Rapport d activité. Pour votre assistance, une seule frontière... la planète Terre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activité. Pour votre assistance, une seule frontière... la planète Terre"

Transcription

1 Rapport d activité Année 213 Pour votre assistance, une seule frontière... la planète Terre

2 I. Présentation du Groupe IMA P Un peu d histoire 2. Ses savoir-faire 3. Un actionnariat homogène 4. Son organigramme 5. Sa gouvernance II. Un monde en mutation et de nouvelles solutions d assistance P Des perturbations, nombreuses, dans un environnement en profonde mutation 2. L assistance poursuit sa progression en France et à l International III. Les résultats 213 : une croissance rentable P Gou1. L activité en dossiers : une progression significative de l activité 2. Une bonne progression commerciale 3. Les résultats économiques consolidés : poursuite de l amélioration observée depuis Plan stratégique : des objectifs atteints avec un an d avance IV. Evolution de la structure capitalistique et de la gouvernance P Des augmentations de capital pour accompagner le développement du Groupe 2. Des évolutions de la gouvernance des sociétés du Groupe v. Un Groupe inscrit dans une dynamique de progrès P Une politique sociale active 2. Une politique commerciale ambitieuse, rigoureuse et dynamique 3. Une transformation des systèmes d information du Groupe se poursuit 4. Une démarche RSE qui se déploie VI. Des perspectives encourageantes pour 214 P. 16 ANNEXES I. Le chiffre d activité P. 18 II. Zoom par métier P.19 3

3 I - Présentation du Groupe IMA 1- Un peu d histoire 4 - Son organigramme IMA a été créée en 1981, à l initiative de 3 grandes mutuelles d assurances françaises, dans une volonté de mutualisation des ressources, pour apporter à leurs sociétaires et adhérents des prestations d assistance de qualité. Dès 1983, d autres mutuelles ont rejoint IMA. Elles constituent aujourd hui un bloc d actionnaires solide et pérenne. Mutuelles actionnaires (groupes) : MACIF MAIF MATMUT MAPA SMACL AMF AGPM MAE AMDM ALTIMA BPCE Assurances P&V WAFA UNIPOL En 1989, afin d accompagner le développement à l international de certains de ses clients, le Groupe a renforcé sa présence en Europe. Ce développement s est consolidé depuis 21 avec l arrivée de nouveaux actionnaires internationaux. IMA SA Sté Holding capital de K 2- Ses savoir-faire Le Groupe IMA conçoit, assemble et met en œuvre des solutions d assistance médicale et technique, adaptées à ses clients. Ses activités accompagnent les situations de la vie et les évolutions de la société dans les domaines de l automobile, du déplacement voyage et loisirs, de l habitation, de la santé, des services à la personne, de la mobilité internationale, du conseil et de la relation client Depuis plus de 3 ans, les équipes du Groupe IMA agissent et restent fidèles à leur mission première : aider et conseiller, partout dans le monde, les personnes en difficulté. 3- Un actionnariat homogène Groupements d intérêt 85 % économique 1 % 8 % IMA GIE capital de K IMH GIE capital de 1 K Sociétés de services en France IMA Services SASU capital de 3 52 K 1 % IMA Technologies SASU capital de 5 K 99,98 % 99,99 % Sociétés d assurance à l international IMA Italia S.p.a. capital de 2 57 K IMA Iberica S.A. capital de 5 43 K 4,5 % 91 % 99,99 % Sociétés de services à l international IMA Servizi S.c.a.r.l. capital de 1 K Prestima S.L. capital de K Société Civile Immobilière française SCI Bellune capital de 2 K 99 % L actionnariat d IMA est stable et a accueilli depuis des partenaires internationaux significatifs sur leurs marchés. La croissance et le développement du Groupe IMA prend appui sur le soutien et la confiance de ses actionnaires, tant français qu internationaux. 1 % 1 % Inter Mutuelles Téléassistance SASU capital de 1 3 K 35 % WAFA IMA Ass. SA capital de 5 K Dh 1 % 5 % IMA Deutschland GmbH capital de 92 K 1 % IMA Voyages SASU capital de 5 K Domissima SARL capital de 7,5 K 99,99 % Sociétés françaises d assurance IMA Assurances SA capital de 7 K 1 % IMA Benelux S.A. capital de 5 K IMA UK Assistance LTD capital de K 99,99 % 99,99 % Serena SA capital de 5 K Assurima SA capital de 4 2 K 1 % IMA Gecom SASU capital de 37 K 4 5

4 5- Sa gouvernance s IMA SA s IMA GIE Le Conseil de Surveillance Président s Daniel Havis Membres s MACIF Représentée par Jean-Marc Raby s MACIFILIA Représentée par Alain Montarant s MAIF Représentée par Jean-Philippe Mariette s FILIA-MAIF Représentée par Pascal Demurger s MATMUT Représentée par Nicolas Gomart depuis le 18 septembre 213 s MATMUT Protection Juridique Représentée par François Farcy s BPCE Assurances Représentée par Paul Kerangueven depuis le 2 juin 213 s MAPA Mutuelle d Assurance Représentée par Frédéric Channac s AGPM Représentée par Nathalie Barre-Tricoire Vice-Présidents s Gérard Andreck s Roger Belot s Patrick Jacquot s MAE Représentée par Edgard Mathias s P&V Représentée par Hilde Vernaillen s WAFA Assurance Représentée par Ramsès Arroub s Carlo Cimbri d'unipol Assicurazioni S.p.A. s Thierry Masson de Matmut depuis le 11 décembre 213 Censeurs s AMF Représentée par Jean-Luc Nodenot depuis le 11 décembre 213 s SMACL Représentée par Christian Ottavioli depuis le 11 décembre 213 Directeur Général s Jean-Dominique Antoni Membres de la Direction Générale s Pierre Dufour s Jean-Philippe Merit s Claude Sarcia Le Directoire Président s Jean-Dominique Antoni Membres s Claude Sarcia, Vice-Président s Pierre Dufour s Jean-Philippe Merit 6 7

