Liens entre les projets européens et l entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liens entre les projets européens et l entreprise"

Transcription

1 Compendium des projets SEMINAIRE THEMATIQUE Liens entre les projets européens et l entreprise Paris, 4-5 juillet 2012

2

3 SÉMINAIRE THÉMATIQUE «Liens entre les projets européens et l entreprise» PARIS, 4-5 JUILLET 2012 INTRODUCTION Chaque année l Agence 2e2f réunit une trentaine de porteurs de projets autour d une thématique transversale. Les 4 et 5 juillet 2012, cette rencontre a été l occasion débattre sur les relations entre monde du travail et monde de l éducation dans les projets européens. Deux ateliers inter-programmes ont ainsi permis de confronter les expériences et les besoins des participants qui avaient déjà mis en œuvre ou souhaitaient expérimenter les méthodes et stratégies pour développer l esprit d entreprendre ou favoriser les coopérations formation-entreprise. Ils ont donné l occasion de «parler autrement de son projet» à travers la mise en valeur de la plus-value de l implication d une entreprise dans un projet européen. Par ailleurs les dimensions stratégiques n ont pas été oubliées grâce aux différents intervenants. Ce recueil présente les projets sur lesquels s est construit le séminaire ainsi que des exemples des productions réalisées lors des deux ateliers. Ces projets ont tous bénéficié de financements liés au programme européen d éducation et de formation tout au long de la vie. Il est toujours important de rappeler que ce programme générique appelé à une deuxième vie pour a pour but d améliorer la qualité de l offre de formation proposée aux citoyens européens à chaque étape de leur vie, grâce à des programmes sectoriels : - Comenius soutient la coopération et la mobilité entre établissement scolaires en Europe, de la maternelle au lycée. Les élèves et les enseignants de différents pays d Europe se rencontrent et travaillent ensemble sur un sujet commun. C est aussi un dispositif de formation continue à l échelle du continent qui stimule les échanges de pratiques innovantes pour tout le personnel éducatif, dans un contexte multilingue et multiculturel. - Erasmus facilite la mobilité des étudiants, des équipes d encadrement et des enseignants en s appuyant sur la collaboration entre établissements d enseignement supérieur européens. Il participe ainsi à la construction d un véritable espace européen de l enseignement supérieur. - Leonardo da Vinci permet l organisation de stages professionnels en Europe pour des jeunes, des salariés, des demandeurs d emploi, des formateurs dans des entreprises ou des centres de formation. Il soutient aussi les innovations dans le champ de la formation professionnelle en facilitant la coopération et les échanges de bonnes pratiques et la mise en place de nouveaux outils ou méthodes. 3

4 - Grundtvig se concentre sur l accompagnement des organismes proposant des opportunités d éducation et de formation pour des adultes, qu elles soient formelles ou non formelles. A travers des projets de coopération ou des stages, les apprenants et les formateurs européens peuvent échanger sur des méthodes éducatives et des approches pédagogiques innovantes; - Erasmus Mundus encourage et soutient la mobilité des personnes et la coopération entre établissements européens et non européens. Ce dispositif permet ainsi de contribuer au développement de l enseignement supérieur des pays tiers et de promouvoir l Union européenne en tant qu espace d excellence académique à échelle mondiale. - Tempus œuvre pour la modernisation de l enseignement supérieur des pays partenaires des Balkans occidentaux, de l Europe orientale, de l Asie centrale et de la Méditerranée. Ce programme permet de renforcer la coopération communautaire dans le cadre de l agenda de Lisbonne et du Processus de Bologne. - Europass portefeuille de compétences offre aux citoyens européens 5 documents complémentaires qui décrivent les diplômes, connaissances et compétences acquises par une personne que ce soit au cours de sa formation, de sa vie professionnelle ou lors d expérience personnelles. L ensemble de ces programmes se déclinent en actions et sous-actions qui sont autant de possibilités de vivre l Europe de l Education, composante essentielle de l économie de la connaissance promue par la Stratégie Union Nous remercions les intervenants : - Isabelle Andrieu, directrice de l association «Entreprendre Pour Apprendre» - Vincent Baholet, délégué général, Fondation Agir Contre l Exclusion (FACE) - Laurent Lascrou, service Europass-Euroguidance, agence 2e2f 4

5 Fiches de présentation Comenius p. 7 Leonardo Da Vinci p. 21 Erasmus Mundus p. 37 Erasmus p. 39 Grundtvig p.49

6 6

7 SÉMINAIRE THÉMATIQUE «Liens entre les projets européens et l entreprise» PARIS, 4-5 JUILLET 2012 Fiche de présentation de projet Programme / Action Comenius / Comenius Regio Titre du projet Nouvelles voies vers le monde du travail du pays partenaire (NEWAP) Organisme Conseil régional de Lorraine Adresse Place Gabriel Hocquard BP Metz cedex 1 Téléphone et mail de contact Adresse d un site internet du projet - Durée du projet du 1er août 2011 au 31 juillet 2013 Comenius Résumé du projet axé sur la place de l entreprise Etant une région frontalière, la région de la Sarre voit une grande partie de ses habitants partir travailler en Lorraine, et vice versa. Le projet vise à préparer encore mieux les élèves à la mobilité sur le marché du travail de la Grande Région (qui comprend la Lorraine, la Sarre, Luxembourg, la Wallonie, la Rhénanie-Palatinat et la Communauté française et germanophone de Belgique). Le premier objectif du partenariat est de développer des supports pédagogiques pour les élèves lorrains et sarrois issus de cursus dans lesquels la langue du pays partenaire est peu ou pas du tout enseignée pour les encourager à effectuer leur stage en entreprise audelà de la frontière. D autre part, il s agit aussi de sensibiliser les entreprises sur la possibilité d accueillir un jeune stagiaire du pays partenaire et de les accompagner vers cette démarche. L objectif à terme est de constituer un réseau d entreprises lorraines et sarroises prêtes à accueillir des stagiaires étrangers et avec qui les établissements scolaires pourront échanger pour préparer la mobilité transnationale de leurs élèves. La place des entreprises est primordiale dans ce partenariat car celles-ci participent à la professionnalisation des jeunes lorrains et sarrois et à leur future insertion professionnelle de part et d autre de la frontière en contribuant au dynamisme du territoire par l apport et l échange de nouveaux savoir-faire. Organismes et Pays partenaires Allemagne : Ministère de l Education de la Sarre (coordinateur) 6 établissements scolaires du 2nd degré Université de la Sarre Ecole de commerce ALWIS France (partenaires) : Lycée Jean Hanzelet Rectorat de l académie de Nancy-Metz CRIJ Lorraine Délégation régionale de l ONISEP Groupe(s) cible(s) Elèves lorrains et sarrois issus de cursus dans lesquels la langue du pays partenaire est peu ou pas du tout enseignée et ayant un stage à effectuer inscrit dans le cursus 7

8 Pratiques d implication des entreprises Les entreprises des réseaux des partenaires sont particulièrement impliquées dans ce partenariat Comenius Regio. Dans un premier temps, celles-ci sont sensibilisées sur la possibilité d accueillir un jeune stagiaire du pays partenaire. Elles sont ensuite interrogées sur leurs attentes si elles venaient à en accueillir un. Grâce à l élaboration d un guide à l attention des entreprises pour l accueil d un jeune stagiaire du pays partenaire, les entreprises sont accompagnées dans leur démarche. D autres entreprises lorraines et/ou sarroises ayant déjà accueilli un stagiaire étranger sont invitées à témoigner de leur expérience auprès des entreprises intéressées et des établissements scolaires. Des visites d entreprises permettront à celles-ci de valoriser leurs métiers et leur manière d accueillir des stagiaires. Pratiques de mise en valeur de l esprit d entreprendre L esprit d entreprendre est indirectement mis en avant dans les guides et les supports pédagogiques développés pour les élèves. Il leur est effectivement montré qu effectuer un stage dans le pays partenaire permet d acquérir des compétences personnelles et professionnelles complémentaires (ouverture d esprit, autonomie, confiance en soi, responsabilité et engagement, transfert de compétences, adaptabilité, créativité, etc.) et développe l esprit d entreprendre. De même, encourager les entreprises à accueillir des stagiaires du pays partenaire renvoie ces dernières à leur rôle important dans le développement de l esprit d entreprendre des jeunes. Actions de valorisation du travail avec les entreprises Ces actions se déclinent à trois niveaux : 1. Visite d études destinée aux partenaires sarrois sur le fonctionnement d une entreprise en Lorraine et les secteurs porteurs, en vue de l accueil d un stagiaire dans une entreprise lorraine et sur les atouts de la mobilité des travailleurs pour les entreprises ; 2. Information générale sur le projet Comenius Regio NEWAP ; 3. Développement d outils à l attention des entreprises : questionnaire en ligne sur leurs attentes dans l accueil d un stagiaire, plaquette d information sur la possibilité d accueillir un stagiaire du pays partenaire, guide sur l accueil de stagiaires du pays partenaire pour les entreprises. 8

9 SÉMINAIRE THÉMATIQUE «Liens entre les projets européens et l entreprise» PARIS, 4-5 JUILLET 2012 Fiche de présentation de projet Programme / Action COMENIUS / Partenariats scolaires Titre du projet «Mon Avenir en Europe» Comenius Organisme Adresse Téléphone et mail de contact Adresse d un site internet du projet Durée du projet Collège Jules-Ferry 35 rue du 8 Mai MONTAIGU du 1er août 2011 au 31 juillet 2013 Résumé du projet axé sur la place de l entreprise Notre projet permet d élargir l espace géographique et professionnel dans lequel nos élèves peuvent projeter leur avenir personnel (très souvent circonscrit à un environnement local dans une région longtemps enclavée), d une part grâce aux voyages et aux échanges avec nos partenaires, d autre part grâce aux contacts avec des entreprises régionales ayant une envergure européenne, voire mondiale. Ces contacts permettent de découvrir l organisation et le fonctionnement de l entreprise, et les stratégies de développement à l international. Ils permettent également des rencontres avec des professionnels, et donc la découverte de métiers, exerçant leurs activités en relation avec une clientèle ou des partenaires étrangers, en France ou en Europe. L objectif est ainsi de lutter contre les choix mimétiques familiaux d orientation, très locaux, par méconnaissance des métiers et des formations accessibles aux élèves, due à l origine socio-professionnelle et culturelle modeste, d une très grande partie de nos collégiens. Les élèves découvrent ainsi, grâce à des témoignages concrets et authentiques, des perspectives professionnelles nouvelles et accessibles. Ils prennent ainsi conscience de l intérêt de la mobilité, ils donnent du sens à leurs études et ils acquièrent une motivation nouvelle pour l apprentissage des langues étrangères. Organismes et Pays partenaires Italie : Ecole Boccardo de Novi Ligure Allemagne : Ecole Cesar-Klein de Ratekau Pologne : Ecole Jan-Twardowski de Koszalin Pour l année scolaire , les entreprises partenaires seront l Historial de la Vendée, La Mie câline, le groupe ACCOR, et la SMTC et Airbus (sous réserve). Groupe(s) cible(s) Élèves de 4ème et 3ème (Option «Découverte professionnelle») qui doivent choisir leur orientation professionnelle. 9

10 Pratiques d implication des entreprises Notre projet implique les entreprises par trois moyens : visites d entreprises en groupe, stages d immersion individuels et rencontres avec des professionnels dans notre établissement. Nos collaborations visent toujours des objectifs définis au préalable avec l entreprise partenaire : compétences et connaissances requises pour des métiers spécifiques, responsabilité sociétale de l entreprise, par exemple. Dans chaque cas, les élèves exploitent l expérience vécue, soit sous forme de compte-rendu ou d exposition, soit en reproduisant une activité conduite dans l entreprise visitée, soit enfin en simulant une création d entreprise. La restitution de l expérience est ensuite transmise aux entreprises impliquées. Cette démarche est régulière dans notre établissement car nous collaborons depuis plusieurs années avec des entreprises dans le cadre de l Option «Découverte professionnelle». Nous organisons également des rencontres avec des étudiants ayant des projets professionnels internationaux et suivant des études dans des universités européennes, afin de faire connaître aux élèves les filières et les programmes européens de formation. Pratiques de mise en valeur de l esprit d entreprendre Nos pratiques de valorisation de l esprit d entreprendre bénéficient des pratiques pédagogiques mises en oeuvre dans notre établissement dans le cadre des «Itinéraires de Découverte» et de l option «Découverte professionnelle». Qu il s agisse d activités préparatoires ou d exploitation, le travail des élèves est mené en groupes. Chaque groupe a une tâche à réaliser, en fonction d un cahier des charges précis préalablement défini (forme et contenu, public ciblé), afin d aboutir à une production collective cohérente, en situation de communication authentique. Au sein de chaque groupe, les élèves sont chargés de négocier et de se répartir les tâches, en fonction des compétences ou des intérêts de chacun. Ils doivent ainsi assumer leur responsabilité individuelle, mettre en commun les résultats obtenus, sélectionner collectivement les informations pertinentes et s accorder sur les choix esthétiques de présentation. Cette démarche est également mise en oeuvre lors des mobilités de notre partenariat Comenius, lorsque par exemple des groupes d élèves des quatre établissements partenaires doivent présenter ensemble les entreprises qu ils ont visitées. Notre pratique pédagogique vise à développer les qualités et les compétences requises pour le travail en équipe, nécessaires dans l activité professionnelle. Actions de valorisation du travail avec les entreprises La diffusion des actions et des activités menées en collaboration avec des entreprises et des professionnels dans le cadre de notre projet est assurée sur l Espace Comenius de l ENT du Collège. Nous mettons en effet en ligne les restitutions par les élèves des expériences vécues. 10

11 SÉMINAIRE THÉMATIQUE «Liens entre les projets européens et l entreprise» PARIS, 4-5 JUILLET 2012 Fiche de présentation de projet Programme / Action COMENIUS / COMENIUS Regio Titre du projet Apprendre à entreprendre en milieu peri-urbain, une initiative trans-pyrénéenne Organisme Mairie de MONTASTRUC LA CONSEILLERE (31) Adresse Place de la Mairie Montastruc-la-Conseillère Téléphone et mail de contact Adresse d un site internet du projet Durée du projet du 1er août 2011 au 31 juillet 2013 Comenius Résumé du projet axé sur la place de l entreprise La Mairie de Montastruc-la-Conseillère et la Comarca de Los Monegros se sont engagées dans ce projet afin de répondre à une problématique commune : l attractivité de leur territoire. Pour cela elles se sont associées à des partenaires scolaires (LEPRP L Oustal et le lycée Gaspar Lax), à d autres collectivités (Pays Tolosan, commune de Sariñena) ainsi qu à une association (Consejo de la Juventud). Le partenariat vise à développer la culture et la capacité d entreprendre en formant les élèves à la prise d initiative et à la créativité. Après une étude des territoires réalisée lors d échanges entre le lycée français et le lycée espagnol, les élèves peuvent créer virtuellement une entreprise en fonction des spécificités du territoire de l autre pays, en y intégrant une étude de marché et une étude économique en lien avec le développement local en milieu rural. Organismes et Pays partenaires France : le Pays Tolosan qui regroupe soixante-dix communes du nord de la Haute Garonne et Le lycée l Oustal de Montastruc la Conseillère Espagne : Comarca de los Monegros (Aragon), Mairie de Sariñena, Instituto Monegros-Gaspar Lax, Consejo de la Juventud de los Monegros Groupe(s) cible(s) Les élèves de première en bac professionnel «Service à la Population en Milieu Rural». 11

12 Pratiques d implication des entreprises Le projet est basé sur la compréhension mutuelle du tissu économique local. Lors des échanges, des rencontres avec des acteurs économiques locaux sont organisées, entreprises, services de développement économique des collectivités, Pôle emploi. En février 2012, les jeunes du Lycée de l Oustal ont organisé un Forum de l emploi qui a rassemblé 15 entreprises locales. Pratiques de mise en valeur de l esprit d entreprendre Pour ces élèves, la création d une entreprise ou d une association d aide à la personne est une véritable potentialité de déploiement de carrière professionnelle. Il faut donc les sensibiliser, le plus tôt possible, à la démarche d entreprendre, à la prise de risques et d initiatives inhérentes à la fonction de chef d entreprise. Faire acquérir aux jeunes le plus tôt possible, dans un cycle scolaire, les processus d une démarche de projet ; Soutenir le tissu entrepreneurial de nos territoires pour le rendre stable, important et compétitif ; Renforcer les relations entre les entreprises dans un même territoire pour la création de projets communs ; Etablir des réseaux de collaboration entre les entreprises d un même secteur pour améliorer la rentabilité ; Développer le tissu entrepreneurial du milieu rural ; Soutenir les projets de marchés sur le territoire ; Développer la vente des produits et services ruraux dans les pôles urbains les plus proches. Actions de valorisation du travail avec les entreprises Les études de territoires menées conjointement par les élèves français et espagnols, mettent en valeur le tissu économique. 12

13 SÉMINAIRE THÉMATIQUE «Liens entre les projets européens et l entreprise» PARIS, 4-5 JUILLET 2012 Fiche de présentation de projet Programme / Action Comenius / Comenius Regio Titre du projet Entrepreneurial bridges Innovation and Evaluation in the Entrepreneurship Education Organisme Conseil général de la Vienne Adresse Place Aristide Briand BP 319, POITIERS CEDEX Téléphone et mail de contact Adresse d un site internet du projet Durée du projet du 1/08/2011 au 31/07/2013 Comenius Résumé du projet axé sur la place de l entreprise Le projet a pour but de permettre à deux pays (Vienne 86 en France et Land de Styrie en Autriche) de comparer et d échanger des expériences et des pratiques liées à la mise en place d Entreprises d Enseignement Pédagogique (EEP) et afin de mettre en évidence la leur valeur ajoutée en matière de Capital Social, d Esprit d entreprise et de Créativité. L EEP est une entreprise fictive utilisée comme exercice pratique pour permettre aux lycéens de travailler dans un contexte professionnel réel. Celle-ci fonctionne selon les mêmes procédures qu une entreprise réelle. Organismes et Pays partenaires France : Lycée des métiers Le Dolmen Poitiers / Association EGEE - Entente entre Génération pour l Emploi et l Entreprise Autriche : Lycée professionnel Bundeshandelsakademie (BHAK) de Weiz / Land de Styrie / STVG - Société économique de Styrie. Etudiants et professeurs de lycées professionnels Groupe(s) cible(s) 13

14 Pratiques d implication des entreprises Les étudiants du lycée le Dolmen ont créé en septembre 2011 une Entreprise d Enseignement Pédagogique (EEP) sous le nom de «Rêves d Egypte». Il s agit d une agence de voyage qui vend des prestations touristiques en Egypte à d autres EEP françaises. Cette société a été créée par des élèves issus de classes de seconde, de première et de bac professionnel. Pratiques de mise en valeur de l esprit d entreprendre L EEP «Rêves d Egypte» fonctionne comme une entreprise. Les étudiants effectuent des études de marché, ils mettent en place des activités de promotion, de vente, de transport, de planning, de taxation, etc. Il s agit d un véritable cadre grâce auquel les jeunes peuvent se former à l exercice/la pratique du commerce, de la comptabilité, informatique, marketing et vente, à l achat, à la gestion du personnel. Des questionnaires destinés aux élèves ont été développés conjointement par le Lycée le Dolmen et par l association EGEE du côté français, en collaboration avec les diverses structures autrichiennes. Ils permettront ainsi d évaluer trois aspects : le capital social : cohésion de groupe, capacité d organisation ; l esprit d entreprendre : travail en équipe, prise d initiatives, capacité à décider et mesurer les risques ; et la créativité : réflexion, innovation, degré de succès de l idée et de l expertise pour résoudre un problème. Actions de valorisation du travail avec les entreprises Publication du projet sur le site internet du Conseil Général de la Vienne ; Constitution d une documentation pour la diffusion de résultats afin de garantir la durabilité du projet ; Diffusion des résultats du projet sur le territoire départemental auprès des acteurs de la formation des élèves. 14

15 SÉMINAIRE THÉMATIQUE «Liens entre les projets européens et l entreprise» PARIS, 4-5 JUILLET 2012 Fiche de présentation de projet Programme / Action Comenius / Projets multilatéraux Titre du projet Our Future in Europe. Mobility and Responsibility Comenius Organisme Adresse Téléphone et mail de contact Adresse d un site internet du projet Durée du projet Lycée Théodore Aubanel 14 rue Palapharnerie Avignon en cours, il devrait être activé en fin d année er août juillet 2013 Résumé du projet axé sur la place de l entreprise Les participants font l expérience du mode de vie d un pays, de sa culture professionnelle et ils se familiarisent avec les comportements, les particularismes culturels et les problèmes sociaux qui lui sont propres. Les ateliers thématiques permettent des échanges qui ouvrent des perspectives nouvelles sur le marché européen du travail et certains aspects de la responsabilité sociale. Nos axes de réflexion et le travail en équipe dans un environnement multiculturel développent par ailleurs une meilleure connaissance des forces et des faiblesses de chaque système d enseignement. Il s agit d une préparation au marché du travail, ainsi que d une forte prise de conscience de l importance des langues étrangères dès lors qu on envisage d orienter sa vie professionnelle et personnelle vers une dimension européenne. Un des aspects importants du projet amène à concevoir l entreprise comme un partenaire essentiel dans l établissement du projet personnel de l apprenant, qu il s agisse de son insertion dans le monde du travail ou de la conception et de la réalisation d un programme de mobilité au sein de l Europe. L ouverture à l international des représentants des entreprises qui acceptent de collaborer à notre projet, en témoignant de leur expérience dans ce domaine, apportent un message fort aux étudiants et lycéens pour qui les perspectives d avenir restent souvent circonscrites à leur environnement immédiat. L implication de ces professionnels est limitée dans ses manifestations (une ou deux interventions orales pour chaque mobilité chez un des partenaires) mais son importance est significative. A chaque fois, la présentation a donné l occasion d échanges constructifs. Organismes et Pays partenaires Allemagne : Berufskolleg Hilden des Kreises Mettmann Grande-Bretagne : The Cornwallis Academy Hubbards Hongrie : Lycée français Gustave Eiffel Norvège : Sogn videregående skole 15

16 Pratiques d implication des entreprises En raison des écarts d âge et de l hétérogénéité des formations dans lesquelles sont engagés les différents participants, il n est pas envisageable dans le cadre de notre projet de solliciter des intervenants issus d un domaine de spécialité trop pointue. Les professionnels ont donc été choisis selon des critères de disponibilité et en lien avec les visites culturelles ou les thèmes traités dans les ateliers. Chaque intervention se présente sous forme de mini conférence se clôturant par un exercice de questions-réponses. À MAIDSTONE : - Mr Craig Baxter, responsable de la santé et de la sécurité à EDF Energy, expose d abord les activités de son entreprise et montre la présence du groupe EDF dans le monde. Puis il centre son discours sur la place d EDF Energy au Royaume-Uni et il liste ses concurrents. Il insiste sur l importance du travail en équipe, puis sur la responsabilité sociale et environnementale de l entreprise. Il décrit enfin les compétences attendues par les entreprises lors d un recrutement. - Sa collègue, Mrs Jane Francis, à la tête de l audit interne au Royaume-Uni, explique que son poste l amène à effectuer de nombreux déplacements en France. Elle insiste naturellement sur l importance de la maîtrise des langues quand on travaille dans un environnement international mais relativise l importance de la correction grammaticale à condition qu elle ne gêne pas la communication, ce qui met à l aise tous les participants au projet. Concernant les problèmes de sécurité, des questions sont posées sur l accident nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011 et ses conséquences sur le groupe EDF. - Suite à une visite privée du château, le conservateur de Leeds Castle, Mr Nic Fulcher, présente les aspects financiers de la gestion d un monument du patrimoine ainsi que l impact économique sur la région. Il sait adapter son discours au domaine de spécialité de nos étudiants en détaillant assez longuement la gestion comptable. À HILDEN : Herr Kapler, de Becker-International, décrit son secteur d activité (pompes et compresseurs), peu connue de l auditoire et assez technique. Il souligne la vocation internationale de l entreprise mais précise qu elle n embauche pas à l étranger. Il s intéresse au contenu des ateliers du Comenius et aux résultats obtenus. Pratiques de mise en valeur de l esprit d entreprendre Plusieurs aptitudes relevant de l esprit d initiative et d entreprise sont indispensables pour mener à bien le projet en cours. Lors des séances de travail, l équipe d encadrement veille à favoriser le développement des compétences suivantes : - être capable de concevoir un projet et anticiper les obstacles ; - pouvoir évaluer et analyser les résultats ; - savoir tirer les enseignements de l erreur ou de l échec pour rebondir; - se montrer motivé, inventif et savoir prendre des risques ; - mieux comprendre l environnement social et professionnel dans lequel on évolue ; - savoir communiquer et interagir dans une langue étrangère de manière efficace ; - parvenir à travailler en équipe de façon constructive, collaborer avec des partenaires d origine, d âge et de culture différente ; - être sensible aux valeurs éthiques. Actions de valorisation du travail avec les entreprises Les interventions ont parfois été filmées et certaines s appuyaient sur une présentation de type Powerpoint, ensuite mise à disposition des participants. Grâce à ces traces concrètes, les étudiants ayant bénéficié des mobilités ont pu diffuser à un public plus large l esprit du message transmis. L ensemble des étudiants de DCG ont été réunis dans l amphithéâtre pour une présentation du travail réalisé. En préparation de l accueil en décembre prochain, des contacts ont été établis avec la Chambre de Commerce d Avignon. L avancement de la réflexion sur la mobilité en Europe amènera logiquement une plus grande prise en compte du monde de l entreprise. On peut envisager la conception des questionnaires (par exemple sur la situation du marché de l emploi, la gestion du chômage, la volonté d expérimenter la mobilité, les expériences interculturelles, etc.) qui seraient soumis par nos étudiants à des professionnels et ensuite exploités dans les ateliers. 16

17 SÉMINAIRE THÉMATIQUE «Liens entre les projets européens et l entreprise» PARIS, 4-5 JUILLET 2012 Fiche de présentation de projet Programme / Action Comenius / Comenius Regio Titre du projet «L école et l entreprise main dans la main» Comenius Organisme Adresse Téléphone et mail de contact Adresse d un site internet du projet Durée du projet Conseil régional de Champagne-Ardenne Hôtel de Région - 5, rue de Jéricho Châlons-en-Champagne du 1er août 2011 au 31 juillet 2013 Résumé du projet axé sur la place de l entreprise La région Champagne-Ardenne et la région de Vysocina en République Tchèque ont constaté le manque de relations entre les écoles et les entreprises locales. Ce projet a pour but de renforcer les liens entre les écoles et les entreprises des deux régions partenaires et d encourager les écoles à proposer des stages à leurs élèves. Les entreprises sont principalement associées lors de la venue d une délégation tchèque. Il s agit d un moment privilégié à la fois pour consolider les relations entre lycées et acteurs professionnels champardennais et pour présenter les modalités locales de ces relations «école-entreprise» aux partenaires tchèques. La taxe d apprentissage, inexistante en République tchèque, est un exemple parmi d autres. A noter que la délégation champardennaise a pu, lors de sa seconde mission en avril 2012, rencontrer le Directeur de la Chambre régionale de commerce de la Vysocina, qui a présenté son organisme, son fonctionnement, ses dispositifs et ses adhérents. Organismes et Pays partenaires République tchèque : Conseil régional de la Vysocina (coordinateur) Ecole secondaire de l académie agricole v Humpolci, Ecole secondaire technique Zd ar nad sazavou Ecole secondaire stavebni Jihlava Institut de formation continue des enseignants Chambre Régionale de Commerce Région de Vysocina France : partenaires Lycées François Bazin, Val Moré, François Arago Les Compagnons du Devoir Mission Locale pour la jeunesse de Reims Rectorat de Reims Groupe(s) cible(s) Les chefs d établissement, les chefs des travaux, les professeurs, les agents du Conseil régional, les représentants du monde de l entreprise 17

18 Pratiques d implication des entreprises Les entreprises ou fédérations d entreprises (BTP) viennent présenter et expliquer leur partenariat avec les établissements locaux, lycées ou CFA. Les contacts et les actions entreprises avec elles sont gérés directement par les lycées et le CFA. A l occasion de la mission des Tchèques en janvier 2012, un représentant de la Fédération régionale du BTP a pu leur exposer la problématique de la reprise d entreprise lorsque le PDG prend sa retraite. Pratiques de mise en valeur de l esprit d entreprendre La problématique exposée ci-dessus démontre l importance locale voire l urgence du développement et du renforcement de l esprit d entreprendre parmi les jeunes lycéens/apprentis en Champagne-Ardenne. Le lycée François Arago à Reims, spécialisé dans le BTP et membre du partenariat champardennais, est particulièrement sensible à cette problématique. En fonction des filières, certains établissements sont plus ou moins avancés dans l intégration de l esprit d entreprendre dans les enseignements théoriques et pratiques. Actions de valorisation du travail avec les entreprises Le blog ouvert et plusieurs réunions tenues avec les membres du partenariat champardennais ont contribué à faire avancer un travail de mise à plat des acteurs et dispositifs (stages, speed-dating, Olympiades, etc.) actuellement en vigueur. L objectif est de parvenir à élaborer un document final listant les principaux dispositifs existants pour en évaluer la pertinence pour les acteurs éducatifs et professionnels en Champagne-Ardenne. Le document pourra être diffusé par la suite. 18

19 SÉMINAIRE THÉMATIQUE «Liens entre les projets européens et l entreprise» PARIS, 4-5 JUILLET 2012 Fiche de présentation de projet Programme / Action Comenius / Partenariats Scolaires & etwinning Titre du projet «L entreprise responsable en Europe» Organisme Lycée Jules Mousseron Adresse Boulevard du 8 mai 1945, DENAIN Cedex Téléphone et mail de contact (standard) - Adresse d un site internet du projet Durée du projet du 1er août 2011 au 31 juillet 2013 Comenius Résumé du projet axé sur la place de l entreprise Le projet Comenius Partenariat est inscrit dans une démarche globale qui associe aussi un partenariat e-twinning et une action avec l office franco-allemand de la jeunesse. Le projet Comenius est en partenariat avec les lycées allemands et espagnols, le projet OFAJ est en partenariat avec le lycée allemand et le lycée bulgare, les lycées roumain et italien sont en partenariat etwinning uniquement. Le projet se fait aussi en partenariat avec l organisme EPA (entreprendre pour apprendre) et avec la Région Nord Pas de Calais (agenda 21). Les partenaires travaillent autour de la question : est-il possible pour une entreprise de concilier développement durable et profits? Les thèmes abordés sont : - déterminer les critères d une entreprise responsable ; - rencontrer des entreprises pour déterminer la plus responsable, au plan européen et au niveau national ; - créer des mini-entreprises multiculturelles ; - rencontrer des entrepreneurs pour comprendre leur quotidien. Organismes et Pays partenaires Allemagne : Lycée d économie et d administration (français, anglais, économie) Espagne : IES OLLOS GRANDES (économie, anglais) Bulgarie : Lycée professionnel d économie «G.S.Rakovsky» (français, économie) Roumanie : Colegiul Economic Buzau, (anglais) Italie : LSS FEDERIGO ENRIQUES (anglais) Elèves de seconde et 1ère années de BTS commercial Groupe(s) cible(s) 19

20 Pratiques d implication des entreprises Dans chacun des pays des visites d entreprises et des rencontres avec des entrepreneurs sont organisées pour permettre aux élèves de comprendre la façon dont les entrepreneurs voient le développement durable. Pratiques de mise en valeur de l esprit d entreprendre Lors des mobilités : ouverture culturelle et linguistique, (par exemple, par des séances de découverte des langues) ; ouverture professionnelle (visites d entreprises) ; adaptabilité (travail en groupes multiculturels sur des thèmes précis) ; naissance de projets personnels de poursuite d étude ; disparition de stéréotypes négatifs vis-à-vis de l Allemagne. Actions de valorisation du travail avec les entreprises diplôme de l «entreprise la plus responsable» remis en Allemagne à l entreprise 2G, et en France à GRDF, partenaire local de la communauté de la porte du Hainaut ; article de presse dans le journal «La Voix du Nord» ; comptes rendus de visite dans le wiki etwinning ; participation au World forum de Lille en tant que partenaire scolaire (reconnaissance du travail effectué) ; présentation du projet à la communauté éducative (réunion de prérentrée), aux parents et institutionnels (journées portes ouvertes) ; interaction des élèves avec des entrepreneurs lors du temps fort «création d entreprise» en novembre

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES. Opération CONFIANCE EN SOI

CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES. Opération CONFIANCE EN SOI CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES Opération CONFIANCE EN SOI PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide Briand - 93240 Stains 1 CONTEXTE Plaine

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe!

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! ERASMUS+ C EST AUSSI POUR VOUS! w Vous êtes jeune, en formation professionnelle initiale? Mettez toutes les chances de votre côté pour trouver

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur,

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur, Lyon, le 1er juillet 2010 Nos réf. : bb/6124/22062010 Madame, Monsieur, Suite au succès du Programme Leonardo Mobilité organisé en Belgique, Espagne et Danemark entre 2007 et 2009 et auquel ont participé

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER Responsables : Université de Nice Sophia Antipolis - Monsieur Ricardo Gonzalez, Professeur d'histoire et Archéologie antiques. Lycée Technique de l Hôtellerie

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

Donnons l envie d entreprendre!

Donnons l envie d entreprendre! Enseignants et Chefs d entreprise, Donnons l envie d entreprendre! Faites découvrir la vie de l entreprise aux jeunes de notre région Création de Mini-Entreprises Création de Mini-Entreprises Une Mini-Entreprise,

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

«ÉCOLE RÉGIONALE DES PROJETS : ENTREPRENEURS MIGRANTS»

«ÉCOLE RÉGIONALE DES PROJETS : ENTREPRENEURS MIGRANTS» «ÉCOLE RÉGIONALE DES PROJETS : ENTREPRENEURS MIGRANTS» Livret de candidature en direction des porteurs de projets L ECOLE REGIONALE DES PROJETS «ENTREPRENEURS MIGRANTS» UNE OFFRE INNOVANTE POUR FAIRE AVANCER

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Se connaître mieux pour mieux se comprendre (Gulliver)

Se connaître mieux pour mieux se comprendre (Gulliver) Se connaître mieux pour mieux se comprendre (Gulliver) Pour un enseignement/apprentissage interactif de la compétence interculturelle Descriptif de projet Mise à jour le 4 juillet 2005 Coordinatrice :

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes DDCP-YD/JP- SOUTH (2013) 3 Budapest, 28 octobre 2013 Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes 29 novembre 6 décembre 2013 Centre européen de

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA La Mini-entreprise : quel intérêt pour les jeunes? Les principes du programme pour le mini-entrepreneur: Lui faire découvrir

Plus en détail

IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI

IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI 2 ème Conférence algéro-française de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Marseille 18-19 octobre 2011 CONTEXTE Septembre 2008, création du Bureau d Aide à l

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

Quand le privé rencontre l EIC

Quand le privé rencontre l EIC DOSSIER DE PRESSE Quand le privé rencontre l EIC 1 er «Entraînement interculturel à la candidature» en Lorraine en partenariat avec le Crédit Agricole de Lorraine Contacts presse CREDIT AGRICOLE : Parcidio

Plus en détail

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr Le nouveau programme 2014-2020 Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe www.erasmusplus.fr 2014-2020 Un programme plus efficace pour l emploi des jeunes Un programme plus simple

Plus en détail

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2 Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Ajouter ici le logo de la structure évaluatrice Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE

Plus en détail

MASTER PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT. www.univ-littoral.

MASTER PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT. www.univ-littoral. MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Cette formation

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe!

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe! Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport Faisons grandir l éducation et la formation des adultes en europe! European Plateform for Adult Learning in Europe (EPALE),

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 1 er juillet 2013 SECTION : Programme NUMÉRO : PG301 PAGES : 6 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines

Plus en détail

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France Partir avec Erasmus Mode d emploi Erasmus en quelques chiffres : Depuis la création du programme en 1987, plus de 2.2 millions d Européens, dont près de 380 000 étudiants français, ont bougé dans toute

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

STAGE à L'ETRANGER. FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar

STAGE à L'ETRANGER. FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar STAGE à L'ETRANGER FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar Où partir? Choisir le pays : Dans une entreprise située À L'ÉTRANGER soit dans un pays de l'union Européenne soit dans un pays Hors

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Les effets constatés. Pour l équipe pédagogique :

Les effets constatés. Pour l équipe pédagogique : Dans notre quatrième Newsletter nous vous présentons l évaluation intermédiaire réalisée par l évaluatrice externe du projet Mélanie Latiers de l organisation Orchis. Pour rappel en mai 2014 se sont déroulées

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Présentation du Master 2 Management des Ressources Humaines Créé en 1991, le Master

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes «Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes Proposition de projet Localisation: Début du projet : Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : San Carlos

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

Cycle Management de Projet

Cycle Management de Projet Cycle Management de Projet Tunis 2013 Résultats attendus de la formation Les entreprises pour devenir plus performantes et faire face à la concurrence doivent intégrer la gestion par projets en transversal.

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels COMMISSION EUROPEENNE COMMUNIQUE DE PRESSE pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels Bruxelles, le 23 novembre 2011 Jusqu à cinq millions de personnes (soit presque deux fois plus qu actuellement)

Plus en détail

BILAN MEVIPRO. Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent. Royaume-Uni.

BILAN MEVIPRO. Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent. Royaume-Uni. BILAN MEVIPRO Irlande Royaume-Uni Allemagne Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent MEVIPRO Bilan 2007-2013 Dès 1991, la Région Champagne-Ardenne

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE : FORMATION DES REFERENTS

PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE : FORMATION DES REFERENTS PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PRÉSENTATION : Groupement Solidaire INSUP et organismes spécialisés dans les programmes internationaux ACTIONS : Développer la mobilité

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail