de Noël Les mobiles «En 2010, nous allons nous concentrer Nouveautés sur notre infrastructure technique» Dossier spécial

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de Noël Les mobiles «En 2010, nous allons nous concentrer Nouveautés sur notre infrastructure technique» Dossier spécial"

Transcription

1 JDT202-P01-Couverture:001 Couv190 03/12/ :37 Page 1 N Décembre ème année Le mensuel des convergences IT - HTC Tattoo 3G+, WiFi, APN 3,2 Mpix, a-gps, Android Dossier spécial Collectivités Locales Que faire avec le très haut débit? compte rendu cartes 2009 La carte ne connaît pas la crise Marché La visio s installe sur le poste de travail Sony Ericsson Xperia Pureness 3G+, radio, MP3, conciergerie Nouveautés Les mobiles de Noël Nokia 6700 Slide 3G+, APN 5 Mpix, MM Focus La Télévision Mobile Personnelle à l heure du dénouement Samsung Galaxy Spica 3G+, WiFi, APN 3,2 Mpix, Android Livephone Orange Téléphone à image Netgear ProSafe WNDAP350 Hotspot multi-bande Cisco Flip Caméra connectée Philippe Houdouin, PDG de Keyyo «En 2010, nous allons nous concentrer sur notre infrastructure technique»

2 Partenaires de votre Réussite... Grossiste Multimédia Découvrez notre gamme complète de navigation Distribuez * l iphone avec le nouveau concept AVELIS STORE Distributeur grossiste COYOTE Découvrez le nouveau modèle V2 Une LOGISTIQUE PUISSANTE Une plateforme nationale implantée à Toulouse, des expéditions dans toute la France sous 24h Une STRUCTURE COMMERCIALE NATIONALE avec des conseillers dédiés. Nos MÉTIERS Téléphonie filaire, téléphonie mobile, informatique, multimédia, photo... Un SITE INTERNET pour vous assister 24H sur 24 et 7 jours sur 7 Une enseigne Un réseau de magasins spécialistes, sous enseigne en croissance constante, appuyé par des campagnes de communication régulières. GrossiSte opérateurs Des marques dédiées d accessoires Un partenariat opérateurs incluant le bénéfice de l intégralité de l offre La livraison sous 24H La force du groupe de distribution GPDIS Un soutien permanent Un accompagnement publicitaire Un service marketing Site enseigne Identité visuelle Réseau Offres Site groupe Stocks Prix en temps réel Commandes Services * sous réserve d acceptation du contrat par Avelis Télécom et Apple. La seule enseigne qui vous offre : mobiles multimédia bluetooth AVELIS TELECOM une enseigne du groupe GPdis Technologies Un numéro de téléphone unique pour répondre à toutes vos questions : GPdis Technologies : 13 av. de Fontréal BP Toulouse Eurocentre Cedex JDT GpdisTech 240x310.indd 1 1/12/09 8:27:37

3 JDT202-P03-Edito-OkTPOKAG:JDT193 03/12/ :42 Page 3 Le Journal des Télécoms est une publication de Télécom Presse, 66-72, rue Marceau, Montreuil Tél. : Fax : S.a.r.l. au capital de euros Siège social : 66-72, rue Marceau, Montreuil N de commission paritaire : 1011T84383 Rédaction Directeur de la rédaction et rédacteur en chef Ariel Gomez +33(0) Journaliste Thomas Pagbe +33(0) Ont collaboré à ce numéro : Hervé Reynaud, Driss Adbi et Roland Marianna Direction artistique Guillaume Desnoyers Rédacteurs-graphistes Christophe Monfort, Benoît Maurice Publicité Directeur de publicité Miguel Mato Tél : +33(0) Directeur de clientèle Bernard Bibas Tél : +33(0) Fax publicité : +33(0) Administration/comptabilité Chrystèle Bono Tél. : +33(0) Abonnements DIP-Le Journal des Télécoms Adrienne Houssin, Mail : 20, quai de la Marne, Paris Cedex 19. Tél. : +33(0) Impression Iapca - 83 Toulon Mensuel - 21 ème année. Prix du no : 9 TTC. Abonnement (1 an ) : 68 TTC. Directeur de la publication : Ariel Gomez Actionnaires : Microscoop, Ariel Gomez Plus de concurrence ou moins de concurrents? ça y est! Le Parlement européen a enfin approuvé, le 24 novembre dernier, le «Paquet Télécoms», une série de réformes proposée par la Commission européenne (en 2007) qui vise à renforcer la concurrence et les droits des consommateurs sur les marchés européens ; une mesure qui concerne 500 millions de consommateurs. «La réforme des télécommunications de l'union européenne, a déclaré Mme Viviane Reding, membre de la Commission européenne responsable des télécommunications, se traduira par une concurrence accrue ( ), par des services de téléphonie fixe, de téléphonie mobile et d'accès à l'internet de meilleure qualité et moins chers, et par des connexions à l'internet plus rapides pour tous les Européens». Parmi les points concrets que mentionne ce train de mesures, on peut citer le droit de changer d'opérateur de téléphonie fixe ou mobile en un jour ouvrable tout en conservant leur numéro, le droit pour les consommateurs d'être mieux informés sur les services auxquels ils s'abonnent et le droit d'être informés d'une violation de leurs données à caractère personnel par leurs opérateurs. La nouvelle réglementation autorisera également les autorités nationales des télécoms «à fixer des nivaux de qualité minimale pour les services de transmission en réseau, de façon à promouvoir la «neutralité de l'internet» pour les Européens». Le «Paquet Télécoms», qui entrera en vigueur le 18 décembre prochain, consacre par ailleurs la création d un Organe des régulateurs européens des communications électroniques, prévu à l horizon Tout vat-il- donc pour le mieux dans le meilleur des mondes pour les consommateurs? On pourrait le penser, si ce n est que les pays ont jusqu à juin 2011 pour traduire ces dispositions en droit national. Un délai jugé trop long par certains, comme The Phone House, qui demande à ce que ces dispositions entrent en vigueur dès En attendant, en France, la perspective de l avènement d un 4 ème opérateur mobile, après que la candidature d Iliad (Free) a été déclarée «éligible» par l Arcep, c est plutôt un tir de barrage en bonne et due forme contre le nouvel entrant que préparent les opérateurs de réseau déjà installés. Après la sortie de Ideo chez Bouygues Telecom en mai dernier, Virgin Mobile vient de sortir ses forfaits Paradyse (plusieurs services illimités à des prix très compétitifs) grâce aux nouvelles conditions tarifaires, très avantageuses, consenties par son opérateur hôte, Orange. Du côté de SFR, «nous allons réagir», a expliqué Frank Esser, le Pdg de l opérateur, laissant entendre que les MVNO SFR ne seraient pas laissés pour compte dans cette bataille. Le but de la manœuvre semble assez clair : saturer l espace économique sur lequel Free veut déployer son offre pour vider de sa substance la stratégie low cost d Iliad. Certes, si le consommateur est ponctuellement gagnant, on peut s interroger sur la pérennité des ces offres portées par des opérateurs qui ne maîtrisent pas leur réseau Ariel Gomez, directeur de la rédaction, rédacteur en chef 3 Le Journal des télécoms N 202 Décembre 2009

4 JDT202-P04-05 Sommaire OK AG:JDT193 04/12/ :17 Page 4 N 202 Sommaire Dernière heure Suite à une réorganisation interne, l équipementier ZTE a décidé de donner de regrouper à Boulogne- Billancourt (département des Hauts-de-Seine) les activités de ses divisions Europe de l Ouest, Europe de l Est et Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada). Cette réorganisation stratégique sera également accompagnée d un agrandissement significatif des locaux et d une phase de recrutement. Pas moins de 80 personnes devraient être recrutées dans les six mois, amenant à 200 personnes l effectif total de salariés sur le site. Ces changements s inscrivent dans un plan de restructuration global au cours duquel l équipementier chinois a procédé à un plan de réorganisation du groupe en cinq zones géographiques distinctes dans le but d être «le plus à l écoute possible de l attente des attentes des clients». La toute récente reconduction de José Manuel Barroso à la tête de la Commission européenne a entraîne quelques modifications d organigramme. Neelie Kroes, commissaire européen à la Concurrence, vient d être nommée commissaire en charge de l Agenda numérique, avec rang de vice-présidente de la Commission. Elle remplace ainsi la très active Viviane Reding, qui se voit quant à elle attribuer le portefeuille de la Justice et des droits fondamentaux. Neelie Kroes, qui s était déjà illustrée lors de son précédent poste par des critiques sévères contre le monopole de Microsoft, aura du pain sur la planche. L un des problématiques les plus sensibles sera, notamment, la numérisation des livre, enjeu d une controverse de taille entre Google et une partie des éditeurs européens. Selon une dernière analyse du cabinet isuppli, l informatique «en nuage» plus communément appelée «cloud computing» devrait générer en milliards de dollars de chiffre d affaires, contre 1,6 milliard en Cette étude montre que les entreprises, nombreuses quelques mois auparavant à exprimer leurs craintes vis-à-vis du «cloud», adoptent peu à peu cette technologie, comme le démontre le succès de services tels que Google Apps, l offre de logiciels de bureau en ligne proposée par le moteur de recherche Google. Ce n est pas une surprise, mais c est officiellement confirmé : à partir du 1er janvier 2010, sur proposition de Didier Lombard, Pdg du groupe France Télécom, Stéphane Richard devient Directeur Général Délégué, tout en conservant ses attributions de directeur des opérations France et la ligne d activité Services de Communications résidentielles. Infrastructures 10 Actualité Allied Telesis : nouveaux produits et stratégie 2010 Tektronix plonge au cœur du réseau 12 Focus Télévision Mobile Personnelle : l heure du dénouement Opérateurs 14 Actualité Après la fusion réussie, SFR abat quelques cartes pour 2010 SCT sort de l ombre et dévoile ses projets Distribution 16 Actualité La 2 ème vie des téléphones mobiles Global Concept, de plus en plus opérateur Equipements 20 Actualité Emporia revient à la charge sur le marché des séniors Licenciements massifs chez Avaya France 22 Point Marché La visio s installe sur le poste de travail Services 26 Actualité Orange : l Hiver sous le signe de l innovation 28 Point Marché Optimisation de la facture télécom : de la GFT au TEM Le Journal des télécoms N 202 Décembre

5 JDT202-P04-05 Sommaire OK AG:JDT193 03/12/ :06 Page 5 Evénement P.6 : Compte rendu Salon Cartes 2009 Innovation technologique, nouveaux marchés émergeants, diversification sectorielle et géographique de la demande ; le marché de la carte bénéficie d un élan qui ne semble pas prêt de s estomper, comme en témoigne la tenue de Cartes & identification 2009, dont le visitorat s affiche en légère progression. DOSSIER P.30 : Collectivités locales : les nouvelles ambitions et les nouveaux usages du très haut débit Alors que le haut débit est maintenant accessible sur la quasitotalité du territoire national, on assiste désormais à une montée en débit dans les collectivités grâce au déploiement de la fibre optique. Dans ce contexte, le développement de services haut débit se poursuit, notamment pour le grand public, et principalement en matière d enseignement, de santé et de dématérialisation des procédures administratives. En revanche, les services nécessitant du très haut débit devraient d abord être destinés aux entreprises. Explications. Nouveautés Produits Les gens & les chiffres 38 Interview Philippe Houdouin, P-dg de Keyyo En 2010, nous allons nous concentrer sur notre infrastructure technique 40 Point de vue/idées Une nouvelle opportunité d affaires pour les revendeurs en 2010 De Gutenberg à la révolution numérique du livre La mobilité facilite les relations collectivité-citoyen 46 Mise en œuvre Expérience Sofired passe à l IP 48 Nominations Les mouvements du mois des entreprises du secteur 51 HTC Tattoo Pour son quatrième terminal sous Android, le fabricant taïwanais livre un smartphone moyen de gamme. Le HTC Tattoo, personnalisable, permet surtout au fabricant de compléter sa gamme de mobiles actionnés par l OS mobile de Google avec un smartphone à prix abordable. 53 Nüvifone G60 Début 2008, le concept du Nüvifone G60 un GPS intégrant la téléphonie et la navigation internet - était très novateur. Depuis, la roue a tourné, et de nombreux modèles concurrents ont vu le jour. Du coup, le G60 se démarque surtout par une ergonomie largement améliorable. 55 Nokia N97 mini Déclinaison du N97, le N97 mini se différencie néanmoins par quelques éléments bien précis. Un véritable tour de force en soi. Le fabricant finlandais assure adresser un autre public avec ce nouveau terminal. 57 Spiga Sagemcom Annoncé comme «le plus petit PC du monde», le Spiga de Sagemcom (nouveau nom de Sagem Communications) ne trahit pas sa promesse en termes d encombrement. Mais si le produit est réussi et attrayant, la question reste posée sur son positionnement marché et son usage de destination. 5 Le Journal des télécoms N 202 Décembre 2009

6 JDT202-P06-09-CR Cartes OKAG:JDT193 03/12/ :17 Page 6 Évènement Compte rendu Cartes 2009 La carte ne connaît pas la crise Innovation technologique, nouveaux marchés émergeants, diversification sectorielle et géographique de la demande ; le marché de la carte bénéficie d un élan qui ne semble pas prêt de s estomper, comme en témoigne la tenue de Cartes & identification 2009, dont le visitorat s affiche en légère progression. Par Ariel Gomez et Thomas Pagbe Crise, quelle crise? A en juger par la tenue de l édition 2009 du salon Cartes & identification, il semblerait bien que certains salons surfent sur des secteurs économiques qui ne connaissent pas le moindre faiblissement de leur activité. Les deux jambes sur lesquelles avance cette manifestation, en l occurrence, les industries des télécoms et de l identification-sécurité (pour faire court), si elles ont connu quelques retours de bâton à imputer à la conjoncture économique mondiale, sont encore portées par une demande toujours croissante, elle-même portée par des évolutions technologiques qui assurent sans discontinuer de nouveaux relais de croissance. Ainsi, d après l institut Eurosmart, qui suit et analyse les évolutions du secteur, cette industrie a «démontré que son rôle pour rendre plus sûre et plus pratique la vie numérique des citoyens est plus que jamais dans une phase critique dans les marchés tels que les télécoms, le paiement, le e-gouvernement, l IT dans les entreprises et le transport». Le secteur des télécoms, malgré la crise toute relative qu elle traverse dans certains pays, continue à être, et de très loin, le principal débouché de l industrie des cartes SIM à microprocesseur et à mémoire. En 2009, il a représenté 3,6 milliards de cartes (sur un total de 5,140 milliards), en progression de 3,1 % par rapport à l année précédente. En 2010, ce chiffre devrait atteindre les 3,8 milliards (+ 9,1 %) sur un total de 5,45 milliards. Toujours d après Eurosmart, plusieurs facteurs continueront à tirer ce marché, après que ses acteurs eurent posé des jalons importants en 2009, tels que l intégration de la carte SIM dans les projets de déploiement LTE (après la 2G et la 3G), la multiplication des terminaux connectés (téléphones mobiles, netbooks, GPS), ou encore l émergence du NFC (technologie sans contact). A cela s ajoute la migration anticipée de grands marchés tels que la Chine vers la 3G, ou encore la progression du marché du MtoM dans des secteurs tels que le diagnostic automobile. Des indicateurs au vert De quoi assurer au salon un bon taux de réservations et une bonne fréquentation. «Si nous pouvions encore avoir des doutes, tous les indicateurs étaient au vert [avant l ouverture du salon]», explique Slobodan Petrovic, Directeur adjoint en charge du Salon Cartes au sein d Exposium. Avec une tendance proche de celle de l année dernière, tant pour le nombre de visiteurs ( visiteurs contre en 2008) que pour leur répartition France (32,3 %) étranger (67,6 %), ce salon est le plus gros événement mondial dans sa spécialité. Pour expliquer son succès, Slobodan Petrovic, qui connaît par cœur son salon pour en avoir assuré pendant de nombreuses années la direction commerciale avant d en prendre la direction tout court, explique la part de l innovation, «présente partout (..), par exemple, le paiement sans contact et par mobile progresse beaucoup». En témoigne l importance accordée à cette question lors de la conférence sur les pays émergeants, «où la question de la bancarisation [via la téléphonie mobile] progresse beaucoup. Dans le paiement, on retrouve également beaucoup de choses dans le sans contact». Et le si jury des Sésames (voir encadré avec les résultats page 8) a vu beaucoup «de beaux dossiers télécoms», on a pu constater lors de cette édition 2009 que la «convergence elle-même est en forte progression». «Le salon est également très bien positionné sur le MtoM et, par extension, sur l internet des objets», un axe que le salon souhaite développer à l avenir pour ouvrir de nouveaux secteurs et attirer de nouveaux visiteurs et de nouveaux exposants. Une belle manière de marquer le 25 ème anniversaire du salon, qui sera fêté en En attendant, la prochaine étape important pour Slobodan Petrovic sera de réussir l organisation du salon Cartes in Asia, qui se tiendra à Hong Kong en mars 2010, un événement qui n a pas vocation à remplacer l édition parisienne (et mondiale), mais qui se positionne comme une déclinaison régionale. «Il y a 16 ans, la Chine a lancé le Golden Card Projet pour développer sa propre industrie des cartes à puces pour les secteurs bancaire, télécom et Identification». A présent, un engagement officiel du pays donnerait un sacré coup de pouce à cet événement régional. Le rythme effréné de progression des nouveautés ouvre en tout cas l espace économique nécessaire pour la tenue de cette manifestation, comme en témoigne notre sélection, très partielle, de nouveautés. Le Journal des télécoms N 202 Décembre

7 JDT202-P06-09-CR Cartes OKAG:JDT193 03/12/ :17 Page 7 Keynectis Opération expansion Keynectis veut jouer dans la cour des grands. La société, spécialisée dans la certification, se définit avant tout comme une société de gestion «du cycle de vie des identités numériques», explique Radhouane Chabbi, responsable commercial. Prestataire de la solution d identification employée par le site impots.gouv.fr, Keynetics possède une double casquette : celle d éditeur, et celle d opérateur. Sous la première, la société propose à ces clients la solution de cryptographie Sequoia. «La suite peut être intégrée par briques sur le réseau de l entreprise», indique Radhouane Chabbi. Si Keynectis n intervient qu en tant qu éditeur, il ne fournit que la solution, le client se chargeant lui-même de la vérification des certificats. En revanche, en tant qu opérateur, Keynectis intervient dans la vérification. Keynectis se positionne également sur le secteur de l authentification forte. La solution K Sign allie certificat numérique, code Pin et clé USB sécurisée. Ce dispositif d authentification forte reconnu par la justice française et européenne, permet de d assurer et de garantir l intégrité d un document et l identité de la personne signataire. Reconnue par Adobe, la solution de Kenectis permet notamment de reconnaître les documents PDF. La Solution K-sign allie certificat numérique, code PIN et clé USB sécurisée. Doté d une part de marché assez réduite (1 %) Keynectis aligne déjà cependant un nombre impressionnant de références. Air France, EADS, Carrefour, Gemalto, LCL, la BNP ou encore Cap Gemini comptent au nombre des clients du spécialiste de la certification. Réaliste, ce dernier sait qu il devra également s appuyer sur un réseau de partenaires dense. «Nous allons développer notre réseau de partenaires et nous appuyer sur lui [pour proposer des solutions] à valeur ajoutée», confirme le responsable commercial. Confronté dans son secteur à la très forte concurrence de l américain Verisign, Keynectis se considère avant tout comme porteur d une alternative. Oberthur Les mobiles deviennent sensibles La carte SIM présentée par Oberthur permet de remplacer l accéléromètre dans le mobile. Oberthur propose une nouvelle carte SIM qui nécessite un peu de doigté. Avec son concept SIM Sense, le spécialiste français de la carte à puce propose de doter les téléphones basiques d une puce capable de détecter les mouvements. Le fabricant propose également une solution de paiement via téléphone mobile. La carte SIM, intégrée à un téléphone, détecte de légères tapes sur l écran et offre un accès au menu. Il est, par exemple, possible d accéder à un portail internet mobile. Ce dispositif, pratique, supprime le besoin d intégrer un accéléromètre sur son mobile. Toutefois, le champ d application de cette carte à puce ne se limite pas à l ergonomie du téléphone. Les jeux et les applications de santé peuvent également être exploités. Des tapes multidirectionnelles peuvent remplacer les touches d un téléphone et révolutionner l aspect ludique sur mobile. En matière de santé, le mobile pourrait détecter un corps en chute. Des discussions entreprises entre le fabricant et des opérateurs pourraient permettre de voir ce dispositif en France dans une futur proche. 7 Le Journal des télécoms N 202 Décembre 2009

8 JDT202-P06-09-CR Cartes OKAG:JDT193 03/12/ :18 Page 8 Évènement Neowave La carte à puce, futur du transport aérien? Transport, banque, sécurité, paiement Quand Neowave pense à la carte à puce, l aspect pratique ne se trouve jamais très loin. Weneo, l objet intelligent développé par la société arbore la forme d une clef USB composée d une puce et intégrant la technologie RFID. Malgré son jeune âge, la société créée en 2007 ne cesse d imaginer et de proposer différents modes d application pour son dispositif d authentification forte. Connectée à un PC, la clef pourrait, par exemple remplacer un identifiant ; placée devant une porte, la clef peut servir de badge. Weneo peut également servir de porte-monnaie électronique. «Demain, on pourra imaginer un paiement pour les parcmètres, le café ou le pain», assure Stéphane de Saint-Albin, vp enterprise business unit. Compte rendu Cartes 2009 Watchdata Prêt à croquer Gemalto Watchdata, spécialiste singapourien de la carte à puce et des technologies sans contact, ne fait aucun mystère de ses ambitions : supplanter Gemalto, leader mondial de la carte à puce. L entreprise qui a déjà déployé quelques 11,5 millions de cartes à puce dans la citéétat asiatique, rêve de réaliser ce tour de force en Europe et aux Etats-Unis. La technologie de cartes développée par Watchdata permet d intégrer trois fonctions sur une seule puce. Déjà proposée par la banque asiatique DBS, cette carte à puce intéresse également d autres groupes bancaires. Watchdata s intéresse également aux mobiles. Bien au fait des changements de mobiles qu entraînerait l intégration de la technologie NFC dans les téléphones, Watchdata propose une approche bien particulière avec sa technologie SIMpass. «Normalement, le téléphone doit être modifié. Nous n avons bas besoin de ça, affirme le docteur Jack C. Pan, vp cherché du business development et du marketing. Notre solution SIMpass permet de transformer le téléphone en appareil NFC». En outre, intégré dans un token, la solution peut permettre par exemple de recharger un ticket de transport via le réseau mobile ( over the air ). Les marchés européens et américains, dominés par EMV (standard international créé par Mastercard et Visa), ne laisse que peu d ouvertures à Watchdata. En France, la firme singapourienne a déjà pris langue avec un opérateur. Aux Etats-Unis, elle cherche également à se faire une place. Sur ces deux marchés, Watchdata veut être reconnu pour la qualité de ses produits. «Nous voulons nous différencier. Nous ne cherchons pas à être leader du low cost. A Singapour, nous avons réussi à prendre l ascendant sur Gemalto. ( ) Nous voulons adresser le marché d une manière unique», martèle Jack C. Pan. Stéphane de Saint Albin, VP de l unité d affaires entreprises chez Neowave La carte Weneo proposée par Neowave peut servir d identifiant, titre de transport, porte monnaie électronique... Le transport apparaît néanmoins comme l application potentiellement la plus facile à mettre en œuvre. La preuve : les journalistes se rendant au salon se sont tous vus délivrer des clés Weneo faisant office de ticket de métro. Au même titre que le passe navigo de la RATP. «Pour nous, l idée de départ consiste à avoir un ticket de métro rechargeable sur Internet. L utilisateur pourrait s identifier sur un serveur pour recharger son titre de transport» explique Stéphane de Saint-Albin. Neowave souhaite également adresser le marché bancaire, notamment à travers les petites transactions. La société qui a également travaillé sur Moneo semble bien décidée à reproduire l expérience sur une plus large échelle et l appliquer à d autres domaines. La perspective de payer un jour des billets de spectacle ou un billet d avion avec une clé Weneo semble ainsi plus que plausible. «Nous en sommes en pourparlers avec différentes compagnies aériennes. Notre produit est compatible avec la plupart des réseaux déployés. Il ne nous reste plus qu à mettre en œuvre» assure-t-on chez Neowave. La société souhaite également adresser le marché de l entreprise et des collectivités. «Pour les entreprises qui ont déployé des solutions d identification parfois composé de token (boitier lié à un dispositif d identification) et de cartes à puce, nous leur proposons de tout regrouper sur un seul outil. ( ) Nous leur proposons également de développer des services en direction des employés, comme par exemple la dématérialisation des billets achetés via un comité d entreprise», précise Stéphane de Saint-Albin. La municipalité de Bordeaux est quant à elle en train de déployer différents services d identification développés par Neowave (contrôle d accès, faciès, indentification pour accès au SI, paiement de café) en direction de ses employés. «Dans un deuxième temps, la mairie de Bordeaux veut déployer ses services en direction de ses administrés pour différents types de prestations comme la piscine, la bibliothèque ou les transports». Pour l heure Neowave renforce tranquillement son catalogue. La société propose ainsi différentes versions de sa solution Weneo. Weneo Pass, Weneo SIM, dotée d une carte à puce au format SIM, Weneo Duo, qui combine carte à puce et carte SIM et Weneo Identity. Cette dernière sert à transformer un PC en lecteur NFC, capable de «lire» les objets utilisant cette technologie. Inside Contactless Mobile lecteur de Tags Microread 3.3, la toute dernière puce développée par Inside Contactless, transforme les téléphones en lecteurs de tags (étiquette associée à une information disponible sur le Web, ndlr). Conçu pour être bien plus qu un simple tag lié à un contenu additionnel, le dispositif a été pensé pour être suffisamment ouvert et permettre aux utilisateurs de développer leurs propres tags. «Il sera possible d écrire des tags pour les coller dans un endroit dans le domicile. Il est possible d imaginer que, par exemple, un enfant passe son mobile devant un tag. Ce mouvement déclencherait ainsi l envoi d un SMS qui serait directement envoyé aux parents», explique Michel Porquier, ingénieur chez Inside Contactless. De plus, les utilisateurs capables de développer leurs propres tags pourront plus facilement les adapter à leurs besoins. «Cette possibilité permettra de propager largement ce produit parmi le grand public», assure Michel Porquier. A l avenir, «on pourra rapprocher deux mobiles pour qu ils communiquent. ( ) Une oreillette et un mobile pourront être configurés via cette technologie» poursuit-il. Cette nouvelle carte à puce devrait être disponible à partir du deuxième trimestre de l année 2010 et intégrée dans l un des prochains terminaux de Sagem Wireless. Le Journal des télécoms N 202 Décembre

9 JDT202-P06-09-CR Cartes OKAG:JDT193 03/12/ :18 Page 9 Gemalto Gemalto veut favoriser l adoption du NFC La technologie NFC concentre toute l attention de Gemalto. Pour le leader mondial du marché des cartes à puce, la prochaine étape consiste à proposer à ses clients des solutions sécurisées pour les encourager à déployer de nouveaux services. «Nous voulons permettre à de nouveaux services de s implanter ( ) dans la vie de tous les jours» explique Rémi de Fouchier, directeur des solutions mobiles sans contact chez Gemalto. «C est déjà possible avec des médias différents. ( ) Nos clients nous poussent à utiliser le mobile comme plate-forme pour fournir des services à valeur ajoutée». Gemalto propose notamment un nouveau moyen. «Notre nouvelle puce, plus sécurisée, peut accueillir des applications et les transporter de manière [encore plus] sécurisée», indique Rémi de Fouchier. Toutefois, cela risque fort de s avérer suffisant pour encourager les entreprises à se lancer dans l aventure. Rémi de Fouchier pointe trois freins majeurs : les téléphones, les infrastructures et l interopérabilité. «Il faut, dans un premier temps donner un large choix de terminaux dotés de la technologie NFC. Deuxièmement, la France a besoin d une infrastructure plus développée, notamment pour le paiement. Troisièmement, il faut assurer le bon fonctionnement et l interopérabilité», analyse Rémi de Fouchier. Ce tableau plutôt pessimiste n empêche pas Gemalto de voir quelques éléments positifs, dont le projet «Nice NFC City». Ce projet, piloté avec le soutien d Orange, SFR et Bouygues Telecom, qui sera lancé en 2010, devrait faire de la ville l un des sites d avant-garde du NFC. Les 3000 téléphones NFC distribués à cette occasion permettront aux utilisateurs de payer les transports, leurs courses ou leurs sorties culturelles avec ce portefeuille électronique. Le STIF (syndicat des transports d Ile-de-France devrait également proposer des nouveautés dans le domaine à partir de «Entre 2011 et 2012, la marché devrait devenir relativement massif», prévoit Rémi de Fouchier pour l avenir est réside clairement dans le multi-applicatif ; à savoir une carte capable de gérer transports et paiements. Gemalto n est cependant pas sans savoir que ce marché aiguise d autres appétits. «Nous investissons depuis 10 ans dans notre domaine. Nous savons que nos adversaires courent vite et sont très puissants», concède Rémi de Fouchier. Renesas Renesas dévoile une nouvelle famille de microcontrôleurs Volker Politz, General manager secure MCU center chez Renesas Renesas, joint venture issue du rassemblement des activités semi-conducteurs de Sony, Hitachi et Mitsubishi lance une nouvelle famille de microcontrôleurs (MCU) capables de gérer des applications basées sur le contact, le sans contact, et utilisant la technologie de cartes à puce sécurisée MIFARE Plus, développée par NXP. Pour Renesas, cette nouvelle famille de produits se veut plus que jamais un moyen sûr pour gérer de nombreuses applications de cartes à puce. Banque, transport, finance, carte d identité ; tous ces services pourront être gérés par les microcontrôleurs de la série RS 4. «Avec ces produits, nous comptons adresser le secteur des paiements, des cartes d identité mais également du transport» explique Volker Politz, general manager secure MCU Center chez Renesas Technology Europe. Si Renesas met en avant les capacités de ses MCU, la société les présente avant tout comme des éléments hautement sécurisés. «Pour nous, il s'agit d'une nouvelle plate-forme pour exploiter les applications de sécurité.», explique Volker Politz. Les MCU RS44X, RS45X et RS46X embarquent notamment des coprocesseurs capables d effectuer des opérations de chiffrements à haute vitesse. Avec la gamme RS 4, lancée, notamment en direction du marché européen, Renesas indique qu il souhaite apporter des «solutions simples et confortables». «Avec nos produits, nous voulons pousser nos clients à aller de l avant. Nous voulons stimuler le marché. C'est notre contribution au marché», affirme Volker Politz. Acteur majeur dans la fabrication de MCU, Renesas revendique une part de marché mondiale de l ordre de 20 %. Le palmarès des Sésames 2009 Comme chaque année, la cérémonie des Sésames, qui s est tenue au Théâtre de Paris le 16 novembre, la veille de l ouverture du salon, a récompensé les meilleurs projets, sélectionnés par un jury international parmi 309 candidats en lice. Particularité 2009 : de nombreux projets télécoms ont été soumis au vote du jury, preuve du rôle moteur que joue ce secteur dans la dynamique de recherche et de créativité de cette industrie. Mention spéciale pour Gemalto, qui remporte deux Sésames. Les lauréats sont : Hardware : Gemalto / Leti / Raisonance avec Contactless VHDR Software : Sagem Orga avec T2TIT (Things to Things in the Internet of Things) Application identification : JDSU avec HoloFuse Application IT Security : Neowave avec Weneo ID Corporate Bundle Application Santé : Gematik avec ehealth-portal Application transport : ERG Transit Systems avec eo Application mobile : Gemalto avec MASSIM Application Banque/finance/commerce : Hypercom avec Hypercom's HyperSafe Remote Key System Application e-transactions : Monext avec Sign4Pay Application fidelité : Oberthur Technologies avec Smart Lumiere 9 Le Journal des télécoms N 202 Décembre 2009

10 JDT202-P10-11-Actu Infra OKAG:JDT193 03/12/ :50 Page 10 Actualités infrastructures en bref Très haut débit : les entreprises des Yvelines connectées dès 2010 A partir de l année 2010, les Yvelines (78) vont mettre sur pied un chantier ambitieux : connecter quelque 2500 entreprises du département au très haut débit. Plus de 300 km de câble optique, gérés par une nouvelle délégation de service public (DSP), devraient être ajoutés sur le réseau existant. L objectif est triple : connecter la vallée de Seine, relier les bâtiments des zones d activité au très haut débit et fournir une infrastructure sécurisée et de qualité. Ce prolongement devrait permettre à terme de connecter un bassin de salariés à la fibre optique. Le plateau de Saclay, un important pôle de recherche, devrait également bénéficier du rallongement du réseau de la fibre optique. D ici 2012, 80 % de la population professionnelle devrait être couverte. Lancée en 2006, le projet «Yvelines Numériques» vise à fournir une infrastructure en fibre optique aux opérateurs. Ces derniers peuvent s appuyer sur ce réseau pour proposer des services à très haut débit aux particuliers et aux salariés. Le réseau a été construit par le groupe de construction Eiffage dans le cadre d une DSP. A ce jour, quelque 12 opérateurs proposent leurs services à la population du département. Atheros dévoile une puce WiFi n pour les smartphones L américain Atheros a franchi un pas de plus dans le WiFi. Le fabricant de semiconducteurs vient de dévoiler l AR6003, une puce WiFi pour smartphones, compatible avec le standard WiFi n. Capable d atteindre un débit de 85 Mbit/s sur la bande 5 GHz, et un débit moindre (48 Mbit/s) sur la bande 2,4 GHz, cette puce devrait pouvoir offrir aux appareils connectés des débits bien plus élevés que ceux actuellement disponibles en b et g. La puce AR6003 peut également utiliser de manière simultanée le WiFi et le Bluetooth. Autre avantage, cette puce permet également de créer un personal area network (réseau personnel) auquel d autres appareils WiFi peuvent venir se connecter. Cette nouvelle puce permet à Atheros de griller la politesse à Broadcom - qui prépare un produit similaire - et, également, de préparer le terrain pour une exploitation commerciale à partir du deuxième trimestre Stratégie Allied Telesis : nouveaux produits et stratégie 2010 Le spécialiste nippon des réseaux propose désormais des appliances destinés tant aux opérateurs qu aux entreprises. Allied Telesis apporte les mêmes réponses : redondance, compatibilité et quasi-absence d interruption du fonctionnement du réseau. Al approche de l année 2010, l équipementier nippon met à jour une nouvelle convergence, celle qu il met lui-même en œuvre entre les équipements de réseaux qu il commercialise auprès des opérateurs, ceux qu il destine aux réseaux métropolitains (MAN, Metropolitan Area Networks), et ceux qu il vend aux entreprises. Objectif d une telle approche : assurer une résilience totale (taux de disponibilité) entre ces différents réseaux pour garantir des communications fluides, sûres, et sans interruption de service. Le fabricant dispose désormais dans son catalogue de solutions de réseaux adaptées à tous les types de réseau. Sur les châssis proposés par le fabricant dans sa gamme x900, deux nouveaux concepts ont été développés : Virtual Chassis Stack (VCS) et Ethernet Protection Switched Ring (EPSR). Les deux technologies, modulaires, peuvent être implémentées séparément ou ensemble. Le VSC permet ainsi de relier deux équipements de réseau et d assurer une redondance complète, tout en évitant une configuration complexe. «Les deux équipements connectés se comportent comme un seul châssis, explique Venturino Intrieri, directeur des ventes EMEA. Pour configurer l ensemble, il faut juste indiquer le port [sollicité]». La résilience du réseau permet d optimiser la sécurité du réseau (EPSR) et d obtenir un taux de disponibilité très élevé. «[Nous garantissons] moins de 58 millisecondes de temps nécessaires au réamorçage du réseau. En fait, le réseau redémarre immédiatement», explique Venturino Intrieri. Compatibilité totale Ces nouvelles technologies ne constituent qu une partie du «plan» d Allied Telesis, qui Venturino Intrieri, directeur des ventes EMEA envisage de répondre à tous les besoins. La société japonaise dispose ainsi de boîtiers destinés à être implémentés dans les data center, de solutions pour le cœur de réseau, de boîtiers prévus pour une installation aux pieds de l immeuble, ou encore de routeurs. Cette approche se double d un impératif de compatibilité. Allied Telesis sait que ses rivaux (Cisco, Extreme Networks et Brocade) sont très présents. «Notre politique est d être compatible [avec l architecture existante]», indique Venturino Intrieri. Autre objectif de la firme nippone : le FTTH. «Nous nous intéressons très fortement au marché de la fibre» assure Rémy Millecamps, managing director pour l Europe de l ouest. «Beaucoup de projets ont été lancés dans toute l Europe, notamment en France et en Espagne mais également en Afrique.» «[Le déploiement de la fibre] prendra du temps, ajoute Takayoshi Oshima, p-dg d Allied Telesis. Verizon [un opérateur américain, ndlr] en a parlé au moins 7 ans avant de se lancer. Au Japon, le NTT a déployé la fibre il y a dix ans. Ça prendra du temps mais je pense que [la France] va réagir». Allied Telesis n entend pas se concentrer uniquement sur les opérateurs majeurs du marché. «Les opérateurs secondaires ont eux THD Takayoshi Oshima, p-dg d Allied Telesis aussi leur importance», estime Takayoshi Oshima, qui attend beaucoup des initiatives des collectivités. Avec une feuille de route aussi chargée, le nippon aura fort à faire en 2010, année au cours de laquelle un nouveau produit devrait venir compléter son offre. Le switchblade x3100 embarquera notamment 40 ports 10 Gigabit Ethernet et 12 slot pour les châssis. «Ce produit, très adapté à la fibre, sera également très intéressant pour les MAN [metropolitan network area]» garantit Venturino Intrieri. Thomas Pagbe Les formations de techniciens FTTH démarrent chez Novea à Mortain Parmi les lacunes identifiées pour permettre un déploiement rapide et sans accrocs du très haut débit en France, nombre d observateurs avaient pointé le manque de personnel technique qualifié pour déployer la dernière partie du réseau fibré dans les immeubles tertiaires et d habitation. Dominique Brault, responsable du département Solutions Télécom d'acome, fait partie non seulement de ceux qui avaient très tôt identifié le problème mais, surtout, de ceux qui ont cherché à mettre en place des solutions. Comme corolaire de cette démarche, la première formation qualifiante d installateur FTTH a démarré le 2 novembre dernier au sein du centre de formation Novea, avec des jeunes venant de toute la France. Novea est aussi le nom de l association - dont Dominique Brault est membre fondateur et la cheville ouvrière qui est à l origine de la création de ce centre, qui dispose d'une dizaine de salles de formation équipées de tout le matériel professionnel nécessaire. Le tout se trouve à un jet de pierre du Centre d'expertise pour le Très Haut Débit (CETHD), une installation de m² montée par Acome, à côté de son usine de production de fibre optique sise à Mortain, dans la Manche. «Nous commençons à être interrogés par les bureaux d études sur Novea, car ils sentent qu ils ont besoin de se former, explique Dominique Brault, nous avançons aussi sur les formations pour les responsables des collectivités». En revanche les urbanistes et les architectes, acteurs pourtant clés dans le domaine du bâtiment, traînent la pate. Une bonne raison de les attirer à la 4 ème édition de la Fête du Très Haut Débit, qui se tient en juin 2010 à Mortain? AG Le Journal des télécoms N 202 Décembre

11 JDT202-P10-11-Actu Infra OKAG:JDT193 03/12/ :50 Page 11 Actualités test & mesure Tektronix plongeau cœur du réseau Pour Keith Cobler, senior marketing manager network intelligence solutions, la très forte progression du trafic de données sur les réseaux mobiles doit inciter les opérateurs à s équiper en outils de mesure et en solutions de surveillance de leur réseau. La nouvelle plate-forme Iris proposée par Tektronix comprend différents produits : la sonde GeoProbe G10, des solutions d analyse d applications, et Iris View, un outil d analyse du réseau. La GeoProbe G10, véritable sonde du réseau, est destinée à la surveillance de l environnement IP. «La sonde collecte les informations et les analyse», explique Keith Cobler. Capable d observer le réseau en détail, la sonde capture les paquets de données en circulation et fournit, après analyse, des informations sur le réseau. Les solutions d analyse d applications se déclinent en trois types de produits qui répondent à des besoins différents. L ITA (analyseur de trafic) «indique exactement quel type de trafic circule [dans le réseau]», explique Keith Cobler. Cette solution permet d obtenir une meilleure connaissance de la nature de informations en circulation, qu il s agisse de P2P ou de vidéo en streaming par exemple. L ISA (analyseur de session) et l IPA (analyseur de protocoles) apparaissent tous deux comme des Réseaux Bluecoat, une dose de «cloud» dans la sécurité Le spécialiste des appliances et de l accélération de flux propose aux entreprises une nouvelle manière d assurer la sécurité et l intégrité de leur infrastructure. Le service Webpulse fonctionne comme un premier rideau de défense, capable de reconnaître et d évaluer une menace en temps réel. «Webpulse s appuie sur plusieurs éléments, explique Yogi Chandiramani, responsable technique pour l Europe. Ce service permet de mieux identifier une URL. Webpulse crée, en fait, un niveau de défense supplémentaire et ce, avant même l analyse par le ProxySG (une autre appliance Bluecoat, ndrl).» Selon Yogi Chandiramani, l usage du «cloud» permet de créer un vérita- outils de monitoring de trafic par applications et par session, à une différence près cependant. «Si ISA permet de détecter une anomalie sur le réseau, IPA offre une analyse beaucoup plus fouillée et détaillée de l avarie» ajoute Keith Cobler. La dernière solution, Iris View, permet quant à elle d obtenir des informations en temps réel sur le réseau. «Les opérateurs peuvent ainsi [précisément] contrôler l adoption et l utilisation d un nouveau service», poursuit Keith Cobler, pour qui cette solution possède encore une autre vertu, celle de «rassembler en un seul outil les différents outils [de contrôle] habituellement utilisés». Cette famille de produits offre, selon Tektronix, une vue complète sur le réseau. «Nous proposons les outils nécessaires à l isolement d un problème sur le réseau, explique Keith Cobler. Désormais, [les opérateurs] peuvent faire en quelques minutes ou quelques heures une opération qui prenait auparavant des jours». Thomas Pagbe La sonde GeoProbe G10 fait partie de la nouvelle plate-forme Iris proposée par Tektronix ble écosystème. «Si une attaque virale a lieu, les informations utilisés lors d une précédente requête peuvent être utilisée pour d autres utilisateurs». Webpulse, utilisé pour le réseau fixe de l entreprise, peut également être employé par les travailleurs nomades. Proxy Client, un client logiciel installé sur les postes distants permet d assurer aux utilisateurs en déplacement ou à domicile le même niveau de protection que celui des employés et responsables sur le site. «Proxy client est gratuit. Le logiciel visionne les adresses et vérifie leur conformité par rapport à la politique de sécurité établie par l entreprise» explique Yogi Chandiramani. TP «Nous comptons sur nos produits et nos bonnes relations avec nos clients» Fraîchement nommé p-dg de la toute jeune co-entreprise ST-Ericsson, détenue à parts égales par Ericsson et STMicroelectronics, Gilles Delfassy s exprime en marge des Technodays ; un évènement au cours duquel le fabricant a présenté ses produits. Gilles Delfassy PDG de ST-Ericsson Les ventes de semi-conducteurs pour les mobiles ont été très sévèrement touchées par la crise au cours de ces derniers mois. Pensez-vous que l année 2010 sonnera l heure de la reprise pour ce secteur? Le marché des semi-conducteurs pour téléphones mobiles a subi le contrecoup de la crise. La vente de téléphones mobiles a reculé de 10 %. C est la première fois depuis des années qu un évènement de ce type se produit. La décrue a été plus importante pour nous, largement supérieure à 10 %. Nous attendons tous la reprise qui semble se profiler. Les conditions sont toutes réunies pour un redémarrage. Quelle est votre stratégie pour les mois à venir? Il y a différentes étapes. Il y a eu d abord une étape d intégration des équipes (issues des STMicroelectronics, NXP Wireless et Ericsson mobile plateform, ndlr), gérée en grande partie par Alain Dutheil, mon prédécesseur, une étape d organisation, puis, enfin, l établissement d une stratégie et d une roadmap produits. La prochaine étape consiste à bâtir des produits meilleurs que ceux fabriqués par nos concurrents. Pour ce faire, nous allons développer des solutions grâce à notre «héritage». NXP et Ericsson mobile plateform ont notamment des connaissances poussées en ce qui concerne les modems. De plus, établir de nouveaux standards coûte très cher. Un nombre croissant d acteurs, à l image de Motorola, ont préféré abandonner. Avec notre expertise, nous sommes tout à fait de taille à devenir l un des leaders mondiaux de notre domaine. Le marché des smartphones est un des rares secteurs à conserver une forte croissance. Parallèlement, les marchés émergents s équipent de plus en plus en téléphones mobiles d entrée de gamme notamment. Comment comptez-vous répartir vos forces pour adresser ces deux marchés? Les solutions d entrée de gamme font partie de l héritage de NXP. Nous avons de bonnes solutions et de bonnes parts de marché en Asie. Nous concentrons une bonne partie de nos efforts pour obtenir d excellents résultats dans le domaine des smartphones. Comment comptez-vous faire face à vos concurrents, notamment à vos rivaux asiatiques? Les fabricants de semi-conducteurs asiatiques sont très agressifs en ce moment. Parmi ces constructeurs, deux ou trois connaissent des croissances très rapides. Nous les prenons très au sérieux, tout comme nos concurrents américains. Pour nous, la solution se trouve avant tous chez les clients. Nous travaillons beaucoup sur notre roadmap produits pour obtenir des produits performants et riches en fonctionnalités. Parallèlement, nous restons humbles. Si non concurrents ont de bonnes idées, nous nous en inspirerons et nous nous adapterons. Toutefois, nous comptons surtout sur nos produits et nos relations privilégiés avec nos clients. Le volume de terminaux est très important, cela attire logiquement des gens très compétents. Néanmoins, il est très difficile de disposer de la technologie et de la capacité d innovation nécessaire pour se maintenir. Propos recueillis par Thomas Pagbe 11 Le Journal des télécoms N 202 Décembre 2009

12 JDT202-Focus INFRA-XP8 OKAG:JDT193 03/12/ :38 Page 12 Focus infrastructures Télévision Mobile Personelle : l heure du dénouement Après de multiples retards et interrogations, le dossier TMP (Télévision Mobile Personnelle) est progressivement en train d aboutir. En effet, les chaînes TV concernées n ont plus que quelques mois pour définir l organisation technique qu elles utiliseront afin de diffuser leurs programmes. Toutefois, les choix en matière de technologies, de financement et de modèle économique ne sont pas encore complètement arrêtés. Explications. Depuis que Nathalie Kosciusko- Morizet, secrétaire d Etat en charge du numérique, s est emparée du dossier TMP (Télévision Mobile Personnelle), les choses ont quelque peu avancé. En effet, les chaînes de télévision qui se sont vues accorder une licence par le CSA ont, enfin, retourné leur convention signée le 30 septembre dernier. Par conséquent, selon la procédure fixée préalablement, elles doivent maintenant présenter au CSA les modalités techniques de diffusion, c est-à-dire les modalités de construction du réseau. Pour cela, elles disposent de deux mois à Gérard Faria, directeur technique de Teamcast «Le DVB-SH permet de créer un signal plus robuste, cela permet de diminuer notablement les coûts de déploiement d un réseau». compter de la date à laquelle le CSA va officiellement attribuer les autorisations. Et, pour l instant, le CSA ne l a pas encore fait et semble ne pas vouloir précipiter la manoeuvre afin de gagner un peu de temps. «C est une bonne chose car cela nous laisse quelques mois pour mener à bien le travail nécessaire», estime Vincent Grivet, directeur de la division TV mobile chez TDF, «nous devons maintenant aider les chaînes à mettre en place le multiplex et trouver des accords avec elles et les opérateurs mobiles». Financement du réseau : les chaînes et les opérateurs se défilent Le financement du réseau est bien entendu au cœur des discussions. Les chaînes de télévision ont fait savoir depuis longtemps qu elles ne financeraient pas la L extrême miniaturisation des composants permet d intégrer aisément toutes les technologies broadcast dans un module comptible avec un téléphone mobile. construction du réseau, puisqu elles considèrent que la TMP ne peut leur faire espérer un accroissement de leurs revenus publicitaires à court terme. De leur côté, les opérateurs mobiles ne sont pas non plus enclins à se lancer dans le financement d un réseau broadcast, arguant du fait qu ils proposent déjà un service de télévision mobiles sur leurs réseaux 3G. Toutefois, ils ont conscience que l augmentation attendue des flux vidéo sur les réseaux 3G pourrait aboutir à une saturation de ceux-ci dans les années à venir. «Aujourd hui, avec deux millions d utilisateurs de la télévision mobiles via les réseaux 3G, il n y a pas encore d engorgement», explique Vincent Grivet, «mais qu en sera t-il lorsqu il y aura 5 ou 10 millions d utilisateurs?» Dans ce contexte, il est évident que les technologies broadcast représentent une solution intéressante pour délester les réseaux. Pour autant, les opérateurs ne veulent reconnaître officiellement l importance de l enjeu puisqu ils ne souhaitent participer au financement du multiplex. Cela explique sans doute leur mutisme sur le sujet actuellement (Bouygues Télécom n a pas souhaité s exprimer sur le sujet, Orange n a pas répondu à notre demande et SFR a botté en touche). TDF prêt à prendre le réseau à sa charge Pourtant TDF a décidé de régler le problème du financement une fois pour toute. En effet, la société a proposé à l ensemble des acteurs une organisation dans laquelle elle s engage prendre en charge l intégralité du financement du réseau, comme cela est déjà le cas en Finlande et en Autriche du reste. «Dans cette perspective nous serions propriétaire et exploitant du réseau, et nous conclurions des accords avec les chaînes et les opérateurs», explique Vincent Grivet, «cela permettrait de faire avancer le sujet en France, et plus largement nous pensons qu il s agit du modèle qui a le plus de sens, c est comme cela que la TMP fonctionne aux Etats-Unis et en Chine notamment». TDF propose de commencer par couvrir le grand Paris et cinq grandes agglomérations de province, ce qui correspondrait à 17 % de la population, et représenterait un marché suffisant pour commencer à commercialiser le service. «Ensuite, nous essaierons de satisfaire les exigences du CSA qui souhaite une couverture de 30 % de la population au bout de 3 ans», poursuit Vincent Grivet. Les terminaux manquent à l appel Toutefois, même si la question du financement semble pouvoir être réglée de la sorte, il reste un problème de poids : la disponibilité de mobiles compatibles DVB-H, Xavier des Horts, directeur de la communication de Nokia France «Nokia s apprête d ailleurs à lancer un nouveau modèle DVB-H l année prochaine, le Il sera disponible avant la prochaine coupe du monde de football». puisque c est la technologie qu utiliserait TDF. Pour l heure, le parc est limité, mais il semble que les fabricants soient désor- Le Journal des télécoms N 202 Décembre

13 JDT202-Focus INFRA-XP8 OKAG:JDT193 03/12/ :38 Page 13 mais prêts à lancer des mobiles DVB-H en plus grand nombre dès que les opérateurs leur en passeront commande. Nokia s apprête d ailleurs à lancer un nouveau modèle DVB-H l année prochaine, le «Il sera disponible avant la prochaine coupe du monde de football», assure Xavier des Horts, directeur de la communication du fabricant. Nokia avait déjà doté ses N77 et N96 de la compatibilité DVB-H. Surtout, le fabricant a lancé un accessoire Bluetooth, le SU33W, qui permet de doter 78 mobiles de la fonction TMP. A terme, Nokia entend rendre compatibles tous les mobiles de la série N. Reste à espérer que le DVB-H sera bien la technologie retenue, ce dont certains commencent à douter au regard des perspectives de développement qu offre la technologie DVB-SH. «Le DVB-SH permet de créer un signal En utilisant la technologie DVB-SH, il sera possible de couvrir plus facilement tout types de terminaux, dont les GPS compatibles avec la TV. plus robuste», explique Gérard Faria, directeur technique de Teamcast, «cela permet de diminuer notablement les coûts de déploiement d un réseau». De plus, cette technologie qui allie la couverture par satellite à la couverture terrestre permet de couvrir l intégralité du territoire. Si de plusieurs tests grandeur nature ont déjà eu lieu en DVB-H, des expérimentations ont aussi été menées Vincent Grivet, directeur de la division TV mobile chez TDF «Aujourd hui, avec deux millions d utilisateurs de la télévision mobiles via les réseaux 3G, il n y a pas encore d engorgement, mais qu en sera t-il lorsqu il y aura 5 ou 10 millions d utilisateurs?». Octopus, la puce programmable de DiBcom Spécialiste des composants permettant la réception de la télévision mobile, DiBcom commercialise des puces pour tous les standards internationaux actuels de diffusion vidéo numérique (DVB-T, DVB-H, DVB-SH, T-DMB, ISDB-T et CMMB). «Pour résoudre à une problématique de coûts qui se pose aux opérateurs et aux constructeurs de mobiles, nous avons développé une puce qui peut être programmée dans n importe quelle norme», explique Yannick Lévy, PDG de la société. Baptisé Octopus, ce chipset permet aujourd hui à un constructeurs de lancer un mobile pour la TMP dans différents pays en s affranchissant des contraintes de normes. Il s'agit, à ce jour, de la seule puce programmable du marché en matière de TMP. Pour l Europe, DiBcom travaille évidemment beaucoup sur les technologies DVB-H et DVB-SH, notamment avec LG. çais, ce qui n est pas possible aujourd hui en UHF», poursuit Gérard Faria. En effet, pour disposer d une bande de fréquences comparable en DVB-H, il faudra attendre l extinction totale de la télévision analogique fin Les opérateurs mobiles pourront-ils attendre jusque-là pour faire face à la montée des flux vidéo sur leurs réseaux? C est une question que l on peut se poser. «Dans deux ans, le LTE permettra peut être de faire passer des flux télé sans problème et, dans ce cas, les opérateurs n on effectivement aucune raison d investir dans un réseau TMP», estime Gérard Faria, «mais, quoi qu ils en disent, ils ont un problème de 24 mois pour lequel il faudra bien qu ils trouvent une solution». Le satellite à la rescousse? Par ailleurs, la technologie DVB-SH permettrait aussi d élargir le marché de la TMP. En effet, en utilisant le relais des satellites, il serait possible de proposer le signal TV à tout type de récepteurs, y compris ceux embarqués dans des véhicules. «Le signal TV pourrait être reçu dans les voitures, les bus et les trains notamment», explique Gérard Faria, «et c est d autant plus intéressant que le modèle économique de la TMP n est pas encore clair». En effet, si la France s oriente vers un service payant, la TMP est aujourd hui gratuite au Japon et en Corée, les deux pays les en DVB- SH, notamment par SFR et Alcatel- Lucent. «L utilisation de cette technologie permettrait d ouvrir une nouvelle bande de fréquences, la bande S, qui offre 15 MHz de spectre sur tout le territoire franplus avancés en la matière. En Corée, KBS (Korean Broadcasting System) rencontre de gros problèmes de rentabilité. La publicité ne couvre pas le coût d exploitation du réseau et d autres pistes sont actuellement explorées pour faire rentrer de l argent (services à valeur ajoutée, taxes à l achat ou encore liens vers des services payants). «Mais les opérateurs français n ont pas d interrogation sur le modèle économique de la télévision mobile, c est un service payant qui fait partie intégrante de leur offre», assure Vincent Grivet, «l objectif de la TMP est simplement d intégrer une nouvelle technologie qui doit leur permettre d aller vers un service de masse». Une chose est sûre, quelle que soit la technologie et le mode de financement du réseau retenus, le gouvernement entend semble décider à continuer de faire avancer le dossier. Le Ministre de la culture et de la communication, Frédéric Mitterand, a même lancé l idée que le grand emprunt national pourrait aussi servir à la mise en place de la TMP. Une idée que s est empressé de soutenir Michel Boyon, le président du CSA. Hervé Reynaud Le 5330 Mobile TV Edition de Nokia, l un des premiers. téléphones DVB-H destiné à de grandes séries. 13 Le Journal des télécoms N 202 Décembre 2009

14 JDT202-P14-15-Actu-Opé OKAG:JDT193 03/12/ :52 Page 14 Actualités opérateurs en bref Accord sur les seniors chez France Télécom Les résultats des questionnaires le stress au travail renvoyés par les salariés français du groupe France Télécom ne sont pas encore connus, mais le groupe commence déjà à s occuper des salariés les plus âgés en signant un accord sur les séniors. Cet accord, qui «s'inscrit dans la volonté de construire un nouveau contrat social», comme l explique le groupe dans un communiqué, a été conclu pour une durée de trois ans (de 2010 à 2012), et porte sur «des actions concrètes pour favoriser le maintien et l'accès à l'emploi des séniors, pour valoriser leur expérience et la transmission des savoirs, et pour accompagner et aménager les fins de carrière». Didier Lombard, Pdg de France Télécom Six domaines d application ont été pris en compte par l accord. Ils touchent à l anticipation de l'évolution des carrières professionnelles, la formation, l aménagement des fins de carrière, la transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat et la mise en œuvre d'un «temps partiel séniors» (TPS). Cette dernière mesure vise «les personnels éligibles à la retraite sans décote dans les trois ans, et qui souhaitent aménager leur temps de travail sur cette période», et s adresse à tous les salariés (fonctionnaires et contractuels). D une durée allant de 18 mois à 3 ans, elle permet un temps partiel à 50 %, accompagné par l'entreprise, modulable autour de quatre formules «à la carte» allant de 18 mois à mi-temps et 18 mois libérés (65 % du salaire) à 3 ans à mi-temps, pas de temps libéré (80 % du salaire). Et si le groupe estime qu'environ personnes sont éligibles à ce dispositif, une hypothèse basse de 6000 bénéficiaires ouvrirait la porte à la création de 1500 emplois en CDI temps plein au cours des trois prochaines années Paraphé par la CFDT, CFTC, CGT et FO, cet accord est cependant dénoncé par CFE-CGC/UNSA, qui a claqué la porte des négociations, dénonçant des mesures qui visent «les personnels dont l entreprise veut se débarrasser : les fonctionnaires non cadres, et ouvre la porte à de nouvelles mesures de restructuration, sous-traitance et délocalisations». Bilan Après la fusion réussie, SFR abat quelques cartes pour 2010 Parts de marché en forte hausse sur le fixe et le mobile, réduction du churn, forte progression de la couverture en fibre optique ; fort d un bilan très positif de sa fusion avec Neuf, SFR annonce ses premières nouveautés pour Un an pile après la fusion avec Neuf, tout semble sourire à SFR. «En un an, nous avons migré un million de clients Neuf sans faire de bruit, nous avons monté notre part de marché ADSL à plus de 30 % et, sur le mobile, nous étions à plus de 40 % de ventes nettes sur le dernier trimestre [versus 31 % un an plus tôt]», explique Frank Esser, Pdg de l opérateur. A cela, s ajoute comme autre motif de satisfaction sur la distribution, puisque 40 % des ventes ADSL ont été faites sur le réseau de distribution de l opérateur. Ces performances ont permis à SFR de cumuler 20,2 millions de clients ; un chiffre Frank Esser, PDG de SFR Jean CHISCANO qui s explique aussi par un investissement massif dans le réseau (1,4 Mds d euros) : en contribuant à l amélioration de la qualité de service, il a permis de diviser par cinq le taux de churn. Mais au-delà de ce bilan d étape, l objectif de SFR était aussi et surtout d annoncer un certain nombre de nouveautés. «Pour 2010, nous avons trois grands projets, parce que le monde change, a expliqué Frank Esser, et notre focus, c est l innovation». En illustration de cette profession de foi, et pour faire face à la montée de l utilisation de l Internet à la maison sur la ligne fixe comme sur le mobile, l opérateur annonce le lancement, déjà effectif, du femtocell ; une technologie conçue pour améliorer la couverture cellulaire à la maison. «Il s agit d un boîtier que l on connecte en Ethernet à la box ADSL et qui permet une meilleure utilisation du débit [7,2 Mbit/s], explique Pierre-Alain Allemand, Directeur Général Réseaux de SFR. Il permet de desservir jusqu à 5 terminaux dans le foyer, y compris pour les communications voix». Vendu comme un accessoire au prix de 199, ce boîtier peut se connecter sur les box de tous les opérateurs. «Nous avons préféré ne pas intégrer cette technologie à la SFR Box pour donner le choix au client», ajoute Frank Esser. Et, accessoirement, pour pouvoir faire marche arrière dans le cas où cette mini-antenne GSM installée à l intérieur de la maison provoquerait un mouvement de rejet. «Nos clients feront ce choix en toute connaissance de cause, ajoute Jean- Marc Tassetto, Directeur général grand public et marketing de SFR, nous leur expliquons bien que ce boîtier émet 10 moins que le WiFi et cela met le mobile dans les meilleures conditions de réception». Autre nouveauté : l offre satellitaire de SFR (fournie par Eutelsat), qui vise les foyers qui restent encore hors couverture ADSL. Proposée pour 34,90 par mois, elle comporte une antenne satellitaire, un décodeur et un routeur ; le tout pour un débit de 3,6 Mbit/s. De nouveaux services et contenus La sortie de «360» fait aussi partie des grandes nouveautés de cette vague d annonces. Il s agit d un service, déjà lancé dans d autres pays par Vodafone, qui permet d agréger dans le carnet d adresses de son mobile l ensemble de ses contacts, y compris ceux des différents réseaux sociaux. Grâce à 360, on visualise en un seul coup d œil l ensemble de ses contacts et leur statut dispo ou non pour communiquer avec eux par le canal le plus approprié à la circonstance : voix, messagerie instantanée, . «Nous lançons aujourd hui le service sur un HTC sous Android, explique Jean- Marc Tassetto ; courant 2010, il y aura un Samsung qui l intégrera d office, mais en attendant, tous les clients SFR peuvent télécharger l application, que ce soit sur Apple, Windows phone ou, Symbian S60. Par ailleurs, Twitter sera bientôt intégré». SFR Home, le boîtier femtocell de l opérateur Deux autres nouveautés portent également sur les services : un partenariat avec le service de musique en ligne Deezer (4,5 millions de titres disponibles, play-lists échangeables, premier mois offert sur le service premium) et un autre avec Dailymotion pour pouvoir visualiser le service sur la télé en passant par la SFR box. Autant de services qui s appuient sur un réseau ayant bénéficié de nombreuses améliorations. Un réseau convergent tout IP «Nous avons maintenant un réseau tout IP convergent [en technologie IMS], conclut Pierre-Alain Allemand, qui est un des plus avancés d Europe. Le fait d être sur la même couche protocolaire permet de déployer plus rapidement des services». Parmi ceux-là, l opérateur prévoit pour 2010 un service d IP Centrex pour les entreprises. Cette «ipéisation» du réseau permet aussi d alléger le coût du transport et de réduire drastiquement Par ailleurs, le déploiement horizontal de la fibre optique est en cours de finalisation à Paris, Lyon et Marseille et, fin 2010, l opérateur aura fini de «fibrer» ses points hauts, opération qui consiste à connecter les antennes cellulaires au réseau fixe en fibre optique pour supprimer les goulots d étranglement en termes de débit. Interrogé sur les évolutions de ses discussions sur les prix avec ses MVNO, en réaction possible au nouvel espace économique consenti par Orange à Virgin Mobile pour faire barrage à Free, Frank Esser a précisé être «en négociation chaque jour avec [ses] MVNO. Nous allons réagir, a-t-il poursuivi, et vis-à-vis de Free, nous allons rester compétitifs en termes de tarifs, mais aussi en termes de technologie, d assistance au client, etc.». Pour conclure, SFR a rappelé son objectif de remplir, avec trois ans de retard, ses obligations de couverture 3G, qui devraient atteindre les 98 % de la population en Ariel Gomez Le Journal des télécoms N 202 Décembre

15 JDT202-P14-15-Actu-Opé OKAG:JDT193 03/12/ :52 Page 15 Stratégie SCT sort de l ombre et dévoile ses projets L opérateur switchless et intégrateur SCT s apprête à devenir MNVO sur Bouygues Télécoms en février prochain et cherche à accélérer sa croissance par des acquisitions. Une «sortie de l ombre» qui ne manque pas de panache. Vivons heureux, vivons cachés. Si l adage a toujours des avantages lorsqu on veut éviter les travers et les sollicitations qui vont de pair avec la notoriété, il peut finir à force par constituer un obstacle lorsqu il veut faire reluire ses couleurs pour attirer de nouveaux talents ou procéder à des acquisitions. Tel est le cas de SCT, un «petit» opérateur et intégrateur basé à la Plaine St-Denis (93), qui emploie 240 personnes, possède une quinzaine d agences (dont 5 en Ile de France), et compte pas moins de 6000 clients entreprises dégroupés. SCT compte aussi 1000 clients connectés en VOiP, 1600 installations sous Alcatel (ainsi que quelques unes sous Aastra), et pas moins de cartes SIM activées avec SFR. De quoi commencer à avoir une certaine visibilité auprès des entreprises de 20 à 30 personnes (jusqu à 100 à Paris) qui Pascal Chaboisseau, président de SCT constituent son cœur de cible. Aussi une partie de cette «discrétion» volontaire tient à l histoire, plutôt atypique, de SCT. Son fondateur, Pascal Chaboisseau, exerçait au départ le métier d agent commercial pour les opérateurs alternatifs, qui étaient fort nombreux au début des années Au fil du temps, pour améliorer sa couverture du territoire, il s est associé à d autres agents, en restant toujours majoritaire. Résultat, au bout de quelques années, l activité était portée par pas moins de 12 structures juridiques. «Il y a deux ans, le fonds d investissement Astorg est entré dans le capital pour nous aider à rationaliser notre structure», explique Pascal Chaboisseau. Aujourd hui, le LBO réalisé, SCT peut définir sans peine son identité et son organisation. «Nous sommes un opérateur switchless, explique-t-il, qui propose aussi en vente directe du GSM et du PABX, mais notre métier, c est le trafic d abord et l installation ensuite». MVNO depuis deux ans via l offre Mobilissimo, qui était la marque blanche de Neuf Cegetel, SCT a également signé un contrat de MVNO avec Bouygues, qui devrait être activé en février prochain. «Aujourd hui, nous existons parce que nous avons une force commerciale», explique Pascal Chaboisseau. Mais il n en est pas moins conscient que l impossibilité de proposer, dans la mobilité, des produits comme l iphone ou le Blackberry constituent un frein à l acquisition client. «Je vois dans le GSM la même chose que quatrième licence L Arcep examine le dossier de Free Le dossie 4 ème licence de Free poursuit son petit bonhomme de chemin. Déposé le 29 octobre dernier auprès de l Arcep, conformément aux exigences de la procédure de dépôt, le dossier a été déclaré recevable le 10 novembre. Puis, le 1 er décembre, le gendarme des télécoms a procédé à l audition de la société Free Mobile. «Dans le cadre des procédures d appel à candidature pour la délivrance d autorisation d utilisation de fréquences, nous avons vécu sur le fixe il y a 10 ans». C'est-à-dire, une opportunité à saisir sans plus tarder, quitte à accélérer en faisant de la croissance externe ; une option que lui permet sa trésorerie très saine. «Nous cherchons aussi des sociétés qui nous aideront à aller plus vite dans le mobile, notamment en matière de back office et de service client. Nous cherchons aussi des petits switchless qui ont un parc de clients», détaille Pascal Chaboisseau. Misant également sur l IP Centrex, SCT se paie même le luxe de faire un peu de RD produit pour son propre compte. Dernier produit en data, actuellement en phase de test : un PABX fonctionnant sur le courant électrique (CPL, jusqu à 30 postes). Un nouveau créneau qui ne devrait pas manquer de susciter de l intérêt Ariel Gomez il est d usage que l Arcep auditionne les sociétés candidates» a indiqué l Arcep dans un communiqué. L autorité de régulation devrait se prononcer «avant la fin de l année 2009». En l absence de complications légales, les premières offres du futur opérateur pourraient faire leur entrée sur le marché dès Les défections en chaîne de ces derniers mois (Kertel, Orascom, Bolloré, Numericable et Virgin) ont ouvert un véritable boulevard à Free, qui à été le seul et unique acteur à déposer un dossier pour l obtention de la quatrième licence 3G. Les trois opérateurs mobiles majoritaires, quant à eux, ont conservé la même ligne hostile vis-à-vis du probable nouvel opérateur et ont dénoncé les conditions d attribution de la licence. Le prix de la licence, fixé au départ à 619 millions d euros, puis finalement ramené à 240 millions après une division en 3 lots, avait provoqué la colère des trois grands opérateurs, Orange en tête. SFR et Bouygues Telecom ont par la suite respectivement lancé des recours auprès de la Commission européenne et du Conseil d Etat. TP Maxime Lombardini Directeur Géneral, et Thomas Reynaud Directeur Financier et Directeur du développement en bref Numericable ouvre son réseau fibre à Bouygues Telecom Pierre Danon, le patron du groupe Numericable-Completel, avait annoncé depuis longtemps sa volonté de «remplir [son réseau] pour mieux le rentabiliser» (JDT ). Après un premier accord avec Darty, grâce auquel le distributeur a pu proposer sa propre offre triple play très haut débit, voici un nouveau contrat d une toute autre envergure, puisqu il s agit de rien de moins que de Bouygues Telecom. L opérateur du groupe Bouygues pourra ainsi «de manière autonome le réseau en fibre optique de Numericable», grâce à une prestation d accès qui «comprendra la mise à disposition de capacité dans son réseau physique (FTTB), ainsi que son exploitation et sa supervision», explique un communiqué de Numericable. Ainsi, Bouygues Telecom pourra «développer et commercialiser ses propres services internet, téléphone, télévision, et VoD en THD». Cet accord a été mené à bien par la Division Opérateurs de Numericable, une division créée en septembre 2008 et dirigée par Eric Denoyer, qui se dit «fier de la confiance que [nous] accorde Bouygues Telecom». Fin septembre, abonnés au très haut débit en France étaient connectés via le réseau de Numericable. Skype veut séduire les professionnels Skype, le service de VoiP, a décidé d étendre son programme Skype pour SIP en version bêta en direction des entreprises. Skype pour SIP pourra ainsi être utilisé par les PBX et les solutions de communications unifiées compatibles avec le protocole SIP. A partir de Skype for SIP, les professionnels peuvent centraliser les facturations, allouer des crédits Skype ou encore définir des politiques d utilisation du service de voix sur IP. La solution Skype for SIP est complètement intégrée au SI de l entreprise. Depuis l autocom, les utilisateurs peuvent passer des appels via Skype, utiliser toutes les fonctionnalités du PBX ou des communications unifiées comme les conférences téléphoniques ou encore la boîte vocale. La solution reprend le principe fondateur de Skype : des communications gratuites (de Skype à Skype). Les appels entrants vers l autocom ou les systèmes de communication unifiée compatibles restent également gratuits. En revanche, les entreprises devront s acquitter d un abonnement mensuel pour utiliser la solution. Les appels vers les mobiles et les fixes passés via Skype restent payants, aux tarifs pratiqués par Skype. 15 Le Journal des télécoms N 202 Décembre 2009

16 JDT202-P17-Distrib Actu2 OK AG:JDT193 03/12/ :57 Page 17 distribution Actualités Transformation Global Concept, de plus en plus opérateur Deux mois après la sortie de son offre d abonnement téléphonique pour les entreprises «Paritel Pro Access», qui rencontre un franc succès, Jean-Philippe Bosnet, PDG du groupe Global Concept revient sur l évolution du groupe, qui devrait devenir MVNO dans le premier trimestre Associé depuis longtemps à l image de «distributeur de produits Siemens» auprès d une cible de «TPE et petites PME» insuffisamment couvertes par les acteurs traditionnels du marché, le groupe Global Concept a depuis sa création en 1991 opéré une démarche de construction de compétences qui l amène à présent à occuper une position unique sur le marché. Aujourd hui, ses activités vont de la vente directe Partenariat Snom se renforce en France avec Distriwan Snom semble avoir trouvé le partenaire idéal pour accélérer sa pénétration sur le territoire français. Le spécialiste des terminaux VoIP et Distriwan, grossiste spécialisé dans les télécoms, viennent de signer un accord de partenariat sur la distribution des solutions SIP et OCS de Snom sur le marché français. Snom compte sur cette nouvelle collaboration pour adresser un marché bien particulier : celui des PME. «De par son expérience et son marché adressable, Distriwan va nous permettre de renforcer notre présence sur le segment postes et d informer et former les intégrateurs aux avantages des solutions Snom tant au niveau des standards SIP qu au niveau de Microsoft OCS», explique Olivier Gerling, directeur général de Snom dans un communiqué de presse. (Paritel) et indirecte (Global Concept Services) aux services financiers (Viatelis) en passant par l installation-support-infogérance (Paricom) et l activité d opérateur (Optimitel) ; cette dernière ayant été renforcée avec le rachat en mars dernier de l opérateur IP Ipnotic Télécom. Le groupe est aussi présent dans le conseil-formation (EMS) et a encore élargi le spectre de son offre avec le lancement d Office Easy, un site de vente en ligne de matériel téléphonique pour les pros qui connaît une croissance à trois chiffres, sans compter Interveille SAS, une filiale dédiée à la vidéo-surveilllance ; encore un marché en très forte progression. L entreprise est M. Gerling ambitionne notamment de s appuyer les services de «pré-paramétrage» et de «customisation» proposés par Distriwan pour commercialiser une offre claire, exempte de «coûts cachés». De son côté, le grossiste mise sur le savoir-faire technologique de Snom pour multiplier ses références en matière de solutions de voix sur IP et de produits interopérables. Via son centre d expertise et de formation, Distriwan va certifier son réseau de revendeurs sur la marque Snom. Les revendeurs devraient notamment se voir dispenser des sessions sur les toutes dernières Olivier Gerling, directeur général de Snom nouveautés du fabricant. En outre, les revendeurs certifiés Snom profiteront également d offres spéciales, telles qu un accès au site partenaires du constructeur, un support technique, marketing et commercial. De plus, ils recevront en avantpremière, par courriel, les informations concernant, notamment, les salons et les nouveaux produits de Snom. TP également implanté en Belgique via Global Concept Telecom Belgium, une filiale qui compte 28 personnes. L e tout permet au groupe, qui est passé de 434 à 633 personnes entre novembre 2008 et novembre 2009 de réaliser un chiffre d affaires de 75 M en servant entreprises clientes et leurs utilisateurs. Peu touché par la crise dont l impact sur les défaillances client a été très faible Global Concept envisage désormais sa croissance sous le double signe de l expansion géographique et de la poursuite de sa transformation métier. «En 2010, nous allons accentuer notre capillarité sur l Hexagone», explique Jean-Philippe Bosnet, P-dg et fondateur de l entreprise. L objectif est de passer de 30 à 40 agences en France, notamment par de la croissance organique, mais tout en restant «attentif aux opportunités de marché». Plus spectaculaire est l évolution de son métier, de plus en plus tourné vers celui d opérateur. Après le lancement d une première offre dégroupée en 2006, puis le rachat d Ipnotic Télécom en mars 2009, et la mise sur le marché de sa dernière offre «Paritel Pro Access», le groupe envisage également de devenir MVNO dès le premier trimestre Les discussions en cours, qui se sont accélérées avec l imminence de l arrivée d un 4 ème acteur, devraient aboutir d ici la fin de l année. Cette évolution s inscrit dans le sens d une évolution de l offre proposée à ses clients. «Le métier d opérateur pour les entreprises est un métier de proximité. Nous devons pouvoir apporter [à nos clients] des services complémentaires autour de la data, de la convergence, des communications unifiées ( ).Or, pour qu un service soit pérenne, il faut innover», poursuit Jean-Philippe Bosnet. Convaincu que «la facture unique n a d intérêt que si elle s accompagne d une réduction de budget», il est déjà pleinement dans les habits de son nouveau métier. «Nous sommes de plus en plus opérateurs, nous demandons à nos partenaires de nous considérer comme tels». Un positionnement qui place l entreprise dans une autre catégorie ; avis aux opérateurs installés. Ariel Gomez en bref Ficome : nouvelle organisation et campagne de recrutement La réorganisation de la Ficome, entreprise depuis l élection de Silvano Trotta le 30 mars dernier se poursuit. L organisation articulera désormais son fonctionnement autour de quatre pôles. Le premier est le pôle historique constitué des intégrateurs télécoms mais aussi informatiques ; cette dernière catégorie représentant un nombre croissant d intentions d adhésion. Le deuxième pôle est celui des membres associés à la Ficome constitué des constructeurs, opérateurs, éditeurs de logiciels, etc. «Ce pôle sera un pôle à forte connotation business, explique Silvano Trotta, Président de la Ficome Silvano Trotta, car de nombreux intégrateurs nous posent la question de savoir qui est bon dans tel ou tel domaine. Il est important pour la Ficome de leur répondre. Seules les entreprises validées par la Ficome y seront admises». Cette démarche de validation portera à la fois sur la technologie de la société, mais aussi sur son support en termes de service et sur ses prix. Les bureaux d études qui travaillent avec les intégrateurs tous les jours, «mais rarement ensemble» constitueront le 3 ème pôle. Cette approche vise à renforcer la vocation de la Ficome à être un lieu de rencontre entre intégrateurs, membres associés, et bureaux d études «afin de faire évoluer le métier pour qu ils répondent encore plus aux besoins de nos clients», explique Silvano Trotta. Enfin, le quatrième pôle est dédié aux rapports institutionnels avec les autres fédérations, les collectivités locales, les représentants de grandes et petites entreprises, l Etat Par ailleurs, la Ficome lance sa campagne d adhésion 2010, une campagne qui devrait accélérer la convergence des «petits»intégrateurs data vers cette organisation historiquement issue de la voix. En illustration à cette volonté de rapprocher les mondes de la téléphonie et de la data, la Ficome organise le 16 décembre prochain à Paris, avec le concours d Aastra, de Colt et de HL2D un Atelier Découverte sur un thème plutôt inédit, intitulé «SSII, SSDI, spécialistes de l IP : ne laissez pas vos clients sans voix». Le but : initier des «pure players» de l intégration data aux subtilités de la voix (sur IP, quand même). AG 17 Le Journal des télécoms N 202 Décembre 2009

17 JDT202-P16-Actu-Distrib1 OKAG:JDT 03/12/ :55 Page 16 Actualités distribution en bref Artelcom acquiert les activités de la société VobisCom Après le rachat en mars dernier de la société ATTI, Artelcom, filiale du groupe TRServices, a repris, le 10 novembre dernier, l activité de la société VobisCom. Créée en 2003 par «des experts en technologies Nortel», la société VobisCom s est fait une spécialité dans le conseil et l intégration des de solutions de ToIP et d applications à valeur ajoutée Nortel-Avaya. Artelcom espère de nombreuses synergies à la suite de ce rachat, «qui conforte sa position d unique intégrateur ayant la double compétence Nortel-Avaya et exprime ainsi, par ce «dual sourcing», sa volonté de proposer à ses clients une offre de service globale et un accompagnement durable.», a commenté Lionel Smeers, Président Directeur Général d Artelcom, dans un Lionel Smeers, Pdg d Artelcom et DG de TR Services communiqué de presse. VobisCom, qui avait réalisé à la clôture de son exercice 2008 un chiffre d affaires de 852 K, était en redressement judiciaire depuis juillet Pour sa part, le groupe TRServices (dont Lionel Smeers assure la direction générale) a publié les résultats de son premier semestre 2009, clos au 30 septembre, qui font apparaître un chiffre d affaires en progression de 5,8 % à 20,85 millions d euros. Itancia référence Huawei et rachète Infidis Actualité fournie pour le distributeur et grossiste Itancia, qui distribue auprès d une population de revendeurs, intégrateurs, VAR, SSII et opérateurs des équipements télécoms neufs ou recyclés des plus grandes marques du secteur. Déjà présent en France, Espagne, Italie, Pologne et Tunisie, Itancia vient d élargir sa couverture géographique sudeuropéenne en se portant acquéreur du distributeur portugais Infidis. Ce dernier distribue de nombreuses marques, dont Siemens, GN Netcom, ITS, Jusan, Beyrtone, Draytek Basé à Lisbonne, Infidis a réalisé en 2008 un chiffre d affaires de 1,65 M. Comme l explique Yann Pinneau, le Pdg d Itancia, cette acquisition s inscrit parfaitement dans notre plan stratégique et confirme notre volonté d accélérer notre croissance externe dans le domaine de la distribution d équipements de communication d entreprise». Itancia a par ailleurs signé début novembre un accord avec l équipementier chinois Huawei pour distribuer la gamme de commutateurs de ce dernier ; une gamme de produits qui s enrichira d ici fin décembre des solutions de stockage, traditionnelles et flash (SSD). L une des raisons qui ont guidé le choix de Huawei, c est un partage de valeurs sur leur approche «green IT». Recyclage La deuxième vie des téléphones mobiles Renaud Kayanakis, PDG de Mobilorama Que faire de son vieux mobile, qui marche encore ou non dans un marché où les offres à un euro sont encore légion? Deux entreprises se lancent quasi-simultanément à l assaut de ce marché du recyclage, avec une optique de revalorisation et revente. Sur ce marché naissant mais en pleine expansion, elles viennent s ajouter à d autres acteurs déjà installés tels que Fonebak (émanation de la société anglaise Regenersis Environmental Services, présente depuis 1979 sur le marché britannique du recyclage électronique) ou MonExTel, société française qui allie recyclage et humanitaire. La société Foneback, présente en France depuis septembre dernier, se propose de racheter des mobiles d occasion pour, après vérification et/ou réparation, le revendre dans des pays émergeants. Fruit de la collaboration entre la société française AS24 Communication, qui jusque là commercialisait des forfaits téléphoniques pour des britanniques résidant en France, et le groupe britannique CMR (Corporate Mobile Recycling, spécialiste du recyclage des déchets électriques et électroniques), Fonebank rachète tant aux particuliers à l unité qu aux entreprises en nombre. Fonctionnant quasi exclusivement à travers son site web, la société dispose d un barème de prix allant de 2 à 260 le téléphone selon la marque et le modèle ; sa base de données répertoriant quelque 700 modèles de mobiles. Pour sa part, la société française FoneLoop S.A., créée par Renaud Kayanakis (ex-bearing Point et ex-b2s), se lance aussi dans l aventure à partir de ce mois de décembre. Et si sa collecte se fait aussi, dans un premier temps, en ligne et auprès des particuliers, Mobilorama (c est sa marque, et son site) n exclut pas d aller aussi collecter auprès des entreprises, «mais avec une interface de saisie simplifiée, explique Renaud Kayanakis, nous n allons pas demander à une entreprise de rentrer les n d IMEI de tous les mobiles de sa flotte. Nous allons également utiliser des agents commerciaux pour la collecte auprès des entreprises». Annaïck Brout, Responsable marketing de Fonebank en France tion du modèle et de l état de fonctionnement. «Si le téléphone est en état de marche et son écran fonctionne sans problème, on applique le barème, explique Annaïck Brout, responsable marketing de Foneback en France, sinon, c est la moitié du prix». Le système est assez simple : le client se connecte au site, repère son modèle, valide la transaction en ligne, puis expédie son téléphone dans une enveloppe à bulles recouverte de l étiquette créée en ligne. Après réception du mobile et vérification de la conformité de son état, Fonebank expédie le chèque sous huit jours, selon l entreprise. Après la première vérification sommaire de fonctionnement, les mobiles sont envoyés en Grande Bretagne pour un contrôle plus poussé et, éventuellement, remise en état. Puis, de là, ils sont mis en vente aux enchères sur les marchés de pays émergents (principalement en Asie et en Afrique anglophone). La démarche de Mobilorama présente pas mal de similitudes, mais aussi quelques différences. La grille des tarifs pour les mobiles collectés va de 0 à 180 ; l entreprise misant sur un prix moyen de 20. Ensuite, Mobilorama les propose essentiellement à des opérateurs sans réseau (MNVO) low cost, afin que ces derniers puissent élargir leurs gammes et proposer à leurs clients des «mobiles moyen de gamme au prix de l entrée de gamme». L entreprise étudie également avec ses partenaires un mode de rétribution intéressant pour les particuliers qui cèdent leur mobile : soit, par exemple, 20 en numéraire ou 25 en bon d achat auprès d un opérateur partenaire. Egalement à l étude, la possibilité d inclure systématiquement une oreillette dans les boîtes contenant les mo- Hasard du calendrier, ou vraie tendance du marché ; deux nouveaux acteurs se lancent sur le marché de la collecte et la revente en ligne de téléphones mobiles d occasion, l anglais Foneback et le français Mobilorama. Un marché prometteur, sur lequel les acteurs se multiplient. L oreillette à l étude L un comme l autre site valorise les mobiles en foncbiles ; le chargeur y étant glissé d office. «A la différence des opérations de recyclage lancées par exemple pour les distributeurs, notre idée, en valorisant la collecte, est de dire en récupérant plusieurs mobiles usagés, vous pouvez vous en payer un neuf». Un marché déjà juteux au Royaume Uni Si les premiers fournisseurs de Fonebank sont des particuliers et des entreprises, l entreprise ne «s interdit rien», comme l explique Annaïck Brout, qui est «prête à travailler avec tout le monde». Une ouverture qui n exclut donc ni les grossistes, ni les opérateurs. Par ailleurs la société, qui se fixe comme objectif de parvenir en 2010 à un volume mensuel de 5000 téléphones, envisage de lancer une campagne publicitaire pour toucher les grands comptes. Les ambitions de Mobilorama sont aussi conséquentes, puisque l entreprise voudrait atteindre les mobiles par an d ici trois ans. Mais la revente off-shore n est pas à l ordre du jour du moins pour la première année ; le seul marché français offrant aux yeux de son président suffisamment d opportunités. Interrogé sur l avantage ou l inconvénient d un lancement quasi concomitant avec celui de Fonebank, il explique que «s il y a toujours une prime médiatique au premier entrant, il est important que nous soyons nombreux à agiter le marché, puisqu il faut éduquer». Démarré en 2006, le marché britannique permet à ses deux principaux acteurs d atteindre un volume de mobiles chacun par mois. De quoi aiguiser les appétits. Ariel Gomez Le Journal des télécoms N 202 décembre

18 JDT202-P18-Actu-Equip OK AG:JDT193 03/12/ :01 Page 18 Actualités En décembre 2008 l équipementier américain Avaya avait annoncé son intention de se séparer de 12 % de ses employés au niveau mondial, mais sans donner le détail de sa répartition. Depuis, les chiffres ont filtré en début d année pour l Allemagne (609 emplois sur 3000), la Belgique (60 employés sur 150) et, maintenant, pour la France. Pour la filiale hexagonale, la pilule est amère, puisque, d après un document interne dont nous avons eu copie, le PSE (Plan de Sauvegarde d Emploi) sur lequel le Comité d entreprise et la direction se sont mis d accord le 5 novembre dernier prévoit la suppression de 69 postes sur 155. Et si certaines catégories de personnel sont peu touchées par ces mesures de compression de personnel (1 poste supprimé sur 18 chez les techniciens de niveau 2- support à distance, 3 commerciaux sur 29, 2 avant-ventes sur 19 ), d autres sont carrément décimées (13 administratifs sur 16, 2 personnes sur 4 à l administration comptable), voire tout simplement supprimées (2 ingénieurs commerciaux sur la base installée, 2 directeurs de services, le directeur Financier EMEA services, le directeur marketing et les 25 techniciens de niveau 1). La suppression de cette dernière catégorie s explique notamment par le renforcement de la politique de ventes indirectes du constructeur, qui fait supporter cette fonction à ses principaux intégrateurs (Spie, OBS, Dimension Data ). Le plan de sauvegarde de l emen bref Enterasys : nouvelle gamme de commutateurs Térabit L événement était suffisamment important pour que Chris Crowell, le PDG de la société, se déplace en personne à Paris, avec son état major : il s agissait de présenter la toute nouvelle gamme de commutateurs térabit haute disponibilité équipements Rapprochement Licenciements massifs chez Avaya France Après l Allemagne et la Belgique, le couperet des suppressions d emploi chez Avaya tombe sur la France. L équipementier américain supprime 69 postes sur 155, transférant des pans entier de son activité chez ses intégrateurs. d Enterasys, entreprise qu on ne présente plus depuis quelques temps que comme la division Infrastructure Réseaux et Sécurité de Siemens Enterprise Communications. La nouvelle gamme S-Series se compose de trois châssis modulaires et d un switch en stand alone ; toutes ces plates-formes étant livrées avec 4 ports 10 Gbit/s. Respect des impératifs «green» oblige, elles intègrent également une alimentation par Ethernet (POE), qui permet de délivrer la puissance électrique de manière incrémentale en fonction des besoins. «Les S-Series s adaptent parfaitement aux applications critiques d aujourd hui, a expliqué Jim Corbett, Product Manager des S-Series, telles que la virtualisation, les communications unifiées ou la mise en réseau dans le nuage (cloud aware networking). Les S-Series identifient les machines virtuelles et leur appliquent la politique de connectivité adapté aux besoins des applications VM». Les S-Series offrent par ailleurs plusieurs fonctions avancées sans supplément (telles que MPLS, VPLS, VRF, NAT ) et autorisent le provisionning voip comme la mobilité dynamique. «Vous pouvez vous déplacer d un site à l autre de l entreprise avec votre téléphone IP et le connecter sur le réseau, ajoute Jim Corbett, le poste s identifie automatiquement sur le réseau de l entreprise comme si vous étiez au bureau». Le but d Enterasys n était cependant pas que de présenter sa nouvelle gamme de produits à ses partenaires intégrateurs. Chris Crowell voulait également venir apporter personnellement une réponse aux différentes demandes de ses partenaires, portant sur la «visibilité de la marque auprès des entreprises, sur la mise à disposition d une technologie sans fil propre, et sur un effort supérieur en termes d investissement marketing». «Vous nous l avez demandé, et nous allons vous le donner», a-t-il conclu. Dont acte. AG Alexis Delb, Directeur Général d Avaya France ploi comprend des «mesures d accompagnement», dont le point d information Conseil (PIC) destiné à informer les salariés, analyser leurs besoins en formation, les accompagner dans la conception de projets personnels ou professionnels, les aider au reclassement interne Par ailleurs, en septembre dernier, un salarié du site de Saumur s est donné la mort (à son domicile), mais ce geste, explique une réponse écrite de l entreprise, «n est en aucun cas lié à Avaya. Toutes les parties prenantes, dont le CE, ont reconnu que ce suicide était lié à un état personnel ( ) Avaya a procuré tout le soutien nécessaire à ses proches car il était un employé respecté et apprécié de ses collègues. Une cellule de soutien psychologique a également été mise en place sur le site». La direction d Avaya France, sollicitée pour commenter le plan de restructuration, a répondu par la voix d Alexis Delb, Directeur Général ST-Ericsson opère sur tous les terrains. La co-entreprise fournit des composants GPS, sans fil, ou encore Tv out pour téléphones mobiles. «Avec ces produits, nous fournissons également des cartes de tests», assure Alain Quiniou, responsable marketing pour la division systèmes pour téléphones mobiles. Lesdites cartes arborent la forme de circuits imprimés sur lesquels différents équipements sont intégrés (écran, clavier, module 3G, etc.) pour permettre aux fabricants de réaliser des tests sur le terrain. Les zones blanches lieux bien connus où les connexions mobiles sont quasi-impossibles, constituent des lieux d expérimentation de choix. D autres composants sont également fournis par des modems EDGE pour les fabricants chinois. Les clefs USB TD-SCDMA (la 3G chinoise). Certains produits de la co-entreprise sont déjà présents dans une bonne partie des mobiles du grand public. ST-Ericsson a ainsi intégré un système cacomposants ST-Ericsson, jeune et déjà très actif d Avaya France : «Avaya ajuste en permanence ses activités pour identifier la structure la plus adaptée dans le climat économique actuel. Dans cette perspective, Avaya prévoit de restructurer certaines de ses opérations, pour permettre au groupe de maintenir sa position sur le marché, de mener à bien ses activités et de poursuivre une excellence opérationnelle. Avaya travaillera en étroite collaboration avec les employés concernés par les licenciements et les représentants du personnel, de façon la plus constructive, afin d assurer une transition la plus fluide possible». L entreprise, qui est détenue par deux fonds d'investissements, le Texan TPG et par SilverLake Partners s est porté en juillet dernier acquéreur de certains actifs de Nortel Enterprises, dont ceux de la région EMEA pour 475 millions de dollars. Ariel Gomez pable de réduire la consommation par trois. «Cela permet d écouter des MP3 trois fois plus longtemps sur son mobile», glisse Alain Quiniou, avant de présenter un autre produit de la joint-venture : une antenne directement intégrée au circuit du mobile. ST-Ericsson veille toutefois à conserver sa place dans la chaîne de valeur. La joint-venture compte parmi ses clients des fabricants tels que Nokia, Samsung ou LG. «Nous travaillons sur le cœur et sur les logiciels. La couche applicative reste du relève du client» conclut Alain Quiniou. TP Le Journal des télécoms N 202 Décembre

19 SFR - EUROSTAR - JOURNAL DES TELECOMS x 310 MM - PARUTION 04/12/09 LP - BAG Budget maîtrisé Connecté Simple Innovant Fiable SFR - S.A. au capital de ,90 - RCS Paris Photo Aldo Soares. Lionel Benbassat, Directeur marketing et ventes d Eurostar. SFR BUSINESS TEAM *, SEUL OPÉRATEUR CERTIFIÉ QUALICERT POUR LA QUALITÉ DE SES ACTIVITÉS FIXES ET MOBILES : 37 engagements de services pour vous accompagner tout au long de votre parcours client : - Engagement N 1 : un interlocuteur commercial dédié, - Engagement N 2 : un service client unique fixe et mobile, 100 % dédié aux entreprises, - Engagement N 3 : un extranet sécurisé et personnalisé pour une gestion simplifiée de vos télécoms. Découvrez tous nos engagements sur sfrbusinessteam.fr Faire équipe avec vous sfrbusinessteam.fr * SFR Business Team, marque du groupe SFR, est à destination des entreprises.

20 JDT202-P20-Actu-Equipement-OkTP:JDT193 03/12/ :15 Page 20 Actualités équipements en bref Samsung : vague de tactiles prévue pour 2010 Samsung, premier fabricant de mobiles en France, tient plus que jamais à maintenir cette «exception». Le fabricant, qui a réussi à faire progresser sa part de marché en France ambitionne d être encore plus présent en 2010 avec de nouveaux terminaux, dont certains équipés de son nouveau système d exploitation Bada. En 2009, le sud-coréen aura livré quelque 10 millions de terminaux en France. Un volume qui lui a permis de se maintenir en première position et d assurer un chiffre d affaires de 1 milliard d euros. Sur l année, Samsung conserve le leadership en France avec une part de marché de 33,9 % entre janvier et septembre. Une performance en bonne partie due aux succès de différents terminaux : le Player One (1,5 million de ventes), le Player Style (1 million) et le Player Star ( ). Un tour de force que le fabricant compte bien renouveler en occupant en 2010 sur tous les segments de gamme. Le fabricant asiatique devrait, au cours de l année prochaine, multiplier les références, tant sous sa propre marque qu en accord de licence. Le Corby Pro, Corby text et le B3410 devraient notamment constituer une partie du contingent des téléphones orientés «messagerie». Le tactile fera quant à lui faire l objet d une attention toute particulière. Samsung commercialisera 25 nouveaux modèles de terminaux utilisant cette technologie d écran, dont une bonne partie destinée aux offres prépayées. Le marché des accords de licence constituant, pour sa part, 5 % des ventes du sud-coréen. Parallèlement, le fabricant proposera dans quelques mois les premiers terminaux sous Bada (océan ou mer en sud-coréen, ndrl), son OS en développement. Considéré par Samsung comme un «tournant majeur», cet OS à l image d Android, sera ouvert aux développeurs. Plusieurs produits devraient être disponibles à partir du 2ème trimestre Les premiers smartphones sous Bada feront leur entrée dès l année prochaine. Le sud-coréen, qui «croit beaucoup» en Android va continuer à proposer d autres smartphones sous cet OS, notamment avec le Galaxy Spica, conçu comme une déclinaison du Samsung Galaxy. D autre part, Samsung devrait proposer de nouveaux terminaux sous Windows 6.5. Stratégie Emporia revient à la charge sur le marché des seniors Présent depuis trois ans sur le marché des téléphones mobiles pour seniors, le constructeur autrichien Emporia a perdu du temps dans la conquête de l Europe du Sud pour cause de faillite de son grossiste. Mais il revient à la charge avec des ambitions fortes. La stratégie d aborder l ensemble des marchés européens était décidée de longue date, mais le grossiste choisi par Emporia par l aider à la mettre en œuvre Brightpoint, en l occurrence -, a fini par mettre la clé sous la porte, retardant ainsi les desseins du constructeur autrichien. «Nous avons perdu beaucoup de temps à cause de cette faillite, explique Philippe Tilot, responsable commercial pour les pays latins chez Emporia Telecom, parce que Brightpoint était notre partenaire dans d'autres pays européens...». Un temps précieux eu égard à la longueur des discussions avec les opérateurs. «Nous avons signé avec T-Mobile en Hollande et avec Belgacom-Proximus en Belgique, mais il nous aura fallu près de trois ans de discussions». En cause dans cette très longue latence : la non prise de conscience des opérateurs de l existence et du potentiel du marché des seniors, et/ou l absence de volonté de prendre à bras le corps ce marché. Entre temps, Emporia a mis ce délai à profit Philippe Tilot, responsable commercial pour les pays latins chez Emporia Telecom pour revoir sa copie et affiner la silhouette de son modèle phare, le Life (devenu Life Plus), plébiscité pour ses fonctions en Europe du Nord, mais boudé au Sud en raison de son look un peu pataud. «D une part, les seniors ne sont pas toujours disposés à reconnaître qu ils font partie de cette population, explique Philippe Tilot, d autre part, l appareil s apparentait pour certains à un appareil pour handicapé». Problème supplémentaire en France : la présence de Doro, qui a déjà ouvert le marché, faisant apparaître Emporia comme un challenger. Les opérateurs et la distribution Emporia n en a pas moins réussi à référencer son Life Plus chez le MVNO low cost Prixtel, et a d autres discussions en cours, tant auprès des opérateurs que de grandes chaînes de distribution et de grossistes. Car les mobiles du constructeur les bartype Talk et Talk Premium s ajoutent au Life Plus, un slider ne visent pas le seul canal des opérateurs. Ils sont également ouverts à une commercialisation en distribution. «Nous offrons un concept fiable d appel de secours, qui est bien perçu par les opérateurs», explique Philippe Tilot. Le Life Plus est en effet doté au dos d un bouton rouge d appel d urgence qui déclenche des appels et des envois de SMS en cascade sur cinq numéros jusqu à l obtention d une réponse humaine. «Mais cette approche laisse de la place pour vendre des téléphones pour seniors hors du circuit opérateurs», ajoute Philippe Tilot, Co-branding Modelabs encore plus proche des marques Modelabs vient d annoncer la création d une offre de «licensing» dans le pôle Modelabs distribution ; la distribution étant le deuxième métier de l entreprise. Cette offre, spécialement destinée aux constructeurs et aux opérateurs qui souhaitent apporter une note de différence à leurs produits, se propose de les accompagner tout au long de la fabrication de leur terminal. Dans les faits, le département Modelabs Licensing Studio propose à ses clients des produits clés- enmain depuis la conception jusqu à sa mise sur le marché. Cette dernière phase comprend également un accompagnement pour la communication effectuée autour du produit et l animation commerciale dans les points de vente. Cette nouvelle initiative en direction des produits «co-brandés» montre l intérêt pour un marché dont la croissance d autant plus que le bouton d urgence n est pas présent dans les autres produits. «Un téléphone pour seniors n a pas uniquement de grandes touches et un grand écran. Tout y est pensé pour que les personnes qui ont peu l habitude du mobile l utilisent facilement. Par exemple, lorsqu il est au repos, le téléphone affiche le répertoire, avec le top dix des numéros les plus appelés en tête de liste». De quoi séduire donc tout candidat à l usage d un téléphone «simple» - senior ou pas tout en donnant corps aux ambitions du constructeur. De mobiles vendus à la fin de l exercice clos au 30 juin 2009 en Europe, la société devrait passer à en juin L ambition pour la France, «une fois que nous aurons un grand opérateur et un ou deux distributeurs, auxquels nous apporterons tout notre support marketing», précise Philippe Tilot, se chiffre à téléphones dans les deux ans. Ariel Gomez potentielle en France est estimée à 10 % pour l année Cette tendance n est plus uniquement cantonnée aux téléphones mobiles. Netbooks, baladeurs numériques et d autres objets nomades sont désormais concernés. En témoigne le partenariat entre le fabricant d ordinateurs Medion et la marque Hello Kitty qui a donné naissance à un produit marqué de la petite tête de chat, emblème de la marque de vêtements et d accessoires. Nul doute que Modelabs entend se positionner comme acteur de taille et de référence sur ce segment. Après de nombreuses opérations de co-branding en 2009 (Airness, Elite, Zadig & Voltaire), Modelabs devrait développer, pour 2010, une gamme d accessoires pour le compte de la marque de mode Chantal Thomass. TP Le Journal des télécoms N 202 Décembre

Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport

Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport Explosion des services sur le Web Absence d infrastructure Lecteur de carte à puce Déploiement

Plus en détail

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local ERICSSON Des connexions mondiales un engagement local Dans le monde des communications en pleine évolution, Ericsson joue le rôle d un puissant vecteur de croissance Hans Vestberg, President ET CEO Les

Plus en détail

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son smartphone avec Les prix bas, la confiance en plus BIEN CHOISIR SON SMARTPHONE Comment bien choisir un Smartphone? Les systèmes d exploitation et les critères techniques à la loupe pour

Plus en détail

Tout savoir sur la 4G

Tout savoir sur la 4G Tout savoir sur la 4G Un an après avoir reçu ses premières fréquences, SFR A ouvert les premières villes 4G accessibles pour tous, aussi bien pour les entreprises que pour le grand public. La 4G pour

Plus en détail

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée 20 octobre 2006 révolution dans les moyens de paiement Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée C est une véritable révolution qui se prépare : dès

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

Conseil en Stratégie Produit. www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France

Conseil en Stratégie Produit. www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France Conseil en Stratégie Produit www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France A PROPOS D ANTHALIA Anthalia est un Cabinet de Conseil et de Formation indépendant spécialisé

Plus en détail

Neowave, Smart Objects for secure transactions

Neowave, Smart Objects for secure transactions Neowave, Smart Objects for secure transactions Présentation pour : Séminaire ASPROM Date : 30 De : Bruno BERNARD Neowave Créée en 2007, à Gardanne (13) - France Mission : Les solutions Smart Objects et

Plus en détail

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Dr. Cédric LÉVY-BENCHETON Expert Télécom, Egis Rail cedric.levy-bencheton@egis.fr Résumé

Plus en détail

Société Générale, en partenariat avec Visa Europe et Gemalto, annonce la première transaction par «carte bancaire sans contact» en France

Société Générale, en partenariat avec Visa Europe et Gemalto, annonce la première transaction par «carte bancaire sans contact» en France Communiqué de Presse Paris, le 7 juin 2007 Société Générale, en partenariat avec Visa Europe et Gemalto, annonce la première transaction par «carte bancaire sans contact» en France Une expérience inédite

Plus en détail

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment certification et tests de bout en bout pour des dispositifs de paiement sans contact Conseil indépendant

Plus en détail

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Chiffre d affaires 1 2006 : 1 698 millions d euros, comparable à celui de l exercice précédent Chiffre d affaires du 4 ème trimestre

Plus en détail

Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité.

Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité. Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité. Depuis le 1 er octobre. 63% de la population couverte au 1er octobre!

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC

Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC Michel Leduc Juin 2010 Neowave 1 Neowave Pourquoi la dématérialisation? Pour l Usager Commodité Accessibilité Autonomie

Plus en détail

ibelem Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management

ibelem Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management ibelem ENJOY MOBILITY Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management De l art de bien choisir «Devine, si tu peux,

Plus en détail

Internet et Mobilité : à l'ordinateur de poche

Internet et Mobilité : à l'ordinateur de poche Mardi 16 mars 2010 Internet et Mobilité : du téléphone t à l'ordinateur de poche Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Philippe Ducellier,

Plus en détail

DOCUMENT ANNUEL ETABLI EN APPLICATION DE L'ARTICLE 221.1.1 DU REGLEMENT GENERAL DE L'AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS

DOCUMENT ANNUEL ETABLI EN APPLICATION DE L'ARTICLE 221.1.1 DU REGLEMENT GENERAL DE L'AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS OBERTHUR CARD SYSTEMS S.A. Société anonyme au capital de 75 249 746 Siège social : 102, boulevard Malesherbes, 75017 Paris. 340 709 534 R.C.S. Paris. DOCUMENT ANNUEL ETABLI EN APPLICATION DE L'ARTICLE

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

PAU-PYRENEES, UNE AGGLOMERATION 100% HAUT ET TRES-HAUT DEBIT

PAU-PYRENEES, UNE AGGLOMERATION 100% HAUT ET TRES-HAUT DEBIT DOSSIER DE PRESSE PREMIERE EN FRANCE : AXIONE RACCORDE LE 5 000 EME USAGER A L INTERNET TRES HAUT DEBIT Le Très Haut Débit est désormais une réalité en France. Axione, filiale d ETDE (Bouygues Construction),

Plus en détail

LAN Intégré : accéder

LAN Intégré : accéder LAN Intégré : accéder accédez à votre réseau local sans contrainte de lieu ni de temps La solution WLAN (Wireless Local Area Network) pour réseaux locaux sans fil fonctionne de la même manière que les

Plus en détail

Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales

Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales DOSSIER DE PRESSE Tel4Expat, Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales Sommaire : 1. La téléphonie des expatriés : un besoin spécifique

Plus en détail

LES OUTILS DE LA MOBILITE

LES OUTILS DE LA MOBILITE L évolution du marché des assistants personnels, ainsi que la baisse des prix, permettent désormais à un plus grand nombre d entreprises de s équiper avec des outils technologiques performants. Avec l

Plus en détail

Avec les prix «Mini», la qualité Air France accessible à tous. Avril 2013

Avec les prix «Mini», la qualité Air France accessible à tous. Avril 2013 Avec les prix «Mini», la qualité Air France accessible à tous Avril 2013 1 Air France a pour ambition de s adapter aux évolutions du comportement d achat et des nouvelles attentes des voyageurs tout en

Plus en détail

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, UCOPIA sort la toute dernière version de la solution, disponible dès septembre 2014. Chaque evolution dans cette version

Plus en détail

Les services mobiles sans contact

Les services mobiles sans contact 22 février 2010 Les services mobiles sans contact Etude relative à l émergence des services mobiles sans contact et leur impact potentiel sur le marché des télécommunications mobiles Les services mobiles

Plus en détail

NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC

NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC Introduction Les problématiques relatives aux applications billettiques sans contact (dites NFC : Near Field

Plus en détail

5.5 Utiliser le WiFi depuis son domicile

5.5 Utiliser le WiFi depuis son domicile Utiliser le WiFi depuis son domicile D autres formules existent. Une autre association, Wifi-Savoie propose par exemple un accès WiFi pour les utilisateurs de passage. Ceux-ci devront s acquitter d environ

Plus en détail

Security to be free. Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006

Security to be free. Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006 Security to be free Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006 Olivier Piou Charles Desmartis Directeur Général Directeur Financier Avertissement Le présent document ne constitue ni une offre

Plus en détail

Les services mobiles sans contact

Les services mobiles sans contact 22 février 2010 Les services mobiles sans contact Etude relative à l émergence des services mobiles sans contact et leur impact potentiel sur le marché des télécommunications mobiles Autorité de régulation

Plus en détail

21 Juin 2012. Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com

21 Juin 2012. Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com 21 Juin 2012 Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com 1 En route vers la 4G Orange inaugure la première ville 4G Orange à Marseille Avec

Plus en détail

Environnement Zebra Link-OS version 2.0

Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Pour répondre aux nouvelles attentes et à une hausse de la demande en appareils à la fois mobiles, intelligents et connectés au Cloud, Zebra Technologies a créé

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Jeudi 12 juillet 2012. THD Seine est un projet du Conseil général des Hauts-de-Seine

DOSSIER de PRESSE. Jeudi 12 juillet 2012. THD Seine est un projet du Conseil général des Hauts-de-Seine DOSSIER de PRESSE Jeudi 12 juillet 2012 Contacts presse Conseil général des Hauts-de-Seine Grégoire Lebouc 01 47 29 32 32 glebouc@cg92.fr Sequalum Agence de communication VAE SOLIS Marie-Gabrielle SORIN

Plus en détail

Innovation. Technologies. People.

Innovation. Technologies. People. Innovation. Technologies. People. Expert en solutions de convergence IP Professional services L essor de la convergence IP - la multiplication des applications et technologies basées sur une infrastructure

Plus en détail

Avec l Assistance Intégrale et les forfaits Darty Mobile, DartyBox propose une gamme complète de solutions multimédia.

Avec l Assistance Intégrale et les forfaits Darty Mobile, DartyBox propose une gamme complète de solutions multimédia. Bondy, le 23 août 2011 Communiqué de presse «DartyBox et Darty Mobile» Nouveautés DartyBox : avec l Assistance Intégrale et Darty Mobile, DARTY lance le 4P à Prix DARTY Services compris DARTY annonce le

Plus en détail

3G, 4G, LTE, 5G RESEAUX, OFFRES ET AUTORISATIONS DU TRES HAUT DEBIT INTERNET FORMATION

3G, 4G, LTE, 5G RESEAUX, OFFRES ET AUTORISATIONS DU TRES HAUT DEBIT INTERNET FORMATION 3G, 4G, LTE, 5G RESEAUX, OFFRES ET AUTORISATIONS DU TRES HAUT DEBIT INTERNET FORMATION Durée : 4 jours CLARITY, société de conseil en télécommunication, réalise principalement des missions de conseil pour

Plus en détail

Business Everywhere pack faites le choix d une mobilité totale

Business Everywhere pack faites le choix d une mobilité totale Business Everywhere pack faites le choix d une mobilité totale Messagerie, Intranet d entreprise, applications métiers spécifi ques Avec Business Everywhere pack, vos collaborateurs en déplacement accèdent

Plus en détail

Les principaux acteurs du marché, banques et opérateurs, lancent une expérimentation commune

Les principaux acteurs du marché, banques et opérateurs, lancent une expérimentation commune www.payezmobile.com Dossier de presse paiement sans contact par téléphone mobile Les principaux acteurs du marché, banques et opérateurs, lancent une expérimentation commune (Paris, 9 novembre 2007) -

Plus en détail

Innovation. Technologies. People. Expert en solutions de convergence IP

Innovation. Technologies. People. Expert en solutions de convergence IP Innovation. Technologies. People. Expert en solutions de convergence IP BeIP, grossiste expert en solutions de convergence IP, développe des solutions globales en s appuyant sur les technologies les plus

Plus en détail

Contribution de Direct 8

Contribution de Direct 8 Direct 8 31-32, quai de Dion-Bouton 92811 PUTEAUX CEDEX Consultation publique ouverte par le CSA pour la diffusion de services de télévision mobile personnelle par voie Contribution de Direct 8 15 mars

Plus en détail

Imaginez que vous disposiez enfin de tous les outils de communication à distance

Imaginez que vous disposiez enfin de tous les outils de communication à distance FORMER PARTAGER COMMUNIQUER DIFFUSER PRÉSENTER ÉVALUER Imaginez que vous disposiez enfin de tous les outils de communication à distance que vous souhaitiez REPLAY TV Chardin Business Connect, une approche

Plus en détail

fourbissent leurs armes infrastructure Ainsi si le cloud computing constitue une des principales tendances du marché TIC depuis de nombreux

fourbissent leurs armes infrastructure Ainsi si le cloud computing constitue une des principales tendances du marché TIC depuis de nombreux que leurs même Salesforce un Diffusion : 30000 Page : 18 Cloud les opérateurs fourbissent leurs armes Sur un marché des services cloud en pleine progression les opérateurs disposent d atouts essentiels

Plus en détail

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT POUR UN USAGE TEMPORAIRE À INTERNET EN HAUT DÉBIT À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT GARANTIE ENTRE LES SITES DE L ENTREPRISE POUR LES APPLICATIONS

Plus en détail

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Attendu d ici la fin de l année 2006, Microsoft Office system 2007 inclut des applications, serveurs et services innovants et perfectionnés. Il a été conçu

Plus en détail

Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP

Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP R.I.P 3.O La Convergence Energie/Télécoms Smart City, Smart Grid Jean Christophe NGUYEN VAN SANG Délégué Général de la Fédération des Réseaux d initiative Publique

Plus en détail

Le Mobile IT Program : comment développer la Data Mobile avec les acteurs IT

Le Mobile IT Program : comment développer la Data Mobile avec les acteurs IT Le Mobile IT Program : comment développer la Data Mobile avec les acteurs IT Dan LY Responsable National des Ventes IT Un marché de la data mobile en pleine évolution La mobilité au cœur des préoccupations

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE VOS SOLUTIONS MOBILES À L INTERNATIONAL

GUIDE PRATIQUE DE VOS SOLUTIONS MOBILES À L INTERNATIONAL GUIDE PRATIQUE DE VOS SOLUTIONS MOBILES À L INTERNATIONAL L essentiel pour ne pas partir vers l inconnu. sfrbusinessteam.fr SFR BUSINESS TEAM vous accompagne... avant votre départ p.04 pendant votre séjour

Plus en détail

Comment choisir son smartphone?

Comment choisir son smartphone? + Comment choisir son smartphone? Sommaire Ø Critère n 1 : l ergonomie Ø Critère n 2 : le système d exploitation Ø Critère n 3 : les capacités techniques Ø Critère n 4 : la connectivité Ø Critère n 5 :

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G +

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G + SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G + LES OFFRES TOUT-EN-UN - MT BOX Pro : la Triple Play pour les

Plus en détail

SOLUTION PROFESSIONNELLE POUR VOTRE COMMERCE

SOLUTION PROFESSIONNELLE POUR VOTRE COMMERCE SMART HIGH-TECH 135 AV DU MAINE 75014 PARIS www.smart-tech.fr www.commerce-solutions.eu Directeur&Ingénieur Léon KING Tél. : +33 (0)1 43.21.26.65 Port.: +33 (0)6 29.90.06.59 Fax : +33 (0)1 70.24.88.73

Plus en détail

1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com

1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com 1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com Les Réseaux d Initiative Publique Le mot du directeur Le réseau La couverture du réseau Les usages de la fibre optique

Plus en détail

Orange maintient son leadership sur les réseaux et confirme son déploiement de la 4G avec 3 nouvelles villes couvertes à Lyon, Lille et Nantes

Orange maintient son leadership sur les réseaux et confirme son déploiement de la 4G avec 3 nouvelles villes couvertes à Lyon, Lille et Nantes 21 Novembre 2012 Contacts presse : Karine Rolland, Orange France : karine.rolland@orange.com 01 55 22 50 90 Hugues Morette, Orange Business Services, hugues.morette@orange.com 01 55 54 57 43 Sylvie Duho,

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP?

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP? AVANT-PROPOS Ces dernières années, le fort développement d un Internet à Très Haut Débit dans les entreprises s est traduit par la migration d une téléphonie dite traditionnelle à une téléphonie utilisant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2010

DOSSIER DE PRESSE 2010 DOSSIER DE PRESSE 2010 CONTACT PRESSE Virginie DEBUISSON v.debuisson@valeurdimage.com 04.76.70.93.54 Caroline MARTIN c.martin@valeurdimage.com 06.76.81.20.21 www.mootwin.com SOMMAIRE 3. MOOTWIN, lance

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

La télécommunication du futur

La télécommunication du futur 5 La télécommunication du futur 70 5.1 Se déployer vers le futur 5.2 Le potentiel mobilité 5.3 Digital Wave 2015 71 5.1 Se déployer vers le futur 72 5 LA TÉLÉCOMMUNICATION DU FUTUR S Pour assurer son développement

Plus en détail

Modem Routeur Gigabit VDSL/ADSL Wifi Dual Band AC1600

Modem Routeur Gigabit VDSL/ADSL Wifi Dual Band AC1600 Performance et usage Wifi AC - Connexions Wifi ultra rapides 1600 DUAL BAND 300+1300 PORTÉE Vitesse Wifi 300 + 1300 Mbps Modem VDSL rapide pour des connexions fibres haut débit Détection automatique des

Plus en détail

NeXspan Le cœur des solutions de télécommunication sécurisées

NeXspan Le cœur des solutions de télécommunication sécurisées NeXspan Le cœur des solutions de télécommunication sécurisées QUO media 01 46 25 18 52 EADS TELECOM - SAS au capital de 29 309 392-414 848 986 RCS Versailles - 08-03 PU00013AFRAA01 Copyright 2003 EADS

Plus en détail

Dossier de Presse 2013

Dossier de Presse 2013 Dossier de Presse 03 Dossier de Presse... 3 La SSII qui monte sur le marché du Retail 03.. De l intégration aux services managés 03.. La croissance externe 04..3 Investissement et expertise dans le secteur

Plus en détail

MORPHEO. 1 - Serveur de rechargement MIFARE. 2 - Web service sécurisé. 3 - Couche de sécurité intégrée au lecteur sans contact

MORPHEO. 1 - Serveur de rechargement MIFARE. 2 - Web service sécurisé. 3 - Couche de sécurité intégrée au lecteur sans contact MORPHEO Solution sécurisée de rechargement en ligne de supports 1 - Serveur de rechargement 2 - Web service sécurisé 3 - Couche de sécurité intégrée au lecteur sans contact 4 - Lecteur sans contact personnalisé

Plus en détail

Business Central Wireless Manager

Business Central Wireless Manager Business Central Wireless Manager Guide de présentation Sommaire CATÉGORIE DE PRODUIT... 3 PRÉSENTATION... 3 PRÉSENTATION DE BUSINESS CENTRAL... 3 FONCTIONNALITÉS ET ATOUTS... 4 POINTS D ACCÈS WIFI PRIS

Plus en détail

Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise?

Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise? Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise? Les entreprises françaises sont peu préparées à affronter une éventuelle pandémie Le concept de plan de continuité d activité n est

Plus en détail

Environnement Zebra Link-OS version 2.0

Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Pour répondre aux nouvelles attentes et à une demande croissante en appareils à la fois mobiles, intelligents et connectés au Cloud, Zebra Technologies a créé un

Plus en détail

les secteurs ucopia www.ucopia.com

les secteurs ucopia www.ucopia.com les secteurs ucopia www.ucopia.com Leader Européen sur le marché des contrôleurs d accès haute performance, UCOPIA Communications sécurise les réseaux IP à destination des utilisateurs nomades, visiteurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ CONTACTS PRESSE:

DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ CONTACTS PRESSE: DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ Point Presse du 17 août 2015 CONTACTS PRESSE: Chrystel Marty 05 59 51 61 30 chrystel.marty@saintjeandeluz.fr

Plus en détail

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14 APPLE 1 Sommaire Histoire d Apple 3-4 L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8 Les nouveautés à venir... 9-13 Conclusion. 14 2 L histoire d Apple Apple fut fondée le 1er Avril 1976, en Californie, par Steve

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Simplifiez vos télécoms

Simplifiez vos télécoms CORIOLIS Simplifiez vos télécoms CORIOLIS CORIOLIS CORIOLIS COR_14_7650_Service_Logo_CMJN CYAN 70 % MAGENTA 85 % CORIOLIS COR_14_7650_CloudService_Logo_CMJN 28/11/2014 MAGENTA 50 % JAUNE 100 % PLUS QUE

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques. a VNU company

Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques. a VNU company Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques a VNU company Agenda 1. Introduction à 3CX 2. Que propose 3CX? 3. Système de licences 4. Conclusion a VNU company Introduction

Plus en détail

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD LIVRE BLANC Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD INTRODUCTION La plateforme de commerce électronique Magento MD offre aux commerçants une solution complète, souple

Plus en détail

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL Conseil municipal du 15 décembre 2008 1 PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) 1. Le Très Haut Débit, pourquoi?

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012. Comment bien choisir son équipement informatique?

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012. Comment bien choisir son équipement informatique? CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012 Comment bien choisir son équipement informatique? Vous êtes plutôt PC... ou plutôt Mac? o Depuis plus de 20 ans, le couple PC/Windows représente le poste

Plus en détail

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011 Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en en-famenne Janvier 2011 Centre de compétence Programme Introduction Technologies mobiles: le contenant Tactile non, multitouch oui!

Plus en détail

PRESENTATION DE L OPT 17 mai 2013

PRESENTATION DE L OPT 17 mai 2013 Le 17 mai 2013, à 8h, au Château Royal Nouméa, Benjamin Bonnet, chef par intérim de l agence grands-comptes a ouvert la matinée avec pour ordre du jour : la présentation du bilan d activités 2012 et les

Plus en détail

Logica. La sécurité, un enjeu stratégique. Date : 14 août 2000 Auteur : Jérôme Capirossi, consultant sécurité, Logica

Logica. La sécurité, un enjeu stratégique. Date : 14 août 2000 Auteur : Jérôme Capirossi, consultant sécurité, Logica La sécurité, un enjeu stratégique. Date : 14 août 2000 Auteur : Jérôme Capirossi, consultant sécurité, Logica Internet a été conçu par les scientifiques, ce qui rend difficile son adaptation récente au

Plus en détail

(epc) Conformité avec les Global Trade

(epc) Conformité avec les Global Trade Des solutions de gestion des informations produit Pour vous aider à atteindre vos objectifs métier IBM WebSphere Product Center Points forts Offre une solution globale de gestion des informations produit

Plus en détail

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011 Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011 28 avril 2011 Agenda Observatoire 2010 des solutions de paiement sur facture opérateur Internet+ / MPME: une proposition de

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

Les performances des banques en ligne chinoises en 2010 par Arthur Hamon - Asia Pacific Area Manager & Alain Petit - Responsable Benchmarks & Etudes

Les performances des banques en ligne chinoises en 2010 par Arthur Hamon - Asia Pacific Area Manager & Alain Petit - Responsable Benchmarks & Etudes Les performances des banques en ligne chinoises en 2010 par Arthur Hamon - Asia Pacific Area Manager & Alain Petit - Responsable Benchmarks & Etudes L empire du milieu est le pays qui compte le plus grand

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange Plus plus d informations, connectez-vous sur www.avoirlafibre.com N vert : 0800 38 38 84* * Appel gratuit depuis une ligne fixe

Plus en détail

Source de rentabilité et de croissance pour les intégrateurs IT

Source de rentabilité et de croissance pour les intégrateurs IT Source de rentabilité et de croissance pour les intégrateurs IT Présentation 2012 Présentation complète de CLS Page 1 Nous aidons nos clients intégrateurs à surfer sur les nouvelles vagues technologiques,

Plus en détail

www.excellium.ca Tél. : 514.798.8899 Fax. : 514.798.8898 Sans Frais : 1.888.381.2457 Controlperfect Equipmentperfect IDperfect Keyperfect

www.excellium.ca Tél. : 514.798.8899 Fax. : 514.798.8898 Sans Frais : 1.888.381.2457 Controlperfect Equipmentperfect IDperfect Keyperfect Controlperfect Unique dans son approche, Controlperfect est la première suite logicielle à intégrer en un tout complet et interactif les nombreuses tâches quotidiennes reliées à la gestion de la sécurité

Plus en détail

Samsung Galaxy SII. Guide de prise en main. sfr.fr. DAS : 0,338 W/Kg. Carrément vous.

Samsung Galaxy SII. Guide de prise en main. sfr.fr. DAS : 0,338 W/Kg. Carrément vous. Samsung Galaxy SII Guide de prise en main DAS : 0,338 W/Kg sfr.fr Carrément vous. 1- PREMIÈRES MANIPULATIONS 6 Comment insérer ma carte SIM et la batterie? 6 Comment insérer ma carte mémoire? 7 Comment

Plus en détail

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence 1 MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence Dès 1995, le

Plus en détail

Processeur Dual Core 1 GHz

Processeur Dual Core 1 GHz Performance et usage Wi-Fi AC1900 - Vitesse 600Mbps (2.4GHz) + 1300 Mbps (5GHz) Processeur Dual Core 1GHz Fonctionnalités avancées pour le jeu en ligne sans latence Bande passante prioritaire pour les

Plus en détail

Pierre De Dobbeleer. Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications

Pierre De Dobbeleer. Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications Pierre De Dobbeleer Contact: 11 rue Rogier, 5000 Namur 3éme étage Tel: +32 471 37 64 82 Age: 46 ans Divorcé, 2 enfants Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications Domaines

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2

Groupe Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2 , 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2 Chapitre 1 Que vient faire Apple dans le paiement? Apple s est spectaculairement redressé avec le retour de son fondateur Steve Jobs en 1997. Les ipod, iphone et autres

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014 Communiqué de presse Lyon, le 08/09/2014 UNE TROISIÈME ÉDITION SOUS LE SIGNE DE L INNOVATION Le salon C!PRINT Lyon est devenu une référence auprès des professionnels de

Plus en détail

HCE & Authentification de seconde génération

HCE & Authentification de seconde génération HCE & Authentification de seconde génération Catherine Lafitte et Olivier Thiriet Responsables d offre Unité Banque Finance Assurance 10/06/2014 2 Le Host Card Emulation En bref Secure Element Une Librairie

Plus en détail

- 50 % sur tous les Forfaits SIM * du 10/03 au 19/04/2014. Formule sans engagement - sans mobile pendant 9, 45

- 50 % sur tous les Forfaits SIM * du 10/03 au 19/04/2014. Formule sans engagement - sans mobile pendant 9, 45 Découvrez les S de La Poste Mobile réservées aux S DE Inclus : Info Conso Alerte conso (1) LES forfaits SIM L ESSENTIEL, SANS MOBILE, SANS ENGAGEMENT 3h bloqué (2) - 50 % sur tous les Forfaits SIM * du

Plus en détail

Orange Business Services

Orange Business Services Orange Business Services agenda 1 2 3 le Groupe France Telecom Orange Orange Business Services stratégie 4 références 2 1 le Groupe France Telecom Orange 3 un des principaux opérateurs de télécommunications

Plus en détail