La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La démarche «Habitat favorable au vieillissement»"

Transcription

1 Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée aux Personnes Agées Viviane Pihan, Responsable Direction des Personnes Agées 1

2 SOMMAIRE Les objectifs Une démarche globale pluridisciplinaire et participative Trois groupes de travail Les conditions favorables majeures à l habitat des personnes âgées Les effets concrets du travail des groupes La problématique du secteur privé : quelles pistes? Annexes 2

3 Les objectifs Déterminer les conditions favorables à l habitat des personnes âgées (dans le neuf et l ancien) Contribuer à la conception d une urbanisation qui favorise l autonomie solidaire des personnes vieillissantes ou âgées Intégrer des propositions ou préconisations dans les documents de planification urbaine Il ne s'agit pas de construire : - de nouvelles résidences séniors - des logements spécifiques pour personnes âgées très dépendantes 3 Québec - Habitat favorable vieillissement

4 Une démarche globale pluridisciplinaire et participative 4

5 Trois groupes de travail Voir détail des groupes en annexes 1, 2, 3 60 participants Habitat Aménagement Adapté du Urbanisme CODEM (1) Habitants (1) Instance consultative rennaise : Comité d Observation de la Dépendance et de Médiation 5 Québec - Habitat favorable vieillissement

6 Les conditions favorables majeures à l habitat des personnes âgées 6

7 1 Un logement adapté : Un concept et des définitions s inspirant des initiatives des bailleurs sociaux rennais Le recensement par les bailleurs sociaux : Prise en compte de la proximité des commerces et des arrêts des transports en commun Accessibilité : classement selon plusieurs niveaux d accessibilité Constitution d une base de données partagée des immeubles et logements accessibles 3 aspects pris en compte : l environnement : voirie, cheminement antidérapant, les parties communes et le hall : interphonie à larges touches, vidéo- portier le logement : prises électriques en hauteur, receveur de douche extraplat, WC suspendus à hauteur variable, Québec - Habitat favorable vieillissement (1) Association Départementale des Organismes de l Habitat d Ille et Vilaine 7

8 Quelques illustrations concrètes du logement adapté (en réhabilitation) de bailleurs sociaux rennais Porte coulissante WC et salle d eau Platine d accès à l immeuble Platine d accès à l immeuble Détecteur pour chemin lumineux 8

9 Quelques illustrations concrètes du logement adapté (en réhabilitation) de bailleurs sociaux rennais Barre d appui des deux côtés des toilettes Salle de bain adaptée logement Archipel Habitat Salle de bain adaptée Rampe d accès à la douche 9 Québec - Habitat favorable vieillissement «logement bleu» Espacil Habitat

10 2 Un environnement accessible et bien équipé Activités commerciales de proximité : boulangerie, supérette, Services de proximité : pharmacie, cabinet médical ou paramédical, Transports en commun : arrêt de bus ou station de métro à moins de 200 ou 300 mètres Cheminements sécurisés et accessibles, bien éclairés, avec du mobilier urbain adapté (bancs, toilettes, ) Espaces verts de proximité 10

11 3 Une intégration dans la vie social favorisant le vivre ensemble Au niveau du quartier, voire du micro quartier Pour prévenir l isolement Pour favoriser la diversité des âges En proposant des supports au lien social et des offres de services spécifiques. Exemples: Lieu de convivialité : 20 à 30 m² avec coin cuisine (conception évolutive pour, le cas échéant, une transformation en petit logement ou local d activités) Jardin partagé Espaces collectifs pour activités «domestiques» Québec - Habitat favorable vieillissement

12 Les effets concrets du travail des groupes La construction d une culture commune dans une approche transversale Des fiches thématiques synthétisent les travaux des groupes Des propositions et préconisations soumises à l arbitrage des élus (plusieurs élus sectoriels réunis dans un groupe de travail commun) La cartographie des secteurs favorables (A) La constitution de fiches d identité urbaine et sociale (B) Une expérimentation dans une ZAC (C) L intégration d éléments dans les documents de planification urbaine au fur et à mesure de leur actualisation (D) 12

13 A - La cartographie des secteurs favorables au vieillissement existants ou à développer Repérage dans un rayon de 200 à 300 mètres des secteurs correspondant au croisement : des polarités de quartier : commerces, services et équipements de proximité des transports en commun : stations de métro, arrêts de bus des équipements publics, hôpitaux, cliniques, établissements pour personnes âgées, parcs et espaces verts 13

14

15 Illustration des futures cartes par secteur 15

16 B - Constitution de fiches d identité urbaine et sociale Chaque secteur favorable fait l objet d une fiche d identité urbaine et sociale se présentant de la manière suivante Données de cadrage localisation, superficie, topographie, éléments historiques Diagnostic recensement des commerces, services et équipements, des activités sociales et associatives, des déplacements et transports en commun Structure sociodémographique du secteur : caractéristique de la population (âge, taille des ménages, niveau de revenus ) 16

17 Analyse de la morphologie urbaine: ancienneté du quartier et du bâti, organisation parcellaire, voirie, propriétaires fonciers, formes urbaines et architecturales du bâti, nature de l habitat, analyse de l accessibilité aux bâtiments Situation règlementaire: zonage PLU (Plan Local de l Urbanisme) Plan d action opérationnel et programmatique: projets identifiés sur le secteur (rénovation et/ou réhabilitation et réalisation neuve prévue, potentialités ) Diagnostic et analyse offrent des éléments contribuant à étudier les opportunités d évolution urbaine

18 C - Une expérimentation sur une ZAC Depuis fin 2012 : ZAC Quincé Beauregard et 2 autres en perspective Les points qui posent problèmes : Le financement des éventuels locaux communs (construction et entretien) Le financement pérenne d un temps de «médiation» favorisant les synergies entre les habitants pour développer le vivre ensemble La répercussion de ces coûts sur les charges des locataires et/ou des propriétaires (Rappel : ce ne sont pas des résidences services)

19 D - L intégration d éléments dans les documents de planification urbaine L'analyse des documents de planification urbaine a montré qu'il était nécessaire d'y renforcer la prise en compte du vieillissement. A l'occasion de leur révision, l intégration des éléments contribuant à l habitat favorable au vieillissement est étudiée dans le cadre des possibilités réglementaires. SCoT PLH Voir : lexique en annexe 4 PDU PAVE PLU 19 ZAC et projets urbains

20 La problématique du secteur privé : les difficultés Dans le secteur du logement social, la prise en compte du vieillissement par les bailleurs sociaux est plus aisée (travaux d adaptation, travaux d économie d énergie/bourse de mobilité, chargé de mission vieillissement ) En revanche, dans le secteur du logement privé, pour les personnes âgées à revenus modestes (locataires d un bailleur privé, propriétaires de leur logement individuel, propriétaires de leur logement dans une copropriété) subsistent d importantes difficultés : - information sur les aides financières, sur la nature et le choix des travaux, sur les entreprises ou les artisans - coûts des travaux d adaptation et/ou d économies d énergie 20

21 La problématique du secteur privé : quelles pistes? Information des aînés et de leur entourage : - Instauration d un temps fort annuel d information (première édition dès 2013) : information sur les droits, sur les aides financières, sur les travaux Sensibilisation des syndics d immeubles, des bailleurs privés, des promoteurs immobiliers sur la nécessité d adapter l habitat au vieillissement (une brochure spécifique, présentation lors de rencontres professionnelles, ) 21

22 Merci de votre attention.

23 ANNEXES 1. Le groupe «Aménagement Urbanisme» 2. Le groupe «Habitat adapté» du CODEM 3. Le groupe «Habitants» 4. Lexique 23

24 Le groupe «Aménagement Urbanisme» Annexe 1 Création de ce groupe qui s est étoffé au fur et à mesure Sécurité des déplacements 24

25 Le groupe «Habitat Adapté» du CODEM Annexe 2 Un groupe de travail du CODEM déjà existant 25

26 Le groupe «Habitants» Annexe 3 Création de ce groupe 26

27 Annexe 4 Lexique Schéma de Cohérence Territoriale Plan Local de l Habitat SCoT PLH Plan de Déplacements Urbains PDU PAVE Plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics. PLU Plan Local d Urbanisme Zones d Aménagement Concerté 27 ZAC et projets urbains

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet DOSSIER DE PRESSE Pose de 1 ère pierre Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet Lundi 2 novembre 2015 à 15h00 Rue des Allées, Bazet Office Public de l Habitat des Hautes-Pyrénées 28, rue des Haras BP70816-65008

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT

Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT Animateurs : Myriam MASSEGLIA - Direction Départementale des Territoires / service habitat et construction Alexandre CLAMENS Direction Départementale

Plus en détail

Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action?

Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action? Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action? Pour un renouveau du parc immobilier des années 50-70 28/11/2013 1 Pour se situer 2 Avant 3 Après 4 Rétrospective des réflexions

Plus en détail

Une proposition formulée dès 2010 passée inaperçue

Une proposition formulée dès 2010 passée inaperçue Vieillir LOGEMENTS ADAPTÉS VIEILLISSEMENT PLU en ville ENJEUX ET STRATÉGIES Pierre-Marie Chapon Directeur de la recherche, ICADE, CRGA /UMR 5600, université Lyon 3 pierre-marie.chapon@icade.fr Marion Codaccioni

Plus en détail

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Du Projet D AmD Aménagement et de Développement D Durable au règlementr Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Sommaire de la présentation 1. Point d avancement sur la démarche d élaboration du P.L.U 2.

Plus en détail

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas Lo caso de Lyon PREAMBULE Contexte et objectif : 1 er constat : de plus en plus de français souhaitent

Plus en détail

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin Vendredi 30 août 2013 Jean Claude Mathis, Président d Aube Immobilier et de la SIABA, inaugure ce vendredi 30 aout 2013, en présence d Eric Vuillemin, maire de Romilly sur Seine, les dernières opérations

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

Annexe 2: Critères techniques

Annexe 2: Critères techniques Annexe 2: Critères techniques Un prérequis commun En prérequis, l obtention d une attestation «Construire adaptable» est toujours conditionnée au respect de la législation wallonne en matière de logement

Plus en détail

Développer une offre de stationnement des vélos adaptée

Développer une offre de stationnement des vélos adaptée Développer une offre de stationnement des vélos adaptée Les projets lillois LILLE EN QUELQUES CHIFFRES Nombre d habitants: 226 800 Superficie: 34, 83 km² Lille Métropole Communauté Urbaine: 85 communes

Plus en détail

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS Mise en œuvre d une d politique publique de jardins partagés FRARU FLOIRAC 20 MAI 2008 PERIMETRE DE LA GUP BAGATELLE

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL COMMUNE DE SAINT-CERGUES SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL Réunion publique de concertation du 4 avril 2013 E s p a c e s & M u t a t i o n s B. L E M A I R E AEspaces r c h & i tmutations e c t e B.LEMAIRE

Plus en détail

L expérimentation centre-bourg

L expérimentation centre-bourg MCRenard, Etablissement Public Foncier de Bretagne L expérimentation centre-bourg Rencontres nationales énergie et territoires ruraux TEPOS Sommaire 1.La centralité remise en question à Josselin, et ailleurs

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Résidence Vercingétorix. 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS

Résidence Vercingétorix. 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS RÉHABILITATION DE 444 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Résidence Vercingétorix 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e La résidence Vercingétorix est la principale

Plus en détail

Le Plan Local d Urbanisme

Le Plan Local d Urbanisme CONSEIL MUNICIPAL EXTRAORDINAIRE DU 1 er juin 2013 Le Plan Local d Urbanisme DIVONNE, VILLE VERTE Ville de Divonne-les-Bains SOMMAIRE 1. BILAN DU PLU DE 2006 À AUJOURD HUI 2. VERS UNE REVISION GENERALE

Plus en détail

Axe 2. Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution

Axe 2. Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution Objet Financement de dépenses d investissement pour la construction, la modernisation ou

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

Ordre du jour. Date et lieu. Participants

Ordre du jour. Date et lieu. Participants Ordre du jour Présentation et débat autour des grands principes du règlement et du zonage du projet de Plan local d urbanisme Date et lieu Mardi 19 mars 2013 de 18h30 à 20h30 à l espace Gérard Philipe.

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE AUBE (10) TROYES (ZRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 9 commerces (dont 1 vacant) en rez-de-chaussée d immeubles sans locomotive alimentaire Une offre mixte de commerces de bouche

Plus en détail

CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN

CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN Entre : - l Etat, représenté par le Préfet du Finistère, et par délégation, le Sous-Préfet de Brest, Monsieur Claude VALLEIX, - la ville de

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: RISQUES ET NUISANCES 2 NOVEMBRE 2010 Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission

Plus en détail

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN ENJEU POUR L URBANISATION MAITRISEE DE BUSSY SAINT- GEORGES Un enjeu politique Le contrôle et la gestion des espaces urbanisés sont des enjeux de

Plus en détail

PARTIE III LE PLAN D ACTIONS A METTRE EN OEUVRE

PARTIE III LE PLAN D ACTIONS A METTRE EN OEUVRE PARTIE III LE PLAN D ACTIONS A METTRE EN OEUVRE Schéma Départemental d Accueil des Gens du Voyage - Département de l Isère 39 L Accueil et l Habitat des Gens du Voyage Le diagnostic élaboré en 2001, recensait

Plus en détail

Résidence 72-74 Haute Seille

Résidence 72-74 Haute Seille METZ Résidence 72-74 Haute Seille Collection 2015 2016 Résidence 72-74 Haute Seille Au cœur de la ville Au centre ville de Metz, cette résidence propose une belle adresse et se situe au 72-74 rue Haute

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme

Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme PCET, SRCAE, précarité énergétique, PLH, évaluation environnementale SCOT et PLU, étude pré-opérationnelle OPAH BGP280/122 1 L'énergie

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

1ère Journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords. Vendredi 31 mai 2013. Maison de l Artisanat

1ère Journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords. Vendredi 31 mai 2013. Maison de l Artisanat 1ère Journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords Maison de l Artisanat 1ère Journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords Maison de l Artisanat Retour d expérience chantier

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

Cahier des charges relatif à la recherche, sur la commune de Nîmes, de biens immobiliers destinés aux services du Département du Gard

Cahier des charges relatif à la recherche, sur la commune de Nîmes, de biens immobiliers destinés aux services du Département du Gard relatif à la recherche, sur la commune de Nîmes, de biens immobiliers destinés aux services du Département du Gard Information générale Dans le cadre des réflexions entreprises sur son patrimoine immobilier,

Plus en détail

Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont

Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont Bonjour, je m appelle Mme Intel du cabinet d études «Nouveaux Armateurs», je réalise une enquête sur les loyers privés à la demande du Grand Clermont

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Habitat et vieillissement La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Diagnostic autonomie et vieillissement Colloque FREGIF Paris Page 1 Le CSTB : au service la qualité et de la sécurité de la

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

SAINT PRIX. Résidence. 88 logements BBC MISE EN SERVICE PRÉVUE AU 2 E TRIM. 2015. Hélène de Montgeroult LES SENIORS AU CŒUR DE LA VILLE

SAINT PRIX. Résidence. 88 logements BBC MISE EN SERVICE PRÉVUE AU 2 E TRIM. 2015. Hélène de Montgeroult LES SENIORS AU CŒUR DE LA VILLE Résidence SAINT PRIX 88 logements BBC MISE EN SERVICE PRÉVUE AU 2 E TRIM. 2015 Hélène de Montgeroult LES SENIORS AU CŒUR DE LA VILLE Rue du Colonel Fabien Accès principal piétons Un HABITAT adapté pour

Plus en détail

Elaboration du PLH 2013-2019

Elaboration du PLH 2013-2019 Elaboration du PLH 2013-2019 Présentation du projet de PLH2 Communauté de Communes du Genevois Mars 2013 Programme Le PLH : qu est-ce que c est? Principales conclusions du diagnostic Objectifs quantitatifs

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat «Comprendre et qualifier la situation et l évolution du marché dans toutes ses compoanah N 5 Septembre 2015 Observatoire

Plus en détail

Equipe en charge de l'étude :

Equipe en charge de l'étude : Equipe en charge de l'étude : atelier du CANAL (Rennes) Architecture, urbanisme et paysage. CERUR (Rennes) Sociologie, programmation urbaine et concertation TERRAGONE (Saint-Jacques de la Lande) Voirie,

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Etat intérieur béton brut 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en RDC Logements locatifs et résidentiels

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Etat intérieur béton brut 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en RDC Logements locatifs et résidentiels

Plus en détail

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l Environnement : préservation de la ressource en eau, qualité

Plus en détail

Bien concevoir ou adapter son habitat

Bien concevoir ou adapter son habitat Des aides techniques pour vos projets Selon la nature et l avancement de votre projet ; construction neuve ou travaux dans l ancien, divers intervenants spécialisés ou professionnels du bâtiment peuvent

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

CONSTRUCTION D ENVIRON 170 LOGEMENTS NEUFS ET AMÉNAGEMENT D ESPACES PUBLICS

CONSTRUCTION D ENVIRON 170 LOGEMENTS NEUFS ET AMÉNAGEMENT D ESPACES PUBLICS Eveil urbain CONSTRUCTION D ENVIRON 170 LOGEMENTS NEUFS ET AMÉNAGEMENT D ESPACES PUBLICS à VILLENAVE D ORNON - - Opération organisée par la Communauté Urbaine de Bordeaux dans le cadre du projet : «50

Plus en détail

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE AVIS D APPEL A PROJET CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE Etablissement Organisateur de la consultation Métropole Européenne de Lille

Plus en détail

Avant propos: pour bien connaître les obligations qui nous concernent

Avant propos: pour bien connaître les obligations qui nous concernent Préambule La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a renforcé l obligation d aménagement des bâtiments recevant du

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNE DE RODEZ CESSION LOT B1- PROGRAMME IMMOBILIER RESIDENTIEL CONSULTATION DE PROMOTEURS ET D ARCHITECTES PHASE 1- CANDIDATURES

Plus en détail

VILLA SULLY L APPARTEMENT INTELLIGENT, CRÉATION GDP VENDÔME

VILLA SULLY L APPARTEMENT INTELLIGENT, CRÉATION GDP VENDÔME VILLA SULLY L APPARTEMENT INTELLIGENT, CRÉATION GDP VENDÔME En partant du constat que 95% des personnes souhaitent rester dans leur appartement, GDP Vendôme crée l appartement intelligent, nouveau concept

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

MODERNITÉ & DOUCEUR DE VIVRE

MODERNITÉ & DOUCEUR DE VIVRE MODERNITÉ & DOUCEUR DE VIVRE VILLA POMPADOUR GOÛTEZ À LA DOUCEUR DE VIVRE UN BEL ÉQUILIBRE DE CONFORT ET DE MODERNITÉ Villa Pompadour, notre nouvelle résidence, est composée de 40 appartements de 2 pièces,

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la réunion publique du 20 mai 2015 I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Catherine Choquet, adjointe au maire Liliane Monier, mission Handicap

Catherine Choquet, adjointe au maire Liliane Monier, mission Handicap La politique publique en faveur des personnes en situation de handicap Ville de Nantes 2009 2014 Catherine Choquet adjointe au Maire Liliane Monier Mission Handicap Catherine Choquet, adjointe au maire

Plus en détail

Zone concurrentielle dessinée sur la base d une courbe isochrone 5 mn étendue, au besoin, pour envelopper les pôles concurrentiels d envergure.

Zone concurrentielle dessinée sur la base d une courbe isochrone 5 mn étendue, au besoin, pour envelopper les pôles concurrentiels d envergure. SAONE-ET-LOIRE (71) CHALON-SUR-SAONE (Assimilé ZUS - dérogation Art.6, Liste supplémentaire Anru) CENTRE COMMERCIAL DE L AUBEPIN Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial

Plus en détail

APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG

APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG LE SCoT EN PRATIQUE FICHE TECHNIQUE 19 mai 2015 APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG EN MATIERE DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS Afin de répondre aux enjeux de production d une offre en logements

Plus en détail

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC AUDE (11) NARBONNE (ZRU, liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial comportant un hypermarché «LECLERC» et 3 petits commerces (adossé à un

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Bail à céder Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Etat intérieur béton brut 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en RDC Activité actuelle Logements

Plus en détail

Gé Aucame - Outil de suivi des projets de logement des PLH Guide d utilisation

Gé Aucame - Outil de suivi des projets de logement des PLH Guide d utilisation Gé Aucame - Outil de suivi des projets de logement des PLH Guide d utilisation Rédacteurs V1 - Août 2014 Julien RAVENEL / Soazig VANNIER Objectifs de l application Le Programme Local de l Habitat (PLH),

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Drummondville désire vous informer de la mise en marché de

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

Approche Développement Durable

Approche Développement Durable T E D D I F Cycle urbanisme et aménagement durables 24 octobre 2007 Approche Développement Durable dans les Opérations d Urbanismed L ADDOU Une adaptation de l AEUl (Approche environnementale de l urbanisme)

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie

«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie «silver économie» économie orientée vers les seniors 2 Répondre aux enjeux sociaux par une approche économique 3 4 Population relative au niveau national et départemental 5 Projection sur le Sud Vienne

Plus en détail

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine Observatoire Local des Loyers de l agglomération toulousaine Un loyer médian de 10,40 /m² sur l agglomération toulousaine en 2014 En dehors de la localisation, trois paramètres ont une forte influence

Plus en détail

Projet de rénovation urbain Cévennes (Petit Bard Pergola) à Montpellier - HERAULT

Projet de rénovation urbain Cévennes (Petit Bard Pergola) à Montpellier - HERAULT Projet de rénovation urbain Cévennes (Petit Bard Pergola) à Montpellier - HERAULT Enquête parcellaire complémentaire PHASE 2 Arrêté préfectoral n 2011-01-2063 du 10 septembre 2012 Du 1 octobre au 15 octobre

Plus en détail

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Livraisons de marchandises en ville Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Direction Aménagement Programmation V.Meyer Livraisons de marchandises en ville Montpellier en quelques

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

02/08/2013 02/08/2013 F-054-13-C-0066

02/08/2013 02/08/2013 F-054-13-C-0066 02/08/2013 02/08/2013 F-054-13-C-0066 Annexes CERFA 14732*02 Création de la halte ferroviaire de La Couronne sur la ligne Paris-Bordeaux (16). Page 1 / 14 Annexe 2 : Plans de situation de la halte

Plus en détail

Quiet home. Programme de lofts urbains 33000 BORDEAUX. www.quiethome.com. Investissement locatif ou résidence principale

Quiet home. Programme de lofts urbains 33000 BORDEAUX. www.quiethome.com. Investissement locatif ou résidence principale Programme de lofts urbains 33000 BORDEAUX Investissement locatif ou résidence principale www.quiethome.com Espace et tranquilité intraboulevards BORDEAUX, deuxième ville préférée des français après Paris

Plus en détail

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous Guide Sommaire La réglementation... 3 A savoir...... 4 Le calendrier... 5 Le coût... 6 Les démarches... 6 Les dérogations... 7 Exemples... 8 Les

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail