NOTE. Compte-rendu de la journée thématique «L accès aux données de la recherche»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE. Compte-rendu de la journée thématique «L accès aux données de la recherche»"

Transcription

1 NOTE Compte-rendu de la journée thématique «L accès aux données de la recherche» Date 21/04/2015 Auteur(s) Florian BOUCHERIE (CPU), Armande COCQUEREZ (CEA), Jean-François HUON (CPU), Catherine IVANOV- TROTIGNON (CNES), Michel LOYER (INRIA), Jean-François MASSET (Ifremer) Référence 2015/6 Panorama de la problématique de l accès ouvert aux données de la recherche et la démarche de la Commission européenne José COTTA, Head of Unit C3 DG Connect José Cotta, chef d unité à la DG CONNECT, s est chargé d introduire les principales problématiques à envisager en matière d accès aux données de la recherche et d open science dans Horizon En introduction, la nouvelle Commission Européenne en place depuis novembre 2014 est présentée comme une «fusée à étages» pour ce qui est du numérique : le 1 er étage étant composé des commissaires Oettinger (numérique) et Moedas (recherche), le 2 e étage du Vice- Président en charge du marché unique du numérique (digital single market) (Andrus Ansip), le 3 e étage du 1er Vice-Président (Frans Timmermans), le 4 e étage étant le président Juncker, relativement attaché au numérique. Un point est fait sur l initiative Digital Single Market (DSM) de la CE. Pour rappel, le DSM vise à créer une zone au sein de laquelle les individus et entreprises peuvent accéder à des données et exercer des activités en ligne de façon sécurisée, quels que soient leurs nationalité ou pays de résidence. Il s agit d une des 10 priorités du président Juncker, dont l une des pièces de base est la science ouverte et via laquelle la façon de faire de la science est en train de changer. La politique de science ouverte a démarré par l Open Access aux publications scientifiques, ainsi que par la mise en place d une initiative pilote sur les données scientifiques. L open science consiste principalement en la transformation, l ouverture et la démocratisation du processus scientifique et de la R&I via les sciences informatiques. Il s agit là d une opportunité de promouvoir une interaction élargie entre la science et la société (exemple de Galaxy Zoo 1 ) et d assurer un impact sociétal pus large. Une consultation intitulée «Science 2.0» a été menée à l été Les résultats de cette consultation (environ 500 réponses) ont été suivis par l organisation de 4 workshops à travers l Europe. José Cotta a ensuite soulevé les principaux challenges de l Open Science : 1 1

2 Besoin d infrastructures numériques ; Accès ouvert aux résultats et processus de recherche : processus de «décollage» des logiciels open source, ce qui ne semble pas être le cas pour la communauté académique ; Politiques fondées sur des «preuves» (evidence-based / systèmes scientifiques globaux: demandent des outils d analyse de données sophistiquées. «les systèmes scientifiques globaux» s entendent au sens géographique, mais également au sens interdisciplinaire du terme ; Participation publique, science pour les citoyens, production participative. Dans ce panorama, plusieurs défis apparaissent : Pas de limitations d accès, objectif d un «European science cloud» Modèles de publications alternatifs / normes des données de recherche, métadonnées ouvertes / open source / test et exploration de données + copyright /protection des données. Lien entre science et société dans les décisions politiques : utilisation des mégadonnées pour faire de la politique. Passage d exemples isolés (type Galaxy zoo) à des méthodes de recherche. Défis transversaux : Système d évaluation alternative de la recherche (la problématique de l open access se croise avec celle des infrastructures) Open peer review Problématique de la science pour l innovation Il s agit là d un changement culturel majeur à la fois pour les chercheurs, les établissements et l industrie. Les décideurs politiques jouent le rôle de catalyseur dans ce processus de changement. Le rôle de la CE apparaît davantage comme celui de capacity builder. Open Access dans H2020 : L open access est rendu obligatoire dans H2020. Un pilote a été lancé via le projet OpenAire2020, la question principale restant la façon de piloter le Gold open access après la fin du projet (problématique de financement). Pilote sur l accès ouvert aux données de la recherche (Open Research Data). Les bénéficiaires du pilote rendront possible l accès, l exploration, l exploitation, la reproduction et la dissémination gratuite des données via le référentiel de données de leur choix. Ils fourniront également des informations au sujet des outils et instruments à leur disposition et nécessaires à la validation des résultats. Sur 3054 propositions H2020 formulées dans le cadre de ce pilote, le taux d opt-out s élève à 24,2% pour les appels des domaines clés (27,2% dans les autres domaines), ce qui semble encourageant. Les principales justifications formulées en cas d opt-out sont les suivantes: Pas de données générées (4%) Protection de la propriété intellectuelle (25%) Confidentialité (7%) Protection de la vie privée (23%) Mise en péril des objectifs principaux (4%) Autres (7%) Conclusions : les principales problématiques à traiter du point de vue de José Cotta sont: 2

