Description fonctionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Description fonctionnelle"

Transcription

1 Description fonctionnelle Service de l informatique et des télécommunications SITel Amt für Informatik und Telekommunikation ITA

2 Page 1 sur 20 Objet* Catégorie* Auteur du document* Mots clés * Obligatoire PRS-THEMIS-DescriptionFonctionnelle-V1.1.docx Public T. Declercq Historique du document Etat Version Date Intervenants Distribution Commentaires Brouillon T. Declercq Nouveau document Approuvé C. Chassot Brouillon N. Volery Mise en page et compléments, revue document, Soumis O. Canzillon C. Chassot Compléments d informations architecture Approuvé C. Chassot

3 Page 2 sur 20 Table des matières 1 Introduction Richesse fonctionnelle Renseignements et personnes Poursuites Fonctions communes Commandements de payer Continuations Réalisations Inventaires Séquestres Pactes de réserve de propriété Comptabilité auxiliaire Comptabilité générale Administration de l application Orientation processus Facilité d utilisation Sécurité et rôles d'utilisateur Administrateur de l application Administrateur de l office Opérateur d office Opérateur externe Architecture technique Interfaces Éditique et bureautique Échanges électroniques elp Autres échanges électroniques avec les créanciers Échanges avec PostFinance Interface avec la Poste En résumé... 19

4 Page 3 sur 20 1 Introduction THEMIS est un logiciel conçu par les offices de poursuites de Fribourg et Vaud en collaboration avec le Service de l informatique et des télécommunications du canton de Fribourg (SITel). Il représente aujourd hui la solution la plus complète en la matière. Les sections qui suivent détaillent les caractéristiques les plus importantes de THEMIS. 2 Richesse fonctionnelle Le diagramme suivant illustre les fonctionnalités et les interfaces de haut niveau du logiciel. Interfaces Personnes ELP I Poursuites (parties communes) Commandement de payer Continuations Poursuites Réalisations Procédures spéciales Inventaires Séquestres Rés.propriété Editique (impressions centralisées) Bureautique Factures électroniques La Poste (BVR-OPAE) Comptabilité tiers Comptabilité office Statistiques Le contenu des différentes fonctions est décrit dans les sections qui suivent. 2.1 Renseignements et personnes THEMIS offre un répertoire unique de toutes les personnes avec lesquelles l office des poursuites communique dans le cadre de sa mission, indépendamment du rôle qu elles peuvent tenir dans diverses procédures. L administration des personnes couvre toutes les fonctions habituelles de gestion d un registre de personnes, telles que création, modification ou suppression. Il est possible de : > Enregistrer les caractéristiques usuelles d une personne : noms, adresses, relations financières. > Enregistrer des informations propres au métier de la poursuite, telles que : > Les inscriptions au registre du commerce ; > Les différents stades de l avancement de la faillite ou du concordat d une personne, avec mise à jour du statut des poursuites ; > La suspension des poursuites d une personne, y compris les sursis concordataires ; > La situation personnelle (faillite, tutelle, curatelle, état civil, régime matrimonial.) ; > Fusionner des personnes, avec transfert de tous les éléments relatifs à la personne fusionnée (caractéristiques descriptives, poursuites et autres affaires, séries, comptes et mouvements ) sur la personne conservée ;

5 Page 4 sur 20 > Gérer des liens entre personnes indépendamment de toute poursuite (représentation légale, mandat, mariage, succession ). Des mécanismes d historisation sont prévus pour les données les plus critiques. Ce répertoire est doté d'outils puissants de recherche. La figure suivante illustre l écran d'introduction des données de base concernant un individu ou une société. Des écrans additionnels permettent de compléter ces données de base par d'autres informations : > Adresses additionnelles (de correspondance, de facturation, de correspondance pour les tiersemployeurs) > Compléments (état civil, numéros de téléphone, régime matrimonial, incorporation et grade à l'armée ) ; > Relations avec d'autres personnes (conjoint, représentant légal, mandataire, ) ; > Informations sur la faillite et le concordat ; > Suspensions (y compris les sursis concordataires) ; > Relations financières. Les rôles d une personne sont définis dans la poursuite. Tous les rôles prévus par la loi sont présents : débiteur, créancier, mandataire, tiers propriétaire, conjoint La définition de ces rôles est extensible par paramétrage. Les mêmes personnes sont utilisées comme tiers comptables. Sont également comprises dans le module «Personnes» les convocations et mandats d amener ainsi que les fonctions permettant de renseigner les utilisateurs (consultations) et les tiers dans le respect des règles légales (renseignements et attestations). Les renseignements peuvent être réglés par caisse, facture immédiate ou différée, carte de débit et carte de crédit.

6 Page 5 sur Poursuites Ce module comprend : > Les fonctions communes ; > Les fonctions relatives aux commandements de payer ; > Les fonctions relatives à la continuation des poursuites ; > Les fonctions relatives aux réalisations. La figure suivante illustre le degré de couverture de la procédure de poursuite par l application. Commandements de payer Réquisition de poursuite Commandement de payer Continuations Notification Réquisition de continuer Opposition Levée d'opposition par voie de saisie Avis de saisie Commination de faillite par voie de faillite Procès-verbal de saisie de revenus Procès-verbal de saisie de biens Procès-verbal acte de défaut de biens Réquisition de vente Réalisations Réalisation Sursis 123 LP Distribution et découvert Réquisition de faillite Fonctions communes Les fonctions communes sont : > L imputation d acomptes sur une poursuite ou un acte de défaut de biens, acomptes globaux ou sur une créance déterminée et leur annulation ; > L annulation ou le paiement d une poursuite, avec annulation / radiation des affaires associées, et la radiation d un acte de défaut de biens ; > La correction d une poursuite ; > L émission d un moyen de paiement (BVR) pour acompte ou solde ; > La suspension d une poursuite ; > La péremption automatique des poursuites ; > La tenue automatique d un journal des événements et d un échéancier Commandements de payer On trouve dans ce module les fonctions suivantes :

7 Page 6 sur 20 > L enregistrement de réquisitions de poursuite de tout genre (ordinaire, sûretés, gage mobilier, gage immobilier, effets de change), avec référence à une ou plusieurs autres affaires (actes de défaut de biens, séquestres, inventaires, poursuites solidaires), recherche et création de toutes les parties dans le répertoire unique des personnes et attribution d un rôle, créances multiples, fractionnables, avec intérêt à périodes et taux multiples et attribution d une classe de collocation, calcul automatique des frais et impression en ligne des commandements de payer pour toutes les parties poursuivies. L enregistrement peut être immédiat ou soumis à validation. Les réquisitions reçues peuvent être écrites ou électroniques (compatibles avec la norme fédérale elp ; voir 7.2). Il est possible d enregistrer des rejets ; > L enregistrement en série ou individuel de la notification ; > L enregistrement d une nouvelle tentative, avec calcul automatique des frais ; > L enregistrement d un non-lieu de notification du commandement de payer, avec calcul automatique des frais ; > L enregistrement d une opposition de tout type, différenciée par poursuivi (débiteur, conjoint, représentant légal ) et de son retrait par un poursuivi ; > L enregistrement en masse des retours des commandements de payer aux créanciers, avec échéancier ; > L émission de convocations et mandats de conduite, avec calcul automatique des frais ; > L enregistrement de la mainlevée totale ou partielle portant sur une ou plusieurs oppositions, avec détail du jugement et enregistrement des frais de justice ; > L'enregistrement de notifications de commandements de payer sur délégations Continuations Ce module comprend les fonctions suivantes : > L enregistrement de la réquisition de continuer la poursuite, avec référence à une ou plusieurs autres affaires (actes de défaut de biens, certificats d insuffisance de gage, commandement de payer d un autre office ), planification de saisie immédiate ou différée, divers genres de continuations (ordinaire, privilégiée, saisie complémentaire sur demande), contrôle sur la voie (saisie ou faillite), détermination automatique de l avis de saisie ou de participation, impression et calcul automatique des frais d avis, participation provisoire ou définitive, impression en ligne des comminations de faillite pour toutes les parties poursuivies, y compris les délégation reçues, et des rejets ; > L enregistrement de la notification de la commination de faillite, avec calcul automatique des frais ; > L enregistrement d une nouvelle tentative de notification de la commination de faillite, avec calcul automatique des frais ; > L enregistrement d un non-lieu de notification de la commination de faillite, avec calcul automatique des frais ; > L enregistrement du retrait de la réquisition de continuer, avec annulation possible de l affaire et calcul automatique des frais ; > La planification différée en masse des saisies ; > La rédaction du procès-verbal des opérations de saisie, avec calcul du minimum d existence et détermination des revenus saisis, enregistrement unique de tous les droits patrimoniaux du débiteur et des revendications de tiers, exécution de la saisie et compléments de saisie, demande de pièces et impression des avis ;

8 Page 7 sur 20 > La rédaction du procès-verbal de saisie, de toute nature (y compris le non-lieu), avec participation éventuelle de séquestres, constitution automatique des séries, calcul et répartition automatiques des frais ; > L enregistrement d une révision de la saisie de salaire ou d'une saisie sur délégation, avec calcul automatique des frais et impression des avis Réalisations Les fonctions suivantes font partie de ce module: > L enregistrement de la réquisition de vente, avec émission de l avis de réception pour le débiteur et d un moyen de paiement pour le solde ou pour un 1 er acompte 123 LP calculé automatiquement, y compris les délégations reçues et les rejets ; > L enregistrement du retrait de la réquisition de vente, avec calcul automatique des frais ; > L enregistrement de l octroi du sursis 123 LP sur la base du paiement du 1 er acompte, avec calcul automatique des frais ; > La révocation du sursis éventuel et fixation de la vente, avec calcul automatique des frais et émission des avis ; > La délivrance d un acte de biens isolé (art. 127 LP) ; > La préparation du procès-verbal de vente mobilière, à partir des objets saisis et son complètement, avec introduction des prix de vente, mise à jour des frais et impression ; > L enregistrement du procès-verbal d estimation du gage avec enregistrement automatique des frais et impression ; > L enregistrement de répartitions provisoires et définitives, pour les saisies de salaire, les réalisations mobilières et immobilières et les loyers et fermages, avec calcul du montant à distribuer, répartition automatique en fonction des classes de collocation, imputation des dividendes sur les poursuites et transfert aux créanciers, calcul automatique des frais et impression de l état de collocation et du tableau de distribution, des avis de dépôt, des décomptes et des actes de défaut de biens ou des certificats d insuffisance de gage ; > L annulation de répartitions provisoires ou définitives ; > L enregistrement de procès-verbaux de distraction de biens. > L enregistrement d une saisie complémentaire d office (art.145 LP), avec enregistrement des nouvelles participations, émission des avis et calcul automatique des frais ; > La mise en compte automatique des retenues de salaire et de gains ; > Le suivi des retenues de salaire ou de gains, avec invitations au paiement pour le solde restant dû. 2.3 Inventaires Les fonctions figurant dans ce module sont les suivantes : > L enregistrement de la réquisition de prise d inventaire (baux commerciaux, baux à ferme et contributions PPE), avec saisie des parties, des créances périodiques et des créances accessoires, y compris les rejets et l avis d inventaire ; > La correction et l annulation de l inventaire ; > La rédaction du procès-verbal d inventaire, avec état des frais. La validation de l inventaire par une ou plusieurs poursuites en réalisation de gage mobilier est effectuée dans le module «Commandements de payer».

9 Page 8 sur Séquestres On trouve dans ce module les fonctions suivantes : > L enregistrement de l ordonnance de séquestre, avec saisie du cas, des biens et des sûretés, des parties et des créances, y compris les rejets ; > La correction et l annulation du séquestre, y compris l enregistrement de l opposition ; > La rédaction du procès-verbal de séquestre, avec état des frais. La validation du séquestre par une poursuite ordinaire est effectuée dans le module «Commandements de payer». 2.5 Pactes de réserve de propriété On trouve dans ce module les fonctions suivantes : > L inscription du pacte avec ses caractéristiques (contrat, objets ), ses parties (acquéreur, aliénateur, cessionnaire, représentants) et calcul automatique des frais ; > Les annotations au pacte ; > La radiation du pacte ; > L épuration périodique des pactes de réserve de propriété. 2.6 Comptabilité auxiliaire Ce module comprend les fonctions relatives aux flux financiers avec des tiers (opérations au guichet, opérations CCP et bancaires, factures, paiements). On peut le présenter en deux parties distinctes : > Encaissements et décaissements : > Enregistrement et contre-passation des opérations au guichet : imputation sur une poursuite, versement ou remboursement sur un compte de tiers ou sur un compte de fonctionnement de l office, avec comptabilisation automatique et émission d une quittance ; > Enregistrement et contre-passation des opérations sur le CCP ou la banque : imputation sur une poursuite, versement ou remboursement sur un compte de tiers ou sur un compte de fonctionnement de l office, avec comptabilisation automatique ; > Émission automatique des ordres de paiement électronique de PostFinance (interface OPAE ; voir 7.4), avec confirmation de l ordre, retrait de paiements et comptabilisation automatique ; il est possible d aviser les créanciers électroniquement (voir 7.3) et de comptabiliser les paiements par des écritures sur comptes courants lorsque le bénéficiaire est une autre entité de l État ; > Attribution automatique des inscriptions BVR au crédit (interface BVR ; voir 7.4), avec comptabilisation automatique ; > Réconciliation des transactions effectuées par carte de débit et carte de crédit. > Comptabilité auxiliaire des tiers : > Ouverture et clôture de comptes de tiers pour les poursuites, les avances de frais, les consignations, les saisies de salaire, les ventes et les gérances et les objets immobiliers. Ces ouvertures et clôtures sont dans la plupart des cas automatiques ; > Modifications des comptes tiers ; > Extraits de comptes tiers ; > Décomptes de comptes tiers automatiques et à la demande (facture ou remboursement), avec comptabilisation automatique ; il est possible d émettre ces factures en format électronique (voir 7.3) et de les comptabiliser par des écritures sur comptes courants lorsque le destinataire est une autre entité de l État ;

10 Page 9 sur 20 > Rappels et sommations automatiques ; > Transferts entre compte tiers ; > Attribution de montants en attente à des poursuites ; > Annulation de l attribution de montants en attente à des poursuites. 2.7 Comptabilité générale On trouve dans ce module les fonctions suivantes : > L ouverture et clôture des comptes généraux ; > La passation d écritures comptables sans relation avec la comptabilité auxiliaire ; > Des extraits du journal et du grand livre ; > Le bouclement annuel automatique (provisoire et définitif) avec réouverture des comptes et inscriptions des soldes à nouveau ; > La production de rapport de bouclement intermédiaire, provisoire et définitif (bilan, compte de résultat, postes ouverts, détail des comptes collectifs) ; > L'affichage du plan comptable. 2.8 Administration de l application Ce module comprend les fonctions suivantes : > La gestion des utilisateurs et de leurs autorisations ; > La gestion des informations sur les offices de poursuites > La gestion des tarifs ; > La gestion des paramètres textuels et numériques ; > Le paramétrage des documents et des imprimantes ; > La mise à jour des localités postales (voir 7.5) ; On y trouve aussi des fonctions relatives aux transferts de dossiers (personnes, dossiers et comptes) entre offices, utilisables en cas de réorganisation territoriale, ainsi que les différentes statistiques. 3 Orientation processus THEMIS est construit dans la philosophie procédurale qui caractérise la loi sur les poursuites. Il est structuré en procédures métier connues par l'utilisateur composant le travail quotidien des offices des poursuites. De ce fait, la prise en main du produit est intuitive et facile. Par exemple, l'enregistrement d'une réquisition de poursuite s'effectue par un assistant qui présente en séquence les divers segments de la poursuite. > L'utilisateur introduit en premier lieu les caractéristiques générales de la poursuite.

11 Page 10 sur 20 > L'utilisateur est ensuite guidé sur un écran de recherche pour le choix du débiteur. S'il ne trouve pas le débiteur souhaité, il peut le créer. > De manière similaire, l'utilisateur peut sélectionner ou créer d'autres poursuivis, le créancier et le mandataire éventuel. > THEMIS présente ensuite un écran où peuvent être introduites les créances.

12 Page 11 sur 20 > THEMIS propose ensuite à l utilisateur un calcul automatique des frais. > THEMIS présente finalement un résumé de la poursuite, à partir duquel il est possible de naviguer dans les différents segments (généralités, débiteur, créancier, créances, frais), ainsi que de pré-visualiser le commandement de payer. Un numéro de réquisition et un numéro de poursuite sont attribués, le ou les commandements de

13 Page 12 sur 20 payer sont automatiquement imprimés, avec un code à barres pour le suivi des envois, et une copie électronique est archivée. 4 Facilité d utilisation L'uniformité de l'espace de travail à travers toutes ces procédures rend le travail aisé et agréable. Son interface est construite avec une technologie web, guide l'utilisateur et l'assiste dans sa tâche de traitement des dossiers. En outre, THEMIS dispose de nombreuses fonctionnalités élaborées de recherche. A titre d'exemple l'écran suivant illustre la recherche d'une poursuite de genre ordinaire.

14 Page 13 sur 20 5 Sécurité et rôles d'utilisateur Une technologie de sécurité de pointe protège l'information contre une utilisation abusive. De plus, une fois authentifié par la mire d'accueil, l'utilisateur ne se voit attribuer que les fonctionnalités du produit en relation avec son rôle dans l'office. Les quatre types utilisateurs (rôles) suivants sont existants : > Administrateur de l application ; > Administrateur de l office ; > Opérateur d office ; > Opérateur externe. THEMIS Administrateur d application Crée les utilisateurs Attribue les fonctions aux rôles Administrateur d office Attribue les rôles aux utilisateurs 5.1 Administrateur de l application > Administre les données de base de tous les utilisateurs ; > Administre le type d utilisateur ; > Administre les rôles (identiques dans tous les offices) ;

15 Page 14 sur 20 > Gère les offices et les paramètres/tarifs globaux ; > Pas d accès aux dossiers et à l administration de l office ; > 1 responsable pour tous les offices. 5.2 Administrateur de l office > Édite le profil des utilisateurs de l office : numéro de téléphone, imprimante, attribution des rôles ; > Gère les paramètres/tarifs de son office ; > Pas d accès à l administration de l application ; > Accès possible aux dossiers : > De son propre office ; > D un autre office si autorisé par l administrateur de l autre office. > 1 responsable par office (Préposé). 5.3 Opérateur d office > Pas d accès à l administration ; > Accès aux fonctions des rôles attribués de son propre office et d autres offices si autorisé par l administrateur de l autre office ; > Correspond à l utilisateur standard. 5.4 Opérateur externe > Accès limité à de la consultation spécifique > Extrait des registres spécifique > Impression en PDF avec traçabilité 6 Architecture technique THEMIS est une application web déployée dans un serveur applicatif Tomcat. Elle est divisée en trois couches (couche présentation, couche métier, couche accès aux données). Le pattern MVC est respecté, par l utilisation du Framework de présentation Struts. Les données sont stockées dans une base de données relationnelle Microsoft SQL Server, et l accès aux données se fait par le driver I-Net Merlia. THEMIS communique avec des serveurs externes pour réaliser différentes tâches : > L authentification se fait au travers d un annuaire LDAP. Il est donc possible de centraliser le contrôle d accès à l application dans l annuaire d entreprise ; > Les imprimantes utilisées par THEMIS peuvent être locales ou définies sur un serveur d impression. Il est donc possible d imprimer les documents sur des imprimantes réseaux situées directement dans les offices de poursuites ; > Certaines données sont archivées (principalement les documents) sur un serveur d archivage (de type base de données) ; > Une connexion avec des serveurs de partenaires externes est mise en place via le protocole SFTP, notamment pour les paiements PostFinance ; > Un serveur SEDEX est mis en place pour assurer la prise en compte et l envoi de messages elp. THEMIS est actuellement compatible elp 1.1 et elp 2.0 est en cours de travail.

16 Page 15 sur 20

17 Page 16 sur 20 7 Interfaces 7.1 Éditique et bureautique THEMIS est interfacé avec l outil éditique JasperReports (embarqué avec le produit) afin de produire différents documents et de permettre leur impression sur des imprimantes locales situées dans les offices. THEMIS est également interfacé avec des outils éditiques centralisées (déployés hors du produit), Exstream (dans le canton de Fribourg) et StreamServe (dans le canton de Vaud), afin de bénéficier des facilités de centres d impression de masse ; à savoir impression efficace de grands volumes, mise sous pli assurée par des machines, etc. Ces interfaçages permettent de décharger les offices d une certaine manutention liée aux documents usuels ; impression, regroupement manuel, mise sous pli, affranchissement et expédition. Moyennent le développement d une nouvelle interface, THEMIS pourrait interagir avec un autre type de solution d éditique de masse (pour un autre canton par exemple). Les fonctions offertes sont les suivantes : > Choix de l impression en masse ou de l impression locale pour certains documents ; > Prévisualisation et visualisation de documents ; > Détermination automatique de l affranchissement ; > Envoi des documents à la plate-forme d impression de masse, avec regroupement automatique des courriers selon destinataire et affranchissement ; > Suivi des envois numérotés. THEMIS met aussi à disposition des données de poursuite à des fins de production de documents bureautiques (Microsoft Office). Le schéma ci-après en décrit son fonctionnement : THEMIS cas d utilisation THEMIS fonctionnalité XML données métier système d impression PDF impression locale JasperReports imprimantes locales fonctionnalité PDF XML* impression centrale... PDF Exstream Stream Serve XML* PDF systèmes éditiques config XML* PDF base de données Enveloppe générique Enveloppe spécifique

18 Page 17 sur Échanges électroniques elp THEMIS supporte intégralement le standard elp 1.1a, qui permet les échanges électroniques avec les créanciers lors de la procédure préalable, depuis la réquisition de poursuite jusqu au retour du double du commandement de payer. Les fonctions offertes sont les suivantes : > Prétraitement des documents électroniques reçus (messages CR), avec contrôle de cohérence et identification des personnes ; > Validation par lots des réquisitions prétraitées ; > Envoi d un accusé de réception (message SA) des réquisitions de poursuite électroniques, acceptées ou rejetées ; > Envoi d un avis de notification ou de non-notification du commandement de payer (message SC). Dès l année 2013, THEMIS supportera intégralement la version 2.0 de la norme elp. Outre des adaptations aux échanges déjà existants qui font suite à la réquisition de poursuite (séquence CR), THEMIS permettra les échanges supplémentaires suivants : > Ceux de la réquisition de continuer la poursuite (séquence CC), jusqu au procès-verbal de saisie ou au renvoi de la commination de faillite au créancier ; > Ceux de la réquisition de vente (séquence RR), jusqu à la collocation, la distribution et l acte de défaut de biens éventuel ; > Ceux de l annonce d acompte par le créancier (séquence PN) ; > Ceux de l annulation de la poursuite, du retrait de la réquisition de continuer la poursuite ou de vente sans annulation (séquence SR complétée) ; > Ceux de la demande d extrait des registres (séquence DI). Pour les créanciers qui le demandent, THEMIS notifiera certains événements particuliers, hors des séquences ci-dessus (séquence SN) ; Les échanges de la norme elp 2.0 permettent d attacher des fichiers PDF et réduiront considérablement la correspondance échangée avec les créanciers. 7.3 Autres échanges électroniques avec les créanciers THEMIS offre aux créanciers qui le souhaitent : > Des factures électroniques ; > Des avis de paiements de poursuite électroniques (règlements, acomptes, dividendes). 7.4 Échanges avec PostFinance Les interfaces avec PostFinance sont : > Le système BVR, permettant l encaissement automatique des factures accompagnées d un bulletin de versement avec numéro de référence ; > Les ordres de paiement électroniques (OPAE), permettant l exécution automatiques des paiements (mandats de paiement, paiement sur compte postal ou bancaire, paiement clearing, paiement BVR, paiement IBAN) aux créanciers.

19 Page 18 sur Interface avec la Poste THEMIS dispose d une fonction de mise à jour régulière de localités postales que la Poste propose sur son site Internet.

20 Page 19 sur 20 8 En résumé THEMIS est une solution intercantonale dont les avantages sont décrits ci-après. Avantages Compléments Application en production dans les cantons de FR, En cours de projet avec d autres cantons VD et VS Evolution déterminée par un club utilisateur Permet de piloter l évolution de THEMIS en fonction des priorités communes Permet de répondre de manière continue aux attentes et besoins des clients. Mutualisation de la solution THEMIS Permet de promouvoir un produit commun qui est en mesure d adresser les spécificités cantonales si nécessaire Ouverture et portabilité Basé sur des standards ouverts Orientation vers la cyberadministration Centre de compétences THEMIS Assurer la compatibilité et les évolutions techniques Complétude et conformité du produit par rapport à la LP Equipe experte en matière de gestion des poursuites et des technologies Richesse fonctionnelle et technologie moderne Equipe de maintenance expérimentée Capacité à reprendre des données de systèmes existants en Suisse THEMIS pilote au projet elp 2.0 conduit par la Confédération

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité (Oform) 281.31 du 5 juin 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Tribunal fédéral

Plus en détail

I. PRINCIPES GENERAUX

I. PRINCIPES GENERAUX EXECUTION FORCEE I. Principes généraux II. Saisie ou faillite? III. La procédure de poursuite IV. Organisation des OPF genevois V. Quelques renseignements pratiques VI. Données statistiques I. PRINCIPES

Plus en détail

Schéma de la procédure de poursuite

Schéma de la procédure de poursuite Schéma de la procédure de poursuite Acteur responsable pour l'étape Créancier Débiteur Office compétent Juge S A I S I E P O U R S U I T E Paiement Avis de saisie Exécution de la saisie Réquisition de

Plus en détail

Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières

Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières (Ordonnance sur la faillite bancaire, OFB) du 30 juin 2005 La Commission fédérale des

Plus en détail

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack +

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Comptabilité 100 Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés V15. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Gestion des IFRS Impression au

Plus en détail

Ordonnance concernant les procédures d'encaissement et de recouvrement du 28 juin 2006

Ordonnance concernant les procédures d'encaissement et de recouvrement du 28 juin 2006 - 1-611.104 Ordonnance concernant les procédures d'encaissement et de recouvrement du 28 juin 2006 Le Conseil d'etat du Canton du Valais vu l'article 57 de la Constitution cantonale; vu les articles 34bis

Plus en détail

d application de la législation fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite (LALP)

d application de la législation fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite (LALP) Loi du 12 février 2015 Entrée en vigueur :... d application de la législation fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite (LALP) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 11

Plus en détail

Sage 50 Extra. Comptabilité /Gestion commerciale Expert

Sage 50 Extra. Comptabilité /Gestion commerciale Expert Comptabilité /Gestion commerciale La comptabilité/ gestion commerciale Sage 50 Extra est disponible avec une étendue de fonctionnalités différentes, adaptées à vos besoins. Si vous avez des questions,

Plus en détail

Canton de Neuchâtel. Guichet unique et vote électronique «Une nouvelle dimension» Tecnologia e diritto Il governo elettronico

Canton de Neuchâtel. Guichet unique et vote électronique «Une nouvelle dimension» Tecnologia e diritto Il governo elettronico Canton de Neuchâtel Guichet unique et vote électronique «Une nouvelle dimension» Tecnologia e diritto Il governo elettronico Bellinzona, giovedì 18 maggio 2006 Historique du projet Démarrage du projet

Plus en détail

Logiciel KEL Annuel. Logiciel immobilier de gérance. Un logiciel du Groupe KEL

Logiciel KEL Annuel. Logiciel immobilier de gérance. Un logiciel du Groupe KEL Logiciel KEL Annuel Logiciel immobilier de gérance Un logiciel du Groupe KEL Logiciel KEL Annuel Logiciel immobilier de gérance : clair et complet Un logiciel du Groupe KEL Une solution développée par

Plus en détail

Invest Manager III. Généralités

Invest Manager III. Généralités Invest Manager III Généralités Conçu par des professionnels du secteur, Invest Manager III est un logiciel qui répond aux besoins multiples des sociétés d investissement (dont la cible est constituée de

Plus en détail

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs clientèle ENTREPRISES Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs Valables dès le 1 er janvier 2014 Proche de vous Des solutions à vos besoins En tant que partenaire financier de référence des entreprises

Plus en détail

LA SOLUTION BUSINESS POUR LA PETITE ENTREPRISE

LA SOLUTION BUSINESS POUR LA PETITE ENTREPRISE LA SOLUTION BUSINESS POUR LA PETITE ENTREPRISE > COMPTABILITÉ FINANCIÈRE LIGHT 5 > COMPTABILITÉ DES SALAIRES LIGHT 7 > FACTURATION ABAWORX 9 > CONTRÔLE DES DÉBITEURS 11 > ABASHOP E-COMMERCE 13 > ELECTRONIC

Plus en détail

Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite. Office central fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne. A. Formulaires obligatoires

Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite. Office central fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne. A. Formulaires obligatoires : Feuille 26 Prix courant valable dös le..997 - - Demande d achat pour formulaires de poursuite et de faillite Date Livraison Facture Office ral fdrai des imprim6s et du matriei 3000 Berne Dsignation des

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Rencontre Editeurs de solutions informatiques à destination du secteur public local 16 mars 2015 Ordre du jour 1. Présentation d ensemble du projet CPP

Plus en détail

Symposium le joueur excessif et le désendettement

Symposium le joueur excessif et le désendettement Symposium le joueur excessif et le désendettement Le Préposé aux poursuites et sa fonction Le Préposé et les fonctionnaires des Offices sont des officiers publics chargés d organiser le droit de poursuivre,

Plus en détail

La Gestion Électronique de Documents spécialement conçue pour les Experts Comptables

La Gestion Électronique de Documents spécialement conçue pour les Experts Comptables GEDExpert votre nouvel assistant La Gestion Électronique de Documents spécialement conçue pour les Experts Comptables Service client Pour acquérir, produire, classer, partager, consulter, diffuser et publier

Plus en détail

(OSAss 1 ) I. Assurance contre les dommages. du 10 mai 1910 (Etat le 1 er janvier 1997)

(OSAss 1 ) I. Assurance contre les dommages. du 10 mai 1910 (Etat le 1 er janvier 1997) Ordonnance concernant la saisie, le séquestre et la réalisation des droits découlant d assurances d après la loi fédérale du 2 avril 1908 sur le contrat d assurance (OSAss 1 ) du 10 mai 1910 (Etat le 1

Plus en détail

COMPTABILITE. Entrée en vigueur : 07.09.2004 Mise à jour : 15.04.2013 Responsable(s) : Approbateur(s) : ACO CPZ

COMPTABILITE. Entrée en vigueur : 07.09.2004 Mise à jour : 15.04.2013 Responsable(s) : Approbateur(s) : ACO CPZ République et canton de Genève Département des finances Office des faillites OF-22-01_v011 Entrée en vigueur : 07.09.2004 Mise à jour : 15.04.2013 Responsable(s) : Approbateur(s) : ACO CPZ Sommaire 1.

Plus en détail

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16 PRESTATIONS TABLE DES MATIèRES Notre banque 4 Crédits 7 Gestion de patrimoine 9 Comptes courants 12 Comptes épargne 14 Comptes prévoyance 16 Autres comptes 17 Une histoire de vie en un clin d œil 18 Numéros

Plus en détail

Module Syndic Version 4.3.7

Module Syndic Version 4.3.7 Le nouveau module Syndic - 4 me trimestre 2005 Le décret n 2005-240 du 14 mars 2005 et l arrêté associé, fixent les bases de la comptabilité d un syndicat de copropriété. Nous allons évoquer les points

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR Le 12 Mars 2014 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE V i7.70 COMMUNIQUE DE MISE A JOUR SOMMAIRE Page (s) 1. Le Pôle Financier 2 La Comptabilité Les Moyens de Paiement La Trésorerie LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

Les fonctionnalités détaillées

Les fonctionnalités détaillées Les fonctionnalités détaillées Les éléments de base La T.V.A. On peut définir un nombre illimité de TVA. Une TVA est définie par un code et un taux. On peut donc facilement changer le taux de TVA des éléments

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

Variantes disponibles / Domaines d application

Variantes disponibles / Domaines d application 2014 Gestion des salaires Grâce à ce document, nous pensons pouvoir vous fournir une aide optimale pour le choix du produit le mieux adapté à vos besoins et aux exigences de votre entreprise. Pour toutes

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

REGI PROGICIEL DE GESTION IMMOBILIÈRE

REGI PROGICIEL DE GESTION IMMOBILIÈRE PARTENAIRES QUALIFIÉS ET COMPÉTENTS FORMATION PERSONNALISÉE DES UTILISATEURS LOGICIEL DÉVELOPPÉ PAR NOS INGÉNIEURS SERVICE DE MAINTENANCE EFFICACE REGI PROGICIEL DE GESTION IMMOBILIÈRE LC LOGICIELS ET

Plus en détail

INFORMATIQUE. WinBIZ & Excel. pour la gestion financière d entreprise. Votre partenaire formation continue

INFORMATIQUE. WinBIZ & Excel. pour la gestion financière d entreprise. Votre partenaire formation continue INFORMATIQUE WinBIZ & Excel pour la gestion financière d entreprise Votre partenaire formation continue www.virgile.ch tél. 021 921 19 62 info@virgile.ch IINFORMATIQUE Renseignements généraux Sommaire

Plus en détail

Loi fédérale sur les banques et les caisses d épargne

Loi fédérale sur les banques et les caisses d épargne Loi fédérale sur les banques et les caisses d épargne (Loi sur les banques, LB) Modification du 3 octobre 2003 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 20 novembre

Plus en détail

Directives concernant la conservation des documents comptables

Directives concernant la conservation des documents comptables RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DES FINANCES ET DES AFFAIRES SOCIALES SERVICE FINANCIER Directives concernant la conservation des documents comptables (du 18 avril 2008) Préambule Les présentes

Plus en détail

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Guide clients Page 1-00/00/00 Systèmes de Paiement & Flux Ce guide clients vous est offert par votre Conseiller Crédit Agricole pour vous permettre de vous approprier

Plus en détail

Moyens de paiement V i7.00

Moyens de paiement V i7.00 Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7. Moyens de paiement V i7.00 Découpage fonctionnel Compta 30 Poste Banque - Sage 3 MDP Poste Banque - Sage MDP Offre bancaire Ligne 100 Fonctions gamme Personnalisation

Plus en détail

Manuel pour la participation au réseau e-lp

Manuel pour la participation au réseau e-lp Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la justice OFJ Domaine de direction Services centraux Unité Informatique juridique Orange Book Echange électronique de données dans le domaine

Plus en détail

REGISTRES DES MANDATS. ZAC Aéroport - 125, Impasse Adam Smith - 34470 PEROLS Tél. 04.99.53.21.31 Fax 04.99.53.21.30 internet@sdgi.

REGISTRES DES MANDATS. ZAC Aéroport - 125, Impasse Adam Smith - 34470 PEROLS Tél. 04.99.53.21.31 Fax 04.99.53.21.30 internet@sdgi. REGISTRES DES MANDATS ZAC Aéroport - 125, Impasse Adam Smith - 34470 PEROLS Tél. 04.99.53.21.31 Fax 04.99.53.21.30 internet@sdgi.fr S.A.S au capital de 15 550 euros SIRET 412 259 715 00024 APE 741 GA TVA

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES Volume I Introduction................................................................... iii Remerciements................................................................ v TABLES Table de la jurisprudence........................................................

Plus en détail

Outil Suivi KAlpa. Pilotez votre production éditique avec OSKA. Reproduction et diffusion interdite sans autorisation écrite.

Outil Suivi KAlpa. Pilotez votre production éditique avec OSKA. Reproduction et diffusion interdite sans autorisation écrite. Outil Suivi KAlpa Pilotez votre production éditique avec OSKA Page 1 Vos attentes Vous produisez des documents de gestion en grand nombre, vous souhaitez : Contrôler votre qualité de service Maîtriser

Plus en détail

PROGICIEL DE GESTION D ENTREPRISE

PROGICIEL DE GESTION D ENTREPRISE PARTENAIRES QUALIFIÉS ET COMPÉTENTS FORMATION PERSONNALISÉE DES UTILISATEURS LOGICIEL DÉVELOPPÉ PAR NOS INGÉNIEURS SERVICE DE MAINTENANCE EFFICACE GESTI PROGICIEL DE GESTION D ENTREPRISE LC LOGICIELS ET

Plus en détail

ordre 1 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE PREMIER CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES ET PRINCIPES Section I Définition et législation Rôle du notaire

ordre 1 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE PREMIER CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES ET PRINCIPES Section I Définition et législation Rôle du notaire ordre 1 TABLE DES MATIÈRES Inhoud.............................................................. 9 Table alphabétique.................................................... 17 Zaakregister..........................................................

Plus en détail

FirstW@ve. Comptabilité financière

FirstW@ve. Comptabilité financière FirstW@ve Comptabilité financière ENVIRONNEMENT Fonctionne sous «Windows/NT» Base de données «SQL/Server» Outil de développement «MAGIC 8.3» Fonctionne en mono-poste ou multi-postes réseaux Licences nécessaires

Plus en détail

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes)

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) 1 Commune municipale Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) I. GENERALITES 1. Bases légales, prescriptions

Plus en détail

Acropole Acropole Comptabilité

Acropole Acropole Comptabilité Plan du document 1. Introduction de la matière et du rôle du logiciel 2. Descriptif fonctionnel du produit 3. Les liaisons de l'application avec d'autres programmes de la gamme Acropole 4. Les services

Plus en détail

La Commission fédérale des banques, vu l'art. 34 al. 3 de la loi sur les banques du 8 novembre 1934 (LB) 1 arrête:

La Commission fédérale des banques, vu l'art. 34 al. 3 de la loi sur les banques du 8 novembre 1934 (LB) 1 arrête: Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières (Ordonnance sur la faillite bancaire, OCFB) du xxx La Commission fédérale des banques,

Plus en détail

ALAIN BENSOUSSAN SELAS

ALAIN BENSOUSSAN SELAS OUTIL CIL MANUEL UTILISATEUR 05 06 2015 V.0.1 Sommaire analytique 1. Installation de l application 3 1.1 Présentation technique de l architecture de l application CIL 3 1.2 Procédure d installation de

Plus en détail

Sommaire. Dossier de presse Ouverture du site Bodacc.fr -12 juin 2009. Présentation générale du site Bodacc.fr. Les annonces commerciales

Sommaire. Dossier de presse Ouverture du site Bodacc.fr -12 juin 2009. Présentation générale du site Bodacc.fr. Les annonces commerciales Sommaire Présentation générale du site Bodacc.fr Les annonces commerciales Les annonces civiles - avis de rétablissement personnel Les annonces civiles - avis de successions (mise en service avant fin

Plus en détail

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015 Extrait * du Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2015 Les prix sont nets de taxes sauf mention spécifique HT pour les services soumis à la TVA de plein droit. Entreprises *Portant sur

Plus en détail

Tableaux comparatifs entre éditions Standard, Professionnelle, Entreprise

Tableaux comparatifs entre éditions Standard, Professionnelle, Entreprise Tableaux comparatifs entre éditions Standard, Professionnelle, Entreprise Module WaveSoft Gestion Commerciale V17.00 Page 1 sur 6 Tableau comparatif entre Éditions, Gestion Commerciale WaveSoft Gestion

Plus en détail

OBJET : GERER LES CESSIONS ET LES OPPOSITIONS DANS BFC

OBJET : GERER LES CESSIONS ET LES OPPOSITIONS DANS BFC DOMAINE DEPENSE PROCESSUS REGLEMENT OBJET : GERER LES CESSIONS ET LES OPPOSITIONS DANS BFC date N de version Auteur Stade Novembre 2006 0 C.BRETELLE Transmis le 12 janvier 2007 DEFINITIONS ET PRINCIPALES

Plus en détail

Chapitre 1 Droit judiciaire

Chapitre 1 Droit judiciaire Formulaire de Procédure - Edition 2006 5 TABLE DES MATIERES Chapitre 1 Droit judiciaire 1. Procédure Exequatur....................................................................... 15 Requête en exequatur

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

Support application ProgrÉ. Académie de Paris

Support application ProgrÉ. Académie de Paris Support application ProgrÉ Académie de Paris 1 Dans ProgrÉ, la facturation est directement liée au conventionnement. En effet, les factures reprennent tels quels les éléments qui composent la (ou les)

Plus en détail

L outil de gestion immobilière développé par des professionnels pour les professionnels

L outil de gestion immobilière développé par des professionnels pour les professionnels L outil de gestion immobilière développé par des professionnels pour les professionnels Sommaire CITI, UNE DÉMARCHE UNIQUE...3 UN LOGICIEL INTÉGRÉ...4 UNE SOLUTION UNIQUE...6 LA LOCATION SAISONNIÈRE...7

Plus en détail

Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA

Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA Mise à jour de juillet 2013 Si vous avez d autres questions sur la migration vers le SEPA, n hésitez pas

Plus en détail

TIP INTEGRAL R/10 PERSONAL. Le logiciel de comptabilité et de gestion. Département commercial Editeur responsable : T.I.P Group S.A.

TIP INTEGRAL R/10 PERSONAL. Le logiciel de comptabilité et de gestion. Département commercial Editeur responsable : T.I.P Group S.A. 2015 TIP INTEGRAL R/10 PERSONAL Le logiciel de comptabilité et de gestion Département commercial Editeur responsable : T.I.P Group S.A. 01/01/2015 1 Le logiciel de comptabilité Plus qu un simple logiciel

Plus en détail

KEL Doc. Service d envoi automatisé de courriers postaux. Un service du Groupe KEL

KEL Doc. Service d envoi automatisé de courriers postaux. Un service du Groupe KEL KEL Doc Service d envoi automatisé de courriers postaux Un service du Groupe KEL KEL Doc L envoi automatisé de vos courriers postaux depuis votre logiciel. La place du courrier dans vos métiers : indispensable

Plus en détail

CARTES DE CREDIT CARTES DE CREDITS BCVS CARTES PREPAID CARTES EN MONNAIES BUSINESS CARD

CARTES DE CREDIT CARTES DE CREDITS BCVS CARTES PREPAID CARTES EN MONNAIES BUSINESS CARD Tarif des frais GESTION DES COMPTES Compte courant 1 de gestion CHF 0.40 par opération de bouclement CHF 10. de port Selon tarif appliqué par la Poste Compte privé / gestion / cash management / senior

Plus en détail

Passage des documents de compte électroniques à la norme ISO 20022

Passage des documents de compte électroniques à la norme ISO 20022 Passage des documents de compte électroniques à la norme ISO 20022 Avec nos documents de compte électroniques reposant sur la norme ISO 20022, vous profitez d une gestion financière plus rapide, plus simple

Plus en détail

CONVOCATIONS COMPAGNIE DE SAINT-GOBAIN

CONVOCATIONS COMPAGNIE DE SAINT-GOBAIN CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS COMPAGNIE DE SAINT-GOBAIN Société anonyme au capital de 2 248 800 188 Siège social : «Les Miroirs», 18, avenue d Alsace, 92400 Courbevoie

Plus en détail

ARCHIVES ET PIECES COMPTABLES CPZ

ARCHIVES ET PIECES COMPTABLES CPZ République et canton de Genève Département des finances Office des faillites OF-08-01_v005 Entrée en vigueur : 01.12.2008 Mise à jour : 07.07.2014 Responsable(s) : Approbateur(s) : CPZ CPZ Sommaire 1.

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

prestataires de services

prestataires de services ABACUS AbaProject Produktportrait Gestion de project/prestations pour fiduciaires, prestataires de services et sociétés de conseil AbaProject est le logiciel ABACUS pour la gestion de projets et de prestations.

Plus en détail

Consultant AX Finance

Consultant AX Finance Filière de Formation : Consultant AX Finance DOSSIER PEDAGOGIQUE Renseignements et moyens pédagogiques Contenus de cours détaillés Durée : 40 jours Sommaire Découpage de la formation... 3 Méthodologie

Plus en détail

Prix et conditions Compte commercial pour les banques. dès le 13 er avril 2015

Prix et conditions Compte commercial pour les banques. dès le 13 er avril 2015 Prix et conditions Compte commercial pour les banques dès le 13 er avril 2015 Table des matières Page 3 Taux d intérêt et commissions sur avoirs 3 Entrée des données 3 Canal d entrée des données 3 Mandat

Plus en détail

Sage 50 Version 2012. Nouveautés. Comptabilité générale. Sous réserve de modifications. Fonctionnalité Sage 50 Lite. Sage 50 Professional

Sage 50 Version 2012. Nouveautés. Comptabilité générale. Sous réserve de modifications. Fonctionnalité Sage 50 Lite. Sage 50 Professional Version 2012 Nouveautés Comptabilité générale Fonctionnalité Lite Professional Données, plan comptable, comptabilisation Dans la fenêtre «Editer pièce» (=Sousie / Ctrl + B), il est désormais possible de

Plus en détail

Répertoire de la législation en vigueur publiée au RSV au 11/10/2015

Répertoire de la législation en vigueur publiée au RSV au 11/10/2015 Répertoire de la législation en vigueur publiée au RSV au 11/10/2015 Volume 2 : DROIT PRIVÉ - PROCÉDURE CIVILE - EXÉCUTION 21 DROIT CIVIL 211 Dispositions complémentaires et d'exécution du Code civil 211.000

Plus en détail

Gérance. La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées

Gérance. La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Gérance La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Référentiel unique et détaillé du patrimoine fiscal, technique et comptable. Lettres de révision, réévaluation

Plus en détail

Loyers Indexés au CA

Loyers Indexés au CA Gestion Locative La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Référentiel unique et détaillé du patrimoine fiscal, technique et comptable. Lettres de révision, réévaluation

Plus en détail

Gérance. La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées

Gérance. La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Gérance La gestion complète et interactive de toutes vos données et des parties impliquées Référentiel unique et détaillé du patrimoine fiscal, technique et comptable. Lettres de révision, réévaluation

Plus en détail

Annexe à l arrêté portant visa du Règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la tenue et à l administration des comptes en valeurs mobilières

Annexe à l arrêté portant visa du Règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la tenue et à l administration des comptes en valeurs mobilières Annexe à l arrêté portant visa du Règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la tenue et à l administration des comptes en valeurs mobilières Le collège du Conseil du Marché Financier, Vu la loi

Plus en détail

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd Titre premier : Dénomination - Siège - But - Durée Article premier Il est formé, sous la raison sociale «MODEL SA», une société anonyme qui est régie par les présents

Plus en détail

MARCHE RELATIF A L ACQUISITION D UNE SOLUTION D ARCHIVAGE DEMATERIALISE DE DOCUMENTS

MARCHE RELATIF A L ACQUISITION D UNE SOLUTION D ARCHIVAGE DEMATERIALISE DE DOCUMENTS MARCHE RELATIF A L ACQUISITION D UNE SOLUTION D ARCHIVAGE DEMATERIALISE DE DOCUMENTS QUESTIONNAIRE DE LA CONSULTATION MEMOIRE TECHNIQUE Par la signature finale de ce document par une personne habilitée

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

Sage Formation. Le parcours pédagogique Sage HR Management. Sage HR Management

Sage Formation. Le parcours pédagogique Sage HR Management. Sage HR Management Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons des formations vous permettant

Plus en détail

LA POURSUITE POUR DETTES ET LA FAILLITE

LA POURSUITE POUR DETTES ET LA FAILLITE Département de l Intérieur TUTEUR GENERAL BUREAU D'AIDE ET CONSEIL AUX TUTEURS, CONSEILS LEGAUX ET CURATEURS PRIVES Ch. de Mornex 32 1014 Lausanne 021 316 67 33 e-mail: info.aidetuteur@vd.ch LA POURSUITE

Plus en détail

E L E C T R O N I C B A N K I N G

E L E C T R O N I C B A N K I N G ELECTRONIC BANKING ABACUS ELECTRONIC BANKING 3 CLAIR, INTUITIF ET SÛR ABACUS Electronic Banking est un programme bancaire qui permet d exécuter correctement des transactions financières, d avoir une organisation

Plus en détail

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6 Démarrer avec le progiciel SAP ECC Introduction 5 Présentation générale 5 Exécuter le progiciel SAP 6 Définir la structure organisationnelle Introduction 53 Entités organisationnelles de la comptabilité

Plus en détail

Chapeau 131 III 652. Regeste

Chapeau 131 III 652. Regeste Chapeau 131 III 652 85. Extrait de l'arrêt de la Chambre des poursuites et des faillites dans la cause Confédération Suisse contre X. (recours LP) 7B.20/2005 du 14 septembre 2005 Regeste Blocage d'avoirs

Plus en détail

Ordonnance sur les services de certification électronique

Ordonnance sur les services de certification électronique Ordonnance sur les services de certification électronique (OSCert) 784.103 du 12 avril 2000 (Etat le 23 mai 2000) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, 62 et 64 de la loi du 30 avril 1997 sur les

Plus en détail

Note de compatibilité

Note de compatibilité R&D et Stratégie Division SMB Le 10/09/2014 De Département Qualité, R&D SMB Objet : Compatibilité des applications Sage sur SQL 2014 I. Environnement testé Cette procédure de test a pour objectif de valider

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT

COMMUNIQUE DE LANCEMENT COMMUNIQUE DE LANCEMENT Le descriptif des nouvelles fonctions par produits Ligne 30 & 100 (Cbase, SQL Server et Mac) - V15.50 (juin 2008) et V15.52 (mi juillet 2008) Sage Entreprise - Version 15.50 (juin

Plus en détail

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Jérôme THEETTEN Maître de Conférences Droit Privé Université de LILLE II TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Pages TITRE UN : LE TRAITEMENT ALLEGE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE

Plus en détail

Loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite (LP) 1

Loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite (LP) 1 Loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite (LP) 1 281.1 du 11 avril 1889 (Etat le 1 er janvier 2014) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 64 de la constitution 2, 3

Plus en détail

D exia CLF Banque. Conditions et Tarifs

D exia CLF Banque. Conditions et Tarifs D exia CLF Banque Conditions et Tarifs Mise à jour au 1 er octobre 2010 Sommaire Le compte bancaire... p. 3 Les règlements et encaissements... p. 3 Les opérations sur effets de commerce et Loi Dailly...

Plus en détail

Prix et conditions pour les clientes et clients privés. à partir du 1 er juillet 2015

Prix et conditions pour les clientes et clients privés. à partir du 1 er juillet 2015 Prix et conditions pour les clientes et clients privés à partir du er juillet 05 Répertoire alphabétique Que cherchez-vous? Voici où vous le trouverez. Page B Bulletins de versement... 6 C Carte Travel

Plus en détail

Manuel d utilisation. Centre de facturation UPS

Manuel d utilisation. Centre de facturation UPS Manuel d utilisation Centre de facturation UPS 2014 United Parcel Service of America, Inc. UPS, la marque UPS et la couleur marron sont des marques commerciales de United Parcel Service of America, Inc.

Plus en détail

RECOUVREMENT DES CHEQUES SANS PROVISION 23/08/2010 Il y a émission de chèque sans provision dès lors qu un débiteur remet en paiement au créancier un chèque bancaire ou postal alors qu'il ne possède pas

Plus en détail

Utilisation de la plateforme Tdt ACTES

Utilisation de la plateforme Tdt ACTES Utilisation de la plateforme Tdt ACTES 2015 Utilisation de la plateforme Tdt ACTES Contenu Généralités... 2 Qu est ce que «ACTES» et le contrôle de légalité?... 2 Objectif... 2 Format des Actes à émettre...

Plus en détail

ComptabilitéExpert. Production comptable et fiscale Outils de Révision Intégrés La solution globale par excellence

ComptabilitéExpert. Production comptable et fiscale Outils de Révision Intégrés La solution globale par excellence Production comptable et fiscale Outils de Révision Intégrés La solution globale par excellence è ComptabilitéExpert Fruit d une expérience acquise depuis 1981, ComptabilitéExpert est le résultat d une

Plus en détail

SOYEZ OPERATIONNEL A VOTRE RYTHME

SOYEZ OPERATIONNEL A VOTRE RYTHME CATALOGUE TÉLÉ - FORMATIONS MAÉLIS SOYEZ OPERATIONNEL A VOTRE RYTHME En tant qu'utilisateur de Maélis, vous souhaitez optimiser l'utilisation de votre outil. Une formation, vous y pensez, mais : c'est

Plus en détail

modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes

modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes Ordonnance du 26 septembre 2006 Entrée en vigueur : 01.10.2006 modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 16 mars 2006 modifiant

Plus en détail

Guide pratique genevois. Guide sur les successions

Guide pratique genevois. Guide sur les successions Guide pratique genevois Guide sur les successions Edition janvier 2011 Sommaire Sommaire Préambule 3 Compétence de la Justice de paix 4 Qui sont les héritiers? 5 Comment s acquiert la successions? 6 Quels

Plus en détail

Note de livraison : Version 2014.04 du 26/08/2014. Version 2014.04. Note de livraison. Livraison du 26/08/2014

Note de livraison : Version 2014.04 du 26/08/2014. Version 2014.04. Note de livraison. Livraison du 26/08/2014 Version 2014.04 Note de livraison Livraison du 26/08/2014 Resamania 22/08/2014 1. Refonte des SMS... 3 1. Notion de réservoir de SMS... 3 2. Onglet «Gestion des envois de SMS» dans les informations club...

Plus en détail

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères 11 170.511 Annexe 1: Plan comptable: bilan Les groupes de matières de 1 à 4 chiffres ont une portée obligatoire générale. Les groupes de matières de 5 chiffres indiqués ci-dessous sont obligatoires. 5

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES Soon CONDITIONS TARIFAIRES SOON EN BREF! Soon, c est une offre bancaire, 100% sur smartphone, qui vous aide à gérer votre budget, anticiper vos dépenses et préparer vos projets. Soon comprend gratuitement

Plus en détail

MARCHE D ASSURANCE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU CANTON DE SAINT ALBAN LEYSSE : S.I.C.S.A.L LOT N 1 DOMMAGES AUX BIENS

MARCHE D ASSURANCE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU CANTON DE SAINT ALBAN LEYSSE : S.I.C.S.A.L LOT N 1 DOMMAGES AUX BIENS MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES MARCHE D ASSURANCE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU CANTON DE SAINT ALBAN LEYSSE : S.I.C.S.A.L LOT N 1 DOMMAGES AUX BIENS Acte d'engagement (AE) Maître d Ouvrage S.I.C.S.A.L

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

SPF FIN. Patris Spécification de Use Case: 15-UC01 Obtenir de l'information patrimoniale. Version 1.1

SPF FIN. Patris Spécification de Use Case: 15-UC01 Obtenir de l'information patrimoniale. Version 1.1 SPF FIN Patris Spécification de Use Case: 15-UC01 Obtenir de l'information patrimoniale Version 1.1 Spécification de Use Case: 15-UC01 Obtenir de l'information patrimoniale Date: 17/06/2004 Historique

Plus en détail

Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME ATELIER 3 RAPPORTS ATELIER 2 MODULE COMPTABILITÉ TRANSACTIONS ATELIER 4 MODULE CLIENTS.

Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME ATELIER 3 RAPPORTS ATELIER 2 MODULE COMPTABILITÉ TRANSACTIONS ATELIER 4 MODULE CLIENTS. Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME LOGICIEL ACOMBA VERSIONS D ACOMBA DÉMARRAGE D ACOMBA Annulation du Portail PME ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL FERMETURE D UNE COMPAGNIE OUVERTURE D UNE

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail