Les enjeux de l école maternelle.. Alain HOUCHOT Inspection générale de l éducation nationale

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les enjeux de l école maternelle.. Alain HOUCHOT Inspection générale de l éducation nationale"

Transcription

1 Les enjeux de l école maternelle. Alain HOUCHOT Inspection générale de l éducation nationale

2 Les enjeux de l école maternelle Le contexte européen et international: des objectif partagés Respecter le droit des enfants à l éducation afin qu ils puissent «vivre pleinement leur enfance». Concilier la vie familiale, la vie professionnelle des parents et le temps de l éducation des jeunes enfants. Lutter contre les «handicaps scolaires» : préparer les enfants à faire face aux exigences de la scolarité obligatoire et compenser les conséquences de la pauvreté.

3 Les enjeux de l école maternelle Le contexte européen et international: des entrées parfois divergentes La pédagogie sociale : une entrée globale qui associe massivement les parents et se base avant tout sur l expression et les stratégies «naturelles» d apprentissage des enfants. La pédagogie de l apprentissage: une entrée qui donne toute sa place au développement cognitif et à l acquisition de connaissances La France: à la recherche de l équilibre tout en choisissant de confier l EAJE à une école.

4 Les enjeux de l école maternelle 1. Réduire l échec scolaire 15% des élèves quittent l enseignement primaire en situation d échec (échec qui n est pas compensé ensuite) 5% des élèves de 18 à 25 ans sont en situation d illettrisme, 12% ont des difficultés de compréhension de l écrit 18% d une classe d âge a redoublé au moins une fois à l école élémentaire

5 Les enjeux de l école maternelle 2. Réduire le poids des déterminismes sociaux Le redoublement à l école élémentaire touche 41% des enfants de ménages inactifs (G : 46 %) 20% des enfants d ouvriers et d employés 7% des enfants de cadres 3% des enfants d enseignants

6 Les enjeux de l école maternelle Pour cela permettre à tous les enfants: de découvrir et d exercer tous leurs talents de développer leurs compétences de faire, de structurer de nouveaux apprentissages d aller au-delà du champ culturel qui est le leur de se sentir en sécurité de se sentir compétents de se sentir légitimes ce qui leur permettra de se sentir «devenir grands»

7 1-Le temps comme point d appui Pour prévenir l échec et en particulier l illettrisme: Proposer à temps: vérifier tout au long de la scolarité que l on propose bien les apprentissages attendus. Consolider: le renforcement, l entraînement sont nécessaires pour installer les ressources nécessaires chez les élèves. C est donc tout le cursus scolaire qui est concerné par la prévention de l échec et de l illettrisme.

8 1 Le temps comme point d appui La maternelle, une période décisive : tout ne se joue pas avant 6 ans, mais ce qui s y joue peut être déterminant (propédeutique du primaire) maîtriser le temps ne pas exposer plus précocement encore des enfants à l échec : l école française demande déjà beaucoup à des enfants jeunes (cf. OCDE : Petite enfance, grands défis) Préparer, c est ne pas ne pas perdre de temps mais aussi ne pas anticiper. La maternelle le temps de la "prévention primaire" donner les ressources nécessaires aux élèves permet de servir l égalisation des chances.

9 2 Devenir élève, s approprier le langage et découvrir l écrit, des domaines prioritaires Donner des ressources dans ces deux domaines qui sont: déterminants pour l adaptation et la réussite à l école (posséder la langue c est accéder au support des apprentissages, devenir élève c est conquérir les attitudes favorables aux apprentissages) discriminants socialement Mais les compétences relevant de ces domaines ne s acquièrent pas au détriment des autres domaines d activités mais en interaction avec eux (agir et s exprimer avec son corps; découvrir le monde; percevoir, sentir, imaginer, créer).

10 Devenir élève Les deux facettes de la «socialisation scolaire» L enfant, être social : vivre ensemble Se faire reconnaître comme personne, éprouver les richesses et les contraintes du groupe L enfant «apprenant» : apprendre ensemble Acquérir des attitudes : éléments déterminants = piloter son attention, savoir écouter, «se synchroniser», exercer son intelligence, s inscrire dans le temps Comprendre les attentes (implicites) de l école : ce que c est qu apprendre en situation scolaire

11 Devenir élève, un processus à organiser Côté Enfants : tenir compte des besoins et des capacités en évolution et du rôle clé du langage en cours d acquisition, permettre à l enfant de se sentir à sa place, une légitimité à construire Côté Enseignants : «souplesse et rigueur» pour faire passer d un mode d apprentissage (apprentissages spontanés, incidents) à un autre (apprentissages visés par une pratique contrôlée) tout en permettant à l enfant de se sentir compétent A terme : l élève doit pouvoir accepter l impersonnalité des relations collectives, et reconnaître l objectivité des savoirs transmis

12 S approprier le langage et découvrir l écrit mieux comprendre ce qui est attendu: une place renforcée de l oral, une pédagogie adaptée de l écrit. repérer et compenser les carences : renforcer la pédagogie de l oral, ne pas se cantonner au langage de communication, donner toute sa place au langage «scriptural», au parler «continu» éviter les éventuelles dérives: une dominance de la phonologie, une anticipation néfaste de l entrée dans le code, un apprentissage restreint du lexique Pour réussir à l école, une nécessité : apprendre à utiliser le langage de manière distanciée, réflexive (fortes inégalités à cet égard entre enfants)

13 S approprier le langage L oral une priorité: Langage dans la situation vécue, d accompagnement de l action (le langage ne dit pas tout, le sens est aussi porté par la situation). Langage à propos d une situation, d un référent absents (langage hors contexte ) le langage doit alors tout dire et trouve une proximité avec l écrit (langage scriptural). L oral une priorité pour s exprimer, Comprendre, Progresser vers la maîtrise de la langue française

14 S approprier le langage S exprimer Des enjeux essentiels: Le parler en continu: entrer en conversation cela suppose des ressources et une connaissance des usages (importance du modèle magistral, du questionnement) L acquisition du langage oral hors contexte Cet oral tient plus du récit que de la seule évocation. Il doit être explicite, précis(lexique) et structuré (syntaxe). C est un oral proche de l écrit, il oblige à une reconstruction préalable un apprentissage organisé du lexique: la mémoire sémantique comme objectif en étayage de la mémoire verbale (catégorisation, contexte, environnement..)

15 S approprier le langage Comprendre La compréhension, composante invisible de l activité langagière activité mentale invisible : à expliciter ; faire prendre conscience d un travail à effectuer par chacun ; apprendre à écouter pour comprendre. Deux objectifs, permettre à l enfant de : comprendre les consignes : l enfant devenu élève (GS) peut travailler sur la base de consignes collectives ; comprendre des textes racontés et /puis lus par le maître : dès l école maternelle, il faut faire ensemble et oralement ce que chacun devra parvenir à faire seul, silencieusement, au cycle 3.

16 Découvrir l écrit, Le langage comme objet d étude : une fonction du langage spécifique à l école. Le langage est traité pour lui-même, indépendamment du sens véhiculé. Découverte du rapport oral-écrit et de la stabilité de ce rapport. Première découverte des composantes du code écrit: conscience du mot ; découverte des composantes du mot : syllabes, sons et lettres.

17 Découvrir l écrit Se familiariser avec l écrit Découvrir les supports de l écrit Découvrir la langue écrite (place privilégiée de la littérature) Contribuer à l écriture de textes («dictée à l adulte») Se préparer à apprendre à lire et à écrire Distinguer les sons de la parole («conscience phonologique») Aborder le principe alphabétique (démarche, attitude plus que contenus) Apprendre les gestes de l écriture (moins d exigences qu en 2002 en quantité, être plus attentif à la démarche)

18 S approprier le langage et découvrir l écrit En conclusion: des objectifs à clarifier - l acquisition d un «langage oral explicite et structuré» est l enjeu essentiel. la didactique de l oral comme urgence - La compréhension est une composante clé de l activité langagière. Elle requiert un travail spécifique qui doit permettre à l enfant «d apprendre à comprendre» - La préparation à l apprentissage de la lecture et de l écriture (acquisition de la conscience phonologique, dé couverte des éléments de l écrit, approche du principe alphabétique) doit prendre des chemins spécifiques à l école maternelle et ne doit pas prendre trop de place, trop de temps.

19 3 Une pédagogie propre à l école maternelle. Des apprentissages voulus par l école et organisés: Apprentissages organisés (progressivité ; objectifs pédagogiques; création des conditions qui peuvent les rendre possibles) Les différentes formes de groupement des élèves (Intérêts et limites du collectif, organisation des ateliers, articulation des activités individuelles) et la question des ateliers...de langage et autour de l écrit Différenciation entre occupation et apprentissage

20 4 Une pédagogie propre à l école maternelle Des apprentissages voulus par l école et identifiés Des apprentissages identifiés par l enseignant Des apprentissages identifiés par l enfant Certaines situations masquent parfois les apprentissages qu elles permettent, elles peuvent aussi interdire la décentration de l élève de sa tâche, ne lui permettant pas de prendre conscience de ce qu il apprend.

21 4- Une pédagogie propre à l école maternelle Des apprentissages voulus par l école et vérifiés, évalués Mais on n évalue que ce qu on a permis d apprendre et de construire ( articulation entre l évaluation et la durée, la chronologie des temps d apprentissage). On évalue ce qui est déterminant: tout n est pas au même niveau, il faut faire des choix. On évalue en recourant à des situations, supports, démarches adéquats (intégrés ou non dans l expérience d apprentissage des enfants )

22 4 une pédagogie propre à l école maternelle Evaluer en trouvant un équilibre: sortir du refus inopérant de l évaluation (conduite aveugle) ne pas entrer dans l obsession, évaluer ce qu il faut, ce qu on peut. L évaluation comme accompagnement de l apprentissage pour permettre à l enseignant de mieux enseigner et à l élève de mieux apprendre L évaluation pour faire un bilan: importance de la démarche ( l illusion de l exhaustivité, intégration dans l apprentissage ou situation spécifique), des supports, de l interprétation des résultats. Un élève peut ne pas satisfaire à une évaluation sans être en difficulté encore moins en échec.

23 Conclusion L école maternelle est une école, elle s inscrit dans le dispositif «EAJE» au niveau européen et international mais elle est aussi propédeutique de l école élémentaire. L enseignant y joue un rôle central pour permettre à l enfant de comprendre les attentes implicites de l école et ainsi l aider à devenir élève pour permettre à l enfant de grandir et se confronter aux apprentissages qui le feront accéder à des compétences déterminantes pour son entrée à l école élémentaire. C est lui qui veillera à l équilibre entre découverte et renforcement, consolidation.

24 Conclusion Cette approche professionnelle n exclut pas une approche humaniste qui prend en charge le développement global des enfants. Accompagner l enfant, l aider à grandir, c est reconnaître et "célébrer " ses progrès, ses conquêtes. On peut être exigeant tout en restant attentif aux hésitations. La bonne posture professionnelle suppose détermination mais aussi patience, générosité, optimisme, acceptation des détours. En ce sens l école maternelle ne peut mettre des enfants en échec et doit être l occasion d une première expérience scolaire réussie.

Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle

Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle Séminaires interacadémiques des inspecteurs du premier degré Mars/Avril/Mai 2009 Viviane BOUYSSE Inspection générale de l éducation nationale

Plus en détail

Enjeux et grandes orientations pour l école maternelle

Enjeux et grandes orientations pour l école maternelle Enjeux et grandes orientations pour l école maternelle Jacques DESVIGNES IEN Mission préélémentaire IA 21 Auxonne le 30.09.2009 Plan proposé Introduction Le rôle propédeutique de l'école maternelle Regard

Plus en détail

La réforme de l école primaire Finalités. l échec scolaire :

La réforme de l école primaire Finalités. l échec scolaire : La réforme de l école primaire Finalités Réduire l échec scolaire : 15% des élèves quittent l enseignement primaire en situation d échec (échec qui n est pas compensé ensuite) 18% d une classe d âge a

Plus en détail

Langage et aide personnalisée à l école maternelle. Nîmes, 24 novembre 2010 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale

Langage et aide personnalisée à l école maternelle. Nîmes, 24 novembre 2010 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Langage et aide personnalisée à l école maternelle Nîmes, 24 novembre 2010 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Plan de l exposé 1. Langue et langage à l école maternelle 2. L

Plus en détail

dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009

dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009 dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009 1 Une pédagogie particulière respectueuse des besoins des jeunes enfants Le même référentiel de compétences

Plus en détail

Le métier d enseignant à l école maternelle : gestes professionnels essentiels, pour les débutants en particulier.

Le métier d enseignant à l école maternelle : gestes professionnels essentiels, pour les débutants en particulier. Le métier d enseignant à l école maternelle : gestes professionnels essentiels, pour les débutants en particulier. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Annecy, 5 janvier 2010 Le

Plus en détail

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle Journée de formation T1 2015-2016 Enseigner le langage oral à l école maternelle www.ac-dijon.fr Fonctions du langage Place du langage dans le programme Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Plus en détail

Devenir élève. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Le Mans, 22 novembre 2012

Devenir élève. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Le Mans, 22 novembre 2012 Devenir élève Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Le Mans, 22 novembre 2012 Plan de l intervention 1. Devenir élève : un statut particulier dans le programme de l école maternelle

Plus en détail

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Pôle pédagogique «maternelle» des Vosges avril 2015 Plan 1. Une charte des programmes : les principes

Plus en détail

Devenir élève. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Haute Loire, 10 mars 2010

Devenir élève. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Haute Loire, 10 mars 2010 Devenir élève Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Haute Loire, 10 mars 2010 Plan de l intervention 1. Devenir élève : un statut particulier dans le programme de l école maternelle

Plus en détail

Les programmes de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Les programmes de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Les programmes de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Philippe POIREL IEN Groupe de pilotage national Ecole maternelle Juin 2015 Plan 1. Une charte des programmes:

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.»

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» Stage maternelle novembre 2011 Jocelyne Douchin «L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» «L école maternelle a un

Plus en détail

Réseau Ambition. Réussite. Harmoniser la didactique du langage. Animation Pédagogique Pau Centre

Réseau Ambition. Réussite. Harmoniser la didactique du langage. Animation Pédagogique Pau Centre Animation Pédagogique Pau Centre - 2010-2011 Réseau Ambition Travailler le vocabulaire à l école maternelle Réussite Harmoniser la didactique du langage 1. Eclairage théorique 2. Quelques exemples de pratiques

Plus en détail

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT?

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? L aide personnalisée telle que définie dans la circulaire n 2008-082 du 5-06-2008 répond à des principes généraux et des règles

Plus en détail

Pour progresser vers la maîtrise de la langue française au Cycle 1 D une appropriation du langage oral vers la découverte de l écrit.

Pour progresser vers la maîtrise de la langue française au Cycle 1 D une appropriation du langage oral vers la découverte de l écrit. Pour progresser vers la maîtrise de la langue française au Cycle 1 D une appropriation du langage oral vers la découverte de l écrit. 1 S APPROPRIER LE LANGAGE et DÉCOUVRIR L ÉCRIT S approprier le langage.l

Plus en détail

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle Journée de formation T1 2016-2017 Enseigner le langage oral à l école maternelle www.ac-dijon.fr Place du langage dans le programme Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Réaffirmer la place

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

De la grande section d école maternelle au cours préparatoire. Nîmes, 5 octobre 2011 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale

De la grande section d école maternelle au cours préparatoire. Nîmes, 5 octobre 2011 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale De la grande section d école maternelle au cours préparatoire Nîmes, 5 octobre 2011 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Plan de l exposé Introduction : l identité particulière

Plus en détail

Evaluation et aide personnalisée à l école maternelle : le cas du langage

Evaluation et aide personnalisée à l école maternelle : le cas du langage Evaluation et aide personnalisée à l école maternelle : le cas du langage Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Troyes, 19 octobre 2011 Plan de l intervention 1. La juste place

Plus en détail

La loi d orientation, de programmation pour la refondation de l école de la République du 8 juillet 2013

La loi d orientation, de programmation pour la refondation de l école de la République du 8 juillet 2013 2 La loi d orientation, de programmation pour la refondation de l école de la République du 8 juillet 2013 Une réforme essentiellement pédagogique Refonte du socle commun et meilleure articulation avec

Plus en détail

CONTINUITÉ CYCLE 1 CYCLE 2. Formation de formateurs CP 100% de réussites 11 mai 2018

CONTINUITÉ CYCLE 1 CYCLE 2. Formation de formateurs CP 100% de réussites 11 mai 2018 CONTINUITÉ CYCLE 1 CYCLE 2 Formation de formateurs CP 100% de réussites 11 mai 2018 OBJECTIFS DE L INTERVENTION Equiper les formateurs pour : q Accompagner les équipes q Assurer le suivi des apprentissages

Plus en détail

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire Livret scolaire Ecole maternelle ---------------------------------- Nom :....Prénom :.. Petite Section Année scolaire Moyenne Section Grande Section Comprendre ce livret Dans ce livret, sont consignées

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l école maternelle. Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015

Les nouveaux programmes de l école maternelle. Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015 Les nouveaux programmes de l école maternelle Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015 Philosophie et enjeux des nouveaux programmes Des principes Une démarche curriculaire Une prise en compte de l environnement

Plus en détail

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Cadrage général 1. Langue et langage à l école maternelle La langue La langue de l école / La ou les langues de la maison Le langage Le langage de la maison

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

Enseigner à l école maternelle. Animation Pédagogique 2013/2014

Enseigner à l école maternelle. Animation Pédagogique 2013/2014 Enseigner à l école maternelle Animation Pédagogique 2013/2014 DES PRIORITES Finalités de l école maternelle : Aider chaque enfant à devenir autonome et à s approprier des connaissances et des compétences

Plus en détail

Le langage oral àl école élémentaire. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Sèvres, 6 mai 2015

Le langage oral àl école élémentaire. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Sèvres, 6 mai 2015 Le langage oral àl école élémentaire Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Sèvres, 6 mai 2015 Plan de l exposé 1. La maîtrise de la langue à l école primaire 2. L oral à apprendre

Plus en détail

Niveau de classe Année scolaire École fréquentée

Niveau de classe Année scolaire École fréquentée LIVRET SCOLAIRE Nom de l'élève :... Prénoms de l'élève :... Date de naissance :... Cursus scolaire : Niveau de classe Année scolaire École fréquentée Élémentaire N.B. : Durant sa scolarité primaire, un

Plus en détail

SCIENCES ET LANGAGE A L ECOLE MATERNELLE. Bruno Renault, IEN Pré-élémentaire Yonne

SCIENCES ET LANGAGE A L ECOLE MATERNELLE. Bruno Renault, IEN Pré-élémentaire Yonne SCIENCES ET LANGAGE A L ECOLE MATERNELLE Bruno Renault, IEN Pré-élémentaire Yonne Petit rappel des IO : S approprier le langage Nommer avec exactitude les objets qui les entourent Apprendre à communiquer

Plus en détail

École maternelle d Houssen PS MS GS A.PERROT. Bénédicte ROZET et Chantal JAUNEAU - CPAIEN Janvier 2018 Circonscription de Wintzenheim

École maternelle d Houssen PS MS GS A.PERROT. Bénédicte ROZET et Chantal JAUNEAU - CPAIEN Janvier 2018 Circonscription de Wintzenheim École maternelle d Houssen PS MS GS A.PERROT Bénédicte ROZET et Chantal JAUNEAU - CPAIEN Janvier 2018 Circonscription de Wintzenheim qui réaffirme: La construction de connaissances et de savoirs faire

Plus en détail

Document d accompagnement

Document d accompagnement Document d accompagnement Le langage en maternelle Animation pédagogique V. GUILLERM C. MOLLARD Langue et langage à l école Communiquer, parler et apprendre à parler mieux LA LANGUE LE LANGAGE Définition

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX CYCLE 2 GRANDE SECTION DE MATERNELLE * (GS) COURS PRÉPARATOIRE (CP) COURS ÉLÉMENTAIRE 1 re ANNÉE (CE1) *Cette année appartient à la fois au cycle 1 (école maternelle)

Plus en détail

S APPROPRIER LE LANGAGE

S APPROPRIER LE LANGAGE FICHE GUIDE DE L'ENSEIGNANT AIDE A L'ELABORATION DU BILAN DES ACQUIS EN FIN DE GS En référence à la fiche de bilan de l'élève Le bilan des acquis de fin de GS est une obligation. Le livret-bilan des acquis

Plus en détail

Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1

Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1 Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1 Le cadre réglementaire : que disent les programmes de N-C? Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 2 Vers l écrit : Se familiariser avec le français écrit

Plus en détail

Analyse des résultats aux évaluations GS

Analyse des résultats aux évaluations GS Analyse des résultats aux évaluations GS 2010-2011 Circonscription de Saint-Valéry-en-Caux Lundi 11 avril 2011 Corinne Galle, IEN et Hélène Canu, CPC De la grande section d école maternelle au cours préparatoire

Plus en détail

Apprendre à comprendre à l école maternelle. D.Perrard CP/DENC

Apprendre à comprendre à l école maternelle. D.Perrard CP/DENC Apprendre à comprendre à l école maternelle D.Perrard CP/DENC Comprendre Compétences attendues au palier 1 du socle commun Comp. 1 : La maîtrise de la langue française Domaine : DIRE Items : -S exprimer

Plus en détail

Programme d'enseignement de l'école maternelle

Programme d'enseignement de l'école maternelle Programme d'enseignement de l'école maternelle Arrêté du 18-2-2015 BO du 26 mars 2015 Circonscription de Millau - Septembre 2016 Rappel La liberté pédagogique de l enseignant fonctionnaire s exerce dans

Plus en détail

Les programmes de Maîtrise de la langue: lecture, littérature et rédaction Extrait d un Powerpoint IGEN V. Bouysse

Les programmes de Maîtrise de la langue: lecture, littérature et rédaction Extrait d un Powerpoint IGEN V. Bouysse Les programmes de 2008 Maîtrise de la langue: lecture, littérature et rédaction Extrait d un Powerpoint IGEN V. Bouysse L école maternelle «Aider chaque enfant, selon des démarches adaptées, à devenir

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

Noyelles Godault le 24 novembre Commencer à écrire tout seul Programme de l'école maternelle 2015

Noyelles Godault le 24 novembre Commencer à écrire tout seul Programme de l'école maternelle 2015 Noyelles Godault le 24 novembre 2015 Commencer à écrire tout seul Programme de l'école maternelle 2015 Une évolution dans les programmes 2008 2015 Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : Découvrir

Plus en détail

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle?

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? A HOUCHOT Inspection générale de l Education nationale 2011 2012 L EVALUATION:

Plus en détail

Le langage à l'école maternelle Programmes 2008

Le langage à l'école maternelle Programmes 2008 Le langage à l'école maternelle Programmes 2008 Langage à l'école maternelle et prévention de l'illettrisme De la didactique à la pratique (3 semaines) Michèle Drechsler, 2 Avril, IUFM Châteauroux Formation

Plus en détail

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 L évaluation du langage oral à l école maternelle Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 Plan de l intervention 1. La juste place de l évaluation 1.1.

Plus en détail

Thèmes prioritaires Bruxelles Brabant Hainaut Liège Namur et Luxembourg

Thèmes prioritaires Bruxelles Brabant Hainaut Liège Namur et Luxembourg 1.1. Pédagogie générale : Mieux connaitre l apprenant et ses spécificités Outiller l enseignant sur l évolution des connaissances en matière de processus mentaux d apprentissage (composantes cognitives,

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION. PS, MS et GS (CYCLE 1)

LIVRET D EVALUATION. PS, MS et GS (CYCLE 1) agence pour l enseignement français à l étranger Inspection de l Education nationale Zone Maghreb Est - Machrek LIVRET D EVALUATION PS, MS et GS (CYCLE 1) Nom Prénom : Date de naissance : Codage utilisé

Plus en détail

Formation formateurs PEMF Le 20 juin 2017 S Monin

Formation formateurs PEMF Le 20 juin 2017 S Monin Formation formateurs PEMF Le 20 juin 2017 S Monin Un passage sensible, des continuités nécessaires pour sécuriser le suivi du parcours des élèves. } Continuité sur les outils } Etre attentif à ce que les

Plus en détail

Aide personnalisée aux élèves en difficulté

Aide personnalisée aux élèves en difficulté Aide personnalisée aux élèves en difficulté Deux objectifs Réduire l échec scolaire lourd Réduire le redoublement Grâce à: De nouveaux programmes Une nouvelle organisation du temps scolaire Des dispositifs

Plus en détail

Rappel concernant le livret «Lire au CP!»

Rappel concernant le livret «Lire au CP!» Rappel concernant le livret «Lire au CP!» Objectif général : Favoriser le repérage des difficultés des élèves dans l apprentissage du lire-écrire pour pouvoir agir de façon à les prévenir ou à y remédier

Plus en détail

Les enjeux de la maternelle. Document réalisé à partir du rapport IGEN sur le site MEN

Les enjeux de la maternelle. Document réalisé à partir du rapport IGEN sur le site MEN Les enjeux de la maternelle Document réalisé à partir du rapport IGEN sur le site MEN Une institution mise en cause dans son efficacité Son incapacité à réduire les inégalités sociales Haut conseil de

Plus en détail

+ Quelques réfléxions

+ Quelques réfléxions + Quelques réfléxions 1 n Sixième malentendu : le langage est trop souvent réduit à sa seule fonction de communication, alors qu'il est le vecteur de l'explicitation des actions et de leurs relations donc

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Nom de l école. Cycle I. Nom : Prénom : Date de naissance :

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Nom de l école. Cycle I. Nom : Prénom : Date de naissance : Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS Nom de l école Cycle I Nom : Prénom : Date de naissance : Année scolaire 2009/2010 Sommaire Note explicative.5 CYCLE I PAGES S'approprier

Plus en détail

Le langage oral et écrit à l école maternelle

Le langage oral et écrit à l école maternelle Le langage oral et écrit à l école maternelle Laurence De Cecco Dakar le 6 décembre 2010 Déroulement: L'école maternelle et ses finalités : Que nous disent les instructions officielles de 2008? Comprendre

Plus en détail

L ESPACE EN MATERNELLE

L ESPACE EN MATERNELLE L ESPACE EN MATERNELLE Définition Structuration de l espace : organisation d un lieu plus ou moins délimité où peut se situer quelque chose cf topologie (science qui étudie les propriétés qualitatives

Plus en détail

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011 Activités athlétiques au cycle 1 Circonscription de Belley 23/02/2011 Programme de la matinée 1/ Rappel sur les programmes en EPS 2/ L unité d apprentissage 3/ Mise en œuvre d activités : vidéo 4/ Retour

Plus en détail

Les effets des usages sociaux du langage sur les apprentissages de l école primaire.

Les effets des usages sociaux du langage sur les apprentissages de l école primaire. Les effets des usages sociaux du langage sur les apprentissages de l école primaire. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Montauban, 25 novembre 2009 Les effets des usages sociaux

Plus en détail

Les enjeux majeurs des programmes La langue française. Séminaires inter académiques 2009 Viviane BOUYSSE Inspection générale de l éducation nationale

Les enjeux majeurs des programmes La langue française. Séminaires inter académiques 2009 Viviane BOUYSSE Inspection générale de l éducation nationale Les enjeux majeurs des programmes La langue française Séminaires inter académiques 2009 Viviane BOUYSSE Inspection générale de l éducation nationale Les enjeux majeurs des programmes La langue française

Plus en détail

Loi de refondation de juillet 2013

Loi de refondation de juillet 2013 Loi de refondation de juillet 2013 Priorité à l école primaire, priorité à la maternelle Scolarisation des moins de trois ans en priorité en éducation prioritaire et en zone rurale et «+ de maîtres» Nouveaux

Plus en détail

Le rôle de l école maternelle dans la prévention de l illettrisme. Mission maternelle 94 1

Le rôle de l école maternelle dans la prévention de l illettrisme. Mission maternelle 94 1 Le rôle de l école maternelle dans la prévention de l illettrisme Mission maternelle 94 1 Cadre de l intervention Quelques éléments introductifs Un plan qui s inscrit dans la réforme de l école primaire

Plus en détail

Aide à l évaluation des acquis des Élèves en fin d école maternelle Janvier 2010

Aide à l évaluation des acquis des Élèves en fin d école maternelle Janvier 2010 Aide à l évaluation des acquis des Élèves en fin d école maternelle Janvier 2010 S approprier le langage Découvrir l écrit Découvrir le monde Devenir élève Dominique Simon-Ruaz Principe d un bilan des

Plus en détail

La prévention de l illettrisme à l école maternelle

La prévention de l illettrisme à l école maternelle La prévention de l illettrisme à l école maternelle Points de vigilance de lutte contre l illettrisme Compétences en fin de maternelle Situations d apprentissages Maîtrise du socle commun palier 1 Maîtrise

Plus en détail

Pour maîtriser le FRANÇAIS au Cycle 2 Des apprentissages fondamentaux en lecture qui s accompagnent d une initiation à la grammaire et à l

Pour maîtriser le FRANÇAIS au Cycle 2 Des apprentissages fondamentaux en lecture qui s accompagnent d une initiation à la grammaire et à l Pour maîtriser le FRANÇAIS au Cycle 2 Des apprentissages fondamentaux en lecture qui s accompagnent d une initiation à la grammaire et à l orthographe. 1 La continuité entre l école maternelle et l école

Plus en détail

LE LANGAGE à l école maternelle. Ch. Bourmault DDEC 72

LE LANGAGE à l école maternelle. Ch. Bourmault DDEC 72 LE LANGAGE à l école maternelle Introduction Le langage est essentiel pour le développement du jeune enfant. C est le premier apprentissage et la condition de l acquisition des autres compétences. A l

Plus en détail

L AIDE PERSONNALISÉE. diversité des élèves. 1. Lettre de préparation de la rentrée BO n 11 du 18/03/10

L AIDE PERSONNALISÉE. diversité des élèves. 1. Lettre de préparation de la rentrée BO n 11 du 18/03/10 L AIDE PERSONNALISÉE 1. Lettre de préparation de la rentrée BO n 11 du 18/03/10 2. L aide personnalisée et la posture de l enseignant confronté à la diversité des élèves 3. Quelques exemples pour le CII

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Formation continue des enseignants Jeudi 7 janvier 2016 Circonscription de Meyzieu Ordre du jour et objectifs - Présentation générale du programme - Le constat - Les priorités

Plus en détail

Mercredi 15 octobre 2008 Inspection de l Éducation nationale Quimper IV

Mercredi 15 octobre 2008 Inspection de l Éducation nationale Quimper IV Mercredi 15 octobre 2008 Inspection de l Éducation nationale Quimper IV Comprendre ce qui a conduit à la mise en place du plan pour l école et ses finalités Repérer les priorités portées par les nouveaux

Plus en détail

QUOI? POURQUOI? COMMENT? Les difficultés rencontrées.

QUOI? POURQUOI? COMMENT? Les difficultés rencontrées. QUOI? POURQUOI? COMMENT? Les difficultés rencontrées. Qu est ce que c est? Un cahier de liaison pour apporter des informations, créer du lien social, présenter le travail de l école maternelle? Un cahier

Plus en détail

Présentation du DVD Apprendre à parler

Présentation du DVD Apprendre à parler Présentation du DVD Apprendre à parler Réunion de directeurs Novembre 2011 Muriel Martin Conseillère RAPPELS Importance de la Maîtrise de la langue. Le rôle majeur du travail en maternelle Des outils déjà

Plus en détail

Le langage oral dans les nouveaux programmes. Faire évoluer les pratiques ordinaires de l'oral

Le langage oral dans les nouveaux programmes. Faire évoluer les pratiques ordinaires de l'oral Le langage oral dans les nouveaux programmes Faire évoluer les pratiques ordinaires de l'oral 4 compétences clés Compétence 1 : écouter pour comprendre des messages oraux et des textes lus par l adulte.

Plus en détail

L écrit en maternelle. Nadine DEJAIGHER Conseillère pédagogique Noyelles-Godault

L écrit en maternelle. Nadine DEJAIGHER Conseillère pédagogique Noyelles-Godault L écrit en maternelle Nadine DEJAIGHER Conseillère pédagogique Noyelles-Godault Le BO de 2015: L écrit Objectifs visés et éléments de progressivité Il appartient à l école maternelle de donner à tous une

Plus en détail

L école maternelle, école première les piliers de la refondation

L école maternelle, école première les piliers de la refondation L école maternelle, école première les piliers de la refondation Eve Leleu-Galland Inspectrice, Paris avril 2014 Une exception à conserver 2 " ( ) et l on prend son temps pour ne rien exiger qu à propos."

Plus en détail

Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle

Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale 20 février 2013 Plan de l exposé 1. Où va-t-on et d où part-on?

Plus en détail

Du langage oral au langage écrit

Du langage oral au langage écrit Du langage oral au langage écrit Formation pédagogique La scolarisation des enfants de moins de trois ans Novembre 2015-6 ème circonscription de Colombes 1 Plan 1 La construction du langage et les interactions

Plus en détail

Mise en œuvre des programmes : points de vigilance.

Mise en œuvre des programmes : points de vigilance. Mise en œuvre des programmes : points de vigilance. «Que les enfants vivent bien leur petite enfance tout en s engageant à leur mesure et à leur manière dans les apprentissages» Annette BREILLOUX IEN maternelle

Plus en détail

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Comment repérer les difficultés? Comment effectuer un choix parmi les différentes aides? Comment les articuler? Comment évaluer les progrès?

Plus en détail

Thèmes prioritaires Bruxelles Brabant Hainaut Liège Namur et Luxembourg

Thèmes prioritaires Bruxelles Brabant Hainaut Liège Namur et Luxembourg 1.1. Pédagogie générale : Mieux connaitre l apprenant et ses spécificités Outiller l enseignant sur l évolution des connaissances en matière de processus mentaux d apprentissage (composantes cognitives,

Plus en détail

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16 BO n 5 du 12/04/07 HS École maternelle Introduction Une école de plein exercice Responsabilité double : mener à bien les apprentissages du C1 et engager tous les élèves, sans exception, dans la première

Plus en détail

Un nouveau programme pour l école maternelle : quels changements?

Un nouveau programme pour l école maternelle : quels changements? Un nouveau programme pour l école maternelle : quels changements? Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Nîmes, 25 novembre 2015 Une école maternelle refondée En application de la

Plus en détail

Présentation des programmes 2016

Présentation des programmes 2016 Présentation des programmes 2016 Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture 5 domaines: D1: Les langages pour penser et communiquer D2: Les méthodes et outils pour apprendre D3: La

Plus en détail

Les enjeux de la scolarisation des enfants de moins de trois ans. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale ESEN, 9 juillet 2013

Les enjeux de la scolarisation des enfants de moins de trois ans. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale ESEN, 9 juillet 2013 Les enjeux de la scolarisation des enfants de moins de trois ans Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale ESEN, 9 juillet 2013 Plan de l exposé v Repenser l école maternelle selon

Plus en détail

Devenir élève : un processus progressif àconstruire de la PS àla GS

Devenir élève : un processus progressif àconstruire de la PS àla GS Devenir élève : un processus progressif àconstruire de la PS àla GS Page 1 Pourquoi traiter du devenir élève? Un domaine souvent mal compris Sujet à dérives Dont on a perdu le sens et pourtant au cœur

Plus en détail

École Sainte-Cécile. Normes et modalités d évaluation des apprentissages et dates de fin d étape et de remise des bulletins PRÉSCOLAIRE

École Sainte-Cécile. Normes et modalités d évaluation des apprentissages et dates de fin d étape et de remise des bulletins PRÉSCOLAIRE École Sainte-Cécile Normes et modalités d évaluation des apprentissages et dates de fin d étape et de remise des bulletins PRÉSCOLAIRE Année scolaire 2016-2017 La réussite scolaire, une responsabilité

Plus en détail

Ecole maternelle, langage et réussite scolaire. Tours, 8 avril 2013 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale

Ecole maternelle, langage et réussite scolaire. Tours, 8 avril 2013 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Ecole maternelle, langage et réussite scolaire Tours, 8 avril 2013 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Plan de l exposé 1. Prévenir les difficultés dès l école maternelle 2. Faire

Plus en détail

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015

Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015 Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015 La nouvelle carte d identité de l école maternelle Code

Plus en détail

Ecole... Classe de... Livret scolaire GS. Année scolaire 2011/2012. Nom de l élève :. Date de naissance : / /

Ecole... Classe de... Livret scolaire GS. Année scolaire 2011/2012. Nom de l élève :. Date de naissance : / / Ecole... Classe de... Livret scolaire GS Année scolaire 2011/2012 Nom de l élève :. Date de naissance : / / A LIRE POUR BIEN COMPRENDRE LES INDICATIONS PORTEES SUR CE LIVRET Pourquoi évalue-t-on? è Pour

Plus en détail

Conférence de Viviane Bouysse : Liaison GS-CP IGEN Académie du Territoire de Belfort 8 décembre 2010

Conférence de Viviane Bouysse : Liaison GS-CP IGEN Académie du Territoire de Belfort 8 décembre 2010 Conférence de Viviane Bouysse : Liaison GS-CP IGEN Académie du Territoire de Belfort 8 décembre 2010 Constat déjà ancien : les élèves en grande difficulté au CP le restent par la suite. Dans les années

Plus en détail

L AIDE PERSONNALISEE

L AIDE PERSONNALISEE L AIDE PERSONNALISEE Fichier trouvé sur le site de Limoges-Bellac : http://limoges5.iahautevienne.ac-limoges.fr Je l ai légèrement modifié, en éliminant ce qui ne concerne pas les maths ni le cycle 3.

Plus en détail

Les langages pour penser et communiquer

Les langages pour penser et communiquer Les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages fondamentaux est le plus transversal de tous. L élève y acquiert des savoirs et compétences sollicités comme outils de pensée, de communication,

Plus en détail

Plus de Maitre que de Classe à Arc en Ciel D après une réflexion menée par Céline Guerrouache et Gaelle Pautonnier.

Plus de Maitre que de Classe à Arc en Ciel D après une réflexion menée par Céline Guerrouache et Gaelle Pautonnier. Plus de Maitre que de Classe à Arc en Ciel D après une réflexion menée par Céline Guerrouache et Gaelle Pautonnier. Objectif : articuler le dispositif PDMQDC avec celui de «Prévention des difficultés au

Plus en détail

Accompagnement à l appropriation des nouveaux programmes de l école maternelle. Circonscription de MORTEAU Mardi 19 janvier 2016

Accompagnement à l appropriation des nouveaux programmes de l école maternelle. Circonscription de MORTEAU Mardi 19 janvier 2016 Accompagnement à l appropriation des nouveaux programmes de l école maternelle Circonscription de MORTEAU Mardi 19 janvier 2016 UN CONSTAT, DE NOUVELLES ORIENTATIONS Des programmes 2008 et des attentes

Plus en détail

Le langage en Petite Section. Construire des observables. IA24 - Pôle maternelle - Jeudi 3 décembre 2009

Le langage en Petite Section. Construire des observables. IA24 - Pôle maternelle - Jeudi 3 décembre 2009 Le langage en Petite Section Construire des observables IA24 - Pôle maternelle - Jeudi 3 décembre 2009 «En langage oral, ce qui n'est pas réussi à la fin de la maternelle a toutes les chances de ne jamais

Plus en détail

Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle

Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Chartres, 26 octobre 2012 Plan de l exposé " ( ) et l on prend

Plus en détail

Le langage à l école maternelle

Le langage à l école maternelle Circonscription de SELESTAT Le langage à l école maternelle Présentation du document d accompagnement des programmes avril 2006 - Mercredi 08 novembre 2006 Mercredi 15 novembre 2006 Mercredi 22 novembre

Plus en détail

L école maternelle en 2013 : la refonder, la repenser. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Annecy, 7 mai 2013

L école maternelle en 2013 : la refonder, la repenser. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Annecy, 7 mai 2013 L école maternelle en 2013 : la refonder, la repenser Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Annecy, 7 mai 2013 Objectif de l école maternelle : favoriser le développement global

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE

ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE Formation Hybride Mai juin 2015 Circonscription Lille 3 Wattignies Virginie SOUFFLET FORMATION HYBRIDE CYCLE 1 1. Bilan/synthèse

Plus en détail

Programmes Cycle 2. Français. Compétences travaillées

Programmes Cycle 2. Français. Compétences travaillées Programmes 2016 - Cycle 2 Français Compétences travaillées comprendre et s exprimer à l oral» Écouter pour comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte.» Dire pour être entendu et compris.»

Plus en détail

Programme de l école maternelle. Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN

Programme de l école maternelle. Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN Programme de l école maternelle Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN Plan de l intervention En amont du programme, une école redéfinie par la loi Une rédéfinition paradoxale? Des dérives à éviter

Plus en détail

Nouveaux programmes pour l école maternelle : ruptures et continuités. Strasbourg 6, 24 novembre 2015

Nouveaux programmes pour l école maternelle : ruptures et continuités. Strasbourg 6, 24 novembre 2015 Nouveaux programmes pour l école maternelle : ruptures et continuités Strasbourg 6, 24 novembre 2015 Plan des interventions - Principes, enjeux et contenus des nouveaux programmes C. Gleitz - Impact des

Plus en détail

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56 LANGAGE ORAL Cycles 2/3 Jeu d écoute* Volets fermés C est un exercice de perception de son corps et de concentration. Il prépare à la détente et à l écoute. - Debout, yeux fermés "rentrer chez soi" "fermer

Plus en détail