3 Questions de la standardisation et de l interopérabilité. Question de l évaluation alternative de la recherche Question des données et de la propriété de ces données (Ex. des données médicales qui n appartiennent pas aux patients). Propriété des données de la recherche Marco GIORELLO, Head of Unit DG Connect La Commission a annoncé une réforme du droit d auteur pour Les questions de droits d auteur et de recherche n ont été rapprochées que récemment. Pourquoi l UE s intéresse-t-elle au copyright? La responsabilité du copyright était, jusque novembre 2014 sous responsabilité de l ancienne DG Marché Intérieur et Services, mais cette compétence appartient désormais à la DG Connect, d où un rapprochement avec la dimension scientifique des données. Les responsabilités de la DG Connect sont : le financement des projets, la politique de l Open access, le Copyright (propriété des publications scientifiques, dissémination ). Les fondamentaux de l encadrement du copyright remontent à loin, et déjà dans un contexte international (Convention de Berne 1886). Actuellement, dix directives européennes traitent d aspects du copyright. Le texte de référence est la Directive 2001/29 sur «l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information». L UE s intéresse à la question dans le contexte du marché unique : pour la circulation des biens, il faut que les supports et contenus soient standardisés. Et puisqu aujourd hui les supports et les contenus sont numériques, et leur circulation dématérialisée plus facile, il faut un règlement européen adapté. Généralement, la règlementation du copyright est une combinaison de droits exclusifs et d exception à ces droits. La recherche est reconnue comme un objet d intérêt commun pour lequel il peut y avoir une exception à l exclusivité. Quand il s agit de droit exclusif, la situation des données de recherche est particulière car l auteur est le chercheur mais, en règle générale, la propriété, donc le copyright, est transféré par contrat à l éditeur (publisher). Ce modèle peut être source de tensions. Actuellement, nous sommes en pleine transition entre ce modèle traditionnel et différents modèles d open access où le scientifique reste propriétaire, paye pour la publication et où les données qu il a produites sont disponibles. Les grandes maisons d édition se dirigent de plus en plus vers les modèles de publication en open access (numérique ou non, suivants plusieurs approches). Quelle interaction entre droit d auteur et recherche dans le cadre juridique européen? Nous sommes dans le domaine des exceptions au copyright pour des raisons d intérêt public, qui s appliquent dans l enseignement (accès aux contenus, par exemple les bibliothèques peuvent donner l accès à des publications dont le contenu est soumis à copyright sans autorisation particulière). Les exceptions sont vagues, larges, et non obligatoires. A-t-on besoin de règles européennes pour l accès des scientifiques aux données? Les Etats membres doivent-ils harmoniser leurs approches? 3

4 Dans la modernisation du cadre légal sur le copyright, attendue pour l automne 2015, la recherche fait l objet d un point spécifique Text and data mining* * text and data mining ou «fouille de textes et extraction de connaissances à partir de données» : ensemble de traitements informatiques consistant à extraire des connaissances à partir de grandes quantités de données, par des méthodes automatiques ou semi-automatiques. Il n y a pas encore de décision précise sur la direction que prendra la nouvelle loi sur ces questions, mais les débats sont en cours depuis 2 ans. Y aura-t-il une règle spécifique (une exception?) pour la recherche? Le problème central est le text and data mining sur les publications de la recherche auxquelles les chercheurs ont déjà accès. Peut-on mettre en place des règles sûres au niveau européen pour assurer aux chercheurs qu une fois qu ils ont accès aux données ils peuvent lancer une procédure de text and data mining sans devoir obtenir d autres autorisations? Le cadre légal actuel aurait pu gérer le text and data mining sans autorisation supplémentaire, sans nécessairement mettre en place une nouvelle règlementation mais il fallait harmoniser les approches entres Etats membres. Des discussions sont également en cours sur les objectifs commerciaux/non commerciaux de la recherche : les exceptions s appliquent aux projets de recherche sans objectif commercial. La Commission réfléchit à la possible mise en place d exceptions pour les projets commerciaux également, car la politique générale de la Commission est de faire en sorte que la science trouve des débouchés commerciaux. A noter qu il n existe pas de définition, au niveau communautaire, des «objectifs commerciaux» ou «non commerciaux», à part une référence dans le considérant 42 de la directive de La définition est ouverte, par exemple à des financements privés ne correspond pas nécessairement une visée commerciale Les projets Openaire et Openaire Plus, Foster Supporting H2020 Open Access policies Eloy RODRIGUEZ, Université de Minho (Portugal), Coordinateur des projets Openaire L Open access n est pas un nouveau concept. En 2008, le pilote sur l Open access aux publications couvrait 20% des domaines de recherche de FP7. Le pilote se fondait sur une simple exhortation aux chercheurs de «faire les meilleurs efforts» en la matière. Aujourd hui, l Open access est encadré par des règles plus strictes. Tous les accords de subvention ont une clause sur l Open access. L accès aux publications est obligatoire pour tous les projets, la période d embargo des publications pouvant aller de 6 à 12 mois. Il existe également un pilote sur l accès ouvert aux données (couvrant sept domaines). Enfin, il est demandé aux Etats membres de développer et d aligner leurs politiques pour l Open access et infrastructures. Nouvelles dispositions sur l open access dans Horizon 2020 : Clause 29.2 du model grant agreement : Open access aux publications scientifiques 4

5 L Open access doit être assuré pour toutes les publications résultant de projets H2020. Le bénéficiaire doit aussi faire de son mieux pour déposer en même temps que la publication les données de recherche nécessaires à la validation des résultats présentés. Il doit aussi renseigner les métadonnées bibliographiques Le dépôt des données se fait dans un répertoire et doit respecter certains critères formels Clause 29.3 : Open access aux données Il y a deux méthodes, non exclusives, d Open access : le «Green» et le «Gold». Green : «self archiving» l article publié est mis en ligne dans un répertoire, l accès est généralement retardé (période d embargo) Gold : «open access publishing» : l article est immédiatement en accès libre, via la maison d édition. Les coûts sont couverts par l auteur/l institution/le bailleur de fonds. Le pilote d Open access aux données de la recherche, concerne sept domaines d Horizon 2020 (les autres domaines peuvent participer sur la base du volontariat): - les FET, - les infrastructures de recherche, - les LEIT - la partie «Smart cities» du défi Energie - le défi «Changement climatique», excepté la partie «matières premières» - le défi «Société inclusives» - la science avec et pour la société. Les projets participant au pilote doivent répondre à plusieurs exigences: - Le projet doit développer un plan de gestion des données (data management plan) - Les données de recherche doivent être déposées dans un répertoire (repository) - L accès et l utilisation des données doit être rendu possible - Il faut fournir les informations sur les outils et instruments permettant de valider ces données. La Commission a lancé des actions pour soutenir l Open access, et plusieurs projets ont été menés dans ce sens : Pasteu4OA (alignement des stratégies politiques) 2 Projet sur l alignement des politiques des Etats membres sur la politique européenne en matière d Open access. Il s agit de développer un réseau de points clés (key nodes). Pour la France il s agit de Couperin, le consortium universitaire de publications numériques 3. Des études de cas sont menées en collaboration avec ces key nodes. Les différentes approches et politiques sont répertoriées et analysées à l échelle mondiale. Le taux de dépôts, dans les faits, est assez bas PASTEU40A a fait quelques recommandations quant aux critères atour desquels les politiques nationales devraient s aligner : le dépôt doit être obligatoire, on ne peut en être dispensé, il pourrait être lié à l évaluation

