L export : pourquoi pas vous?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L export : pourquoi pas vous?"

Transcription

1 DOSSIER International L export : pourquoi pas vous? Se lancer à l export est un challenge pour toute entreprise : comment démarrer, bien choisir ses priorités, sur quelles aides s appuyer, quels pièges faut-il éviter? La Quinzaine de l international en Rhône-Alpes, du 15 au 26 mars, sera l occasion de s informer grâce aux nombreux événements organisés par les CCI de Rhône-Alpes et leurs partenaires. Dans ce dossier, des experts et des entreprises font part de leur expérience et des bonnes pratiques à mettre en œuvre. MELC : une TPE relève le défi à l international VILLEFRANCHE Fabricant d implants textiles pour la chirurgie orthopédique, viscérale et uro-gynécologique, MELC (2 salariés, Villefranche-sur-Saône) a été créée en 1992 par Éric Marduel. Située sur un marché de niche, la société a entamé une démarche à l export en 2009 afin d accroître son chiffre d affaires. Nous avons suivi en octobre dernier le programme Valid export de la CCI, relate Laetitia Marduel, récemment recrutée pour développer l international. Cela nous a aidés à définir les pays vers lesquels nous orienter. Il est ainsi plus simple de nous lancer en Europe pour des raisons de proximité géographique. Il reste maintenant à trouver les bons contacts qui nous mettront en relation avec des distributeurs sur place. C est une recherche qui prend énormément de temps. Malgré les obstacles, Laetitia Marduel reste optimiste : Le plus dur, ce sont les premiers pas. Nous nous donnons un an pour aboutir. V. Gout RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE février

2 DOSSIER International Avec exportateurs réguliers, la région Rhône-Alpes défend plutôt bien ses couleurs à l international. Alors que la France souffre d un déficit record de son commerce extérieur, Rhône-Alpes affichait, en 2008, un excédent de 6,2 Mds. En 2009 cependant, cet excédent s est réduit de moitié. Entre septembre 2008 et septembre 2009, Rhône-Alpes a connu une rupture, enregistrant une baisse de ses exportations de trielle, or la crise a touché profondément l industrie. Cinq grands secteurs dominent à la fois les exportations et les importations : les composants électriques, la chimie, les équipements mécaniques, l automobile et les produits métalliques. Pour Bernard Dunis, directeur régional de la Coface : Si la région Rhône- Alpes reste fortement exportatrice, c est d abord parce qu elle dispose d un tissu industriel riche et varié avec des secteurs très innovants. DRÔME L export est une école d excellence 20 % alors que, dans le même temps, la France affichait une baisse de seulement 15 %, analyse Alain Galliano, directeur de la direction régionale du Commerce extérieur. Ceci s explique par le fait que notre région est fortement indus- La sensibilisation à l international y est aussi plus forte qu ailleurs, en raison de la proximité de l Italie, de la Suisse et de l Allemagne. Enfin, les entreprises peuvent compter sur une grande synergie et une excellente coopération entre les différents acteurs, Ubifrance, la Région, le secteur bancaire et le réseau des CCI. De manière générale, les demandes d assurance prospection Coface (lire l encadré page 58) ont progressé de 10 à 11 % en 2009 en France et encore plus fortement en Rhône-Alpes, passant de 380 dossiers, en 2008, à plus de 490. SAINT-ÉTIENNE P. Rony Griffon : un produit exportable par excellence Entreprise centenaire implantée à Saint-Étienne, Griffon (5 salariés) fabrique des chasses d eau à l esthétique particulière. Elle réalise aujourd hui 6 % de son activité à l export, en Algérie principalement, et souhaite désormais conquérir d autres pays. Nous voulons diversifier nos marchés, annonce Vincent Rousseau, le directeur commercial. Notre produit est universel et facilement exportable, de plus il présente l énorme avantage d être économe en eau. Après avoir participé au programme Valid export, Griffon a obtenu une subvention qui lui a permis de lancer une démarche de prospection vers d autres marchés. Nous voulons nous développer en Algérie, pays où nous sommes historiquement présents et qui est confronté à des problématiques d eau, tout comme les pays du Golfe. Nous visons aussi nos voisins proches, l Italie, la Suisse, la Belgique. L idée est d aller sur place et de contacter d abord des prescripteurs promoteurs immobiliers, architectes d intérieur pour analyser leur perception du produit. Malgré le manque de temps et de moyens, Vincent Rousseau met tout en œuvre pour franchir les frontières. Son entreprise a d ailleurs obtenu en décembre le trophée Graine d exportateur décerné par la CCI de Saint-Étienne. 44 RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE février 2010

3 International DOSSIER D. Lattard Acropose teste son voisin le plus proche Concevant et fabricant du mobilier urbain depuis 25 ans, Acropose (CA 2008 : 34 M, 34 salariés, Valence) s est lancée en 2009 à l export. Jusqu en 2000, nous n avions qu un rayonnement régional. Étape par étape, nous nous sommes étendus et nous couvrons, depuis cette année seulement, l ensemble du territoire métropolitain, raconte le président, Ivan Nouaille-Degorce. Nous n avions d ailleurs programmé notre lancement à l export que pour La crise économique nous a poussés à anticiper la démarche afin d accroître notre volume d affaires. Acropose a ainsi participé fin 2008 au salon Class Export et a engagé le programme Nouveaux exportateurs avec la CCI de la Drôme. L entreprise a ciblé un territoire, la Suisse, et contacté la Chambre de commerce franco-suisse pour prospecter et sélectionner des distributeurs potentiels. Moins d un an plus tard, Acropose a décroché une première commande. À terme, la PME souhaite réaliser entre 15 et 25 % à l export. Mais avant de cibler d autres pays, elle souhaite évaluer le potentiel de développement du marché suisse. Un objectif de mille nouvelles entreprises exportatrices La mobilisation est assez étonnante, mais très rassurante, affirme Bernard Dunis. Quand la conjoncture est difficile, renchérit Alain Galliano, il faut continuer à prospecter, à faire de la veille stratégique et commerciale. Les entreprises l ont bien compris puisqu elles ont été nombreuses cette année à demander une assurance Coface. L Assemblée des chambres françaises de commerce et d industrie (ACFCI) a d ailleurs signé en 2008 avec Ubifrance une convention dans le but d identifier et d accompagner nouveaux exportateurs d ici fin Il est important de donner aux entreprises envie d exporter et de les aider à le faire, qui plus est en temps de crise, souligne Jean-Paul Mauduy, président de la CRCI Rhône-Alpes. Cette mission des CCI s est encore renforcée depuis la signature du partenariat avec Ubifrance fin Sur les entreprises que nous avons prévu d identifier et d accompagner d ici fin 2011, nous en avons déjà retenu 374 et, à ce rythme-là, nous devrions assurément dépasser notre objectif. Première étape : bien cerner son projet Avant de se lancer, les premières questions à se poser sont : comment l international va-t-il pouvoir s inscrire dans le développement de mon entreprise? Quels sont mes objectifs? Ce n est pas dans la culture française d aller à l extérieur. Pourtant, l export est une démarche qui doit être envisagée dès la création de l entreprise, du moins pour les pays limitrophes, car les marchés sont devenus européens, souligne Pierre Casoli, récemment nommé conseiller au Commerce extérieur et AIN Secomi : L export oblige à adapter les produits Nous sommes confrontés à une forte concurrence des produits chinois, explique Jacky Durand, président de Secomi (10 salariés, Reyrieux), fabricant d outils pour les presses à découper et à emboutir. L idée est donc d installer une petite structure au Maroc pour la frappe de pièces exigeant beaucoup de main-d œuvre et servir le marché local. Cette délocalisation va nous ramener du travail en France pour la réalisation des pièces complexes. Pour mesurer la faisabilité du projet, nouer les premiers contacts et détecter le potentiel du marché, Secomi a exposé au Salon international de la sous-traitance de Casablanca sur un stand commun, à l initiative de la CCI de l Ain. Nous avons recruté un agent marocain chargé de prospecter sur place, annonce Jacky Durand. Il est important de bien connaître la mentalité du pays et ses besoins afin d adapter nos produits. La principale difficulté pour une PME qui veut mener une action à l international est le peu de moyens humains dont elle dispose en interne. Bien qu accompagnés par la CCI et la Coface, il nous manque une personne capable de mesurer le risque au moment d engager un partenaire. D. Gillet RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE février

4 DOSSIER International président d Emball Iso, fabricant de systèmes isothermes destinés au transport de produits thermosensibles, dans le Rhône. Les marges sont plus importantes à l international, rappelle Bernard Dunis. L investissement est donc pénalisant au début, mais quand l entreprise arrive d excellence, affirme Bernard Dunis. Cela oblige l entreprise à être encore meilleure que sur son marché domestique, à réfléchir à la qualité de son produit et à la façon de l améliorer. International et innovation vont de pair. Plus vous innovez, plus vous pourrez réussir à l international. Et Un des prérequis indispensable est la connaissance culturelle du pays à générer suffisamment de flux, cela est générateur de forts bénéfices. Identifier la valeur ajoutée de son offre sur les marchés extérieurs La taille de l entreprise n a rien à voir avec la capacité à exporter. Par contre, le dirigeant doit s interroger sur son produit ou son service : qu apporte-t-il de plus par rapport à la concurrence internationale? L export est une école inversement. Pour réussir, il est donc indispensable de réfléchir à la valeur ajoutée apportée par les produits. Analyser les moyens et les cibles Le dirigeant doit analyser les moyens dont il dispose. A-t-il les capacités financières, les ressources humaines adéquates? Pour se tourner à l export, l entreprise doit bien se porter car les aides financières ne constituent qu une Stevtiss tisse son réseau dans les salons Spécialiste des tissus techniques à usage industriel, Stevtiss (CA 2008 : 2 M, 20 salariés, Chirassimont) réalise 45 % de son activité à l international, essentiellement en export indirect. En 2008, son PDG, Marc Stevenin, décide de participer à des salons professionnels pour élargir son fichier clients et ne plus dépendre de quelques donneurs d ordres. Nous avons participé à cinq salons en deux ans, expliquet-il. Un stand coûte entre et euros et nous nous appuyons sur l assurance prospection Coface et l accompagnement d Ubifrance. Stevtiss s est ainsi rendue au salon international Techtextil à Francfort, en juin dernier, avec trois entreprises roannaises, sous le pavillon Ubifrance. La PME a par ailleurs recruté en septembre une assistante export pour assurer une présence dans les salons majeurs de son secteur. Nous avons obtenu des premières commandes en Turquie et nous sommes en phase d échantillonnage avec des pays du Golfe. Il faut compter entre deux et trois participations à un salon avant d espérer réellement des retombées, estime le PDG. partie de l investissement. Il faut également qu elle se structure rapidement, voire qu elle recrute des compétences spécialisées comme une assistante bilingue ou un commercial dédié à l export. En sachant que le retour sur investissement ne s obtiendra qu à l issue de deux, trois ou quatre ans. Pierre Casoli met en garde : Si l on va à l international parce que c est une question de survie à court SAVOIE F. Rumillat Cevres Santé : trouver des marchés matures Société du Bourget-du-Lac, Cevres Santé (CA 2009 : 250 K, 4 salariés) est à l origine de l invention d un dispositif unique de rééducation et de prévention des entorses de la cheville. Un outil qui a obtenu la preuve scientifique de son efficacité, souligne Pascal Toschi, le dirigeant. Cevres Santé réalise actuellement 15 % de son activité à l export, mais vise 50 %. Certains marchés sont plus mûrs que la France pour ce dispositif. Depuis deux ans, nous exportons en Suisse. Nous venons par ailleurs d établir un contrat exclusif avec un distributeur au Canada. Et nous avons des contacts avec l armée canadienne. La société recrute un VIE qui aura pour mission d accompagner le distributeur canadien. Elle a également des contacts avec le Japon. Nous nous attaquons à un vrai problème de santé publique qui représente un enjeu majeur. Les pertes financières pour un club sportif par exemple peuvent être conséquentes en cas de blessure d un athlète. Aujourd hui, pour conquérir un pays, nous devons nous interroger sur son degré de maturité. Nous sommes souvent en avance par rapport aux habitudes des marchés. Prochaine étape : la Scandinavie, assez réceptive en termes de dispositifs de prévention médicale. 46 RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE février 2010

5 International DOSSIER terme, c est sans doute déjà trop tard. Et puis, le candidat à l export doit s interroger sur les cibles prioritaires. Quels pays viser? Comment s y prendre pour vendre ses produits sur ces marchés? Quelle est la réglementation du pays, les normes à respecter? En outre, rappelle Grex, le centre de commerce international de la CCI de Grenoble, il est important de bien s en tenir à ses choix initiaux. Un des prérequis indispensable avant d aborder un marché étranger est la connaissance culturelle du pays. Au-delà de la langue, il faut se préparer, admettre les différences, comprendre le mode de fonctionnement, la façon de négocier de tel ou tel interlocuteur étranger et être flexible pour pouvoir adapter son offre, ajoute Pierre Casoli. À cet effet, la CRCI Rhône- Alpes a publié huit guides sur les relations d affaires à l international, Travailler avec (les ROANNAIS T. Béguin Américains, les Allemands, les Polonais, les Russes, les Britanniques, les Chinois, les Algériens, les Indiens, guides disponibles gratuitement en ligne : Bien choisir ses partenaires sur place Une fois le pays ciblé, le marché étudié et les premiers contacts pris, démarre la démarche commerciale à l export. Mais comment accéder au marché local? En direct ou via un intermédiaire? Si vous passez par un distributeur, vous n avez pas toujours le bon retour d information. Vous devez aller sur le terrain pour rencontrer et mieux connaître le client final, explique Pierre Casoli. La société Acropose, fabricant de mobilier urbain dans la Drôme, a choisi une autre solution : Nous travaillons pour des marchés publics, et cela demande une bonne F. Ardito UShareSoft : les États-Unis, passage obligé Fondée en juin 2008, UShareSoft (CA prévisionnel 2010 : 650 k, 14 salariés, dont 9 à Grenoble) est positionnée sur le marché du cloud computing (utilisation de serveurs répartis dans le monde entier et liés par un réseau tel Internet) et de la virtualisation. Nous avons dès le départ monté une entité en Argentine pour accélérer notre développement en R & D, explique le président, Thomas Debru. Nous connaissions un Argentin au savoir-faire très pointu et nous savions qu ils étaient techniquement très forts. De plus, s installer là-bas était intéressant sur le plan financier. Dans ce domaine, les tendances viennent des États-Unis où sont situées toutes les grandes sociétés du secteur. Si nous voulions être reconnus comme un acteur majeur et innovant, il nous fallait une présence là-bas. Grâce à notre réseau, nous avons donc recruté un consultant sur place avec l objectif d installer une filiale en avril prochain. UShareSoft a également détecté un fort potentiel en Asie et entend monter une structure au Japon d ici fin En tant que TPE, il est plus difficile de conquérir les marchés étrangers, mais nous bénéficions d une forte culture internationale. Nous avons d ailleurs recruté des profils possédant l expérience de plusieurs pays étrangers. SUD-ISÈRE RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE février

6 DOSSIER International HAUTE-SAVOIE G. Piel Tardy : des empreintes bientôt au Maghreb Fabricant spécialisé dans les moules en acier de forme complexe, Tardy (CA : 550 k, 10 salariés, Argonay) réalise 10 % de son activité à l international, notamment en Mauritanie, en Algérie et en Suisse. Le programme Objectif export que nous avons suivi à la CCI de Haute-Savoie a confirmé les opportunités que nous avions en Afrique du Nord, explique Alain Falabrino, cogérant avec Didier Galmiche. Nous avons recruté en alternance un jeune Franco-Marocain, Youssef Fadoul, chargé de mettre en place une stratégie commerciale dans les pays du Maghreb. Il va prendre des contacts, détecter les besoins des entreprises sur place. Ensuite, soit nous passerons par un distributeur, soit il effectuera des déplacements réguliers. Pour ma part, je vais continuer à m occuper du marché suisse et du Benelux. Tardy vise 50 % à l export d ici cinq ans. Notre marché est peu concurrentiel. Nous nous sommes spécialisés dans les moules en 3D et faisons référence dans notre domaine. Notre savoir-faire et notre expérience nous ont aidés à nous imposer en Algérie ou en Mauritanie. maîtrise des procédures administratives du pays visé, explique le président, Ivan Nouaille-Degorce. C est pourquoi nous préférons faire appel à des distributeurs sur place qui connaissent bien le sujet. Après quelques expériences en solo, Automatique et Industrie (AI, CA 2008 : 2,6 M, 33 salariés, Moirans, Isère), société spécialisée dans les applications d automatisme, notamment pour l aéroportuaire, travaille de plus en plus en association avec des entreprises, locales ou non. Nouer un partenariat nous permet de présenter une offre plus globale, explique Pascal Mioche, son gérant. Notre politique consiste d ailleurs à trouver d abord un partenaire et ensuite des clients finaux. 48 RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE février 2010 La PME, qui réalise 32 % de son chiffre d affaires à l export, travaille actuellement avec un Canadien pour un projet au Nigeria. Nous l avons rencontré lors du Salon aéroportuaire international de Munich en octobre dernier, Pour bien démarrer, faites-vous accompagner salon auquel nous avons participé sous pavillon Ubifrance. Nous avons investi entre et euros pour exposer là-bas. Cela coûte cher, mais c est le salon où nous devions être pour nous faire connaître, revoir nos clients, nouer de nouveaux contacts. Et Pascal Mioche et Frédéric Lopez, directeur export d AI, n hésitent pas à se déplacer régulièrement dans les pays visés : Le fait de se rendre sur place permet de décrocher des marchés auxquels on ne pensait pas. Se faire accompagner Toute démarche à l export représentant un risque et un coût, il existe des aides financières accordées pas les différents acteurs à l international, par l État et la Région (cf. encadré). Celles-ci ont pour objectif de réduire l effort d investissement initial consenti par les PME. Mais l accompagnement méthodologique est aussi important. Pour diminuer ces risques à l export, Alain Galliano préconise certaines étapes. Les entreprises peuvent suivre le programme Nouveaux Exportateurs géré par les CCI, s informer sur les marchés avec Ubifrance, faire du benchmarking, entamer une première démarche de prospection avec la Coface ou demander une assurance prospection, par exemple. L une des premières portes d entrée est la CCI de son territoire. Les CCI proposent des réunions d informations, des formations, des accompagnements personnalisés tels les programmes Objectif export, Objectif export high-tech, Valid export, qui permettent aux entreprises de bâtir ou de valider un projet export en définissant un plan d action. Plus de entreprises ont été accompagnées par Objectif export et 150 par Valid export. Grâce à Objectif export high-tech, des sociétés comme UShareSoft ou Automatique et Industrie ont pu définir leur business plan à l international et valider les pays à cibler en priorité. Ce programme, que nous avons suivi en 2007, a marqué pour nous le début de l export direct structuré, explique Pascal Mioche. Il nous a aussi permis d obtenir l assurance prospection et l aide du Conseil régional, IDéclic. Grâce à IDéclic, nous avons pu recruter un cadre export. Un tiers de son coût (salaire + frais de déplacements) a pu ainsi être pris en charge. Nous avons également participé à des missions avec Grex, notamment à une mission de prospection au Maroc. L objectif était d identifier des

7 International DOSSIER clients potentiels et d organiser un programme de rendezvous avec ces prospects. Autre acteur majeur chargé par l État d accompagner les entreprises à l export : Ubifrance. Il existe une complémentarité entre les CCI et Ubifrance, les CCI constituant pour nous un bon relais, reconnaît Olivier Pageron, délégué régional d Ubifrance. Nous fédérons notamment les entreprises autour de démarches collectives telles la participation à un salon sous pavillon commun ou bien des missions de découvertes de marchés ou de rencontre d un grand compte. Nous gérons également les contrats des VIE (volontariat international en entreprise) et accompagnons l entreprise dans la recherche de candidats ou de structure d hébergement. Le contrat VIE permet aux entreprises françaises de confier à un jeune de moins de 28 ans une mission professionnelle à l étranger durant une période modulable de 6 à 24 mois, renouvelable une fois. Le coût de ce contrat est très attractif puisque l entreprise est exonérée de charges sociales. Elle verse au VIE une indemnité mensuelle, variable selon les pays, de à par mois. Le dispositif n est pas réservé aux grands comptes, précise Olivier Pageron, et nous incitons les PME à y avoir recours. Nous constatons d ailleurs une augmentation de 65 % des utilisateurs. Le VIE, à condition qu il soit hébergé, peut être une bonne solution pour consolider une démarche à l export, affirme Grex. Par contre, pour démarrer un marché, mieux vaut recruter un commercial plus expérimenté. Des solutions à temps partagé existent pour en limiter les coûts. Bénéficier des réseaux spécialisés Les PME peuvent aussi se tourner vers les 114 CCI françaises à l étranger. Basé dans 78 pays, ce réseau regroupe des entreprises françaises qui ont réussi sur ces marchés. C est un point d entrée pour se rapprocher de sociétés qui possèdent une bonne connaissance du marché visé. Un dirigeant doit aussi penser à questionner ses clients qui ont une expérience à l étranger, souligne Pierre Casoli. Le portage peut également être une solution. Il permet à une société d être aidée par une autre, généralement un grand compte, implantée dans le pays convoité. Au niveau régional, ERAI (Entreprise Rhône-Alpes International, structure du Conseil régional) accompagne les démarches de prospection des entreprises à l international. Elle propose en outre des solutions d hébergement via ses antennes implantées à l étranger. Pour y voir plus clair et permettre aux candidats à l export de s informer sur les solutions et dispositifs existants, la CRCI et les CCI de Rhône-Alpes, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, d Ubifrance, des Chambres de commerce françaises à l étranger et de l ensemble des acteurs publics et privés (Coface, ERAI, Oséo ), organisent du 15 au 26 mars la Quinzaine de l international Rhône-Alpes. Après le succès de la Semaine de Le volontariat international en entreprise (VIE) rencontre de plus en plus de succès l international en 2009 qui a accueilli plus de 600 exportateurs ou futurs exportateurs, tous les partenaires ont souhaité le reconduire et lui donner plus d ampleur. Cet événement illustre la capacité des acteurs de l appui à l export à travailler ensemble, une nouvelle dynamique est en marche. conclut Jean-Paul Mauduy. Conférences, rencontres, ateliers, entretiens individuels sont programmés dans chaque CCI pour ce grand rendez-vous dédié à l international. Alors, prêts à franchir le cap? F. Combier FDI France Medical, une démarche bien assurée La meilleure façon de tester nos produits est d exposer dans les salons internationaux, assure Chris Vermeulen, responsable export de FDI France Medical (CA 2009 : 1 M, 9 salariés, Fitilieu). Le fabricant de cannes anglaises détient 30 % du marché français. À terme, nous allions plafonner, poursuit Chris Vermeulen. J ai été recruté, en octobre 2008, dans le cadre du dispositif Eveil [NDLR : aide au recrutement d un senior] pour développer la société à l international. Une première participation au salon Medica, à Düsseldorf, sous pavillon Ubifrance, débouche sur des contacts très positifs, suivis de premières commandes. Ce salon a confirmé l intérêt du marché européen. Nous avions un très bon produit, mais nous ne le savions pas. Notre force réside dans notre spécialité : contrairement à nos concurrents, nous fabriquons uniquement des cannes anglaises et nous investissons énormément en innovation. En un an, FDI France Medical a multiplié les salons internationaux et décroché de nombreux marchés en Europe, en Tunisie ou encore en Chine, qu elle couvre grâce à des distributeurs sur place. Elle a réalisé 15 % de son activité à l export et vise 25 à 30 % cette année. F. Ardito NORD-ISÈRE RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE février

8 DOSSIER International Accompagnements proposés par les CCI Le programme Nouveaux exportateurs, soutenu par la Région Rhône-Alpes, permet de bien débuter à l international. Il propose :. une réunion de sensibilisation à l international ;. un accompagnement individuel pour valider le projet, mettre en œuvre une première démarche de prospection : programmes Valid export * (pour les débutants) et Objectif export (pour les entreprises qui ont un peu d expérience à l international) ;. un programme d accompagnement conçu pour les entreprises de haute technologie : Objectif export high-tech *. Aides de l État Le crédit d impôt export s adresse aux PME, à condition de recruter un VIE ou une personne affectée au développement des exportations. Le crédit s applique notamment sur les frais de déplacement et d hébergement liés à la prospection commerciale. La réduction d impôt équivaut à 50 % des dépenses engagées, dans la limite de L assurance prospection Coface a pour objet d accompagner la prospection commerciale des PME réalisant un CA inférieur à 150 M. Cette aide prend la forme d un allégement de trésorerie et d une assurance contre l échec. Plusieurs mesures récentes ont assoupli le dispositif (délai d instruction, frais de dossier, part étrangère ). Aides de la Région Programme Marchés publics internationaux (assurée par ERAI). L aide au déploiement à l export (ADE) concerne les PME ayant suivi les programmes Valid export ou Objectif export Rhône-Alpes, et n ayant encore reçu aucune aide à l export. La subvention est égale à 50 % des dépenses éligibles (frais de voyage et de séjour, frais de participation à un salon ), jusqu à IDéclic stratégie accompagne les PME dans la mise en FICHE PRATIQUE Le programme Optilog * permet de mieux maîtriser les coûts et risques des opérations logistiques internationales (douanes, transport). Programme Marchés publics européens * : pour faciliter l accès à la commande publique dans les 27 États membres de l Union européenne. Dans l Ain, il existe une aide financière spécifique via le Fonds d intervention en faveur de la R & D et de l international. * Initialement conçus par Grex (www.grex.fr), le centre de commerce international de la CCI de Grenoble, ces programmes sont proposés par l ensemble des CCI de Rhône-Alpes. Le Sidex (soutien individualisé aux démarches à l export) permet de finaliser un contrat en cours de négociation avec un nouveau client, un agent ou un distributeur ou bien de prospecter de nouveaux marchés. Participation aux frais de séjour, forfait pour les frais de déplacement, etc. Le prêt pour l export (PPE) d Oséo. Ce prêt d un montant de à finance les dépenses immatérielles liées à la prospection (études de marché, frais de recrutement et de formation, etc). Cap Export permet aux entreprises françaises d obtenir une garantie supérieure à celle que leur donnerait spontanément l assureur-crédit au vu de la qualité de l acheteur étranger. œuvre d un projet de développement à caractère innovant et dans la recherche de nouveaux marchés à l international. IDéclic finance le recrutement de cadres apportant des compétences nouvelles à l entreprise, les dépenses internes et externes liées à l intégration de nouvelles technologies, le recours à des études et/ou des cabinets conseils ou l acquisition de logiciels spécifiques à forte valeur ajoutée. Subvention égale à 50 % des dépenses éligibles. Plafond : Vos contacts CCI Ain : Anne-Marie Laboucheix. Tél Ardèche méridionale : Julie Duchamp. Tél Beaujolais : Christophe Blanc. Tél Drôme : Gabrièle Gachet. Tél Haute-Savoie : Danielle Meunier. Tél Grenoble : Karine Capelle. Tél Lyon : Bruno Chiaverini. Tél Nord-Ardèche : Jean-Pierre Debard. Tél Nord-Isère : Sandrine Buathier. Tél Roannais : Frank Tournery. Tél Saint-Étienne-Montbrison Jean-Luc Chapelon. Tél Savoie : Claudine Attanasio. Tél CRCI Rhône-Alpes : Florent Belleteste. Tél Pour en savoir plus : catalogue de plus de opérations collectives dédiées à l accompagnement des entreprises françaises à l étranger. : les missions d Ubifrance à l étranger Ce dossier, réalisé pour la Chambre régionale de commerce et d industrie, est diffusé par les magazines : Présences, Grenoble ( ex.), Impulsion, Haute-Savoie ( ex.), Partenaires Savoie ( ex.), Informations économiques, Saint-Étienne-Montbrison ( ex.), Grand Angle 01, Ain ( ex.), L Économie drômoise ( ex.), Nord-Isère économie ( ex.), Roanne éco (8 000 ex.), Entreprendre en Beaujolais (6 000 ex.). Photos : F. Ardito (Nord-Isère, Isère), T. Béguin (Roanne), D. Gillet (Ain), V. Gout (Villefranche), D. Lattard (Drôme), G. Piel (Haute-Savoie), P. Rony (Saint-Étienne), F. Rumillat (Savoie). Contact : Magazine Présences. Tél. : RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE février 2010

Au service de votre entreprise à l international

Au service de votre entreprise à l international Un réseau mondial au service des entreprises 1.500 personnes dans 156 Missions économiques réparties dans 113 pays des experts sectoriels et géographiques en France et à l étranger une agence nationale

Plus en détail

Vos partenaires sur les marchés étrangers

Vos partenaires sur les marchés étrangers Secrétaire d Etat chargé du Commerce extérieur Direction générale du Trésor et de la Politique économique ACFCI UBIFRANCE Missions Economiques UCCIFE partenaires OSEO COFACE CNCCEF partenaires ENTREPRISES

Plus en détail

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques UBIFRANCE et les Missions Economiques constituent ensemble le réseau public d appui au développement international des entreprises françaises,

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver?

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? «Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? Mme BLEYER et M. LEMESRE (Banque Populaire) M. BREHIER (Oséo) M. BRUN (Coface) M. HAM (DIRRECTE) Sommaire 1. Je m informe Grâce

Plus en détail

La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL

La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL Introduction de la CCI locale La Chambre de Commerce et d Industrie, le contact de proximité pour les PME Information

Plus en détail

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

FINANCER ET SECURISER VOTRE DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL. En partenariat avec :

FINANCER ET SECURISER VOTRE DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL. En partenariat avec : FINANCER ET SECURISER VOTRE DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL En partenariat avec : INTERVENANTS Claudine ATTANASIO, Responsable du Programme Relations Internationales CCIT de la Savoie Chantal GARNIER,

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Semer à l export. pour se développer demain. Moins 45 %, c est le recul

Semer à l export. pour se développer demain. Moins 45 %, c est le recul Première région industrielle de France et 7 e en Europe pour son PIB, Rhône-Alpes compte 9000 entreprises exportatrices. Un apport décisif pour la création de richesses au plan régional. Comment Rhône-Alpes

Plus en détail

Simplifiez-vous les RH à international

Simplifiez-vous les RH à international Simplifiez-vous les RH à international VOUS SOUHAITEZ Etudier ou prospecter de nouveaux marchés Construire ou dynamiser un réseau d agents ou distributeurs locaux Créer et mettre en place une structure

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE V.I.E?

QU EST-CE QUE LE V.I.E? QU EST-CE QUE LE V.I.E? Le V.I.E. permet de confier à un jeune jusqu à ses 28 ans, une mission professionnelle à l étranger d une durée modulable de 6 à 24 mois. De statut public, le contrat V.I.E. est

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

International : Vers qui se tourner? Pour quelles aides?

International : Vers qui se tourner? Pour quelles aides? International : Vers qui se tourner? Pour quelles aides? Mercredi 24 octobre 2012 La Chambre de Commerce et d Industrie, le contact de proximité pour les PME Information marchés, réglementation, secteurs

Plus en détail

Club des acteurs à l International CCI de Belfort. La Tunisie et le pôle de compétitivité de Sousse

Club des acteurs à l International CCI de Belfort. La Tunisie et le pôle de compétitivité de Sousse Club des acteurs à l International CCI de Belfort La Tunisie et le pôle de compétitivité de Sousse «Décrocher de nouveaux marchés grâce au partenariat» 27 septembre 2010 Rozenn SANCHEZ Conditions préalables

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

UBIFRANCE et l accompagnement des entreprises françaises en Tunisie

UBIFRANCE et l accompagnement des entreprises françaises en Tunisie UBIFRANCE et l accompagnement des françaises en Tunisie Sommaire UBIFRANCE en bref UBIFRANCE Tunisie : vos interlocuteurs UBIFRANCE Tunisie : deux objectifs principaux Calendrier 2010: publications et

Plus en détail

LES SIGNATAIRES DE LA CHARTE EXPORT EN AUVERGNE. Un numéro dédié. AUVERGNE INTERNATIONAL, vous conseille, vous guide et vous soutient lors de :

LES SIGNATAIRES DE LA CHARTE EXPORT EN AUVERGNE. Un numéro dédié. AUVERGNE INTERNATIONAL, vous conseille, vous guide et vous soutient lors de : Les acteurs opérationnels de l international en Auvergne regroupent leurs expertises et dispositifs sous la bannière Auvergne International pour vous offrir un accompagnement harmonisé et cohérent sur

Plus en détail

Catalogue prestations

Catalogue prestations En France et dans le monde, appuyez-vous sur notre réseau pour réaliser vos projets à l international! Catalogue prestations &services vous accompagne sur tous les terrains Info & Conseil Ciblez vos marchés

Plus en détail

En allant à l international, vous choisissez la voie de la croissance!

En allant à l international, vous choisissez la voie de la croissance! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6519-05 Juin 2010 Ce document est imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêts gérées durablement certifié

Plus en détail

Espagne - Barcelone. Bienvenue sur le Pavillon France MOBILE WORLD CONGRESS 2012 OFFRE NON- EXPOSANT. 27 février 1 er mars 2012.

Espagne - Barcelone. Bienvenue sur le Pavillon France MOBILE WORLD CONGRESS 2012 OFFRE NON- EXPOSANT. 27 février 1 er mars 2012. OFFRE NON- EXPOSANT Bienvenue sur le Pavillon France MOBILE WORLD CONGRESS 2012 Espagne - Barcelone 27 février 1 er mars 2012 Le Pavillon France Une formule économique, Un gain de temps, Une meilleure

Plus en détail

La Méditerranée : pôle de croissance pour les PME

La Méditerranée : pôle de croissance pour les PME MEDITERRANEE 3 juin 2008 Palais des Congrès de Marseille La Méditerranée : pôle de croissance pour les PME EXTRAITS DU COMPTE RENDU DE LA PLENIERE 1 Ouverture officielle de la plénière Par Jean-François

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

votre développement à l international :

votre développement à l international : 15h30 à 16h30 Financer votre développement à l international : des outils à votre dispositioniti Salle N 4-5 Financer votre développement à l international Financer votre développement à l international

Plus en détail

Votre réseau international. Chine

Votre réseau international. Chine Votre réseau international Chine Allemagne Argentine Brésil Burkina Faso Canada Assurer votre succès à l international avec ERAI Depuis 1987, ERAI accompagne les entreprises rhônalpines pour concrétiser

Plus en détail

UBIFRANCE. et les Missions économiques

UBIFRANCE. et les Missions économiques UBIFRANCE et les Missions économiques VOS PARTENAIRES A L EXPORT L EXPORT : IL EST URGENT DE S Y METTRE! Un réseau de partenaires pour accompagner les PME Pour mieux accompagner les PME, UBIFRANCE et

Plus en détail

Semaine régionale de la Création, Reprise, Transmission

Semaine régionale de la Création, Reprise, Transmission 29/10/08 17:13 du Page 1 17 au Osez2008.qxd 21 novembre 2008 Semaine régionale de la Création, Reprise, Transmission Cédants Créateurs, Repreneurs Jeunes entreprises Concrétisez votre projet avec les conseillers

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

PRESENTATION Une offre globale

PRESENTATION Une offre globale PRESENTATION Une offre globale ALTIOS International AOC Conseils Le spécialiste du développement à l international Accompagnement commercial des entreprises du vin Un réseau de filiales et 150 partenaires

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Réforme du dispositif d aide à l internationalisation des entreprises

Réforme du dispositif d aide à l internationalisation des entreprises Réforme du dispositif d aide à l internationalisation des entreprises D O S S I E R D E P R E S S E O c t o b r e 2 0 0 8 Information journalistes : Dominique Picard, Responsable Relations presse, UBIFRANCE

Plus en détail

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POURQUOI EXPORTER? Trouver de nouveaux débouchés après avoir maîtrisé le marché national Accélérer la croissance

Plus en détail

Apprentissage : les CCI relèvent le défi. La formule de l apprentissage a fait

Apprentissage : les CCI relèvent le défi. La formule de l apprentissage a fait G. Piel Dans le cadre du plan d urgence pour l emploi des jeunes, le gouvernement et le réseau des CCI sont mobilisés en faveur de l apprentissage. Gage de réussite, la formule est ouverte à de nombreuses

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export ACTION : - Nature (nationale/régionale) ; - Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases

Plus en détail

UBIFRANCE. et les Missions économiques. Charlotte LOUYS Déléguée Régionale Ile de France Est Anne-Céline Mothes Chargée d opérations Eco-activités

UBIFRANCE. et les Missions économiques. Charlotte LOUYS Déléguée Régionale Ile de France Est Anne-Céline Mothes Chargée d opérations Eco-activités UBIFRANCE et les Missions économiques VOS PARTENAIRES A L EXPORT 16/06/2011 Club éco-activités de Sénart Charlotte LOUYS Déléguée Régionale Ile de France Est Anne-Céline Mothes Chargée d opérations Eco-activités

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

La Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine Votre Partenaire et Relais Export

La Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine Votre Partenaire et Relais Export La Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine Votre Partenaire et Relais Export Attentifs à vos besoins, nous nous sommes fixés pour objectif de vous accompagner et de vous suivre tout au

Plus en détail

Exportations de programmes audiovisuels français

Exportations de programmes audiovisuels français Exportations de programmes audiovisuels français Quels appuis? Paris - 15 juin 2006 Le SIDEX LE SIDEX Soutien Individualisé à la Démarche EXport pour les PME/TPE Le SIDEX 1. Définition Le SIDEX, une aide

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales

Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales DOSSIER DE PRESSE Tel4Expat, Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales Sommaire : 1. La téléphonie des expatriés : un besoin spécifique

Plus en détail

Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine

Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine Contacts: Matthieu.garcia@ubifrance.fr Bertrand.jimenez@ubifrance.fr QU EST-CE QUE LE V.I.E? UNE FORMULE FLEXIBLE

Plus en détail

QUINZAINE DE L INTERNATIONAL Du 17 au 27 février 2014

QUINZAINE DE L INTERNATIONAL Du 17 au 27 février 2014 QUINZAINE DE L INTERNATIONAL Du 17 au 27 février 2014 è220 événements è40 pays représentés Programme et inscription : www.quinzainedelinternational.fr è100 experts è90 journées pays En partenariat avec

Plus en détail

01. Qu est ce que Bpifrance? 03. 04.

01. Qu est ce que Bpifrance? 03. 04. 01. Qu est ce que Bpifrance? 02. A qui nous adressons-nous? 03. Quelles sont nos solutions à l international? 04. Quels sont nos partenariats brésiliens? 2 01. Qu est ce que Bpifrance? a. Pourquoi créer

Plus en détail

Entrepreneurs : ils ont franchi le pas

Entrepreneurs : ils ont franchi le pas P. Rony Le nombre de nouvelles entreprises s est envolé en 2009, dopé par le nouveau statut de l autoentrepreneur. Les créateurs sont ainsi de plus en plus nombreux à tenter l expérience. Qui sont-ils?

Plus en détail

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement Fiche N : 504 Version : 20/06/2014 Les interventions de Bpifrance en garantie des financements bancaires Mots clés : Bpifrance, financements, investissements, international, garantie Objet : présenter

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

CATALOGUE DE SERVICES

CATALOGUE DE SERVICES CATALOGUE DE SERVICES INTRODUCTION L année 2013 fixe un nouveau cadre pour les Pôles de Compétitivité français. Le rôle de ces Pôles a été réorienté par le gouvernement d «usine à projet» à «usine à produits»

Plus en détail

L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent

L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent Nos partenaires L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent Intervenant : Jean-Baptiste Anginot Directeur Général - société ECOFIT Animatrice : Sylvie Hevia Conseillère en

Plus en détail

CMEF China International Medical Equipment Fair

CMEF China International Medical Equipment Fair Bienvenue sur le Pavillon France CMEF China International Medical Equipment Fair Chine Shenzhen 16-19 avril 2012 Le Pavillon France Une formule économique, Un gain de temps, La rencontre de futurs partenaires.

Plus en détail

DENKMAL 2012. Allemagne Leipzig. Bienvenue sur le Pavillon France. 22-24 novembre 2012 DENKMAL 2012. Le Pavillon France

DENKMAL 2012. Allemagne Leipzig. Bienvenue sur le Pavillon France. 22-24 novembre 2012 DENKMAL 2012. Le Pavillon France Bienvenue sur le Pavillon France DENKMAL 2012 Allemagne Leipzig 22-24 novembre 2012 Le Pavillon France Une formule économique, Un gain de temps, La rencontre de futurs partenaires. DENKMAL 2012 Salon européen

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

UBIFRANCE : VIE et Accompagnement des PME PMI à l international. & CCI de NIMES

UBIFRANCE : VIE et Accompagnement des PME PMI à l international. & CCI de NIMES UBIFRANCE : VIE et Accompagnement des PME PMI à l international Nîmes Métropole M & CCI de NIMES 16 Décembre D 2013 Notre mission : Faciliter l'export UBIFRANCE est un établissement public à caractère

Plus en détail

Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.)

Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.) Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.) Une opportunité, une expérience, une entrée dans la vie active, une ouverture d esprit www.civiweb.com Intervenants Juliette KOPP, directeur Boccard

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Journée régionale de l optique photonique 18 octobre 2011

Journée régionale de l optique photonique 18 octobre 2011 Journée régionale de l optique photonique 18 octobre 2011 Entreprises innovantes et en croissance Les outils d OSEO Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Une

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Conseil d Administration

Conseil d Administration Conseil d Administration - Séance du 11 mars 2014 - Point n 5 de l ordre du jour Relations internationales - Déclaration de politique internationale Présidence Déclaration de politique internationale Mars

Plus en détail

HOTEL SHOW Salon international de l hôtellerie et de la restauration Dubaï

HOTEL SHOW Salon international de l hôtellerie et de la restauration Dubaï Bienvenue sur le Pavillon France HOTEL SHOW Salon international de l hôtellerie et de la restauration Dubaï 17-19 mai 2011 Le Pavillon France Une formule économique, Un gain de temps, La rencontre de futurs

Plus en détail

ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON Un accompagnement personnalisé à chaque étape de votre développement! Bretagne Commerce International est une association d entreprises

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03.La gamme d interventions 04. Les nouveaux dispositifs 2 01.Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance

Plus en détail

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part,

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part, Convention Entre Business France établissement public industriel et commercial, immatriculé au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 451 930 051, dont le siège social est sis 77

Plus en détail

Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface

Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface Compte-rendu de la réunion organisée par le Bureau Export et le CNV 8 novembre 2006 Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface Intervenants : Mathieu de Seauve, Directeur Crédit

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE 2015

DEVENEZ PARTENAIRE 2015 DEVENEZ PARTENAIRE 2015 Forum Destination International 2015 Midi-Pyrénées, Exportons nos savoir-faire forumdestinationinternational.fr ÉDITO Pour permettre aux entreprises de Midi-Pyrénées d accéder au

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

OPTIMISER SES RESSOURCES HUMAINES À L INTERNATIONAL. Mardi 25 février 2014. Bienvenue à l UE35!

OPTIMISER SES RESSOURCES HUMAINES À L INTERNATIONAL. Mardi 25 février 2014. Bienvenue à l UE35! OPTIMISER SES RESSOURCES HUMAINES À L INTERNATIONAL Mardi 25 février 2014 Bienvenue à l UE35! OPTIMISER SES RESSOURCES HUMAINES À L INTERNATIONAL Mardi 25 février 2014 Intervenants Ouverture de la session

Plus en détail

Catalogue des aides financières à l international

Catalogue des aides financières à l international Catalogue des aides financières à l international Février 2012 SOMMAIRE SOMMAIRE Un Pôle à vocation mondiale 3 COFACE 5 Assurance prospection 6 Soutien de trésorerie 7 Assurance caution risque exportateur

Plus en détail

DOSSIER Entreprise 2.0. L entreprise 2.0,

DOSSIER Entreprise 2.0. L entreprise 2.0, DOSSIER Entreprise 2.0 L entreprise 2.0, un modèle en émergence Les entreprises à avoir intégré les nouveaux outils du Web 2.0 sont encore peu nombreuses. Mais quels services ou fonctionnalités apportent

Plus en détail

Présentation Bpifrance Octobre 2014

Présentation Bpifrance Octobre 2014 Présentation Bpifrance Octobre 2014 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Au cœur des régions 04. Bpifrance à date 05. Focus sur 2 01. Qui sommes-nous? Bpifrance, banque publique d investissement, est

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Lancement de bpifrance export

Lancement de bpifrance export PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Communiqué de presse www.economie.gouv.fr NICOLE BRICQ MINISTRE DU COMMERCE EXTERIEUR Communiqué de presse www.commerce-exterieur.gouv.fr Soutenir

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud»

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Votre contact UBIFRANCE : Davide Goruppi Infrastructures

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers CORRIGÉ CORNILLEAU 1. Identifiez, parmi les sources documentaires

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Dispositif d'aides au développement INTERNATIONAL - Région Pays de la Loire

Dispositif d'aides au développement INTERNATIONAL - Région Pays de la Loire Objectif du dispositif Produit Caractéristiques Eligibilité entreprises cibles Conditions particulières Contact(s) en région Structuration de la démarche export et prospection des marchés Bénéficier de

Plus en détail

2013-2014 u n cejeorae ti n

2013-2014 u n cejeorae ti n j 2013- E u cn e r ea tion 2014 ÉDITORIAL LYNE COHEN-SOLAL ADJOINTE AU MAIRE DE PARIS,CHARGÉE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DES PROFESSIONS INDÉPENDANTES ET DES MÉTIERS D ART «Depuis de nombreuses années,

Plus en détail

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise :

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L exploitation de 10 ans de visites d entreprises par les DIRECCTE Nicolas CAVALLO JMS 2015 SESSION 3 : ANALYSE DES DONNÉES 1 er avril 2015

Plus en détail

Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire.

Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire. Les organisateurs et les partenaires Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire. Depuis plus de 10 ans, Roannais Agglomération, la CCI Roanne Loire Nord et Numélink œuvrent

Plus en détail

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.)

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Qu est-ce que le C.I.C.E.? Le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E) est un avantage fiscal qui a pour

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013. Bruno Villeneuve Carole Picquet

49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013. Bruno Villeneuve Carole Picquet 49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013 Bruno Villeneuve Carole Picquet 01. Présentation de Bpifrance 02. Soutenir les entreprises innovantes 03. Les dispositifs 2013 Titre de la présentation 30/10/2013

Plus en détail

«On ne va jamais aussi loin que lorsqu on ne sait pas où l on va» Christophe Colomb

«On ne va jamais aussi loin que lorsqu on ne sait pas où l on va» Christophe Colomb Réunion de Cadrage du 6 Février «On ne va jamais aussi loin que lorsqu on ne sait pas où l on va» Christophe Colomb Logo client : une réunion de cadrage pour mieux comprendre les besoins et adapter le

Plus en détail

FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION

FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION Recensement dans le cadre des Étapes de l'innovation Mai 2011 Atelier : Commercialisation Nom du dispositif

Plus en détail

Mutualisation commerciale en Chine

Mutualisation commerciale en Chine Mutualisation commerciale en Chine Concept Permettre à un groupe de 3 à 4 sociétés de disposer d un bureau de représentation et d un Commercial partagé 1. Un bureau local à destination 2. Un développeur

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Plan filière. des éco-activités. en Île-de-France

Plan filière. des éco-activités. en Île-de-France Plan filière des éco-activités en Île-de-France Le plan filière des éco-activités en Ile-de-France, piloté par le pôle de compétitivité Advancity, est mis en œuvre en partenariat avec la Chambre Régionale

Plus en détail