La Catalogne, un engagement en faveur du commerce de proximité. Septembre, 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Catalogne, un engagement en faveur du commerce de proximité. Septembre, 2014"

Transcription

1 La Catalogne, un engagement en faveur du commerce de proximité Septembre, 2014

2 SOMMAIRE Modèle commercial catalan Résistance du modèle Action du Gouvernement de la Catalogne

3 MODÈLE COMMERCIAL CATALAN

4 Le modèle commercial catalan repose sur quatre piliers : le service aux citoyens, la concurrence libre et loyale entre les opérateurs, l intégration de l offre dans le tissu urbain et la participation du commerce à la vie sociale. CITOYENS ENTREPRISES SOCIÉTÉ

5 C I T O Y E N S Proximité Densité commerciale Diversification de l offre Qualité de service Commerce de détail en Catalogne : Entreprises = Établissements = Source : Institut national espagnol de la statistique (INE) Emplois = (+ 6,3 % interannuelle, 2 trim. 2014) Surface de vente = 10,7 millions de m 2 Source : Institut catalan de la statistique (IDESCAT)

6 C I T O Y E N S Proximité Densité commerciale. Année 2014 (établissements/1.000 hab.) Densité commerciale Diversification de l offre Qualité de service ,81 12,56 10, Catalogne Moyenne espagnole Communauté autonome de Madrid Source : Institut national espagnol de la statistique (INE) / Répertoire central des entreprises

7 C I T O Y E N S Proximité Densité commerciale Diversification de l offre Qualité de service Offre commerciale en Catalogne boutiques 54 hypermarchés supermarchés 983 supérettes 233 magasins en libre-service 9 grands magasins 45 centres commerciaux 85 grandes surfaces spécialisées 439 salons en salons internationaux en marchés sédentaires 572 marchés Source : Direction générale du commerce

8 C I T O Y E N S Proximité Densité commerciale Diversification de l offre Qualité de service «Retail is detail» James Gulliver You magazine, 1988

9 C I T O Y E N S Équilibre entre les formats Transparence et libre concurrence Projets collectifs Innovation

10 C I T O Y E N S Équilibre entre les formats Transparence et libre concurrence Projets collectifs Innovation Cadre réglementaire du commerce en Catalogne

11 C I T O Y E N S Territoriaux : Équilibre entre les formats Transparence et libre concurrence Projets collectifs Innovation

12 C C I T I T O O Y Y E E N N SS Sectoriels : Équilibre entre les formats Transparence et libre concurrence Projets collectifs Innovation

13 C I T O Y E N S Équilibre entre les formats Transparence et libre concurrence Projets collectifs Innovation

14 C I T O Y E N S Villes compactes Centres urbains vivants Réduction de la mobilité Protection de l environnement et du patrimoine

15 C I T O Y E N S Villes compactes Centres urbains vivants Réduction de la mobilité Protection de l environnement et du patrimoine

16 C I T O Y E N S Déplacements vers un grand équipement commercial Villes compactes Centres urbains vivants Réduction de la mobilité 60% Protection de l environnement et du patrimoine 100% En dehors des ZUC 80% 40% 20% 0% ZUC (zone urbaine consolidée) 18% 4% 5% 34% 91% 48% Source : DOYMO

17 C I T O Y E N S Villes compactes Centres urbains vivants Réduction de la mobilité Protection de l environnement et du patrimoine

18 C I T O Y E N S 350 Emplois dans le commerce de détail en Catalogne (milliers) Promotion de l emploi ,5 297,2 298,2 300,8 291,2 291,2 300,3 312,4 308,3 309,5 Professionnalisation Produits de proximité 250 Convivialité et sécurité 200 1er trim. 2e trim. 3e trim. 4e trim. 1er trim. 2e trim. 3e trim. 4e trim. 1er trim. 2e trim Source : Idescat / EPA

