Info Délits Plus Août 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Info Délits Plus Août 2012"

Transcription

1 Campagne de prévention : stop avant le choc! Merci de vous arrêter aux passages de sécurité! Cette campagne est menée en collaboration avec le Touring Club Suisse (TCS), le Fonds de sécurité routière (FSR) et le Bureau de prévention des accidents (BPA). Du 27 août au 7 septembre la Gendarmerie vaudoise et les Polices communales inviteront les usagers à redoubler de vigilance afin de protéger les enfants sur le chemin de l école. L'accent sera mis en particulier sur le respect des règles de la circulation aux abords des passages de sécurité. Des bloc-notes portant en couverture le motif de la campagne seront distribués. Des contrôles de vitesse au moyen de radars mobiles seront entrepris à proximité des établissements scolaires. En Suisse en 2011, 176 enfants de moins de 15 ans ont été accidentés, grièvement blessés ou tués lors d'accidents de la route. Si le bilan est certes encourageant en comparaison des années précédentes, (180 victimes en 2010 et 225 en 2009), les accidents de la route restent la première cause de décès accidentels chez les enfants de 5 à 14 ans. Par conséquent, si l'on peut se réjouir de ce recul, celui-ci ne saurait servir de prétexte pour relâcher les efforts.

2 Transports des enfants La Police cantonale rappelle, en outre, que des nouvelles prescriptions concernant le transport des enfants sont applicables depuis le 1 er avril Dans les véhicules, les enfants de moins de 12 ans, et dont la taille ne dépasse pas 1,50m, doivent être placés sur des sièges pour enfants ou des rehausseurs et sanglés. Ne pas s'attacher implique que les occupants du véhicule ont trois fois plus de risques d'être blessés et trente fois plus d'être tués. Sans ceinture, un choc à 50 km/h correspond à une chute du 3 e étage. Fêtes illégales organisées par Facebook - Mieux vaut prévenir que regretter Plusieurs cas de fêtes organisées sur Facebook, non annoncées aux Autorités tant communales que cantonales, ont occupé la Division prévention de la criminalité. Une d'entre elles concernait un rassemblement important sur une plage des bords du Léman. Cette manifestation a été interdite par les Autorités communales, en parfait accord avec la Police cantonale. Les raisons de cette interdiction! L enthousiasme ne suffit pas pour organiser une manifestation. Si de premier abord, des citoyens peuvent s interroger sur le bien-fondé et la nécessité d effectuer une demande officielle pour un évènement qui peut paraître banal, certains peuvent mésestimer les implications et la portée de leurs manifestations. Les quelques exemples qui suivent suffisent à rappeler que rien ou presque n est anodin et que de nombreux aspects sont sujet à des préavis ou des demandes d autorisation : Dispositif médicosanitaire suffisant, infrastructure adaptée, entre autres concernant les risques d'incendie, service de sécurité, sécurité des engins pyrotechniques, parcage sur les routes, protection de la nature, respect du voisinage,

3 La première demande doit se faire aux communes, qui sont seules compétentes pour accepter ou non une manifestation publique sur leur territoire. Ensuite, certains organisateurs prévoient des activités qui nécessitent des autorisations ou des préavis cantonaux. Ainsi, il faut constituer un dossier qui sera soumis à la commune et aux services de l'etat concernés. Ces autorités vérifient la conformité du dispositif et déterminent les risques inhérents à l événement. Ce faisant, elles peuvent promulguer des conseils pour améliorer le dossier. Une manifestation regroupant beaucoup de monde ne s'improvise pas. Pour que la fête reste belle, il faut respecter certaines règles, de sécurité en autres. Conseils! - Même pour un anniversaire, soyez prudent lorsque vous invitez du monde via Facebook! A plusieurs reprises, le jeune organisateur s'est retrouvé débordé par le nombre de personnes qui se présentaient. - Une possibilité est de constituer un groupe fermé sur Facebook pour parler de la fête et inviter les copains! - Précisez que l'invitation ne s'adresse qu'aux personnes directement invitées et n'est pas publique! - Avant d'inviter un maximum de monde pour une énorme fête, contactez la commune sur laquelle vous voulez organiser votre manifestation! - Demandez les autorisations nécessaires!

4 Recrudescence de vols à l'astuce commis par des roms La Police cantonale constate une recrudescence des vols à la tire ou à l'astuce commis par des roms. Ces gens entrent en contact avec la future victime en lui posant des questions et profitent de ce bavardage pour la distraire et lui voler ses valeurs. Actuellement, le must est d'aborder les victimes sur les terrasses. Tout en racontant une histoire, le voleur va poser un journal, par exemple, sur le téléphone portable qui traîne sur la table. Lorsqu'il repart, il prend le téléphone avec lui. Conseils! - surveillez vos valeurs, mettez les à l'abri! - ne laissez pas votre téléphone portable ou votre porte-monnaie sur une table ou comptoir d'un restaurant! - ne vous laissez pas distraire par ces bonimenteurs!

5 Cliquez sur le lien pour lire le magazine de la Polcant, Le site de la Div prév, avec rubrique cinéma et âges conseillés Pour obtenir plus d'information ou des conseils, contactez les gérants de sécurité : Région Est, Aigle : Adj Borloz Christian, Région Ouest, Bursins : Adj Genton Etienne, Région Nord, Yverdon : Adj Mermod Willy, Région Lausanne Ouest : Adj Perruchoud Gilles, Région Lausanne Est : Ipa Bourquenoud Christian,

Info Délits No 8 Septembre 2010

Info Délits No 8 Septembre 2010 Info Délits No 8 Septembre 2010 Division prévention criminalité Urgence : 117 CODE BLEU Gérant de sécurité Centre d'intervention Régional Tél : 021 557 44 66 etienne.genton@vd.ch Adj Etienne Genton Route

Plus en détail

Info Délits Plus Avril 2013 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Avril 2013 Division prévention criminalité Sexting, sextape, sexto, quésako? Le sexting consiste à envoyer une photo de soi nu ou en partie dénudé à son partenaire sexuel du moment ou un copain. La sextape consiste à participer à des jeux sexuels

Plus en détail

Info Délits Octobre 2009

Info Délits Octobre 2009 Info Délits Octobre 2009 Division prévention criminalité "Gens du voyage" originaires de Roumanie - Roms - Rappel de notre message de septembre Recrudescence d'escroqueries commises par des familles de

Plus en détail

Info Délits Plus Septembre- octobre 2012

Info Délits Plus Septembre- octobre 2012 Vols dans les véhicules grâce à un brouilleur radio La technique de vol est assez simple. Elle ne demande qu'un simple boîtier émetteur diffusant des ondes radio dans la même gamme de fréquences que la

Plus en détail

Info Délits Plus Juin 2013 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Juin 2013 Division prévention criminalité Cambriolages de cafés, restaurants, hôtels et kiosques Depuis début juin 2013, la Police cantonale déplore plus de quarante cas de cambriolages d'établissements publics et 11 cas de cambriolages de kiosques

Plus en détail

Info Délits Plus Mai 2014 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Mai 2014 Division prévention criminalité Cyberharcèlement : Agir de bon droit A l'ère où le numérique fait partie intégrante du quotidien de chacun, la nécessité de s'informer sur ses dangers et menaces devient essentielle. A cet effet, la Prévention

Plus en détail

Info Délits Plus Mai 2013 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Mai 2013 Division prévention criminalité La sécurité de votre habitation et/ou commerce Les cambriolages d'habitations, que ce soit à l'endroit d'un appartement ou d'une maison individuelle, ne doivent pas être une fatalité. Votre maison/appartement

Plus en détail

Info Délits Plus Mars 2013 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Mars 2013 Division prévention criminalité Vols à l'astuce commis auprès des personnes âgées, soit à domicile soit lors de retrait d'argent aux distributeurs de billets de banque. Des malfaiteurs Roms se font passer pour des âmes charitables désirant

Plus en détail

Info Délits Plus Décembre 2011

Info Délits Plus Décembre 2011 Info Délits Plus Décembre 2011 Division prévention criminalité Message de Noël Mesdames, Messieurs, En 2012, nous célébrerons les 20 ans de la SMHab. Notre concept d'information à la population et de partenariat

Plus en détail

CHECK-LIST MANIFESTATIONS PUBLIQUES Complément au Vade Mecum sur les manifestations publiques. A l'usage des administrations communales et des

CHECK-LIST MANIFESTATIONS PUBLIQUES Complément au Vade Mecum sur les manifestations publiques. A l'usage des administrations communales et des CHECK-LIST MANIFESTATIONS PUBLIQUES Complément au Vade Mecum sur les manifestations publiques. A l'usage des administrations communales et des organisateurs. 1 MANIFESTATIONS PRIVEES, RAPPEL Font partie

Plus en détail

CHECK - LIST. Manifestations publiques

CHECK - LIST. Manifestations publiques CHECK - LIST Manifestations publiques Complément au Vade Mecum sur les manifestations publiques. A l'usage des administrations communales et des organisateurs. 1 MANIFESTATIONS PRIVEES, RAPPEL Font partie

Plus en détail

Disparités régionales des accidents de la route

Disparités régionales des accidents de la route Disparités régionales des accidents de la route Présentation des mesures en Suisse romande Conférence de presse, 19 janvier 2010 Brigitte Buhmann, Directrice, bpa b.buhmann@bpa.ch www.bpa.ch Disparités

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

BILAN 2011 ET ORIENTATIONS 2012 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE

BILAN 2011 ET ORIENTATIONS 2012 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE BILAN 211 ET ORIENTATIONS 212 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE Point presse de M. Raphaël BARTOLT, Préfet de Meurthe-et-Moselle Mardi 31 janvier 212, à 15h3 Bureau de M. le préfet SOMMAIRE

Plus en détail

Les accidents corporels de la route 2008-2012

Les accidents corporels de la route 2008-2012 Les accidents corporels de la route 2008-2012 Editorial Depuis 2002, la lutte contre l insécurité routière est une priorité du Gouvernement. Une forte mobilisation nationale et un programme d actions ambitieux

Plus en détail

La sécurité Information aux enseignants

La sécurité Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Les élèves abordent ensemble les dispositifs de sécurité d une voiture: airbag, ceintures de sécurité et sièges pour enfants. Objectif Les élèves connaissent

Plus en détail

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Qu est-ce que la distraction au volant? La distraction au volant s entend de tout ce qui détourne l attention accordée à la conduite.

Plus en détail

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale,

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

DÉPART ARRIVÉE. un tour en perm! savoir. quizz. quizz + 3 cases. quizz quizz savoir quizz bonus. malus. savoir. un tour en perm!

DÉPART ARRIVÉE. un tour en perm! savoir. quizz. quizz + 3 cases. quizz quizz savoir quizz bonus. malus. savoir. un tour en perm! DÉPART + 3 cases un tour en perm! ARRIVÉE bonus malus bonus T as ton casque? un tour en perm! +4 cases un tour en perm! un tour en perm! bonus + 3 cases Que signifie ce panneau? Ces panneaux signalent

Plus en détail

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 DOSSIER DE PRESSE Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 Dossier de presse ordre public et sécurité routière Page 1 de 14 Bilan Sécurité routière 2014 Le bilan de l année 2014 est encourageant

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

Patrouilleurs scolaires

Patrouilleurs scolaires Patrouilleurs scolaires Elèves et adultes au service de la sécurité bpa Bureau de prévention des accidents Le service des patrouilleurs scolaires contribue grandement à la sécurité routière. Vous aussi,

Plus en détail

La campagne «adaptez votre vitesse. L Inforadar

La campagne «adaptez votre vitesse. L Inforadar INFORADARS La campagne «adaptez votre vitesse Aménager l espace routier s impose comme un sujet incontournable lorsqu on évoque la circulation en milieu urbain. Cette discipline complexe se propose de

Plus en détail

http://www.lausanne.ch/view.asp?docid=21119&domid=61972&language=f ).

http://www.lausanne.ch/view.asp?docid=21119&domid=61972&language=f ). LAUSANNE www.rueavenir.ch : 133'280 en 2009 (Source : http://www.lausanne.ch/view.asp?docid=21119&domid=61972&language=f ). Création de la première zone 30 en 1993, extension continue des zones depuis,

Plus en détail

11. TRANSPORTS. CLASSEUR LEGISLATION A.E.P. et Temps-Forts D. Règles communes

11. TRANSPORTS. CLASSEUR LEGISLATION A.E.P. et Temps-Forts D. Règles communes Avec une compagnie de transport Se conformer à la législation en vigueur. S assurer que le véhicule est en état de rouler et que le ou les chauffeurs sont en état de conduire. Faire, au préalable, un contrat

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

La situation en France

La situation en France La situation en France Motocyclettes et cyclomoteurs = moins de 2% du trafic 26% des morts (chiffres 2010) 1/3 des morts en milieu urbain 2/3 en milieu rural 2/3 des blessés en milieu urbain 1/3 en milieu

Plus en détail

Le déploiement des radars automatiques a fait baisser le nombre de morts

Le déploiement des radars automatiques a fait baisser le nombre de morts Montreuil, mars 2011 Questions de base quand on parle de sécurité routière et des deux-roues motorisés Le déploiement des radars automatiques a fait baisser le nombre de morts Comme le confirme le tableau

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE 5 janvier 2005 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail sécurité et circulation

Plus en détail

D ACCÈS. PERMIS AU PERMIS DE CONDUIRE. en suivant l AAC dans une auto-école de la FAB. J ai commencé ma formation avant mes 17 ans

D ACCÈS. PERMIS AU PERMIS DE CONDUIRE. en suivant l AAC dans une auto-école de la FAB. J ai commencé ma formation avant mes 17 ans MEMBRES: A.C.T. - A.I.B.V. - A.S. - A.V. - B.I.A. - B.T.C. - C.T.A. - K.M. - S.A. - S.B.A.T. LES CENTRES D EXAMEN POUR LE PERMIS DE CONDUIRE PRES DE CHEZ VOUS CONSULTEZ NOTRE SITE INTERNET: WWW. GOCA.

Plus en détail

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES POUR VITESSE EXCESSIVE Chaque année, sur les routes du Québec, la vitesse tue environ 175 personnes et en blesse près de

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire.

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire Sensibilisation Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise ou du délégataire 1N 2N Sommaire 1- La réglementation 1-1- La responsabilité

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

Outils et procédures d'audits de la sécurité routière. Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009

Outils et procédures d'audits de la sécurité routière. Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009 Outils et procédures d'audits de la sécurité routière Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009 1 Rapport Via sicura 2 Rapport Via sicura Objectif: Diminuer de moitié le nombre de blessés et de

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC. Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest

Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC. Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest Décembre 2012 Définition de l accident corporel de la circulation routière

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré CONFÉRENCE DE PRESSE Jeudi 19 janvier 2015 Préfecture salle Michel Debré LA SÉCURITÉ EN MAINE-ET-LOIRE BILAN 2014 PERSPECTIVES 2015 SÉCUTITÉ ROUTIÈRE BILAN et PERSPECTIVES Le bilan 2014 de l'insécurité

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Charte d'utilisation du site de covoiturage

Charte d'utilisation du site de covoiturage Charte d'utilisation du site de covoiturage Le service de covoiturage est mis à la disposition du public gratuitement. Le Réseau MILLE-PATTES (ci-après désigné comme «le Concepteur») met en ligne le site

Plus en détail

TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE

TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE I II Le trafic routier sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Les chiffres de l accidentologie Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération du Calaisis Carrefour

Plus en détail

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE A travers cette charte, nous voulons rappeler le bon comportement de l automobiliste pour permettre le mieux vivre des gens et la sécurité de tous. Nous

Plus en détail

En voiture POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres

En voiture POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres En voiture POUR EN SAVOIR PLUS 1. L avis du psychologue Il est particulièrement difficile pour un enfant de rester immobile ; c est pourquoi les trajets en voiture sont souvent vécus comme une contrainte

Plus en détail

Consultation : Concordat du 15 novembre 2007 instituant des mesures contre la violence lors de manifestations sportives

Consultation : Concordat du 15 novembre 2007 instituant des mesures contre la violence lors de manifestations sportives CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) Secrétariat général Kramgasse 14 3000 Berne 8 Réf. : MFP/15010234

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux COTITA Centre Est 29 mai 2012 Évolution de l accidentalité et futurs enjeux Christian Machu Secrétaire général-adjoint Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) Sommaire 1.

Plus en détail

Bilan des accidents de la route 2013

Bilan des accidents de la route 2013 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances Comparaison 2012 / 2013 2012 2013 Diff. en % Accidents corporels 1019 949-7 dont mortels 34 41 +21 Victimes tuées 34 45 +32 Blessés graves 339

Plus en détail

Composition Présidente: Gabrielle Multone Johannes Frölicher, Josef Hayoz

Composition Présidente: Gabrielle Multone Johannes Frölicher, Josef Hayoz Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 603 2015 58 Arrêt du 8 juin 2015 III e Cour administrative Composition Présidente:

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 120, 122 et 126 ;

Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 120, 122 et 126 ; Loi n 04-16 du 27 Ramadhan 1425 correspondant au 10 novembre 2004 modifiant et complétant la loi n 01-14 du 29 Joumada El Oula 1422 correspondant au 19 août 2001 relative à l'organisation, la sécurité

Plus en détail

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Invitation presse Amiens, le 5 avril 2013 Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Du samedi 6 au samedi 13 avril 2013 Conférence de presse du préfet le mardi 9 avril à Amiens M. Jean-François

Plus en détail

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation

Plus en détail

Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012

Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012 Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012 Nombre d'accidents corporels Rhône-Alpes Année 2012 Le département du Rhône concentre plus de 40% des accidents de la région en raison de son caractère

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

En route professionnellement

En route professionnellement En route professionnellement Conseils pour des trajets sûrs bpa Bureau de prévention des accidents En route professionnellement En Suisse, les accidents de la circulation routière continuent à être à l

Plus en détail

Sondage OBEA/INFRAFORCES pour 20 minutes et France Info LES FRANCAIS ET LA SECURITE ROUTIERE

Sondage OBEA/INFRAFORCES pour 20 minutes et France Info LES FRANCAIS ET LA SECURITE ROUTIERE Sondage OBEA/INFRAFORCES pour 20 minutes et France Info LES FRANCAIS ET LA SECURITE ROUTIERE Fiche technique 2 Enquête réalisée par téléphone du 19 au 25 Mai 2011 auprès de 1006 personnes habitant la France

Plus en détail

Sur la route, soyons responsables!

Sur la route, soyons responsables! Juillet 2015 Sur la route, soyons responsables! L'insécurité routière augmentant en ce 1 er semestre à La Réunion, le préfet Dominique SORAIN a choisi de se rendre sur des contrôles routiers pour appeler

Plus en détail

Le contexte parisien. Les incidences directes. Sécurité routière :

Le contexte parisien. Les incidences directes. Sécurité routière : 1 Perspectives et Rétrospective de la mobilité à Paris Plan de l exposé Le contexte parisien. Les incidences directes «mobilité et sécurité routière». Sécurité routière : des résultats bons mais contrastés.

Plus en détail

du Service d'enquête sur les accidents des transports publics sur l'accident d'automobile du 26 mars 2006 au passage à niveau non gardé à Fleurier

du Service d'enquête sur les accidents des transports publics sur l'accident d'automobile du 26 mars 2006 au passage à niveau non gardé à Fleurier Unfalluntersuchungsstelle Bahnen und Schiffe UUS Service d enquête sur les accidents des transports publics SEA Servizio d inchiesta sugli infortuni die trasporti pubblici SII Erwin Drabek 06 juillet 2006

Plus en détail

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière Plan d action sécurité routière Table ronde contre l insécurité routière Objectif : combattre l insécurité routière durablement Vision Zéro Zéro mort Zéro blessé grave 2 Plan d action «sécurité routière»

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Octobre 2015 Le nombre d'accidents corporels survenus en octobre 2015 sur les routes du Bas-Rhin, ainsi que le nombre de personnes blessées, ont augmenté, par rapport

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

Fauteuil roulant mode d emploi. 1. Différentes sortes de fauteuils roulants

Fauteuil roulant mode d emploi. 1. Différentes sortes de fauteuils roulants Fauteuil roulant mode d emploi 1. Différentes sortes de fauteuils roulants Ces dernières années, le développement de structures modernes et de matériaux légers comme le carbone et le titane a permis la

Plus en détail

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013 Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier Dossier de presse 24 septembre 2013 1 Quelques chiffres - On dénombre 15 000 passages à niveau sur des lignes ouvertes

Plus en détail

Loi d'application de la loi fédérale sur la navigation intérieure et de l'accord franco-suisse concernant la navigation sur le Léman

Loi d'application de la loi fédérale sur la navigation intérieure et de l'accord franco-suisse concernant la navigation sur le Léman - 1 - Loi d'application de la loi fédérale sur la navigation intérieure et de l'accord franco-suisse concernant la navigation sur le Léman du 2 juillet 1982 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article

Plus en détail

POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE!

POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE! POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE! DOSSIER DE PRESSE lundi 21 décembre 2015 Pour que la fête reste une fête, soyons responsables! - décembre 2015 p. 2 LA SITUATION DE LA SÉCURITE ROUTIÈRE À LA RÉUNION 49

Plus en détail

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contrôle routier du 26 juin 2015 Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contacts presse : Préfecture de région : 04 67 61 61 25 pref-communication@herault.gouv.fr Facebook : facebook.com/prefet34lr

Plus en détail

Protection juridique. N o 1 de la protection juridique en Europe. Protection juridique pour Entreprises et Indépendants

Protection juridique. N o 1 de la protection juridique en Europe. Protection juridique pour Entreprises et Indépendants N o 1 de la protection juridique en Europe Protection juridique Protection juridique pour Entreprises et Indépendants Lorsqu'il s'agit de mes droits, je veux pouvoir compter sur l'aide d'un spécialiste.

Plus en détail

20 au 23 septembre 2013

20 au 23 septembre 2013 PRÉFET DE L'INDRE DOSSIER DE PRESSE 20 au 23 septembre 2013 12 ème relais motards à l'occasion des 24 heures Moto du Mans Contact presse : Isabelle LEFEBVRE Service Départemental de Communication Interministérielle

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 Observatoire national interministériel de sécurité routière La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 10 mai 2005 Jean CHAPELON, secrétaire général de l ONISR 0 La sécurité routière en France

Plus en détail

Comment se passe le transfert de courrier postal

Comment se passe le transfert de courrier postal Comment se passe le transfert de courrier postal Le principe du courrier électronique sur Internet est semblable au principe du courrier postal classique. Celui-ci se déroule en trois étapes. Pour envoyer

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2014

Insécurité routière et délinquance routière en 2014 Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP Insécurité routière et délinquance routière en 2014 Observatoire national interministériel de la sécurité routière La criminalité en

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES RADARS EN FRANCE. Présenté par Transpoco

TOUT SAVOIR SUR LES RADARS EN FRANCE. Présenté par Transpoco TOUT SAVOIR SUR LES RADARS EN FRANCE Présenté par Transpoco Historique 1946 : Le premier radar français appelé «Mesta 100». 1974 à 1988 : le Mestra 206 est commercialisé jusqu en 1988 mais utilisé jusqu

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Les accidents du trport routier de voyageurs Chapitre 6 LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS En 2000, le trport routier de voyageurs est une activité où le risque d'accident de travail avec

Plus en détail

Education à la route. Et si, chacun respectait la loi!... COLLÈGE LE PARC DIJON. Classe de 6 ème 2

Education à la route. Et si, chacun respectait la loi!... COLLÈGE LE PARC DIJON. Classe de 6 ème 2 Education à la route Quelles solutions :... et si : de chez moi au collège... en sécurité - on augmentait le temps de traversèe des piètons... - on ajoutait des passages protègès... - la rue ètait en sens

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

TG de la RTS du 14 octobre

TG de la RTS du 14 octobre TG de la RTS du 14 octobre Il sort d'un sondage national que les jeunes gymnasiens montrent un intérêt plus marqué pour la politique que les étudiants des écoles professionnelles. 51% de jeunes interrogés

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons!

Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons! #RdvEco Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons! 26 novembre 2015 SwissTech Convention Center #RdvEco Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons!

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

Statistique vaudoise des accidents

Statistique vaudoise des accidents Statistique vaudoise des accidents 2013 Table des matières Page Page 1 Table des matières Influence de l'alcool 2 Légendes et abréviations 18 Ivresse et circulation Accidentologie dans le temps 19 Ivresses

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ 01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La rue peut être un lieu dangereux. L enfant doit connaître les risques liés à sa petite taille pour agir en conséquence.

Plus en détail

Bilan Circulation 2012

Bilan Circulation 2012 Bilan Circulation 2012 Conférence de presse Centre de la Blécherette, lundi 18 mars 2013 Bilan circulation 2012 Intervenants Madame Jacqueline de Quattro Cheffe du Département de la sécurité et de l environnement

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Le 29 janvier 2015 Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Campagne conducteur-d-elite.ch: suivre des cours, c est avoir une conduite plus sûre. L objectif de la campagne

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Les accidents de la route en lien avec le travail Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Sources de données pour l étude des accidents de la route liés au travail Régimes

Plus en détail

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE»

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» Vendredi 11 juillet 2014 Dossier de presse Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr

Plus en détail

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 Les Français ont de moins en moins conscience des dangers de la route, ce qui entraîne une dégradation de leur comportement au volant Enquête

Plus en détail

TÉMOIGNAGES SENSIBILISATION SAM VIVRE & CONDUIRE

TÉMOIGNAGES SENSIBILISATION SAM VIVRE & CONDUIRE TÉMOIGNAGES SENSIBILISATION SAM VIVRE & CONDUIRE Mot de la présidente Les accidents n arrivent pas qu aux autres. Sensibiliser et témoigner afin de préserver des vies pour que nos enfants ne soient pas

Plus en détail

Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité

Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité «Sécurité dans les bâtiments complexes» Exposé présenté par Dr. h.c. Pierre Ecoffey Directeur

Plus en détail

Sécurité lors des trajets professionnels: le manuel

Sécurité lors des trajets professionnels: le manuel Sécurité lors des trajets professionnels: le manuel Communication sur le manuel Décembre 2012 Christian Wyssmüller, Conseiller prévention ANP en entreprise c.wyssmueller@bpa.ch www.bpa.ch Info_Manuel -

Plus en détail