60 ans à faire battre les coeurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "60 ans à faire battre les coeurs"

Transcription

1 60 ans à faire battre les coeurs Rapport annuel Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 1

2 Fondé en 1954 par le Dr Paul David, l Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) célèbre en 2014 son 60 e anniversaire. Cette année commémorative sera l occasion de souligner les réalisations remarquables qui lui ont permis de se hisser parmi les plus grands centres de cardiologie au monde autant pour la qualité des soins aux patients, que pour la recherche, la prévention et l enseignement. Montréalais par ses racines, international par sa renommée, l Institut de Cardiologie de Montréal réunit depuis 60 ans des experts passionnés qui ont à cœur de repousser les limites de la médecine pour offrir des soins ultraspécialisés exceptionnels aux Québécois. Ses valeurs sont fondées sur le respect et la qualité de vie des patients et de leur famille, la valorisation des ressources humaines, la gestion rigoureuse, la recherche constante de l excellence et de l innovation, la protection de la santé publique, l ouverture à la communauté et au réseau de la santé ainsi que sur la transparence et le consentement éclairé des patients. Depuis 1977, la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal recueille et administre des fonds pour soutenir la recherche, les soins, la prévention et l enseignement à l Institut. La Fondation encourage ainsi l excellence d une institution de classe mondiale au service de la communauté québécoise. Par ses valeurs et son engagement, la Fondation favorise l approche novatrice et la pérennité de l Institut de Cardiologie de Montréal. Elle mise sur l implication, l intégrité, l écoute et le respect afin d obtenir des résultats probants et efficaces, tout en assurant une gestion responsable, intègre, transparente et rigoureuse des fonds qui lui sont confiés. L apport de nombreux bénévoles lui est précieux et l amène continuellement à se dépasser. 2 Rapport annuel

3 Table des matières Mot du président et du directeur général de l Institut de Cardiologie de Montréal 4 Mot du président et de la directrice générale de la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 6 L Institut de Cardiologie de Montréal en un coup d œil 7 Notre clientèle en un coup d œil 8 60 ans de réalisations 9 60 ans de soins ans de prévention ans de recherche ans d enseignement 22 À l honneur 24 La Fondation aide à faire battre les cœurs 27 Bilan de la campagne Battre au Rythme du Monde 28 Des événements qui mobilisent 29 Activités organisées par des tiers 32 Nos généreux donateurs 33 Legs testamentaires 44 Nos dévoués bénévoles 46 Nos commanditaires et partenaires 47 Gestion des plaintes 50 États financiers 51 Conseil d administration de l Institut de Cardiologie de Montréal 56 Comités et instances consultatives de l Institut de Cardiologie de Montréal 57 Équipe de direction de l Institut de Cardiologie de Montréal 58 Chefs des départements et services médicaux de l Institut de Cardiologie de Montréal 59 Conseil d administration et équipe de direction de la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 60 Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 3

4 Mot du président et du directeur général de l Institut de Cardiologie de Montréal En 2014, l Institut de Cardiologie de Montréal a 60 ans. Pour ouvrir les festivités et marquer, comme il se doit, le début de cette année de célébrations, un grand bal réunissait, en décembre 2013, 1300 membres du personnel, du jamais vu et une démonstration magistrale de l attachement des médecins et employés à l institution qu ils ont contribué à faire grandir et de la communauté québécoise à une institution qui, depuis 60 ans, lui fait honneur. Cette année nous aura donné l occasion de préparer ce 60 e anniversaire que nous voulons à la hauteur de l héritage dont nous sommes les dépositaires. Revisiter ces six dernières décennies, même sommairement, nous a permis de prendre à nouveau la mesure de son incroyable richesse. Tant de grandes réalisations sont à remettre en lumière. Il suffit de penser à tout ce que nous a laissé le fondateur de l ICM, le Dr Paul David, et à l apport des milliers de personnes qui se sont relayées pour garantir aux malades du Québec les meilleurs soins en cardiologie et permettre à l institution montréalaise de demeurer parmi les meilleures au monde dans le domaine de la recherche. Un premier événement a permis de souligner les 30 ans du Programme de transplantation de l Institut de Cardiologie de Montréal, programme dont ont bénéficié 418 greffés. Pour l occasion, certains d entre eux ont été heureux de se retrouver en compagnie de pionniers de ces interventions très avant-gardistes pour l époque. Au cours de ces 60 ans, l Institut a battu bien des records et continue inlassablement à innover. Il est aujourd hui le plus important centre de traitement en cardiologie au Canada, un leader à la tête de réseaux internationaux de recherche qui a contribué de façon exemplaire à l amélioration des pratiques médicales en cardiologie. Son Centre ÉPIC, quant à lui, est maintenant le plus important centre de prévention et de réadaptation en Amérique du Nord. Pour souligner cette réussite, des personnalités québécoises de premier plan, de tous les horizons, se sont unies pour offrir une campagne de reconnaissance exceptionnelle à l Institut sous le thème Parce qu on vous aime en vie. Toute notre gratitude leur est acquise car cette initiative sans précédent n avait qu un but : permettre au grand public de mieux connaitre l ICM et d être fier de la richesse collective qu il représente. Et pour ne pas déroger à la tradition, l année qui vient de se terminer aura été marquée par l innovation et les performances. Encore une fois, l ICM a tout mis en œuvre afin de toujours mieux servir les patients et la communauté. Quelques chiffres donnent une idée des efforts investis. Ainsi, le nombre d interventions a augmenté, notamment, en chirurgie cardiaque, comme dans les secteurs d hémodynamie et d électrophysiologie. 4 Rapport annuel

5 De tels résultats seraient impossibles à atteindre sans le dévouement et l expertise de ses équipes qui travaillent constamment à améliorer leurs performances. De là, une volonté manifeste de la part de l Institut de se préoccuper de leur bien-être. Ses efforts portent leurs fruits puisque, entre autres, on a pu constater une réduction notable des heures payées en assurance salaire. Mais un autre ingrédient s avère vital, ce sont les ressources financières. Comme toute autre institution, l ICM a dû composer, cette année encore, avec une situation financière difficile. Pour y faire face et démontrer sa volonté de gérer de façon responsable les sommes qui lui sont confiées, il a mis en place deux plans d optimisation, répondant du même coup aux demandes formulées par l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. En 2013, l ICM se sera également enrichi de nouveaux moyens pour détecter et traiter les maladies cardiovasculaires. Son tout nouveau Centre de résonance magnétique cardiovasculaire Philippa et Marvin Carsley, du nom de fidèles donateurs, représente, à ce chapitre, un atout majeur pour l avenir. Tout en manifestant un souci constant de tirer le meilleur parti des ressources dont il dispose, l ICM a résolument choisi, cette année encore, d avoir les yeux tournés vers l avenir. C est pourquoi, un nouveau site Web entièrement modernisé a été lancé. Blogue, cartes interactives, tout a été repensé en fonction des besoins des patients, afin de rendre faciles et instructives leurs visites. Dans le domaine de la recherche, l ICM n a pas été en reste. Son leadership a été à nouveau mis en lumière lors du lancement du projet ARTERIA. Ce programme d envergure que pilotera l ICM aura nécessité un montage financier de 49,2 M$ dont 18,2 M$ en provenance du gouvernement du Québec et 31 M$ du secteur biopharmaceutique. L objectif est ambitieux : la transformation des pratiques médicales avec comme bénéfice, pour le patient, une médecine de plus en plus personnalisée et, pour le système de santé, des économies majeures. Merci donc à tous ces médecins, infirmières, professionnels de la santé et stagiaires, au personnel non médical, aux administrateurs, aux bénévoles, à l équipe de la Fondation et à nos précieux partenaires, l Université de Montréal à laquelle l ICM est affilié, l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et le ministère de la Santé et des Services sociaux, sans oublier les donateurs sans lesquels, aujourd hui, l ICM ne bénéficierait pas d un rayonnement international aussi remarquable. Le président du conseil d administration Pierre Anctil Le directeur général Dr Denis Roy Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 5

6 Mot du président et de la directrice générale de la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal Les maladies cardiovasculaires demeurent de loin le tueur numéro un dans le monde. C est pourquoi le rôle de la Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal est plus que jamais essentiel. Au cours des prochaines années, l Institut compte sur l appui de la Fondation et de ses donateurs pour continuer à offrir des soins de grande qualité qui font une réelle différence dans la vie des patients. L Institut a identifié quatre axes majeurs qui lui permettront de maintenir son leadership à l échelle internationale et pour lesquels il compte sur le soutien de la Fondation : l imagerie cardiovasculaire, la génétique cardiovasculaire, la prévention et la modernisation des soins. Des investissements dans ces domaines ont pour but de permettre à l équipe de spécialistes de l Institut de livrer sa promesse de mieux prédire, prévenir et guérir les maladies cardiovasculaires. Afin de bien mettre en lumière l impact direct des dons faits à la Fondation sur les activités de l Institut de Cardiologie de Montréal, nous avons choisi cette année de présenter un rapport annuel conjoint avec l ICM : en cette année commémorative, on y retrouve les principales réalisations des 12 derniers mois par rapport aux quatre missions de l Institut soit les soins, la prévention, la recherche et l enseignement. Au cours des années, la Fondation a remis 190 M$ pour permettre à l Institut de Cardiologie de Montréal de maintenir son statut d excellence. Ces fonds proviennent de dons du public, d événements, de projets de financement, de campagnes majeures et de revenus du fonds de dotation. Au cours de l exercice , l ensemble des activités de la Fondation a permis d amasser 27,5 M$. Ce sont plus de donateurs qui tous ensemble font battre le cœur de l Institut de Cardiologie de Montréal et donnent des ailes aux spécialistes, professionnels et chercheurs qui s y dévouent quotidiennement. Les sommes nettes amassées cette année représentent une augmentation de 31% comparativement aux résultats de l an dernier, notamment grâce aux revenus de placements, mais aussi grâce à la générosité toujours grandissante de nos donateurs. Aussi, la Fondation est reconnue et respectée des donateurs en raison de sa bonne réputation. Nous nous assurons que chaque somme recueillie fasse l objet d une gestion très rigoureuse et que les coûts administratifs soient maintenus au niveau le plus bas possible. Ainsi, les frais d administration de la Fondation représentent 6,5 % des revenus bruts totaux. Lorsqu on additionne toutes les dépenses de la Fondation, incluant les frais reliés aux activités de collecte de fonds, celles-ci représentent 17 % des revenus bruts totaux. La Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal existe d abord et avant tout grâce à ses généreux donateurs et partenaires, ainsi que ses dévoués bénévoles. L équipe de la Fondation compte sur la participation de plus de 100 bénévoles œuvrant principalement à la sollicitation, 54 administrateurs bénévoles siégeant sur les différents comités d experts et 17 employés permanents et temporaires. Vous avez la générosité de vous investir pour nous aider à faire battre des cœurs et nous vous en sommes profondément reconnaissants. Merci. Henri-Paul Rousseau Président du conseil d administration Mélanie La Couture Directrice générale 6 Rapport annuel

7 60 ans au service des gens L Institut de Cardiologie de Montréal en un coup d œil L Institut de Cardiologie de Montréal, c est plus de employés, dont 554 infirmières et 74 chercheurs réguliers 229 médecins, dont 50 cardiologues, 12 chirurgiens cardiaques et 11 anesthésiologistes plus de 680 étudiants, stagiaires, résidents et fellows dans les domaines connexes à la cardiologie 153 lits dont 21 en soins coronariens, 21 en soins intensifs médicaux et 24 en soins intensifs chirurgicaux des soins hautement spécialisés le plus grand centre de médecine préventive en Amérique du Nord le premier centre d enseignement en maladies cardiovasculaires au Québec un centre de recherche reconnu à l échelle internationale Annuellement, c est aussi interventions chirurgicales, dont chirurgies cardiaques majeures (pontages coronariens, chirurgies valvulaires et greffes cardiaques) procédures en hémodynamie procédures en électrophysiologie hospitalisations visites à l urgence visites à la clinique des anticoagulants visites aux cliniques externes et spécialisées La Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal, c est 14,2 M$ alloués à l Institut en dédiés aux soins, à la recherche, à la prévention et à l enseignement. Au centre, le Dr Paul David, fondateur de l Institut de Cardiologie de Montréal. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 7

8 60 ans au service des gens Notre clientèle en un coup d œil Provenance des patients hospitalisés : 30 % de l île de Montréal 70 % extérieur de Montréal 66 ans l âge moyen de nos patients Types d interventions dont les patients ont bénéficié patients ont reçu des tuteurs médicamentés et biorésorbables 595 patients ont reçu des tuteurs standard 787 patients ont eu une chirurgie cardiaque valvulaire 840 patients ont eu des pontages coronariens 617 patients ont eu une ablation (simple ou complexe) 617 patients ont reçu un stimulateur 434 patients ont reçu un défibrillateur 8 Rapport annuel

9 60 ans de réalisations L Institut de Cardiologie de Montréal célèbre en 2014 son 60 e anniversaire. Cette année commémorative constitue l occasion de souligner les réalisations remarquables qui lui ont permis de se hisser parmi les plus grands centres de cardiologie au monde tant pour la qualité des soins aux patients, que pour la recherche, la prévention et l enseignement. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 9

10 60 ans de réalisations «Parce qu on vous aime en vie!» L Institut de Cardiologie de Montréal honore ses bâtisseurs Le 25 mars dernier, dans le cadre des célébrations entourant son 60e anniversaire, l Institut de Cardiologie de Montréal a honoré trois de ses bâtisseurs : les cardiologues de renommée internationale, le Dr Paul David, fondateur et le Dr Martial Bourassa, premier directeur du Centre de recherche, ainsi que M. J.-Louis Lévesque, mécène. La soirée se déroulait à la Maison Birks, partenaire des fêtes du 60e anniversaire. Maison Birks, partenaire officiel des célébrations du 60e anniversaire de l Institut de Cardiologie de Montréal 10 Rapport annuel Des personnalités s unissent pour offrir une campagne de reconnaissance à l Institut de Cardiologie de Montréal Plusieurs personnalités québécoises se sont unies pour offrir une campagne de publicité à l ICM, afin de mettre en lumière sa grande expertise, autour du thème «Parce qu on vous aime en vie!». Parmi ceux qui ont témoigné leur attachement envers l Institut de Cardiologie de Montréal, on compte des célébrités et des gens d affaires, notamment : Jean Rizzuto, homme d affaires engagé et instigateur de ce mouvement; Pierre Lavoie, athlète et fondateur du Grand défi Pierre Lavoie; Michel Therrien, entraîneur des Canadiens de Montréal; le très honorable Jean Chrétien; le très honorable Brian Mulroney; Grégory Charles; Sylvie Bernier; France Chrétien Desmarais; Joannie Rochette; Diane Giard (Banque Nationale); Michel Patry (HEC Montréal); Michal Hornstein; Nathalie Bondil (Musée des beaux-arts de Montréal); ainsi que Daniel Lamarre (Cirque du Soleil). Bénéficiant d un placement publicitaire de premier plan, la campagne, qui se tenait à l été 2013, s est déployée sur les autobus, les abribus, dans les journaux, à la radio et à la télévision. LE TRÈS HONORABLE BRIAN MULRONEY 18e Premier ministre du Canada LE TRÈS HONORABLE JEAN CHRÉTIEN 20e Premier ministre du Canada NATHALIE BONDIL Directrice du Musée des beaux-arts de Montréal SYLVIE BERNIER Championne olympique en plongeon FRANCE CHRÉTIEN-DESMARAIS Vice-présidente, ONE DROP GREGORY CHARLES Artiste DIANE GIARD 1re vice-présidente à la direction Particuliers et entreprises Banque Nationale FRANÇOIS DUMONTIER Président et Chef de la direction Grand Prix du Canada MICHAL HORNSTEIN Homme d affaires et philanthrope PIERRE LAVOIE Cofondateur du Grand Défi Pierre Lavoie DANIEL LAMARRE Président et Chef de la direction, Cirque du Soleil JEAN RIZZUTO Homme d affaires et philantrope JOANNIE ROCHETTE Médaillée olympique en patinage DES GENS D EXCEPTION UNIS POUR UNE GRANDE INSTITUTION Recommandation logo Québecor Média Affichage CETTE CAMPAGNE EST ENTIÈREMENT OFFERTE PAR Média Af f ichage Out of Home MICHEL PATRY Directeur de HEC Montréal MICHEL THERRIEN Entraîneur-chef des Canadiens de Montréal CES PERSONNALITÉS QUI FONT RAYONNER LE QUÉBEC SE SONT RÉUNIES POUR SOULIGNER LE CARACTÈRE EXCEPTIONNEL D UN SUCCÈS QUÉBÉCOIS DE CLASSE MONDIALE, L INSTITUT DE CARDIOLOGIE DE MONTRÉAL. P A R C E Q U O N VOUS A IME EN VIE

11 l ICM, les maladies cardiovasculaires et leurs traitements. Le présente désormais tous les renseignements relatifs aux quatre piliers sur lesquels repose l ICM soit les soins, la recherche, l enseignement et la prévention. La guérison par l art : Inauguration de La galerie des athlètes Les champions olympiques Jean-Luc Brassard, Alexandre Despatie, Érik Guay et Bruny Surin ainsi que l ancien joueur et directeur général des Canadiens de Montréal, Serge Savard, étaient de passage à l ICM en juin 2013, afin d inaugurer La galerie des athlètes. Cette exposition de 26 photographies, installées dans le corridor Centre du premier étage, a été offerte par le photographe Bernard Brault grâce à un partenariat avec la Fondation de l art pour la guérison et le quotidien La Presse. Prises entre 1979 et 2013, ces photos posent un regard unique sur des athlètes, des équipes ainsi que sur des événements qui ont marqué l histoire sportive du Québec. À noter que l artiste peintre italo-canadienne Elisa Nucci a également offert quatre de ses œuvres à l hôpital. On peut admirer ses toiles dans le salon des familles des soins intensifs et dans la salle du conseil du Centre de pharmacogénomique Beaulieu-Saucier. Un nouveau site Web, entièrement modernisé! C est en octobre 2013 que l ICM annonçait fièrement la mise en ligne de son tout nouveau site Web entièrement repensé en fonction des besoins de ses patients. En plus de présenter une image et une interface modernes, le site reconfiguré offre de multiples fonctions et du nouveau contenu sur Sur cette lancée, la Fondation a également mis en ligne son nouveau site Web. Dynamisé, plus moderne et plus convivial, le nouveau site a été repensé pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs. Il comprend notamment une plateforme transactionnelle d inscriptions en ligne et de sollicitation par les pairs. Investir dans l excellence Le projet Investir dans l excellence a reçu l autorisation en juin 2013 de la part du ministère de la Santé et des Services sociaux de procéder à la rédaction du Dossier d affaires initial (DAI) grâce à une subvention d un million de dollars afin de contribuer aux études à cet effet. Les équipes de l ICM ont procédé à la mise à jour, en collaboration avec les équipes cliniques et techniques de l Agence de santé de Montréal et du ministère de la Santé et des Services sociaux, des besoins cliniques et à une revue en profondeur de la première version du Programme Fonctionnel et Technique (PFT) qui avait déjà été produit. Cet exercice a permis de revoir le projet en termes du modèle attendu au niveau de l urgence et d une approche d optimisation de l ensemble des activités ambulatoires du projet. La complétion du Dossier d affaires initial devrait se concrétiser durant l exercice Toutes les sept minutes : la nouvelle campagne média de la Fondation Des études ont démontré que toutes les sept minutes, une personne est victime d une crise cardiaque au pays. C est à partir de cette prémisse que l agence lg2 a conçu la nouvelle campagne média de la Fondation. Déclinée en affichage statique, à la radio et sur le web, la publicité télé met de l avant une série de moments heureux. Elle se conclue par un long bip sonore, soutenu par la ligne : «Toutes les sept minutes, une personne est victime d une crise cardiaque» et par l accroche «Aidez-nous à sauvez des vies. Donnez.» La Fondation a pu compter sur la générosité de Bell Média, CBC, CBS Affichage, La Presse, Radio-Canada, RDS, Reader s Digest, Télé-Québec et VTélé afin d assurer une excellente visibilité à la campagne. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 11

12 12 Rapport annuel

13 60 ans de soins Montréalais par ses racines, international par sa renommée, l Institut de Cardiologie de Montréal réunit depuis 60 ans des experts passionnés qui ont à cœur de repousser les limites de la médecine pour offrir des soins ultraspécialisés aux Québécois. Avec l appui de la Fondation, l Institut a pour mission d offrir à ses patients des soins exceptionnels de médecine personnalisée et de précision grâce à un environnement moderne à la fine pointe de la technologie. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 13

14 Programme de transplantation de l ICM : 30 ans de vie et 418 greffés L ICM a célébré les 30 ans de son programme de transplantation cardiaque. Depuis sa création, 418 patients y ont été greffés. C est d ailleurs en présence d une soixantaine d entre eux que l ICM a souligné leur courage et leur détermination, lors d une soirée festive à l occasion de la Semaine nationale du don d organes et de tissus Cette soirée a été rendue possible grâce à l appui financier de la Fondation. Ouverture officielle du SADoCC Le service d analgésie pour les douleurs d origine cardiaque chroniques (SADoCC) a vu le jour à l automne Ce service s adresse aux patients qui développent de la douleur chronique après une chirurgie cardiaque ou une intervention visant à corriger une condition cardiaque. Lors de leur visite à la clinique, les patients sont pris en charge par un anesthésiologiste et une infirmière clinicienne, qui évaluent la douleur ainsi que son impact sur les activités de la vie quotidienne, le niveau de fonctionnalité et l état psychologique. Le traitement personnalisé de la douleur, basé sur un partenariat thérapeutique avec le patient, est au cœur des soins analgésiques dispensés par le SADoCC. Au besoin, les patients reçoivent les soins d intervenants d autres domaines, tels que la physiothérapie, la psychosomatique ou la psychologie. Une 100 e opération de Ross à l ICM Le 15 janvier 2014, la 100 e opération de Ross était pratiquée à l ICM. Cette opération consiste à remplacer la valve aortique du patient par sa propre valve pulmonaire. Plusieurs études suggèrent que cette procédure, qui cible essentiellement les jeunes adultes, se traduit par une amélioration de la survie et de la qualité de vie des patients à long terme. Un programme systématique est en place à l ICM depuis février Avec plus de 40 cas opérés par année, l ICM est le centre avec le plus haut volume annuel de procédures de Ross en Amérique du Nord. Aujourd hui, l ICM est reconnu comme un chef de file dans ce domaine et plusieurs chirurgiens du Canada et de l Europe ont bénéficié de cette expertise. Plus de soins et services aux Québécois L ICM a tout mis en œuvre afin de toujours mieux servir la communauté. Quelques chiffres donnent une idée des efforts investis. Ainsi, le nombre d interventions a notamment augmenté au bloc opératoire passant de chirurgies cardiaques l an dernier à cette année. En hémodynamie et en électrophysiologie, on remarque également une hausse, entre autres au niveau des tuteurs médicamentés et biorésorbables et des ablations complexes. 14 Rapport annuel

15 Bilan des activités du comité des soins de confort et des soins palliatifs On note qu entre l exercice et l exercice , il y a eu augmentation de 37 % du nombre de patients référés à l équipe de soins palliatifs. Cette augmentation s explique notamment par une implication plus importante dans les unités de soins intensifs. De plus, afin d adopter les meilleures pratiques, tous les patients évalués pour une assistance ventriculaire (coeur mécanique) sont dorénavant rencontrés par un intervenant des soins palliatifs afin de bien cerner les objectifs de soins et les volontés de fin de vie. Par ailleurs, le comité s est illustré en offrant de la formation continue pour les intervenants de l ICM, de même qu auprès d autres établissements. Enfin, les membres du comité ont partagé leur expertise en présentant lors du congrès international de soins palliatifs tenu à Montréal en mai 2013, ainsi qu au colloque annuel de la Société québécoise d insuffisance cardiaque en septembre Dossier Santé Québec Le Dossier Santé Québec (DSQ) est une initiative du gouvernement du Québec pour améliorer la qualité des soins et l efficacité du système de santé du Québec grâce à l informatisation. L ICM est le septième sur quinze établissements de la région de Montréal à alimenter le volet laboratoires du DSQ. C est le 17 décembre 2013 que les résultats d examens de laboratoires et de microbiologie ont été envoyés au DSQ. Les travaux ont été réalisés en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. L équipe de l ICM était composée de ressources du service de biologie médicale, du service informatique, des archives médicales et de la Direction des ressources technologiques et immobilières (DRTI). OACIS L ICM a poursuivi sa participation aux différents comités régionaux OACIS à l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. L ICM ayant été sélectionné afin de participer au pilotage de la documentation clinique OACIS (saisie des signes vitaux, allergies, etc.), c est en décembre 2013 que ces travaux ont eu lieu à l unité coronarienne en collaboration avec différents intervenants de la DSI et de la DSM. Après avoir numérisé plus de dossiers-patients et intégré les rapports de radiologie, le projet suit son cours, afin d intégrer les données de transcription, des résultats de laboratoires et de la pharmacie, toujours dans le but d améliorer un accès intégré à l information. Ces deux projets jettent des bases solides vers la transformation de l ICM en un hôpital numérique. Il s agit d une initiative que la Fondation entend soutenir de plus en plus. Médecine nucléaire Le projet de développement technologique de la médecine nucléaire s est concrétisé en Il a permis une installation à la fine pointe de la technologie de deux caméras SPECT-CT, ouvrant la voie aux installations complémentaires en de deux TEP-CT, dont un pour la recherche et un en clinique. Le renouvellement de l ensemble de cette flotte technologique en médecine nucléaire permettra d offrir la gamme complète des examens de médecine nucléaire tout en nous prémunissant contre un autre éventuel problème d approvisionnement en isotopes médicaux. L installation de deux TEP-CT permettra entre autres des diagnostics plus précoces, plus précis et plus rapides. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 15

16 60 ans de prévention Depuis sa fondation il y a 60 ans, l Institut de Cardiologie de Montréal a toujours eu à cœur de démontrer les bienfaits de l activité physique sur le système cardiovasculaire. Premier centre canadien reconnu par l Organisation mondiale de la Santé en tant qu «Hôpital promoteur de la santé», l Institut de Cardiologie de Montréal s est positionné comme un leader incontesté de la prévention des maladies cardiovasculaires en Amérique du Nord. Grâce au soutien de la Fondation, les spécialistes de l Institut poursuivent des projets de recherche de pointe visant notamment la réduction des facteurs de risque et la promotion des saines habitudes de vie afin de réduire l incidence des maladies cardiovasculaires.

17 Des chercheurs proposent une double recette pour perdre du poids et réduire les risques pour la santé chez les obèses Un programme intense de modifications des habitudes de vie qui combine l entraînement par intervalles de haute intensité (EIHI) et les conseils en matière d alimentation méditerranéenne permet d obtenir une meilleure amélioration de la santé cardiovasculaire chez les personnes obèses, selon une étude présentée au Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire. Ces modifications des habitudes de vie prises séparément (EIHI ou diète méditerranéenne) ont un impact bénéfique, mais personne n avait encore examiné leurs effets combinés à long terme. Les résultats du Dr Mathieu Gayda, physiologiste de l exercice et coauteur de l étude, montrent que l association de ces deux interventions augmente massivement les bienfaits pour la santé cardiovasculaire. Saines habitudes de vie : l ICM prêche par l exemple Pour une troisième année consécutive, l ICM a mis au cœur de ses préoccupations l adoption des saines habitudes de vie au travail en organisant le Défi santé 5/30 Équilibre en équipe, et en invitant les employés à s inscrire au Marathon de Montréal. Pour encourager le personnel dans cette démarche de vie saine, des activités de groupe leur permettant de bouger plus sur le lieu de travail et de s entraîner avec des professionnels ont lieu au cours de l année. Chroniques «Pensez à votre cœur» Plus d un million de Québécois ont pu lire, pour une 3 e année, les chroniques «Pensez à votre cœur» qui ont été publiées gracieusement dans les hebdos de TC Média, grâce à un partenariat avec Transcontinental. Réalisées en collaboration avec des professionnels de l Institut et du Centre ÉPIC, ces chroniques signées par le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l ICM, abordaient 12 nouveaux sujets reliés à la cardiologie et à la prévention des maladies cardiaques. Bons lecteurs, meilleurs cœurs. À la défense de la cigarette électronique À l occasion de la Semaine pour un Québec sans tabac, le Dr Philippe Presles, médecin et tabacologue, a donné à l Institut une conférence scientifique sur la cigarette électronique. Ce faisant, l Institut s est positionné en faveur de la cigarette électronique. Le Dr Martin Juneau, directeur de la prévention, est convaincu que la cigarette électronique avec nicotine peut sauver la vie de nombreux fumeurs comme méthode de cessation tabagique efficace. Il se base sur des études qui montrent que la vapeur de la cigarette électronique avec nicotine serait 450 fois moins nocive que la fumée de cigarette. Une gestion optimale des soins post-événement coronarien L Institut traite plus de patients par année avec syndrome coronarien aigu, avec un taux élevé de visites à l urgence au cours des six mois suivant leur congé. L Institut a donc mis sur pied le programme GOSPEC (Gestion Optimale des Soins Post-Événement Coronarien), un système de suivi téléphonique accessible à tous les patients suivant leur congé de l unité coronarienne après un syndrome coronarien aigu. Le patient peut donc communiquer durant les heures ouvrables avec une infirmière spécialisée pour toute question relative à sa condition cardiaque. Le but de ce programme est de réduire les visites inutiles à l urgence, de rassurer les patients quant à leurs malaises thoraciques ou autres, d augmenter leur satisfaction quant à leurs soins, de diminuer leur anxiété et d améliorer l adhérence au traitement. Ce programme est en place maintenant depuis 2 ans et demi et il a permis d éviter un total de 833 visites à l urgence. Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation de l Institut de Cardiologie de Montréal 17

Le cancer cet ennemi commun

Le cancer cet ennemi commun Le cancer cet ennemi commun En France, 360 000 nouveaux cas par an. 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 touchés au cours de leur vie. en Languedoc-Roussillon, ICI il tue 20 personnes par jour. www.icm.unicancer.fr

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec pour l art Graph Synergie Proposition de contribution à l intention des membres de la communauté d affaires et des bâtisseurs

Plus en détail

Soutenir l Université. Les fondations de l Université catholique de Louvain UCL. Université catholique de Louvain

Soutenir l Université. Les fondations de l Université catholique de Louvain UCL. Université catholique de Louvain Soutenir l Université Les fondations de l Université catholique de Louvain Université catholique de Louvain UCL L Université et ses trois fondations L université est au service de chacun de nous, à plusieurs

Plus en détail

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie!

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie! RE/NOMMÉS pour leurs performances, leur efficacité et leur implication, les courtiers RE/MAX se distinguent également par leur connaissance approfondie du marché, et le grand nombre d outils et de ressources

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Je donne pour qu on trouve

Je donne pour qu on trouve Je donne pour qu on trouve En donnant, vous avez le pouvoir de faire progresser la recherche et les soins aux patients. Aidez-nous à atteindre l objectif de la première campagne de financement sur le myélome

Plus en détail

Directeur régional ou directrice régionale 1, région du Québec Société de leucémie & lymphome Montréal, Québec

Directeur régional ou directrice régionale 1, région du Québec Société de leucémie & lymphome Montréal, Québec Directeur régional ou directrice régionale 1, région du Québec Société de leucémie & lymphome Montréal, Québec LE POSTE La Société de leucémie & lymphome du Canada recherche un nouveau directeur régional

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Conseil de développement du sport de Gatineau

Conseil de développement du sport de Gatineau Conseil de développement du sport de Gatineau Introduction Le présent document est un outil de référence des services du CDSG disponibles aux athlètes et aux entraîneurs. Ce document est un document de

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS. Août 2014

PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS. Août 2014 PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS Août 2014 Introduction La Fondation Sainte-Croix/Heriot Le CSSS Drummond Les retombées du partenariat entre la Fondation et le CSSS Drummond Plan de la présentation Programme

Plus en détail

Un programme de placement à votre image

Un programme de placement à votre image Un programme de placement à votre image Plus votre patrimoine fructifie, plus vos attentes devraient être élevées. C est pourquoi il est essentiel de vous assurer le soutien d une institution financière

Plus en détail

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ Devenez partenaire et démontrez votre leadership en matière de santé en entreprise Une initiative du Coprésenté par En collaboration avec Produit par LE

Plus en détail

27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE. PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection

27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE. PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection 27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection Le Gala du badminton québécois a pour objectif d honorer les réalisations

Plus en détail

DANS CETTE ÉDITION. Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle. Dates importantes. Les 4 et 5 octobre 2012 Colloque annuel de l ATPIQ Lévis

DANS CETTE ÉDITION. Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle. Dates importantes. Les 4 et 5 octobre 2012 Colloque annuel de l ATPIQ Lévis Septembre 2012 No. 2012-12 DANS CETTE ÉDITION Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle Membres du conseil d administration Marc TREMBLAY, Président Jacques ROUSSEAU, Directeur général et trésorier

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

KinLogix DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

KinLogix DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. KinLogix DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos décisions.

Plus en détail

virée voitures de rêve

virée voitures de rêve Virez pour la cause virée voitures de rêve Édition 2014 Samedi 13 septembre Plan de commandite Le CHU de Québec et sa Fondation Le CHU de Québec est le plus important centre de soins spécialisés et ultra-spécialisés

Plus en détail

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL Document préparé par : Edgard Nassif, M.D., MBA Présentateur

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail

Merci de votre générosité!

Merci de votre générosité! Je désire faire un DON UNIQUE : Chèque ou mandat-poste à l ordre de : Fondation du CHUM Carte de crédit : d expiration : Courriel J aimerais que mon don soit anonyme. J aimerais recevoir de l information

Plus en détail

Plus qu une entreprise... Un réseau

Plus qu une entreprise... Un réseau Société GRICS Plus qu une entreprise... Un réseau De par sa nature, la Société GRICS n est pas une entreprise comme les autres : elle est un regroupement, au centre d un réseau qui réunit l ensemble des

Plus en détail

Fondationchus.org/CampagneMajeure USherbrooke.ca/campagne-majeure

Fondationchus.org/CampagneMajeure USherbrooke.ca/campagne-majeure Fondationchus.org/CampagneMajeure USherbrooke.ca/campagne-majeure UNE CAMPAGNE CONJOINTE Une entente de collaboration existe entre La Fondation de l UdeS et la Fondation du CHUS. Peu importe la fondation

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche.

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. Fondation de recherche médicale reconnue d utilité publique Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. www.digestscience.com «Dans cette maladie, les symptômes et les traitements sont pénibles.

Plus en détail

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons Cher(ère) participant(e), Au nom de la Fondation du cancer du sein du Québec et de Virgin Radio 96, nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et votre participation à l évènement Raser pour sauver

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE

Plus en détail

SECTION D UTILISATION DU BUDGET GLOBAL. (Se limiter aux pages incluses dans le formulaire)

SECTION D UTILISATION DU BUDGET GLOBAL. (Se limiter aux pages incluses dans le formulaire) SECTION D UTILISATION DU BUDGET GLOBAL (Se limiter aux pages incluses dans le formulaire) 188 SECTION D.1 VENTILATION DU BUDGET FRSQ 2011-2012 Revenus de subventions du FRSQ 3,654,995 $ Dépenses en frais

Plus en détail

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau Son historique La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a été créée en 1990, par un groupe de parents et d amis d enfants atteints de cancer.

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale

Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale À Québec le 31 mars 2014 Un défi de spinning pour la santé mentale. Qu est-ce que le Grand Tour de Clara?

Plus en détail

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC SOUPER I BÉNÉFICE MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC Sous la présidence d honneur de Monsieur René Rouleau Président du conseil et chef de la direction La Capitale groupe financier Partenaire

Plus en détail

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. La Suite SC DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos

Plus en détail

à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs

à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs Accéder à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs Une présentation de : En collaboration avec : Accéder à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs Le Réseau R des

Plus en détail

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée SSQ Gestion privée SSQ Groupe financier est une entreprise qui a «Les valeurs à la bonne place» puisqu elle est constituée de gens de valeur, passionnés par leur métier et dont l ambition première est

Plus en détail

PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005. Objet : Position de la Société GRICS par rapport au logiciel libre.

PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005. Objet : Position de la Société GRICS par rapport au logiciel libre. Bureau du président-directeur général PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005 À TOUS LES DIRECTEURS GÉNÉRAUX, LES PRÉSIDENTS ET LES GESTIONNAIRES DES TECHNOLOGIES DES COMMISSIONS SCOLAIRES Objet : Position

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs I. Principes directeurs : Soins infirmiers directs 1. Perspectives du patient et de la famille

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

Accéder à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs

Accéder à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs Accéder à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs Un programme à la mesure de votre succès! Présenté par : Partenaires majeurs : Partenaire Argent : Partenaire Bronze : Représentant

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES Pour vous guider dans un monde de possibilités Tous les investisseurs connaissent l importance de bien choisir leurs placements en fonction de leurs objectifs d

Plus en détail

UNE CAMPAGNE ESSENTIELLE POUR UN GRAND PROJET DE SOCIÉTÉ DONNONS-NOUS LE MEILLEUR DE LA SANTÉ

UNE CAMPAGNE ESSENTIELLE POUR UN GRAND PROJET DE SOCIÉTÉ DONNONS-NOUS LE MEILLEUR DE LA SANTÉ UNE CAMPAGNE ESSENTIELLE POUR UN GRAND PROJET DE SOCIÉTÉ DONNONS-NOUS LE MEILLEUR DE LA SANTÉ LE CHUM, LE MEILLEUR DE LA SANTÉ Le Centre hospitalier de l Université de Montréal (CHUM) est l un des plus

Plus en détail

Philosophie de gestion des ressources humaines

Philosophie de gestion des ressources humaines Philosophie de gestion des ressources humaines En collaboration avec la Direction des services à la clientèle et la Direction des ressources humaines Consultation faite auprès du Comité PDRH et du Comité

Plus en détail

Un centre sur les neurosciences

Un centre sur les neurosciences Sommaire Un centre sur les neurosciences Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Le 6 août 2014 Centre des sciences de la santé Sunnybrook L incidence des maladies du système

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION SCECR-DIR-07-01 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Conseillère-cadre à l évaluation, aux communications et à la recherche

Plus en détail

BNLMTL 2014. Communiqué Pour diffusion immédiate. La Biennale de Montréal finaliste du 30e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal

BNLMTL 2014. Communiqué Pour diffusion immédiate. La Biennale de Montréal finaliste du 30e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal La Biennale de Montréal BNLMTL 2014 Communiqué Pour diffusion immédiate La Biennale de Montréal finaliste du 30e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal Montréal, mardi 13 janvier 2015 L année 2015

Plus en détail

Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa

Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa LE POSTE Alors que l Université d Ottawa se dirige vers de nouveaux horizons prometteurs, nous sommes à la recherche d un directeur

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Le sondage Merci pour votre opinion C est notre deuxième sondage à l intention des consultants (le premier

Plus en détail

vol 27, édition spéciale, avril 2016 Campagne majeure de financement de la Fondation Quand vos dons font la différence!

vol 27, édition spéciale, avril 2016 Campagne majeure de financement de la Fondation Quand vos dons font la différence! vol 27, édition spéciale, avril 2016 Campagne majeure de financement de la Fondation Quand vos dons font la différence! ENGAGEMENT DE NOTRE COMMUNAUTÉ Jusqu à maintenant, les sollicitations effectuées

Plus en détail

Euro Marketing 2015. Plan de commandite

Euro Marketing 2015. Plan de commandite Euro Marketing 2015 Plan de commandite Comité Euro Marke/ng 2015 Euro Marketing 2015 Une délégation d étudiants motivés et passionnés, vous invite à prendre part à un projet d études des plus stimulant

Plus en détail

Campagne majeure de financement 2015-2019

Campagne majeure de financement 2015-2019 Campagne majeure de financement 2015-2019 OBJECTIF 38 M$ ON VOUS RAPPROCHE DE LA GUÉRISON DES GENS ET DES ÉQUIPES ENGAGÉS BERNARD COUTURE PRÉSIDENT DENYS LÉGARÉ DIRECTEUR GÉNÉRAL Dès l annonce d un investissement

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

La créativité comme pratique

La créativité comme pratique 2015 Prospectus à l intention des commanditaires La créativité comme pratique Mobiliser différents modes de pensée 14 et 15 mai 2015 dans le Quartier Latin Montréal, Québec, Canada Organisé par : L Institut

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Amélioration des soins de santé pour les Canadiens février 1999 L engagement : l assurance-santé «Nous avons déjà promis de consacrer davantage

Plus en détail

M. Alain Boisvert. M. Laurent Caredda. Les panélistes

M. Alain Boisvert. M. Laurent Caredda. Les panélistes Le 3 décembre 2009, le 3e Forum de l industrie de la santé de Québec organisé par PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a réuni plus de 150 participants sous le thème de l innovation des entreprises au service

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Table des matières INTRODUCTION... 2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LA LOI SUR LA RÉGLEMENTATION DE

Plus en détail

Bienvenue chez votre pharmacien

Bienvenue chez votre pharmacien Bienvenue chez votre pharmacien En première ligne Le pharmacien Prestataire de soins à part entière, le pharmacien occupe aujourd hui une place centrale au cœur de notre système de santé. Disponible sans

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Solution de surveillance média. tout-en-un

Solution de surveillance média. tout-en-un Solution de surveillance média tout-en-un TÉLÉVISION ET RADIO La pleine puissance d une surveillance en direct à MÉDIAS SOCIAUX PRESSE RÉPERTOIRES ET RÉFÉRENCES Une vision sans angles morts : un contenu

Plus en détail

TRANSCONTINENTAL. simplifier collaborer innover

TRANSCONTINENTAL. simplifier collaborer innover TRANSCONTINENTAL simplifier collaborer innover faits saillants du rapport sur le développement durable 2012 «Pour continuer de progresser en matière de développement durable, nous devons simplifier nos

Plus en détail

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence!

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence! Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004 L édition 2004 offrira aux 4 000 visiteurs attendus La 132 e Conférence annuelle des Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) Plus

Plus en détail

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science -Vertex engage actuellement 150 personnes afin d appuyer sa croissance mondiale; l entreprise prévoit créer

Plus en détail

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Mémoire prébudgétaire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Association des infirmières et infirmiers du Canada www.cna-aiic.ca

Plus en détail

Poly Brésil 2002 Cahier de nancement

Poly Brésil 2002 Cahier de nancement Poly Brésil 2002 Cahier de nancement Ce document a pour but de vous présenter la mission Poly-brésil 2002. Vous y trouverez des informations sur la nature de notre mission internationale et sur le partenariat

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers À l usage des conseillers RBC Assurances : une force à mon service > Un soutien inégalé > Des outils de vente à l avant-garde de l industrie > Une gamme complète de produits > Un nom respecté, synonyme

Plus en détail

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS ÉTUDE DE CAS GROUPE CGI INC. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. est l une des plus grandes firmes internationales indépendantes à œuvrer dans le secteur des technologies de l information et des processus

Plus en détail

Rapport Financier Fondation Maréchal Foch 2013

Rapport Financier Fondation Maréchal Foch 2013 Rapport Financier Fondation Maréchal Foch 2013 Sommaire LA FONDATION MARÉCHAL FOCH Les mots du Président et du Trésorier................ P.1 Les actions financées en 2013........................P.2-3 Modalités

Plus en détail

Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition

Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition «Chez nous, s entraîner c est s amuser» Cardio Féminin Profil du franchiseur Issus d une belle région du Québec, la Beauce, reconnue pour son entreprenariat

Plus en détail

Excellent service, soins prodigués avec compassion

Excellent service, soins prodigués avec compassion Centre d accès aux soins communautaires du Centre Plan stratégique (2014-2017) Sommaire Excellent service, soins prodigués avec compassion EXCELLENT SERVICE, SOINS PRODIGUÉS AVEC COMPASSION Le Plan stratégique

Plus en détail

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel UNE ÉQUIPE D EXPERTS- CONSEILS UNIQUE L ÉQUIPE CIM L équipe multidisciplinaire CIM se compose

Plus en détail

Synthèse des observations de la Cour

Synthèse des observations de la Cour Synthèse des observations de la Cour L Association pour la recherche sur le cancer a fait l objet pour la deuxième fois d un contrôle de la Cour, portant sur les années 1998 à 2002. Cette association,

Plus en détail

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Pour contrer le problème du vandalisme par tags et graffitis, la Ville de Gatineau a mis sur pied un Programme de prévention

Plus en détail

Rapport de gestion 2010-2011

Rapport de gestion 2010-2011 1 Rapport de gestion 2010-2011 Le mot du trésorier Au 30 juin 2011, les emplois de l exercice de la Fédération Française de Cardiologie se sont montés à plus de 9,302 millions d euros. Grâce à la poursuite

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail