Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers du département de Dagana Asstel Dagana Réflexions phase 2 Comité pilotage du 24 avril 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers du département de Dagana Asstel Dagana Réflexions phase 2 Comité pilotage du 24 avril 2015"

Transcription

1 Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers du département de Dagana Asstel Dagana Réflexions phase 2 Comité pilotage du 24 avril 2015 Un projet soutenu par : Avec la participation de :

2 Quelques chiffres collecte 2 Volume collecté/besoins en 2014 Collecte : 946 tonnes Achat éleveur 225F/kg, rendu usine 285 F/kg Nombre Bidons : max 676 actifs en septembre 2014 Nombre fournisseurs : 892 fournisseurs Besoins LDB: environ 2000 t / an Couverte à 50 % par poudre Prix de revient (LDB) du lait rendu usine collecte 2013 (2013) : 370 Fcfa / kg collecte 2014 (light + véhicule) : 336 Fcfa / kg collecte light (1er trimestre 2015) : 314 Fcfa / kg Lait reconstitué usine (dec14) : 320 Fcfa/kg

3 Pistes de développement du bassin laitier 3 Axes de développement du bassin laitier et des modes d approvisionnement de la LDB Exploitations familiales du jeeri et du waalo Réduire les couts de l alimentation Améliorer système de collecte (efficacité et réduction des couts) Ferme pilote LDB (350 vaches, centre de formation et production de métisses) Maitrise alimentation, génétique, santé des animaux Mini-fermes dans le waalo (5 vaches métisses) Premiers effets sur volume produit/collecté trois ans après début de production des métisses par la ferme

4 Quelques chiffres EP 4 Exploitations familiales (19 EP) Volume moyen en 2014: kg (payés) Atelier lait EF «mixte» (75 %) 1 kg de conc. / kg de lait produit Production : environ 2,5kg/j/vache MB moy. /coût de conc. = 149 Fcfa/kg (fev 15) MB : données non disponibles (estimée à 80 Fcfa/kg) Atelier lait EF «noyau laitier» (25 %) 0.60 kg de conc. / Kg de lait produit Production : environ 4 à 5,5 kg/j/vache MB moy. / coût de conc. = 142 Fcfa/Kg MB = 31 Fcfa/kg (dans jeeri)

5 Pistes «production» pour les exploitations familiales 5 Exploitations pilotes «noyau laitier» Base fourragère de qualité : feuilles de canne broyées, enrichies ou résidus de qualité dans le waalo Aliments concentrés bien calculés (contrôle laitier) Exploitations pilotes «mixte» (viande-lait) Base fourragère de qualité, faible cout : résidus, prairies dans le waalo, cactées dans le jeeri et pailles de canne enrichies Forte réduction du concentré (si fourrage de qualité) Exploitations familiales «traditionnelles» Accès au service fourrager

6 Axes d intervention -1 appui exploitations famliliales 6 Réduire les couts de production et améliorer productivité : alimentation, accès formations et services Renforcement & Développement de services pour 1200 éleveurs autour de 25 CSP (fourrage, eau, collecte, produits véto ) Accès à une base fourragère de qualité (résidus et plaines inondées, paille de canne broyées, cactées dans jeeri,..), Formations techniques et alphabétisation (lien CSP) Conseil à l exploitation (gestion) et contrôle laitier pour 100 exploitations pilotes

7 Axes d intervention 2 et 3 appui exploitations famliliales 7 Pérenniser un dispositif de collecte compétitif dans la zone de collecte de la Laiterie du Berger Différents modèles de collecte «light» : LDB, communautaires, privées Formations des collecteurs Accès crédit pour collecte privée Favoriser le dialogue interprofessionnel et concertation sur les politiques publiques Appui à la plateforme d innovation (filière) en lien avec Apess Cadre de concentration secteur élevage- Gic et Conseil départemental (politique publique territoriale)

8 Coordination entre actions et partenaires techniques et financiers 8 Pistes projet VALPAC (Cedeao) - LDB (porteur), Gret (partenaire) mi-2015 Service canne (broyage, enrichissement,..) et CSP Projet Prévian (Canada), ACF (porteur), Gret et ADG (partenaires) début départements, résilience des exploitations familiales, une partie : appui CSP et collecte Note Asstel 2 pour Coopération monégasque : Gret et partenaires sur les 3 axes début 2016 Région Midi Pyrénées, Asodia : à préciser Dossier Asstel 2 DPO/AFD (mi-2016)

9 Département Dagana Intervention secteur élevage operateurs POLITIQUE TERRITORIALE élevage Partenaires techniques et financiers possibles (appui à la maitrise ouvrage) Cadre de concertation Politique locale (conseil départemental) Coordination laiterie du berger SERVICES AUX EXPLOITATIONS FAMILIALES PROJETS VALPAC - PREVIAN + ASSTEL 2 Fourrage canne, et CSP VALPAC - CEDEAO Coordination gret ARED Alimentation bétail (fourrage, concentrés, eau) Marché : collecte lait et information marché viande Santé animale Formation et éducation de masse technique alphabétisation fonctionnelle Conseil à l exploitation familiale : gestion Services laitiers : contrôle laitier, conseils, crédit ACF / ACDI (Pas avant mi- 2016) Coordination gret Structuration OP et interprofession PROJETS PREVIAN + ASSTEL 2 + GALO OP Centre de services de proximité (25) CEDEAO ACF / ACDI IDSV Plateforme d innovation lait (existante) lien projet Galo (dec 2016) (Projet Galo -Jusqu à fin 2016) Coordination laiterie du berger Exploitations laitières spécialisées Ferme pilote ( VL) Centre de formation Production de métisses Diffusion mini-fermes laitières (50) PROJET KOSAM EN RECHERCHE

10 10 Merci de votre attention

Comparaison Robot Salle de traite

Comparaison Robot Salle de traite Comparaison Robot Salle de traite Résultats technico-économiques (présentation similaire aux fiches repères du Réseau Bovins Lait) issus des 114 suivis coûts de production réalisés par les Chambres d agriculture

Plus en détail

Lait biologique : des chiffres à découvrir

Lait biologique : des chiffres à découvrir Lait biologique : des chiffres à découvrir 2013-2014 Depuis 2003 les éleveurs laitiers biologiques du Nord Pas de Calais qui le souhaitent peuvent chaque année analyser leurs résultats. L outil GTE lait

Plus en détail

Du Code Mutuel de Bonnes Pratiques à la démarche RSE de la filière caprine. Capr Inov 27 Novembre 2014 - Niort

Du Code Mutuel de Bonnes Pratiques à la démarche RSE de la filière caprine. Capr Inov 27 Novembre 2014 - Niort Du Code Mutuel de Bonnes Pratiques à la démarche RSE de la filière caprine Capr Inov 27 Novembre 2014 - Niort Du Code Mutuel de Bonnes Pratiques à la démarche RSE de la filière caprine Le Code Mutuel de

Plus en détail

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Présentée par : Amina Baba-Khelil, M.Sc., agr, chargée de projet, FPAMQ 21 Février 2013 Production ovine En ouvelle-zélande

Plus en détail

Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique

Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique Carte de visite : 1 personne + 1 salarié 1/3 temps 85 ha 47 PMTVA (60 vaches nourrices) Signe particulier : Système naisseur en plein air. Des

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

État des lieux et modernisation du parc bâtiment auvergnat

État des lieux et modernisation du parc bâtiment auvergnat État des lieux et modernisation du parc bâtiment auvergnat Focus sur le cantal Mardi 10 décembre 2013 M.Poucheret En regard des applications du PMBE depuis 2005, quels sont aujourd hui les besoins de modernisation

Plus en détail

Pension hébergement en activité complémentaire

Pension hébergement en activité complémentaire RÉFÉrences - Réseau Économique de la Filière Équine Basse -Normandie Pays de la Loire FICHE PENSION N 2 Picardie Pension hébergement en activité complémentaire CARACTÉRISTIQUES DU SYSTÈME Ils sont de plus

Plus en détail

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier 1. Les consommations d énergie Energie globale Energie directe en bâtiment 2. Les économies possibles

Plus en détail

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE Programme Performances économiques des élevages bovins viande. Julien Belvèze Institut de l Elevage Evolution

Plus en détail

Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central

Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central Le Pôle Bio Qu est est-ce que le Pôle P Bio? Le Pôle Scientifique Bio Massif central est une association créée en 1998 pour l accompagnement scientifique

Plus en détail

DAIRYMAN aux Pays-Bas

DAIRYMAN aux Pays-Bas DAIRYMAN aux Pays-Bas Frans Aarts, Wageningen-UR 15 October 2013 Le secteur laitiers Néerlandais: Une place importante Une production intensive 65% des surfaces agricoles dédiées à la production laitière

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNELS AGRICOLE (PLPA) SESSION 2011 Concours : INTERNE Section : Sciences économiques et sociales et gestion Option A : Sciences économiques et sociales

Plus en détail

LES INDICATIONS TERRITORIALES ET CULTURELLES DANS LES MARQUES ET PUBLICITES DES PRODUITS LAITIERS AU SENEGAL

LES INDICATIONS TERRITORIALES ET CULTURELLES DANS LES MARQUES ET PUBLICITES DES PRODUITS LAITIERS AU SENEGAL LES INDICATIONS TERRITORIALES ET CULTURELLES DANS LES MARQUES ET PUBLICITES DES PRODUITS LAITIERS AU SENEGAL Demba BAKHOUM UCAD, DEA Département de Géographie INTRODUCTION Contexte Importations lait :

Plus en détail

Version 2015. Producteurs et entreprises laitières s engagent dans une démarche RSE pour l avenir de la filière caprine

Version 2015. Producteurs et entreprises laitières s engagent dans une démarche RSE pour l avenir de la filière caprine Version 2015 Producteurs et entreprises laitières s engagent dans une démarche RSE pour l avenir de la filière caprine Responsabilité Sociétale et Env Responsabilité Sociétale et Environnementale de la

Plus en détail

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013 Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun Le 5 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Contexte du Programme 2. Objectifs et méthode du Programme 3. Activités prévues dans

Plus en détail

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie Programme financé par l Union européenne Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie UN SECTEUR FORTEMENT TYPE Mouvement de privatisation de l économie

Plus en détail

Collecte et gestion de l information zootechnique

Collecte et gestion de l information zootechnique Collecte et gestion de l information zootechnique Erik Rehben (Responsable Systèmes d Information & Traçabilité Animale - Institut de l Elevage) Points abordés Seulement les ruminants, ni les porcins ni

Plus en détail

Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin

Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin Version 2008 MANUEL D'ORGANISATION Objectifs, rôle des partenaires & procédures Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin : guide du technicien

Plus en détail

Trajectoires laitières

Trajectoires laitières Trajectoires laitières Yannick PECHUZAL Lot Conseil Elevage 13 mars 2014 Cantal 2100 producteurs de lait 1000 élevages mixtes 420 ML 5 AOP fromagères Filière Collecte : 360 Ml 60% SODIAAL et assimilés

Plus en détail

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 LES CONTRATS EN AVICULTURE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 CONTEXTE, OBJECTIFS ET MÉTHODE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 2 CONTEXTE Déficit de compétitivité français

Plus en détail

La couverture des risques agricoles

La couverture des risques agricoles PACIFICA - ASSURANCES DOMMAGES La couverture des risques agricoles Patrick Degiovanni Directeur Général Adjoint Juillet 2013 Sommaire Les risques du métier en Agriculture L univers des risques les réponses

Plus en détail

PREFET DE LA CHARENTE FORMULAIRE JUSTIFIANT LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT NECESSAIRE A L EXPLOITATION AGRICOLE

PREFET DE LA CHARENTE FORMULAIRE JUSTIFIANT LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT NECESSAIRE A L EXPLOITATION AGRICOLE PREFET DE LA CHARENTE FORMULAIRE JUSTIFIANT LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT NECESSAIRE A L EXPLOITATION AGRICOLE Les zones agricoles, dédiées aux différentes cultures ou à l élevage, sont par nature inconstructibles.

Plus en détail

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conjoncture retenue pour la construction des cas-types Prix de la viande bovine Conjoncture 1 er trimestre 2012 Prix des

Plus en détail

Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le PRIA Niamey, les 27, 28 et 29 Avril 2011. Dr Bio Goura SOULE Soule_goura@yahoo.fr

Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le PRIA Niamey, les 27, 28 et 29 Avril 2011. Dr Bio Goura SOULE Soule_goura@yahoo.fr Revue analytique des stratégies nationales d investissement et de politiques agricoles en vue de la promotion des filières de base en Afrique de l Ouest Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le

Plus en détail

Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL

Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL Journée d information Capacités de stockage des effluents d élevage Pré-Dexel et DeXeL Le dimensionnement des ouvrages de stockage Règles de base au dimensionnement Les effectifs LE NBRE D ANIMAUX < AU

Plus en détail

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013 Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 2 Objectifs et méthodologie Objectifs de l étude A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en

Plus en détail

La nutrition simple et rentable. Catalogue FORMATIONS. N Formateur : 83 63 04246 63

La nutrition simple et rentable. Catalogue FORMATIONS. N Formateur : 83 63 04246 63 La nutrition simple et rentable Catalogue FORMATIONS N Formateur : 83 63 04246 63 Introduction FORMATIONS Vous tenez dans vos mains le catalogue de formations BDM. Leader français du Conseil Indépendant

Plus en détail

A.II.5.4.6 - Exploitations pastorales

A.II.5.4.6 - Exploitations pastorales A.II.5.4.6 - Exploitations pastorales Les pelouses d altitude de la Haute Chaîne offrent des ressources fourragères complémentaires aux systèmes d exploitation agricole du Pays de Gex, des cantons suisses

Plus en détail

Dossier de Presse 23 mai 2011

Dossier de Presse 23 mai 2011 Dossier de Presse 23 mai 2011 De la production à la mise en marché, de l organisation du travail au pilotage stratégique de l entreprise, des hommes et des femmes explorent des voies nouvelles et tracent

Plus en détail

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel Pratiques agricoles et propriétés agro-écologiques des prairies dans un processus d intensification écologique : le cas de l élevage bovin dans le Vercors Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez,

Plus en détail

Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine

Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine Des indicateurs pour analyser les résultats de l'exploitation caprine (Article paru dans L égide n 23, juin 2001) L exploitation caprine est un tout. Sa réussite dépend essentiellement de la cohérence

Plus en détail

Volatilité des matières premières de l alimentation animale

Volatilité des matières premières de l alimentation animale Volatilité des matières premières de l alimentation animale Baptiste Lelyon Institut de l Elevage - Département Economie Février 2011 2007 2010 : Bis Repetita Une situation en apparence identique Une explosion

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. MAPA 2011-09 SEPDE DéGéOM

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. MAPA 2011-09 SEPDE DéGéOM MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION MINISTERE CHARGE DE L OUTRE-MER Représenté par le Délégué général à l Outre-mer en exercice CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes R E F E R E N C E S Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes Avril 2008 Les cas-types... mode d emploi R E F E R E N C E S Vous avez dit cas-type? Un cas-type est une exploitation représentative d'un

Plus en détail

Programme d'animation de la future convention GAB / CDA

Programme d'animation de la future convention GAB / CDA Programme d'animation de la future convention GAB / CDA Auteur : Claude TETTAMANTI 18/02/2013 Dans le cadre de la future convention GAB / CDA, nous avons bâti un programme d'animations par filière (viande,

Plus en détail

REFERENTIEL BOVIN LAIT ILE DE LA REUNION

REFERENTIEL BOVIN LAIT ILE DE LA REUNION REFERENTIEL BOVIN LAIT ILE DE LA REUNION Réseau de fermes de Références Conjoncture 2011 Sous l égide de l ODEADOM, du Ministère de l Agriculture et de l Outre-mer, le projet «Réseaux de Références» a

Plus en détail

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION 14 septembre 2015 1 Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective 2 1 La filière bovine, en Poitou-Charentes ENJEUX POUR LA FILIERE, Cheptel : 751

Plus en détail

Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne)

Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne) Projet SYSTEMES : Des références actualisées en élevage AB sur le Massif Central (dont l Auvergne) Les références technicoéconomiques : une nécessité Besoin exprimé par les acteurs de terrain Pour mieux

Plus en détail

PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011

PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011 PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011 La PAC : une année en France 7.8 milliards OCM viande bovine, ovine, laitière, céréales et sucre Aides directes Couplées (PBC, PMTVA,

Plus en détail

Durabilité financière des organisations paysannes Les OP peuvent-elles être financièrement plus autonomes? CSA 30/11/2012

Durabilité financière des organisations paysannes Les OP peuvent-elles être financièrement plus autonomes? CSA 30/11/2012 Durabilité financière des organisations paysannes Les OP peuvent-elles être financièrement plus autonomes? CSA 30/11/2012 Principales idées et conclusions issues de l Atelier OP AgriCord organisé à Cotonou,

Plus en détail

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT

CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CALCULER LE COÛT DE PRODUCTION D UN ATELIER BOVINS LAIT Méthode nationale développée par l Institut de l Élevage dans le cadre du dispositif

Plus en détail

Elaboration du cahier des charges pour le développement d un outil de simulation technico économique des exploitations laitières

Elaboration du cahier des charges pour le développement d un outil de simulation technico économique des exploitations laitières Elaboration du cahier des charges pour le développement d un outil de simulation technico économique des exploitations laitières 1 Benoit Rubin, Simon Fourdin, Luc Delaby, Jean-Louis Peyraud Service Action

Plus en détail

APESS. Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition

APESS. Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition APESS Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition Plan de l exposé 1. Contexte de naissance et d évolution 2. Contexte nouveau et nouveaux enjeux 3. Choix politique et projet de société

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D AIDE Exploitation agricole

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D AIDE Exploitation agricole PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME AIDE EXCEPTIONNELLE TEMPETE XYNTHIA 28 FEVRIER 2010 FONDS D URGENCE TEMPETE 2010 REGION / DEPARTEMENT DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D AIDE Exploitation agricole CE DOSSIER

Plus en détail

Les grandes étapes du développement de l insémination artificielle caprine en France

Les grandes étapes du développement de l insémination artificielle caprine en France Les grandes étapes du développement de l insémination artificielle caprine en France Bernard Lebœuf, Relecture: Pascal Boué, Frantz Jénot Un bref historique de l IA tourné vers l avenir - Contexte actuel

Plus en détail

Calcul de la marge brute en production laitière

Calcul de la marge brute en production laitière Mode d emploi : Calcul de la marge brute en production laitière Calculez la marge brute en production laitière sur votre exploitation et comparez-la avec celle d autres exploitations du même type. Utilisation

Plus en détail

REGLEMENTATION COMMERCIALE BURKINA FASO CEREALES FRUITS ET LEGUMES BETAIL VIANDE POISSONS GENERALITES

REGLEMENTATION COMMERCIALE BURKINA FASO CEREALES FRUITS ET LEGUMES BETAIL VIANDE POISSONS GENERALITES REGLEMENTATION COMMERCIALE BURKINA FASO CEREALES FRUITS ET LEGUMES BETAIL VIANDE POISSONS GENERALITES Les textes de base sont : Ordonnance n 81 0026/PRES/CMRPN du 26 août 1981 portant réglementation de

Plus en détail

Plan de développement de la filière caprine et ovin-lait wallonne (2004) Résumé

Plan de développement de la filière caprine et ovin-lait wallonne (2004) Résumé FEDERATION INTERPROFESSIONNELLE CAPRINE ET OVINE WALLONNE. chaussée de Namur, 47 5030 Gembloux Tél. : 081/627 447 Fax :081/60 04 46 E-mail : fiow@swing.be TABLE DES MATIERES 1. Contexte général... 2 2.

Plus en détail

Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014. L'agriculture Réunionnaise. Etat des lieux et stratégie de développement

Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014. L'agriculture Réunionnaise. Etat des lieux et stratégie de développement Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014 L'agriculture Réunionnaise Etat des lieux et stratégie de développement Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la Forêt de la Réunion Une ambition stratégique

Plus en détail

COÛT DE PRODUCTION DU LAIT

COÛT DE PRODUCTION DU LAIT RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA COÛT DE PRODUCTION DU LAIT Des repères pour la gestion de mon atelier en Nord-Pas-de-Calais-Picardie Le coût de production du lait est

Plus en détail

Petite Région Agricole Livradois Forez

Petite Région Agricole Livradois Forez Petite Région Agricole Livradois Forez Petite Région Agricole Livradois Forez Des activités Une zone riche en productions 86 communes ; 1217 exploitations dont 559 exploitations professionnelles. 52 900

Plus en détail

Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com

Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com 4 5 Octobre 2011 CLERMONT-FERRAND - FRANCE 0 PLAN 1 2 1- TISSU PRODUCTIF -CHEPTEL BOVIN: Effectifs

Plus en détail

Développer toujours plus la production maraichère ou réinvestir dans l élevage laitier? Le parcours d un agriculteur de la plaine du Saïs

Développer toujours plus la production maraichère ou réinvestir dans l élevage laitier? Le parcours d un agriculteur de la plaine du Saïs (2) www.alternatives-rurales.org- Novembre 2014 Points de vue et témoignages Développer toujours plus la production maraichère ou réinvestir dans l élevage laitier? Le parcours d un agriculteur de la plaine

Plus en détail

Efficacité des systèmes pâturants

Efficacité des systèmes pâturants Efficacité des systèmes pâturants Yves Lefrileux 1 -Alain Pommaret 2 1 Institut de l Elevage 2 Ferme expérimentale Caprine du Pradel www.idele.fr 1 des craintes d une baisse de production avec le pâturage.

Plus en détail

Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle

Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle 1. Nom : LEONARD 2. Prénom : Frédéric 3. Date de naissance : 14 décembre 1967 4. Nationalité : Français 5. Etat civil : Célibataire

Plus en détail

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France Coorganisées par la région Ile de France et l Agence de l eau Seine Normandie Journées des animateurs territoriaux d Ile de France Les CONTRATS avec

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

Les protéines en nutrition animale

Les protéines en nutrition animale Les protéines en nutrition animale Sources, origine, évolution Plan Qui sommes nous? Les coopératives de nutrition animale Principes de base de la nutrition animale Les principales matières protéiques

Plus en détail

Note d application. Anne Richard/Stéphanie Saint-Léger. Edith Wickleder/Evelyne Tanguy

Note d application. Anne Richard/Stéphanie Saint-Léger. Edith Wickleder/Evelyne Tanguy Note d application Accord interprofessionnel national relatif à la présence d inhibiteurs dans le lait de vache et aux modalités de prise en charge des coûts du 15 novembre 2011 homologué par arrêté le

Plus en détail

EDIC MALI. Volet Agriculture

EDIC MALI. Volet Agriculture Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Division de l'afrique, des pays les moins avancés et des programmes spéciaux ( ALDC ) EDIC MALI Volet Agriculture Moctar BOUKENEM Consultant

Plus en détail

En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe

En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe Cas type HL 1 En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe Rouen Évreux Amiens Beauvais Arras Lille Laon Culture à faible densité d'élevage Herbagère à forte densité d'élevage Mixte à moyenne

Plus en détail

L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs. Point presse 18 mai 2015

L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs. Point presse 18 mai 2015 L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs Point presse 18 mai 2015 1 L enjeu : protéger la production fourragère Pour les éleveurs : assurer la ration alimentaire

Plus en détail

La rédaction d un CV & d une lettre de motivation. Forum régional des métiers de l Agriculture 7 février 2013 - Argentan

La rédaction d un CV & d une lettre de motivation. Forum régional des métiers de l Agriculture 7 février 2013 - Argentan La rédaction d un CV & d une lettre de motivation Forum régional des métiers de l Agriculture 7 février 2013 - Argentan CV : Les attentes des employeurs - un contenu : état-civil, formation, expérience

Plus en détail

ETUDE DE LA VALORISATION DES DECHETS VEGETAUX EN ALIMENT DE BETAIL DANS L OASIS HISTORIQUE DE GAFSA

ETUDE DE LA VALORISATION DES DECHETS VEGETAUX EN ALIMENT DE BETAIL DANS L OASIS HISTORIQUE DE GAFSA Fonds pour l Environnement Mondial Organisation des Nations Unies pour l Alimentation et l Agriculture Ministère de l Environnement et du Développement Durable Association pour la Sauvegarde de la Médina

Plus en détail

Ecotaxe poids lourds

Ecotaxe poids lourds Ecotaxe poids lourds Une exonération indispensable pour les filières bétail et viandes ARGUMENTAIRE CHIFFRE Mission d information sur l écotaxe poids lourds Audition du 16/01/14 L écotaxe poids lourds,

Plus en détail

Comité Lait de chèvre

Comité Lait de chèvre Comité Lait de chèvre Point de conjoncture 2 avril 2015 FranceAgriMer - Montreuil France 2014 : Baisse légère du cheptel caprin 1 000 têtes 1600 1400 1200 1000 800 600 400 200 115 120 122 117 121 862 872

Plus en détail

FIN DES QUOTAS LAITIERS

FIN DES QUOTAS LAITIERS RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA FIN DES QUOTAS LAITIERS Quel intérêt de produire plus de lait dans les systèmes de polyculture élevage avec du maïs et des taurillons?

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST Références 2010 Réseaux d Élevage Ovins Allaitants Aquitaine et Midi Pyrénées Face à l épuisement progressif des réserves d énergies

Plus en détail

Des exemples concrets de valorisation de données

Des exemples concrets de valorisation de données L accès aux données pour la recherche & innovation» Workshop ACTA 8 Octobre 2015 Des exemples concrets de valorisation de données (problèmes rencontrés, solutions trouvées, valeur ajoutée du service...)

Plus en détail

Les consommations d énergie en bâtiments d élevage laitier

Les consommations d énergie en bâtiments d élevage laitier Les consommations d énergie en bâtiments d élevage laitier Quelques repères sur les consommations énergétiques dans les bâtiments d élevages laitiers bourguignons Années de références 2007-2008 Une action

Plus en détail

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection,

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection, Ma vache, mon maïs fourrage, et moi 50 ans de progrès! Depuis maintenant 50 ans, le maïs fourrage a bénéficié avec succès du progrès génétique et de l innovation variétale. Il a su s inscrire durablement

Plus en détail

«Performance et production de protéines à la ferme»

«Performance et production de protéines à la ferme» Témoignage d une approche AEI en production laitière : «Performance et production de protéines à la ferme» Philippe Cadoret Gaec De Trémelin 8 UTH associé à Camors (56) Membre des réseaux Triskalia Agrosol

Plus en détail

Après quota : Préparons ensemble nos projets d éleveurs

Après quota : Préparons ensemble nos projets d éleveurs Après quota : Préparons ensemble nos projets d éleveurs Dans un contexte économique fluctuant, tracer les chemins de l aprèsquota à l horizon 2015 est primordial. Les 14 groupes lait issus des GEDA (Groupes

Plus en détail

Objectif du Programme CoS-SIS. Présentation du Programme CoS-SIS du Mali

Objectif du Programme CoS-SIS. Présentation du Programme CoS-SIS du Mali Convergence of Sciences Convergence of Sciences: Strengthening Agricultural Innovation Systems Convergence des Sciences: Renforcement des Systèmes d Innovation Agricoles Profile du Programme au Mali Juillet

Plus en détail

Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois. PNA Vendômois SOMMAIRE

Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois. PNA Vendômois SOMMAIRE Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois Mai 2013 PNA Vendômois PNA VENDOMOIS Travail réalisé dans le cadre du projet PNA «Pour une restauration SAINE

Plus en détail

Ici et ailleurs. La production laitière. Sujets abordés. Différence entre les fermes laitières d ici et ailleurs dans le monde

Ici et ailleurs. La production laitière. Sujets abordés. Différence entre les fermes laitières d ici et ailleurs dans le monde Sylvain Boyer, T.P. Directeur principal, service des ruminants La Coop fédérée La production laitière Ici et ailleurs Sujets abordés Différence entre les fermes laitières d ici et ailleurs dans le monde

Plus en détail

Analyse du coût de production du lait biologique

Analyse du coût de production du lait biologique Analyse du coût de production du lait biologique Evolutions 2007 2009 Jérôme Pavie Institut de l Elevage Analyse des coûts de production en lait biologique Méthode Institut de l Elevage Réseaux d Elevage

Plus en détail

La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances

La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances Jean-Louis Peyraud, Inra DS Agriculture.01 UE-27 La prairie en Europe en quelques chiffres Une place majeure dans l occupation

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Etude relative à la formulation du programme d actions détaillé de développement de la filière lait en zone UEMOA. Annexe 7 : Rapport Sénégal

Etude relative à la formulation du programme d actions détaillé de développement de la filière lait en zone UEMOA. Annexe 7 : Rapport Sénégal UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission DSAME RAPPORT FINAL Etude relative à la formulation du programme d actions détaillé de développement de la filière

Plus en détail

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet DisTribuTEur DE PrODuiTs DE PrOximiTé T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux En avril 2011, près de 100 souscripteurs ont concrétisé l ambition commune

Plus en détail

Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail

Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail Juin 2010 Nouveaux documents : Manuel de référence et Cahier de travail du LCQ, juin 2010 (Remplacent les versions de novembre 2003)

Plus en détail

Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège. La Pie Rouge mixte

Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège. La Pie Rouge mixte Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège La Pie Rouge mixte Origine de la race La situation géographique de la Belgique au milieu de l Europe Occidentale a toujours favorisé un brassage important tant

Plus en détail

Dossier de presse Cizeron Bio 2014-2015

Dossier de presse Cizeron Bio 2014-2015 Sommaire Fiche 1 Cizeron Bio, l entreprise Fiche 2 Valeurs et historique Fiche 3 Activités Fiche 4 Recherche et développement Fiche 5 Bio Agri Fiche 6 Informations et contacts Contact Cizeron Bio Jean-Charles

Plus en détail

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS CLBV AQMP02 CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS 2 UMO sur 39 ha avec 200 chèvres produisant 160 000 litres de lait et engraissement de 40 génisses Ce système se rencontre principalement dans

Plus en détail

Termes de Référence Réf : 02/POS/2014 Etude de faisabilité d un projet de mise en place d unités de valorisation de lait dans la province de Guelmim

Termes de Référence Réf : 02/POS/2014 Etude de faisabilité d un projet de mise en place d unités de valorisation de lait dans la province de Guelmim Programme Oasis Sud Développement Territorial des Provinces du Sud ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Termes de Référence

Plus en détail

Les actions du Conseil du Cheval d Auvergne

Les actions du Conseil du Cheval d Auvergne Résultats technico-économiques de la filière équine en Auvergne 1 ère journée du Réseau Équin Régional - 19 mai 2011 Les actions du Conseil du Cheval d Auvergne Robert Maury Sommaire Actions régionales:

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Création d une plate-forme de distribution des produits locaux Approvisionnement en produits locaux en Ariège: Quelles orientations

Plus en détail

LA DYNAMIQUE DES TROUPEAUX LAITIERS FRANÇAIS À L APPROCHE DE LA FIN DES QUOTAS

LA DYNAMIQUE DES TROUPEAUX LAITIERS FRANÇAIS À L APPROCHE DE LA FIN DES QUOTAS > Les synthèses de FranceAgriMer février 2013 numéro LAIT / 1 LA DYNAMIQUE DES TROUPEAUX LAITIERS FRANÇAIS À L APPROCHE DE LA FIN DES QUOTAS 12 12 rue rue Henri Henri Rol-Tanguy / TSA / TSA 20002 20002

Plus en détail

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL Présenté par Mouhamadou Moustapha FALL Ingénieur agroéconomiste spécialiste assurance agricole Directeur Général Adjoint de la Compagnie

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST Réseaux d Élevage Aquitaine et Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon La question de la maîtrise de l énergie devient récurrente du fait

Plus en détail

Chèvrerie de l@ Joanna / N 1

Chèvrerie de l@ Joanna / N 1 Chèvrerie de l@ Joanna / N 1 Communication Avril 2015 Sur la commune de Brindas (69) dans la plaine de «La Pras», Que se passe-t-il en Avril à la ferme Race : Alpine chamoisée De la part de Sandrine Il

Plus en détail

POURQUOI VISIOLYS? SOMMAIRE VOUS PROPOSE : Un monde qui bouge COMPRENDRE. Analyses et adaptations SE REPÉRER SE PROJETER ET CHOISIR

POURQUOI VISIOLYS? SOMMAIRE VOUS PROPOSE : Un monde qui bouge COMPRENDRE. Analyses et adaptations SE REPÉRER SE PROJETER ET CHOISIR POURQUOI VISIOLYS? EXPERTISE STRATÉGIE ÉCONOMIE Visiolys est né de la volonté commune des deux entreprises de conseil en élevage Clasel et Eilyps de se projeter dans un monde en pleine mutation, de permettre

Plus en détail

Procès-verbal assemblée générale Konbit pour Haïti 23 mars 2012

Procès-verbal assemblée générale Konbit pour Haïti 23 mars 2012 Procès-verbal assemblée générale Konbit pour Haïti 23 mars 2012 L assemblée générale s est tenue à la salle des fêtes d Uhart-Cize le 23 mars 2012, à 20h. 18 membres étaient présents et 18 membres avaient

Plus en détail

Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières

Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières Point de Contact National Défi 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières Poitiers - 2/02/205 Horizon 2020 Défi sociétal n 5 Présentation des sujets «Déchets» Poitiers

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014 L essentiel de la filière viande bovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n

Plus en détail

Les consommations d énergie en bâtiment d élevage laitier. Repères de consommations et pistes d économies

Les consommations d énergie en bâtiment d élevage laitier. Repères de consommations et pistes d économies Les consommations d énergie en bâtiment d élevage laitier Repères de consommations et pistes d économies collection s ynthès e Cet ouvrage a été rédigé par Jean-Baptiste Dollé et Benoît Delattre (Institut

Plus en détail

Offre et demande potentielle ECOWAS STDF 13/ OIE/ FAO/ CIRAD

Offre et demande potentielle ECOWAS STDF 13/ OIE/ FAO/ CIRAD Offre et demande potentielle ECOWAS STDF 13/ OIE/ FAO/ CIRAD Plan 1. Offre et demande potentielle dans la zone ECOWAS 2. Offre potentielle au Mali 3. Marché au nord du Mali (Gao Algérie) 4. Estimation

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture. Aurore BAILLY, Animatrice au Pays Loire Nature Touraine Tel 02-47- 55-90- 44 www.paysloirenature.

CASDAR Développement et transfert en Agriculture. Aurore BAILLY, Animatrice au Pays Loire Nature Touraine Tel 02-47- 55-90- 44 www.paysloirenature. Titre : Mise en place, expérimentation et diffusion sur le thème de l agriculture durable et des systèmes innovants GAL : Pays Loire Nature Touraine Région : Centre Priorité ciblée : Développer un territoire

Plus en détail