PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV"

Transcription

1 21 février 2007 DGIV/CULT/KI(2006)18 PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV Plan d Action 2007 avec budget Document préparé par la Direction de la Culture et du Patrimoine culturel et naturel

2 DGIV/CULT/KI(2006) Organisation du processus 1.1 Contexte Le cadre stratégique relatif au Programme régional «Initiative de Kiev» (IK), examiné par le groupe de rapporteurs sur l éducation, la culture, le sport, la jeunesse et l environnement (GR-C) du Conseil de l'europe le 12 septembre 2006, crée un outil opérationnel de coopération régionale. Il s inspire d une conception intégrée de la culture, du patrimoine, de la protection de l environnement et de l urbanisme, en tant que composantes interdépendantes d une politique d ensemble pour un développement local durable. L approche multidimensionnelle et participative recherchée par les pays de l IK est essentielle pour édifier des sociétés caractérisées par la cohésion et la stabilité politique, économique, culturelle et sociale dans cette région, dont les antécédents historiques et culturels complexes doivent être pris en compte. L accent sera mis sur des perspectives et actions multilatérales impliquant trois pays ou davantage et de nature à promouvoir la coopération transfrontalière. En outre, le programme tend à favoriser des projets qui couvrent l éventail des intérêts des différents ministères de chaque pays participant. Le projet de Plan d action pluriannuel du cadre stratégique propose différentes phases pour la mise en œuvre des objectifs globaux de l Initiative de Kiev. Les activités prévues pour 2007 correspondent à la «phase préliminaire» du processus. Les projets devant être examinés régulièrement, le principe retenu est celui d un «Plan d action en évolution», adaptable selon les besoins. 1.2 Raison d être Deux thèmes prioritaires sont envisagés pour la phase préliminaire du programme régional «Initiative de Kiev» : a. Coopération culturelle et industries culturelles (pouvant inclure le tourisme culturel, l industrie cinématographique et la promotion de l art) ; b. Mise en valeur des ressources de la culture et du patrimoine culturel et naturel pour un développement social et économique local durable (y compris, le cas échéant, l association de divers aspects du patrimoine, de la réhabilitation urbaine, de l aménagement du territoire et de l environnement). Ces deux thèmes prioritaires devraient être examinés dans chacun des pays de l IK au cours de la première étape de la phase préliminaire. Les débats, la détermination de priorités et le consensus qui se dégagera sur des projets pilotes spécifiques conduiront sans doute à la formation d un certain nombre de «groupes de projet» de spécialistes, à constituer pendant la phase opérationnelle (voir calendrier ci-dessous, paragraphe 3.0). Les projets pilotes (résultat attendu 3) devraient être confirmés par les coordinateurs de programme nationaux pendant la première étape de la phase opérationnelle. Le processus devrait offrir l occasion de mettre en œuvre une gamme d activités correspondant aux objectifs de la phase préliminaire (voir ci-dessous, paragraphe 1.3). Les activités déjà suggérées dans les documents de travail concernant l Initiative de Kiev seront étudiées au cours de la phase préliminaire et évaluées en fonction de leur intérêt, de leur coût et de leur faisabilité. Durant la phase préliminaire, une formation spécifique (IK 2.0) assurera la consolidation des structures de coordination et de gestion (IK 1.0) et la définition des besoins concernant l exécution des projets pilotes (IK 3.0).