19 C I T O Y E N S Promotion de l emploi Professionnalisation Produits de proximité Convivialité et sécurité

20 C I T O Y E N S Promotion de l emploi Professionnalisation Produits de proximité Convivialité et sécurité

21 C I T O Y E N S Promotion de l emploi Professionnalisation Produits de proximité Convivialité et sécurité

22 RÉSISTANCE DU MODÈLE

23 RÉSISTANCE DU MODÈLE Activités artistiques, loisirs et articles à usage Agriculture, élevage, domestiques; 3,72% sylviculture et pêche; 1,23% Administration publique, éducation, santé et services sociaux; 14,89% Industrie et énergie; 20,03% Activités professionnelles, scientifiques, techniques et administratives; 8,23% Construction; 9,49% Activités immobilières; 7,30% Activités financières et d assurances; 4,61% Information et communications; 4,07% Hôtellerie; 7,56% Transports et stockage; 5,42% Commerce et réparation de véhicules à moteur et de motos; 13,45% Source : Institut de la statistique de Catalogne (Idescat). Comptes économiques annuels

24 RÉSISTANCE DU MODÈLE Évolution du nombre d entreprises et d établissements de commerce de détail Variation Entreprises Catalogne ,60% Communauté autonome de Madrid ,55% Espagne ,49% Établissements Catalogne ,35% Communauté autonome de Madrid ,54% Espagne ,50% Densité commerciale (établissements/1 000 habitants) Catalogne 13,77 12,81-6,97% Communauté autonome de Madrid 12,06 10,74-10,95% Espagne 13,98 12,56-10,16% Source : Institut national espagnol de la statistique (INE) Répertoire central des entreprises

25 RÉSISTANCE DU MODÈLE Variation interannuelle de l indice des ventes dans le commerce de détail (IVCD) ,8 9,7 9,8 11,0 10,7 11,2 2,4 2,9 2,1 Janvier 2013 Avril Juillet Octobre 0,6 0,9 1,3 1,3 1,5 2,9 4,2 4,8 4,4 5,1 7,0 7,1 2,8 2,9 2,1 1,6 1,7 1,1 0,9 0,6 0,5 0,1 0,4 0,5 0,2 0,1 0,0 Janvier ,3 Avril Catalogne Espagne 0,3 Juillet Source : INE / Idescat

26 ACTION DU GOUVERNEMENT DE LA CATALOGNE

27 ACTION DU GOUVERNEMENT DE LA CATALOGNE MINISTÈRE DE L ENTREPRISE ET DE L EMPLOI (COMMERCE) Direction générale du commerce Sous-direction générale du commerce (SDGC) Réglementation Consortium du commerce, de l artisanat et de la mode (CCAM) Promotion

28 ACTION DU GOUVERNEMENT DE LA CATALOGNE RÉGLEMENTATION I HYPER- RÉGLEMENTATION PAS DE RÉGLEMENTATION RÉGULATION ÉQUILIBRÉE

29 ACTION DU GOUVERNEMENT DE LA CATALOGNE RÉGLEMENTATION II Réglementation de base. La sécurité juridique est garantie par la réglementation du concept d activité, de l accès et des conditions requises pour son exercice, par la réglementation des modalités de vente et des activités de promotion, par l interdiction de la vente à perte ou la réglementation des délais de paiement aux fournisseurs. Équipements commerciaux. La réglementation fixe les critères d implantation des établissements en accordant la priorité à leur localisation au sein de la zone urbaine consolidée (ZUC) et en prenant en compte les dimensions et la singularité des produits commercialisés. Horaires commerciaux. La réglementation détermine les jours fériés d ouverture et le nombre maximal d heures d ouverture, avec de multiples exceptions selon la situation de l établissement ou de l offre.

30 ACTION DU GOUVERNEMENT DE LA CATALOGNE PROMOTION I Programmes d incitations du CCAM. Année 2014 Programme 1. Participation aux foires, salons et défilés de mode Programme 2. Promotion du commerce associé de proximité Programme 3. Dynamisation des zones à haute concentration de commerces Programme 4. Actions innovantes des associations Programme 5. Promotion sectorielle Programme 6. Centrales d achat Programme 7. Transmission d entreprises de commerce, de services, d artisanat et de mode en fonctionnement NOUVEAU Programme 8. Création de l e-commerce pour les établissements de vente présentielle NOUVEAU

31 ACTION DU GOUVERNEMENT DE LA CATALOGNE PROMOTION Aides octroyées sous forme de garantie en collaboration avec l Institut catalan des finances (ICF) Dotation en 2014 : 24 millions d euros Bénéficiaires : indépendants, microentreprises, PME Destination : circulant ou investissement Conditions du prêt : et euros Couverture : 70 % du risque 5 ans (2 de carence) Taux d intérêt : Euribor + maximum de 5,75 %

32 ACTION DU GOUVERNEMENT DE LA CATALOGNE PROMOTION III Programme de formation sur le commerce en ligne. 8 séances, 417 participants. Programme d assistance technique aux entreprises, associations et collectivités locales. 661 actions. Prix à l initiative commerciale et aux établissements centenaires. Participation à la loterie catalane de fin d année appelée «La Grossa de Cap d Any». Octroi de 27 titres de maître artisan et de 324 cartes d artisan. Boutique «Empremtes de Catalunya». Célébration de la Semaine de l artisanat de Catalogne. Organisation de deux éditions de la 080 Barcelona Fashion (janvier/juillet). Programmes d accompagnement pour les jeunes créateurs et entreprises. Exposition «Barcelone, 50 ans de prêt-à-porter».

33

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX Monsieur AIT ABDERRAHMANE Abdelaziz Directeur Général de la Régulation et de l Organisation

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Chambre de Commerce de Manresa. Dossier d information

Chambre de Commerce de Manresa. Dossier d information Chambre de Commerce de Manresa Dossier d information 00 La Chambre La Chambre Officielle de Commerce et d Industrie de Manresa est une institution qui œuvre pour le développement économique de la région

Plus en détail

Dénomination :. Activité principale. Depuis: Activité secondaire.. Depuis: Nom et prénom :. né en : Niveau d'étude : Qualification professionnelle :

Dénomination :. Activité principale. Depuis: Activité secondaire.. Depuis: Nom et prénom :. né en : Niveau d'étude : Qualification professionnelle : Coordonnées de l'entreprise Dénomination :. Adresse :. Code postal : Commune :. Téléphone : Adresse mail :. Typologie de l'entreprise Activité principale. Depuis: Activité secondaire.. Depuis: Effectif

Plus en détail

Le développement économique local en faveur des PME

Le développement économique local en faveur des PME LE MAIRE, LE COMMERCE ET L'ARTISANAT Le développement économique local en faveur des PME Un territoire, des besoins : une réponse adaptée Le commerce joue un rôle fondamental dans l aménagement du territoire

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

fiche de synthèse #6 Emploi & économie

fiche de synthèse #6 Emploi & économie fiche de synthèse #6 Emploi & économie www.guidepratiqueachatimmobilier.com 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 Population Densité moyenne (habitants/ km²) Impôts de particuliers Année de référence : Impôt

Plus en détail

Les aides économiques en faveur des P.M.E.

Les aides économiques en faveur des P.M.E. Les aides économiques en faveur des P.M.E. DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE, DE L EMPLOI ET DE LA RECHERCHE (D.G.O. 6) DEPARTEMENT DE L INVESTISSEMENT - Direction des P.M.E. Place de la Wallonie, 1 Bât.

Plus en détail

CARNET DE VOYAGE. Formation-voyage d études en Catalogne : «Apprendre l anglais de la coopération» Réseau rural Auvergne 16 au 18 janvier 2012

CARNET DE VOYAGE. Formation-voyage d études en Catalogne : «Apprendre l anglais de la coopération» Réseau rural Auvergne 16 au 18 janvier 2012 CARNET DE VOYAGE Formation-voyage d études en Catalogne : «Apprendre l anglais de la coopération» Réseau rural Auvergne 16 au 18 janvier 2012 SOMMAIRE I. CONTEXTE DE CE PROJET...3 1.1. Se «décomplexer»

Plus en détail

BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT. PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif :

BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT. PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif : BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif : - Favoriser la création d emploi ; - Favoriser la reprise transmission des petites entreprises

Plus en détail

27/05/2010 LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS

27/05/2010 LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS 1 Direction de l Action Economique Service ICE - Innovation et Compétitivité des Entreprises - Pôles de Compétitivité et Pôles

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

Fiche pratique n 12 Impulsion Conseil

Fiche pratique n 12 Impulsion Conseil Fiche pratique n 12 Impulsion Conseil 2008 CCI d Alençon 10 juillet 2008 - - 1 - - Sommaire Objectifs... 3 Bénéficiaires... 3 Projets et dépenses subventionnables... 3 Prestataire conseil... 4 Montant

Plus en détail

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay Tourisme 1 2 3 4 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay 167 1 Meublés de tourisme classés et labellisés NATURE DE L OPÉRATION : Aide à la création, modernisation

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES O B J E C T I F 1. 2 F A I R E D E L I N N O V A T I O N L E M O T E U R D E L A C O M P E T I T I V I T E D E S E N T R E P R I S E S PRESENTATION GENERALE DE L OBJECTIF Cet objectif vise à améliorer

Plus en détail

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM Par un collectif de l INEM Instituto National de Emples (Institut National de l Emploi), Madrid, Espagne L intégration des technologies dans la société de l information

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE

ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE Janvier 29 SOMMAIRE I Le commerce en France 3 A. Un acteur économique et social majeur 3 B. Une profession large et diversifiée 4 II Le commerce, créateur d emplois 1 A.

Plus en détail

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise Créateurs/repreneurs d entreprise, chefs d entreprise, conjoints, salariés, associés Définir ses outils de communication

Plus en détail

la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet

la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet Apres avoir vérifié votre motivation personnelle pour

Plus en détail

VILLE DE MENNECY RAPPORT ANALYSANT LA SITUATION DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DE PROXIMITE Juin 2013 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 I. L ACTUELLE DIVERSIFICATION DU TISSU COMMERCIAL LOCAL MENACEE PAR L EVOLUTION

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 53

guide du créateur d entreprise 53 05 Faire appel à des subsides guide du créateur d entreprise 53 Il est important de savoir qu il existe toute une série d incitants auxquels vous pouvez faire appel lors du lancement de votre affaire.

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007

DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007 DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007!"#$ " %& ')*#+! " #! $%&! # # # '!! "!,))"+!)! * +,-. //!! 0. #-* '!! 1 2 '!,& 3#. 4#.! $ & 5!!"#$ "6#!-&+ 7!!-8& *-!)+9:!#! ;< 1 .)* '! = # # " >& ") '!!!! # # '

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

Financement Haut de Bilan

Financement Haut de Bilan Financement Haut de Bilan Renforcer les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises régionales pour les accompagner dans leurs projets de développement. Personnes physiques créateurs et repreneurs

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Atelier 2. La place de la formation des professionnels et des acteurs dans la mise en oeuvre de projets intégrés

Atelier 2. La place de la formation des professionnels et des acteurs dans la mise en oeuvre de projets intégrés Atelier 2 La place de la formation des professionnels et des acteurs dans la mise en oeuvre de projets intégrés Cadre et objectif de l'atelier Champ thématique Offre de formation intégrée Relais de la

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

SOUTIEN AUX TPE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES SERVICES ADEL TPE 16 PROJET DE REGLEMENT DE BASE

SOUTIEN AUX TPE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES SERVICES ADEL TPE 16 PROJET DE REGLEMENT DE BASE Annexe 1 : Règlement ADEL TPE 16 SOUTIEN AUX TPE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES SERVICES ADEL TPE 16 PROJET DE REGLEMENT DE BASE Objectifs Zone éligible Organisme porteur du dispositif Soutenir un

Plus en détail

Les activités du Ministère

Les activités du Ministère MINISTERRE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DE LA PROMOTION DES PME ---------------- Le Ministre Le Cabinet ---------------- REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ---------------- Union-Discipline-Travail Les activités

Plus en détail

CALENDRIER DES EPREUVES

CALENDRIER DES EPREUVES Annexe 1 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES SESSION 2014 CALENDRIER DES EPREUVES CALENDRIER DES EPREUVES ORALES PONCTUELLES: Pour toutes les académies, sauf pour la Nouvelle

Plus en détail

Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME. L offre d OSEO

Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME. L offre d OSEO Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME L offre d OSEO Journée d'information : 4ème appel à propositions du 6ème PCRD Priorité 6 "Développement durable, changement planétaire

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

CORDEE TPE. Convention Régionale de Développement de l emploi par l économie pour les Très Petites Entreprises

CORDEE TPE. Convention Régionale de Développement de l emploi par l économie pour les Très Petites Entreprises CORDEE TPE Convention Régionale de Développement de l emploi par l économie pour les Très Petites Entreprises SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION ROYAN ATLANTIQUE 1 Objectifs Soutenir un projet territorial

Plus en détail

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1 Dossier de presse 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise 14 avril 2008 1 OSEO ET LA CREATION D ENTREPRISE..3 PRET A LA CREATION D ENTREPRISE....4 L objectif.. 4 Caractéristiques....4 PREMIERE ETUDE

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

La formation professionnelle et le secteur informel

La formation professionnelle et le secteur informel Investing in People Etude nationale La formation professionnelle et le secteur informel Côte d Ivoire Ce projet est financé par l Union européenne Ce projet est mis en œuvre par sequa ggmbh Table de Matière

Plus en détail

GT 2012 : PROPOSITIONS

GT 2012 : PROPOSITIONS GT 2012 : PROPOSITIONS 12 pages Couverture Pacte pour le développement du commerce «Ce qui est bon pour le commerce est bon pour le client» + de commerces + de proximité + de choix + d emplois 2 et 3 POURQUOI

Plus en détail

LA COMMISSION D ORIENTATION DU COMMERCE DE PROXIMITE

LA COMMISSION D ORIENTATION DU COMMERCE DE PROXIMITE LA COMMISSION D ORIENTATION DU COMMERCE DE PROXIMITE LA COMPOSITION Les organisations professionnelles représentatives du commerce, Le Président de l Association des Maires de France, Le Président de l

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

Les aides aux petites et moyennes entreprises

Les aides aux petites et moyennes entreprises FICHE 9 Les aides aux petites et moyennes entreprises Les petites et moyennes entreprises «jouent un rôle décisif dans la création d emplois et, d une manière plus générale, représentent un facteur de

Plus en détail

RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012

RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012 RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012 Partie 1 : diagnostic croisé de l offre et de la demande commerciale Offre commerciale existante par commune : des rayonnements très différents Augmentation dynamique du nombre

Plus en détail

Contacts : IUT 2 Grenoble Licence MGE. 2 place Doyen Gosse 38031 Grenoble cedex. Tél : 04 76 28 47 13. mge@iut2.upmf-grenoble.fr

Contacts : IUT 2 Grenoble Licence MGE. 2 place Doyen Gosse 38031 Grenoble cedex. Tél : 04 76 28 47 13. mge@iut2.upmf-grenoble.fr Licence (L3) Mention Economie et Gestion Parcours Management et Gestion des Entreprises La Licence (L3) Mention Economie et Gestion Parcours MGE est une filière généraliste qui permet aux étudiants titulaires

Plus en détail

Note de l Institut d émission

Note de l Institut d émission LE COMMERCE DE DÉTAIL EN POLYNÉSIE FRANÇAISE Agence de Papeete Novembre 24 La présente note vise à : présenter les principales caractéristiques des entreprises du commerce de détail en Polynésie française

Plus en détail

TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT?

TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT? TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT? 3.1 Mettre en place une démarche qualité commerce : Pour fidéliser la clientèle outre la qualité des

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement 2008-2009 Présentation de l établissement La structure du Lycée des Métiers : Un Lycée Professionnel Un Centre de Formation d Apprentis (C.F.A.) La Mission Générale d Insertion ( M.G.I.) Les effectifs

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER)

Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER) Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER) Le Fonds Européen de Développement Régional et la Wallonie investissent dans votre avenir. Place de la Wallonie, 1 Bât II 5100 Jambes

Plus en détail

Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement

Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement Préambule A l horizon 2015, la Région Picardie souhaite dynamiser son offre touristique pour permettre aux acteurs régionaux

Plus en détail

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD une Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD BP 84 - Tél : 21 35 10 70 Fax : 21 35 00 96 - E-mail : ccd@intnet.dj - d'une opportunité à saisir, - d un partenariat à nouer, -

Plus en détail

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Dialogue économique avec les Conseillers Économiques près des Ambassades des pays partenaires et les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux 1 SOMMAIRE I RENFORCEMENT

Plus en détail

DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT. Avril 2015

DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT. Avril 2015 DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT Avril 2015 POURQUOI LA GARANTIE INSTITUTIONNELLE? Situation A Primauté du marché le marché est parfait se régule par lui-même Situation

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE DE POSTE RESPONSABLE ATELIER SERVICE BÂTIMENTS - EXPLOITATION ENTRETIEN POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction de la Construction,

Plus en détail

ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS. Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013

ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS. Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013 ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013 OBJECTIF DE L ACQUISITION Développer son patrimoine personnel : acquisition

Plus en détail

Laproximité. au service du. développement agricole

Laproximité. au service du. développement agricole Laproximité au service du développement agricole 2014/2015 Sommaire Circuits courts : communiquer et répondre aux demandes des consommateurs... p.4 Innovation : repérer et diffuser des pratiques novatrices...

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population de concentration de l emploi salarié dans l aire azuréenne Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population Situées en milieu urbain, au sein des plus grandes agglomérations du

Plus en détail

Loi n 7-2010 du 22 juin 2010 régissant l artisanat en République du Congo

Loi n 7-2010 du 22 juin 2010 régissant l artisanat en République du Congo Loi n 7-2010 du 22 juin 2010 régissant l artisanat en République du Congo L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré et adopté; Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DU FINISTERE REVISION DE JUIN 2006 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION...

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intervention I : Carte d identité du Pays Cathare II : Contexte de la marque : un programme à trois dimensions : Le Pays Cathare III : La marque Pays Cathare/Sud de France IV : Plus value de

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Direction générale de la compétitivité, de l industrie et des services. Le Contrat de filière Silver économie

Direction générale de la compétitivité, de l industrie et des services. Le Contrat de filière Silver économie Direction générale de la compétitivité, de l industrie et des services Le Contrat de filière Silver économie. Le service des technologies Le marché de des seniors l information et de la communication Le

Plus en détail

Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER 2014-2020)

Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER 2014-2020) Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER 2014-2020) Le Fonds Européen de Développement Régional et la Wallonie investissent dans votre avenir. Place de la Wallonie, 1 Bât

Plus en détail

/ L ESPAGNE / LES TENDANCES DE L ECONOMIE

/ L ESPAGNE / LES TENDANCES DE L ECONOMIE PRINCIPAUX INDICATEURS Population : 46,2 millions d habitants (janvier 2008) PIB : 1 095 163 000 milliers d euros (2008 en prix courants) Taux de croissance : + 1,2% en 2008 (- 4,2% au 2e trimestre 2009)

Plus en détail

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web Dossier de presse 2012-2013 Réussite, Dynamisme, Prospérité COMETIK en 3 mots Réussite, proximité et dynamisme REUSSITE Cometik est une agence

Plus en détail

REGLEMENT CORDEE TPE du territoire du Pays de Gâtine des Petites Entreprises Artisanat Commerce et Services

REGLEMENT CORDEE TPE du territoire du Pays de Gâtine des Petites Entreprises Artisanat Commerce et Services Objectifs REGLEMENT CORDEE TPE du territoire du Pays de Gâtine des Petites Entreprises Artisanat Commerce et Services Soutenir un projet territorial collectif sur un territoire ou un bassin favorisant

Plus en détail

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises (Articles 44 à46 bis) I. Nouveaux promoteurs : 1. Définition (art 44) : Sont considérés nouveaux promoteurs (N.P), les personnes physiques de nationalité

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

LE POINT SUR. La maison à 100 000

LE POINT SUR. La maison à 100 000 LE POINT SUR La maison à 100 000 Mars 2007 I - Le contexte La maison à 100.000 s inscrit dans la politique d encouragement à l accession sociale à la propriété, qui est un des objectifs du plan de Cohésion

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

SITE CARTE DE VISITE (CDV)

SITE CARTE DE VISITE (CDV) SITE CARTE DE VISITE (CDV) Car une bonne politique de communication est une communication active et réactive. Parce que environ 50% des Français utilisent internet pour effectuer leurs recherches, aujourd

Plus en détail

1948 Ouverture du premier magasin en libre-service dans le magasin d origine à Saint-Etienne

1948 Ouverture du premier magasin en libre-service dans le magasin d origine à Saint-Etienne 2007 1898 Ouverture de la première succursale à Veauche (Loire) et fondation de la Société des magasins du Casino 1901 Lancement des premiers produits à marque Casino Geoffroy Guichard Fondateur du Groupe

Plus en détail

Le plus grand salon dédié aux produits conçus et réalisés en France. 9, 10 et 11 novembre 2012 Paris Espace Champerret

Le plus grand salon dédié aux produits conçus et réalisés en France. 9, 10 et 11 novembre 2012 Paris Espace Champerret Le plus grand salon dédié aux produits conçus et réalisés en France 9, 10 et 11 novembre 2012 Paris Espace Champerret Sommaire Une belle opportunité : un salon grand public sur le Made in France Pourquoi

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

CHARTE POUR UNE DYNAMISATION DU COMMERCE MESSIN

CHARTE POUR UNE DYNAMISATION DU COMMERCE MESSIN CHARTE POUR UNE DYNAMISATION DU COMMERCE MESSIN PROGRAMME GENERAL DES ACTIONS A ENGAGER SUR LA PERIODE 2013-2015 1 Entre : La Ville de Metz, représentée par son Maire en exercice, Monsieur Dominique GROS,

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

Un groupe en action. Pôles d'activités et dispositifs associatifs

Un groupe en action. Pôles d'activités et dispositifs associatifs Un groupe en action Pôles d'activités et dispositifs associatifs Entreprendre La CCI Dordogne est un établissement public géré par 45 chefs d entreprises élus par leurs pairs : commerçants, industriels

Plus en détail

Al Amana Microfinance

Al Amana Microfinance 1 Secteur de la Microfinance au Maroc Depuis sa création : Plus de 40 milliards de DH de micro crédits accordés 4,55 millions de bénéficiaires dont : 55,28% de femmes 36,57% dans le rural 6 000 emplois

Plus en détail

Montréal, 1-5 juin 2011

Montréal, 1-5 juin 2011 Ministère de l écologie, du développement durable des transports et du logement (MEDDTL) Commissariat général au développement durable Direction de la recherche et de l innovation (DRI) / Service de la

Plus en détail

Bilan Campagnes E-mailing 2013

Bilan Campagnes E-mailing 2013 Bilan Campagnes E-mailing 2013 Allemagne E-news dédiée Envoi d une e-news «Destination Languedoc» à 88 500 prospects allemands le 11 mars. 32 400 ouvertures, soit un taux de 36,6% 769 clics, soit un taux

Plus en détail