Gestion de placements mixtes chez Swisscanto

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion de placements mixtes chez Swisscanto"

Transcription

1 Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Inform Informations générales pour les caisses de pension 1 er trimestre 2005

2 Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Dans le cadre de la gestion de placements mixtes, Swisscanto réalise de la valeur ajoutée en quatre étapes. La première étape consiste en l allocation tactique des actifs. Il s agit de gérer activement les pondérations prédéfinies pour chaque catégorie de placement par la stratégie de placement. Le choix entre les placements à rémunération fixe et les actions est prioritaire. En effet, ces catégories de placement présentent des caractéristiques de rendement très différenciées. Par ailleurs, en fonction de la situation du client, il peut être avantageux d adjoindre d autres catégories de placement comme des immeubles ou des placements alternatifs (graphique 1). La question d adjoindre des placements alternatifs tactiquement ou, bien plus stratégiquement, c est-à-dire avec des pondérations constantes, dépend notamment de la structure des placements concernés. Les hedge fund of funds diversifiés par exemple conviennent prioritairement pour une adjonction stratégique 1. La deuxième étape permettra de créer de la valeur ajoutée au sein des catégories de placement. Les principaux générateurs de valeur seront la stratégie de crédit pour la partie à rémunération fixe et la rotation de style pour la partie actions. Une gestion limitée de l exposition aux taux de change et le contrôle des risques de taux d intérêt constituent la prochaine étape pour les placements à rémunération fixe. Pour les actions, il s agira ensuite de pondérer les régions et les secteurs. La quatrième étape enfin traite de la question des titres à choisir pour mettre en œuvre les positionnements souhaités. 1 Les placements alternatifs feront l objet d une information séparée dans un numéro ultérieur. Graphique 1 : la valeur ajoutée en quatre étapes 1 Allocation tactique d actifs Rémunération fixe Actions Autres placements 2 Stratégie de crédit Rotation de style Primaire Stratégique 3 Courbe des changes/ des taux Régions/ Secteurs 4 Sélection de titres 2

3 Facteurs de détermination pour l allocation tactique d actifs Lors de l allocation tactique des actifs, l attrait relatif de diverses alternatives de placement est prioritaire. Swisscanto se base principalement sur la comparaison des évaluations. On peut constater que les marchés retrouvent toujours des valeurs moyennes après des périodes d excès. Une analyse systématique des différences d évaluation est en conséquence plus prometteuse que des pronostics indicatifs explicites. L évaluation de l attrait des actions et des obligations est influencée principalement par trois facteurs : l environnement économique, l évolution des bénéfices des entreprises et le goût du risque des investisseurs (graphique 2). L environnement économique est, sur le long terme, un moteur important des marchés financiers. Il fait donc l objet d une analyse et d une description systématiques. Toutefois, les chiffres significatifs sur l économie ne sont disponibles qu avec un certain retard. En outre, les investisseurs cherchent à anticiper l évolution conjoncturelle. Leur évaluation des perspectives d avenir se répercute sur les évaluations du marché. Il faut donc mesurer et évaluer directement le goût du risque des investisseurs plutôt que d établir soi-même des pronostics économiques. Si l on combine la tolérance au risque et les bénéfices ou les flux de trésorerie des entreprises, on obtient la valeur de l investissement. L exemple des actions permet d illustrer simplement ce raisonnement : le bénéfice multiplié par le rapport cours/bénéfice (PER) correspond au cours. Un PER supérieur à la moyenne est un indice de forte acceptation du risque. S il est inférieur à la moyenne, il indique une situation inverse. On constate de nombreuses interdépendances entre la tolérance au risque, l environnement économique et les bénéfices des entreprises. La tolérance au risque est souvent marquée par l évolution historique des bénéfices ou du cours. Ces facteurs sont reliés entre eux et nécessitent une analyse simultanée. Graphique 2 : allocation tactique d actifs : stratégie basée sur l évaluation Environnement économique Evaluation relative Bénéfices des entreprises Tolérance au risque 3

4 Pour évaluer ces facteurs de manière régulière et systématique, Swisscanto se base sur une série d indicateurs confirmés. Le graphique 3 présente un tableau de ces indicateurs. Il s agit principalement d indicateurs clairement mesurables, mais également d indicateurs nécessitant plutôt une évaluation qualitative. Tous les indicateurs contribuent, avec une pondération différente dépendant de leur potentiel de pronostic, à l évaluation globale. La détermination de valeurs extrêmes revêt une grande importance pour les indicateurs clairement quantifiables. Certains des indicateurs ci-dessous nécessitent une brève explication : Residual Income Model (Modèle du revenu résiduel) (RIM) Ce modèle fonctionne comme un modèle de «discounting dividend». Au lieu de calculer les futurs dividendes, on y détermine le «Residual income» (revenu résiduel). Il correspond à la différence entre le bénéfice et les coûts de capital d une entreprise. L escompte permet d établir une valeur équitable facilitant l identification de surévaluations ou de sous-évaluations. Evaluation substance/croissance Cet indicateur mesure l évaluation des actions de croissance par rapport aux actions de substance. La répartition de l univers en valeurs de substance et en valeurs de croissance s effectue en fonction d indicateurs propres à Swisscanto. Une évaluation plus attrayante que la moyenne des actions de croissance par rapport aux actions de substance indique souvent de manière précoce un environnement globalement favorable pour les actions. Qualité des rendements Au cours d un cycle conjoncturel, les entreprises modifient naturellement leur comportement en matière d investissements et d amortissements. Une comparaison des flux de trésorerie agrégés globaux et du bénéfice net global correspondant permet d évaluer ce comportement. Un bénéfice net en croissance plus forte que le flux de trésorerie doit inciter à la prudence. Graphique 3 : indicateurs évalués par Swisscanto Evaluation relative Bénéfice/rendement des obligations Residual Income Model Rendement réel des obligations Environnement économique Etat dans le cycle Indicateurs avancés Prévisions d'inflation Prime d'échéance Environnement politique Tolérance au risque Prime de crédit Volatilité Evaluation substance/ croissance Liquidités dans les fonds Flux d'argent vers fonds en actions Put/Call Ratio Bénéfices des entreprises Qualité des revenus Dynamisme Evaluations des analystes 4

5 Obligations : valeur ajoutée par des emprunts d entreprises Dans la partie obligations d un portefeuille mixte, Swisscanto s expose par rapport aux risques de solvabilité afin de dépasser l indice grâce à des rendements supplémentaires et des propriétés de réduction des risques d une part bien diversifiée d emprunts d entreprises. Le rendement supplémentaire ne représente pas simplement la compensation d une perte prévisible. Il est aisé de démontrer, de manière empirique, que le risque de perte de certains débiteurs, en cas de diversification professionnelle, est plus que compensé par des rendements plus élevés. En liaison avec les emprunts d entreprises de portefeuilles mixtes, on s interroge parfois sur la possibilité d obtenir le même effet en augmentant le quota d actions, les emprunts d entreprise présentant un risque de cours d actions plus élevés. Le graphique 4 montre qu il n en est pas ainsi. Il présente les conséquences de l adjonction d emprunts d entreprises à un portefeuille mixte (composé d actions et d emprunts d Etat), sur la base de chiffres historiques de 1983 à L intégration d emprunts d entreprises dans l univers de placement déplace la limite effective vers le haut et à gauche. Elle permet, à risque égal, de composer des portefeuilles présentant un rendement supérieur ou d atteindre le même rendement avec un risque moins élevé. En revanche, l adjonction d actions augmente les risques de manière disproportionnée. Pour la gestion du risque de crédit, Swisscanto utilise les méthodes de l analyse d entreprise traditionnelle. Nous recourons également à un modèle quantitatif qui fournit une classification supplémentaire indépendante des jugements qualitatifs des agences de notation. La gestion des risques de change et de taux constitue les autres éléments de gestion des obligations pour un portefeuille mixte. La structure relative des monnaies s oriente principalement d après l indice de référence, mais permet de prendre des positions contrôlées en monnaies d autres pays. Ces positions sont fixées de manière contraignante dans le cadre d un «Investment-Policy-Meeting» qui se tient chaque mois. Swisscanto entretient tous les indices d obligations dans ses systèmes, au niveau des titres. Cela permet un contrôle précis des risques de taux. Graphique 4 : adjonction d emprunts d entreprises Rendement en % p.a Emprunts d Etat Emprunts d entreprises plus d actions S&P Risque en % p.a. Actions, emprunts d Etat et d entreprises Actions et emprunts d Etat 5

6 Actions : un revenu accru grâce à l exploitation des effets du style En matière de gestion de portefeuille d actions, Swisscanto recherche une plus-value en exploitant les effets du style et s appuie principalement sur les constatations suivantes : les actions de substance s imposent par rapport aux actions de croissance sur le long terme, les entreprises à petite capitalisation s en sortent mieux sur le long terme que celles à forte capitalisation, les titres gagnants (sur les cours) tendent à court terme (mais pas à long terme) à poursuivre la tendance positive. Nous désignons ces phénomènes, connus dans la littérature spécialisée comme anomalies de marché, par les termes effets du style ou effet d évaluation (croissance ou «growth» contre substance ou «value»), effet de capitalisation (actions de grande capitalisation contre actions de petite capitalisation), et effet de dynamisme des prix (gagnants contre perdants). Autre constatation : les prix des actions surréagissent aux révisions de bénéfices. Ce phénomène est appelé effet de dynamisme des bénéfices. Les écarts de rendement positifs ou négatifs des portefeuilles de styles s imposent à long terme mais restent cycliques. Ainsi, les effets du style sont d ordre temporaire. C est la raison pour laquelle Swisscanto ne se limite pas à un seul style de placement dans ses mandats en actions. Par des méthodes quantitatives, l univers de placement dans sa totalité est divisé selon les effets du style décrits plus haut. L évolution et l évaluation des portefeuilles de styles ainsi constitués sont analysées et interprétées. L objectif est de détecter des écarts d évaluation ou de faire ressortir les portefeuilles de styles sous-évalués ainsi que d éviter les portefeuilles de styles surévalués. Si l analyse des styles ne permet pas de proposer un portefeuille de styles attrayant, le portefeuille sera investi au plus proche de l indice. La méthode alors appliquée pour réduire l univers de placement correspond au «stratified sampling». Si l on trouve plusieurs portefeuilles de styles sous-évalués, on peut réduire l univers de placement en constituant des intersections permettant d obtenir des vues partielles claires. Si, par exemple, les entreprises à petite capitalisation sont plus intéressantes au sein d un secteur ou d une région que les entreprises à grande capitalisation et si les titres de substance sont plus prometteurs que les titres de croissance, l intersection se situera sur les titres de substance à petite capitalisation. Toutefois, les actions de l univers de placement réduit devront toujours être soumises à une analyse fondamentale. C est le seul moyen de garantir, lors de la mise en œuvre, la sélection des actions qui représentent le mieux les caractéristiques recherchées. Ce n est qu après ce contrôle que les pondérations des actions sélectionnées sont augmentées par rapport à l indice. Graphique 5 : subdivision de l univers d actions en portefeuilles de styles Dynamisme des prix Elevé Bas Evaluation Growth Grande Petite Value Capitalisation 6

7 Une focalisation déterminante Compte tenu de la multitude de points de départ permettant de créer une valeur ajoutée dans des portefeuilles mixtes, une focalisation claire est indispensable. La prise de risque dont la rémunération est supérieure à la moyenne est déterminante pour le succès. La concentration sur des supports de valeur sélectionnés de manière ciblée facilite grandement la gestion d un portefeuille mixte. Impressum Editeur Rédaction Auteur Parution Internet Abonnement et commande d exemplaires Swisscanto Asset Management SA, Waisenhausstrasse 2, 8023 Zurich Paul Winiger Beat Gerber trimestrielle Cette publication est disponible en format pdf sous Tél ou sur Internet unter Swisscanto Asset Management SA, Zürich 7

8 SC2 5001f 01.05

INFORM GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (DEUXIÈME PARTIE)

INFORM GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (DEUXIÈME PARTIE) 2 2004 INFORM INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (DEUXIÈME PARTIE) Dans la gestion de portefeuilles en actions, Swissca mise

Plus en détail

Point de la situation pour les obligations

Point de la situation pour les obligations Point de la situation pour les obligations Inform informations générales à l intention des investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2005 Situation initiale : composantes du taux d intérêt d un emprunt

Plus en détail

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Inform informations générales pour les investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2006 Swisscanto le centre de compétence des Banques Cantonales

Plus en détail

La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta

La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta PICTET STRATEGIC ADVISORY GROUP JUIN 2004 Une prise de risques à calculer En

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Global Custody Solutions Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Performance des caisses de pension suisses au 31 mars 2010 Résultats positifs pour le quatrième trimestre consécutif Rendement

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille

Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille I. Concept d'efficience des marchés et stratégies de gestion - Efficience opérationnelle des marchés

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

Is small beautiful?* Petites capitalisations

Is small beautiful?* Petites capitalisations Petites Is small beautiful?* Six années après l éclatement de la crise financière, et en dépit de perspectives de croissance qui restent au mieux modérées, l économie mondiale semble enfin sortir la tête

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 5,76% : 1,56% Exigences de la LPP dépassées de plus de 4% Bonne performance essentiellement induite par les actions Légère baisse de

Plus en détail

PROCESSUS DE GESTION. GESTION Palatine Asset Management ACTIONS WWW.PALATINE-AM.COM AM.COM

PROCESSUS DE GESTION. GESTION Palatine Asset Management ACTIONS WWW.PALATINE-AM.COM AM.COM PROCESSUS DE GESTION GESTION Palatine Asset Management ACTIONS WWW.PALATINE-AM.COM AM.COM Processus de gestion actions La gestion de Palatine Asset Management est active et pragmatique Le processus est

Plus en détail

La parité des risques

La parité des risques 24 La parité des risques La pertinence des stratégies de parité des risques Si l on devait résumer la notion de «parité des risques» (ou Risk Parity en anglais) en un seul mot, le terme de «diversification»

Plus en détail

INFORM OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE JUSTE COMBINAISON

INFORM OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE JUSTE COMBINAISON 2 2002 INFORM INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

Fonds de placement. Plus de flexibilité pour vos investissements

Fonds de placement. Plus de flexibilité pour vos investissements Fonds de placement Plus de flexibilité pour vos investissements Les fonds de placement permettent de diversifier facilement les risques, même avec des sommes modestes. Le choix du produit dépend des prévisions

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 4,14% : 1,63% Bonne performance en juillet et en septembre Nouvelle augmentation des liquidités Progression de la quote-part du franc

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

La planification financière

La planification financière La planification financière La planification financière est une phase fondamentale dans le processus de gestion de l entreprise qui lui permet de limiter l incertitude et d anticiper l évolution de l environnement.

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion de patrimoine. En choisissant

Plus en détail

Bons aujourd hui, meilleurs demain

Bons aujourd hui, meilleurs demain Fonds d investissement BMO Portefeuilles de retraite Bons aujourd hui, meilleurs demain Vous le savez, une saine alimentation et la pratique de l exercice physique vous aideront à vivre plus longtemps

Plus en détail

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 :

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : POUR DIFFUSION IMMÉDIATE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC OBTIENT UN RENDEMENT DE PREMIER DÉCILE DE 5,6 %, AJOUTANT 7,9 MILLIARDS DE DOLLARS

Plus en détail

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels Qu est-ce que le ratio cours/valeur comptable P/B ratio? Ce ratio sert à comparer la valeur de marché d une action à sa valeur comptable. Il se calcule en divisant le cours de clôture d une action par

Plus en détail

Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières

Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières La gamme de fonds «Finance Comportementale» de JPMorgan Asset Management : Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières Document réservé aux professionnels

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE 1998

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE 1998 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la, l encours des capitaux placés en plans d

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F RBC Marchés des Juin 2014 TITRES LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT I SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Mes fonds de placement

Mes fonds de placement Pour vous aider à sélectionner les placements qui vous conviennent, nous vous proposons les deux méthodes suivantes : 1. Choisir un parcours cycle de vie C'est la méthode la plus simple. Il suffit de sélectionner

Plus en détail

Moniteur des caisses de pension au 30.09.2015. Résultats pour le troisième trimestre 2015

Moniteur des caisses de pension au 30.09.2015. Résultats pour le troisième trimestre 2015 Moniteur des caisses de pension au 30.09.2015 Résultats pour le troisième trimestre 2015 Dégradation de la situation en matière de taux de couverture Pour le troisième trimestre 2015, le moniteur Swisscanto

Plus en détail

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANNEE 2011 1 ANANTA PATRIMOINE S.A. (Genève) est une société de gestion affiliée à l O.A.R.G. (Organisme d Autorégulation des Gérants de patrimoine) sous le numéro d agrément

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

Moniteur des caisses de pension Swisscanto au 30.06.2012

Moniteur des caisses de pension Swisscanto au 30.06.2012 Moniteur des caisses de pension Swisscanto au 30.06.2012 Résultats du moniteur des caisses de pension Swisscanto pour le deuxième trimestre 2012: Situation inchangée en matière de taux de couverture Evolution

Plus en détail

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Définitions : options sur actions Option : un contrat négociable donnant le droit d acheter ou vendre

Plus en détail

Mandat de gestion de fortune Domestic Suisse. Votre solution individuelle axée sur la Suisse

Mandat de gestion de fortune Domestic Suisse. Votre solution individuelle axée sur la Suisse Mandat de gestion de fortune Domestic Suisse Votre solution individuelle axée sur la Suisse Mandat Domestic Suisse LGT une solution de placement simple et compréhensible Le monde des possibilités de placement

Plus en détail

Gestion du risque de change dans une caisse de pension: opportunités et risques

Gestion du risque de change dans une caisse de pension: opportunités et risques Gestion du risque de change dans une caisse de pension: opportunités et risques Séance d information de l ASIP Actualité de la prévoyance professionnelle Pascal Frei, CFA, Associé PPCmetrics SA Financial

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active AOÛT 2015 Les actions bancaires et aurifères permettent aux gestionnaires de titres à grande capitalisation de surmonter la douleur de ne pas détenir le titre de Valeant: Le contexte pour la gestion active

Plus en détail

Mandat de gestion de fortune. Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT

Mandat de gestion de fortune. Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT Mandat de gestion de fortune Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT Mandat de gestion de fortune LGT la gestion professionnelle de vos placements Toujours plus dynamiques

Plus en détail

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT C onfiez votre epargne a un professionnel www.fortuneo.be POURQUOI CHOISIR LA GESTION SOUS MANDAT? Vous souhaitez INVESTIR mais vous

Plus en détail

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements Investissement Pour plus de renseignements sur les fonds Jantzi RBC, veuillez vous adresser à votre conseiller ou visiter www.rbc.com/jantzifonds Fonds Jantzi RBC Des choix socialement responsables pour

Plus en détail

Le coût du crédit aux entreprises

Le coût du crédit aux entreprises Frédérique EDMOND Direction des Études et Statistiques monétaires Service des Analyses et Statistiques monétaires L enquête trimestrielle sur le coût du crédit aux entreprises est réalisée auprès d un

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (Règlement interne SCH) du xx décembre 2014 L administration de la SCH, vu l art. 10 de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Au cours des cinq dernières années, les rendements des produits de revenu traditionnels ont diminué de façon constante alors que

Plus en détail

YMCA Canada. Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif :

YMCA Canada. Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif : YMCA Canada ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT I. FONDS DE PLACEMENT CONSOLIDÉ Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif : Actif en dotation comprenant : a. des contributions

Plus en détail

INFORM GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (TROISIÈME PARTIE)

INFORM GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (TROISIÈME PARTIE) 3 2004 INFORM INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION GESTION DES PORTEFEUILLES D ACTIONS CHEZ SWISSCA (TROISIÈME PARTIE) Pendant le boom des années 1999 et 2000, les bourses

Plus en détail

gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable

gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable nos origines La Banque Migros a été fondée en toute modestie en 1958, au 3 e étage de l immeuble Migros de la Limmatplatz à Zurich. Aujourd

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Risque ou rendement :

Risque ou rendement : Risque ou rendement : un choix essentiel! 1. Votre profil de risque constitue la pierre angulaire d un bon conseil en investissement. Le service de conseil en investissement personnalisé de KBC se base

Plus en détail

Plan de versement avec phase de constitution

Plan de versement avec phase de constitution TwinStar Income Plus Plan de versement avec phase de constitution Avec TwinStar Income Plus, AXA vous propose une solution de prévoyance avec une protection du capital à 100 % et un taux d intérêt intéressant,

Plus en détail

Profiter d être un investisseur de la première heure. Swisscanto (LU) Bond Invest CoCo

Profiter d être un investisseur de la première heure. Swisscanto (LU) Bond Invest CoCo Profiter d être un investisseur de la première heure Swisscanto (LU) Bond Invest CoCo Le défi : les banques ont besoin de nouveaux fonds propres Les effets de la crise financière Le traitement de la crise

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

Zurich Invest Target Investment Fund

Zurich Invest Target Investment Fund Pour une constitution de patrimoine structurée et flexible Zurich Invest Target Investment Fund Le Target Investment Fund de Zurich Invest SA est une solution de placement flexible et intelligente vous

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

DOCUMENT FONCTIONNEL Analyse de sensabilité Monte Carlo Niveau 2 R

DOCUMENT FONCTIONNEL Analyse de sensabilité Monte Carlo Niveau 2 R DANS CE DOCUMENT, IL S'AGIT DE : Comment l analyse Monte-Carlo fonctionne-t-elle dans? Comment interpréter les résultats de l analyse de sensibilité Monte-Carlo? L analyse de sensibilité Monte-Carlo est

Plus en détail

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015 Point de Analyse vue sur le marché du pétrole Septembre 2015 Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Les investisseurs en obligations ne seront pas étonnés de

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement Directives de placement Valables dès le 1 er novembre 2014 Page 1 de 12 Directives de placement Les directives de placement suivantes sont édictées sur la base de l art. 12, al. 4 des statuts de VZ Fondation

Plus en détail

ir value.com Le Fundamental Value Indicator

ir value.com Le Fundamental Value Indicator éducatif Le Fundamental Value Indicator Le Fundamental Value Indicator (voir image en page 6) brosse en un tableau la valeur d une entreprise et de son équipe dirigeante. Il illustre en une seule image

Plus en détail

BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire

BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire _ FR PRIVATE BANKING BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire Nous avons les mêmes intérêts. Les vôtres. Private Banking BIL Harmony BIL Harmony est destiné aux investisseurs désirant

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Si cette modification vous convient, vous n avez aucune action à entreprendre.

Si cette modification vous convient, vous n avez aucune action à entreprendre. Objet : votre épargne salariale Evolution du FCPE ETOILE SELECTION 75 [Civilité], Nous souhaitons vous informer d une modification au sein du Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) ETOILE SELECTION

Plus en détail

Nom du fonds. Gestionnaire du fonds

Nom du fonds. Gestionnaire du fonds 1 2 Nom du fonds Gestionnaire du fonds Certains fonds offrent plusieurs séries et catégories de titres. Ce type d information est indiqué avec le nom du fonds. Les différentes caractéristiques des séries

Plus en détail

l assureur-vie un risque non négligeable de réinvestissement.

l assureur-vie un risque non négligeable de réinvestissement. Taux d intérêt technique pour la détermination du taux de conversion en rentes concernant la prévoyance professionnelle surobligatoire 03.11.2003 / OFAP section Vie I. Résumé Le taux de conversion en rentes

Plus en détail

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE Dr. Jean Benetti, Dr. Andreas Reichlin 13 FEVRIER 2002 La gestion du risque au niveau stratégique dans les caisses de pension Introduction Plusieurs

Plus en détail

Informations sur Atradius Notation

Informations sur Atradius Notation Informations sur Atradius Notation Décembre 2013 Atradius N.V. Atradius est le numéro 2 mondial de l assurance-crédit et du cautionnement, et le leader de ces solutions pour les multinationales, avec une

Plus en détail

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Private Banking Investment Banking Asset Management Le crédit lombard. Une solution de financement flexible et intéressante. Vous avez besoin

Plus en détail

FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER?

FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER? Deuxième édition de #1 FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER? Deuxième édition de #2 PLAN DE L INTERVENTION 1. Les grandes principes d une retraité préparée 2. Point sur

Plus en détail

Fonds d investissement Aston Hill

Fonds d investissement Aston Hill Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces titres et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Fonds d investissement Aston Hill MODIFICATION

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Personal Financial Services Fonds de placement

Personal Financial Services Fonds de placement Personal Financial Services Fonds de placement Un investissement dans des fonds de placement, c est la promesse de rendements attractifs pour un risque contrôlé. Informez-vous ici sur le fonctionnement

Plus en détail

offre 2011 L investissement dans les PME FCPI FCPI alto innovation 10 www.altoinvest.fr

offre 2011 L investissement dans les PME FCPI FCPI alto innovation 10 www.altoinvest.fr offre 2011 L investissement L investissement les PME dans les PME dans FCPI alto innovation 10 fip FRANCE ALTO 7 FCPI Europe Alto Innovation www.altoinvest.fr gamme classique FCPI alto innovation 10 Code

Plus en détail

Mandats Patrimoine privé

Mandats Patrimoine privé GUIDE À L'INTENTION DU CLIENT Mandats Patrimoine privé Tarification préférentielle Mandats Patrimoine privé Mackenzie Conçus pour la gestion et la préservation du patrimoine Conseils Patrimoine privé En

Plus en détail

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion OFFRE ISF 2013 Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion D 123Club PME 2013 UN INVESTISSEMENT PERMETTANT DE BéNEFICIER DE 50% DE RéDUCTION D ISF JUSQU à 45 000 (cf. risques

Plus en détail

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier Fonds immobilier de la Canada-Vie (CIGWL) Préparez-vous à faire face à la volatilité des marchés et à la faiblesse des taux d intérêt. Songez à

Plus en détail

Questionnaire sur le profil de l investisseur

Questionnaire sur le profil de l investisseur Questionnaire sur le profil de l investisseur Toute bonne décision en matière de choix de placements dans votre portefeuille de placements d assurance vie universelle commence toujours par la détermination

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Mes fonds de placement

Mes fonds de placement À partir de la répartition de l'actif correspondant à votre profil d'investisseur, vous pouvez sélectionner soit un fonds multigestion comprenant une répartition de fonds prédéterminée, ou construire votre

Plus en détail

Énoncé des objectifs et principes de placement, des attentes en matière de rendement et des procédures de gestion des risques pour le portefeuille de

Énoncé des objectifs et principes de placement, des attentes en matière de rendement et des procédures de gestion des risques pour le portefeuille de Énoncé des objectifs et principes de placement, des attentes en matière de rendement et des procédures de gestion des risques pour le portefeuille de liquidités affectées aux prestations du régime de pensions

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la Banque de France, l encours des capitaux placés

Plus en détail

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Investissements illiquides et stratégies de placement Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Actifs illiquides Introduction et définition Les actifs illiquides sont des actifs dont le volume d échange est

Plus en détail

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles LE CERCLE INVESCO 006 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management Section 01 Section 0 Section 03 Les principaux indicateurs

Plus en détail

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure CHOIX DE PLACEMENTS Service Education des Epargnants Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières CDVM http://www.cdvm.gov.ma/espace-epargnants But de la brochure Le but de la présente brochure est de

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

Fonds Clientis. Placements ciblés. Placements

Fonds Clientis. Placements ciblés. Placements Fonds Clientis Placements ciblés Placements Potentiel de rendement attendu Clientis Fonds Balanced Clientis Fonds Income Quote-part d actions Quote-part d autres catégories de placement Risque attendu

Plus en détail

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable.

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. ab Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. Optimisation Le DOCU constitue une alternative intéressante aux actions ou aux liquidités et dispose d un

Plus en détail

Le nouveau droit comptable

Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés pour le 1er janvier 2015 Lausanne, le 1er décembre 2014 Agenda Introduction Comptabilité et présentation des

Plus en détail

RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES

RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES PRÉSENTÉ À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L INSTITUT POUR LE PARTENARIAT PUBLIC-PRIVÉ LE JEUDI

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Le coût du capital C H A P I T R E

Le coût du capital C H A P I T R E JOB : mp DIV : 10571 ch04 p. 1 folio : 103 --- 29/8/07 --- 11H4 [ Le coût du capital q Le coût du capital est une notion fondamentale pour les entreprises en matière de politique financière car il est

Plus en détail

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or Argumentaire d investissement sur les minières Or I/ Situation du marché de l or Physique 1/ Evolution sur les trois dernières années. Après avoir profité d une situation de stress importante sur l économie

Plus en détail

La revalorisation des droits à la retraite avant leur liquidation différences entre les régimes de base et les régimes complémentaires

La revalorisation des droits à la retraite avant leur liquidation différences entre les régimes de base et les régimes complémentaires CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 février 2015 à 9 h 30 «La revalorisation des pensions et des droits à la retraite : problématique et résultats de projection» Document N 5 Document

Plus en détail

1. Votre profil de risque constitue la pierre angulaire d un bon conseil en investissement.

1. Votre profil de risque constitue la pierre angulaire d un bon conseil en investissement. Risque ou rendement : un choix essentiel! 1. Votre profil de risque constitue la pierre angulaire d un bon conseil en investissement. Le service de conseil en investissement personnalisé de KBC se base

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur Matière Session A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 Date: Lundi 12 septembre 2005 Nom et prénom:... Note:... Q1 :...

Plus en détail

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Janvier 2008 Livret des rapports Communiquez efficacement vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Rapport Illustration hypothétique 4 Sommaire

Plus en détail