3 3 DGIV/CULT/KI(2006) Objectifs Multilatéraux - Choisir des spécialistes et experts nationaux. - Créer des réseaux (nationaux et internationaux). - Mettre en place la collaboration entre ministères. Bilatéraux - Evaluation d ensemble de la situation (priorités et besoins). - Mandats définissant les étapes suivantes du processus. - Formation professionnelle. 1.4 Méthodologie Pour la phase préliminaire, les coordinateurs de programme IK devraient définir la forme et la teneur des activités, en collaboration avec les chefs de projet internationaux qui seront nommés par le Conseil de l'europe (qui seront confirmés par les Ministres ou par un comité directeur interministériel, s il en est décidé ainsi). La phase préliminaire (2007) devrait comprendre deux étapes principales : 1. Etablissement des structures de coordination et évaluations conduisant aux «mandats» (janvier mai 2007) 2. Mise en place des structures opérationnelles et détermination des plans d action et de la stratégie financière relatifs à la phase suivante (mai décembre 2007). Le résultat attendu «renforcement des capacités» (IK 1.0) devrait être axé sur l appui à fournir aux mécanismes de coordination et de gestion créés dans les pays participants, en élaborant des politiques, des stratégies et des instruments à adopter au niveau national. Les actions à entreprendre inspireront des réactions concrètes, grâce à la mise en œuvre des projets pilotes. Pour bénéficier d un système d évaluation pertinent, les chefs de projet internationaux procèderont, avec les experts nationaux et internationaux, à des audits et appréciations thématiques de la situation dans les pays participants. Le résultat attendu «expérimentation sur le terrain» («projets pilotes», IK 3.0) devrait être partiellement atteint parallèlement à IK 1.0. Il devrait comprendre l expérimentation de méthodologies pour les projets pilotes élaborés et confirmés par les coordinateurs de programme nationaux. Ces actions concrètes (missions sur le terrain, rapports d experts) auront pour but d accompagner les Initiatives nationales et locales en cours, conformément aux perspectives et principes nouveaux définis dans le cadre stratégique. 1.5 Evaluation Les audits et appréciations devraient aboutir à des références et indicateurs qui aideront à évaluer l avancement du processus. Les chefs de projet internationaux et les coordinateurs de programme nationaux procèderont à une évaluation interne et externe à chaque étape du processus.

4 DGIV/CULT/KI(2006) ACTIVITES ET ESTIMATION BUDGETAIRE IK 1.0 Résultat attendu 1 : Renforcement des capacités Objectifs spécifiques Résultats attendus Actions Contenu IK 1.1 Etablir les structures / - Mise en place et réunions des Nomination des 5 Coordinateurs nationaux mécanismes de coordination Coordinateurs de programme Coordinateurs de (temps partiel, mise à et de gestion nationaux ; programme nationaux disposition) - Mise en place de Comités dans chaque pays 5 experts locaux directeurs interministériels dans Désignation des experts (secrétariat temps plein) chaque pays participant ; locaux pour les - Suivi des activités ; secrétariats dans chaque - Préparation des documents de référence et de travail pays IK 1.2 Suivre le processus en menant des discussions et consignant les résultats dans des rapports Priorités et besoins identifiés projets pilotes mis en place 3 réunions plénières des Coordinateurs de Programme X 5 pays X 2 jours + 2 exp. int. Coord. nat. : 40 jours Secrét. nat. : 10 mois Exp. locaux : - Exp. intern. : 24 jours Voyages : 21 Per diem: 42 jours Dépenses Unité # unités Prix unitaire ( ) Coût ( ) Ressources humaines Salaires Coordinateurs de programme Nationaux (1 repr. / pays) Par jour Salaires secrétariat (1 expert / pays) Par mois Salaires consultants locaux Par jour Salaires consultants internationaux (y compris Chefs de Projet) Par jour Salaires personnel CdE (temporaire) Par mois Sous-total ressources humaines Voyages Transports internationaux Par voyage Per diem Par jour Transport local Par pays Sous-total voyages Equipement Matériel pour le secrétariat (ordinateur, etc.) Par pays Sous-total équipement 7500 Dépenses liées au projet Dépenses de secrétariat (fournitures de bureau, etc.) Par pays Autres prestations (tel/fax, électricité, entretien, etc.) Par pays Sous-total dépenses liées au projet 5500 Autres dépenses Publications / expositions Par pays Traduction Par page Interprétation Par jour Prestations financières (frais de banque, etc.) Par pays Sous-total autres dépenses 4900 Dépenses administratives global 6000 Sous-total dépenses administratives 6000 Total général 68098

5 5 DGIV/CULT/KI(2006)18 IK 2.0 Résultat attendu 2 : Formation Objectifs spécifiques Résultats attendus Actions Contenu IK 2.1 Mener des séminaires - Formation professionnelle 1 séminaire X 2 exp. nat. x / séances de travail / - Echanges professionnels 2 projets pilotes X 5 pays formation en relation avec - Consolidation de réseaux X 3 jours + 3 exp. intern. ; les projets pilotes - Transfert de compétences Exp. intern. : ou Coord. nat. : 10 jours Secrét. nat.: 5 mois Exp. locaux : 120 jours 24 jours Voyages: 26 Per diem: 78 jours 3 visites d étude X 5 experts X 3 jours + 2 exp. intern. Coord. nat. : 10 jours Secrét nat. : 5 mois Exp. locaux : 90 jours Exp. intern. : 40 jours Voyages : 21 Per diem : 63 jours Dépenses Unité # unités Prix unitaire ( ) Coût ( ) Ressources humaines Salaires Coordinateurs de programme Nationaux (1 repr. / pays) Par jour Salaires secrétariat (1 expert / pays) Par mois Salaires consultants locaux Par jour Salaires consultants internationaux (y compris Chefs de Projet) Par jour Salaires personnel CdE (temporaire) Par mois Sous-total ressources humaines Voyages Transports internationaux Par voyage Per diem Par jour Transport local Par pays 0 Sous-total voyages Equipement Matériel pour le secrétariat (ordinateur, etc.) Par pays Matériel pour les groupes de travail (ordinateur, etc.) Par pays Sous-total équipement 5000 Dépenses liées au projet Dépenses pour le secrétariat (fournitures de bureau, etc.) Par pays Dépenses pour les groupes de travail Par pays Autres prestations de secrétariat (tel/fax, electricité, entretien, etc.) Par pays Sous-total dépenses liées au projet 4000 Autres dépenses Publications / expositions Par pays Traduction Par page Interprétation Par jour Prestations financières (frais de banque, etc.) Par pays Sous-total autres dépenses 4450 Dépenses administratives global 5000 Sous-total dépenses administratives 5000 Total général 61611

6 DGIV/CULT/KI(2006)18 6 IK 3.0 Résultat attendu 3 : Projets pilotes Objectifs spécifiques Résultats attendus Actions Contenu IK 3.1 Etablir un cadre de 5 ateliers X 2 exp. nat. X 2 Coord. nat. : coopération transnationale jours + 2 exp. int. X 4 jours Secrét. nat. : dans le secteur des 1 séminaire X 2 exp. nat. X Exp. locaux : industries culturelles 5 pays X 3 jours + 2 exp. Exp. internat. : (tourisme culturel et tourisme int. vinicole) IK 3.2 Etablir un réseau de villes dans le cadre du projet pilote sur le patrimoine culturel pour un développement intégré et durable des communautés IK 3.3 Création des structures nécessaires à des échanges artistiques et à la mise en oeuvre des propositions faisant suite à l étude d Apollonia sur les échanges en matière d art IK 3.4 Développer un itinéraire culturel Alexandre Dumas en Azerbaïdjan et Georgie, et un "Itinéraire du Livre" en Arménie, Géorgie et Ukraine, dans le cadre du programme des Itinéraires culturels du Conseil de l Europe - Termes de Référence du projet pilote sur le tourisme culturel et le tourisme vinicole ; - Cartographie culturelle des routes du vin dans les pays IK ; - Banque de données sur les routes du vin ; - Groupes de travail dans les pays IK pour poursuivre l activité ; - Portail dédié au tourisme culturel et aux routes du vin reliant les pays ; - Bureau de liaison mis en place dans le nord de la Grèce ; - Communication et sensibilisation - Termes de Référence pour le projet pilote sur le patrimoine culturel ; - Mise en place des structures de gestion et de mise en œuvre ; - Mise en réseau international ; - Audits / évaluations ; - Communication et sensibilisation - Publication de l étude ; - Mise en oeuvre des propositions et établissement de structures d échanges - Création d un itinéraire culturel Alexandre Dumas ; - Création d un itinéraire culturel Itinéraire du Livre " ; - Formation pour les responsables de projet (Luxembourg) 5 ateliers X 2 exp. nat. X 2 jours + 2 exp. int. X 4 jours 1 séminaire X 2 exp. nat. X 5 pays X 3 jours + 2 exp. int. Financement de la publication et traduction; 2 missions X 5 exp. nat. + 2 exp. intern. X 3 jours 3 missions X 2 exp. intern. X 2 jours 2 réunions de coordination avec l Institut des Itinéraires culturels de Luxembourg X 5 exp. nat. + 1 exp. intern. X 3 jours 20 jours 10 mois 100 jours 70 jours Voyages : 22 Per diem : 76 jours Coord. nat. : 20 jours Secrét. nat. : 10 mois Exp. locaux : 100 jours Exp. internat. : 70 jours Voyages : 22 Per diem : 76 jours Coord. nat.: 5 jours Secrét. nat: 5 mois Exp. locaux: 30 Exp. internat.: 24 jours Voyages : 14 Per diem: 32 jours Coord. nat. : 10 jours Secrét. nat. : 6 mois Exp. locaux : 60 Exp. internat. : 54 jours Voyages : 17 Per diem : 44 jours IK 3.5 Participer au système d information et de monitoring relevant du Compendium du Conseil de l Europe sur les politiques et tendances culturelles, contribuer au transfert de connaissances qu il permet et en tirer parti - Mise à jour du profil sur la politique culturelle de l Arménie conformément à la grille méthodologique révisée du projet (version 2006) 1 expert intern. X 15 jours (avec ERICarts, Bonn, partenaire) Coord. nat. : 5 jours Secrét. nat. : 2 mois Exp. locaux : - Exp. internat. : 15 jours Voyages : - Per diem : - Dépenses Unité # unités Prix unitaire ( ) Coût ( ) Ressources humaines Salaires Coordinateurs de programme Nationaux (1 repr. / pays) Par jour Salaires secrétariat (1 expert / pays) Par mois Salaires consultants locaux Par jour Salaires consultants internationaux (y compris Chefs de Projet) Par jour Salaires personnel CdE (temporaire) Par mois Sous-total ressources humaines Voyages Transports internationaux Par voyage Per diem Par jour Transport local Par pays Sous-total voyages 81032

7 7 DGIV/CULT/KI(2006)18 Equipement Matériel pour le secrétariat (ordinateur, etc.) Par pays Matériel pour les groupes de travail (ordinateur, etc.) Par pays Sous-total équipement Dépenses liées au projet Dépenses pour le secrétariat (fournitures de bureau, etc.) Par pays Dépenses pour les groupes de travail Par pays Autres prestations de secrétariat (tel/fax, electricité, entretien, etc.) Par pays Sous-total dépenses liées au projet Autres dépenses Publications / expositions Par pays Traduction Par page Interprétation Par jour Prestations financières (frais de banque, etc.) Par pays Sous-total autres dépenses Dépenses administratives global Sous-total dépenses administratives Total général

8 DGIV/CULT/KI(2006)18 8 IK 4.0 Résultat attendu 4 : Sensibilisation du public Objectifs spécifiques Résultats attendus Actions Contenu IK 4.1 Mettre en oeuvre la - Budget IK 2007 et 2008 Actions dans les pays et Coord. nat. : 20 jours stratégie de financement du consolidé avec les Organisations / Secrét. nat. : 5 mois plan d action donateurs internationaux Exp. locaux : 15 Exp. internat. : 5 jours Voyages: 3 IK 4.2 Définir et mettre en oeuvre une stratégie de communication - Site web opérationnel - Publication de résultats et de rapports Exp. nat. + matériel aux secrétariats Per diem: 9 jours Coord. nat. : 10 jours Secrét. nat. : 5 mois Exp. locaux : 20 jours Exp. internat. : 5 jours Voyages: - Per diem: - Dépenses Unité # unités Prix unitaire ( ) Coût ( ) Ressources humaines Salaires Coordinateurs de programme Nationaux (1 repr. / pays) Par jour Salaires secrétariat (1 expert / pays) Par mois Salaires consultants locaux Par jour Salaires consultants internationaux (y compris Chefs de Projet) Par jour Salaires personnel CdE (temporaire) Par mois Sous-total ressources humaines Voyages Transports internationaux Par voyage 0 Per diem Par jour 0 Transport local Par pays 0 Sous-total voyages 0 Equipement Matériel pour le secrétariat (ordinateur, etc.) Par pays Matériel pour les groupes de travail (ordinateur, etc.) Par pays 0 Sous-total équipement 5000 Dépenses liées au projet Dépenses pour le secrétariat (fournitures de bureau, etc.) Par pays Dépenses pour les groupes de travail Par pays 0 Autres prestations de secrétariat (tel/fax, electricité, entretien, etc.) Par pays Sous-total dépenses liées au projet 4500 Autres dépenses Publications / expositions Par pays Traduction Par page Interprétation Par jour 0 Prestations financières (frais de banque, etc.) Par pays Sous-total autres dépenses Dépenses administratives global 3500 Sous-total dépenses administratives 3500 Total général GRAND TOTAL : CALENDRIER Les Coordinateurs de programme Nationaux devraient se réunir et confirmer les projets pilotes avant le lancement de ces derniers. Cette première étape de la phase préliminaire devrait conduire à l adoption des mandats définissant la phase opérationnelle, qui devrait débuter en juin 2007 pour se terminer en juin La deuxième évaluation devrait définir des thèmes prioritaires additionnels, selon les besoins exprimés.

GUIDE ORGANISATIONNEL L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3

GUIDE ORGANISATIONNEL L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3 L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3 30 La décision d adapter un programme en alternance travail-études repose sur une analyse approfondie de la pertinence, des possibilités

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation La Banque mondiale a entrepris de revoir ses politiques de passation des marchés et des contrats dans le cadre de ses

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest Division de la Promotion de la Femme, Département des Affaires économiques et sociales et Centre africain pour le Genre et le Développement, Commission économique pour l Afrique Renforcement des compétences

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX, PUBLICS ET RECONSTRUCTION. CELLULE INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 PREAMBULE : OBJECTIFS DE LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS Les Chambres

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CP.TEIA/2008/5 2 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR

Plus en détail

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Réunions des comités régionaux Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Rapport du Secrétariat aux comités régionaux 1. Le présent rapport est soumis aux comités régionaux pour faire suite

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

ACCORD DE JUMELAGE. Agence de l Eau Adour Garonne ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL ENTRE. l Agence de l Eau Adour-Garonne

ACCORD DE JUMELAGE. Agence de l Eau Adour Garonne ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL ENTRE. l Agence de l Eau Adour-Garonne Agence de l Eau Adour Garonne ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL ACCORD DE JUMELAGE ENTRE l Agence de l Eau Adour-Garonne représentée par le Directeur, Monsieur Jean-Pierre POLY ET l

Plus en détail

AUTO-ÉVALUATION DES THÈMES MEDICAMENTS A HAUT RISQUE SAFE SURGERY INDENTITO-VIGILANCE

AUTO-ÉVALUATION DES THÈMES MEDICAMENTS A HAUT RISQUE SAFE SURGERY INDENTITO-VIGILANCE COORDINATION QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES PATIENTS DEUXIÈME PLAN PLURIANNUEL Contrat 2013 AUTO-ÉVALUATION DES THÈMES MEDICAMENTS A HAUT RISQUE SAFE SURGERY INDENTITO-VIGILANCE Hôpitaux aigus 1 1. Introduction

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Personnel Recrutement

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Personnel Recrutement Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Personnel Recrutement Liège, le 30 janvier 2012 APPEL INTERNE et ETERNE AU CANDIDATURES

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES 7 IGC CE/13/7.IGC/INF.4 Paris, 15 novembre 2013 Original : anglais COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES Septième session ordinaire Paris,

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 799 AIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche Termes de références pour l évaluation des procédures publiques de décaissement des

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Cadre général pour l organisation de la formation continue pour le personnel de direction

Cadre général pour l organisation de la formation continue pour le personnel de direction Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général Réf. : 2010-D-531-fr-6 1 Orig. : FR Cadre général pour l organisation de la formation continue pour le personnel de direction Approuvé par le Conseil supérieur

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875 Nations Unies A/AC.105/875 Assemblée générale Distr.: Générale 5 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport de

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET «Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET CAHIER DES CHARGES Prestation NTIC Traduction de l engagement de l UE à s engager en faveur de l emploi des jeunes, l

Plus en détail

Cent cinquante et unième session

Cent cinquante et unième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent cinquante et unième session 151 EX/19 PARIS, le 5 mars 1997 Original français Point 3.5.3 de l'ordre du

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n 2015-031. relative à la Politique Nationale de Gestion des Risques et des Catastrophes EXPOSE DES MOTIFS

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n 2015-031. relative à la Politique Nationale de Gestion des Risques et des Catastrophes EXPOSE DES MOTIFS ASSEMBLEE NATIONALE Loi n 2015-031 relative à la Politique Nationale de Gestion des Risques et des Catastrophes EXPOSE DES MOTIFS La Politique Générale de l'etat, dans son axe stratégique n 5, affirme

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains

HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains NATIONS UNIES HSP HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains Distr. générale 2 avril 2015 Français Original : anglais Vingt-cinquième session

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/28 Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire Options pour renforcer le partage d informations sur les produits diagnostiques, préventifs

Plus en détail

Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE. Octobre 2013

Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE. Octobre 2013 Programme Pestalozzi Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE Octobre 2013 Introduction Objectifs Approche générale Une approche souple de 5 étapes Les thématiques L équipe de facilitateurs Groupe

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Fonds municipal vert Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Le programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés de la FCM met en relation des experts municipaux et les

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009 Deuxième session ordinaire du Conseil d administration Rome, 9 13 novembre 2009! "#$% F Distribution: GÉNÉRALE 9 octobre 2009 ORIGINAL: ANGLAIS Le tirage du présent document a été restreint. Les documents

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux collectes de fonds Conditions et exigences pour les projets de collecte

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

Appel à candidatures,

Appel à candidatures, Parcours d Education Artistique et Culturelle Communauté de Communes du Cœur de l Avesnois (3CA) Musée-Atelier Départemental du Verre de Sars-Poteries La Communauté de Communes du Cœur de l Avesnois, et

Plus en détail

Manifestations européennes à but non lucratif

Manifestations européennes à but non lucratif FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2016 Manifestations européennes à but non lucratif #ErasmusPlus #Sport Manifestations européennes à but non lucratif / SPORT Références Critères

Plus en détail

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP?

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP? Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) dans l éducation des enfants à Besoins Educatifs Particuliers (BEP) Projection dans les domaines politique, pratique et de la recherche et

Plus en détail

Guide d appel de projets :

Guide d appel de projets : Guide d appel de projets : activités ou évènements ponctuels pour les proches aidants de personnes aînées atteintes de la maladie d Alzheimer ou maladies apparentées dans le cadre du mois de la sensibilisation

Plus en détail

- 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES

- 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES - 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES Le formulaire de demande d assistance internationale est disponible à l adresse Internet suivante : http://whc.unesco.org/fr/assistanceint et

Plus en détail

Peer Review. et Visite sur les lieux

Peer Review. et Visite sur les lieux Peer Review et Visite sur les lieux Avant d effectuer la visite à la Faculté, le Commission d évaluation s informe à travers les principaux documents à la base du projet pilote et de ses procédures: Note

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX PUBLICS ET RECONSTRUCTION CELLULE INFRASTRUCTURES Projet d Appui à la Réouverture

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

Communiqué. Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance

Communiqué. Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance Communiqué Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance IQALUIT, Nunavut (le 14 janvier 2009) Le ministre du Développement économique et des Transports,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement

FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement Les zones grisées correspondent aux endroits où vous compléterez le questionnaire à partir du modèle fgc_questionnaire_projet_sud_2013-09.docx

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 81 27 avril 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 81 27 avril 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 961 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 81 27 avril 2009 S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE EN AFRIQUE DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA)

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE EN AFRIQUE DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE EN AFRIQUE DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) INTRODUCTION Lors de sa 23 ème réunion ordinaire tenue à Abuja le 18 janvier 2000, le Conseil des

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

PROJET MASEN. Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique. Termes de référence

PROJET MASEN. Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique. Termes de référence PROJET MASEN Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique Mission du 07 juin au 11 juin 2010 1. Présentation du projet Afin de s affranchir de la dépendance aux énergies fossiles,

Plus en détail

Services en français du gouvernement du Yukon. Faits saillants

Services en français du gouvernement du Yukon. Faits saillants Services en français du gouvernement du Yukon Faits saillants Services en français au Yukon - Faits saillants Le 15 mai 2014 : La Direction des services en français et l Association franco-yukonnaise (AFY)

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

Contexte et justification

Contexte et justification Atelier de sensibilisation-formation aux implications des exigences des grilles de légalité sur le fonctionnement et la pratique des activités des PME de la filière bois Contexte et justification Dans

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/ENERGY/GE.7/2015/3 Conseil économique et social Distr. générale 28 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23 Première partie 46 ème année n 23 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 05/176 du 24 novembre 2005 portant création du Programme National d Appui

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE AVIS DE VACANCE DE POSTE INTITULE DU POSTE Gestionnaire de Projet «IMPACT» PROGRAMME LIEU D AFFECTATION RESPONSIBLE HIERARCHIQUE NATURE DE CONTRAT RDC Goma Directeur de Programme CDD (1an renouvellable)

Plus en détail

Conférence à haut niveau sur l avenir de la Cour européenne des droits de l homme DECLARATION

Conférence à haut niveau sur l avenir de la Cour européenne des droits de l homme DECLARATION 27/04/2011 Conférence à haut niveau sur l avenir de la Cour européenne des droits de l homme organisée dans le cadre de la présidence turque du Comité des Ministres du Conseil de l'europe IZMIR, Turquie

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES Pour l évaluation des dispositifs de préparation

Plus en détail

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 20- rue Mirès 13003 Marseille Tél. : 04 13 31 83 08 Dispositif départemental de Résidences d écrivains, d Illustrateurs ou de Traducteurs Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 Date limite de dépôt

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Organisation mondiale des douanes, 30 Rue du Marché, 1210 Bruxelles VACANCE D EMPLOI:

Organisation mondiale des douanes, 30 Rue du Marché, 1210 Bruxelles VACANCE D EMPLOI: Organisation mondiale des douanes, 30 Rue du Marché, 1210 Bruxelles VACANCE D EMPLOI: EXPERT EN QUESTIONS DE FORMATION DE BASE ET AVANCÉE CONCERNANT LE PROFILAGE DU FRET MARITIME DANS LE CADRE DU PROGRAMME

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION POLITIQUE : ADM.9 APPROCHE SERVICE ADM.9.6 En vigueur le : 7 mars 2011 Révisée le : SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET BUT Le Service des ressources

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail