60 ans à faire battre les coeurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "60 ans à faire battre les coeurs"

Transcription

1 60 ans à faire battre les coeurs Rapport annuel Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 1

2 Fondé en 1954 par le Dr Paul David, l Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) célèbre en 2014 son 60 e anniversaire. Cette année commémorative sera l occasion de souligner les réalisations remarquables qui lui ont permis de se hisser parmi les plus grands centres de cardiologie au monde autant pour la qualité des soins aux patients, que pour la recherche, la prévention et l enseignement. Montréalais par ses racines, international par sa renommée, l Institut de Cardiologie de Montréal réunit depuis 60 ans des experts passionnés qui ont à cœur de repousser les limites de la médecine pour offrir des soins ultraspécialisés exceptionnels aux Québécois. Ses valeurs sont fondées sur le respect et la qualité de vie des patients et de leur famille, la valorisation des ressources humaines, la gestion rigoureuse, la recherche constante de l excellence et de l innovation, la protection de la santé publique, l ouverture à la communauté et au réseau de la santé ainsi que sur la transparence et le consentement éclairé des patients. Depuis 1977, la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal recueille et administre des fonds pour soutenir la recherche, les soins, la prévention et l enseignement à l Institut. La Fondation encourage ainsi l excellence d une institution de classe mondiale au service de la communauté québécoise. Par ses valeurs et son engagement, la Fondation favorise l approche novatrice et la pérennité de l Institut de Cardiologie de Montréal. Elle mise sur l implication, l intégrité, l écoute et le respect afin d obtenir des résultats probants et efficaces, tout en assurant une gestion responsable, intègre, transparente et rigoureuse des fonds qui lui sont confiés. L apport de nombreux bénévoles lui est précieux et l amène continuellement à se dépasser. 2 Rapport annuel

3 Table des matières Mot du président et du directeur général de l Institut de Cardiologie de Montréal 4 Mot du président et de la directrice générale de la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 6 L Institut de Cardiologie de Montréal en un coup d œil 7 Notre clientèle en un coup d œil 8 60 ans de réalisations 9 60 ans de soins ans de prévention ans de recherche ans d enseignement 22 À l honneur 24 La Fondation aide à faire battre les cœurs 27 Bilan de la campagne Battre au Rythme du Monde 28 Des événements qui mobilisent 29 Activités organisées par des tiers 32 Nos généreux donateurs 33 Legs testamentaires 44 Nos dévoués bénévoles 46 Nos commanditaires et partenaires 47 Gestion des plaintes 50 États financiers 51 Conseil d administration de l Institut de Cardiologie de Montréal 56 Comités et instances consultatives de l Institut de Cardiologie de Montréal 57 Équipe de direction de l Institut de Cardiologie de Montréal 58 Chefs des départements et services médicaux de l Institut de Cardiologie de Montréal 59 Conseil d administration et équipe de direction de la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 60 Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 3

4 Mot du président et du directeur général de l Institut de Cardiologie de Montréal En 2014, l Institut de Cardiologie de Montréal a 60 ans. Pour ouvrir les festivités et marquer, comme il se doit, le début de cette année de célébrations, un grand bal réunissait, en décembre 2013, 1300 membres du personnel, du jamais vu et une démonstration magistrale de l attachement des médecins et employés à l institution qu ils ont contribué à faire grandir et de la communauté québécoise à une institution qui, depuis 60 ans, lui fait honneur. Cette année nous aura donné l occasion de préparer ce 60 e anniversaire que nous voulons à la hauteur de l héritage dont nous sommes les dépositaires. Revisiter ces six dernières décennies, même sommairement, nous a permis de prendre à nouveau la mesure de son incroyable richesse. Tant de grandes réalisations sont à remettre en lumière. Il suffit de penser à tout ce que nous a laissé le fondateur de l ICM, le Dr Paul David, et à l apport des milliers de personnes qui se sont relayées pour garantir aux malades du Québec les meilleurs soins en cardiologie et permettre à l institution montréalaise de demeurer parmi les meilleures au monde dans le domaine de la recherche. Un premier événement a permis de souligner les 30 ans du Programme de transplantation de l Institut de Cardiologie de Montréal, programme dont ont bénéficié 418 greffés. Pour l occasion, certains d entre eux ont été heureux de se retrouver en compagnie de pionniers de ces interventions très avant-gardistes pour l époque. Au cours de ces 60 ans, l Institut a battu bien des records et continue inlassablement à innover. Il est aujourd hui le plus important centre de traitement en cardiologie au Canada, un leader à la tête de réseaux internationaux de recherche qui a contribué de façon exemplaire à l amélioration des pratiques médicales en cardiologie. Son Centre ÉPIC, quant à lui, est maintenant le plus important centre de prévention et de réadaptation en Amérique du Nord. Pour souligner cette réussite, des personnalités québécoises de premier plan, de tous les horizons, se sont unies pour offrir une campagne de reconnaissance exceptionnelle à l Institut sous le thème Parce qu on vous aime en vie. Toute notre gratitude leur est acquise car cette initiative sans précédent n avait qu un but : permettre au grand public de mieux connaitre l ICM et d être fier de la richesse collective qu il représente. Et pour ne pas déroger à la tradition, l année qui vient de se terminer aura été marquée par l innovation et les performances. Encore une fois, l ICM a tout mis en œuvre afin de toujours mieux servir les patients et la communauté. Quelques chiffres donnent une idée des efforts investis. Ainsi, le nombre d interventions a augmenté, notamment, en chirurgie cardiaque, comme dans les secteurs d hémodynamie et d électrophysiologie. 4 Rapport annuel

5 De tels résultats seraient impossibles à atteindre sans le dévouement et l expertise de ses équipes qui travaillent constamment à améliorer leurs performances. De là, une volonté manifeste de la part de l Institut de se préoccuper de leur bien-être. Ses efforts portent leurs fruits puisque, entre autres, on a pu constater une réduction notable des heures payées en assurance salaire. Mais un autre ingrédient s avère vital, ce sont les ressources financières. Comme toute autre institution, l ICM a dû composer, cette année encore, avec une situation financière difficile. Pour y faire face et démontrer sa volonté de gérer de façon responsable les sommes qui lui sont confiées, il a mis en place deux plans d optimisation, répondant du même coup aux demandes formulées par l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. En 2013, l ICM se sera également enrichi de nouveaux moyens pour détecter et traiter les maladies cardiovasculaires. Son tout nouveau Centre de résonance magnétique cardiovasculaire Philippa et Marvin Carsley, du nom de fidèles donateurs, représente, à ce chapitre, un atout majeur pour l avenir. Tout en manifestant un souci constant de tirer le meilleur parti des ressources dont il dispose, l ICM a résolument choisi, cette année encore, d avoir les yeux tournés vers l avenir. C est pourquoi, un nouveau site Web entièrement modernisé a été lancé. Blogue, cartes interactives, tout a été repensé en fonction des besoins des patients, afin de rendre faciles et instructives leurs visites. Dans le domaine de la recherche, l ICM n a pas été en reste. Son leadership a été à nouveau mis en lumière lors du lancement du projet ARTERIA. Ce programme d envergure que pilotera l ICM aura nécessité un montage financier de 49,2 M$ dont 18,2 M$ en provenance du gouvernement du Québec et 31 M$ du secteur biopharmaceutique. L objectif est ambitieux : la transformation des pratiques médicales avec comme bénéfice, pour le patient, une médecine de plus en plus personnalisée et, pour le système de santé, des économies majeures. Merci donc à tous ces médecins, infirmières, professionnels de la santé et stagiaires, au personnel non médical, aux administrateurs, aux bénévoles, à l équipe de la Fondation et à nos précieux partenaires, l Université de Montréal à laquelle l ICM est affilié, l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et le ministère de la Santé et des Services sociaux, sans oublier les donateurs sans lesquels, aujourd hui, l ICM ne bénéficierait pas d un rayonnement international aussi remarquable. Le président du conseil d administration Pierre Anctil Le directeur général Dr Denis Roy Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 5

6 Mot du président et de la directrice générale de la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal Les maladies cardiovasculaires demeurent de loin le tueur numéro un dans le monde. C est pourquoi le rôle de la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal est plus que jamais essentiel. Au cours des prochaines années, l Institut compte sur l appui de la Fondation et de ses donateurs pour continuer à offrir des soins de grande qualité qui font une réelle différence dans la vie des patients. L Institut a identifié quatre axes majeurs qui lui permettront de maintenir son leadership à l échelle internationale et pour lesquels il compte sur le soutien de la Fondation : l imagerie cardiovasculaire, la génétique cardiovasculaire, la prévention et la modernisation des soins. Des investissements dans ces domaines ont pour but de permettre à l équipe de spécialistes de l Institut de livrer sa promesse de mieux prédire, prévenir et guérir les maladies cardiovasculaires. Afin de bien mettre en lumière l impact direct des dons faits à la Fondation sur les activités de l Institut de Cardiologie de Montréal, nous avons choisi cette année de présenter un rapport annuel conjoint avec l ICM : en cette année commémorative, on y retrouve les principales réalisations des 12 derniers mois par rapport aux quatre missions de l Institut soit les soins, la prévention, la recherche et l enseignement. Au cours des années, la Fondation a remis 190 M$ pour permettre à l Institut de Cardiologie de Montréal de maintenir son statut d excellence. Ces fonds proviennent de dons du public, d événements, de projets de financement, de campagnes majeures et de revenus du fonds de dotation. Au cours de l exercice , l ensemble des activités de la Fondation a permis d amasser 27,5 M$. Ce sont plus de donateurs qui tous ensemble font battre le cœur de l Institut de Cardiologie de Montréal et donnent des ailes aux spécialistes, professionnels et chercheurs qui s y dévouent quotidiennement. Les sommes nettes amassées cette année représentent une augmentation de 31% comparativement aux résultats de l an dernier, notamment grâce aux revenus de placements, mais aussi grâce à la générosité toujours grandissante de nos donateurs. Aussi, la Fondation est reconnue et respectée des donateurs en raison de sa bonne réputation. Nous nous assurons que chaque somme recueillie fasse l objet d une gestion très rigoureuse et que les coûts administratifs soient maintenus au niveau le plus bas possible. Ainsi, les frais d administration de la Fondation représentent 6,5 % des revenus bruts totaux. Lorsqu on additionne toutes les dépenses de la Fondation, incluant les frais reliés aux activités de collecte de fonds, celles-ci représentent 17 % des revenus bruts totaux. La Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal existe d abord et avant tout grâce à ses généreux donateurs et partenaires, ainsi que ses dévoués bénévoles. L équipe de la Fondation compte sur la participation de plus de 100 bénévoles œuvrant principalement à la sollicitation, 54 administrateurs bénévoles siégeant sur les différents comités d experts et 17 employés permanents et temporaires. Vous avez la générosité de vous investir pour nous aider à faire battre des cœurs et nous vous en sommes profondément reconnaissants. Merci. Henri-Paul Rousseau Président du conseil d administration Mélanie La Couture Directrice générale 6 Rapport annuel

7 60 ans au service des gens L Institut de Cardiologie de Montréal en un coup d œil L Institut de Cardiologie de Montréal, c est plus de employés, dont 554 infirmières et 74 chercheurs réguliers 229 médecins, dont 50 cardiologues, 12 chirurgiens cardiaques et 11 anesthésiologistes plus de 680 étudiants, stagiaires, résidents et fellows dans les domaines connexes à la cardiologie 153 lits dont 21 en soins coronariens, 21 en soins intensifs médicaux et 24 en soins intensifs chirurgicaux des soins hautement spécialisés le plus grand centre de médecine préventive en Amérique du Nord le premier centre d enseignement en maladies cardiovasculaires au Québec un centre de recherche reconnu à l échelle internationale Annuellement, c est aussi interventions chirurgicales, dont chirurgies cardiaques majeures (pontages coronariens, chirurgies valvulaires et greffes cardiaques) procédures en hémodynamie procédures en électrophysiologie hospitalisations visites à l urgence visites à la clinique des anticoagulants visites aux cliniques externes et spécialisées La Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal, c est 14,2 M$ alloués à l Institut en dédiés aux soins, à la recherche, à la prévention et à l enseignement. Au centre, le Dr Paul David, fondateur de l Institut de Cardiologie de Montréal. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 7

8 60 ans au service des gens Notre clientèle en un coup d œil Provenance des patients hospitalisés : 30 % de l île de Montréal 70 % extérieur de Montréal 66 ans l âge moyen de nos patients Types d interventions dont les patients ont bénéficié patients ont reçu des tuteurs médicamentés et biorésorbables 595 patients ont reçu des tuteurs standard 787 patients ont eu une chirurgie cardiaque valvulaire 840 patients ont eu des pontages coronariens 617 patients ont eu une ablation (simple ou complexe) 617 patients ont reçu un stimulateur 434 patients ont reçu un défibrillateur 8 Rapport annuel

9 60 ans de réalisations L Institut de Cardiologie de Montréal célèbre en 2014 son 60 e anniversaire. Cette année commémorative constitue l occasion de souligner les réalisations remarquables qui lui ont permis de se hisser parmi les plus grands centres de cardiologie au monde tant pour la qualité des soins aux patients, que pour la recherche, la prévention et l enseignement. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 9

10 60 ans de réalisations «Parce qu on vous aime en vie!» L Institut de Cardiologie de Montréal honore ses bâtisseurs Le 25 mars dernier, dans le cadre des célébrations entourant son 60e anniversaire, l Institut de Cardiologie de Montréal a honoré trois de ses bâtisseurs : les cardiologues de renommée internationale, le Dr Paul David, fondateur et le Dr Martial Bourassa, premier directeur du Centre de recherche, ainsi que M. J.-Louis Lévesque, mécène. La soirée se déroulait à la Maison Birks, partenaire des fêtes du 60e anniversaire. Maison Birks, partenaire officiel des célébrations du 60e anniversaire de l Institut de Cardiologie de Montréal 10 Rapport annuel Des personnalités s unissent pour offrir une campagne de reconnaissance à l Institut de Cardiologie de Montréal Plusieurs personnalités québécoises se sont unies pour offrir une campagne de publicité à l ICM, afin de mettre en lumière sa grande expertise, autour du thème «Parce qu on vous aime en vie!». Parmi ceux qui ont témoigné leur attachement envers l Institut de Cardiologie de Montréal, on compte des célébrités et des gens d affaires, notamment : Jean Rizzuto, homme d affaires engagé et instigateur de ce mouvement; Pierre Lavoie, athlète et fondateur du Grand défi Pierre Lavoie; Michel Therrien, entraîneur des Canadiens de Montréal; le très honorable Jean Chrétien; le très honorable Brian Mulroney; Grégory Charles; Sylvie Bernier; France Chrétien Desmarais; Joannie Rochette; Diane Giard (Banque Nationale); Michel Patry (HEC Montréal); Michal Hornstein; Nathalie Bondil (Musée des beaux-arts de Montréal); ainsi que Daniel Lamarre (Cirque du Soleil). Bénéficiant d un placement publicitaire de premier plan, la campagne, qui se tenait à l été 2013, s est déployée sur les autobus, les abribus, dans les journaux, à la radio et à la télévision. LE TRÈS HONORABLE BRIAN MULRONEY 18e Premier ministre du Canada LE TRÈS HONORABLE JEAN CHRÉTIEN 20e Premier ministre du Canada NATHALIE BONDIL Directrice du Musée des beaux-arts de Montréal SYLVIE BERNIER Championne olympique en plongeon FRANCE CHRÉTIEN-DESMARAIS Vice-présidente, ONE DROP GREGORY CHARLES Artiste DIANE GIARD 1re vice-présidente à la direction Particuliers et entreprises Banque Nationale FRANÇOIS DUMONTIER Président et Chef de la direction Grand Prix du Canada MICHAL HORNSTEIN Homme d affaires et philanthrope PIERRE LAVOIE Cofondateur du Grand Défi Pierre Lavoie DANIEL LAMARRE Président et Chef de la direction, Cirque du Soleil JEAN RIZZUTO Homme d affaires et philantrope JOANNIE ROCHETTE Médaillée olympique en patinage DES GENS D EXCEPTION UNIS POUR UNE GRANDE INSTITUTION Recommandation logo Québecor Média Affichage CETTE CAMPAGNE EST ENTIÈREMENT OFFERTE PAR Média Af f ichage Out of Home MICHEL PATRY Directeur de HEC Montréal MICHEL THERRIEN Entraîneur-chef des Canadiens de Montréal CES PERSONNALITÉS QUI FONT RAYONNER LE QUÉBEC SE SONT RÉUNIES POUR SOULIGNER LE CARACTÈRE EXCEPTIONNEL D UN SUCCÈS QUÉBÉCOIS DE CLASSE MONDIALE, L INSTITUT DE CARDIOLOGIE DE MONTRÉAL. P A R C E Q U O N VOUS A IME EN VIE

11 l ICM, les maladies cardiovasculaires et leurs traitements. Le présente désormais tous les renseignements relatifs aux quatre piliers sur lesquels repose l ICM soit les soins, la recherche, l enseignement et la prévention. La guérison par l art : Inauguration de La galerie des athlètes Les champions olympiques Jean-Luc Brassard, Alexandre Despatie, Érik Guay et Bruny Surin ainsi que l ancien joueur et directeur général des Canadiens de Montréal, Serge Savard, étaient de passage à l ICM en juin 2013, afin d inaugurer La galerie des athlètes. Cette exposition de 26 photographies, installées dans le corridor Centre du premier étage, a été offerte par le photographe Bernard Brault grâce à un partenariat avec la Fondation de l art pour la guérison et le quotidien La Presse. Prises entre 1979 et 2013, ces photos posent un regard unique sur des athlètes, des équipes ainsi que sur des événements qui ont marqué l histoire sportive du Québec. À noter que l artiste peintre italo-canadienne Elisa Nucci a également offert quatre de ses œuvres à l hôpital. On peut admirer ses toiles dans le salon des familles des soins intensifs et dans la salle du conseil du Centre de pharmacogénomique Beaulieu-Saucier. Un nouveau site Web, entièrement modernisé! C est en octobre 2013 que l ICM annonçait fièrement la mise en ligne de son tout nouveau site Web entièrement repensé en fonction des besoins de ses patients. En plus de présenter une image et une interface modernes, le site reconfiguré offre de multiples fonctions et du nouveau contenu sur Sur cette lancée, la Fondation a également mis en ligne son nouveau site Web. Dynamisé, plus moderne et plus convivial, le nouveau site a été repensé pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs. Il comprend notamment une plateforme transactionnelle d inscriptions en ligne et de sollicitation par les pairs. Investir dans l excellence Le projet Investir dans l excellence a reçu l autorisation en juin 2013 de la part du ministère de la Santé et des Services sociaux de procéder à la rédaction du Dossier d affaires initial (DAI) grâce à une subvention d un million de dollars afin de contribuer aux études à cet effet. Les équipes de l ICM ont procédé à la mise à jour, en collaboration avec les équipes cliniques et techniques de l Agence de santé de Montréal et du ministère de la Santé et des Services sociaux, des besoins cliniques et à une revue en profondeur de la première version du Programme Fonctionnel et Technique (PFT) qui avait déjà été produit. Cet exercice a permis de revoir le projet en termes du modèle attendu au niveau de l urgence et d une approche d optimisation de l ensemble des activités ambulatoires du projet. La complétion du Dossier d affaires initial devrait se concrétiser durant l exercice Toutes les sept minutes : la nouvelle campagne média de la Fondation Des études ont démontré que toutes les sept minutes, une personne est victime d une crise cardiaque au pays. C est à partir de cette prémisse que l agence lg2 a conçu la nouvelle campagne média de la Fondation. Déclinée en affichage statique, à la radio et sur le web, la publicité télé met de l avant une série de moments heureux. Elle se conclue par un long bip sonore, soutenu par la ligne : «Toutes les sept minutes, une personne est victime d une crise cardiaque» et par l accroche «Aidez-nous à sauvez des vies. Donnez.» La Fondation a pu compter sur la générosité de Bell Média, CBC, CBS Affichage, La Presse, Radio-Canada, RDS, Reader s Digest, Télé-Québec et VTélé afin d assurer une excellente visibilité à la campagne. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 11

12 12 Rapport annuel

13 60 ans de soins Montréalais par ses racines, international par sa renommée, l Institut de Cardiologie de Montréal réunit depuis 60 ans des experts passionnés qui ont à cœur de repousser les limites de la médecine pour offrir des soins ultraspécialisés aux Québécois. Avec l appui de la Fondation, l Institut a pour mission d offrir à ses patients des soins exceptionnels de médecine personnalisée et de précision grâce à un environnement moderne à la fine pointe de la technologie. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 13

14 Programme de transplantation de l ICM : 30 ans de vie et 418 greffés L ICM a célébré les 30 ans de son programme de transplantation cardiaque. Depuis sa création, 418 patients y ont été greffés. C est d ailleurs en présence d une soixantaine d entre eux que l ICM a souligné leur courage et leur détermination, lors d une soirée festive à l occasion de la Semaine nationale du don d organes et de tissus Cette soirée a été rendue possible grâce à l appui financier de la Fondation. Ouverture officielle du SADoCC Le service d analgésie pour les douleurs d origine cardiaque chroniques (SADoCC) a vu le jour à l automne Ce service s adresse aux patients qui développent de la douleur chronique après une chirurgie cardiaque ou une intervention visant à corriger une condition cardiaque. Lors de leur visite à la clinique, les patients sont pris en charge par un anesthésiologiste et une infirmière clinicienne, qui évaluent la douleur ainsi que son impact sur les activités de la vie quotidienne, le niveau de fonctionnalité et l état psychologique. Le traitement personnalisé de la douleur, basé sur un partenariat thérapeutique avec le patient, est au cœur des soins analgésiques dispensés par le SADoCC. Au besoin, les patients reçoivent les soins d intervenants d autres domaines, tels que la physiothérapie, la psychosomatique ou la psychologie. Une 100 e opération de Ross à l ICM Le 15 janvier 2014, la 100 e opération de Ross était pratiquée à l ICM. Cette opération consiste à remplacer la valve aortique du patient par sa propre valve pulmonaire. Plusieurs études suggèrent que cette procédure, qui cible essentiellement les jeunes adultes, se traduit par une amélioration de la survie et de la qualité de vie des patients à long terme. Un programme systématique est en place à l ICM depuis février Avec plus de 40 cas opérés par année, l ICM est le centre avec le plus haut volume annuel de procédures de Ross en Amérique du Nord. Aujourd hui, l ICM est reconnu comme un chef de file dans ce domaine et plusieurs chirurgiens du Canada et de l Europe ont bénéficié de cette expertise. Plus de soins et services aux Québécois L ICM a tout mis en œuvre afin de toujours mieux servir la communauté. Quelques chiffres donnent une idée des efforts investis. Ainsi, le nombre d interventions a notamment augmenté au bloc opératoire passant de chirurgies cardiaques l an dernier à cette année. En hémodynamie et en électrophysiologie, on remarque également une hausse, entre autres au niveau des tuteurs médicamentés et biorésorbables et des ablations complexes. 14 Rapport annuel

15 Bilan des activités du comité des soins de confort et des soins palliatifs On note qu entre l exercice et l exercice , il y a eu augmentation de 37 % du nombre de patients référés à l équipe de soins palliatifs. Cette augmentation s explique notamment par une implication plus importante dans les unités de soins intensifs. De plus, afin d adopter les meilleures pratiques, tous les patients évalués pour une assistance ventriculaire (coeur mécanique) sont dorénavant rencontrés par un intervenant des soins palliatifs afin de bien cerner les objectifs de soins et les volontés de fin de vie. Par ailleurs, le comité s est illustré en offrant de la formation continue pour les intervenants de l ICM, de même qu auprès d autres établissements. Enfin, les membres du comité ont partagé leur expertise en présentant lors du congrès international de soins palliatifs tenu à Montréal en mai 2013, ainsi qu au colloque annuel de la Société québécoise d insuffisance cardiaque en septembre Dossier Santé Québec Le Dossier Santé Québec (DSQ) est une initiative du gouvernement du Québec pour améliorer la qualité des soins et l efficacité du système de santé du Québec grâce à l informatisation. L ICM est le septième sur quinze établissements de la région de Montréal à alimenter le volet laboratoires du DSQ. C est le 17 décembre 2013 que les résultats d examens de laboratoires et de microbiologie ont été envoyés au DSQ. Les travaux ont été réalisés en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. L équipe de l ICM était composée de ressources du service de biologie médicale, du service informatique, des archives médicales et de la Direction des ressources technologiques et immobilières (DRTI). OACIS L ICM a poursuivi sa participation aux différents comités régionaux OACIS à l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. L ICM ayant été sélectionné afin de participer au pilotage de la documentation clinique OACIS (saisie des signes vitaux, allergies, etc.), c est en décembre 2013 que ces travaux ont eu lieu à l unité coronarienne en collaboration avec différents intervenants de la DSI et de la DSM. Après avoir numérisé plus de dossiers-patients et intégré les rapports de radiologie, le projet suit son cours, afin d intégrer les données de transcription, des résultats de laboratoires et de la pharmacie, toujours dans le but d améliorer un accès intégré à l information. Ces deux projets jettent des bases solides vers la transformation de l ICM en un hôpital numérique. Il s agit d une initiative que la Fondation entend soutenir de plus en plus. Médecine nucléaire Le projet de développement technologique de la médecine nucléaire s est concrétisé en Il a permis une installation à la fine pointe de la technologie de deux caméras SPECT-CT, ouvrant la voie aux installations complémentaires en de deux TEP-CT, dont un pour la recherche et un en clinique. Le renouvellement de l ensemble de cette flotte technologique en médecine nucléaire permettra d offrir la gamme complète des examens de médecine nucléaire tout en nous prémunissant contre un autre éventuel problème d approvisionnement en isotopes médicaux. L installation de deux TEP-CT permettra entre autres des diagnostics plus précoces, plus précis et plus rapides. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 15

16 60 ans de prévention Depuis sa fondation il y a 60 ans, l Institut de Cardiologie de Montréal a toujours eu à cœur de démontrer les bienfaits de l activité physique sur le système cardiovasculaire. Premier centre canadien reconnu par l Organisation mondiale de la Santé en tant qu «Hôpital promoteur de la santé», l Institut de Cardiologie de Montréal s est positionné comme un leader incontesté de la prévention des maladies cardiovasculaires en Amérique du Nord. Grâce au soutien de la Fondation, les spécialistes de l Institut poursuivent des projets de recherche de pointe visant notamment la réduction des facteurs de risque et la promotion des saines habitudes de vie afin de réduire l incidence des maladies cardiovasculaires.

17 Des chercheurs proposent une double recette pour perdre du poids et réduire les risques pour la santé chez les obèses Un programme intense de modifications des habitudes de vie qui combine l entraînement par intervalles de haute intensité (EIHI) et les conseils en matière d alimentation méditerranéenne permet d obtenir une meilleure amélioration de la santé cardiovasculaire chez les personnes obèses, selon une étude présentée au Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire. Ces modifications des habitudes de vie prises séparément (EIHI ou diète méditerranéenne) ont un impact bénéfique, mais personne n avait encore examiné leurs effets combinés à long terme. Les résultats du Dr Mathieu Gayda, physiologiste de l exercice et coauteur de l étude, montrent que l association de ces deux interventions augmente massivement les bienfaits pour la santé cardiovasculaire. Saines habitudes de vie : l ICM prêche par l exemple Pour une troisième année consécutive, l ICM a mis au cœur de ses préoccupations l adoption des saines habitudes de vie au travail en organisant le Défi santé 5/30 Équilibre en équipe, et en invitant les employés à s inscrire au Marathon de Montréal. Pour encourager le personnel dans cette démarche de vie saine, des activités de groupe leur permettant de bouger plus sur le lieu de travail et de s entraîner avec des professionnels ont lieu au cours de l année. Chroniques «Pensez à votre cœur» Plus d un million de Québécois ont pu lire, pour une 3 e année, les chroniques «Pensez à votre cœur» qui ont été publiées gracieusement dans les hebdos de TC Média, grâce à un partenariat avec Transcontinental. Réalisées en collaboration avec des professionnels de l Institut et du Centre ÉPIC, ces chroniques signées par le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l ICM, abordaient 12 nouveaux sujets reliés à la cardiologie et à la prévention des maladies cardiaques. Bons lecteurs, meilleurs cœurs. À la défense de la cigarette électronique À l occasion de la Semaine pour un Québec sans tabac, le Dr Philippe Presles, médecin et tabacologue, a donné à l Institut une conférence scientifique sur la cigarette électronique. Ce faisant, l Institut s est positionné en faveur de la cigarette électronique. Le Dr Martin Juneau, directeur de la prévention, est convaincu que la cigarette électronique avec nicotine peut sauver la vie de nombreux fumeurs comme méthode de cessation tabagique efficace. Il se base sur des études qui montrent que la vapeur de la cigarette électronique avec nicotine serait 450 fois moins nocive que la fumée de cigarette. Une gestion optimale des soins post-événement coronarien L Institut traite plus de patients par année avec syndrome coronarien aigu, avec un taux élevé de visites à l urgence au cours des six mois suivant leur congé. L Institut a donc mis sur pied le programme GOSPEC (Gestion Optimale des Soins Post-Événement Coronarien), un système de suivi téléphonique accessible à tous les patients suivant leur congé de l unité coronarienne après un syndrome coronarien aigu. Le patient peut donc communiquer durant les heures ouvrables avec une infirmière spécialisée pour toute question relative à sa condition cardiaque. Le but de ce programme est de réduire les visites inutiles à l urgence, de rassurer les patients quant à leurs malaises thoraciques ou autres, d augmenter leur satisfaction quant à leurs soins, de diminuer leur anxiété et d améliorer l adhérence au traitement. Ce programme est en place maintenant depuis 2 ans et demi et il a permis d éviter un total de 833 visites à l urgence. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 17

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC

MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC Québec, le 21 février 2000 2. PRÉAMBULE La Fédération des médecins

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014 COMMUNIQUÉ L OOAQ décerne près de 45 000 $ en prix et subventions de recherche en soutien aux orthophonistes et aux audiologistes pour des soins de qualité à la population. MONTRÉAL, le 16 juin 2015 Dans

Plus en détail

TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES CANADIENNES GRÂCE AUX SCIENCES ET À L INNOVATION. Consultations prébudgétaires 2014

TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES CANADIENNES GRÂCE AUX SCIENCES ET À L INNOVATION. Consultations prébudgétaires 2014 Canada s national laboratory for particle and nuclear physics Laboratoire national canadien pour la recherche en physique nucléaire et en physique des particules TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM 1 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 CONTEXTE Le projet de construction d un nouveau centre hospitalier est un projet qui chemine depuis un grand nombre d années déjà et dont la finalité première est de doter le Québec

Plus en détail

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau Son historique La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a été créée en 1990, par un groupe de parents et d amis d enfants atteints de cancer.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. LA CDEC ROSEMONT-PETITE-PATRIE DÉVOILE LES LAURÉATS DE LA 5 e ÉDITION DU CONCOURS ENTREPRENEURS EN ACTION!

COMMUNIQUÉ. LA CDEC ROSEMONT-PETITE-PATRIE DÉVOILE LES LAURÉATS DE LA 5 e ÉDITION DU CONCOURS ENTREPRENEURS EN ACTION! COMMUNIQUÉ Embargo jusqu au 9 décembre 2008, 19 h. LA CDEC ROSEMONT-PETITE-PATRIE DÉVOILE LES LAURÉATS DE LA 5 e ÉDITION DU CONCOURS ENTREPRENEURS EN ACTION! Le 9 décembre 2008 Les gagnants de l édition

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Ensemble, soutenons la recherche française dans le domaine des maladies cardiovasculaires. Té léphone : 01 44 90 70 25

Ensemble, soutenons la recherche française dans le domaine des maladies cardiovasculaires. Té léphone : 01 44 90 70 25 Ensemble, soutenons la recherche française dans le domaine des maladies cardiovasculaires www.coeur-recherche.fr Té léphone : 01 44 90 70 25 La Fondation Cœur et Recherche a été fondée par la Société Française

Plus en détail

Plan stratégique 2012-2017

Plan stratégique 2012-2017 Plan stratégique 2012-2017 Présentation Le Plan stratégique 2012-2017 présente ce que Polytechnique Montréal s'engage à accomplir durant les cinq prochaines années dans le but de poursuivre sa mission,

Plus en détail

Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic

Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic *Présentation inspirée des documents Power point réalisés par mesdames Manon Brière, Nicole Dufresne et Andrée Dubreuil 2010-2011, adaptée par Lysann

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer Les portes du palais s ouvrent à vous! La quatrième édition du Casino contre le Cancer aura lieu le vendredi 25 septembre 2015. C est dans l ambiance du château de Versailles que le Cercle des jeunes ambassadeurs

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue. , bureau 2000 DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.ca Titre du poste Lieu du poste Supérieur immédiat

Plus en détail

Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable. Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus

Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable. Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus Objectifs Expliquer le fonctionnement des stimulateurs et défibrillateurs Identifier

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie ASSURANCE COLLECTIVE Desjardins & Cie Voici Contact 360 MC, une approche globale en gestion des invalidités qui forme un tout à valeur ajoutée pour un régime d assurance collective. Dans la vie, la santé

Plus en détail

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite Plan de commandite 21 mars 2014 Centre des congrès de Québec Serez-vous de l expérience? C est au Centre des congrès de Québec que se déroulera, le 21 mars 2014, la 20e édition du Bal des Grands Romantiques.

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

BOURSE DH International

BOURSE DH International CONCOURS DE BOURSES AU MÉRITE DE L ÉTS Bourse Promotion de choix de carrière / Cycles supérieurs BOURSE DH International OBJECTIF : Encourager financièrement un étudiant aux cycles supérieurs désirant

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

Rapport annuel de l entraîneur-en-chef. Assemblée générale annuelle 2013. le 18 Novembre, 2013

Rapport annuel de l entraîneur-en-chef. Assemblée générale annuelle 2013. le 18 Novembre, 2013 Rapport annuel de l entraîneur-en-chef Assemblée générale annuelle 2013 le 18 Novembre, 2013 La saison 2013-14 fut marquée par plusieurs évènements importants pour le club de plongeon CAMO. C est le début

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES Par Denys Légaré, directeur général Daniel Asselin, président Grand forum de la préven0on du suicide 14 octobre 2014 Plan de la présentation Les tendances en

Plus en détail

Liste des sections du Guide

Liste des sections du Guide Introduction Liste des sections du Guide Introduction Aspects éthiques et légaux Identification des cibles Formulation de la question d intérêt Recherche de littérature Évaluation de la documentation Évaluation

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale :

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Docteur DARY Patrick, Cardiologue, Praticien Hospitalier Centre Hospitalier de St YRIEIX - Haute Vienne 87500 Situé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Réseau sur. Médicaments. l Innocuité et l Efficacité des. Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM

Réseau sur. Médicaments. l Innocuité et l Efficacité des. Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM Réseau sur l Innocuité et l Efficacité des Médicaments Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM Instituts de recherche en santé du Canada Canadian Institutes of Health Research Version

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES

PROGRAMMES DE BOURSES PROGRAMMES DE BOURSES La Fondation du Cégep de Sainte-Foy a pour mission de soutenir l œuvre éducative du Cégep de Sainte-Foy en favorisant la qualité de l enseignement, la réussite scolaire et l innovation.

Plus en détail

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Écrit par Jocelyn Théoret, directeur en gestion de l expérience client, Groupe-conseil en stratégie et performance de Raymond Chabot Grant Thornton, en collaboration avec

Plus en détail

L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé

L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé Santé 1. Que pouvez-vous faire pour accorder la priorité à la santé de votre cœur? a) Évaluer vos risques b) En parler avec votre médecin c)

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire»

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» MC Iliou, R Brion, C Monpère, B Pavy, B Vergès-Patois, G Bosser, F Claudot Au nom du bureau du GERS Un programme de réadaptation

Plus en détail

Caisse d économie des employés en Télécommunication

Caisse d économie des employés en Télécommunication Caisse d économie des employés en Télécommunication 1 HOMMAGES Hommage à M. Michel Laberge, ex-président du Conseil d administration de la Caisse d économie Desjardins des employés en Télécommunication

Plus en détail

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault.

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault. PROCÈS-VERBAL de la première (09-01) assemblée régulière de l année 2009 du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 janvier 2009, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski.

Plus en détail

Tamarha Pierce, professeure agrégée Faculté des sciences sociales, École de psychologie. Prix Distinction en enseignement pour les professeurs

Tamarha Pierce, professeure agrégée Faculté des sciences sociales, École de psychologie. Prix Distinction en enseignement pour les professeurs Concours des prix d excellence en enseignement 2012-2013 Lauréates et lauréats Volet Pratiques pédagogiques Yvan Bédard, professeur titulaire Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Département

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

PROJET DE TÉLÉMEDECINE

PROJET DE TÉLÉMEDECINE PROJET DE TÉLÉMEDECINE ISIFC 2 ème année Année universitaire 2011-2012 LA TÉLÉSURVEILLANCE Louis ACHA Rafaël MINACORI ISIFC Génie biomédical 23,rue Alain SAVARY 25000 Besançon Cedex Tél : 03 81 66 66 90

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

Rapport d enquête 24 octobre 2008

Rapport d enquête 24 octobre 2008 Impact du management de la qualité sur la performance financière des entreprises lauréates des Grands Prix québécois de la qualité Rapport d enquête 24 octobre 2008 Table des matières 1. Introduction 3

Plus en détail

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Quel est l enjeu «Les maladies chroniques constituent le principal problème de morbidité à l échelle mondiale et un obstacle majeur au

Plus en détail

Montréal, 24 mars 2015. David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting. DL Consulting Strategies in Healthcare

Montréal, 24 mars 2015. David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting. DL Consulting Strategies in Healthcare Montréal, 24 mars 2015 David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting 1 RSSPQ, 2013 2 MÉDECINE INDIVIDUALISÉE Médecine personnalisée Médecine de précision Biomarqueurs Génomique

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne

Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne CHAMPS D EXPERTISE Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne Hôpital Louis- H. Lafontaine Institut Universitaire en santé mentale Programme des troubles psychotiques - Clinique Sherbrooke 7401 Hochelaga

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 FORÊT D ARDEN LES JEUNES D AUJOURD HUI, L ESPOIR DE DEMAIN

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 FORÊT D ARDEN LES JEUNES D AUJOURD HUI, L ESPOIR DE DEMAIN RAPPORT ANNUEL 2013-2014 FORÊT D ARDEN LES JEUNES D AUJOURD HUI, L ESPOIR DE DEMAIN Crédit photo : Lino Cipresso Photo BIENVENUE Nous sommes très heureux de vous présenter le rapport annuel 2013-2014 de

Plus en détail

L INSUFFISANCE CARDIAQUE

L INSUFFISANCE CARDIAQUE L INSUFFISANCE CARDIAQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE CARDIAQUE? Bien qu aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance cardiaque n ait encore

Plus en détail

Pourquoi choisir l Assurance maladies graves (AMG)?

Pourquoi choisir l Assurance maladies graves (AMG)? Pourquoi choisir l Assurance maladies graves (AMG)? Le présent guide veut vous aider à bien comprendre l Assurance maladies graves de la Transamerica. Ce document veut vous servir de guide et c est là

Plus en détail

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel UNE ÉQUIPE D EXPERTS- CONSEILS UNIQUE L ÉQUIPE CIM L équipe multidisciplinaire CIM se compose

Plus en détail

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca 1 Vous aimeriez participer à la rédaction du en partageant sur différents sujets liés à votre domaine d études et/ou votre expérience du monde du travail? Un sujet de société vous préoccupe? Communiquez

Plus en détail

Normes spécifiques d agrément pour les programmes de résidence en chirurgie colorectale

Normes spécifiques d agrément pour les programmes de résidence en chirurgie colorectale Normes spécifiques d agrément pour les programmes de résidence en chirurgie colorectale 2011 INTRODUCTION Toute université qui aspire à l'agrément d'un programme en chirurgie colorectale doit déjà parrainer

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 3 201 201

RAPPORT ANNUEL 3 201 201 RAPPORT ANNUEL 2013 2014 Vision Le Centre de santé Saint-Boniface est reconnu pour sa prestation de services de santé primaires innovateurs qui favorisent la santé et le bien-être de sa communauté. Mission

Plus en détail

Gestion éthique des banques de recherche

Gestion éthique des banques de recherche Gestion éthique des banques de recherche Jean-Marie Therrien, Ph.D. Président du Comité d éthique de la recherche, CHU Sainte-Justine 30 octobre 2012 Plan Justification éthique et scientifique Principes

Plus en détail

de l entreprise Cahier de presse

de l entreprise Cahier de presse Cahier de presse de l entreprise À propos de Fonds d éducation Héritage Inc. Fonds d éducation Héritage est l un des principaux fournisseurs de régimes d épargne-études en gestion commune au Canada. La

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Programme international de formation

Programme international de formation Programme international de formation La science n a pas de patrie, car la connaissance appartient à l humanité, c est un flambeau qui illumine le monde. Louis Pasteur Le Réseau International des Instituts

Plus en détail

Se hisser parmi les meilleures organisations

Se hisser parmi les meilleures organisations Se hisser parmi les meilleures organisations Retour sur les lauréats de 2008 Depuis dix ans, les Grands Prix québécois de la qualité soulignent, au terme d un processus rigoureux fondé sur un système de

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de D O S S I E R Cœur et accidents de la voie publique M. LERECOUVREUX, F. REVEL Hôpital d Instruction des Armées de Percy, CLAMART. Contre-indications cardiovasculaires temporaires ou définitives à la conduite

Plus en détail

Professeur Rémi Quirion, Scientifique en chef

Professeur Rémi Quirion, Scientifique en chef 4 e rencontre thématique en vue du Sommet sur l enseignement supérieur La contribution de la recherche à la société québécoise Professeur Rémi Quirion, Scientifique en chef Université du Québec à Rimouski

Plus en détail

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Table des matières Introduction p.3 Mise en contexte Objectifs Barème d allocation des UFC Guide de pointage des activités professionnelles p.5 Activités

Plus en détail

Bureau d assurance voyage inc.

Bureau d assurance voyage inc. Bureau d assurance voyage inc. Assurance voyage médicale 2014-2015 Plusieurs nouvelles prestations y compris une option sans franchise! Proposition en ligne disponible 24/7 Avez-vous pensé souscrire l

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

R A P P O R T 2 0 1 1 A N N U E L 2 0 1 2

R A P P O R T 2 0 1 1 A N N U E L 2 0 1 2 RAPPORT ANNUEL 2011 201 2 MOT DU PRÉSIDENT La Fondation de l Ordre des ingénieurs du Québec remet son premier rapport annuel, au terme d une première année complète d activité. Dès la création de la Fondation

Plus en détail

COLLABORATEURS CLINIQUES

COLLABORATEURS CLINIQUES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE QUÉBEC CONCEPTION Véronique Roberge, Infirmière clinicienne COLLABORATEURS CLINIQUES Céline Bergeron, Infirmière clinicienne spécialisée Sylvie Côté, Assistante infirmière

Plus en détail

RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES

RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES Philippe Voyer, inf., PhD I Université Laval I Centre d excellence sur le vieillissement de Québec-Unité de recherche

Plus en détail

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Séminaire FHF-RA - 24 septembre 2015 - Jean-Pierre BERNARD, Directeur du Centre Hospitalier de Valence - Denis GOSSE, Directeur du Centre Hospitalier

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL

CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL de Postes Canada EDUCATION, ATELIERS À AWARENESS L INTENTION & DES HANDS-ON PROFESSIONNELS TRAINING FOR AGENCY PROFESSIONALS DE LA PUBLICITÉ Fundamentals Pour des campagnes

Plus en détail

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron à Saint-Louis Cancers & imagerie médicale Un progrès majeur pour une meilleure prise en charge des patients. Accroitre les possibilités

Plus en détail

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE p. 3 LE CESU Les outils Le centre de simulation Quelques chiffres Un exemple : la formation à l emploi des infirmiers des services d urgences En annexe p. 4 p. 5 p. 6 p. 6

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications

Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications Dossier de présentation Mission Comm1tout est un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications! Relations publiques, conception

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

Repérage de la perte d autonomie

Repérage de la perte d autonomie Repérage de la perte d autonomie France Morissette, MSc. Inf Directrice, Opérations soins 24 novembre 2014 LE GROUPE MAURICE PROFIL CORPORATIF, EN BREF Fondé en 1998 Un seul créneau : l habitation pour

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2013-2014

DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2013-2014 DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE Programme de formation pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2013-2014 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation»

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» «Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» 26 et 27 avril 2007 Best Western Hôtel Universel Drummondville. Ce colloque est organisé avec l appui financier

Plus en détail

Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant

Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant Décembre 2004 Renée Bourbonnais, PhD Michel Vézina, PhD Pierre

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail