Edition de Eté 2007 Sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Edition de Eté 2007 Sommaire"

Transcription

1 Edition de Eté 2007 Sommaire Le mot du secrétariat P2 CR du CA de SEL idaire P3 La Vie des SEL P6 Fiche d inscription Rencontres Annuelles P11 Fiche d inscription SEL idaire P13 n échappera à personne que cette lettre d été 2007 semble avoir subi le régime Il minceur que la plupart des femmes s imposent avant de s exhiber sur une plage. Il ne s agit pourtant pas de s exhiber sur une plage puisque notre prochaine réunion annuelle en août aura lieu dans un pays de montagnes, en plein Jura, où les Sel locaux sont déjà en pleine activité pour préparer le terrain, avec l aide des organisateurs de l année dernière. (voir p. 11). Alors que se passe-t-il? Le SEL connaît-il le destin que les oiseaux de mauvais augure lui prédisent depuis des années? Certainement pas : même si certains Sel, comme chaque année, disparaissent ou hibernent, les naissances ne ralentissent pas et mettent au contraire en circulation un sang neuf dont notre carnet rose témoigne. Vous en trouverez un exemple avec le tout nouveau DyonisSEL dans le 93 qui fait déjà parler de lui (p. 6) A moins que les Sélistes, épuisés par des mois de campagnes présidentielle puis législative et les discussions frénétiques qui les ont accompagnées, ne soient en train de reprendre souffle? Il y a de quoi, reconnaissons-le, éprouver le besoin de réfléchir à un avenir qui va exiger un redoublement de vigilance et une concentration accrue de nos efforts. En fait, les Sélistes sont plus portés sur la parole - et heureusement sur l action - que sur l écrit. Pour s intégrer plus harmonieusement dans un monde qui n est ni facile ni juste, ils savent de leurs rencontres et de leurs conversations faire jaillir les idées pratiques, en particulier des associations d auto-partage, des épiceries solidaires ou des groupements locaux agriculteurs-consommateurs qui perfectionnent les Amap : c est le cas de Terre d Adeles en Gironde dont vous trouverez un écho p. 6 ou de Rêve de Terre à Montreuil qui fait revivre des plantes oubliées dans des jardins anciens. Ailleurs, dans la région de Libourne, au Sel de Gabare, on étudie comment la monnaie SEL pourrait être utilisée par la municipalité, tandis que de nouvelles listes SEL idaire, comme selidaire-écologie, prend en compte le social, la protection de la planète ou une croissance plus raisonnable. Une expérience courageuse menée à Abbeville a mérité aussi dans cette lettre un long développement : il s agit dans ce SEL de se consacrer spécialement à ceux qui n ont pas d emploi pour les aider à retrouver confiance en leurs capacités et pour faciliter leur vie quotidienne. Mais ces quelques exemples sont-ils les seuls qui méritent d être connus? Nous souhaiterions que le jaillissement de vos expériences soit moins discret et qu il nous parvienne de façon plus explicite Si le SEL concerne d abord des échanges locaux, il y a longtemps que le local s entend national pour ne pas dire mondial quand il s agit des idées et d une idéologie qui ne cesse de faire ses preuves de l Amérique au Japon en passant par l Afrique. C est notre mondialisation à nous et elle vaut mieux que celle des multinationales. SEL idaire - BP AMIENS cedex 2 -

2 Salière rose Le mot du secrétariat SEL sur le Net Nous vous informons de la création d un nouveau SEL à Montpellier : Sélidairement. Edith Goyer Ci-joint la fiche d inscription du SEL centre Hérault. Cordialement Clotilde Nom du SEL : SEL centre Hérault Adresse : 3 rue de Cambous Saint André de Sangonis Téléphone du SEL : ou Courriel du SEL : Site Internet du SEL : Nous sommes un nouveau SEL créé depuis novembre Nous voudrions être inscrits à SEL idaire. Voici nos coordonnées : sel de la cote d argent Site : Contact : Président : Guy Torrent 56a Avenue de Vigon Mimizan Tel: ET Cordialement Guy torrent De : «Sabrina» Date: Mardi 3. Avril :54 Sujet : Nouveau SEL Bonjour, Nous avons la chance de pouvoir vous annoncer la création du Sel OGAzion en Belgique sur les régions de Geves, Assesse et Ohey. Vous pouvez nous contacter via le Yahoogroup selogazion. Bon vent à tous Sabrina et le Sel OGAzion Contact : Yannick Polet Bonjour On a créé un SEL centre Hérault dont voici les coordonnées : SEL centre Hérault 3 rue de Cambous St André de Sangonis Contact : Clotilde tel: Merci de l inscrire dans l annuaire des SEL. Clotilde Hladik Bonjour Je vous envoie le chèque d adhésion aujourd hui. C est un nouveau SEL dans les Hautes-Pyrénées. Cordialement Alfred.Mouline Nom du SEL :..S.E.L DE BIGORRE Adresse :.39, rue Vincent Scotto Contact : Alfred Mouline Téléphone du SEL : 05/62/93/82/25 Courriel du SEL : laposte.net SEL dix sous ou endormis Passe moi le SEL Plan-d Orgon (13) du SEL Centre Var de Vidauban du SEL Maures Esterel de Fréjus ainsi que du SEL de Pays de Fayence (83) SEL du Chablais (74) SEL des Monts du Lyonnais : Cotiz à SEL idaire Respecter les buts de SEL idaire (la promotion et la diffusion des informations sur les SEL) demande un minimum de moyens financiers. On a beau chercher à faire autrement, certains se refusent obstinément à fonctionner sans argent. Comme la Poste par exemple... Alors s il vous plaît, pensez à consulter vos adhérents et décider du nombre de "pétales" de votre participation. Rappel : seuls les cotisants à SEL idaire ont pouvoir de décision pour les votes que nous vous soumettons. Vous avez la possibilité de cotiser en timbres ou en unités locales, si votre SEL fonctionne sans cotisation en euros. A vous de voir... En n'oubliant pas qu'un chèque plus élevé sera accepté sans problème! Rappel : la cotisation de votre SEL donne droit à recevoir la Lettre papier quel que soit le montant de la cotisation. Ça vous plaît? A chaque édition de la Lettre, nous nous efforçons d'améliorer le contenu comme la présentation. Nous sommes toujours attentifs à toutes remarques de votre part susceptibles de renforcer la pertinence des écrits comme la présentation. Comme ce message reçu sur la liste du secrétariat : Juste un coucou de SEL en Provence pour vous dire 3 choses : D abord on a bien reçu la lettre, elle a été diffusée à tous nos adhérents (environ 70) et on est tous contents de ce que vous faites ; c est très bien. Deuxième info : Une équipe de canal + est venu filmer une journée SEL en Provence avec cours de fabrication de pain, repas tiré du sac, troc /brocante, et interviews toute une journée partagée entre SEL en Provence et Provensel puisque nous pratiquons l intervalidité des échanges de façon permanente 60 galets = 60 olives = 1 heure de travail 3ème info : Tout SEL qui veut pratiquer la réciprocité permanente de 60 unités = 1 heure de travail avec nous est le bienvenu. Nous avons voté cela en assemblée générale Amitiés à toutes et à tous Hervé ( secrétaire) Pour ce faire deux possibilités : - soit par courrier à : SEL'idaire BP AMIENS cedex 2 - soit par à : Votations Pour 2006, l AG (Assemblée Générale) de SEL idaire - constituée des SEL à jour de leur cotisation annuelle à SEL idaire - était appelée à voter (dans la Lettre/Echanges d Automne avec rappel dans la Lettre/Echanges d Hiver + les BMS) sur plusieurs points: - rapport moral 2005/ bilan financier juillet 2005/juillet budget août 2006/juillet paliers de cotisations en euros - cotisations en unités SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 2

3 Au 30 avril 2007, sur 109 SEL cotisants, 33 SEL ont voté. Réponses : - rapport moral 2005/2006 : 31 POUR - 1 abstention (un nouveau SEL) - bilan financier juillet 2005/juillet 2006 : 31 POUR - 1 abstention (un nouveau SEL) - budget août 2006/juillet 2007 : 31 POUR - 1 abstention (un nouveau SEL) - 4 paliers de cotisations en euros : 11 POUR P1-8 POUR P2-2 POUR P3-5 POUR P4 et 3 abstentions - cotisations en unités : 12 POUR - 7 abstentions - 10 NON - 3 blancs Les statuts précisent : 2/3 des votes Résultats : - Rapport moral 2005/2006 : APPROBATION - bilan financier juillet 2005/juillet 2006 : QUITUS - budget août 2006/juillet 2007 : APPROBATION - 4 paliers de cotisations en euros : maintien des cotisations à 7,50 euros pour un SEL FIN et à 15 euros pour un GROS SEL - cotisations en unités : REFUS Commentaires : Les résultats de ce vote montrent que les SEL sont en contradiction puisque d un côté, il y a approbation du budget 2006/2007 basé sur des cotisations relevées à 10 pour un SEL FIN et à 20 pour un GROS SEL, et d un autre côté, il y a refus au 2/3 des votes de ce relèvement de cotisation! Dont acte : SEL idaire ne modifie pas le montant des cotisations (inchangé depuis 10 ans) mais va devoir s adapter avec un budget à revoir à la baisse. Décision immédiate : l arrêt de l envoi de La Lettre/Echanges une fois par an à tous les SEL, cotisants ou non (coût 2006 : 660 euros) Enfin, inciter fortement les SEL à cotiser pour faire fonctionner SEL idaire. Conseil d Animation de SEL idaire Compte rendu du CA de SEL idaire du 28 et 29 avril 2007 à l Imbretière Présents : Atelier logistique : Albert, Framboise, Christine, Manu, Catherine ; Atelier Route des stages : Muriel ; Atelier La Route des SEL : Elisabeth ; Atelier International : Daniel ; Comité de SEL idaire : Roland, Gabrielle ; Atelier systémique et JEU : pas de représentants. Président de séance : Roland Secrétaires de séance : Catherine, Christine et Manu, et Elisabeth aussi finalement! ORDRE DU JOUR CA DU AVRIL 1 - Renouvellement des membres du CA 2 - Publications : lettre/échanges, BMS, SME 3 - Site web 4 - Vidéothèque 5 - Assurance 6 - Organisation interne 7 - Listes de diffusion 8 - Trésorerie 9 - Le point des ateliers transversaux 10 - Rencontres Annuelles 11 - Questions diverses 1 - RENOUVELLEMENT DES MEMBRES DU CA Penser à rappeler dans chaque atelier qu il y a un renouvellement annuel (conformément à l Article 8 des statuts :... Les membres du CA sont collégialement les représentants légaux de l association pour une durée d un an renouvelable ). Et faire une invitation par atelier (via les listes de diffusions respectives). Il s agirait d envoyer chaque année début mai, un mail en ce sens. >>>Action : Manu fait le mail type d invitation + rappel des statuts à ce sujet sur la liste CA. A chaque représentant de faire suivre dans son atelier PUBLICATIONS : Lettre/Echanges : Calendrier plus précis et titre indépendant des saisons (avec 3 numéros par an, c est difficile de s y retrouver). >>> Décision : il est décidé de conserver ce rythme de 3 numéros annuels mais avec un titrage de la période juste au moment de la sortie, ce qui donne une plus grande souplesse dans les délais de sortie. La lettre d été est normalement envoyée à tous les SEL (coût total = environ 252 euros - 0,84 euros par enveloppe pour 17 pages). Cela demande un gros travail de mise sous enveloppe et aucun SEL n a proposé de le prendre en charge pour cet été malgré les demandes répétées dans le BMS. >>> Action : Manu va faire un petit article d appel à l aide aux SEL par le biais du prochain BMS. SEL idaire rémunérera 600 unités le seliste bénévole qui réunira une équipe autour de lui pour la prise en charge de la mise sous enveloppe de la Lettre d été (1/2 journée de travail à 5 ou 6 selistes). Si pas de retour, la Framboise s en chargera cette année encore. (Décision annulée suite au constat des retours du vote de l AG voir point 8 trésorerie) Planning rédacteur/trice en chef par édition : Il faut au minimum un délai de 2 mois pour faire une lettre, celle d été aurait donc du être commencée depuis le 15 avril! Sommaire de la lettre d été 2007 : Liste des SEL, compte rendu de l AG, compte rendu du CA du avril, tarif d adhésion, compte rendu de situation des différents ateliers, info et bulletin d inscription à l InterSEL national, pas de dossier, car pas le temps. Qui coordonne la Lettre d été? >>> Action : Manu va faire un appel pour trouver un rédacteur/trice en chef de La Lettre d été en y joignant le sommaire prévu. Obligations administratives : Il faudra penser à retirer le terme d abonnement dans la prochaine maquette de la Lettre (pour éviter l obligation de dépôt légal). Rappeler, par le biais d un billet personnalisé joint dans l enveloppe avec la Lettre ; à quelle date chaque SEL a cotisé la dernière fois. Si un SEL se proposait, il recevrait 600 grains de SEL pour ce travail (forfait). [Ça reste valable même si nous ne pouvons pas le faire cette année] Liste des abonnés : qui la gère? BMS/Lettre : rôle respectif ligne éditoriale BMS : Outil de communication envoyé uniquement par mail, rapide, léger et court entre les travailleurs de SEL idaire et les sélistes. Il informe sur les activités et manifestations à venir, interpelle sur des sujets d actualité sans les développer, renvoie vers des listes de discussions pour participation aux débats en cours, sur des liens Internet, à la Lettre pour plus d infos. Rend compte sous forme de synthèses ou résumés des résultats de débats et des décisions éventuellement prises. Mise en page simple pour reprise aisée dans les bulletins de chaque SEL. A mettre en.doc sur le site en plus du pdf. Environ 200 destinataires individuels par mail + les SEL qui ont une adresse mail. Cat suggère que le prochain BMS ait, à titre expérimental, en plus de sa version texte habituelle, sa version webzine. >>>Action : Cat et Daniel se chargeront donc de reprendre le contenu du BMS pour le présenter sous forme d un webzine. Lettre : Outil de communication vers les SEL français et étrangers, vers les selistes actuels et le grand public de selistes potentiels. Outil de promotion des SEL. Publication de dossiers de réflexion au contenu plus fourni, plus travaillé que le BMS, de textes de portée générale, qui n ont pas de caractère d actualité (peuvent supporter d attendre trois mois, sans paraître démodés lors de leur parution). Annonce les rencontres annuelles, les décisions du CA, les votes et les décisions de l AG. Il y a 173 destinataires individuels + tous les SEL adhérents soient 350 envois. SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 3

4 Comité de rédaction des publications Constatation : on est noyé de mail sur les listes de rédaction il y en a 3! Liste selidaire-redaction-publication : on ne garderait que cette liste et on met en sommeil pendant 6 mois les listes du BMS et de la Lettre (plus d envoi de mail sur ces deux listes). >>> Action : Elisabeth envoi un mail dans ce sens au 3 listes concernées. SME : réédition 2007 (retard à gérer) Il faudrait faire une réunion spécifique, physique, sur la prochaine édition du SME. Délai BAT suffisant : Règle de validation pour chaque publication : BMS : Muriel donne le BAT du BMS. En cas d absence, elle prévient sur la liste selidaire-ca ; il suffit alors d un ok d une seule autre personne du CA pour valider le BAT - Délai de validation : 2 jours mini, 3 jours maxi. Lettre : Elisabeth et Christine donnent le BAT. En cas d absence, elles préviennent sur la liste selidaire-ca ; il suffit alors d un ok de deux autres personnes du CA pour valider le BAT - délai de validation : 1 semaine maxi. (Il est aussi souligné d ailleurs, qu au vu de leurs engagements, en cas d absence de plus de 3 jours, les membres du CA devraient autant que possible en informer la liste selidaire-ca) Expédition - de la Lettre par mail : Liliane de Montpellier s en occupe. - du BMS : pour l instant c est Elisabeth, à voir si elle trouve quelqu un d autre pour le faire (Liliane aussi?) 3 - SITE et LISTES : Suggestion : création d un forum privé sur le site de SEL idaire qui servirait à débattre de certaines questions de fond qui sont actuellement traitées sur la liste selidaire-ca >>>Action : Cat regarde la faisabilité technique de l installation de ce forum. Qui est chargé des MAJ? tous les SEL pour l agenda des SEL, tous les membres du CA volontaires et les membres de l atelier selidaireinternet pour les autres rubriques. Décision du CA : - Il faut prévenir le CA lors de toute modification de droit d un admin/rédacteur du site pour cas de force majeure - Il faut également aviser le CA lors de la nomination d un nouvel administrateur - Le login admin non nominatif websel sera supprimé du site - Un rédacteur/admin ne valide pas son propre article quand le sujet de celui-ci est hors SEL - Christine, Roland et Muriel sont promus admin du site (il semble que Christine y soit déjà) Rôle du comité de rédaction des publications : Quand on ne sait pas si un article a sa place sur le site, on en parle sur la liste selidaire-redactionpublications Liste des SEL vivants >>> Action : développement d une fonction d envoi de mail automatique annuel depuis le site de SEL idaire à tous les SEL (mail du contact de chaque SEL enregistré dans l annuaire des SEL). Ce mail contiendra un rappel des coordonnées dont nous disposons au secrétariat avec demande de mise à jour de celles-ci. On demande à Valérie de nous développer cela en PHP dès qu elle pourra. Non respect de la confidentialité du contenu de la liste selidaire-ca : certaines parties de mails sont parfois recopiées de la liste selidaire-ca sur les autres listes. >>> Décision : l auteur sera modéré sur les deux listes en question. Refonte du site : la charte graphique et l ergonomie du site de SEL idaire ont 3 ans (lancement du site SPIP de SEL idaire en juin 2004) et mériteraient d être améliorées. Cat dit qu elle ne veux pas se charger de ce projet. >>> Action : Un appel à l aide dans le BMS et la Lettre et sur le site sera fait. Cat rédige l annonce. Représentation de l atelier selidaire-internet : Cat voudrait passer la main à quelqu un d autre. Valérie Journet propose d assurer la suppléance de cet atelier. Elles se relayeront à l avenir pour chaque CA. Présentation sur le site selidaire des listes du SEL des interselistes récemment créées par Rita. >>> Action : Une rubrique Listes du SEL des interselistes sera créée par Cat sur le site SEL idaire pour celles-ci. Place du SEL des Interselistes et de TransverSEL sur le site de SEL idaire : TransverSEL est toujours visible sur la page d accueil grâce à la syndication et le SEL des Interselistes via un simple article. Il n est donc de fait plus visible au bout d un certain temps en page d accueil mais dans sa seule rubrique. Logiciels de comptabilité des échanges : il faudrait répertorier sur le site de SEL idaire les outils de gestion de compte en unité des SEL car c est une question fréquemment posée. >>> Action : Une rubrique outils pour la création d un SEL sera créée sur le site par Cat de SEL idaire regroupant différents éléments : - Logiciels de compta des échanges, - Illustrations du SME de Alain Nicol pouvant servir à illustrer les brochures de présentation de chaque SEL, - Renseignements sur les assurances, - Mode d emploi pour créer une collégiale dans un SEL, - Tract général décrivant ce qu est un SEL Charte des listes de diffusion SEL idaire : cette charte existe (ébauchée par Abouh) mais n a jamais été finalisée et entérinée par le CA. >>>Action : Daniel mettra Cat en propriétaire de la liste selidaire-internet. Cat invitera tous les modérateurs des listes de SEL idaire (Elisabeth lui renvoie cette liste) qui n y sont pas à les rejoindre sur cette liste. Suppression des anciens modérateurs qui ne sont plus actifs de la liste des modérateurs. Chaque propriétaire fait le ménage dans sa liste. Daniel enverra le texte de cette charte sur la liste selidaire-internet afin qu elle soit finalisée puis il fera la synthèse de ce qui a été dit. Elle sera enfin votée par le CA sur la liste selidaire-ca. (EC : on rajoute : envoi pour avis au CS?) 4 - VIDEOTHEQUE : copies des films Lagadou (retard à gérer) René Lagadou a envoyé les cassettes de GAP (8 cassettes de 3 h = 24h) à Valérie Journet. Valérie passe une annonce pour trouver un stagiaire de l université Paris 8 St Denis qui fera le montage de ce film. Le CA attribue 1000 grains pour ce travail, ce qui suppose que le bénévole fasse partie d un SEL ou du JEU. On attend le résultat de ce montage avant de lancer le même chantier pour les autres InterSEL filmés. Appel dans le BMS auprès des SEL pour qu ils donnent des grains de SEL à SEL idaire pour l aider à rémunérer ce travail. >>>Action : La Framboise rédige l annonce. 5 - ASSURANCE : Assurance gratuite des bénévoles de SEL idaire Le ministère de la Jeunesse et des Sports et de la Vie associative propose d assurer gratuitement les bénévoles responsables d association. >>> Action : Framboise fait les démarches pour assurer tous les membres (représentants et suppléants) du CA lors de ses réunions annuelles (rencontres InterSEL + 2 autres réunions par an). Assurance collective des SEL via SEL idaire? L idée serait que SEL idaire prenne une assurance groupée permettant à tous les SEL adhérents à SEL idaire d être assurés responsabilité civile pour leurs réunions ou activités collectives (rando, BLE, fêtes). >>> Action : Framboise se renseigne à la MACIF pour savoir si cela est possible. Cat lui envoie le numéro de sociétaire de la Coordination afin que Framboise puisse appeler en premier le contact MACIF en IDF de la coordination SEL IDF qui a obtenu une assurance responsabilité annuelle pour la somme de 100 euros /1000 adhérents (frais de dossier inclus). Information aux SEL : quand on aura des réponses concrètes. 6 - ORGANISATION INTERNE Dates et lieu des prochains CA : - Eté 2007 : le samedi 25 août de 10 à 12h pendant l InterSEL national - Toussaint 2007 : du 1er au 3 nov à Amiens dans une salle prêtée par la mairie (attention pour réserver votre TGV, le nom de code de Amiens est THP! ) - Mai 2008 : Lot (1er au 4 mai à confirmer validation le 25 août) >>> Action : Albert réserve la date auprès des organisateurs des Rencontres. >>>Décision : Tous ceux qui le souhaitent peuvent assister au CA de l InterSEL, mais la parole ne peut être prise que si elle est sollicitée par un membre du CA. SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 4

5 Décisions du CA par Internet entre deux réunions, il y a t il trop ou pas assez d organisation? S appuyer sur le point qu a fait Elisabeth en février 2007 pour voir ce qui reste à faire. >>> Action : Elisabeth renvoie le point à jour Adhésion de SEL idaire à des mouvements nationaux : principe à faire approuver par l AG. Organiser une rencontre-débat à ce sujet à Amange. Participation au MRES (mouvement des réseaux réciproque de savoirs qui nous avait sollicité). Pour l affiliation au MES, il faut les contacter pour voir si ils sont ok pour une cotisation en grains (l adhésion demandée est de 400 euros). Cela suppose un représentant de SEL idaire pour suivre cela et donc une certaine disponibilité (voir avec le réseau idf, car sont les plus près). Attention aussi à la récupération politique (ex : CRESS) >>> Action : Christine contacte le MES Reconnaissance de SEL idaire comme association - ressource ou agence de service : faut-il modifier la structure pour que SEL idaire soit plus efficace encore dans l atteinte de ses objectifs? Où en débattre (sur quelle liste de discussion)? >>> Action : Faire participer les selistes via le BMS à la préparation des questions posées lors de l AG : Voyez vous des questions à poser à l AG? et tout ce qu on envisage de poser nous-même comme questions. Proposition d un audit interne du CA de SEL idaire. >>> Action : On demandera en premier à Xavier ou Liliane s ils sont d accord pour le faire, on pourra aussi proposer cet audit à Françoise P. Question proposée : Comment donner leur place aux SEL dans la structure de SEL idaire? Il faudrait trouver un moyen pour que les SEL aient un délégué ou représentant de leur SEL à SEL idaire : au comité? Contact Liliane : Roland Contact Xavier : Elisabeth Un point sur la démarche sera demandé aux acteurs de l audit avant l InterSEL 2007 sur la liste selidaire-ca. Les résultats de l audit seront diffusés sur la liste selidaire-ca et dans le BMS. Gestion des conflits internes : quelle médiation mettre en place? >>> Action : On demande à Liliane si elle veut bien être médiatrice en cas de conflits internes au CA de SEL idaire. Muriel se charge de lui demander. Emploi aidé : le CA de SEL idaire ne souhaite pas prendre d emploi aidé par souci éthique. Comité de SEL idaire : Rôle théorique et activité réelle En théorie, le rôle du CS est de valider les ateliers de SEL idaire et être une force de proposition, répondre aux questions du CA, être un contrepoids du CA. En pratique, il travaille sur la manière de valider les ateliers. Mais il n y a pas de redémarrage depuis l InterSEL d Amiens, malgré de nouveaux inscrits. Gabrielle est la modératrice de la liste du CS et la représentante pour ce CA. Il y a un manque de disponibilité pour l animer, sinon son rôle semble utile à la plupart d entre nous (hormis à Daniel en fait!). L éliminer nécessiterait de changer les statuts ; c est dommage de tout changer alors que l expérimentation de ce fonctionnement a à peine commencé. Pour rappel : la proposition précédente (des délégués des SEL au CS) est à soumettre aux SEL avant pour avoir leur avis, puis à l AG. Il est décidé de conserver le CS de SEL idaire. >>> Action : Qui prend en charge cette proposition aux SEL? 7 - LISTES DE DIFFUSION : Listes régionales : respect des règles d inscription : Cat demande à ce que les décisions prises en région soient respectées par les autres régions. Ex : à l AG de la coordination SEL IDF du 3 mars, il a été décidé et voté que les listes idf-intersel et coordinationselidf seraient strictement réservées aux selistes adhérents d un SEL d IDF. Par conséquent cette décision sera appliquée dans les prochains jours sur la liste coordinationselidf dont Cat est la modératrice (tout comme cela est déjà fait sur la liste idf-intersel par Rita), sans exception de personne, et sans avoir à subir de représailles ou de désinformation sur le site de SEL idaire. 8 - TRESORERIE : Résultats des votes des SEL cotisants sur l augmentation des cotiz à SEL idaire : nombre de votants? Le budget prévisionnel 2007 est approuvé, mais les SEL votants ont refusé l augmentation de la cotisation ce qui est contradictoire! La cotisation reste donc à 7,50 euros. Ce qui revient à 0,15 centimes par séliste. Rappel : ceci représente une base de calcul, les SEL restent bien sûr libres de donner plus... CE CHOIX ENTRAINE QUE SEL IDAIRE NE POURRA PAS ENVOYER LA LETTRE D ÉTÉ À TOUS LES SEL, FAUTE DE MOYENS FINANCIERS, CE QUI ENTRAÎNE LA NON DIFFUSION DE L INTERSEL DE L ÉTÉ 2007 PAR CE BIAIS. >>> Action : Framboise rédige un texte pour en informer les SEL, via le BMS. Approbation de la cotisation en unités Voir page 2 et 3 Changement de banque : NEF : trop cher (50 euros/an), pas pratique (peu de guichets, heures d ouverture). Banque postale : problème de changement de nom de trésorier qui change souvent. Mais cette banque est moins chère et plus pratique. >>> Décision : On conserve donc la Banque postale pour le moment. Trésorerie : point trimestriel : balance/solde entre le 31 juillet 2006 et le 28 avril 2007 : ,38 euros 9 LE POINT DES ATELIERS TRANSVERSAUX Route des Stages Elle marche bien. L info dans le BMS et sur la liste RdSt fait que régulièrement de nouvelles personnes s inscrivent et mettent des annonces. Il y a 510 inscrits sur la liste, dont plusieurs font suivre l info dans leur propre SEL. La Route des SEL La nouvelle équipe s étoffe, avec l espoir de répartir les tâches entre de plus en plus de personnes, car la gestion est lourde avec près de 800 inscrits. Gestion plus rapide pour l envoi des catalogues (une semaine pour les adhérents à 12 euros, 1 mois pour ceux à 6). Nouvelle mise en page du catalogue avec les adhérents hébergeant sur une seule page. International Des infos sur la Suisse. En attente d infos sur la rencontre de la Banque du Temps de Barcelone que doit faire Daniel. Recherche toujours d un nouvel animateur pour cet atelier qui mériterait de fonctionner plus! JEU et Systémique RAS Attente par le CA d une décision de dévalidation de la part du CS Ateliers en attente de validation - SEL idées - Moyens d échange - SEL et alternatives Muriel va animer les 3 listes. 10 RENCONTRES ANNUELLES Manque d infos Il devrait y avoir chaque mois quelque chose dans le BMS. S il n y pas d infos et de demande d animation de forums, il n y aura que des ateliers SEL idaire et ce que les organisateurs auront préparé Attention aux délais : le bulletin d inscription doit être prêt fin mai. >>> Action : Albert les contacte 11 QUESTIONS DIVERSES Gadgets pour financer SEL idaire? Point non développé. La séance est close le dimanche en fin d après-midi et on remercie tous chaleureusement la sœur de Cat et sa famille pour leur chaleureux accueil ainsi que Cat de nous avoir proposé cet endroit où on est si bien! Cela a été un très grand plaisir de se retrouver tous et nous avons aussi bien mangé que travaillé! SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 5

6 St-Denis, le 30 avril 2007 La vie des SEL Un week-end à Saint-Denis avec Roland et Elisabeth C est une première, le tout jeune SEL de St-Denis dans le 93, le DionysSEL se lance : avec une boutique locale orientée commerce équitable et bio, nous nous décidons à organiser une rencontre publique sur les SEL et les circuits courts. Et qui mieux qu Elisabeth connaît le sujet? Les AMAP, les jardins de sélistes sont autant de lieux dont l existence mérite d être soulignée, et pour lesquelles l éclairage d une maraîchère bio nous est précieux. Nous voilà donc partis pour un week-end avec Roland et Elisabeth du SEL de Gabarre, chez Jeff, Valérie et les triplettes (leurs trois filles nées le 1er août 2006). La date est fixée, cette rencontre aura lieu le samedi 14 avril. Nos deux jeunes mariés passeront donc le week-end du vendredi 13 (si si!) au dimanche 15 avril à Saint-Denis, avec au programme des promenades dans Paris, notre rencontre bien sûr, et un repas partagé avec les amis du SEL. C est Jeff qui accueille Roland et Elisabeth vendredi matin. Tout quinzaine de personnes nous rejoignent, des sympathisants, des sélistes des SEL voisins (SEL de Paris, Montreuil). Jeff garde les filles pendant ce temps. Les échanges sont instructifs on parle des initiatives locales (telles que celles de Montreuil), des expériences liées au SEL, des AMAP dont celle qu Elisabeth fournit en légumes, TERRE d ADELE, etc (voir compte rendu). Le lendemain, un repas partagé avec les adhérents au DionysSEL donnera lieu à des échanges informels, une présentation des ateliers de SEL idaire, avec la Route des Stages, la Route des Sels, etc autour d une bonne table bien garnie à L Ile-Saint- Denis. C est Valérie cette fois-ci qui garde les triplettes. Une petite promenade digestive le long de la Seine a permis à certains de passer un peu plus de temps ensemble. Le week-end touche à sa fin, déjà Nous ne nous voyons pas souvent mais à chaque fois, nous retrouvons avec plaisir des le monde se retrouve vendredi soir, et c est le samedi à midi, juste avant le débat que nous déjeunons ensemble et discutons des derniers préparatifs avec Jeff, MC Pascal qui animera le débat (MC, c est Maître de Cérémonie, s il vous plaît!), Roland, Elisabeth et Valérie. Elisabeth a passé beaucoup de temps à jouer avec les triplettes! Puis, nous partons à la boutique pour le clou du week-end. Une amis Gabarrois simples, d une grande qualité d écoute, avec pour Elisabeth le souci permanent de mettre à la portée de tous le fruit d un travail qui la passionne : la production maraîchère bio. Roland et Elisabeth reprennent la route dans la nuit du dimanche au lundi, à 4h 30 du matin, Roland devant se trouver à son travail à 9 heures le matin! Jeff et Valérie SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 6

7 personnes étaient présentes : Patrick, président d ALICES, Elisabeth 16 (maraîchère) et Roland (tous deux de SEL idaire) demeurant à Bordeaux, Patrick et Ann du SEL de Paris, Jeanne du SEL de Bondy, une dionysienne sympathisante, Cécile, adjointe municipale à la coopération décentralisée et jumelages / démarche quartier : Centre-ville/Basilique. De notre SEL : Béatrice, Valérie, Sylvie, Bénédicte, Pascal, Martine, Jean- Louis qui vient d adhérer et Joël Pascal dirige les débats : Petit tour de présentation : Compte-rendu du débat : SEL et circuits courts Patrick nous parle de l association ALICES Il évoque les difficultés d ALICES de maintenir leur boutique, étant donné la faible marge de 20 à 25 % qu ils pratiquent tout en maintenant des salariés à temps partiel. L équilibre entre projets et activité économique est difficile à trouver. Elisabeth nous présente son action : J ai suivi une formation pour le maraîchage Bio, puis j ai constitué une AMAP (Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne), qui est un contrat entre un agriculteur ou différents producteurs et un groupe de consommateurs, avec composition de paniers. Pour porter cette AMAP à Pessac en Gironde une association a été créée : Terre d ADELES Association pour le Développement des Echanges Locaux Equitables et Solidaires. Cette structure, dans laquelle coexiste un SEL et un jardin, s occupe de beaucoup de choses avec 2 salariés, dont la distribution de légumes (grands et petits paniers). D autres AMAP sont en projet pour la distribution de paniers de fruits, de volailles, de viandes, de vins La structure mène également des actions : - de sensibilisation à la protection de l environnement, - porte un projet de groupement d achats pour capteurs solaires. - participe à l organisation de la semaine de l économie solidaire avec le SEL voisin SEL Gabare - anime des discussions sur une liste internet Elisabeth entend promouvoir une éducation alimentaire : manger bio, c est aussi manger autrement et en moins grande quantité avec notamment plus de céréales, moins de viande. Les intérêts de l AMAP sont multiples : - rapprocher la production des villes et éviter longueur de trajets et pollutions ; - éviter les productions lointaines qui réchauffent la planète par les transports et les productions sous serres très énergivores ; - diminuer le nombre d intermédiaires ; - sensibiliser les citadins aux problèmes des petits agriculteurs (récoltes ratées, faible rémunération environ 1 de l heure et 3 avec une AMAP) ; - éviter les pertes qui représentent souvent 50 % de la production, permettre des petits travaux des champs par les consommateurs ; - partager les surplus surtout l été où il y a à la fois la grande récolte et l absence des consommateurs ; - livrer des légumes inusités avec recettes et donc un retour à une alimentation de saison, apprendre à manger autrement de façon plus naturelle en respectant les rythmes ancestraux ; - permettre la convivialité entre consommateurs qui se partagent les denrées suivant leurs goûts (l agriculteur donne une indication du poids des différentes espèces, et ce sont les consommateurs qui composent leurs paniers). Cette convivialité rapproche l agriculteur et les consommateurs qui, par leur engagement, sont plus à même de comprendre les difficultés liées à la production et se rendent solidaires lorsque c est nécessaire ; - encourager la consommation de légumes tellement bonne pour la santé ; - produire et faire découvrir les légumes anciens ; - faire connaître les plantes sauvages très riches pour la santé (régime crétois) comme l ortie, le pourpier, l amarante, le mouron, l asperge sauvage, la crosse de fougère, les baies d églantier pour la confiture ; Organisé par DionySEL (93) 600 agriculteurs quittent leur activité chaque jour dans le monde, il est à craindre une pénurie. Terre d ADELES, qui couvre 1 hectare et produit tous les légumes de saison a 130 familles adhérentes dont 40 prennent des paniers. Il existe une AMAP à Montreuil : Rêve de Terre, une autre à Pantin. Le problème est : comment diminuer les prix afin que cette opération ne reste pas une affaire de bourgeois bohèmes? Il existe 2 sortes de bio : - Le bio intensif avec beaucoup d eau d arrosage et donc beaucoup d eau dans les denrées ; - le bio écolo avec beaucoup de matière sèche (30 % de plus et un arrosage moindre par souci d économie d eau) ce qui réduit la quantité à acheter et donc le coût. Il peut être pratiqué une solidarité volontaires certains donnent 1 de plus pour permettre à des RMIstes d avoir un panier moins cher. Un grand panier coûte 16 et pèse environ 5 kg, ce qui correspond au prix du bio en vrac. Certains sélistes en difficulté paient 3 et donnent 4 heures de travail, soit 13 pour 4 heures, ce qui correspond environ à 3 de l heure (coût réel). Au départ, cette aide n est pas efficace car l apprenti maraîcher doit apprendre. 1 kg de tomates exige 50 minutes de production. Il devrait être vendu 10. Il est à 2 à Carrefour car il vient de nos esclaveries en Andalousie avec des travailleurs marocains ou de subventions de la PAC qui aident à hauteur de 60 % et que l on paie avec nos impôts. Elisabeth nous parle du BRF (le Bois Raméal Fragmenté) résultat d un broyage des branches d arbres en copeaux de 7 cm de diamètre maximum avec 20 % maximum de conifères qui mis en couche de 3 cm sur le sol non labouré. Il apporte une fertilité stable, une chaîne alimentaire grâce à des micorhizes (association arbre-champignon), apporte de nombreux nutriments, ainsi que toute l humidité nécessaire, car l eau monte par capillarité et ne s évapore pas. La pourriture blanche (fungus) crée un écosystème en quelques mois. Plus besoin d arroser et de labourer! Le champignon crée ainsi 4 tonnes d humus par an à l hectare, loin de dégrader, il génère une grande fertilité et dépollue le sol (métaux lourds). C est la fin du lessivage. Il crée des antibiotiques naturels. Les végétaux développent une grande résistance au chaud, au froid, à la sécheresse. Cela permet de réconcilier la forêt et l agriculture. Par rapport au compost ça diminue le travail. Ça marche aussi en pots de fleurs. Le broyat se place de novembre à février. Il faut contacter un élagueur. Ce peut être le cas de la municipalité pour les parcs et jardins. Le principe est de suivre l exemple de l écosystème forestier qui se suffit à lui-même. Pas d engrais, pas de pesticides. Rappelons que nos terres agricoles sont toutes d origine forestière. Les aliments ont une conservation plus longue et une saveur incomparable. On évite ainsi de brûler et rejeter des gaz à effet de serre. Patrick nous présente ensuite les Campaniers d ALICES Ils viennent d une centrale d achat bio à Rungis que Patrick a rencontrés à Arcueil. Les productions viennent de petits producteurs en France ou à l étranger, ce qui permet d y trouver des assortiments franco-exotiques. On y découvre parfois des fruits et légumes inhabituels ou anciens (rutabagas, panais, radis noirs ). Ils sont prêts d avance. Le grand panier de légumes coûte 11, le petit 7 et le panier de fruits 9. Chaque semaine, une note indique l origine des produits et des recettes. Patrick souligne que ces paniers avec recettes ont permis à leurs consommateurs de SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 7

8 se (re)mettre à cuisiner avec plaisir. ALICES livre 40 à 50 paniers par semaine + du pain, des œufs, de la viande et des légumes en vrac en supplément. C est également la cas de SOLIBIO sur l Ile Saint-Denis avec une quinzaine de paniers, de la viande, du vin, du pain. Roland nous présente SEL idaire et son SEL En mai 96, François Terris du premier SEL de France à Mirepoix Ariège donne une conférence ; Roland crée le SEL Gabare avec le bouchon comme monnaie. Il compte 250 adhérents. Ils font venir des conférenciers comme Patrick Viveret (PIB, monnaie, SOL...) Pierre Rabhi (décroissance), Daniel Wuillon (AMAP) Actuellement ils étudient comment la municipalité pourrait utiliser la monnaie SEL pour les déplacements des personnes âgées SEL idaire est une structure d échanges d informations sur les SEL et entre les SEL avec de nombreux ateliers (notamment la Route des SEL et la Route des stages), de nombreuses listes et des bulletins mensuels et trimestriels. Tout se trouve sur le site avec pages. Roland évoque les problèmes fonciers résolus à Saclay par la fondation d une SCI Société Civile Immobilière avec 1200 parts de 100 avec des habitants qui préfèrent l agriculture à des immeubles. Maintenant il y a 3 agriculteurs. L association Terre de liens aide à monter ce genre de projets, ainsi que l ADIE qui aide les microprojets concernant les produits bio (Association pour le Développement par l Insertion Economique) en donnant des microcrédits. L AMAP de Montreuil s appelle Rêve de Terre, en lien avec les murs à pêches. Elle fonctionne avec beaucoup de jardins, cultive des plantes anciennes et/ou médicinales, des aromate, utilise un four solaire, propose des moments festifs multiculturels. Elle a réhabilité un puits et a créé atelier de poteries. L AMAP fonctionne avec des chèques emplois services. Les pêchers sont greffés près de murs blanchis à la chaux ; du bois tressé permet de séparer les parcelles. Ces jardins existent depuis le 17ème siècle, ils sont situés impasse Gobetue et ouverts le dimanche matin. Il existe un pont entre SEL et AMAP qui alimente une épicerie SEL idaire près de Sisteron (Hautes Alpes). Les légumes sont payés en euros et unités SEL. Roland nous parle aussi d une association sur Bordeaux d auto partage où les associés investissent dans un véhicule qu ils partagent avec une carte qui permet de le trouver où il a été laissé quand il est disponible. Les frais très modiques sont partagés suivant les kilomètres effectués et le temps d utilisation. Quelle économie par rapport à la location d une voiture, que d embouteillages, pollutions et pillage des ressources évités! Si tout le monde pratiquait cet auto partage, le nombre de voitures serait divisé par 17! - Si nous les actionnaires des autoroutes, des entreprises de construction d automobiles, des agences de pub n avons plus besoin de voitures, qu allons-nous devenir? c est révolutionnaire! Valérie nous parle des jardins SEL : Un questionnement sur une liste de SEL idaire a permis d apprendre que des SEL se sont lancés dans des expérimentations de jardins avec un espace de convivialité, barbecue, selon 2 modèles : dans le premier assez idyllique au départ mais souvent conflictuel tout appartient à tout le monde. Dans le deuxième, le terrain est divisé en parcelles : une pour chaque seliste maraîcher. Joël présente rapidement DionysSEL : Créée après 9 mois de gestation, selon des règles entièrement repensées, afin de se rapprocher d un cercle de qualité autogéré, tourné vers SEL idaire, l intersel IDF et les associations locales de l Economie Sociale et Solidaire telle qu ALICES. Nous avons remercié nos invités de leur exposé clair et instructif. Nous tenons à remercier toutes celles et tous ceux qui ont rempli notre chapeau de leur obole, afin de payer le voyage à nos invités, sachant que le principe de DionysSEL qui prétend se passer des euros est de ne pas peser sur les politiques sociales des deux municipalités en ne demandant que deux modestes subventions. Nous avons récolté environ Pour s inscrire à une liste de discussion-diffusion du groupe de circuit court sur Bordeaux, non limité à cette région, pour une mutualisation des expériences, infos, recettes de cuisine : Envoyer un mail à vide à - Pour le réseau AMAP IDF il faut contacter - La Charte des AMAP est sur le site - Pour s abonner au journal Passerelle Eco écrire à Corcelle la Chapelle sous Uchon - Pour le BRF (le Bois Raméal Fragmenté) : site - Auto partage : Joël et Valérie, DionysSEL I) Le SEL Projet d insertion sociale, son originalité consiste à mettre en avant le travail comme moyen de créer des liens sociaux. Les relations conviviales qu il établit entre les bénéficiaires sont bien sûr essentielles le séliste* sème partout, où s emmêlent les talents divers, où s entraînent les désirs latents, mais l idée prégnante est qu il ne peut y avoir de société sans échanges : je donne mais je reçois ; je reçois mais je donne. Notre slogan est d ailleurs : ni assistanat, ni bénévolat. Pour ce dernier terme, notre opposition tient au fait qu il engendre très souvent chez les personnes en difficulté sociale plus de frustrations que de satisfactions. Note : * Séliste est le nom des inscrits. Pic Mar SEL L expérience du SEL d Abbeville 1) L origine du S.E.L. abbevillois Abbeville connaît une situation sociale et économique très difficile qui se traduit par du désespoir social. En effet l absence de valorisation par le travail entraîne un sentiment d exclusion et d inutilité, sentiment fortement intériorisé dans une région de mentalité rurale comme la nôtre. Pour connaître quelqu un, quelle personne n est pas confrontée à cette question : Qu est-ce que vous faîtes comme métier? L existence en France, mais aussi en Angleterre et sur d autres continents, du principe des SEL (Systèmes d Echanges Locaux) qui met en avant entres autres - l entraide mutuelle à caractère ponctuel fut le moyen trouvé de répondre à cette valorisation (légitime) du travail par notre société. Seulement, point chez nous de création de monnaie mais désir de véritable alternative au système capitaliste qui favorise la thésaurisation. Uniquement une comptabilité pour mesurer les échanges. Pourquoi? La valorisation doit être sociale et passe ainsi par la mesure de ce qui est fait. Savoir ce que l on a fait, ce n est donc pas de la fierté mal placée, mais SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 8

9 une réaction aux critiques à peine voilées de ses concitoyens ; qui n a pas entendu des actifs rémunérés parler des allocataires en des termes peu agréables comme profiteurs, fainéants, voire pire?! Nous considérons que les allocataires sont des membres à part entière de notre société, et que celle-ci n est pas seulement le rassemblement d agents économiques (recensés comme tels). Les allocataires peuvent eux aussi apporter leur quote-part de travail, fut-ce dans le cadre d échanges non rémunérés. Michel Bon, responsable de l ANPE disait d ailleurs en avril 1994 Les activités ( ) exercées au sein d une association ou d un organisme à but non lucratif sont d un intérêt certain pour le demandeur d emploi, dans sa recherche d insertion ou de réinsertion professionnelle. A condition que cette activité ne le gêne pas dans sa démarche active de recherche d emploi (art.r.311 du code du travail) Et nous calquons notre fonctionnement sur celui qui existe entre indépendants et bénéficiaires de services (voir 2). Ou presque, puisque l argent ne fait pas partie du contrat * Note : * Quant au reproche de concurrence déloyale habituellement fait en France aux SEL, il ne peut nous être appliqué, puisque les bénéficiaires en question ne sont très souvent pas en mesure de faire appel aux CESU (chèques emplois service universel) et encore moins aux artisans. D ailleurs, dès notre création en juillet 2006, nous sommes allés négocier avec les services fiscaux notre défiscalisation. Nous l avons obtenue, ainsi que le caractère d intérêt général, qui nous permet d éditer des reçus (pour des déductions fiscales : 66% pour les particuliers, 60% pour les entreprises). 2) Les conditions d application Le cœur de notre association est son objet : A travers l entraide mutuelle à caractère ponctuel (l échange de services et/ou d apprentissages), l association veut favoriser la valorisation des personnes en difficulté sociale (sentiment d être déqualifié ou d être une charge en tant qu inactif, isolement relationnel, difficultés financières). Nous éditons régulièrement, au fur et à mesure des inscriptions*, la liste des offres et des demandes (avec le nom et le n de téléphone des sélistes). Chaque séliste peut, en consultant celle-ci, appeler la personne de son choix (en fonction de ses besoins). Un ticket est alors rempli, où sont notés les noms de l offreur et celui du demandeur, la date, le service effectué, le temps passé noté en sels à raison de 1 sel = ¼ d heure (après accord commun**) et les signatures de chacun. Une personne entre ces informations dans des bases de données. Tous les 6 mois, les crédits sont relevés*** (comme pour une fiche de paie) ; et une cérémonie de remise des bons de réduction est organisée (comme un salaire). Tout cela est bien sûr symbolique, mais les symboles ont un sens quand on se sent déchu, citoyen de seconde zone. Notes : * De 8 inscrits à la création mi-juillet, nous sommes aujourd hui passés à 46. Le séliste n est pas obligé d adhérer, et donc de fournir du bénévolat (cet exercice difficile que peu de personnes acceptent de faire ). ** L offreur et le demandeur se mettent d accord sur le temps passé du service (comme pour un devis) *** L accent est mis sur le service rendu ; c est pourquoi le solde n a pas été retenu pour cette valorisation monétaire (à raison d 1 par heure). Un point du règlement des activités précise les limites (positives et négatives) à éviter de franchir quant aux soldes de comptes. II) Le protocole Dès lors, elles ne peuvent pas avoir ce sentiment inhérent aux personnes en difficulté sociale de devoir faire face à une autorité (et de craindre d être manipulé). 2) la fiche d inscription Dans le même esprit de liberté, c est la personne qui s inscrit qui détermine elle-même ce qu elle peut offrir. De plus, elle doit aussi déterminer quels sont ses besoins ; chose qui n est pas le plus simple car les personnes en difficulté sociale ont un besoin impérieux d être reconnu. Dès lors, accepter de dire j ai besoin de je voudrais est un cap à franchir. N oublions pas d ailleurs que la société incite généralement ces personnes à justifier les aides qu elles reçoivent ; dès lors, elles n ont de cesse de vouloir montrer qu elles sont d abord capables d offrir*. Mais le fondement du SEL est l échange (cf. notre slogan), l échange que toute société impose naturellement. Ce travail de réflexion sur ce que l on peut offrir et recevoir est essentiel. Concernant ce que l on peut offrir, il est le premier pas de notre protocole d insertion professionnelle. Note : * A noter cependant que ce raisonnement est valable dès lors que l on a affaire à une personne qui fait la démarche de venir à l association, et est donc dans la disposition d esprit de vouloir donner. Il n est évidemment pas valable pour des personnes enfermées dans le cercle infernal de l assistanat, qui cherchent avant tout à réclamer toujours plus de droits et d avantages. 3) Le maintien des compétences et leur découverte Grâce au SEL, on peut maintenir ses capacités techniques et productives. Mais aussi essayer autre chose ; en effet, rien n est imposé (ni diplôme, ni expérience professionnelle). Une liberté dangereuse? Non, si l on considère qu une surveillance discrète s opère, afin de repérer les difficultés d exécution qui pourraient se faire jour. Par ailleurs, l avantage de ces tests professionnels de terrain est de mieux connaître les capacités des sélistes chômeurs à l instant T. Celles-ci sont notamment affirmées lors de nos fiches protocole. 4) L expertise En effet, à partir des échanges réalisés, tous les sélistes peuvent mettre en valeur les sélistes chômeurs ayant donné satisfaction. Cette expertise est donc basée sur le travail réalisé. Mais l expertise, ce sont aussi les ateliers, dans lesquels des animateurs peuvent déceler les qualités de certains dans tel ou tel domaine*. Les animateurs de ces ateliers sont des professionnels en activité, mais aussi des sélistes retraités. Et enfin, ce sont les activités culturelles et les animations de l association (principalement les petites et les grandes rencontres), qui permettent de détecter l envie, la motivation, la capacité d offrir dans un cadre différent de celui du travail spécialisé et normatif. Note : * Les sélistes échangent déjà dans les domaines de compétence des ateliers choisis. Ces ateliers sont un moyen d aller plus loin dans la connaissance, de confronter leurs savoirs initiaux avec ce que leur apportent nos animateurs, qui sont des professionnels, mais aussi des retraités ; et surtout de prendre l envie de connaître Ils sont aussi le moyen de découvrir une nouvelle activité, sans pour cela mettre en branle toute une organisation (formations classiques). C est en cela que l on peut aussi parler de pré-formation, d approche pré-professionnelle. 5) Le suivi personnalisé 1) le parrainage Les personnes qui s inscrivent le font en douceur, sans a priori et avec naturel, par l intermédiaire d un parrain ou d une marraine. La fonction de ces derniers est d expliquer avec des mots adaptés (et de façon conviviale, sans interférence liée à une quelconque hiérarchie) le fonctionnement de l association. Une fois des sélistes chômeurs retenus pour le protocole proprement dit, un suivi est mis en place : rendez-vous hebdomadaires où seront pris en compte ses besoins professionnels mais aussi personnels (santé ; budget ; logement ; famille ; relations avec l administration ; etc) Concernant le travail, il s agira de déterminer un plan de carrière, plus SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 9

10 exactement une perspective professionnelle avec mise en adéquation des capacités, des envies et des possibilités du marché du travail. Cela passera le plus souvent (mais pas forcément) par des formations ; il impliquera par contre des mises en relations avec des employeurs (avec le concours de l ANPE, mais aussi d autres structures associatives et représentatives professionnelles). 6) Les secteurs professionnels explorés i. Les services à la personne Le choix de ces ateliers s est fait autour des services à la personne. Pourquoi? D abord parce que les activités du SEL y sont liées ; donc, les ateliers ne font que prolonger et approfondir ces activités initiales. Mais aussi parce que les services à la personne sont appelés à se développer fortement ces prochaines années (cf. l actuelle réflexion menée par les administrations sociales sur ce sujet). Seulement la loi Borloo qui leur a donné la configuration actuelle nécessite tout un travail d aménagement concernant les compétences qui y sont afférentes. Par exemple, certains intitulés demandent des contenus mieux précisés comme homme toutes mains ; d autres profiteraient d un étoffement comme aide à la préparation des repas (réflexion sur la diététique, la qualité des aliments, la variété culturelle alimentaire ). Le but est d apporter des services de plus en plus élaborés. Les ateliers fonctionneront donc comme un développement des compétences, mais aussi comme une découverte, un enrichissement dans le service rendu. ii. Un pont vers l artisanat Enfin, ce travail sur les services à la personne permet aussi de réfléchir à la mise en place de passerelles vers l artisanat, secteur très demandeur de maind œuvre. Pourquoi? Parce que les ateliers choisis permettent d envisager des métiers comme électriciens, mécaniciens, soudeurs, plombiers, peintres, cuisiniers, couturiers Qui n a pas éprouvé des difficultés à trouver un plombier, un chauffagiste, un charpentier, un électricien, un peintre? Quel professionnel du tourisme ne connaît pas des problèmes de recrutement? Paradoxe dans notre société locale au chômage important. Commentaires de La Framboise (Potes en SEL 80) Pic-Mar-SEL n a rien d un projet, contrairement à ce que cela peut sous-entendre dans le descriptif ci-dessus ; nous étions une poignée de selistes d Amiens (dont notre Germaine nationale) à nous rendre le 10 décembre à une réunion à Abbeville. Nous y avons trouvé une salle des fêtes remplie en journée par une brocante, puis un débat entre les échanges effectués à Abbeville et ce qui se fait sur Amiens, plein d animations (un conteur picard, un groupe de musiciens) en soirée, une méga sangria offerte à l apéritif et un repas partagé des plus sympathiques, le tout ouvert au public. Apparemment, il existerait des types de SEL un peu différents comme Pic-Mar-SEL déjà en France (cela a fait l objet d un atelier/débat lors des rencontres annuelles à Libourne en 2004). Si Pic-Mar-SEL est un SEL réservé aux démunis (salariés s abstenir), il peut alors exister un problème de co-voiturage/déplacements entre selistes ; il est vrai que le SEL sur Abbeville est très local et que le réseau de transports en commun est très développé puisqu à région sinistrée = faibles ressources pour entretenir une voiture. Ceci à l image d un réseau de télévision locale ET sociale exclusivement dédiée aux quartiers défavorisés d Abbeville (télé gratuite bien évidemment dont le réseau est installé dans les HLM en priorité) où il y a eu un long reportage sur le SEL d Abbeville et où j ai eu une longue interview sur la différence avec le SEL sur Amiens et les autres SEL en France, tout en parlant un peu de SEL idaire, de la Route des SEL, de la Route des Stages, des Intersels régionaux et nationaux et bien sûr du site Il est vrai que le système de fonctionnement du SEL d Abbeville peut être déroutant puisqu il est différent des fonctionnements habituels des SEL (excluant l euro) ; il a au moins le mérite d exister et de redonner espoir à une population totalement exclue et qui peine à vivre correctement au quotidien. J ai été impressionnée par le nombre d abbevillois présents à cette fête du 10 décembre et de voir concrètement que les bons d achat (qui peuvent être décriés au premier abord) ont été une bouffée d oxygène pour ces familles démunies, surtout à l approche des fêtes de Noël. Ces bons d achat ont été distribués en fonction du montant des unités locales échangées entre les selistes. Ils proviennent de commerçants (dont Auchan Abbeville) qui ont été démarchés au préalable et qui ont compris l intérêt de la démarche sociale de Pic-Mar-SEL. Egalement au préalable, Laurent Leclercq, le fondateur de Pic-Mar-SEL a démarché les services fiscaux afin que tout soit en ordre et à bénéficier d une défiscalisation de ces bons d achat. Il y a même eu un cadeau-surprise sous la forme d un baptême de l air offert par le petit club d aviation d Abbeville et qui lui aussi, participait à sa manière aux efforts d insertion sociale. Enfin, il faut rajouter que la municipalité d Abbeville est beaucoup plus ouverte aux problèmes sociaux et d insertion et au travail bénévole effectué par des associations qu Amiens qui a pourtant plus de moyens financiers! Pour preuve, un grand local bien situé, près du centre ville et à côté de la gare, mis à la totale disposition de Pic-Mar-SEL pour leurs réunions et pour des chantiers d insertion avec des artisans en bénévolat. Comme quoi, là aussi, avec beaucoup de bonne volonté et une municipalité ouverte aux associations... Tout est possible! SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 10

11 Rencontres InterSEL 2007 à Amange en Franche-Comté du 20 au 26 août C est avec grand plaisir que nous proposons les Rencontres annuelles intersel 2007 en Franche-Comté. Elles auront lieu à la Maison familiale rurale - 4, rue des Vergers à Amange (Jura) du lundi 20 août à midi au dimanche 26 août à 17 heures. Le petit village d Amange se situe à environ 10 km de Dole, dans le Jura, au bord d un grand massif forestier : le Bois de la Serre. L accès est très facile : - par le train : il y a une gare TGV à Dole - par la route : l autoroute A 36 passe à Dole et il y a une grande route à proximité. La Maison familiale se trouve à la sortie du village sur un terrain de 1,5 hectare et se compose de plusieurs bâtiments : - accueil, - cuisine et réfectoire avec grandes portes-fenêtres et la possibilité quand il fait beau de s asseoir dehors. - un bâtiment récent avec 72 lits : 24 chambres de 3 lits avec un lavabo par chambre et un bloc sanitaire (WC et douches) pour 6 chambres, - un autre bâtiment plus ancien avec 40 lits (4 à 8 lits par chambre), WC et douches, plus un foyer (bar) et une salle télé. Nous disposerons en plus de plusieurs salles pour les ateliers, forums etc. Sur le grand pré derrière, on peut monter les tentes et utiliser les douches et WC du bâtiment neuf qui se trouve tout près. Nous allons maintenant entamer la troisième phase concernant la programmation et l organisation de ces Rencontres, et nous vous tiendrons informés au fur et à mesure. Un certain nombre de sélistes se sont déjà déclarés à Boves (Amiens) pour apporter leur aide à l organisation et au bon déroulement ; ils (elles) vont être contacté-e-s séparément. Toutes celles et tous ceux qui veulent s y joindre ou qui ont des idées concernant les ateliers, forums, le programme parallèle, les soirées, le bal, etc. sont invité-e-s à se manifester! Contacts : - par courriel : - par tél. : par courrier : SEL 70 chez Frank Linke - Grande Rue Montigny les Cherlieu Nous espérons que vous réserverez un accueil favorable à notre invitation et vous voir venir en grand nombre! A bientôt! Le comité de pilotage : Frank et Stéphanie (Sel 70 - Haute-Saône) ; Léna, Philippe et Tézou (Sel de Besançon - 25) ; Cécile (Sel du Haut-Doubs - 25) ; Cathy (Rous SEL - 39) ; Valérie (Sel de Salins - 39) ; Karine et Lucette (LuroSEL - 70) Plans : La proximité des installations permet de réunir toutes les activités sur un seul lieu, et en même temps d avoir assez d espace pour ne pas se gêner. Ceci est le grand atout de ce lieu que les familles avec enfants apprécieront sûrement. Nous allons entre autres prévoir un programme parallèle aux ateliers et forums habituels où les enfants et jeunes trouveront également leur compte. Des propositions pour des visites et excursions vous seront faites, ce sera la possibilité de découvrir la région avant le séjour ou en le prolongeant. Concernant les prix pour les repas, l hébergement, etc. des tarifs raisonnables ont été étudiés. Il sera possible de régler jusqu à 10 % des frais de repas en unités locales. Vous pouvez vous inscrire à l aide de la FICHE d INSCRIPTION ci-jointe, à retourner dès maintenant (il reste encore des places). SEL idaire - BP AMIENS cedex Page 11

12 Fiche d inscription individuelle et/ou familiale RENCONTRES ANNUELLES des SEL de France et d ailleurs Maison Familiale Rurale - 4, rue des Vergers à Amange (Jura) du lundi 20 août (12h) au dimanche 26 août 2007 (17h) Réservation à imprimer, compléter et retourner à : Catherine Duhamel, 15 rue du Piémont BESANCON avec le règlement par chèque libellé à Rencontres annuelles Intersel AVANT LE 30 JUIN Adultes et enfants de plus de 12 ans : Enfants de moins de 12 ans : Nom : Prénom : Nom : Prénom : Nom : Prénom : Nom : Prénom : Nom : Prénom : Adresse : Code Postal Ville Tél : Courriel : Pays : Nom de votre SEL : Code Postal Ville Votre numéro d adhérent ou pseudo : Pays : Appel lancé aux SEL : Une contribution volontaire serait la bienvenue, de l ordre de 0,20 par adhérent. Si vous ne pouvez vous rendre à Amange, vous pourrez bénéficier des comptes rendus, photos, participation interactive via le net Navette Gare de Dole - Amange? OUI NON Frais de carburant à partager. Regroupez-vous! Date arrivée : Horaire arrivée en gare : Date retour : Horaire départ : LOGISTIQUE : Participation aux frais de 10 par adulte et enfant > 12 ans pour un séjour complet (3 à 6 jours) ou 5 pour un séjour incomplet (moins de 3 jours), à régler au titre d arrhes (non remboursables). Frais de séjour et repas à régler dès l inscription, possibilité en 2-3 chèques encaissés à dates convenues (au plus tard le 20/08) et remboursables en cas de désistement (au plus tard le 20 août). REPAS : 4 le repas (inscrit à l avance) - Enfant < 12 ans : 1/2 tarif à 2-5 si repas non inscrit et isolé HÉBERGEMENT (petit-déjeuner inclus) : en chambre de 3 à 8 lits : unique 8 /personne - apporter les draps - ou en camping (sanitaires dans locaux) : 4 /personne - 1er enfant : 1/2 tarif - GRATUIT pour les suivants. Le repas d accueil du lundi 20 au soir est gratuit pour tous les inscrits!!! La 6e nuitée est gratuite pour les séjours complets!!! Réservations nuitées et repas (inscrire le nombre dans chaque case) : Végétariens : OUI NON Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche Total Déjeuner 4 Déjeuner 1/2 tarif 2 tiré du sac Dîner 4 Dîner 1/2 tarif 2 Nuitée chambre 8 Nuitée camping 4 Camping 1/2 tarif 2 La réservation des chambres (3 lits) ne se fera que pour un séjour complet de six jours et avec tous les lits occupés. Priorité donnée aux personnes à mobilité réduite pour la réservation en chambre en rez-de-chaussée, proche sanitaires. Êtes-vous secouriste, infirmier, médecin? Accepteriez-vous d être assistant sanitaire? : Apporterez-vous votre ordinateur portable? Le laisseriez-vous à disposition pour les comptes rendus? : Accepteriez-vous d être médiateur? Souhaitez-vous faire une animation? Laquelle (merci de développer sur courrier joint) : Quand : Proposez-vous un atelier-débat-forum? Sujet : L animeriez-vous? Quand : Possibilité de régler les frais de nourriture en partie en unités locales, dans la limite de 10 %. Les denrées apportées par les sélistes seront les bienvenues, limitées aux seuls petit-déjeuners et bar (pain et brioches, confitures, miel, boissons, fruits, fromages de vos terroirs, etc. et échangées contre des unités à convenir.

13 A retourner à : SEL'idaire - BP Amiens cedex 2 Cotisation sel idaire (Chèque à l'ordre de l'association SEL'idaire ou virement CCP : Y Bordeaux) Veuillez trouvez ci-joint la cotisation de notre SEL pour un an pour un montant de :... uros (Exemple de cotisation : "petit" SEL : 7,50 ; "gros" SEL : 15,00 ou 0,15 par adhérent) Veuillez trouvez ci-joint la cotisation de notre SEL pour un an en unités locales de :... Nous avons besoin d'un reçu Notre SEL ne souhaite pas cotiser à l'association SEL'idaire Envoi de la Lettre de SEL idaire au sel Souhaitez-vous recevoir la Lettre de SEL idaire : Par courrier : NON OUI Si oui votre SEL doit être cotisant à SEL idaire Par NON OUI Si oui l adresse électronique du SEL (plusieurs adresses possibles, c est gratuit!): ENVOIS individuels : Il vous est possible de recevoir la Lettre de SEL idaire par courrier postal individuel moyennant les frais d impression et d envoi de dix euros (10 ) pour quatre numéro ou gratuitement par E mail Souhaitez-vous recevoir la Lettre de SEL idaire : Par NON OUI Si oui votre adresse électronique personnelle :... Par courrier : NON OUI Ci-joint un chèque de dix euros à l ordre de SEL idaire Nom :... Prénom :... Nom du SEL :... Adresse : NB : L envoi individuel est hors cotisation du SEL. Vos coordonnées : Nom du SEL :... Comité de rédaction : Mylène Rémy (SEL en Puisaye) - André Miard (SEL Petite Camargue) - Gabrielle Leininger (SEL Amitiés/Rennes) - Christine Masounabe (L Arbre/Villeneuve d Asq) - Nicole Lambert (SEL de Grenoble) - Manuel Aurat (SEL de Blois) - Mise en page : Manuel Aurat - Annuaire des SEL : Christine Masounabe (L Arbre/Villeneuve d Asq) - Photocopies et diffusion par courrier : Framboise Maréchal (Potes en SEL/Amiens) - Diffusion par courriel : Liliane Béghin (SEL de Montpellier) - Illustrations : Alain Nicol (Breiz-I- SEL/Brest) Adresse : Permanences (jour, heures et lieu) :... Téléphone du SEL :...Courriel du SEL : Site internet du SEL :... Contact : nom, téléphone et courriel (si différent de celui du SEL) : Autres contacts (nom, téléphone et courriel) : Correspondant Route des SEL :... Correspondant Route des Stages :... Autres : Nom de l'unité d'échanges :... Nombre d'échanges :... AVRIL 2007 IPNS

Animer un SEL. Questions juridiques. SEL et réglementation fiscale et sociale. Légalité des activités dans le SEL :

Animer un SEL. Questions juridiques. SEL et réglementation fiscale et sociale. Légalité des activités dans le SEL : Questions juridiques Animer un SEL Légalité des activités dans le SEL : À condition de ne pas être illicites (contraires à l ordre public : prostitution, images pornographiques...), les échanges qui respectent

Plus en détail

Les 5 étapes pour réussir

Les 5 étapes pour réussir Créer son AMAP Campus Les 5 étapes pour réussir Conso responsable Fiche 1 Grâce aux AMAP, mangez LoCAL, BIO, et PAS CHER Vous en avez assez d ingurgiter des légumes bourrés de pesticides, cultivés de manière

Plus en détail

Votre association a-t-elle déjà adressé une demande de subvention à la Mairie de Figeac?

Votre association a-t-elle déjà adressé une demande de subvention à la Mairie de Figeac? Nom de l association : Adresse : Votre association a-t-elle déjà adressé une demande de subvention à la Mairie de Figeac? Oui Non Votre association a-t-elle déjà reçu une subvention de la Mairie de Figeac?

Plus en détail

Procès-verbal de l Assemblée Générale Ordinaire du 22 Novembre 2014

Procès-verbal de l Assemblée Générale Ordinaire du 22 Novembre 2014 Procès-verbal de l Assemblée Générale Ordinaire du 22 Novembre 2014 Ordre du jour : Approbation du PV de l AG de l année passée Rapport moral du Comité Directeur (par JM Eychenne), Rapport d activité (par

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative COMMUNE DE ROQUES SUR GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE Charte de la vie associative Engagements réciproques entre la MUNICIPALITE et les ASSOCIATIONS Roquoises Sommaire : Page - Préambule 2 - Engagements

Plus en détail

SEL VILLEFRANCHOIS COM PTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU 26 OCTOBRE 2013

SEL VILLEFRANCHOIS COM PTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU 26 OCTOBRE 2013 Présents : 7 adhérents 2 sympathisants les 4 membres du CA SEL VILLEFRANCHOIS COM PTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU 26 OCTOBRE 2013 OUVERTURE Accueil et remerciements par André DUMAS RAPPORT MORAL par Marie-Claude

Plus en détail

CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE RÈGLEMENT INTERIEUR

CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE RÈGLEMENT INTERIEUR de la Manche Rev09 Page 1/5 CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE - RÈGLEMENT INTERIEUR Sigles utilisés : CG50 : Cercle Généalogique de la Manche CA : Conseil d Administration CR : Compte-Rendu AD : Archives

Plus en détail

Le travail des enfants et des adolescents. De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo!

Le travail des enfants et des adolescents. De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo! Le travail des enfants et des adolescents De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo! Mise en situation Mélanie fait face à tout un dilemme. Épuisée par son rythme de vie des derniers mois,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION "INTERLUDE"

STATUTS DE L ASSOCIATION INTERLUDE STATUTS DE L ASSOCIATION "INTERLUDE" modifiés lors de l AG extraordinaire du vendredi 28 novembre 2014 TITRE I GÉNÉRALITÉS ARTICLE 1 DÉNOMINATION À l initiative de la Maison des Chômeurs de la Région Nantaise,

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013. Ordre du jour

Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013. Ordre du jour Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013 Administrateurs présents : Marie-Dominique Baudry ; Myriam Chéreau ; Hélène Dejean ; Thierry Desnos ; Catherine Gérard ; Benoît Lizée ; Nicole Pagnod

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

ASSOCIATION KIKAFEKOI

ASSOCIATION KIKAFEKOI ASSOCIATION KIKAFEKOI COMPTE RENDU DE LA REUNION DE BUREAU DU VENDREDI 2 OCTOBRE 2015 Etaient présents : CHRISTOPHE MINH FRANCOISE PHILIPPE DOMINIQUE - VERONIQUE ANNIE MARIE ANNICK- Postulats de base :

Plus en détail

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION ANNEE 2012-2013 2 I. CONTEXTE ET ORIENTATIONS GENERALES... 3 II. RAPPROCHER LES GROUPES ET LE RESEAU DANS LA CONSTRUCTION D'UNE AGRICULTURE PAYSANNE... 4 DES INTERAMAP

Plus en détail

La vie du SEL. Animer un SEL

La vie du SEL. Animer un SEL La vie du SEL Animer un SEL La communication Dans toutes les circonstances de communication, soyons vigilants sur le vocabulaire. Entre nous, avec notre entourage ou avec les médias, il est nécessaire

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre

Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre 1. Introduction en douceur et immersion pour démarrer la journée : Présentation et REprésentations : Dans un premier temps,

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION?

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? AVIS N 10.01 Présenté par la Commission «Citoyenneté, solidarité, mobilité» du CONSEIL

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION. Documents importants à transmettre

DOSSIER D INSCRIPTION. Documents importants à transmettre DOSSIER D INSCRIPTION Documents importants à transmettre Pour valider l inscription de votre (vos) enfant(s), remettre les documents suivants au plus tard le vendredi 19 juin, dernier délais. Les règlements

Plus en détail

Séjour de Conduite Accompagnée 2015

Séjour de Conduite Accompagnée 2015 Séjour de Conduite Accompagnée 2015 La commission jeunesse vous propose cette année encore des séjours de conduite accompagnée. Ce séjour s adresse aux adolescents de 15 et 2 mois à 17 ans. Ce stage de

Plus en détail

Catalogue de formations - Printemps 2014

Catalogue de formations - Printemps 2014 Groupement des Agriculteurs Biologiques des Alpes de Haute Provence Catalogue de formations - Printemps 2014 9 Production de petits fruits rouges en AB. 9 Itinéraire technique du blé bio : du semis au

Plus en détail

LANGUEDOC ROUSSILLON Association pour l épanouissement des Enfants à Haut Potentiel Intellectuel

LANGUEDOC ROUSSILLON Association pour l épanouissement des Enfants à Haut Potentiel Intellectuel LANGUEDOC ROUSSILLON Association pour l épanouissement des Enfants à Haut Potentiel Intellectuel POUR NOUS REJOINDRE c est simple. Toute personne intéressée à titre personnel, familial (pour soi ou pour

Plus en détail

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION Pour plus d informations, visitez www.marathonprobono.fr/campus-hec-2012 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux responsables

Plus en détail

ENTREPRISE disposant de foncier et/ou ayant des besoins en matières et produits issus de l agriculture

ENTREPRISE disposant de foncier et/ou ayant des besoins en matières et produits issus de l agriculture TYPE DE FONCIER Situer sa motivation et préciser ses objectifs PROPRIETAIRE FONCIER Individuel (ex : grande propriété familiale avec vastes espaces verts, parc, bois) FONDATION reconnue d utilité publique

Plus en détail

Trésorier du CE : de la construction du budget au compte-rendu de gestion

Trésorier du CE : de la construction du budget au compte-rendu de gestion Expertises économiques et sociales auprès des comités d entreprise Trésorier du CE : de la construction du budget au compte-rendu de gestion Rédacteur : Fayçal ABASSI, expert-comptable Bureaux de LYON

Plus en détail

Mise à jour le 28 mai 2013

Mise à jour le 28 mai 2013 Mise à jour le 28 mai 2013 Association District-Solidaire Association loi 1901, déclarée à la Préfecture du Rhône Tél. : (33) 670-939-939 coordination@district-solidaire.org www.district-solidaire.org

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? UN WEEK-END DE FORMATION : POURQUOI?

QUI SOMMES-NOUS? UN WEEK-END DE FORMATION : POURQUOI? QUI SOMMES-NOUS? Etudiants et Développement, c est un réseau national d associations étudiantes et jeunes investies dans des actions de solidarité internationale et d éducation à la citoyenneté et à la

Plus en détail

SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT

SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT GUIDE PRATIQUE À DESTINATION DES INTERVENANTS AUPRÈS DES RETRAITÉS Valoriser et sensibiliser au bénévolat Les personnes concernées Les outils à votre disposition

Plus en détail

SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A.

SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A. Union Nationale des Accueils des Villes Françaises Site Internet : http://www.avf.asso.fr SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A. SOMMAIRE Page Définitions propres aux AVF 2 et 3 Le SNA. 4 et 5 Organigramme.

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

«La brouette et le panier»

«La brouette et le panier» «La brouette et le panier» Association intercommunale pour la mise en place et le maintien de systèmes alimentaires locaux, autonomes et de qualité respectant l Environnement et les Hommes STATUTS I PRESENTATION

Plus en détail

Association française de haïku

Association française de haïku Association française de haïku Procès verbal de délibération du Conseil d Administration Vote 3.2011. Réunion CA. 15 janvier 2011 Objet : - Fixation de la date de la prochaine AG annuelle - Organisation

Plus en détail

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès Nom de l association Sigle Numéro SIRET APE DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2016 Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports Service des Sports Bâtiment Pyrène 1,

Plus en détail

Les circuits courts. Sont-il durables?

Les circuits courts. Sont-il durables? Les circuits courts Sont-il durables? Petit rappel instructif Par définition officielle, un circuit court est une modalité de vente qui comporte au maximum UN intermédiaire entre le producteur et le consommateur

Plus en détail

STATUTS. Son siège social est fixé à BORDEAUX. Il pourra être transféré en tout autre lieu par simple décision du Collège.

STATUTS. Son siège social est fixé à BORDEAUX. Il pourra être transféré en tout autre lieu par simple décision du Collège. STATUTS TITRE 1 - OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION article 1 - DÉNOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Restauration collective Consommer mieux, consommer local

Restauration collective Consommer mieux, consommer local CONSEIL GÉNÉRAL Direction de la communication Agen, mardi 19 mars 2013 FICHE DE PRESSE Restauration collective Consommer mieux, consommer local A l heure où les Français sont de plus en plus attachés à

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ASSOCIATION PALAISEAU 4807

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ASSOCIATION PALAISEAU 4807 Version du 3 octobre 2014 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ASSOCIATION PALAISEAU 4807 Préambule «PALAISEAU 4807» est une association à but non lucratif, créée en 1988, à la suite de l initiative municipale «Une

Plus en détail

Groupes d'entraide Mutuelle

Groupes d'entraide Mutuelle GEM Groupes d'entraide Mutuelle parrainés par Espoir-74 Sallanches Annemasse " Le Lien qui fait du Bien " " Au p'tit Vélo " 143 rue du Mont Blanc, 3 ter avenue du Léman 74700 Sallanches 74100 Annemasse

Plus en détail

LES ACTIVITES DE L ACNV

LES ACTIVITES DE L ACNV LES ACTIVITES DE L ACNV De mai 2011 à mars 2012-374 adhérents en 2011 - stage éducation 2011 : 1 et en 2012 :3 - stage transmetteurs 2011 : 2 maintenus + 2 annulés et en 2012 : 4 prévus - 33 conventions

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** Nom de l association: Intitulé de l action : DOSSIER Á REMETTRE AU PLUS TARD LE 19 DECEMBRE 2014 Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er

Plus en détail

Dossier à retourner : avant le lundi 1 er juin 2015 (cachet de la poste faisant foi) Nom de la structure... (sans abréviation) Commune :...

Dossier à retourner : avant le lundi 1 er juin 2015 (cachet de la poste faisant foi) Nom de la structure... (sans abréviation) Commune :... DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATIONS PATRIMONIALES Dossier à retourner : avant le lundi 1 er juin 2015 (cachet de la poste faisant foi) Commune :... Canton :... Intercommunalité :... Arrondissement

Plus en détail

Nouvelle adresse mail du collectif : 63@alternatiba.eu

Nouvelle adresse mail du collectif : 63@alternatiba.eu ALTERNATIDOMES : COMPTE RENDU DU 17 DECEMBRE 2014 Notes prises : Rédaction : Murielle Présents : 19 personnes Excusés : 8 Nouvelle adresse mail du collectif : 63@alternatiba.eu Rappel de l'ordre du jour

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES Une charte, un partenariat entre la commune et les associations de Saint-Gilles Mise à jour le 04/12/2014 Respect des engagements - Information - Responsabilité

Plus en détail

AIDE A LA CREATION DE STANDS DE VENTE DIRECTE

AIDE A LA CREATION DE STANDS DE VENTE DIRECTE Annexe 3 à la délibération n 7 du 14 juin 2010 Conseil Général des Pyrénées-Orientales Direction Environnement Eau Agriculture Ruralité Pôle Agriculture-Forêt-Espace Rural Ancien Hôpital Militaire 32 avenue

Plus en détail

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Groupe MEUSE Compte rendu de l Assemblée Générale Groupe Meuse du 19 mars 2015 L ANR Meuse organise son Assemblée

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 Ce règlement a été adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 21 juillet 2014. GENERALITES L accueil périscolaire

Plus en détail

COCAGNE SOLIDARITE NORD Rapport annuel d activités 2012

COCAGNE SOLIDARITE NORD Rapport annuel d activités 2012 Association Les jardins de Cocagne - Solidarité Nord et Sud COCAGNE SOLIDARITE NORD Rapport annuel d activités 2012 L Ecole à la ferme: visites aux jardins et Insertion et formation professionnelle Présentation

Plus en détail

Règlement intérieur de l association CoFAM

Règlement intérieur de l association CoFAM 1. Préambule Ceci constitue le Règlement intérieur de l association «Coordination Française pour l Allaitement maternel» dite CoFAM. Conformément aux Statuts de l association, il est établi par le Conseil

Plus en détail

LETTRE D INFOS. Editorial: FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME. Trimestriel N 9 DANS CE NUMERO : Editorial Page 1

LETTRE D INFOS. Editorial: FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME. Trimestriel N 9 DANS CE NUMERO : Editorial Page 1 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS Janvier - février - mars 2011 Trimestriel N 9 Editorial: Chers amis Le 28 mai prochain nous nous retrouverons en «Familles Rurales»

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES PROJET PEDAGOGIQUE Mairie de Plestin-Les-Grèves téléphone : 02.96.54.10.37 courriel : gaderie.plestinlesgreves@orange.fr Benoît BILLAUD Chef

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 janvier 2015

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 janvier 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 janvier 2015 Nombre de Conseillers : en exercice 11/ présents 11_/ votants 11_/ L an deux mil quinze, le 28 janvier le Conseil Municipal de la commune

Plus en détail

Règlement intérieur de la Maison des Associations

Règlement intérieur de la Maison des Associations Règlement intérieur de la Maison des Associations Article 1 : OBJET a) Le présent règlement a pour objet de définir les conditions d accès et d utilisation de la Maison des Associations de la ville de

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Compte-rendu de l assemblée générale annuelle Enclos des 4 saisons. Le 27 Septembre 2014 à Ste-Ouenne

Compte-rendu de l assemblée générale annuelle Enclos des 4 saisons. Le 27 Septembre 2014 à Ste-Ouenne Compte-rendu de l assemblée générale annuelle Enclos des 4 saisons Le 27 Septembre 2014 à Ste-Ouenne Comme l an passé, c est à Ste-Ouenne que se déroule l A.G de l Enclos des 4 Saisons; il s agit de la

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal. du 29 avril 2014

Compte rendu du Conseil Municipal. du 29 avril 2014 Compte rendu du Conseil Municipal du 29 avril 2014 Présents : SALLE LAGARDE Frédéric, Maire. Adjoints : MEJEAN Max, DUPUY Jean Sébastien, GOURIOU Sylvie, JALABERT Valérie. Conseillers : QUERE Cécile, BROUSSIER

Plus en détail

Demande de subvention pour l année 2013

Demande de subvention pour l année 2013 Demande de subvention pour l année 2013 Date limite de dépôt des dossiers : 14 décembre 2012 Association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour déposer votre demande de subvention

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire du 5 février 2012 Compte-rendu

Assemblée Générale Ordinaire du 5 février 2012 Compte-rendu Assemblée Générale Ordinaire du 5 février 2012 Compte-rendu Association «Réseau des AMAP Midi-Pyrénées» 10 chemin de Jaffary - 31200 TOULOUSE L'an deux mil douze, le cinq février à 9h30, les membres de

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

E D I T O L A L E T T R E N 3 0. De l intérêt d un syndicat employeur

E D I T O L A L E T T R E N 3 0. De l intérêt d un syndicat employeur E D I T O Sommaire P1 L édito P2 Révision des classifications et rémunérations minimales : Accord à l unanimité P3 Suite révision des classifications P4 Accord sur la sécurisation de l emploi et le temps

Plus en détail

VOTRE INVITATION AU SEMINAIRE QUALITE PROSPECTIVE 2013

VOTRE INVITATION AU SEMINAIRE QUALITE PROSPECTIVE 2013 VOTRE INVITATION AU SEMINAIRE QUALITE PROSPECTIVE 2013 Planter le décor Faire germer des idées Faire fructifier des propositions Semer l avenir SEMINAIRE QUALITE 2013-14 et 15 mai 2013 - Domont Accompagner

Plus en détail

Délibération 1 : Excusé : M. PORCHERON Secrétaire de séance : Melle DEMIAUTTE Amandine. L ordre du jour appelle :

Délibération 1 : Excusé : M. PORCHERON Secrétaire de séance : Melle DEMIAUTTE Amandine. L ordre du jour appelle : Le vingt-huit octobre deux mil quatorze à dix-huit heures trente minutes, les membres composant le conseil municipal de la commune se sont réunis au lieu ordinaire de leurs séances sur la convocation du

Plus en détail

(hors demande de subventions sportives dossier à se procurer auprès du Service des Sports)

(hors demande de subventions sportives dossier à se procurer auprès du Service des Sports) Ville de CHATEAU-THIERRY DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Aucune modification ne doit être apportée à ce formulaire (à retourner avant le 4 décembre 2015) Mairie de Château-Thierry Direction Générale

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Compte rendu AMAP Légumes Assemblée constituante

Compte rendu AMAP Légumes Assemblée constituante Compte rendu AMAP Légumes Assemblée constituante Présents : 16 mangeurs sur 81 foyers ayant souscrit au moins 1 contrat Excusés : - Arnaud Cornu, mangeur (multi contrats), gestionnaire liste de diffusion

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ]

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] Préambule : Les statuts de l U.S. Fismoise adoptés par l Assemblée Générale du [ ] permettent de réaliser un règlement intérieur destiné à

Plus en détail

Constitution Objet Siège social Durée de l association

Constitution Objet Siège social Durée de l association STATUTS Association «UNE ROSE UN ESPOIR» TITRE - I s e c t e u r d e S E N L E C Q U E S SECTEUR de SENLECQUES Constitution Objet Siège social Durée de l association Article 1 : Constitution et dénomination

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015

Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015 Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015 Thème du jour : Consommer local Pourquoi? Comment? Participants : 10 personnes présentes En préalable à la réunion quelques questions sont posées sur le domaine

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

FAQ destinés aux producteurs de biens et de services du réseau de la graine sur Montpellier.

FAQ destinés aux producteurs de biens et de services du réseau de la graine sur Montpellier. FAQ destinés aux producteurs de biens et de services du réseau de la graine sur Montpellier. -La Graine, qu est ce que c est? La Graine sera une monnaie complémentaire citoyenne, comme il en existe une

Plus en détail

CRAJEP de la Région Centre

CRAJEP de la Région Centre CRAJEP de la Région Centre Comité Régional des Associations de Jeunesse et d Education Populaire Orléans, actualisé le 1 er juillet 2014 Cahier des charges 2014 relatif aux subventions attribuées par le

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION EXERCICE 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Les dossiers doivent impérativement être déposés complets en DOUBLE EXEMPLAIRE avant le 1 er février 2015 pour être pris en compte dans le cadre du budget

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION D ILE-DE-FRANCE

PRÉFET DE LA RÉGION D ILE-DE-FRANCE PRÉFET DE LA RÉGION D ILE-DE-FRANCE Direction Régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Paris, 28 janvier 2014 Pôle social, jeunesse et vie associative FONDS POUR LE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Assemblée Générale FRANCE ALZHEIMER HERAULT 13 Mai 2013 RAPPORT D ACTIVITE ORGANISATION, FONCTIONNEMENT :

Assemblée Générale FRANCE ALZHEIMER HERAULT 13 Mai 2013 RAPPORT D ACTIVITE ORGANISATION, FONCTIONNEMENT : RAPPORT D ACTIVITE ORGANISATION, FONCTIONNEMENT : L année 2012 a été intense en activités. Au niveau de nos instances, les réunions de bureau et du Conseil d Administration ont permis de faire évoluer

Plus en détail

Nom de l aide. Nature. Publics. A qui s adresser. Conditions. Démarches. Le Service complémentaire d aide à la mobilité (S.A.

Nom de l aide. Nature. Publics. A qui s adresser. Conditions. Démarches. Le Service complémentaire d aide à la mobilité (S.A. Le Service complémentaire d aide à la mobilité (S.A.M) Pole Emploi Les demandeurs d emploi qui souhaitent se rendre à un entretien d embauche éloigné de leur lieu d habitation et dont les horaires de transport

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2015

DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2015 Nom de l association Sigle Numéro SIRET APE DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2015 Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes CCAS CCAS Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès 29 bis, rue

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Expérimentation : 2nde - PFEG : Construction collaborative de synthèses de cours

Expérimentation : 2nde - PFEG : Construction collaborative de synthèses de cours Sophie Dupaquier Lycée Jean Moulin (Torcy - 77) Expérimentation : 2nde - PFEG : Construction collaborative de synthèses de cours Lycée : Jean Moulin (Torcy - 77) Classe : Seconde, regroupement d élèves

Plus en détail

JEUNES / bulletin # 2

JEUNES / bulletin # 2 JEUNES / bulletin # 2 2 e trimestre 2011 section société générale Des femmes et des hommes au service de leurs collègues professionnel libre apolitique pragmatique SALAIRES et rémunérations professionnel

Plus en détail

Parrainage Citoyen : Bilan et Perspectives

Parrainage Citoyen : Bilan et Perspectives Parrainage Citoyen : Bilan et Perspectives Point d étape n 12.04 Présenté par le groupe de travail «Parrainage Citoyen» du CONSEIL LILLOIS DE LA JEUNESSE à l Assemblée Plénière du 23 JUIN 2012 1- Introduction

Plus en détail

Bénéficier du soutien et de l émulation d une l équipe Echanger et dialoguer régulièrement Trouver une écoute

Bénéficier du soutien et de l émulation d une l équipe Echanger et dialoguer régulièrement Trouver une écoute Pourquoi devenir adhérent? L association 3A a pour but de réunir des artisans pour offrir davantage de chance de réussite dans le développement de leur activité, grâce à une interdépendance des compétences

Plus en détail

Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes

Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes Enquête auprès des consommateurs de fruits & légumes Merci à vous de prendre quelques instants (5 à 10 mn) pour répondre à ce questionnaire! (1 questionnaire par foyer ) Vos habitudes de consommation et

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

Les prêts. professionnels et associatifs. société coopérative de finances solidaires

Les prêts. professionnels et associatifs. société coopérative de finances solidaires Les prêts professionnels et associatifs société coopérative de finances solidaires Pourquoi emprunter à la Nef? Seul établissement financier éthique en France, la Nef s implique au quotidien dans la naissance

Plus en détail

Café 2030 2 décembre. 24 heures dans la vie d un(e) nantais(e) en 2030? Restitutions orales. Café 2030 décembre 2011 - Ville de Nantes

Café 2030 2 décembre. 24 heures dans la vie d un(e) nantais(e) en 2030? Restitutions orales. Café 2030 décembre 2011 - Ville de Nantes Café 2030 2 décembre 24 heures dans la vie d un(e) nantais(e) en 2030? Restitutions orales Café 2030 décembre 2011 - Ville de Nantes p.1 1ère DISCUSSION Aujourd hui s il y avait une heure dans 24h de ma

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième composante du «prime cost» (coût principal), les charges de personnel.

Plus en détail

LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE

LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE 1 LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE Toute mission d Audit est réalisée en trois étapes essentielles: 1 ère étape : La préparation de la mission 2 ème étape : La réalisation de la mission 3 ème

Plus en détail

Compte-rendu de réunion Assemblée Générale Ordinaire du vendredi 11 décembre 2015 Association Toulouse All In Poker

Compte-rendu de réunion Assemblée Générale Ordinaire du vendredi 11 décembre 2015 Association Toulouse All In Poker Compte-rendu de réunion Assemblée Générale Ordinaire du vendredi 11 décembre 2015 Association Toulouse All In Poker Personnes présentes : voir liste émargement - 44 personnes présentes - 42 membres, 2

Plus en détail