Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail:

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com"

Transcription

1 Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: 4 5 Octobre 2011 CLERMONT-FERRAND - FRANCE 0

2 PLAN 1

3 2

4 1- TISSU PRODUCTIF -CHEPTEL BOVIN: Effectifs (en millions de têtes) ANNEES EFFECTIFS , , , ,9 -RACES: 3 TYPES DE RACES: RACES LOCALES CROISÉES RACES PURES D ORIGINE ETRANGERES RACE AMELIOREE 50 % RACE AMELIOREE 55 % RACE LOCALE 50% RACE LOCALE 45% Année 2000 Année

5 - REPARTITION DES RACES PAR REGION ZONES IRRIGUEES (1,3 M ha) -RACES AMELIOREES: 74 % - TYPE LOCALES: 26% ZONES D AGRICULTURES PLUVIALES (Céréalicultures) -RACES AMELIOREES: 54 % - TYPE LOCALES: 46% ZONES ARIDES (< 350 mm) -RACES AMELIOREES: 84 % - TYPE LOCALES: 16% 4

6 REPARTITION DES BOVINS RACES AMELIOREES ET RACES LOCALES Rabat Skhirate-Temara Ben Slimane Sidi Bernoussi-Zenata El Jadida Safi El Kelaa Sraghna Tanger-Assilah Settat Larache Kenitra Fahs-Bni Makada Sidi Kacem Sale Fes Sefrou Khemisset El Hajeb Beni Mellal Azilal Tetouan Chefchaouen Ifrane Khenifra Nador Al Hoceima Taounate Taza Boulemane Taourirt Jrada Berkane Figuig Oujda Angad Agadir Ida Ou Tanane Essaouira Chtouka Ait Baha Marrakech Chichaoua Ouarzazate Taroudannt Zagora Errachidia Guelmim Tiznit Tata Tan-Tan Assa-Zag RACES AMELIOREES Laayoune Essemara RACES AMELIOREES A FAIBLE DENSITE Boujdour RACES LOCALES Ouad Ed Dahab Aousserd 5

7 STRUCTURE DE PRODUCTION EN AMONT: Nombre d éleveurs de bovins: Producteurs laitiers (intégrés au réseau de transformation) éleveurs «traditionnels» (Producteurs de veaux pour la viande) Cheptel: têtes dont 69 % races améliorées Cheptel: têtes dont 40 % du types local LAIT Veaux et vaches de réformes VIANDE 6

8 - PRODUCTIONS Productions Années Évolution 2010/2008 LAIT (Millions tonnes) Viandes (milliers de tonnes) : 1,41 1,80 2,23 24 % % dont viandes bovines /226 7

9 IMPORTANCE DE SOCIO ECONOMIQUE DE LA FILIÈRE BOVINE (2006) Revenus et emplois induits au niveau de l amont Revenus et emplois induits au niveau de l aval Autres élevages* Aviculture ~200 ~ % = Mds DH 2% 16% 2-2,5 Mio emplois 0 3% 100% = Industrie des viandes 2,4 Mds DH 8% emplois 17% Filière ovine et caprine ~ % 65% + Industrie laitière 92% 83% Filière bovine Viandes bovine ~ % 13% Filière laitière ~ % 18% Taille du cheptel (1000 têtes) CA* Emplois** PIB Emplois * Chiffres uniquement pour la filière équine Source: Ministère de l agriculture diagnostic des filières 8

10 ORGANISATION DE LA FILIERE A- VIANDE Association Nationale des Éleveurs de Bovins- ANEB (1991), Association Nationale des Ovins et Caprins- ANOC (1980), Association Nationale des Producteurs de Viandes Rouges- ANPVR (1998), Collège des producteurs Collège des transformateurs Association Marocaine des Industriels des Viandes- AMIV Association Marocaine des Transformate urs des Viandes- AMTV Collège des détaillants Fédération Interprofessionn elle des Viandes Rouges (FIVIAR) 2008 Association Nationale des Bouchers- ANB. Association Nationale des Chevillards- ANC. Coopérative Agricole COPAG (1992), Association des Producteurs de Viandes rouges de Tadla- APVRT (2007), Collège des commerçants en gros et demi gros 9

11 ORGANISATION DE LA FILIERE LAIT AMONT AVAL ASSOCIATION NATIONALE DES ELEVEURS DE BOVINS FEDERATION NATIONAL DE LA PRODUCTION LAITIERE FEDERARTION INTERPROFESSION NELLE MAROCAINE DU LAIT FIMALAIT FEDERATION NATIONALE DES ELEVEURS PRODUCTEURS LAITIERS FENEPROL FEDERATION NATIONALE DE L IDUSTRIE LAITIERE FNIL 10

12 11

13 Le développement de la filière bovine s inscrit dans le cadre de la stratégie du «Plan Maroc vert» 12

14 Plan Maroc Vert mise en œuvre d une politique permettant Une mise à niveau compétitive du secteur pour le rendre plus moderne, intégré au marché mondial et créant de la richesse sur toute la chaîne de valeur Une prise en compte du secteur dans toutes ses composantes sociologiques, territoriales et intégrant les objectifs de développement humain comme exigence majeure Une meilleure valorisation et une gestion durable des ressources naturelles Une définition des politiques d appui nécessaires à une croissance pérenne 13

15 OBJECTIFS ET PRODUCTIONS Productions Années Situation LAIT (Millions tonnes) 2,23 3,5 4 à 5 Viandes (milliers de tonnes) :

16 AXES DE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE VIANDES ROUGES (amont) Promotion de l investissement par la mise en place d une prime à hauteur de 10% du montant des investissements pour les projets d intensification de la production des viandes rouges Soutien spécifique aux projets d agrégation: 380 Dhs/tête agrégée. Promotion de la filière par les actions suivantes : soutien à la production des veaux croisés avec les races à viande, Exonération des DD pour l importation des veaux d engraissement financement des programmes de recherche et de développement, Appui aux organisations professionnelles pour la conduite des programmes de développement (amélioration génétique, formation ) Construction et équipement du zoopôle d Ain Jamaâ, Casablanca, 15

17 AXES DE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE LAIT (amont) Promotion à l investissement: soutien à l investissement: Génisses de repeuplement, Bâtiments, Equipements, Création du centre national d évaluation génétique des bovins laitiers et de gestion informatique des données du contrôle des performances laitières et de la filiation des reproducteurs, Création d un laboratoire Interprofessionnel du lait, Construction et équipement du zoopôle d Ain Jamaâ (Casablanca ), Centre d apprentissage des métiers, Appui aux organisations professionneles pour la contribution à la réalisation des programmes (amélioration génétique, formation ) 16

18 17

19 La politique d importation d animaux vivants et de semences un axe de développement des filières de production lancé avant le PMV le cadre d exécution de l opération a été traçé * réglementaire * douanier * professionnel 18

20 Titre de l'axe - IMPORTATIONS DE REPRODUCTEURS BOVINS DE RACE S PURES EVOLUTION DES IMPORTATION DES GENISSES ère phase 2 éme phase 3 ème phase OPÉRATEURS Coopératives d éleveurs Usines laitières Eleveurs individuels Coopératives d éleveurs Importateurs privés Usines laitières Eleveurs Coopératives d éleveurs Importateurs privés Usines laitières BASES LÉGALES Appel d offre: cahiers de charges Cahier des prescriptions spéciales Code de procédures LICENCE D IMPORTATION LIBÉRALISATION DES IMPORTATIONS 19

21 - IMPORTATIONS DES SEMENCES BOVINES CONGELEES IMPORTATION DE DOSESDE SEMENCES CONGELEES Sept sept-11 20

22 les objectifs de développement des filières : lait et viandes fixés dans le cadre du PMV appelant au renforcement des importations; selon la rythme suivant: Filières Objectifs des importations : Réalisation des importations : % Lait génisses pleines 2010: : % 71% Veaux têtes /an % Semences doses/an 2010: : % 123% 21

23 22

24 mesures d ordre réglementaire: Elaboration du cadre réglementaire régissant l importation d animaux et fixant les normes zootechniques et sanitaires: Loi et ses textes d application: Décret n du 17 ramadan 1414 (28 février 1994) Arrêté du Ministre de l Agriculture et de la Pêche Maritime n du 24/04/08, modifiant et complétant l arrêté du Ministre de l Agriculture, et des Pêches Maritimes n du 29 octobre 2004, fixant les normes zootechniques pour l importation d animaux reproducteurs des espèces bovine, ovine, caprine et chevaline 23

25 Loi n édictant des mesures de police sanitaire vétérinaire à l importation d animaux, de denrées animales, de produits d origine animale, de produits de multiplication animale et de produits de la mer et d eau douce En application de ces textes : Code de procédure: document de base mis à la disposition des opérateurs Mesures fiscales: exonération des taxes et DD à l importation d animaux reproducteurs, semences et embryons exonération des DD à l importation des veaux destinés à l engraissement ( ) 24

26 mesures incitatives: Subvention des génisses importées ( ) Soutien à la production des veaux issus du croisement industriel (semences importées des races à viandes) Mesures d ordre administratif - Simplification des procédures administratives pour la réalisation des importations par les opérateurs 25

27 CONCLUSION LA STRATEGIE DU PLAN MAROC VERT EST UNE VERITABLE FEUILE DE ROUTE POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES FILIERES; DECLINE EN PROJETS AVEC DES OBJECTIFS AMBITIEUX A MOYEN ET LONG TERME LE ROLE DES PROFESSIONNELS EST CENTRAL APPUYE PAR LE SOUTIEN DE L ETAT POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS FIXES 26

28 MERCI POUR VOTRE ATTENTION 27

Préparer par l'équipe DDFP: - Dr Abderrahman BENLEKHAL - TAZI SAID - NAIMI NADIA - RIFI OUAFAE

Préparer par l'équipe DDFP: - Dr Abderrahman BENLEKHAL - TAZI SAID - NAIMI NADIA - RIFI OUAFAE Préparer par l'équipe DDFP: - Dr Abderrahman BENLEKHAL - TAZI SAID - NAIMI NADIA - RIFI OUAFAE Rabat le 7 juin 2012 0 0 PLAN 1 1 2 2 1- CHEPTEL BOVIN: Effectifs (en millions de têtes) 2- RACES ANNEES EFFECTIFS

Plus en détail

LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES ET MESSIEURS LES MINISTRES ET SECRETAIRES D'ETAT.

LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES ET MESSIEURS LES MINISTRES ET SECRETAIRES D'ETAT. Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET DB3/DLR/EB Circulaire n 43 E Circulaire n 43.E du 31-12-2003 Rabat, le 31/12/2003 LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION A MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE NUMEROTATION TELEPHONIQUE MAROCAIN

PLAN NATIONAL DE NUMEROTATION TELEPHONIQUE MAROCAIN PLAN NATIONAL DE NUMEROTATION TELEPHONIQUE MAROCAIN Le plan national de numérotation téléphonique actuel du Royaume du Maroc est un plan fermé à neuf chiffres, au format suivant: CC + N(S)N avec : L indicatif

Plus en détail

- Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien

- Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien - Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien Direction de la Recherche et de l Ingénierie de Formation Mars 2012 1. Description générale

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Santé

Royaume du Maroc Ministère de la Santé Royaume du Maroc Ministère de la Santé Direction de la Planification et des Ressources Financières Service des Eudes et de l Information Sanitaire Sommaire Page Introduction 7 Partie I: Résumé des principaux

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de la Santé

ROYAUME DU MAROC. Ministère de la Santé ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé Santé en chiffres 2011 Sommaire Introduction 6 Partie I: Résumé des Principaux Indicateurs de Santé 10 Partie II: Données démographiques Page 2.1 Population totale

Plus en détail

Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan

Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan Ciblage géographique de la : pour une répartition performante des s de lutte contre la. OBJET DE L ETUDE Le Maroc est fortement engagé dans la

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Santé

Royaume du Maroc Ministère de la Santé Royaume du Maroc Ministère de la Santé Direction de la Planification et des Ressources Financières Service des Eudes et de l Information Sanitaire Sommaire Page Introduction 5 Partie I: Résumé des principaux

Plus en détail

CADRE DU PROGRAMME PREVISIONNEL ANNEE BUDGETAIRE 2008

CADRE DU PROGRAMME PREVISIONNEL ANNEE BUDGETAIRE 2008 ROYAUME DU MAROC AGENCE NATIONALE DE PROMOTION DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES CADRE DU PROGRAMME PREVISIONNEL ANNEE BUDGETAIRE 2008 Le programme prévisionnel des marchés que le Directeur Général de l Agence

Plus en détail

SANTE EN CHIFFRE 2012

SANTE EN CHIFFRE 2012 ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé المغربية المملكة الصحة وزارة SANTE EN CHIFFRE 2012 EDITION 2013 Direction de la Planification et des Ressources Financières Division de la Planification et des Etudes

Plus en détail

Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins au Maroc

Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins au Maroc Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins OUALID AMRI : Docteur en Pharmacie Président de la Fédération Nationale des Syndicats des Pharmaciens du Maroc La Fédération Nationale des Syndicats des Pharmaciens

Plus en détail

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Royaume du Maroc Ministère de l Equipement et du Transport Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Younes TAZI Directeur Général de l Barcelone,

Plus en détail

Aperçu des Opérations financées par la Banque Européenne d Investissement (extrait plans et photos)

Aperçu des Opérations financées par la Banque Européenne d Investissement (extrait plans et photos) BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT Maroc INFRASTRUCTURE LOGEMENT SOCIAL ASSISTANCE TECHNIQUE A LA HOLDING D AL OMRANE TA 005/S 18-163 (MA/005 / 04) CONSORTIUM GROUPE HUIT EGIS BCEOM INTERNATIONAL - GLB

Plus en détail

TRAVAUX D OBSERVATOIRE. Clientèle MDM

TRAVAUX D OBSERVATOIRE. Clientèle MDM TRAVAUX D OBSERVATOIRE Clientèle MDM 1 RÉGIONS GRAND-CASABLANCA CHAOUIA-OUARDIGHA CENTRE SUD DOUKKALA ABDA FES BOULEMANE GHARB CHRARDA BENI HSSEN LAAYOUNE BOUJDOUR SAKIA EL HAMRA MARRAKECH TENSIFT - AL

Plus en détail

CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE DE 60 000 JEUNES (51 000 LAUREATS) DANS LE SECTEUR DE L ARTISANAT

CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE DE 60 000 JEUNES (51 000 LAUREATS) DANS LE SECTEUR DE L ARTISANAT ROYAUME DU MAROC Ministère du Tourisme et de l Artisanat Secrétariat d Etat chargé de l Artisanat Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES EFFECTIF

RESSOURCES HUMAINES EFFECTIF RESSOURCES HUMAINES Dans un contexte marqué par une exigence croissante de compétitivité face à l'ouverture des marchés à la concurrence, dont notamment celui du secteur électrique, le développement des

Plus en détail

Les avantages de la charte de l investissement

Les avantages de la charte de l investissement Les avantages de la charte de l investissement La charte de l investissement a pour objectif de fixer l action de l Etat en matière de promotion des investissements pour les dix années à venir. Elle remplace

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC REGLEMENT D APPEL A CONCURRENCE SERVICES TELEVISUELS

ROYAUME DU MAROC REGLEMENT D APPEL A CONCURRENCE SERVICES TELEVISUELS ROYAUME DU MAROC REGLEMENT D APPEL A CONCURRENCE SERVICES TELEVISUELS 11 AOUT 2008 REGLEMENT D APPEL A CONCURRENCE SERVICES TELEVISUELS 11 AOUT 2008 INTRODUCTION Le présent règlement définit principalement

Plus en détail

Rabat 10 11 Juin 2010

Rabat 10 11 Juin 2010 Séminaire ANPA Le Plan Maroc Vert pour les Productions Animales Etat des Lieux et Implications pour l Encadrement Technique et l Accompagnement Scientifique Rabat 10 11 Juin 2010 Première session. Le Plan

Plus en détail

Séminaire ANPA 2012 Programmes d amélioration génétique des bovins et conséquences sur les systèmes d élevage 7 et 8 juin 2012

Séminaire ANPA 2012 Programmes d amélioration génétique des bovins et conséquences sur les systèmes d élevage 7 et 8 juin 2012 Séminaire ANPA 2012 Programmes d amélioration génétique des bovins et conséquences sur les systèmes d élevage 7 et 8 juin 2012 Programme d actions de l ANEB et sa contribution au développement des filières

Plus en détail

Autoroutes du Maroc. Situation du programme autoroutier National

Autoroutes du Maroc. Situation du programme autoroutier National Autoroutes du Maroc Situation du programme autoroutier National C O N T E N U Présentation de la Société Nationale des Autoroutes Programmes Autoroutiers Actuel et Additionnel Programme actuel / Section

Plus en détail

ANALYSES RETROSPECTIVES

ANALYSES RETROSPECTIVES PROJET DE DESSERTE AUTOROUTIERE DE LA VILLE DE NADOR Marrakech 22 Octobre 2013 2 ANALYSES RETROSPECTIVES Présentation du Réseau Routier Réseau Routier (57.334 km dont 41.431 km revêtus et 1.416 km d autoroutes)

Plus en détail

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : "Sciences Expérimentales"

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : Sciences Expérimentales Etablissements Universitaires à accès ouvert* Faculté des Sciences (Agadir, Casablanca-Aïn Chock, Casablanca-Ben M'sick, El Jadida, Fès- Dhar El Mahraz, Kénitra, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Tétouan)

Plus en détail

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : "Lettres et Sciences Humaines"

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : Lettres et Sciences Humaines Etablissements Universitaires à accès ouvert* Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales (Agadir, Casablanca-Aïn Chock, Casablanca-Ain Sebâa, Fès, Kénitra, Marrakech, Meknès, Mohammedia, Oujda,

Plus en détail

Collecte et gestion de l information zootechnique

Collecte et gestion de l information zootechnique Collecte et gestion de l information zootechnique Erik Rehben (Responsable Systèmes d Information & Traçabilité Animale - Institut de l Elevage) Points abordés Seulement les ruminants, ni les porcins ni

Plus en détail

Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat

Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat Contexte Engagement du Maroc : Défi de la politique climatique international: limitation du réchauffement

Plus en détail

Partenariat Public Privé au Maroc MAPM et l ANOC Cas de la Brucellose

Partenariat Public Privé au Maroc MAPM et l ANOC Cas de la Brucellose Atelier régional REPIVET-RESEPSA, REMESA Tunis du 12 au 13 Juillet 2012 Partenariat Public Privé au Maroc MAPM et l ANOC Cas de la Brucellose Dr Fagouri Juillet 2012 Introduction Structure des Petits Ruminants

Plus en détail

Personnel Administratif

Personnel Administratif Personnel Administratif Effectifs du personnel administratif par tranche d'âge Tranche d'âge Faisant fonction Deux sexes P.Adminst. &techniques Service Faisant fonction P.Adminst. &techniques Service 24

Plus en détail

DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE

DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE 2 3 f é v r i e r 2 0 1 1 B o u t a i n a I s m a i l i i d r i s s i Coordinatrice du projet soutien à l entreprise Agence Nationale

Plus en détail

Après examen par le conseil des ministres, réuni le 15 chaoual 1413 (7 avril 1993),

Après examen par le conseil des ministres, réuni le 15 chaoual 1413 (7 avril 1993), Décret n 2-93-66 du 14 rebia II 1414 pris en application de la loi n 016-89 relative à l'exercice de la profession d'architecte et à l'institution de l'ordre national des architectes (B.O. 20 octobre 1993).

Plus en détail

Document généré le 13/02/2015 20:43:18. Convention hôtelière 1 / 313

Document généré le 13/02/2015 20:43:18. Convention hôtelière 1 / 313 Document généré 13/02/ 20:43:18 Convention hôtelière 1 / 313 Document généré 13/02/ 20:43:18 Sommaire Hôtels/Clubs (208 offres) AGADIR (27 offres) ASILAH (2 offres) AZROU (1 offre) BENI MELLAL (3 offres)

Plus en détail

La politique fourragère en relation avec le développement de l élevage bovin laitier au Maroc

La politique fourragère en relation avec le développement de l élevage bovin laitier au Maroc ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DIRECTION DE DEVELOPPEMENT DES FILIERES DE PRODUCTION La politique fourragère en relation avec le développement de l élevage bovin laitier

Plus en détail

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE 1 SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE Mohammed Serraj Directeur de la Planification Branche Eau Lisbonne, le 06/06/2013 PLAN 1. CONTEXTE DU SECTEUR DE L EAU 2. MISSIONS ET PRINCIPAUX INDICATEURS

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime HALIEUTIS Stratégie de développement et de compétitivité du secteur halieutique marocain à l horizon

Plus en détail

A cet effet, chaque délégué des pêches maritimes est notamment chargé de :

A cet effet, chaque délégué des pêches maritimes est notamment chargé de : Arrêté du ministre des pêches maritimes, des affaires administratives et des relations avec le parlement n 2964-97 du 18 rejeb 1418 (19 novembre 1997) relatif aux attributions et à l'organisation des délégations

Plus en détail

Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev

Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev Energie : un secteur complexe et mouvant Consommation mondiale d énergie Emissions de CO2 14 000 12 000

Plus en détail

ZONAGE CLIMATIQUE DU MAROC DESTINE A LA REGLEMENTATION DE THERMIQUE DU BATIMENT

ZONAGE CLIMATIQUE DU MAROC DESTINE A LA REGLEMENTATION DE THERMIQUE DU BATIMENT ROYAUME DU MAROC Secrétariat d'etat auprès du Ministère de l'energie des Mines, de l'eau et de l'environnement, chargé de l'eau et de l'environnement DIRECTION DE LA METEOROLOGIE NATIONALE المملكة المغربية

Plus en détail

STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES PETITS RUMINANTS DANS LE CADRE DU PLAN MAROC VERT

STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES PETITS RUMINANTS DANS LE CADRE DU PLAN MAROC VERT STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES PETITS RUMINANTS DANS LE CADRE DU PLAN MAROC VERT INSTITUT AGRONOMIQUE ET VETERINAIRE HASSAN II 16 Décembre 2014 Mr Said TAZI Chef de la Division des Filières Animales PLAN

Plus en détail

APPROCHE ET COLLECTE D'INFORMATIONS

APPROCHE ET COLLECTE D'INFORMATIONS Royaume du Maroc ا ا Ministère Délégué auprès du Ministre de l Energie, des Mines, de l'eau et de l Environnement Chargé de l Environnement Plan National de Gestion des Déchets Médicaux et Pharmaceutiques

Plus en détail

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : "Sciences Economiques et de Gestion"

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : Sciences Economiques et de Gestion Etablissements Universitaires à accès ouvert* Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales (Agadir, Casablanca-Aïn Chock, Casablanca-Ain Sebâa, Fès, Kénitra, Marrakech, Meknès, Mohammedia, Oujda,

Plus en détail

Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie. Plan de développement du secteur commercial

Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie. Plan de développement du secteur commercial Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie Plan de développement du secteur commercial 1 Vision de développement harmonieuse et cohérente Droits de l homme Droits de la

Plus en détail

FILIERE VIANDES ROUGES PRESENTATION ET AXES DE DEVELOPPEMENT

FILIERE VIANDES ROUGES PRESENTATION ET AXES DE DEVELOPPEMENT FILIERE VIANDES ROUGES PRESENTATION ET AXES DE DEVELOPPEMENT MARS 2011 0 0 PLAN I PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA FILIÈRE VIANDES ROUGES II RAPPEL DES OBJECTIFS DU CONTRAT PROGRAMME III APERCU SUR L ETAT

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC HAUT- COMMISSARIAT AU PLAN

ROYAUME DU MAROC HAUT- COMMISSARIAT AU PLAN ROYAUME DU MAROC HAUT- COMMISSARIAT AU PLAN LE MAROC DES LE REGIONS MAROC DES REGIONS 2010 2010 2 LE MAROC DES REGIONS 2010 3 4 SOMMAIRE CARTE REGIONALE DU MAROC 7 PRINCIPAUX INDICATEURS REGIONAUX 8 REGION

Plus en détail

FICHIER. Création d Entreprises. Janvier 2009. Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008

FICHIER. Création d Entreprises. Janvier 2009. Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008 FICHIER Création d Entreprises Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008 Janvier 2009 1 RÉGIONS CASABLANCA CHAOUIA OUARDIGHA DOUKKALA ABDA FES BOULEMANE GHARB CHRARDA BENI HSSEN LAAYOUNE BOUJDOUR

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS AU MAROC. Méthodologie

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS AU MAROC. Méthodologie A G E N C E N A T I O N A L E DE LA CONSERVATION FONCIERE DU CADASTRE ET DE LA CARTOGRAPHIE INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS AU MAROC Méthodologie DOCUMENT DE REFERENCE Août 2011 * * Version mise

Plus en détail

Synthèse et recommandations du séminaire

Synthèse et recommandations du séminaire L élevage caprin : Acquis de recherche, Stratégie et Perspectives de développement Synthèse et recommandations du séminaire El Fadili M. 1 1 Institut National de la Recherche Agronomique, Rabat (Maroc)

Plus en détail

0 son Post. Liste Des Postes De Responsa bi lité. Chef de service D'Exploitation et d'appui

0 son Post. Liste Des Postes De Responsa bi lité. Chef de service D'Exploitation et d'appui Liste Des Postes De Responsa bi lité 0 son Post Chef de svice D'Exploitation et d'appui Division de l'informatique et des méthodes Division de l'approvisionnement Direction de l'epidémiologie et de la

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Une plateforme industrielle intégrée de nouvelle génération pour renforcer l attraction régionale de Nouaceur Sommaire 1. Lancement par Sa Majesté le Roi de la plateforme industrielle intégrée de nouvelle

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Carte scolaire prévisionnelle 2015-2016

Baccalauréat Professionnel Carte scolaire prévisionnelle 2015-2016 Baccalauréat Professionnel Carte scolaire prévisionnelle 2015-2016 AREF Ville Filières Bac Pro Lycée centre de formation professionnelle industrielle Idriss Lahrizi IFMIA- industrielle Taha Hsine -Inter-Entreprises

Plus en détail

Chapitre III Villes moyennes: pôles de développement et de décongestionnement des grandes villes.

Chapitre III Villes moyennes: pôles de développement et de décongestionnement des grandes villes. Chapitre III Villes moyennes: pôles de développement et de décongestionnement des grandes villes. 166 Introduction Dans la stratégie marocaine de développement local, régional ou national, il est nécessaire

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc A- Implantation d une société au Maroc : 1. Aspects juridiques - Implantation sous forme de société commerciale (les formes les plus courantes) : Société

Plus en détail

Etablissements Adresse Spécialité

Etablissements Adresse Spécialité Université Ibn Zohr Agadir- Faculté Polydisciplinaire -Ouarzazate- B.P: 32/S 80000 -Agadir- Informatique Faculté Polydisciplinaire -Taroudant- B.P: 32/S 80000 -Agadir- Génie industriel Faculté des Lettres

Plus en détail

Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

Sa Majesté Le Roi Mohammed VI Sa Majesté Le Roi Mohammed VI «Compte tenu des potentialités que recèle ce secteur, Nous sommes résolus à fructifier les ressources existantes dans les différentes régions du pays, aussi bien urbaines

Plus en détail

Plan de développement de la filière caprine et ovin-lait wallonne (2004) Résumé

Plan de développement de la filière caprine et ovin-lait wallonne (2004) Résumé FEDERATION INTERPROFESSIONNELLE CAPRINE ET OVINE WALLONNE. chaussée de Namur, 47 5030 Gembloux Tél. : 081/627 447 Fax :081/60 04 46 E-mail : fiow@swing.be TABLE DES MATIERES 1. Contexte général... 2 2.

Plus en détail

Le Maroc pays d Afrique du Nord, situé à la porte de l Europe. Il est rattaché à l Orient par sa culture arabo-islamique, tout en étant un pays d

Le Maroc pays d Afrique du Nord, situé à la porte de l Europe. Il est rattaché à l Orient par sa culture arabo-islamique, tout en étant un pays d ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE DIRECTION GENERALE DE L AVIATION L AVIATION CIVILE 1 Le Maroc pays d Afrique du Nord, situé à la porte de l Europe. Il est

Plus en détail

SYSTÈME DE FORMATION DES PROFESSIONNELS DE SANTE : ETAT ACTUEL ET PERSPECTIVES DE LA FORMATION DU PERSONNEL INFIRMIER

SYSTÈME DE FORMATION DES PROFESSIONNELS DE SANTE : ETAT ACTUEL ET PERSPECTIVES DE LA FORMATION DU PERSONNEL INFIRMIER SYSTÈME DE FORMATION DES PROFESSIONNELS DE SANTE : ETAT ACTUEL ET PERSPECTIVES DE LA FORMATION DU PERSONNEL INFIRMIER Anasse AMRANI JOUTEI Chef de la Division de la Formation Ministère de la Santé Conférence

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE

AGENCE NATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE AGENCE NATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE PLAN D ACTION DE L ADEREE POUR PROMOUVOIR LES ENERGIES RENOUVELABLES - CAS DE LA BIOMASSE-ENERGIE Abdelhaq

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, du Transport et de la Logistique AU MAROC

Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, du Transport et de la Logistique AU MAROC Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, AU MAROC Septembre 2014 1 Atouts du Maroc comme plate-forme pour l investissement une excellente connectivité et des marchés en libre échange

Plus en détail

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest Agriculture biologique en Bulgarie et Roumanie Christophe MANSON, 1 2 3 4 5 6 SOMMAIRE Réglementation Production Consommation Commerce extérieur Politique du Gouvernement Conclusions Bulgarie Réglementation

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

Liste des textes de création des Etablissements Publics

Liste des textes de création des Etablissements Publics Liste des textes de création des Etablissements Publics Sigle Nom Textes de création AAVBR AGENCE POUR L'AMENAGEMENT DE LA VALLEE DU BOU REGREG Dahir n 1-05-70 du 20 chaoual 1426 (23 novembre 2005) portant

Plus en détail

QUELQUES ELEMENTS SUR LA GRANDE DISTRIBUTION AU MAROC

QUELQUES ELEMENTS SUR LA GRANDE DISTRIBUTION AU MAROC Ministère de l Agriculture, du Développement Rural et des Pêches Maritimes Agriculture & Agrobusiness Intégrés QUELQUES ELEMENTS SUR LA GRANDE DISTRIBUTION AU MAROC Chemonics International, Inc. Contract

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA (AMO) PHASE II 2013-2016 FINANCEMENT C2D

PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA (AMO) PHASE II 2013-2016 FINANCEMENT C2D MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL MINISTERE DE L ELEVAGE, DES PÊCHES ET DES INDUSTRIES ANIMANES PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA

Plus en détail

SOMMAIRE RESIDENCES DAR SAADA RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE

SOMMAIRE RESIDENCES DAR SAADA RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE SOMMAIRE RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION 2 SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS 3 SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE 4 SYNTHESE DES RESULTATS PAR QUALITE DE SOUSCRIPTEURS 5 STATISTIQUES PAR :

Plus en détail

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين األطر Royaume du Maroc Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres Personnel enseignant

Plus en détail

Turquie. Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits?

Turquie. Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits? Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits? M. Hamza BOZADA Chef de secteur Agriculture Affaires européennes et multilatérales

Plus en détail

C C IC FEDERATION DE TRANSPORT FRIGORIFIQUE TRANSPORT FRIGORIFIQUE AU MAROC: PRATIQUE ET DROIT

C C IC FEDERATION DE TRANSPORT FRIGORIFIQUE TRANSPORT FRIGORIFIQUE AU MAROC: PRATIQUE ET DROIT C C IC FEDERATION DE TRANSPORT FRIGORIFIQUE TRANSPORT FRIGORIFIQUE AU MAROC: PRATIQUE ET DROIT La particularité du transport frigorifique parvient de la nature des produits transportés En vue de mettre

Plus en détail

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation Monnaie Un peu d histoire... Avant l apparition de la monnaie, il y avait le troc, qui constitue l échange d un produit contre un autre d une valeur équivalente Mais celui-ci posait de nombreuses contraintes

Plus en détail

BATIPRO distribution. Le 1 er réseau de distribution de matériaux de construction au maroc

BATIPRO distribution. Le 1 er réseau de distribution de matériaux de construction au maroc BATIPRO distribution Le 1 er réseau de distribution de matériaux de construction au maroc Batipro Distribution Le Maroc évolue et son commerce de proximité doit aujourd hui se moderniser sous peine de

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation I. Contexte II. Système actuel de la Formation aux IFCS III. Présentation des éléments de base de la loi 01-00 portant organisation de l'enseignement supérieur IV. Système de Formation

Plus en détail

Principaux faits marquants de l activité FCE:

Principaux faits marquants de l activité FCE: Principaux faits marquants de l activité FCE: 1. Appel à projet innovants ; 2. Programme ACEDIM; 3. Programme PACEIM 4. Convention FCE/ Ministère MRE 5. Convention FCE/RAM 1 08/08/2012 Date de lancement

Plus en détail

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Dialogue économique avec les Conseillers Économiques près des Ambassades des pays partenaires et les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux 1 SOMMAIRE I RENFORCEMENT

Plus en détail

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Mohamed EL Haouari Directeur du Pôle des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique ADEREE Contexte et conjoncture nationale

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014 L essentiel de la filière viande bovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel - Carte scolaire prévisionnelle 2015-2016

Baccalauréat Professionnel - Carte scolaire prévisionnelle 2015-2016 Baccalauréat Professionnel - Carte scolaire prévisionnelle 2015-2016 AREF Ville Filières Bac Pro Lycée centre de formation professionnelle Maintenance industrielle Idriss Lahrizi IFMIA- Maintenance industrielle

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS RESIDENTIELS AU MAROC

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS RESIDENTIELS AU MAROC INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS RESIDENTIELS AU MAROC Méthodologie DOCUMENT DE REFERENCE Mars 2010 INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS RESIDENTIELS AU MAROC Méthodologie DOCUMENT DE REFERENCE

Plus en détail

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Le groupe Crédit Agricole du Maroc en chiffres indicateurs Unités Données au 31 12 2013 Total Bilan Milliards DH 78,2 (10

Plus en détail

R y o aume aume du du Maroc Mar Mai 2009

R y o aume aume du du Maroc Mar Mai 2009 Royaume du Maroc PLAN MAROC VERT Mai 2009 ENJEUX Enjeux économiques Contribue pour 19 % du PIB national 15% production 4% Agro industrie Rôle capital dans la stabilité macro économique Enjeux sociaux Emploie

Plus en détail

LES «PAIEMENTS COUPLES»

LES «PAIEMENTS COUPLES» cap sur La pac 2015 2020 LES «PAIEMENTS COUPLES» La réforme de la politique agricole commune (PAC) permet à la France d amplifier le montant des paiements couplés à une production (c est-à-dire liés à

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ)

NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ) NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ) Préambule L usage des technologies de l information et de la communication (TIC) est un facteur essentiel pour l émergence de la société

Plus en détail

Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011

Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011 Entre la France & le Maroc il y a un lien Vous! Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011 Le développement du secteur des transports au Maroc Le secteur des transports est depuis

Plus en détail

FORMALITES FISCALES ET ADMINISTRATIVES

FORMALITES FISCALES ET ADMINISTRATIVES FORMALITES FISCALES ET ADMINISTRATIVES Vous projetez de créer votre propre entreprise? ce document vous présente les différentes formalités à remplir et les principales démarches administratives et fiscales

Plus en détail

Atlas de L Agriculture Marocaine Edition 2008

Atlas de L Agriculture Marocaine Edition 2008 Conseil Général du Développement Agricole Atlas de L Agriculture Marocaine Edition 2008 Achevé d imprimer : Avril 2009 ATLAS DE L AGRICULTURE MAROCAINE 3 2 4 ATLAS DE L AGRICULTURE MAROCAINE 3 ATLAS DE

Plus en détail

LES JOURNEES NATIONALES DU CONSOMMATEUR

LES JOURNEES NATIONALES DU CONSOMMATEUR Compte rendu LES JOURNEES NATIONALES DU CONSOMMATEUR du 11 au 15 Mars 2013 Thème : «Ensemble pour la protection des droits du consommateur économiques, de représentativité et d écoute» Programme de lancement

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER AU MAROC

TRANSPORT ROUTIER AU MAROC LA LOGISTIQUE ET LE TRANSPORT LEVIER DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU MAROC Rachid TAHRI, Président de l AFFM Juin 2013 1 TRANSPORT ROUTIER AU MAROC LE POIDS DU SECTEUR CARACTERISTIQUES DU PARC FORMATION

Plus en détail

Programme d Electrification Rurale Global (PERG)

Programme d Electrification Rurale Global (PERG) Programme d Electrification Rurale Global (PERG) Office National de l Electricité - Rapport Annuel 25- page 23 L ELECTRICITE POUR TOUS, NOTRE ENGAGEMENT POUR 27 Le programme d Electrification Rural Global

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

LOGISTIQUE - TRANSPORT - MESSAGERIE

LOGISTIQUE - TRANSPORT - MESSAGERIE LOGISTIQUE - TRANSPORT - MESSAGERIE www.lavoieexpress.com La prestation logistique, telle que nous la concevons, consiste principalement à aider nos clients à renforcer leur position concurrentielle :

Plus en détail

PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL

PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL 20 Village électrifié dans la province d Azilal Depuis le démarrage du PERG, un budget d environ 8 milliards 762 millions de dirhams a été engagé par l ONE pour

Plus en détail

Dossier de participation

Dossier de participation Première édition du Salon Des Viandes Rouges Dossier de participation Du 06 au 08 Juillet 2012 Au Centre International de Conférences et d Expositions Route d El Jadida à Casablanca Organisateur Fédération

Plus en détail

Contrôle vétérinaire et la nouvelle réglementation communautaire dans le domaine de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires

Contrôle vétérinaire et la nouvelle réglementation communautaire dans le domaine de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et des Pêches Maritimes Contrôle vétérinaire et la nouvelle réglementation communautaire dans le domaine de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires Dr.

Plus en détail

PROGRAMMES D APPUI AUX TPME MAROCAINES AVRIL 2014

PROGRAMMES D APPUI AUX TPME MAROCAINES AVRIL 2014 PROGRAMMES D APPUI AUX TPME MAROCAINES AVRIL 2014 1 CONTRIBUTION DES TPME DANS LA CRÉATION DE RICHESSE 95% des entreprises 40% de la production 50% de l investissement Les TPME au Maroc 30% des exportations

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Le 13 juin 2012 Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Un partenariat visant un meilleur accompagnement des entreprises installées à

Plus en détail

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments:

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: -------- Royaume du Maroc - Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires - Création de l Office

Plus en détail

L essentiel de la filière équine. française 2014

L essentiel de la filière équine. française 2014 L essentiel de la filière équine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Système d élevage & Environnement Consommation Lexique / Vocabulaire Jeune cheval : cheval de moins de 24 mois Laiton :

Plus en détail

RESULTATS COMPTABLES

RESULTATS COMPTABLES RESULTATS COMPTABLES SOLDES DE GESTION Les résultats de l année 2002, arrêtés suivant la norme comptable (Code Général de Normalisation Comptable), se sont nettement améliorés par rapport à ceux enregistrés

Plus en détail

Royaume du Maroc Commission Consultative de la Régionalisation Livre III La régionalisation avancée au service du développement économique et social

Royaume du Maroc Commission Consultative de la Régionalisation Livre III La régionalisation avancée au service du développement économique et social Royaume du Maroc Commission Consultative de la Régionalisation Livre III La régionalisation avancée au service du développement économique et social CCR/Rapport sur la régionalisation avancée/livre III

Plus en détail