MODE OPERATOIRE Page n 1 sur 8. NOM FONCTION DATE CRÉATION Dr. Malavaud S. Praticiens hygiénistes 2003

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODE OPERATOIRE Page n 1 sur 8. NOM FONCTION DATE CRÉATION Dr. Malavaud S. Praticiens hygiénistes 2003"

Transcription

1 MODE OPERATOIRE Page n 1 sur 8 NOM FONCTION DATE CRÉATION Dr. Malavaud S. Praticiens hygiénistes 2003 Dr. Verdeil X REDACTION Dr. Malavaud S. Dr. Verdeil X. Praticiens hygiénistes Octobre à novembre 2010 Lère M. EOHH Cadre infirmier hygiéniste Infirmières hygiénistes Secrétariat VERIFICATION Dr. Conil JM Président du CLIN 29 novembre 2010 CLIN Membres du CLIN APPROBATION Cellule d approbation Approbation document qualité 27 janvier 2011 ANNEE DE REVISION 2015 HISTORIQUE DES MODIFICATIONS N version Date Nature Note CLIN Mars 1989 Création Note CLIN N 57 Juillet 1994 Actualisation Note CLIN II N 6 Mai 2000 Actualisation Note CLIN II N 6 Mars 2003 Actualisation Note CLIN II N 6bis Décembre 2005 Création «Désinfection chirurgicale des mains» 2 MO-CLIN-II-6 Janvier 2011 Actualisation - Intégration Note CLIN II n 6bis, priorisation des techniques de friction hydro-alcoolique I - OBJET DU DOCUMENT Décrire les indications et les procédures garantissant une hygiène des mains de qualité. Il est fortement recommandé de supprimer les savons antiseptiques utilisés pour les mains des soignants, quelques soient les indications : de ce fait, les procédures de lavage hygiénique et de lavage chirurgical sont supprimées. La technique de référence repose sur l utilisation des produits hydro-alcooliques (PHA), sous réserve que les mains ne soient ni souillées, ni poudrées, ni mouillées. Les présentations de PHA (gels ou solutions) sont composées de un ou plusieurs alcools, associés généralement à un ou plusieurs agents hydratants ou surgraissants. Elles permettent une désinfection des mains, préalablement propres, par friction. Le nombre de frictions pouvant être faites de façon successive n est pas limité. L utilisation des solutions hydro-alcooliques pour la désinfection des mains par friction améliore : - l efficacité microbiologique, supérieure à celle des savons antiseptiques - l observance de la désinfection des mains - la qualité de la désinfection (meilleur respect du temps de contact) - la tolérance cutanée : à nombre égal de procédures d hygiène des mains, la sécheresse et l irritation de la peau sont moindres avec les PHA.

2 MODE OPERATOIRE Page n 2 sur 8 II - DOMAINE D APPLICATION Toutes les situations de soins Tous les personnels Tous les secteurs d activité du CHU III - DOCUMENT(S) DE REFERENCE - Surveiller et prévenir les infections associées aux soins, Ministère de la Santé, HCSP, SF2H, septembre Recommandations pour l hygiène des mains, SF2H, Les 5 indications à l hygiène des mains, OMS Avis du Comité Technique National des Infections Nosocomiales du 5 décembre 2001 sur la place de la friction hydro-alcoolique dans l hygiène des mains lors des soins IV - DOCUMENTS ASSOCIES - Affichettes chambres ; affichettes blocs - MO-EOHH-IV-01 «Nettoyage et Désinfection des dosibagues» - MO-CLIN-I-1 «Accidents par exposition au sang et aux liquides biologiques»

3 MODE OPERATOIRE Page n 3 sur 8 V DEFINITIONS ET ABREVIATIONS CLIN : Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales EOHH : Equipe Opérationnelle d Hygiène Hospitalière PHA : Produit Hydro-Alcoolique FHA : Friction Hydro-Alcoolique HCSP : Haut Conseil de la Santé Publique SF2H : Société Française d Hygiène Hospitalière OMS : Organisation Mondiale de la Santé GREPHH : GRoupe d Evaluation des Pratiques en Hygiène Hospitalière VI - DESCRIPTIF RECOMMANDATIONS GENERALES - Les mains et les poignets doivent être exempts de tout bijou, montre et alliance comprises - Les ongles doivent être courts sans vernis - Les ongles artificiels sont formellement interdits - Porter une tenue à manches courtes - Il est interdit de laver des mains gantées ou d utiliser des PHA sur des gants L hygiène des mains est classée en trois niveaux selon les objectifs et les situations dans lesquelles elle est indiquée : Traitements de base Traitement hygiénique Traitement chirurgical Niveau de risque infectieux Bas : Traitement de base Objectifs Éliminer les salissures Réduire la flore transitoire Procédures possibles Lavage simple Friction sur mains propres Médian : Traitement hygiénique Éliminer la flore transitoire Désinfection hygiénique des mains par friction hydro-alcoolique Elevé : Traitement chirurgical Éliminer la flore transitoire et réduire la flore résidente Désinfection chirurgicale des mains par friction chirurgicale hydro-alcoolique

4 MODE OPERATOIRE Page n 4 sur 8 VI.1. UTILISATION DES PHA (OU PRODUIT DESINFECTANT POUR FRICTION) Les PHA s utilisent sur des mains - Visiblement propres et sèches - Sans résidu de poudre due au port des gants 1. DESINFECTION HYGIENIQUE DES MAINS Friction Produits et matériel Technique - 2 coups de pompe, friction des mains et poignets, jusqu à Friction désinfectante PHA séchage complet et spontané - Durée: 30 à 60 secondes selon indications du fabricant La désinfection des mains par friction est préférable au lavage antiseptique (hygiénique) en routine : - entre deux chambres lors de la visite - lors de soins auprès d un malade en précautions complémentaires avant de mettre des gants - lors du retrait ou du changement de gants (non poudrés) en cours de soins chez un même patient - avant tout geste invasif de niveau de risque médian (ex : cathéter périphérique, ponctions de liquides et épanchements ) Elle est particulièrement recommandée : - en situation d urgence - en cas d accès impossible à un poste de lavage (ambulance SAMU) - en situation épidémique pour améliorer l observance - en cas d intolérance aux savons antiseptiques

5 MODE OPERATOIRE Page n 5 sur 8

6 MODE OPERATOIRE Page n 6 sur 8 2. DESINFECTION CHIRURGICALE DES MAINS Friction Produits et matériel Technique V1 : en début de plage opératoire - Savon doux - Eau réseau - Brosse à ongles à usage unique, non stérile - 2 frictions successives o - Essuie-mains à usage unique non stériles o - PHA Friction chirurgicale V2 : indiquée entre 2 gestes chirurgicaux courts < 1h, au changement de gants à chaque temps opératoire - PHA - Lavage simple mains ET avant-bras - Rincer - Sécher soigneusement 1 ère friction : coudes compris 2 ème friction : poignets compris Jusqu au séchage complet Temps 1 minute par friction - Durée maximale : 5 minute - 2 frictions successives o 1 ère friction : coudes compris o 2 ème friction : poignets compris Jusqu au séchage complet Temps 1 minute par friction La désinfection chirurgicale des mains est indiquée : - Lors de tout acte chirurgical en bloc opératoire, imagerie et cardiologie interventionnelles - Acte à haut niveau de risque infectieux - Pose de dispositifs invasifs tels que cathéters centraux, rachidiens - Utilisation d une bague dosimétrique pré-désinfectée et en place sur le doigt. Ne jamais effectuer le lavage initial avec un savon antiseptique (risque d intolérance) mais toujours avec le savon doux. Ne brosser que les ongles. Se conformer à la dose (et au nombre de coups de pompe) prescrite par le fabricant du produit au marché. Le séchage doit être parfait pour éviter toute intolérance et ne pas nuire à l efficacité du PHA Deux frictions successives, la première remontant jusqu au coude, la seconde jusqu aux poignets.

7 MODE OPERATOIRE Page n 7 sur 8

8 MODE OPERATOIRE Page n 8 sur 8 VI.2. TECHNIQUE DU LAVAGE SIMPLE DES MAINS Lavage Produits et matériels Technique - Mouiller les mains - Savon doux, non - Savonner au moins 15 secondes désinfectant Lavage - Rincer - Eau réseau simple - Sécher par tamponnement - Essuie-mains à usage - Refermer le robinet avec l essuie-main unique non stériles INDICATIONS - Mains visiblement sales ou souillées par des salissures non microbiennes - Retrait des gants - Prise de service et fin de service - Gestes de la vie courante, activités hôtelières - Soins de contact avec la peau saine - Après tout contact accidentel avec du sang ou des liquides biologiques ; une fois séchée, la zone concernée sera désinfectée avec un antiseptique adapté - en cas de patient en précautions complémentaires pour bactéries sporulées (Clostridium difficile) ou gale ; une fois séchées, une désinfection par friction hydro-alcoolique doit être faite en complément

L hygiène des mains. CPias Normandie. Procédures. Page : 1 / 7. Rédaction Mise à jour Validation Version 3. Date : Sept 2017.

L hygiène des mains. CPias Normandie. Procédures. Page : 1 / 7. Rédaction Mise à jour Validation Version 3. Date : Sept 2017. Procédures Page : 1 / 7 Document réalisé par le, utilisable par tout professionnel santé sous réserve notifier la source. PROTOCOLES Objet Décrire les différentes méthos d'hygiène s mains selon les objectifs

Plus en détail

Page : 1 / 7. Rédaction Vérification Validation Version 1.2. Date : Sept RRH. Dr France BORGEY Marlène ROBERT Sophie VALLET.

Page : 1 / 7. Rédaction Vérification Validation Version 1.2. Date : Sept RRH. Dr France BORGEY Marlène ROBERT Sophie VALLET. ARLIN - Basse-Normandie Procédures Page : 1 / 7 Document réalisé par l ARLIN- Basse-Normandie, utilisable par tout professionnel santé sous réserve notifier la source. PROTOCOLES Objet Décrire les différentes

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains professionnels et résidents 1. Objectif Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des microorganismes. 2. Domaine d application-personnel

Plus en détail

Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD

Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains : La place des solutions hydro-alccoliques 1 «Outil de contact» Outil de travail Richesse en germes Vecteur d infections Transmission

Plus en détail

Plan. La flore cutanée La transmission manuportée Les conditions préalables à l hygiène des mains Les techniques d hygiène des mains

Plan. La flore cutanée La transmission manuportée Les conditions préalables à l hygiène des mains Les techniques d hygiène des mains Hygiène des mains 2 Plan La flore cutanée La transmission manuportée Les conditions préalables à l hygiène des mains Les techniques d hygiène des mains Le lavage simple Le lavage hygiénique ou antiseptique

Plus en détail

Atelier Hygiène des mains : Friction, Lavage des mains

Atelier Hygiène des mains : Friction, Lavage des mains Atelier Hygiène des mains : Friction, Lavage des mains Établissements de Santé et Instituts de Formation Inter Région Sud-Ouest Aquitaine, Guadeloupe, Guyane, Limousin, Martinique, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains professionnels et résidents 1. Objectif Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des microorganismes. 2. Domaine d application-personnel

Plus en détail

Lavage des mains. Dr Hervé LECLET, Martine MADOUX Santopta

Lavage des mains. Dr Hervé LECLET, Martine MADOUX Santopta Lavage des mains Dr Hervé LECLET, Martine MADOUX Santopta Le référentiel de labellisation des cabinets et services d'imagerie médicale (Version 2.3 de juin 2009) impose de disposer d'une procédure écrite

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard Les précautions standard Auteur : V.DENIZOT Public : Étudiants DU d Hygiène Hospitalière Besançon Version : janvier 2012 Années 80: endémie SIDA : protéger le personnel contre les infections d origine

Plus en détail

La désinfection des mains

La désinfection des mains La désinfection des mains 1 La désinfection avec solution hydroalcooliques (SHA) Solutions ou gels hydroalcooliques à séchage rapide, conçus spécifiquement pour la désinfection des mains Elles contiennent

Plus en détail

La friction hydro-alcoolique des mains

La friction hydro-alcoolique des mains La friction hydro-alcoolique des mains Conçu et réalisé par D. VIGIER, infirmière hygiéniste, Dr M. SOUSSELIER, pharmacien. mars 2008 On estime que plus de 75% des infections nosocomiales seraient dues

Plus en détail

Prévention des infections manuportées

Prévention des infections manuportées 6 e année médecine Rotation 3 2017/2018 ISM Copy Module d Épidémiologie Prévention des infections manuportées «Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable

Plus en détail

Hygiène des mains. V2.1

Hygiène des mains. V2.1 Hygiène des mains. V2.1 Grille de questions Nom... Prénom.. Date... Pourquoi Les mains sont naturellement porteuses de micro-organismes. Vrai Les mains peuvent se contaminer à partir (Plusieurs réponses

Plus en détail

22/11/2012. Hygiène des mains au bloc opératoire. Les flores cutanées. Les flores cutanées

22/11/2012. Hygiène des mains au bloc opératoire. Les flores cutanées. Les flores cutanées Hygiène des mains au bloc opératoire Béatrice CROZE Infirmière hygiéniste Service d hygiène et d épidémiologie novembre 2012 Les flores cutanées Flore résidente Propre à chaque individu, profonde Bactéries

Plus en détail

Hygiène des mains et port de gants

Hygiène des mains et port de gants Hygiène des mains et port de gants Dr Agnès VINCENT 2 e Journée de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS et IME 2 Octobre 2014 -Lyon Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales

Plus en détail

HYGIÈNE DES MAINS. Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016

HYGIÈNE DES MAINS. Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016 HYGIÈNE DES MAINS Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016 DÉFINITIONS Hygiène: Ensemble des règles et pratiques relatives à la santé (Petit Larousse) L hygiène hospitalière concerne la lutte

Plus en détail

Hygiène des mains. Equipe Opérationelle d Hygiène

Hygiène des mains. Equipe Opérationelle d Hygiène Hygiène des mains Equipe Opérationelle d Hygiène La flore cutanée La flore résidente : Flore permanente, stable chez un même individu, sans danger pour un individu sain. Utile rôle de barrière en s opposant

Plus en détail

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Les précautions standard Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Cadre réglementaire r et Recommandations Décret 4 mai 1994 (protection des travailleurs)

Plus en détail

Hygiène des mains et prévention du risque infectieux

Hygiène des mains et prévention du risque infectieux JOURNEE DE FORMATION DU PRINTEMPS DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE Jeudi 2 avril 2015 Hygiène des mains et prévention du risque infectieux Sandrine BIANGOMA, PH hygiène Monique BRUN, cadre hygiène

Plus en détail

PROMOTION «HYGIÈNE DES MAINS

PROMOTION «HYGIÈNE DES MAINS PROMOTION «HYGIÈNE DES MAINS MAS FAM BARROUN Christelle, Infirmière Hygiéniste Unité de Prévention Des Risques Infectieux Associés Aux Soins EPSM des Flandres PREAMBULE LES MICRO ORGANISMES ET NOUS Nous

Plus en détail

PROMOTION «HYGIÈNE DES MAINS

PROMOTION «HYGIÈNE DES MAINS PROMOTION «HYGIÈNE DES MAINS EPSM DES FLANDRES BARROUN Christelle, Infirmière Hygiéniste Unité de Prévention Des Risques Infectieux Associés Aux Soins EPSM des Flandres PREAMBULE LES MICRO ORGANISMES ET

Plus en détail

L hygiène des mains. Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007

L hygiène des mains. Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007 L hygiène des mains Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007 Introduction De nombreux auteurs ont prouvé qu une large proportion d infections nosocomiales sont d origine manuportée.

Plus en détail

Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins. KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE

Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins. KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE bertinkouakou@yahoo.fr 1 Plan Introduction Prévention technique Hygiène des mains Tenue standard

Plus en détail

Jeudi 5 décembre 2013 Melle AUBRY Virginie Infirmière référente hygiène HAD mutualité de l AUBE

Jeudi 5 décembre 2013 Melle AUBRY Virginie Infirmière référente hygiène HAD mutualité de l AUBE Jeudi 5 décembre 2013 Melle AUBRY Virginie Infirmière référente hygiène HAD mutualité de l AUBE Objectifs : - Eviter les complications infectieuses lors de la réalisation des soins. - Maitriser la diffusion

Plus en détail

Dr Emmanuelle Girou Hôpital Henri Mondor Dr Jean-Christophe Lucet Hôpital Bichat-Claude Bernard Dr Caroline Maslo AP-HP

Dr Emmanuelle Girou Hôpital Henri Mondor Dr Jean-Christophe Lucet Hôpital Bichat-Claude Bernard Dr Caroline Maslo AP-HP Dr Emmanuelle Girou Hôpital Henri Mondor Dr Jean-Christophe Lucet Hôpital Bichat-Claude Bernard Dr Caroline Maslo AP-HP 2 Rappels Données générales 3 (Pré)-histoire de la désinfection des mains Deux services

Plus en détail

L HYGIÈNE AU CATH LAB MANUEL DES BONNES CONDUITES

L HYGIÈNE AU CATH LAB MANUEL DES BONNES CONDUITES L HYGIÈNE AU CATH LAB MANUEL DES BONNES CONDUITES CHRISTELLE FEUILLERAT CADRE HYGIÉNISTE JE DÉCLARE N AVOIR AUCUN CONFLIT D INTÉRÊTS EN LIEN AVEC CETTE PRÉSENTATION UN CONSTAT : LES IAS Infections Associées

Plus en détail

5èmes Journées d Hygiène Hospitalière

5èmes Journées d Hygiène Hospitalière 5èmes Journées d Hygiène Hospitalière GESTION DES MAINS: DESINFECTION ET GANTS Y.ARJOUNIN INTRODUCTION «Je ne sais si l homme qui interroge la main a la chance de déchiffrer une énigme, mais j aime qu

Plus en détail

PROCEDURES D ASEPSIE ET DE DESINFECTION DU MATERIEL EN ALR ECHOGUIDEE HOPITAL NORD

PROCEDURES D ASEPSIE ET DE DESINFECTION DU MATERIEL EN ALR ECHOGUIDEE HOPITAL NORD Concerne les procédures suivantes : PROCEDURES D ASEPSIE ET DE DESINFECTION DU MATERIEL EN ALR ECHOGUIDEE HOPITAL NORD 1. Désinfection / nettoyage des échographes et des neurostimulateurs 2. Mesures d

Plus en détail

L HYGIENE DES MAINS LE PORT DE GANT. Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN-FELIN Réunion-Mayotte

L HYGIENE DES MAINS LE PORT DE GANT. Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN-FELIN Réunion-Mayotte L HYGIENE DES MAINS LE PORT DE GANT Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN-FELIN Réunion-Mayotte Ignace Philippe SEMMELWEIS 1818-1865 Lavage des mains Mortalité maternelle post-accouchement Hôpital Général,

Plus en détail

Précautions Standard: 2 précautions sous la loupe en EMS

Précautions Standard: 2 précautions sous la loupe en EMS Précautions Standard: 2 précautions sous la loupe en EMS Encore et toujours: L hygiène des mains Le port de gants de soins non stériles Laure Lalive, infirmière PCI, Santé publique, Neuchâtel Formation

Plus en détail

Actualisation des Précautions Standard

Actualisation des Précautions Standard Actualisation des Précautions Standard Réunion des EMS 16 novembre 2017, Nancy N. Jouzeau infirmière hygiéniste 1 Établissements de santé Établissements médicosociaux Soins de ville Juin 2017 2 https://sf2h.net/precautions-standard-2017

Plus en détail

PREVENTION DE L INFECTION NOSOCOMIALE

PREVENTION DE L INFECTION NOSOCOMIALE PREVENTION DE L INFECTION NOSOCOMIALE A.SADRAOUI H.KAICER Journée de l infirmière de la GOUTTE DE LAIT 12 Mai 2018 CAS CLINIQUE Nouveau-né, né avec une MAR Anamnèse infectieuse négative Transféré le lendemain

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD

LES PRECAUTIONS STANDARD LES PRECAUTIONS STANDARD A RESPECTER PAR TOUT LE PERSONNEL POUR TOUS LES PATIENTS ou RESIDENTS M. MARTEAU IDE hygiéniste Février 2014 1 DÉFINITION Selon le guide «100 recommandations pour la surveillance

Plus en détail

REDACTION VERIFICATION APPROBATION. C. BOUCHET-EHRET C. BOUCHET-EHRET Sophie GEAY. Responsable qualité Pour la cellule Hygiène

REDACTION VERIFICATION APPROBATION. C. BOUCHET-EHRET C. BOUCHET-EHRET Sophie GEAY. Responsable qualité Pour la cellule Hygiène 1- OBJET : Décrire l ensemble des recommandations et pratiques d hygiène à respecter pour : - assurer la qualité des soins dispensés - améliorer la sécurité des patients et des soignants - diminuer le

Plus en détail

Diapo 1: HYGIENE hospitalière 09/09/2018

Diapo 1: HYGIENE hospitalière 09/09/2018 Diapo 1: HYGIENE hospitalière 1 Plan: hygiène hospitalière I. Définitions II. Cadre réglementaire III. Les mécanismes et voies de IV. transmission des agents infectieux Les règles élémentaires pour la

Plus en détail

Bactériologie des mains : une bonne raison pour préférer la friction! Raphaële Girard Unité d hygiène et épidémiologie CH Lyon Sud

Bactériologie des mains : une bonne raison pour préférer la friction! Raphaële Girard Unité d hygiène et épidémiologie CH Lyon Sud Bactériologie des mains : une bonne raison pour préférer la friction! Raphaële Girard Unité d hygiène et épidémiologie CH Lyon Sud Plan Poser le problème Réduire le risque pour les gestes aseptiques de

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 19 mars 2014

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 19 mars 2014 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 19 mars 2014 BETADINE SCRUB 4 %, solution pour application cutanée (moussante) flacon de 125 ml (CIP : 34009 301 086 1 1) Laboratoire MEDA PHARMA DCI Code ATC (2013)

Plus en détail

PR SPI 07 Page 1 sur 5

PR SPI 07 Page 1 sur 5 PR SPI 07 Page 1 sur 5 Indice de révision 03 PRECAUTIONS STANDARD et prévention de la transmission manuportée des micro-organismes Date d application : 8 octobre 2012 Objet de la procédure Structures concernées

Plus en détail

VENDREDI 13 OCTOBRE 2006 HYGIENE - MODULE 6

VENDREDI 13 OCTOBRE 2006 HYGIENE - MODULE 6 IFAS ANCENIS VENDREDI 13 OCTOBRE 2006 HYGIENE - MODULE 6 (Durée 1 heure notée S/20) A - Les objectifs du nettoyage sont : 1 d éliminer les salissures 2 d éliminer les traces de détergents 3 de réduire

Plus en détail

FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST

FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST réalisée Centre par l ARLIN de Formation Midi-Pyrénées des Professions CCLIN Sud-Ouest de Santé en partenariat avec la Formation Permanente des Professions

Plus en détail

Journée Correspondants Hygiène inter-établissements

Journée Correspondants Hygiène inter-établissements Service de Prévention des Infections Nosocomiales Journée Correspondants Hygiène inter-établissements Réponses atelier 1 «Hygiène des mains et port de gants» "Missions mains propres 2011" Site du Ministère

Plus en détail

Notions de base en prévention et contrôle des infections : hygiène des mains

Notions de base en prévention et contrôle des infections : hygiène des mains Notions de base en prévention et contrôle des infections : hygiène des mains COMITÉ SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU QUÉBEC Septembre 2018 Le terme «hygiène des mains» est une expression générique qui

Plus en détail

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE I OBJET et DOMAINE D APPLICATION Prévenir les infections liées aux cathéters veineux périphériques courts. Le mode opératoire concerne

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard Les précautions standard I. Généralités C est un ensemble de règles à appliquer en toutes situations pour la protection des patients et du personnel. C est la première stratégie de prévention de la transmission

Plus en détail

Les évaluations de pratiques professionnelles et la lutte contre les infections nosocomiales. P.Degus/CSS/Service d'hygiène/octobre 2012

Les évaluations de pratiques professionnelles et la lutte contre les infections nosocomiales. P.Degus/CSS/Service d'hygiène/octobre 2012 Les évaluations de pratiques professionnelles et la lutte contre les infections nosocomiales «Nous avons tendance à améliorer ce que nous évaluons» DC LEACH «La qualité n est jamais un accident, elle est

Plus en détail

Gestion des épidémies d infections associées aux soins : les fondamentaux

Gestion des épidémies d infections associées aux soins : les fondamentaux Gestion des épidémies d infections associées aux soins : les fondamentaux Bruno GRANDBASTIEN Faculté de Médecine «Henri Warembourg», Université Lille 2 Service de Gestion du Risque Infectieux, des Vigilances

Plus en détail

HYGIENE HOSPITALIERE REGLES GENERALES

HYGIENE HOSPITALIERE REGLES GENERALES HYGIENE HOSPITALIERE REGLES GENERALES PLAN GENERAL Tenue du personnel Précautions «standard» Hygiène des mains Port des gants IFSI 1ère année 2 LA TENUE DU PERSONNEL RECOMMANDATIONS GENERALES Hygiène quotidienne

Plus en détail

LE LAVAGE DES MAINS OBJECTIFS SPECIFIQUES :

LE LAVAGE DES MAINS OBJECTIFS SPECIFIQUES : LE LAVAGE DES MAINS OBJECTIFS SPECIFIQUES : Identifier les différentes techniques de lavage des mains Citer les indications des différentes techniques de lavage des mains Expliquer les buts des différentes

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE HYGIENE DES MAINS

CAMPAGNE NATIONALE HYGIENE DES MAINS CAMPAGNE NATIONALE HYGIENE DES MAINS Résultats des audits dans les secteurs Long Séjour et Maintien à Domicile 14 mars 2011 Journée Hygiène des mains Gestion des plaies 1 Préliminaires Octobre 2005: Premier

Plus en détail

Hygiène des mains Journée des bénévoles 24 septembre Anne-Marie Marot Infirmière en hygiène hospitalière CHR Haute Senne Soignies

Hygiène des mains Journée des bénévoles 24 septembre Anne-Marie Marot Infirmière en hygiène hospitalière CHR Haute Senne Soignies Hygiène des mains Journée des bénévoles 24 septembre 2016 Anne-Marie Marot Infirmière en hygiène hospitalière CHR Haute Senne Soignies Histoire Ignaz Semmelweiss(1847) Première preuve épidémiologique

Plus en détail

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée Sandra Perreau-Coudre 8 octobre 2013 BESANCON S A N T E S E R V I C E CLIN

Plus en détail

Importance de l hygiène des mains

Importance de l hygiène des mains Observance de l hygiène des mains et obstacles à l utilisation des solutions hydro-alcooliques en réanimation Mme Sophie Hayaud, Cadre Hygiéniste Mme Audrey Martin, IDE Hygiéniste Réunion des infirmières

Plus en détail

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 PRECAUTIONS STANDARD BON USAGE DES GANTS Isabelle RABERIN - Infirmière hygiéniste Stéphanie GUINAND

Plus en détail

Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et

Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et Journées médecins coordonnateurs et cadres des EHPAD 2010 ARLIN Lorraine arlin@chu-nancy.fr Niveau 1: Le risque

Plus en détail

L Hygiène des mains. Agnès LASHERAS BAUDUIN praticien hygiéniste CHU Institut Bergonié - BORDEAUX

L Hygiène des mains. Agnès LASHERAS BAUDUIN praticien hygiéniste CHU Institut Bergonié - BORDEAUX L Hygiène des mains Agnès LASHERAS BAUDUIN praticien hygiéniste CHU Institut Bergonié - BORDEAUX Naissance de l Hygiène des mains Ignace Philippe Semmelweis Médecin à l hôpital Général de Vienne dans le

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard Ce quizz vous est proposé par L Équipe Opérationnelle d Hygiène Les précautions standard 1- C est vrai! «La désinfection des mains par friction est significativement plus efficace sur le plan microbiologique

Plus en détail

Démarche régionale d amélioration de la qualité des soins en auto-dialyse (UAD)

Démarche régionale d amélioration de la qualité des soins en auto-dialyse (UAD) Démarche régionale d amélioration de la qualité des soins en auto-dialyse (UAD) Audit observance Hygiène des mains en UAD E Seringe, F Boulot, N Godefroy (Arlin idf) Congrès Lille 2016 XVèmes rencontres

Plus en détail

LE LAVAGE DES MAINS EN CUISINE

LE LAVAGE DES MAINS EN CUISINE Nom : Prénom : LE LAVAGE DES MAINS EN CUISINE Situation professionnelle : Vous êtes stagiaire au centre de loisirs de Longperrier. Vous avez en charge l accueil et l animation des enfants de la petite

Plus en détail

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR Page : 1 de 6 MISE A JOUR N version : 1 OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS RELECTURE ET MISE A JOUR LE 6 AOUT 2012 OBJET Décrire la technique de réalisation du bio nettoyage appliquée dans

Plus en détail

CHAP : LES REGLES D HYGIENE LORS DES MANIPULATIONS PROFESSIONNELLES

CHAP : LES REGLES D HYGIENE LORS DES MANIPULATIONS PROFESSIONNELLES CHAP : LES REGLES D HYGIENE LORS DES MANIPULATIONS PROFESSIONNELLES Objectifs : l élève doit être capable de Identifier les différents éléments composants la tenue professionnelle. Réaliser et de justifier

Plus en détail

Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire

Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire Eliane de LAPPARENT IDE Hygiéniste Service d Epidémiologie et d Hygiène Hospitalières - CHU DIJON Les précautions standard Septembre 2004

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard CPias Normandie Procédures Objectifs - Prévenir la transmission d'agents infectieux véhiculés par le sang ou les liquides biologiques - Réduire le risque de transmission croisée - Protéger le personnel

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 4 Dr France BORGEY

Rédaction Vérification Validation Version 4 Dr France BORGEY Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Rédaction Vérification Validation Version 4 Page : 1 / 7 Objectifs - Prévenir les infections associées aux soins liées aux dispositifs invasifs -

Plus en détail

Mettre en œuvre les organisations et allouer les moyens nécessaires à la mise en place et l observance des précautions standard.

Mettre en œuvre les organisations et allouer les moyens nécessaires à la mise en place et l observance des précautions standard. Champ d application et stratégie de mise en œuvre Les précautions standard sont un ensemble de mesures visant à réduire le risque de transmission croisée des agents infectieux entre soignant, soigné et

Plus en détail

ARLIN de Basse-Normandie

ARLIN de Basse-Normandie 1/5 2/5 Objectif : - Prévenir les infections associées aux soins liées aux dispositifs invasifs. - Uniformiser les pratiques de pansement des Picc Line chez les patients hospitalisés dans les établissements

Plus en détail

Objectifs HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE 28/10/2012. Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,..

Objectifs HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE 28/10/2012. Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,.. 1 HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,..) Travailler en toute sécurité

Plus en détail

Précautions Standard Précautions contact et respiratoires en EPHAD

Précautions Standard Précautions contact et respiratoires en EPHAD Précautions Standard Précautions contact et respiratoires en EPHAD 1ére journée sur le risque infectieux en EHPAD dans la région Ile de France Jeudi 7 mai 2009 CCLIN Paris Nord Marie Christine Bertrand

Plus en détail

LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION

LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION 1 Définition : Une assistante dentaire est une personne aidant un dentiste au fauteuil. Elle peut être formée soit par un dentiste, soit par une école

Plus en détail

Hygiène des mains dans les PS et. Laurence Badrikian Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Ferrand

Hygiène des mains dans les PS et. Laurence Badrikian Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Ferrand Hygiène des mains dans les PS et les PC Laurence Badrikian Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Ferrand Que sont les précautions standard? Standard? Standards? 1 ère définition dans la circulaire du 20 avril

Plus en détail

Rappel des fondamentaux

Rappel des fondamentaux Rappel des fondamentaux 08/09/09 Mme Tur Hygiène I. Introduction II. Réponses aux questions d hygiène I. Introduction Chaque année 10 000 personnes meurent des suites d une infection nosocomiale contractée

Plus en détail

Prévention des infections hygiène des mains

Prévention des infections hygiène des mains Prévention des infections hygiène des mains Philippe Berthelot, Lyon 21 octobre 2009 Hygiène des mains Nouvelles recommandations : Américaines 2002 OMS mai 2009 SFHH juin 2009 Pittet et al, Lancet Infectious

Plus en détail

Recommandations pour le personnel de la DDI 2014

Recommandations pour le personnel de la DDI 2014 Hygiène Hospitalière Recommandations pour le personnel de la DDI 2014 S. BROWET INFIRMIERE HYGIENISTE Avril 2014 1.Rôle de l Hygiène Hospitalière Prévention des infections nosocomiales 5 à 7 % des hospitalisations

Plus en détail

TRANSMISSION CROISEE. Thierry Rochais CHU Angers - SLAE ANJELIN. 6 ème journée Prévention du Risque Infectieux en EHPAD 17 octobre 2017

TRANSMISSION CROISEE. Thierry Rochais CHU Angers - SLAE ANJELIN. 6 ème journée Prévention du Risque Infectieux en EHPAD 17 octobre 2017 TRANSMISSION CROISEE Thierry Rochais CHU Angers - SLAE ANJELIN 6 ème journée Prévention du Risque Infectieux en EHPAD 17 octobre 2017 1. J appuie sur le(s) numéro(s), selon mon(mes) choix 2. J appuie sur

Plus en détail

Hygiène Stérilisation

Hygiène Stérilisation Formation des correspondants en hygiène hospitalière Répondre aux exigences de la circulaire DGS/DH n 6454 du 29 décembre 2000 relative à la prévention des infections nosocomiales dans les établissements

Plus en détail

Les Précautions standard

Les Précautions standard Les Précautions standard Où en sont vos connaissances CpiasNouvelle Aquitaine, Réunion du réseau des correspondants en hygiène de Nouvelle aquitaine IMS XA de Pessac, 29 mai 2018 1 Des référentiels multiples

Plus en détail

Champ d application et stratégie de mise en œuvre

Champ d application et stratégie de mise en œuvre Champ d application et stratégie de mise en œuvre Les précautions standard sont un ensemble de mesures visant à réduire le risque de transmission croisée des agents infectieux entre soignant, soigné et

Plus en détail

Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire

Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire Eliane de LAPPARENT IDE Hygiéniste Service d Epidémiologie et d Hygiène Hospitalières - CHU DIJON Septembre 2015 Les précautions standard

Plus en détail

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008 Page : 1 MISE A JOUR N version : OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace le protocole préparation et pose de perfusion section pose sous cutanée OBJET Décrire la technique de

Plus en détail

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT Ne s appliquent pas aux BMR responsables de traitements antibiotiques difficiles (ERG, C.Difficile, Staph aureus GISA/VISA ) pour lesquelles des recommandations spécifiques

Plus en détail

«Propper Haenn sinn Secher Haenn»

«Propper Haenn sinn Secher Haenn» Campagne nationale 2009-2010 pour l hygiène des mains dans le cadre des soins de santé «Propper Haenn sinn Secher Haenn» On estime qu en Europe 5 % des patients hospitalisés développent une infection associée

Plus en détail

Prendre soin d une chambre implantable Recommandations de bonnes pratiques

Prendre soin d une chambre implantable Recommandations de bonnes pratiques Prendre soin d une chambre implantable Recommandations de bonnes pratiques 16 MAI 2013 21ÈMES JOURNÉES RÉGIONALES R D HYGID HYGIÈNE ET DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES A DUCRET, CADRE DE SANTÉ

Plus en détail

Hygiène hospitalière. 3 Axes de prévention. Les précautions standards. Prévention des infections liées aux soins. En pratique à Erasme:

Hygiène hospitalière. 3 Axes de prévention. Les précautions standards. Prévention des infections liées aux soins. En pratique à Erasme: Hygiène hospitalière Les infections nosocomiales compliquent 5 à 10% des admissions dans les institutions de soins aigus Prévention des infections liées aux soins En pratique à Erasme: +/- 25.000 admissions

Plus en détail

Jeu Sérieux Précautions standard «I. control»

Jeu Sérieux Précautions standard «I. control» Jeu Sérieux Précautions standard «I. control» Dr Anne-Gaëlle Venier Journée régionale du réseau des correspondants en hygiène d Aquitaine 29 mai 2018, Pessac I. Control Thématique : précautions standard

Plus en détail

Procédure. Procédure relative à l hygiène des mains. N o d identification : DSI Référence à la politique n o : DSI

Procédure. Procédure relative à l hygiène des mains. N o d identification : DSI Référence à la politique n o : DSI Procédure Procédure relative à l hygiène des mains Référence à la politique n o : DSI-001-16 CE DOCUMENT S ADRESSE AUX PERSONNES SUIVANTES : Les intervenants (personnel, médecins, dentistes, pharmaciens,

Plus en détail

V 004. Erreur! Source du renvoi introuvable. N Erreur! Source du renvoi introuvable. CHU DIJON. Erreur! Source du renvoi introuvable.

V 004. Erreur! Source du renvoi introuvable. N Erreur! Source du renvoi introuvable. CHU DIJON. Erreur! Source du renvoi introuvable. Erreur! N Erreur! Erreur! Date Application Erreur! Source du renvoi V 004 Page 1 sur 11 Erreur! N Erreur! Erreur! Date Application Erreur! Source du renvoi V 004 Page 2 sur 11 Créateur Rédacteur Vérificateur

Plus en détail

Secteur de naissance considéré comme une zone à risque infectieux

Secteur de naissance considéré comme une zone à risque infectieux Centre de coordination Sud Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Prise encharge nouveau né né Soins de cordon Elisabeth Laprugne Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène

Plus en détail

Résultats régionaux. Caractéristiques des UAD participantes Observations des opportunités Quizz patients

Résultats régionaux. Caractéristiques des UAD participantes Observations des opportunités Quizz patients Résultats régionaux Caractéristiques des UAD participantes Observations des opportunités Quizz patients Caractéristiques des UAD-1 35 UAD participantes taux de participation=56% 34 UAD assistée et 1 UAD

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - de Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 7 Document réalisé par l ARLIN- Normandie, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

Les infections associées aux soins et l hygiène des mains

Les infections associées aux soins et l hygiène des mains 3 eme JOURNEE DE L INFIRMIER EN HEMATOLOGIE NOVOTEL-CONSTANTINE DU 7 AU 8 OCTOBRE 2016 Les infections associées aux soins et l hygiène des mains P r Z. Zouaoui S. Errouane A. Kendi Dr A. El mestari Dr

Plus en détail

Unité d Enseignement (UE) 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE et HYGIENE TD réflexif : Précautions standard Hygiène des mains

Unité d Enseignement (UE) 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE et HYGIENE TD réflexif : Précautions standard Hygiène des mains Unité d Enseignement (UE) 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE et HYGIENE TD réflexif : Précautions standard Hygiène des mains Unité d Enseignement 2.10.S1 en lien avec : Compétence 3 : «Accompagner une personne dans

Plus en détail

SHA m intéresse : 20 minutes pour convaincre

SHA m intéresse : 20 minutes pour convaincre SHA m intéresse : 20 minutes pour convaincre Ces solutions hydroalcooliques sont-elles plus efficaces que l eau et le savon? La méthode idéale Eliminer la flore transitoire Réduire la flore commensale

Plus en détail

La désinfection des mains

La désinfection des mains La désinfection des mains par friction avec un Produit hydro alcoolique (PHA) 1 Indications Avant chaque soin et en fin de traitement, au retrait des gants non poudrés À RÉALISER SUR LES MAINS Sans bijou

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE MÉMO E-UNIVERSITÉ HOMEPERF 2012 HYGIÈNE DES MAINS LES «INCONTOURNABLES» DE L HYGIÈNE DES MAINS > Manches courtes ou relevées > Mains et poignets sans bijoux

Plus en détail

Laboratoire BCLA Site Sarlat. D aprés CCLIN Sud-Est

Laboratoire BCLA Site Sarlat. D aprés CCLIN Sud-Est Laboratoire BCLA Site Sarlat. D aprés CCLIN Sud-Est Les précautions standard Leur application constitue la première stratégie de prévention de la transmission des micro- organismes protège le personnel

Plus en détail

L Hygiène en anesthésie

L Hygiène en anesthésie L Hygiène en anesthésie M. Frédéric FLORAC Mme Marie-Laure LANNEAU Dr Sarah THEVENOT Journée Régionale Poitevine de formation IADE Samedi 23 janvier 2016 Introduction Infections associées aux soins (IAS)

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD. Formation IFSI Unité d enseignement 2.10.S1

LES PRECAUTIONS STANDARD. Formation IFSI Unité d enseignement 2.10.S1 LES PRECAUTIONS STANDARD Formation IFSI Unité d enseignement 2.10.S1 1 UN PEU D HISTOIRE.. En 1985, découverte VIH = virus responsable du SIDA Protection des patients et du personnel Précautions Universelles

Plus en détail

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : Ref. Service : Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Version : 0 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de pages : 5 1. OBJET Cette procédure à pour

Plus en détail

Contexte. Enquête consommation des produits d hygiène des mains. Hygiène des mains en Bretagne M. Aupée M. Pérennec - N. Garreau CCLIN Ouest

Contexte. Enquête consommation des produits d hygiène des mains. Hygiène des mains en Bretagne M. Aupée M. Pérennec - N. Garreau CCLIN Ouest Basse-ormandie Centre Pays-de-la-Loire St Pierre-et- Miquelon C. CLI OUEST Centre de Coordination de la Lutte Contre les Infections osocomiales (Inter région Ouest) Hygiène des mains en M. Aupée M. Pérennec

Plus en détail