5 II - Un monde en mutation et de nouvelles solutions d assistance 1- Des perturbations, nombreuses, dans un environnement en profonde mutation Après une année 212 difficile, l année 213 a vu la croissance mondiale repartir (+3,6 %). Cependant, la zone euro reste la seule zone à régresser (baisse du PIB de,4 %). Dans ce contexte, la société connait des transformations dans de nombreux domaines : une pression budgétaire forte chez les particuliers comme pour les entreprises qui implique des adaptations tarifaires et la recherche de gains de productivité, des évènements climatiques extrêmes avec une fréquence erratique qui génèrent des pics d activité, de nombreuses zones du monde en guerre ou en crise (Afrique noire, bassin méditerranéen ), ce qui n est pas sans conséquence sur les flux de déplacement inattendus et la nature des sinistres gérés. 2- L assistance poursuit sa progression en France et à l International Rares sont les secteurs hors nouvelles technologies qui peuvent se prévaloir d un doublement de leur chiffre d affaires en 9 ans. En 212, la profession de l'assistance affiche une croissance supérieure de 3,3 points (+9 %) par rapport à l'année précédente (+5,7 %). Son chiffre d'affaires atteint désormais 2,39 M en France et le nombre de dossiers traités a crû de 4 %. Pour rappel, entre 24 et 21, la progression était de 1 % en moyenne par an. Pour sa part, le Groupe IMA a réalisé une croissance de 12 % de son chiffre d affaires en 213 légèrement supérieure à celui de la profession. Tous les facteurs évoqués plus haut génèrent pour les sociétés d assistance de nouveaux besoins donc de nouvelles offres et des développements d activité : apparition des produits d accompagnement du bien vieillir, création d offres prévention santé. L assistance répond davantage aux nouvelles demandes des consommateurs, ce qui suppose l adaptation permanente de son modèle. Si le secteur reste tiré par l automobile, qui représente toujours 6 % de l'activité et 7 % des dossiers traités environ, l assistance sera demain un acteur majeur et incontournable pour prendre en charge les nouveaux enjeux sociétaux : nouvelles mobilités, e-santé, dépendance. III - Les résultats 213 : une croissance rentable L exercice 213 est marqué par une croissance de l activité de 15 % par rapport à 212. Cette progression est portée par la quasi-totalité des entités du Groupe tant en France qu à l international. Les filiales italiennes et IMA Assurances se distinguent par des augmentations importantes. La poursuite du développement des dossiers liés à la télématique en Italie (dossiers Box) et la croissance du portefeuille d IMA Assurances (nouvelle offre santé et clients nouveaux) ont alimenté cette croissance. La progression du chiffre d affaires consolidé est significative à +12 %. La politique de gestion rigoureuse des frais généraux mobilisés par le Groupe a été poursuivie, ce qui s est traduit par une amélioration des performances économiques. Le résultat consolidé du Groupe s établit à 11,9 M en 213 contre 7,5 M en 212. Il est en progression par rapport à 212 du fait de la progression de l activité, du maintien des marges et d éléments à caractère non récurrent. Ce résultat est à rapporter à l activité marchande du Groupe (176 M de chiffre d affaires). 1- L activité en dossiers : une progression significative de l activité L activité des entités d assistance mesurée en nombre de dossiers est supérieure à celle de 212 (+14 %). En France, la poursuite du développement de la nouvelle offre MAIF, les résultats du développement commercial, les évènements climatiques du début d année et de la période estivale sont à l origine de cette progression. A l international, la progression est de +32 % par rapport à 212. Elle découle principalement de la croissance des dossiers BOX en Italie ( appels BOX) et de l extension au 1 er janvier 213 du périmètre d intervention pour le Groupe Peugeot et Citroën. 2- Une bonne progression commerciale : Le chiffre d affaires du Groupe a progressé de 57 M sur l exercice. Les entités d assistance françaises ont contribué à hauteur de 36 M à cette évolution. La croissance du portefeuille sur l offre santé, l intégration plus large des garanties d assistance de proximité et le gain de nouveaux contrats sont à l origine de cette performance. Pour les filiales internationales, l accroissement de chiffre d affaires est de 18 M. Les filiales italiennes (+16 M ), belge et anglaise ont alimenté cette croissance. Le travail de fidélisation s est traduit par des niveaux de résiliations toujours très faibles. L acquisition de nouveaux clients sur l année représente un chiffre d affaires additionnel de l ordre de 13 M, dont la quasi-totalité hors de nos grands comptes historiques. 8 9

6 3- Les résultats économiques consolidés : poursuite de l amélioration observée depuis 211 Le chiffre d affaires de l exercice 213 atteint 545 M (+12 %) et le chiffre d activité suit une tendance similaire à 713 M, soit +15 % par rapport à 212. Les frais généraux ont progressé moins vite que l activité. Cela a contribué à l amélioration de la performance du Groupe. Les coûts internes des GIEs ont baissé. Cette réduction est à la rencontre des efforts fournis pour leur maîtrise, et des gains de productivité réalisés. Le taux de rendement des placements financiers d IMA SA est modeste, moins de 1 % en moyenne sur l exercice. Ce pourcentage est obtenu dans un marché de taux durablement bas avec des placements sécurisés de court terme. La situation de l ensemble des sociétés du Groupe est satisfaisante en France et à l international. Le résultat du Groupe continue sa progression et s établit à 11,9 M contre 7,5 M en 212. Cette progression intègre la performance des filiales françaises, internationales, et des éléments à caractère non récurrent. 4 - Plan stratégique : des objectifs atteints avec un an d avance Les résultats observés durant cette deuxième année du plan stratégique confirment la dynamique engagée depuis 211. Comme l expriment les chiffres ci-dessous, les objectifs du plan sont d ores et déjà dépassés : Eléments consolidés en millions d euros Objectifs du Plan Stratégique 214 Chiffre d'affaires Chiffre d'activité Résultat 3,8 7,5 11,9 3,9 Les bons résultats trouvent notamment leur explication dans : une activité soutenue tout au long de l année, une diminution des frais généraux du Groupe (renforcement de la productivité), une charge des sinistres parfaitement maîtrisée, notamment par la bonne gestion des réseaux de prestataires du Groupe IMA. En parallèle, le Groupe a entrepris une accélération de ses investissements pour adapter l entreprise aux défis et aux exigences à venir (nouvelles technologies, informatique). 1- Des augmentations de capital pour accompagner le développement du Groupe IMA SA L'Assemblée Générale extraordinaire d'ima SA du 2 juin 213 a décidé une augmentation de capital. BPCE Assurances a souscrit la totalité de cette augmentation pour un montant de ,5 euros dont ,6 euros de capital social et ,9 euros de prime d émission. Ces actions nouvelles ont été intégralement libérées lors de la souscription. L'augmentation a été réalisée au 8 juillet 213 portant ainsi le capital social de ,24 euros à ,84 euros. IMA UK Par décision de l'associé Unique du 1 juillet 213, le capital d'ima UK a été augmenté de 385 pour être porté à afin de consolider la situation financière de la société. IMA Services L Associé Unique d'ima Services en date du 14 juin 213 a décidé du maintien de l'activité sociale et de l augmentation du capital social passant d'une somme de ,24 euros pour le porter à ,24 euros. 2- Des évolutions de la gouvernance des sociétés du Groupe IMA SA IV - Evolution de la structure capitalistique et de la gouvernance L'Assemblée Générale d'ima SA du 2 juin 213 a décidé de nommer BPCE Assurances en qualité de membre au Conseil de Surveillance. Ce mandat sera soumis au plus prochain renouvellement qui aura lieu lors de l Assemblée Générale ordinaire annuelle appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le Monsieur Nicolas GOMARD remplace Madame Elisabeth HAVIS en qualité de membre du Conseil de Surveillance pour représenter la MATMUT. L'Assemblée Générale d'ima SA du 11 décembre 213 a décidé de nommer : - Thierry MASSON, Directeur Général Délégué Opérations du Groupe MATMUT, en qualité de membre du Conseil de Surveillance. Ce mandat court jusqu au plus prochain renouvellement lequel aura lieu lors de l'assemblée appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos au SMACL Assurances et AMF en qualité de censeur. Cette nomination court jusqu au plus prochain renouvellement lequel aura lieu lors de l'assemblée appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos au

7 V - Un Groupe inscrit dans une dynamique de progrès SERENA L'Assemblée Générale de SERENA du 28 juin 213 a décidé de nommer Jean-Philippe MERIT en qualité de membre du Conseil de surveillance pour une durée de 6 années, son mandat viendra à expiration à l'issue de l'assemblée qui statuera sur les comptes de l'exercice clos au 31 décembre 218. Le Conseil de Surveillance de SERENA du 2 décembre 213 a décidé de nommer, en remplacement de Thierry COURET, et sous réserve de ratification par la plus prochaine Assemblée Générale, Christine MATHE-CATHALA, pour la durée du mandat restant à courir de son prédécesseur, qui viendra à expiration à l issue de l'assemblée Générale appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos en 216. IMA BENELUX Monsieur Marc BEAUJEAN a été nommé le 17 juin 213 comme membre du Conseil d Administration d IMA Benelux en remplacement de Monsieur Patrick DE BAETS. Dans la lignée des ambitions stratégiques du Groupe, l entreprise s est mobilisée au bénéfice de ses actionnaires et de ses clients, de ses salariés et de son environnement dans une perspective de développement pérenne. 1- Une politique sociale active Les suites de l écoute sociale L élan initié par l écoute sociale en 21 et les chantiers qui se sont déroulés dans la continuité ont poursuivi ses effets en 213 au travers d ateliers consacrés au management et aux métiers d IMA pour le futur. Un travail d accompagnement autour des projets majeurs de l entreprise Les chargés de développement Ressources Humaines ont effectué un important travail de proximité au bénéfice de l ensemble des salariés dans la réflexion sur leur parcours professionnel, et tout particulièrement des managers, dans le domaine de la gestion d équipe. Un investissement important a été effectué dans l accompagnement du changement, tant en association des grands projets (SIGMA, SIRH) que dans la préparation et la mise en œuvre de la réorganisation des structures (Informatique, Finance ). Une dynamique de Groupe - Un accord signé avec 4 organisations représentatives au niveau du Groupe : CFDT, CFE-CGC, CGT et SUD, et relatif au contrat de génération, est venu consolider la politique sociale du Groupe : il s appuie sur un diagnostic partagé par les entreprises employant des salariés en France et comporte des engagements communs. - Des travaux ont été menés par les DRH du Groupe sur le thème de la mobilité professionnelle et les mouvements entre les sociétés se sont développés, sous la forme de détachements comme de transferts. 2- Une politique commerciale ambitieuse, rigoureuse et dynamique La stratégie commerciale et marketing conduite en 213, en déclinaison du plan stratégique IMA, a porté sur 7 axes complémentaires : enrichir notre relation avec nos actionnaires et renforcer notre pro activité, développer la part du chiffre d affaires Groupe IMA avec des clients non actionnaires, améliorer la rentabilité de nos activités commerciales assurantielles, développer de nouvelles offres, structurer les métiers et développer les outils associés à l activité commerciale, positionner le Groupe sur le marché du maintien à domicile et de la prévention, renforcer la vision commerciale Groupe

8 Une victoire significative : Renault a choisi le Groupe IMA pour assurer l'assistance de ses gammes de véhicules thermiques Renault et Dacia sur le territoire français. Ce partenariat, d'une durée initiale de 3 ans, couvre les services d'assistance dans le cadre de la garantie constructeur, les contrats de service et les prestations hors garantie facturées aux clients. 3- Une transformation des systèmes d information du Groupe se poursuit Métiers de l'assistance : implémentation de SAP Le projet SIGMA (Système d'information Global des Métiers d'assistance) a été déployé fin 213 pour sa phase 1 (référentiels prestataires, tarifs, comptabilité finance, frais généraux) en France et à l international. La phase 2, qui complète le périmètre par le suivi complet du mandatement des missions jusqu'à la facturation des dossiers d'assistance doit aboutir avant l été 214. Cette étape conclura le premier lot d un projet structurant majeur du Système d'information IMA mené depuis plus de trois ans et ayant mobilisé près de 2 personnes. Système d'information Géographique (SIG) La refonte complète du système de cartographie et géolocalisation a été menée à bien. Ce nouveau système, qui sera déployé progressivement en avril 214 permettra une meilleure gestion des missions (calcul de distance et itinéraires) à l'échelle mondiale. Système d'information RH Le nouveau système de gestion administrative, paie, gestion des temps et des plannings a été mis en service le 1 er novembre 213, avec une accélération de la dématérialisation des démarches administratives. Plan de Continuité Téléphonique L'infrastructure de téléphonie a été entièrement redondée en mode haute disponibilité (H24*365j), ce qui permet de garantir la continuité du service (prise d'appels) en cas d'incident matériel. Sécurisation Data Center/Réseau Dans le cadre de la refonte des réseaux locaux (LAN) et distants (WAN), de nouveaux équipements coeur de réseau ont été déployés à Niort et dans les filiales, de manière à améliorer la disponibilité et la performance des systèmes. Par ailleurs, un site de PCA / PRA (plan de continuité d'activé, plan de reprise d'activité) a été déployé pour Niort et les filiales avec environ 15 positions de travail. 4- Une démarche RSE qui se déploie Depuis 21, le Groupe IMA s engage dans une démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) volontaire afin de généraliser à l ensemble du Groupe les bonnes pratiques sociales, sociétales, environnementales et économiques, piliers d un développement durable. La RSE est un moyen pour IMA de formaliser des comportements et une éthique déjà fortement ancrés dans l entreprise, fondés sur les valeurs de l économie sociale et partagés avec les mutuelles actionnaires. Ce projet spécifique et transverse, qui figure dans le plan stratégique, se construit en cohérence avec les activités et l identité du Groupe. Les filiales françaises et internationales sont également engagées dans des démarches RSE, avec leurs spécificités et de grandes avancées pour certaines d'entre elles. Accompagné par des enseignants-chercheurs du Groupe Sup de Co La Rochelle, le Groupe IMA a terminé en 213 l inventaire et l auto-évaluation de ses pratiques RSE sur les sept questions centrales de la norme ISO 26 *. Les axes d amélioration qui se sont dégagés de cet état des lieux ont été déclinés en plans d actions opérationnels, qui sont, ou seront, mis en place dans les entités du Groupe, dans une démarche d amélioration continue. IMA travaille pour cela à la définition d indicateurs de mesure et de pilotage qui constitueront également des outils de communication. Exemples d'actions : - tri sélectif, bilan carbone, plate-forme de Solidarité climatique... - valoriser le capital humain (formation, GPEC...) - veiller à la santé au travail - définir des indicateurs RSE (économiques, sociaux, environnementaux, sociétaux) - développer l'ancrage territorial (Croix Rouge, Sup de Co, Chèque déjeuner, Agenda 21) - renforcer l'éthique commerciale - proposer des produits et services éco responsables - intégrer la RSE dans la relation avec les sociétaires et fournisseurs *La norme ISO 26, publiée en 21, est la première norme internationale de responsabilité sociétale. Elle définit les principes et les pratiques de la RSE ainsi que les lignes directrices pour la déployer dans tous types d'organisations

9 VI - Des perspectives encourageantes pour 214 Dans une conjoncture économique toujours difficile, le Groupe IMA poursuivra en 214 sa dynamique de croissance et de compétitivité à travers la maîtrise de ses coûts de sinistres, de ses frais généraux et le pilotage de la rentabilité de ses contrats commerciaux. En 214, le Groupe maintient ses efforts d'investissement afin de préparer l'avenir en cohérence avec son plan stratégique, ses objectifs de développement et de gains de productivité. Ceux-ci se caractérisent par des programmes structurants comme : la mise en place progressive d'une nouvelle organisation depuis le 1 er janvier autour de trois axes : - regroupement de l activité d assistance, la prestation de la mise en oeuvre et la gestion des réseaux pour gagner en efficacité opérationnelle, - création d'un pôle consacré aux Services à la Personne, relais de croissance essentiel du Groupe, - optimisation des tâches de gestion, plus largement celles des fonctions supports, la poursuite de la rénovation de son Système d Information, le lancement de la construction d'un nouveau siège social à Niort. L'ensemble de ces actions permettront de pérenniser les bons résultats économiques du Groupe, de toujours mieux répondre aux besoins des actionnaires et de préserver durablement l emploi. ANNEXES 16 17

10 I - Le chiffre d activité ii - Zoom par métier Le chiffre d activité du Groupe se structure de la façon suivante : Hors IMA Gecom et production immobilisée CHIFFRE ACTIVITE K IMA Groupe Ecart en K Ecart en % ,7% Déplacement ,9 % France ,4 % IMA Assurances ,9 % Assurima ,1 % IMA Services , % IMA GIE ,4 % Filiales ,5 % Filiales espagnoles , % Prestima ,1 % IMA Iberica , % Filiales italiennes ,7 % IMA Italia ,6 % IMA Servizi , % IMA Benelux ,9 % IMA Deutschland ,1 % IMA UK ,7 % WAFA IMA Assistance NS Domicile ,4 % IMA GIE ,7 % IMA Assurances ,6 % IMA Services 1-1 NS Serena ,4 % Habitation ,8 % IMH GIE ,7 % IMA GIE , % IMA Assurances ,5 % IMA Services ,7 % IMT ,3 % Information et Conseil ,9 % IMA Technologies ,9 % IMA Voyages , % SCI Bellune 2-2 NS L activité du Groupe IMA se répartit sur différents métiers : - le déplacement, composé de l assistance générale pour les véhicules, de l assistance déplacement voyages et de l assistance constructeurs, - l assistance médicale, - l assistance domicile, - l habitat composé des services de réparation en nature, le téléchiffrage et de l assistance habitation, - la télésurveillance des habitations, - -les services à la personne, - un centre d appel à valeur ajoutée :. Assistance au diagnostic et la résolution de panne pour les réparations automobiles. Gestion de la relation client. Informations Juridiques et Vie Pratique auprès de particuliers et de professionnels. Lancement d une activité de Conseil et Formation - le Help Desk informatique. L assistance générale s Métier "DÉPLACEMENT" Cette activité est principalement produite par IMA GIE qui s appuie sur les filiales d assistance du Groupe. Le nombre de dossiers d assistance générale augmente de 12 % par rapport à 212, et plus particulièrement en assistance à moins de 5 km du domicile, avec une hausse de 15 %. En revanche, le nombre de dossiers d assistance à plus de 5 km du domicile augmente moins fortement (+5 %). Cette hausse résulte de plusieurs phénomènes : - en France, la poursuite du développement des contrats km et les évènements climatiques exceptionnels (grands froids en début d année et chaleurs en juillet) ont permis de dépasser le niveau d activité de 212, - l activité BOX en Italie. - au Maroc, l activité Wafa Assurance poursuit son développement. Nombre de dossiers ouverts L assistance de proximité est très majoritaire (Assistance Générale Locale < 5 Km) : 74 % pour l année 213. Son développement régulier nourrit la croissance de l activité du Groupe % A.G.Locale > 5km - 5 % % + 12 % A.G.Locale < 5km 18 19

11 L assistance constructeurs Au niveau du Groupe, le nombre de dossiers constructeurs progresse de 25 % par rapport à 212, avec une hausse très marquée en Italie par l arrivée de Peugeot et Citroën, et en Belgique (+28 %) avec l activité Citroën Belux. Les activités Urgence et Assistance Localisée augmentent de 27,5 % en lien avec la hausse du parc de véhicules équipés. L assistance routière enregistre une hausse de 24,5 % en raison de l arrivé de Citroën en Belgique et de l augmentation de l activité de Peugeot Belgique (+11,6 %) et Pays-Bas (+19,1 %). L assistance médicale L activité médicale du Groupe est en hausse de 3 % par rapport à 212 et se distingue par : - les demandes d'assistance médicale à l étranger qui augmentent de 3,8 % par rapport à 212, - l assistance médicale survenance France qui augmente de 2,2 %. Cette évolution est liée à l arrivée de nouveaux clients (SNI au Maroc, Altroconsumo en Italie) et l augmentation d activité de clients existants (MAIF en France, Attijariwafa Bank et Wafa Assurance au Maroc). Saisonnalité Facteurs climatiques Du fait du nombre important de dossiers ouverts liés aux déplacements (assistance générale, assistance médicale et assistance constructeurs), l activité d IMA connaît une saisonnalité forte. Au pic d activité traditionnel, constaté en été, viennent s ajouter en hiver, des périodes de forte activité liée à des phénomènes climatiques parfois exceptionnels. Nombre de dossiers ouverts % % - 34 % + 24 % % - 34 % Nombre de dossiers ouverts % - 5 % % + 25 % % + 54 % % On dénombre ainsi, pour l exercice 213, 7 journées où l activité a dépassé le volume de 7 dossiers, un pic ayant été atteint le 29 juillet (7 568 dossiers). + 3 % Moyens mis en œuvre Les sites traitants L activité d assistance du Groupe, traitée sur 7 sites, est en hausse de 13 % par rapport à 212. Cette augmentation est portée par les filiales internationales (+3 %) et la France (+5 %). Le site France représente 65 % de l activité d assistance. L Italie représente 21 % de l activité, soit +5 points par rapport à 212. Cette hausse trouve son origine d une part dans l activité générée par les BOX et d autre part, dans l activité générée par l arrivée de Peugeot et Citroën. L Espagne et l Allemagne gardent la même proportion d activité qu en 212 (respectivement 4 et 2 % de l activité). La Belgique (4 % de l activité) a connu une augmentation du nombre de dossiers traités de 19 %. L arrivée du nouveau contrat Citroën Belux et l augmentation de l activité de Peugeot Nederland et Vivium expliquent cette hausse d activité. Le volume de dossiers traités en Royaume-Uni augmente de 21 % (,3 % de l activité). L activité des clients locaux explique principalement cette hausse ; Britannia rescue (+28 %), Equity Red Star (+27 %) et Call Assist (+14 %). La société WIA (Wafa IMA Assistance) a traité dossiers (+22 % par rapport à l année passée et représente 3 % de l activité) d assistance déplacement qui se répartissent de la façon suivante : pour le compte de clients locaux et pour IMA GIE. IMA Allemagne 2 % IMA G.I.E. 65 % IMA Benelux 4 % IMA Espagne 4 % IMA Italie 21 % IMA UK,3 % Wafa IMA Assistance 3 % Nombre de dossiers ouverts Italie Espagne Allemagne Belgique Royaume Uni Maroc En 213, les filiales internationales ont ouverts dossiers pour les mutuelles actionnaires ( en 212), soit 292 dossiers en plus. Cette hausse se répartit de la façon suivante : - Assistance générale importée : +1, % par rapport à Assistance médicale importée : +1,3 % par rapport à

12 Le réseau Les prestations d assistance mises en œuvre lors d une ouverture de dossier sont assurées par un réseau de prestataires sélectionnés et qualifiés par IMA. En 213, au niveau du Groupe, prestations concernent l assistance générale et constructeurs. Les moyens mis en place pour ces seuls types d assistance représentent 95 % du total des moyens utilisés. Un des éléments de la politique réseau développée ces dernières années porte sur le taux de dépannage sur place. Son amélioration est source de satisfaction pour les assurés, et constitue un élément fort de la maîtrise des coûts. Le taux de DSP (Dépannage Sur Place) observé sur l année 213 est de 47,22 %. Médical : La poursuite du développement d outil électronique de relation avec les prestataires, a permis de fluidifier les échanges, de contrôler les coûts et d améliorer encore le pilotage des prestataires. Moyens mis en œuvre pour le déplacement Générale + Constructeurs : Dépannage : Remorquage : Taxi : Autre : Véh. Remp. : s Métier "DOMICILE / ASSISTANCE AUX PERSONNES" L'assistance à domicile, services à la personne, proposée par IMA couvre historiquement l'ensemble des services destinés à aider l adhérent à réorganiser sa vie de famille perturbée par un évènement soudain et imprévu (maladie, accident ou décès). Le champ d'intervention d'ima s'ouvre depuis quelques années sur des services plus larges, assistance psychologique ou ergothérapie, ou non liés à l'urgence (mise en œuvre de services d'accompagnement en cas de maladie grave et durable par exemple). Le nombre de dossiers d assistance à domicile est en hausse de 33 % par rapport à l année 212. Cette hausse du nombre de dossiers s explique par l arrivée de nouveaux clients et l impact année pleine des contrats démarrés en 212 (Mutuelle Générale, SMAM, MNH ). Sur l année 213, heures d aideménagère (contre l année passée) et 18 1 heures d école à domicile (contre heures en 212) ont été mises en œuvre, soit des évolutions respectives de +19,5 % et -4, %. Nombre de dossiers ouverts % % % % SERENA Les trois grandes activités pratiquées par SERENA se répartissent à fin décembre 213 de la façon suivante : Activités SAP Loi Borloo Nombre d heures effectuées ASSURANTIELLE Nombre de dossiers traités TELEVIGILANCE Nombre d abonnés Cumul à fin décembre 213 Cumul à fin décembre 212 % évolution ,8 % ,1 % ,4 % Le nombre d heures allouées dans le cadre de la loi Borloo est en baisse. L année 213 est marquée par la réorientation stratégique de SERENA en développant de nouveaux partenariats avec des acteurs publics ou privés engagés dans le service à la personne et la pré-dépendance. Les trois grandes activités pratiquées par SERENA représentent, à fin décembre 213, un chiffre d affaires total de 13,3 M

13 s Métier "HABITATION" s Métier "TÉLÉSURVEILLANCE" L activité d habitation est traitée par deux entités du Groupe : IMH GIE pour la réparation en nature et le téléchiffrage et IMA GIE pour la partie urgence 24/24 (nuit et week-end). IMH GIE IIMH GIE a ouvert en dossiers (y compris renseignements, réclamations et déclarations de sinistres), dont dossiers pour la réparation en nature, pour l assistance réparation en nature et pour le téléchiffrage. Réparation en Nature (REN) : Assistance Réparation en Nature (ARN) + Autres : Nombre de services Téléchiffrage : % 5 Nombre de services ouverts + 67 % + 5 % % % % % % % 213 Cette activité est traitée par Inter Mutuelles Téléassistance (IMT). L année 213 a été marquée par : - le déploiement national massif du matériel de télésurveillance de marque Siemens, permettant notamment un pilotage via les smart phones et l ouverture vers de nouveaux services. - la redynamisation de la commercialisation de la télésurveillance auprès des partenaires historiques par différentes offres personnalisées (exemple : MATMUT - offre PRIMA ; Monceau - offre portier vidéo Mobotix ; MACIF - projet d évolution d offre de télésurveillance habitation ). IMT enregistre en 213 une croissance de 6 % avec un nombre d abonnés télésurveillés de au 31 décembre 213. Nombre d'habitations télésurveillées % + 8 % % % Le nombre de services ouverts est supérieur de 12 % à celui de 212 notamment en raison de forts volumes d activité consécutifs aux intempéries de juin à août 213 (inondation, grêle) et à la tempête Dirk en décembre /213 : nombre de services ouverts y/c renseignements, réclamations et déclarations de sinistres IMA GIE et filiales internationales Le nombre de dossiers traités par IMA sur l exercice est inférieur de 15 % à celui de 212. La raison de cette baisse d activité s explique par : - un premier trimestre 213 sans évènement climatique majeur par rapport à la période précédente (grand froid en février 212 avec canalisations gelées), - l arrêt du contrat Lagun Aro "Hogar" en Espagne. Nombre de dossiers ouverts % 1-2 % % %

14 s Centre d'appels à valeur ajoutée IMA Technologies IMA Technologies gère les activités de Télédiagnostic, de Relation clientèle et d Informations Juridiques, Vie Pratique et Help Desk informatique, En 213, IMA Technologies enregistre une hausse de son chiffre d affaires de 5 % par rapport à 212. Cette hausse est portée par un déploiement des activités actuelles (Juridique et Yootel) et par la nouvelle activité Strator. Cette augmentation est en partie neutralisée par des prévisions partiellement réalisées (clients non acquis en Diag Auto et Help Desk) et l arrêt de l activité presse. - L activité Informations Juridiques, qui représente 41 % du chiffre d affaires, progresse de 11 % par rapport à L activité de la Française Des Jeux diminue de 8 %. Cette activité concerne l assistance technique aux terminaux des détaillants ainsi que l assistance technique multimédia. Elle représente 2 % du chiffre d affaires. - Le support informatique (Help Desk et Strator) représente 14 % du chiffre d affaires et augmente de 56 % Chiffre d'affaires HT en K (hors IMT et activités annexes) + 18 % % % % L Assistance Technique Automobile (soutien professionnel au diagnostic, à l entretien automobile et à l utilisation des outils de diagnostic proposé à l ensemble des distributeurs automobiles indépendants et à leurs clients MRA) voit son chiffre d affaires baisser de 2 % par rapport 212 et représente 11 % du chiffre d affaires total. Répartition du chiffre d'affaires 213 Juridique 41 % Yootel 8 % Support informatique 14 % Autres 6 % - L activité de Yootel (Gestion de la Relation Client autour du e-commerce) représente 8 % du chiffre d affaires d IMA Technologies, et augmente de 66 % par rapport à l an passé. - Le lancement des offres Conseil, Formation, Ingénierie et en 213 qui représentent près de 5 K de chiffres d affaires, avec une marge brute plus forte que les autres activités. Française des Jeux 2 % Assistance Tech Auto 11 % 26 27

15 Création Service Communication IMA - Mai avenue de Paris CS NIORT Cedex 9 Tél. : +33 () Fax : +33 ()

Sommaire général. 1. Rapport de gestion 6. 2. Comptes consolidés 2014 36. 3. Comptes IMA SA 72

Sommaire général. 1. Rapport de gestion 6. 2. Comptes consolidés 2014 36. 3. Comptes IMA SA 72 Sommaire général 1. Rapport de gestion 6 1.1 Présentation du Groupe IMA 8 1.2 Eléments de contexte de l assistance en 2014 12 1.3 Faits marquants du Groupe en 2014 13 1.4 Stratégie et objectifs 14 1.5

Plus en détail

Rapport financier. Pour votre assistance, une seule frontière... la planète Terre

Rapport financier. Pour votre assistance, une seule frontière... la planète Terre Rapport financier Année 2013 Pour votre assistance, une seule frontière... la planète Terre I. SYNTHèSE P. 4 s Performance économique du Groupe s Entités françaises du Groupe s Entités internationales

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

3. Rapport du Président du conseil d administration

3. Rapport du Président du conseil d administration 3. Rapport du Président du conseil d administration Conformément aux dispositions de l article L.225-37 du code de commerce, le président du conseil d administration rend compte, au terme de ce rapport,

Plus en détail

Le CIC en 2014 Vitalité du réseau commercial, solidité financière confirmée

Le CIC en 2014 Vitalité du réseau commercial, solidité financière confirmée Paris, le 26 février 2015 Le CIC en 2014 Vitalité du réseau commercial, solidité financière confirmée Résultats au 31 décembre 2014 Produit net bancaire 4 410 M Un PNB stable 1 (-0,8%) Résultat net comptable

Plus en détail

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.»

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Mon véhicule «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Pour la Macif, être à vos côtés au quotidien, dans chacun de vos déplacements, est essentiel. «POUR VOUS, LA MACIF

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES LA GARANTIE DE L AUTOMOBILE LA COMPAGNIE AUTOMOBILE D ASSURANCE ET DE REASSURANCE ASSOCIÉES est une société de souscription et de gestion en assurance et en réassurance qui RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR

Plus en détail

Information trimestrielle au 30 septembre 2010

Information trimestrielle au 30 septembre 2010 CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL NORD DE FRANCE Société coopérative à capital et personnel variables. Siège social : 10, avenue Foch, B.P. 369, 59020 Lille Cedex. 440 676 559 R.C.S. Lille. Information

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

AUTOMOBILE. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? L assurance d être bien accompagné!

AUTOMOBILE. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? L assurance d être bien accompagné! Mondial Assistance, c est : Plus de 30 ans d expertise dans l assistance aux automobilistes et plus de 50% de son activité AUTOMOBILE L assurance d être bien accompagné! Un engagement qualité fort Mondial

Plus en détail

Observatoire du Transport Sanitaire 2011. kpmg.fr

Observatoire du Transport Sanitaire 2011. kpmg.fr Observatoire du Transport Sanitaire 2011 kpmg.fr Edito Observatoire du Transport Sanitaire 2011 1 Marc Basset Associé, Directeur Haute-Normandie Picardie-Maritime Dans la poursuite de nos travaux, nous

Plus en détail

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation CUSTOM SOLUTIONS SA Société anonyme au capital de 4.863.050 Siège Social : 135, avenue Victoire Z.I. de Rousset-Peynier 13790 ROUSSET RCS AIX EN PROVENCE B 500 517 776 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Le pôle ingénierie a constaté une activité commerciale au 1 er semestre 2011 en deçà de ses prévisions en raison du décalage entre la montée en puissance de la

Plus en détail

Mon véhicule. Assurance Auto. Un large choix de garanties et services personnalisés, adaptés à vos besoins.

Mon véhicule. Assurance Auto. Un large choix de garanties et services personnalisés, adaptés à vos besoins. Mon véhicule Assurance Auto Un large choix de garanties et services personnalisés, adaptés à vos besoins. La Macif est le premier assureur auto en France (1) forcément, ça donne confiance! «Si plus de

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014 RESULTATS TS 2013 DU GROUPE LA POSTE Chiffre d affaires consolidé de 22 084 millions d euros, en progression

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 Juillet 2014 RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients Forte

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

ecall 2018 : vers le SOS automatique et la voiture connectée pour tous Niort L Acclameur 27 mars 2015

ecall 2018 : vers le SOS automatique et la voiture connectée pour tous Niort L Acclameur 27 mars 2015 ecall 2018 : vers le SOS automatique et la voiture connectée pour tous Niort L Acclameur 27 mars 2015 Sommaire IMA en un coup d œil Un appel d urgence «ecall» européen Vers une mobilité intelligente et

Plus en détail

Un nouveau départ. Adossement capitalistique et restructuration de la dette

Un nouveau départ. Adossement capitalistique et restructuration de la dette Le 13 décembre 2005 Un nouveau départ Adossement capitalistique et restructuration de la dette Un premier semestre contrasté Le premier semestre de l exercice 2005/2006 a, conformément aux prévisions,

Plus en détail

2008 : L'ANNÉE DU CHANGEMENT POUR L'ORGANISATION DU GROUPE MAIF

2008 : L'ANNÉE DU CHANGEMENT POUR L'ORGANISATION DU GROUPE MAIF 2008 : L'ANNÉE DU CHANGEMENT POUR L'ORGANISATION DU GROUPE MAIF 2008 est l'année du changement pour l'organisation du groupe MAIF. En effet, la volonté de réorganiser le groupe MAIF pour renforcer la place

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale Mérylle AUBRUN ISO 26000 Responsabilité Sociétale Le concept de RSO RSO RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises Préservation de l environnement Agenda 21 Progrès = le Développement social Durable

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

YMAGIS Société anonyme au capital de 1 786 267,75 Siège social : 106-108 rue La Boétie 75008 Paris 499 619 864 R.C.S. Paris EXPOSÉ SOMMAIRE

YMAGIS Société anonyme au capital de 1 786 267,75 Siège social : 106-108 rue La Boétie 75008 Paris 499 619 864 R.C.S. Paris EXPOSÉ SOMMAIRE YMAGIS Société anonyme au capital de 1 786 267,75 Siège social : 106-108 rue La Boétie 75008 Paris 499 619 864 R.C.S. Paris EXPOSÉ SOMMAIRE ACTIVITE DU GROUPE 1. Augmentation de capital par placement privé

Plus en détail

Dans un contexte de diminution des ventes, le maintien des frais fixes à un niveau trop élevé a entraîné un EBITDA négatif de 1659 k.

Dans un contexte de diminution des ventes, le maintien des frais fixes à un niveau trop élevé a entraîné un EBITDA négatif de 1659 k. Le Conseil d Administration de De Rouck Geomatics a arrêté les comptes au 31 décembre 2007. Ils présentent une diminution des ventes de 27,4% par rapport à 2006 et une perte consolidée de 3.389.437. Information

Plus en détail

Une performance solide, un bilan renforcé

Une performance solide, un bilan renforcé 5 mars 2014 Le groupe Crédit Mutuel en 2013 1 Une performance solide, un bilan renforcé Un résultat net (2 651 M, soit + 23,3 %), destiné principalement à être réinvesti dans le groupe, au service de ses

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m Rapport Annuel 2005 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m ... The Marketingroup La relation client est aujourd hui plurimédia. Pour leurs actions de conquête et de fidélisation, les marques doivent

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler et moderniser

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Parcours Dyn@mique RH Réunion thématique du 8 juin 2010 La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Sommaire Définition Les enjeux La démarche En pratique: comment identifier les fonctions

Plus en détail

«Notre situation nous permet de préparer, avec la plus grande sérénité, les défis réglementaires, économiques, environnementaux et numériques qui

«Notre situation nous permet de préparer, avec la plus grande sérénité, les défis réglementaires, économiques, environnementaux et numériques qui 2014 L essentiel «Notre situation nous permet de préparer, avec la plus grande sérénité, les défis réglementaires, économiques, environnementaux et numériques qui concernent l'ensemble des acteurs de l'assurance.»

Plus en détail

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE DL SOFTWARE Société Anonyme au capital de 354 436,48 euros Siège social : 50 rue Monceau 75008 PARIS 445.053.937 RCS PARIS RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE (Article L. 225-37 du Code

Plus en détail

La Matmut, un assureur innovant et compétitif

La Matmut, un assureur innovant et compétitif La Matmut, un assureur innovant et compétitif La conception de notre métier d'assureur est d'accompagner au mieux nos assurés à chaque étape de leur vie. Cela nous conduit à rechercher en permanence des

Plus en détail

L audit de performance à Gan Assurances Contexte et réalisations. André BRUN Directeur de l audit interne

L audit de performance à Gan Assurances Contexte et réalisations. André BRUN Directeur de l audit interne L audit de performance à Gan Assurances Contexte et réalisations André BRUN Directeur de l audit interne 1 Présentation du Groupe Groupama Un groupe d assurances et de banque Un acteur de dimension européenne

Plus en détail

Rapport d audit interne

Rapport d audit interne Exercice social clos au 31/12/2004 Rapport d audit interne du Président du Conseil d administration de la Compagnie Financière de Deauville en application de l article 117 de la loi n 2003-706 du 1 er

Plus en détail

La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 -

La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 - La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 - LA BANQUE POSTALE, UNE BANQUE UNIQUE ET SINGULIERE Un peu d histoire Groupe La Banque Postale UNIQUE POUR RELEVER DES DEFIS MULTIPLES Activités

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés)

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) 14.18 Prises de commandes en hausse de 25 % à 9,1 milliards d euros Chiffre d affaires de 6,3 milliards d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) Marge opérationnelle

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

L entreprise DARVA. La plateforme de services des métiers de l assurance. www.darva.com RSE. Gouvernance. Mission. Les membres du Directoire

L entreprise DARVA. La plateforme de services des métiers de l assurance. www.darva.com RSE. Gouvernance. Mission. Les membres du Directoire www.darva.com L entreprise DARVA La plateforme de services des métiers de l assurance. Mission Gouvernance RSE Jean-Claude WOZNA Directeur Général - Président du Directoire La vocation première de DARVA

Plus en détail

MACIF Rapport financier Exercice 2007 1

MACIF Rapport financier Exercice 2007 1 MACIF Rapport financier Exercice 2007 1 Sommaire I. Déclaration de conformité 4 II. Rapport de gestion du Conseil d'administration 5 Introduction 5 A. Faits marquants du Groupe en 2007 5 B. Résultats sociaux

Plus en détail

INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF)

INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF) JOURNEES D ETUDES IARD 20 et 21 mars 2014 «Les nouveaux défis de la tarification» INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF) Quelques réflexions sur le contexte, le

Plus en détail

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012 dossier de presse ASTRE 2012>2013 Version 1 octobre 2012 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Agadir-Maroc 15 décembre 2007 Thierry LONGEAU www.alcantis.fr Thierry LONGEAU Dirigeant du cabinet Alcantis Experts en systèmes d informations et de gestion

Plus en détail

SMACL Assurances vous accompagne dans la maîtrise de votre sinistralité. >Des actions prévention dédiées aux collectivités

SMACL Assurances vous accompagne dans la maîtrise de votre sinistralité. >Des actions prévention dédiées aux collectivités SMACL Assurances vous accompagne dans la maîtrise de votre sinistralité >Des actions prévention dédiées aux collectivités Une démarche prévention dédiée aux collectivités Aux côtés des collectivités depuis

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL MBE GLOBAL COMPACT 2014. Les filiales du groupe MBE :

RAPPORT ANNUEL MBE GLOBAL COMPACT 2014. Les filiales du groupe MBE : RAPPORT ANNUEL MBE GLOBAL COMPACT 2014 Les filiales du groupe MBE : 1 Engagement du Groupe MARTIN BELAYSOUD EXPANSION Le Groupe Martin Belaysoud Expansion est inscrit depuis 2003, dans une démarche durable

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE CARREFOUR BANQUE PLUS DE 30 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DES CLIENTS Carrefour Banque commercialise des solutions de paiement, de financement, d épargne et d assurance. Depuis le lancement de la première

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2012 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE. a) Présentation de la situation et de l activité du groupe SQLI en 2011

EXPOSE SOMMAIRE. a) Présentation de la situation et de l activité du groupe SQLI en 2011 SQLI Société anonyme Au capital de 1.822.927,45 uros Siège social : 268, avenue du Président Wilson 93210 La Plaine Saint-Denis RCS Bobigny 353 861 909 SIRET : 353 861 909 00094 EXPOSE SOMMAIRE a) Présentation

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social.

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham accompagne les acteurs de la santé, du social et du médico-social depuis plus de 85 ans. Par son

Plus en détail

Nous sommes confiants dans nos perspectives et confirmons l objectif d une croissance du chiffre d affaires de 6,5% en 2015.

Nous sommes confiants dans nos perspectives et confirmons l objectif d une croissance du chiffre d affaires de 6,5% en 2015. Communiqué de presse Résultats annuels 2014 - Performance opérationnelle solide, accélération de la croissance internationale et proposition d un dividende de 0,35 par action Performance opérationnelle

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

Pour accompagner la réussite de tous les projets

Pour accompagner la réussite de tous les projets Pour accompagner la réussite de tous les projets «La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l intérêt général et du développement économique du pays.

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015

Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015 Communiqué de presse 28 novembre 2012 Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015 Swiss Life en France met en œuvre de nouvelles initiatives pour poursuivre sa stratégie

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION PRÉSENTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 22 JUIN 2009

RAPPORT DE GESTION PRÉSENTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 22 JUIN 2009 LOGIC INSTRUMENT Société anonyme Au capital de : NEUF CENT CINQUANTE-SEPT MILLE CINQ CENT VINGT-TROIS Euros Siège social : 43, avenue de l Europe 95330 DOMONT SIREN N : 341 762 573 R.C.S. PONTOISE (87

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 76 I LFP Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 5.1 LA TRANSPARENCE FINANCIÈRE DU FOOTBALL FRANÇAIS 5.2 UN FOOTBALL PROFESSIONNEL BÉNÉFICIAIRE QUI INVESTIT DES RÉSULTATS FINANCIERS TOUJOURS

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Optimisez vos ressources maîtrisez vos coûts

Optimisez vos ressources maîtrisez vos coûts Optimisez vos ressources maîtrisez vos coûts Depuis sa création en 2004, Accolade se positionne comme un pure player offshore. Spécialiste incontesté sur son cœur de métier, Accolade privilégie les activités

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015 Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015 18 juin 2015 1 Alan Parker Président 2 Agenda i. Synthèse ii. iii. iv. Comptes annuels Les 4D Initiatives de croissance 3 Synthèse 4 Nouvelle Confiance

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Combattre la précarité énergétique Oui, mais par quels moyens?

Combattre la précarité énergétique Oui, mais par quels moyens? Zoom On Précarité Energétique Combattre la précarité énergétique Oui, mais par quels moyens? Zoom On Précarite Energétique La précarité énergétique est un mal qui a été reconnu des pouvoirs publics en

Plus en détail