6 FOSTER (formation et capacity building) 4 Soutien aux stakeholders et plus particulièrement aux jeunes chercheurs pour qu ils appliquent l Open access. Un portail d information été créé, qui recense aussi les évènements de formation, les cours en ligne. Des objectifs de connaissances à maîtriser ont été établis, certains sont communs à tous les acteurs, d autres diffèrent selon les acteurs concernés : chercheurs, bibliothécaires... Evènements à venir en France : juin 2015 (Paris) : «Open access et gestion des données dans Horizon 2020 : intégrer les nouveaux attendus dans vos projets de recherche» octobre 2015 (Montpellier) :»Open access trends and Open data for the Agropolis scientific community» Openaire 2020 (Infrastructure et capacity building) 5 Projet Openaire en 2010, Openaire Plus en Aujourd hui, le projet Openaire 2020 a une vision large: il court sur 42 mois et rassemble 50 partenaires. Sa mission est d utiliser et de réutiliser les données de la recherche, et d établir des infrastructures pour l Open access. En pratique, Openaire vise donc à encourager le dépôt, et à faciliter la recherche dans les répertoires. Openaire deviendra une entité légale en Openaire 2020 travaille avec le réseau des répertoires Open access : il faut que les répertoires soient liés et interopérables. L objectif est aussi de soutenir l Open access dans H2020 (couvrir 100% des publications, intégration du pilote sur les données de la recherche), de mettre en œuvre les subventions post-pilote sur le Gold open access du FP7, de renforcer les collaborations internationales, de tester de nouvelles formes de communication En ce qui concerne le dépôt, Openaire veut encourager les chercheurs à déposer dans leur répertoire institutionnel. Ils sont orientés vers les répertoires pour les publications (opendoar) ou les répertoires pour les données de la recherche (RE3DATA), ou, en dernier recours vers le Zenodo du CERN (sponsorisé par Openaire). Récolte de neuf millions de publications, de 570 fournisseurs de données (répertoires, journaux ). L idée existe de rassembler également les métadonnées ou de les récolter via le data mining pour pouvoir classer les publications (par auteur, par organisme, etc.) pour en faciliter la recherche et l accès. Enfin, Openaire accompagne les chercheurs dans l Open access : des formations sont prévues et plusieurs kits de soutien sont en préparation. Ils devraient être prêts en octobre (politique de l Open access dans H2020) et en novembre (Pilote Open access aux données), mais certains éléments de ces kits sont déjà disponibles dans les FAQs du site Openaire. Q&A Quel est le projet de durabilité du projet? 4 https://www.fosteropenscience.eu/ 5 https://www.openaire.eu/ 6

7 La forme finale est en discussion. Mais dans tous les cas l entité légale doit être mise en place en Et, idéalement, l accès devrait rester gratuit pour les utilisateurs finaux. La question du financement (par les agences de recherche? les maisons d éditions?) est en suspens. Exemple des données satellitaires Vincent TOUMAZOU, Expert National Détaché à la Commission, Unité Copernicus infrastructures, DG GROW Vincent Toumazou, Expert National Détaché à la Commission, a tout d abord présenté le programme Copernicus, anciennement GMES, qui a vu le jour début 2000 et qui est une réponse de l UE à des besoins globaux pour suivre et prendre soin de l environnement. Ce programme est également l essence même de l idée européenne puisqu aucun Etat Membre n aurait pu le développer seul. Ce programme s'appuie sur des données spatiales et in-situ et des techniques de modélisation. Il se décline ainsi en composante spatiale une constellation de six missions dédiées- et six services thématiques. Copernicus est doté d une base légale : le règlement Copernicus adopté en 2014 auquel est adossé un règlement délégué sur l accès aux données. Le budget du programme est de 4,3 milliards d euros dont 3,377 pour le segment spatial. L article 23 fixe les objectifs de Copernicus : - Promouvoir l utilisation et le partage des données - Soutenir le développement des marchés liés à l Observation de la Terre par les acteurs européens - Soutenir l emploi et la croissance - S assurer de la continuité et de la pérennité du programme - Supporter la recherche européenne En ce qui concerne l Acte délégué qui porte sur la politique de données (2013) : L article 2 : définit les plateformes de dissémination de GMES. Les données distribuées y sont libres et gratuites. L article 5 : définit le caractère de l information distribuée en conformité avec la directive pour la dissémination des données L article 6 : concerne la plateforme de dissémination et le rôle de la Commission. La Commission reste le leader sur la gouvernance, l accès aux données, la politique de données et le déploiement de stations de réception des données spatiales en provenance des satellites dédiés. Vincent Toumazou a ensuite listé les différentes missions de la composante spatiale et les services y afférent, dont 3 terrestres et 3 horizontaux. Conclusion : Copernicus est un service public qui donne accès à une information libre et gratuite. Sur demande des utilisateurs la Commission, pour la gestion de crise par exemple, achète des données aux opérateurs. La recherche a accès à une partie de ces données. Les Etats Membres peuvent soutenir le développement des services avals sur leur territoire par le 7

8 déploiement de structures dédiées à l'accès aux données (PEPS pour la France) complétées de services de soutien et d'expertise. Le traitement et la distribution d'un tel volume de données restent un défi. Les accès dédiés le sont en fonction des utilisateurs. Point de vue des industriels Léopold DEMIDDELEER, Président du Conseil de Surveillance McPHY Energy M. Demiddeleer est actuellement Président du Conseil de Surveillance McPHY Energy, après avoir été longtemps Directeur de la R&D au sein du groupe Solvay. Dans son introduction, M. Demiddeleer évoque son expérience de l innovation, et notamment de la protection du savoir-faire (dépôt de brevets) combinée avec la coopération avec des tiers (partage des connaissances et des données). Il peut en dégager une vision dynamique, qui va d une période où une activité industrielle pouvait se déployer à l abri des brevets, vers un nouveau type d activité industrielle où prime la rapidité d adaptation au marché avec des produits innovants conçus en «Open sourcing». La principale raison de cette évolution est que l ensemble des composantes d une innovation ne peut plus être développé en interne, même par de grands groupes industriels, ceux-ci se retrouvent donc confrontés au dilemme du partage de l innovation avec des tiers sans perdre pour eux-mêmes le bénéfice du développement abouti. Beaucoup de grands groupes ont eu pour origine la mise au point d une technologie de rupture, suivi d une longue phase profitable d exploitation protégée par des brevets, où la stratégie d entreprise se résumait à être un acteur dominant du marché : soit une stratégie de joueur d échec. Mais avec le danger d être brutalement remis en question quand une nouvelle innovation de rupture vient à son tour mettre en péril le business établi : c est par exemple l apparition de la photo numérique, rendant périmée en peu d années la pellicule photo et les industriels de ce secteur qui n ont pas su s adapter à temps. Les nouveaux marchés, maintenant dominés par les attentes des consommateurs, sont devenus plus imprévisibles, conduisant les industriels à faire des paris, à miser avec une certaine probabilité d échec, c est-à-dire à adopter une stratégie de joueur de poker. La rapidité d adaptation pour mettre sur le marché le produit attendu prime sur la taille de l entreprise. A cela s ajoute la globalisation d une innovation industrielle dont toutes les composantes sont conçues, mises au point et fabriquées grâce à un réseau mondialisé de sous-traitants. Ces deux facteurs, rapidité et globalisation, ont conduit récemment certains industriels à considérer l ouverture en grand de leurs connaissances et de leurs données comme une nécessité: l exemple récent de Toyota qui vient rendre public 5600 brevets déposés pour les véhicules à piles à combustibles, celui de Tesla sur les voitures électriques, l ouverture par IBM de son système informatique cognitif aux étudiants de 7 Universités. Cette option «open sourcing» de l innovation, c est pour les industriels le pari d aboutir rapidement dans un développement innovant ouvert, d en récupérer quand même le bénéfice grâce à leur savoir-faire d ensemblier comme d en faire bénéficier les consommateurs et la société en général. Les données de la recherche pour les défis sociétaux : «BIG DATA EUROPE : Understanding the requirements of agrifood domain» Effie TSIFLIDOU, Agro-Know/ Data Curation Manager & Phil ARCHER, ERCIM / W3C's European operations 8

9 Big Data Europe (BDE) est une CSA (Coordination and Support Action) sélectionnée dans le cadre d Horizon 2020 qui a démarré en février Le coordinateur de Big Data Europe est Fraunhofer IAIS, le consortium comprend douze partenaires. Les objectifs de BDE sont : - En matière de coordination : fédérer les communautés des acteurs impliqués dans chacun des sept défis sociétaux d Horizon En matière de soutien : définir, développer et évaluer une plateforme ouverte d agrégation des mégadonnées pour les acteurs de ces défis sociétaux. Pour ce faire, BDE va constituer des groupes d intérêt - sur le modèle de ceux du W3C (le World Wide Web consortium) - auxquels participeront les acteurs des différents défis sociétaux et des experts des technologies des mégadonnées. Ces groupes d intérêt analyseront les besoins, propres à chaque communauté, relatifs aux mégadonnées et leur traitement (collecte, modalités de traitement, conservation, publication, visualisation, élaboration de services, ). A partir de l analyse de ces besoins, BDE mettra en place une plateforme, reposant sur des technologies «cloud» et «web». Cette plateforme offrira des solutions ouvertes («Open Source») pour le traitement par lots ou en temps réel des données (comme par exemple Hadoop, Cassandra et Storm) et bénéficiera de l expérience du W3C en matière de définition de standards pour la représentation des données du web. Effie Tsiflidou présente ensuite la démarche adoptée pour comprendre les besoins de la communauté agroalimentaire pour mettre à disposition en accès libre ses résultats de recherche (publications et données) et pour examiner les solutions les plus à même d y parvenir. L objectif n est pas de permettre aux acteurs de se conformer à la politique «Open Access» du seul programme Horizon 2020 mais aussi de se conformer aux recommandations ou politiques en la matière établies par d autres instances. Les travaux entrepris dans le cadre de Big Data Europe pour cette communauté ont notamment pour objectif de renforcer les services offerts par aginfra, le projet visant à connecter les données agricoles via la mise en place d une infrastructure de données ouverte et participative (voir : Dans une première étape, il est prévu de comprendre les difficultés qu ont les participants de certains projets H2020 à satisfaire aux obligations liées à l «Open Access», et de leur fournir des recommandations et un soutien pour s y conformer. Pour plus d information voir le site Table ronde avec l ensemble des intervenants de la journée et Philippe FROISSARD, DG R&I, Chef adjoint de l unité B4 (Infrastructures de recherche) Faut-il avoir une politique européenne plus volontariste par rapport à l Open Science? Comment doit-on faire avancer l Europe face à ces défis? Il ne faut pas trop imposer aux chercheurs, il n est pas possible d aller jusqu à interdire aux chercheurs de publier dans les magazines de recherche. 9

10 L Open Access, déjà initié dans le 7 ème PCRD, est une révolution dans Horizon C est une démarche positive, la gestion des données est maintenant intégrée aux projets ; cela a permis de commencer à changer les mentalités. Il ne faut cependant pas que les décisions soient prises de manière unilatérale et imposée par le sommet. L approche ne doit pas être contraignante, il est important que les chercheurs sur Open Data puissent choisir de souscrire ou non aux phases de tests. Il s agit encore d une phase d apprentissage en ce qui concerne l accès aux données de la recherche, il serait prématuré d imposer une norme pour contraindre les chercheurs à ce sujet. Il faut prendre du temps pour faire évoluer les mentalités. Il existe néanmoins des différences dans l appréciation de l Open Data en fonction des disciplines : certaines sont beaucoup plus faciles à mobiliser que d autres. Il existe aussi des différences en fonction de l âge des chercheurs. Les jeunes chercheurs sont en effet plus fermés à l ouverture des données, y voyant un possible frein à leur carrière. Il pourrait être utile, pour palier ce problème, de mettre en place un système de «récompense académique» à chaque fois que les données d un chercheurs sont citées, pour faire face à un environnement compétitif qui impose de nombreuses difficultés. Il faut apprendre aux chercheurs à ouvrir l accès aux données. Le monde industriel, de par sa dimension internationale, se heurte à plusieurs types d environnements, ce qui induit plusieurs types de risques dans l ouverture des données. Les exemples industriels offrent cependant de bons exemples aux chercheurs académiques. Les données de la recherche publique peuvent également être utiles aux industriels. Il est en revanche parfois difficile pour eux d exploiter des données dont ils ne sont pas les auteurs. Il est également primordial de s assurer de la qualité des données mises à disposition. Un système de «peer review» permettrait leur évaluation, et ainsi s assurer de leur qualité. Cela permettrait également de limiter les cas de fraudes dans la recherche. Le coût de l ouverture des données reste toutefois problématique. Bien que le «gold open access» ait l avantage d inclure la publication dans le budget de recherche, les inégalités de coûts en fonction des publications restent totalement floues. Le «gold» répare aussi une inégalité et en crée une autre : il fait peser le coût de la publication sur l auteur plutôt que sur le lecteur. 10

André Dazy andre.dazy@couperin.org. Open access, où en est l Europe?

André Dazy andre.dazy@couperin.org. Open access, où en est l Europe? André Dazy andre.dazy@couperin.org Open access, où en est l Europe? Au programme Les projets européens : OpenAIRE, openaire+, FOSTER, PASTEUR4OA La recommandation du 17 juillet 2012 Son application dans

Plus en détail

André Dazy andre.dazy@couperin.org. OpenAIRE et H2020

André Dazy andre.dazy@couperin.org. OpenAIRE et H2020 André Dazy andre.dazy@couperin.org OpenAIRE et H2020 Au programme 1 Europe, publications et données de la recherche. Recommandations de 2012. Guidelines pour H2020 1.1 Grands principes 1.2 Historique des

Plus en détail

Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation. Horizon 2020. Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020

Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation. Horizon 2020. Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020 Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation Horizon 2020 Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020 Version 1.0 11 décembre 2013 Titre original : Guidelines on Data

Plus en détail

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et 1 Neuf lignes d action! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et d orientation de la recherche en France! Promouvoir la recherche technologique! Développer

Plus en détail

Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières

Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières Poitiers - 2/02/205 Horizon 2020 Défi sociétal n 5 Présentation des sujets «Déchets» Poitiers

Plus en détail

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques L ouverture des données publiques, liberté publique et levier d innovation L ouverture des données publiques

Plus en détail

Open DATA : Comment on y va? UPMC, journée des DU 3 juin 2015

Open DATA : Comment on y va? UPMC, journée des DU 3 juin 2015 Open DATA : Comment on y va? UPMC, journée des DU 3 juin 2015 Ce n est qu un début Science au 21 ème siècle : plus «Numérique» «Collaborative» «Interdisciplinaire» «Réactive» «Citoyenne» «Partagée Vers:

Plus en détail

Les données massives de Copernicus : vers un nouveau paradigme. Hervé Jeanjean Cnes

Les données massives de Copernicus : vers un nouveau paradigme. Hervé Jeanjean Cnes Les données massives de Copernicus : vers un nouveau paradigme Hervé Jeanjean Cnes 1 Règlement Copernicus du 03/04/2014 : cadre politique, organisationnel et financier Règlement délégué du 12/07/2013 sur

Plus en détail

Lignes directrices pour le libre accès aux publications scientifiques et aux données de la recherche dans Horizon 2020

Lignes directrices pour le libre accès aux publications scientifiques et aux données de la recherche dans Horizon 2020 COMMISSION EUROPÉENNE Direction Générale de la Recherche et de l Innovation Lignes directrices pour le libre accès aux publications scientifiques et aux données de la recherche dans Horizon 2020 Version

Plus en détail

Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique

Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique Contexte Le projet DCH-RP - Feuille de route pour la conservation du patrimoine culturel numérique est une action de coordination

Plus en détail

Quelles évolutions pour l IST et ses métiers? francis.andre@cnrs-dir.fr. Fredoc2015

Quelles évolutions pour l IST et ses métiers? francis.andre@cnrs-dir.fr. Fredoc2015 Quelles évolutions pour l IST et ses métiers? ou francis.andre@cnrs-dir.fr contenu Des changements Les pratiques de recherche Les défis sociétaux Open Science Évolutions techniques Évolutions juridiques

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

Une archive ouverte au service des pasteuriens : HAL-PASTEUR. hal-pasteur.archives-ouvertes.fr hal-pasteur@pasteur.fr

Une archive ouverte au service des pasteuriens : HAL-PASTEUR. hal-pasteur.archives-ouvertes.fr hal-pasteur@pasteur.fr Une archive ouverte au service des pasteuriens : HAL-PASTEUR hal-pasteur.archives-ouvertes.fr hal-pasteur@pasteur.fr Sommaire Hal-Pasteur : à quoi ça sert? S inscrire dans HAL-Pasteur Déposer une publication

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012.

Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012. 1 Du même auteur chez le même éditeur Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012. AFNOR 2013 Couverture : création AFNOR Éditions Crédit photo 2011 Fotolia

Plus en détail

Produire un Data Management Plan

Produire un Data Management Plan Construire des outils de gestion des données de la recherche dans une communauté d universités Produire un Data Management Plan 1 Circonstances et opportunités 2 L Open Access dans Horizon 2020 3 Service

Plus en détail

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014 «Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D Expernova Université d été GFII 11-09-2014 [Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est devenu

Plus en détail

Publier en Open Access : quelles stratégies mettre en oeuvre?

Publier en Open Access : quelles stratégies mettre en oeuvre? Publier en Open Access : quelles stratégies mettre en oeuvre? Natacha Leclercq SCD Université Paris Diderot Juin 2015 Pourquoi publier en Open Access? Rappel des principaux généraux de l Open Access :

Plus en détail

Accès aux données Sentinelles

Accès aux données Sentinelles Accès aux données Sentinelles Hervé Jeanjean - CNES Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr Contexte Un changement de paradigme majeur Big data

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES : CAHIER DES CHARGES IMPLEMENTATION D UNE PLATEFORME DE VEILLE

MARCHE DE SERVICES : CAHIER DES CHARGES IMPLEMENTATION D UNE PLATEFORME DE VEILLE MARCHE DE SERVICES : CAHIER DES CHARGES IMPLEMENTATION D UNE PLATEFORME DE VEILLE SOMMAIRE 1. > Objectifs du projet... 3 2. > Produits attendus... 5 2.1. Spécifications fonctionnelles... 5 2.1.1. > Fonctionnalités

Plus en détail

RappelsurlastratégiedeformationduNCPWallonie

RappelsurlastratégiedeformationduNCPWallonie 1 RappelsurlastratégiedeformationduNCPWallonie 2 Agenda du workshop Premièrepartie:NCPWallonie PourquoiunDMP?C estquoiundmp? Deuxièmepartie:CommentfaireunDMP - OpenAIRE Ugent Open Publication - Eudat e-sciencedatafactory

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

APPEL A PROJETS TTIM. (Territoires Touristiques Internet et Mobilité)

APPEL A PROJETS TTIM. (Territoires Touristiques Internet et Mobilité) APPEL A PROJETS TTIM (Territoires Touristiques Internet et Mobilité) Face aux enjeux majeurs que représente l explosion de l usage d internet et notamment des réseaux sociaux pour le tourisme, la Région

Plus en détail

Ateliers de formation Incub'Europe 3

Ateliers de formation Incub'Europe 3 Appel à prestataires 15.10.2015 Ateliers de formation Incub'Europe 3 Résumé : Le présent Appel à Prestataires vise à sélectionner un ou plusieurs prestataires (consultants / cabinets de consultants) pour

Plus en détail

Archives ouvertes : les enjeux dans les politiques d établissement et les projets internationaux

Archives ouvertes : les enjeux dans les politiques d établissement et les projets internationaux Archives ouvertes : les enjeux dans les politiques d établissement et les projets internationaux Bruno BOISSAVIT, Anne SLOMOVICI Séminaire MSH : Les archives ouvertes et HAL-SHS 13 Mars 2014 MSH Val de

Plus en détail

Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris

Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris Déclaration commune Les ministres allemand et français de l économie sont convenus de mettre

Plus en détail

CHALLENGES NUMERIQUES

CHALLENGES NUMERIQUES Programme d Investissements d Avenir CHALLENGES NUMERIQUES Appel à manifestation d intérêt Cahier des charges ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET https://extranet.bpifrance.fr/projets-innovants-collaboratifs/

Plus en détail

De la captation de données à la Datavisualisation

De la captation de données à la Datavisualisation De la captation de données à la Datavisualisation [Synopsis de l événement] Objets connectés : générateurs de données à visualiser! «En fait de calculs et de proportion, le plus sûr moyen de frapper l

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

PROGRAMME VILLES VERTES

PROGRAMME VILLES VERTES PROGRAMME VILLES VERTES FINALITÉ DU PROGRAMME L OCDE a lancé un programme intitulé Villes vertes afin d évaluer dans quelle mesure les politiques de croissance verte au sein des villes et de développement

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

Réunion correspondants Europe 26 juin 2012

Réunion correspondants Europe 26 juin 2012 Réunion correspondants Europe 26 juin 2012 1 Groupe de travail fonds structurels 2 Les fonds structurels Les ressources humaines financées par les fonds structurels : une contribution au développement

Plus en détail

European IPR Helpdesk

European IPR Helpdesk Get your ticket to innovation! MSCA Bridging Business & Research La gestion de la propriété intellectuelle () dans les actions MSCA Léa Montesse 17 mars 2015, Grenoble Feuille de route Introduction EU

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Conférence de presse 17 mars 2008. Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson

Conférence de presse 17 mars 2008. Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson Conférence de presse 17 mars 2008 Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson 17 Actualité La Direction générale de la concurrence de la Commission européenne approuve le financement

Plus en détail

Mémorandum de la Mutualité chrétienne pour les élections européennes de 2014

Mémorandum de la Mutualité chrétienne pour les élections européennes de 2014 Mémorandum de la Mutualité chrétienne pour les élections européennes de 2014 L Europe n est pas un lointain concept. Cela se passe ici et maintenant. Et son impact ne cesse de croître. Si l Europe n a

Plus en détail

Le Spatial dans Horizon 2020 Focus «Observation de la terre»

Le Spatial dans Horizon 2020 Focus «Observation de la terre» «Les données satellitaires en Wallonie 4.0» 23 octobre 2015 Le Spatial dans Horizon 2020 Focus «Observation de la terre» Bertrand HERRY, NCP Wallonie, le partenaire de vos ambitions européennes. 1 Agenda

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance

POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance 1. Les lignes directrices de la politique scientifique La Stratégie nationale de développement pour les années 2007-2015 fait voir la Pologne en 2015

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 INVESTISSEMENT TERRITORIAL INTÉGRÉ POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020

Plus en détail

Archives ouvertes et thèses en ligne

Archives ouvertes et thèses en ligne Archives ouvertes et thèses en ligne État des lieux et perspectives Définition Entrepôt Archive ouverte un lieu où sont déposées des données issues de la recherche et de l enseignement Tout dépôt est daté,

Plus en détail

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG)

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Mine United Nations Electronic/Mobile Government Knowledge Repository (emgkr) United Nations Project Office on Governance United Nations Department

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

Feuille de route pour la création d un centre d appui à la technologie et à l innovation (TISC)

Feuille de route pour la création d un centre d appui à la technologie et à l innovation (TISC) Feuille de route pour la création d un centre d appui à la technologie et à l innovation (TISC) I. Rappel 1. Pourquoi a. permettre aux utilisateurs de tirer effectivement profit de l accessibilité accrue

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

Règlement Horizon 2020

Règlement Horizon 2020 Règlement Horizon 2020 Règlement pour l attribution d un subside pour le montage de projets européens dans le cadre du programme européen de recherche et innovation Horizon 2020 (2014-2020) Objectifs du

Plus en détail

Pratiquer la «science ouverte» Serge BAUIN USPC et CNRS/DIST Open Science Montpellier octobre 2015

Pratiquer la «science ouverte» Serge BAUIN USPC et CNRS/DIST Open Science Montpellier octobre 2015 Pratiquer la «science ouverte» Serge BAUIN USPC et CNRS/DIST A surrealist parable about chocolate Source Philanthropyindaba.com 2 Université Sorbonne Paris Cité et CNRS Paris 3, 5, 7, 13, Sciences Po,

Plus en détail

Note de présentation générale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Note de présentation générale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 mai 2012 à 9 h 30 «Coopération et coordination en matière de retraite entre la France et l'étranger» Document N 1 Document de travail, n engage

Plus en détail

Les données de la recherche dans les appels à projets Horizon 2020

Les données de la recherche dans les appels à projets Horizon 2020 Les données de la recherche dans les appels à projets Horizon 2020 Produire un Data Management Plan 04/12/2014 ANF Plateformes de données en SHS 1 Définir les données de la recherche 04/12/2014 ANF Plateformes

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Appel d offres. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Appel d offres. Cahier des Clauses Techniques Particulières Appel d offres Choix d un cabinet de conseil pour l accompagnement au montage de projet «Recherche Hospitalo-Universitaire en Santé» (RHU) dans le cadre de l Appel à Projet ANR, Investissements d Avenir,

Plus en détail

Présentation du programme spécifique People du 7 ème PCRD

Présentation du programme spécifique People du 7 ème PCRD Présentation du programme spécifique People du 7 ème PCRD Le contexte Les quatre programmes spécifiques Cooperation, Ideas, People et Capacities ont été conçus de manière à ce que le septième Programme

Plus en détail

LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE

LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE DOSSIER DE PRESSE LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE mars 2014 CONTACTS PRESSE GIP-MDS / net-entreprises.fr Alexandre Azar 01 58 10 47 28 alexandre.azar@gip-mds.fr Agence Wellcom Alexia Diez-Soto & Gaël

Plus en détail

Journée Secteur Public CXP

Journée Secteur Public CXP Journée Secteur Public CXP Jeudi 6 novembre 2014 - Paris UNE JOURNÉE CONSACRÉE À LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DU SECTEUR PUBLIC Journée Secteur Public CXP Jeudi 6 novembre 2014 à Paris Vous faites partie

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.7.2012 COM(2012) 401 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS Pour

Plus en détail

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin Le projet propose une approche intégrée du développement du secteur des TIC considérée sous trois aspects différents : promouvoir l accès aux TIC, favoriser

Plus en détail

IT for Innovative Services (ITIS)

IT for Innovative Services (ITIS) DÉpartement RDI IT for Innovative Services (ITIS) Le département «IT for Innovative Services» (ITIS) du LIST conçoit des services IT innovants dans une démarche d innovation ouverte intégrant l ensemble

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014

Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014 Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014 Initiative «Digital Lëtzebuerg» Pour la définition, l élaboration et la mise en œuvre d une stratégie numérique globale pour le Luxembourg 1.

Plus en détail

Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques

Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques Christophe Krolik, Professeur de droit, Titulaire de la Chaire de recherche et d innovation Goldcorp en droit des ressources

Plus en détail

Les Retraites en France

Les Retraites en France Les Retraites en France Pour une Réforme Durable Strategie I Conseil I Digital I Technologie I Operations Une réforme en profondeur Alors que la réforme des retraites fait à nouveau l actualité, il apparaît

Plus en détail

Le Cloud computing dans le secteur de la santé Journée de l AFDIT Cloud Computing : théorie et pratique 29 11 2012

Le Cloud computing dans le secteur de la santé Journée de l AFDIT Cloud Computing : théorie et pratique 29 11 2012 Le Cloud computing dans le secteur de la santé Journée de l AFDIT Cloud Computing : théorie et pratique 29 11 2012 1 Copyright Lexing 2012 1 Introduction Constats La santé n est pas un système marchand

Plus en détail

Rapport Développement Durable 2012 En Bref

Rapport Développement Durable 2012 En Bref Rapport Développement Durable 2012 En Bref En septembre 2012, CWT est devenu signataire du Pacte Mondial des Nations Unies et s est engagé par la même à soutenir et appliquer les Dix Principes relatifs

Plus en détail

Quelles nouveautés s?

Quelles nouveautés s? Les PME dans le 7ème 7 PCRD Quelles nouveautés s? au service de l entrepreneur «Les PME dans le 7ème PCRD. Quelles nouveautés?» - Michel Ganoote 23/01/07 CNRS Paris www.oseo.fr Présentation du 7ème 7 PCRD

Plus en détail

Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise

Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise 1 Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise Introduction : La ROAM est un syndicat professionnel créé en 1855, qui a pour

Plus en détail

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1 CHAPITRE VII L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I plan du chapitre Diapo 1 L approche intégrée et multisectorielle Niveau I Diapo 2 Deux traditions méthodologiques Niveau II Diapo 3 Le tout

Plus en détail

Avis du CCRE. Sur le plan d action européen 2011-2015 pour l administration en ligne

Avis du CCRE. Sur le plan d action européen 2011-2015 pour l administration en ligne COUNCIL OF EUROPEAN MUNICIPALITIES AND REGIONS CONSEIL DES COMMUNES ET REGIONS D EUROPE Inscrit au registre des représentants d intérêts de la Commission européenne. Numéro d inscription : 81142561702-61

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

Pentaho Business Analytics Intégrer > Explorer > Prévoir

Pentaho Business Analytics Intégrer > Explorer > Prévoir Pentaho Business Analytics Intégrer > Explorer > Prévoir Pentaho lie étroitement intégration de données et analytique. En effet, les services informatiques et les utilisateurs métiers peuvent accéder aux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

RAPPORTS NATIONAUX EN LIGNE, HARMONISATION DE L INFORMATION ET GESTION DES CONNAISSANCES POUR LES ACCORDS MULTILATÉRAUX SUR L ENVIRONNEMENT (MEA)

RAPPORTS NATIONAUX EN LIGNE, HARMONISATION DE L INFORMATION ET GESTION DES CONNAISSANCES POUR LES ACCORDS MULTILATÉRAUX SUR L ENVIRONNEMENT (MEA) DIXIEME SESSION DE LA CONFERENCE DES PARTIES Bergen, 20-25 novembre 2011 Point 17 de l ordre du jour CONVENTION SUR LES ESPECES MIGRATRICES CMS Distribution: Générale PNUE/CMS/Conf.10.10 29 août 2011 Français

Plus en détail

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie.

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie. Cluster Solaire Immeuble ZENITH 1, Rez-de Chaussée et 4 ème étage, Lotissement CIVIM, Lots N 19-20, Le Zénith 1, Sidi Maârouf, Casablanca Standard: 0522585350 Fax: 0522787986 contact@clustersolaire.ma

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche 14 e Journées des pôles associés et de la coopération Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche MESR - Mission de l'information scientifique et technique

Plus en détail

#BigData Dossier de presse Mai 2014

#BigData Dossier de presse Mai 2014 #BigData Dossier de presse Mai 2014 La valeur du Big Data pour l entreprise Comment permettre l avènement d une culture de la donnée pour tous? Dans un monde porté par la mobilité et le Cloud, non seulement

Plus en détail

Consolider le doctorat

Consolider le doctorat Consolider le doctorat Éléments de travail pour l élaboration de positions sur le système doctoral Texte adopté par le Conseil d Administration de l ANDèS en mai 2007 Les recommandations qui suivent s

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

DÉPLOIEMENT DE QLIKVIEW POUR DES ANALYSES BIG DATA CHEZ KING.COM

DÉPLOIEMENT DE QLIKVIEW POUR DES ANALYSES BIG DATA CHEZ KING.COM DÉPLOIEMENT DE QLIKVIEW POUR DES ANALYSES BIG DATA CHEZ KING.COM Étude de cas technique QlikView : Big Data Juin 2012 qlikview.com Introduction La présente étude de cas technique QlikView se consacre au

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat DAROUX Géraldine (7109) La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat Ce texte relate l expérience conduite au sein de l Institut Supérieur des Techniques Productiques

Plus en détail

Durée ou Modalité: Examen! MOTS CLES : Architecture d application, Internet, Web2, RIA, Service Oriented Architecture, XML

Durée ou Modalité: Examen! MOTS CLES : Architecture d application, Internet, Web2, RIA, Service Oriented Architecture, XML DEPARTEMENT INFORMATIQUE ET GESTION S 9 PIGUE9.1 ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION & INTERNET! COORDINATEUR : Christophe FIORIO! EQUIPE PEDAGOGIQUE : Christophe FIORIO, Tiberiu STRATULAT! VOLUME

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales. Toulouse, le 20 juin 2014

Sciences Humaines et Sociales. Toulouse, le 20 juin 2014 Sciences Humaines et Sociales Toulouse, le 20 juin 204 Sommaire. L intégration des SHS dans Horizon 2020 2. Le défi sociétal 6 «Sociétés inclusives» 3. Ou trouver l information? Intégration des SHS dans

Plus en détail

La dématérialisation et l E-administration : catalyseurs et leviers de changement pour les collectivités territoriales

La dématérialisation et l E-administration : catalyseurs et leviers de changement pour les collectivités territoriales La dématérialisation et l E-administration : catalyseurs et leviers de changement pour les collectivités territoriales Atelier organisé par la ville de Chelles Intervenants : Michelle FLOCH BRUN, directrice

Plus en détail

Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation. Horizon 2020

Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation. Horizon 2020 Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation Horizon 2020 Lignes directrices pour le libre accès aux publications scientifiques et aux données de recherche dans Horizon 2020 Version 1.0 11

Plus en détail

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 13 e APPEL A PROJETS Les moyens destinés au soutien financier de l Etat en faveur

Plus en détail

Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data

Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data Institut Mines-Télécom Recherche & Innovation Francis Jutand Directeur Scientifique Institut Mines-Télécom 2 Modèle de présentation

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

ID-JCCM : Manifeste pour une ville encore plus intelligente

ID-JCCM : Manifeste pour une ville encore plus intelligente ID-JCCM : Manifeste pour une ville encore plus intelligente La Jeune Chambre de commerce de Montréal énonce sa vision pour l avenir de la ville Le 1er avril 2014 se tenait au carrefour d innovation INGO

Plus en détail

La conservation pérenne des données de recherche

La conservation pérenne des données de recherche Facilitate Open Science Training for European Research La conservation pérenne des données de recherche Lorène BECHARD Centre Informatique National de l Enseignement Supérieur 30 juin 2015 Un exemple Sommaire

Plus en détail

Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques?

Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques? Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques? Rencontre professionnelle 4 Ont participé à cet atelier : David ALCAUD,

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Un partenariat bibliothèques revues savantes pour l accès libre

Un partenariat bibliothèques revues savantes pour l accès libre Un partenariat bibliothèques revues savantes pour l accès libre Une collaboration innovante pour bâtir un modèle économique durable en accès libre Joanie Lavoie Directrice des opérations Monica Ward Agente

Plus en détail

Assemblée générale Aristote

Assemblée générale Aristote Assemblée générale Aristote Panorama 2011-2012 Philippe d Anfray Philippe.d-Anfray@cea.fr CEA DSM-Saclay CNES 5 juillet 2012 Assemblée générale Aristote CNES 5 juillet 2012 1 / 21 Comité de programme (1)

Plus en détail

Domaine : Economie et gestion Mention : Management Spécialité : Management Intégré Qualité Sécurité Environnement

Domaine : Economie et gestion Mention : Management Spécialité : Management Intégré Qualité Sécurité Environnement LICENCE APPLIQUEE EN MANAGEMENT : INTEGRE QSE : QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Domaine : Economie et gestion Mention : Management Spécialité : Management Intégré Qualité Sécurité Environnement I. Présentation

Plus en détail

Focus sur l Open Access

Focus sur l Open Access Focus sur l Open Access 1. Introduction 2. Emergence du mouvement de l Open Access 3. Deux voies, plusieurs ressources 4. Vers de nouvelles manières de publier 1. Introduction Introduction L édition scientifique

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail