GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com"

Transcription

1 GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE Jean Luc DA LOZZO 1

2 Philosophie de l entreprise Avoir une approche globale pour : gérer tous les déchets organiques d un territoire (sec, humide, ) avoir un maximum de synergie entre les matières et les procédés

3 PRINCIPE Avant la mise en andains, les matières entrantes sont broyées. Processus aérobie (présence d oxygène) de dégradation de la matière organique. Le compostage se déroule en 2 étapes : - Fermentation : montée en Température, dégradation de la MO - Maturation : redescente en Température, formation de l humus. 3

4 Paramètres clef du compostage Le rapport C/N : 20 à 70; optimal à La teneur en oxygène: 5% mini La teneur en humidité: 55 à 70% La porosité ph : voisin de la neutralité. 4

5 5

6 SCHÉMA DE PRINCIPE 6

7 PHASES DU COMPOSTAGE Déchets Organiques Compost jeune Compost Mûr Phase de décomposition : Dégradation de la MO fraiche dominante Phase de maturation : biosynthèse de composés humiques 7

8 8

9 FERMENTATION Phase mésophile : Les micro-organismes mésophiles (bactéries et champignons essentiellement) non spécifiques présents dans les déchets organiques se multiplient et dégradent les composés simples (sucres, lipides, acides aminés,.) et une partie des polymères (protéines, acides nucléiques, amidon,.). Ces fermentations aérobies dégagent de la chaleur qui fait monter la température vers C en quelques heures ou quelques jours. Phase thermophile: A mesure que la température augmente la quantité de micro-organismes diminue et la proportion de champignons se réduit au profit des bactéries. Lorsque la température atteint C seuls les bactéries thermophiles et les actinomycètes subsistent. C est dans cette phase que l on hygiénise la matière. 9

10 FERMENTATION Arrosage et injection d oxygène: Pour que la phase de fermentation se déroule au mieux, il est indispensable de garder le phénomène aérobie. En effet, les bactéries aérobies ne «travaillent» qu en présence d oxygène. Il est donc important d introduire de l air dans les andains de fermentation par soufflage ou par retournement. Il est aussi important de garder une humidité favorable (50 à 70%) car la chaleur produite par les bactéries induit l évaporation de d eau présente dans les matières. On arrose donc les andains (souvent avec les eaux de ruissellement du site récupérées dans une lagune). 10

11 FERMENTATION Refroidissement: Lorsque les substrats facilement dégradables sont épuisés, la baisse d'intensité des réactions s'accompagne d'une diminution de la température sous les 50 C.Le milieu peut à nouveau être colonisé par des micro-organismes mésophiles différents de ceux de la première phase et capables de dégrader la cellulose, l'hémi-cellulose et la lignine par des processus lents. C'est durant cette phase que commence la formation d'humus et l'incorporation de l'azote dans des molécules complexes. 11

12 PROCESSUS MICROBIENS 12

13 TRANSFORMATION DU CARBONE Réactions principales : 13

14 TRANSFORMATION DE L AZOTE Réactions principales : 14

15 15

16 MATURATION C est la phase de redescente en température, et de finition du compost. Durant la phase de maturation, on assiste à un accroissement de la biomasse microbienne (bactéries et champignons), à une colonisation par la macro-faune dont les lombrics. Les matières organiques sont stabilisées par rapport aux matières premières mises en compostage et transformées en humus. 16

17 CRIBLAGE Une fois mûr, le compost peut être criblé pour être préparé à la vente. Les différents calibres sont fonction de l utilisation: - Compost grossier (0/40 mm) : utilisation agricole (épandage) - Compost Moyen (0/25mm) : utilisation pépinièriste - Compost fin : (0/10mm ) : utilisation jardinier, particulier. 17

18 18

19 19

20 Contexte règlementaire du compostage Le compost est réalisé sur des installations appelé : plateforme de compostage et dans le cadre règlementaire des ICPE sous les rubriques

21 Contexte règlementaire du compostage Les principales contraintes découlent d arrêté de prescriptions (source: AIDA INERIS ICPE 2780). Règlementation sous produits animaux avec agrément des DDPP. Avec notamment : - site clos - Sol étanches - Pas de rejet liquide ou dans le cadre de convention de rejet avec des seuils nécessitant un traitement préalable - Pont bascule - Maitrise des nuiasances olfactives et sonores - Maitrise du process avec traçabilité des opérations et température - Couple temps/température minimum imposés - 21

22 Normalisation du compost Le compost qui sort des plateformes est souvent normé. Si il ne l est pas il faut effectuer un plan d épandage, le produit sortant étant toujours considéré comme un déchet. Norme NFU sur les amendements organiques. 22

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Cycle du C et de la MO: RAPPEL

Cycle du C et de la MO: RAPPEL 4 Cycle du C et de la MO: RAPPEL CO 2 1 Arthropodes 2 Nématodes 3 Protozoaires 4 Lombrics 5 Actnomycètes 6 Algues 7 Bactéries 8 Champignons Nutriments 5 Substances humiques CO 2 1 Arthropodes 2 Nématodes

Plus en détail

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation SOMMAIRE 1 Introduction et présentation generale... 3 2 Presentation technique... 4 2.1

Plus en détail

SIVOM du Pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez

SIVOM du Pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez Le SIVOM est un EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) à vocation multiple. L une de ses missions est le traitement des végétaux par compostage. Collecter dans les déchèteries du secteur,

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Production de compost au Centre de Valorisation Organique

Production de compost au Centre de Valorisation Organique Gestion des déchets ménagers de Lille Métropole Communauté Urbaine Production de compost au Centre de Valorisation Organique Mustapha MAIMOUNI Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine

Plus en détail

LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB

LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB Le processus de compostage est une décomposition aérobie de matières organiques d origine végétale et/ou animale hors matières relevant des déchets animaux au

Plus en détail

Les bases du compostage : lien entre maturité et usage du(des) compost(s).

Les bases du compostage : lien entre maturité et usage du(des) compost(s). Recherche Innovation Transfert de Technologie pour les Matières fertilisantes Organiques Les bases du compostage : lien entre maturité et usage du(des) compost(s). Nicolas THEVENIN Plan 1. Compostage :

Plus en détail

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois «Fabriquer les matières premières du 21 ème siècle» Cette définition résume la philosophie de Paprec Group et son engagement

Plus en détail

Le compost. Vincent Günther Office d arboriculture et cultures maraîchères

Le compost. Vincent Günther Office d arboriculture et cultures maraîchères Le compost Vincent Günther Office d arboriculture et cultures maraîchères Les bactéries et autres microorganismes vont transformer la matière organique en minéraux Le sol un milieu vivant Les jardiniers

Plus en détail

La valorisation du digestat

La valorisation du digestat La valorisation du digestat EREP SA Chemin du Coteau 28 CH - 1123 Aclens Tél. : +41 21 869 98 87 Fax : +41 21 869 01 70 Courriel : info@erep.ch www.erep.ch Le traitement et la gestion du digestat 1. Propriétés

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

COMMENT VALORISER VOTRE FUMIER DE CHEVAL

COMMENT VALORISER VOTRE FUMIER DE CHEVAL COMMENT VALORISER VOTRE FUMIER DE CHEVAL Résumé -Le compostage et le lombricompostage sont des procédés permettant de valoriser le fumier en le transformant en fertilisant et en amendement -Le fumier doit

Plus en détail

TRAÇABILITÉ DÉVELOPPÉE DANS LE

TRAÇABILITÉ DÉVELOPPÉE DANS LE TRAÇABILITÉ DÉVELOPPÉE DANS LE CADRE DU COMPOSTAGE DE BOUES Logiciel TRADEO Patrick GUINET Micasys Journée technique Compostage de boues 2012-12-12 SOMMAIRE 1 - Contexte / Objectif de l application 2 -

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

DOSSIERS. des Déchets Verts D E C H E T S. Le compostage. Série Technique n DT10

DOSSIERS. des Déchets Verts D E C H E T S. Le compostage. Série Technique n DT10 DOSSIERS D E C H E T S Le compostage des Déchets Verts Série Technique n DT10 Janvier 2006 L augmentation des déchets verts contraint les collectivités et les professionnels à se préoccuper de la part

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion Anne-Sophie BOILEAU LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques La typologie des projets Méthanisation éléments de réflexion 2 La méthanisation : le principe

Plus en détail

Evaluation de l écotoxicité et de la dégradation de matériaux d emballage en plastique dits «biodégradables» et compostés BioPlasTox

Evaluation de l écotoxicité et de la dégradation de matériaux d emballage en plastique dits «biodégradables» et compostés BioPlasTox Evaluation de l écotoxicité et de la dégradation de matériaux d emballage en plastique dits «biodégradables» et compostés BioPlasTox Etude suivie par: RITTMO Agroenvironnement (Pascale CHENON) CRITT Matériaux

Plus en détail

EAU PRO. Expertise - Conception - Réalisation. Traitement des lixiviats de Plateformes de compostage. Environnement. Agro-alimentaire.

EAU PRO. Expertise - Conception - Réalisation. Traitement des lixiviats de Plateformes de compostage. Environnement. Agro-alimentaire. EAU PRO Notre métier : gestion, traitement et réutilisation de vos effluents Expertise - Conception - Réalisation Environnement Agro-alimentaire Industries Traitement des lixiviats de Plateformes de compostage

Plus en détail

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Les déchets organiques Le compostage Le mulching Le broyage Le paillage L alimentation animale Présentation du traitement actuel des déchets

Plus en détail

Compost Les bases du compostage à la ferme

Compost Les bases du compostage à la ferme Compost Les bases du compostage à la ferme Introduction Cette fiche technique présente les informations, les méthodes et les recommandations pertinentes à l intention des agriculteurs néo-brunswickois

Plus en détail

Procédés de compostage

Procédés de compostage UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Bioréacteurs appliqués à l environnement Procédés de compostage Schoefs Olivier Plan de la présentation 1. Définition 2 2. Nature, avantages et inconvénients des matières

Plus en détail

Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations de papier Certifié ISO 14001

Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations de papier Certifié ISO 14001 DR FORMATION INFOMA DR R.Vezin 15 et 16 décembre 2009 Partie 2 Principe intrants technique Lionel TRICOT Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations

Plus en détail

Le co-compostage au champ des grignons d olive

Le co-compostage au champ des grignons d olive Le co-compostage au champ des grignons d olive Sébastien LE VERGE s.leverge@ctolivier.org tél.: 04 42 23 82 51 Le contexte Elimination des grignons : - besoins de surfaces d épandage suffisantes et accessibles

Plus en détail

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques Visite de la Cité de l Eau et de l Assainissement Avenue Kléber 92700 Colombes SIAAP Syndicat interdépartemental pour l assainissement de l agglomération parisienne L assainissement en région parisienne

Plus en détail

Le printemps et l été du compost

Le printemps et l été du compost Le printemps et l été du compost Le printemps du compost 1 A la sortie de l hiver, le compost est souvent trop tassé et/ou trop humide. Il faut, avant les nouveaux apports, penser à bien l aérer en faisant

Plus en détail

Le compostage de déchets verts au SETOM. Dossier technique

Le compostage de déchets verts au SETOM. Dossier technique Le compostage de déchets verts au SETOM Dossier technique Le Compostage Définition Le compostage est un processus biologique de transformation et de valorisation des substrats organiques (tontes, feuilles,

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Compost : pourquoi et comment le réaliser?

Compost : pourquoi et comment le réaliser? Tous les conseils de Plantes et jardins à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur. Compost : pourquoi et comment le réaliser? Composter, c est recycler les

Plus en détail

LA METHANISATION. La méthanisation n est pas une technique marginale :

LA METHANISATION. La méthanisation n est pas une technique marginale : LA METHANISATION La méthanisation n est pas une technique marginale : Amiens était jusqu ici la seule référence en France. Depuis 4 à 5 ans la technique de ce process s est considérablement améliorée.

Plus en détail

GUIDE DU COMPOSTAGE INDIVIDUEL

GUIDE DU COMPOSTAGE INDIVIDUEL GUIDE DU COMPOSTAGE INDIVIDUEL Tontes de pelouses Petits fumiers (poules, lapins, ) Déchets ménagers (Légumes, fruits, ) Branches Tailles de haies www.bepenvironnement.be BEP Environnement TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole

Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole Vue rapide des éléments d une installation de méthanisation Biomasse : Effluents d élevage Déchets agro-alimentaires

Plus en détail

Audit de bon fonctionnement des plateformes de compostage de boues sur le bassin Rhône Méditerranée. Septembre 2008. technic eau

Audit de bon fonctionnement des plateformes de compostage de boues sur le bassin Rhône Méditerranée. Septembre 2008. technic eau technic eau Audit de bon fonctionnement des plateformes de compostage de boues sur le bassin Rhône Méditerranée Septembre 2008 >>> Cap sur le bon état des eaux TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES...1

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

La méthanisation. des déchets sources d énergie. www.regioncentre.fr

La méthanisation. des déchets sources d énergie. www.regioncentre.fr La méthanisation des déchets sources d énergie www.regioncentre.fr La méthanisation est un processus biologique de dégradation de la matière organique, par des bactéries, en absence d oxygène et à température

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Le magazine en ligne de l actualité technique et scientifique équine Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Par : Pauline Doligez, IFCE «La méthanisation constitue une réponse

Plus en détail

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Agro-Bio Tech Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Frank Delvigne (Ulg GxABT) Exploitation industrielle des micro organismes : biotechnologies

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Analyses agronomiques

Analyses agronomiques 4 C H A P I T R E Analyses agronomiques De nombreux moyens existent pour analyser et décrire les sols et les matières organiques. Les résultats des analyses agronomiques permettent d évaluer leurs caractéristiques

Plus en détail

Plan de l intervention. L origine du Plan Biogaz Agricole

Plan de l intervention. L origine du Plan Biogaz Agricole AILE, Agence Locale de l Energie créée en 1995 est issue d un partenariat entre: l ADEME Bretagne et les FDCuma du Grand Ouest (adhérentes de AILE) En 2010 - Equipe de 10 personnes - Siège social : RENNES

Plus en détail

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire PAILLE Microorganismes EFFLUENTS FUMIER AERATION Action de l humidité et de l air (O2) Un produit affiné et homogène, épandable en toutes

Plus en détail

Modalités s de gestion et de réhabilitation des sites pollués

Modalités s de gestion et de réhabilitation des sites pollués Modalités s de gestion et de réhabilitation r des sites pollués SOURCE VECTEUR CIBLE Décharge Stockage de produits dangereux Fuite Sol / Eau contaminée Météo : pluie / vent Eaux superficielles Eaux souterraines

Plus en détail

Fiche technique La valorisation des biodéchets

Fiche technique La valorisation des biodéchets Fiche technique La valorisation des biodéchets Définition Les biodéchets sont composés de déchets alimentaires (produits par les ménages, les restaurants, les traiteurs ou les magasins de vente au détail

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

Les avantages de la culture des champignons en agriculture

Les avantages de la culture des champignons en agriculture Les avantages de la culture des champignons en agriculture Par Vincent Leblanc, agronome, M.Sc. La méthode de production en laboratoire La multiplication se fait par spores ou par tissus Stérilisation

Plus en détail

Chapitre 2. Les matières organiques du sol

Chapitre 2. Les matières organiques du sol Chapitre 2 Les matières organiques du sol Composées de 58 % de carbone organique en moyenne, les matières organiques du sol libèrent du dioxyde de carbone (CO 2 ) et des composés organiques en se décomposant

Plus en détail

Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels

Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels Retour au Sommaire Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels Solides ou liquides : des sous-produits de la transformation de produits agricoles Denis Montange CIRAD, UR Recyclage et

Plus en détail

PRODUIRE DE FAÇON DURABLE ET RESPONSABLE

PRODUIRE DE FAÇON DURABLE ET RESPONSABLE Livret pédagogique PRODUIRE DE FAÇON DURABLE ET RESPONSABLE Livret pédagogique du Manuel : Objectifs Pédagogiques & Messages Clés Le PIP est financé par l Union européenne PRODUIRE DE FAÇON DURABLE ET

Plus en détail

Trimestre 3 Situation 3 Les produits de panification sont-ils des «petits lutins au laboratoire?»

Trimestre 3 Situation 3 Les produits de panification sont-ils des «petits lutins au laboratoire?» Objectifs Produits de panification Les BPC décrivent les types de produits de panification, leur utilisation et leurs effets, à l aide d exemples : Malt, levain séché et lait en poudre. Ustensiles, machines,

Plus en détail

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2 FERMENTATION le terme de fermentation est réservé à la culture de microorganismes (bactéries, levures, moisissures) mais, métaboliquement parlant, on devrait réserver ce terme aux cultures en conditions

Plus en détail

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr alpes.agriculture.gouv.fr Principes de la réglementation r sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d animale Journée technique

Plus en détail

LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? lombricompostage déchets biodégradables vers de compost lombricompost thé de compost

LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? lombricompostage déchets biodégradables vers de compost lombricompost thé de compost LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? Le lombricompostage (ou vermicompostage) est une méthode écologique de valorisation et de transformation des déchets biodégradables en engrais naturel fondé sur l

Plus en détail

LES SARMENTS, DE LA MATIERE ORGANIQUE POUR LES SOLS

LES SARMENTS, DE LA MATIERE ORGANIQUE POUR LES SOLS LES SARMENTS, DE LA MATIERE ORGANIQUE POUR LES SOLS Selon les secteurs géographiques et en fonction des modalités de taille (pré-taillage ou pas), les sarments de vigne font encore parfois l objet de brûlage

Plus en détail

Pourquoi faire du compost?

Pourquoi faire du compost? Le compostage Pourquoi faire du compost? Diminuer de 40% le volume des déchets Réduire la pollution Biogaz, lixiviat Engrais chimique Pourquoi faire du compost? Fabriquer un engrais organique de qualité

Plus en détail

CONSIGNES de réalisation du TP. OBSERVATIONS FARINE + EAU Sans levures. FARINE + EAU Avec levures. Avant. Après 2heures CONCLUSION

CONSIGNES de réalisation du TP. OBSERVATIONS FARINE + EAU Sans levures. FARINE + EAU Avec levures. Avant. Après 2heures CONCLUSION T.P. Microbiologie appliquée Objectifs Pré-requis «Action des levures sur la farine» être capable de justifier la composition des aliments en tant que milieu nutritif Mme ROIG être capable de mettre en

Plus en détail

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Le compostage Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Pourquoi composter? Des bénéfices pour la Collectivité Saviez-vous Qu en compostant, vous réduirez de 33% vos déchets domestiques? Qu

Plus en détail

LES SARMENTS, DE LA MATIERE ORGANIQUE POUR LES SOLS

LES SARMENTS, DE LA MATIERE ORGANIQUE POUR LES SOLS LES SARMENTS, DE LA MATIERE ORGANIQUE POUR LES SOLS Selon les secteurs géographiques et en fonction des modalités de taille (pré-taillage ou pas), les sarments de vigne font encore parfois l objet de brûlage

Plus en détail

Broyage des végétaux à domicile

Broyage des végétaux à domicile Broyage des végétaux à domicile Dans le cadre de son plan de prévention des déchets avec le Conseil Général de l Ain, le SIVOM du Bas-Bugey décide de lancer un nouveau service : Le broyage consiste à réduire,

Plus en détail

Centre Environnemental Multifilières

Centre Environnemental Multifilières Centre Environnemental Multifilières Application industrielle du traitement OXALOR Communauté de Communes du LEZAYEN Document protégé par le droit de la propriété intellectuelle Un site exceptionnel Avec

Plus en détail

Méthodes de compostage au niveau de l exploitation agricole

Méthodes de compostage au niveau de l exploitation agricole Méthodes de compostage au niveau de l exploitation agricole DOCUMENTS DE TRAVAIL SUR LES TERRES ET LES EAUX 2 Rédigé par R.V. Misra Consultant FAO R.N. Roy Division de la mise en valeur des terres et des

Plus en détail

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter?

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter? INTRODUCTION Jardiner, c est tout un art. Composter aussi! Je pratique le compostage depuis 16 ans maintenant, et souhaiterai, à travers ce guide, vous apporter quelques conseils pour la réalisation de

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES.

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES. LES G LUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter de

Plus en détail

Syndicat Mixte du Point Fort. Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets

Syndicat Mixte du Point Fort. Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets Dossier de Presse Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets 16 décembre 2005 CONTACT PRESSE Claire Montémont tél. 02 31 29 16 96 / mobile 06 10 15 04 18 claire.montemont@wanadoo.fr

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Introduction. Sommaire. La méthanisation. à la ferme. Qu est-ce-que Trame? 1/ Le fonctionnement biologique

Introduction. Sommaire. La méthanisation. à la ferme. Qu est-ce-que Trame? 1/ Le fonctionnement biologique La méthanisation m à la ferme Sommaire / Le fonctionnement biologique / De l action des micro-organismes à l installation sur la ferme Les substrats / le digesteur / le digestat / le biogaz / la production

Plus en détail

PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS

PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS Protéger l environnement Produire de l énergie Deux nécessités pour l Afrique, que nous adressons à travers notre système de production non polluant

Plus en détail

La micro-biométhanisation. Libramont 28 juillet 2013

La micro-biométhanisation. Libramont 28 juillet 2013 La micro-biométhanisation Libramont 28 juillet 2013 Plan ValBiom : présentation Biométhanisation Technologies spécifiques à la micro-biométhanisation Micro-biométhanisation : pour qui? Mission : ValBiom

Plus en détail

Charte de bonnes pratiques de compostage agricole

Charte de bonnes pratiques de compostage agricole Charte de bonnes pratiques de compostage agricole Ensemble pour l environnement avec le soutien financier et technique de l ADAR et de l ADEME. Nous dédions cette charte à Théo Adam, notre Président fondateur.

Plus en détail

La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat

La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat M CORDELIER, JF. LASCOURREGES, C. PEYRELASSE, C.LAGNET, P.POUECH 4 ième Journées Industrielles Méthanisation 4

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS

LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS Fosse + épandage souterrain dans le sol en place Cette installation nécessite un sol adapté au traitement et à l évacuation des eaux usées

Plus en détail

La moisissure. Causes Prévention Combattre

La moisissure. Causes Prévention Combattre La moisissure Causes Prévention Combattre Moisissure La moisissure, qu est-ce que c est? Elément écologique indissociable de notre environnement naturel. Terme générique désignant une multitude d espèces

Plus en détail

Fiche technique 5 Traitements complémentaires des boues déshydratées

Fiche technique 5 Traitements complémentaires des boues déshydratées 1 - Principe de fonctionnement Traitements complémentaires des boues déshydratées Traitement des boues d assainissement Fiche technique 5 Septembre 2014 Après déshydratation des boues, il est possible

Plus en détail

Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 REGENOR CLASSIC

Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 REGENOR CLASSIC Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 REGENOR CLASSIC Données fournies à l AIVB par

Plus en détail

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie Journée technique méthanisation agricole 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie TITRE CHAPITRE Sous titre Sous titre Principe Contexte Substrats Types d installations Possibilités de valorisation de l

Plus en détail

ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER DE CANARDS PAG AVEC DU LISIER DE CANARDS GRAS ET DES FIBRES CELLULOSIQUES (DECHETS DE SILO).

ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER DE CANARDS PAG AVEC DU LISIER DE CANARDS GRAS ET DES FIBRES CELLULOSIQUES (DECHETS DE SILO). ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER DE CANARDS PAG AVEC DU LISIER DE CANARDS GRAS ET DES FIBRES CELLULOSIQUES (DECHETS DE SILO). Depuis 2003, plusieurs essais de co-compostage de

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

Performances environnementales et économiques économiques. Description

Performances environnementales et économiques économiques. Description BREF Industries de traitement des déchets - Doc. de synthèse V 1.0-01/12/08 MTD pour des types spécifiques de traitements de déchets TRAITEMENTS BIOLOGIQUES DES DECHETS - METHANISATION Description 65 -

Plus en détail

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Si vous ne pouvez pas être relié au réseau du tout-à-l égout, vous devez disposer d un système d assainissement autonome pour traiter vos eaux

Plus en détail

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants.

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. Paris DOCUMENTS PEDAGOGIQUES LIBRES c/n : (rapport entre le carbone et l azote)

Plus en détail

LES BASES DE LA GESTION DU COMPOST

LES BASES DE LA GESTION DU COMPOST LES BASES DE LA GESTION DU COMPOST Le compost est une manière de récupérer ses déchets végétaux de cuisine ou du jardin afin de constituer un terreau riche pour les sols et le développement de vos plantes.

Plus en détail

TRAITEMENT BIOLOGIQUE

TRAITEMENT BIOLOGIQUE Référent : Service SEET Direction DPED ADEME (Angers) TRAITEMENT BIOLOGIQUE Juillet 2014 Les polluants concernés par la technique de traitement biologique sont les composés odorants et les Composés Organiques

Plus en détail

Le compostage individuel des déchets

Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets La quantité de déchets que nous produisons ne cesse d augmenter : chaque habitant produit environ 1,2 kg de déchets ménagers par

Plus en détail

GUIDE DU COMPOSTAGE À DOMICILE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Il y a de la Com Com là dessous. www.cc-ribeauville.fr. précurseur, pour vous servir

GUIDE DU COMPOSTAGE À DOMICILE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Il y a de la Com Com là dessous. www.cc-ribeauville.fr. précurseur, pour vous servir GUIDE DU COMPOSTAGE À DOMICILE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Il y a de la Com Com là dessous www.cc-ribeauville.fr précurseur, pour vous servir Sommaire Page 3 Les 4 bonnes raisons de composter à domicile

Plus en détail

Production décentralisée d énergie par méthanisation de produits résiduaires organiques et de biomasses

Production décentralisée d énergie par méthanisation de produits résiduaires organiques et de biomasses L Institut National de la Recherche Agronomique Production décentralisée d énergie par méthanisation de produits résiduaires organiques et de biomasses Jean-Philippe DELGENES Laboratoire de Biotechnologie

Plus en détail

Composition du sac de déchet d origine résidentielle**

Composition du sac de déchet d origine résidentielle** 2016 Composition du sac de déchet d origine résidentielle** 12% RDD Textiles Matières 2% 3% diverses 3% 21% ** Recyc-Québec Caractérisation des matières résiduelles du secteur résidentiel 2010 QU EST-CE

Plus en détail

Mon lombricomposteur Mini Worms

Mon lombricomposteur Mini Worms hargé de traiter et de valoriser les déchets ménagers de 5,5 millions d habitants, le Syctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers, s engage activement aux côtés de ses collectivités en faveur

Plus en détail

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires Stockage et épandage du digestat Evolutions réglementaires Sommaire Introduction Rappels des différents régimes des installations classées de méthanisation Les règles autour du stockage Du plan d épandage

Plus en détail

Biologie du compostage et aspects de qualité

Biologie du compostage et aspects de qualité 1. Biologie du compostage et aspects de qualité Dr. Jacques G. Fuchs Biophyt SA, CH-Mellikon 1. Compostage: qu est-ce que c est? 2. Compostage: comment ça marche? 3. Facteurs influançant la qualité du

Plus en détail

Fiche sur le compostage des végétaux aquatiques et palustres

Fiche sur le compostage des végétaux aquatiques et palustres Fiche sur le compostage des végétaux aquatiques et palustres Fiche de synthèse Rédacteur : Jacques Haury d après des documents de Johann Debril et en collaboration avec Roland Matrat Relecture Commission

Plus en détail

INNOV SPACE 2013 PRESENTATION DE LA NOUVELLE TECHNOLOGIE FRANÇAISE

INNOV SPACE 2013 PRESENTATION DE LA NOUVELLE TECHNOLOGIE FRANÇAISE PRESENTATION DE LA NOUVELLE TECHNOLOGIE FRANÇAISE Méthanisation de matière épaisse, en continu, à forte production de biogaz et conservatrice de l azote INNOV SPACE 2013 Page 1 sur 13 Principe PRINCIPES

Plus en détail

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Organisme Indépendant des producteurs de boues de Lorraine Version du 18 juillet 2014 Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Le cahier des charges

Plus en détail

OPTIMISER SA FERTILISATION par la pratique du compostage

OPTIMISER SA FERTILISATION par la pratique du compostage OPTIMISER SA FERTILISATION par la pratique du compostage La fertilisation organique des cultures (seul type de fertilisation azotée autorisée en agriculture biologique) a pour objectif d augmenter la fertilité

Plus en détail

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Objectifs : Citer les traitements thermiques et de conservation, leurs caractéristiques et leurs effets sur la flore microbienne Justifier les modes de

Plus en détail

protection du bois - Alternatives à l'utilisation

protection du bois - Alternatives à l'utilisation Développement de méthodes non biocides de protection du bois - Alternatives à l'utilisation des biocides classiques? Philippe GERARDIN, LERMAB, Faculté des Sciences et Technique, Vandoeuvre Site internet:

Plus en détail