MANUEL DES PROCEDURES TSE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MANUEL DES PROCEDURES TSE"

Transcription

1 MANUEL DES PROCEDURES TSE

2 SOMMAIRE 00 LES FONDAMENTAUX 01 LE MANUEL DES PROCEDURES 02 CONSEIL DE DIRECTION TSE 03 TARIF ETOILE «LE CONCEPT» 04 PROCESSUS DE FONCTIONNEMENT DE TSE 05 PRINCIPES GENERAUX 06 DEFINITIONS 07 à 09 (réservé) 10 INSTRUCTIONS RELATIVES AUX TRAFICS EXPEDIES 11 CONDITIONS GENERALES D EXPEDITION D UN ENVOI 12 TRAFICS SENSIBLES 13 TRAFICS PALETTISES 14 TRAFICS MATIERES DANGEREUSES I CONDITIONS D EXPEDITIONS II ACHEMINEMENT TRACTIONS TRANSIT III CHARGEMENT-RECHARGEMENT IV NON RESPECT DES PROCEDURES 15 ENVOIS GREVES D IMPERATIFS 16 TRAFICS EXCLUS EN MESSAGERIE ETOILE 17 TRAFICS SURTAXES (TARIFS DE GRÉ A GRÉ) 18 ETIQUETAGE IDENTIFICATION DE L ENVOI 19 CODE A BARRES MODELE GTF 20 INSTRUCTIONS RELATIVES AUX TRAFICS RECUS 21 CONDITIONS DE RECEPTION DES TRAFICS 22 LIVRAISONS ET DELAIS 23 LIVRAISONS GREVEES D IMPERATIFS 24 TRAFICS A DISPOSITION 25 TRAITEMENT DES CONSTATS D ANOMALIES 26 REMONTEE D INFORMATION ET IMAGE 27 ENLEVEMENTS ET RETOURS 28 FOURNITURE DE RECEPISSES EMARGES

3 SOMMAIRE 30 TRAITEMENT DES IMPERFECTIONS 31 DEVOYES COLIS OU ENVOIS SANS CONSIGNATION 32 DEVOYES COLIS OU ENVOIS AVEC CONSIGNATION 33 EXCEDENTS COLIS EN PLUS 34 EXCEDENTS COLIS EN EXCEDENT PARTIEL 35 EXCEDENTS COLIS OU ENVOI SANS ETIQUETTE D IDENTIFICATION 36 MANQUANT PARTIEL SUR ENVOI 37 MANQUANT TOTAL 38 MANQUANT ERREUR DE CONSIGNATION SANS COLIS 39 (réservé) 40 TRAITEMENT DES SOUFFRANCES 41 INSTRUCTIONS RELATIVES AU TRAITEMENT DES SOUFFRANCES 42 CREATION DE L AVIS DE SOUFFRANCE 43 CAS DE SOUFFRANCE 44 SOUFFRANCE EN PERIODE DE CONGES OU D INVENTAIRE 45 INSTRUCTIONS DE REEXPEDITION OU DE LIVRAISON DE L ENVOI EN SOUFFRANCE 46 REMUNERATION DE LA GESTION DES SOUFFRANCES 47 à 49 (réservé) 50 TRAITEMENT DES LITIGES 51 CONNAISSANCE DU LITIGE 52 TRAITEMENT DU LITIGE 53 INDEMNITES D ASSURANCE ET TVA 54 TRAITEMENT DES DOSSIERS LITIGES 55 EVENEMENTS CARACTERISES 56 PRESCRIPTIONS 57 à 59 (réservé)

4 SOMMAIRE 60 L ETOILE TSE 61 LES TRAFICS TRAITES 62 DROITS ET ENGAGEMENTS DES PARTENAIRES 63 ROLE ET FONCTIONS DU CENTRE ETOILE 64 IMPERATIFS ET PRIORITES DES TRAFICS 65 EXCEDENTS DE TONNAGES 66 RESPONSABLE TSE ROLE FONCTIONS RESPONSABILITES 67 CHAUFFEUR " " 68 RESPONSABLE ADMINISTRATIF 69 LE MATERIEL ROULANT 70 DIVERS 71 REGLEMENTS ET MISES EN COMPTE 72 à 89 (réservé) 80 DOCUMENTS UTILISES 81 BORDEREAU «ETOILE DE RUNGIS» 82 ENVELOPPE TRANSMISSION 83 ENVELOPPE MATIERES DANGEREUSES (14-4) 84 BON DE TRANSIT TRAFIC SENSIBLE (12-3) 85 BORDEREAU MATIERES DANGEREUSES (14-5) 86 ETIQUETTES DIRECTIONNELLES (modèles 18-1) 87 RECEPISSE MODELE 88 CONSTAT D AVARIE (67-3) 89 DECLARATION MATIERES DANGEREUSES

5 TRANS SYSTEME ETOILE (marque déposée I.N.P.I. n du 20/09/1996) Système associant des partenaires professionnels du transport de la messagerie qui met en œuvre des moyens au service d une organisation commune apte à développer les intérêts de chacun Structure de fonctionnement Un Conseil de Direction Des Procédures Des Moyens

6 - 00 LES FONDAMENTAUX

7 01 LE MANUEL DES PROCEDURES Dès qu un client remet à l un des partenaires de TSE un transport à effectuer, celui-ci engage la totalité du réseau à respecter un «CONTRAT». Ce contrat est double LIVRER en bon état, dans les délais et les bonnes quantités, les marchandises qui nous sont confiées. INFORMER rapidement avec une totale fiabilité, les interlocuteurs concernés, de toute anomalie ayant perturbé le déroulement du transport. CHACUN DES PARTENAIRES dans la mission qui lui est confiée et qu il a acceptée doit remplir sa fonction. LE MANUEL DES PROCEDURES définit avec précision les obligations DE CHACUN. IL EST RIGOUREUX et EXIGEANT. Il prouve par l esprit qui s en dégage que la défaillance, l anomalie, en un mot le non-respect du CONTRAT n est pas l affaire d un partenaire mais bien l affaire des partenaires de TSE. «Etre transparent» vis-à-vis du client impose de l être entre partenaires : c est un «CONTRAT DE CONFIANCE». LE MANUEL DES PROCEDURES fixe les «REGLES DU JEU», impose un CODE DE BONNE CONDUITE. Tout en préservant la personnalité de chacun, il aide à satisfaire le client. Sa mise à jour permanente en fait un «OUTIL ACTIF» recherchant inlassablement la qualité, la performance et la compétitivité.

8 02 CONSEIL DE DIRECTION TSE ORGANE TECHNIQUE DE L ETOILE : ROLE ET FONCTION VEILLER au maintien et à l amélioration de la qualité des prestations de l Etoile et des partenaires en vue du progrès et de la bonne organisation de l Etoile. ETUDIER les évolutions et les aménagements tarifaires DEFINIR et VEILLER à l application des règles d exploitation et les procédures de fonctionnement. ETUDIER et PREPARER les décisions d ordre technique. EXAMINER et DECIDER des nouvelles adhésions à l Etoile. VEILLER à la bonne tenue et à la mise à jour des procédures. ARBITRER, en cas de besoin, les éventuels dossiers qui lui seraient soumis. AIDER, ASSISTER la direction de l Etoile. Le Conseil de Direction se réunit une fois tous les deux mois, avec la participation de partenaires sollicités. Ces participations souhaitées ne pouvant être que bénéfiques à l élargissement du champ des idées et des expériences.

9 03 TARIF ETOILE «LE CONCEPT» 03.1 Le TARIF ETOILE conçu dans un esprit de réciprocité est : Un outil de taxation des prestations de livraison et de réexpédition, Un guide utilisé pour des prises de décision avec un rôle analogue à celui que joue tout système dans une économie de marché, Un outil de gestion fondé sur les bases du MANUEL DES PROCEDURES des trafics confiés au réseau, Un outil interne du réseau, Appliqué aux trafics, traités sur des bases techniques précises fondées sur l étiquetage directionnel et, régis par des procédures et méthodes formulées dans le MANUEL DES PROCEDURES du traitement des trafics exploités dans l Etoile. AMENAGEMENTS TARIFAIRES : les tarifs sont revus régulièrement et aménagés en fonction de l évolution des coûts et des moyens TARIFS L ensemble des coûts retenus et constituant les tarifs est basé sur le traitement de TRAFICS NORMAUX sans sujétion particulière, destinés à l industrie et au commerce, etc (hors particuliers) d un rapport poids/volume moyen de 150 kg/m3. Tout trafic important et régulier qui échappe à cette règle fait l objet de conditions particulières négociées de gré à gré, appuyées sur des coefficients correcteurs, à partir de 150 kg/m3. Les tarifs réexpéditions conçus au départ de certains centres, sont établis pour la commodité de la taxation et dans un but d efficacité. Bien que conçus en fonction des moyens techniques existants des centres concernés, il n y a pas de lien entre l existence de ces tarifs et l obligation pour chacun des partenaires de recevoir les trafics à destination de ces départements, à partir du moment où les moyens sont saturés ou n existent plus. Chaque cas nouveau passe par une recherche technique nouvelle ou une adaptation nouvelle aux besoins exprimés. Pour les départements qui ne sont pas repris dans ce document, il convient de consulter le partenaire intéressé. Les tarifs sont négociés de gré à gré dans l attente d une assimilation possible aux tarifs de l Etoile.

10 04 PROCESSUS DE FONCTIONNEMENT DE TSE 04.1 ACTIVITE Dédiée exclusivement au transbordement en système Etoile des trafics de Messagerie échangés de nuit «expédiés et reçus» par les partenaires de l organisation. Transbordements : Ils sont réalisés Directement de véhicule à véhicule. Indirectement de véhicule à quai et de quai à véhicule. Par le Personnel des Partenaires sous leur responsabilité, ils sont assistés par le personnel de TSE. Par le Personnel des TSE à la demande des entreprises la fonction du personnel est limitée aux manutentions MOYENS : DGS met à disposition de TSE, un quai dédié, du matériel de manutention, des hommes, le tout placé sous la responsabilité d un chef de service qui dépend de la Direction de DGS TRANSPORT DES TRAFICS Tractions et livraisons Ils sont placés sous la responsabilité des partenaires «commissionnaires en transports». Les trafics échangés, transbordés sont en consignation directe inter-entreprise, données transmises par EDI. Les documents qui accompagnent les trafics voyagent sous enveloppes. TSE en assure le dispatching. Ils sont consultés si besoin TRACTIONS GERES PAR DGS DGS intervient en qualité de tractionnaire sur des lignes spécifiques en tant que partenaire de TSE. Il agit en qualité de commissionnaire, sa situation est identique à l ensemble des partenaires TRAFICS Ils sont définis et régis par le Manuel des Procédures.

11 04.6 TRAFICS SPECIFIQUES Matières dangereuses Fret sensible Placés sous la responsabilité de TSE, assumée par DGS, ils sont définis et régis par le Manuel des Procédures. Toutes dérogations ou le non-respect des règles édictées qui placeraient TSE dans l incapacité d assumer ses responsabilités engageraient la responsabilité des auteurs PRESTATIONS DGS sous l entité fictive de TSE facture ses prestations aux partenaires de l organisation TSE : les tarifs liés aux prestations, fondés sur la tonne, la palette, les colis, sont issus d un budget établi chaque année soumis au et agréé par le Conseil de Direction de TSE RESULTATS Ils sont issus des prestations «Etoile et manutentions» facturées par TSE aux partenaires déduction faite des charges issues du budget et autres liées à la gestion. Ils sont portés mensuellement à la connaissance des partenaires. Ils sont crédités annuellement aux partenaires. Le montant de la ristourne est fondé sur la base des tonnages Messagerie annuels remis. A partir du niveau Tonne obtenu, la remise se calcul au prorata des tonnages remis par chacun FONCTIONNEMENT Le Pool TSE n a pas d entité juridique, c est une activité spécifique dédiée aux partenaires de TSE dont DGS est un partenaire à part entière. TSE n existe que par convention des parties fondée sur des structures «un Conseil de Direction» des procédures, des moyens humains, immobiliers, matériels.

12 04.10 APPARTENANCE AU POOL TSE Délais de rupture Relations entre partenaires quelles que soient les fonctions existantes : 1 mois pour une relation s'étalant sur 6 mois 2 mois pour une relation s'étalant sur 6 our 12 mois 3 mois pour une relation au-delà de 12 mois Cas de rupture exonérant de ce délai : manquements graves et répétés, relevés par des courriers AR (copie pour information à TSE pour Conseil de Direction).

13 05 PRINCIPES GENERAUX 05.1 Tous les partenaires sont assujettis aux mêmes règles Tout envoi doit faire l objet d une consignation précise transmise par EDI au partenaire livreur. Edité à destination, le récépissé doit être la reproduction exacte de la consignation. 1 ) A défaut de mention spécifique figurant sur le «contrat de transport» à l'édition par le partenaire expéditeur, aucune obligation ne pourra être imposée à posteriori au partenaire livreur, ni engager sa responsabilité. 2 ) A défaut de reproduire exactement lors de l'édition du «contrat de transport» toutes les mentions spécifiques portées à l'émission par le partenaire expéditeur, le partenaire livreur engage sa responsabilité En Etoile : Les totaux de l ensemble des bordereaux de groupage destinés à l Etoile (colis positions poids) doivent faire l objet d une consignation sur un BORDEREAU DE TRANSIT ETOILE Déclaration de Valeur ou Ordre d Assurance La garantie appropriée est souscrite par le partenaire expéditeur auprès de son ASSUREUR. En l absence de RENONCIATION A RECOURS, le recours ainsi que celui de l assureur du remettant s exerceront dans les limites de responsabilité prévues par les contrats types ou la CMR applicable Aucun envoi consigné et transmis par EDI ne peut faire l'objet d'une annulation ou d'un débit ETOILE : Il est réputé être passé à quai DESTINATION : Même suivi d'un avis d'anomalie, la recette issue d'une livraison virtuelle étant compensatrice des responsabilités éventuelles et travaux annexes.

14 06 DEFINITIONS 06.1 CLIENT EXPEDITEUR Personne physique ou morale qui figure sur le récépissé en tant que partie contractante au contrat de transport CLIENT DESTINATAIRE Personne physique ou morale qui reçoit un envoi, elle figure sur le contrat de transport «récépissé» PARTENAIRE EXPEDITEUR Emet le récépissé Traite avec le client expéditeur Expédie la marchandise 06.4 PARTENAIRE DESTINATAIRE Reçoit les trafics du réseau Les livre, les fait livrer ou les réexpédie. Il peut être en tant que partenaire destinataire «LIVREUR» ou «REEXPEDITEUR» CENTRE DE REEXPEDITION Plateforme d un partenaire destiné à traiter les trafics qui lui sont directement consignés et en assure la réexpédition avec ses propres trafics. Peut être aussi, selon les trafics, Centre Livreur, Centre Etoile, Centre Réexpéditeur CENTRE ETOILE Plateforme de transit de nuit mise à la disposition des partenaires Etoile pour transporter leurs trafics régionaux dans des délais rapides. Les trafics traités par ces centres sont remis par un partenaire expéditeur directement à un partenaire destinataire.

15 06.7 TRAFICS ETOILE Constitué avant tout de trafics : Clients régionaux confiés aux partenaires, ils sont prioritaires sur l ensemble des trafics. Zone Etoile précise. De qualité, sélectionnés, Poids/Volume : 150 kg/m3). lourds et sans volume (rapport 06.8 TRAFICS DE GROUPAGE Trafics nationaux ou régionaux hors Etoile en provenance de clients ou de confrères, consignés par un partenaire expéditeur à un partenaire destinataire. Trafics hors Zone Etoile. Ils sont acheminés dans les lignes existantes de groupage TRAFICS DE REEXPEDITION Trafics de Messagerie consignés par un partenaire expéditeur à un autre partenaire qui les achemine dans ses lignes «Groupage» ou «Etoile» sur un partenaire PARTENAIRE Est désigné comme partenaire l entreprise qui adhère à l organisation et au MANUEL DES PROCEDURES.

16 - 10 INSTRUCTIONS RELATIVES AUX TRAFICS EXPEDIES

17 11 CONDITIONS D EXPEDITION D UN ENVOI MESSAGERIE - FRET SENSIBLE - PALETTISE PROCESSUS : Les bases sont identiques, les particularités liées au fret sensible, palettisé, matières dangereuses sont traitées aux rubriques concernées S ASSURER à réception et au départ que les colis sont avec : Une ETIQUETTE DIRECTIONNELLE conforme aux normes GTF Un EMBALLAGE CORRECT et en bon état 11.2 CHARGER le véhicule «trafics matières dangereuses envois impératifs et fret sensible» à l arrière du véhicule. Les recommander au chauffeur VERIFIER pour les envois sous contrôle, régie, douanes, (matières dangereuses voir spécificité) la compatibilité des documents remis avec la réglementation imposée PROCEDER A LA SAISIE DES ECRITURES : Du contrat de transport «récépissé» (édité à destination) Du bordereau Trafic Messagerie diverse et classée ADR (édité au départ). Du bordereau Messagerie Trafic Palettisé divers et classée (édité au départ) 13. Du bordereau Fret Sensible divers et classé (édité au départ) 12. «Trafic classé matières dangereuses» Porter mention «ADR» en regard des positions consignées. Pas de bordereau spécifique uniquement déclaration MD ADR CREER les enveloppes de transmission des documents : Mettre le cachet de l émetteur Indiquer «le nom du partenaire destinataire» Porter «en gros caractère n du département destinataire» Préciser nombre de colis, positions, tonnages 11.6 EDITER les écritures utiles à la réalisation du transport : «Bordereaux de consignation des envois» Placer dans les enveloppes respectives les bordereaux et autres pièces relatives aux envois concernés.

18 11.7 REDIGER POUR TSE : Bordereau Transit TSE Indiquer : dans l ordre numérique des départements Messagerie diversifiée : tonnages consignés Messagerie palettisée : nombre palettes et tonnages consignés Fret sensible : colis et tonnages consignés bordereau spécifique 11.8 METTRE les enveloppes et bordereaux de transit dans la pochette de transmission destinée à TSE PLOMBER LE VEHICULE Fret sensible : colis et tonnages consignés Mettre plomb retour dans la pochette destinée à TSE TRANSMETTRE : Par EDI Dès le départ du véhicule, toutes les données relatives aux envois pour leur traitement : 1 - DESTINATAIRES : Partenaires livreurs 2 - DESTINATAIRES : TSE TRANSMISSION DES DOCUMENTS Mettre hors enveloppes documents destinés à TSE. 1 Bordereau «Etoile de Rungis» 81 2 Bon de transit Fret sensible 84 3 Déclaration remise «matières dangereuses» (2 exemplaires) Utiliser «l'enveloppe Matières Dangereuses» (blanche impression rouge). Exclusivement pour les documents ADR remis par «le chargeur» destinés à l'accompagnement des envois jusqu'à livraison client destinataire. Parties intéressées par le contenu (après mise sous enveloppe) Partenaire destinataire livreur Contrôles routiers gendarmerie autres concernés Eventuellement et seulement TSE en cas d'anomalies relevées aux contrôles

19 Placer à l'intérieur de l'enveloppe de transmission (couleur blanche) Enveloppe Matières Dangereuses (blanche impression rouge) Autres : documents relatifs à l'ensemble des envois concernés INCIDENTS INFORMATIQUES : Aviser immédiatement TSE les partenaires destinataires Isoler les trafics à destination dans l attente des instructions INCIDENTS DE PARCOURS Aviser TSE et les partenaires concernés IMPORTANT A défaut de mention spécifique figurant sur le «contrat de transport» à l'édition par le partenaire expéditeur, aucune obligation ne pourra être imposée à posteriori au partenaire livreur, ni engager sa responsabilité. A défaut de reproduire exactement lors de l'édition du «contrat de transport» toutes les mentions spécifiques portées à l'émission par le partenaire expéditeur, le partenaire livreur engage sa responsabilité.

20 12 CONDITIONS SPECIFIQUES D EXPEDITION D UN ENVOI TRAFIC SENSIBLE 12.1 DEFINITION Envois ouverts à tout type de trafic à l exception des trafics exclus définis dans le Manuel des Procédures, rubrique 16 : Ils sont traités : PLAN QUANTITATIF : par le bon de transit «Fret sensible» PLAN QUALITATIF : par le bon «Constat d avarie» 12.2 CONSIGNATION : Processus identique à l ensemble des trafics rubriques 11-1, 2, 3, 4, 5, 6, ETABLIR : 1 Bon de transit par partenaire destinataire 1 Etat récapitulatif des remises du jour position par position dans l'ordre chronologique des départements reprenant précisément les éléments consignés sur le bordereau de groupage. 1 Bordereau récapitulatif «Bons de transit» pour TSE Mettre le bordereau de groupage sous enveloppe (couleur blanche) 12.4 CHARGER : concernés. Impérativement à l arrière du véhicule les envois 12.5 APPOSER sur chaque colis (à côté de l étiquette directionnelle) l étiquette fret sensible (modèle 84) «CONDUITE A TENIR AU TRANSIT TSE» 12.6 CHAUFFEUR PARTENAIRE EXPEDITEUR Décharge immédiatement les envois Remet les bons de transit au responsable Fret Sensible Fait réceptionner les envois

21 12.7 RESPONSABLE TSE «A L ARRIVEE» Réceptionne les envois, les places dans la surface dédiée Emarge les bons de transit Formule les réserves éventuelles de manquant Emet éventuellement un constat d avarie Remet au chauffeur du partenaire expéditeur les originaux concernés dûment visés et datés. Prévient le chauffeur du partenaire destinataire ou le chauffeur de l affrété 12.8 CHAUFFEUR PARTENAIRE LIVREUR OU AFFRETE DU PARTENAIRE LIVREUR Demande au responsable fret sensible la remise des envois Emarge les bons de transit (justificatifs de la prise en charge) Bloquer l'envoi en cas de refus émargement Aviser partenaire expéditeur 12.9 RESPONSABLE TSE «AU DEPART» Remet les envois au chauffeur concerné Fait émarger les bons de transit par le chauffeur Remet à ce dernier les exemplaires dûment émargés Procède ou remet à l archivage les bons de transit signés des parties concernées VEHICULES PRE-CHARGES A QUAI PAR TSE «IMPERATIF» Charger les trafics Fret Sensible en présence du chauffeur du partenaire ou du véhicule affrété. Agir conformément au DEROGATION AU PROCESSUS Partenaire EXPEDITEUR : Entraîne la nullité du caractère sensible des envois Centre ETOILE : Assume la responsabilité des litiges éventuels. Partenaire LIVREUR : Assume la responsabilité de suites éventuelles en cas de refus de signature des bons de transit par son chauffeur ou son affrété, refus de signature notifié sur le bon de transit «fret sensible» par le responsable fret sensible.

22 12.12 OBSERVATIONS 1 palette(s) solidaire(s) sous film, feuillards ou autre 1 PALETTE = 1 COLIS RESPONSABILITE (CD ) Consignation correctement effectuée «base Manuel des Procédures» Charge TSE budget TSE Consignation entachée d'anomalie Conséquences directes ou indirectes Charge partenaire expéditeur Absence de bon de transit ( 12.3) ( 84) Conséquences directes ou indirectes assurées par le partenaire émetteur. Bases indemnisation : Clauses limitatives responsabilité (54.2) (05.4) (Conséquences indirectes voir surcoûts livraisons etc...) IMPORTANT L ensemble des dispositions qui régissent ces envois ne dispense pas de l'émission du rapport d'arrivage éventuel.

23 13 CONDITIONS SPECIFIQUES D EXPEDITION D UN ENVOI TRAFICS PALETTISES PROCESSUS : CONDITIONS D'EXPEDITION D'UN ENVOI ( 11) DEFINITION 13.1 PALETTES SOLIDAIRES DE LEUR CHARGEMENT Ensemble de colis chargés sur une palette filmée ou cerclée de manière à constituer un envoi homogène représentant un seul colis (respecter l'envoi 13.7). Consignation de l'envoi : Processus rubriques 11.1,2,3,4,5,6 et 7. Consignation de la palette : «processus» Consigner : Le nombre de palettes 'Europe' sur le bordereau de groupage. Valider : La consignation auprès du destinataire en précisant sur le contrat de transport lisiblement «X palette(s) consignée(s) à reprendre ou de même type à échanger». A défaut de cette spécification le partenaire destinataire n'est tenu à aucune obligation. Proscrites toutes autres formes de consignation PALETTES NON SOLIDAIRES DE LEUR CHARGEMENT Utilisées à des fins de manutention, elles ne font l'objet d'aucune consignation RESPONSABILITE : «Consignation» a) 1 Palette - 50 colis kg Colis solidaires de la palette Responsabilité du partenaire livreur limitée à 1 palette, sauf si de sa propre initiative il désolidarise l envoi

24 b) 50 colis 1 palette 500 kg (avec 50 étiquettes directionnelles) Avec 50 étiquettes directionnelles - Responsabilité du partenaire livreur 50 colis pour pointage manuel ou lecture optique autorisation de désolidariser l envoi (obligation de reconstituer la palette : Non) Responsabilité exonérée si tous les colis ne sont pas étiquetés c) Clauses limitatives de responsabilité : Nouveau contrat type «général et messagerie» confirmé par le décret n du 6 Avril 99 Article 21 Envoi -3T ou +3T, Transit TSE etc 13.4 ETOILES SEULES les palettes 80x120 EUR non solidaires de leur chargement (dépalettisables) sont placées sous le contrôle des chauffeurs intéressés SUIVI Règlement des partenaires. comptes palettes «solidaires» entre Mensuellement, débit établi par le partenaire concerné à partir des consignations spécifiques faites sur le bordereau de groupage. (dates, positions, références des bordereaux dûment rappelés) RESPECT DE L ENVOI Les envois d un client expéditeur dûment consignés ne doivent pas être dépalettisés. «ON N OUVRE PAS UN CARTON OU UNE CAISSE»

25 13.7 TABLEAU DE CONSIGNATION DES PALETTES PRISES EN COMPTE SUR BORDEREAU PARTENAIRE OUI NON Palettes 80 x 120 EUR Solidaires X ETOILE OUI NON X Palettes 80 x 120 NON EUR Solidaires (Palette perdue) X X Palettes 80 x 120 EUR NON solidaires X X Palettes 80 x 120 NON EUR NON SOLIDAIRES X X 13.8 RETOURS PALETTES Palettisés par 10 solidarisés sous feuillards ou films Limitation 1 palette/jour Recommandation en envoi «fret sécurisé»

26 14 CONDITIONS SPECIFIQUES D EXPEDITION D UN ENVOI MATIERES DANGEREUSES HORS CLASSE «CLASSE 2 HORS AEROSOL» I CONDITIONS D EXPEDITION 14.1 S ASSURER : A réception ou au départ que les colis sont avec : Une étiquette client aux nom et adresse de l expéditeur du destinataire Une étiquette directionnelle conforme aux normes Un emballage correct et en bon état Une étiquette «DANGER» 14.2 CONTROLER : La compatibilité des documents fournis avec la réglementation en vigueur PROCEDER : A la saisie des écritures relatives à la création : 11.4 Du contrat de transport Du bordereau de groupage Messagerie diverse et classée ADR Du bordereau Palette trafic divers et classé ADR «porter en regard de la position concernée la mention ADR» 14.4 CREER : L enveloppe matières dangereuses TSE «couleurblanche impression rouge» Mettre «cachet de l émetteur» Indiquer «le nom du partenaire destinataire» Porter en gros caractères «n département destinataire» Préciser nombre de colis positions tonnages Mettre dans l enveloppe documents relatifs aux envois Documents transports d'accompagnement des envois ADR remis par le chargeur. Consigne écrite sécurité Placer l enveloppe à l intérieur de «la pochette destinée à TSE»

27 14.5 ETABLIR «déclaration remise envois matières dangereuses MD/ADR» Saisir les données à partir du masque de saisie MD 85 via Internet Enregistrement sur site MD des envois avec matières dangereuses ADR. Editer les déclarations de remise MD/ADR, nécessité logiciel ADOBE/ACROBAT-Format PDF. Remettre (1) au chauffeur pour TSE déclaration de remise MD/ADR pour contrôle, pointage contradictoire à quai TSE et émargement. Transmettre «au plus tard avant 20H» les saisies : Par Internet directement à «MD» A défaut : envoi bloqué au transit. IMPORTANT : Le chauffeur (1) doit être en possession de la déclaration dès le départ. Causes : Précisions relatives aux dispositions prescrites à prendre Contrôles routiers Réception quai TSE. Responsabilité : voir 14.16

28 II ACHEMINEMENT TRACTIONS TRANSIT 14.6 TRACTIONS ALLER ET RETOUR DES TRAFICS «MATERIEL PROPRIETE OU AFFRETES» Placées sous la responsabilité des partenaires, ces dernières sont réalisées par des chauffeurs titulaires de la formation ADR à jour du recyclage, les unités de traction pourvues des équipements prévues par les textes TRACTIONS DEPART PARTENAIRE REMETTANT VERS TSE CHARGER : Les trafics à l'arrière du véhicule (avec les trafics sensibles) 11.2 REMETTRE : Au chauffeur la pochette destinée à TSE (contenant l'enveloppe Matières Dangereuses) ARRIVEE VEHICULE PARTENAIRE REMETTANT QUAI TSE (le chauffeur) Signaler : son arrivée au responsable TSE. Remettre : au bureau pochette avec les : - Documents destinés à TSE (1.2.3) - Enveloppes pour les partenaires destinataires Décharger les trafics ou pas selon les conventions de manutention. Contôler Pointer : contradictoirement avec le responsable TSE les envois concernés : Déclaration de remise MD/ADR. Formuler : les réserves éventuelles Emarger : Conjointement la déclaration Recourir : en cas d'anomalie aux dispositions

29 III CHARGEMENT RECHARGEMENT A QUAI TSE «PREPARATION TRACTIONS VERS PARTENAIRES» 14.9 EDITION PAR TSE «DOCUMENT DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES» 89 Issues des déclarations de remise MD/ADR transmises par les partenaires remettants à TSE. Compilées par MD transcrites par destinations, elles constituent «la déclaration de chargement conçue pour le tractionnaire, elles précisent les dispositions réglementaires à prendre» VEHICULE PRE-CHARGE PREALABLEMENT «FRET EXTERIEUR» - TSE remet au chauffeur la «Le document de transport de matières dangereuses» 89 précisant les dispositions réglementaires qui affectent les trafics chargés à quai TSE. A partir de cette documentation, il appartient au chauffeur de faire la corrélation avec les trafics extérieurs préalablement chargés et de prendre les dispositions réglementaires imposées par son chargement VEHICULE PRE-CHARGE ET CHARGE A QUAI TSE TSE remet au chauffeur «Le document de transport de matières dangereuses» 89. A l'opposé du le chauffeur a une parfaite connaissance des trafics chargés ( 67.1 et 67.2). A partir des précisions écrites, il lui appartient de prendre les dispositions réglementaires imposées par le chargement OPERATION DE CHARGEMENT / RECHARGEMENT - Charger selon convention les trafics Matières Dangereuses à partir du document de transport de matières dangereuses Contrôler pointer contradictoirement Responsable TSE et chauffeur partenaire ou véhicule affrété. - Formuler les réserves éventuelles - Emarger conjointement la déclaration MD/ADR - Recourir : en cas d'anomalies aux dispositions 14.13

30 IV NON RESPECT DES PROCEDURES OU ANOMALIES BLOQUER LE OU LES ENVOIS 1. Non acceptés appartenant aux classes «hors aérosol classe 2» 2. Incomplets «manquants partiels» avec les documents 3. Non-conformes, excédentaires 4. Eventuellement dévoyés de la zone TSE non déclarés 5. Envois détectés «de visu» non déclarés 6. Envois avariés Départ quai TSE Destination 7. Refus émargement des documents prévus 8. Défaut de saisie (voir 14.5) Les envois non déclarés eu égard au processus des transbordements non détectables que de visu engagent la responsabilité du remettant INFORMER : Partenaire expéditeur ATTENDRE : Instructions et documents adéquates pour retour au partenaire ou acheminement sur sa destination. Saisie faite par TSE coût tarifs annexes TSE RESPONSABILITE : Litige survenu au transit 1 ) Consignation traitée correctement : «bases du Manuel des Procédures» charge TSE Budget TSE. 2 ) Consignation traitée incorrectement : entacher d'anomalie conséquences directes ou indirectes charge partenaire expéditeur. 3 ) Refus émargement au rechargement : des documents prévus conséquences directes ou indirectes charge partenaire destinataire. 4 ) Bases indemnisation : Clauses limitatives responsabilité ( 54.2) ( 05.4) (Conséquences indirectes voir surcoûts livraisons etc...)

31 15 CONDITIONS SPECIFIQUES D EXPEDITION D UN ENVOI GREVE D IMPERATIFS 15.1 OBSERVATIONS : CD TSE 8/11/07 «IMPERATIFS» La prolifération des demandes formulées systématiquement discrédite ces dernières. Elles doivent être concertées, acceptées, confirmées. A défaut d'avoir été dûment traitées à partir des bases ci-dessous ne leur accorder qu'une valeur informative IMPERATIF EFFECTIF ET PRECIS DE DATE «sans horaire» Le partenaire expéditeur doit : Se concerter «par téléphone» avec le partenaire concerné. Valider «par fax» l'accord obtenu, ses bases, les instructions IMPERATIF EFFECTIF PRECIS GMS OU ASSIMILES SANS HORAIRES. Se concerter «par téléphone» avec le parteanire concerné Préciser «par fax» après concertation, le service, le nom de la personne à contacter. Attendre «fax» de validation ou pas (réitérer demande éventuellement) Valider (ou pas) par fax selon accord ou pas du destinataire, l'accord obtenu, ses bases, les instructions IMPERATIFS D'HORAIRES (accord de gré à gré bases 15.2 ou 15.3) Obligations : Aucun engagement dans ce sens Dérogations : Dépendent de l'accord exclusif du partenaire destinataire. Confirmation : Moyens appropriés type course Facturation spécifique à la demande.

Clients - fournisseurs - adresses de chargement et de livraison - agences - activités - gestion des jours fériés - profils d accès...

Clients - fournisseurs - adresses de chargement et de livraison - agences - activités - gestion des jours fériés - profils d accès... Item TRANS VERSION EXPERT GESTION DES FICHIERS DE BASE Clients - fournisseurs - adresses de chargement et de livraison - agences - activités - gestion des jours fériés - profils d accès... MOYENS PROPRES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE ARTICLE 1 : OBJET - CHAMP D APPLICATION 1.1. Les présentes conditions générales de vente s appliquent à toutes les ventes conclues à distance par la société Tant qu il y aura

Plus en détail

Préparation de commande. En cas d absence du destinataire. Retour des produits/échanges

Préparation de commande. En cas d absence du destinataire. Retour des produits/échanges Kit de démarrage 2014 Ce guide a été conçu pour vous accompagner à chaque étape clé de votre entreprise et tout au long de notre collaboration. Il vous donne un certain nombre de conseils et d informations

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014

CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014 CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014 Les présentes conditions complètent le contrat La Poste

Plus en détail

Au sens des présentes Conditions Générales, les termes suivants sont définis comme suit :

Au sens des présentes Conditions Générales, les termes suivants sont définis comme suit : Article 1 - Objet / Definitions Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les conditions auxquelles est fourni le Service LibertyBag (ci-après "le Service"), utilisable par les passagers

Plus en détail

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS 1/6 CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS Les présentes conditions spécifiques dérogent aux conditions générales de vente des prestations Courrier-Colis de La Poste 1, lesquelles restent

Plus en détail

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES REALISATION DU JOURNAL

Plus en détail

UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF

UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF Conditions Générales de Vente régissant les opérations effectuées par les opérateurs de transport et/ou de logistique Article 1 - OBJET ET

Plus en détail

Conditions générales de vente www.legitech.lu

Conditions générales de vente www.legitech.lu Conditions générales de vente www.legitech.lu Article 1 CHAMP D'APPLICATION ET MODIFICATION DES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente s'appliquent à toute commande passée

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

COURRIER RECOMMANDÉ (ÉTATS-UNIS ET DU RÉGIME

COURRIER RECOMMANDÉ (ÉTATS-UNIS ET DU RÉGIME COURRIER RECOMMANDÉ (ÉTATS-UNIS ET DU RÉGIME INTERNATIONAL) 1 En quoi consiste le service Courrier recommandé (États-Unis et du régime international)?.......... 1 2 Articles non admissibles.................................................................

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE CLIENT INFORMATIONS CONCERNANT VOTRE SOCIETE

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE CLIENT INFORMATIONS CONCERNANT VOTRE SOCIETE Date :... DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE CLIENT Formulaire à retourner dûment rempli avec un RIB et un EXTRAIT K-BIS (de moins de 6 mois) de votre société ainsi que les conditions générales de vente de

Plus en détail

CONTRAT D INTERCHANGE EDI

CONTRAT D INTERCHANGE EDI CLUB INFORMATIQUE DES GRANDES ENTREPRISES FRANCAISES 21, avenue de Messine - 75008 PARIS Tél. : 01 56 59 70 00 - Fax : 01 56 59 70 01 http://www.cigref.fr cigref@cigref.fr CONTRAT D INTERCHANGE EDI Janvier

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Chris Imprimerie EURL au capital de 1000 euros 40 chemin de la Parette 13012 Marseille Siret 527 861 058 00016 TVA Intracom FR83527861058 Les rapports de la Société Chris

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES. Transports sanitaires

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES. Transports sanitaires Marché de service CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Transports sanitaires - Etablissement contractant : CENTRE HOSPITALIER 858 rue des Drs. Devillers 02120 GUISE 03.23.51.55.55 03.23.51.55.35 Procédure

Plus en détail

Formules d assurance Ne prenez aucun risque

Formules d assurance Ne prenez aucun risque Formules d assurance Ne prenez aucun risque Avec TNT Express, n ayez aucune crainte Vous préférez confier vos envois importants ou de valeur à un partenaire fiable? Vous entendez obtenir de réponses claires

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT Par le présent contrat, LES TAXIS BLEUS s engagent à traiter les demandes de taxi du client avec un accès prioritaire par rapport au grand public 24h/24 et 7j/7. En sa qualité

Plus en détail

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI PREAMBULE Pour répondre à la continuité du service que l entreprise doit assurer à ses clients, certaines activités pour certains rôles ou fonctions, recourent à

Plus en détail

Service Public Fédéral FINANCES

Service Public Fédéral FINANCES Service Public Fédéral FINANCES IMPOTS ET RECOUVREMENT Administration des Douanes et Accises PROCEDURES DOUANIERES APPLICATION DU NCTS C.D. 521.103 (NEW COMPUTERISED TRANSIT SYSTEM) D.D. 254.361 Annexes

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE Domiciliation Artisanale et Commerciale 41 rue Barrault 75013 PARIS Tél : 01 45 89 02 60 Fax : 01 45 89 30 21 Email : ism41@wanadoo.fr CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE FOURNITURE DE PRESTATIONS

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU CONTRAT DE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE (CMR) PROTOCOLE DE SIGNATURE. en date, à Genève, du 19 mai 1956

CONVENTION RELATIVE AU CONTRAT DE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE (CMR) PROTOCOLE DE SIGNATURE. en date, à Genève, du 19 mai 1956 CONVENTION RELATIVE AU CONTRAT DE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE (CMR) et PROTOCOLE DE SIGNATURE en date, à Genève, du 19 mai 1956 LES PARTIES CONTRACTANTES Préambule AYANT RECONNU l

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK 1. OBJET Les présentes conditions générales fixent les modalités d accès et de fonctionnement du service de banque en ligne fourni par ECOBANK (le

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 6 mars 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS Objet : Réf : Inspection

Plus en détail

CONTRAT DE PRISE D ORDRES

CONTRAT DE PRISE D ORDRES CPO_20110615_FR PREAMBULE - DEFINITIONS La SOCIETE GENERALE est mandatée par la société émettrice pour tenir le service de ses titres nominatifs et/ou assurer la gestion des options de souscription ou

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE Préambule : CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE La procédure de consultation utilisée est une procédure adaptée en vertu de l article 28 du Code des Marchés Publics. Le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION Article 1 - Présentation de l'activité : CONDITIONS GENERALES DE LOCATION La SARL Kidelio, capital de 7000 euros située à 06330 Roquefort, 7 chemin du Curnier CIDEX 13 inscrite au RCS de Grasse sous le

Plus en détail

La société JY.A. LEBRETON se réserve le droit de modifier les présentes conditions générales à tout moment.

La société JY.A. LEBRETON se réserve le droit de modifier les présentes conditions générales à tout moment. CONDITIONS GENERALES DE VENTE Article 1 - Généralités Les présentes conditions générales de vente (CGV) s appliquent, sans restriction ni réserve à l ensemble des produits proposés à la vente par la société

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE

CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE Article 1 : Objet et champ d application Sauf accord particulier dûment négocié entre les parties sous quelque forme que ce soit, ces présentes conditions générales

Plus en détail

CONDITIONS REGISSANT LES PRESTATIONS DE LA POSTE ACCESSIBLES SUR LE SITE colissimo.fr

CONDITIONS REGISSANT LES PRESTATIONS DE LA POSTE ACCESSIBLES SUR LE SITE colissimo.fr CONDITIONS REGISSANT LES PRESTATIONS DE LA POSTE ACCESSIBLES SUR LE SITE colissimo.fr Version du 02/03/09 Les Conditions ci-après régissent les prestations offertes par LA POSTE, EXPLOITANT PUBLIC immatriculé

Plus en détail

Contrat d abonnement mensuel au site extranet SMS FUTUROSOFT Postage

Contrat d abonnement mensuel au site extranet SMS FUTUROSOFT Postage Contrat d abonnement mensuel au site extranet SMS FUTUROSOFT Postage Coordonnées FUTUROSOFT Coordonnées CLIENT Raison Social : FUTUROSOFT Société à responsabilité limitée au capital de 109.763 Euros 8-10

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Conditions générales de vente ACHAT-SKI Préambule 1.1. Le site ACHAT-SKI.COM Le site ACHAT-SKI-OCCASION.COM est édité par l'entreprise HEIM. L' entreprise HEIM est une entreprise

Plus en détail

Conditions spécifiques de vente Lettre suivie

Conditions spécifiques de vente Lettre suivie Les présentes conditions spécifiques de vente de la Lettre suivie dérogent aux conditions générales de vente des prestations «Courrier - Colis» de La Poste, lesquelles restent applicables pour tout ce

Plus en détail

Service Relevé de Courrier

Service Relevé de Courrier Service Relevé de Courrier Dans le cadre de ce service, le Coursier passe quotidiennement ou certains jours déterminés de la semaine (hors jours fériés) dans votre entreprise, à une heure convenue, pour

Plus en détail

CONDITIONS REGISSANT LES PRESTATIONS DE LA POSTE ACCESSIBLES SUR LE SITE colissimo.fr

CONDITIONS REGISSANT LES PRESTATIONS DE LA POSTE ACCESSIBLES SUR LE SITE colissimo.fr CONDITIONS REGISSANT LES PRESTATIONS DE LA POSTE ACCESSIBLES SUR LE SITE colissimo.fr Version du 01/03/2011 Les Conditions ci-après régissent les prestations offertes par LA POSTE, Société Anonyme au capital

Plus en détail

Conditions générales de vente Drone Experience

Conditions générales de vente Drone Experience Conditions générales de vente Drone Experience La signature du devis, l'envoi d'un bon de commande ou tout autre support faisant état d'une commande auprès de Drone Experience vaut acceptation des conditions

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation Règlement de la consultation Marché n 22-2015-01 Objet de l appel d offre : Contrat de prestations de publipostage, d édition, de reproduction et de mise sous plis de documents divers. Procédure : Procédure

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

CONVENTION ON THE CONTRACT FOR THE INTERNATIONAL CARRIAGE OF GOODS BY ROAD (C M R) PROTOCOL OF SIGNATURE

CONVENTION ON THE CONTRACT FOR THE INTERNATIONAL CARRIAGE OF GOODS BY ROAD (C M R) PROTOCOL OF SIGNATURE E/ECE/253 E/ECE/TRANS/489 CONVENTION ON THE CONTRACT FOR THE INTERNATIONAL CARRIAGE OF GOODS BY ROAD (C M R) and PROTOCOL OF SIGNATURE done at Geneva on 19 May 1956 UNITED NATIONS NATIONS UNIES CONVENTION

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PRODUITS SUR INTERNET

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PRODUITS SUR INTERNET CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PRODUITS SUR INTERNET Article 1 : Objet et champ d'application Les présentes Conditions Générales de Vente s appliquent, sans restriction ni réserve à l ensemble des ventes

Plus en détail

Conditions générales de vente. Les termes ci après définis auront dans les présentes Conditions Générales de Vente les significations suivantes :

Conditions générales de vente. Les termes ci après définis auront dans les présentes Conditions Générales de Vente les significations suivantes : Conditions générales de vente PREAMBULE I / Définitions Les termes ci après définis auront dans les présentes Conditions Générales de Vente les significations suivantes : Bon Cadeau : désigne le document

Plus en détail

Conditions Générales "Contract Management" - Version 2015

Conditions Générales Contract Management - Version 2015 Conditions Générales "Contract Management" - Version 2015 1. Objet (a) Les présentes Conditions Générales s appliquent au service offert par exbo au Client dans le cadre du Contrat, qui consiste en la

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE SERVICES Applicables aux prestations de Traitement Physique et Dématérialisé des Coupons de Réduction 13/10/2014

CONDITIONS GENERALES DE SERVICES Applicables aux prestations de Traitement Physique et Dématérialisé des Coupons de Réduction 13/10/2014 CONDITIONS GENERALES DE SERVICES Applicables aux prestations de Traitement Physique et Dématérialisé des Coupons de Réduction 13/10/2014 ARTICLE 1 - PRINCIPES GENERAUX Les présentes Conditions Générales

Plus en détail

ARTCURIAL LYON CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT ET DE VENTE 1 - LE BIEN MIS EN VENTE

ARTCURIAL LYON CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT ET DE VENTE 1 - LE BIEN MIS EN VENTE ARTCURIAL LYON CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT ET DE VENTE Mise à jour le 1er juin 2012 ARTCURIAL LYON Michel Rambert est un opérateur de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régi par la loi

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES «Emission de titres de transports train et avion et services annexes» Appel d offres ouvert (Article

Plus en détail

Frédéric LETACQ - IDIT Attaché de Recherche Responsable Formation

Frédéric LETACQ - IDIT Attaché de Recherche Responsable Formation Frédéric LETACQ - IDIT Attaché de Recherche Responsable Formation LA COMMISSION DE TRANSPORT PRÉSENTATION Il est fréquent que les entreprises expéditrices ou destinataires se déchargent sur un professionnel

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDE LES PARTIES AUX PRÉSENTES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT : 1. OBJET Sous réserve des termes et conditions prévus

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS

FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS Pour faire votre demande : Remplir le présent formulaire et le mandat de prélèvement joint Joindre les pièces suivantes : 1 photo

Plus en détail

Ministère de la culture & de la communication Département de l'information & de la communication

Ministère de la culture & de la communication Département de l'information & de la communication Ministère de la culture & de la communication Département de l'information & de la communication Cahier des charges particulières du marché relatif à des prestations de coursiers pour les départements

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES DIRECTION C FINANCEMENT DES STRUCTURES POLITIQUES ET RESSOURCES CONDITIONS POUR SOUMETTRE UNE OFFRE APPEL D'OFFRES

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES DIRECTION C FINANCEMENT DES STRUCTURES POLITIQUES ET RESSOURCES CONDITIONS POUR SOUMETTRE UNE OFFRE APPEL D'OFFRES DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES DIRECTION C FINANCEMENT DES STRUCTURES POLITIQUES ET RESSOURCES CONDITIONS POUR SOUMETTRE UNE OFFRE APPEL D'OFFRES Procédure ouverte Assurance valeurs monétaires pour le

Plus en détail

TUTORIEL WINTRANS Table des matières

TUTORIEL WINTRANS Table des matières TUTORIEL WINTRANS Table des matières Les bases... 2 Création de profil de tables... 2 Les menus associés... 5 Structure... 7 Création de Société, Agence, Client, Affrété... 7 Société... 7 Agence... 7 Client...

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU SITE PROTIFAST.COM

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU SITE PROTIFAST.COM CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU SITE PROTIFAST.COM Les présentes conditions générales de vente s appliquent à toutes les ventes effectuées à distance par la Société PROTIFAST Société par actions simplifiée,

Plus en détail

Obligations à prime du Canada Titres avec certificat (formulaire CPB-15)

Obligations à prime du Canada Titres avec certificat (formulaire CPB-15) Obligations à prime du Canada Titres avec certificat (formulaire CPB-15) Livraison des certificats Table des matières Généralités... 1 Étapes de livraison... 1 Relevés... 1 Sommaire du contrôle du traitement

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce.

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce. CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce. Elles se conforment aux obligations faites par la Loi du 4 août 2008 sur

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. Objet Champ d application Hungry Minds Un pas plus loin SA offre à ses clients un éventail complet de services en matière de communication (stratégie conseil création production).

Plus en détail

d autre part, par toutes personnes physique ou morale souhaitant procéder à un achat via le site

d autre part, par toutes personnes physique ou morale souhaitant procéder à un achat via le site CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente, sont conclues d une part par la société LC TRUFFES au capital de 8000.00 dont le siège social est à Grenoble, 412 Route de Tullins

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant son siège social au 13

Plus en détail

NOTICE À L USAGE DES DÉBITANTS DE TABAC CHARGÉS DE LA VENTE DES TIMBRES FISCAUX

NOTICE À L USAGE DES DÉBITANTS DE TABAC CHARGÉS DE LA VENTE DES TIMBRES FISCAUX NOTICE À L USAGE DES DÉBITANTS DE TABAC CHARGÉS DE LA VENTE DES TIMBRES FISCAUX APPROVISIONNEMENT ET RÉAPPROVISIONNEMENT Approvisionnement de base Les débitants de tabac disposent d un approvisionnement

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location.

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Article 1. Généralité. 1.1. Sauf dérogation expresse écrite convenue entre parties, les relations entre la Sprl SON EXCENTRIQUE,

Plus en détail

Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation d agir en tant que représentant de taxe

Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation d agir en tant que représentant de taxe WDS ANTWERPEN BVBA www.wds-customs.nl OFFICE ANTWERPEN Noorderlaan 117 B-2030 Antwerpen t +32 3 541 52 45 e wdsantwerpen@waalhaven-group.be Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente 1. PREAMBULE : Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent à toutes les opérations commerciales concernant les objets mis en vente par le Collection heure sprl

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente 1 Dispositions générales Article 1 Objet Les présentes conditions s'appliquent à toutes les Prestations délivrées par Institut pour la Promotion de la Santé (IPS). Le Client

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Informations Légales Mineurs et capacité juridique L'ordonnance n 59-107 du 7 janvier 1959, la loi n 74-631 du 5 juillet 1974 et l'article L.3342-1 du Code de la santé publique

Plus en détail

CONDITIONS DE VENTE DE L ASSOCIATION A LA PULPE. La vente est réservée aux lecteurs particuliers non professionnels.

CONDITIONS DE VENTE DE L ASSOCIATION A LA PULPE. La vente est réservée aux lecteurs particuliers non professionnels. CONDITIONS DE VENTE DE L ASSOCIATION A LA PULPE Les présentes conditions générales de vente s'appliquent à toutes les ventes conclues par le biais du site Internet www.lassociation.fr entre L Association

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE

REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE Le présent document comporte 6 feuilles numérotées de 1 à 6 OBJET DU MARCHÉ

Plus en détail

Association des commerçants du Centre Commercial Régional EVRY2 Règlement du Jeu «Evry2 en Classe Mode» du vendredi 29 août au samedi 6 septembre 2014

Association des commerçants du Centre Commercial Régional EVRY2 Règlement du Jeu «Evry2 en Classe Mode» du vendredi 29 août au samedi 6 septembre 2014 Association des commerçants du Centre Commercial Régional EVRY2 Règlement du Jeu «Evry2 en Classe Mode» du vendredi 29 août au samedi 6 septembre 2014 ARTICLE 1 : SOCIÉTÉ ORGANISATRICE L Association des

Plus en détail

Comores. Décret sur les dessins et modèles. Titre 1 - Formalités du dépôt

Comores. Décret sur les dessins et modèles. Titre 1 - Formalités du dépôt Comores Décret sur les dessins et modèles Décret du 26 juin 1911 [NB - Décret du 26 juin 1911 portant règlement d administration publique pour l exécution de la loi du 14 juillet 1909 sur les dessins et

Plus en détail

Le traitement par l ARCEP des réclamations des utilisateurs des services postaux

Le traitement par l ARCEP des réclamations des utilisateurs des services postaux Avril 2015 Le traitement par l ARCEP des réclamations des utilisateurs des services postaux Bilan pour l année 2014 ISSN : 2258-3106 Sommaire INTRODUCTION 1 1. RAPPEL DES VOIES DE RECLAMATION EN FRANCE

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES INSTITUT IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES FONDATION IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France SAICA GROUP Conditions Générales d Achat - France 1. Domaine d application 1.1. A titre de conditions déterminantes du consentement et sauf exception expresse faisant l objet de conditions particulières

Plus en détail

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre A - Notion sur la tenue des livres : 1) Notions Générales : La tenue des livres consiste à inscrire sur des registres comptables les différentes

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Les présentes conditions générales de vente, avec les conditions particulières visées en article 2, régissent l'ensemble de la relation entre la société Chef d Oeuvre, SARL

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes Conditions Générales de Vente de la société SEPETA définissent les conditions applicables aux ventes conclues entre, d'une part, le client, et d'autre part la

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE : BOUTIQUE EN LIGNE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE : BOUTIQUE EN LIGNE CONDITIONS GENERALES DE VENTE : BOUTIQUE EN LIGNE Dernière mise à jour : 24.07.2015 Article 1 : Préambule Les présentes conditions générales de vente sont régies par les articles 1369-1 et suivants du

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST»

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST» MARCHE PUBLIC DE SERVICES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1 ) Définitions CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les termes ci-après définis auront dans les présentes Conditions Générales de Vente les significations suivantes : Vendeur : la société 37DEUX, société à responsabilité

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTES BANCAIRES CB CONDITIONS GENERALES D'ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT A DISTANCE PAR CARTES BANCAIRES CB

ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTES BANCAIRES CB CONDITIONS GENERALES D'ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT A DISTANCE PAR CARTES BANCAIRES CB ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTES BANCAIRES CB CONDITIONS GENERALES D'ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT A DISTANCE PAR CARTES BANCAIRES CB GENERALITES 1) Par «accepteur» il faut entendre non seulement

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES BOITES POSTALES 1. DEFINITIONS

CONDITIONS GENERALES DES BOITES POSTALES 1. DEFINITIONS CONDITIONS GENERALES DES BOITES POSTALES 1. DEFINITIONS bpost : bpost, Société Anonyme de Droit Public, ayant son siège social à 1000 Bruxelles, Centre Monnaie, enregistrée sous le n d entreprise TVA BE

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Association agréée pour la fourniture de services aux personnes : SAP/N 377891759 N de Siret: 37789175900054 CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Mme/Mr ------------------------------------------,-----------------------------------------------------

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO Janvier 2004 CONVENTION DU CAISSIER DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENTRE La REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, représentée par le Ministre

Plus en détail

TRAITEMENT DES BONS DE REDUCTION SOGEC GUIDE DE BIENVENUE POINTS DE VENTE

TRAITEMENT DES BONS DE REDUCTION SOGEC GUIDE DE BIENVENUE POINTS DE VENTE TRAITEMENT DES BONS DE REDUCTION SOGEC GUIDE DE BIENVENUE POINTS DE VENTE Vous acceptez les bons de réduction à vos caisses et souhaitez savoir comment vous les faire rembourser? Il vous suffit d enregistrer

Plus en détail

C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont

C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

Présentation. Procédure

Présentation. Procédure CAP Agent d'entreposage et de Messagerie Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1 :... / Période 2 :... / Présentation Les élèves handicapés scolarisés dans un dispositif ULIS

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier

GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier Suivez d un simple clic tous vos envois en France et à l international Ce guide pratique a été conçu pour vous permettre d utiliser

Plus en détail

ASSURANCES. Expédier sans soucis Ne prenez aucun risque. Logo. Sign Off. TNT Logo Artwork Horizontal circle 1 TNT

ASSURANCES. Expédier sans soucis Ne prenez aucun risque. Logo. Sign Off. TNT Logo Artwork Horizontal circle 1 TNT TNT Logo overtoom 373 i, 1054 jn amsterdam, the netherlands t +31 (0)20 520 6030 f +31 (0)20 520 6059 info@designbridge.com www.designbridge.com Client Sheet Number This Document Colour Profile At 100%

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté d Agglomération Amiens Métropole Direction des affaires juridiques et générales Service gestion centralisée du courrier Place de l Hôtel

Plus en détail

Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016

Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016 Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016 Le règlement intérieur peut être consulté en ligne Coupon à compléter et à remettre obligatoirement en page 5 ARTICLE 1 : FONCTIONNEMENT

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Procédure d appel d offres ouvert

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Procédure d appel d offres ouvert REGLEMENT DE LA CONSULTATION Référence accord-cadre n 03-2015 Procédure d appel d offres ouvert Régie par l article 29 du décret n 2005-1742 pris en application de l ordonnance n 2005-649 du 6 juin 2005

Plus en détail

Modalités et conditions de service de Purolator

Modalités et conditions de service de Purolator 1 Modalités et conditions de service de Purolator En vigueur le 13 avril 2015 Utiliser une entreprise pour tous mes besoins d expédition. purolator.com Table des matières 2 Application des modalités et

Plus en détail

GS1 Belgium & Luxembourg CONVENTION D ECHANGE pour les factures dématérialisées

GS1 Belgium & Luxembourg CONVENTION D ECHANGE pour les factures dématérialisées GS1 Belgium & Luxembourg CONVENTION D ECHANGE pour les factures dématérialisées La présente convention est établie le [----------] ENTRE [Nom du destinataire de la facture], ayant son siège social situé

Plus en détail

mytnt national mode d'emploi mise à jour : septembre 2014 Votre Service Clients en ligne MA-MK-008-13 * Des hommes, un réseau.

mytnt national mode d'emploi mise à jour : septembre 2014 Votre Service Clients en ligne MA-MK-008-13 * Des hommes, un réseau. mytnt national Votre Service Clients en ligne mode d'emploi mise à jour : septembre 2014 MA-MK-008-13 * * Des hommes, un réseau. introduction mytnt national est un espace dédié et sécurisé, qui vous permet

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT

Plus en détail

DIRECTION CENTRALE DU COMMISSARIAT DE L ARMEE DE TERRE

DIRECTION CENTRALE DU COMMISSARIAT DE L ARMEE DE TERRE DIRECTION CENTRALE DU COMMISSARIAT DE L ARMEE DE TERRE NOTICE à l usage du personnel militaire bénéficiant de la prise en charge d un déménagement d une garnison vers une autre en France métropolitaine,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CHEQUES CADEAUX KYRIELLES RESERVES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CHEQUES CADEAUX KYRIELLES RESERVES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitions Dans le cadre des présentes Conditions Générales, les Parties conviennent de ce que chacun des termes et expressions figurant ci-dessous aura la signification donnée dans sa définition,

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PROFESSIONNEL

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PROFESSIONNEL N du magasin commerçant N de carte fidélité OUVRIR UN COMPTE CLIENT PROFESSIONNEL Entreprises et comités d entreprise Professionnels de la petite enfance (Merci de fournir un justificatif de votre profession)

Plus en détail