : 17,25 Service Interim ACTIVITÉ COURANTE ET SPÉCIALISÉE 19,90 - Secrétaire - Agent d accueil polyvalent, d Etat civil, d exécution comptable

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France. Synthèse de l accord

Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France. Synthèse de l accord Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France Synthèse de l accord pourquoi mettre en place un PDE sur le bassin d emploi d Ile de France? la mise en place d un Plan de Déplacements Entreprise en

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3350 Convention collective nationale IDCC : 2683. PORTAGE DE PRESSE AVENANT DU

Plus en détail

ACCORD DU 11 AVRIL 2008

ACCORD DU 11 AVRIL 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 2768. PHARMACIENS DU RÉGIME MINIER (27 juin 1990) ACCORD DU

Plus en détail

QUALITE DES INTERVENANTS DANS LE CADRE DES REGIES POSITIONNEMENT DES INTERVENANTS DANS LE CADRE DES REGIES II-1

QUALITE DES INTERVENANTS DANS LE CADRE DES REGIES POSITIONNEMENT DES INTERVENANTS DANS LE CADRE DES REGIES II-1 II-1 BASE REGLEMENTAIRE - Article 22 du décret n 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique (GBCP) ; - Article R.1617-3 à R.1617-5-2 et R.1617-17 du Code général

Plus en détail

UPEC 2015 2016. Organisation et management des activités sportives L1. Cours n 9

UPEC 2015 2016. Organisation et management des activités sportives L1. Cours n 9 UPEC 2015 2016 Organisation et management des activités sportives L1 Cours n 9 Quand le droit du travail s applique à tous. Même aux sportifs (éducateurs, entraîneurs, administratifs, managers, sportifs

Plus en détail

DAEC 2015 : Les mesures

DAEC 2015 : Les mesures DAEC 2015 : Les mesures 1 Synthèse dispositif «DAEC» 2015 Ouvert aux métiers sensibles et à l équilibre Opérationnel dès décembre 2014 pour des départs à compter de janvier 2015 Un congé senior avec dispense

Plus en détail

Tarifs 2013 Prestations

Tarifs 2013 Prestations Tarifs 2013 Prestations Forfait déplacement : 17,25 Service Interim ACTIVITÉ COURANTE ET SPÉCIALISÉE 19,50 - Secrétaire - Agent d accueil polyvalent, d Etat civil, d exécution comptable - Agent d entretien

Plus en détail

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 19/03/2014 15:07:58

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 19/03/2014 15:07:58 Circulaire FP n 2164 du 13 juin 2008 relative à la mise en œuvre du décret n 2008-539 du 6 juin 2008 relatif à l instauration d une indemnité dite de garantie individuelle du pouvoir d achat MINISTERE

Plus en détail

Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer

Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer Janvier 2015 Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer ASSIETTES DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS (liste non exhaustive) Assiette Cotisations et contributions patronales Taux Code type de personnel

Plus en détail

ACCORD MOTIF CODE DUREE REGIME REMUNERATION IEN/IA CONGES LIES A NAISSANCE, L ADOPTION OU L ETAT DE SANTE DE L ENFANT

ACCORD MOTIF CODE DUREE REGIME REMUNERATION IEN/IA CONGES LIES A NAISSANCE, L ADOPTION OU L ETAT DE SANTE DE L ENFANT CONGES ACCORD MOTIF CODE DUREE REGIME REMUNERATION PIECES A FOURNIR / CONGES LIES A NAISSANCE, L ADOION OU L ETAT DE SANTE DE L ENFANT OBSERVATIONS Congé maternité C1 * 1er et 2ème enfant : 16 semaines

Plus en détail

Plan de sauvegarde de l'emploi

Plan de sauvegarde de l'emploi Plan de sauvegarde de l'emploi Préambule : Le présent projet de plan de sauvegarde de l'emploi concerne les deux entreprises de l UES Photo Service / Photo Station. Il a pour objectif de minimiser les

Plus en détail

La directrice des ressources humaines

La directrice des ressources humaines Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et

Plus en détail

Contribution de solidarité. Le taux de la contribution est de 1 % sur la rémunération «nette».

Contribution de solidarité. Le taux de la contribution est de 1 % sur la rémunération «nette». REMUNERATION Note d'information n 13-07 du 22 janvier 2013 Contribution de solidarité Références - Loi n 82-939 du 04/11/1982, modifiée - Loi n 97-1239 du 29/12/1997 - Décret n 82-1001 du 25/11/1982 (J.O.

Plus en détail

Les huit CETE, le CERTU, le CETMEF et le SETRA seront regroupés au sein d'un établissement service unique.

Les huit CETE, le CERTU, le CETMEF et le SETRA seront regroupés au sein d'un établissement service unique. Projet de protocole d'accord sur le CEREMA (Centre d'expertise pour les Risques, l'environnement, la Mobilité et l'aménagement) Service National d'études Scientifiques et Techniques de l'aménagement et

Plus en détail

IHTS et repos compensateurs suite à travaux supplémentaires

IHTS et repos compensateurs suite à travaux supplémentaires Direction des ressources humaines et des relations sociales Direction du développement social Statuts et convention Destinataires Tous services Contact Tél : 01 55 44 27 15 ou18 ou 31 Fax : E-mail : Date

Plus en détail

PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS

PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS ENTREPRISES DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS Avenants classés du plus récent au plus ancien IV. 2 IV. 3 ANNEE 2014 AVENANT N 27 REEVALUATION DES SALAIRES

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

LES GRILLES DE SALAIRES 2008 2009 PRIMES ET INDEMNITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE

LES GRILLES DE SALAIRES 2008 2009 PRIMES ET INDEMNITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE DOCUMENTATION SALAIRE FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE 05 49 44 57 96 Fax : 05 49 44 57 97 Mail : contact@cgtlaborit.fr Site Internet : http://www.cgtlaborit.fr/ LES GRILLES DE SALAIRES 2008 2009 PRIMES

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales?

Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales? L EXPERT-COMPTABLE PILOTE DES MISSIONS DE CONSEIL SOCIAL : QUELS OUTILS, POUR QUELLES MISSIONS? Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales? P.1 COMMENT ACCOMPAGNER LE CHEF D ENTREPRISE

Plus en détail

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées?

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? pratiques [comité d entreprise] Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? Les activités sociales et culturelles du comité d entreprise sont principalement financées par une contribution

Plus en détail

LA MISE EN PLACE DE LA PRIME DE FONCTIONS ET DE RESULTATS

LA MISE EN PLACE DE LA PRIME DE FONCTIONS ET DE RESULTATS Réf. : CDG-INFO2011-2/CDE Date : le 21 février 2011 MISE A JOUR DU 20 NOVEMBRE 2014 Personnes à contacter : Christine DEUDON - Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 Suite à la parution de l arrêté du 23/10/2014

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 F-16-01 N 136 du 27 JUILLET 2001 5 F.P. / 58 - F 114 INSTRUCTION DU 18 JUILLET 2001 TRAITEMENTS ET SALAIRES. ASSIETTE. REGIME D IMPOSITION DES

Plus en détail

Métiers de la fonction publique : Technicien territorial (Cat. B)

Métiers de la fonction publique : Technicien territorial (Cat. B) Métiers de la fonction publique : Technicien territorial (Cat. B) Les techniciens territoriaux constituent un cadre d'emplois technique (cat. B) résultant de la fusion des cadres d emplois de technicien

Plus en détail